Optimisation sans contrainte

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Optimisation sans contrainte"

Transcription

1 Optimisation sans contrainte Chercher à minimiser (c est à dire trouver le minimum d ) une fonction coût moyen de production CM(x), chercher à maximiser (c est à dire trouver le maximum d ) une fonction bénéfice B(x), sont des actions qu on peut ranger dans le domaine des mathématiques (ou de l économie) appelé optimisation. Chercher à produire des voitures consommant le moins d essence possible, ou chercher les meilleurs placements financiers pour réduire au maximum ses impôts (on parle alors d optimisation fiscale) sont aussi des actions qui entrent dans le domaine de l optimisation. L écriture C(x) d un coût de production signifie que le coût ne dépend que d un seul paramètre x, il peut bien sûr dépendre de plusieurs paramètres x, y, z Par exemple, le coût de production global d une entreprise, peut dépendre des différents coûts de production d objs x, y, z Dans ce cas, on parle de fonction à plusieurs variables C(x, y, z, ). De même pour le bénéfice, il peut dépendre de la vente d un obj x, ou de la vente de plusieurs objs x, y, z On note alors B(x, y, z, ) la fonction bénéfice des variables x, y, z, Par exemple, le coût de production (exprimé en milliers d euros) de deux objs A B est donné par la formule C = 0,3x + 0,7y 0,5xy + 4,5 où x y représentent les quantités produites des objs A B. Si on regarde la formule en détail, on peut comprendre que 0,3x est le coût de production des x objs A 0,7y est le coût de production des y objs B 0,5xy est l économie liée au fait de produire deux objs à la fois 4,5 est la location de l atelier de production Si on ne produit aucun obj A aucun obj B, le coût (en milliers d euros) est C(0 ; 0) = 0, ,7 0 0, ,5 = 4,5 C est la location de l atelier de production. Si on produit 10 objs A 5 objs B, le coût est de C(10 ; 5) = 0, ,7 5 0, ,5 = 7 Si on produit 4 objs A 15 objs B, le coût est de C(4 ; 15) = 0, ,7 15 0, ,5 = 136,8 Si l obj A est vendu à 1000 euros l unité (c est à dire 1 millier d euros), que l obj B est vendu 700 euros l unité (c est à dire 0,7 millier d euros), le bénéfice (exprimé en milliers d euros) sera alors B = 1x + 0,7y C = x + 0,7y (0,3x + 0,7y 0,5xy + 4,5) 1) Les idées développées pour trouver les minimums maximums des fonctions d une variable seront (en partie) généralisées pour les fonctions de plusieurs variables. Effectuons un résumé de ce qu on sait sur la recherche d extrémums des fonctions d une variable : Soit f: R R une fonction dérivable sur R, soit x 0 R tel que f(x 0 ) soit un maximum local ou un minimum local alors f (x 0 ) = 0. Remarques : Si f(x 0 ) est un maximum ou un minimum pour f, on dit que c est un extrémum pour f. Un maximum global est aussi un maximum local, un minimum global est aussi un minimum local. Donc, si f(x 0 ) est un extrémum global alors on a aussi f (x 0 ) = 0. Définition : Le nombre x 0 tel que f (x 0 ) = 0 s appelle un point critique de f En mathématique, un nombre est souvent appelé point car tout nombre réel est repéré par un point sur la droite graduée. 1

2 Conclusion : Avant de chercher un extrémum d une fonction dérivable f, on doit d abord chercher ses points critiques. Attention, si x 0 vérifie f (x 0 ) = 0, f(x 0 ) n est pas forcément un extrémum local pour f. Par exemple, si f(x) = x 3, alors f (x) = 3x. 0 est un point critique de f car f (0) = 3 0 = 0, mais f(0) = 0 3 = 0 n est ni un maximum local, ni un minimum local pour f. En eff, pour tout x < 0 < y, x 3 < 0 < y 3. Propriété : Si f (x 0 ) = 0 que f (x) change de signe en x 0 alors f(x 0 ) sera un extrémum pour f. C est ce qui est utilisé dans les tableaux de variations. ) Généralisons les idées précédentes aux fonctions de deux variables f(x ; y) Une fonction de deux variables f(x ; y) n est pas forcément croissante ou décroissante sur un intervalle donné, elle peut varier d une certaine façon par rapport à x d une autre par rapport à y. Par exemple f(x ; y) = x y est croissante par rapport à x décroissante par rapport à y. En eff, x 1 < x x 1 y < x y f(x 1, y) < f(x, y) y 1 < y y 1 > y x y 1 > x y f(x, y 1 ) > f(x, y ) La dérivation perm de donner facilement les variations d une fonction f(x ; y) par rapport à chacune des variables : Soit une fonction f de deux variables, on pourra la définir ainsi f: R R f où R = R R est l ensemble des couples de nombre réels (x ; y). R s appelle aussi le plan réel, en référence à l ensemble des coordonnées (x ; y) du plan, c est à dire à l ensemble des points du plan. Nous noterons (x ; y) la dérivée partielle de f par rapport à x obtenue en dérivant la fonction d une x variable x f(x ; y), en considérant y comme une constante, c est à dire comme un nombre fixé. De même, nous noterons (x ; y) la dérivée partielle de f par rapport à y obtenue en dérivant la y fonction d une variable y f(x ; y), en considérant x comme une constante, c est à dire comme un nombre fixé. Remarque : D autres notations peuvent être utilisées pour les dérivées partielles x = xf = 1 f y = yf = f Exemples : Si f(x ; y) = x + 4xy y 3 alors (x ; y) = x y 0 = x + 4y x y (x ; y) = 0 + 4x 1 3y = 4x 3y Si g(x ; y) = 3xe y ln(x) + y alors

3 g x (x ; y) = 3 1 ey 1 x + 0 = 3ey 1 x g y (x ; y) = 3xey = 3xe y + Si h(x ; y) = 4xy e x y + 1 alors h x (x ; y) = 4 1 y e x y + 0 = 4y e x y h y (x ; y) = 4x y ( 1ex y ) + 0 = 8xy + e x y Si f est une fonction de trois variables (x, y, z) f(x, y, z), on notera (x, y, z), (x, y, z) (x, y, z) x y z ses dérivées partielles par rapport aux variables x, y z. Exemple : Si f(x ; y ; z) = 3zx + y alors (x, y, z) = 3z = 3z x (x, y, z) = 0 + y = y y (x, y, z) = 3 1 x + 0 = 3x z Remarque : On range souvent les dérivées partielles d une fonction f dans une matrice une seule colonne, appelée gradient de f. On note cte matrice x f = [ y ] On peut aussi noter grad(f) = f. Dans le cas où f est une fonction de trois variables (x, y, z), on a (x, y, z) x f(x, y, z) = (x, y, z) y [ z (x, y, z) ] Exemples : Le gradient de f = x + y est f = [ x y ] = [x y ] Le gradient de g = e xy + y est ye xy g = [ 1yexy + 0 x 1e xy + 1 ] = [ xe xy + 1 ] Le gradient remplace en quelque sorte la dérivée pour les fonctions d une variable. Si on dérive à nouveau par rapport à x par rapport à y on obtient 4 dérivées x y partielles secondes x ( ) = f x ( x) 3

4 y ( x ) = f y x x ( y ) = f x y y ( ) = f y ( y) On les range cte fois dans une matrice à lignes colonnes appelée matrice Hessienne de f, notée f f ( x) x y H(f) = f f [ y x ( y) ] Elle remplace en quelque sorte la dérivée seconde des fonctions d une variable réelle. Attention, la notation f ( x) ne signifie absolument pas qu il y a des puissance de, ce n est qu une notation pour dire qu on a dérivé deux fois par rapport à x. De même pour les notations f, f f y x x y ( y), il n y a pas de puissance de. Exemples : Pour calculer la matrice Hessienne de f = x y y + e y x, on commence par calculer ses dérivées partielles premières : x = xy + e y y = x y 1 + e y x puis ses dérivées partielles secondes f ( x) = x (xy + e y ) = 1 y + 0 = y f y x = y (xy + e y ) = x y + e y = 4xy + e y f x y = x (x y 1 + e y x) = x y 0 + e y 1 = 4xy + e y f ( y) = y (x y 1 + e y x) = x e y x = x + e y x on les range ensuite dans la matrice f f ( x) x y y 4xy + e y H(f) = f = [ f [ y x ( y) 4xy + e y x + e y x ] ] Si g = e x y + x y 3x 3 + y 3 alors g x = 1ex y + xy 3 3x g y = 1ex y + x + 3y g = [ ex y + xy 9x e x y + x + 3y ] de plus 4

