2.2 : Présentation de l expérimentation 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2.2 : Présentation de l expérimentation 2015"

Transcription

1 Journée CoTITA Ouest Sécurité Routière et exploitation de la route du 27 Septembre : Présentation de l expérimentation 2015 ECOMAC REV - Colas 27 Septembre 2016

2 1 - Préambule Dans le cadre du programme public national de soutien à l'innovation routière, un jury a retenu en 2009 le projet ECOMAC REV présenté par l'entreprise Screg Ouest, filiale de Colas. Ceci s est traduit par la signature d un cadre d expérimentation en 2009 entre le Sétra et Screg Ouest. Cependant, la mise au point de la centrale d enrobage s est achevée fin de l année 2013 ne permettant pas jusqu alors la réalisation de chantiers expérimentaux. Suite aux orientations retenue par le conseil départemental du Cher en matière d entretien des routes, un poste dévolue à l élaboration du béton bitumineux type ECOMAC a été installé dans le département du Cher. Le Conseil Départemental du Cher a accepter la proposition de l entreprise de procéder à un chantier innovant type ECOMAC REV.sur son patrimoine routier. 2 - Objet de l'expérimentation Le principe d ECOMAC REV est le tiédissement de matériaux hydrocarbonés comportant plus de 75% d agrégats d enrobés, les matériaux complémentaires pouvant être constitués de matériaux neufs (sables et gravillons) préalablement mélangés avec un fluxant d origine végétale. La température de tiédissement visée est inférieure à 100 C. Le procédé ECOMAC REV a pour objectif de croiser et d étendre à l ensemble des matériaux composant les différentes couches d une chaussée, les nouvelles techniques développées ces dernières années que sont respectivement : Le procédé de recyclage à froid d enrobés de récupération. Faiblement consommateur en énergie et en ressources non renouvelables, il permet de réutiliser les matériaux existants pour la réalisation de couches de base, de liaison ou de roulement. La régénération par l utilisation de liant et/ou de fluxant d origine végétale, qui tend à limiter les émissions de gaz à effet de serre. Le procédé breveté de tiédissement des enrobés fabriqués à froid qui tend à améliorer les performances mécaniques, la maniabilité et la durabilité des enrobés. Cette expérimentation vise donc à : Vérifier la faisabilité du procédé. Évaluer la montée en cohésion au jeune âge de l ECOMAC REV. Évaluer la tenue mécanique et les caractéristiques de surface dans le temps sous trafic.

3 3 - Procédé expérimenté Le procédé testé en couche de roulement, a été retenu sous des trafics poids lourds T2. Il a été de testé deux chantiers en 2015 avec des taux de recyclage, 75 et 100 %, suivant les possibilités offertes par la courbe granulométrique des agrégats. Afin de vérifier la reproductibilité du procédé, un troisième chantier a été être effectué cette année. 4 - Conditions requises pour les sites d'expérimentation Chaque planche avait une longueur de 500 minimum La longueur totale des chantiers expérimentaux (innovation + témoin) étés comprises entre 1000 et 2000 m, afin d'avoir des tonnages représentatifs. 5 - Contenu des suivis techniques Etude de faisabilité de la planche expérimentale : Etat du support avant travaux : Evaluation pendant les travaux : [CEREMA/COLAS] Point au jeune âge (1 semaine env.) : [CEREMA/COLAS] Point zéro à 3 mois : Suivi à 1, 2 et 3 ans : Certains suivis peuvent être éventuellement être complétés si les résultats des suivis antérieurs le suggèrent.

4 6 - Comité de suivi Le comité de suivi, a validé le programme et les résultats des suivis techniques. Il donnera ses conclusions sur la validité de la technique en situation réelle, pour une application en couche de roulement, au maximum dans une période de 3 ans. Ce comité est chargé de produire annuellement un bilan des actions menées en référence au présent cadre d'expérimentation. Ce bilan sera communiqué au groupe d experts routiers et au comité d innovation routière. Passage de 75 a 100 % d agrégats

5 Marquage sur BBE

6 Enrobage partiel des granulats

Les enrobés tièdes et semi-tièdes

Les enrobés tièdes et semi-tièdes Les enrobés tièdes et semi-tièdes Y. BROSSEAUD & V. GAUDEFROY Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Page 1 Attentes sur les enrobés Performances mécaniques élevées juste après la mise en œuvre En

Plus en détail

Club entretien 3 juin 2010

Club entretien 3 juin 2010 Club entretien 3 juin 2010 Chantiers innovants en DD Recensement des expérimentations Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des

Plus en détail

Référentiel technique sur les Enrobés à Module Élevé. D. LESBATS CEREMA / DTerSO / LRPC

Référentiel technique sur les Enrobés à Module Élevé. D. LESBATS CEREMA / DTerSO / LRPC Référentiel technique sur les Enrobés à Module Élevé D. LESBATS CEREMA / DTerSO / LRPC Sommaire - Point normatif - Caractéristiques techniques - Contrôles - Domaine d emploi et limites Point normatif NF

Plus en détail

comparateur Eco-comparateur Eco-comparateur comparateur SEVE

comparateur Eco-comparateur Eco-comparateur comparateur SEVE 1.Contexte Eco-comparateur comparateur Dans le cadre de notre politique de développement durable, nous proposons à nos clients des solutions de structures environnementales vérifiées à l aide du programme

