PARTIE 3 Effets du DON sur l immunité intestinale Martin Lessard, Karine Deschênes, Christian Savard et Younès Chorfi

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PARTIE 3 Effets du DON sur l immunité intestinale Martin Lessard, Karine Deschênes, Christian Savard et Younès Chorfi"

Transcription

1 PARTIE 3 Effets du DON sur l immunité intestinale Martin Lessard, Karine Deschênes, Christian Savard et Younès Chorfi Centre de R & D sur le bovin laitier et le porc, Sherbrooke, Québec

2 Introduction Ingestion d aliments contaminés avec DON PEUT AFFECTER LES FONCTIONS DE DÉFENSE DE L INTESTIN Défenses naturelles de l épithélium (production de mucine, perméabilité de la muqueuse); Fonctions immunitaires qui sont régulées par différentes cytokines, chimiokines et autres facteurs (PGE2, DRO, etc.) Récents travaux ont démontré que l ingestion de DON peut : Augmenter l expression de plusieurs cytokines (TNF-α, IL-1β, IFN-γ, IL-6 et IL-10) au niveau du jéjunum et de l iléon (Bracarense et al., 2012); ou Diminuer l expression de l IL-1β et IL-8 (Becker et al. 2011) Les effets de DON sur la réponse immunitaire intestinale sont donc encore mal connus

3 L intestin est le principal site d interaction entre le système immunitaire, les microorganismes et autres antigènes incluant les mycotoxines Jonctions serrées Claudines, occludine Défensines Cell B

4 Cellules immunitaires et cytokines impliquées dans la régulation de la réponse immunitaire Bactéries commensales Pathogènes TLRs Cellules présentatrices d Ag (macrophage et cellules dendritiques) Chimiokines Cytokines MHC/ TCR Inflammation IL-6 IL-8 IL-12 IFN-γ IL-10 TGF-β IL-4 Th1 Treg Th2 Pathogènes/antigènes TGF-β IL-6 IL-17 Th17 Immunité Innée Différentes bactéries Différents dialogues Immunité adaptative Différentes réponses

5 Objectifs de l étude Évaluer l influence d un aliment contaminé avec DON sur : La croissance La réponse anticorps contre ovalbumine (OVA) La production de chimiokines : IL-8, CXCL10 (attraction et contrôle de l'état d'activation des cellules du système immunitaire) La production de cytokines pro-inflammatoires : IL-1β, IL-6, TNF-α

6 Objectifs de l étude - suite L expression d enzymes impliquées dans le métabolisme des dérivés réactifs de l oxygène (DRO) au niveau de l intestin (SOD3, GPX3) La production de cytokines impliquées dans la régulation des réponses Th1 (IFN-γ), Th2 (IL-4) et Treg (IL-10) La fonction barrière de l intestin (occludine et claudines 3 et 4) et la production de peptides antimicrobiens (β-défensine-1)

7 Animaux et traitements DON (ppm/kg) PORCS (n) Gain de poids Production d Ac contre OVA Prise de sang Euthanasie Euthanasie Expression de gènes par qpcr (jéjunum et iléon)

8 Résultats

9 Le gain de poids quotidien des porcs est diminué par DON

10 La réponse anticorps contre OVA est augmentée par DON a, b : P < 0,05 a b

11 Cytokine pro-inflammatoire DON tend à diminuer l expression d IL-6 dans l iléon Iléon Jéjunum Gene Expression ,4 ** 1,2 t 6,1 ** t = p<0,1 * = p<0,05 ** = p<0, ,5 3

12 Gene Expression Cytokine pro-inflammatoire Les expressions d IL-1β et de TNF-α ne sont pas IL-1β 1,5* 0 3,5 3 influencées par DON 1,4 * Iléon Jéjunum 2,8 ** TNF-α 2,5 ** 0 3,5 3 t = P < 0,1 * = P < 0,05 ** = P < 0,01

13 Dérivé réactif de l oxygène L expression de la superoxyde dismutase est diminuée dans l iléon par DON Gene Expression t = P < 0,1 * = P < 0,05 ** = P < 0,01 3,5

14 Dérivé réactif de l oxygène L expression du glutathione péroxydase est diminuée dans l iléon par DON t = P < 0,1 * = P < 0,05 ** = P < 0,01 Gene Expression 3,5

15 Chimiokine L expression de CXCL10 dans le jéjunum et l iléon est augmentée par DON Gene Expression ,1** 2,1** CXCL10 0 3,5 3 2,0** t = P < 0,1 * 2,2** = P < 0,05 ** = P < 0,01 Iléon Jéjunum

16 Chimiokine L expression de IL-8 dans l iléon est augmentée par DON IL-8 Gene Expression ,5** 1,6* t = P < 0,1 * = P < 0,05 ** = P < 0,01 Iléon Jéjunum ,5 3

17 Réponse Th1 L expression de IFN-γ dans l iléon est augmentée par DON IFN-γ 2,2 * 4,8 ** t = P < 0,1 * = P < 0,05 ** = P < 0, Gene expression ,0 ** Iléon Jéjunum ,53

18 Réponse Th2 Expression de l IL-4 est augmentée dans le jéjunum et l iléon par DON IL-4 Gene Expression ,2 * 1,6 * 1,5 ** 2,3 ** t = P < 0,1 * = P < 0,05 ** = P < 0,01 Iléon Jéjunum ,5

19 Fonction barrière DON réduit l expression des claudines 3 et 4 dans l iléon Claudine ,0** 2,4** t = p<0,1 * = p<0,05 ** = p<0,01 Gene Expression ,3** Iléon Jéjunum ,5 3

20 Gene Expression Fonction barrière L expression de l occludine est réduite dans l iléon par DON Occludine 1,3* 1,4** t = p<0,1 * = p<0,05 ** = p<0,01 Iléon Jéjunum ,5 3

