CADRE DE DIALOGUE ET DE CONCERTATION POUR UN PARTENARIAT SECTEUR PUBLIC ET SECTEUR PRIVE. Secrétariat Permanent

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CADRE DE DIALOGUE ET DE CONCERTATION POUR UN PARTENARIAT SECTEUR PUBLIC ET SECTEUR PRIVE. Secrétariat Permanent"

Transcription

1 CADRE DE DIALOGUE ET DE CONCERTATION POUR UN PARTENARIAT SECTEUR PUBLIC ET SECTEUR PRIVE Secrétariat Permanent 1

2 Articulation de la présentation 1. Historique du Cadre de Dialogue 2. Objectif général du Cadre 3. Objectifs spécifiques du Cadre 4. Organes du Cadre 5. Activités du Cadre en Rapport avec les PPP 6. Quelques cas de PPP existants 7. Projets de PPP en cours 2

3 Historique Le Gouvernement du Burundi, le secteur privé et les partenaires au développement sont tous convaincus que le secteur privé est le moteur du développement. Pour ce faire, la nécessité de promouvoir le Dialogue approfondi et confiant entre l Etat et le secteur privé sur la définition publique fait l objet d un large consensus. Ainsi, plusieurs initiatives de Cadre de Dialogue ont d ailleurs été expérimenté dans le passé. Citons à titre d exemple: 3

4 Historique (suite ) En 1990: Initiative du Ministère en charge du commerce à mettre en place un Cadre de Concertation Secteur Public-Secteur Privé; En 2003: Mise en place par le Gouvernement d un Comité tripartite de Concertation secteur public, secteur privé et consommateurs; Mise en place du comité de suivi du programme de réforme et modernisation du droit des affaires (REMODA) Mise en place de la commission paritaire secteur publicsecteur privé; 4

5 Historique (suite ) Mise en place du comité technique de suivi des études relatives au climat des investissements; Ces expériences ont produit quelques résultats que les parties prenantes estiment insuffisant par rapport aux enjeux et défis du moment. C est ainsi que: Mise en place de l actuel Cadre de Dialogue et de Concertation pour un Partenariat Secteur Public et Secteur Privé par décret présidentiel n 100/06 du 17 juin

6 Objectif général du Cadre Le Cadre de Concertation a pour objet de servir de plate forme de concertation, de dialogue et de décision entre le secteur public et le secteur privé structuré, qui a pour objectif général le développement durable de l économie burundaise. Il constitue un forum d échanges sur les problèmes et les solutions relatifs au développement du secteur privé dans un cadre de vision globale partagée du développement économique du Burundi. 6

7 Objectifs spécifiques du Cadre - Concevoir et définir une vision et une stratégie de développement économique et social - Permettre une participation inclusive des partenaires du Burundi et des opérateurs économiques aux décisions de politique économiques et sociales - Concevoir et adopter une vision commune pour le développement du secteur privé 7

8 Objectifs spécifiques du Cadre (suite ) - Réfléchir sur les modalités possibles d inscrire efficacement l action du secteur privé aux Burundi dans le Cadre de Consolidation de la paix; - Appuyer le Gouvernement dans l analyse de la situation du secteur privé et dans les propositions de stratégies et de réformes appropriées pour accélérer le développement du secteur privé 8

9 Organes du Cadre l Assemblée Générale: Instance suprême du Cadre de Dialogue Présidence assurée par le Deuxième Vice-Président de la République Première Vice-Présidence assurée par le Ministre ayant le Commerce dans ses attributions Deuxième Vice-Présidence assurée par le Président de l organisation faitière du secteur privé 9

10 Organes du Cadre Bureau de Coordination Instance de Coordination du cadre de Dialogue Composition faite par des représentants de l administration et du secteur privé par parité 10

11 Organes du Cadre Groupes techniques Instances réunissant les techniciens ministériels et le cas échéant des chercheurs des institutions de recherches spécialisées 11

12 Organes du Cadre Le Secrétariat Permanent Point focal du Cadre de Concertation Deux haut Cadres sont désignés, l un par le Ministre ayant le commerce dans ses attributions et l autre par le président de l organisation faitière du secteur privé Le Secrétaire Permanent est nommé par le Bureau de Coordination 12

13 Activités du Cadre en rapport avec les PPP Le Gouvernement du Burundi à travers le Cadre Stratégique de Croissance et de Lutte contre la Pauvreté, seconde génération (CSLP II) et «Burundi Vision 2025» fait du secteur privé le pilier de la croissance et de la réduction de la pauvreté. Ainsi, la participation du secteur privé se matérialise par le développement du Partenariat Public-Privé 13

14 C est dans ce contexte que les actions suivantes ont été menées: 14

15 Activités du Cadre en rapport avec les PPP La loi portant régime général des contrats de Partenariat Public-Privé Proposition de la création d une mission d assistance aux contrats de Partenariat Public-Privé à l instar de PPP Unit Atelier de sensibilisation du public sur le concept de Partenariat Public-Privé Montage de micro Projets de PPP dans les Provinces de Bubanza et Cibitoke Préparation d un plan d action national de promotion des PPP 15

16 Quelques cas de PPP existants La gestion du port de Bujumbura est une concession avec la société de l exploitation du port de Bujumbura Contrat d achat et de vente d électricité entre la REGIDESO et PIVOTECH sur la centrale thermique de 25MW Contrat de concession pour la construction et la gestion de l aménagement hydroélectrique de KABU 16 avec le financement de l EXIM Bank de l Inde pour 20MW (80M USD) 16

17 Quelques cas de PPP existants Contrat de partenariat avec la société BBS de doter la territoire du Burundi d une infrastructure de télécommunication nationale à large bande, dite dorsale nationale La gestion du marché central de Bujumbura qui est en fermage avec la société SOGEMAC 17

18 Projets de PPP en cours La construction du chemin de fer pour l exploitation du Nickel de Musongati Projet et procédé de fabrication du papier à partir de la cellule végétale Construction de centrales hydroélectrique 150 MW pour l exploitation du gisement de fer et de Nickel Construction de l aéroport internationale de Bugendana Construction de micro barrages pour la fourniture de l énergie 18

19 Projets de PPP en cours Construction du port de Rumonge Bitumage des routes nationales n 16, 17 et 18 Protection des sites collinaires et protection des rivières traversant la ville de Bujumbura Création d un centre de matériaux locaux et de nouvelles technologies de construction Modernisation de la commune urbaine de Buyenzi par la construction des logements en hauteur 19

20 Merci de votre attention! Philippe MPITABAKANA 20

PRESENTATION DU PROCESSUS DES PARTENARIATS PUBLIC-PRIVÉ EN COTE D IVOIRE ET DANS L ESPACE AFRIQUE FRANCOPHONE. Présentée par Mme.

