Charte de Développement Durable

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Charte de Développement Durable"

Transcription

1 Charte de Développement Durable Comité de Développement Durable : Président : Didier MAROILLEY (PDG) Membres du Comité restreint : Jean-Christophe DREYFUS (Directeur Général). Suppléante : Aurélie CARSENTI (Acheteuse) Lara JOUAN (Responsable Administratif et Financier). Eric LEFORT (Directeur Commercial). Suppléante : Audrey SIBOIS (Responsable Administratif des Ventes). Marion MAROILLEY (Responsable de Communication Externe). Suppléante : Roseline PIGNARD (Responsable Marketing). Florent PIPONNIER (Stagiaire Ingénieur Matériaux et Animateur RSE). Membres additionnels pour le comité élargi : Marie Giroux (Responsable fabrication) Denis MORIZOT (Responsable Logistique). Suppléant : Pascal BILCIK (Assistant Administratif Entrepôt). Gérard GUETAT (Responsable Design et Collection). Charte votée à l unanimité par le Comité Elargi de Développement Durable au cours de la séance du 14/10/2013.

2 Sommaire Note du Président...2 I. Préambule...3 II. Comité de Développement Durable...4 III. Cadre et mode d application...5 IV. Droits de l Homme...5 V. Droits du travail...5 VI. Environnement...6 VII. Lutte contre la corruption...6 1

3 Note du Président Depuis sa création en 1997, Festilight s efforce d appliquer et de diffuser dans ses activités les valeurs qui lui sont chères. Comme beaucoup d acteurs de la vie économique, nous avons pris conscience des nombreux défis auxquels les entreprises comme la nôtre doivent faire face et de nos responsabilités vis-à-vis de toutes nos parties prenantes ou de l environnement. Ainsi, à travers cette Charte de Développement Durable et son soutien aux dix principes du Pacte Mondial des Nations Unies, Festilight a décidé de formaliser ses valeurs et engagement concernant la protection des droits de l Homme et des travailleurs, la protection de l environnement et la lutte contre la corruption. Cette charte, en plus de représenter nos valeurs fondamentales, exprime nos engagements individuels et collectifs. Il est de notre devoir à tous de s accomplir dans le respect et la promotion de ces règles, pour se rendre dignes des responsabilités et de la confiance qui nous sont accordées. Didier Maroilley Président Directeur Général de Festilight 2

4 I. Préambule La présente charte s applique à minima au sein de l entreprise Festilight et dans le cadre de toutes ses activités. Cependant, dans sa volonté de participer à la diffusion des valeurs relatives aux droits de l Homme, aux droits du travail, à la protection de l environnement et en accord avec son engagement sociétal, Festilight diffuse cette charte auprès de toutes ses parties prenantes. En particulier, Festilight encourage ses sous-traitants et fournisseurs à appliquer chacun des principes de cette charte. Cette charte a été pensée et rédigée dans un esprit d universalité qui s appuie sur les 10 principes du Pacte Mondial (articles IV à VI) inspiré des textes suivants : - La Déclaration Universelle des droits de l Homme, - La Déclaration de l Organisation Mondiale du Travail relative aux principes et droits fondamentaux du travail, - La Déclaration de Rio sur l environnement et le développement. Festilight, son PDG et ses salariés adhèrent à ces principes en pleine conscience de leur engagement et des responsabilités qu ils impliquent en datant et signant une lettre d engagement (voir dernière page). 3

5 II. Comité de Développement Durable Art. II.1. Un comité de Développement Durable représentatif, présidé par le Président Directeur Général de Festilight, est créé au sein de l entreprise. Art. II.2. Les membres du comité de Développement Durable, au nombre de 8 (huit), sont nommés parmi les salariés par Didier Maroilley, dans le respect de la diversité de l entreprise. Art. II.3. Tout salarié ou toute organisation de salariés peut, de plein droit, contester auprès de la direction, par écrit, la nomination de l un ou plusieurs membres du comité de Développement Durable. En cas d absence d accord entre ledit salarié ou ladite organisation et la direction à propos de cette (ces) nomination(s), la correspondance entre ce salarié, la direction et/ou le comité de Développement Durable, devra être rapportée et expliquée objectivement dans les rapports périodiques de l entreprise sur la RSE. Art. II.4. La mission du comité de Développement Durable est d élaborer, faire évoluer et faire respecter la présente charte de Développement Durable. Art. II.5. Le Comité de Développement Durable peut être réuni de manière restreinte ou élargie, respectivement autour de 5 (cinq) membres ou 8 (huit) membres désignés spécifiquement par le Président du Comité. Art. II.6. Le Comité élargi se réuni une fois par an pour statuer sur les modifications de la présente charte ou de la politique de développement durable de l entreprise. Art. II.7. Le comité de Développement Durable restreint se réunit régulièrement pour suivre les avancées des pratiques de l entreprise le concernant. Il peut également être réuni de manière extraordinaire sur saisine de toute partie prenante de l entreprise, pour statuer sur les questions le concernant. Art. II.8. Toute infraction à la présente charte de Développement Durable doit être rapportée au comité de Développement Durable restreint qui les étudie, élabore et fait appliquer des plans d action pour y remédier. 4

