COMMUNIQUER PAR LA VHF

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMUNIQUER PAR LA VHF"

Transcription

1 COMMUNIQUER PAR LA VHF Auteur Nombre personnes Nombre de chef(s) Matériel(s) Gaelle BOUCHAILLOU La caravane au complet Au moins 2. Si possible des Talkie-walkie (ou téléphones portables) Code alphabet international (prévoir 1 pour 3 jeunes) Affiche d une VHF fixe. (en PJ dans le doc) Procédures d appel (en PJ dans le doc) Modèles de messages à transmettre. (en PJ dans le doc) Durée Lieu(x) De 10 min à 45 min 1 Peu importe FILAGE Buts : découvrir la VHF, outil de communication marine et ses usages, découvrir l alphabet international. Etape 1 : découverte de l alphabet international. Distribuer les fiches Faire épeler à chaque jeune son prénom ou différents mots. Possibilité de faire des mini-jeux pour faciliter la découverte. - faire des relais pour épeler des mots : diviser les jeunes en deux équipes qui vont se relayer pour aller chercher un mot (liste à faire) à un endroit donné, et revenir auprès de l équipe pour l épeler L équipe qui a fait le plus de mots en un temps donné a gagné ou bien l équipe qui a fini sa liste avant l autre - jeu de devinettes : un jeune choisit un mot, l épèle pour le faire deviner aux autres - ( )

2 Etape 2 : explication de la VHF et classification des communications. Présenter l affiche de la VHF fixe. Précisions en cas de questions : VHF signifie «Very High Frequency» : ce sont des ondes métriques (longueur d onde entre 1 et 10m) entre 30 et 300 MHz. La bande de fréquence VHF internationale, réservée au service radio-maritime, s étend de 156 Mhz à 162 MHz. Ces ondes se transmettent en ligne droite, c est pourquoi il faut élever les antennes! Plus les antennes sont hautes, plus leur rayon d action est important, la terre est ronde, cela pose problème! La terre serait plate, les communications par VHF seraient plus simples! La VHF fixe a une portée de 20 à 25 milles (= en moyenne 38/40 km). La VHF portable a une portée de 5 à 6 milles (= en moyenne 10 km). La VHF est un moyen mis à disposition des marins pour communiquer entre eux (canaux 6, 8, 72, 77) avec les services portuaires (canal 9) ou avec les services de secours (canal 16). Pour parler, il suffit d appuyer sur la touche «Push to talk» et de parler ensuite, comme dans un talkie. Prendre l habitude d attendre 1 ou 2 secondes avant de parler. Même principe pour terminer un tour de parole : avoir terminé de parler avant de relâcher ce bouton! Dans la précipitation, on relâche souvent en même temps que le dernier mot et l interlocuteur n aura rien compris. Il y a plusieurs types de messages, plus ou moins prioritaires : les messages de détresse (priorité absolue) : lorsqu un navire ou une personne est sous la menace d un danger grave et imminent et a besoin qu on lui vienne en aide immédiatement. les messages d urgence : lorsque la sécurité du navire ou d une personne est en jeu de façon urgente. les messages de sécurité : lorsqu on signale tout danger lié à la navigation et à la météorologie. Ce type de message précède toute émission de Bulletin Météo Spécial (BMS) ou tout Avis Urgent aux Navigateurs (AVURNAV). 2 les messages de routine : lorsqu on vérifie sa VHF, qu on communique avec des bateaux amis (voir fiche de procédures d appel pour plus de détail. Etape 3 : communications type VHF Différentes situations sont écrites, afin que les jeunes s entrainent à utiliser les procédures d appel VHF selon le type de message. Leur faire piocher par exemple une situation et leur laisser une fiche procédure comme modèle.

3 Remarques Particulières Il n est pas indispensable d avoir des talkies pour réaliser l activité. La VHF n est pas autorisée à terre, c est pourquoi on propose des talkies. Le principe est le même, simplement que les talkies n utilisent pas les mêmes fréquences de communication. L activité peut également se pratiquer simplement oralement sans outil de communication, ou même avec des téléphones portables si on souhaite éloigner les interlocuteurs, lors des communications de messages. 3

4 ALPHABET INTERNATIONALE A Alpha G Golf M Mike S Sierra Y Yankee B Bravo H Hôtel N November T Tango Z Zulu C Charlie I India O Oscar U Uniform D Delta J Juliet P Papa V Victor E Echo K Kilo Q Québec W Whiskey F Fox Trot L Lima R Roméo X X-Ray 4

5 LES PROCEDURES D APPEL PAR VHF COMMUNICATION EXEMPLE EN FRANCAIS APPEL DE DETRESSE - MAY DAY x3 - ICI - Nom du navire x3 - Indicatif d appel x1. MAY DAY, MAY DAY, MAY DAY ICI CORMORAN CORMORAN CORMORAN FXFA (foxtrot, x-ray, foxtrot, alpha) TEXTE MESSAGE DE DETRESSE - MAY DAY x1 - Le nom du navire x1 - L indicatif d appel x1 - La position du navire (absolue : coordonnées géographies ou relative : par rapport à un point fixe connu) - La nature de la détresse - Le type d assistance requise - Le nombre de personnes à bord - Les intentions du responsable du navire - Tout renseignement destiné à faciliter les secours. MAY DAY CORMORAN FXFA Deux milles Ouest de Quiberon Feu à bord Demandons assistance immédiate 5 personnes à bord Quittons le navire 5 A vous Le message sera répété, autant de fois que possible jusqu à ce qu une station côtière ou un navire ait répondu.