PRESENTATION DU PROCESSUS DES PARTENARIATS PUBLIC-PRIVÉ EN COTE D IVOIRE ET DANS L ESPACE AFRIQUE FRANCOPHONE. Présentée par Mme. REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE PRESENTATION DU PROCESSUS DES PARTENARIATS PUBLIC-PRIVÉ EN COTE D IVOIRE ET DANS L ESPACE AFRIQUE FRANCOPHONE Présentée par Mme. YAO Madeleine Conseiller Spécial, chargé de

Plus en détail

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE GUINEE Travail Justice Solidarité DECRET D/2015/007/PRG/SGG du 14 JAN 2015/PORTANT MISE EN PLACE D UN SYSTEME DE TRAITEMENT ACCELERE ET DE SUIVI DES DOSSIERS DES

Plus en détail

PROJET DE DECRET RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. relatif à la direction de la prévision et de l analyse économique LE PREMIER MINISTRE,

PROJET DE DECRET RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. relatif à la direction de la prévision et de l analyse économique LE PREMIER MINISTRE, MINISTERE DE L'ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE ----------- NOR ECO RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ~~~~~~~~~~~~~~ PROJET DE DECRET relatif à la direction de la prévision et de l analyse économique LE PREMIER

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE DIALOGUE ENTRE LE SECTEUR PUBLIC ET LE SECTEUR PRIVE : CAS DU MALI

COMMUNICATION SUR LE DIALOGUE ENTRE LE SECTEUR PUBLIC ET LE SECTEUR PRIVE : CAS DU MALI Paris, 1-2 February 2006 www.publicprivatedialogue.org WORKING GROUP 3 CASE STUDY MALI COMMUNICATION SUR LE DIALOGUE ENTRE LE SECTEUR PUBLIC ET LE SECTEUR PRIVE : CAS DU MALI Paul Derreumaux, Djibril Tabouré,

Plus en détail

Moderniser les services publics et les systèmes de gouvernance pour mieux atteindre les objectifs de développement

Moderniser les services publics et les systèmes de gouvernance pour mieux atteindre les objectifs de développement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Fondation pour le Développement des Capacités Africaines Moderniser les services publics et les systèmes de gouvernance

Plus en détail

LA CONFERENCE DES CHEFS D ETAT ET DE GOUVERNEMENT DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

LA CONFERENCE DES CHEFS D ETAT ET DE GOUVERNEMENT DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Conférence des Chefs d Etat et de Gouvernement ---------- ACTE ADDITIONNEL N 02/2009/CCEG/UEMOA PORTANT CREATION ET ORGANISATION

Plus en détail

RESEAU DES RESERVES DE LA BIOSPHERE DE L AFRIQUE AfriMAB

RESEAU DES RESERVES DE LA BIOSPHERE DE L AFRIQUE AfriMAB RESEAU DES RESERVES DE LA BIOSPHERE DE L AFRIQUE AfriMAB Préambule 1. Considérant que les réserves de la biosphère sont établies pour promouvoir une relation équilibrée entre les êtres humains et la Biosphère

Plus en détail

de lutte contre les drogues et les conduites addictives comprendre impulser

de lutte contre les drogues et les conduites addictives comprendre impulser PREMIER M INISTRE Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives comprendre etinformer impulser etcoordonner D UNE POLITIQUE INTERMINISTÉRIELLE La politique publique

Plus en détail

Représentation des parties prenantes au sein des organes de l Instance Centrale de Prévention de la Corruption au Maroc - ICPC

Représentation des parties prenantes au sein des organes de l Instance Centrale de Prévention de la Corruption au Maroc - ICPC Royaume du Maroc Le Chef du Gouvernement Conférence internationale sur : «Mettre en place un cadre national d intégrité et de prévention de la corruption : Bonnes pratiques et leçons tirées» Tunis, 13-14

Plus en détail

Mécanisme Africain d Evaluation

Mécanisme Africain d Evaluation Mécanisme Africain d Evaluation par les Pairs (MAEP) COMMISSION NATIONALE MAEP DU BENIN SUJET 1 : LA MISE EN ŒUVRE DU MAEP AU TOGO RAPPORT DE REFERENCE EN VUE DE LA PREPARATION D UNE CONFERENCE SOUS REGIONALE

Plus en détail

ETUDE DIAGNOSTIQUE DU SERVICE PUBLIC

ETUDE DIAGNOSTIQUE DU SERVICE PUBLIC REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple-Un But-Une Foi MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DE LA RATIONALISATION DES EFFECTIFS ET DU RENOUVEAU DU SERVICE PUBLIC ETUDE DIAGNOSTIQUE DU SERVICE PUBLIC Forum National

Plus en détail

Le Secrétaire Général du Gouvernement

Le Secrétaire Général du Gouvernement REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DU GOUVERNEMENT Décision du 4 Joumada El Oula 1422 correspondant au 25 Juillet 2001, définissant les structures

Plus en détail

Structuration du mouvement mutualiste au Sénégal Présentation par l Union Nationale des Mutuelles de Santé Communautaires du Sénégal (UNAMUSC) du 02

Structuration du mouvement mutualiste au Sénégal Présentation par l Union Nationale des Mutuelles de Santé Communautaires du Sénégal (UNAMUSC) du 02 Structuration du mouvement mutualiste au Sénégal Présentation par l Union Nationale des Mutuelles de Santé Communautaires du Sénégal (UNAMUSC) du 02 au 04 mars 2016 à Abidjan Rappel sur le contexte et

Plus en détail

Fiche de présentation du projet de mise en place du Forum National de l Education Pour Tous (EPT)

