AUTOLIQUIDATION DE LA TVA DUE A L IMPORTATION. SITL, mercredi 1 er avril 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AUTOLIQUIDATION DE LA TVA DUE A L IMPORTATION. SITL, mercredi 1 er avril 2015"

Transcription

1 AUTOLIQUIDATION DE LA TVA DUE A L IMPORTATION SITL, mercredi 1 er avril 2015

2 I - Les grands principes de la nouvelle mesure d'autoliquidation de la TVA due à l'importation. A/ Pourquoi instaurer l'autoliquidation de la TVA à l'import? B/ Quelles contraintes en France pour instaurer l'autoliquidation de la TVA? C/ Le choix d'un périmètre adapté D/Les évolutions liées à cette mise en oeuvre

3 I - A/ Pourquoi instaurer l'autoliquidation de la TVA due à l'importation? - Développer l'attractivité des installations portuaires et aéroportuaires françaises - une des mesures du Conseil stratégique de l'attractivité du 17 février une réaction face à la concurrence des autres plateformes logistiques européennes - Répondre au besoin d'un allègement des charges de trésorerie pesant sur les entreprises - limiter les effets du coût de portage de la TVA - la poursuite des dispositifs de facilitation déjà accordés par la douane

4 I - B/ Quelles contraintes en France pour instaurer l'autoliquidation de la TVA? - Une articulation nécessaire de deux concepts - la notion d'assujetti fiscal - la notion d'opérateur du dédouanement - Une articulation nécessaire entre deux administrations - la douane et le support déclaratif à l'importation - la DGFIP et le support déclaratif, la CA3 - Un besoin de sécuriser la recette fiscale - un enjeu de TVA de 11 Mds d' - la vulnérabilité à la fraude fiscale de la TVA

5 I - C/ Le choix d'un périmètre adapté à ces contraintes : l'autoliquidation est octroyée aux opérateurs titulaires d'une PDU - La PDU est ouverte à tout assujetti fiscal - La PDU est une procédure de simplification douanière - La PDU s'adresse à des opérateurs de confiance - La PDU est délivrée, en région, par le service des douanes, au plus près de l'activité des entreprises - La PDU renforce l'attractivité des plateformes logistiques en plaçant les entreprises françaises dans une dynamique de centralisation de leurs opérations (exigences du futur code des douanes de l'union)

6 I - D/ Les évolutions liées à la mise en œuvre de la mesure Ce qui change : - Un régime optionnel : l opérateur sollicite le bénéfice de l autoliquidation lors du dépôt de la déclaration en douane - La douane liquide mais ne perçoit pas la TVA à l'import - Les opérateurs autoliquident la TVA due à l importation sur leurs déclarations de chiffre d affaires - Pour une meilleure visibilité, une ligne dédiée est créée sur la CA3

7 I - D/ Les évolutions liées à la mise en œuvre de la mesure Ce qui ne change pas : - La douane est compétente pour le contrôle de l'assiette TVA - La douane est compétente pour le recouvrement suite au contentieux - Le régime de l AI2 est maintenu : la mesure d autoliquidation ne remet pas en cause la possibilité d'importer en franchise de TVA des biens destinés à être réexportés en dehors du territoire national, à destination du marché communautaire ou d'un pays tiers - Le système report de paiement de paiement de la TVA au 25 du mois suivant est également maintenu L autoliquidation est une mesure complémentaire de toutes les autres facilitations accordées par la douane

8 II - Les modalités pratiques de mise en œuvre du nouveau dispositif A/ Comment bénéficier du report de paiement de la TVA due à l importation? B/ Comment s enregistrer en vue de bénéficier de l autoliquidation de la TVA? C/ Comment solliciter l autoliquidation lors du dépôt de la déclaration? D/ Comment renseigner la déclaration périodique de chiffre d affaires? E/ Rappel des critères d'octroi d une procédure de domiciliation unique

9 II - A/Comment bénéficier du report de paiement de la TVA due à l importation? L autoliquidation de la la TVA import est ouverte aux entreprises assujetties à la la TVA, titulaires d'une procédure de domiciliation unique (PDU). Les opérateurs actuellement titulaires d une PDU pourront demander à bénéficier du report de paiement de la la TVA auprès du bureau de douane de domiciliation par avenant à leur autorisation en y joignant en case 15 le le nouveau formulaire dédié à la la mesure. Les opérateurs non encore titulaires d une PDU devront obtenir un agrément à la la PDU en déposant une demande auprès de leur bureau gestionnaire (formulaire annexe 67 des DAC). Ils pourront bénéficier de la la mesure du report de paiement de la la TVA en joignant en case 15 de la la demande le le nouveau formulaire dédié à la la mesure. Les importateurs non établis dans l UE pourront bénéficier de la la mesure en sollicitant via leurs représentants en douane une PDU destinée à leurs seuls flux. Exigences adaptées aux PME

10 II - B/ Comment s enregistrer en vue de bénéficier de l autoliquidation de la TVA? Le formulaire est déposé auprès du bureau de domiciliation de la PDU. Le formulaire permet au bureau de domiciliation de disposer des informations nécessaires pour : -vérifier les conditions reprises dans l article 1695 II du CGI et -enregistrer la relation TVAI. Le bureau de domiciliation enregistre la nouvelle relation TVAI après vérification de deux critères de recevabilité : -Identifiant TVA intracommunautaire valide -EORI du titulaire de la PDU Si ces deux critères sont remplis, le bureau de domiciliation procède à l'enregistrement de la relation ROSA TVAI du redevable L autoliquidation bénéficie à tous les établissements de l entreprise (L identifiant TVA couvre tous les établissements d une entité légale). La relation TVAI est retirée si : -Identifiant TVA intracommunautaire n est plus valide -La PDU est suspendue ou retirée