21 Peptide antimicrobien DON tend à diminuer l expression de β-défensine-1 dans l iléon Gene Expression ,8** β-défensine-1 1,3 t t = p<0,1 * = p<0,05 ** = p<0,01 7,7** Iléon Jéjunum ,5 3

22 Réponse Treg L expression de IL-10 n est pas influencée par DON IL-10 Gene Expression ,2** 2,8** t = P < 0,1 * = P < 0,05 ** = P < 0,01 Iléon Jéjunum ,5 3

23 Conclusions Partie 3 Au niveau de l iléon, l ingestion de DON Tend à diminuer l expression d IL-6 alors que celles du TNF-α et IL-1 ne sont pas affectées; Diminue l expression de deux enzymes (SOD3 et GPX3) impliqués dans le métabolisme des dérivés réactifs de l oxygène; Augmente les expressions de l IFN-γ (réponse Th1) et de IL-4 (réponse Th2); Diminue l expression des claudines et de l occludine, des protéines des jonctions serrées qui jouent un rôle dans la perméabilité intestinale.

24 Conclusions Partie 3 (suite) Au niveau du jéjunum, seules les expressions de la chimiokine CXCL10, de NOS2 (données non présentées) et IL-4 sont accrues par DON. Il y a des différences importantes entre l iléon et le jéjunum au niveau de l expression des cytokines, chimiokines, enzymes et autres peptides.

25 Merci de votre attention Questions?

Les principes du fonctionnement du système immunitaire

Les principes du fonctionnement du système immunitaire Les principes du fonctionnement du système immunitaire Pierre Aucouturier pierre.aucouturier@inserm.fr S102CYCLEVIE.16PA Vendredi 22 mars 2013, 15h-17h Les fonctions du système immunitaire Protéger des

Plus en détail

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon 09.10.2015 Le Le système immunitaire est est composé de de plusieurs éléments Cellules immunitaires -cell.phagocytaires

Plus en détail

Les étapes de la réaction inflammatoire

Les étapes de la réaction inflammatoire Réaction inflammatoire 2. Détection par les cellules sentinelles PRR Motif moléculaire Agent (bactérie) Phagocytose des agents Macrophage Leucocyte (cellule dendritique) 3. Libération de messages chimiques

Plus en détail

Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation

Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation Pasare et al. 2004 Dard Amélie Degos Clara M1Di Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation Introduction : TLRs, DC, Lymphocytes

Plus en détail

Utilisation de la microdissection laser pour étudier l'expression des gènes dans l'intestin chez le porc

Utilisation de la microdissection laser pour étudier l'expression des gènes dans l'intestin chez le porc Utilisation de la microdissection laser pour étudier l'expression des gènes dans l'intestin chez le porc Philippe Pinton, Pascal Gourbeyre, Joëlle Laffitte, Isabelle P. Oswald INRA, UMR1331, Toxalim Objectif

Plus en détail

La réponse immunitaire. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon

La réponse immunitaire. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon La réponse immunitaire D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon 15.10.2015 Nomenclature Rôle et implications du système immunitaire Composition du système immunitaire Fonction de chaque constituant

Plus en détail

Thème 3 : Corps humain et santé. Thème 3A : Maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3 : Corps humain et santé. Thème 3A : Maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3 : Corps humain et santé Thème 3A : Maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. bactéries cellules infectées par un virus cellules cancéreuses champignons

Plus en détail

CMH I / CMH II. Les complexes majeurs d histocompatibilité

CMH I / CMH II. Les complexes majeurs d histocompatibilité CMH I / CMH II Les complexes majeurs d histocompatibilité Réponse immunitaire immunité innée : non-spécifique Cellules NK Granulocytes Macrophages Cellules dendritiques Inflammation locale Phagocytose

Plus en détail

Immunité Anti Infectieuse. Immunité Innée Immunité Adaptative Voies Th1/Th2

Immunité Anti Infectieuse. Immunité Innée Immunité Adaptative Voies Th1/Th2 Immunité Anti Infectieuse Immunité Innée Immunité Adaptative Voies Th1/Th2 Le système immunitaire Définition : ensemble des moyens permettant à l organisme de se défendre contre les pathogènes (bactéries,

Plus en détail

Immunité acquise coopération cellulaire. A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis

Immunité acquise coopération cellulaire. A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis Immunité acquise coopération cellulaire A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis Caractéristiques de l immunité innée et acquise Immunité innée Immunité acquise

Plus en détail

Thème 3A le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3A le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3A le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. Notre environnement est peuplé de microorganismes dont certains sont des pathogènes pour l Homme. Pourtant

Plus en détail

Le Système Immunitaire (SI) Innée Dr Ahmed HODROGE

Le Système Immunitaire (SI) Innée Dr Ahmed HODROGE Le Système Immunitaire (SI) Innée Dr Ahmed HODROGE ahmed.hodroge@u-picardie.fr Pôle Santé - UFR de Médecine Laboratoire d Immunologie EA4666 - LNPC 18 FEVRIER 2014 Les différentes immunités Cellules (Mφ,

Plus en détail

Ingrédients Immunité et Santé

Ingrédients Immunité et Santé Etat Actuel de la Recherche Scientifique sur les Ingrédients Immunité et Santé Comment Stimuler l Immunité Générale et l Immunité Cutanée Compte-rendu mis au point par la Société Française des Antioxydants

Plus en détail

Bases physiologiques et régulation de la barrière intestinale et de la protection cellulaire épithéliale Application au porcelet au sevrage

Bases physiologiques et régulation de la barrière intestinale et de la protection cellulaire épithéliale Application au porcelet au sevrage Académie Vétérinaire de France, Paris, 18 octobre 2012 Bases physiologiques et régulation de la barrière intestinale et de la protection cellulaire épithéliale Application au porcelet au sevrage Dr. Jean-Paul