Fiche de présentation du projet de mise en place du Forum National de l Education Pour Tous (EPT) Fiche de présentation du projet de mise en place du Forum National de l Education Pour Tous (EPT) Octobre 2011 Ministère de l Education National de l Enseignement Supérieur De la Formation des Cadres et

Plus en détail

CREATION D UNE DELEGATION NATIONALE A LA LUTTE CONTRE LES FRAUDES

CREATION D UNE DELEGATION NATIONALE A LA LUTTE CONTRE LES FRAUDES N 62 - SOCIAL n 25 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 mai 2008 ISSN 1769-4000 CREATION D UNE DELEGATION NATIONALE A LA LUTTE CONTRE LES FRAUDES L essentiel Un décret du 18 avril 2008 crée

Plus en détail

Etudes de cas de cadre Réglementaire des EnR. Exemple du Sénégal. Présentation : Dr Gora NIANG Ministère des Energies Renouvelables

Etudes de cas de cadre Réglementaire des EnR. Exemple du Sénégal. Présentation : Dr Gora NIANG Ministère des Energies Renouvelables Atelier de Formation Régional du CEREEC: Politiques Nationales et Mécanismes d incitations des EnR et voies et moyens d une transformation globale du Secteur de l énergie Praia / Cap - vert du 09 au 11

Plus en détail

Le développement professionnel continu (DPC) CIOPF Novembre 2013

Le développement professionnel continu (DPC) CIOPF Novembre 2013 Le développement professionnel continu (DPC) CIOPF Novembre 2013 Des enjeux forts pour la profession Développement Professionnel Continu: une véritable opportunité pour tous les pharmaciens Favoriser l

Plus en détail

LA REDD+ AU CŒUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE DE LA RDC

LA REDD+ AU CŒUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE DE LA RDC LA REDD+ AU CŒUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE DE LA RDC OBJECTIF: Modifier la courbe de transition forestière grâce à la REDD+ IDENTIFIER ET ADRESSER LES MOTEURS DE LA DEFORESTATION Identification des moteurs

Plus en détail

LA DIRECTION GENERALE DE L ECONOMIE

LA DIRECTION GENERALE DE L ECONOMIE LA DIRECTION GENERALE DE L ECONOMIE ATTRIBUTIONS ARTICLE 86 : La Direction Générale de l Economie, placée sous l autorité d un Directeur Général assisté d un Directeur Général Adjoint, de Conseillers Techniques

Plus en détail

STRATEGIE NATIONALE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION (SNLCC)

STRATEGIE NATIONALE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION (SNLCC) STRATEGIE NATIONALE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION (SNLCC) «A l'horizon 2015, le Cameroun est un pays où l intégrité constitue une valeur capitale pour tout citoyen, avec une croissance économique distribuée

Plus en détail

Royaume du Maroc. Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l Administration

Royaume du Maroc. Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l Administration Royaume du Maroc Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l Administration Contexte Avancées en matière des droits des femmes et promotion de leur participation dans la vie publique

Plus en détail

VIABILITE FINANCIERE ET SOUTENABILITE DE LA PSP DANS LE SECTEUR DE L ASSAINISSEMENT EN TUNISIE

VIABILITE FINANCIERE ET SOUTENABILITE DE LA PSP DANS LE SECTEUR DE L ASSAINISSEMENT EN TUNISIE RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L EQUIPEMENT DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE OFFICE NATIONAL DE L ASSAINISSEMENT GOUVERNANCE ET FINANCEMENT DE LA PSP DANS LE SECTEUR DE L

Plus en détail

Point focal National pour le Togo en vue de la Coordination du Programme à l horizon 2030

Point focal National pour le Togo en vue de la Coordination du Programme à l horizon 2030 Point focal National pour le Togo en vue de la Coordination du Programme à l horizon 2030 INTRODUCTION PLAN DE PRESENTATION RAPPEL DE L INTERNALISATION DES ODD METHODOLOGIE D ELABORATION DU RAPPORT POUR

Plus en détail

Le contrat d administration du SPRB : état de la question

Le contrat d administration du SPRB : état de la question Le contrat d administration du SPRB : état de la question 8 septembre - «Les contrats d administration un levier, une approche, un moyen de communication, un accord entre politique et administration» -

Plus en détail

Publics concernés : parties prenantes des filières à responsabilité élargie des producteurs

Publics concernés : parties prenantes des filières à responsabilité élargie des producteurs RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Écologie, du Développement durable, et de l Énergie Décret n du relatif à la commission des filières de responsabilité élargie des producteurs NOR : Publics concernés

Plus en détail

FORUM international de DAKAR sur la RSE. 4ème EDITION 02 & 03 NOVEMBRE Présentation du Code de Gouvernance des entreprises du Sénégal

FORUM international de DAKAR sur la RSE. 4ème EDITION 02 & 03 NOVEMBRE Présentation du Code de Gouvernance des entreprises du Sénégal FORUM international de DAKAR sur la RSE 4ème EDITION 02 & 03 NOVEMBRE 2012 Présentation du Code de Gouvernance des entreprises du Sénégal 1 Sommaire Présentation de l Institut Sénégalais des Administrateurs

Plus en détail

ARRÊTÉ NESMY MANIGAT MINISTRE. Vu la loi du 8 mai 1989 portant adaptation des structurelles organisationnelles du Ministère de l Éducation Nationale ;

ARRÊTÉ NESMY MANIGAT MINISTRE. Vu la loi du 8 mai 1989 portant adaptation des structurelles organisationnelles du Ministère de l Éducation Nationale ; RÉPUBLIQUE D HAITI MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ARRÊTÉ NESMY MANIGAT MINISTRE Vu le décret du 30 mars 1982 portant réforme du système éducatif haïtien; Vu la loi

Plus en détail

PILIER SÉCURITÉ NATIONALE

PILIER SÉCURITÉ NATIONALE Présidence de la République Conseil National de Sécurité République de Côte d Ivoire Union - Discipline - Travail REFORMES DU SECTEUR DE LA SÉCURITÉ PILIER SÉCURITÉ NATIONALE PAIX - SECURITE - DEVELOPPEMENT

Plus en détail

VERS LA SAUVEGARDE ET L UTILISATION DURABLE DES FORETS D AFRIQUE CENTRALE. Par Daniel NGANTOU Directeur Régional de l UICN Afrique Centrale