11 II - B/ Comment s'enregistrer en vue de bénéficier de l'autoliquidation? Présentation du formulaire : Les informations sont fournies au niveau du SIREN : Tous les établissements (EORI) de la société peuvent en bénéficier Case réservée aux opérateurs français et communautaires Case réservée aux opérateurs tiers Le formulaire peut être déposé par le redevable ou par un représentant dûment mandaté Le formulaire est disponible sur le site de la douane :

12 II - B/Comment s'enregistrer en vue de bénéficier de l'autoliquidation? Les cas particuliers : - Une société (entité juridique) peut être titulaire de plusieurs PDU : La relation TVAI peut enregistrer plusieurs PDU rattachées à un même identifiant TVA intracommunautaire (même SIREN) - Une PDU de groupe : un groupe peut centraliser les opérations de dédouanement dans une seule ou plusieurs PDU. Il convient de déposer un formulaire par identifiant TVA intracommunautaire différent concernée par la PDU. - Un opérateur tiers identifié préalablement par une relation TVAI peut faire appel à plusieurs représentants en fonction de ses flux et de son schéma de dédouanement. Ces représentants devront au préalable obtenir une PDU pour le compte de cet opérateur tiers.

13 II - C/ Comment solliciter l autoliquidation lors du dépôt de la déclaration? Pour bénéficier de l autoliquidation, l opérateur doit solliciter le CANA 1035 lors du dépôt de la déclaration d importation. CANA 1035 Ce code permet de solliciter le bénéfice de l autoliquidation Code document 1003 Permet d indiquer l identifiant TVA intracommunautaire du destinataire (case 8 du DAU). L identifiant TVA est valable pour tous les établissements de la société. Contrôle de cohérence Delta (C, D ou X) Permet de vérifier l existence d une relation TVAI associant l identifiant TVA du redevable et l agrément de la PDU utilisée

14 II - D/Comment renseigner la déclaration périodique de chiffre d affaires? Le nouveau modèle de la déclaration périodique de chiffres d affaires prévoit deux lignes dédiées dédiée à la TVA due à l importation autoliquidée : - Case 2B : importations (entreprises ayant opté pour le dispositif d autoliquidation) - Case 7C : Dont TVA sur importations bénéficiant du dispositif d autoliquidation

15 II - E/ Rappel des critères d'octroi d une procédure de domiciliation unique Critères d octroi de la PDU : - Absence durant les trois dernières années écoulées d infractions graves et répétées à la législation douanière - Existence d un système efficace de gestion des écritures commerciales (traçabilité des flux dans les écritures, contrôle interne, modalités satisfaisantes d archivage et de protection des données...) - Solvabilité financière assurée au cours des trois dernières années - Réalisation d'opérations régulières d'importation ou d'exportation. Modalités d'octroi de la PDU : Dépôt d'une demande sur formulaire annexe 67 des DAC auprès du pôle de gestion des procédures du bureau principal de domiciliation Examen de la recevabilité de la demande (dans un délai maximum d un mois), Audit douanier d'agrément Délivrance d'une autorisation sur modèle annexe 67 (maximum 4 mois après le dépôt de la demande). Lors de l'audit d'agrément ou de suivi de la PDU, le service régional d'audit vérifie que les données relatives à la TVA autoliquidée à l'importation sont convenablement tracées et documentées (depuis le DAU jusqu'à la déclaration périodique de chiffre d'affaires).

Circulaire du 07/01/2015

Circulaire du 07/01/2015 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des Finances et des Comptes publics BUDGET Circulaire du 07/01/2015 Modalités de mise en œuvre de l'article 1695 II du code général des impôts relatif à l'autoliquidation

Plus en détail

Atelier «Les procédures douanières d aujourd hui à demain»

Atelier «Les procédures douanières d aujourd hui à demain» Atelier «Les procédures douanières d aujourd hui à demain» «Code des douanes de l Union» Bureau DGDDI E3 - Politique du dédouanement Paris, le 22 septembre 2015 2 Plan I- De la procédure de dédouanement

Plus en détail

L entrepôt sous douane La Procédure de Domiciliation Unique (PDU)

L entrepôt sous douane La Procédure de Domiciliation Unique (PDU) L entrepôt sous douane La Procédure de Domiciliation Unique (PDU) Audit l Conseil l Contentieux l Opérateur Economique Agréé l Dédouanement l Régimes douaniers l Accises l Exportateur Agréé l Entrepôt

Plus en détail

Le statut Exportateur agréé. Origine Préférentielle

Le statut Exportateur agréé. Origine Préférentielle Le statut Exportateur agréé Origine Préférentielle Audit l Conseil l Contentieux l Opérateur Economique Agréé l Dédouanement l Régimes douaniers l Accises l Exportateur Agréé l Entrepôt sous douane Pourquoi

Plus en détail

Choisir le bon régime douanier suspensif

Choisir le bon régime douanier suspensif Choisir le bon régime douanier suspensif 1/ Une entreprise française envoie des pièces en Chine pour travail à façon et les réimporte : perfectionnement passif A l'exportation de France A l'importation

Plus en détail

Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise. Pavillon d Armenonville

Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise. Pavillon d Armenonville Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise Journée des Commissions 20 octobre 2009 Pavillon d Armenonville Commission Logistique & Transport L'Opérateur Economique Agréé

Plus en détail

D E D O U A N E M E N T

D E D O U A N E M E N T CONFEDERATION FRANÇAISE DU COMMERCE DE GROS ET DU COMMERCE INTERNATIONAL D E D O U A N E M E N T > Le Point sur Responsable du dossier Alice BLANCHET «faire le point analyser comprendre» NOVEMBRE 2003

Plus en détail

Taxe sur la valeur ajoutée

Taxe sur la valeur ajoutée Taxe sur la valeur ajoutée Introduction La taxe sur la valeur ajoutée est une des questions incontournables pour une entreprise, qu elle soit starter ou déjà bien établie. La TVA concerne chaque opération

