GUİDE PRATİQUE. Entrer en établissement d hébergement. Droits et démarches EHPAD USLD. Résidence de l Abbaye. Résidence Le Jardin de Neptune

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUİDE PRATİQUE. Entrer en établissement d hébergement. Droits et démarches EHPAD USLD. Résidence de l Abbaye. Résidence Le Jardin de Neptune"

Transcription

1 Entrer en établissement d hébergement EHPAD USLD GUİDE PRATİQUE Droits et démarches Résidence de l Abbaye Résidence Bonheur Résidence des Bords de Marne Résidence Claude Kelman Résidence Erik Satie Résidence Les Fleurs Bleues MAPA Joseph Franceschi Résidence Le Jardin de Neptune Résidence Korian Villa St-Hilaire Résidence de l'orme Résidence Raymonde Olivier-Valibouse Résidence Sévigné Résidence Vallée de la Marne

2 Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT CLIC

3 cliquer Rubriques Avant propos EHPAD USLD Les EHPAD du Secteur gérontologique n 4 1 Associations de résidents et de familles de résidents 1 Formalités 2 Tarification 3 Modalités de paiement 4 Aide au logement 9 Réduction d impôt pour 1. la personne résidante le (la) conjoint(e) au domicile 3. les obligés alimentaires Taxe d'habitation Contribution à l'audiovisuel public 11 Taxe foncière 12 Aides financières 12 APA Allocation Personnalisée d Autonomie en établissement 13 APA en établissement EXEMPLE 15 Aide sociale à l'hébergement 19 Aide au transport 23 Transports accompagnés 23 Carte d invalidité 24 Complémentaire Santé 25 - CMU C Couverture médicale universelle Complémentaire - ACS Aide pour l'acquisition d'une Complémentaire Santé - AIDE FINANCIÈRE de la CPAM du Val-de-Marne Consultations d'évaluation Gérontologique 27 Information SANTÉ 28 Centres de santé 28 HAD Hospitalisation à Domicile 28 Personne de confiance 33 Directives anticipées 34 Mandat de protection future 29 Habilitation Judiciaire à agir au nom de son conjoint 31 Mesures de protection juridique 32 CLIC 4 Centre Local d'information et de Coordination 35 Soutien aux familles et aux proches 36 Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT CLIC

4 Avant propos Ce document est proposé à toute personne souhaitant s informer sur les droits et les démarches à accomplir à son entrée en établissement, ainsi qu aux personnes qui habitent en EHPAD Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes Un établissement est qualifié d EHPAD lorsqu'il a signé une convention tripartite avec le Conseil général (Département) et l autorité compétente de l Assurance Maladie (Délégation Territoriale 94 de l'agence Régionale de Santé IdF), l'autorisant à accueillir des personnes âgées en perte d'autonomie. Les établissements du 94 sont conventionnés = médicalisés (personnel soignant salarié). Dans le Val-de-Marne, les établissements Habilités au titre de l'aide sociale sont publics ou privés à but non lucratif (associations). Ceux qui sont Non habilités au titre de l'aide sociale sont privés à but lucratif. USLD Unité de Soins de Longue Durée Les USLD accueillent des personnes souffrant de plusieurs pathologies nécessitant une surveillance médicale et des soins constants. L entrée en USLD se fait sur prescription médicale (médecin hospitalier principalement). Les USLD sont Habilitées au titre de l'aide sociale et sont pour la plupart gérées dans le Val-de-Marne par l'assistance Publique - Hôpitaux de Paris. Les EHPAD du Secteur gérontologique n 4 du Val-de-Marne ALFORTVILLE MAPA Joseph Franceschi Établissement Habilité au titre de l aide sociale 67 rue Louis Blanc places Résidence Bonheur Établissement Habilité au titre de l aide sociale 50 rue du Groupe Manouchian places Résidence Raymonde Olivier-Valibouse Habilité au titre de l aide sociale Place du 11 Novembre places Pour ces trois établissements Demande à adresser à la MAPA Joseph Franceschi BONNEUIL-SUR-MARNE Résidence des Bords de Marne Établissement Habilité au titre de l aide sociale 9 avenue du Maréchal Leclerc places Priorité aux personnes qui résident, ou qui ont de la famille à Bonneuil, Créteil, Saint-Maur Demande à adresser à la Résidence de l'abbaye à Saint-Maur Résidence Erik Satie Établissement Habilité au titre de l aide sociale 12 rue Danielle Mitterrand 64 places Ouverture programmée en Février 2015 Demande à adresser à EHPAD Hector Berlioz Monsieur RUMEAU rue Hector Berlioz BOBIGNY Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT CLIC

5 94000 CRÉTEIL Résidence Claude Kelman Établissement Habilité au titre de l aide sociale 1 rue Madame de Sévigné places JOINVILLE-LE-PONT Fermeture provisoire pour travaux Résidence Vallée de la Marne 49 quai de la Marne SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS Résidence de l Abbaye Établissement Habilité au titre de l aide sociale 3 impasse de l Abbaye places Priorité aux personnes qui résident, ou qui ont de la famille à Bonneuil, Créteil, Joinville, Saint-Maur Résidence Les Fleurs Bleues 90 rue du Bois Guimier places Résidence Le Jardin de Neptune 29 avenue de l Alma 78 places Résidence Korian Villa Saint-Hilaire 40 rue Caffin 38 places Résidence de l'orme 4-8 rue Vassal 73 places Résidence Sévigné 83 rue du Pont de Créteil 103 places Le CLIC 4 tient à disposition Les Listes et tarifs des Établissements du Val-de-Marne EHPAD - USLD Habilités au titre de l'aide sociale EHPAD Non habilités au titre de l'aide sociale L'imprimé de Demande d'entrée, commun à tous les établissements L'original est à conserver par le demandeur Les copies sont à adresser à chacun des établissements souhaités La Demande d'aide au Logement Allocation de logement - APL La Demande d'apa Allocation Personnalisée d'autonomie en établissement La Demande d'aide sociale à l'hébergement CLIC avenue de Verdun CRETEIL Centre Local d'information et de Coordination du Secteur gérontologique n 4 du Val-de-Marne Alfortville Bonneuil Créteil Joinville Saint-Maur Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT CLIC

6 ASSOCIATIONS DE RÉSIDENTS ET DE FAMILLES DE RÉSIDENTS AFABEC A quai Beaubourg Monsieur GADET SAINT-MAUR-DES-FOSSES Président L'Association des Familles Abbaye, Bords de Marne et Cité Verte permet aux familles qui ont un parent hébergé dans ces trois résidences d'agir ensemble pour le bien de leurs parents. FNAPAEF National Espace Associatif 53 Impasse de l'odet Quimper FNAPAEF Ile-de-France avenue du Maréchal Leclerc BONNEUIL-SUR-MARNE La Fédération Nationale des Associations de Personnes Agées et leurs Familles - permet aux associations existantes de personnes âgées de se regrouper afin d'agir au niveau national - aide les familles à rejoindre les associations ou à se constituer en association, afin d'avoir la possibilité, ainsi que leurs parents d'agir ensemble sur le terrain. AVVEC A quai Beaubourg SAINT-MAUR-DES-FOSSES L'Association Vivre et Vieillir Ensemble en Citoyens regroupe les citoyens qui souhaitent agir pour que les personnes âgées fragilisées soient traitées dignement dans notre société. AVVEC a été créée sur initiative conjointe des familles (FNAPAEF) et des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA). Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 1 CLIC

7 FORMALITÉS Il convient de procéder, dès l entrée en établissement, au changement d adresse, notamment auprès des organismes suivants Caisses de retraite Mutuelle Banques Centre des Finances publiques Impôt sur le revenu, Taxe d'habitation, Taxe Foncière, Trésor Public Caisse d allocations familiales ou Mutualité sociale agricole La Poste Le régime d'assurance Maladie En cas de changement de médecin, compléter le formulaire Cerfa N 12485*01 Déclaration de choix du médecin traitant Pour le régime général l'assurance maladie du Val-de-Marne CRETEIL CEDEX Agences d'accueil sur Rendez-vous BONNEUIL 5-7 rue Paul-Vaillant Couturier Lundi Mercredi 8h30-12h15 13h30-16h CHAMPIGNY Espace AMELI 7 rue de l Abreuvoir Lundi à Vendredi 8h30-16h CRÉTEIL Espace AMELI 10 avenue Georges Duhamel Lundi à Vendredi 8h30-16h SAINT-MAUR 59 bis rue du Pont de Créteil Mardi et Jeudi 9h-12h 13h30-16h Formulaire de Changement de situation à adresser avec En cas de a) Changement de département - une Copie intégrale de l Acte de naissance - un Relevé d identité bancaire ou postal - un Certificat de présence à demander à l établissement - une photocopie de l Attestation Vitale - une photocopie de la dernière Attestation annuelle de la caisse de retraite b) Déménagement dans le Val-de-Marne, sans changement de département - un Relevé d identité bancaire ou postal - un Certificat de présence à demander à l établissement - une photocopie de l Attestation Vitale - une photocopie de la dernière Attestation annuelle de la Caisse de retraite Formulaires à disposition au CLIC 4 Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 2 CLIC

8 TARIFICATION * MTP Majoration pour tierce personne * PCRTP Prestation complémentaire pour recours à une tierce personne * ACTP Allocation compensatrice pour tierce personne * PCH Prestation de compensation du handicap Pour les personnes de 60 ans et plus, non bénéficiaires de la MTP *, la PCRTP *, l'actp * ou de la PCH *, la tarification des établissements d hébergement est constituée de trois sections : Le Tarif Hébergement couvre l ensemble des prestations d administration générale, d accueil hôtelier, de restauration, et d animation non liées à la perte d autonomie. Ce tarif est payé par le résidant ou/et sa famille. Il peut faire l objet d une prise en charge partielle par l aide sociale départementale, dans les conditions énoncées pages 19 à 22. Le Tarif Dépendance couvre l ensemble des prestations d aide et de surveillance nécessaires à l accomplissement des actes essentiels de la vie (non liées aux soins que la personne est susceptible de recevoir); ce sont les surcoûts hôteliers liés à la perte d autonomie et une partie des dépenses d aides soignantes, d aides médico-psychologiques, Ce tarif peut être pris en charge pour partie par l Allocation personnalisée d autonomie APA en établissement, versée par le Conseil général du domicile de secours [département de la résidence habituelle de trois minimum, antérieurement à l'entrée en établissement(s) : logement-foyer, EHPAD, USLD], dans les conditions énoncées pages 13 à 18. Pour les Val-de-Marnais, le montant de l APA est versé directement à l établissement par le Département du Val-de-Marne, dans le cadre de la dotation globale. Le Tarif Soins couvre les prestations médicales et para-médicales nécessaires à la prise en charge des affections des résidants, ainsi que des prestations correspondant pour partie aux soins liés à la perte d autonomie des personnes accueillies. Ne sont notamment pas comprises les dépenses liées aux hospitalisations, aux transports sanitaires, aux soins dentaires, La dotation versée à l'établissement, relative à trois tarifs soins est arrêtée par l ARS IF Agence régionale de santé de l'ile-de-france, et à la charge des régimes d'assurance Maladie. Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 3 CLIC

9 MODALITÉS DE PAIEMENT Le résidant est hébergé soit à titre payant, soit avec une prise en charge au titre de l aide sociale. A. Résidant admis à titre payant Le résident règle par lui-même les frais d hébergement - le Tarif hébergement est fixé par arrêté du Président du Conseil général du Val-de-Marne pour les établissements habilités au titre de l aide sociale; l augmentation est fixée par arrêté ministériel pour les autres établissements - le Tarif dépendance est fixé par arrêté du Président du Conseil général du Val-de-Marne pour chaque établissement. Paiement Dès réception de la facture, il faut procéder à son paiement, en mentionnant ses références. B. Résidant pris en charge au titre de l aide sociale Lorsque le résidant ne peut plus subvenir à ses besoins, même avec l aide de sa famille (débiteurs d aliments - art. 205 à 212 du Code civil), à savoir le conjoint, les ascendants (parents, beaux-parents), les descendants (enfants, gendres, brus, petits-enfants), il peut solliciter la prise en charge de ses frais d hébergement par l aide sociale départementale à condition de séjourner Dans un EHPAD Habilité au titre de l'aide sociale SECTEUR 4 Résidence de l Abbaye Résidence Claude Kelman MAPA Joseph Franceschi Résidence Bonheur Résidence Erik Satie Résidence des Bords de Marne Résidence Raymonde Olivier-Valibouze Dans une USLD Habilitée au titre de l'aide sociale A titre payant depuis 5 ans minimum dans un même EHPAD Non habilité au titre de l'aide sociale Résidence Le Jardin de Neptune Résidence Les Fleurs Bleues SECTEUR 4 Résidence Korian Villa St-Hilaire Résidence de l'orme Résidence Sévigné Résidence Vallée de la Marne Le Code de l Action Sociale et des Familles prévoit que l'aide sociale départementale peut prendre en charge les frais d hébergement lorsque l'intéressé a séjourné à titre payant dans le même établissement Non habilité, pendant une durée de 5 ans minimum, et lorsque ses ressources et celles de sa famille ne permettent plus d'assurer les dépenses. Le Conseil général du Val-de-Marne fixe par arrêté un tarif hébergement, opposable aux établissements de statut privé commercial. Pour les autres départements, se renseigner au Conseil général. Chaque mois, une facture est adressée par l établissement Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 4 CLIC