VERS LA SAUVEGARDE ET L UTILISATION DURABLE DES FORETS D AFRIQUE CENTRALE. Par Daniel NGANTOU Directeur Régional de l UICN Afrique Centrale VERS LA SAUVEGARDE ET L UTILISATION DURABLE DES FORETS D AFRIQUE CENTRALE Par Daniel NGANTOU Directeur Régional de l UICN Afrique Centrale ENJEUX DES ECOSYSTEMES FORESTIERS D AFRIQUE CENTRALE Les forêts

Plus en détail

PROJET D ORDONNANCE N / DU / /2013 PORTANT STATUTS ET PROCEDURES D ELABORATION DES NORMES NATIONALES

PROJET D ORDONNANCE N / DU / /2013 PORTANT STATUTS ET PROCEDURES D ELABORATION DES NORMES NATIONALES 1 PROJET D ORDONNANCE N / DU / /2013 PORTANT STATUTS ET PROCEDURES D ELABORATION DES NORMES NATIONALES LA MINISTRE DU COMMERCE, DE L INDUSTRIE, POSTES ET TOURISME, Vu la Constitution de la République du

Plus en détail

ACCORD D ALGER POUR LA RESTAURATION DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE KIDAL

ACCORD D ALGER POUR LA RESTAURATION DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE KIDAL ACCORD D ALGER POUR LA RESTAURATION DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE KIDAL Réaffirmant notre attachement à la troisième République du Mali ; Réaffirmant également notre

Plus en détail

Au cours de la préparation du programme, une évaluation générale des risques globaux que la passation des marchés fait peser sur l atteinte des object

Au cours de la préparation du programme, une évaluation générale des risques globaux que la passation des marchés fait peser sur l atteinte des object TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DE GESTIONNAIRES DU PROGRAMME «PDESAQ» EN MATIERE DE PASSATION DES MARCHES. CONTEXTE DE L ACTIVITE :. Contexte général : L enseignement constitue un pilier

Plus en détail

Déclaration de la réunion ministérielle de l Union pour la Méditerranée sur la coopération industrielle

Déclaration de la réunion ministérielle de l Union pour la Méditerranée sur la coopération industrielle Le Royaume hachémite de Jordanie Déclaration de la réunion ministérielle de l Union pour la Méditerranée sur la coopération industrielle Les ministres de l industrie se sont réunis le 19 février 2014 à

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX TRAVAIL PATRIE

RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX TRAVAIL PATRIE Douala, le 27 Février 2012 A Monsieur le Directeur Objet : Demande de couverture médiatique Monsieur le Directeur, Dans le cadre de l engagement du Gouvernement à œuvrer à l amélioration du climat des

Plus en détail

Les Fiches de projet et leur canevas

Les Fiches de projet et leur canevas Les Fiches de projet et leur canevas République du Burundi Ministère de la Sécurité Publique Agence nationale d exécution : Fiche de Projet1 Titre du Projet : Renforcement des capacités de planification

Plus en détail

LES ATTRIBUTIONS DU MINISTRE DE LA COMMUNICATION.

LES ATTRIBUTIONS DU MINISTRE DE LA COMMUNICATION. République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de la Communication LES ATTRIBUTIONS DU MINISTRE DE LA COMMUNICATION. Décret exécutif n 11-216 du 10 Rajab 1432 correspondant au 12 juin 2011 fixant

Plus en détail

JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE

JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE Allocution de Monsieur le Ministre de l Industrie et des Mines, Premier Vice-président du Comité Technique de Concertation 27 Avril 2015, Sofitel Hôtel

Plus en détail

Le rôle du préfet de région

Le rôle du préfet de région Le rôle du préfet de région Le mot préfet vient du latin præfectus («celui qui est établi à la tête de») et la fonction est apparue dans la Rome antique. En France, la fonction de préfet a été instituée

Plus en détail

Vu la Résolution S/RES/2098/2013 du Conseil de Sécurité du 28 mars 2013, spécialement en son paragraphe 15 ;

Vu la Résolution S/RES/2098/2013 du Conseil de Sécurité du 28 mars 2013, spécialement en son paragraphe 15 ; ORDONNANCE N 14/014 DU 14 MAI 2014 MODIFIANT ET COMPLÉTANT L ORDONNANCE N 09/051 DU 29 JUIN 2009 PORTANT INSTITUTION, ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT D UN PROGRAMME DE STABILISATION ET DE RECONSTRUCTION

Plus en détail

CONTRIBUTION A L ELABORATION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE MISE EN PLACE D UN SYSTEME D ADRESSAGE ET DE CODES POSTAUX EXTRAIT

CONTRIBUTION A L ELABORATION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE MISE EN PLACE D UN SYSTEME D ADRESSAGE ET DE CODES POSTAUX EXTRAIT CONTRIBUTION A L ELABORATION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE MISE EN PLACE D UN SYSTEME D ADRESSAGE ET DE CODES POSTAUX EXTRAIT Décembre 2015 INTRODUCTION La «Contribution à l élaboration de la Stratégie

Plus en détail

Une approche alternative pour le développement rural en Afrique. Mouvement Saemaul. Centre des Nations Unies pour la gouvernance (CNUG)

Une approche alternative pour le développement rural en Afrique. Mouvement Saemaul. Centre des Nations Unies pour la gouvernance (CNUG) Une approche alternative pour le développement rural en Afrique Mouvement Saemaul Centre des Nations Unies pour la gouvernance (CNUG) Principaux principes sous-jacent : Mouvement Saemaul Saemaul : «Nouveau

Plus en détail

Le cas du Sénégal Par Barama SARR, Directeur Général de l Association sénégalaise de Normalisation ( ASN)

Le cas du Sénégal Par Barama SARR, Directeur Général de l Association sénégalaise de Normalisation ( ASN) Normes et responsabilité sociétale pour le Développement durable dans l espace Francophone 13-15 décembre 2005 Marrakech,Maroc ------------- La problématique Nord/Sud dans la normalisation Le cas du Sénégal

Plus en détail

Présentation générale. Coordination des acteurs de défense à l exportation

Présentation générale. Coordination des acteurs de défense à l exportation LE SECRETARIAT GÉNÉRAL DE DÉFENSE ET DE LA SÉCURITÉ NATIONALE ET LE RÉGIME FRANÇAIS DE CONTRÔLE DES EXPORTATIONS DE MATÉRIELS DE GUERRE Présentation générale Coordination des acteurs de défense à l exportation