Plus en détail

COLLEGE DE L AUTORITE DE REGULATION DES JEUX EN LIGNE

COLLEGE DE L AUTORITE DE REGULATION DES JEUX EN LIGNE COLLEGE DE L AUTORITE DE REGULATION DES JEUX EN LIGNE DECISION N 2010-064 EN DATE DU 13 JUILLET 2010 Le collège de l Autorité de régulation des jeux en ligne ; Vu la loi n 2010-476 du 12 mai 2010 relative

Plus en détail

Vu le code des douanes, tel que promulgué par la loi n 2008-34 du 2 juin 2008 et notamment son article 180,

Vu le code des douanes, tel que promulgué par la loi n 2008-34 du 2 juin 2008 et notamment son article 180, Arrêté du ministre des finances du 2 mars 2009, fixant les procédures d octroi du régime et les modalités d aménagements et d exploitation de l entrepôt privé. Le ministre des finances, Vu le code des

Plus en détail

La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès

La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès I. Le dossier de dédouanement : La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès : Facture domiciliée auprès d'une banque agréée en Algérie Copie du registre de commerce

Plus en détail

NOTE COMMUNE N 13/2014

NOTE COMMUNE N 13/2014 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L4ECONOMIE ET DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales TK NOTE COMMUNE N 13/2014 OBJET : Procédures relatives aux opérations de vente

Plus en détail

Conseils pour mettre en œuvre la démarche OEA

Conseils pour mettre en œuvre la démarche OEA Janvier 2012 OEA Conseils pour mettre en œuvre la démarche OEA La théorie : le statut d'opérateur économique agréé (OEA) Pourquoi demander le statut d OEA? Quel statut demander? Quels sont les critères

Plus en détail

Circulaire du 14 décembre 2011

Circulaire du 14 décembre 2011 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du budget, des comptes publics, et de la réforme de l'etat NOR : BCRD 1134130C Circulaire du 14 décembre 2011 Conditions d application de l exonération de la taxe sur la

Plus en détail

ANNEXE I : CAHIER DES CHARGES TYPE DES OPERATEURS ECONOMIQUES AGREES

ANNEXE I : CAHIER DES CHARGES TYPE DES OPERATEURS ECONOMIQUES AGREES ANNEXES ANNEXE I : CAHIER DES CHARGES TYPE DES OPERATEURS ECONOMIQUES AGREES Décret exécutif n 12-93 du 8 Rabie Ethani 1433 correspondant au 1er mars 2012 fixant les conditions et les modalités du bénéfice

Plus en détail

Cabinet Philippe de LA CHAISE Expert Comptable Commissaire Aux Comptes

Cabinet Philippe de LA CHAISE Expert Comptable Commissaire Aux Comptes Expert Comptable Commissaire Aux Comptes 07/12/2015 Opérations sur les biens Généralités Acquisitions intracommunautaires : L acquisition par un assujetti d un Etat membre, d un bien meuble corporel qui

Plus en détail

Avec le code des douanes de l Union, la domiciliation de vos opérations douanières est facilitée

Avec le code des douanes de l Union, la domiciliation de vos opérations douanières est facilitée Avec le code des douanes de l Union, la domiciliation de vos opérations douanières est facilitée Intervenant Eric FARUEL Conseiller entreprises, Direction Régionale Douanes de Bretagne PLAN 1- De la procédure

Plus en détail

LE PETIT EXPORT. Les pratiques clés en 23 fiches. Ghislaine Legrand Hubert Martini

LE PETIT EXPORT. Les pratiques clés en 23 fiches. Ghislaine Legrand Hubert Martini LE PETIT 2014 EXPORT Les pratiques clés en 23 fiches Ghislaine Legrand Hubert Martini Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ADE : Avance en devises à l export ATAF : Association des transporteurs

Plus en détail

Marie Lambert TVA. Mode d emploi. 50 questions-réponses pour optimiser la TVA et éviter les redressements

Marie Lambert TVA. Mode d emploi. 50 questions-réponses pour optimiser la TVA et éviter les redressements Marie Lambert TVA Mode d emploi 50 questions-réponses pour optimiser la TVA et éviter les redressements, 2011 ISBN : 978-2-212-54876-1 Chapitre 3 TVA à payer ou crédit de TVA? La clé en quelques mots La

Plus en détail

PROGRAMME. I - Rappels. - Les différents moyens et techniques de paiement. Objectifs

PROGRAMME. I - Rappels. - Les différents moyens et techniques de paiement. Objectifs PROGRAMME I - Rappels Objectifs Acquérir la bonne méthodologie en matière de gestion des achats internationaux et de l ADV (Administration des ventes export import) Gérer une commande ou une vente avec

Plus en détail

Présentation du régime de consolidation du recouvrement de la TVA par un groupe. Bureau GF2A et DGE

Présentation du régime de consolidation du recouvrement de la TVA par un groupe. Bureau GF2A et DGE Présentation du régime de consolidation du recouvrement de la TVA par un groupe Bureau GF2A et DGE Le principe : article 50 de la loi n 2010-1658 du 29 décembre 2010 rectificative pour 2010 Une société

Plus en détail

Réforme du contrôle technique. 3 décembre 2015

Réforme du contrôle technique. 3 décembre 2015 3 décembre 2015 Programme gouvernemental de 2013: «Pour ce qui est du contrôle technique des véhicules, le Gouvernement prévoit d évaluer la performance et l organisation actuelle afin d y apporter les

Plus en détail

1 Ainsi que de la TVA, en application des articles 277.A I et II et 291.I du code général des impôts (CGI).

1 Ainsi que de la TVA, en application des articles 277.A I et II et 291.I du code général des impôts (CGI). DIRECTION GÉNÉRALE DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS MONTREUIL, LE 16 AVRIL 2015 SOUS-DIRECTION E - COMMERCE INTERNATIONAL BUREAU E3 POLITIQUE DU DEDOUANEMENT 11, RUE DES DEUX COMMUNES 93558 MONTREUIL CEDEX