10 MODALITÉS DE PAIEMENT (2) B. Résidant pris en charge au titre de l aide sociale Il convient de remettre à l établissement la notification de décision. Aucune facture n est adressée par l'établissement ou le Conseil général Le résidant doit calculer le montant mensuel de sa participation. 1) Règlement des frais d hébergement Le Conseil général qui a prononcé l admission à l aide sociale règle les frais d hébergement à l établissement. Toutefois il convient que le résidant verse chaque mois ou trimestre, selon l'établissement, une participation (art du Code de l action sociale et des familles) à savoir : 90 % des revenus, déduction faite, le cas échéant, de charges page 6. La retraite du combattant et les avantages attachés aux pensions honorifiques ne sont pas pris en compte dans ces revenus et leur montant vient s ajouter aux 10 % restant à la personne. 10 % des revenus sont laissés à disposition du résidant, sachant que la somme minimale ne peut être inférieure à un montant fixé par arrêté. Cette somme minimale s élève à 96 par mois (1/100 è ASPA annuelle) au 1 er octobre 2014, pour la personne admise à l'aide sociale en faveur des Personnes Agées [60 ans et plus] 240,14 (30 % AAH mensuelle) à compter du 1 er septembre 2014, pour la personne admise à l'aide sociale en faveur des Personnes Handicapées, = personne ayant un taux d'incapacité permanente au moins égal à 80 %, reconnu avant l'âge de 65 ans et titulaire d'une carte d'invalidité en cours de validité, la première ayant été délivrées avant l'âge de 65 ans. L Aide au logement en totalité Allocation de logement APL page 9 En cas d accord ou de rejet, la notification concernant l aide au logement est à envoyer au Conseil général. Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 5 CLIC

11 MODALITÉS DE PAIEMENT (3) B. Résidant pris en charge au titre de l aide sociale 2) Charges pouvant être déduites des 90% des revenus retenus Les règles diffèrent selon le département dans lequel est prise la décision d admission à l aide sociale par le Conseil général. a) Dans le Val-de-Marne, après autorisation du Président du Conseil général, les charges suivantes peuvent être déductibles Couverture maladie complémentaire (mutuelle) Conseil d'etat Arrêt n du 7 /03/2008 sauf pour la personne admise à l'aide sociale en faveur des Personnes Handicapées Impôt sur le revenu CSG RDS Contribution à l'audiovisuel public, si le téléviseur est installé dans le logement du résident Séjour de vacances organisé, dans la limite du prix de journée de l'établissement Frais de tutelle Ordonnances de taxation Contrat d'obsèques dans la limite de et pour l'ancien logement, si bail de location non encore résilié Impôt foncier Location de compteurs EDF-GDF, dans la limite de six mois Taxe d'habitation, si due au titre de l'année du début de prise en charge Assurance habitation la première année et pour la résidence principale des propriétaires Charges de copropriétés Impôt foncier Assurance habitation Location de compteurs EDF-GDF, sous réserve d'une prise d'hypothèque Charges de copropriétés en usufruit, si location du bien et reversement du loyer au Département Taxe d'habitation Taxe d'assainissement Taxe d'ordure ménagère si due au titre de l'année du début de prise en charge Le Conseil général du Val-de-Marne octroie en sus, une aide extra-légale de 70,13 par an, aux personnes accueillies au 1 er janvier de l année civile. b) Si l admission à l aide sociale a été prononcée par un autre Département, la liste des charges à déduire est à demander au Service de l aide sociale à l'hébergement du Conseil général de ce département. Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 6 CLIC

12 MODALITÉS DE PAIEMENT (4) B. Résidant pris en charge au titre de l aide sociale 3) Mode de paiement a) Le résidant ou son représentant légal peut choisir de verser lui-même sa participation. Son paiement se fait au trimestre à terme échu, et doit être accompagné d un état détaillé précisant la nature et le montant des revenus et des charges déductibles autorisées (les justificatifs des charges déduites seront joints à cet état), et adressé Pour le résident d'un établissement public MAPA Joseph Franceschi, Résidence Raymonde Olivier-Valibouze, Résidence Bonheur Pairie départementale du Val-de-Marne Place de la Habette CRÉTEIL Résidence de l Abbaye, Résidence des Bords de Marne Trésorerie municipale ter boulevard Rabelais SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS Pour le résident d'un établissement privé à but non lucratif (association) ou privé à but lucratif, bénéficiaire de l aide sociale pris en charge par le Département du Val-de-Marne ou par un autre Conseil général, en accord avec le Payeur départemental et le comptable de l'établissement, l état trimestriel des sommes à verser avec le chèque à libeller à l ordre du Trésor Public, doit être adressé directement à Hôtel du Département DSPAPH Service Comptabilité Aide sociale CRÉTEIL Cedex b) En EHPAD, le résidant peut choisir la subrogation (à demander au Président du Conseil général), ce qui a pour effet que les retraites sont directement perçues par le comptable de l établissement. La somme qui revient au résidant est alors versée chaque trimestre à terme échu, sur son compte bancaire ou postal. En USLD, la subrogation est systématiquement demandée par l'établissement. c) Pour les obliges alimentaires, le paiement se fait auprès de la Paierie départementale du Conseil général qui accordé l aide sociale, après réception mensuelle du Titre de recette (chèque à libeller à l ordre du Trésor Public). Pour le Val-de-Marne Pairie départementale du Val-de-Marne Place de la Habette CRÉTEIL Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 7 CLIC

13 MODALITÉS DE PAIEMENT (5) C. Résidant en attente d une prise en charge au titre de l aide sociale Il convient de remettre à l établissement l attestation de demande d aide sociale, à réclamer au CCAS Centre Communal d Action Sociale, à la Mairie de l ancien domicile. Une provision est réclamée dans l attente de la décision de la commission d admission à l aide sociale pages 6 et 7. Le paiement de la provision est à adresser au Comptable de l établissement. La provision demandée par certains établissements peut être équivalente à la totalité des frais d hébergement. La régularisation des excédents se fait dès réception de la notification d aide sociale. Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 8 CLIC

14 AIDE AU LOGEMENT Une Allocation de Logement ou une Aide Personnalisée au Logement APL peut être accordée sous condition de ressources, pour les personnes qui habitent en EHPAD Etablissement hébergement pour personnes âgées dépendantes USLD Unité de soins de longue durée Le montant de l aide au logement est calculé sur une dépense forfaitaire de loyer, et les ressources personnelles ne doivent pas dépasser un certain plafond. Pour les personnes relevant du Régime général (salariés) Pour les personnes relevant d'un Régime spécial Caisse d'allocations Familiales CAF du Val-de-Marne voie Félix Éboué CRÉTEIL CEDEX 33 POINTS D'ACCUEIL sur Rendez-vous h-12h15 13h-16h15 Maison de la famille et de l'accès aux droits 101 Rue Edouard Vaillant ALFORTVILLE CPAM 5/7 rue Paul Vaillant Couturier BONNEUIL Mardi 9h-12h 13h30-17h Lundi 8h30-12h 13h30-16h30 CAF du Val-de-Marne 2 voie Félix Éboué Avenue du Général de Gaulle Lundi à Vendredi 9h-16h CRÉTEIL Pour les personnes relevant du Régime agricole Mutualité Sociale Agricole MSA Ile-de-France PARIS CEDEX 14 POINT D'ACCUEIL 161 avenue Paul Vaillant-Couturier GENTILLY Imprimés CAF - MSA à disposition au CLIC 4 Pour être complet, un dossier doit comporter Les imprimés CAF ou MSA - Demande d aide au logement - Déclaration de situation - Déclaration de ressources - Attestation de résidence, renseignée par l établissement - Demande de versement direct, si le résident est pris en charge au titre de l aide sociale, complétée par l établissement - Un relevé d identité bancaire ou postal et en photocopies - La carte d identité ou le livret de famille - La carte d invalidité, le cas échéant - Les dernières attestations annuelles 2012 de chaque caisse de retraite, reçues en 2013 Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 9 CLIC

15 RÉDUCTION D IMPÔT AU TITRE DES FRAIS D HÉBERGEMENT ET DE LA DÉPENDANCE 1. Cette réduction d impôt se calcule sur les dépenses acquittées au titre, de l hébergement et de la dépendance, de l'accueil de jour, déduction faite de l APA Allocation Personnalisée d Autonomie, éventuellement perçue. Elle est égale à 25 % des sommes payées dans la limite d un plafond de par personne hébergée, soit une réduction de pour l année 2014 (imposition en 2013). Déclaration des revenus Page 4, 7, cases 7CD, et 7CE le cas échéant : Inscrire le montant total des dépenses et page 2 E : nom et adresse de l'établissement Joindre - Justificatif des dépenses (à se procurer auprès du comptable de l'établissement) - Copie de la Notification de l'apa délivrée par le Conseil général 2. Cette réduction peut se cumuler avec celle prévue pour les dépenses du conjoint rester au domicile, faisant appel à un ou plusieurs organismes agréés d aide à domicile, d'aide à la personne (portage de repas, transport accompagnés, téléassistance, ), ou pour l emploi direct d un salarié. La réduction est alors égale à 50 % des sommes dépensées, déduction faite de l'apa à domicile, dans la limite d un plafond de par an, réduction maximale de Ce plafond est majoré de pour chaque membre du foyer fiscal âgé de 65 ans et plus. Le plafond augmenté de ces majorations ne peut excéder (réduction maximale de par an). L'année d'une première embauche d'un salarié à domicile à titre direct, la réduction d impôt est égale à 50 % des dépenses, retenues dans la limite de (réduction maximale de par an). Le plafond augmenté des majorations ne peut excéder (réduction maximale de par an). Si l'un des membres du foyer fiscal dispose de la carte d'invalidité d'au moins 80 %, la réduction maximale est de pour des dépenses retenues dans la limite de Guides du CLIC 4 A qui faire appel? à Alfortville, Bonneuil, Créteil, Joinville, Saint-Maur Page 4, 7, case 7DF : Montant des sommes versées et coordonnées des services et/ou salariés Joindre Justificatif des dépenses et Notification de l'apa à domicile, le cas échéant 3. Charges déductibles pour les obligés alimentaires Les obligés alimentaires peuvent déclarer La contribution versée en faveur du parent admis à titre payant en établissement (à régler directement à l'établissement qui remettra, pour la déclaration fiscale, une attestation précisant le montant annuel versé) La participation versée au titre de l obligation alimentaire, dans le cadre d une prise en charge par l Aide sociale des frais d hébergement. Les montants versés ne sont pas limités par un plafond mais doivent être justifiés. Page 4, 6, case 6GU : Montant des sommes versées à l'établissement ou au Département Préciser les coordonnées de l'établissement et du (des) bénéficiaire(s) Joindre Justificatifs de paiement Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 10 CLIC

16 TAXE D'HABITATION CONTRIBUTION À L'AUDIOVISUEL PUBLIC Depuis 2005, les conditions d exonération de la Contribution à l'audiovisuel public sont alignées sur celles de la taxe d habitation. Le résidant qui conserve la jouissance de son ancien domicile peut continuer à bénéficier d'exonération ou de dégrèvements en matière de Taxe d'habitation. Ces avantages peuvent être validés l'année qui suit l'entrée en établissement. La demande d exonération figure au verso de l avis d échéance. Conditions d'exonération Taxe d'habitation Contribution à l audiovisuel public Être titulaire de l ASPA Allocation de solidarité aux personnes âgées OU Âgé(e) de 60 ans ou plus au 1 er janvier de l année d imposition 1 OU Veuf(ve) quel que soit l'âge OU Invalide à 80 % et plus, quel que soit l'âge ET avoir un revenu fiscal de référence pour l année 2013 n excédant pas pour une part, par demi-part supplémentaire ne pas être passible de l Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF). A noter Les personnes, âgées d'au moins 65 ans au 1 er janvier 2004 ou invalides à 80 %, exonérées sans interruption de redevance audiovisuelle depuis 2005, continuent à bénéficier d une exonération de contribution à l audiovisuel public, à condition d'être non imposable à l'impôt sur le revenu et non soumis à l'isf. Conditions de dégrèvement partiel de la Taxe d'habitation Le revenu fiscal de référence ne doit pas dépasser pour la première part de quotient familial, majoré de pour la première demi-part supplémentaire et de pour les autres demi-parts. L'abattement est de pour la première part et de pour chaque demi-part supplémentaire. Pièces justificatives à fournir en photocopies - Taxe d'habitation - Avis de non imposition - Attestation relative à l'allocation de solidarité aux personnes âgée, le cas échéant - Carte d invalidité recto/verso ou la décision de la Commission des droits et de l autonomie (page 26) portant mention du taux d invalidité, le cas échéant. Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 11 CLIC

17 TAXE FONCIÈRE Le résidant qui conserve la jouissance de son ancien domicile peut continuer à bénéficier d'exonération ou de dégrèvements en matière de taxe foncière. Ces avantages peuvent être validés l'année qui suit l'entrée en établissement. Conditions d'exonérations Être bénéficiaire de l'aspa Allocation de solidarité aux personnes âgées OU Être âgé(e) de plus de 75 ans ET avoir un revenu fiscal de référence en 2013 ne dépassant pas par demi-part supplémentaire. Ces exonérations sont appliquées automatiquement pour la résidence principale. Les personnes âgées, de 75 ans au 01/01/2014 et plus peuvent également être exonérées de la taxe foncière pour la résidence secondaire, à condition d'en faire la demande. Dégrèvement de 100 accordé aux personnes, âgées de plus de 65 ans et de moins de 75 ans, dont les ressources sont inférieures au même plafond de revenu que pour l'exonération. Le propriétaire qui ne remplit pas ces conditions peut solliciter une remise gracieuse. Envoyer dès réception de l avis d imposition une lettre expliquant les difficultés financières rencontrées. Adresser au Centre des impôts mentionné sur l avis fiscal - Taxe foncière - Justificatifs des ressources - Justificatifs des charges. En cas de refus, un recours peut être présenté devant le Directeur des services fiscaux. AIDES FINANCIÈRES En cas de difficultés, une aide financière peut être accordée par la caisse d assurance maladie, certaines mutuelles, la caisse de retraite complémentaire qui verse la pension la plus élevée pour Les dépenses de prothèses dentaire, auditive, optique, Le forfait journalier, le ticket modérateur, en cas d hospitalisation, les caisses de retraites principale et complémentaire pour Les dépenses de séjour de vacances, L imprimé de Demande d aide financière et la liste des pièces justificatives sont à demander auprès de chaque organisme ou au CLIC 4. Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 12 CLIC