Plus en détail

«Faire de l Afrique un partenaire pour le Commerce Electronique» Présentation de l AACE

«Faire de l Afrique un partenaire pour le Commerce Electronique» Présentation de l AACE «Faire de l Afrique un partenaire pour le Commerce Electronique» Présentation de l AACE AGENDA 1. L AACE EN BREF 2. LES PROJETS ET REALISATIONS DE L AACE 3. DEFIS ET PERSPECTIVES L AACE EN BREF L AACE

Plus en détail

L ORGANISATION DU TRAVAIL GOUVERNEMENTAL

L ORGANISATION DU TRAVAIL GOUVERNEMENTAL PRIMATURE REPUBLIQUE DU MALI ----------------- Un Peuple-Un But-Une Foi COMMISSARIAT AU DEVELOPPEMENT ----------------- INSTITUTIONNEL ----------------- L ORGANISATION DU TRAVAIL GOUVERNEMENTAL INTRODUCTION

Plus en détail

Intervention du Secrétaire-General de l Union pour la Méditerranée, Fathallah Sijilmassi à la 17ème Réunion du Bureau (Élargie) d ARLEM

Intervention du Secrétaire-General de l Union pour la Méditerranée, Fathallah Sijilmassi à la 17ème Réunion du Bureau (Élargie) d ARLEM Intervention du Secrétaire-General de l Union pour la Méditerranée, Fathallah Sijilmassi à la 17ème Réunion du Bureau (Élargie) d ARLEM Murcia, 3 Mai 2016 M. le Président de la Région de Murcia, M. le

Plus en détail

Communication du Ministre de la Décentralisation et du Développement Communal du Burundi :

Communication du Ministre de la Décentralisation et du Développement Communal du Burundi : Communication du Ministre de la Décentralisation et du Développement Communal du Burundi : Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres, Distingués invités Chers participants, Avant d entrer dans le

Plus en détail

Ministère des Transports, des Postes et de l Economie Numérique

Ministère des Transports, des Postes et de l Economie Numérique Ministère des Transports, des Postes et de l Economie Numérique Projet de construction d un réseau dorsal des télécommunications en fibre optique au Burkina Faso Plan 1. Rappel 2. Contexte africain et

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation L eau pour la production agricole: quels enjeux? Le genre: quelques chiffres à méditer Agriculture: des acquis indéniables Les Apports de la stratégie agricole du Plan Maroc Vert

Plus en détail

Anticiper les besoins en emplois et compétences : l'exemple du MEEDDM

Anticiper les besoins en emplois et compétences : l'exemple du MEEDDM Anticiper les besoins en emplois et compétences : l'exemple du MEEDDM École de la GRH, 12/10/09 www.developpement-durable.gouv.fr Introduction Une expérience en matière de GPRH déjà ancienne au MEEDDM;

Plus en détail

Présenté par Diaby Mariama SYLLA Directrice Nationale de la Promotion Féminine Point Focal National/Résolutions CS .

Présenté par Diaby Mariama SYLLA Directrice Nationale de la Promotion Féminine Point Focal National/Résolutions CS  . REPUBLIQUE DE GUINEE Travail-Justice-Solidarité --------- MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, E LA PROMOTION FEMININE ET DE L ENFANCE --------------------- TABLE RONDE DES PARTENAIRES TECHNIQUES ET FINANCIERS

Plus en détail

Stratégie-cadre Nationale REDD + Pilier Energie

Stratégie-cadre Nationale REDD + Pilier Energie Stratégie-cadre Nationale REDD + Pilier Energie Victor KABENGELE, Coordonnateur National Coordination Nationale REDD de la RDC (MECNT/DDD) Kinshasa, 16 Mai 2013 20/05/2013 1 Plan de Présentation I. Contexte

Plus en détail

DEFITS DU SECTEUR ENVIRONNEMENT

DEFITS DU SECTEUR ENVIRONNEMENT REPUBLIQUE DU BURUNDI DEFITS DU SECTEUR ENVIRONNEMENT Par Mme le Directeur de l Environnement, Bernadette HAKIZIMANA ATELIER DE LANCEMENT DE PROJE DE RENFORCEMENT DE CAPACITES EN MDP JUIN 2013 1 Sommaire

Plus en détail

DECRET N /PRES/MJPDH/SEPDH PORTANT CREATION, ATTRIBUTIONS, COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DE LA COMMISSION NATIONALE DES DROITS HUMAINS

DECRET N /PRES/MJPDH/SEPDH PORTANT CREATION, ATTRIBUTIONS, COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DE LA COMMISSION NATIONALE DES DROITS HUMAINS DECRET N 2001- /PRES/MJPDH/SEPDH PORTANT CREATION, ATTRIBUTIONS, COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DE LA COMMISSION NATIONALE DES DROITS HUMAINS (Burkina Faso) LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES

Plus en détail

Intensifier les efforts pour le climat et les forêts en Afrique centrale

Intensifier les efforts pour le climat et les forêts en Afrique centrale Intensifier les efforts pour le climat et les forêts en Afrique centrale QU EST CE QUE CAFI? Mission et objectifs Préserver les forêts d'afrique centrale pour atténuer les changements climatiques, réduire

Plus en détail

République du Sénégal MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES. Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD)

République du Sénégal MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES. Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) République du Sénégal MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES.. Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD).. PROJET D ARRETE FIXANT LA LISTE DES SERVICES ET ORGANISMES DU SYSTEME STATISTIQUE

Plus en détail

PROJET «COMPETITIVITE ET DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVE» «PCDSP»

PROJET «COMPETITIVITE ET DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVE» «PCDSP» PROJET «COMPETITIVITE ET DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVE» «PCDSP» Le Projet «Compétitivité et Développement du Secteur Privé» a pour objet d appuyer la politique de promotion d une croissance entraînée

Plus en détail

Partenariats Public-Privé (PPP) au Cameroun : Principes, Procédures de passation, Conditions de succès