6 Art. II.9 Toute partie prenante peut faire appel d une décision rendue par le Comité restreint auprès du comité élargi qui doit alors se réunir de manière extraordinaire dans les délais les plus brefs pour statuer sur le litige. III. Cadre et mode d application Art.III.1 La présente charte s applique à toutes les activités de Festilight et de ses filiales. Art.III.2 Festilight et ses salariés s engagent, par la présente charte, à diffuser les valeurs qu elle défend à ses parties prenantes. Art.III.3 Festilight et ses salariés veillent à ce que ses parties prenantes économiques, notamment ses soustraitants et fournisseurs, se soumettent à minima aux principes édictés par les diverses conventions et textes internationaux cités en préambules et/ou les aident à élaborer les plans d action nécessaires pour se conformer à la présente charte. IV. Droits de l Homme Art.IV.1 Festilight et ses salariés s engagent à promouvoir et à respecter la protection du droit international relatif aux droits de l homme dans leur sphère d influence. Art.IV.2 Festilight, ses salariés et ses propres compagnies veillent à ne pas se rendre complices de violation des droits de l Homme. V. Droits du travail Art.V.1 Festilight et ses salariés s engagent à respecter la liberté d association et à reconnaître le droit de négociation collective. Art.V.2 Festilight et ses salariés veillent à l élimination de toute forme de travail forcé ou obligatoire. 5

7 Art.V.3 Festilight et ses salariés veillent à l abolition effective du travail des enfants. Art.V.4 Festilight et ses salariés veillent à l élimination de la discrimination en matière d emploi et de profession. VI. Environnement Art.VI.1 Festilight et ses salariés s engagent à appliquer l approche de précaution face aux problèmes touchant l environnement. Art.VI.2 Festilight et ses salariés s engagent à entreprendre des initiatives tendant à promouvoir une plus grande responsabilité en matière d environnement Art.VI.3 Festilight et ses salariés s engagent à favoriser la mise au point et la diffusion de technologies respectueuses de l environnement. VII. Lutte contre la corruption Art.VII.1 Festilight et ses salariés s engagent à agir contre la corruption sous toutes ses formes, y compris l'extorsion de fonds et les pots-de-vin. 6

8 Engagement personnel pour le Développement Durable Je, soussigné., m engage à adopter une conduite conforme aux principes et règles énoncés dans la Charte de Développement Durable (disponible à l accueil et sur l intranet), en toute circonstance de ma vie professionnelle au sein de l entreprise Festilight. Je m engage également à éviter toute situation qui pourrait mettre Festilight en défaut vis-à-vis des principes de cette charte. Enfin, je m engage à signaler au Comité de Développement Durable tout comportement ou toute situation susceptible de mettre Festilight en défaut vis-à-vis de cette charte. Fait à.., le / /. Signature :

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CHARTE ÉTHIQUE GROUPE L électricité n est pas un bien comme un autre : c est pourquoi la produire, la transporter, la distribuer et la commercialiser concourent à une mission d intérêt général. Cette mission

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014 COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES Paris, le 09/05/2014 1 1 Global Compact o Lancé en 2000, le Pacte Mondial des Nations Unies est un

Plus en détail

Congrès 2013. Atelier RSE Intervention de Roger LUNEL représentant d AFNOR Certification

Congrès 2013. Atelier RSE Intervention de Roger LUNEL représentant d AFNOR Certification Congrès 2013 Atelier RSE Intervention de Roger LUNEL représentant d AFNOR Certification Norme Internationale ISO 26000, lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale, Une réponse au 10 principes

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Lancée en 2000 par l Organisation des Nations Unies, le Pacte Mondial est une initiative destinée à rassembler les entreprises, les organismes

Plus en détail

Le Pacte Mondiale des Nations Unies

Le Pacte Mondiale des Nations Unies Le Pacte Mondiale des Nations Unies CITET, Tunis - 20 Octobre 2011 «Séminaire de sensibilisation sur la responsabilité sociétale de l entreprise (RSE) dans le secteur hôtelier en Tunisie» Sami Marrouki

Plus en détail

RAPPORT 2014 UNITED NATIONS GLOBAL COMPACT

RAPPORT 2014 UNITED NATIONS GLOBAL COMPACT RAPPORT 2014 UNITED NATIONS GLOBAL COMPACT Paris, le 22 juillet 2015 PRESENTATION DU GROUPE GESTI PRO Raison Sociale : GESTIPRO SA Statut : SAS au capital de 500 000,00 Activité : Mise en Propreté de tous

Plus en détail

Charte RSE fournisseurs

Charte RSE fournisseurs Charte RSE fournisseurs La Fnac s'est engagée à respecter et à promouvoir dans ses activités et sa sphère d'influence les principes relatifs aux Droits de l'homme, au Droit du Travail, à l'environnement

Plus en détail

Global Compact / Communication sur le progrès 2015. 1. Introduction

Global Compact / Communication sur le progrès 2015. 1. Introduction Global Compact / Communication sur le progrès 2015 1. Introduction Nous, Catherine Desportes, Eric Chaouat et Jérôme Picant, associés du cabinet Mille-Alliance, confirmons l adhésion de Mille- Alliance

Plus en détail

Généralités. Période couverte par votre Communication sur le progrès (COP) Du : 09/09/13 Au : 01/09/14

Généralités. Période couverte par votre Communication sur le progrès (COP) Du : 09/09/13 Au : 01/09/14 Généralités Période couverte par votre Communication sur le progrès (COP) Du : 09/09/13 Au : 01/09/14 Déclaration de soutien continu par le Président directeur général (PDG) Paris, le 01/09/2014 À nos