6 COMMUNICATION EXEMPLE EN FRANCAIS APPEL D URGENCE - PAN PAN x3 - Le nom de la station appelée ou l appel «à tous» x3 - ICI - Le nom du navire x3 - L indicatif du navire x1 PAN PAN, PAN PAN, PAN PAN A TOUS, A TOUS, A TOUS ICI NEPTUNE NEPTUNE NEPTUNE FP4624 TEXTE MESSAGE D URGENCE - Position du navire (absolue ou relative) - Nature de l urgence - Les secours demandés - Les intentions du responsable du navire - Tout renseignement destiné à faciliter les secours. Position 20 milles Nord de Cherbourg Gouvernail cassé, partons à la dérive Demandons remorquage Voilier coque blanche, 3 personnes à bord A vous 6

7 COMMUNICATION EXEMPLE EN FRANCAIS APPEL DE SECURITE - SECURITE x3 - ICI - Le nom du navire x3 - L indicatif du navire x3 SECURITE, SECURITE, SECURITE A TOUS ICI RACHEL, RACHEL, RACHEL FO8810 TEXTE MESSAGE DE SECURITE - information à donner, la plus précise possible. Epave à la dérive au large du Cap Corse 7

8 8

9 9

Les moyens de transmission

Les moyens de transmission Les moyens de transmission Quels sont les différents moyens de transmission que vous connaissez? Objectif spécifique A la fin de la séquence, les JSP seront capables en binôme de: Mettre en œuvre les moyens

Plus en détail

Le trafic radio sur le Léman

Le trafic radio sur le Léman Page 1 sur 5 Société Internationale de Sauvetage du Léman Les dossiers techniques de la SISL Le trafic radio sur le Léman Les liaisons radio Depuis le début des années 90, la SISL a adopté comme fréquence

Plus en détail

Transmissions Radio. Les ondes radio, c est quoi? Propriétés des ondes radio. F6KFA Radio-Club de Rueil (92)

Transmissions Radio. Les ondes radio, c est quoi? Propriétés des ondes radio. F6KFA Radio-Club de Rueil (92) -Club Les ondes radio, c est quoi? Une énergie qui se propage dans l espace «à la vitesse de la lumière». Certains de ces rayonnements peuvent être visibles, on parle alors de rayons lumineux, pouvant

Plus en détail

Télécom et SI SAMU Dr Michel NAHON SAMU de PARIS

Télécom et SI SAMU Dr Michel NAHON SAMU de PARIS Télécom et SI SAMU Dr Michel NAHON SAMU de PARIS Définitions Ondes radioélectriques ou ondes hertziennes : «ondes électromagnétiques» La propagation des ondes dépend de la longueur d onde et du milieu

Plus en détail

CLUB NAUTIQUE VALERIQUAIS

CLUB NAUTIQUE VALERIQUAIS LA VHF CNV Fabrice BACCALA - Page 1 sur 7 Moyen de communication par excellence à bord des navires de plaisance, elle est à la fois un moyen de communiquer entre navires et avec les stations à terre telle

Plus en détail

C est quoi? Comment? Exemples : «Station B, ici Station A, quelle est votre position? A vous» Emetteurs : Fréquence :

C est quoi? Comment? Exemples : «Station B, ici Station A, quelle est votre position? A vous» Emetteurs : Fréquence : C est quoi? Comment? Une façon de prendre la parole avec un émetteur de radio, afin que tout le monde ne parle pas en même temps, quand il y a plusieurs stations à l écoute. Chacun devant parler à tour

Plus en détail

Problème pour le bateau ou pour l un de l équipage (Médecin à distance) PAN PAN PAN PAN PAN PAN (prononcer PANNE PANNE)

Problème pour le bateau ou pour l un de l équipage (Médecin à distance) PAN PAN PAN PAN PAN PAN (prononcer PANNE PANNE) Risque pour la navigation pour tous les navires SECURITE - SECURITE SECURITE. Je passe canal. Sur le canal désigné passer le message suivant SECURITE - SECURITE SECURITE. Contenu du message (danger pour

Plus en détail

Canal VHF Libre pour communication Navire Navire 6, 8, 72,77. Lors de sortie mettre la VHF sur canal 6 pour avoir une veille entre nos navires

Canal VHF Libre pour communication Navire Navire 6, 8, 72,77. Lors de sortie mettre la VHF sur canal 6 pour avoir une veille entre nos navires Le code du sport impose en mer une VHF comme matériel d assistance et de secours lorsque la plongée se déroule en mer au départ d une embarcation support de plongée Paragraphe 4 Art : A.322-78- 1 Canal

Plus en détail

La VHF MARINE. La V H F marine

La VHF MARINE. La V H F marine La VHF MARINE La V H F marine Soirée permanence du 25 mars 2016 VERY HIGH FREQUENCIES La V H F marine BASES DE LA VHF -Présentation de la VHF -Savoir allumer la VHF UTILISATION DE LA VHF -Règle de communication

Plus en détail

La radio VHF en Kayak de Mer

La radio VHF en Kayak de Mer La radio VHF en Kayak de Mer Michele Bianchi - CKTSQY Journée Sécurité en Kayak de Mer Trappes - 7 février 2016 Pourquoi une VHF? Elément clé de la sécurité (et du confort!) en mer Pour appeler les secours

Plus en détail

Deuxième partie Radiotéléphonie en ondes métriques (VHF)

Deuxième partie Radiotéléphonie en ondes métriques (VHF) Préparation au CRR (Certificat Restreint de Radiotéléphoniste du service mobile maritime) Deuxième partie Radiotéléphonie en ondes métriques (VHF) Ce document a servi pour la séance enregistrée le 14/03/2015.

