COLLÈGE DES ENSEIGNANTS EN ODONTOLOGIE PEDIATRIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COLLÈGE DES ENSEIGNANTS EN ODONTOLOGIE PEDIATRIQUE"

Transcription

1 Assemblée Générale Faculté Odontologie Lille, 20 mai 2010 Le Président ouvre la séance à 10 heures membres sont présents ou représentés. Le Secrétaire Daniel Bandon, qui ne peut pas être parmi nous, tient à exprimer sa solidarité à la communauté. Marie-Christine Goldsmith accepte de prendre note des minutes de la réunion. Le compte rendu de l assemblée générale 2009 à Reims est proposé à l'adoption. Quitus est donné par l'assemblée à l unanimité. RÉNOVATION DU SITE DU COLLÈGE Le Président présente la nouvelle maquette du site internet du Collège des Enseignants. Ce site a pour objectif de rendre lisible le travail du Collège, de mettre à disposition des collègues les documents d information, les PV et les statuts de l association. Ce site est susceptible d évoluer en fonction de vos remarques et de vos suggestions. Un grand merci à Frédéric Vaysse et à Sébastien Dominé pour le travail fourni pour cette belle réalisation. POINTS D'INFORMATIONS Accueil de trois nouveaux MCU-PH en Odontologie Pédiatrique. Serena Lopez- Cazaux (Nantes), Murielle Molla (Paris Diderot) et Olivier Chabadel (Montpellier) ont passé avec succès l épreuve du CNU. C est un bon cru, qui reflète le dynamisme de notre soussection, et la reconnaissance des directions des UFR. Isabelle Bailleul-Forrestier a obtenu sa mutation à Toulouse. L attention des responsables de sous-section est attirée sur le fait que les Doyens en Odontologie sont convoqués au Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche dès la première quinzaine de juin pour préparer la révision des effectifs Les Collèges d enseignant en Odontologie sont l expression d une ambition collective de mise en commun de ressources validées et de moyens pédagogiques adaptés. C est également une structure reconnue par la conférence des Doyens, qui a reçu à Paris tous les Présidents des collèges le 6 mai. A cette occasion, ont été abordés 2 sujets 1

2 d actualité : (1) la finalisation des programmes de CES, (2) l internat qualifiant en Odontologie. Le Président de la conférence, Marc Bolla, a souhaité que ces rencontres soient régulières. Les collèges vont donc retrouver un rôle central dans le dialogue pédagogique national. Réforme des CES. Les arrêtés, les contenus sont nationaux. Les jurys sont locaux, écrit comme oral. Peut être comptabilisés dans un parcours de master. Le projet est présenté au CNESER au mois de juin Odontologie Pédiatrique Prévention. Je remercie tous les responsables des CES d Odontologie Pédiatriques, qui ont participé activement au toilettage des maquettes, avec découpage en UE et valorisation par des ECTS (Annexe 1). Internat qualifiant et troisième filière. L arrêté ministériel est en cours de finalisation, avec effet au concours La filière chirurgie orale est clairement la première bénéficiaire de l internat qualifiant, avec 15 postes. La deuxième filière (ODF) est également candidate, avec un problème de cohorte : à définir entre 15 et 65, selon les postes budgétaires. Le déficit prévisible du nombre de postes en Orthopédie Dento-Faciale suppose donc une montée en charge progressive, avec poursuite du CECSMO sur 2 ou 3 ans en parallèle. Dans tous les cas, un même diplôme doit être délivré. Reste la troisième filière : interne en médecine bucco-dentaire hospitalière. C est une porte d entrée recevable par la profession. Grande inquiétude sur le devenir de l internat au sein des structures hospitalières, dont l Odontologie Pédiatrique est partie prenante, dans la mesure où il n est pas question de spécialités au sein de cette troisième filière. Loi HPST : création des collèges de bonne pratique. Le développement professionnel continu est composé de l ADF, la HAS et les collèges de bonne pratique. L ADF est le financeur. Création d un comité indépendant «analyse des pratiques», composé de 3 collèges égaux à 12 membres : un collège syndical, un collège sociétés scientifiques, un collège académique (12 personnes HU, qui seront les Présidents des collèges des enseignants dont 3 qui seront membres du bureau). Un bureau de 6 personnes est issu des collèges, pour 3 ans. Les pratiques de ville sont en ligne de mire. La HAS prend en charge l organisation, ou délègue une aide méthodologique. La composition de la CME a été revue dans le cadre de la loi HPST. Le Doyen d Odontologie est maintenant invité permanent avec voix consultative, au même titre que le Doyen de Médecine. Il faut cependant savoir que le Directeur Général du CHU, nommé au Conseil des Ministres sur proposition de nos deux tutelles (santé et enseignement supérieur), a désormais tout pouvoir décisionnel, tant sur les pôles que sur les emplois. UNF3S avec section Université Numérique des Sciences Odontologiques Française (UNSOF). Les projets pédagogiques remontent des collèges d enseignants. Un comité 2

3 des projets fait la synthèse des projets en fonction d un appel d offre une fois par an. Tous les 3 mois, des appels plus limités sont possibles. Désignation du comité scientifique de l UNF3S pour l odontologie. Il est proposé que l attention des doyens et de leurs équipes en charge du numérique (NTICE) soit sollicitée à nouveau pour obtenir des réponses pour faire avancer l indexation et la mise à disposition des ressources. Le rôle du conseil scientifique est de sélectionner et d hiérarchiser les projets et le comité des projets doit les défendre en présence des autres partenaires de santé. La proposition pour le comité des projets est : Jacques DEJOU, Pierre-Hubert DUPAS et Jean VALCARCEL et pour le conseil scientifique, Jacques DEJOU, Pierre-Hubert DUPAS, Louis-Frédéric JACQUELIN, Gérard LEVY et Michel SIXOU (doyens) et Jean-Claude ROBERT, Agnès BLOCH-ZUPAN, Alain WESTPHAL et Yves DELBOS (enseignants). L Odontologie Pédiatrique est donc bien représentée dans cette structure nationale. Première Année des Etudes de Santé : Les programmes sont désormais en voie de finalisation. Le L1 santé n est plus à l ordre du jour, et cette nouvelle dénomination (PAES) montre que le principe du LMD santé est compromis. L aspect le plus positif, outre l identification d UE «odontologie», est l introduction (ou réintroduction) de l anatomie cranio-faciale, en commun avec Médecine. Il a été également décidé une mise en commun d un document pédagogique, sous forme d un PowerPoint scénarisé, qui sera à la disposition de tous les enseignants qui le souhaiteront. Prévoyance hospitalière : les HU ont un salaire universitaire et des émoluments hopitaliers. En cas de maladie, il faut savoir que ces derniers ne sont plus versés. Il est donc impératif de prévoir une assurance compensatoire, type APPA (Association Pour les Praticiens Hospitaliers et Assimilés). MEOPA : attestation de formation aux soins dentaires par inhalation de MEOPA. Marie-Cécile Manière a proposé une maquette, qui a été validée à la conférence des Doyens en Odontologie. Elle est proposée aux membres de notre Collège, qui pensent nécessaire d avoir un cadre commun au niveau national. Une discussion s engage alors sur l existence d officines privée, qui souhaitent pouvoir proposer une attestation. En tant qu hospitalo-universitaire, et comme le précise le Conseil National de l Ordre, une formation clinique est indispensable. Par ailleurs, l AFGSU 1 et 2 sont un pré-requis, mais peuvent être obtenus pendant la formation. Cette attestation est à faire valider par le CEVU. Faut il pour autant l intégrer à terme dans la formation initiale, alors que les moyens universitaires et hospitaliers sont contraints? 3