Plus en détail

WWW.SVPTRANSPORT.COM

WWW.SVPTRANSPORT.COM WWW.SVPTRANSPORT.COM 1 Renouvellement de notre engagement SVP TRANSPORT est inscrite dans une démarche de développement durable depuis de nombreuses années. Notre adhésion au Pacte Mondial des Nations

Plus en détail

GLOBAL COMPACT COP Mars 2014 SOMMAIRE

GLOBAL COMPACT COP Mars 2014 SOMMAIRE GLOBAL COMPACT COP Mars 2014 SOMMAIRE LA DECLARATION PRESENTATION DE LA SOCIETE LES 10 PRINCIPES DU PACTE MONDIAL PRINCIPE RELATIFS AUX DROITS DE L HOMME PRINCIPES RELATIFS AUX CONDITIONS DE TRAVAIL PRINCIPES

Plus en détail

Le 08 décembre 2014. PACTE MONDIAL utb

Le 08 décembre 2014. PACTE MONDIAL utb Le 08 décembre 2014 PACTE MONDIAL utb CoP 2014 SOMMAIRE 1- ENGAGEMENT DE SOUTIEN AU PACTE MONDIAL DU PDG 2- PRESENTATION D UTB 3- ACTIONS PRATIQUES ET MESURE DES RESULTATS Principes illustrés dans cette

Plus en détail

CHARTE DE RESPONSABILITE SOCIETALE DE L'ENTREPRISE

CHARTE DE RESPONSABILITE SOCIETALE DE L'ENTREPRISE CHARTE DE RESPONSABILITE SOCIETALE DE L'ENTREPRISE Notre engagement à compter de 2014: Contribuer au développement durable Gouvernance Pilier Economique Pilier Environnement Pilier Social Nettoyage 2001

Plus en détail

Entreprendre autrement avec le Global Compact 24 octobre 2013 World Forum Lille

Entreprendre autrement avec le Global Compact 24 octobre 2013 World Forum Lille Entreprendre autrement avec le Global Compact 24 octobre 2013 World Forum Lille Session animée par Geert Demuijnck, professeur d éthique de l entreprise à l EDHEC Business School PLAN I. Présentation du

Plus en détail

PACTE MONDIAL L engagement du Groupe CIS

PACTE MONDIAL L engagement du Groupe CIS PACTE MONDIAL L engagement du Groupe CIS Depuis 1992, CIS a développé une gamme complète de services pour ses clients du secteur pétrolier et parapétrolier (Total, Shell, Bouygues, Technip, KBR, Hyundaï,

Plus en détail

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group «Comment Vignal Lighting Group intègre les problématiques de développement durable dans son activité» Page 1 Mot du Président Le Développement

Plus en détail

MICHAUD COP 2015 03/12/15. Communication sur le progrès

MICHAUD COP 2015 03/12/15. Communication sur le progrès Communication sur le progrès Période couverte par la COP : décembre 2014 décembre 2015 A -Déclaration de soutien continu par le Président Directeur Général B- Principes relatifs aux droits de l homme Principe

Plus en détail

PARIS. Communication Pacte Mondial de Cegelec Paris

PARIS. Communication Pacte Mondial de Cegelec Paris Communication Pacte Mondial de Cegelec Paris Sommaire Introduction....3 1) L engagement du Président Directeur Général de Cegelec Paris...4 2) Description des actions pratiques menées et les processus

Plus en détail

ADHESION AU PACTE MONDIAL

ADHESION AU PACTE MONDIAL mars 2015 ADHESION AU PACTE MONDIAL COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2014/2015 Le Groupe Burlat Création en 1985 45 collaborateurs Gestion de l information : Dématérialisation et mise en page de tous support.

Plus en détail

United Nations. Global Compact. Communication sur le progrès. Rapport 2013. Jeudi 12 septembre 2013. Génie des Lieux 25 rue d Alsace 75010 PARIS

United Nations. Global Compact. Communication sur le progrès. Rapport 2013. Jeudi 12 septembre 2013. Génie des Lieux 25 rue d Alsace 75010 PARIS United Nations Global Compact Communication sur le progrès Rapport 2013 Jeudi 12 septembre 2013 Génie des Lieux 25 rue d Alsace 75010 PARIS Contacts Destinataire Ban KI-MOON Secrétaire Général des Nations

Plus en détail

La RSE Corinne DELPUECH 09/02/06

La RSE Corinne DELPUECH 09/02/06 La RSE Corinne DELPUECH Responsabilité Sociale de l Entreprise et Développement Durable Concepts Cadre juridique 1 Développement Durable Parties prenantes Responsabilité environnementale Ethique Responsabilité

Plus en détail

FAVI Le Laiton Injecté

FAVI Le Laiton Injecté FAVI Le Laiton Injecté SOMMAIRE Lettre d adhésion et de soutien Présentation de l entreprise Politique QSE-DD de l entreprise Principes illustrés & Actions menées Lettre d adhésion et de soutien Présentation

Plus en détail

Communication sur le progrès

Communication sur le progrès Siège Social 16, rue Vivienne 75002 Paris Tél. : 33 (0)1 55 35 70 00 Fax : 33 (0)1 55 35 75 00 E-mail : contact@groupe-bpi.com www.groupe-bpi.com www.pactemondial.org www.unglobalcompact.org Table des