Plus en détail

EQUIPIER FDF1 Transmissions

EQUIPIER FDF1 Transmissions FORMATION FEUX DE FORETS EQUIPIER FDF1 Transmissions Fascicule stagiaire Version 02 Page 1 sur 16 Page 2 sur 16 SOMMAIRE 1. Le réseau radio dans le Var 2. Les postes radio et leur utilisation 3. Formuler

Plus en détail

1-Table internationale d épellation 2-Les abréviations du code Morse et le code Q 3-Déroulement d un contact 4-Teneur des conversations

1-Table internationale d épellation 2-Les abréviations du code Morse et le code Q 3-Déroulement d un contact 4-Teneur des conversations Programme de la séance : Le code Q et la table internationale d épellation La table internationale d épellation Les abréviations en code Morse et le code Q Déroulement d un contact Teneur des conversations

Plus en détail

à l avant + feu de poupe jaune Remorqués Matières dangereuses De jour De nuit Stationner Inflammables Présentant un danger pour la santé

à l avant + feu de poupe jaune Remorqués Matières dangereuses De jour De nuit Stationner Inflammables Présentant un danger pour la santé Feux et marques s bâtiments Bâtiment motorisé isolé tête mât* côté ppe secteur 225 112,5 135 cleur(s) blanc rge et vert blanc Voilier Menues + 20 tonnes - 20 tonnes Convois Convois remorqués Remorqueur

Plus en détail

N 2004/02 Brest N 2004/04 Cherbourg

N 2004/02 Brest N 2004/04 Cherbourg PREFECTURE MARITIME DE L ATLANTIQUE PREFECTURE MARITIME DE LA MANCHE ET DE LA MER DU NORD ARRETE INTERPREFECTORAL N 2004/02 Brest N 2004/04 Cherbourg Réglementant le signalement des accidents et incidents

Plus en détail

Morse, Transmission et cryptographie. Alphabet international Cryptographie

Morse, Transmission et cryptographie. Alphabet international Cryptographie Morse, Transmission et cryptographie Morse Alphabet international Cryptographie I ) Le morse Pas grand chose à dire sinon qu il faut le savoir par cœur, le voici avec quelques astuces. A = - Allo N = -

Plus en détail

1 L E CORPS HUMAIN 2 L ES PREMIÈRES MINUTES 3 L ES AFFECTIONS À RISQUE VITAL 4 L E PATIENT TRAUMATISÉ 5 M ALADIES ET INTOXICATIONS

1 L E CORPS HUMAIN 2 L ES PREMIÈRES MINUTES 3 L ES AFFECTIONS À RISQUE VITAL 4 L E PATIENT TRAUMATISÉ 5 M ALADIES ET INTOXICATIONS 1 L E CORPS HUMAIN 2 L ES PREMIÈRES MINUTES 3 L ES AFFECTIONS À RISQUE VITAL 4 L E PATIENT TRAUMATISÉ 5 M ALADIES ET INTOXICATIONS 6 G R OSSESSE ET ACCOUCHEMENT INOPINÉ 7 L ENFANT EN DÉTRESSE 8 U RGENCES

Plus en détail

Les Panneaux de Signalisation

Les Panneaux de Signalisation Les Panneaux de Signalisation Les Panneaux d'interdiction passer passer passer passer sauf pour les menues embarcations non motorisées Interdictoin de croiser et de dépasser tout dépassement dépasser pour

Plus en détail

Utilisation de la VHF

Utilisation de la VHF Utilisation de la VHF Benjamin Aymard Centre Nautique de l Ile de France 07 Janvier 2014 Benjamin Aymard (CNIF) Utilisation de la VHF 07/01/14 1 / 28 Plan du cours Bases de la VHF présentation de la VHF

Plus en détail

La manœuvre. 1 «Un homme àla

La manœuvre. 1 «Un homme àla La manœuvre 1 «Un homme àla mer» Appuyer sur la touche Man Over Board. Un équipier conserve un contact visuel, le barreur commence à lofer et annonce à l équipage la manœuvre 2 le barreur continue à lofer

Plus en détail

Aide mémoire. pour les sapeurs-pompiers /nt. Actualisé

Aide mémoire. pour les sapeurs-pompiers /nt. Actualisé Département e la formation et de la sécurité Aide mémoire pour les sapeurs-pompiers Crée le Actualisé 10.10.2016 19.12.2016/nt [1] Table des matières 1 Introduction 3 2 Situation initiale 4 3 Possibilités

Plus en détail

VATSIM VATFrance Manuel de formation à la phraséologie VFR

VATSIM VATFrance Manuel de formation à la phraséologie VFR VATSIM VATFrance Manuel de formation à la phraséologie VFR FGLDP, bonjour, j'écoute Tout contenu de ce document n'est à utiliser que dans le cadre de la simulation. L'alphabet aéronautique. Annexe 1 Comment

Plus en détail

La navigation de Plongée

La navigation de Plongée La navigation de Plongée Antonia Cobos MF 1056 Alain BROCA MF834 1 PLAN DU COURS 1. Introduction 2. Administration 3. Rappel 4. Les feux et marques des navires 5. Les signaux sonores 6. Les règles de route

Plus en détail

Examen B-C radioamateur : Session du 27 février Réglementation : Examens B et C

Examen B-C radioamateur : Session du 27 février Réglementation : Examens B et C Examen B-C radioamateur : Session du 27 février 2002 Réglementation : Examens B et C 1. Une station d amateur peut-elle émettre de la publicité commerciale? A. Oui, pour de courtes expérimentations qui

Plus en détail

GEN 3.6 RECHERCHES ET SAUVETAGE

GEN 3.6 RECHERCHES ET SAUVETAGE AIP GEN 3-6-1 ALGERIE 10OCT 13 GEN 3.6 RECHERCHES ET SAUVETAGE 1. Services compétents : 1.1 Centre de Coordination de Recherches et de Sauvetage : Adresse postale : RCC ALGER / SPOC (Centre de coordination

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL N 84 / 98

ARRETE PREFECTORAL N 84 / 98 TOULON, le 3 novembre 1998 REPUBLIQUE FRANCAISE PREFECTURE MARITIME DE LA MEDITERRANEE Division action de l Etat en mer BP 912-83800 TOULON NAVAL & : 04.94.02.13.63 - % : 04.94.02.09.04 bureau "activités

Plus en détail

Communication sur l eau en France

Communication sur l eau en France Communication sur l eau en France Une radio VHF (ou «mariphone») est un émetteurrécepteur pour les télécommunications maritimes. La radio VHF vous permet d entrer en contact avec les autres embarcations

Plus en détail

INMARSAT-C. Résumé. (Extrait du Handbook for marine radio communication, third edition, von G. D. Lees und W. G. Williamson, ISBN )

INMARSAT-C. Résumé. (Extrait du Handbook for marine radio communication, third edition, von G. D. Lees und W. G. Williamson, ISBN ) INMARSAT-C Résumé (Extrait du Handbook for marine radio communication, third edition, von G. D. Lees und W. G. Williamson, ISBN 1-85978-672-3) 16.12.2002 FA/FK kup 1. Généralités concernant Inmarsat INMARSAT

Plus en détail

La navigation de plongée

La navigation de plongée La navigation de plongée Alain BROCA MF834 1 PLAN DU COURS 1. Introduction 2. Administration 3. Rappel 4. Les feux et marques des navires 5. Les signaux sonores 6. Les règles de route 7. Le balisage 8.