Plus en détail

Les régimes douaniers économiques LES AVANTAGES DES REGIMES ECONOMIQUES

Les régimes douaniers économiques LES AVANTAGES DES REGIMES ECONOMIQUES Les régimes douaniers économiques LES AVANTAGES DES REGIMES ECONOMIQUES Définition Un régime douanier correspond à la situation douanière d'une marchandise tierce ou communautaire et doit être distingué

Plus en détail

ACTE CONSTITUTIF du Groupement de Commandes «ENERGIES VIENNE» pour l achat d Energies

ACTE CONSTITUTIF du Groupement de Commandes «ENERGIES VIENNE» pour l achat d Energies ACTE CONSTITUTIF du Groupement de Commandes «ENERGIES VIENNE» pour l achat d Energies PREAMBULE Les tarifs réglementés de vente de gaz naturel et d électricité appliqués en France seront progressivement

Plus en détail

PRESENTATION DU PASS PERMIS CITOYEN

PRESENTATION DU PASS PERMIS CITOYEN PRESENTATION DU PASS PERMIS CITOYEN Qu est-ce que le Pass permis citoyen? Une aide forfaitaire de 600 octroyée par le Département aux jeunes qui souhaitent obtenir leur permis B, en contrepartie d une

Plus en détail

D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services

D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services La Déclaration d Echange de Biens et la Déclaration Européenne de Services 1 Sommaire : 1 - Préambule 2 - La D.E.B. 3

Plus en détail

Régimes Douaniers Economiques à caractère commercial

Régimes Douaniers Economiques à caractère commercial Régimes Douaniers Economiques à caractère commercial Les régimes douaniers commerciaux ont pour objectif de créer, de développer et de consolider des échanges commerciaux avec des partenaires étrangers,

Plus en détail

Sommaire 1. CODE DES IMPOTS SUR LES REVENUS...9. Titre 1 - Impôt sur les revenus...9. Section 1 - Impôt sur les bénéfices...9

Sommaire 1. CODE DES IMPOTS SUR LES REVENUS...9. Titre 1 - Impôt sur les revenus...9. Section 1 - Impôt sur les bénéfices...9 Sommaire 1. CODE DES IMPOTS SUR LES REVENUS...9 Titre 1 - Impôt sur les revenus...9 Section 1 - Impôt sur les bénéfices...9 Section 2 - Impôt sur les BNC (Abrogé)...25 Section 3 - Impôt unique sur les

Plus en détail

Accord cadre pour le développement de la filière du livre en Lorraine Dispositif «Aide aux librairies indépendantes et de proximité»

Accord cadre pour le développement de la filière du livre en Lorraine Dispositif «Aide aux librairies indépendantes et de proximité» Accord cadre pour le développement de la filière du livre en Lorraine Dispositif «Aide aux librairies indépendantes et de proximité» Objectifs : Le Conseil Régional de Lorraine, la DRAC de Lorraine et

Plus en détail

II LE DEPOT D UNE DEMANDE DE REMBOURSEMENT : «EFFECTUER UNE DEMARCHE»

II LE DEPOT D UNE DEMANDE DE REMBOURSEMENT : «EFFECTUER UNE DEMARCHE» Mise en œuvre de la directive 2008/9/CE du 12 février 2008 Dématérialisation de la procédure de remboursement de TVA supportée dans un autre État membre. Fiche n 4 bis : Les modalités de dépôt d une deman

Plus en détail

NOTE D INFORMATION FISCALE Nouvelles obligations en matière de contrôle fiscal Rappels TVA

NOTE D INFORMATION FISCALE Nouvelles obligations en matière de contrôle fiscal Rappels TVA NOTE D INFORMATION FISCALE Nouvelles obligations en matière de contrôle fiscal Rappels TVA Décembre 2013 1. Le contrôle fiscal informatisé Pour les contrôles fiscaux dont l'avis de vérification sera adressé

Plus en détail

La piste d'audit fiable DGFIP Direction du contrôle fiscal

La piste d'audit fiable DGFIP Direction du contrôle fiscal FORUM DE LA FACTURATION 18 JUIN 2015 La piste d'audit fiable DGFIP Direction du contrôle fiscal Cadre juridique : DIRECTIVE 2010/45/EU du CONSEIL du 13 juillet 2010 transposée en 2013 : Une modernisation

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Présentation des mesures fiscales

Pacte de responsabilité et de solidarité. Présentation des mesures fiscales Pacte de responsabilité et de solidarité Présentation des mesures fiscales DRFiP Paris 18 juin 2014 1. Les mesures fiscales du Pacte L'élément fiscal est déterminant pour retrouver le chemin de la croissance

Plus en détail

TVA & TERRITORIALITE DES PRESTATIONS DE SERVICES

TVA & TERRITORIALITE DES PRESTATIONS DE SERVICES TVA & TERRITORIALITE DES PRESTATIONS DE SERVICES Ici ne sont abordés que les situations relatives à un professionnel français, tantôt, tantôt preneur. En qualité de libéral français, donc d, tout professionnel,

Plus en détail

CODE DES DOUANES DE L UNION

CODE DES DOUANES DE L UNION Introduction Le Code des douanes de l'union (CDU) prévoit de nouvelles facilitations pour les opérateurs et renforce également certaines simplifications prévues par le Code des douanes communautaire (CDC)

Plus en détail

SECTION 3 FONCTIONNEMENT DU RÉGIME D'ENTREPÔT FISCAL [DB 3A423]