5 g ( x) = x (ex y + xy 9x ) = e x y + y 18x g y x = y (ex y + xy 9x ) = e x y + x g x y = x ( ex y + x + 3y ) = e x y + x g ( y) = y ( ex y + x + 3y ) = ( e x y ) + 6y = e x y + 6y H(g) = [ ex y + y 18x e x y + x e x y + x e x y + 6y ] On peut remarquer dans les exemples précédents que f = f. En fait, on a un x y y x théorème précis qui le justifie sous des conditions particulières qui seront toujours vérifiées dans ce cours. Théorème de Schwarz : Lorsque les fonctions f f existent sont continues alors elles sont égales. x y y x 3) Types de points critiques pour les fonctions de deux variables Soit une fonction f: R R f on dit qu elle adm un minimum local en (x 0, y 0 ) si il existe un rectangle D = ]a, b[ ]c, d[ contentant le point (x 0, y 0 ) tel que D f f(x 0, y 0 ) on dit qu elle adm un maximum local en (x 0, y 0 ) si il existe un rectangle D = ]a, b[ ]c, d[ contentant le point (x 0, y 0 ) tel que D f f(x 0, y 0 ) on dit qu elle adm un point col ou un point selle en (x 0, y 0 ) si il existe un rectangle D = ]a, b[ ]c, d[ contentant le point (x 0, y 0 ) tel que D f(x 0, y) f(x 0, y 0 ) f(x, y 0 ) ou bien tel que D f(x 0, y) f(x 0, y 0 ) f(x, y 0 ) (après un éventuel changement de variables) Un point col (x 0, y 0, f(x 0, y 0 )) est un point où f adm un minimum local par rapport à une variable un maximum par rapport à l autre Autrement dit, Un point col (x 0, y 0, f(x 0, y 0 )) est un point où f adm un minimum local dans une direction un maximum local dans la direction perpendiculaire. Pour déterminer à quel point critique on a affaire, la technique est aisée dans les cas où la fonction f est suffisamment régulière, c est à dire à dire dans les cas où on peut utiliser le théorème de Schwarz : 5

6 Après avoir trouvé un point critique (x 0, y 0 ) pour f c est à dire un couple de nombres (x 0, y 0 ) tels que f(x 0, y 0 ) = [ 0 0 ] on calcule le déterminant de la matrice Hessienne de f en (x 0, y 0 ) : f ( x) d (H(f(x 0, y 0 ))) = (x f 0, y 0 ) x y (x 0, y 0 ) s f y x (x f = r = rt s 0, y 0 ) ( y) (x s t 0, y 0 ) Si rt s < 0 alors f adm un point selle (appelé aussi point col) en (x 0, y 0 ) Si rt s > 0 r > 0 alors f adm un minimum local en (x 0, y 0 ) Si rt s > 0 r < 0 alors f adm un maximum local en (x 0, y 0 ) Si rt s = 0 alors on ne peut pas conclure par cte méthode. Remarque : Le choix des ltres r, s t vient du mathématicien français Gaspard Monge (fin du 18 e siècle) Exercice corrigé : a) Etudier les points critiques éventuels de la fonction f = x + y x + 3 b) Etudier les points critiques éventuels de la fonction g = x 3 + y 3 15xy c) Etudier les points critiques éventuels de la fonction h = x 3 + 3xy 75x 7y Correction : a) Le gradient de f est égal à f = [ x 1 4y ] Les points critiques éventuels de f vérifient f = [ x 1 4y ] = [0 0 ] c est à dire x 1 = 0 4y = 0 x = 1 = 0,5 y = 0 4 = 0 Le seul point critique de f a pour coordonnées (0,5 ; 0) La matrice Hessienne de f vaut forcément H(f) = [ ] H(f(0,5 ; 0)) = [ ] d (H(f(0,5 ; 0))) = 8 comme 8 > 0 > 0 alors f adm un minimum local en (0,5 ; 0) b) Le gradient de g = x 3 + y 3 15xy est égal à g = [ 3x y 0 + 3y 15x 1 ] = 15y [3x 3y 15x ] Les points critiques éventuels de g vérifient c est à dire g = [ 3x 15y 3y 15x ] = [0 0 ] 3x 15y = 0 3y 15x = 0 6

7 3x = 15y 3y 15x = x = y 3y 15x = 0 0,x = y 3(0,x ) 15x = 0 La deuxième équation d inconnue x s écrit aussi 3 0,04x 4 15x = 0 C est à dire 0,04x 4 5x = 0 0,04x 3 x 5x = 0 (0,04x 3 5)x = 0 0,04x 3 5 = 0 ou x = 0 c est à dire x 3 = 5 ou x = 0 0,04 x 3 = 15 ou x = 0 finalement, x = = 5 ou x = 0 Lorsque x = 5 ; y = 0, 5 = 5 lorsque x = 0 ; y = 0, 0 = 0 Donc les deux points critiques de g sont (5; 5) (0; 0) Comme g = [ 3x 15y 3y ], la matrice Hessienne de g est égale à 15x H(g) = [ 6x y ] H(g(5; 5)) = [ ] = [ ] d (H(g(5; 5))) = = 675 comme 675 > 0 30 > 0 alors g adm un minimum local en (5 ; 5) H(g(0; 0)) = [ ] = [ ] d (H(g(0; 0))) = 5 comme 5 < 0 alors g adm un point col en (0 ; 0) c) Le gradient de h = x 3 + 3xy 75x 7y est égal à h = [ 3x + 3y 75 ] 6xy 7 Les points critiques éventuels de h vérifient h = [ 3x + 3y 75 ] = [ 0 6xy 7 0 ] c est à dire 3x + 3y 75 = 0 6xy 7 = 0 7

8 3x + 3y 75 = 0 y = 7 6x = 1 si x 0 x 3x + 3 ( 1 x ) 75 = 0 y = 1 x 3x x 3 5 = 0 y = 1 x x x 5 = 0 y = 1 x x x = 0 y = 1 x en posant X = x, la première équation s écrit X 5X = 0 Δ = ( 5) = 49 les y correspondants sont X 1 = ( 5) = 16 X = x = 16 ou x = 9 ( 5) 49 1 x = 4 ou x = 4 ou x = 3 ou x = 3 y = 1 1 = 3 ou y = 4 4 = 3 ou y = 1 1 = 4 ou y = 3 3 = 4 Les quatre points critiques de h sont (4 ; 3) ; ( 4 ; 3) ; (3 ; 4) ( 3 ; 4). Comme h = [ 3x + 3y 75 ], la matrice Hessienne de h est égale à 6xy 7 H(h) = [ 6x 6y 6y 6x ] H(h(4 ; 3)) = [ ] = [ ] d (H(h(4 ; 3))) = 4 18 = 5 comme 5 > 0 4 > 0 alors h adm un minimum local en (4 ; 3) = 9 H(h( 4 ; 3)) = [ 6 ( 4) 6 ( 3) 18 ] = [ 4 6 ( 3) 6 ( 4) 18 4 ] d (H(h( 4 ; 3))) = 4 18 = 5 comme 5 > 0 4 < 0 alors h adm un maximum local en ( 4 ; 3) H(h(3 ; 4)) = [ ] = [ ] 8

