CONCOURS D IDEE - CONSTRUIRE EN PIERRE STRUCTURELLE ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE PARIS VAL DE SEINE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONCOURS D IDEE - CONSTRUIRE EN PIERRE STRUCTURELLE ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE PARIS VAL DE SEINE"

Transcription

1 CONCOURS D IDEE - CONSTRUIRE EN PIERRE STRUCTURELLE ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE PARIS VAL DE SEINE Notre projet répond à une demande de la mairie de Saint Ouen sur Seine de mêler des 60 logements intermédiaires à 2000 m² de puces manquantes au contact du marché Paul Bert. Ce programme complexe s insère dans une zone urbaine bien particulière, la ZPPAUP qui vise à préserver l ambiance du site. Cette contrainte nous servira de fil rouge durant la conception, où nous nous attacherons à créer une atmosphère particulière, mêlant l intimité d une vie de quartier et le tumulte commercial. Nous avons donc créé des promenades le long des puces qui desservent des îlots d habitation. Dans ces îlots se répartissent de petites unités d habitation positionnées en quinconce, ce qui permet des vis à vis généreux et une grande variété architecturale. Nous avons choisi de lier les commerces et les logements par un même matériau, la pierre. Nous avons voulu prouver la multiplicité d utilisations possibles de ce matériau, en utilisant un vocabulaire propre à chaque concepteur. Notre projet répond à une demande de la mairie de Saint Ouen sur Seine de mêler des 60 logements intermédiaires à 2000 m² de puces manquantes au contact du marché Paul Bert. Ce programme complexe s insère dans une zone urbaine bien particulière, la ZPPAUP qui vise à préserver l ambiance du site. Cette contrainte nous servira de fil rouge durant la conception, où nous nous attacherons à créer une atmosphère particulière, mêlant l intimité d une vie de quartier et le tumulte commercial. Nous avons donc créé des promenades le long des puces qui desservent des îlots d habitation. Dans ces îlots se répartissent de petites unités d habitation positionnées en quinconce, ce qui permet des vis à vis généreux et une grande variété architecturale. Nous avons choisi de lier les commerces et les logements par un même matériau, la pierre. Nous avons voulu prouver la multiplicité d utilisations possibles de ce matériau, en utilisant un vocabulaire propre à chaque concepteur. Le choix du matériau Pourquoi avoir choisi la pierre? Le projet s inscrit dans une démarche municipale de revalorisation du quartier par la création de logements qualitatifs. Il nous est par exemple demandé d avoir 25 % de prolongements extérieurs pour chaque logement, et donc de porter une attention particulière à la qualité du paysage créé. La pierre répondait plus que tout autre matériau à notre problématique : - La perspective d un chantier sec - Le faible impact écologique - Les qualités thermiques du matériau - Sa résistance dans un milieu toujours colonisé par les acheteurs - Son auto entretien Quelle pierre avez-vous choisi? LA PIERRE DE NOYANT Pour les murs, nous avons ensuite cherché la pierre qui correspondait le plus à notre envie de projet écologique et qualitatif et nous avons choisi la pierre de Noyan parmi d autres selon trois critères : - La beauté du matériau - La proximité de sa source (commune de Septmons, 90 KM de Paris) - Sa teinte proche de celle du quartier LA PIERRE COMBLANCHIENNE Pour le sol, nous avons choisi d utiliser la pierre de Comblanchien car il s agit d une pierre avec des caractéristiques uniques de résistance et de masse, qui la rend tout à fait adéquate comme support de marche pour un lieu aussi passant que les puces de saint Ouen. Cette pierre a été utilisée à Grenoble dans le même but et le résultat est tout à fait satisfaisant. RÉSISTANCE A LA COMPRESSION : 180,2 MPa (cf NF EN 1926) DENSITÉ - MASSE VOLUMIQUE APPARENTE : kg/m3

2 LE BETON CYCLOPEEN Le Béton cyclopéen est un béton contenant des gros blocs de pierre, des moellons, des galets, etc. Il est généralement utilisé pour de gros volumes ne demandant pas de résistance mécanique élevée (ouvrage massif, remplissage par exemple). En outre il nécessite un matériel de malaxage adapté. Le point fort de cette mise en oeuvre réside dans le fait qu il est capable à lui seul de répartir les charges sur le sol. C est une maçonnerie de béton coulée entre deux banches. Sans armatures, sa grande vertu réside dans son épaisseur et son poids. Réalisation : - Pose des pierres en fond de coffrage - Coulage d un béton maigre - Renouvellement de l opération D après «Construire en pierre de taille aujourd hui» de Gilles Perraudin. LES PLANCHERS Concernant les planchers, nous avons choisi de nous orienter vers des planchers en bois. D une part car la pierre et le bois se combinent extrêmement bien, mais aussi pour un volonté de rester dans un chantier sec et de travailler uniquement avec des matériaux naturels. L intérêt du bois réside dans le fait que le bois est un matériau léger qui est donc facile à manoeuvrer. Nous nous sommes attardés sur le principe de la D-Dalle, O portune précisément. C est un plancher 100% bois pour des hautes performances mécaniques et pour des grandes portées pouvant atteindre les 11 mètres, sans appui. Cette dalle est constituée d une suite de planches vissées sur chant et décalées afin d augmenter sa performance. Dans le cadre de notre programme de logement, ce type de plancher est très intéressant car il n y a jamais une portée de plus de 11 mètres. Par ailleurs, ce type de plancher est très esthétique. Caractéristiques techniques : Portée libre : 8 11 mètres (18 m en cas de remplissage béton) Section de planche : 40x175 mm et 60x240 mm Poids propre : > 350 kg/m2 Charges d exploitations : kg/m2 Qualité usuelle : C24 C40 Tenue au feu : min Stockage de CO2 : kg/m2