4 BILAN FINANCIER (Yves Delbos) Le résultat financier des comptes du Collège est positif. Les cotisations restent stables. Le solde à mai 2010 est de 7 898,62 Le Président demande le quitus de compte : vote à l unanimité. CEPO 2009 HSBC Date Libellé Mode de règl. Débit Crédit Solde Report ,62 19/05/09 DHL , ,12 26/05/09 Remb Frais Delbos Reims 206, ,72 27/05/09 Cotisations 310, ,72 27/05/09 Cotisations 730, ,72 16/06/09 Cotisations 100, ,72 Déjeuner CHU Reims , ,34 Diner+pauses Reims( ,72) , ,62 La proposition du bureau est de laisser les cotisations à 30 pour les titulaires et 40 pour les 4 années de contrat des assistants. Votée à l unanimité. LES CONGRÈS INTERNATIONAUX Jean-Louis Sixou présente un récapitulatif des Congrès à venir, de 2010 à 2013 (Annexe 2). JOURNEES DU COLLEGE DES ENSEIGNANTS Marie-Christine Goldsmith propose que la journée du CEOP se déroule à Montpellier le jeudi 12 mai 2011, avant les 41 èmes Journées Internationales de la Société Française d Odontologie Pédiatrique. Marie-Cécile Manière suggère que le collège se déroule le jeudi 24 mai 2012 à Strasbourg, dans le cadre du Congrès de l EAPD et de la SFOP. Un symposium sur l enseignement à distance en Odontologie Pédiatrique pourrait être organisé. 4

5 SÉANCE POSTER ENSEIGNEMENT A DISTANCE EN Les groupes de travail ont structuré leur sujet, les discussions en visio-conférence se sont révélées fructueuses. Jean-Louis Sixou informe que les modules du cours de D2 sont déployés selon les thèmes suivants : traitement des dents temporaires, traumatisme de la dent permanente immature, anomalies dentaires, prescriptions chez l enfant et anesthésie locale. Les modules sont accessibles à l ensemble de la communauté à l adresse web suivante : foad-demo.univ-rennes1.fr. Il s agit d une base, qui peut être modifiée selon la philosophie de chacun. Maryse Wolikow présente les travaux du groupe «Anatomo-physiologie des dents temporaires», et suggère d intégrer une modélisation 3D des dents temporaires Louis-Frédéric Jacquelin montre la maquette du groupe «Morphogenèse des Arcades». Au nom du groupe, il demande maintenant un regard critique du groupe «anatomo-physiol DT», afin d interfacer au mieux les deux projets qui doivent être complémentaires. Matthieu Ternois évoque l évolution du projet du groupe «glossaire» : plutôt que de multiplier les définitions de termes, il a été jugé préférable de focaliser sur des items faisant consensus au sein du Collège. Le Wiki est une bon vecteur de travail. Marie-Cécile Manière présente la charte graphique du groupe «image». Des thèmes se sont dégagés : anatomie des DT, physiologie/résorption de DT, ultrastructure des DT, cariologie, traumatisme, anomalies du développement. La qualité des images est discutée, dans le souci de préserver les droits d auteurs. L indexation des images est prévue. Jean-Claude Robert se fait l interprète de Dominique Droz, sur le groupe «développement psycho-moteur». Le travail se fait par thématique, et pas seulement par tranche d âge. Une discussion s engage : la finalité du e-learning n est pas de supprimer l enseignant : bien au contraire, le temps qui n est plus consacré à l enseignement magistral en présentiel, 5

6 est dévolu à un travail dirigé interactif. Ce n est pas «un livre en ligne». Chaque faculté aura toute latitude d enrichir cette base, en développant des exercices en ligne, des cas cliniques, des forums. Marine Olivo souhaite développer des scenarii dès la rentrée. ÉLECTIONS DU BUREAU DU COLLÈGE DES ENSEIGNANTS Louis-Frédéric Jacquelin fait le bilan des activités du Collège pendant 6 ans, soit 2 mandats successifs. Il remercie les membres du bureau qui l ont épaulé : Marie-Christine Goldsmith (Vice-Présidente), Daniel Bandon (Secrétaire), Yves Delbos (Trésorier), Jean- Jacques Morrier (mission scientifique), Jean-Louis Sixou (mission internationale), Frédéric Vaysse (site Web). Il ne souhaite pas se représenter en tant que Président, même s il soutiendra le futur élu. Jean-Louis Sixou fait acte de candidature. Son objectif est de poursuivre et mener à bien le grand chantier de l enseignement à distance en Odontologie Pédiatrique, et de déployer une activité accrue au niveau international. Il veut également assurer la continuité avec les membres du bureau actuel, qui sont prêts à le suivre. Louis-Frédéric propose de soumettre les candidatures au vote de l assemblée : unanimité. Le conseil d'administration nouvellement élu, vote pour la répartition des tâches au sein du bureau, conforme aux statuts du Collège, qui se compose désormais comme suit : Composition du bureau : Président : Vice-Présidents : Secrétaire général : Trésorier : Conseiller à la recherche : Conseiller à le Pédagogie : Jean-Louis Sixou Marie-Christine Goldsmith Frédéric Vaysse Daniel Bandon Yves Delbos Jean-Jacques Morrier Louis-Frédéric Jacquelin 6