Plus en détail

«Plasmacytoid dendritic cells sense skin injury and promote wound healing through type I interferons» Josh Gregorio et al., 2010

«Plasmacytoid dendritic cells sense skin injury and promote wound healing through type I interferons» Josh Gregorio et al., 2010 «Plasmacytoid dendritic cells sense skin injury and promote wound healing through type I interferons» Josh Gregorio et al., 2010 Plan détaillée de la présentation I- Introduction aux cellules dendritiques

Plus en détail

Les médiateurs de l inflammation

Les médiateurs de l inflammation Les médiateurs de l inflammation par Katia Mayol, François Cavalié, Nathalie Davoust-Nataf Dernière modification 04/02/2013 18:01 La présence de signaux de danger (DAMP) ou de motifs pathogéniques (PAMP)

Plus en détail

Organisation et fonctionnement général du système immunitaire

Organisation et fonctionnement général du système immunitaire Organisation et fonctionnement général Vocabulaire à retenir sylvain.dubucquoi@chru lille.fr 1 Des compléments d informations? visitez http://www.assim.refer.org/raisil/raisil/l02.html 2 Plan Système immunitaire

Plus en détail

TP4-LES ETAPES DE LA REACTION INFLAMMATOIRE AIGUË

TP4-LES ETAPES DE LA REACTION INFLAMMATOIRE AIGUË TP4-LES ETAPES DE LA REACTION INFLAMMATOIRE AIGUË Mise en situation et recherche à mener Vous vous blessez avec une épine que vous enlevez. Une plaie se forme au niveau de la peau. Cette lésion est à l

Plus en détail

Le CRSAD en chiffres par Pierre Baril, directeur général

Le CRSAD en chiffres par Pierre Baril, directeur général Assemblée générale d information 2015-2016 Le CRSAD en chiffres par Pierre Baril, directeur général Le jeudi 9 juin 2016 PRODUCTION Depuis 2010 2015-2016 (nouveaux projets) BOVINS LAITIERS 29 5 PORCS 15

Plus en détail

vasodilatation extravasation ti desérum puis de leucocytes neuromediateurs...)

vasodilatation extravasation ti desérum puis de leucocytes neuromediateurs...) Cours N 3 : 8 septembre2011 La réponse Inflammatoire F. Bérard UFR Lyon Sud Année 2011-20122012 L inflammation Processus physiologique de défense de l organisme après une agression tissulaire Vise à :

Plus en détail

Techniques d études des réponses immunitaires

Techniques d études des réponses immunitaires Techniques d études des réponses immunitaires I. Principes (d après Hernandes-Fuentes M. P. et al. (2003) J. Immunol. Methods 196:247 ; éléments du polycopié de TP : The 2 nd PSU International Teaching

Plus en détail

Chapitre J : la réponse innée = réaction inflammatoire aiguë. > Des centaines de bactéries sur cette aiguille

Chapitre J : la réponse innée = réaction inflammatoire aiguë. > Des centaines de bactéries sur cette aiguille Chapitre J : la réponse innée = réaction inflammatoire aiguë Face au monde microbien dans lequel nous vivons, notre organisme a su développer des barrières naturelles permettant de limiter l entrée des

Plus en détail

03/10/2014. Immunités innée et acquise Notion de barrière. Les fonctions du système immunitaire. Immunité de la femme enceinte.

03/10/2014. Immunités innée et acquise Notion de barrière. Les fonctions du système immunitaire. Immunité de la femme enceinte. s innée et acquise Notion de barrière de la femme enceinte Explorations biologiques sylvain.dubucquoi@chru lille.fr Les fonctions du système immunitaire Organiser la tolérance vis àvis du soi et de ce

Plus en détail

Immunité muqueuse et cutanée. S Poglio Année

Immunité muqueuse et cutanée. S Poglio Année Immunité muqueuse et cutanée S Poglio Année 2015-2016 Plan 1/ Généralités 2/ Les organes lymphoïdes primaires a) La Moelle osseuse : site de la lymphopoïèse B et NK b) Le thymus: site de la lymphopoïèse

Plus en détail

Récepteurs et médiateurs de l immunité innée

Récepteurs et médiateurs de l immunité innée Cours du mardi 11 décembre 2007 15h-17h ronéo par Alexis Régent mail : alexisregent@hotmail.com professeur Mme Cremer mail : isabelle.cremer@upmc.fr Récepteurs et médiateurs de l immunité innée Introduction

Plus en détail

Les structures de reconnaissance antigénique du système immunitaire. F. Forquet, L2 Biologie intégrée

Les structures de reconnaissance antigénique du système immunitaire. F. Forquet, L2 Biologie intégrée Les structures de reconnaissance antigénique du système immunitaire F. Forquet, L2 Biologie intégrée Notion de Récepteur : -> structure de Reconnaissance d un motif antigénique 2 Types : - Récepteurs de

Plus en détail

IMMUNITE ANTI-VIRALE POUVOIR PATHOGÈNE. Pathogénie de l infection virale. Immunité anti-virale

IMMUNITE ANTI-VIRALE POUVOIR PATHOGÈNE. Pathogénie de l infection virale. Immunité anti-virale POUVOIR PATHOGÈNE IMMUNITE ANTI-VIRALE Espèce Race Age Réceptivité (Hôte normal) Individu Maladie infectieuse Mode de pénétration Immunodéficiences acquises Infections intercurrentes (synergie entre microorganismes)

Plus en détail

L Hypersensibilité de type IV ou Hypersensibilité retardée

L Hypersensibilité de type IV ou Hypersensibilité retardée L Hypersensibilité de type IV ou Hypersensibilité retardée Définition: Exacerbation de la réponse à médiation cellulaire (Th-1) Antigènes responsables: -Bactéries intracellulaires: Brucella, Mycobactéries,