Plus en détail

Le recyclage des enrobés en Europe. N. Bueche Formation technique Bitume Québec

Le recyclage des enrobés en Europe. N. Bueche Formation technique Bitume Québec Le recyclage des enrobés en Europe N. Bueche Formation technique Bitume Québec 01.12.2015 Contenu de la présentation Expérience européenne Taux de recyclage Etude de pays représentatifs Quelques problématiques

Plus en détail

Valorisation des agrégats d enrobés en technique routière

Valorisation des agrégats d enrobés en technique routière Valorisation des agrégats d enrobés en technique routière Anthony MATYNIA 10 avril 2013 RST DECHETS Paris Service d études sur les transports, les routes et leurs aménagements www.setra.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

MALET. Photo MALET. Les enrobés tièdes

MALET. Photo MALET. Les enrobés tièdes MALET Photo MALET Les enrobés tièdes 1 Pourquoi les enrobés tièdes? Tout en garantissant des performances identiques à celle des enrobés à chaud, le choix des enrobés tièdes permet : de réduire l énergie

Plus en détail

Évaluation des performances et du comportement des enrobés coulés à froid formulés avec des matériaux bitumineux recyclés

Évaluation des performances et du comportement des enrobés coulés à froid formulés avec des matériaux bitumineux recyclés Évaluation des performances et du comportement des enrobés coulés à froid formulés avec des matériaux bitumineux recyclés Présenté par : Alan CARTER (Ing., Ph. D,ÉTS) Arbia GARFA (Ph. D student, ÉTS) 1

Plus en détail

(c) ALIAPUR. Valorisation des fibres textiles issues du broyage de pneumatiques usagés dans les enrobés

(c) ALIAPUR. Valorisation des fibres textiles issues du broyage de pneumatiques usagés dans les enrobés Valorisation des fibres textiles issues du broyage de pneumatiques usagés dans les enrobés Benoit CHAVET Directeur PR INDUSTRIE 19 Voie Romaine 21110 Genlis Tel. : 03 80 47 99 90 Fax : 03 80 47 99 99 b.chavet@pr-industrie.com

Plus en détail

Les enrobés tièdes Jacky CAHOUR Luc MOUSSU SPRIR

Les enrobés tièdes Jacky CAHOUR Luc MOUSSU SPRIR Les enrobés tièdes Jacky CAHOUR Luc MOUSSU SPRIR 07/12/12 à Orléans La route durable Pourquoi abaisser la température des enrobés? Réduire l énergie nécessaire à leur fabrication Diminuer les émissions

Plus en détail

Contrôle de qualité interne du retraitement en place à froid. Yves Thériault

Contrôle de qualité interne du retraitement en place à froid. Yves Thériault Contrôle de qualité interne du retraitement en place à froid par Yves Thériault Principaux contrôle de qualité interne Contrôles exécutés lors des différentes étapes: Retraitement Type III (étape du planage)

Plus en détail

ENROBÉ A MODULE ÉLEVÉS, EME

ENROBÉ A MODULE ÉLEVÉS, EME 1 ENROBÉ A MODULE ÉLEVÉS, EME L EXPÉRIENCE FRANÇAIS / FRENCH EXPERIENCES 01 Plan de la Présentation 2. Historique des EME en France;. Terminologie;. Caractéristiques Techniques;. Études de Formulations;.

Plus en détail

La Route Durable : Innovation et «Recyclage» Marc-Stéphane Ginoux LRPC d'aix en Provence. Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée

La Route Durable : Innovation et «Recyclage» Marc-Stéphane Ginoux LRPC d'aix en Provence. Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée La Route Durable : Innovation et «Recyclage» Marc-Stéphane Ginoux LRPC d'aix en Provence Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr SOMMAIRE Pages Introduction Les

Plus en détail

Conseil Général de la Charente-Maritime

Conseil Général de la Charente-Maritime Conseil Général de la Charente-Maritime ---------- Valorisation des calcaires tendres de la Charente-Maritime ---------- Chantier expérimental en assises calcaires non traitées (GNT B) Participants au

Plus en détail

Réalisation du retraitement en place à froid Type II (urbain) Par Construction Soter inc.

Réalisation du retraitement en place à froid Type II (urbain) Par Construction Soter inc. Réalisation du retraitement en place à froid Type II (urbain) Par Construction Soter inc. Sommaire de la présentation Gestion de la circulation Fenêtre d exploration Étude de formulation Décohésionnement

Plus en détail

L utilisation des Agrégats d enrobés en France

L utilisation des Agrégats d enrobés en France L utilisation des Agrégats d enrobés en France Enjeux et aspect techniques DTer Centre-Est Auteur :S Moreira Recyclage des agrégats d enrobés La loi du 13 Juillet 1992, relative à l élimination des déchets,

Plus en détail

Revêtements Superficiels

Revêtements Superficiels Normalisation & Marquage CE Revêtements Superficiels Lionel ODIE Commission Normalisation Revêtements Superficiels Lionel.Odie@developpement-durable.gouv.fr Journée Technique SEMR Blois 21 mai 2008 Sommaire

Plus en détail

Normalisation européenne. des enrobés bitumineux à chaud

Normalisation européenne. des enrobés bitumineux à chaud Normalisation européenne et Marquage des enrobés bitumineux à chaud Cete de l Est - LR NANCY 17 Juin 2008 M. WALLEZ - USIRF 1/24 Qu'est-ce que le marquage CE? p La normalisation européenne des matériaux

Plus en détail

L'innovation routière

L'innovation routière L'innovation routière Thierry DECOT Laboratoire Régional d'aix en Provence Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations

Plus en détail

BITUME POLYMÈRE RÉTICULÉ POUR ENROBÉS HAUTES PERFORMANCES

BITUME POLYMÈRE RÉTICULÉ POUR ENROBÉS HAUTES PERFORMANCES BITUME POLYMÈRE RÉTICULÉ POUR ENROBÉS HAUTES PERFORMANCES Les liants STYRELF sont des bitumes modifiés par des polymères élastomériques selon un procédé de réticulation qui leur confère des propriétés

Plus en détail

Voie TRAIN DE RECYCLAGE. Développement Durable

Voie TRAIN DE RECYCLAGE. Développement Durable Voie a TRAIN DE RECYCLAGE du Développement Durable Plan de la présentation Train de recyclage La voie logique du Développement Durable Définition Train de recyclage. Équipement qui consiste à fragmentés

Plus en détail

Marc Ewald. Expérimentation d enrobés Stone Mastic Asphalt (SMA) en Alsace. Chantier D1083 près de Erstein. Conseil Général du Bas-Rhin

Marc Ewald. Expérimentation d enrobés Stone Mastic Asphalt (SMA) en Alsace. Chantier D1083 près de Erstein. Conseil Général du Bas-Rhin Expérimentation d enrobés Stone Mastic Asphalt (SMA) en Alsace Chantier D1083 près de Erstein Marc Ewald Conseil Général du Bas-Rhin Nancy, 26 mai 2011 L origine de l expérimentation PFE INSA Strasbourg

Plus en détail

Guide opérationnel Valorisation des sédiments de dragage en technique routière

Guide opérationnel Valorisation des sédiments de dragage en technique routière Guide opérationnel Valorisation des sédiments de dragage en technique routière Guide méthodologique élaboré par l école des Mines de Douai dans le cadre de la démarche SEDIMATERIAUX Yannick MAMINDY-PAJANY

Plus en détail

Enrobés hydrocarbonés

Enrobés hydrocarbonés Enrobés hydrocarbonés Référence : 3139843CD ISBN : 978-2-12-139843-3 Année d édition : 2013 Analyse La nouvelle édition du recueil Enrobés hydrocarbonés actualise de nombreuses références, notamment celles

Plus en détail

La vérification des formules de mélanges

La vérification des formules de mélanges La vérification des formules de mélanges Pierre Langlois, ing., M.Ing. Formation technique 2011 Gestion de la qualité en chaussées souples 30 novembre et 1 er décembre 2011 Formules de mélanges (d enrobés)

Plus en détail

sintra LA ROUTE ÉCOLOGIQUE Dans une perspective de développement durable Par : Pierre T. DORCHIES ing. MSc. Directeur Développement et Ingénierie

sintra LA ROUTE ÉCOLOGIQUE Dans une perspective de développement durable Par : Pierre T. DORCHIES ing. MSc. Directeur Développement et Ingénierie LA ROUTE ÉCOLOGIQUE Dans une perspective de développement durable Par : Pierre T. DORCHIES ing. MSc. Directeur Développement et Ingénierie sintra Remerciements à: Michel CHAPPAT, Directeur de la Recherche

Plus en détail

AMÉNAGEMENTS FICHE. Butte antibruit, aménagement extérieur, parcs et jardins. Remblais. Applications. Dénomination Matériaux

AMÉNAGEMENTS FICHE. Butte antibruit, aménagement extérieur, parcs et jardins. Remblais. Applications. Dénomination Matériaux AMÉNAGEMENTS Applications Dénomination Matériaux habituellement utilisés MATÉRIAUX RECOMMANDÉS PAR ECOMAT pour une gestion durable des ressources naturelles FICHE Butte antibruit, aménagement extérieur,

Plus en détail

Recyclage des matériaux bitumineux Expérience européenne Besoins de recherche Chantal de LA ROCHE LCPC Martin van de Ven TU Delft - NL

Recyclage des matériaux bitumineux Expérience européenne Besoins de recherche Chantal de LA ROCHE LCPC Martin van de Ven TU Delft - NL Recyclage des matériaux bitumineux Expérience européenne Besoins de recherche Chantal de LA ROCHE LCPC Martin van de Ven TU Delft - NL March 31, 2009 1 Le recyclage Faire du neuf avec du vieux! Economie

Plus en détail

MARQUAGE CE DES ENDUITS SUPERFICIELS REALISATION DES PLANCHES TEST Version du 13/06/08

MARQUAGE CE DES ENDUITS SUPERFICIELS REALISATION DES PLANCHES TEST Version du 13/06/08 MARQUAGE CE DES ENDUITS SUPERFICIELS REALISATION DES PLANCHES TEST Version du 13/06/08 Documents de référence Norme NF EN 12 271 Enduits superficiels spécification Rappel: une norme NF EN est formée: -

Plus en détail

Formulation des mélanges hydrocarbonés à chaud

Formulation des mélanges hydrocarbonés à chaud Formulation des mélanges hydrocarbonés à chaud S.Ollier/C.Mauduit Cotita Centre Est 3 juin 2010 Rappel normatif Les normes Depuis 1990, 53 normes européennes Toutes publiées en tant que normes françaises

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat DOSSIER DE PRESSE Innovation routière : les propositions

Plus en détail

Les couches de roulement

Les couches de roulement Le retraitement à froid des chaussées souples Les couches de roulement Cette présentation ne peut être utilisée, modifiée ou copiée sans l accord de son auteur. Yves BROSSEAUD - LCPC Nantes Retraitement