3 PROJETS ARCHITECTURAUX Une pause végetal au coeur du minéral Intérêt principal du projet, rompre avec la durété de la pierre grâce à l introduction d une coupure végétale contenant les circulations verticales des accès aux logements. De plus, créer une architecture comptemporaine avec l utilisation de la pierre, changer de matériaux pour admettre ces audaces volumétriques. La carrière Le concept du projet est simple. L idée est de jouer avec différentes enveloppes : la première, structurelle, est conçue en pierre. La seconde quant à elle, est une enveloppe thermique en ossature bois, qui vient jouer avec la pierre, de manière à créer des terrasses grâce aux retraits. Enfin, les deux enveloppes sont percées de manière à apporter de la lumière. STRUCTURE ISOLATION PERCEMENTS Une serre en pierre Apporter un confort thermique par la mise en place de serres au sud, utiliser le déphasage de la pierre pour chauffer les logements tout au long de la journée, créer des espaces extérieurs utilisés toute l année, permettre une respiration dans le bâtiment. La pierre chaudière Tourner la contrainte de l isolation par l interieure en avantage pour créer un reservoir calorifique entre les parois et un cadre interieur sur le materiau pierre.

4

5

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DOSAGE 17

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DOSAGE 17 WBLOCK est un nouveau matériau de construction à la fois écologique, économique et facile à mettre en œuvre. WBLOCK est un bloc à maçonner, composé en majorité de déchet de bois (à l exclusion de bois

Plus en détail

diamant. Pour l ossature bois, il faut compter sur du matériel de chantier plus conséquent.

diamant. Pour l ossature bois, il faut compter sur du matériel de chantier plus conséquent. la terre coulée description remplissage lourd d une ossature bois à l aide de coffrages perdus. application pour un apport de masse thermique à l intérieur du bâtiment. La terre coulée peut se trouver

Plus en détail

Les prédalles sont des plaques en béton précontraint par armatures adhérentes. Associées au béton coulé en œuvre, elles sont à la fois :

Les prédalles sont des plaques en béton précontraint par armatures adhérentes. Associées au béton coulé en œuvre, elles sont à la fois : Présentation Les prédalles sont des plaques en béton précontraint par armatures adhérentes. Associées au béton coulé en œuvre, elles sont à la fois : Coffrage du plancher, Constituant du plancher fini,

Plus en détail

35e Atelier débat du 19 février CEACAP

35e Atelier débat du 19 février CEACAP OSSATURE BOIS en CONSTRUCTION MODERNE et PATHOLOGIE Claude LE GOVIC expert près la Cour d Appel de Paris et les Cours Administratives d Appel de Paris et Versailles 35e Atelier débat du 19 février 2014

Plus en détail

U.C.D. Urban Concept Design. Néomur Banches isolantes ETA-12/ en cours. Procédé de construction des voiles béton. Plastbau Système.

U.C.D. Urban Concept Design. Néomur Banches isolantes ETA-12/ en cours. Procédé de construction des voiles béton. Plastbau Système. U.C.D Urban Concept Design présente: Néomur Banches isolantes ETA-12/ en cours Procédé de construction des voiles béton Plastbau Système en partenariat avec Présentation La société Urban Concept Design

Plus en détail

Thermique et matériaux

Thermique et matériaux Thermique et matériaux 1. Variété et performance des matériaux 3. Aperçu de la logique HQE Sources : Oliva Jean-Pierre (2001). L'isolation écologique, Mens : Éd. Terre vivante. 1. Variété et performance

Plus en détail

Conférence de presse. Analyse économique des systèmes constructifs béton et bois. Jeudi 19 mai 2016

Conférence de presse. Analyse économique des systèmes constructifs béton et bois. Jeudi 19 mai 2016 Conférence de presse Analyse économique des systèmes constructifs béton et bois Jeudi 19 mai 2016 Sommaire Une étude du Bureau Michel Forgue (bmf) pour Cimbéton 1 étude 2 objectifs Les conditions de l

Plus en détail

Isolation thermique par l extérieur

Isolation thermique par l extérieur Isolation thermique par l extérieur 8 Diathonite Evolution est un enduit idéal pour réaliser une isolation thermique par l extérieur sur tous les types de maçonnerie. 1 2 3 4 1. Diathonite Finition / Plasterpaint

Plus en détail

LES BLOCS EN BÉTON

LES BLOCS EN BÉTON LES BLOCS EN BÉTON LES PRODUITS PERASSO DANS LA MAISON INDIVIDUELLE LES PRODUITS PERASSO SONT CERTIFIÉS CE ET NF Marquage CE autorise la mise sur le marché et atteste que les produits respectent les six

Plus en détail

LES PLANCHERS COLLABORANTS PCB 60

LES PLANCHERS COLLABORANTS PCB 60 PCB 60 60 61 107 207 828 Détail géométrique de la tôle Détail géométrique de l embossage épaisseur (mm) 0,75 0,88 1 poids (dan/m 2 ) 8,67 10,18 11,57 Application conseillée Coffrage et armature de dalles

Plus en détail

Une Vraie Salle de bain

Une Vraie Salle de bain La salle de bain préfabriquée fond béton, structures verticales plaques PREGYDRO ou PREGYWAB est conçue par l architecte avec des matériaux traditionnels Réalisée en usine, elle est prête à l emploi. Une

Plus en détail

Sécurité incendie des constructions bois

Sécurité incendie des constructions bois 1 Sécurité incendie des constructions bois SECURITE INCENDIE Les textes réglementaires Français ont pour but d assurer la sécurité des personnes et des services de secours. 2 2 => éviter les risques de

Plus en détail

Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton

Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton F. Lyon 1 Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton Florent Lyon Centre scientifique