Plus en détail

Les cellules dendritiques

Les cellules dendritiques Université Abderrahmane Mira Bejaïa Faculté de médecine Les cellules dendritiques Dr Chouikh Année universitaire 2015/2016 Plan du cours : Plan du cours : I. Introduction II. Cellules dendritiques a. Caractéristiques

Plus en détail

Maîtrise d Immunologie. Cytokines

Maîtrise d Immunologie. Cytokines Maîtrise d Immunologie Cytokines Pr Pierre Miossec Unité d Immunologie Clinique Pavillon F Hôpital Edouard Herriot 69437 Lyon Cedex 03 E-mail: miossec@univ-lyon1.fr Cytokines: une famille très prolifique

Plus en détail

9/06/11. Clostridium difficile Clostridium sordellii. deux bactéries toxinogènes apparentées. deux stades évolutifs de pathogénicité

9/06/11. Clostridium difficile Clostridium sordellii. deux bactéries toxinogènes apparentées. deux stades évolutifs de pathogénicité Clostridium difficile Clostridium sordellii deux bactéries toxinogènes apparentées deux stades évolutifs de pathogénicité C. sordellii C. difficile - Bacille Gram positif - sporulé habitat : environnement

Plus en détail

Bactéries commensales et immunité intestinale. JOLY Rachel GIORDANO Marilyn CADRA Sophie

Bactéries commensales et immunité intestinale. JOLY Rachel GIORDANO Marilyn CADRA Sophie Bactéries commensales et immunité intestinale JOLY Rachel GIORDANO Marilyn CADRA Sophie Introduction Décomposition de polysaccharides de végétaux indigestibles 90 % des bactéries commensales du corps Homéostasie

Plus en détail

Immunité non stérilisante suite à l infection par Plasmodium falciparum

Immunité non stérilisante suite à l infection par Plasmodium falciparum Immunité non stérilisante suite à l infection par Plasmodium falciparum NEFTI Lydia GERART Sarah Introduction Le paludisme aussi appelé malaria, est une maladie infectieuse due à un parasite du genre Plasmodium.

Plus en détail

Définitions Cytokines : 60 peptides ou gp produites par des cellules en réponse à des stimulations Interleukines (1 à 30) : rôle de médiateurs entre l

Définitions Cytokines : 60 peptides ou gp produites par des cellules en réponse à des stimulations Interleukines (1 à 30) : rôle de médiateurs entre l Cours N 2 = 8 septembre 2011 Cytokines, chimiokines F. Bérard UFR LYON SUD Année 2011-20122012 Définitions Cytokines : 60 peptides ou gp produites par des cellules en réponse à des stimulations Interleukines

Plus en détail

Cellules dendritiques

Cellules dendritiques Cellules dendritiques http://www.assim.refer.org/ Livre L2 Chapitre cellules dendritiques Pr Sophie Caillat-Zucman Laboratoire d Immunologie, Hôpital Robert Debré et INSERM U986, Hôpital St-Vincent de

Plus en détail

Introduction générale au système immunitaire

Introduction générale au système immunitaire Introduction générale au système immunitaire Quelques définitions et la présentation des principaux concepts Professeur Jean-Yves CESBRON jean-yves.cesbron@ujf-grenoble.fr Bibliographie : Immunobiology

Plus en détail

Chapitre 1 : La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée.

Chapitre 1 : La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée. Thème 3A : le maintien de l intégrité de l organisme. Le système immunitaire est constitué d'organes, de cellules et de molécules. Le système immunitaire tolère habituellement les composantes de l'organisme

Plus en détail

Corrigé du bac 2016 : SVT spécialité Série S Métropole Remplacement

Corrigé du bac 2016 : SVT spécialité Série S Métropole Remplacement Corrigé du bac 2016 : SVT spécialité Série S Métropole Remplacement BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3h30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE

Plus en détail

Apprêtement et présentation de l antigène

Apprêtement et présentation de l antigène pprêtement et présentation de l antigène pprêtement et présentation de l antigène Phagocytose par les PMN Captation des antigènes : cellules phagocytaires, Notions de cellule présentant l antigène (CP).

Plus en détail

Diarrhée chronique. I. Cas clinique. II. MICI : inflammation chronique de l intestin

Diarrhée chronique. I. Cas clinique. II. MICI : inflammation chronique de l intestin Diarrhée chronique I. Cas clinique Mlle F 30 ans présente des troubles du transit depuis plusieurs mois. Elle décrit une diarrhée constituée de 5 selles par jours dont une nocturne, avec des faux besoins.

Plus en détail

TOLERANCE. M1 UE Immunologie. Philippe NAQUET Centre d Immunologie de Marseille-Luminy

TOLERANCE. M1 UE Immunologie. Philippe NAQUET Centre d Immunologie de Marseille-Luminy TOLERANCE M1 UE Immunologie Philippe NAQUET Centre d Immunologie de Marseille-Luminy TOLERANCE SOI ou NON SOI? DANGER ou NON? A QUEL NIVEAU? IGNORANCE OU REACTIVITE? Tolérance : s exerce à différents niveaux

Plus en détail

TAM Receptors Are Pleiotropic Inhibitors of the Innate Immune Response. Rothlin et al.