18 ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE APA en établissement L Allocation Personnalisée d Autonomie contribue au financement d une partie du tarif dépendance. Elle ne fait pas l objet de récupération sur succession ni de mise en œuvre de l obligation alimentaire. Elle est attribuée et gérée par le Conseil général du domicile de secours = département de la dernière résidence habituelle de trois mois minimum, en qualité de Locataire Propriétaire Hébergé chez un proche Si résidence plus de 3 mois dans un autre département Conseil général de ce département Si séjour(s) en Logement-foyer autre EHPAD USLD Conseil général de la dernière résidence plus de 3 mois avant l'entrée dans le premier établissement Il convient de demander l APA avant, ou dès l entrée en établissement. La perte d autonomie est évaluée à l aide d une grille nationale appelée AGGIR (Autonomie Gérontologie Groupes Iso-Ressources) qui détermine six niveaux, appelés Groupes Iso-Ressources (G.I.R.). Il est procédé à l évaluation de l autonomie dans les semaines qui suivent l entrée par l'équipe soignante de l'établssement. L attestation précisant le Groupe Iso-Ressources d appartenance est ensuite remise au résidant pour envoi au Conseil général concerné. Ne pas attendre ce document pour envoyer la demande d APA. Les personnes classées en GIR 6 sont les plus autonomes, en GIR 1 sont les plus en perte d'autonomie. Il existe trois tarifs dépendance arrêtés par le Conseil général, correspondant respectivement aux G.I.R. 1 et 2 G.I.R. 3 et 4 G.I.R. 5 et 6 Le classement dans les deux derniers groupes, 5 ou 6, n ouvre pas droit à l APA. L attribution de l APA dépend du G.I.R. d appartenance du résidant, et son montant est calculé en fonction du tarif dépendance de l établissement, déduction faite, le cas échéant d une participation relative aux revenus. La demande d APA est à renouveler un mois avant la date d échéance mentionnée sur la notification d attribution. Le degré d autonomie du résidant est révisable une fois par an. Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 13 CLIC

19 APA en établissement (2) Conditions d attribution Etre âgé(e) de 60 ans ou plus Etre en perte d'autonomie = relever du G.I.R. 4, 3, 2 ou 1. Ne pas bénéficier de la Majoration pour tierce personne - MTP l'allocation compensatrice pour tierce personne - ACTP la Prestation de compensation du handicap - PCH la Prestation complémentaire pour recours à une tierce personne - PCRTP Résider dans un établissement de plus de 25 places. NB Si l'établissement comporte moins de 25 places, le résident relève de l'apa à domicile. Le plafond des revenus et le calcul diffèrent de l'apa en établissement. Calcul de l'apa en établissement Tout résidant accueilli à titre payant, quel que soit son G.I.R. d appartenance, règle au minimum le montant du tarif dépendance des G.I.R. 5/6. Pour les personnes classées en GIR 4, 3, 2 ou 1, le tarif dépendance correspondant, déduction faite du tarif dépendance 5/6, est pris en charge par l APA en partie ou en totalité, selon les revenus. Mode de calcul EXEMPLE pages 15 et 16 Au 1 er avril 2014, le résidant a droit à Guides du CLIC 4 A qui faire appel? page16 l APA en totalité lorsque son revenu mensuel * est inférieur à 2 437,81 l APA minorée d une participation supérieure à 0 % et inférieure à 80 % du tarif dépendance applicable lorsque son revenu mensuel * est compris entre 2 437,81 et 3 750,48 20 % de l APA lorsque son revenu mensuel * dépasse 3 750,48. * Revenu mensuel pris en compte pour les demandes adressées entre - le 01/09/2014 et le 31/08/2015 Revenus imposables de l année le 01/09/2015 et le 31/08/2016 Revenus imposables de l année IMPORTANT En établissement, le droit à l APA est ouvert à compter de la date à laquelle le dossier est déclaré complet par le Conseil général. Ne pas attendre l attestation de l'établissement précisant le Groupe Iso-Ressource d appartenance pour envoyer la demande d APA. Plus vite le dossier sera adressé, plus vite sera ouvert le droit à l APA, si les conditions d ouverture de droit (GIR 4 à 1) sont remplies. Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 14 CLIC

20 APA EXEMPLE Grille AGGIR Autonomie Gérontologie Groupes Iso-Ressources (GIR) Tarif hébergement par jour TH Tarifs dépendance par jour TD TOTAL par JOUR = TH + TD GIR 6 Pas de perte autonomie pour les actes essentiels de la vie courante GIR 5 Besoin d'une aide ponctuelle pour la toilette, la préparation des repas et le ménage GIR 4 Personne n'assumant pas seule les transferts mais qui, une fois levée, peut se déplacer à l'intérieur de son logement. Elle doit parfois être aidée pour la toilette et l'habillage. Egalement, personne n'ayant pas de problèmes locomoteurs mais devant être aidée pour les activités corporelles et pour les repas TH = 90 TD GIR 5/6 = 5 95 TH = 90 TD GIR 3/4 = GIR 3 Autonomie mentale, autonomie locomotrice partielle, mais besoin quotidiennement et plusieurs fois par jour d'être aidé pour l'autonomie corporelle GIR 2 Personne confinée au lit ou au fauteuil, dont les fonctions intellectuelles ne sont pas totalement altérées et dont l'état exige une prise en charge pour la plupart des activités de la vie courante. Personnes dont les fonctions mentales sont altérées, mais qui ont conservé leurs capacités de se déplacer GIR 1 Personne confinée au lit ou au fauteuil, dont les fonctions mentales sont gravement altérées et qui nécessitent une présence indispensable et continue d'intervenants TH = 90 TD GIR 1/2 = Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 15 CLIC

21 en établissement (3) APAA Montant de l APA par jour si les revenus mensuels revenus imposables 2013 ou 2014 sont inférieurs à 2 437,81 TOTAL déduction faite de l APA TH + TD APA Pas de droit à l APA 95 TD GIR 3/4 TD GIR 5/6 = APA 10 5 = = 95 TD GIR 1/2 TD GIR 5/6 = APA 15 5 = = 95 Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 16 CLIC

22 APA en établissement (4) A. Pour une première demande d APA en établissement Demander à l établissement dès l entrée - Un certificat de présence - L arrêté de tarification de l établissement (pas nécessaire pour le Conseil général du Val-de-Marne). Formulaire de Demande d APA au CLIC 4, au CCAS à la Mairie. Pièces à fournir - RIB ou RIP En photocopies : - Livret de famille ou Carte d identité - Dernier avis d imposition ou de non imposition sur le revenu - La (ou les) dernière(s) taxe(s) foncière(s) sur les propriétés bâties et non bâties - Justificatifs du dernier domicile des 3 derniers mois avant l entrée en établissement Quittances de loyer ou facture EDF, téléphone ou Attestation d'hébergement - Jugement de tutelle, le cas échéant. Le dossier APA est à envoyer au Conseil général du domicile de secours = département de la dernière résidence habituelle de trois mois minimum, en qualité de Locataire Propriétaire Hébergé chez un proche Si résidence plus de 3 mois dans un autre département Conseil général de ce département Si séjour(s) en Logement-foyer autre EHPAD USLD Conseil général de la dernière résidence plus de 3 mois avant l'entrée dans le premier établissement A noter Pour les Val-de-Marnais, l APA est directement versée par le Conseil général du Val-de-Marne sous forme de dotation globale aux EHPAD et USLD du département. Pour le bénéficiaire d'un autre Département au titre de l aide sociale : l APA est versée directement à l établissement à titre payant : l APA peut, selon son choix, lui être versée ou être versée à l établissement Joindre au dossier Un courrier demandant le versement de l APA à l établissement RIB et code FINESS ou SIRET de l établissement. Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 17 CLIC

23 APA en établissement (5) La demande d Allocation personnalisée d autonomie est à adresser pour le Val-de-Marne pour Paris Hötel du Département DASES SDAS DSPAPH Bureau de la Réglementation Service APA en établissement quai de la Rapée CRETEIL CEDEX PARIS CEDEX pour les autres départements l adresse sera communiquée par le Conseil général ou une Mairie de ce département. B. Pour une personne déjà bénéficiaire, avant l entrée, de l APA à domicile ou de l APA en établissement Il convient d envoyer au Conseil général qui a attribué l APA - la notification de décision concernant l APA (photocopie) - un certificat de présence de l'établissement - l arrêté de tarification de l établissement (pas nécessaire pour le Conseil général du Val-de-Marne). A noter Pour les Val-de-Marnais, l APA est directement versée par le Conseil général du Val-de-Marne sous forme de dotation globale aux EHPAD et USLD du département. Pour le bénéficiaire d'un autre Département au titre de l aide sociale : l APA est versée directement à l établissement à titre payant : l APA peut, selon son choix, lui être versée ou être versée à l établissement Joindre au dossier. Un courrier demandant le versement de l APA à l établissement RIB et code FINESS ou SIRET de l établissement. Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 18 CLIC

24 AIDE SOCIALE 1. Définition L aide sociale à l hébergement a pour objet la prise en charge en partie des dépenses en établissement. L aide sociale est attribuée et gérée par le Conseil général du domicile de secours = département de la dernière résidence habituelle de trois mois minimum, en qualité de Locataire y compris en hôtel Propriétaire Hébergé chez un proche, Si résidence 3 mois dans un autre département Conseil général de ce département Si séjour(s) en Logement-foyer autre EHPAD USLD Conseil général de la dernière résidence 3 mois avant l'entrée dans le 1 er établissement Si absence de résidence habituelle, l'aide sociale est attribuée et gérée par l'etat DDCS La décision d'attribution peut prendre effet à compter de la date d entrée en établissement, à condition que l aide sociale ait été demandée dans les deux mois suivant ce jour Code de l'action sociale et des familles Article R Pour les Val-de-Marnais, le Conseil général prolonge ce délai de deux mois supplémentaires. Il est conseillé de faire la demande plusieurs mois avant l'entrée. Si l aide sociale est accordée, l'admission de principe est valable un an. 2. Pour quels types d établissement Les établissements d hébergement habilités à recevoir des bénéficiaires de l aide sociale EHPAD USLD Les établissements non habilités au titre de l aide sociale, à condition que le demandeur y ait séjourné à titre payant pendant une durée de 5 ans minimum et que ses ressources ne lui permettent plus d honorer la dépense. 3. Ressources Il n y a pas de plafond de ressources pour demander la prise en charge au titre de l aide sociale, du tarif hébergement et du tarif dépendance. Toutefois, l aide sociale n intervient que lorsque les ressources du demandeur, et l aide que les personnes tenues à l obligation alimentaire peuvent lui apporter, sont insuffisantes. Pour cela, il est tenu compte des revenus du demandeur, excepté les retraites du combattant et avantages attachés aux pensions honorifiques (modalités de calcul pages 5 et 6) de la valeur en capital de ses biens non productifs de la contribution des obligés alimentaires le cas échéant, et ce en fonction de la composition de la famille, des ressources et des charges de chacun. A noter La commission d admission à l aide sociale décide des ressources devant être laissées au conjoint vivant au domicile. Le montant de ces ressources ne peut être inférieur à l'aspa * Allocation de solidarité aux personnes âgées (minimum vieillesse), augmenté du montant des charges liées à l habitation. * ASPA 800 par mois au 01/10/2014 Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 19 CLIC

25 AIDE SOCIALE (2) 4. Qui est tenu à l obligation alimentaire? le conjoint les ascendants : parents, beaux-parents les descendants : enfants, gendres, belles-filles, petits-enfants. En Ile-de-France, le Val-de-Marne, l Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-et-Marne, la Seine-Saint-Denis, le Val-d Oise et les Yvelines renoncent à l obligation alimentaire des petits-enfants. Pour les autres départements, se renseigner auprès du Conseil général. Il n'y a pas d'obligation alimentaire si le bénéficiaire a un taux d'incapacité permanente au moins égal à 80 % reconnu avant l'âge de 65 ans, et est titulaire d'une Carte d'invalidité en cours de validité. Décret n du 19/01/2009 Code de l action sociale et des familles (2 art L344-5 /art L / art L113-1) Cependant, le conjoint resté au domicile est tenu aux devoirs de secours et d assistance Code civil Article 212 A défaut d accord amiable, tout litige relatif à sa contribution sera porté devant le Juge aux Affaires Familiales (page 22, 9) Important L obligation alimentaire cesse pour les gendre(s) et belle(s)-fille(s) en cas de divorce lorsque le conjoint à l origine du lien familial décède et qu il n a pas ou plus d'enfants issus de l'union. 5. Où s adresser? Au CLIC 4 ou au CCAS Centre Communal d Action Sociale de la Mairie du dernier domicile (avant l entrée en logement-foyer, en EHPAD, en USLD) pour obtenir la demande d aide sociale à l hébergement. Le dossier est à remettre au CCAS, qui donne un avis motivé avant transmission au Conseil général. En cas de nécessité, le Maire peut prononcer une admission en urgence à l aide sociale. La décision est notifiée par le Maire au Président du Conseil général. Code de l'action sociale et des familles, article L Pièces justificatives à fournir en photocopies par le résident - Livret de famille ou carte d'identité - Justificatif du taux d'incapacité permanente au moins égale à 80%, reconnu avant l'âge de 65 ans et carte d'invalidité en cours de validité, le cas échéant - Documents relatifs aux ressources et aux charges - Relevés de comptes bancaires et/ou postaux des trois derniers mois - Avis d imposition ou de non imposition sur le revenu - Attestations annuelles des caisses de retraite - État de situation par rapport aux biens et hypothèques - Nom, prénom et adresse des obligés alimentaires. Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 20 CLIC