Plus en détail

Sika LevelChape HCS CHAPE CIMENT AUTONIVELANTE HORS CHAUFFAGE AU SOL

Sika LevelChape HCS CHAPE CIMENT AUTONIVELANTE HORS CHAUFFAGE AU SOL Sika LevelChape HCS CHAPE CIMENT AUTONIVELANTE HORS CHAUFFAGE AU SOL SIKA LEVELCHAPE HCS LE PREMIER PAS VERS LES CHAPES AUTONIVELANTES SIKA Les modes constructifs évoluent et les habitudes de travail s

Plus en détail

ENAC - FACULTE DE L'ENVIRONNEMENT NATUREL, ARCHITECTURAL ET CONSTRUIT ECOLE D'ARCHITECTURE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE ELEMENTS CONSTRUCTIFS ET MATERIAUX I et II : CONSTRUCTION EXAMEN PROPEDEUTIQUE

Plus en détail

Passion for timber LE BOIS LAMELLÉ COLLÉ. pfeifergroup.com

Passion for timber LE BOIS LAMELLÉ COLLÉ. pfeifergroup.com Passion for timber LE BOIS LAMELLÉ COLLÉ pfeifergroup.com Philosophie Le bois est le matériau de construction qui bénéficie de la plus longue tradition dans le domaine du bâtiment. Grâce au développement

Plus en détail

Atlas. Isolation parfaite des dalles pour tous types de maison. Fabriqué en Allemagne

Atlas. Isolation parfaite des dalles pour tous types de maison. Fabriqué en Allemagne Atlas Isolation parfaite des dalles pour tous types de maison. Fabriqué en Allemagne JACKODUR Atlas : La solution technique pour rendre vot JACKODUR Atlas est un système d isolation et de coffrage pour

Plus en détail

POUTRE PSS LEADER. GÉnÉrIQUe. Données de base descriptif. manutention. domaines d emploi

POUTRE PSS LEADER. GÉnÉrIQUe. Données de base descriptif. manutention. domaines d emploi POUTRE PSS LEADER GÉnÉrIQUe Données de base descriptif Poutre en béton précontraint par armatures adhérentes Section 20 x 20 cm Poids 100 kg/ml Produit de stock Disponible de 1,50 m à 6,20 m de 10 en 10

Plus en détail

Entrevous coffrant pour poutrelles treillis Knauf Treillis Therm Coffrant

Entrevous coffrant pour poutrelles treillis Knauf Treillis Therm Coffrant coffrant pour poutrelles treillis Le produit : présentation L entrevous est spécialement destiné à réaliser un coffrage léger tout en réduisant les déperditions linéiques des planchers en béton armé à

Plus en détail

LCG MORTIER ISOLANT RENFORMI THERMIQUE CAHIER DES CHARGES

LCG MORTIER ISOLANT RENFORMI THERMIQUE CAHIER DES CHARGES VERSION 031615 CAHIER DES CHARGES LCG MORTIER ISOLANT RENFORMI THERMIQUE Avant d utiliser le procédé, il est indispensable de prendre connaissance du cahier des charges et des points singuliers DEFINITION

Plus en détail

BLOCS COFFRANTS ISOLANTS

BLOCS COFFRANTS ISOLANTS NOUVEAUTÉ BLOCS COFFRANTS ISOLANTS La solution SIMPLE, RAPIDE et ECONOMIQUE pour construire RT2012 et au-delà! développé et distribué par LE SYSTEME ISOLASUP Evolution Le choix d un bati durable et tres

Plus en détail

Mise en œuvre du béton architectonique

Mise en œuvre du béton architectonique Chapitre Mise en œuvre du béton architectonique.1 Le béton architectonique porteur coulé en place. Le béton architectonique porteur préfabriqué.3 Le béton architectonique non porteur préfabriqué.4 Quelle

Plus en détail

20 habitations groupées à Brioude

20 habitations groupées à Brioude 20 habitations groupées à Brioude Maître d ouvrage : foyer vellave Performance : BBC, 65 kw/m2/an Intervenants Maîtrise d ouvrage : SA HLM LE FOYER VELLAVE, 43000 LE PUY-EN-VELAY (Haute-Loire) 2000 Logements

Plus en détail

Les maçonneries parasismiques en pierre. Olivier Chèze

Les maçonneries parasismiques en pierre. Olivier Chèze Les maçonneries parasismiques en pierre Olivier Chèze Quels sont les nouveaux référentiels? Commençons par les anciens : - Règles PS 92 : tous les bâtiment - PSMI 92 : petits bâtiments (maisons individuelles

Plus en détail

A. DESCRIPTION 1. Généralités Classe du système

A. DESCRIPTION 1. Généralités Classe du système INTRODUCTION Les Hourdis CONCERTO METAL (CMH) en polystyrène expansé d une densité de 20 à 25 kg/m³, renforcé par des inserts en acier galvanisé de 1,25 mm offre les avantages suivants : Isolation thermique

Plus en détail

Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Design et Performance véranda «classic») En complément du plan fourni

Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Design et Performance véranda «classic») En complément du plan fourni Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Design et Performance véranda «classic») En complément du plan fourni A suivre pour assurer une pose esthétique et de qualité Ce document

Plus en détail

Gennevilliers - ZAC Centre Ville Réunion Publique du 14 avril 2016

Gennevilliers - ZAC Centre Ville Réunion Publique du 14 avril 2016 Réunion Publique du 14 avril 2016 MAITRISE D OUVRAGE MAITRISE D OEUVRE BASSINET TURQUIN PAYSAGE BUREAU D ETUDE TECHNIQUE ARCHITECTES URBANISTES Situation et parti pris d aménagement 1 SITUATION DE LA ZAC

Plus en détail

Pôle culturel et sportif d Alby-sur-Chéran 74 Haute-Savoie

Pôle culturel et sportif d Alby-sur-Chéran 74 Haute-Savoie Pôle culturel et sportif d Alby-sur-Chéran 74 Haute-Savoie L. Clère, V. Klimine 1 Pôle culturel et sportif d Alby-sur-Chéran 74 Haute-Savoie Laurent Clère Arborescence Lyon, France Véronique Klimine r2k