9 d (H(h(3 ; 4))) = 18 4 = 5 comme 5 < 0 alors h adm un point col en (3 ; 4) H(h( 3 ; 4)) = [ 6 ( 3) 6 ( 4) 4 ] = [ 18 6 ( 4) 6 ( 3) 4 18 ] d (H(h( 3 ; 4))) = 18 4 = 5 comme 5 < 0 alors h adm un point col en ( 3 ; 4) 4) Démonstration de la propriété Si f: R f R adm des dérivées partielles secondes continues sur R, si (x 0, y 0 ) est un point critique de f alors en notant f ( x) d (H(f(x 0, y 0 ))) = (x f 0, y 0 ) x y (x 0, y 0 ) s f y x (x f = r = rt s 0, y 0 ) ( y) (x s t 0, y 0 ) on a le résultat suivant : Si rt s < 0 alors f adm un point selle (appelé aussi point col) en (x 0, y 0 ) Si rt s > 0 r > 0 alors f adm un minimum local en (x 0, y 0 ) Si rt s > 0 r < 0 alors f adm un maximum local en (x 0, y 0 ) a) Définition de la dérivée d une fonction d une variable réelle en un point x 0 Soit f x R f(x) une fonction réelle x 0 R un nombre fixé. Si le taux d accroissement f(x) f(x 0 ) adm une ite finie lorsque x tend vers x x x 0, 0 autrement dit si f(x) f(x 0 ) = C R x x 0 x x 0 alors le nombre C s appelle la dérivée de f en x 0 se note f (x 0 ). Exemple : Soit la fonction f(x) = x alors f(x) f(x 0 ) x x 0 = x x 0 x x 0 x x0 x x 0 (x + x 0 )(x x 0 ) = = x + x x x0 x x 0 = x 0 + x 0 = x 0 0 x x0 Ainsi f (x 0 ) = x 0 x 0 étant un nombre quelconque fixé, on a la formule générale quelle que soit x R : f (x) = x b) Approximation d une fonction dérivable par une fonction affine Soit f x R f(x) une fonction réelle x 0 R un nombre fixé. Si f (x 0 ) existe, autrement dit si f(x) f(x 0 ) = f (x x x 0 x x 0 ) R 0 alors on pourra approcher le nombre f(x) par f(x 0 ) + f (x 0 )(x x 0 ) à condition que x soit suffisamment proche de x 0. En eff, on pourra écrire f(x) = f(x 0 ) + (x x 0 )f (x 0 ) + ψ(x) 9

10 car x x 0 x x 0 ψ(x) = 0 x x 0 ψ(x) f(x) (f(x 0 ) (x x 0 )f (x 0 )) = x x 0 x x0 x x 0 = x x0 f(x) f(x 0 ) x x 0 f (x 0 ) = 0 On pourra aussi dire que la fonction affine x f(x 0 ) + f (x 0 )(x x 0 ) approche f autour du point x 0. c) Approximation polynômiale d une fonction d une variable réelle Soit f x R f(x) une fonction réelle x 0 R un nombre fixé. S il existe un nombre ε > 0 tel que x ]x 0 ε ; x 0 + ε[ f (x) existe si f (x 0 ) existe, autrement dit si f (x) f (x 0 ) = f (x x x 0 x x 0 ) R 0 alors on pourra approcher le nombre f(x) par f(x 0 ) + f (x 0 )(x x 0 ) + f (x 0 ) (x x 0 ) à condition que x soit suffisamment proche de x 0. En eff, on pourra écrire f(x) = f(x 0 ) + f (x 0 )(x x 0 ) + f (x 0 ) (x x 0 ) + φ(x) x x 0 φ(x) (x x 0 ) = 0 Car on peut appliquer le b) à la fonction f définie x ]x 0 ε ; x 0 + ε[ pour obtenir f (x) = f (x 0 ) + (x x 0 )f (x 0 ) + ψ 1 (x) ψ 1 (x) = 0 x x 0 x x 0 La fonction φ(x) = f(x) f(x 0 ) f (x 0 )(x x 0 ) f (x 0 ) (x x 0 ) étant définie dérivable x ]x 0 ε ; x 0 + ε[, on peut voir que φ (x) = f (x) 0 f (x 0 ) 1 f (x 0 ) (x x 0 ) = f (x) f (x 0 ) f (x 0 )(x x 0 ) = ψ 1 (x) que φ(x) = φ(x) φ(x 0 ) (x x 0 ) x x 0 (x x 0 ) x x 0 ψ 1 (x) = 0 x x 0 x x 0 φ(x) φ(x = 0 ) 1 = φ (x) 1 = ψ x x0 x x 0 x x 0 x x0 x x 1 (x) 1 = 0 x x0 x x 0 On pourra aussi dire que le polynôme x f(x 0 ) + f (x 0 )(x x 0 ) f (x 0 ) (x x 0 ) approche f autour du point x 0 d) Généralisation aux fonctions de deux variables Théorème 1 : Considérons (x 0, y 0 ) R un couple de nombres fixés soit f: R f une fonction dont les dérivées partielles premières existent sont continues alors on aura f = f(x 0, y 0 ) + x f(x 0, y 0 )(x x 0 ) + y f(x 0, y 0 )(y y 0 ) + ψ ψ (x,y) (x 0,y 0 ) x x 0 + y y 0 = 0 Preuve : 10

11 Fixons y R utlisons l approximation affine de la fonction d une variable x f f = f(x 0, y) + x f(x 0, y)(x x 0 ) + ψ 1 ψ 1 = 0 x x 0 x x 0 De même pour la fonction d une variable y f(x 0, y) f(x 0, y) = f(x 0, y 0 ) + y f(x 0, y 0 )(y y 0 ) + ψ (y) ψ (y) = 0 y y 0 y y 0 En combinant les deux égalités, on obtient ( ) f = f(x 0, y 0 ) + x f(x 0, y)(x x 0 ) + y f(x 0, y 0 )(y y 0 ) + ψ 1 + ψ (y) Comme y x f(x 0, y) est continue, on peut écrire x f(x 0, y) = x f(x 0, y 0 ) y y 0 ce qui s écrit aussi x f(x 0, y) x f(x 0, y 0 ) = 0 y y 0 ou bien x f(x 0, y) = x f(x 0, y 0 ) + ψ 3 (y) ψ 3 (y) = 0 y y 0 l égalité ( ) devient alors f = f(x 0, y 0 ) + x f(x 0, y 0 )(x x 0 ) + y f(x 0, y 0 )(y y 0 ) + ψ 1 + ψ (y) + (x x 0 )ψ 3 (y) En posant ψ = ψ 1 + ψ (y) + (x x 0 )ψ 3 (y) on obtient le résultat souhaité. Théorème : Considérons (x 0, y 0 ) R un couple de nombres fixés soit f: R f une fonction dont les dérivées partielles premières secondes existent sont continues alors on aura f = f(x 0, y 0 ) + x f(x 0, y 0 )(x x 0 ) + y f(x 0, y 0 )(y y 0 ) + 1 xxf(x 0, y 0 )(x x 0 ) + 1 yyf(x 0, y 0 )(y y 0 ) + yx f(x 0, y 0 )(x x 0 )(y y 0 ) + ψ (x,y) (x 0,y 0 ) ψ x x 0 + y y 0 = 0 preuve : à faire en exercice e) Extrema locaux lorsque rt s > 0 Supposons que (x 0, y 0 ) soit un point critique de f alors l égalité du théorème s écrit f = f(x 0, y 0 ) + 1 xxf(x 0, y 0 )(x x 0 ) + 1 yyf(x 0, y 0 )(y y 0 ) + yx f(x 0, y 0 )(x x 0 )(y y 0 ) + ψ En utilisant les notations de Monge, on obtient f = f(x 0, y 0 ) + 1 r(x x 0) + 1 t(y y 0) + s(x x 0 )(y y 0 ) + ψ En posant X = x x 0 Y = y y 0, on écrit encore f = f(x 0, y 0 ) + 1 rx + 1 ty + sxy + ψ 11