26 AIDE SOCIALE (3) 6. Quelle est la procédure? A l'occasion d'une demande d'aide sociale établie au CCAS Centre Communal d'action Sociale à la Mairie de son domicile, le postulant doit communiquer l'identité des personnes tenues, à son égard, à l'obligation alimentaire. Afin de permettre l'examen de la demande d'aide sociale, chaque obligé alimentaire est convoqué par le CCAS Centre communal d action social à la Mairie de son domicile pour constituer un dossier d obligation alimentaire. Ils sont invités à fournir tout renseignement utile sur leur situation familiale et financière et à indiquer le montant de leur participation. Les enfants sont de droit dispensés de fournir cette aide, s ils ont fait l objet d un retrait judiciaire de leur milieu familial, après signalement de l aide sociale à l enfance durant une période de trente six mois cumulés au cours des douze premières années de leur vie. En cas de non réponse des obligés alimentaires, l'administration départementale est en droit d'interroger les services fiscaux au regard d'un défaut manifeste d'information et peut être amenée ainsi à proposer une participation des obligés alimentaires, au regard des ressources sans avoir connaissance des charges. Les décisions prises par le Président du Conseil général sont communiquées aux parties intéressées : demandeur, débiteur alimentaire, établissement d'accueil, de telle sorte que les motifs de la décision apparaissent clairement et permettent, le cas échéant, de former un recours. A noter Une révision est possible à tout moment, à la demande de l intéressé ou de ses débiteurs alimentaires, s ils justifient d un réel changement de situation (financière, familiale ). Cette demande doit être formulée par courrier au Président du Conseil général. Si la proposition de répartition de participation entre les obligés alimentaires ne satisfait pas les débiteurs, ceux-ci peuvent en proposer une autre, en accord avec tous les obligés. 7. Recours Les décisions sont notifiées à toutes les parties intéressées (demandeur, obligés alimentaires, établissement d hébergement) et permettent, le cas échéant de former un recours devant la Commission départementale d aide sociale dans un délai de deux mois à compter de la date de notification de la décision faire appel devant la Commission centrale dans un délai de deux mois également. Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 21 CLIC

27 AIDE SOCIALE (4) 8. Durée Dans le Val-de-Marne, la décision d admission à l aide sociale est révisée tous les 10 ans s il n y a pas d obligé alimentaire tous les 3 ans s il y a des obligés alimentaires, que la contribution ait été fixée ou non par décision judiciaire. 9. Qu'en est-il lorsque les obligés alimentaires contestent le principe de cette obligation alimentaire? A défaut d accord entre les débiteurs ou s'il y a une contestation du principe de l obligation alimentaire, les services départementaux et/ou les intéressés peuvent saisir le Juge aux Affaires Familiales, qui fixera la participation de chacun. La décision du Juge s impose à la Commission d aide sociale. Tribunal de Grand Instance Juge aux Affaires Familiales Rue Pasteur Vallery Radot CRETEIL 10. L aide sociale est-elle récupérable? Tout accord de prise en charge est attribué provisoirement pour un an, tant que le droit ou non, à l'aide au logement Allocation de logement ou APL (page 9) n'est pas connu du service instructeur. Cette prestation est due au Département (Conseil général) qui fait l'avance en réglant à l'établissement la totalité des frais d'hébergement. Imprimé CAF/MSA Demande de versement direct à l'établissement (page 9) Les sommes réglées par le Conseil général pour les frais d hébergement sont récupérables, dès le premier euro - dans le cas d'un retour à meilleure fortune du bénéficiaire - sur la succession, à concurrence de l'actif net successoral et non sur les biens des héritiers. La récupération peut être effectuée sur les donations (y compris l'assurance-vie) consenties par le bénéficiaire de l aide sociale après son admission à l aide sociale ou dans les 10 ans qui ont précédé cette dernière. Pour garantir la récupération de l aide sociale à l hébergement, les biens immobiliers appartenant au bénéficiaire de l aide sociale, font l objet d une inscription d hypothèque légale. Lorsque le résidant bénéficiaire de l aide sociale est marié, la récupération effectuée sur ses biens peut être reportée au décès du conjoint survivant, à la demande de ce dernier. Il n'y a pas de récupération à l'encontre de la personne ayant un taux d'incapacité permanente au moins égal à 80 % reconnu avant l'âge de 65 ans revenue à meilleure fortune du légataire du donataire ni contre sa succession, si les héritiers sont son conjoint ses enfants ses parents toute personne qui en a assume la charge effective et constante Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 22 CLIC

28 AIDE AU TRANSPORT Le dispositif SORTIR PLUS Etre âgé de 80 ans ou plus et avoir des difficultés de déplacement Percevoir une retraite complémentaire de salarié du secteur privé (groupement AGIRC ARRCO) Trois carnets de 10 chèques de 15 (450 au total par an), pour faciliter les déplacements à pied ou au moyen d un véhicule, accompagnés par des professionnels qualifiés, salariés par une structure prestataire de services à domicile ou de transport adapté. La participation du bénéficiaire est de 15 pour le 1 er chéquier, 20 pour le 2 ème, 30 pour le dernier. Les chèques sont à utiliser au cours de l année civile (échangeables en cas de non utilisation). DOMISERVE-Sortir Plus rue André Gide CHATILLON TRANSPORTS ACCOMPAGNÉS Transport et accompagnement "de porte à porte" adapté aux personnes à mobilité réduite, du domicile jusqu au lieu de destination. Services ayant une convention avec l assurance maladie qui permet la prise en charge des transports assis lorsque le déplacement résulte d une nécessité médicale Plus Belle la Vie (association) Age d'or Services (entreprise) Alfortville Créteil Joinville Saint-Maur Bonneuil Véhicules également adaptés pour le transport avec fauteuil roulant électrique Complea Seniors (association) Easy Mobil (entreprise) Autres services de transports accompagnés Abbaye-Bords de Marne (public) La Vie Tranquille (association) Aide & Soutien Domicile Générale des Services (entreprise) Papillon Bleu (entreprise) Association fondée par la RATP et la SNCF Les Compagnons du Voyage (association) Accompagnateurs 7 jours sur 7 pour les déplacements quotidiens, occasionnels, médicaux ou de loisirs. Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 23 CLIC

29 CARTE D INVALIDITÉ Peuvent prétendre à une carte d invalidité les personnes dont le taux médical d incapacité permanente est égal ou supérieur à 80 % en raison d un ou de plusieurs handicaps. Le taux d invalidité est apprécié à partir de critères différents de ceux retenus par le service médical de la Caisse d assurance maladie. La carte d invalidité est délivrée par la Commission des droits et de l autonomie de la Maison départementale des personnes handicapées du Val-de-Marne MDPH. Quels droits? Une demi-part supplémentaire pour le calcul de l impôt sur le revenu, des abattements fiscaux (taxe d habitation, taxe foncière, redevance télévision) sous condition de ressources Des réductions tarifaires dans les transports, Une réduction de 30 % sur les revenus déclarés pour le calcul de l Aide au logement (Allocation de logement ou APL Aide personnalisée au logement). Où s adresser? La Maison Départementale des Personnes Handicapées compétente pour évaluer les demandes et attribuer les prestations est la MDPH du département constituant le domicile de secours du demandeur. Il s'agit du département du dernier domicile occupé plus de trois mois en qualité de locataire, propriétaire, hébergé chez un particulier. Si résidence(s) en Logement-foyer, Accueil familial social, EHPAD, USLD, elle est délivrée par la MDPH du département du dernier domicile occupé plus de trois mois avant l'entrée en établissement(s). Adresser à la MDPH Demande MDPH Adulte Formulaire de demande(s) Attestation de résidence Certificat médical rempli par le médecin traitant Bilan ophtalmologique le cas échéant. Pour les Val-de-Marnais MDPH Immeuble Solidarités 7/9 voie Félix Eboué CRETEIL CEDEX Pièces justificatives à fournir 2 Photographies d identité récentes En photocopie Carte d identité Justificatifs de domicile des 3 derniers mois. Quittances de loyer, Factures EDF, GDF, téléphone, internet,. Attestation d'hébergement du particulier le cas échéant Notification APA le cas échéant Jugement en protection juridique le cas échéant Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 24 CLIC

30 CMU C Couverture médicale universelle Complémentaire ACS Aide pour l'acquisition d'une Complémentaire Santé AIDE FINANCIÈRE de la CPAM du Val-de-Marne La CMU C et l'acs dispensent de l avance de frais sur la partie prise en charge par l Assurance Maladie lors des consultations médicales, dans le cadre du parcours de soins coordonnés. L'instruction est effectuée par la Caisse d'assurance maladie (CPAM, RSI, MSA, Régime spécial). Le dossier de CMU C peut être géré par la Caisse d'assurance maladie ou par un organisme complémentaire. L'ACS est accessible aux assurés ayant des ressources se situant entre le plafond de la CMU-C et ce même plafond majoré de 35 %. L'Assurance maladie du Val-de-Marne (Régime général) octroie en plus une AIDE FINANCIÈRE aux bénéficiaires de l'acs aux personnes dont les ressources sont supérieures jusqu'à 10 % du plafond de l'acs. Les ressources prises en compte sont celles des douze mois civils précédant la demande. Les personnes propriétaires de leur logement ou logées à titre gratuit voient leurs ressources augmentées d'une somme, dite "Forfait logement", pour tenir compte de cet avantage en nature. Il en est de même pour les personnes percevant une aide au logement Allocation de logement à caractère social ALS, à caractère familial ALF Aide personnalisée au logement APL. Ces montants mensuels doivent être ajoutés aux ressources. MÉTROPOLE Plafond de ressources 12 mois Au 01/07/2014 CMU C Au 01/07/2014 AIDE FINANCIÈRE Forfait logement MENSUEL à ajouter aux ressources pour chacun des 12 derniers mois Bénéficiaire d'une Aide au logement Propriétaire Occupant à titre gratuit + ACS Refus ACS Du 01/09 au Du 01/01 au Du 01/09 au Plafond CMUC Plafond ACS 31/12/ /12/ /12/ % + 10 % 1 personne ,15 59,92 59,15 59,92 Du 01/01 au 31/12/ personnes ,13 119,84 103,51 104,86 Montants de l'acs et de l'aide FINANCIÈRE de la CPAM du 94 L'Aide financière est octroyée les trois premières années, à condition d'avoir souscrit un contrat avec suffisamment de garantie (optique, auditif, dentaire, hospitalisation de 30 jours minimum) et qui n'exclut aucune pathologie. Le montant de cette Aide équivaut au montant de la mutuelle, déduction(s) faite(s) - d'un reste à charge de 10 par mois la 1 ère année, 20 la 2 è, 30 la 3 è et dernière année - de l'acs, le cas échéant. Montant annuel PAR PERSONNE Âge du bénéficiaire au 1 er janvier ACS AIDE FINANCIÈRE CPAM du 94 Reste à charge pour le bénéficiaire De 16 à 49 ans maximum 1 ère année 120 /an De 50 à 59 ans è année ans et plus è année 360 Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 25 CLIC

31 Formulaires à se procurer auprès de la Caisse d'assurance Maladie ou du CLIC 4 DÉMARCHES Un SEUL formulaire de demande est à remplir par foyer Formulaire de Demande de CMU C + Formulaire du Choix de l'organisme par le Demandeur un des Membres du foyer si différent ou Formulaire de Demande d'acs La Demande d ACS se fait soit par le même formulaire que la Demande de CMU-C, soit par le formulaire spécifique intitulé Aide pour une Complémentaire Santé. Pour le Régime général à envoyer à L'Assurance Maladie du Val-de-Marne CRETEIL CEDEX avec les copies de - Carte vitale et attestation Vitale - Carte d'identité, titre de séjour - Livret de famille ou certificat de concubinage ou attestation d'enregistrement d'un PACS - Justificatifs des revenus des 12 derniers mois - Attestations annuelles des caisses de retraite - Aide au logement - Déclaration des revenus - Avis d'imposition ou de non imposition - Taxe foncière - Attestations des banques concernant les revenus d'épargne - Justificatif de résidence en France depuis plus de trois mois Pour les bénéficiaires de l'acs, l'original du Chèque santé est à remettre dans les six mois à l'organisme mutualiste choisi Deux photocopies sont à conserver : une pour le bénéficiaire, l'autre pour l'assurance Maladie La demande de CMU C ou d'acs est à renouveler 2 mois avant l'expiration des droits. Dès réception de l'attestation de droit ou de Refus à l'acs Chèque Santé à remettre à la Mutuelle si droit à l'acs Formulaire Complémentaire Santé Demande d'aide FINANCIÈRE à compléter par l'assuré page 1, par l'organisme Complémentaire page 2 à adresser à L'Assurance Maladie du Val-de-Marne Service des Aides Financières Individuelles CRETEIL CEDEX avec les copies de - de l'attestation relative à l'acs - du Contrat de la Mutuelle comportant le tableau des garanties Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 26 CLIC

32 CONSULTATIONS D'ÉVALUATION GÉRONTOLOGIQUE Les consultations gérontologiques permettent d effectuer un bilan médical approfondi, sans hospitalisation, afin de conseiller et d orienter la personne et son entourage, en collaboration avec le médecin traitant. Consultation de Médecine gériatrique Personnes âgées de 65 ans et plus CHIC - Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil 40 avenue de Verdun CRETEIL Bâtiment D Rez-de-chaussée Hôpital de jour gériatrique Personnes âgées de 70 ans et plus Unité de diagnostic Bilan médical physiologique (perte d'autonomie, nutrition, diabète, obésité, audition, vision, chutes, ostéoporose, dépression, incontinence, ) et/ou cognitif (mémoire), au cours d'une journée. Hôpital Charles Foix 7 avenue de la République IVRY Centre CEGAP Polyclinique Louis Pasteur Porte Hôpital Albert Chenevier 40 rue de Mesly CRETEIL Hôpital de Jour Pavillon Calmette Porte Hôpital Emile Roux 1 avenue de Verdun LIMEIL-BREVANNES Hôpital de Jour Pavillon Albert Calmette Porte Point Info Cancer Lundi au vendredi 9h30 à 17h Hôpital Henri Mondor 51 avenue du Général de Lattre de Tassigny CRÉTEIL Hall à droite Consultation d'onco-gériatrie Personnes âgées de 70 ans et plus Cette consultation permet de rechercher des facteurs de fragilité qui peuvent constituer des contre-indications à certains traitements anticancéreux, ou une mauvaise tolérance des traitements. Hôpital Henri Mondor Ascenseur Jaune 4 ème étage CALIPSSO Cellule pour l Accueil, l Information et le Parcours de Soins de Support en Oncologie Plateforme de soins de supports et de soutiens aux enfants et aux adultes atteints d'un cancer et à leurs familles, CALIPSSO assure la coordination et facilite la prise en charge à toutes les phases de la maladie : Aide psychologique, Diététique, Aide à la prescription en kinésithérapie, Douleur, Soins socio-esthétiques, Soins de stomatologie, Soins palliatifs,. Hôpital Henri Mondor Ascenseur Jaune 4 ème étage Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 27 CLIC