7 L ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 17 h 30. Le Past Président, L.F. JACQUELIN ANNEXE 1 CES D - PREVENTION La durée de la formation est de 1 an minimum (120h) permettant d acquérir 16 crédits ECTS. Elle comprend des UE d approfondissement clinique (correspondant à l intitulé du CES) et une UE en sciences fondamentales définies pour chaque CES, représentant 4 ECTS. Objectifs généraux Assurer un approfondissement disciplinaire en Odontologie Pédiatrique aux détenteurs du diplôme d Etat de Docteur en Chirurgie Dentaire ou de diplômes délivrés par une université française ou étrangère après avis du Conseil de l UFR. Constituer un pré-requis de formation supérieure dans le cadre d'une autre formation des sciences de la vie et de la santé en raison de sa spécificité disciplinaire. Faire partie d'un autre parcours universitaire et, en particulier, être pris en compte comme UE ou unités constitutives d UE dans le cadre d un master. Faire tout ou partie d'une unité d'enseignement d'un parcours de formation en raison de la spécificité disciplinaire de la formation odontologique proposée. Permettre le recrutement d assistants hospitalo-universitaires en Odontologie. Si les objectifs sont nationaux, l'organisation de l'enseignement et des évaluations sera locale. 7

8 Objectifs spécifiques A l issue de cet enseignement l étudiant devra avoir acquis : des connaissances fondamentales sur la croissance et le développement de l enfant et la mise en place des grandes fonctions ainsi que sur leurs anomalies des connaissances cliniques sur (1) la communication et l approche de l enfant ; (2) les pathologies bucco-dentaires spécifiques à l enfant et les conduites à tenir ; (3) les répercussions cranio-faciales et bucco-dentaires des pathologies générales ; (4) la prise en charge de l enfant à risque médical. des connaissances de stratégie préventive et éducative pour le maintien d une bonne santé bucco-dentaire. Les candidats devront satisfaire dans leur parcours aux modalités suivantes : A - Devra être validée obligatoirement 1 UE (au choix) parmi les thématiques suivantes : UE1 : (4 ECTS) Ecosystème buccal Morphogenèse cranio-faciale, odontogenèse et génétique des dysmorphoses Histopathologie bucco-dentaire Génétique Imagerie Psychologie Santé publique Pharmacologie générale B - Devront être validées obligatoirement les 3 UE suivantes : UE2 : La normalité (4 ECTS) EC1 : Croissance et développement général Croissance post-natale générale normale : indicateurs, rythmes et régulation Croissance et développement cranio-facial normal Développement neuro-psychique de l enfant EC2 : Les grandes fonctions pendant l enfance : ventilation, manducation, phonation 8

9 Genèse et maturation des fonctions oro-faciales Incidences morphogènes des fonctions EC3 : Morphogenèse des arcades et occlusion Cycle biologique de la dent temporaire Histo-physiologie de la dent permanente immature Eruption dentaire : mécanismes biologiques et phénomènes de dentition Croissance alvéolaire et maturation du parodonte EC4 : Prise en charge : méthodes diagnostiques et approche relationnelle Méthodes diagnostiques : clinique, biologiques et imagerie Approche comportementale et relationnelle du très jeune enfant à l adolescent La première consultation UE3 : Pathologies et enfant à risque (4 ECTS) EC1 : Pathologies bucco-maxillo-dentaires et prise en charge Anomalies dentaires (nombre, structure, forme, éruption ) Pathologie carieuse chez l enfant et l adolescent : étiologie, formes cliniques Pulpopathies des dents temporaire et permanente jeune Traumatismes oro-faciaux chez l enfant Traitements dentino-pulpaires des dents temporaires et des dents permanentes immatures Maladies gingivales, parodontopathies, pathologie des muqueuses chez l enfant et l adolescent : étiologie, formes cliniques EC2 : Répercussions cranio-faciale et bucco-dentaires des pathologies générales et prise en charge Anomalies du développement et de la croissance : fentes, troubles endocriniens, carentiels Maladies systémiques, notamment les cardiopathies, les néphropathies, les déficiences immunitaires Maladies génétiques, notamment les maladies osseuses constitutionnelles, les maladies métaboliques, les maladies touchant les dérivés ectodermiques EC3 : Les enfants en situation de handicap Définitions, classifications des situations de handicap et conséquences sur la santé buccodentaire Prise en charge bucco-dentaire thérapeutique et préventive chez l enfant en situation de handicap 9

10 Vulnérabilité sociale, maltraitance : conséquences sur la santé et la prise en charge buccodentaire EC4 : Prescriptions chez l enfant : Prescription médicamenteuse en Odontologie chez l enfant Prise en charge de la douleur et de l anxiété chez l enfant Sédations et anesthésie générale en Odontologie Pédiatrique : indications et contreindications, stratégie thérapeutique UE4 : Prévention (4 ECTS) EC1 : Prévention de la carie, des parodontopathies et des traumatismes : Prévention primaire, secondaire, tertiaire Evaluation du risque carieux chez l enfant Les Protections Dento-Maxillaires Personnelles (PDMP) Stratégies préventives individuelles et collectives EC2 : Prévention des dysfonctions, et réhabilitation fonctionnelle des arcades : Interception des dysfonctions et des parafonctions Maintien de l espace Prothèse chez l enfant et l adolescent EC3 : Education à la santé Education sanitaire et sociale Education collective et individuelle Education thérapeutique EC4 : Ergonomie Adaptation des locaux et du matériel à l enfant Rôle de l assistante dentaire 10