Plus en détail

d é c e m b r e N 1 4 6

d é c e m b r e N 1 4 6 décembre 2015 N 146 Construction moderne / décembre 2015 7 paris 14 e térieur. Quand la chambre s avance, le couloir s élargit et ces mouvements qui délimitent des protections contribuent aux variations

Plus en détail

ISOLATION DES MURS ANCIENS

ISOLATION DES MURS ANCIENS ISOLATION DES MURS ANCIENS ARCOSE - CLUNY, le 12 septembre 2016. Architecte : SARL ARC-PHI Architecture Devroey Raphael, Architecte DESL Croze 71220 Saint Bonnet de Joux Tél. : 0385 24 77 36 Email : arc-phi.architecture@orange.fr

Plus en détail

COUPON-RÉPONSE. Nom. Prénom. Adresse. Ville.

COUPON-RÉPONSE. Nom. Prénom. Adresse. Ville. COUPON-RÉPONSE Dans le cadre d un projet de construction de type : L Maison individuelle L J ai un terrain L Je n ai pas de terrain L Rénovation/Extension Nom Prénom Adresse J envisage de réaliser ce projet

Plus en détail

COURBEVOIE IMMEUBLE PHENOMENE Construction du siège de l INPI

COURBEVOIE IMMEUBLE PHENOMENE Construction du siège de l INPI COURBEVOIE IMMEUBLE PHENOMENE Construction du siège de l INPI F. Mathis 1 COURBEVOIE IMMEUBLE PHENOMENE Construction du siège de l INPI Der neue Sitz des Patentamts INPI in FR-Courbevoie Frank Mathis S.A.

Plus en détail

Dossier technique A. DESCRIPTION. 1. Description du produit. 2. Matériaux

Dossier technique A. DESCRIPTION. 1. Description du produit. 2. Matériaux Dossier technique A. DESCRIPTION 1. Description du produit Le Posyte est un matériau de très haute performance thermique destiné à la construction passive et positive à usage d habitation et commercial.

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Systèmes constructifs bois et thermique d hiver. Sylvain Boulet - FCBA

Systèmes constructifs bois et thermique d hiver. Sylvain Boulet - FCBA Systèmes constructifs bois et thermique d hiver Sylvain Boulet - FCBA 1 Programme RT Bois «Aide à la conception technique et règlementaire, adaptée au choix de solutions constructives bois» Suite de l

Plus en détail

Comportement mécanique des isolants

Comportement mécanique des isolants Journée d étude Isolation thermique des murs extérieurs et des sols Energie et construction Cycle technique 2014 Initiative supportée par la Wallonie Benoît MICHAUX et Edwige NOIRFALISSE Division «Enveloppe

Plus en détail

Noélit Brevet international et marque déposée

Noélit Brevet international et marque déposée Logettes agricoles en kit www.cbs-cbt.com Noélit Brevet international et marque déposée Concept général Aspect Aspect structurel architectural Aspect économique Aspect physique et acoustique Aspect écologique

Plus en détail

Regard sur le béton. «Wall house» ou la maison muraille, le béton entre passé et présent

Regard sur le béton. «Wall house» ou la maison muraille, le béton entre passé et présent Regard sur le béton «Wall house» ou la maison muraille, le béton entre passé et présent Dans le quartier de Bomel, sur les hauteurs de Namur, se dresse désormais une habitation singulière dont la façade

Plus en détail

Maisons & extensions à ossature bois

Maisons & extensions à ossature bois Maisons & extensions à ossature bois Professionnel du bois implanté dans le Nord la France puis plus 40 ans, et en tant que fabricant, nous maîtrisons les rnières techniques construction pour réaliser

Plus en détail

Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère)

Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère) Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère) Durée du thème : 30 minutes FEEBAT Module 1+2 - Isolation thermique 1 Pour réduire les consommations d énergie Pour

Plus en détail

Murs doubles. Isolés avec de la laine de verre ISOVER.

Murs doubles. Isolés avec de la laine de verre ISOVER. Murs doubles. Isolés avec de la laine de verre ISOVER. Murs doubles. Extrêmement robustes et durables. Un mur double se compose de trois couches aux fonctions clairement distinctes: «porter, isoler et

Plus en détail

Limousinerie (mémento)

Limousinerie (mémento) Formation Aplomb Limousinerie (mémento) Vocabulaire Limousinerie n.f. (ou limousinage n.m.) : mur construit en moellons à parement apparent, lié au mortier. Art d appareiller un tel mur. Matériaux Moellon

Plus en détail

Comment construire en respectant les données environnementales?

Comment construire en respectant les données environnementales? Comment construire en respectant les données environnementales? ZAC d habitat L Orée du bois à Verlinghem VOLET 3 : CONFORT Conception 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 1. PROFITER DE L ECLAIRAGE NATUREL...

Plus en détail

Plateaux de bardage. Questionnaire de détermination de plateau. Identification 1. INFORMATIONS SUR LE BÂTIMENT 2. ZONES CLIMATIQUES (VENT)

Plateaux de bardage. Questionnaire de détermination de plateau. Identification 1. INFORMATIONS SUR LE BÂTIMENT 2. ZONES CLIMATIQUES (VENT) Systèmes Globalwall Identification Le Société M. Tél. Fax. E-mail Affaire 1. INFORMATIONS SUR LE BÂTIMENT *Longueur :...m *Largeur :...m *Hauteur :...m Portée sur 2 appuis :...m Portée sur 3 appuis :...m

Plus en détail

Projet DEMETHER : Développement d un panneau issu de sous-produit de l agriculture pour l isolation thermique des bâtiments existants

Projet DEMETHER : Développement d un panneau issu de sous-produit de l agriculture pour l isolation thermique des bâtiments existants Projet DEMETHER : Développement d un panneau issu de sous-produit de l agriculture pour l isolation thermique des bâtiments existants TÂCHE 4 : Applications pour l isolation de bâtiments existants J.-P.