Plus en détail

CHARTE de développement durable

CHARTE de développement durable CHARTE de développement durable Nos engagements Politique des Ressources Humaines (GPEC) Depuis 2010, Umanis a nitié une politique de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC). La GPEC

Plus en détail

Communication sur le progrès 2014

Communication sur le progrès 2014 Pacte Mondial Communication sur le progrès 2014 Imprimerie CCI Marseille Déclaration de notre soutien continu au Pacte Mondial Je déclare en cette année 2014, le soutien de l Imprimerie CCI aux dix principes

Plus en détail

Communication sur nos progrès 2014

Communication sur nos progrès 2014 Communication sur nos progrès 2014 J ai le plaisir de renouveler et de réaffirmer, cette année encore, l engagement du Groupe INTM auprès du Pacte Mondial des Nations-Unies. Depuis toujours, INTM s engage

Plus en détail

Le contexte international: de l ISO 26000 à l évolution de la GRI

Le contexte international: de l ISO 26000 à l évolution de la GRI Le contexte international: de l ISO 26000 à l évolution de la GRI Pierre Mazeau Conférence OREE «EMAS : un outil pour le reporting environnemental dans le cadre des démarches de responsabilité sociétale

Plus en détail

2.5. Pacte mondial des Nations Unies

2.5. Pacte mondial des Nations Unies 2.5. Pacte mondial des Nations Unies Priorité stratégique : soutenir les principes du Pacte Nous sommes l un des signataires du Pacte, la plus importante initiative au monde dans le domaine de la responsabilité

Plus en détail

PACTE MONDIAL ENGAGEMENT ET COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS

PACTE MONDIAL ENGAGEMENT ET COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS PACTE MONDIAL ENGAGEMENT ET COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS 2013 SOMMAIRE Engagement de SSI Service 3 Nos objectifs 4-6 Nos réalisations 7-12 Les résultats 13-15 Conclusion 16 2 L ENGAGEMENT DE SSI SERVICE

Plus en détail

Charte des valeurs NIEDAX GROUP - Code de Conduite -

Charte des valeurs NIEDAX GROUP - Code de Conduite - Charte des valeurs NIEDAX GROUP - Code de Conduite - Version 1.0 Principes et lignes directrices des entreprises de NIEDAX GROUP pour un management socialement responsable Page 1 sur 7 Charte des valeurs

Plus en détail

Charte des Achats Responsables

Charte des Achats Responsables Charte des Achats Responsables Norske Skog Golbey Avant-propos Depuis plus de 10 ans, Ouverture, Honnêteté et Coopération sont les trois valeurs fondamentales qui guident nos comportements et nos décisions

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2013. PRINCIPES 8, 6, 1 et 10 DU PACTE MONDIAL

COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2013. PRINCIPES 8, 6, 1 et 10 DU PACTE MONDIAL COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2013 PRINCIPES 8, 6, 1 et 10 DU PACTE MONDIAL L engagement de la Direction Générale En qualité de Directeur Général de Telindus France, je réitère mon engagement à soutenir

Plus en détail

Communication sur le progrès 2013

Communication sur le progrès 2013 Communication sur le progrès 2013 Pacte Mondial Global Compact Programme des Nations-Unies Paris, Janvier 2014 Sommaire 1. Le Pacte Mondial, définition et principes 3 2. 5 3. 6 4. sur les l Homme 8 5.

Plus en détail

RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES: ENJEuX, OUTILS ET PERSPECTIVES. Erwan Mouazan - EcoRes

RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES: ENJEuX, OUTILS ET PERSPECTIVES. Erwan Mouazan - EcoRes RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES: ENJEuX, OUTILS ET PERSPECTIVES Erwan Mouazan - EcoRes Plan de la présentation QUELS ENJEUX/CHALLENGES? QUELS OUTILS? GRI GLOBAL COMPACT ISO26000 EMAS/ISO14001

Plus en détail

Le Groupe et sa. culture. Culture Éthique Code de conduite

Le Groupe et sa. culture. Culture Éthique Code de conduite Le Groupe et sa culture Culture Éthique Code de conduite Sommaire L importance de la culture dans notre Groupe 03 Les éléments fondamentaux de notre culture 04 Notre vocation Nos finalités Nos valeurs

Plus en détail

Global Compact Communication On Progress 2013

Global Compact Communication On Progress 2013 Global Compact Communication On Progress 2013 PMO sarl 56 rue de Londres 75008 PARIS +33 (0) 684 443 448 Tél +33 (0) 176 210 293 Fax +33 (0) 959 263 256 pmorg.com Siren 480 196 705 RCS Paris APE 7022Z

Plus en détail

VERSION 14-07. Engagement de développement durable applicable aux fournisseurs

VERSION 14-07. Engagement de développement durable applicable aux fournisseurs Engagement de développement durable applicable aux fournisseurs 1 PRÉAMBULE Le groupe AREVA a placé le développement durable au cœur de sa stratégie. Il adhère au Pacte Mondial de l ONU et aux Principes

Plus en détail

Communication de progrès 2015

Communication de progrès 2015 Communication de progrès 2015 Un engagement continu Kingsway Group s est beaucoup développé ces derniers mois afin de bonifier et améliorer sa position de leader sur son marché en France et en Europe.