Partenariats Public-Privé (PPP) au Cameroun : Principes, Procédures de passation, Conditions de succès JOURNEE D INFORMATION PPP Sur le thème «Partenariats Public-Privé (PPP) et valorisation du patrimoine communal» Yaoundé, 13 juillet 2016 Partenariats Public-Privé (PPP) au Cameroun : Principes, Procédures

Plus en détail

Plan Gouvernemental pour l Egalité «ICRAM» Hanane ENNADIR Cheffe de Division de l Autonomisation des femmes 1

Plan Gouvernemental pour l Egalité «ICRAM» Hanane ENNADIR Cheffe de Division de l Autonomisation des femmes 1 Plan Gouvernemental pour l Egalité «ICRAM» 2012-2016. Hanane ENNADIR Cheffe de Division de l Autonomisation des femmes 1 »إكرام«إلتقائية الكل للرقي بأوضاع املغربيات ICRAM : Initiative Concertée pour le

Plus en détail

Gestion forestière, changement climatique et préservation de la biodiversité: les besoins et priorités. Vision de l Administration forestière

Gestion forestière, changement climatique et préservation de la biodiversité: les besoins et priorités. Vision de l Administration forestière Gestion forestière, changement climatique et préservation de la biodiversité: les besoins et priorités. Vision de l Administration forestière Donatien N ZALA Directeur Général de l économie forestière

Plus en détail

Je voudrais particulièrement remercier la Banque Mondiale pour sa collaboration et son soutien à la réalisation de cette étude, ainsi que pour son

Je voudrais particulièrement remercier la Banque Mondiale pour sa collaboration et son soutien à la réalisation de cette étude, ainsi que pour son SEMINAIRE DE RESTITUTION DE L ETUDE SUR LES PRATIQUES COMPTABLES ET D AUDITS EN CÔTE D IVOIRE ------------ ALLOCUTION D OUVERTURE DE MONSIEUR LE DIRECTEUR DE CABINET DU MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES

Plus en détail

CEREEC Forum Régional sur l Initiative Energie Solaire de la CEDEAO (IESC)

CEREEC Forum Régional sur l Initiative Energie Solaire de la CEDEAO (IESC) RÉPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice-Solidarité ------------------------------------ MINISTÈRE DE L ENERGIE ET DE L HYDRAULIQUE CEREEC Forum Régional sur l Initiative Energie Solaire de la CEDEAO (IESC)

Plus en détail

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 02 NOVEMBRE 2016

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 02 NOVEMBRE 2016 COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 02 NOVEMBRE 2016 Le Conseil des ministres s est réuni en session ordinaire, hier, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba, sous la présidence du président

Plus en détail

DE LA REPUBLIQUE

DE LA REPUBLIQUE 1 MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES REPUBLIQUE TOGOLAISE RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS Travail - Liberté - Patrie DE LA REPUBLIQUE ----------- ------------- DECRET N /PR fixant les attributions du ministre

Plus en détail

Loi pour assurer l occupation et la vitalité des territoires

Loi pour assurer l occupation et la vitalité des territoires DEUXIÈME SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 34 Loi pour assurer l occupation et la vitalité des territoires Présentation Présenté par M. Laurent Lessard Ministre des Affaires municipales,

Plus en détail

La nouvelle Loi-Cadre de l Enseignement National du 11 février 2014

La nouvelle Loi-Cadre de l Enseignement National du 11 février 2014 Ministère de l Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel Revue conjointe du Plan Intérimaire de l Éducation La nouvelle Loi-Cadre de l Enseignement National du 11 février 2014 Portée et processus

Plus en détail

GENERALISATION DES COMITÉS DE GESTION D ECOLES AU BURKINA FASO

GENERALISATION DES COMITÉS DE GESTION D ECOLES AU BURKINA FASO L E NOUVEL ENVIRONNEMENT A D MINISTRATIF GENERALISATION DES COMITÉS DE GESTION D ECOLES AU BURKINA FASO DESCRIPTION DE L ADMINISTRATION LOCALE Information sur le CVD Dans les communes rurales, il est crée

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 21 décembre [sur la base du rapport de la Deuxième Commission (A/64/423/Add.

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 21 décembre [sur la base du rapport de la Deuxième Commission (A/64/423/Add. Nations Unies A/RES/64/214 Assemblée générale Distr. générale 23 mars 2010 Soixante-quatrième session Point 56, b, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale le 21 décembre 2009 [sur

Plus en détail

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL. relative à un sommet social tripartite pour la croissance et l emploi

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL. relative à un sommet social tripartite pour la croissance et l emploi COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 31.10.2013 COM(2013) 740 final 2013/0361 (APP) Proposition de DÉCISION DU CONSEIL relative à un sommet social tripartite pour la croissance et l emploi FR FR EXPOSÉ

Plus en détail

La gouvernance de la statistique publique. Recap 26 mars 2012

La gouvernance de la statistique publique. Recap 26 mars 2012 La gouvernance de la statistique publique Recap 26 mars 2012 Les trois piliers de la gouvernance de la statistique publique Le Conseil national de l information statistique L Autorité de la statistique

Plus en détail

Les principaux enjeux de la gestion de l eau et les mesures d adaptation au changement climatique sur le bassin de la Guyane

Les principaux enjeux de la gestion de l eau et les mesures d adaptation au changement climatique sur le bassin de la Guyane Les principaux enjeux de la gestion de l eau et les mesures d adaptation au changement climatique sur le bassin de la Patrick LECANTE -- Comité de bassin de - FRANCE G. Feuillet Comité de bassin de la

Plus en détail

PRIORITES D ACTION POUR LA MISE EN ŒUVRE DU CADRE DE SENDAI EN AFRIQUE CENTRALE

PRIORITES D ACTION POUR LA MISE EN ŒUVRE DU CADRE DE SENDAI EN AFRIQUE CENTRALE PRIORITES D ACTION POUR LA MISE EN ŒUVRE DU CADRE DE SENDAI EN AFRIQUE CENTRALE Priorité du cadre de Sendai Recommandations de la 4 ème Conférence ministérielle de Yaoundé Actions prioritaires pour l Afrique

Plus en détail

Le Ministre du Tourisme et des Transports Aériens

Le Ministre du Tourisme et des Transports Aériens REPUBLIQUE DU SENE_GAL Un peuple Un but Use foi --------------------- MINISTERE DU TOURISME ET DES TRANSPORTS AERIENS Projet de décret portant création et fixant les règles d organisation et de fonctionnement