Plus en détail

Découvrez le globish

Découvrez le globish JEAN-PAUL NERRIÈRE PHILIPPE DUFRESNE JACQUES BOURGON Découvrez le globish L anglais allégé en 26 étapes, 2005 ISBN : 2-7081-3267-9 Sommaire Prologue... 13 Prononciation : la génératrice des sons... 17

Plus en détail

Matelotage au N4 GP. Valentin FASSLER MF1 (PALM) Franck LORRAIN MF2 (PALM)

Matelotage au N4 GP. Valentin FASSLER MF1 (PALM) Franck LORRAIN MF2 (PALM) Matelotage au N4 GP Valentin FASSLER MF1 (PALM) Franck LORRAIN MF2 (PALM) Matelotage Compétence N 5 A l'examen, épreuve pratique (en scaphandre) : coef 2 Programme : Mettre en place : Pendeur Ligne de

Plus en détail

PHRASEOLOGIE. Les contrôleurs sont là pour assurer un service public (contrôle, alerte, fluidité du trafic) ; ils sont là pour vous aider.

PHRASEOLOGIE. Les contrôleurs sont là pour assurer un service public (contrôle, alerte, fluidité du trafic) ; ils sont là pour vous aider. PHRASEOLOGIE A- Généralités Composition générale d un message radio : Qui j appelle (Avignon Tour) Qui je suis (F-NY) D où je viens (en provenance de Carpentras) Où je vais (à destination d Avignon) Où

Plus en détail

MATEL TAGE ET PL NGÉE

MATEL TAGE ET PL NGÉE MATEL TAGE ET PL NGÉE - Présentation - Comment organiser la plongée - Le bateau de plongée - Les nœuds - Conclusion Benoît Maugis formation N4 1 C est quoi le matelotage? Le matelotage ne se résume pas

Plus en détail

Caractéristiques. Le service Navtex est un système mondial de radiodiffusion côtière en mode Télex.

Caractéristiques. Le service Navtex est un système mondial de radiodiffusion côtière en mode Télex. Le service Navtex est un système mondial de radiodiffusion côtière en mode Télex. Les stations transmettent des avis aux navigateurs tels que bulletins météorologiques, informations des opérations de recherche

Plus en détail

Lorsque je communique avec un autre navire en VHF :

Lorsque je communique avec un autre navire en VHF : Lorsque je communique avec un autre navire en VHF : je peux parler en même temps que mon interlocuteur je dois parler en alternance avec mon interlocuteur Quel est le canal international d appel et de

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE NOUVELLE - CALEDONIE

REPUBLIQUE FRANCAISE NOUVELLE - CALEDONIE REPUBLIQUE FRANCAISE NOUVELLE - CALEDONIE p1 Sommaire REFERENTIEL DE LA FORMATION La Sécurité Techniques individuelles de survie Formation de base à la lutte contre l'incendie Premiers secours civiques

Plus en détail

Informations Parcours

Informations Parcours Informations Parcours A destination des futurs concurrents, éléments permettant la préparation de la navigation. La Mini en Mai est une course en solitaire de 500 milles. Si les conditions météo le permettent,

Plus en détail

Antenne de Polynésie française. Guide de préparation à l examen du certificat restreint de radiotéléphoniste du service mobile maritime

Antenne de Polynésie française. Guide de préparation à l examen du certificat restreint de radiotéléphoniste du service mobile maritime Antenne de Polynésie française Guide de préparation à l examen du certificat restreint de radiotéléphoniste du service mobile maritime Edition mars 2012 SOMMAIRE AVANT-PROPOS... 4 1. REGLEMENTATION RELATIVE

Plus en détail

Plan. en France Réseau AIS français. ais Service AIS français. ais Service AIS étatique Possibilités s du service AIS maritime

Plan. en France Réseau AIS français. ais Service AIS français. ais Service AIS étatique Possibilités s du service AIS maritime Cetmef AIS Maritime Journée e AIS du 21/06/2005 Plan Déploiement de l AIS l en France Réseau AIS français ais Service AIS français ais Service AIS étatique Possibilités s du service AIS maritime Déploiement

Plus en détail

IPBC OU La numérisation des bandes MF/HF RADIO MARITIMES

IPBC OU La numérisation des bandes MF/HF RADIO MARITIMES IPBC OU La numérisation des bandes MF/HF RADIO MARITIMES IPBC ou la numérisation des bandes MF/HF Radio maritimes Les communications entre navires en mer ou entre les navires et la terre sont une composante

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL N 74 / 2011

ARRETE PREFECTORAL N 74 / 2011 PRÉFET MARITIME DE LA MANCHE ET DE LA MER DU NORD Cherbourg, le 20 octobre 2011 Division «action de l Etat en mer» ARRETE PREFECTORAL N 74 / 2011 REGLEMENTANT TEMPORAIREMENT LA CIRCULATION MARITIME EN

Plus en détail

Cours N3 : Organisation de la plongée

Cours N3 : Organisation de la plongée Cours N3 : Organisation de la plongée Sommaire Justification Cadre réglementaire Planification Préparation Sur le site La plongée profonde Justification En tant que plongeur niveau 3, vous pouvez organisez