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE PLAFONDS I PRIMAIRE

FICHE TECHNIQUE PLAFONDS I PRIMAIRE FICHE TECHNIQUE PLAFONDS I PRIMAIRE 100 45 (DEMANDE D AVIS TECHNIQUE EN COURS) TRAVAUX PREPARATOIRES ET DISPOSITIONS GENERALES Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Description détaillée

Description détaillée Chape sèche en ciment Aquapanel Floor est une chape sèche destinée à la réalisation de tous les types de planchers. C'est une plaque moulée composée de ciment armé de fibres de 22 mm d épaisseur. Aquapanel

Plus en détail

Quelles sont les particularités des ouvrages de notre environnement?

Quelles sont les particularités des ouvrages de notre environnement? Séquence 1 Quelles sont les particularités des ouvrages de notre être capable d identifier les fonctions de service d une surface commerciale être capable d identifier les solutions techniques existantes

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TECHNICIEN du BATIMENT ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TECHNICIEN du BATIMENT ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TECHNICIEN du BATIMENT ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE EPREUVE E3 REALISATION D UN OUVRAGE UNITE U.32 MISE EN OEUVRE DOSSIER ACTIVITES Session 1406-TBO P32 Durée :

Plus en détail

Habiter PRÉSENTATION. 25 mars le paysage en Limousin GRAMOND // SOCIE // RICARD

Habiter PRÉSENTATION. 25 mars le paysage en Limousin GRAMOND // SOCIE // RICARD le paysage en PRÉSENTATION 25 mars 2016 Donner une cohérence c est avant tout valoriser le «déjà là», les usages actuels, les caractéristiques physiques du site... le paysage en PROJET D HABITAT] PARTICIPATIF.

Plus en détail

Reconversion d un entrepôt en maison individuelle à Montreuilsous-Bois

Reconversion d un entrepôt en maison individuelle à Montreuilsous-Bois Reconversion d un entrepôt en maison individuelle à Montreuilsous-Bois 18 rue des Néfliers 93100, MONTREUIL-SOUS-BOIS Présentation 1 / INSERTION URBAINE ET TERRITOIRE La maison individuelle de la famille

Plus en détail

Planchers à prédalles

Planchers à prédalles Planchers à prédalles Guide de mise en œuvre des planchers à prédalles suspendues avec boîtes d attentes PLANCHERS OSSATURES GENERALITES Les préconisations de mise en œuvre des boîtes d attentes décrites

Plus en détail

1 er rang, 1 er prix : projet n 5 TRIBU architecture

1 er rang, 1 er prix : projet n 5 TRIBU architecture 1 er rang, 1 er prix : projet n 5 TRIBU architecture Rue de Bourg 16-20 - 1003 Lausanne - Suisse collaborateurs TRIBU architecture Laurent Guidetti Lya Blanc Pauline Dellachèrie Calixe Cathomen collaborateurs

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE CLASSEMENT N RS CONCERNANT UN ELEMENT DE CONSTRUCTION

PROCES-VERBAL DE CLASSEMENT N RS CONCERNANT UN ELEMENT DE CONSTRUCTION DIRECTION SECURITE, STRUCTURES et FEU Division Mécanique et Résistance au feu PROCES-VERBAL DE CLASSEMENT N RS14-039 CONCERNANT UN ELEMENT DE CONSTRUCTION Ce procès-verbal atteste uniquement des caractéristiques

Plus en détail

LYON CONFLUENCE Ilot E4. 84 logements Bâtiment passif

LYON CONFLUENCE Ilot E4. 84 logements Bâtiment passif LYON CONFLUENCE Ilot E4 84 logements Bâtiment passif Insertion dans le site Insertion dans le site Insertion dans le site Plan de localisation Projet urbain à long terme Situation dans la ZAC LYON CONFLUENCE

Plus en détail

Travaux d enduits de mortiers

Travaux d enduits de mortiers 10 Travaux d enduits de mortiers Qu ils soient monocouches ou multicouches, composés sur chantier ou formulés industriellement, appliqués manuellement ou projetés mécaniquement, les enduits de mortiers

Plus en détail

Bétons isolants structurels (B.I.S)

Bétons isolants structurels (B.I.S) Bétons isolants structurels (B.I.S) NORME NF EN 206-1/ CN Présentation UMGO 11 Juillet 2014 SNBPE Rhône Alpes 1 Le Béton en France: 39 millions de m3 4 100 millions HT de Chiffre d Affaires 1 816 Centrales

Plus en détail

Catalogue Construction Bois, un outil d aide à la conception

Catalogue Construction Bois, un outil d aide à la conception 3 ème Forum International Bois Construction 2013 Catalogue Construction Bois, un outil d aide à la conception F. Bannier 1 Catalogue Construction Bois, un outil d aide à la conception Florence Bannier

Plus en détail

PCB 60 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/10-662

PCB 60 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/10-662 Plancher collaborant 60 Néo PCB Fiche technique Avis technique CSTB N 3/10-662 V3/2011 caractéristiques du profil 60 61 107 207 828 Détail géométrique de la tôle Détail géométrique de l embossage épaisseur

Plus en détail

Centre Pompidou de Metz fin des travaux Mai Maquette Hotel des Postes de St. Egrève (38)

Centre Pompidou de Metz fin des travaux Mai Maquette Hotel des Postes de St. Egrève (38) Analyse et conception Matériaux Energie Evolution CGI Réalisation Synthèse 3-1 Prototype, maquette Distinguer l usage d une maquette et d un prototype dans le développement d un objet technique. 1) Maquette

Plus en détail

Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation.

Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation. Direction du Logement et de l Habitat 2013 DLH 373 Réalisation par Paris Habitat-OPH d un programme de réhabilitation Plan Climat de 57 logements, sur le groupe Liard (14e). PROJET DE DELIBERATION EXPOSE

Plus en détail

Construction de 45 logements secteur de la Hunaudaye Cabri Habitat / Ville de Saint Brieuc Présentation du projet

Construction de 45 logements secteur de la Hunaudaye Cabri Habitat / Ville de Saint Brieuc Présentation du projet 1 Construction de 45 logements secteur de la Hunaudaye Cabri Habitat / Ville de Saint Brieuc Présentation du projet Cabri habitat / ville de Saint Brieuc - atelier du CANAL / BEC / safège / ouest structures

Plus en détail

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Le constructeur en béton armé réalise les fondations, les murs et les planchers de constructions neuves (logements individuels ou collectifs,

Plus en détail

MINERALISANT COULEUR. hautes performances. Révélez en couleur la minéralité de vos matériaux NOUVEAU APPLICATIONS :

MINERALISANT COULEUR. hautes performances. Révélez en couleur la minéralité de vos matériaux NOUVEAU APPLICATIONS : NOUVEAU MINERALISANT COULEUR hautes performances Révélez en couleur la minéralité de vos matériaux APPLICATIONS : Béton aspect ciré Béton décoratif Rénovation de pavés et dallages Égalisateur de teinte

Plus en détail

PRESENTATION DE FONCIER CONSEIL

PRESENTATION DE FONCIER CONSEIL PRESENTATION DE FONCIER CONSEIL Un aménageur au sein d un groupe d envergure nationale Foncier Conseil est filiale du groupe NEXITY, premier opérateur immobilier français dont l actionnaire principal est

Plus en détail

AVANT - PROPOS SOMMAIRE. p 2 Avant-propos p 3 Notre perception du monde agricole p 4 Le BPE, la solution incontournable p 5 Exemples de réalisations

AVANT - PROPOS SOMMAIRE. p 2 Avant-propos p 3 Notre perception du monde agricole p 4 Le BPE, la solution incontournable p 5 Exemples de réalisations 1 AVANT - PROPOS Le SNBPE (Syndicat National du Béton Prêt à l Emploi) a toujours su répondre aux attentes du monde agricole, auquel il propose des solutions fonctionnelles et pérennes. Face aux exigences

Plus en détail

une chape sèche légère

une chape sèche légère SOL Un plancher bois sur une chape sèche légère, isolante et nivelante Un plancher bois sur une chape sèche légère isolante et nivelante La chape sèche exécutée avec les granulats Granulège (Cellumat)*

Plus en détail

Type de baie ml 0.60 ml 35 Léopard ml 0.90 ml 35 Léopard ml 1.00 ml 35 Léopard ml 1.20 m 35 Léopard

Type de baie ml 0.60 ml 35 Léopard ml 0.90 ml 35 Léopard ml 1.00 ml 35 Léopard ml 1.20 m 35 Léopard Appuis de fenêtre Eléments en béton gris moulés, pose en seuil ou en appui possible. Ouverture Poids unitaire Appui de baie AP 35 AP 27 0. 52 ml 0.40 ml 24 kg 21 kg 0. 62 ml 0.50 ml 29 kg 25 kg 0. 72 ml

Plus en détail

ARCH 153 CONSTRUIRE EN MONTAGNE. Revue d Eternit (Suisse) SA Novembre 2009

ARCH 153 CONSTRUIRE EN MONTAGNE. Revue d Eternit (Suisse) SA Novembre 2009 ARCH 153 CONSTRUIRE EN MONTAGNE Revue d Eternit (Suisse) SA Novembre 2009 Transformation de la Maison Germanier, Vétroz Homogénéité totale des matériaux Rez-de-chaussée 1:200 Etage 20 Incarnant la typologie

Plus en détail

BONDEK II. Planchers collaborants Coffrages perdus

BONDEK II. Planchers collaborants Coffrages perdus BONDEK II Planchers collaborants Coffrages perdus 2 BLUESCOPE ACIER NOUVELLE-CALÉDONIE BLUESCOPE ACIER BONDEK II Le BONDEK II est un bac en acier destiné à être utilisé en coffrage dans la réalisation

Plus en détail

Volet 5 Tâche 5.2. Transfert de compétences France - Suisse

Volet 5 Tâche 5.2. Transfert de compétences France - Suisse Volet 5 Tâche 5.2 Transfert de compétences France - Suisse Rapport d activité au 08.06.2015 Projet soutenu par l Union Européenne et la Confédération helvétique via le programme INTERREG IV A France-Suisse.

Plus en détail

BETONS. Les actions LAFARGE. Thermedia 0.6

BETONS. Les actions LAFARGE. Thermedia 0.6 BETONS Les actions LAFARGE Thermedia 0.6 1 Définition et caractéristiques Béton prêt à l emploi «isolant» Conductivité thermique : λ utile = 0,54 W/m.K λ u certifié par le CTAT le 12.11.09 Sous contrôle

Plus en détail

s r u m e d s e u iq r B PR42

s r u m e d s e u iq r B PR42 Briques de murs POROTHERM PR42 51 POROTHERM Roulé PR42 Maçonnerie Roulée 42,5 cm Longueur 248 mm hauteur 249 mm Terre cuite + Perlite, le Monomur tout minéral Facilite l accès au BBC largeur 4 mm Caractéristiques

Plus en détail

TERRAform. Jardin adapté pour personne à mobilité réduite*

TERRAform. Jardin adapté pour personne à mobilité réduite* TERRAform Jardin adapté pour personne à mobilité réduite* Collectif La Valise : 1 Rue Saint-Pierre 44000 Nantes, France Tel : +33 (0) 251 89 49 16 Mobile : +33 (0)6 12 34 55 23 Web : www.collectiflavalise.net

Plus en détail

bloc vtherm bloc confort 1.85 Une performance thermique adaptée à vos projets. R = 1,85 R du mur = 5,35

bloc vtherm bloc confort 1.85 Une performance thermique adaptée à vos projets. R = 1,85 R du mur = 5,35 bloc vtherm bloc confort 1.85 + Une performance thermique adaptée à vos projets. R = 1,85 R du mur = 5,35 BLOC confort 1.85 Une performance thermique adaptée à vos projets. Bloc de 20 cm, isolant et économique.