SECTION 3 FONCTIONNEMENT DU RÉGIME D'ENTREPÔT FISCAL [DB 3A423] SECTION 3 FONCTIONNEMENT DU RÉGIME D'ENTREPÔT FISCAL [DB Références du document 3A423 3A4231 Date du document 20/10/99 SECTION 3 Fonctionnement du régime d'entrepôt fiscal 1La gestion de l'entrepôt national

Plus en détail

TAXUD/1284/2005, Rév. 6 Orig.: EN

TAXUD/1284/2005, Rév. 6 Orig.: EN COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE FISCALITÉ ET UNION DOUANIÈRE Politique douanière, législation, tarif douanier Législation douanière Bruxelles, le 15 février 2013 Taxud/A/2 EG (2013) 404977 TAXUD/1284/2005,

Plus en détail

Sage 100 Etats Comptables & Fiscaux

Sage 100 Etats Comptables & Fiscaux Communiqué de lancement Sage 100 Etats Comptables & Fiscaux V16.02 CAMPAGNE FISCALE 2011 Disponibilité commerciale : Mars 2011 Edition spéciale : Campagne fiscale 2011 I. Sommaire I. SOMMAIRE... 2 II.

Plus en détail

Rabat, le 5 décembre 2011 CIRCULAIRE N 5295 /312

Rabat, le 5 décembre 2011 CIRCULAIRE N 5295 /312 Rabat, le 5 décembre 2011 CIRCULAIRE N 5295 /312 OBJET : Procédures et Méthodes. Importation et exportation des échantillons et spécimens. REFER : - Circulaires n s 4559/311 du 21/01/1999 et 4581/311 du

Plus en détail

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008.

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. J28 Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. Le statut de l auto entrepreneur : L article 8 de la Loi institue le

Plus en détail

Texte n DGI 2004/17 NOTE COMMUNE N 13/2004

Texte n DGI 2004/17 NOTE COMMUNE N 13/2004 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2004/02/09 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2004/17 NOTE COMMUNE N 13/2004 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Facturation : l aménagement des règles fiscales au 1 er janvier 2013

Facturation : l aménagement des règles fiscales au 1 er janvier 2013 Facturation : l aménagement des règles fiscales au 1 er janvier 2013 20 septembre 2012 Elisabeth Ashworth, Anne Grousset, Nathalie Pétrignet, avocats associés, Caroline Moroni-Seror et Marie-Odile Duparc,

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2007/25 NOTE COMMUNE N 14/2007 R E S U M E. Amélioration de la restitution du crédit de TVA

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2007/25 NOTE COMMUNE N 14/2007 R E S U M E. Amélioration de la restitution du crédit de TVA BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2007/03/09 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2007/25 NOTE COMMUNE N 14/2007 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

CONTRIBUTION DE LA COMMISSION «DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE» DU CONSEIL ÉCONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL RÉGIONAL DE LA RÉUNION

CONTRIBUTION DE LA COMMISSION «DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE» DU CONSEIL ÉCONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL RÉGIONAL DE LA RÉUNION CONTRIBUTION DE LA COMMISSION «DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE» DU CONSEIL ÉCONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL RÉGIONAL DE LA RÉUNION DANS LE CADRE DE L INSTANCE DE CONCERTATION SUR LES RÉGIMES DE DÉFISCALISATION

Plus en détail

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR 1 LE REGIME C est un nouveau régime plus simplifié pour exercer une activité indépendante Ce n est pas un nouveau statut juridique car un auto-entrepreneur

Plus en détail

Fiche technique téléprocédures des professionnels

Fiche technique téléprocédures des professionnels Fiche technique téléprocédures des professionnels Les téléprocédures fiscales : qu'est-ce que c'est? Les téléprocédures permettent aux professionnels de déclarer et payer les principaux impôts en utilisant

Plus en détail

NOTE D INFORMATION AUX OPÉRATEURS

NOTE D INFORMATION AUX OPÉRATEURS NOTE D INFORMATION AUX OPÉRATEURS Objet : Garantie des métaux précieux. Ouvrages en métaux précieux commercialisés en France. Annexe : Différents cas de contrôle et de poinçonnage d ouvrages en provenance

Plus en détail

Direction Générale des Douanes et Droits Indirects. Programme des épreuves. Concours d inspecteur des douanes interne

Direction Générale des Douanes et Droits Indirects. Programme des épreuves. Concours d inspecteur des douanes interne Direction Générale des Douanes et Droits Indirects Programme des épreuves Concours d inspecteur des douanes interne CONCOURS INTERNE Analyse, parmi plusieurs sujets proposés, d un dossier sur l organisation,

Plus en détail

> Dossier Mise à jour le 13 février 2008

> Dossier Mise à jour le 13 février 2008 > Dossier Mise à jour le 13 février 2008 Les mentions obligatoires à porter sur les factures dans le cadre des échanges intra et extracommunautaires - Justificatifs fiscaux des livraisons intracommunautaires

Plus en détail

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation Atelier de la Profession INTERVENANTS Pierre FAUCHER Expert-Comptable Rapporteur en charge du social Henri SCHMELTZ Expert-Comptable

Plus en détail

Mise en œuvre de la Directive 2008/8/CE du 12 février 2008

Mise en œuvre de la Directive 2008/8/CE du 12 février 2008 Mise en œuvre de la Directive 2008/8/CE du 12 février 2008 Mini-guichet unique pour les prestations de services électroniques Focus sur le portail électronique français Service de la gestion fiscale Sous-direction

Plus en détail

CONTRÔLE DU REFERENCEMENT FOURNISSEUR

CONTRÔLE DU REFERENCEMENT FOURNISSEUR Audit Achat 1 Audit Achat : CONTRÔLE DU REFERENCEMENT FOURNISSEUR Contrôle du Référence ment Fournisseurs Contrôler que les informations concernant les attributs du fichier fournisseur sont correctement

Plus en détail

FORMULAIRE STANDARD DE SOUSCRIPTION

FORMULAIRE STANDARD DE SOUSCRIPTION TÉLÉTVA POUR TOUTES ENTREPRISES TÉLÉPAIEMENTS DES ENTREPRISES DGE FORMULAIRE STANDARD DE SOUSCRIPTION Désignation du représentant légal ou du mandataire habilité à souscrire le présent formulaire : M.