12 Intéressons-nous au signe de 1 rx + 1 ty + sxy = 1 rx + syx + 1 ty polynôme de degré de coefficients 1 r, sy 1 ty. Lorsque le discriminant Δ = (sy) 4 1 r 1 ty = (s rt)y < 0, c est à dire lorsque s rt < 0, ou autrement dit, lorsque rt s > 0, le polynôme 1 rx + 1 ty + sxy = 1 rx + syx + 1 ty sera du signe de 1 r, c est à dire du signe de r. Par exemple si r > 0 alors 1 rx + 1 ty + sxy > 0 pour suffisamment proche de (x 0, y 0 ), c est à dire pour de 0, on aura aussi 1 rx + 1 ty + sxy + ψ > 0 f f(x 0, y 0 ) > 0 f > f(x 0, y 0 ) c est à dire que f adm un minimum local en (x 0, y 0 ). Si r < 0 alors 1 rx + 1 ty + sxy < 0 pour suffisamment proche de (x 0, y 0 ), c est à dire pour de 0, on aura aussi 1 rx + 1 ty + sxy + ψ < 0 f f(x 0, y 0 ) < 0 f < f(x 0, y 0 ) c est à dire que f adm un maximum local en (x 0, y 0 ). ψ(x,y) x x 0 + y y 0 ψ(x,y) x x 0 + y y 0 suffisamment proche suffisamment proche f) Point col lorsque rt s < 0 Il reste à étudier le cas où le discriminant Δ = (sy) 4 1 r 1 ty = (s rt)y > 0 c est à dire lorsque s rt > 0, autrement dit, lorsque rt s < 0. Dans le cas où r > 0 1 rx + syx + 1 ty = 1 rx + syx + (sy) r (sy) r + 1 ty = ( r sy X + = ( r (x x 0 ) + s(y y 0) ) (y y 0) (s rt) r r Définissons la variable x par : x = r (x x 0 ) + s(y y 0) Notons que lorsque = (x 0, y 0 ) alors x = 0. r r ) Y r (s rt) Ainsi, le polynôme précédent s écrit 1 rx + syx + 1 ty = x (y y 0 ) r l approximation polynômiale s écrit ou bien (s rt) f = f(x 0, y 0 ) + x (y y 0 ) (s rt) + ψ r f(x, y) = f(0, y 0 ) + x (y y 0 ) (s rt) + ψ(x, y) r ( ) 1

13 Cela donne en particulier pour y = y 0, f(x, y 0 ) = f(0, y 0 ) + x + ψ(x, y 0 ) Donc pour (x, y 0 ) suffisamment proche de (x 0, y 0 ), c est à dire pour x suffisamment proche de 0, c est à ψ(x,y) dire pour suffisamment proche de 0, pour ψ(x,y 0 ) suffisamment proche de 0, on x x 0 + y y 0 x aura f(x, y 0 ) f(0, y 0 ) = x + ψ(x, y 0 ) > 0 f(x, y 0 ) > f(0, y 0 ) Dans le cas particulier où x = 0, ( ) devient f(0, y) = f(0, y 0 ) (y y 0) (s rt) + ψ(0, y) r Donc pour y suffisamment proche de y 0 x = 0, c est à dire pour suffisamment proche de ψ(x,y) (x 0, y 0 ), c est à dire pour suffisamment proche de 0, pour ψ(0,y 0 ) suffisamment x x 0 + y y 0 y y 0 proche de 0, on aura f(0, y) f(0, y 0 ) = (y y 0) (s rt) + ψ(0, y) < 0 r f(0, y) < f(0, y 0 ) Finalement, f(x, y 0 ) > f(0, y 0 ) > f(0, y) pour tout couple (x, y) suffisamment proche de (0, y 0 ). C est à dire que f adm un point col en (0, y 0 ) où f est fonction des variables (x, y). La démonstration est similaire dans le cas où r < 0. Le cas où r = 0 est laissé à titre d exercice. Pour aller plus loin, lire ce cours en ligne L auteur m est inconnu. 13

Chapitre 4. Fonction exponentielle. Objectifs du chapitre : item références auto évaluation. propriétés numériques de la fonction exponentielle

Chapitre 4. Fonction exponentielle. Objectifs du chapitre : item références auto évaluation. propriétés numériques de la fonction exponentielle Chapitre 4 Fonction exponentielle Objectifs du chapitre : item références auto évaluation propriétés numériques de la fonction exponentielle propriétés de la fonction exponentielle calculs de ites avec

Plus en détail

Outils Mathématiques 4

Outils Mathématiques 4 Université de Rennes1 Année 2006/2007 Outils Mathématiques 4 Continuité et différentiabilité résumé 1 Continuité Soient V 1 = (x 1, y 1 ) R 2 et V 2 = (x 2, y 2 ) R 2. On va toujours utiliser la norme

Plus en détail

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES : CALCUL DIFFÉRENTIEL

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES : CALCUL DIFFÉRENTIEL Chapitre 15 : FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES : CALCUL DIFFÉRENTIEL ECS2 Lycée La Bruyère, Versailles Année 2013/2014 1 Objets du calcul différentiel du premier ordre 2 1.1 Dérivées partielles et gradient..................................

Plus en détail

Notes de cours : Chapitre II : Limites. 1 Limite d une fonction en + ou. 1.1 Limite infinie en l infini

Notes de cours : Chapitre II : Limites. 1 Limite d une fonction en + ou. 1.1 Limite infinie en l infini 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2013-2014 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie Finance et Gestion L1-S1 : MATH101 : Pratique des Fonctions numériques Notes de cours : Chapitre II : Limites Notations

Plus en détail

Analyse et calcul différentiel Examen

Analyse et calcul différentiel Examen Analyse et calcul différentiel Examen Corrigé Université De Metz 2006-2007 1 Premier exercice C est une application directe du cours. Il suffit de connaître le cours et de faire les calculs soigneusement.

Plus en détail

Les fonctions de plusieurs variables (suite)

Les fonctions de plusieurs variables (suite) . Les fonctions de plusieurs variables (suite) Comme x x (x, y) (x, y ) et y y (x, y) (x, y ), les applications définies par (x, y) x, (x, y) y sont continues sur R 2. D après le théorème précédent les

Plus en détail

Exemple : déterminer la dérivée f de la fonction f définie sur [1 ; + [ par : f(x) = 5x 2.

Exemple : déterminer la dérivée f de la fonction f définie sur [1 ; + [ par : f(x) = 5x 2. Chapitre III : Dérivées de fonctions composées et primitives I. Dérivées de fonctions composées a) Formule Propriété : g est une fonction dérivable sur un intervalle J. u est une fonction dérivable sur

Plus en détail

Les fonctions de plusieurs variables (suite)

Les fonctions de plusieurs variables (suite) Les fonctions de plusieurs variables (suite) Exemple d application de ce résultat Comme x x (x, y) (x, y ) et y y (x, y) (x, y ), les applications définies par (x, y) x, (x, y) y sont continues sur R 2

Plus en détail

Rappel de calcul différentiel

Rappel de calcul différentiel Calcul différentiel et géométrie Année 008-009 ENS Cachan Vincent Beck Différentiabilité. Rappel de calcul différentiel Exercice 1 Exemples et contre-exemples. a) Étudier suivant les valeurs de α > 0,

Plus en détail

FONCTIONS NUMÉRIQUES DE PLUSIEURS VARIABLES

FONCTIONS NUMÉRIQUES DE PLUSIEURS VARIABLES 29-3- 2011 J.F.C. Fnpv p. 1 TD 25 2010-2011 FONCTIONS NUMÉRIQUES DE PLUSIEURS VARIABLES Lundi 28 mars 2010 Exercice 1 ECRICOME 99 n est un élément de N. (x, y) R 2, f n (x, y) = (x n y) e x y. On se propose

Plus en détail

CONTINUITE - EXERCICES CORRIGES

CONTINUITE - EXERCICES CORRIGES CONTINUITE - EXERCICES CORRIGES Exercice n. x si x Soit f la fonction numérique définie par : f( x) = 5 x si x > f est-elle continue sur son ensemble de définition? x pour x Mêmes questions avec : f (

Plus en détail

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 12

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 12 Terminale S Chapitre : Fonctions, variations et ites Page sur I) Dérivation Ce que dit le programme : Nouveautés par rapport à la première : Dérivée de la composée et écriture différentielle (pour la physique)