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES RÉGIONS DE FRANCE (ARF) et l OFFICE FRANCO-QUEBECOIS POUR LA JEUNESSE (OFQJ) ANNÉE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES RÉGIONS DE FRANCE (ARF) et l OFFICE FRANCO-QUEBECOIS POUR LA JEUNESSE (OFQJ) ANNÉE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES RÉGIONS DE FRANCE (ARF) et l OFFICE FRANCO-QUEBECOIS POUR LA JEUNESSE (OFQJ) ANNÉE 2014-2015 Entre les soussignés : L Association des Régions de France,

Plus en détail

Conseil Supérieur des Indépendants et des PME

Conseil Supérieur des Indépendants et des PME Conseil Supérieur des Indépendants et des PME Le Conseil Supérieur des Indépendants et des PME est un organe consultatif fédéral regroupant toutes les organisations professionnelles et interprofessionnelles

Plus en détail

DISCOURS S.E. LAURA FAXAS, AMBASSADEUR DE LA REPUBLIQUE DOMINICAINE EN FRANCE 28 ÈME CONFÉRENCE MINISTERIELLE DE LA FRANCOPHONIE

DISCOURS S.E. LAURA FAXAS, AMBASSADEUR DE LA REPUBLIQUE DOMINICAINE EN FRANCE 28 ÈME CONFÉRENCE MINISTERIELLE DE LA FRANCOPHONIE DISCOURS S.E. LAURA FAXAS, AMBASSADEUR DE LA REPUBLIQUE DOMINICAINE EN FRANCE 28 ÈME CONFÉRENCE MINISTERIELLE DE LA FRANCOPHONIE -MONSIEUR LE SECRETAIRE GENERAL DE LA FRANCOPHONIE, -MONSIEUR LE PRESIDENT,

Plus en détail

Approche régionale dans le système scolaire : Acquis, Défis et Perspectives Nsiri Bouzid

Approche régionale dans le système scolaire : Acquis, Défis et Perspectives Nsiri Bouzid Approche régionale dans le système scolaire : Acquis, Défis et Perspectives Nsiri Bouzid Info Day PEFESE «Régionalisation du système Educatif : Enjeux et perspectifs» 1 La régionalisation de l éducation:

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 23 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

ETAT D'AVANCEMENT DU PROCESSUS DE DECENTRALISATION AU TOGO ***********************

ETAT D'AVANCEMENT DU PROCESSUS DE DECENTRALISATION AU TOGO *********************** ETAT D'AVANCEMENT DU PROCESSUS DE DECENTRALISATION AU TOGO *********************** Le processus de décentralisation administrative au Togo enclenché en 1981 avec la loi n 81-8 du 23 juin 1981 portant organisation

Plus en détail

Des statistiques pour quoi faire?

Des statistiques pour quoi faire? Des statistiques pour quoi faire? Disposer de données statistiques fiables et régulièrement mises à jour est, en République du Congo, un défi à relever pour : Améliorer la gouvernance des affaires publiques

Plus en détail

DEUXIEME CONFERENCE DES NATIONS UNIES SUR LES PAYS EN DEVELOPPEMENT SANS LITTORAL

DEUXIEME CONFERENCE DES NATIONS UNIES SUR LES PAYS EN DEVELOPPEMENT SANS LITTORAL Mission Permanente de la République du Bénin Auprès des Nations Unies Permanent Mission of the Republic of Benin to the United Nations DEUXIEME CONFERENCE DES NATIONS UNIES SUR LES PAYS EN DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Intervention de Valérie LÉTARD. Secrétaire d État à la Solidarité. Cérémonie des vœux à la presse. Mardi 13 janvier 2009

Intervention de Valérie LÉTARD. Secrétaire d État à la Solidarité. Cérémonie des vœux à la presse. Mardi 13 janvier 2009 Intervention de Valérie LÉTARD Secrétaire d État à la Solidarité Cérémonie des vœux à la presse Mardi 13 janvier 2009 Sous réserve du prononcé Monsieur le Ministre, Cher Xavier, Madame la Ministre, Chère

Plus en détail

Rencontre organisée par le FCE sur le thème : «De l urgence de la diversification de l économie algérienne : le rôle central de l entreprise»

Rencontre organisée par le FCE sur le thème : «De l urgence de la diversification de l économie algérienne : le rôle central de l entreprise» JOURNEES DE L ENTREPRISE ALGERIENNE Rencontre organisée par le FCE sur le thème : «De l urgence de la diversification de l économie algérienne : le rôle central de l entreprise» El Aurassi, le 17 Novembre

Plus en détail

Le Secrétariat au développement nordique : Le choix du gouvernement pour le développement du Nord

Le Secrétariat au développement nordique : Le choix du gouvernement pour le développement du Nord Le Secrétariat au développement nordique : Le choix du gouvernement pour le développement du Nord Le Secrétariat au développement nordique La création du Secrétariat au développement nordique s inscrit

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DES SENEGALAIS DE L EXTERIEUR

DIRECTION GENERALE DES SENEGALAIS DE L EXTERIEUR Colloque sur la «diaspora, accompagnatrice ou bénéficiaire de la politique publique «Migration et Développement» du Mali, du Maroc et du Sénégal PARIS 05 ET 06 MAI 2014 SORY KABA ELEMENTS DE RAPPEL 2001

Plus en détail

«ONE BASIN, 9 COUNTRIES, ONE VISION» «UN BASSIN, 9 PAYS, UNE VISION» 4 ème FORUM MONDIAL DE L EAU LE BASSIN DU NIGER / THE NIGER RIVER BASIN

«ONE BASIN, 9 COUNTRIES, ONE VISION» «UN BASSIN, 9 PAYS, UNE VISION» 4 ème FORUM MONDIAL DE L EAU LE BASSIN DU NIGER / THE NIGER RIVER BASIN 4 ème FORUM MONDIAL DE L EAU (Mexico, du 16 au 22 mars 2006) SESSION SUR LA GESTION DES EAUX TRANSFRONTALIERES LE BASSIN DU NIGER / THE NIGER RIVER BASIN «UN BASSIN, 9 PAYS, UNE VISION» «ONE BASIN, 9 COUNTRIES,