Plus en détail

Table ronde n 1 Les principales évolutions prévues par le CDU

Table ronde n 1 Les principales évolutions prévues par le CDU 1 Table ronde n 1 Les principales évolutions prévues par le CDU 2 2 Les principales évolutions prévues par le CDU 1. Les principales évolutions 2. Témoignage de Mme Falco (XPO Logistics) 3. Comment se

Plus en détail

La directive 2010/45/UE vient réformer les règles de facturation applicables aux entreprises. Même si l'etat français n a pas encore pris les mesures

La directive 2010/45/UE vient réformer les règles de facturation applicables aux entreprises. Même si l'etat français n a pas encore pris les mesures La directive 2010/45/UE vient réformer les règles de facturation applicables aux entreprises. Même si l'etat français n a pas encore pris les mesures nécessaires pour sa transposition, il est indispensable

Plus en détail

L administration fiscale entend contribuer activement au renforcement de la compétitivité des entreprises en complétant son offre de sécurité

L administration fiscale entend contribuer activement au renforcement de la compétitivité des entreprises en complétant son offre de sécurité L administration fiscale entend contribuer activement au renforcement de la compétitivité des entreprises en complétant son offre de sécurité juridique par l instauration d une Relation de confiance PROTOCOLE

Plus en détail

Journal officiel des Communautés européennes. (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité)

Journal officiel des Communautés européennes. (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité) 21.6.2001 FR Journal officiel des Communautés européennes L 165/1 I (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité) RÈGLEMENT (CE) N o 1207/2001 DU CONSEIL du 11 juin 2001 relatif aux

Plus en détail

LE CARNET ATA Le passeport pour vos marchandises

LE CARNET ATA Le passeport pour vos marchandises LE CARNET ATA Le passeport pour vos marchandises Demandes via www.eata.be Fédération des Chambres de Commerce belges Avenue Louise 500 1050 Bruxelles Tél.: 02/209.05.50 Fax: 02/209.05.68 E mail: info@belgianchambers.be

Plus en détail

Catalogue Ateliers Flashs 2 ème semestre 2015

Catalogue Ateliers Flashs 2 ème semestre 2015 Table des matières Atelier ante-création Les spécificités du régime de l auto-entrepreneur... 7 Catalogue Ateliers Flashs 2 ème semestre 2015 Table des matières Ateliers ante-création Notre offre numérique...

Plus en détail

La protection juridique des professionnels du Transport

La protection juridique des professionnels du Transport La protection juridique des professionnels du Transport Présentation de Judicial 2013 I Les solutions d accompagnement juridique pour les Professionnels du Transport 2 Qui sommes-nous? Accompagner et prendre

Plus en détail

LES FORMALITÉS DE DÉDOUANEMENT À L IMPORT

LES FORMALITÉS DE DÉDOUANEMENT À L IMPORT LES FORMALITÉS DE DÉDOUANEMENT À L IMPORT Les formalités accomplies auprès du GUCE par les transitaire / CAD se résument aux opérations suivantes : Dépôt de la déclaration en douane et obtention du BAE,

Plus en détail

Consultation : projet de règlement général relatif aux conseillers en investissements financiers

Consultation : projet de règlement général relatif aux conseillers en investissements financiers Consultation : projet de règlement général relatif aux conseillers en investissements financiers LIVRE III- PRESTATAIRES TITRE 3- AUTRES PRESTATAIRES CHAPITRE 5- CONSEILLERS EN INVESTISSEMENTS FINANCIERS

Plus en détail

Communication sur le rôle de la douane dans l'application de la législation et la réglementation commerciales a la lumière de la pratique

Communication sur le rôle de la douane dans l'application de la législation et la réglementation commerciales a la lumière de la pratique Communication sur le rôle de la douane dans l'application de la législation et la réglementation commerciales a la lumière de la pratique La douane a longtemps été assimilée à un «gendarme aux frontières»

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS PLAINE COMMUNE LE PLIE Service bénéficiaire : le PLIE, représenté par son directeur. 87, Avenue Aristide

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE / AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE / FISCAL Date : 24/04/2009 N Juridique : 21.09 N Affaires sociales : 22.09 N Fiscal : 15.09

Plus en détail

LE RÉGIME DE LA MICRO-ENTREPRISE : COMMENT ÇA MARCHE?

LE RÉGIME DE LA MICRO-ENTREPRISE : COMMENT ÇA MARCHE? LE RÉGIME DE LA MICRO-ENTREPRISE : COMMENT ÇA MARCHE? CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR En pratique, le régime de la micro-entreprise est un régime fiscal simplifié pouvant s appliquer à tous les exploitants individuels,

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTIONS EN MATIERE D AIDES DIRECTES AUX ENTREPRISES Approuvé par la délibération n 2009/037 du 22 juillet 2009

REGLEMENT D INTERVENTIONS EN MATIERE D AIDES DIRECTES AUX ENTREPRISES Approuvé par la délibération n 2009/037 du 22 juillet 2009 REGLEMENT D INTERVENTIONS EN MATIERE D AIDES DIRECTES AUX ENTREPRISES Approuvé par la délibération n 2009/037 du 22 juillet 2009 Vu le règlement de la commission européenne n 1998/2006 en date du 15 décembre

Plus en détail

Actualités fiscales TVA

Actualités fiscales TVA Actualités fiscales TVA Benoît Vanderstichelen! Président IEC Mesures de soutien à la fonction logistique Amélioration du régime de report de paiement de la TVA due à l importation (ET14000) Depuis 2013,