Plus en détail

Attribution. Raison sociale : & Prénoms :.. Nom. Nom. Nom

Attribution. Raison sociale : & Prénoms :.. Nom. Nom. Nom Attribution DEMANDE D UTILISATION DE FREQUENCES RADIOELECTRIQUES (À fournir en double exemplaires) Assignation Extension ou modification Demandeur (Titulaire de l assignation) Partie Administratif Raison

Plus en détail

CAP «AGENT DE PREVENTION ET DE SECURITE» LIVRET DE COMPETENCES

CAP «AGENT DE PREVENTION ET DE SECURITE» LIVRET DE COMPETENCES CAP «AGENT DE PREVENTION ET DE SECURITE» LIVRET DE COMPETENCES NOM et PRENOMS : ETABLISSEMENT : ANNEE SCOLAIRE : LIVRET DE COMPETENCES CAP APS Page 1/17 UTILISATION POSSIBLE DU LIVRET DE COMPETENCES :

Plus en détail

La radioamateur (2) Atelier de la Barque 27 novembre 2005 Par Jean-Denis Langlais, VE2JDL

La radioamateur (2) Atelier de la Barque 27 novembre 2005 Par Jean-Denis Langlais, VE2JDL La radioamateur (2) Atelier de la Barque 27 novembre 2005 Par Jean-Denis Langlais, VE2JDL Partie 2 - Quelques notions de base Un peu de physique Ondes radioélectriques Onde radioélectrique: Fréquence:

Plus en détail

Première partie Connaissances générales

Première partie Connaissances générales Préparation au CRR (Certificat Restreint de Radiotéléphoniste du service mobile maritime) Première partie Connaissances générales Ce document a servi pour la séance enregistrée le 07/03/2015. Le fichier

Plus en détail

TITAN SYSTÈ ME É VOLUTIF DE PHONIES ET D INTERPHONIES MULTI ASCENSEURS. www.anepstore.com

TITAN SYSTÈ ME É VOLUTIF DE PHONIES ET D INTERPHONIES MULTI ASCENSEURS. www.anepstore.com TITAN SYSTÈ ME É VOLUTIF DE PHONIES ET D INTERPHONIES MULTI ASCENSEURS www.anepstore.com SOMMAIRE Sommaire... page 2 Caractéristiques techniques TITAN... page 3 Description TITAN... page 4 Description

Plus en détail

Carte aide-mémoire Engagement télématique. Handkarte Einsatz Telematik. Carte aide-mémoire Engagement télématique OFPP f

Carte aide-mémoire Engagement télématique. Handkarte Einsatz Telematik. Carte aide-mémoire Engagement télématique OFPP f Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Office fédéral de la protection de la population OFPP Instruction Handkarte Einsatz Telematik Carte aide-mémoire

Plus en détail

Le Matériel nécessaire à la Mission

Le Matériel nécessaire à la Mission Le Matériel nécessaire à la Mission Le matériel doit être performant pour assurer convenablement la mission. Il coûte cher et doit donc faire l objet d une attention particulière. Tous les jours, on effectue

Plus en détail

Bilan de la campagne de sécurité des loisirs nautiques 2015

Bilan de la campagne de sécurité des loisirs nautiques 2015 PRÉFECTURE MARITIME DE LA MÉDITERRANÉE DOSSIER DE PRESSE Bilan de la campagne de sécurité des loisirs nautiques 215 Contact Presse : Bureau de communication régionale (4 22 42 36 19) SOMMAIRE 1. La campagne

Plus en détail

CYCLE 3. Orientation Actions dans un milieu offrant des incertitudes. Réaliser un parcours le plus rapidement possible.

CYCLE 3. Orientation Actions dans un milieu offrant des incertitudes. Réaliser un parcours le plus rapidement possible. COMPETENCES Spécifiques et Générales Sp : Adapter ses déplacements à différents types d environnements. G : Construire un projet d action CE QUI EST DEMANDE A L'ELEVE : CYCLE 3 ACTIVITE Orientation Actions

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL N 77 / 2011

ARRETE PREFECTORAL N 77 / 2011 PRÉFECTURE MARITIME DE LA MANCHE ET DE LA MER DU NORD Cherbourg, le 31 octobre 2011 Division «action de l Etat en mer» ARRETE PREFECTORAL N 77 / 2011 REGLEMENTANT TEMPORAIREMENT LA CIRCULATION MARITIME

Plus en détail

Leçon type : Communications radio, leçon d introduction

Leçon type : Communications radio, leçon d introduction Durée Structure Contenu oints importants Moyens méthodiques ❶ 7 Introduction Thème : Communication radios ❷ Genre de leçon : Auditoire : Déroulement : Buts : rescriptions d utilisation Les canaux Les indicatifs

Plus en détail

CLUB NAUTIQUE VALERIQUAIS

CLUB NAUTIQUE VALERIQUAIS LE GPS CNV Fabrice BACCALA - Page 1 sur 7 GLOBAL POSITIONING SYSTEM (système de localisation mondiale) est l outil qui a révolutionné la navigation ces 20 dernières années. Les terminaux actuels ont de

Plus en détail

REGLEMENTATION DES ACTIVITÉS AQUATIQUES

REGLEMENTATION DES ACTIVITÉS AQUATIQUES REGLEMENTATION DES ACTIVITÉS AQUATIQUES Entrainement BNSSA Blanc Testez vous par les images Conception Denis FOEHRLE Comment répondre : Jouez le jeu Essayez d abord de trouver les réponses aux questions

Plus en détail

O A C I LE SYSTÈME DE RECHERCHE ET SAUVETAGE AERONAUTIQUE (SAR )

O A C I LE SYSTÈME DE RECHERCHE ET SAUVETAGE AERONAUTIQUE (SAR ) O M I O A C I LE SYSTÈME DE RECHERCHE ET SAUVETAGE AERONAUTIQUE (SAR ) PRESENTE PAR: M. ELEFTERIOU GEORGES Ingénieur Aéronautique (à la SODEXAM) PLAN DE L EXPOSE FONDEMENT REGLEMENTAIRE DU SYSTEME SAR

Plus en détail

Guide d'étude du certificat restreint d opérateur radio (compétence aéronautique)