Plus en détail

RECYCLAGE EN CENTRALE DE FRAISATS D ENROBES ET UTILISATION DE DECHETS DU BTP

RECYCLAGE EN CENTRALE DE FRAISATS D ENROBES ET UTILISATION DE DECHETS DU BTP RECYCLAGE EN CENTRALE DE FRAISATS D ENROBES ET UTILISATION DE DECHETS DU BTP Christophe MINARD / SPRIR Bretagne & Pays de Loire 1 Contexte TP La construction et l entretien des routes épuisent les ressources

Plus en détail

TP de l Ecole Nationale D Ingénieurs de Sfax

TP de l Ecole Nationale D Ingénieurs de Sfax République Tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université de Sfax Ecole Nationale d Ingénieurs de Sfax الجمھوريةالتونسية وزارة التعليمالعالى والبحثالعلمي جامعة

Plus en détail

Évolution normative des Mélanges Bitumineux

Évolution normative des Mélanges Bitumineux Évolution normative des Mélanges Bitumineux Présentation des normes Journée technique enrobés bitumineux : évolution normative et contractuelle 17/06/08 Vincent Coin LRPC Strasbourg Thomas Caillot - SETRA

Plus en détail

Politique d entretien des chaussées

Politique d entretien des chaussées CONSEIL GENERAL DES YVELINES DIRECTION DES ROUTES ET DES TRANSPORTS Politique d entretien des chaussées Journée technique du 13 avril 2015 Objectifs de la politique d entretien du patrimoine routier Yvelinois

Plus en détail

Le recyclage des matériaux de chaussées et autres techniques vertes pour les usages municipaux

Le recyclage des matériaux de chaussées et autres techniques vertes pour les usages municipaux MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE LA MOBILITÉ DURABLE ET DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS Le recyclage des matériaux de chaussées et autres techniques vertes pour les usages municipaux Michel Paradis, ing.

Plus en détail

ECF Enrobés Coulés à Froid Intervenant :

ECF Enrobés Coulés à Froid Intervenant : ECF Enrobés Coulés à Froid Intervenant : Denis BERTAUD PRESENTATION DES ECF Une technique éprouvée A l origine, les coulis 1920 : en Allemagne 1963 : en France De nouvelles performances à partir des années

Plus en détail

RECYCLAGE DES CHAUSSÉES AU MTQ : Bilan 2010

RECYCLAGE DES CHAUSSÉES AU MTQ : Bilan 2010 Direction du Laboratoire des chaussées RECYCLAGE DES CHAUSSÉES AU MTQ : Bilan 2010 CERIU : INFRA 2011 7 au 9 novembre 2011 Guy Bergeron, ing., M.Sc. Service des chaussées?? Plan 1. Règlementation 2. Techniques

Plus en détail

Marquage CE des enduits superficiels

Marquage CE des enduits superficiels Marquage CE des enduits superficiels 1 Obligations du marquage CE Le producteur, responsable de l apposition du marquage CE, doit : Réaliser des planches test pour essais de type initiaux (TAIT) dont les

Plus en détail

Influence des phases de conception, travaux et entretien sur le DD : L approche globale. Jérôme DORE - CG35 et Gérard DELFOSSE - DIR Ouest

Influence des phases de conception, travaux et entretien sur le DD : L approche globale. Jérôme DORE - CG35 et Gérard DELFOSSE - DIR Ouest Route et développement durable Les et le développement durable Influence des phases de conception, travaux et entretien sur le DD : L approche globale Jérôme DORE - CG35 et Gérard DELFOSSE - DIR Ouest

Plus en détail

L analyse du cycle de vie d une d route en enrobés s bitumineux : application par l USIRF l norme NF P

L analyse du cycle de vie d une d route en enrobés s bitumineux : application par l USIRF l norme NF P L analyse du cycle de vie d une d route en enrobés s bitumineux : application par l USIRF l de la norme NF P 01.010 Vincent GROSSHENNY représentant l Union des Syndicats de l Industrie l Routière Française

Plus en détail

Comparaison entre les chaussées souples bitumineuses et les chaussées rigides en béton CONGRÈS BITUME QUÉBEC MARS Par: Marc Proteau, ing.

Comparaison entre les chaussées souples bitumineuses et les chaussées rigides en béton CONGRÈS BITUME QUÉBEC MARS Par: Marc Proteau, ing. Comparaison entre les chaussées souples bitumineuses et les chaussées rigides en béton CONGRÈS BITUME QUÉBEC MARS 2005 Par: Marc Proteau, ing. Comparaison entre les chaussées souples bitumineuses et les

Plus en détail

Recherche, innovation et développement: Vers une nouvelle génération de routes

Recherche, innovation et développement: Vers une nouvelle génération de routes Routes du futur Rencontres techniques inter-régionales 16 novembre 2009 Recherche, innovation et développement: Vers une nouvelle génération de routes Chantal de la Roche LCPC Session A2 : 1 Sommaire Quelle

Plus en détail

Pour les générations futures. le recyclage des enrobés s maintenant

Pour les générations futures. le recyclage des enrobés s maintenant c3 Pour les générations futures le recyclage des enrobés s maintenant Slide 1 c3 Pourquoi ce titre, parce que la population en général est beaucoup plus sensibilisé au phénomène de dégradation de l'environnement.