Plus en détail

BTS domotique 1 -Équations différentielles

BTS domotique 1 -Équations différentielles BTS domotique -Équations différentielles Premier ordre 4. Déterminer la solution ϕ de l équation différentielle (E) qui vérifie la condition initiale ϕ() =. Exercice BTS (E) : y 2y = xε x où y est une

Plus en détail

Résumé de cours: Calcul différentiel. 13 novembre 2009

Résumé de cours: Calcul différentiel. 13 novembre 2009 CPGE My Youssef, Rabat «Å ««É ««É ««««º««È ««ö ««««É ««Å ««««««Â «Å ««««««ã : 13 novembre 2009 Blague du jour Pendant une conférence de presse tenue à la Maison Blanche, le président George W.Bush accuse

Plus en détail

I. Fonction de référence

I. Fonction de référence I. Fonction de référence Fonction x x 2 x x 3 x x x x Nom Domaine de définition x 3 2,5 2,5 0,5 0 0,5,5 2 2,5 3 Tableau de valeurs x² x 3 x /x Graphes Extremum Eléments de symétrie de la courbe Fonctions

Plus en détail

Mathématiques - ECS1. Dérivation. et accroissements finis. 30 avenue de Paris Versailles

Mathématiques - ECS1. Dérivation. et accroissements finis. 30 avenue de Paris Versailles Mathématiques - ECS 6 Dérivation et accroissements finis. Lycée La Bruyère 30 avenue de Paris 78000 Versailles c 06, Polycopié du cours de mathématiques de première année. 6 Dérivation et accroissements

Plus en détail

Université Denis Diderot Paris 7 ( ) Devoir maison 2

Université Denis Diderot Paris 7 ( ) Devoir maison 2 Université Denis Diderot Paris 7 (03-04) Maths, Agro & Véto Devoir maison Exercice [Sujet Analyse 03] Soit la fonction d une variable réelle f définie sur D = [0,+ [ par f(x) = xe x +x. On appelle Cf la

Plus en détail

Solution du sujet. Décembre 2010

Solution du sujet. Décembre 2010 Université Aix-Marseille 3 Cours MA106 010-11 Nous avons Solution du sujet Décembre 010 f(x) = x 3x + 4 et g(x) = ln x 1. Les polynômes sont bien définis pour tout nombre réel. La fonction f est donc bien

Plus en détail

Exercices du chapitre IX avec corrigé succinct

Exercices du chapitre IX avec corrigé succinct Exercices du chapitre IX avec corrigé succinct Exercice IX.1 Ch9-Exercice1 L équation différentielle du premier ordre admet comme solution x IR, y (x) = y(x) x 2, ϕ(x) = Ce x + x 2 + 2x + 2, C IR. A quoi

Plus en détail

Fonction logarithme népérien

Fonction logarithme népérien Fonction logarithme népérien I) La fonction logarithme népérien : Définition 1) Définition de la fonction logarithme népérien Soit a un nomre réel strictement positif. On appelle logarithme népérien de

Plus en détail

DÉRIVÉE. I Nombre dérivé - Tangente. Définition. Exemple 1. Remarque

DÉRIVÉE. I Nombre dérivé - Tangente. Définition. Exemple 1. Remarque DÉRIVÉE I Nombre dérivé - Tangente Eemple Considérons la fonction carré f() = 2, et effectuons avec une calculatrice un zoom de sa représentation graphique au voisinage de son point 0 d'abscisse 0 = 2

Plus en détail

Mathématiques 3 (L2) Quelques exercices supplémentaires OPTIMISATION LIBRE

Mathématiques 3 (L2) Quelques exercices supplémentaires OPTIMISATION LIBRE Mathématiques 3 (L2) Quelques exercices supplémentaires OPTIMISATION LIBRE 1. Rappels sur les dérivées partielles............... 1 2. Extremums de onctions de deux variables........... 2 1. Rappels sur

Plus en détail

Dérivation Continuité

Dérivation Continuité Dérivation Continuité Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2009/2010 Table des matières 1 Nombre dérivé Fonction dérivé 2 1.1 Nombre dérivé.......................................... 2 1.2 Fonction dérivée.........................................

Plus en détail

Dérivées partielles, différentielle, fonctions de classe C 1

Dérivées partielles, différentielle, fonctions de classe C 1 Chapitre 3 Dérivées partielles, différentielle, fonctions de classe C 1 Le but de ce chapitre est de généraliser la notion de dérivée pour une fonction f de plusieurs variables. L objectif est évidemment

Plus en détail

Fonctions de référence 1

Fonctions de référence 1 Fonctions de référence Les fonctions sinus et cosinus. Définitions Le plan étant muni d un repère orthonormé (O; I, J), on peut associer à tout réel x un unique point M sur le cercle trigonométrique. (voir

Plus en détail

Fonctions à deux variables

Fonctions à deux variables Fonctions à deux variables Exercice 1 On note l'ouvert de défini par 1 3, 3 0,1 et l'application définie sur par :,, ² ² Montrer que est strictement négative sur., 1 1 Pour,, 1 0. Pour 01, 1 0. Comme et

Plus en détail

LEÇON N 72 : 0 La relation de prépondérance

LEÇON N 72 : 0 La relation de prépondérance LEÇON N 72 : Croissance comparée des fonctions réelles x e x, x x a et x ln x au voisinage de +. Applications. L exposé pourra être illustré par un ou des exemples faisant appel à l utilisation d une calculatrice.

Plus en détail

I- DÉRIVÉE ET SENS DE VARIATION. 1) Du sens de variation au signe de la dérivée

I- DÉRIVÉE ET SENS DE VARIATION. 1) Du sens de variation au signe de la dérivée I- DÉRIVÉE ET SENS DE VARIATION 1) Du sens de variation au signe de la dérivée Théorème (admis) : soit f une fonction définie et dérivable sur un intervalle I. o Si f est une fonction croissante sur I,

Plus en détail

CHAPITRE 5. Règle de chaines et égalité des dérivées partielles mixtes.

CHAPITRE 5. Règle de chaines et égalité des dérivées partielles mixtes. CHAPITRE 5 Règle de chaines égalité des dérivées partielles mixtes. Nous allons premièrement énoncer la règle de chaines pour une fonction f(u, v) de deux variables u, v elles-mêmes fonction de deux autres

Plus en détail

FONCTION EXPONENTIELLE

FONCTION EXPONENTIELLE FONCTION EXPONENTIELLE Ph DEPRESLE 29 juin 205 Table des matières Propriétés algébriques 2 2 Nouvelle notation 2 3 Étude de la fonction exponentielle 2 3. Variations et ites........................................

Plus en détail

Contenu de la section

Contenu de la section Contenu de la section Étude de fonction Approximation de Taylor Périodicité Contenu de la section Étude de fonction Périodicité Interprétation de la dérivée seconde Asymptotes Périodicité Définition Un

Plus en détail

CHAPITRE 1 : Raisonnement par récurrence, suites et fonctions

CHAPITRE 1 : Raisonnement par récurrence, suites et fonctions CHAPITRE 1 : Raisonnement par récurrence, suites et fonctions 1 Les suites numériques (rappel de première)... 4 1.1 Généralités... 4 1.2 Plusieurs méthodes pour générer une suite... 4 2 Exemples d algorithmes

Plus en détail

Etude de fonctions polynômes, cours, terminale STMG

Etude de fonctions polynômes, cours, terminale STMG Etude de fonctions polynômes, cours, terminale STMG F.Gaudon 3 juillet 2015 Table des matières 1 Fonction dérivée 2 2 Opérations sur les fonctions dérivables 2 2.1 Somme..............................................