Guide d'étude du certificat restreint d opérateur radio (compétence aéronautique) CIR-21 2 e édition Janvier 2008 Gestion du spectre et télécommunications Circulaire d'information sur les radiocommunications Guide d'étude du certificat restreint d opérateur radio (compétence aéronautique)

Plus en détail

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL N 108/2015

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL N 108/2015 PRÉFECTURE MARITIME DE LA MANCHE ET DE LA MER DU NORD Cherbourg, le 21 décembre 2015 PRÉFECTURE MARITIME DE LA MANCHE ET DE LA MER DU NORD Division «action de l État en mer» ARRÊTÉ PRÉFECTORAL N 108/2015

Plus en détail

1000 milles en solitaire et quelques autres partagés

1000 milles en solitaire et quelques autres partagés 1000 milles en solitaire et quelques autres partagés Jean-Gauthier Roy - DTM/DT1 Dans le cadre du concours de projet du CSBV, je souhaite vous présenter la dimension sportive du projet qui m a occupé pendant

Plus en détail

INMARSAT et les communications mobiles

INMARSAT et les communications mobiles Communications Numériques et Théorie de l Information Contrôle de Connaissances avec documents Mercredi 12 juin 2013-13h30 à 15h00 INMARSAT et les communications mobiles Le système de communication par

Plus en détail

Arrêté du 15 juillet 1999

Arrêté du 15 juillet 1999 Arrêté du 15 juillet 1999 relatif aux prérogatives ainsi qu aux conditions de délivrance des titres nécessaires à l exercice des fonctions relatives aux radiocommunications dans le cadre du système mondial

Plus en détail

VLF LF MF HF VHF UHF SHF EHF 3-30 khz khz 300 khz-3 MHz 3-30 MHz MHz 300 MHz-3 GHz 3-30 GHz GHz

VLF LF MF HF VHF UHF SHF EHF 3-30 khz khz 300 khz-3 MHz 3-30 MHz MHz 300 MHz-3 GHz 3-30 GHz GHz Tableau dérivé (Edition 2010) VLF LF MF HF VHF UHF SHF EHF 3-30 khz 30-300 khz 300 khz-3 MHz 3-30 MHz 30-300 MHz 300 MHz-3 GHz 3-30 GHz 30-300 GHz Bande VLF Retour Bande Service/Affectataire(s) Utilisation

Plus en détail

Ordonnance de l Office fédéral de la communication sur la gestion des fréquences et les concessions de radiocommunication

Ordonnance de l Office fédéral de la communication sur la gestion des fréquences et les concessions de radiocommunication Ordonnance de l Office fédéral de la communication sur la gestion des fréquences et les concessions de radiocommunication du 9 mars 2007 L Office fédéral de la communication, vu les art. 8, al. 2, 10,

Plus en détail

Cours NIII = comme si vous alliez organiser une plongée entre copains sans directeur de plongée

Cours NIII = comme si vous alliez organiser une plongée entre copains sans directeur de plongée 1 Cours NIII = comme si vous alliez organiser une plongée entre copains sans directeur de plongée 2 Directeur de Plongée Art. A. 322-72. - Sur le site de l'activité subaquatique, la pratique de la plongée

Plus en détail

Introduction à la Phraséologie des Communications.

Introduction à la Phraséologie des Communications. Introduction à la Phraséologie des Communications. Cours de Phraséologie en Français à l usage du pilote privé volant en VFR ACAT-2015 v2.0 - Jean Casteres Objet Le présent cours d introduction : «Phraséologie

Plus en détail

PROCÉDURES D UTILISATION DU MODULE DESTINATAIRE DE COPIE ET DESTINATAIRE MO DE LA TES

PROCÉDURES D UTILISATION DU MODULE DESTINATAIRE DE COPIE ET DESTINATAIRE MO DE LA TES PROCÉDURES D UTILISATION DU MODULE DESTINATAIRE DE COPIE ET DESTINATAIRE MO DE LA TES (TRANSMISSION ÉLECTRONIQUE DES SOUMISSIONS) CENTRE DE SOUTIEN TES : 514-355-7600 WWW.BSDQ.ORG Version 1.2 Table des

Plus en détail

Annexe I. Formation conduisant à la délivrance du certificat restreint d opérateur (CRO) Horaires, programme et compétences attendues

Annexe I. Formation conduisant à la délivrance du certificat restreint d opérateur (CRO) Horaires, programme et compétences attendues Annexe I Formation conduisant à la délivrance du certificat restreint d opérateur (CRO) Horaires, programme et compétences attendues A. Horaires d'enseignement FORMATION MODULAIRE Module CRO-1 (Base CRO)

Plus en détail

Introduction. Installation

Introduction. Installation Principe / Technologie Introduction Le terminal radio permet de saisir et consulter en temps réel vos informations grâce à la transmission radio fréquence des données (433 Mhz ou 2,4 Ghz). Basée sur la

Plus en détail

Les nouvelles technologies au profit de la navigation maritime

Les nouvelles technologies au profit de la navigation maritime Institut Français de Navigation - IFN Les nouvelles technologies au profit de la navigation maritime IGHCA Yves Desnoës Un réseau complexe à intégrer passerelles : des dizaines d'équipements... Services

Plus en détail

Matériel radio Règles de conversation

Matériel radio Règles de conversation BevSTitelSeite PROTECTION DE LA POPULATION Matériel radio Règles de conversation OFFICE FÉDÉRAL DE LA PROTECTION DE LA POPULATION Février 2004 mise à jour -f mai 2005 1503-00-1-05-f Table des matières:

Plus en détail

Vie de Christophe Colomb d après Jules Verne

Vie de Christophe Colomb d après Jules Verne Vie de Christophe Colomb d après Jules Verne Premier voyage Vendredi 3 août 1492, cap sur les îles N 37 10' 0'' W 6 56' 0''. Dix jours plus tard, passage au large de l île N 37 15' 30'' W 6 57' 3'' puis

Plus en détail

Questions d examen Examens blancs -Entrainement Ce document a servi pour la séance enregistrée le 11/04/2015.