11 ANNEXE 2 Congrès ( ) actualisée le 30 août 2010 Association Année Lieu Pays Date SFOP 2011 Montpellier France mai 2012 Strasbourg (EAPD) France mai 2013 Toulouse France EAPD 2010 Harrogate Grande-Bretagne juin 2012 Strasbourg France mai IAPD 2011 Athènes Grèce juin 2013 Seoul Corée du Sud juin AAPD 2011 New-York USA mai 2012 San Diego USA mai 2013 Orlando USA mai Sociétés méditerranéennes 2010 Beyrouth Liban octobre IADR (GS) 2010 Barcelone Espagne juillet 2011 San Diego USA mars 2012 Rio de janeiro Brésil juin 2013 Seattle USA mars IADR (CED) 2011 Budapest Hongrie septembre 2012 Helsinki Finlande septembre (CED-NOF) ADEE 2010 Amsterdam Pays-bas août 2011 Antalya Turquie septembre 2012 Lyon France 29 août - 1 er septembre 2013 Birmingham Grande-Bretagne IADH 2010 Gand Belgique août 2012 Sydney Australie octobre IADR : International Association of Paediatric Dentistry EAPD: European Academy of Paediatric Dentistry AAPD: American Association of Pediatric Dentistry IADR: International Association for Dental Research GS = General Session (congrès mondial) CED = Central European Division (congrès européen sans les nordiques [NOF]) ADEE : Association for Dental Education in Europe IADH: International Association for Disability and Oral Health 11

Diplôme de Docteur en chirurgie dentaire ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS 2015-2016

Diplôme de Docteur en chirurgie dentaire ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS 2015-2016 FACULTE D ODONTOLOGIE UNIVERSITE de MONTPELLIER Diplôme de Docteur en chirurgie dentaire ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS 05-06 Pour avoir le diplôme de Docteur en chirurgie dentaire, il faut suivre le cursus

Plus en détail

MODALITES D EVALUATION DES ETUDIANTS

MODALITES D EVALUATION DES ETUDIANTS Faculté de Chirurgie Dentaire Université de Strasbourg 1 MODALITES D EVALUATION DES ETUDIANTS EN CHIRURGIE DENTAIRE ANNEE UNIVERSITAIRE 2012/2013 Volume I : Formation initiale et master Volume II : CES,

Plus en détail

Syndicat National des Internes en Odontologie

Syndicat National des Internes en Odontologie Syndicat National des Internes en Odontologie Président en charge du Présents : Compte-rendu de la réunon du 19 mars 2014 avec les coordonnateurs des DES Mr le Professeur Robert GARCIA (Président de la

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Guide Reconnaissance par la SSO du statut de praticien généraliste Le certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Plus en détail

DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE

DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE ORGANIGRAMME DES SEMINAIRES Promotion 2013 FORMATION COMPLEMENTAIRE EN MEDECINE POUR LES MEDECINS Pour les enseignants, ces enseignements seront à faire tous les 2 ans 1 - Module

Plus en détail

Qu est-ce que la PACES?

Qu est-ce que la PACES? Qu est-ce que la PACES? Depuis la rentrée 2010, et selon l arrêté du 28 octobre 2009 publié au journal offi ciel du 17 novembre 2009, les premières années de médecine et de pharmacie, ainsi que celles

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

REGLEMENT D'ETUDES 2 ème année des études médicales (S3 S4) Diplôme de Formation Générale des Sciences Médicales

REGLEMENT D'ETUDES 2 ème année des études médicales (S3 S4) Diplôme de Formation Générale des Sciences Médicales Arrêté du 18 mars 1992 et du 22 mars 2011. REGLEMENT D'ETUDES 2 ème année des études médicales (S3 S4) Diplôme de Formation Générale des Sciences Médicales TITRE I - CONDITIONS D'ACCES ET INSCRIPTION ADMINISTRATIVE

Plus en détail

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme 2013-2014 DU LYCÉE À L UNIVERSITÉ psychologie UFR des Sciences de l Homme OBJECTIFS de la formation Vous êtes intéressé par les études de psychologie? A l Université Bordeaux Segalen, cette formation s

Plus en détail

Procès-verbal CA du 07 Septembre 2013

Procès-verbal CA du 07 Septembre 2013 Procès-verbal CA du 07 Septembre 2013 Présents : Philippe BORDIEU Joëlle CLOATRE Sébastien COLSON Sylvie CORDINA Emilie COURTOIS Christophe DEBOUT Patricia FAIVRE Brigitte HERISSON Gilberte HUE - Présidente

Plus en détail

Institut d études Judiciaires

Institut d études Judiciaires Institut d études Judiciaires Année universitaire 01/013 MASTER «Droit privé et sciences criminelles» SECONDE ANNEE (M) MENTION PROFESSIONNELLE «PROFESSIONS JUDICIAIRES» Responsables de la formation E.

Plus en détail

Démarche Qualité et Certification de Service d un cabinet libéral SCP OLLU-RENAUD LE MANS

Démarche Qualité et Certification de Service d un cabinet libéral SCP OLLU-RENAUD LE MANS Démarche Qualité et Certification de Service d un cabinet libéral SCP OLLU-RENAUD LE MANS Management de la qualité et Gestion des risques dans la Santé Vendredi 29 Mai 2009 à Strasbourg SCP Drs OLLU et

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Sciences, Technologies, Santé Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ M1 60 ES Volume horaire étudiant : Entre 130 et190

Plus en détail

Métiers de l Enseignement en Économie et Gestion des organisations. Languedoc - Roussillon

Métiers de l Enseignement en Économie et Gestion des organisations. Languedoc - Roussillon Master Métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation 2 nd degré MEEF Parcours : Métiers de l Enseignement en Économie et Gestion des organisations Concours préparés : CAPET / CAPLP / CAFEP

Plus en détail

MASTER 2 BIOLOGIE SANTE SPÉCIALITÉ METIERS DE LA SANTE ASSOCIES A LA RECHERCHE CLINIQUE

MASTER 2 BIOLOGIE SANTE SPÉCIALITÉ METIERS DE LA SANTE ASSOCIES A LA RECHERCHE CLINIQUE MASTER 2 BIOLOGIE SANTE SPÉCIALITÉ METIERS DE LA SANTE ASSOCIES A LA RECHERCHE CLINIQUE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation

Plus en détail

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel Master 2 : Didactique des disciplines Spécialité Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 M2 : Didactique des disciplines Spécialité : Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 PRESENTATION

Plus en détail

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC Adopté par le conseil d UFR le 10 juillet 2013 Voté au CA du 1 er octobre 2013 Adopté par la CFVU du 09 septembre 2013 MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC Master année 1 Arrêté d habilitation

Plus en détail

Master Droit 1 ère année Règlement des études

Master Droit 1 ère année Règlement des études PRES Université Lille Nord de France Faculté de Droit de Boulogne sur Mer Centre universitaire Saint Louis 21, rue Saint Louis BP 774 62327 Boulogne sur Mer Master Droit 1 ère année Règlement des études