TAM Receptors Are Pleiotropic Inhibitors of the Innate Immune Response. Rothlin et al. TAM Receptors Are Pleiotropic Inhibitors of the Innate Immune Response Rothlin et al. Koubi Myriam Macchi Magali Réponse immunitaire innée et TLRs Première ligne de défense contre les agents infectieux

Plus en détail

Maladies autoimmunes: exemple de la polyarthrite rhumatoïde. Dr Thierry VINCENT Laboratoire d Immunologie - Hôpital St Eloi

Maladies autoimmunes: exemple de la polyarthrite rhumatoïde. Dr Thierry VINCENT Laboratoire d Immunologie - Hôpital St Eloi Maladies autoimmunes: exemple de la polyarthrite rhumatoïde Dr Thierry VINCENT Laboratoire d Immunologie - Hôpital St Eloi Généralités rhumatisme inflammatoire chronique le plus fréquent en France 0,4

Plus en détail

Rappels immunologie. La réponse innée : La réponse acquise : C est la même chose. Rappel : notion de superfamille des Immunoglobulines

Rappels immunologie. La réponse innée : La réponse acquise : C est la même chose. Rappel : notion de superfamille des Immunoglobulines Rappels immunologie La réponse innée : Elle comprend : Les barrières anatomiques ( peau et muqueuse ) Des cellules phagocytaires : les phagocytes ( macrophage et polynucléaires neutrophiles qui reconnaissent

Plus en détail

Cours d Immunologie ère & 2ème Séances. Pr. Youssef BAKRI

Cours d Immunologie ère & 2ème Séances. Pr. Youssef BAKRI Filière SVI Parcours Biologie et Santé Semestre 5 (S5) Module de Biologie Humaine -M 20 - Élément : Hématologie - Immunologie Pr. Youssef BAKRI Cours d Immunologie 1 ère & 2ème Séances 2012-2013 Laboratoire

Plus en détail

Rôle des cytokines dans la malaria cérébrale. De la souris à l homme. GIORDANO Marilyn, JOLY Rachel, CADRA Sophie

Rôle des cytokines dans la malaria cérébrale. De la souris à l homme. GIORDANO Marilyn, JOLY Rachel, CADRA Sophie Rôle des cytokines dans la malaria cérébrale De la souris à l homme GIORDANO Marilyn, JOLY Rachel, CADRA Sophie Introduction Le paludisme Paludisme : maladie infectieuse induite par un parasite de type

Plus en détail

CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE

CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE I/ La réponse adaptative humorale La contamination de l organisme par un agent infectieux (ou une molécule étrangère) entraîne l apparition d anticorps dans le sérum : on

Plus en détail

Chapitre 10 : La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée.

Chapitre 10 : La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée. Chapitre 10 : La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée. Lorsqu un agent infectieux (bactérie, virus, champignon microscopique ) pénètre dans l organisme et commence à s y multiplier, on observe

Plus en détail

Physiopathologie de l infection par le VIH Modèles Animaux

Physiopathologie de l infection par le VIH Modèles Animaux Physiopathologie de l infection par le VIH Modèles Animaux Dr E.Lazaro 5 Avril 2011 Généralités Introduction Le VIH : Lentivirus, famille des rétrovirus Constitué enveloppe externe (spicules) nucléocapside

Plus en détail

Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi

Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Institut de Génétique Humaine CNRS UPR1142, Montpellier «Lentivirus et Transfert de Gènes» Directeur d'équipe : Pr. Pierre Corbeau IMMUNOSENESCENCE Détérioration

Plus en détail

Activation et polarisation des lymphocytes T Synthèse des réponses immunitaires

Activation et polarisation des lymphocytes T Synthèse des réponses immunitaires Activation et polarisation des lymphocytes T Synthèse des réponses immunitaires A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis Caractéristiques de l immunité innée et

Plus en détail

L3 BIO32 IMMUNOLOGIE FONDAMENTALE Session 1, décembre 2007

L3 BIO32 IMMUNOLOGIE FONDAMENTALE Session 1, décembre 2007 2h sans document L3 BIO32 IMMUNOLOGIE FONDAMENTALE Session 1, décembre 27 SUJET: On génère au laboratoire des souris homozygotes pour une déficience au niveau des gènes codant pour les récepteurs de type

Plus en détail

Stage de révision 2014

Stage de révision 2014 Lycée E. Delacroix Tale S Stage de révision 2014 Séance 4: Thème 3 - Corps humain et santé Thème 3-A Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire Thème 3-A-1

Plus en détail

Immunopathogenèse des maladies inflammatoires chroniques de l intestin Julien Matricon

Immunopathogenèse des maladies inflammatoires chroniques de l intestin Julien Matricon MEDECINE/SCIENCES 2010 ; 26 : 405-10 > Les maladies inflammatoires chroniques de l intestin (MICI) sont caractérisées par des atteintes intestinales inflammatoires sévères sans cause clairement identifiée.

Plus en détail

LA RÉACTION INFLAMMATOIRE

LA RÉACTION INFLAMMATOIRE LA RÉACTION INFLAMMATOIRE Système immunitaire Terminales S 1 LES IMMUNITÉS... 2 LES IMMUNITÉS... Innée (présente dès -800 Millions d années) Non spécifique Héritée Présente chez tous les êtres pluricellulaires

Plus en détail

LES LYMPHOCYTES T. Introduction Caractéristiques Ontogenèse Activation Fonction

LES LYMPHOCYTES T. Introduction Caractéristiques Ontogenèse Activation Fonction Introduction Caractéristiques Ontogenèse Activation Fonction INTRODUCTION Lymphocytes B Lymphocytes NK Lymphocytes T - Les lymphocytes constituent une population cellulaire hétérogènes - Les lymphocytes

Plus en détail

Enseignement d Immunologie: Bases fondamentales

Enseignement d Immunologie: Bases fondamentales Enseignement d Immunologie: Bases fondamentales Responsables: Pr MA Gougerot-Pocidalo Dr Hélène Moins-Teisserenc 6 cours dans les prochaines semaines 4 ED en Mars Livre recommandé: IMMUNOLOGIE: De la biologie

Plus en détail

UNE GRANDE PRÉCISION, POUR DE GRANDS OBJECTIFS

UNE GRANDE PRÉCISION, POUR DE GRANDS OBJECTIFS La HAUTE PRÉCISION MINÉRALE UNE GRANDE PRÉCISION, POUR DE GRANDS OBJECTIFS Les enjeux de production, en quantité et en qualité nécessitent une minéralisation précise et fiable. La gamme Physio, héritière