33 INFORMATION SANTÉ Prendre soin des malentendants sur rendez-vous FCM SAINT-MAUR 73 avenue Diderot 2 è et 3 è Lundi 14h30-17h MAISONS-ALFORT 1 avenue Foch 1 er Lundi 14h30-17h France AVC Ile-de-France page 9 CRÉTEIL Groupes Rencontres et Paroles 94 CLIC 4 28 avenue de Verdun Samedi 14h30-17h30 Tous les deux mois France Alzheimer Val-de-Marne CRÉTEIL Permanence Activités 3 è Jeudi 14h30-17h Local du Secteur Sud 13 avenue du Général Billotte CHEVILLY, CHOISY, NOGENT Haltes-Relais Formations Psychologue Maison du Diabète, Obésité et risque Cardiovasculaire Maison D.O.C SAINT-MAUR Maison des Associations 2 avenue du Maréchal Lyautey Lundi au Vendredi 9h-12h 14h-17h30 Samedi 9h-12h Dégénérescence Maculaire Liée à l'age Maison de la DMLA Lundi 9h30-13h CRÉTEIL CHIC Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil 40 avenue de Verdun CENTRES DE SANTÉ Centre Municipal de Santé 54 rue Jules Guesde ALFORTVILLE Service médical Centres de Santé de la CPAM du Val-de-Marne 30 boulevard de Champigny SAINT-MAUR Service dentaire Service médical rue Ledru Rollin CHOISY-LE-ROI Service de radiologie Service médical Service dentaire HAD HOSPITALISATION À DOMICILE Les structures d'hospitalisation à domicile prennent en charge des personnes qui, en l'absence d'had, seraient contraintes d'aller ou de rester à l'hôpital, et qui sont atteintes de pathologies aigües ou chroniques qui nécessitent des soins complexes ou une technicité spécifique obligatoirement formalisés dans un protocole de soins. L'admission est prononcée après avis des médecins coordonateurs de l'had et de l'établissement, sur prescription du médecin traitant ou du médecin hospitalier après accord du médecin traitant qui est le pivot de la prise en charge. HAD AP-HP Assistance Publique-Hôpitaux de Paris HAD Fondation Œuvre de la Croix Saint-Simon Santé Service HAD Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 28 CLIC

34 MANDAT DE PROTECTION FUTURE Le mandat de protection future permet à une personne (mandant) de désigner à l'avance la ou les personnes (mandataires) qu'elle souhaite voir être chargées de veiller sur sa personne et/ou sur tout ou partie de son patrimoine, pour le jour où elle ne serait plus en état, physique ou mental, de le faire seule. Personnes concernées Peuvent établir un mandat de protection future : pour elle-même, toute personne majeure ne faisant pas l'objet d'une mesure de tutelle pour elle-même, une personne en curatelle avec l'assistance de son curateur. Contenu du mandat Le mandat peut porter soit sur la protection de la personne, sur celle de ses biens, ou sur les deux. La protection des biens et celle de la personne peuvent être confiées à des mandataires différents. Le mandat est un contrat libre : le mandant choisit à l'avance quelle sera l'étendue des pouvoirs du (ou des) mandataire(s). Il s'exerce en principe à titre gratuit, mais le mandant peut prévoir une rémunération ou indemnisation du mandataire. L activité du mandataire est soumise au contrôle d une personne désignée dans le mandat. Les actes de protection des biens qu'un mandataire peut réaliser sans autorisation du juge diffèrent selon le type de mandat : notarié, ou sous seing privé. Mandat sous seing privé Sous ce mandat, la gestion des biens se limite aux actes d administration que le mandataire peut faire sans autorisation du juge (gérer les revenus, passer un bail par exemple). Tout acte de disposition nécessite l'autorisation du juge des tutelles. Le mandat doit être contresigné par un avocat, ou bien être conforme au modèle de mandat défini par décret (Formulaire à disposition au CLIC 4). Dans ce dernier cas, il doit être enregistré à la recette des impôts pour que sa date soit incontestable (frais d'enregistrements de l'ordre de 125 à la charge du mandant). Il doit être daté et signé de la main du mandant. Le mandataire l'accepte en le signant. Mandat notarié Il permet notamment d'autoriser le mandataire à procéder à des actes de disposition du mandant (par exemple : vente d'un bien immobilier, ou placement financier). Il est établi par acte authentique (c'est à dire rédigé par un notaire). Le mandataire rend compte au notaire, et lui remet notamment l'inventaire des biens et le compte annuel. Le notaire pourra signaler au juge des tutelles tout acte pris par le mandataire pouvant être contraire aux intérêts du mandant. Honoraires du notaire entre 130,96 et 392,89 selon l'importance des comptes à contrôler. Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 29 CLIC

35 MANDAT DE PROTECTION FUTURE Mise en œuvre du mandat de protection future Le mandataire présente au greffe du tribunal d instance le mandat et le certificat médical, établit médecin agréé, inscrit sur la liste établie par le Procureur de la République (liste disponible au CLIC 4, au Tribunal d Instance). Le coût de l'expertise médicale à la charge du mandant est de 160 (hors frais de déplacement). Le greffier vérifie que les conditions prévues par la loi sont remplies (âge des parties au jour de l établissement du mandat, désignation d une personne en charge du contrôle de l activité du mandataire, co-signature du curateur du mandant s il se trouve sous curatelle lors de l établissement du mandat) que le mandat est accompagné des pièces requises (certificat médical datant de moins d un mois constatant l altération des facultés du mandant, pièce d identité du mandataire, certificat de domicile du mandant). Il appose ensuite son visa. Le mandat produit alors ses effets. Il fonctionne comme une procuration. Le mandataire représente le mandant et veille à ses intérêts. En pratique, il présente le mandat à chaque fois qu il agit en son nom. Contrôle du mandat Le mandat fixe les modalités de contrôle de son exécution. Le mandant peut charger une ou plusieurs personnes de ce contrôle. Les mandats pour les enfants atteint de maladie ou souffrant d'un handicap Les parents en charge d'un enfant souffrant d'un handicap majeur peuvent établir un mandat de protection future pour pourvoir à ses intérêts après leur décès ou lorsqu'ils ne pourront plus prendre soin de lui. Ce mandat ne peut s appliquer que lorsque l enfant est majeur. Ce mandat doit être notarié. Pour être en mesure de contracter un tel mandat, les parents (ou le dernier vivant des père et mère) ne doivent pas faire l objet d une mesure de curatelle ou de tutelle doivent exercer l autorité parentale sur leur enfant mineur s ils établissent ce mandat pendant la minorité de l enfant si l enfant est majeur, ils doivent en assumer la charge matérielle et affective. La désignation du mandataire prend effet au décès des parents ou lorsqu'ils ne peuvent plus prendre soin de leur enfant et s il est établi, par la production d un certificat médical émanant d un médecin agréé, que l enfant majeur ne peut pourvoir seul à ses intérêts en raison d une altération de ses facultés personnelles. Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 30 CLIC

36 HABILITATION JUDICIAIRE à agir au nom de son conjoint Si l un des époux se trouve hors d état de manifester sa volonté, l autre peut se faire habiliter par justice à le représenter d une manière générale ou pour certains actes particuliers. La demande doit être formée auprès du Juge des tutelles du Tribunal d Instance sur papier libre. Cette requête doit être accompagnée de documents attestant de l impossibilité dans laquelle se trouve le conjoint de manifester sa volonté. Pour se faire, le médecin traitant peut établir une attestation par certifiant que le conjoint n est pas en état de procéder lui-même à l acte ou aux actes envisagés. Il est en outre conseillé, surtout si la demande d habilitation est large, de fournir des attestations des enfants majeurs, certifiant qu ils ne s opposent pas à la procédure. TRIBUNAL D INSTANCE du domicile du conjoint Juge des tutelles Pour Alfortville 48 rue de Paris CHARENTON-LE-PONT Pour Bonneuil, Créteil, Joinville, Saint-Maur 1 avenue Gambetta SAINT-MAUR-DES-FOSSES Cedex Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 31 CLIC

37 MESURES DE PROTECTION JURIDIQUE TRIBUNAL D INSTANCE Juge des tutelles Établissement à Alfortville Bonneuil, Créteil, Joinville, Saint-Maur 48 rue de Paris 1 avenue Gambetta CHARENTON-LE-PONT SAINT-MAUR-DES-FOSSES Cedex OU TRIBUNAL D INSTANCE de l'ancien domicile si le résident est encore locataire ou propriétaire Une personne qui est dans l impossibilité de pourvoir seul à ses intérêts peut bénéficier d une mesure de protection juridique adaptée à l altération de ses facultés personnelles, mentales ou corporelles. Il existe trois types de protection Sauvegarde de justice : mesure temporaire de protection Curatelle : mesure de protection partielle et de conseil dans les actes de la vie civile Tutelle : régime de représentation d une personne d une manière continue dans les actes de la vie civile. Une demande d'ouverture d'une mesure de protection juridique d'un majeur, doit être adressée avec un certificat médical rédigé par un médecin choisi sur une liste établie par le Procureur de la République (Liste disponible au CLIC 4). Le coût de l'expertise médicale est de 160 [hors TVA 20 %, hors frais de déplacement]. L'ouverture d'une mesure ne peut être demandée au juge des tutelles que par les personnes suivantes La personne à protéger elle-même, son conjoint, le partenaire avec qui elle a conclu un pacte civil de solidarité, un membre de sa famille, la personne en charge de sa protection, d'autres proches entretenant des relations étroites et stables avec elle Le Procureur de la République, qui formule cette demande soit d'office, soit à la demande d'un Tiers (médecin, directeur d'établissement, travailleur social, ). Le choix d un mandataire spécial, curateur ou tuteur se fait dans la mesure du possible selon l ordre de priorité suivant Personne choisie par avance par le majeur (mandat de protection future pages 29-30) Conjoint ou partenaire lié par un PACS Parent ou personne proche Si aucune de ces personnes ne peut ou ne veut assumer cette charge, le juge peut désigner un mandataire judiciaire à la protection des majeurs inscrit sur une liste dressée et tenue à jour par le Préfet. Pièces à fournir - La Requête présentée au juge des tutelles (Formulaire au CLIC 4, au Tribunal d instance) - Original de la Copie intégrale de l'acte de naissance - Photocopie du livret de famille - Photocopies de l'avis d'imposition, des impôts locaux, fonciers, - Photocopie des relevés des comptes bancaires et/ou postaux du dernier mois - Certificat médical d'un médecin agréé inscrit sur la liste du Procureur de la République Liste des Médecins agréés au CLIC 4 Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 32 CLIC

38 LA PERSONNE DE CONFIANCE La loi du 4 mars 2002 introduit la notion de Personne de confiance. La désignation de la personne de confiance doit être proposée à toute personne hospitalisée par l'établissement de santé. La loi exclu les consultations externes ou la médecine libérale. Il s'agit d'une mesure permettant à toute personne majeure (sauf si elle est sous tutelle) de désigner une personne habilitée à être informée et consultée lorsque l'intéressé(e) se trouve hors d'état d'exprimer sa volonté, et à l'accompagner durant son séjour hospitalier. Cette désignation n'est pas une obligation mais un droit pour le patient. Comment désigner une personne de confiance? Elle doit être désignée par écrit. Le document sera conservé dans le dossier médical. Cette désignation est valable pour la durée de l hospitalisation ou plus longtemps si le patient le souhaite. Elle est révocable à tout moment. Quand consulter la personne de confiance? Lors des soins Si la personne hospitalisée le souhaite, la personne de confiance l'accompagne dans ses démarches et peut assister aux entretiens médicaux. La personne de confiance ne représente pas le patient, sa mission est de le conseiller dans ses décisions en cas de diagnostic ou de pronostic grave. Elle ne peut pas accéder seule au dossier médical, mais elle peut l'assister, s'il demande à le consulter. Lorsque le patient est hors d'état d'exprimer sa volonté, aucune intervention ou investigation (hors urgence ou impossibilité) ne peut être réalisée sans que la personne de confiance (ou à défaut la famille ou un des proches) n'ait été consultée. En cas de décisions à prendre sur une limitation ou un arrêt de traitement en fin de vie, son avis prévaudra sur tout autre avis non médical, sauf si des directives anticipées ont été rédigées en ce domaine. Lors des recherches biomédicales Aucune recherche biomédicale ne sera effectuée sans son autorisation. Personne de confiance et secret professionnel Le secret professionnel est levé vis-à-vis de la personne de confiance. Le patient peut s'opposer à la communication d'informations le concernant, le personnel hospitalier devra se conformer à sa décision. Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 33 CLIC

39 LES DIRECTIVES ANTICIPÉES La loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie permet à toute personne majeure de rédiger des directives anticipées. Définition Les directives anticipées sont des instructions écrites que donne par avance une personne majeure consciente, pour le cas où elle serait dans l incapacité d exprimer sa volonté. Ces directives anticipées sont prises en considération pour toute décision concernant une personne hors d état d exprimer sa volonté, chez qui est envisagé l arrêt ou la limitation d un traitement inutile ou disproportionnée ou la prolongation artificielle de la vie. Ces directives permettent à son auteur d'indiquer aux médecins les traitements qu il voudrait ou ne voudrait pas recevoir la personne désignée comme représentant les valeurs qu il estime essentielles et qu il voudrait qu on prenne en compte, Comment les rédiger? Il s agit d un document écrit, daté et signé, précisant les nom, prénom, date et lieu de naissance. Si la personne est dans l impossibilité d écrire et de signer elle-même ce document, elle peut demander à deux témoins, dont la personne de confiance si elle en a désignée une, d attester que le document qu'elle n'a pu rédiger elle-même est l expression de sa volonté libre et éclairée. Les témoins devront indiquer leur nom et qualité. Leur attestation devra être jointe aux directives anticipées. Le médecin peut, à la demande de la personne, joindre aux directives anticipées, au moment de leur insertion dans le dossier médical, une attestation constatant qu'elle était lors de leur rédaction en état d exprimer librement sa volonté. Durée de validité Les directives anticipées sont valables trois ans. Cette durée est renouvelable. Il suffit de le confirmer sur son document en le signant ou avec l aide des témoins si la personne ne peut pas signer. Les directives anticipées peuvent être à tout moment révoquées, modifiées partiellement ou totalement. Toute modification fait courir une nouvelle période de trois ans. Conservation Les directives anticipées peuvent être conservées par son auteur, ou remises à la personne de confiance, à un proche ou à son médecin. L existence de ces directives et le nom de la personne qui les détient doivent être mentionnée dans le dossier médical, soit celui constitué par le médecin de ville, soit en cas d hospitalisation dans celui de l hôpital. Décret n du 6 février 2006, JO du 7 février 2006 Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 34 CLIC