Plus en détail

FOURNITURE DE BÉTON BITUMINEUX TRANSPORTÉ PAR LES CAMIONS DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

FOURNITURE DE BÉTON BITUMINEUX TRANSPORTÉ PAR LES CAMIONS DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE DE BÉTON BITUMINEUX TRANSPORTÉ PAR LES CAMIONS DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-12-02 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour la fourniture de béton bitumineux transporté par les camions

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE PROPRIETS CHIMIQUES DU «GREENSEAL AR»

DOSSIER TECHNIQUE PROPRIETS CHIMIQUES DU «GREENSEAL AR» DOSSIER TECHNIQUE PROPRIETS CHIMIQUES DU «GREENSEAL AR» 1.PROPRIETES REJUVENANTES Les propriétés physico-chimiques du Greenseal AR réjuvènent le liant vieilli présent dans l'agrégat d'enrobé en le fluxant

Plus en détail

1.Mise en contexte 2.Objectifs. 4.Capacité et limite 5.Formulation Autoroutier et Urbain 6.Simulations 7.Conclusions

1.Mise en contexte 2.Objectifs. 4.Capacité et limite 5.Formulation Autoroutier et Urbain 6.Simulations 7.Conclusions 1.Mise en contexte 2.Objectifs 3.Principes de base de l outil de calcul 4.Capacité et limite 5.Formulation Autoroutier et Urbain 6.Simulations 7.Conclusions L outil de prédiction se veut un complément

Plus en détail

Valorisation des bétons bitumineux recyclés et étude de leur renforcement

Valorisation des bétons bitumineux recyclés et étude de leur renforcement Valorisation des bétons bitumineux recyclés et étude de leur renforcement Melbouci B.* Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou,Labo. Géomatériaux Environnement et Aménagement, Algérie. Sadoun S. Université

Plus en détail

Les enrobés colorés. Congrès Bitume Québec Par Stéphane Trudeau, ing. Directeur Technique Bitumes Amérique du Nord

Les enrobés colorés. Congrès Bitume Québec Par Stéphane Trudeau, ing. Directeur Technique Bitumes Amérique du Nord Les enrobés colorés Congrès Bitume Québec 2009 Par Stéphane Trudeau, ing. 3/30/2009 Congrès Bitume Québec 2009 Directeur Technique Bitumes Amérique du Nord Plan de la présentation 1. Liants 1. Types 2.

Plus en détail

Fiche 1 P - Les chaussées

Fiche 1 P - Les chaussées Fiche 1 P - Les chaussées A - Les niveaux de service Le patrimoine routier des Côtes d'armor est constitué de 4 500 km de routes dont 1700 km de réseau structurant (réseau A) et 2800 km de réseau secondaire

Plus en détail

ESU ECF : piliers de la politique technique routière. Rennes 18/10/ Entretien des couches de surface et techniques à froid 1

ESU ECF : piliers de la politique technique routière. Rennes 18/10/ Entretien des couches de surface et techniques à froid 1 ESU ECF : piliers de la politique technique routière Rennes 18/10/2012 - Entretien des couches de surface et techniques à froid 1 INTRODUCTION LES OBJECTIFS DU MAITRE D OUVRAGE ETANCHEITE ADHERENCE doivent

Plus en détail

Pratiques des maitres d ouvrages routiers en Bretagne et Pays de la Loire en matière d entretien des couches de surface

Pratiques des maitres d ouvrages routiers en Bretagne et Pays de la Loire en matière d entretien des couches de surface Pratiques des maitres d ouvrages routiers en Bretagne et Pays de la Loire en matière d entretien des couches de surface Rennes 18/10/2012 - Entretien des couches de surface et techniques à froid 1 Enquête

Plus en détail

Pratiques et retours d expériences du Conseil Général des Alpes-Maritimes

Pratiques et retours d expériences du Conseil Général des Alpes-Maritimes Pratiques et retours d expériences du Conseil Général des Alpes-Maritimes Auteurs : G.FORTUNE Responsable de la SER M.PETITJEAN Chargé des renforcements des chaussées Les différents procédés utilisés:

Plus en détail

Présenté par : Fahd BEN SALEM

Présenté par : Fahd BEN SALEM Département génie de la construction Directeur: Pr. Alan CARTER, Codirecteur : Pr. Daniel PERRATON Présenté par : Fahd BEN SALEM Le 12 Avril 2016 Plan 1 Introduction 2 3 Méthodologie et processus du 4

Plus en détail

des Infrastructures pour la Mobilité

des Infrastructures pour la Mobilité Institut Des Routes, des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité Président Yves Krattinger Vice-Président de l ADF Président du Conseil Général et Sénateur de Haute-Saône Pourquoi l'idrrim? Engagement

Plus en détail

Principes. Retraitement à Froid Montréal 04-06/12/07. Didier Lesueur. Una sociedad de

Principes. Retraitement à Froid Montréal 04-06/12/07. Didier Lesueur. Una sociedad de Principes Didier Lesueur Retraitement à Froid Montréal 04-06/12/07 Principes et Commentaires Objectifs du retraitement Limitations pratiques des études Explication des phénomènes Conclusions Principes

Plus en détail

LE RECYCLAGE DES MATERIAUX DE CHANTIER. Paulo LOPES MONTEIRO / SPRIR Midi Aquitaine

LE RECYCLAGE DES MATERIAUX DE CHANTIER. Paulo LOPES MONTEIRO / SPRIR Midi Aquitaine LE RECYCLAGE DES MATERIAUX DE CHANTIER Paulo LOPES MONTEIRO / SPRIR Midi Aquitaine Rappel de la législation Loi du 13 juillet 1992 relative à l élimination des déchets : «valoriser les déchets par réemploi,

Plus en détail

Amiante, HAP: du projet au Chantier

Amiante, HAP: du projet au Chantier Journée technique inter- professionnelle - 14 Octobre 2014 Amiante, HAP: du projet au Chantier Responsabilité des Maîtres d Ouvrage Les pratiques du Conseil Général de Côte d Or Pôle Aménagement et Développement