Plus en détail

2. Donner des équations paramétriques et cartésiennes des droites passant par A et dirigées par v avec :

2. Donner des équations paramétriques et cartésiennes des droites passant par A et dirigées par v avec : Exo7 Droites du plan ; droites et plans de l espace Fiche corrigée par Arnaud Bodin 1 Droites dans le plan Exercice 1 Soit P un plan muni d un repère R(O, i, j), les points et les vecteurs sont exprimés

Plus en détail

1 Quelques rappels sur les polynômes.

1 Quelques rappels sur les polynômes. Polynômes et fractions rationelles Dans ce chapitre, on ne considère que des polynômes à coefficients réels ou complexes. On notera R[X] l ensemble des polynômes à coefficients réels et C[X] l ensemble

Plus en détail

Fonction exponentielle : Exercices Corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com. e x. e x + 1

Fonction exponentielle : Exercices Corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com. e x. e x + 1 Fonction exponentielle : Exercices Corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com Calculer avec la fonction exponentielle Simplifier les expressions suivantes où x est un réel quelconque : a) e1+x

Plus en détail

Chapitre II : Fonctions polynômes du second degré

Chapitre II : Fonctions polynômes du second degré Chapitre II : Fonctions polynômes du second degré Extrait du programme : I. Forme canonique d un polynôme du second degré Définition : Dire qu une fonction f définie sur est une fonction polynôme de degré

Plus en détail

Notes du cours MTH1101 Calcul I Partie III: Optimisation

Notes du cours MTH1101 Calcul I Partie III: Optimisation Notes du cours MTH1101 Calcul I Partie III: Optimisation Guy Desaulniers Département de mathématiques et de génie industriel École Polytechnique de Montréal Automne 2016 Table des matières 1 Optimisation

Plus en détail

2 Maximum, minimum, borne supérieure...

2 Maximum, minimum, borne supérieure... Bibliothèue d exercices Énoncés L Feuille n 9 Propriétés de R Les rationnels Q Exercice. Démontrer ue si r Q et x Q alors r + x Q et si r 0 r.x Q.. Montrer ue Q, 3. En déduire : entre nombres rationnels

Plus en détail

Trivial Poursuite Mathématique

Trivial Poursuite Mathématique 1/39 Trivial Poursuite Mathématique 07 Avril 2015 2/39 1 Calcul Différentiel 2 Extrema 3 Suites et Séries de Fonctions 4 Séries Entières 5 Questions de cours 6 Le Pictionamaths 3/39 Calcul Différentiel,

Plus en détail

ÉQUATIONS DIFFÉRENTIELLES

ÉQUATIONS DIFFÉRENTIELLES ÉQUATIONS DIFFÉRENTIELLES K désigne les corps R ou C. 1 Généralités sur les équations différentielles 1.1 Notion d équation différentielle Définition 1.1 On appelle équation différentielle une équation

Plus en détail

Fiche méthodologique Fonctions usuelles

Fiche méthodologique Fonctions usuelles Fiche méthodologique Fonctions usuelles BCPST Lycée Hoche $\ CC BY: = Pelletier Sylvain On liste ici les fonctions à connaître et leur propriétés. Fonction puissance n-ième et racine n-ième { R R Fonction

Plus en détail

Développements limités de fonctions réelles

Développements limités de fonctions réelles Développements limités de fonctions réelles Denis Vekemans 1 Définitions - propriétés Soit n N et P une fonction réelle polynomiale de degré inférieur ou égal à n. La fonction réelle f admet P comme développement

Plus en détail

Exercice 9. Soit f : (x, y, z) (x 2 + y 2 )e z. 1. Déterminer les points critiques de f sur R Étudier si f présente un extremum en ces points.

Exercice 9. Soit f : (x, y, z) (x 2 + y 2 )e z. 1. Déterminer les points critiques de f sur R Étudier si f présente un extremum en ces points. Exercice 1. 1. Déterminer les extrema locaux sur R 2 de f : x, y x 2 e x2 +y 2. 2. Déterminer le minimum et le maximum de f sur D = {x, y R 2, x 2 + y 2 1}. Exercice 2. 1. Déterminer les extrema locaux

Plus en détail

Correction DC1. Exercice 1: (5 points) 1. Conservation du volume total d eau du circuit : Pour tout entier naturel n,

Correction DC1. Exercice 1: (5 points) 1. Conservation du volume total d eau du circuit : Pour tout entier naturel n, Correction DC1 Exercice 1: (5 points) 1. Conservation du volume total d eau du circuit : 00. Pour tout entier naturel n, 10 100 15 100 90 100 15 100 00 3 4 330 3 4 330 3. L algorithme ci-dessous permet

Plus en détail

CONCOURS ESIM FILIERE MP MATHEMATIQUES 2. + (puisque α n est pas entier) απ α 2 n 2 cos(nx). Maintenant, g est de classe C 1 par morceaux.

CONCOURS ESIM FILIERE MP MATHEMATIQUES 2. + (puisque α n est pas entier) απ α 2 n 2 cos(nx). Maintenant, g est de classe C 1 par morceaux. SESSION CONCOURS ESIM FILIERE MP MATHEMATIQUES Préliminaire - Quand t tend vers, ft) t t t =. Par suite, f est prolongeable par continuité en. f étant d autre part continue / sur ], ], f est intégrable

Plus en détail

Préparation au CAPES (IUFM/ULP) Strasbourg, octobre 2007

Préparation au CAPES (IUFM/ULP) Strasbourg, octobre 2007 Préparation au CAPES (IUFM/ULP) Strasbourg, octobre 2007 Corrigé en janvier 2009 Rapidité de convergence d une suite réelle L objectif de ce texte est de se donner des outils pour «mesurer» la rapidité

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Sommaire Sommaire I Applications continûment différentiables............... 2 I.1 Applications coordonnées......................... 2 I.2 Applications partielles........................... 2 I.3 Continuité..................................

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle DERNIÈRE IMPRESSION LE 24 novembre 205 à :22 La fonction exponentielle Table des matières La fonction exponentielle 2. Définition et théorèmes.......................... 2.2 Approche graphique de la fonction

Plus en détail

Exo7. Polynômes. 1 Opérations sur les polynômes. 2 Division, pgcd. Corrections de Léa Blanc-Centi.

Exo7. Polynômes. 1 Opérations sur les polynômes. 2 Division, pgcd. Corrections de Léa Blanc-Centi. Exo7 Polynômes Corrections de Léa Blanc-Centi. 1 Opérations sur les polynômes Exercice 1 Trouver le polynôme P de degré inférieur ou égal à 3 tel que : P(0) = 1 et P(1) = 0 et P( 1) = 2 et P(2) = 4. [000427]

Plus en détail

Exercices : Fonctions de deux variables

Exercices : Fonctions de deux variables Analse : Chapitre 7 Exercices Exercices : Fonctions de deux variables Exercice : On considère le plan muni d un repère orthonormal. Représenter graphiquement les ensembles de points suivant :. x,) R /x

Plus en détail

Notes de cours. Equations différentielles PC, Lycée Dupuy de Lôme

Notes de cours. Equations différentielles PC, Lycée Dupuy de Lôme Notes de cours Equations différentielles PC, Lycée Dupuy de Lôme I désigne un intervalle de R. On note K = R ou C 1 Equations différentielles linéaires d ordre 1 1.1 Généralités Définition On appelle équation

Plus en détail

Correction Ecricome 2007 Voie technologique

Correction Ecricome 2007 Voie technologique ECRICOME 27 Voie Technologique Correction Page Correction Ecricome 27 Voie technologique La correction comporte pages. Exercice. Etude d une fonction g auxiliaire. _ (a) Soit P la fonction polynomiale

Plus en détail

f : R R x y = ax 2 +bx+c où a, b et c sont des nombres réels et a 0, est appelée fonction quadratique ou fonction du deuxième degré.

f : R R x y = ax 2 +bx+c où a, b et c sont des nombres réels et a 0, est appelée fonction quadratique ou fonction du deuxième degré. Chapitre 4 Fonctions quadratiques 4.1 Définition Définition 4.1 La fonction définie par f : R R x y = ax 2 +bx+c où a, b et c sont des nombres réels et a 0, est appelée fonction quadratique ou fonction

Plus en détail

Etude de la fonction bénéfice B telle que B(x) = -9x² + 450x 4050 pour un prix des places x variant de 0 à 50 : x [0 ; 50]

Etude de la fonction bénéfice B telle que B(x) = -9x² + 450x 4050 pour un prix des places x variant de 0 à 50 : x [0 ; 50] Fonctions du second degré - Exemple d étude d un problème. Activité. La recette R(x) d un spectacle dépend du prix x de la place suivant la relation R(x) = 450x 9x². Pour chaque spectacle, les frais fixes

Plus en détail

Exercices d entrainement pour le chapitre 02 (récurrence et suites)

Exercices d entrainement pour le chapitre 02 (récurrence et suites) Exercices d entrainement pour le chapitre 0 récurrence et suites 0. Énoncés Exercice. Démontrer l inégalité n > n pour tout entier naturel n. Exercice. On définit, pour tout entier n, le n ième nombre

Plus en détail

LEÇON N 17 : Équations du second degré à coefficients réels ou complexes.