Plus en détail

l e s c e l l u l e s i m p l i q u é e s d a n s l a r é p o n s e i n f l a m m a t o i r e e t l a r é p o n s e a l l e r g i q u e

l e s c e l l u l e s i m p l i q u é e s d a n s l a r é p o n s e i n f l a m m a t o i r e e t l a r é p o n s e a l l e r g i q u e D OSSIER L E SYSTEME IMMUNITAIRE CUTANE : l e s c e l l u l e s i m p l i q u é e s d a n s l a r é p o n s e i n f l a m m a t o i r e e t l a r é p o n s e a l l e r g i q u e Mai 2011 Immunité innée

Plus en détail

CELLULES ET RECEPTEURS DE L IMMUNITE INNEE. Mise à jour octobre 2013 Cécile Bordes

CELLULES ET RECEPTEURS DE L IMMUNITE INNEE. Mise à jour octobre 2013 Cécile Bordes CELLULES ET RECEPTEURS DE L IMMUNITE INNEE. Mise à jour octobre 2013 Cécile Bordes OJECTIFS Connaître le fonctionnement du système immunitaire inné et ses principaux composants. Connaître les récepteurs

Plus en détail

Immunité muqueuse : Exemple de l immunité digestive au cours de l infection VIH

Immunité muqueuse : Exemple de l immunité digestive au cours de l infection VIH Immunité muqueuse : Exemple de l immunité digestive au cours de l infection VIH Pierre DELOBEL Service des Maladies Infectieuses et Tropicales & INSERM UMR1043 CHU de Toulouse DESC 16/04/2015 Plan: I.

Plus en détail

BISGLYSCINATES DE MINÉRAUX

BISGLYSCINATES DE MINÉRAUX BISGLYSCINATES DE MINÉRAUX ABSORPTION DES MINÉRAUX Les sels de minéraux doivent être ionisés dans l intestin Absorbés principalement dans le duodénum, environnement à ph dépendant Participent aux réactions

Plus en détail

Les herpèsvirus. Henri Agut Service de Virologie, ER1 DETIV CERVI, Hôpital Pitié-Salpêtrière, UPMC, Paris.

Les herpèsvirus. Henri Agut Service de Virologie, ER1 DETIV CERVI, Hôpital Pitié-Salpêtrière, UPMC, Paris. Les herpèsvirus Henri Agut Service de Virologie, ER1 DETIV CERVI, Hôpital Pitié-Salpêtrière, UPMC, Paris henri.agut@psl.aphp.fr Herpesvirales : un ordre viral Herpesviridae Alphaherpesvirinae Simplexvirus

Plus en détail

Bases de la réponse immunitaire Introduction aux concepts fondamentaux de l immunologie

Bases de la réponse immunitaire Introduction aux concepts fondamentaux de l immunologie Bases de la réponse immunitaire Introduction aux concepts fondamentaux de l immunologie Adrien Six (adrien.six@upmc.fr) Université Pierre et Marie Curie février 2008 1. Introduction 2. Composants cellulaires

Plus en détail

Stress oxydant et cancer Lien entre Fer et cancer du foie

Stress oxydant et cancer Lien entre Fer et cancer du foie 17/11/2011 Stress oxydant et cancer Lien entre Fer et cancer du foie Angela Sutton Université Paris 13-UFR SMBH Pierre Nahon service d hépatologie Hôpital Jean Verdier Université Paris 13 Charlotte Bezard

Plus en détail

Le microbiote intesti

Le microbiote intesti Le microbiote intesti Le microbiote intestinal en chiffres 100 000 milliards de bactéries 10 à 20 fois plus que le nombre de cellules de l organisme suivant l âge 1 000 espèces différentes 1 à 2 kg 3,3

Plus en détail

Les cellules dendritiques

Les cellules dendritiques Pour contacter la prof : anjuere@unice.fr Cellule Dendritique = D Lymphocyte T = LT I. Introduction & Définition! dendritiques découvertes en 1973, identification chez la souris d une population de nouvelles

Plus en détail

Physiopathologie de la maladie de Crohn: l'indispensable pour le clinicien. Jean-Pierre Hugot Hopital Robert Debré,Paris

Physiopathologie de la maladie de Crohn: l'indispensable pour le clinicien. Jean-Pierre Hugot Hopital Robert Debré,Paris Physiopathologie de la maladie de Crohn: l'indispensable pour le clinicien Jean-Pierre Hugot Hopital Robert Debré,Paris CONFLITS D INTERET Expertises et financement de congrès: MSD, Abbvie, Biocodex Environmental

Plus en détail

Les cellules dendritiques

Les cellules dendritiques Les cellules dendritiques Bernard Bonnotte, Cyril Hoarau, Michelle Rosenzwaig, Pierre Bongrand, Estelle Seillès, Nils-Olivier Olsson I-Introduction... 2 II-Origine et sous-types des cellules dendritiques...

Plus en détail

MICROBIOTE INTESTINAL UN ORGANE VITAL, A DECOUVRIR

MICROBIOTE INTESTINAL UN ORGANE VITAL, A DECOUVRIR MICROBIOTE INTESTINAL UN ORGANE VITAL, A DECOUVRIR Points essentiels - Plusieurs centaines d espèces bactériennes colonisent le tube digestif. - Cette biomasse bactérienne exerce des effets physiologiques

Plus en détail

Dr José Boucraut.

Dr José Boucraut. Notions générales sur les mécanismes de tolérance immunitaire et de contrôle de la réponse immune et d échappement conduisant aux processus pathologiques : autoimmuns, allergiques,. Dr José Boucraut jose.boucraut@univ-amu.fr

Plus en détail

Fernando Alvarez, M.D.