Questions d examen Examens blancs -Entrainement Ce document a servi pour la séance enregistrée le 11/04/2015. Préparation au CRR (Certificat Restreint de Radiotéléphoniste du service mobile maritime) Questions d examen Examens blancs -Entrainement Ce document a servi pour la séance enregistrée le 11/04/2015. Le

Plus en détail

Campagne à la direction d un parti politique

Campagne à la direction d un parti politique Annexe A Campagne à la direction d un parti politique Avis au Directeur général des élections du Québec Conformément à l article 499.1 de la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités

Plus en détail

Manuel d'emploi d'une section de combat d'infanterie

Manuel d'emploi d'une section de combat d'infanterie DIVISION DES TÊTES BRÛLÉES Manuel d'emploi d'une section de combat d'infanterie à l'attention des chefs de section I. Composition d'une Section d'infanterie La section d'infanterie DTB est composée idéalement

Plus en détail

Examen B-C radioamateur : Session du 4 septembre Réglementation : Examens B et C

Examen B-C radioamateur : Session du 4 septembre Réglementation : Examens B et C Examen B-C radioamateur : Session du 4 septembre 2002 Réglementation : Examens B et C 1. Le code Q QRO signifie : A. augmentez la puissance d'émission B. diminuez la puissance d'émission C. augmentez la

Plus en détail

Groupe de Travail Usages Saint-Nazaire 26 novembre 2014

Groupe de Travail Usages Saint-Nazaire 26 novembre 2014 Groupe de Travail Usages Saint-Nazaire 26 novembre 2014 1 Mesures de réduction et de compensation des impacts sur la sécurité maritime proposées dans la demande d autorisation Mesure de réduction Formation

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL N 22 / 2008

ARRETE PREFECTORAL N 22 / 2008 PRÉFECTURE MARITIME DE LA MANCHE ET DE LA MER DU NORD Cherbourg, le 7 mai 2008 ARRETE PREFECTORAL N 22 / 2008 Division action de l Etat en mer REGLEMENTANT LA NAVIGATION SUR LA BANDE LITTORALE DES 300

Plus en détail

I S B N 963 214 339 6

I S B N 963 214 339 6 RECOMMANDATIONS RELATIVES A LA DELIVRANCE ET A LA RECONNAISSANCE RECIPROQUE DU CERTIFICAT D OPERATEUR RADIO DU SERVICE RADIOTELEPHONIQUE SUR LES VOIES DE NAVIGATION INTERIEURE Commission du Danube Budapest,

Plus en détail

PROCÉDURES D UTILISATION DU MODULE DESTINATAIRE DE LA TES

PROCÉDURES D UTILISATION DU MODULE DESTINATAIRE DE LA TES PROCÉDURES D UTILISATION DU MODULE DESTINATAIRE DE LA TES (TRANSMISSION ÉLECTRONIQUE DES SOUMISSIONS) CENTRE DE SOUTIEN TES : 514-355-7600, option 2 WWW.BSDQ.ORG Version 3.2 Table des matières 1 Généralités...

Plus en détail

PREFECTURE MARITIME DE L ATLANTIQUE

PREFECTURE MARITIME DE L ATLANTIQUE PREFECTURE MARITIME DE L ATLANTIQUE Brest, le 3 mai 2016 Division «action de l Etat en mer» ARRETE N 2016/041 Réglementant la circulation, le stationnement et le mouillage dans les eaux maritimes du littoral

Plus en détail

INMARSAT COSPAS SARSAT RLS/SART

INMARSAT COSPAS SARSAT RLS/SART 11 TABLE DES MATIÈRES 0. INTRODUCTION 0.1. Avant-propos...5 0.2. Corrections...7 1. PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU SMDSM 1.1. Introduction...13 1.2. Définition générale du système...14 1.2.1. Conception et principes

Plus en détail

Le contre-amiral Yves LAGANE Préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord,

Le contre-amiral Yves LAGANE Préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord, PRÉFECTURE MARITIME DE LA MANCHE ET DE LA MER DU NORD Arrêté préfectoral n 25/99 du 03 août 1999 réglementant la navigation sur la bande littorale des 300 mètres de la commune de Sangatte (plage de Blériot

Plus en détail

Rapport d'investigation préliminaire

Rapport d'investigation préliminaire Rapport d'investigation préliminaire 2 CHAVIRAGE DU NAVIRE DE PÊCHE SQUALE SURVENU LE 31 AOÛT 2011 DANS LE PERTUIS DE MAUMUSSON LE NAVIRE Le SQUALE à Marennes le 12 septembre 2011 Chalutier polyvalent

Plus en détail

Guide d'étude du certificat restreint de radiotéléphoniste (service aéronautique)

Guide d'étude du certificat restreint de radiotéléphoniste (service aéronautique) 1 re édition le 1 er février 1990 Gestion du spectre Circulaire d'information sur les radiocommunications Guide d'étude du certificat restreint de radiotéléphoniste (service aéronautique) Also available

Plus en détail

Baccalauréat professionnel Évaluation de sciences physiques et chimiques. Travail à réaliser Grâce aux documents mis à votre disposition

Baccalauréat professionnel Évaluation de sciences physiques et chimiques. Travail à réaliser Grâce aux documents mis à votre disposition Baccalauréat professionnel Évaluation de sciences physiques et chimiques Date de l évaluation : 02 / 05 / 2012 Nom, Prénom...Classe : 2MVA HS 3 FAUT-IL SE PROTEGER DES SONS? 2 nde professionnelle Comment

Plus en détail

TERRITOIRE PROTÉGÉ SERVICE D'INCENDIE DE

TERRITOIRE PROTÉGÉ SERVICE D'INCENDIE DE tableaux Cette partie regroupe les tableaux et figures des parties I, II et III du guide qui doivent être remplis par le service d incendie. Les tableaux et figures à remplir sont indiqués par le symbole.