LEÇON N 17 : Équations du second degré à coefficients réels ou complexes. LEÇON N 17 : Équations du second degré à coefficients réels ou complexes Pré-requis : Nombres complexes : définition et propriétés ; Notions d anneaux, de corps ; Théorème de Liouville) 171 Équations du

Plus en détail

Fonctions - Dérivabilité Cours maths Terminale S

Fonctions - Dérivabilité Cours maths Terminale S Fonctions - Dérivabilité Cours maths Terminale S Dans ce module, retour sur la notion de nombre dérivé vue en première. La classe de terminale s attardant plus longuement sur le problème de la dérivabilité

Plus en détail

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 11

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 11 Terminale S Chapitre : Fonctions, variations et ites Page sur I) Dérivation ) Définition et interprétation géométrique : Soient f une fonction définie sur un intervalle I de R et a I. La fonction est dérivable

Plus en détail

Analyse numérique Exercices corrigés

Analyse numérique Exercices corrigés Université Sultan Moulay Slimane 9- Module : Analyse numérique par S. Melliani & L. S. Chadli Analyse numérique Exercices corrigés Interpolation polynômiale Exercice Déterminer le polynôme d interpolation

Plus en détail

Les polynômes du second degré. Niveau : Première S. Vincent OBATON, Enseignant de mathématiques au lycée Stendhal de Grenoble

Les polynômes du second degré. Niveau : Première S. Vincent OBATON, Enseignant de mathématiques au lycée Stendhal de Grenoble Les polynômes du second degré Niveau : Première S Vincent OBATON, Enseignant de mathématiques au lycée Stendhal de Grenoble 1 I. Les trinômes du second degré 1. Grille d'auto-évaluation AN01 AN0 AN03 A

Plus en détail

Fonction exponentielle Dérivation Exercices corrigés

Fonction exponentielle Dérivation Exercices corrigés Fonction exponentielle Dérivation Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice pour un accès direct) Exercice 1 : continuité et dérivabilité en Exercice 2 : opérations de

Plus en détail

Dérivation des fonctions numériques d une variable réelle

Dérivation des fonctions numériques d une variable réelle Maths PCSI Exercices Dérivation des fonctions numériques d une variable réelle 1 Aspects locaux 1 + x 1 x si x 0 Exercice 1 Etudier la dérivabilité en 0 de x x 1 sinon Exercice 2 Dériver x 1 + 2 + x. Recommencer,

Plus en détail

1 Théorème de convergence monotone

1 Théorème de convergence monotone Université Denis Diderot Paris 7 Compléments du cours de Probabilités 1 Théorème de convergence monotone Théorème 1.1. de Convergence Monotone (TCM) : Soit (X n, n 0) une suite croissante de v.a.r. positives,

Plus en détail

SUITES - RECURRENCE - SOMMES

SUITES - RECURRENCE - SOMMES SUITES - RECURRENCE - SOMMES Chapitre 1 I Généralités sur les suites Définition I.1 Une suite réelle est une fonction d une partie A de N dans R. u : A R n u(n) := u n l intervalle de définition peut donc

Plus en détail

Sujets de bac : Exponentielle

Sujets de bac : Exponentielle Sujets de bac : Exponentielle Sujet : Polynésie septembre 2002 On considère la fonction définie sur par ) Etudier la parité de. 2) Montrer que pour tout,. 3) Déterminer les ites de en et en. Donner l interprétation

Plus en détail

Fonctions usuelles réelles

Fonctions usuelles réelles Fonctions usuelles réelles fonctions polynômes et rationnelles 0. les fonctions polynômes Les polynômes seront étudiés en le détail au chapitre 7. définition 4. : n dit que p est une fonction polynôme

Plus en détail

Cours : Généralités sur les fonctions

Cours : Généralités sur les fonctions I Ensemble Y et intervalles a) Définitions L'ensemble des abscisses des points d'une droite graduée est appelé l'ensemble des nombres réels. On note Y l'ensemble de tous ces nombres. Remarques : On note

Plus en détail

Mathématiques I. Recueil d exercices #2. Analyse II

Mathématiques I. Recueil d exercices #2. Analyse II FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES ET SOCIALES Sections des sciences économiques et des hautes études commerciales Mathématiques I Cours du professeur D. Royer Recueil d exercices #2 Analyse II Semestre

Plus en détail

Titre du dossier : Calculs de dérivées. Sujet : Etudier les dérivées et le sens de variation d une fonction. Auteur : MAIRONE Yvon, SESE Sandrine

Titre du dossier : Calculs de dérivées. Sujet : Etudier les dérivées et le sens de variation d une fonction. Auteur : MAIRONE Yvon, SESE Sandrine Titre du dossier : Calculs de dérivées Sujet : Etudier les dérivées et le sens de variation d une fonction Auteur : MAIRONE Yvon, SESE Sandrine Société : Ecole de la deuième Chance Marseille Mots clés

Plus en détail

Exercices - Groupes : énoncé. Groupes

Exercices - Groupes : énoncé. Groupes Exercices - Groupes : énoncé Groupes Exercice 1 - Quelques exemples de groupe - L1/Math Sup - Montrer que les lois suivantes munissent l ensemble G indiqué d une structure de groupe, et préciser s il est

Plus en détail

Chapitre I Les fonctions exponentielles et logarithmes

Chapitre I Les fonctions exponentielles et logarithmes Chapitre I Les fonctions exponentielles et logarithmes Table des matières 1 La fonction exponentielle 2 1.1 Existence et unicité........................................ 2 1.2 Relation fonctionnelle.......................................

Plus en détail

Université de Metz. Licence de Mathématiques - 2ème année 1er semestre CALCUL DIFFERENTIEL

Université de Metz. Licence de Mathématiques - 2ème année 1er semestre CALCUL DIFFERENTIEL Université de Metz Licence de Mathématiques - 2ème année 1er semestre CALCUL DIFFERENTIEL par Ralph Chill Laboratoire de Mathématiques et Applications de Metz Année 2010/11 1 Table des matières Chapitre

Plus en détail

Continuité d une fonction, Théorème des valeurs intermédiaires

Continuité d une fonction, Théorème des valeurs intermédiaires Continuité d une fonction, Théorème des valeurs intermédiaires I) Notion de continuité 1) Définition On dit qu une fonction est continue sur un intervalle I lorsque le tracé de sa courbe représentative

Plus en détail

Fonction exponentielle Résolutions d équations Exercices corrigés

Fonction exponentielle Résolutions d équations Exercices corrigés Fonction exponentielle Résolutions d équations Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice pour un accès direct) Exercice 1 : résoudre une équation de la forme Exercice 2

Plus en détail

DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS

DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS Définitions et premières propriétés Définition. Développement limité Soient f une fonction définie au voisinage de a R (éventuellement non définie en a) et n N. On dit que f possède

Plus en détail

Optimisation non linéaire sans contraintes

Optimisation non linéaire sans contraintes Optimisation non linéaire sans contraintes Recherche opérationnelle GC-SIE Variations sur Newton 1 Variations sur Newton Convergence de la méthode de la plus forte pente Résolution d une équation non linéaire

Plus en détail

Exercices : Fonctions Dérivables

Exercices : Fonctions Dérivables Exercices : Fonctions Dérivables Exercice Déterminez l ensemble de dérivabilité des fonctions suivantes et calculez leur dérivée. ) f : x x 2 + x 2 2) f : x x + cos( x ) 3) f : x arctan( xe x ) 4) f :

Plus en détail

Injectivité, surjectivité, bijectivité des applications. Calculs de dérivées. Études de fonctions