Plus en détail

PORTANT CREATION DU COMITE MIXTE DE SUIVI DES REFORMES DU CLIMAT DES AFFAIRES ETAT/SECTEUR PRIVE LE PREMIER MINISTRE,

PORTANT CREATION DU COMITE MIXTE DE SUIVI DES REFORMES DU CLIMAT DES AFFAIRES ETAT/SECTEUR PRIVE LE PREMIER MINISTRE, Mme DIARRA PIUMATURE' REPUBLIQUE DU MALI =-=-=-= UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI SECRKJ;:ARIAT GENÈRAL DU GOUVERNEMENT"? -=-=-=-=-= 01 1 7. PORTANT CREATION DU COMITE MIXTE DE SUIVI DES REFORMES DU CLIMAT

Plus en détail

Centre de Conférence OCDE

Centre de Conférence OCDE Centre de Conférence OCDE PARIS, le 24 Avril 2012 1 La corruption coute 2 points de croissance à l Economie tunisienne La transparence et la Gouvernance génèrent 2 points de croissance 9 citoyens tunisiens

Plus en détail

ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAÏBE (AEC)

ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAÏBE (AEC) ACS/2012/DRR.20/INF.013 Original : espagnol Dernière mise à jour : le 18 octobre 2012 ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAÏBE (AEC) XX REUNION DU COMITE SPECIAL POUR LA REDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHE

Plus en détail

Arrêté du Premier ministre du 18 décembre 2003

Arrêté du Premier ministre du 18 décembre 2003 Arrêté du Premier ministre du 18 décembre 2003 fixant les modalités d organisation du cycle de formation continue pour la promotion au grade d ingénieur principal. Le Premier ministre, Vu la loi n 83-112

Plus en détail

Déclaration à l occasion de l Assemblée annuelle 2016 du Conseil des gouverneurs de la Banque européenne. pour la reconstruction et le développement

Déclaration à l occasion de l Assemblée annuelle 2016 du Conseil des gouverneurs de la Banque européenne. pour la reconstruction et le développement CHINE AM011f-X 1 Déclaration à l occasion de l Assemblée annuelle 2016 du Conseil des gouverneurs de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement YI Gang, gouverneur suppléant représentant

Plus en détail

Atelier Régional sur l Accès aux Services Energétiques - ECREEE. Accra, Octobre 2011

Atelier Régional sur l Accès aux Services Energétiques - ECREEE. Accra, Octobre 2011 Atelier Régional sur l Accès aux Services Energétiques - ECREEE Accra, 24-26 Octobre 2011 Bref aperçu sur les Energies renouvelables et l efficacité énergétique au Burkina Faso Eng. Mamadou OUEDRAOGO Direction

Plus en détail

A.Gt M.B Erratum : M.B

A.Gt M.B Erratum : M.B Docu 39766 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française fixant les modalités d'organisation et de fonctionnement du Conseil général de l'enseignement de promotion sociale et de son secrétariat

Plus en détail

RESOLUTION DU CONSEIL DE COOPERATION DOUANIERE RELATIVE AU CADRE DE NORMES VISANT A SECURISER ET A FACILITER LE COMMERCE MONDIAL.

RESOLUTION DU CONSEIL DE COOPERATION DOUANIERE RELATIVE AU CADRE DE NORMES VISANT A SECURISER ET A FACILITER LE COMMERCE MONDIAL. RESOLUTION DU CONSEIL DE COOPERATION DOUANIERE RELATIVE AU CADRE DE NORMES VISANT A SECURISER ET A FACILITER LE COMMERCE MONDIAL (Juin 2006) RESOLUTION DU CONSEIL DE COOPERATION DOUANIERE RELATIVE AU

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Décret n o 2014-21 du 9 janvier 2014 fixant les conditions contractuelles

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION DOMAINE: ORGANISATION ET GESTION COMMUNALE

CATALOGUE DE FORMATION DOMAINE: ORGANISATION ET GESTION COMMUNALE DOMAINE: ORGANISATION ET GESTION COMMUNALE Dans le but d enraciner les bases de la démocratie locale, de renforcer le concept de proximité, de vulgariser la culture de partenariat et d assurer une gestion

Plus en détail

PRESENTATION DU REPAR CEFDHAC. Par Hon. ZAM Jean Jacques Coordonnateur Régional REPAR - CEFDHAC

PRESENTATION DU REPAR CEFDHAC. Par Hon. ZAM Jean Jacques Coordonnateur Régional REPAR - CEFDHAC PRESENTATION DU REPAR CEFDHAC Par Hon. ZAM Jean Jacques Coordonnateur Régional REPAR - CEFDHAC PLAN DE L EXPOSE Introduction I. Mission et objectifs II. Cadre organisationnel III. Cadre Juridique IV. Fonctionnement

Plus en détail

BUDGET SUPPLÉMENTAIRE DES DÉPENSES (A) Dépenses par résultat stratégique et programme. Budgets des dépenses à ce jour

BUDGET SUPPLÉMENTAIRE DES DÉPENSES (A) Dépenses par résultat stratégique et programme. Budgets des dépenses à ce jour BUDGET SUPPLÉMENTAIRE DES DÉPENSES (A) 2014-2015 Budgétaire à ce Présent budget supplémentaire des Affaires étrangères, Commerce et Développement Le ministère des Affaires étrangères, Commerce et Développement

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social E/ESCAP/RES/70/5 Distr. limitée 13 août 2014 Français Original: anglais Commission économique et sociale pour l Asie et le Pacifique Soixante-dixième session

Plus en détail

DU PROGRAMME DE DIVERSIFICATION AGRICOLE PAR LA VALORISATION. LE MiNISTRE DE l'agriculture, DE L'ELEVAGE ET DE LA PECHE,

DU PROGRAMME DE DIVERSIFICATION AGRICOLE PAR LA VALORISATION. LE MiNISTRE DE l'agriculture, DE L'ELEVAGE ET DE LA PECHE, /, ~ REPUBLIQUE DU BENIN PORTANT CREATION, ATTRIBUTIONS, ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DU PROGRAMME DE DIVERSIFICATION AGRICOLE PAR LA VALORISATION DES VALLEES (PDAVV) LE MiNISTRE DE l'agriculture, DE

Plus en détail