40 Centre Local d Information et de Coordination du secteur gérontologique n 4 du Val-de-Marne CLIC 4 28 avenue de Verdun CRETEIL Le CLIC 4 est un service gratuit, proposé aux personnes âgées de 60 ans et plus qui résident à Alfortville, Bonneuil-sur-Marne, Créteil, Joinville-le-Pont, Saint-Maur-des- Fossés, ainsi qu'à leur famille et à leur entourage. Lieu d'information et d'échange, le CLIC travaille à la coordination des actions médico-sociales en direction des personnes âgées pour : faciliter l'accès aux droits et aux services appropriés promouvoir des actions de soutien destinées aux familles et aux proches accompagner les projets de vie des personnes favoriser l'articulation des interventions sanitaires et médico-sociales. Les CLIC du Val-de-Marne sont financés par le Conseil général (Département) du Val-de-Marne. Le porteur de projet du CLIC 4 est l'établissement public Résidences Services pour personnes âgées Abbaye-Bords de Marne. Il perçoit les financements et est l'employeur des salariés du CLIC. LA SECTORISATION GÉRONTOLOGIQUE DU VAL-DE-MARNE LES AUTRES CLIC DU VAL-DE-MARNE CLIC avenue de la Dame Blanche FONTENAY-SOUS-BOIS Fontenay-sous-Bois, Saint-Mandé, Vincennes CLIC 2 + Secteur rue du 2 décembre BRY-SUR-MARNE Bry-sur-Marne, Champigny-sur-Marne, Nogent-sur-Marne, Le Perreux-sur-Marne Le Plessis-Trévise, La Queue-en-Brie, Villiers-sur-Marne CLIC 3 + Secteur rue Henri Barbusse LIMEIL-BREVANNES CEDEX Boissy-Saint-Léger, Chennevières, Limeil-Brévannes, Mandres-les-Roses, Marolles-en-Brie, Noiseau, Ormesson, Périgny-sur-Yerres, Santeny, Sucy-en-Brie, Valenton, Villecresnes, Villeneuve-Saint-Georges CLIC place Nelson Mandela à CHEVILLY-LARUE Ablon-sur-Seine, Chevilly-Larue, Choisy-le-Roi, Orly, Rungis, Thiais, Villeneuve-le-Roi Adresse postale Espace Commun des Solidarités 3 rue du Béarn CHEVILLY-LARUE CLIC /136 rue Julian Grimau VITRY-SUR-SEINE Arcueil, Cachan, Fresnes, Gentilly, L'Haÿ-les-Roses, Ivry-sur-Seine, Le Kremlin-Bicêtre, Villejuif, Vitry-sur-Seine Autres communes Immeuble Solidarité 7-9 voie Félix Ebouée à CRETEIL SAI Service Accueil Information - Personnes âgées Personnes handicapées DSPAPH Direction des services aux Personnes âgées et Personnes handicapées Charenton-le-Pont, Maisons-Alfort, Saint-Maurice Droits et démarches ENTRER EN ÉTABLISSEMENT 35 CLIC

GUIDE PRATIQUE. Droits et démarches. Entrer en établissement d hébergement pour personnes âgées. Résidence de l Abbaye.

GUIDE PRATIQUE. Droits et démarches. Entrer en établissement d hébergement pour personnes âgées. Résidence de l Abbaye. Entrer en établissement d hébergement pour personnes âgées GUIDE PRATIQUE Droits et démarches Résidence de l Abbaye Résidence des Bords de Marne Résidence Les Fleurs Bleues MAPA Joseph Franceschi Résidence

Plus en détail

ALLOCATION PERSONNALISEE A L AUTONOMIE EN ETABLISSEMENT

ALLOCATION PERSONNALISEE A L AUTONOMIE EN ETABLISSEMENT ALLOCATION PERSONNALISEE A L AUTONOMIE EN ETABLISSEMENT Loi n 2001.647 du 20 juillet 2001 Art. L 232-8 du CASF L Allocation Personnalisée à l Autonomie est prévue pour aider le résident à acquitter le

Plus en détail

DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE à domicile ou en établissement D une personne âgée de 60ans ou plus

DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE à domicile ou en établissement D une personne âgée de 60ans ou plus Direction des services aux personnes âgées Et aux personnes handicapées Services des prestations à la personne 7-9 voie Félix Eboué CRETEIL (Métro : CRETEIL L'ECHAT) DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISEE

Plus en détail

ALLOCATION PERSONNALISEE D'AUTONOMIE (APA)

ALLOCATION PERSONNALISEE D'AUTONOMIE (APA) ALLOCATION PERSONNALISEE D'AUTONOMIE (APA) L'APA permet de financer une partie des dépenses nécessaires à votre maintien à domicile (aide aux repas, à la toilette, aide ménagère ) Condition d'attribution

Plus en détail

ALLOCATION COMPENSATRICE POUR TIERCE PERSONNE

ALLOCATION COMPENSATRICE POUR TIERCE PERSONNE ALLOCATION COMPENSATRICE POUR TIERCE PERSONNE loi n 2005-102 du 11 février 2005 : Le dispositif de l allocation pour tierce personne est remplacé par la prestation de compensation du handicap. A compter

Plus en détail

GUİDE PRATİQUE. Entrer en établissement d hébergement. Droits et démarches EHPAD USLD. Résidence de l Abbaye. Résidence Le Jardin de Neptune

GUİDE PRATİQUE. Entrer en établissement d hébergement. Droits et démarches EHPAD USLD. Résidence de l Abbaye. Résidence Le Jardin de Neptune Entrer en établissement d hébergement EHPAD USLD GUİDE PRATİQUE Droits et démarches Résidence de l Abbaye Résidence Bonheur Résidence des Bords de Marne Résidence Claude Kelman Résidence Erik Satie Résidence

Plus en détail

Chiffres clés ASSURANCE MALADIE

Chiffres clés ASSURANCE MALADIE 1/5 Chiffres clés ASSURANCE MALADIE (p.1) Aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) Allocation d'accompagnement d'une personne en fin de vie Couverture maladie universelle (CMU) complémentaire

Plus en détail

L âge L APA est une prestation destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus.

L âge L APA est une prestation destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus. Direction des services aux personnes âgées et aux personnes handicapées Service accueil - information 01.43.99.75.75 OBJET : (APA) Texte de référence : Règlement Départemental d Aide Sociale du Val de

Plus en détail

DEMANDE D AIDE SOCIALE LEGALE (cf page 6, liste des pièces à fournir)

DEMANDE D AIDE SOCIALE LEGALE (cf page 6, liste des pièces à fournir) CADRE RESERVE AU CONSEIL GENERAL : N Dossier Familial : N de foyer : N Aide : Gestionnaire : ORGANISME AYANT CONSTITUE LA DEMANDE ET PERSONNE REFERENTE :........ DEMANDE D AIDE SOCIALE LEGALE (cf page

Plus en détail

Présentation des aides individuelles. PA PH

Présentation des aides individuelles. PA PH Présentation des aides individuelles. PA PH Prestation de Compensation du Handicap Prestation de compensation du Handicap Instruction et financement Instruite par la MDPH Versée par le Département Prestation

Plus en détail

OBLIGATION ALIMENTAIRE ET AIDE SOCIALE

OBLIGATION ALIMENTAIRE ET AIDE SOCIALE Conseil général CIDPA CIDPA 02/2006 mise à jour 05/07-07/2011 OBLIGATION ALIMENTAIRE ET AIDE SOCIALE La collectivité au secours des personnes âgées les plus démunies Les prestations d aide sociale permettent

Plus en détail

TABLEAU DE BORD au 1 er Avril 2016

TABLEAU DE BORD au 1 er Avril 2016 TABLEAU DE BORD au 1 er Avril 2016 Dernière mise à jour ENFANTS DE MOINS DE 20 ANS Allocation d Education de l Enfant Handicapé (AEEH) Allocation de base : 130.12 /mois Compléments mensuels (a) et majoration

Plus en détail

1 CONDITIONS D ATTRIBUTION

1 CONDITIONS D ATTRIBUTION Fiche n 5 L ALLOCATION COMPENSATRICE 01/04/2016 Les bénéficiaires de l Allocation Compensatrice (AC) prévue antérieurement à la loi du 11 février 2005, en conservent le bénéfice tant qu ils en remplissent

Plus en détail

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CCAS L aide sociale et légale

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CCAS L aide sociale et légale LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CCAS L aide sociale et légale Le CCAS reçoit les demandes et instruit les dossiers d aide sociale dont la décision incombe à d autres instances (Conseil général, MDPH,

Plus en détail

DEMANDE D AIDE SOCIALE A L HÉBERGEMENT OU A DOMICILE AU TITRE DES PERSONNES HANDICAPÉES

DEMANDE D AIDE SOCIALE A L HÉBERGEMENT OU A DOMICILE AU TITRE DES PERSONNES HANDICAPÉES DOSSIER N : solidarité collèges développement local infrastructures et transport sport culture tourisme DEMANDE D AIDE SOCIALE A L HÉBERGEMENT OU A DOMICILE AU TITRE DES PERSONNES HANDICAPÉES Civilité

Plus en détail

Allocation personnalisée d autonomie (APA)

Allocation personnalisée d autonomie (APA) Fiche technique n 92 Allocation personnalisée d autonomie (APA) Textes de références : Articles L.232-1 à L.232-28 CASF Articles R.232-1 à R.232-61 CASF L APA a été créée par la loi n 2001-647 du 20 juillet

Plus en détail

OBLIGATION ALIMENTAIRE ET AIDE SOCIALE

OBLIGATION ALIMENTAIRE ET AIDE SOCIALE Département de la Sarthe CIDPA Centre d Informa on Départemental Pour l Autonomie 38 avenue Bollée - 72000 LE MANS 02.43.81.40.40 - Fax : 02.43.76.17.54 cidpa@sarthe.fr - Site internet : www.cidpaclic.sarthe.org

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE PRÊT SOCIAL

DOSSIER DE DEMANDE DE PRÊT SOCIAL DOSSIER DE DEMANDE DE PRÊT SOCIAL 1- NATURE DE LA DEPENSE DE SANTE A FINANCER..... 2- DEMANDEUR N Contrat : N de Prêt Social :.. NOM : Prénom : Date de Naissance : / /.. Adresse :. Code postal : Ville

Plus en détail

Prix de journée dans les EHPAD

Prix de journée dans les EHPAD Prix de journée dans les EHPAD Connaître la méthode de tarification dans les EHPAD est indispensable pour comprendre la répartition des coûts et des prises en charge. Le tarif hébergement Le prix de journée

Plus en détail

FICHE N 43 LA COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE DE BASE (CMU)

FICHE N 43 LA COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE DE BASE (CMU) FICHE N 43 LA COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE DE BASE (CMU) La CMU s adresse aux personnes qui ne sont pas déjà couvertes à quelque titre que ce soit par un régime obligatoire d assurance maladie. Sous

Plus en détail

Conseil général des Hauts-de-Seine. Tout savoir sur l APA. allocation personnalisée d autonomie

Conseil général des Hauts-de-Seine. Tout savoir sur l APA. allocation personnalisée d autonomie Plaquette APA 2 5/11/04 7:42 Page 1 Conseil général des Hauts-de-Seine Tout savoir sur l APA allocation personnalisée d autonomie L allocation personnalisée d autonomie est attribuée et versée par le

Plus en détail

CS ORANGE CEDEX

CS ORANGE CEDEX Sommaire 1 Liste des pièces à fournir 2 Renseignements administratifs 3 Détail des ressources 4 Liste des OA 5 Engagement à payer 6 Engagement de reversement de ressources 7 Tableau de reversement des

Plus en détail

DEMANDE D ENTREE EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES NOTICE EXPLICATIVE

DEMANDE D ENTREE EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES NOTICE EXPLICATIVE Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes et pour personnes handicapées DEMANDE D ENTREE EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES Les Baraquins NOTICE EXPLICATIVE Vous souhaitez

Plus en détail

à Domicile en Etablissement

à Domicile en Etablissement N de dossier : Direction de la Population Agée et des Personnes Handicapées Service de la Population Agée Immeuble VERDI 8-22 rue du Chemin Vert 93006 BOBIGNY Cedex Tél. 0 800 893 893 Reçu le : Cadre réservé

Plus en détail

AIDE A LA PRATIQUE SPORTIVE, CULTURELLE ET EDUCATIVE Année

AIDE A LA PRATIQUE SPORTIVE, CULTURELLE ET EDUCATIVE Année AIDE A LA PRATIQUE SPORTIVE, L aide est destinée aux enfants âgés d au moins 6 ans et de moins de 18 ans (à la date de la demande), inscrits auprès d une association conventionnée avec le CCAS. Conditions

Plus en détail

BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS C2 65 % * C3 92 %

BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS C2 65 % * C3 92 % BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS DATE BMAF* AEEH 32 % * C1 24 % * C2 65 % * C3 92 % C4 142,57 %* C5 182,21 % * C6 MTP 01.01.15 406,21 129,99 97,49 264,04 373,71 579,13

Plus en détail

PRESENTATION DE L A.P.A. Loi n du 20 juillet 2001 relative à la prise en charge de la perte d autonomie des personnes âgées et à l A.P.A.