Plus en détail

Nom : Prénoms : Votre adresse : Vos coordonnées téléphoniques et internet : Tél : Mel :

Nom : Prénoms : Votre adresse : Vos coordonnées téléphoniques et internet : Tél : Mel : Service auquel doit être retourné ce questionnaire : DIRECTION REGIONALE DES FINANCES PUBLIQUES DE NORD- PAS DE CALAIS ET DU DEPARTEMENT DU NORD CABINET DU DIRECTEUR CELLULE D URGENCE ELEVAGE 82, Avenue

Plus en détail

Le décret hébergeur :

Le décret hébergeur : Le décret hébergeur : modalités d application et questions d actualité Jeanne BOSSI, Secrétaire Générale de l ASIP Santé - Bref rappel du cadre juridique et de la procédure - Questions d actualité - Audits

Plus en détail

La dématérialisation

La dématérialisation La dématérialisation La dématérialisation : une priorité de l Etat La dématérialisation, la ligne d action prioritaire de l AIFE : Elle constitue un levier important d amélioration de l efficience des

Plus en détail

Introduction Exporter est un enjeu majeur pour l entreprise 3. 2. Des raisons stratégiques poussant à l internationalisation...4

Introduction Exporter est un enjeu majeur pour l entreprise 3. 2. Des raisons stratégiques poussant à l internationalisation...4 Table des matières Introduction Exporter est un enjeu majeur pour l entreprise 3 1. Des raisons environnementales poussant à l internationalisation des activités...3 2. Des raisons stratégiques poussant

Plus en détail

Modification de l ordonnance concernant l octroi d allégements fiscaux en application de la politique régionale

Modification de l ordonnance concernant l octroi d allégements fiscaux en application de la politique régionale Annexe 2: questionnaire pour la procédure de consultation Modification de l ordonnance concernant l octroi d allégements fiscaux en application de la politique régionale Questionnaire pour la procédure

Plus en détail

La Commission de Contrôle des Informations Nominatives,

La Commission de Contrôle des Informations Nominatives, DELIBERATION N 2012-99 DU 25 JUIN 2012 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE SUR LA DEMANDE PRESENTEE PAR LE MINISTRE D ETAT RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE PAR LA

Plus en détail

MODIFICATIONS DU CODE DES OBLIGATIONS

MODIFICATIONS DU CODE DES OBLIGATIONS MODIFICATIONS DU CODE DES OBLIGATIONS 1920 MARTIGNY 1951 SION 3963 CRANS-MONTANA 1870 MONTHEY 3960 SIERRE 1205 GENÈVE www.fidag-sa.ch TABLE DES MATIERES 1. Droit de la révision comptable... 3 2. Droit

Plus en détail

Attention : cette mise à jour fiscale ne peut être effectuée que sur une version 7.00 de l application Etats comptables et fiscaux.

Attention : cette mise à jour fiscale ne peut être effectuée que sur une version 7.00 de l application Etats comptables et fiscaux. DOSSIER REVENDEUR Loi de Finance 2012 La mise à jour fiscale vous permet d adapter votre logiciel à la loi de finances en vigueur. Elle est obligatoire pour le dépôt des liasses à la DGFiP en édition laser

Plus en détail

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010)

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) 1 ère année UE 1 GESTION JURIDIQUE, FISCALE ET SOCIALE niveau M : 180 heures 20 ECTS coefficient

Plus en détail

- Compléter, dater et signer le présent formulaire d adhésion

- Compléter, dater et signer le présent formulaire d adhésion Nous vous remercions de bien vouloir : - Compléter, dater et signer le présent formulaire d adhésion - Joindre les documents justificatifs demandés - Envoyer votre dossier complet par envoi recommandé

Plus en détail

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «Professionnel de l automobile»

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «Professionnel de l automobile» CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «Professionnel de l automobile» Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de l'aube Préambule - Le Professionnel de l automobile

Plus en détail

Présentation de la Contribution Sociale de Solidarité des Sociétés. Echéance au 15 mai 2013

Présentation de la Contribution Sociale de Solidarité des Sociétés. Echéance au 15 mai 2013 Présentation de la Contribution Sociale de Solidarité des Sociétés Echéance au 15 mai 2013 Présentation C3S 2 S O M M A I R E PAGES Présentation générale 3 Modalités de calcul 5 Les exceptions 11 Cas pratique

Plus en détail

Communiqué de lancement Sage 100 Suite Comptable & Financière

Communiqué de lancement Sage 100 Suite Comptable & Financière Communiqué de lancement Sage 100 Suite Comptable & Financière Disponibilité commerciale Octobre 2009 Nouveautés V16! 1 1 Sommaire I. Introduction II. III. IV. Couverture fonctionnelle Focus sur le recouvrement

Plus en détail

RECOMMANDATIONS COMMISSION

RECOMMANDATIONS COMMISSION L 120/20 Journal officiel de l Union européenne 7.5.2008 RECOMMANDATIONS COMMISSION RECOMMANDATION DE LA COMMISSION du 6 mai 2008 relative à l assurance qualité externe des contrôleurs légaux des comptes

Plus en détail

DU GROUPEMENT DE COMMANDES POUR L ACHAT DE GAZ NATUREL, DE FOURNITURES ET DE SERVICES EN MATIÈRE D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

DU GROUPEMENT DE COMMANDES POUR L ACHAT DE GAZ NATUREL, DE FOURNITURES ET DE SERVICES EN MATIÈRE D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE Acte constitutif DU DE COMMANDES POUR L ACHAT DE GAZ NATUREL, DE FOURNITURES ET DE SERVICES EN MATIÈRE D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE APPROUVÉ LE 18 DÉCEMBRE 2012 PAR LE COMITÉ D ADMINISTRATION DU SIGEIF 6 4