Plus en détail

Oui sur le fait et non sur la façon, car si les mentalités changent, le bloc de coffrage à cinquante ans et le bois lamellé/collé à 100 ans.

Oui sur le fait et non sur la façon, car si les mentalités changent, le bloc de coffrage à cinquante ans et le bois lamellé/collé à 100 ans. - Une nouvelle façon de vivre, - De nouveaux matériaux, - Des énergies nouvelles... Et une nouvelle façon de bâtir direz-vous!... Oui sur le fait et non sur la façon, car si les mentalités changent, le

Plus en détail

Manuel Technique. Contre cloison. Contre-cloison

Manuel Technique. Contre cloison. Contre-cloison Manuel Technique Contre cloison Contre-cloison Système Plaques de Plâtre GYPSOTECH tout simplement parce que professionnel. Pour les professionnels de la plaque de plâtre la facilité d utilisation est

Plus en détail

STEICO solutions constructives

STEICO solutions constructives STEICO solutions constructives Charpente support des éléments de couverture par l intermédiaire de contrelattes avec une fixation adaptée Grand choix de couvertures possibles Isolation pour charpente apparente

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE. CONDITIONS DE REALISATION (Documents joints)

DESCRIPTIF SOMMAIRE. CONDITIONS DE REALISATION (Documents joints) RESERVOIR D EAU DE 50000 M3 ETUDE DE PRIX STRUCTURES BTP INSTALLATION CHANTIER Prépa Chantier BTS PLANIFICATION ETUDE DES BESOINS SUIVI DE CHANTIER COURS TD TP DEVOIR DESCRIPTIF SOMMAIRE Objet du marché:

Plus en détail

ARJM Architecture photo F. Dujardin

ARJM Architecture photo F. Dujardin ARJM Architecture photo F. Dujardin LE PROJET PRÉSENTATION Contexte pôle Marexhe LA GARE DE HERSTAL, UN BÂTIMENT-PLACE Le projet consiste en un masterplan, la construction d une gare et d une chaîne d

Plus en détail

Un vêtement technique pour le bâtiment!

Un vêtement technique pour le bâtiment! Isolants en fibres de bois rigides Isolation Thermique par l Extérieur Murs par l extérieur, Murs par l extérieur sous enduit, Toitures par l extérieur en sarking, pare-pluie Un vêtement technique pour

Plus en détail

REVALORISATION DU SITE DE LA MAISON DES JEUNES DE CHOMERAC PREMIERE ESQUISSE

REVALORISATION DU SITE DE LA MAISON DES JEUNES DE CHOMERAC PREMIERE ESQUISSE REVALORISATION DU SITE DE LA MAISON DES JEUNES DE CHOMERAC PREMIERE ESQUISSE PROJET PEDAGOGIQUE D ANIMATION AUTOUR D UNE SENSIBILISATION AU DOMAINE DE L ARCHITECTURE VERTE, DU RECYCLAGE DES DECHETS ET

Plus en détail

Sommaire Annexe 10 façades et bardages... 2 Façades porteuses... 2 Façades légères... 2 Revêtements extérieurs de façade... 5

Sommaire Annexe 10 façades et bardages... 2 Façades porteuses... 2 Façades légères... 2 Revêtements extérieurs de façade... 5 Sommaire Annexe 10 façades et bardages... 2 Façades porteuses... 2 Façades en maçonnerie de petits éléments... 2 Façades en béton banché... 2 Façades en panneaux préfabriqués... 2 Façades légères... 2

Plus en détail

Le panneau isolant de soubassement ininflammable et résistant à la pression

Le panneau isolant de soubassement ininflammable et résistant à la pression Multipor panneau isolant pour soubassement Le panneau isolant de soubassement ininflammable et résistant à la pression SanS pare-feu! pour les structures WDVS uniformes avec Multipor Multipor panneau isolant

Plus en détail

Le Bois et la construction

Le Bois et la construction Le Bois et la construction ECCTA Ingénierie Bureau d'études techniques en bâtiment, infrastructure, maîtrise d'oeuvre générale, depuis 1982. Pôles de compétences : l'assistance à maîtrise d'ouvrage, le

Plus en détail

LES CHAPES LATERLITE NOUVELLE GAMME 2016 À CHAQUE CHANTIER, SA SOLUTION!

LES CHAPES LATERLITE NOUVELLE GAMME 2016 À CHAQUE CHANTIER, SA SOLUTION! LES CHAPES LATERLITE NOUVELLE GAMME 2016 À CHAQUE CHANTIER, SA SOLUTION! Grâce aux caractéristiques de l argile expansée, elles sont incombustibles, ont d excellents temps de séchage et résistances mécaniques.