Plus en détail

DROIT ECONOMIE - GESTION. DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONCTIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques)

DROIT ECONOMIE - GESTION. DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONCTIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques) 202-206 0Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : DROIT ECONOMIE - GESTION DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques)

Plus en détail

LIVRET DE L'ETUDIANT MASTER 1 ANNEE 2014/2015

LIVRET DE L'ETUDIANT MASTER 1 ANNEE 2014/2015 MASTER DROIT ECONOMIE GESTION Mention Administration Management Economie des Organisations (AMEO) Spécialité Direction des structures médico-sociales et de services aux personnes (DSMS) LIVRET DE L'ETUDIANT

Plus en détail

PAGE. SOMMAIRE Titre 1 le cursus odontologique Article 1 : déroulement du cursus

PAGE. SOMMAIRE Titre 1 le cursus odontologique Article 1 : déroulement du cursus ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS ET REGLEMENT DES EXAMENS CONCERNANT LA PREPARATION DU DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN CHIRURGIE DENTAIRE Deuxième année grade de Licence - des études odontologiques : O2 Troisième

Plus en détail

Physiopathologie : de la Molécule à l'homme

Physiopathologie : de la Molécule à l'homme Mention Sciences du Vivant Spécialité de Master : Physiopathologie : de la Molécule à l'homme Pourquoi, comment, combien, contourner, greffer, restaurer, inhiber, suppléer Responsables : Dr Gilles Prévost

Plus en détail

La biologie et la fonction au service de la réussite implantaire à long terme. Hôtel Le Méridien N'Fis

La biologie et la fonction au service de la réussite implantaire à long terme. Hôtel Le Méridien N'Fis Congrès ITI Francophone Marrakech Maroc 7-8 novembre 2014 La biologie et la fonction au service de la réussite implantaire à long terme Hôtel Le Méridien N'Fis www.congresitifrancophone.com Préambule Chères

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT STRATÉGIQUE, SPÉCIALITÉ MANAGEMENT STRATÉGIQUE DES ORGANISATIONS DE SANTÉ

MASTER MANAGEMENT STRATÉGIQUE, SPÉCIALITÉ MANAGEMENT STRATÉGIQUE DES ORGANISATIONS DE SANTÉ MASTER MANAGEMENT STRATÉGIQUE, SPÉCIALITÉ MANAGEMENT STRATÉGIQUE DES ORGANISATIONS DE SANTÉ RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation

Plus en détail

Dossier Administratif du Patient

Dossier Administratif du Patient Handident Franche-Comté CHBM - service ORL (Docteur LEGER) Cadre réservé Handident FC N adhérent au réseau Handident FC 2, rue du Docteur Flamand 25209 MONTBELIARD Cedex Dossier Administratif du Patient

Plus en détail

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007 Institut de Formation en Soins Infirmiers IFSI Institut de Formation d Aides Soignants IFAS Dans l de Montpellier 1146 Avenue du Père Soulas 34295 MONTPELLIER cédex 5 Tél. 04 67 33 88 44 - Fax 04 67 33

Plus en détail

Commission de la Formation et de la Vie Universitaire

Commission de la Formation et de la Vie Universitaire Commission de la Formation et de la Vie Universitaire Séance du 11 mars 2014 Point 5 de l ordre du jour Règles générales relatives aux modalités d évaluation des étudiants en Licence et en Master pour

Plus en détail

Languedoc - Roussillon

Languedoc - Roussillon Master Métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation 1 er degré MEEF Concours préparés : Concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) Lieu : Carcassonne - Mende - Montpellier

Plus en détail

MASTER DROIT ECONOMIE GESTION

MASTER DROIT ECONOMIE GESTION Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DROIT PRIVE DROIT NOTARIAL M1 60 ES Volume horaire étudiant : 413 à 479h 60 à 90 h h h h 503 à 539h cours magistraux

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : UFR SHS Domaine : Droit, économie, gestion Mention : Métiers de la gestion et de la comptabilité : responsable de portefeuille clients en cabinet d'expertise Numéro

Plus en détail

Bulletin d inscription Préparation au concours Aide-Soignant(e)

Bulletin d inscription Préparation au concours Aide-Soignant(e) Bulletin d inscription Préparation au concours Aide-Soignant(e) SESSION JANVIER 2016 Cochez la formation choisie : Préparation écrite et orale Préparation orale Photo obligatoire Etat civil Madame Monsieur

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLÔME

SUPPLEMENT AU DIPLÔME SUPPLEMENT AU DIPLÔME Le présent supplément au diplôme (annexe descriptive) suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l'europe et l'unesco/cepes. Le supplément vise à fournir des

Plus en détail

CONCOURS D ENTREE FORMATION AIDE-SOIGNANT NOTICE D INFORMATION

CONCOURS D ENTREE FORMATION AIDE-SOIGNANT NOTICE D INFORMATION INSTITUT DE FORMATION DES AIDES-SOIGNANTS 04 50 01 80 38 04 50 01 80 85 sec.ifas@ch-rumilly.fr CONCOURS D ENTREE FORMATION AIDE-SOIGNANT NOTICE D INFORMATION Promotion 2015/2016 - Rentrée de septembre

Plus en détail

MASTER 2 MENTION MARKETING ET VENTE, PARCOURS MÉDIAS ET COMMUNICATION

MASTER 2 MENTION MARKETING ET VENTE, PARCOURS MÉDIAS ET COMMUNICATION MASTER 2 MENTION MARKETING ET VENTE, PARCOURS MÉDIAS ET COMMUNICATION RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention : Marketing et Vente Spécialité

Plus en détail

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Vu la loi 84-52 du 26 janvier 1984 sur l enseignement supérieur ; Vu le décret n 84-573

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT STRATEGIE, SPECIALITE CONSULTANT EN MANAGEMENT, ORGANISATION, STRATÉGIE

MASTER MANAGEMENT STRATEGIE, SPECIALITE CONSULTANT EN MANAGEMENT, ORGANISATION, STRATÉGIE MASTER MANAGEMENT STRATEGIE, SPECIALITE CONSULTANT EN MANAGEMENT, ORGANISATION, STRATÉGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention :

Plus en détail

Programme d études La Formation en Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs est inscrite dans le cadre de la réforme LMD.