PRESENTATION DE L A.P.A. Loi n du 20 juillet 2001 relative à la prise en charge de la perte d autonomie des personnes âgées et à l A.P.A. PRESENTATION DE L A.P.A. Loi n 2001-647 du 20 juillet 2001 relative à la prise en charge de la perte d autonomie des personnes âgées et à l A.P.A. I L A.P.A. : POURQUOI? L A.P.A. permet de renforcer la

Plus en détail

Allocation d Education de l Enfant Handicapé (AEEH)

Allocation d Education de l Enfant Handicapé (AEEH) Allocation d Education de l Enfant Handicapé (AEEH) Définition : Cette allocation et ses compléments, financés par la Caisse d Allocations Familiales (CAF), sont destinés à compenser les frais d éducation

Plus en détail

DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE EN ETABLISSEMENT (pour une personne de 60 ans ou plus)

DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE EN ETABLISSEMENT (pour une personne de 60 ans ou plus) DIRECTION DES PERSONNES AGEES ET DES ADULTES HANDICAPES (DPAAH) Service des Prestations Hôtel du Département 77010 Melun Cedex DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE EN ETABLISSEMENT (pour une

Plus en détail

Pour qui et pour quoi? Conditions d âge. Conditions de perte d autonomie. Conditions d accès : revenus et participation financière des bénéficiaires

Pour qui et pour quoi? Conditions d âge. Conditions de perte d autonomie. Conditions d accès : revenus et participation financière des bénéficiaires Pour qui et pour quoi? La PCH est une aide destinée aux personnes qui ont besoin d une aide dans la réalisation des actes de la vie quotidienne du fait d un handicap La PCH peut prendre en charge en totalité

Plus en détail

DEMANDE D AIDE INDIVIDUELLE

DEMANDE D AIDE INDIVIDUELLE DEMANDE D AIDE INDIVIDUELLE Vous êtes adhérent : MBTP SE MBTP du Nord MBTP - Service Action Sociale 5 rue Jean-Marie Chavant 69369 LYON Cedex 07 action-sociale@mutuelle-btp.com Quel est l objet de votre

Plus en détail

APA ou Allocation personnalisée d autonomie

APA ou Allocation personnalisée d autonomie APA ou Allocation personnalisée d autonomie Conditions pour en bénéficier Pour bénéficier de l'apa, vous devez : Etre âgé de 60 ans ou plus, Etre en situation de perte d'autonomie, nécessitant une aide

Plus en détail

FONDS DEPARTEMENTAL DE COMPENSATION DEMANDE DE FINANCEMENT

FONDS DEPARTEMENTAL DE COMPENSATION DEMANDE DE FINANCEMENT FONDS DEPARTEMENTAL DE COMPENSATION DEMANDE DE FINANCEMENT Dossier reçu au FDC le : Numéro de dossier : Equipe technique labellisée : Référent : Qualité professionnelle: Demande d aide technique : Demande

Plus en détail

BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS

BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS DATE SALAIRE DE BASE MENSUEL A.F. AEEH 32 % * C1 24 % * C2 65 % * C3 92 % C4 142,57 %* C5 182,21 % * C6 MTP 01.09.10 389,20 124,54

Plus en détail

TELE ASSISTANCE à DOMICILE

TELE ASSISTANCE à DOMICILE TELE ASSISTANCE à DOMICILE Demande d allocation forfaitaire au bénéfice des personnes âgées ou des personnes handicapées en situation d isolement. NOM du demandeur :.... Prénom : CANTON Cadre réservé au

Plus en détail

OBJET : liste des maisons de retraite, non habilitées au titre de l'aide sociale, dans le Val-de-Marne, avec nombre de places autorisées.

OBJET : liste des maisons de retraite, non habilitées au titre de l'aide sociale, dans le Val-de-Marne, avec nombre de places autorisées. Direction des services aux personnes âgées et aux personnes handicapées Service «Accueil - Information» 01.43.99.75.75 FICHE INFORMATION n 1bis Mise à jour Mai 2012 OBJET : liste des maisons de retraite,

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE FINANCIÈRE AU DOMICILE

LA PRISE EN CHARGE FINANCIÈRE AU DOMICILE LA PRISE EN CHARGE FINANCIÈRE AU DOMICILE SAMEA EL BAZ ANNE FEINE ASSISTANTES SOCIALES QU EST CE QUE L AIDE À DOMICILE? soins d hygiène protection / incontinence entretien du logement aide aux courses

Plus en détail

DEMANDE D AIDE SOCIALE A L HÉBERGEMENT PERSONNES AGÉES

DEMANDE D AIDE SOCIALE A L HÉBERGEMENT PERSONNES AGÉES DOSSIER N solidarité collèges développement local infrastructures et transport sport culture tourisme Civilité : Monsieur DEMANDE D AIDE SOCIALE A L HÉBERGEMENT PERSONNES AGÉES PERSONNE POUR LAQUELLE L

Plus en détail

Pour l établissement d un dossier social : Liste des pièces à fournir Prendre rdv avec le service social de la mairie munis de vos justificatifs.

Pour l établissement d un dossier social : Liste des pièces à fournir Prendre rdv avec le service social de la mairie munis de vos justificatifs. Aides Sociales Pour l établissement d un dossier social : Liste des pièces à fournir Prendre rdv avec le service social de la mairie munis de vos justificatifs. 1. Aides mises en place par la commune -

Plus en détail

BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS

BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS DATE BMAF* AEEH 32 % * C1 24 % * C2 65 % * C3 92 % C4 142,57 %* C5 182,21 % * C6 MTP 01.04.12 399 127,68 95,76 259,35 367,08 568,85

Plus en détail

BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS C2 65 % * C3 92 % 262,46 371,49 373,71 264,04

BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS C2 65 % * C3 92 % 262,46 371,49 373,71 264,04 BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS DATE BMAF* AEEH 32 % * C1 24 % * C2 65 % * C3 92 % C4 142,57 %* C5 182,21 % * C6 MTP 01.01.14 403,79 129,21 96,91 262,46 371,49 575,68

Plus en détail

COMPRENDRE en 10 questions. service gratuit. service gratuit. l obligation alimentaire L OBLIGATION ALIMENTAIRE. service gratuit.

COMPRENDRE en 10 questions. service gratuit. service gratuit. l obligation alimentaire L OBLIGATION ALIMENTAIRE. service gratuit. Retraite Plus COMPRENDRE en 10 questions Retraite plus - Service gratuit d orientation en Maison de Retraite Retraite Plus L OBLIGATION ALIMENTAIRE Retraite Plus l obligation alimentaire 1/ Qu est ce que

Plus en détail

LE GUIDE DE L A.P.A. Qui peut bénéficier de l Allocation Personnalisée d Autonomie?

LE GUIDE DE L A.P.A. Qui peut bénéficier de l Allocation Personnalisée d Autonomie? LE GUIDE DE L A.P.A Qui peut bénéficier de l Allocation Personnalisée d Autonomie? Toute personne âgée d'au moins 60 ans et nécessitant une aide quotidienne peut bénéficier de l'allocation personnalisée

Plus en détail

Prestations non soumises à conditions de ressources

Prestations non soumises à conditions de ressources Montants actualisés valables du 1 er avril 2014 au 31 mars 2015. Allocations familiales Prestations non soumises à conditions de ressources (dues jusqu'à 20 ans si l'enfant a une rémunération inférieure

Plus en détail

X - MONTANT DES PRESTATIONS

X - MONTANT DES PRESTATIONS X - MONTANT DES PRESTATIONS Mise à jour le 01/09/2014 Prestations Allocation d éducation de l enfant handicapé et ses compléments Montant mensuel Allocation de base : 129.99 Compléments mensuels : 1ère

Plus en détail

DEMANDE D AIDE. Organisme : Cachet et Signature :

DEMANDE D AIDE. Organisme : Cachet et Signature : DEMANDE D AIDE Date de la demande : Destinataire : Nature de la demande : o Prêt Montant : Remboursement : / mois o Secours Montant : o Secours d urgence Montant : o Versement à un tiers o Accompagnement

Plus en détail

L allocation d éducation de l enfant handicapé (AEEH)

L allocation d éducation de l enfant handicapé (AEEH) Fiche technique n 60 L allocation d éducation de l enfant handicapé () Articles L. 541-1 à 541-10 du Code de la Sécurité sociale Les personnes ayant la charge d un enfant en situation de handicap présentant

Plus en détail

Établissements d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes

Établissements d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes Établissements d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) non habilités au titre de l'aide sociale, dans le Val-de-Marne EHPAD Un établissement est qualifié d EHPAD lorsqu'il a signé une convention

Plus en détail

Nom et coordonnées du BRD suivant la demande :

Nom et coordonnées du BRD suivant la demande : ASSOCIATION BOUCHONS D AMOUR - REGION 7 14 Rue ROGER SALENGRO 62575 BLENDECQUES michele.chaudet@gmail.com - Tél : 06 79 55 91 72 http://bouchonsdamour-r7.com L association «Les bouchons d amour» intervient

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CCAS

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CCAS Place Antoine Merle 06330 Roquefort les Pins Tél : 04.92.60.35.06 Télécopie : 04.92.60.35.01 Email : ccas@ville-roquefort-les-pins.fr REGLEMENT INTERIEUR DES AIDES

Plus en détail

DEMANDE D AIDE FINANCIERE

DEMANDE D AIDE FINANCIERE Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Service départemental : Important : Il est rappelé à tout demandeur que les aides de l ONACVG sont subsidiaires des aides de droit commun.

Plus en détail

ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES (AAH)

ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES (AAH) ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES (AAH) Condition d'attribution Vous devez être atteint d'un taux d'incapacité, déterminé par la Commission des Droits et de l'autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH),

Plus en détail

DEMANDE D AIDE. Organisme : Cachet et Signature :

DEMANDE D AIDE. Organisme : Cachet et Signature : DEMANDE D AIDE Date de la demande : Destinataire : Nature de la demande : o Prêt Montant : Remboursement : / mois o Secours Montant : o Secours d urgence Montant : o Versement à un tiers o Accompagnement

Plus en détail

- 5 - L allocation personnalisée d autonomie en établissement

- 5 - L allocation personnalisée d autonomie en établissement PERSONNES HANDICAPÉES - 5 - L allocation personnalisée d autonomie en établissement Règlement départemental d aide sociale 2007 - Personnes handicapées - Personnes âgées 151 LES 5 5 - L allocation personnalisée

Plus en détail

APA à domicile APA en établissement APA en accueil familial agréé NOM PRÉNOM ADRESSE CODE POSTAL

APA à domicile APA en établissement APA en accueil familial agréé NOM PRÉNOM ADRESSE CODE POSTAL (APA) ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE (APA) APA à domicile APA en établissement APA en accueil familial agréé NOM PRÉNOM ADRESSE CODE POSTAL VILLE @ LISTE DES PIÈCES JUSTIFICATIVES À FOURNIR Pièces

Plus en détail

ALLOCATION DE SOLIDARITE AUX PERSONNES AGEES

ALLOCATION DE SOLIDARITE AUX PERSONNES AGEES Fiche n 7 ALLOCATION DE SOLIDARITE AUX PERSONNES AGEES 01/04/16 L allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) a remplacé rétroactivement, depuis le 1er janvier 2006, le minimum vieillesse. L ASPA

Plus en détail

Centre Hospitalier Service de soins de suite Maison de retraite

Centre Hospitalier Service de soins de suite Maison de retraite Nom : Prénom : Date de la demande : Origine de la demande : Domicile Famille d accueil Centre Hospitalier Service de soins de suite Maison de retraite Merci de préciser le nom de l établissement sanitaire

Plus en détail

BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS C2 65 % * C3 92 % 262,46 371,49 264,04 373,71

BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS C2 65 % * C3 92 % 262,46 371,49 264,04 373,71 BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS DATE BMAF* AEEH 32 % * C1 24 % * C2 65 % * C3 92 % C4 142,57 %* C5 182,21 % * C6 MTP 01.01.14 403,79 129,21 96,91 262,46 371,49 575,68

Plus en détail

Les maladies de Parkinson, d Alzheimer et les suites d un AVC sont des maladies classées en affections de longue durée (ALD).

Les maladies de Parkinson, d Alzheimer et les suites d un AVC sont des maladies classées en affections de longue durée (ALD). 1 Allocations et aides perçues par les personnes victimes d AVC ou atteintes d une maladie neurodégénérative (Alzheimer, Parkinson). Public jeune ou retraité. Les maladies de Parkinson, d Alzheimer et

Plus en détail

ACCES AUX DROITS MISE EN OEUVRE

ACCES AUX DROITS MISE EN OEUVRE ACCES AUX DROITS MISE EN OEUVRE APA A DOMICILE Demande APA Pas de formulaire unique sur le territoire. Chaque Département a son propre formulaire. Dossiers disponibles en mairie, au CG, auprès des services

Plus en détail

Enquête trimestrielle sur l'allocation personnalisée d'autonomie (APA)

Enquête trimestrielle sur l'allocation personnalisée d'autonomie (APA) Enquête trimestrielle sur l'allocation personnalisée d'autonomie (APA) A01 - Etablissements du département Nombre d établissements Capacité autorisée de ces établissements Nombre de personnes concernées

Plus en détail

Le Centre Communal d Action Sociale (CCAS) de Reims

Le Centre Communal d Action Sociale (CCAS) de Reims Le guide des aides Le Centre Communal d Action Sociale (CCAS) de Reims Le CCAS intervient après que les dispositifs légaux aient été sollicités. Il attribue ses aides (aide financière sous forme de Chèque

Plus en détail

.. Demande d aide financière..