Plus en détail

LE RETRAITEMENT EN PLACE A FROID. D.G.A.A. Direction des Routes. La route avance

LE RETRAITEMENT EN PLACE A FROID. D.G.A.A. Direction des Routes. La route avance D.G.A.A. Direction des Routes La route avance Pôle Entretien Routier Mai 2013 Définition: Procédé de retraitement en place à froid des anciennes chaussées sur épaisseurs de 5 à 20 cm Le procédé consiste

Plus en détail

UN CHANTIER EXPERIMENTAL 100 % ECOLOGIQUE : UNE GRANDE PREMIERE EN MARTINIQUE

UN CHANTIER EXPERIMENTAL 100 % ECOLOGIQUE : UNE GRANDE PREMIERE EN MARTINIQUE UN CHANTIER EXPERIMENTAL 100 % ECOLOGIQUE : UNE GRANDE PREMIERE EN MARTINIQUE 25 avril 2007 SOMMAIRE Introduction 2 Le retraitement en place de chaussées en enrobé. 3 Caractéristiques 3 Avantages. 4 Bilan...

Plus en détail

LES ENDUITS SUPERFICIELS. Pathologie Réparabilité Recyclabilité. 1 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer

LES ENDUITS SUPERFICIELS. Pathologie Réparabilité Recyclabilité. 1 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer LES ENDUITS SUPERFICIELS Pathologie Réparabilité Recyclabilité 1 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer Patrice VALLON Septembre 2010 Dégradations rencontrées sur

Plus en détail

L expérience française dans l utilisation des co-produits industriels. The French experience in the use of byproducts. Michel GITZHOFER AFOCO

L expérience française dans l utilisation des co-produits industriels. The French experience in the use of byproducts. Michel GITZHOFER AFOCO L expérience française dans l utilisation des co-produits industriels The French experience in the use of byproducts Michel GITZHOFER AFOCO Un maillon fort de l économie circulaire Promouvoir l utilisation

Plus en détail

Recyclage des fraisats d enrobés dans les bétons routiers.

Recyclage des fraisats d enrobés dans les bétons routiers. Recyclage des fraisats d enrobés dans les bétons routiers. Vincent Mathias Thierry Sedran François de Larrard Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Centre de Nantes France Contexte de l étude Production

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MARCHE DE TRAVAUX A PROCEDURE ADAPTEE Maître d ouvrage : Communauté de Communes 16 rue Thiers 55120 Clermont-en-Argonne BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES OBJET DU MARCHE PUBLIC : PROGRAMME VOIRIE 2011 : Travaux

Plus en détail

Enrobé à froid réactif à l eau

Enrobé à froid réactif à l eau Enrobé à froid réactif à l eau Denis VEILLETTE Responsable technique Sintra Inc. (Div. ouest) Jean-Martin CROTEAU, P.Eng. Directeur technique Colas Canada Inc. Sommaire Nids-de-poule Ville d Edmonton Colquick:

Plus en détail

Aquapass. défi. La maîtrise durable des eaux pluviales BÉTONS DRAINANTS HAUTES PERFORMANCES

Aquapass. défi. La maîtrise durable des eaux pluviales BÉTONS DRAINANTS HAUTES PERFORMANCES Aquapass BÉTONS DRAINANTS HAUTES PERFORMANCES La maîtrise durable des eaux pluviales LA RÉPONSE À L IMPERMÉABILISATION DES SOLS URBAINS Défi.Aquapass est un béton drainant qui conjugue résistance mécanique

Plus en détail

Présenté par Catherine Lavoie. LES ENROBÉS PHONIQUES: SOLUTION AU BRUIT ROUTIER Bulletin technique # 6

Présenté par Catherine Lavoie. LES ENROBÉS PHONIQUES: SOLUTION AU BRUIT ROUTIER Bulletin technique # 6 Présenté par Catherine Lavoie LES ENROBÉS PHONIQUES: SOLUTION AU BRUIT ROUTIER Bulletin technique # 6 MISE EN CONTEXTE Souhait des administrateurs Début du bulletin technique : août 2011 M. Pierre Langlois,

Plus en détail

ROUTE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE : La rédaction des marchés de chaussées: pratiques des départements et DIR de Bretagne et Pays de la Loire

ROUTE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE : La rédaction des marchés de chaussées: pratiques des départements et DIR de Bretagne et Pays de la Loire www.paysdelaloire.cnfpt.fr ROUTE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE : La rédaction des marchés de chaussées: pratiques des départements et DIR de Bretagne et Pays de la Loire 19 octobre 2010 RENNES Stéphanie CHEVERRY

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Maître de l'ouvrage COMMUNE DE LESPARRE MEDOC.

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Maître de l'ouvrage COMMUNE DE LESPARRE MEDOC. MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Maître de l'ouvrage Objet du marché Sommaire CHAPITRE I.. INDICATIONS GENERALES ET DESCRITPION DES TRAVAUX... 3 1. GENERALITES...