Plus en détail

TÉLÉASSISTANCE 31 PERSONNES ÂGÉES PERSONNES HANDICAPÉES

TÉLÉASSISTANCE 31 PERSONNES ÂGÉES PERSONNES HANDICAPÉES TÉLÉASSISTANCE 31 PERSONNES ÂGÉES PERSONNES HANDICAPÉES Vouloir vivre chez vous le plus longtemps possible, avec vos habitudes et votre voisinage, quoi de plus légitime? Pour favoriser votre maintien à

Plus en détail

ANELOR Charte d utilisation

ANELOR Charte d utilisation ASSOCIATION ANELOR Charte d utilisation EN RESUME Anelor est un bateau propriété de l association Coques en Bois Son utilisation est réservée aux membres de l association Il est demandé une contribution

Plus en détail

2. les conduites à tenir en cas d incidents ou d accidents. Après avoir étudié ce chapitre, vous devriez être capable

2. les conduites à tenir en cas d incidents ou d accidents. Après avoir étudié ce chapitre, vous devriez être capable Introduction Cours 5: accidents toxiques, organisation de plongée Agir en connaissance : 1. Organisation de plongée 2. les conduites à tenir en cas d incidents ou d accidents Résultats attendus: Après

Plus en détail

VOTRE BINÔME SÉCURITÉ Structures de plongée Plongeurs globe-trotters - Apnéistes

VOTRE BINÔME SÉCURITÉ Structures de plongée Plongeurs globe-trotters - Apnéistes 1/11 DOSSIER DE PRESSE by VOTRE BINÔME SÉCURITÉ Structures de plongée Plongeurs globe-trotters - Apnéistes 2/11 Salon de la plongée de Paris 2017 Présentation en 1 ère mondiale e-narwhal : Première balise

Plus en détail

PRÉFET DE LA SEINE-MARITIME

PRÉFET DE LA SEINE-MARITIME PRÉFET DE LA SEINE-MARITIME I- L accueil intégré sur le réseau infrastructure nationale partageable des transmissions (INPT) pour les zones police nationale ou sur le réseau unifié basé sur l intégration

Plus en détail

Association pour le Développement de l Activité Nautique

Association pour le Développement de l Activité Nautique Association pour le Développement de l Activité Nautique Tests : vérification connaissances et remise à niveau PAGE 1 Masquez la partie Réponses TEST 1 1) Parmi les équipements suivants, l un est obligatoire

Plus en détail

La fouille subaquatique de l épave du 15ième siècle de Beutin dans la Canche

La fouille subaquatique de l épave du 15ième siècle de Beutin dans la Canche Archéologie - Pas-de-Calais le Département - le 17 janvier 2017-13h54 Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure. La fouille subaquatique

Plus en détail

Mesure directe de la vitesse de la lumière

Mesure directe de la vitesse de la lumière Nº 759 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 1535 Mesure directe de la vitesse de la lumière par J.-C. PIVOT Lycée Le Castel - 21000 Dijon La mesure directe de la vitesse de la lumière (page 8 du référentiel

Plus en détail

GPS (Global Positioning System)

GPS (Global Positioning System) GPS (Global Positioning System) Système américain de positionnement et de navigation, conçu dans les années 60 par les militaires américains pour leur besoin propre. Ses possibilités ont fait que la communauté

Plus en détail

Rapport d enquête simplifié NAUFRAGE DU LILY FRANÇOIS LE 4 JUILLET 2012 AU LARGE DE PORT CAMARGUE

Rapport d enquête simplifié NAUFRAGE DU LILY FRANÇOIS LE 4 JUILLET 2012 AU LARGE DE PORT CAMARGUE Rapport d enquête simplifié NAUFRAGE DU LILY FRANÇOIS LE 4 JUILLET 2012 AU LARGE DE PORT CAMARGUE Rapport publié : juillet 2013 2 NAUFRAGE DU LILY FRANÇOIS LE 4 JUILLET 2012 AU LARGE DE PORT CAMARGUE LE

Plus en détail

Vous connecter au réseau avec le logiciel Squawkbox. Rendez vous sur : http://squawkbox.ca/downloads/ Démarrez FS et Dans Modules

Vous connecter au réseau avec le logiciel Squawkbox. Rendez vous sur : http://squawkbox.ca/downloads/ Démarrez FS et Dans Modules Vous connecter au réseau avec le logiciel Squawkbox Rendez vous sur : http://squawkbox.ca/downloads/ Démarrez FS et Dans Modules et Squawkbox Voici l écran qui initialise tout Voilà ce qu il faut faire

Plus en détail

Table des matières. Bonjour, moi c est Antoine. Mon collège. Unité Unité Table des matières

Table des matières. Bonjour, moi c est Antoine. Mon collège. Unité Unité Table des matières Table des matières Unité 1 17 Bonjour, moi c est Antoine Objectifs de l Unité 17 tâche : Rencontre 18 A. Discuter à deux (réception de l écrit / interaction orale). b. Écouter un message sur une boîte

Plus en détail

RENCONTRER UN AUTEUR COMMENT FAIRE? OU UN ILLUSTRATEUR. Quelques pistes de réflexion & de mise en pratique

RENCONTRER UN AUTEUR COMMENT FAIRE? OU UN ILLUSTRATEUR. Quelques pistes de réflexion & de mise en pratique RENCONTRER UN AUTEUR OU UN ILLUSTRATEUR. COMMENT FAIRE? Quelques pistes de réflexion & de mise en pratique EN INTRODUCTION PAROLE D AUTEUR «Je rencontre tous mes lecteurs. De 0 à 100 ans! Je les rencontre

Plus en détail

Le calcul des redevances dues par les titulaires d AUF 18/12/2008 1

Le calcul des redevances dues par les titulaires d AUF 18/12/2008 1 Le calcul des redevances dues par les titulaires d AUF 18/12/2008 1 RAPPELS Le titulaire d une AUF est assujetti au paiement de 2 redevances : 1- Redevance annuelle de gestion (abrégé en RGES) 2- Redevance

Plus en détail