Programme d études La Formation en Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs est inscrite dans le cadre de la réforme LMD. Master en éducation et formation (MEF) Spécialité : Pilotage et gestion des systèmes éducatifs Option : Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs (PSGSE) Dispositif en ligne Année 2014-2015

Plus en détail

DIPLOME D ETAT D AIDE SOIGNANT

DIPLOME D ETAT D AIDE SOIGNANT DIPLOME D ETAT D AIDE SOIGNANT DEFINITION DU METIER L aide soignant exerce son activité sous la responsabilité de l infirmier, dans le cadre du rôle propre qui relève de l initiative de celui-ci, défini

Plus en détail

Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation

Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation Enquête menée du 1 er décembre 2013 au 15 janvier 2014 par le Bureau de liaison du Les 30 écoles supérieures

Plus en détail

TITRE I : Organisation générale

TITRE I : Organisation générale REGLEMENTATION CONCERNANT L EVALUATION DES CONNAISSANCES ET DES COMPETENCES ET LA VALIDATION DES PARCOURS DE LICENCE ET DE MASTER ANNEE UNIVERSITAIRE 2010-2011 VU - le code de l éducation, - le décret

Plus en détail

LES ETUDES DE MASSO-KINESITHERAPIE

LES ETUDES DE MASSO-KINESITHERAPIE 0-0 LES ETUDES DE MASSO-KINESITHERAPIE Admission Pour être admis en première année de masso-kinésithérapie, les étudiants doivent remplir les quatre conditions suivantes: - être titulaire du baccalauréat

Plus en détail

Statuts de Open Data France

Statuts de Open Data France Statuts de Open Data France Association des Collectivités engagées dans l Open Data I - Constitution, but, composition, siège Article 1 - Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT PARCOURS CONTRôLE DE GESTION ET SYSTEMES D'INFORMATION

MASTER MANAGEMENT PARCOURS CONTRôLE DE GESTION ET SYSTEMES D'INFORMATION MASTER MANAGEMENT PARCOURS CONTRôLE DE GESTION ET SYSTEMES D'INFORMATION Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Nature la formation : Diplôme national l'enseignement supérieur Durée

Plus en détail

SCIENCES - TECHNOLOGIES - SANTE. STIC : Sciences et Technologies de l Information et de la Communication. Parcours Informatique

SCIENCES - TECHNOLOGIES - SANTE. STIC : Sciences et Technologies de l Information et de la Communication. Parcours Informatique 2012-2015 Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : SCIENCES - TECHNOLOGIES - SANTE STIC : Sciences et Technologies de l Information et de la Communication Parcours

Plus en détail

A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES

A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES IED PARIS 8 A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES La procédure d équivalence permet de dispenser les étudiants de certains enseignements dans la mesure où ils peuvent justifier de l acquisition

Plus en détail

REUNION D INFORMATION LES ETUDES DE SANTE ET LES METIERS AUXQUELS ELLES MENENT

REUNION D INFORMATION LES ETUDES DE SANTE ET LES METIERS AUXQUELS ELLES MENENT REUNION D INFORMATION LES ETUDES DE SANTE ET LES METIERS AUXQUELS ELLES MENENT A. RASCLE CIO de L Haÿ les Roses Novembre 2013 Sommaire Les métiers médicaux PACES Médecine Maïeutique (sage-femme) Pharmacie

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

Sciences religieuses. Sciences médicales et infirmières

Sciences religieuses. Sciences médicales et infirmières Sciences religieuses FACULTÉ DES SCIENCES RELIGIEUSES (FSR) Licence en sciences des religions (6 semestres) Master en sciences religieuses (4 semestres) Doctorat en sciences religieuses (6 semestres) Le

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences et techniques des activités physiques et sportives de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

LICENCE Administration Economique et Sociale (AES)

LICENCE Administration Economique et Sociale (AES) LICENCE Administration Economique et Sociale (AES) Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée

Plus en détail

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE MASTER Mention MEEF «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE Nouveau master mis en place à compter de septembre 2013 pour les M1. Pour le

Plus en détail

SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE

SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE LICENCE Biologie Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée des études : Licence Niveau de diplôme

Plus en détail

MASTER 2 INGENIERIE DE LA FORMATION ET DES SYSTEMES D'EMPLOIS (IFSE)

MASTER 2 INGENIERIE DE LA FORMATION ET DES SYSTEMES D'EMPLOIS (IFSE) MASTER 2 INGENIERIE DE LA FORMATION ET DES SYSTEMES D'EMPLOIS (IFSE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master ingénieur Domaine : Sciences Humaines et Sociales Mention : Formation Developpement

Plus en détail

VENDREDI 12 MARS 2010 SALLE 1 Matin IMPLANTOLOGIE : Les complications en implantologie : Comment les éviter? Comment les gérer? RESPONSABLE : GM.

VENDREDI 12 MARS 2010 SALLE 1 Matin IMPLANTOLOGIE : Les complications en implantologie : Comment les éviter? Comment les gérer? RESPONSABLE : GM. VENDREDI 12 MARS 2010 SALLE 1 Matin IMPLANTOLOGIE : Les complications en implantologie : Comment les éviter? Comment les gérer? RESPONSABLE : GM. LAMBRUSCHINI Etablir un plan de traitement et valider un

Plus en détail

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité Mention : STAPS Sport, Prévention, Santé, Bien-être Objectifs de la spécialité L'objectif de la spécialité «Sport, Prévention, Santé, Bien être» est de doter les étudiants de compétences scientifiques,

Plus en détail

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie Passer à l acte en implantologie Modules optionnels est un cycle de formation basé sur des travaux pratiques de chirurgie implantaire, permettant de confirmer les acquis théoriques. À l issue du cursus,

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : UFR SHS Domaine : Droit Economie Gestion Mention : Organisation et gestion des établissements hôteliers et de restauration Parcours : Management des entreprises de

Plus en détail

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR)

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) POUVOIR EXERCER LA PHARMACIE EN FRANCE POUR LES PHARMACIENS À DIPLOME NON COMMUNAUTAIRE ET POUR LES PHARMACIENS À DIPLOME

Plus en détail

REGLEMENT PARTICULIER DE LA CAISSE MUTUELLE COMPLEMENTAIRE ET D ACTION SOCIALE MARSEILLE

REGLEMENT PARTICULIER DE LA CAISSE MUTUELLE COMPLEMENTAIRE ET D ACTION SOCIALE MARSEILLE REGLEMENT PARTICULIER DE LA CAISSE MUTUELLE COMPLEMENTAIRE ET D ACTION SOCIALE MARSEILLE Article 1....3 Dispositions générales...3 Titre I : Organisation de la C.M.C.A.S...3 Article 2....3 Composition