Injectivité, surjectivité, bijectivité des applications. Calculs de dérivées. Études de fonctions MPSI du lcée Rabelais http://mpsi.saintbrieuc.free.fr semaine du 4 septembre 05 FONCTIONS NUMÉRIQUES : GÉNÉRALITÉS Injectivité, surjectivité, bijectivité des applications Exercice : Soit f : R R la fonction

Plus en détail

Interrogation 1. Nom : Prénom : x x

Interrogation 1. Nom : Prénom : x x modélisation 1 L1MASS- 2014-2015 (a) Interrogation 1 Nom : Prénom : 1 2 3 Soit la fonction f définie par : f(x) = x x 2 + 1. 1. Montrer que la fonction dérivée de f est définie par :f x) = 1 x2 (x 2 +

Plus en détail

Étude des fonctions polynômes du second degré

Étude des fonctions polynômes du second degré Étude des fonctions polynômes du second degré Définitions Définition d une fonction polynôme de degré 2 Une fonction, définie sur est une fonction polynôme de degré 2 lorsqu il existe trois réels et avec

Plus en détail

Interpolation polynomiale. 1. Interpolation de Lagrange

Interpolation polynomiale. 1. Interpolation de Lagrange Agrégation interne UFR MATHÉMATIQUES Interpolation polynomiale 1. Interpolation de Lagrange 1.1. Base de Lagrange Soit x 0, x 1,...,x n n + 1 réels donnés distincts. On définit n + 1 polynômes l i pour

Plus en détail

Fonction exponentielle TD Année

Fonction exponentielle TD Année Fonction exponentielle TD Année 009-010 Exercice 1 Sans l aide de la calculatrice, simplifier les nombres suivants : 1. ln(e 5 ) 3. ln( 5. eln+ln3. e ln7 4. e ln4 1 ) e 3 Exercice En utilisant notamment

Plus en détail

PRATIQUE DES FONCTIONS NUMÉRIQUES

PRATIQUE DES FONCTIONS NUMÉRIQUES UNIVERSITÉ DE CERGY U.F.R. Economie et Gestion Licence d Économie et Gestion L1 - S1 PRATIQUE DES FONCTIONS NUMÉRIQUES EXAMEN PREMIÈRE SESSION - Janvier 01 - heures Les exercices sont indépendants et peuvent

Plus en détail

Formules de Taylor. Applications.

Formules de Taylor. Applications. CAPES 27 Décembre 27 Oral Analyse Formules de Taylor. Applications. Remarques Le niveau naturel de cette leçon est celui du Deug. Pré-requis. Continuité, dérivabilité, inégalité des accroissements finis,

Plus en détail

( ) Exercice 1. Exercice 5

( ) Exercice 1. Exercice 5 Exercice 1 1. Effectuer : A 11 5 4 B F + 5 4 6 7 C G 7 1 + 7 Exercice 5 1 5 5 5 5 D 1 6 1+ 6 E 1 H 18 0. Compléter alors le tableau suivant en utilisant le symbole ou. A B C D E F G H IN On donne Ax x

Plus en détail

Cours de Terminale S /Fonction exponentielle. E. Dostal

Cours de Terminale S /Fonction exponentielle. E. Dostal Cours de Terminale S /Fonction exponentielle E. Dostal aout 2013 Table des matières 4 Fonction exponentielle 2 4.1 fonction exponentielle...................................... 2 4.1.1 introduction........................................

Plus en détail

Dérivées : les grands théorèmes

Dérivées : les grands théorèmes Dérivées : les grands théorèmes Analyse 1 20 septembre 2013 En bref Les grands théorèmes Conséquences importantes Quelques preuves Le rôle de la continuité dans les preuves Les inserts historiques s appuient

Plus en détail

Cours de mathématique en TS d Eric ZERBIB, professeur au lycée Pardailhan à Auch,

Cours de mathématique en TS d Eric ZERBIB, professeur au lycée Pardailhan à Auch, Un peu d histoire La notion de dérivée a vu le jour au XVII e siècle dans les écrits de Leibniz et de Newton qui la nomme fluxion et qui la définit comme «le quotient ultime de deux accroissements évanescents».

Plus en détail

Outils mathématiques. TD1 Exercices de logique

Outils mathématiques. TD1 Exercices de logique TD1 Exercices de logique Exercice 1. Considérons les deux affirmations suivantes P 1 : «Les basketteurs de ce tournoi mesurent tous au moins deux mètres de haut.» P 2 : «Un au moins de ces basketteurs

Plus en détail

Limite et continuité de fonctions réelles

Limite et continuité de fonctions réelles Limite et continuité de fonctions réelles Denis Vekemans Introduction : on désigne par "fonction réelle" tout fonction d une variable réelle à valeurs réelles. 1 Limite finie 1.1 Définitions 1.1.1 Définition

Plus en détail

CH V : Généralités sur les suites réelles

CH V : Généralités sur les suites réelles CH V : Généralités sur les suites réelles I. Notion de suite I.1. Définition générale Définition Une suite de nombre réels u est une application de N dans R i.e. une fonction de N dans R telle que tout

Plus en détail

Limites et continuité de fonctions

Limites et continuité de fonctions Chapitre 12 Limites et continuité de fonctions Mathématiques PTSI Lycée Déodat de Séverac Mathématiques PTSI (Lycée Déodat de Séverac) Limites et continuité de fonctions 1 / 53 Notations : On note, sauf

Plus en détail

Dérivation. I. Nombre dérivé d une fonction en un point

Dérivation. I. Nombre dérivé d une fonction en un point I. Nombre dérivé d une fonction en un point Dérivation Dans tout ce paragrape, on considère une fonction f définie sur un intervalle I et a un nombre réel de cet intervalle. ) Définition Le nombre dérivée

Plus en détail

EXPONENTIELLES. I Fonction exponentielle de base q. Exercice 01. Exercice 02

EXPONENTIELLES. I Fonction exponentielle de base q. Exercice 01. Exercice 02 EXPONENTIELLES I Fonction exponentielle de base q Exercice 0 Les lois de Moore sont des conjectures énoncées par Gordon Moore (un des trois fondateurs d Intel). En 965, Moore postulait que la complexité

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables - M212

Fonctions de plusieurs variables - M212 Fonctions de plusieurs variables - fournie@mip.ups-tlse.fr 1/54 1- Fonctions de IR 2 1.1-Définitions 1.2-Représention 1.3-Limite, continuité 1.4-Composition 1.5-Cht vriables 1.1- Quelques définitions Une

Plus en détail

Orsay IFIPS S2 Mathématiques (M160). Table des matières. 1. Suites numériques.

Orsay IFIPS S2 Mathématiques (M160). Table des matières. 1. Suites numériques. Orsay 2008-2009 IFIPS S2 Mathématiques (M60). COURS DE MATHÉMATIQUES : SUITES NUMÉRIQUES. Table des matières. Suites numériques... Définition..2. Opérations sur les suites. 3.3. Suites majorées, minorées,

Plus en détail

Complément d Algèbre, module M3201 DUT Informatique. Pierre-Cyrille Héam

Complément d Algèbre, module M3201 DUT Informatique. Pierre-Cyrille Héam Complément d Algèbre, module M3201 DUT Informatique Pierre-Cyrille Héam 12 janvier 2016 Chapitre 1 Cours-TD Les polynômes jouent un rôle fondamental en mathématiques et en sciences L objectif du module

Plus en détail

SECOND DEGRE ACTIVITES

SECOND DEGRE ACTIVITES SECOND DEGRE ACTIVITES Activité 1 : Forme canonique d un polynôme de degré 2. Définition : f est une fonction polynôme de degré 2 définie sur par : f ( x) ax² bx c ( a 0 ). Nous montrerons à la fin de

Plus en détail

Sous-variétés de R n. Chapitre 9

Sous-variétés de R n. Chapitre 9 Chapitre 9 Sous-variétés de R n Après avoir considéré des fonctions définies sur des intervalles de R (autrement dit des morceaux de droites) puis sur des morceaux de plans ou d espaces de dimensions quelconques,

Plus en détail