Plus en détail

Développement du Centre ancien Opération «Brossolette - Leclerc

Développement du Centre ancien Opération «Brossolette - Leclerc » Développement du Centre ancien Opération «Brossolette - Leclerc ll PRÉSENTATION DU PROJET La Ville porte un projet de développement urbain dans le Centre ancien dénommé «Brossolette-Leclerc» La municipalité

Plus en détail

MORTIER DE MAÇONNERIE WEBER DUR / MIX / MUR

MORTIER DE MAÇONNERIE WEBER DUR / MIX / MUR MORTIER DE MAÇONNERIE WEBER DUR / MIX / MUR www.weber-marmoran.ch MORTIER DE CIMENT Produit 920 V-P 920 920 V 920 fin 920 V fin Description du produit Mortier au à prise retardée Mortier au de haute qualité

Plus en détail

LES RÉALISATIONS LE PROTOCOLE LES PARTIES PRENANTES. Typologies d éléments produits en Marbre d ici

LES RÉALISATIONS LE PROTOCOLE LES PARTIES PRENANTES. Typologies d éléments produits en Marbre d ici A T E L I E R ATELIER / MARBRE D ICI 1/8 LE PROTOCOLE LES RÉALISATIONS Étapes de fabrication d un nouveau béton réalisé à partir de gravats Typologies d éléments produits en Marbre d ici SOLS places publiques,

Plus en détail

Maître d'ouvrage COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS D'AMBERT AMBERT RESTRUCTURATION DE LA SALLE D'ACTIVITES A CHAMPETIERES. Maîtrise d'oeuvre.

Maître d'ouvrage COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS D'AMBERT AMBERT RESTRUCTURATION DE LA SALLE D'ACTIVITES A CHAMPETIERES. Maîtrise d'oeuvre. Maître d'ouvrage COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS D'AMBERT 63600 AMBERT RESTRUCTURATION DE LA SALLE D'ACTIVITES A CHAMPETIERES D.P.G.F. Décomposition du Prix Global et Forfaitaire DATE : Novembre 2010 LOT

Plus en détail

le seul mur porteur en 12 cm

le seul mur porteur en 12 cm le seul mur porteur en 12 cm Barrybloc, Thermobloc, Lambdabloc, linteau Stalton Le concept mural XS wall est le summum de massif! Les blocs XS doivent leur niveau de qualité inégalé à un mélange d argile

Plus en détail

MAINTENIR L ISOLATION THERMIQUE PAR L INTÉRIEUR

MAINTENIR L ISOLATION THERMIQUE PAR L INTÉRIEUR MAINTENIR L ISOLATION THERMIQUE PAR L INTÉRIEUR Au cœur des logements collectifs La solution I.T.I. pour les bâtiments avec murs en voile béton 1 2 La prédalle à rupteurs de ponts thermiques Une solution

Plus en détail

LES ÉTAGES > CHOISIR UNE STRUCTURE PORTEUSE > DISPOSER DE LIBERTÉ POUR L AMÉNAGEMENT ACTUEL ET/OU FUTUR > QUELLES CHARGES S APPLIQUENT À LA STRUCTURE?

LES ÉTAGES > CHOISIR UNE STRUCTURE PORTEUSE > DISPOSER DE LIBERTÉ POUR L AMÉNAGEMENT ACTUEL ET/OU FUTUR > QUELLES CHARGES S APPLIQUENT À LA STRUCTURE? LES ÉTAGES 2.2 > CHOISIR UNE STRUCTURE PORTEUSE Le choix s effectue en fonction des critères suivants : > Garanties souhaitées > Aménagement de l espace > Objectif d isolation thermique > Charges appliquées

Plus en détail

DETAIL QUANTITATIF & ESTIMATIF (D.Q.E.) Création et travaux d aménagement d accès contrôlés à Kervoyal et à Penerf

DETAIL QUANTITATIF & ESTIMATIF (D.Q.E.) Création et travaux d aménagement d accès contrôlés à Kervoyal et à Penerf DETAIL QUANTITATIF & ESTIMATIF (D.Q.E.) Création et travaux d aménagement d accès contrôlés à Kervoyal et à Penerf LOT 1 : V.R.D. Qté P.U. Montant HT 1) Implantation et installation du chantier forfait

Plus en détail

Isolation thermique : travaux. Qu'est-il possible de faire soi-même? Guide de l'auto-réhabilitation

Isolation thermique : travaux. Qu'est-il possible de faire soi-même? Guide de l'auto-réhabilitation Isolation thermique : travaux en auto-réhabilitation Qu'est-il possible de faire soi-même? 9 septembre 2016 Guide de l'auto-réhabilitation Sommaire 1. Explication du guide 1.1 Avertissement sur les garanties

Plus en détail

Sébastien Lota, Directeur promotion et Rémi Lepesant, architecte agence Totem PRESENTATION DE L OPAC 38

Sébastien Lota, Directeur promotion et Rémi Lepesant, architecte agence Totem PRESENTATION DE L OPAC 38 Sébastien Lota, Directeur promotion et Rémi Lepesant, architecte agence Totem PRESENTATION DE L OPAC 38 PRESENTATION DE L OPAC 38 Gestionnaire de 23 065 logements (dont 201 en gestion pour tiers) répartis

Plus en détail

Rupteurs. La référence RT 2012 LA PLUS ÉCONOMIQUE DU MARCHÉ. Gain 38% Gain 52%

Rupteurs. La référence RT 2012 LA PLUS ÉCONOMIQUE DU MARCHÉ. Gain 38% Gain 52% Rupteurs La référence RT 2012 LA PLUS ÉCONOMIQUE DU MARCHÉ LOGEMENTS COLLECTIFS Ψ 9 = 0,37 W/m.K Gain 38% MAISONS INDIVIDUELLES Ψ 9 = 0,29 W/m.K Gain 52% Évite la pose des rupteurs thermiques Exigence

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE. 1361m²

NOTICE DE SECURITE. PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE. 1361m² NOTICE DE SECURITE PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE DEMANDEUR : Ville de Berck sur mer BATIMENT : surface : - SHON : 1361m² DESCRIPTION SOMMAIRE DE L ETABLISSEMENT : Construction d une

Plus en détail

Guide des critères d encadrement de l installation d équipements de télécommunication

Guide des critères d encadrement de l installation d équipements de télécommunication Guide des critères d encadrement de l installation d équipements de télécommunication Arrondissement d Outremont Service Aménagement Urbain et Patrimoine rapport final I 24 avril amendé le 7 mai 2012 par

Plus en détail