Plus en détail

COMPTE RENDU de l Assemblée Générale annuelle du Jeudi 2 Avril 2015. Les personnalités présentes et excusées :

COMPTE RENDU de l Assemblée Générale annuelle du Jeudi 2 Avril 2015. Les personnalités présentes et excusées : COMPTE RENDU de l Assemblée Générale annuelle du Jeudi 2 Avril 2015 Les personnalités présentes et excusées : Statut Identité Qualité Présent Excusé Représenté BOUVIER Marie-Christine Présidente ROY Frédéric

Plus en détail

GIP Ecole Supérieure Montsouris

GIP Ecole Supérieure Montsouris > - ouverture et excellence GIP Ecole Supérieure Montsouris En 1988, la faculté de médecine de Créteil crée la première Maîtrise Sciences et Techniques (MST) Santé Mentale - Editorial - GIP Ecole Supérieure

Plus en détail

Cycle Préparatoire 2015

Cycle Préparatoire 2015 ATPL Cycle Préparatoire 2015 Philosophie Sommaire Dates du concours 2 Conditions d admission 3 La sélection 3 La formation 5 S inscrire à la sélection 6 Le dossier de candidature 6 Pour en savoir plus

Plus en détail

Les médecins étrangers à l hôpital

Les médecins étrangers à l hôpital Les médecins étrangers à l hôpital Armelle DREXLER Directrice des Affaires Médicales CHU CLERMONT-FERRAND 1 Éléments introductifs CONDITIONS D EXERCICE DE LA MÉDECINE Article L.4111-1 CSP 1. Être titulaire

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES LICENCE Psychologie Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée des études : Licence Niveau de

Plus en détail

DIPLOME GRANDE ECOLE DE L ESSCA BAC+5, GRADE DE MASTER par la voie de la formation continue

DIPLOME GRANDE ECOLE DE L ESSCA BAC+5, GRADE DE MASTER par la voie de la formation continue ESSCA Ecole de Management 1 Rue Lakanal BP 40348 49003 ANGERS CEDEX 01 CARACTERISTIQUES DE L OFFRE PEDAGOGIQUE DIPLOME GRANDE ECOLE DE L ESSCA BAC+5, GRADE DE MASTER par la voie de la formation continue

Plus en détail

Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH)

Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH) Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH) RESPONSABLES : mention Management : Martine BRASSEUR,

Plus en détail

DE LA FORMATION CONTINUE À L OFFICINE

DE LA FORMATION CONTINUE À L OFFICINE Notre mission : Chaque pharmacien est unique, UTIP Innovations propose partout en métropole et dans les DOM les solutions de formation adaptées Notre ambition : Devenir acteur de référence du DPC UTIP

Plus en détail

LICENCE. Parcours Santé Soins Infirmiers. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine

LICENCE. Parcours Santé Soins Infirmiers. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine LICENCE 2013-2014 Mention Administration économique et sociale (AES) Parcours Santé Soins Infirmiers BAC + 1 2 3 4 5 Domaine 1. Editorial du responsable La licence AES-santé s'inscrit dans la perspective

Plus en détail

I. Dénomination, siege social et objectifs. Article 1 (Dénomination et cadre légal)

I. Dénomination, siege social et objectifs. Article 1 (Dénomination et cadre légal) I. Dénomination, siege social et objectifs Article 1 (Dénomination et cadre légal) Par les présents statuts, il est constitué une fédération internationale d associations dénommée EURODOC le Conseil Européen

Plus en détail

UE 1-1- Appréhension des concepts fondamentaux du droit Matières. UE 2-1 - Appréhension des concepts fondamentaux du droit Matières

UE 1-1- Appréhension des concepts fondamentaux du droit Matières. UE 2-1 - Appréhension des concepts fondamentaux du droit Matières 1 ère année Licence «Droit, Economie, Gestion» Mention «Droit et science politique» Adopté par le CEVU Univ. Bx IV du 22/05/2012 UE 1-1- Appréhension des concepts Introduction générale à l étude du droit

Plus en détail

Les études de Médecine à l Unité de Formation et de Recherche des Sciences de la Santé (UFR2S) Médecine / UFR2S / UGB / St Louis

Les études de Médecine à l Unité de Formation et de Recherche des Sciences de la Santé (UFR2S) Médecine / UFR2S / UGB / St Louis Les études de Médecine à l Unité de Formation et de Recherche des Sciences de la Santé (UFR2S) Contexte d ouverture En 2010 FMPOS de l UCAD : 53 ans UFR Médecine de l Université de Thiès : 2 ans UFR santé

Plus en détail

AEU de Thérapies Comportementales et Cognitives (Niveau 1)

AEU de Thérapies Comportementales et Cognitives (Niveau 1) AEU de Thérapies Comportementales et Cognitives (Niveau 1) Responsables scientifiques et pédagogiques : Jérôme Palazzolo et Galina Iakimova Jérôme Palazzolo Psychiatre - Psychothérapeute (MD, PhD, HDR)

Plus en détail

Ma future formation. 1. Quelle est la formation en cursus complet? 2. Qui accède à la formation partielle?

Ma future formation. 1. Quelle est la formation en cursus complet? 2. Qui accède à la formation partielle? Ma future formation 1. Quelle est la formation en cursus complet? 2. Qui accède à la formation partielle? 3. Qu est-ce que la Validation des acquis de l expérience (VAE)? 4. Comment se passent les stages?