Plus en détail

Le Bois et la construction

Le Bois et la construction Le Bois et la construction ECCTA Ingénierie Bureau d'études techniques en bâtiment, infrastructure, maîtrise d'oeuvre générale, depuis 1982. Pôles de compétences : l'assistance à maîtrise d'ouvrage, le

Plus en détail

Structure pour tranchées étroites sous chaussée

Structure pour tranchées étroites sous chaussée Structure pour tranchées étroites sous chaussée Le remblayage de la tranchée Type tranchée étroite ainsi ue la réfection définitive de la chaussée, seront réalisés conformément aux prescriptions et au

Plus en détail

Les bases traitées et les enrobés colorés dans les chaussées municipales

Les bases traitées et les enrobés colorés dans les chaussées municipales Impossible d'afficher l'image. Votre ordinateur manque peut-être de mémoire pour ouvrir l'image ou l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours

Plus en détail

Méthodologie de valorisation et de caractérisation d un matériau routier à base des sédiments de dragage

Méthodologie de valorisation et de caractérisation d un matériau routier à base des sédiments de dragage Journée technique La croissance verte s applique (aussi) aux sédiments! Caractériser - Valoriser Transformer Méthodologie de valorisation et de caractérisation d un matériau routier à base des sédiments

Plus en détail

Comment la couleur peut-elle valoriser votre environnement urbain?

Comment la couleur peut-elle valoriser votre environnement urbain? Pour tout complément d information ou afin obtenir des conseils personnalisés quant à l utilisation des liants clairs, merci de vous adresser à votre interlocuteur habituel Shell Bitumes. Gamme de solutions

Plus en détail

Définissant les appareillages, le mode opératoire ainsi que les divers éléments du procès-verbal

Définissant les appareillages, le mode opératoire ainsi que les divers éléments du procès-verbal Directives internes Document N DD-02 Page 1 / 5 Base MANAGEMENT DE LA QUALITE 2. Réalisation de la mission 2.3 Réalisation du produit 2.3.1 Planification 2.3.1.1 Enrobés bitumineux norme européenne Buts

Plus en détail

Enrobés hydrocarbonés

Enrobés hydrocarbonés Enrobés hydrocarbonés Recueil sur CD-ROM Référence : 3139833CD ISBN : 2-12-139833-3 Année d édition : 2006 Analyse : Une révision importante des normes «Enrobés» en 2000 a permis d actualiser des références,

Plus en détail

Philippe BASSO LES 6 GUIDES. Les laitiers de hauts fourneaux SLAG. Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer

Philippe BASSO LES 6 GUIDES. Les laitiers de hauts fourneaux SLAG. Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer LES 6 GUIDES Les laitiers de hauts fourneaux Philippe BASSO SLAG Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer WWW.developpement-durable.gouv.fr LES LAITIERS DE HAUT FOURNAUX

Plus en détail

Acceptation et évaluation en production des formules de mélange. Présenté par : Vicky Poulin, tech. sr, auditrice Décembre 2013

Acceptation et évaluation en production des formules de mélange. Présenté par : Vicky Poulin, tech. sr, auditrice Décembre 2013 Acceptation et évaluation en production des formules de mélange Présenté par : Vicky Poulin, tech. sr, auditrice Décembre 2013 2 1 Introduction Méthode appliquée pour le ministère des Transports du Québec

Plus en détail

Modélisation du refroidissement d une couche d enrobé hydrocarboné à chaud

Modélisation du refroidissement d une couche d enrobé hydrocarboné à chaud Modélisation du refroidissement d une couche d enrobé hydrocarboné à chaud Michel Froumentin CETE Normandie Centre 10, Chemin de la Poudrière 76121 Le Grand Quevilly Cedex Centre d Expérimentation Routière

Plus en détail

«Amiante / HAP» Contrôle et suivi des déchets

«Amiante / HAP» Contrôle et suivi des déchets «Amiante / HAP» Contrôle et suivi des déchets ETAT DES LIEUX REGLEMENTAIRE Patrick VAILLANT Chef du Groupe des Infrastructures de Transport Direction Territoriale Centre Est / Département Laboratoire d

Plus en détail

Comparaison des coûts de construction routière re entre. Dévoilement des résultats

Comparaison des coûts de construction routière re entre. Dévoilement des résultats Comparaison des coûts de construction routière re entre le Québec, l Ontario l et le Nouveau-Brunswick Dévoilement des résultats Types de travaux comparés Cas réels Construction d une chaussée neuve Autoroute

Plus en détail

Caractérisation des propriétés mécaniques des enrobés bitumineux recyclés

Caractérisation des propriétés mécaniques des enrobés bitumineux recyclés Caractérisation des propriétés mécaniques des enrobés bitumineux recyclés Ninouh Tarek Département de Génie Civil, Université de Tébessa, Algérie tninouh@hotmail.com RÉSUMÉ. Les actions des intempéries

Plus en détail

Dans les matériaux réutilisables, nous pouvons différencier ceux d excavation et ceux de démolition.

Dans les matériaux réutilisables, nous pouvons différencier ceux d excavation et ceux de démolition. Page 1 / 6 Rapport technique / Domaine de l environnement Contenu : Revalorisation des déchets inertes Rédaction : Michael Dell Anna, Mathieu Doutaz, Nicolas Rime / Etudiants ETC 3 ème année Date : 15

Plus en détail

Norme NF P : Dimensionnement des structures de chaussées routières

Norme NF P : Dimensionnement des structures de chaussées routières Norme NF P 98-086 : Dimensionnement des structures de chaussées routières Lydie DELOFFRE (CETE Est, LRPC Strasbourg PCI 48) Jean-Michel PIAU (IFSTTAR) Journées Techniques Routes 2011 Nantes - Mardi 8 et

Plus en détail

Pompe à chaleur Air/Eau

Pompe à chaleur Air/Eau 1 1 Pompe à chaleur Air/Eau avec module hydraulique easydan SPLIT EHSY-VE5 NOUVEAU V E R S I O N I T S P L Le chauffage facile! Discret et Compact, il a tout compris! La pompe à chaleur Air/Eau est constituée