Fernando Alvarez, M.D. Fernando Alvarez, M.D. Professor of Pediatrics Director, Liver Transplant Program Hôpital Sainte-Justine Université de Montréal Programme 1) Diagnostic différentiel d une augmentation des transaminases

Plus en détail

Le système de défense de l organisme

Le système de défense de l organisme Le système de défense de l organisme Chapitre 12 Marieb (2008) Le corps humain et les risques du travail. 101-ZFA-JQ Esteban Gonzalez Le système excréteur comprend de glandes Quelle est l unité de fonctionnement

Plus en détail

Utilisation des probiotiques en production bovine

Utilisation des probiotiques en production bovine Utilisation des probiotiques en production bovine Probiotiques: Définition classique Il s agit de microorganismes vivants qui ajoutés à la diète de l animal apportent des effets bénéfiques en favorisant

Plus en détail

Toxicologie générale et immunotoxicité

Toxicologie générale et immunotoxicité Toxicologie générale et immunotoxicité Pr Marc Pallardy, Toxicologie et INSERM UMR-S 749 Faculté de Pharmacie, Université Paris-Sud 11 Réponse immunitaire innée: nonspécifique d antigène Barrières physiques

Plus en détail

IMMUNOLOGIE. L antigène sera identifié par le site anticorps et / ou le récepteur lymphocytaire. L haptène est une partie de l antigène.

IMMUNOLOGIE. L antigène sera identifié par le site anticorps et / ou le récepteur lymphocytaire. L haptène est une partie de l antigène. IMMUNOLOGIE I- LES PARTENAIRES DE LA REPONSE IMMUNOLOGIQUE Une réponse immune apparait quand l organisme détecte l existence d un signal anormal, la plupart du temps une protéine appelée immunogène. Une

Plus en détail

Thème 3-A TP1 : La réaction inflammatoire

Thème 3-A TP1 : La réaction inflammatoire Thème 3-A TP1 : La réaction inflammatoire L objectif est de caractériser la réaction inflammatoire, à différentes échelles d observation (macroscopique, microscopique et moléculaire). Lycée E. Delacroix

Plus en détail

Le Poumon et le Plasmodium MCS Parzy D. Prof Fumoux F Dr Gazin Dr Gazin P UR3P

Le Poumon et le Plasmodium MCS Parzy D. Prof Fumoux F Dr Gazin Dr Gazin P UR3P Relations hôtes parasites Le Poumon et le Plasmodium MCS Parzy D. Prof Fumoux F Dr Gazin P 1 Paludisme Un mort toutes les 30 secondes En France 5 à 6000 cas /an P. falciparum : 84% Accès graves : 3 à 6%

Plus en détail

Castex. Cytotoxicité. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. (Mise ligne 09/04/10 LIPCOM-RM)

Castex. Cytotoxicité. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. (Mise ligne 09/04/10 LIPCOM-RM) Réponses Immunitaires à médiation cellulaire Françoise CASTEX, PhD CNRS-UMR 5232, CPID UFR Pharmacie francoise.castex@univ-montp1.fr i t f Cytotoxicité Ag et CMH dépendante CTL, Ag indépendante et CMH

Plus en détail

Immunité adaptative : Lymphocytes T régulateurs et notion de tolérance

Immunité adaptative : Lymphocytes T régulateurs et notion de tolérance Immunité adaptative : Lymphocytes T régulateurs et notion de tolérance François Lemoine, Yvon Lebranchu, Olivier Boyer, Marie Christine Béné, Yacine Taoufik I-Définition... 2 II-La tolérance centrale et

Plus en détail

Éviter une réponse inappropriée

Éviter une réponse inappropriée Une réponse immunitaire "efficace" Quelques rappels : Mécanismes de protection Implication du système immunitaire dans l homéostasie de l organisme Élimination de cellules en apoptose Relations potentielles

Plus en détail

Comment améliorer la santé digestive du porcelet?

Comment améliorer la santé digestive du porcelet? Maîtrise des phases critiques en élevage porcin : Comment améliorer la santé digestive du porcelet? Pierre Rondia* et José Wavreille** Centre wallon de recherches agronomiques *Unité Nutrition animale

Plus en détail

BISGLYSCINATES DE MINÉRAUX

BISGLYSCINATES DE MINÉRAUX BISGLYSCINATES DE MINÉRAUX ABSORPTION DES MINÉRAUX Les sels de minéraux doivent être ionisés dans l intestin Absorbés principalement dans le duodénum, environnement à ph dépendant Participent aux réactions

Plus en détail

Inflammation. = réaction des tissus à une lésion

Inflammation. = réaction des tissus à une lésion Inflammation = réaction des tissus à une lésion Déclenchée suite à : Un traumatisme physique (coup) Une chaleur intense (brûlure) Irritation chimique Une infection L inflammation: Empêche la propagation

Plus en détail

CORRIGÉ DU CONCOURS Berck sur Mer 2014 (École de Masso-Kinésithérapie)

CORRIGÉ DU CONCOURS Berck sur Mer 2014 (École de Masso-Kinésithérapie) CORRIGÉ DU CONCOURS Berck sur Mer 2014 (École de Masso-Kinésithérapie) Biologie : correction réalisée par Mr LAIGNIER Laurent Correction proposée et non officielle Toute reproduction interdite www ma-prepa-concours.com

Plus en détail

LES MECANISMES IMMUNITAIRES DE LUTTE CONTRE L INFECTION HEPATIQUE PAR LE VIRUS DE L HEPATITE MURINE DE TYPE 3

LES MECANISMES IMMUNITAIRES DE LUTTE CONTRE L INFECTION HEPATIQUE PAR LE VIRUS DE L HEPATITE MURINE DE TYPE 3 SYNTHESE BIBLIOGRAPHIQUE EN BIOLOGIE ET BIOTECHNOLOGIE Mars 2013 LES MECANISMES IMMUNITAIRES DE LUTTE CONTRE L INFECTION HEPATIQUE PAR LE VIRUS DE L HEPATITE MURINE DE TYPE 3 Par Marie-Charlotte Manus

Plus en détail

Pourquoi les nourrissons sont-ils plus sensibles aux maladies infectieuses et moins répondeurs aux vaccins?