Plus en détail

CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS

CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS Construire l avenir, c est notre plus belle aventure J e suis convaincu que la performance globale de Bouygues est intrinsèquement liée à celle de nos fournisseurs

Plus en détail

COP PACTE MONDIAL AUSY DECEMBRE 2014

COP PACTE MONDIAL AUSY DECEMBRE 2014 COP PACTE MONDIAL AUSY DECEMBRE 2014 I DROITS DE L HOMME 1. Les entreprises sont invitées à promouvoir et à respecter la protection du droit international relatif aux droits de l Homme dans leur sphère

Plus en détail

Les droits de l homme et le Global Compact

Les droits de l homme et le Global Compact Les droits de l homme et le Global Compact Pierre Mazeau - Délégué Général Global Compact France Plateforme RSE audition du 28 avril 2014 Le Global Compact Lancé en 2000 par Kofi Annan, Secrétaire Général

Plus en détail

Un engagement durable pour le respect de la nature et des hommes

Un engagement durable pour le respect de la nature et des hommes Un engagement durable pour le respect de la nature et des hommes Communication sur le progrès 2014 C est naturel de faire plaisir 1 SOMMAIRE 1. Généralités société 3 1.1 Présentation de la société 3 1.2

Plus en détail

CREDIT EXPERT GESTION TVA FR 89 2015/2016

CREDIT EXPERT GESTION TVA FR 89 2015/2016 Communication sur le Progrès 2015/2016 GESTION CREDIT EXPERT GESTION CREDIT EXPERT I 9 11 Avenue de la Garonnette I Tél. +33(0) 5 61 14 78 18 I Fax. +33(0) 5 61 14 78 28 I TVA FR 89 302592431 I RCS Toulouse

Plus en détail

Accord mondial d Entreprise Socialement Responsable entre Rhodia et l ICEM

Accord mondial d Entreprise Socialement Responsable entre Rhodia et l ICEM Accord mondial d Entreprise Socialement Responsable entre Rhodia et l ICEM ACCORD SUR LA RESPONSABILITE SOCIALE DU GROUPE RHODIA, Entre : Le Groupe Rhodia, représenté par son Directeur Général, Monsieur

Plus en détail

Communication sur le Progrès. Mai 2014 mai 2015

Communication sur le Progrès. Mai 2014 mai 2015 Communication sur le Progrès Mai 2014 mai 2015 Les dix principes DROITS DE L'HOMME Principe 1: Les entreprises sont invitées à promouvoir et à respecter la protection du droit international relatif aux

Plus en détail

Veuillez recevoir, Monsieur, l expression de ma considération distinguée.

Veuillez recevoir, Monsieur, l expression de ma considération distinguée. Son Excellence Ban Ki-Moon Secrétaire Général L'Organisation des Nations Unies 1 United Nations Plaza New York, New York 10017-3515 Etats Unis Paris, le 22 mai 2012 Objet : Renouvellement d adhésion au

Plus en détail

CHARTE É THIQUE GROUPAMA

CHARTE É THIQUE GROUPAMA CHARTE É THIQUE GROUPAMA 2 Message du directeur général Fidèle à son engagement de satisfaire ses sociétaires et ses clients en leur apportant le meilleur service au meilleur coût, Groupama a développé

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR

CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR 1. Introduction Le groupe Fluidra est fermement engagé dans le respect des principes établis en matière de droits de l homme, du travail, de l environnement et des pratiques

Plus en détail

Charte ISR. Principes retenus par l Ircantec

Charte ISR. Principes retenus par l Ircantec Charte ISR Principes retenus par l Ircantec Septembre 2013 1 Sommaire Présentation de l Ircantec p. 1 Démarche d investisseur socialement responsable : principes généraux p. 2 Actions et obligations d

Plus en détail

Pacte Mondial des Nations-Unies

Pacte Mondial des Nations-Unies Pacte Mondial des Nations-Unies Nos engagements et progrès réalisés Octobre 2012 Notre mission : «Agir sur la qualité de l environnement en offrant des prestations sur mesure dans la confiance et l excellence.»

Plus en détail

AMMPL (BME) Code de conduite

AMMPL (BME) Code de conduite AMMPL (BME) Code de conduite 1 Code de conduite de l'ammpl (BME) I Préambule L'Association Materials Management, Purchasing and Logistics, Association de gestion des Matériaux, des Achats et de la Logistique

Plus en détail

Le Progrès Continu... notre fixation! Communication sur le progrès. www.gris-decoupage.com. Communication sur le progrès 2008. www.unglobalcompact.

Le Progrès Continu... notre fixation! Communication sur le progrès. www.gris-decoupage.com. Communication sur le progrès 2008. www.unglobalcompact. Le Progrès Continu... notre fixation! Communication sur le progrès 2014 Communication sur le progrès 2008 www.gris-decoupage.com www.unglobalcompact.org Engagement de GRIS DECOUPAGE dans le Global Compact

Plus en détail

CODE DE CONDUITE SOCIAL, ETHIQUE ET ENVIRONNEMENTAL

CODE DE CONDUITE SOCIAL, ETHIQUE ET ENVIRONNEMENTAL CODE DE CONDUITE SOCIAL, ETHIQUE ET ENVIRONNEMENTAL Sommaire : Préambule Objectifs du Code de Conduite Textes de référence Les engagements et principes fondamentaux : Promotion et développement des systèmes