Plus en détail

avec module hydraulique easydan SPlit

avec module hydraulique easydan SPlit 1 1 Pompe à chaleur Air/Eau avec module hydraulique easydan SPlit NOUVEAU V E R S I O N I T S P L L énergie est notre avenir, économisons-la! 2 * la culture du meilleur - 1 selon la loi de finance en vigueur

Plus en détail

FICHES TECHNIQUES : TABLEAU RÉCAPITULATIF

FICHES TECHNIQUES : TABLEAU RÉCAPITULATIF FICHES TECHNIQUES : TABLEAU RÉCAPITULATIF N s Applications/ Dénomination Type de matériaux recommandé par ECOMAT Contraintes supplémentaires de fabrication et/ou de mise en œuvre par rapport au granulat

Plus en détail

LES ENROBÉS TIÈDES : UNE APPROCHE ÉCOLOGIQUE

LES ENROBÉS TIÈDES : UNE APPROCHE ÉCOLOGIQUE PUBLIÉ PAR BITUME QUÉBEC NUMÉRO 07 LES ENROBÉS TIÈDES : UNE APPROCHE ÉCOLOGIQUE Introduction Les enrobés tièdes ont été développés vers la fin des années 90 afin de mieux répondre aux objectifs de développement

Plus en détail

BORDEREAU DE PRIX MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Maître d'ouvrage : Commune de LES TOURRETTES. Objet du Marché : Travaux de voirie 1/5

BORDEREAU DE PRIX MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Maître d'ouvrage : Commune de LES TOURRETTES. Objet du Marché : Travaux de voirie 1/5 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DE PRIX Maître d'ouvrage : Commune de LES TOURRETTES Objet du Marché : Travaux de voirie Tous les montants figurant dans le présent document sont exprimés en Euro 1/5

Plus en détail

DGRD/DESR/SRE Conseil général du Puy de Dôme

DGRD/DESR/SRE Conseil général du Puy de Dôme STRUCTURE DES AMENAGEMENTS CYCLABLES EXEMPLE DU LAC CHAMBON OUGIER SYLVIE DGRD/DESR/SRE Conseil général du Puy de Dôme Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL 8 novembre 2011 www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Les liants colorés et végétaux. Préparé par Stéphane Trudeau, ing. Formation technique 2015 de Bitume Québec

Les liants colorés et végétaux. Préparé par Stéphane Trudeau, ing. Formation technique 2015 de Bitume Québec Les liants colorés et végétaux Préparé par Stéphane Trudeau, ing. Formation technique 2015 de Bitume Québec Plan de la présentation Historique Types de liants et leurs caractéristiques Qualité des enrobés

Plus en détail

PROGRAMME VOIRIE BORDEREAU DES PRIX (CADRE)

PROGRAMME VOIRIE BORDEREAU DES PRIX (CADRE) COMMUNE DE SAINT-ESTEPHE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES PROGRAMME DE VOIRIE 2012 BORDEREAU DES PRIX (CADRE) BORDEREAU DES PRIX N Désignation du prix et prix unitaire en toutes lettres HT Prix

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX D.C.E.

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX D.C.E. MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX D.C.E. BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES (B.P.U.) Maître de l ouvrage: COMMUNE DE CASTELNAU D'ARBIEU Objet de la consultation: Programme voirie 2016 RAPPEL : Sont compris dans l ensemble

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (B.P.) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage. Mairie de GENECH (59 242) Objet du marché

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (B.P.) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage. Mairie de GENECH (59 242) Objet du marché MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (B.P.) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage Mairie de GENECH (59 242) Objet du marché Travaux d'entretien Programme 2008 Tous les montant figurant

Plus en détail

Technologie du béton GCI 340

Technologie du béton GCI 340 Ammar Yahia, ing., Ph.D. Génie civil. Automne 2011 CHAPITRE 5 : Dosage des bétons conventionnels Plan: - Caractéristiques requises frais et durci! - Dosage d un mélange et le devis technique - Compréhension

Plus en détail

KIT POXY. Liant époxy 100 % extrait sec ED. 03/12

KIT POXY. Liant époxy 100 % extrait sec ED. 03/12 KIT POXY Liant époxy 100 % extrait sec KIT POXY est un liant époxy bi-composant à 100% d extrait sec, qui permet de nombreuses réalisations. KIT POXY permet de réaliser des mortiers de gravillons pour

Plus en détail

Réalisation : S. Carlier DGO1-72

Réalisation : S. Carlier DGO1-72 Version Janvier 2011 Réalisation : S. Carlier DGO1-72 Table des matières 1. Introduction... 4 2. Applications... 5 2.1. Dimensionnement... 5 2.2. Comparaison de structures... 6 2.3. Calcul de la durée

Plus en détail

Abaissement des températures d enrobage : avantages d'un liant prêt à l'emploi

Abaissement des températures d enrobage : avantages d'un liant prêt à l'emploi Abaissement des températures d enrobage : avantages d'un liant prêt à l'emploi EUROBITUME Bitumen Day 2014 @ Anderlecht Vincent BAPTISTE, Total Marketing Services Sommaire Concept du liant «prêt à l emploi»

Plus en détail

La vision de l autorité organisatrice des transports en Ile-de-France

La vision de l autorité organisatrice des transports en Ile-de-France La vision de l autorité organisatrice des transports en Ile-de-France Catherine Le Gall Chef de projet à la Direction des projets d investissements La vision de l autorité organisatrice des transports

Plus en détail