Pourquoi les nourrissons sont-ils plus sensibles aux maladies infectieuses et moins répondeurs aux vaccins? Pourquoi les nourrissons sont-ils plus sensibles aux maladies infectieuses et moins répondeurs aux vaccins? Arnaud Marchant Institut d Immunologie Médicale Université Libre de Bruxelles Mortalité infantile

Plus en détail

LE SYSTEME IMMUNITAIRE

LE SYSTEME IMMUNITAIRE LE SYSTEME IMMUNITAIRE I/ Définition Mécanismes physiologique ; défendre l'organisme contre : certains agents pathogènes les substances étrangères ou anormales (micro organismes = bactérie, parasite, virus,...)

Plus en détail

Oxyde de zinc: Quels sont ses intérêts et limites et pourra-t-il être autorisé en France? Didier Gaudré 2 juillet 2014

Oxyde de zinc: Quels sont ses intérêts et limites et pourra-t-il être autorisé en France? Didier Gaudré 2 juillet 2014 Oxyde de zinc: Quels sont ses intérêts et limites et pourra-t-il être autorisé en France? Didier Gaudré 2 juillet 2014 Distinguer teneur alimentaire et usage médicamenteux de l oxyde de zinc Teneur alimentaire

Plus en détail

Pouvoir pathogène et virulence

Pouvoir pathogène et virulence Jeudi 9 Avril 2009 10h30 à 11h30 Biologie des Procaryotes et des Virus Pr.Domont Binôme 22 : Christophe et Marie-Aline Nombre de Pages : 5 Pouvoir pathogène et virulence Nous avons vu des mécanismes de

Plus en détail

Protocoles 59 good 26/01/10 15:26 Page 17. Oh my gut!

Protocoles 59 good 26/01/10 15:26 Page 17. Oh my gut! Protocoles 59 good 26/01/10 15:26 Page 17 Oh my gut! Protocoles 59 good 26/01/10 15:26 Page 18 Microbes : amis ou ennemis? intestins Notre corps est constitué d environ 10 14 cellules humaines, soit un

Plus en détail

Les PROBIOTIQUES sont excellentes pour

Les PROBIOTIQUES sont excellentes pour D Des millions d Qu est- ce- que le Probiotic? e bactéries probiotique Qu est- ce- que le Probiotic Des millions de bactéries probiotiques peuplent notre intestin. Ces bactéries sont recensées parmi plus

Plus en détail

PRATIQUE DU SPORT ET TROUBLES DE L IMMUNITÉ

PRATIQUE DU SPORT ET TROUBLES DE L IMMUNITÉ Une notion à prendre en compte est l association de la pratique sportive à des troubles de l immunité en cas d entrainement intensif ou d efforts soutenus. Comme les probiotiques ont montré leur efficacité

Plus en détail

1 Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s)?

1 Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s)? 1 Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s)? A. Les molécules du Complexe Majeur d Histocompatibilité (CMH) de classe I lient les épitopes T dans le cytoplasme B. Les

Plus en détail

Biotechnologie et médicaments biologiques

Biotechnologie et médicaments biologiques Biotechnologie et médicaments biologiques I. Les médicaments biologiques 1. Marché biopharmaceutique 2. Différents types de médicaments biologiques 2.1. Les protéines 2.2. Les anticorps monoclonaux 2.1.1.

Plus en détail

LES HYPERSENSIBILITES

LES HYPERSENSIBILITES LES HYPERSENSIBILITES 1. Définition immunologique Maladies dues à des effecteurs de l immunité spécifique M inflammatoires chroniques M allergiques M autoimmunes 2. Définition allergologique HS allergique:

Plus en détail

L HYPERPERMÉABILITÉ INTESTINALE, CARREFOUR DES PATHOLOGIES

L HYPERPERMÉABILITÉ INTESTINALE, CARREFOUR DES PATHOLOGIES L HYPERPERMÉABILITÉ INTESTINALE, CARREFOUR DES PATHOLOGIES Quel lien relie des pathologies aussi diverses que l asthme, l eczéma, les tendinites à répétition, la polyarthrite rhumatoïde, les infections

Plus en détail

Le Pied de Charcot chez le Diabétique. William Jeffcoate Foot Ulcer Trials Unit, City Hospital, Nottingham, UK

Le Pied de Charcot chez le Diabétique. William Jeffcoate Foot Ulcer Trials Unit, City Hospital, Nottingham, UK Le Pied de Charcot chez le Diabétique William Jeffcoate Foot Ulcer Trials Unit, City Hospital, Nottingham, UK wjeffcoate@futu.co.uk Le Pied de Charcot chez le Diabétique 1831 Mitchell JK Tuberculose du

Plus en détail

Partie 1. QCM (3 points)

Partie 1. QCM (3 points) DS IMMUNOLOGIE Partie 1 Question de synthèse (5 points) Rappels : Synthèse = on attend une réponse construite (intro, développement, conclusion) mais les exigences sont moindres que pour une ROC, la question

Plus en détail

III Corps humain et santé. Le syndrome de l'immunodéficience acquise personnes ont découvert leur séropositivité en France en 2010.

III Corps humain et santé. Le syndrome de l'immunodéficience acquise personnes ont découvert leur séropositivité en France en 2010. III Corps humain et santé A Le système immunitaire I : le VIH / sida Le syndrome de l'immunodéficience acquise Les 10 chiffres clés du sida en France et dans le monde 34 millions de personnes vivaient

Plus en détail