Plus en détail

Contenu. COP 2013-2014 1 sur 5

Contenu. COP 2013-2014 1 sur 5 COP 2013-2014 1 sur 5 En cohérence avec le renouvellement d engagement du Président Directeur Général du Groupe, Michel HIBON, cette première communication sur le progrès met l accent sur l implication

Plus en détail

Objet : Renouvellement de notre engagement et soutien aux dix principes du PACTE MONDIAL

Objet : Renouvellement de notre engagement et soutien aux dix principes du PACTE MONDIAL domino assist m domino missions domino staff sports & métiers domino mode & luxe domino labo & tech domino management domino téléservices domino transports domino polska domino holland hc resources Objet

Plus en détail

COMMUNICATION ON PROGRESS JANVIER 2015 Membre du pacte Mondial «Global Compact» depuis le 30 août 2013

COMMUNICATION ON PROGRESS JANVIER 2015 Membre du pacte Mondial «Global Compact» depuis le 30 août 2013 COMMUNICATION ON PROGRESS JANVIER 2015 Membre du pacte Mondial «Global Compact» depuis le 30 août 2013 Fondée le 03 juin 2000, ArchiLog est une société de conseil opérationnel en supply chain, transport,

Plus en détail

Charte Achats et Responsabilité d Entreprise. www.thalesgroup.com

Charte Achats et Responsabilité d Entreprise. www.thalesgroup.com www.thalesgroup.com Charte Achats et Responsabilité d Entreprise Introduction Thales, leader mondial des systèmes d information critiques sur les marchés de l Aéronautique et de l Espace, de la Défense

Plus en détail

VEOLIA TRANSDEV ET LE PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Rapport de communication sur le progrès 2011

VEOLIA TRANSDEV ET LE PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Rapport de communication sur le progrès 2011 VEOLIA TRANSDEV ET LE PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES Rapport de communication sur le progrès 2011 VEOLIA TRANSDEV, ACTEUR DU GLOBAL COMPACT Le Groupe Veolia Transdev, en cohérence avec les valeurs portées

Plus en détail

ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR :

ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR : ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR : Mercredi 2 Février 2011 ----------------------- Mercredi 2 Février 2011 Auteur : Direction Générale EDIPOST Page : 2 sur 13

Plus en détail

CHARTE RSE DES FOURNISSEURS. Engagements attendus des Fournisseurs de BNP Paribas en matière de responsabilité sociale et environnementale

CHARTE RSE DES FOURNISSEURS. Engagements attendus des Fournisseurs de BNP Paribas en matière de responsabilité sociale et environnementale Charte CHARTE RSE DES FOURNISSEURS Engagements attendus des Fournisseurs de BNP Paribas en matière de responsabilité sociale et environnementale En adhérant au Pacte Mondial des Nations Unies (Global Compact

Plus en détail

NORMANDIE. Echafaudages PACTE MONDIAL RAPPORT 2012-2013

NORMANDIE. Echafaudages PACTE MONDIAL RAPPORT 2012-2013 NORMANDIE Echafaudages PACTE MONDIAL COMMUNICATION SUR LE PROGRES RAPPORT 2012-2013 Siège Social :ZA Marchè de Gros - 273 bd Jules Durand - 76600 LE HAVRE Tél 02 35 26 46 87 Fax 02 35 53 97 10 Les 10 principes

Plus en détail

CONSULTATION FABRICATION DE LA MASCOTTE DU CHAMPIONNAT DU MONDE DE HANDBALL MASCULIN 2017

CONSULTATION FABRICATION DE LA MASCOTTE DU CHAMPIONNAT DU MONDE DE HANDBALL MASCULIN 2017 CONSULTATION FABRICATION DE LA MASCOTTE DU CHAMPIONNAT DU MONDE DE HANDBALL MASCULIN 2017 CONTEXTE Le 15 décembre 2011, la Fédération Internationale de Handball (IHF) a désigné la France comme pays hôte

Plus en détail

Grandir. durablement COMMUNICATION DEVELOPPEMENT DURABLE

Grandir. durablement COMMUNICATION DEVELOPPEMENT DURABLE Grandir durablement COMMUNICATION DEVELOPPEMENT DURABLE COMMUNICATION DEVELOPPEMENT DURABLE Le groupe Consort NT est et doit rester une entreprise respectueuse. Respectueuse des femmes et des hommes qu

Plus en détail

Sommaire I. PREAMBULE 4 II. OBJET DE LA CHARTE 4 III. CHAMP D APPLICATION 5

Sommaire I. PREAMBULE 4 II. OBJET DE LA CHARTE 4 III. CHAMP D APPLICATION 5 Charte Internationale des Valeurs Sociales Fondamentales du groupe JCDecaux Édition 2013 Sommaire I. PREAMBULE 4 II. OBJET DE LA CHARTE 4 III. CHAMP D APPLICATION 5 IV. ENGAGEMENTS 6 4.1. Droit de négociation

Plus en détail

Communication sur le Progrès - 2015

Communication sur le Progrès - 2015 Communication sur le Progrès - 2015 Groupe NELITE 20/05/2015 - Version V1 - Nelite France 20 rue Cambon 75001 Paris tel - 01 44 50 39 75 fax 01 74 18 09 85 www.nelite.com global compact - cop 2015. v1.docx

Plus en détail

Communication sur le progrès

Communication sur le progrès Communication sur le progrès Site Web : www.emtechno.fr Site de Bonneville 480, Rue des Cygnes Z.I. des Bordets BP 10108-74134 BONNEVILLE CEDEX Tél : 04 50 97 97 00 - Fax : 04 50 97 97 85 Visioconférence