Plus en détail

Secrétariat général de la cshep, Thunstr. 43a, 3005 Berne, tél.: 031 350 50 20, fax: 031 350 50 21

Secrétariat général de la cshep, Thunstr. 43a, 3005 Berne, tél.: 031 350 50 20, fax: 031 350 50 21 Secrétariat général de la cshep, Thunstr. 43a, 3005 Berne, tél.: 031 350 50 20, fax: 031 350 50 21 Recommandations de la CSHEP et de la CRUS pour la mise en œuvre coordonnée de la déclaration de Bologne

Plus en détail

Principales autorisations d absence. Référence : circulaire n 2002-168 du 02 août 2002 r elative aux autorisations d absence de droit et facultatives

Principales autorisations d absence. Référence : circulaire n 2002-168 du 02 août 2002 r elative aux autorisations d absence de droit et facultatives Principales autorisations d absence Référence : circulaire n 2002-168 du 02 août 2002 r elative aux autorisations d absence de droit et facultatives Les autorisations d'absence de droit Travaux d'une assemblée

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Mention : METIERS S LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Domaine : Spécialité : Volume horaire étudiant : Niveau : MASTER 2 année ARTS LETTRES LANGUES ET VEILLE DOCUMENTAIRE INTERNATIONALE M2 120 ES 120 h 48/78

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : IUT d EVRY Département Génie Thermique et Energie Domaine : DEG / STS Mention : Métiers de l'immobilier : gestion et développement de patrimoine immobilier Parcours

Plus en détail

Sciences du langage. master. Didactique des langues et des cultures. Français Langue Étrangère : Seconde

Sciences du langage. master. Didactique des langues et des cultures. Français Langue Étrangère : Seconde université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master Sciences du langage Didactique des langues et des cultures Français Langue Étrangère : Seconde master 1 - master

Plus en détail

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR)

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) POUVOIR EXERCER LA PROFESSION DE CHIRURGIEN DENTISTE EN FRANCE POUR LES CHIRURGIENS DENTISTES À DIPLOME NON COMMUNAUTAIRE

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SANTÉ ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SANTÉ ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations initiales (RH1) SANTÉ ÉTABLISSEMENTS

Plus en détail

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPECIALISATION ANESTHESIOLOGIE

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPECIALISATION ANESTHESIOLOGIE MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPECIALISATION ANESTHESIOLOGIE 1. Objectifs généraux La Maîtrise universitaire d études avancées en médecine clinique (en anglais Master of

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE

AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE UNITED NATIONS NATIONS UNIES Réf : HRSS/15/09/1366 AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE P-3 Assistant spécial du Directeur de la Division de l administration Classe du poste Titre fonctionnel Commission

Plus en détail

Diplôme d Etat d Aide-Soignant

Diplôme d Etat d Aide-Soignant Diplôme d Etat d Aide-Soignant I) Lieux et dates de formation : *Site de Sauveterre (64 390) : Centre de Formation - Rue Léon Bérard - Sauveterre 33 places * Site d Arzacq (64 410): Maison de la Formation

Plus en détail

Master Comptabilité-contrôle

Master Comptabilité-contrôle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Comptabilité-contrôle Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Pédagogie : A Lyon 1 : DESS en informatique documentaire (avec Enssib), DEUST doc, IUP DIST, DEA SIC puis à Lyon 3

Pédagogie : A Lyon 1 : DESS en informatique documentaire (avec Enssib), DEUST doc, IUP DIST, DEA SIC puis à Lyon 3 Présentation des offres de formation de professionnels de l IST Adaptation de l offre aux mutations technologiques et structurelles L intervenante Sylvie Lainé-Cruzel, PR à Lyon 3, actuellement responsable

Plus en détail

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon Édito L année 2014 a constitué pour le Centre de gestion du Rhône et de la Métropole de Lyon une année forte d évolutions et de renouvellement avec en parallèle la poursuite des nombreuses activités qui

Plus en détail

UNIVERSITE MONTPELLIER I UFR de PHARMACIE

UNIVERSITE MONTPELLIER I UFR de PHARMACIE UNIVERSITE MONTPELLIER I UFR de PHARMACIE DOPAGE «DE L ANALYSE A LA PREVENTION» EN PARTENARIAT AVEC DOPAGE : de l analyse à la prévention PORTEURS DU PROJET RESPONSABLES S Michel AUDRAN Professeur de pharmacie

Plus en détail

STATUTS Praticien hospitalier Praticien contractuel Praticien attaché Assistant des hôpitaux Chef de Clinique-AHU

STATUTS Praticien hospitalier Praticien contractuel Praticien attaché Assistant des hôpitaux Chef de Clinique-AHU Conditions de recrutement Inscription à l ordre des médecins, concours PH. Procédure de recrutement : emploi à valider en contrat de pôle. Les emplois sont publiés au JO. Les candidats ont 15 jours pour

Plus en détail

SYNDICAT PROFESSIONNEL DES THANATOPRACTEURS INDEPENDANTS ET SALARIES STATUTS

SYNDICAT PROFESSIONNEL DES THANATOPRACTEURS INDEPENDANTS ET SALARIES STATUTS SYNDICAT PROFESSIONNEL DES THANATOPRACTEURS INDEPENDANTS ET SALARIES ARTICLE 1 : STATUTS CONSTITUTION Il est crée sous la dénomination sociale : SYNDICAT PROFESSIONNEL DES THANATOPRACTEURS INDEPENDANTS

Plus en détail

IPAG 2013-2014 Institut de Préparation à l Administration Générale

IPAG 2013-2014 Institut de Préparation à l Administration Générale IPAG 2013-2014 Institut de Préparation à l Administration Générale www.jm.u-psud.fr L Institut de Préparation à l Administration Générale (IPAG) est un département de l Université Paris-Sud, Faculté Jean

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES PHARMACIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES PHARMACIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES PHARMACIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / PHARMACIE Sous réserve d accréditation (Licences et Masters) LISTE DES FORMATIONS

Plus en détail

Ensemble dénommés «Les Parties»

Ensemble dénommés «Les Parties» Convention de partenariat relative à l organisation des formations conduisant à la délivrance du diplôme d Etat de masseur-kinésithérapeute et à la reconnaissance du grade de licence + 60 ECTS Entre :

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE Assurance, Banque, Finance

LICENCE PROFESSIONNELLE Assurance, Banque, Finance LICENCE PROFESSIONNELLE Assurance, Banque, Finance Spécialité : CARRIERES DE L IMMOBILIER Arrêté d habilitation : 20014018 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2013-2015 VU la loi 84-52 du 26 janvier

Plus en détail

- Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document.

- Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document. U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES - Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document. - Pour une demande d admission

Plus en détail

OBSTACLES À LA MOBILITÉ POUR LE MÉTIER DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE

OBSTACLES À LA MOBILITÉ POUR LE MÉTIER DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE Allemagne France Luxembourg LA RECONNAISSANCE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES OBSTACLES À LA MOBILITÉ POUR LE MÉTIER DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE DÉFINITION La kinésithérapie est une profession de santé

Plus en détail