.. Demande d aide financière.. Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Service départemental du CALVADOS Quartier Lorge - Rue Neuve Bourg l Abbé - B.P. 20528 14036 CAEN Cédex 1 Tél. : 02.31.38.47.80 Fax : 02.31.38.47.87

Plus en détail

Allocation Personnalisée d Autonomie Demande de révision

Allocation Personnalisée d Autonomie Demande de révision Demande de révision Nom :... Prénom :... Né(e) le :... À :... Adresse :... CP :... Ville :... Sollicite la révision de mon Allocation Personnalisée d Autonomie. Motif Fait le :... Signature du demandeur

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR «LES CARTES»

TOUT SAVOIR SUR «LES CARTES» TOUT SAVOIR SUR «LES CARTES» En fonction de votre situation, vous ou vos proches peuvent obtenir gratuitement un certain nombre de cartes destinées à vous faciliter la vie quotidienne : carte d invalidité,

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION MANIOUKANI CENTRE DE GÉRONTOLOGIE EHPAD KALANA DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION Tel : MANIOUKANI CENTRE DE GÉRONTOLOGIE EHPAD KALANA DOSSIER ADMINISTRATIF ETAT CIVIL Nom :. Prénoms :. Nom de jeune fille

Plus en détail

Demande d'aide financière

Demande d'aide financière Identification du bénéficiaire N de sécurité sociale Date de naissance : Nom d'usage : Nom Patronymique : Prénom : Identification de l'assuré N de sécurité sociale : Date de naissance : Caisse de rattachement

Plus en détail

PLAN D'ACTIONS PERSONNALISE (PAP)

PLAN D'ACTIONS PERSONNALISE (PAP) PLAN D'ACTIONS PERSONNALISE (PAP) Cette aide accordée au titre de l Action Sociale a pour objectif de répondre de manière personnalisée et diversifiée aux besoins des retraités encore autonomes (relevant

Plus en détail

Demande d APA Allocation Personnalisée d Autonomie

Demande d APA Allocation Personnalisée d Autonomie Demande d APA Allocation Personnalisée d Autonomie Bien vieillir avec l APA VIENNE Le Département a un rôle central dans la mise en oeuvre des politiques d accompagnement des personnes âgées, dans leur

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : La pension d invalidité des veuves et des veufs invalides. Base juridique

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : La pension d invalidité des veuves et des veufs invalides. Base juridique Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : La pension d invalidité des veuves et des veufs invalides Base juridique Articles

Plus en détail

Contrat d Accueil de Jour La Pie Voleuse

Contrat d Accueil de Jour La Pie Voleuse Mise à jour Avril 2012 Contrat d Accueil de Jour La Pie Voleuse Accueil de jour La Pie Voleuse 1 Avenue de la République 91120 Palaiseau Tel : 01.69.31.28.14 Fax : 01.69.31.04.21 Sommaire Préambule...2

Plus en détail

TYPE DE DEMANDE* AIDE A DOMICILE ARDH PORTAGE DE REPAS Mandataire Prestataire Gré à Gré Nom et Cachet de la structure

TYPE DE DEMANDE* AIDE A DOMICILE ARDH PORTAGE DE REPAS Mandataire Prestataire Gré à Gré Nom et Cachet de la structure FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE A DOMICILE POUR LES PERSONNES RETRAITEES TYPE DE DEMANDE* AIDE A DOMICILE ARDH PORTAGE DE REPAS Mandataire Prestataire Gré à Gré Nom et Cachet de la structure *Cocher les cases

Plus en détail

Les services à la personne

Les services à la personne Les services à la personne Les services à la famille Garde d enfant Accompagnement d enfants dans leurs déplacements Soutien scolaire Cours à domicile Assistance informatique et internet Assistance administrative

Plus en détail

Ressources à à Pour 2 enfants 129,47 64,74 32,37

Ressources à à Pour 2 enfants 129,47 64,74 32,37 Montants actualisés valables à compter du 1 er avril 2016 Allocations familiales Les allocations familiales sont modulées en fonction des ressources : Ressources 2014 Nombre d 'enfants à charge Ressources

Plus en détail

LES CHIFFRES-CLÉS PRESTATIONS FAMILIALES MIS À JOUR AU 01/09/2013. Complément de libre choix d activité - (Depuis le 1 er avril 2013 après CRDS)

LES CHIFFRES-CLÉS PRESTATIONS FAMILIALES MIS À JOUR AU 01/09/2013. Complément de libre choix d activité - (Depuis le 1 er avril 2013 après CRDS) PRESTATIONS FAMILIALES Complément de libre choix d activité - (Depuis le 1 er avril 2013 après CRDS) Montant du complément à taux plein : 388,19 /mois / Taux majoré : 572,81 /mois Montant du complément

Plus en détail

FONDS D'ACTION SANITAIRE ET SOCIALE MALADIE ET VIEILLESSE

FONDS D'ACTION SANITAIRE ET SOCIALE MALADIE ET VIEILLESSE FONDS D'ACTION SANITAIRE ET SOCIALE MALADIE ET VIEILLESSE DEMANDE D'AIDE MENAGERE COLLECTIVE COLLECTIVITE DEMANDERESSE N de collectivité à la CAVIMAC : Adresse de la Communauté bénéficiaire de l'aide éventuelle

Plus en détail

FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE

FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE LE FORMULAIRE DE DEMANDE FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE D ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE DES PERSONNES AGEES Informations pratiques Vous êtes retraité du régime agricole et vous souhaitez bénéficier d une prise

Plus en détail

Fiche n 12 AIDE A DOMICILE : CE QU IL FAUT SAVOIR

Fiche n 12 AIDE A DOMICILE : CE QU IL FAUT SAVOIR Fiche n 12 AIDE A DOMICILE : CE QU IL FAUT SAVOIR 01/04/2016 Toute personne souhaitant employer un salarié à domicile dans le cadre de services à la personne peut l embaucher soit directement, soit faire

Plus en détail

L'ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE A DOMICILE un droit pour les personnes âgées en perte d'autonomie L'allocation personnalisée d'autonomie (APA) est une prestation en faveur des personnes âgées en

Plus en détail

Direction des Services aux Personnes Agées et aux Personnes Handicapées Service accueil - information FICHE TECHNIQUE N 13

Direction des Services aux Personnes Agées et aux Personnes Handicapées Service accueil - information FICHE TECHNIQUE N 13 Direction des Services aux Personnes Agées et aux Personnes Handicapées Service accueil - information 01.43.99.75.75 FICHE TECHNIQUE N 13 Mise à jour AVRIL 2013 Objet L Allocation Personnalisée d Autonomie

Plus en détail

POLE ACTION SOCIALE ET SOLIDARITES Direction des services au personnes âgées et aux personnes handicapées

POLE ACTION SOCIALE ET SOLIDARITES Direction des services au personnes âgées et aux personnes handicapées République Française POLE ACTION SOCIALE ET SOLIDARITES Direction des services au personnes âgées et aux personnes handicapées Immeuble Solidarités 7-9 voie Félix Eboué 94046 CRETEIL Cedex Service accueil

Plus en détail

REVENU MINIMUM ETUDIANT- année 2016/2017. I - DEMANDEUR (l Etudiant)

REVENU MINIMUM ETUDIANT- année 2016/2017. I - DEMANDEUR (l Etudiant) REVENU MINIMUM ETUDIANT- année 2016/2017 I - DEMANDEUR (l Etudiant) DATE DE LA DEMANDE :... NOM :... PRENOM :... NOM DE JEUNE FILLE :... DATE DE NAISSANCE :... ADRESSE...... Date d arrivée dans la Commune

Plus en détail

DOCUMENT INDIVIDUEL DE PRISE EN CHARGE

DOCUMENT INDIVIDUEL DE PRISE EN CHARGE 12 rue du Parc 55320 SOMMEDIEUE - Tél : 03.29.87.71.06 - Fax : 03.29.85.76.80 E-mail : contact@maison-retraite-barat-dupont.fr Site : www.maison-retraite-barat-dupont.fr - 1 - DOCUMENT INDIVIDUEL DE PRISE

Plus en détail

Thème Aide Critères Autres Informations Où faire la demande? Emploi

Thème Aide Critères Autres Informations Où faire la demande? Emploi Thème Aide Critères Autres Informations Où faire la demande? Emploi 1 Allocation d aide au retour à l emploi Allocation spécifique de solidarité Allocation spécifique de reclassement Allocation différentielle

Plus en détail

l ALLOCATION Guide de Guide de l ALLOCATION destinée à la personne âgée destinée à la personne âgée à domicile

l ALLOCATION Guide de Guide de l ALLOCATION destinée à la personne âgée destinée à la personne âgée à domicile Guide de Guide de l ALLOCATION l ALLOCATION PERSONNALISÉE PERSONNALISÉE D AUTONOMIE D AUTONOMIE destinée à la personne âgée destinée à la personne âgée à domicile Avant-propos Madame, Monsieur, Vous n

Plus en détail

Guide. > Adresse postale : Guichet unique - Mairie de Palaiseau 91 rue de Paris - CS Palaiseau cedex

Guide. > Adresse postale : Guichet unique - Mairie de Palaiseau 91 rue de Paris - CS Palaiseau cedex GUICHET UNIQUE ANNEXE DE L HÔTEL DE VILLE 7 RUE D AUVERGNE - 91120 PALAISEAU TÉL. > 01 69 31 67 16 / FAX > 01 69 31 67 01 guichet.unique@mairie-palaiseau.fr Guide Le guichet unique offre un accueil commun

Plus en détail

IMPOT SUR LE REVENU 2011 Réductions et crédits d impôt pour charges de famille

IMPOT SUR LE REVENU 2011 Réductions et crédits d impôt pour charges de famille IMPOT SUR LE REVENU 2011 Réductions et crédits d impôt pour charges de famille Jusqu à des montants plafonnés et sous conditions, un contribuable peut déduire de sa déclaration d impôt un certain nombre

Plus en détail

L'allocation personnalisée d'autonomie ne peut être accordée qu'aux personnes âgées de 60 ans ou plus.

L'allocation personnalisée d'autonomie ne peut être accordée qu'aux personnes âgées de 60 ans ou plus. L'allocation personnalisée d'autonomie ne peut être accordée qu'aux personnes âgées de 60 ans ou plus. Les demandeurs peuvent donc déposer leur dossier de demande dès leur soixantième anniversaire. Toutefois,

Plus en détail

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OFFRE KLESIA ACS INFORMATION DISPOSITIF ACS.

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OFFRE KLESIA ACS INFORMATION DISPOSITIF ACS. COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OFFRE KLESIA ACS INFORMATION DISPOSITIF ACS www.klesia-acs.fr Qu est ce que c est? Le chèque santé est une aide pour le financement du contrat de complémentaire santé (les contrats

Plus en détail

Vous êtes tenu d informer les services du Conseil Général de toute hospitalisation ainsi que de tout changement de situation vous concernant.

Vous êtes tenu d informer les services du Conseil Général de toute hospitalisation ainsi que de tout changement de situation vous concernant. L APA, un plan d aide au maintien à domicile L allocation personnalisée d autonomie est une allocation destinée à financer un plan d aide. Élaboré avec vous, ce plan définit les différents services et

Plus en détail

L'ACCUEIL DE JOUR dans le Val-de-Marne

L'ACCUEIL DE JOUR dans le Val-de-Marne L'ACCUEIL DE JOUR dans le Val-de-Marne L Accueil de Jour permet de recevoir dans un environnement médico-social adapté, une personne pendant la journée ou la demi-journée et de lui faire bénéficier de

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE - L AIDE MENAGERE à DOMICILE

FICHE TECHNIQUE - L AIDE MENAGERE à DOMICILE FICHE TECHNIQUE - L AIDE MENAGERE à DOMICILE I Nature de l aide L aide ménagère à domicile est une prestation extra légale contribuant au maintien à domicile des personnes confrontées à diverses situations

Plus en détail

Parents ou enfants JE FAIS FACE A LA MALADIE OU AU HANDICAP

Parents ou enfants JE FAIS FACE A LA MALADIE OU AU HANDICAP 2011 Parents ou enfants JE FAIS FACE A LA MALADIE OU AU HANDICAP 1 Je suis handicapé(e), j ai plus de 20 ans L allocation aux adultes handicapés p. 3 J ai un enfant handicapé de moins de 20 ans L allocation

Plus en détail

ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE

ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE Fiche n 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE 01/04/2016 L article 68 de la loi du 11 février 2005 substitue à l Allocation d Education Spéciale, l Allocation d Education de l Enfant Handicapé

Plus en détail

LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP A DOMICILE (PCH)

LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP A DOMICILE (PCH) LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP A DOMICILE (PCH) Crée par la loi du 11 février 2005 et mise en œuvre depuis le 1 er janvier 2006, la Prestation de compensation du handicap est un dispositif d

Plus en détail

Dossier déposé le... du Conseil Général de la Marne

Dossier déposé le... du Conseil Général de la Marne COMPENSATION DE LA PERTE D AUTONOMIE Demande d'aide financière Dossier déposé le... Auprès : du Conseil Général de la Marne Service Solidarité, Grand Âge et Handicap 2 bis, rue de Jessaint 51038 CHALONS

Plus en détail

N hésitez pas à contacter le Service d Action Sociale de votre MSA

N hésitez pas à contacter le Service d Action Sociale de votre MSA N hésitez pas à contacter le Service d Action Sociale de votre MSA Conception et réalisation : Service Communication - MSA Portes de Bretagne - Crédits photographiques : CCMSA Service Images - Juillet

Plus en détail

ADPA - Allocation Départementale Personnalisée d'autonomie

ADPA - Allocation Départementale Personnalisée d'autonomie Annexe au formulaire de demande d'adpa - Allocation Départementale Personnalisée d'autonomie ADPA - Allocation Départementale Personnalisée d'autonomie Vous avez 60 ans ou plus, Vous vivez à domicile ou

Plus en détail

«Quand l administration, nous parle une autre langue» Guide des mots difficiles

«Quand l administration, nous parle une autre langue» Guide des mots difficiles «Quand l administration, nous parle une autre langue» Guide des mots difficiles annuel 12 mois Un an abattement actualisation Réduction des ressources prises en compte Mise à jour écrire le changement

Plus en détail

PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP (PCH)

PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP (PCH) PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP (PCH) La Prestation de Compensation du Handicap est une aide personnalisée permettant la prise en charge de dépenses liées au handicap (aide humaine, matérielle,

Plus en détail