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis

CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis Avant-propos Chers collaborateurs, Umanis, en tant qu entreprise cotée en Bourse, affirme une volonté

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012 La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & la Norme ISO 26000 Analyse comparée Octobre 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

«RESPONSABILITE SOCIETALE D ENTREPRISE»

«RESPONSABILITE SOCIETALE D ENTREPRISE» «RESPONSABILITE SOCIETALE D ENTREPRISE» Date : 13/04/2015 Engagements Chers collaborateurs, Umanis, en tant qu entreprise cotée en Bourse, affirme une volonté claire de définir son engagement éthique et

Plus en détail

2 ème Communication sur le Progrès sur le Pacte Mondial par E-DEAL

2 ème Communication sur le Progrès sur le Pacte Mondial par E-DEAL 2 ème Communication sur le Progrès sur le Pacte Mondial par E-DEAL E-DEAL SAS 41, rue Périer 92120 Montrouge Tél. : +33 (0)1 73 03 29 80 Fax : +33 (0)1 73 01 69 77 www.e-deal.com RCS Nanterre B 420 688

Plus en détail

COP Pacte Mondial Novembre 2012. ZI 27 rue René Cassin 38521 St Egrève FRANCE. Secretary General United Nations New-York, NY 10017 USA

COP Pacte Mondial Novembre 2012. ZI 27 rue René Cassin 38521 St Egrève FRANCE. Secretary General United Nations New-York, NY 10017 USA COP CETUP 2011-2012 2 ZI 27 rue René Cassin 38521 St Egrève FRANCE Secretary General United Nations New-York, NY 10017 USA St Egrève, le 10 novembre 2011 Monsieur le Secrétaire Général, Par ce présent

Plus en détail

Code de Conduite pour les Fournisseurs

Code de Conduite pour les Fournisseurs Code de Conduite pour les Fournisseurs 2013 Présentation de Duncan Palmer, Directeur financier de Reed Elsevier Notre comportement individuel et collectif est régi par des standards de haut niveau, tels

Plus en détail

Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco. 2 - Code de conduite

Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco. 2 - Code de conduite Code de conduite 1 Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco 2 - Code de conduite Sommaire CODE DE CONDUITE RESPECT - RESPONSABILITE - EXEMPLARITE Message du Président Qu est-ce que le Code

Plus en détail

L art de créer de nouveaux possibles. www.ataraxia.coop

L art de créer de nouveaux possibles. www.ataraxia.coop L art de créer de nouveaux possibles www.ataraxia.coop UN NOM QUI TRADUIT UN CONCEPT Approcher notre public par le questionnement plutôt que les certitudes. Nous pensons en effet que les personnels auxquels

Plus en détail

POINT DE CONTACT NATIONAL MAROCAIN pour les Principes directeurs de l OCDE à l'intention des entreprises multinationales

POINT DE CONTACT NATIONAL MAROCAIN pour les Principes directeurs de l OCDE à l'intention des entreprises multinationales POINT DE CONTACT NATIONAL MAROCAIN pour les Principes directeurs de l OCDE à l'intention des entreprises multinationales LE POINT DE CONTACT NATIONAL MAROCAIN (PCN) En 2009: Adhésion du Royaume du Maroc

Plus en détail

Code d éthique du CIO

Code d éthique du CIO Ce texte est un extrait du document complet. Code d éthique du CIO PRÉAMBULE Le Comité International Olympique, chacun de ses membres comme l administration, les Comités Nationaux Olympiques, les Fédérations

Plus en détail

Objet : Renouvellement de notre engagement et soutien aux dix principes du PACTE MONDIAL

Objet : Renouvellement de notre engagement et soutien aux dix principes du PACTE MONDIAL domino staff domino assist m domino federhis domino polska domino helvetia domino holland hc resources Objet : Renouvellement de notre engagement et soutien aux dix principes du PACTE MONDIAL Cher Secrétaire

Plus en détail

GLOBAL COMPACT COMMUNICATION ON PROGRESS 2014

GLOBAL COMPACT COMMUNICATION ON PROGRESS 2014 GLOBAL COMPACT COMMUNICATION ON PROGRESS Table des matières A. RENOUVELLEMENT DE SOUTIEN AU PACTE MONDIAL 3 B. PRESENTATION DE LA SOCIETE 4 B1. Proposition de valeur 4 B2. Expertise et Savoir-faire 4 B3.

Plus en détail

HAUT-COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME

HAUT-COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME HAUT-COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME Le droit à la vérité Résolution de la Commission des droits de l homme 2005/66 La Commission des droits de l homme, Guidée par la Charte des Nations

Plus en détail

LES NORMES INTERNATIONALES DU TRAVAIL ET LA DÉCLARATION DE PRINCIPES TRIPARTITE SUR LES ENTREPRISES MULTINATIONALES ET LA POLITIQUE SOCIALE

LES NORMES INTERNATIONALES DU TRAVAIL ET LA DÉCLARATION DE PRINCIPES TRIPARTITE SUR LES ENTREPRISES MULTINATIONALES ET LA POLITIQUE SOCIALE LES NORMES INTERNATIONALES DU TRAVAIL ET LA DÉCLARATION DE PRINCIPES TRIPARTITE SUR LES ENTREPRISES MULTINATIONALES ET LA POLITIQUE SOCIALE GithaRoelans, Cheffe d unité Entreprises Multinationales, Département