Plus en détail

GUIDE OEA. Guide OEA. opérateur

GUIDE OEA. Guide OEA. opérateur Guide > > Fiche 1 : Pourquoi être certifié? > > Fiche 2 : Les trois types de certificats et leurs critères > > Fiche 3 : La préparation de votre projet > > Fiche 4 : Le questionnaire d auto-évaluation

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Sommaire Introduction... 1 PREMIÈRE PARTIE La place de l import dans les échanges internationaux Chapitre

Plus en détail

DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT. «Les obligations comptables des associations»

DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT. «Les obligations comptables des associations» DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT «Les obligations comptables des associations» Points clés Le nouveau règlement (n 99-01 adopté le 16 février 1999 par le Comité de la Réglementation Comptable) relatif

Plus en détail

LA DÉCLARATION DE TVA CA3 (REGIME DU RÉEL NORMAL)

LA DÉCLARATION DE TVA CA3 (REGIME DU RÉEL NORMAL) LA DÉCLARATION DE TVA CA3 (REGIME DU RÉEL NORMAL) I. GÉNÉRALITES Lorsqu elle est soumise au régime du réel normal (1), l entreprise doit calculer, chaque mois, le montant de la TVA due à l état. Celle-ci

Plus en détail

Etape 1 : Identification avec un compte personnel sur la plateforme (cf. notice «Création et gestion de votre compte utilisateur»)

Etape 1 : Identification avec un compte personnel sur la plateforme (cf. notice «Création et gestion de votre compte utilisateur») NOTICE D INFORMATION POUR L UTILISATION DE LA PLATEFORME DES AIDES REGIONALES (PAR) POUR LE DISPOSITIF DE «SOUTIEN AUX ESPACES DE TRAVAIL COLLABORATIF» NB : La plateforme des aides régionales est optimisée

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D INFORMATION

QUESTIONNAIRE D INFORMATION QUESTIONNAIRE D INFORMATION APPROBATION DE SYSTEME QUALITE DES FABRICANTS, REPARATEURS ET INSTALLATEURS D INSTRUMENTS DE MESURE REGLEMENTES Ce questionnaire concerne les entreprises souhaitant l approbation

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119 PARIS, le 05/09/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119 OBJET : Dispositif de report partiel des cotisations patronales pour les PME

Plus en détail

téléprocédures des professionnels

téléprocédures des professionnels téléprocédures des professionnels Fiche technique Les téléprocédures fiscales : c est quoi? Les téléprocédures permettent aux professionnels de déclarer et de payer les principaux impôts en utilisant des

Plus en détail

Territorialité et régime des livraisons de biens meubles corporels : AIC, LIC, importation, exportation (cours)

Territorialité et régime des livraisons de biens meubles corporels : AIC, LIC, importation, exportation (cours) Territorialité et régime des livraisons de biens meubles corporels : AIC, LIC, importation, exportation (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I Les livraisons de biens entre

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE ENTRETIEN DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Modifié le 18 mars 2014

REGLEMENT DU SERVICE ENTRETIEN DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Modifié le 18 mars 2014 REGLEMENT DU SERVICE ENTRETIEN DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Modifié le 18 mars 2014 Communauté de Communes de la Région de Guise 6 rue André Godin 02120 Guise tél : 03.23.61.12.17 /

Plus en détail

LA FACTURE NORMALISEE

LA FACTURE NORMALISEE LA FACTURE NORMALISEE L Etat de Côte d Ivoire a adopté ces dernières années une série de mesures visant à moderniser et à rationaliser son système fiscal. L institution de la facture normalisée par la

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES COMMUNE DE SAINT GEORGES SUR BAULCHE 37 GRANDE RUE 89000 SAINT GEORGES SUR BAULCHE

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES COMMUNE DE SAINT GEORGES SUR BAULCHE 37 GRANDE RUE 89000 SAINT GEORGES SUR BAULCHE MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES Fourniture et acheminement de gaz naturel et de services associés Date et heure limites de réception des offres : 13 avril 2015 à 12 heures REGLEMENT

Plus en détail

Dans le cadre du Plan culturel numérique du gouvernement québécois

Dans le cadre du Plan culturel numérique du gouvernement québécois APPEL DE PROJETS Dans le cadre du Plan culturel numérique du gouvernement québécois Cadre de référence pour le dépôt de projets afin d aider financièrement les télévisions communautaires autonomes à prendre

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. pour la candidature en tant que mandataire de la FINMA. 28 novembre 2013

GUIDE PRATIQUE. pour la candidature en tant que mandataire de la FINMA. 28 novembre 2013 28 novembre 2013 GUIDE PRATIQUE pour la candidature en tant que mandataire de la FINMA Laupenstrasse 2, 3003 Berne Tél. +41 (0)31 327 91 00, Fax +41 (0)31 327 91 01 www.finma.ch 1 Les mandataires de la

Plus en détail

REGLEMENT N 10/2008/CM/UEMOA RELATIF AUX CONDITIONS D AGREMENT ET D EXERCICE DES COMMISSIONNAIRES EN DOUANE

REGLEMENT N 10/2008/CM/UEMOA RELATIF AUX CONDITIONS D AGREMENT ET D EXERCICE DES COMMISSIONNAIRES EN DOUANE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- LE CONSEIL DES MINISTRES REGLEMENT N 10/2008/CM/UEMOA RELATIF AUX CONDITIONS D AGREMENT ET D EXERCICE DES COMMISSIONNAIRES EN DOUANE

Plus en détail

Téléprocédures Fiscales des Professionnels DDFIP 78 DIVISION DES PROFESSIONNELS

Téléprocédures Fiscales des Professionnels DDFIP 78 DIVISION DES PROFESSIONNELS Téléprocédures Fiscales des Professionnels DDFIP 78 DIVISION DES PROFESSIONNELS Téléprocédures : Les procédures existantes 1 L'EFI - mode simplifié 2 L'EFI - mode expert 3 L'EDI Téléprocédures : L'obligation

Plus en détail