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE E/CN.4/Sub.2/2003/12/Rev.2 26 août 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION DES DROITS DE L HOMME Sous-Commission de la promotion et de la

Plus en détail

Charte des investisseurs en capital

Charte des investisseurs en capital Juin 2008 Charte des investisseurs en capital Au cours des dernières années, les investisseurs en capital sont devenus des acteurs majeurs de l économie par leur présence dans l actionnariat d un nombre

Plus en détail

Communication de progrès 2013

Communication de progrès 2013 Communication de progrès 2013 La GMF (Garantie Mutuelle des Fonctionnaires) est un acteur important de l assurance des particuliers en France. Avec ses filiales, elle emploie 6787 salariés et a plus de

Plus en détail

L approche Casino en matière de développement durable?

L approche Casino en matière de développement durable? L approche Casino en matière de développement durable? 1 Les principaux enjeux pour Casino Optimiser la conception et la gestion des magasins (énergie, paysage, ) Environnement Maîtriser les impacts du

Plus en détail

ACCORD-CADRE INTERNATIONAL

ACCORD-CADRE INTERNATIONAL ACCORD-CADRE INTERNATIONAL Entre La société European Aeronautic Defence and Space, ci-après dénommée EADS NV, représentée par Jussi ITÄVUORI, Executive Vice President Human Resources D'une part, Et Le

Plus en détail

Programme de formation «CAP RSEA»

Programme de formation «CAP RSEA» Programme de formation «CAP RSEA» Amélioration et mesure de la performance économique, sociale, sociétale et environnementale des Entreprises Adaptées Contexte La RSE se définit comme la responsabilité

Plus en détail

Rapport 2010 Responsabilité Sociale et Environnementale

Rapport 2010 Responsabilité Sociale et Environnementale Rapport 2010 Responsabilité Sociale et Environnementale arval.fr Edito Arval et le développement durable, c est une histoire dans la continuité! Depuis la création de la société en 1989, les principes

Plus en détail

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Dr Hervé LECLET Médecin radiologue Consultant et formateur en management, gestion des risques et évaluation des pratiques en

Plus en détail

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier Code de conduite des fournisseurs de Bombardier 1 À PROPOS DE BOMBARDIER Bombardier croit qu un solide engagement et une approche stratégique à l égard de la responsabilité d entreprise sont essentiels

Plus en détail

Arte Libera STATUTS DE L ASSOCIATION. Une Charte, qui figure en annexe des statuts, précise les principes de l Association.

Arte Libera STATUTS DE L ASSOCIATION. Une Charte, qui figure en annexe des statuts, précise les principes de l Association. Arte Libera STATUTS DE L ASSOCIATION TITRE 1 NOM, SIÈGE, DURÉE, CHARTE, BUT, MOYENS D ACTION Article 1 - Nom, siège, durée L Association Arte Libera sera constituée le 1 er novembre 2002 au sens des articles

Plus en détail

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical?

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Sommaire Synthèse Fiche détaillée Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Quels sont les documents dont le délégué syndical est destinataire? Peut-il

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

LMS World Water Treatment Communication sur le Progrès 2012

LMS World Water Treatment Communication sur le Progrès 2012 LMS World Water Treatment Communication sur le Progrès 2012 LMS World Water Treatment est une PME française de 10 personnes, spécialisée dans la fabrication de systèmes autonomes de traitement de l'eau,

Plus en détail

eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés

eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés R eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés Le droit d expression des salariés Dans toutes les entreprises (associations incluses), quel

Plus en détail

DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S.

DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S. DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S. 1 La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est la déclinaison des principes du développement durable à l échelle de l entreprise. Les

Plus en détail

CHARTE DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE

CHARTE DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE CHARTE DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE 2 Introduction Fondée en 2005, à Paris, I-TRACING est une société de conseil technique, d ingénierie et de services managés spécialisée dans le domaine

Plus en détail

22 avril 2009. l investissement responsable de la maif

22 avril 2009. l investissement responsable de la maif Charte 22 avril 2009 l investissement responsable de la maif objectifs considération sur l investissement responsable les axes d engagement l investissement responsable de la maif /// Préambule La MAIF

Plus en détail

Rapport Développement Durable 2012 En Bref

Rapport Développement Durable 2012 En Bref Rapport Développement Durable 2012 En Bref En septembre 2012, CWT est devenu signataire du Pacte Mondial des Nations Unies et s est engagé par la même à soutenir et appliquer les Dix Principes relatifs

Plus en détail

PREMIERE CONFERENCE DES ÉTATS PARTIES A LA CONVENTION INTERAMERICAINE CONTRE LA CORRUPTION. Buenos Aires, Argentine 2 au 4 mai 2001

PREMIERE CONFERENCE DES ÉTATS PARTIES A LA CONVENTION INTERAMERICAINE CONTRE LA CORRUPTION. Buenos Aires, Argentine 2 au 4 mai 2001 PREMIERE CONFERENCE DES ÉTATS PARTIES A LA CONVENTION INTERAMERICAINE CONTRE LA CORRUPTION Buenos Aires, Argentine 2 au 4 mai 2001 DOCUMENT DE BUENOS AIRES SUR LE MÉCANISME DE SUIVI DE LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail