Projet territorial de Polynésie française au regard des indicateurs de pilotage pour l EM Prévisions année

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet territorial de Polynésie française au regard des indicateurs de pilotage pour l EM Prévisions année"

Transcription

1 P.J. : N 2 -b MINISTERE DE L EDUCATION, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS, chargé de la vie associative DIRECTION GENERALE DE L EDUCATION ET DES ENSEIGNEMENTS Projet territorial de Polynésie française au regard des indicateurs de pilotage pour l EM Prévisions année En référence à la lettre de rentrée En référence aux programmes d enseignement de l école primaire 2016 En référence à la charte de l éducation AGIR ENSEMBLE POUR L EQUITE SCOLAIRE : UN PROJET POUR L ECOLE MATERNELLE Améliorer l accueil et réussir la première scolarisation Prévenir l illettrisme et améliorer les performances langagières des élèves à la fin de l école maternelle Prévenir les difficultés d apprentissages en lecture et écriture Améliorer les compétences professionnelles des PE en école maternelle et garantir l efficacité des pratiques en lien avec les nouveaux programmes Soutenir et valoriser le travail en équipe en lien avec le parcours de l élève Mettre en œuvre l évaluation positive Développer des relations entre les communes dans le domaine de la petite enfance et rendre lisible le travail avec le personnel communal Créer les conditions favorables à une coéducation sereine et positive Accompagner l enseignement en langues et cultures polynésiennes et en mesurer les effets ; Relever le défi pour l école maternelle d une prise en compte de la diversité géographique et sociale. Assurer de la formation à distance 1

2 DIAGNOSTIC : indicateurs significatifs concernant Elèves Les structures L organisation scolaire Les fonctionnements Les résultats des élèves Mobilisation des familles MMo - taux de scolarisation des moins de trois ans - taux de scolarisation maximum des trois ans dans les classes déjà existantes - l organisation pédagogique des écoles - les classes de moins de trois ans -Les classes multi-niveaux - le taux d encadrement en école maternelle - les formations des PE débutants en maternelle - l éducation prioritaire - les archipels éloignés - les actions innovantes - le projet d école - les résultats des évaluations CE1 - le taux de validation des paliers 1 et 2 du socle commun Rentrée anticipée Taux de présence à la semaine de l école maternelle Taux de présence à la première rentrée Y inclure la diversité géographique : indicateurs globaux mais aussi par archipels Publication de l état des lieux annuel pour la Polynésie La priorité de l école maternelle Prise en compte des besoins particuliers et individuels des jeunes enfants Organisation pédagogique adaptée (espace et temps) Accueil et collaboration avec les familles Collaboration avec les partenaires de la petite enfance et collectivités territoriales Le parler professionnel des enseignants Un enseignement organisé du vocabulaire et de la syntaxe Une approche de l écrit cohérente et ambitieuse Réussir l accueil et la première scolarisation Développer le langage des élèves Garantir l application des programmes de 2016 Mise en œuvre systématique des programmes Les gestes professionnels qui en découlent Equilibre, bienveillance, apprentissages Des programmations de classe et de cycle Impulser, accompagner et donner l envie de lire aux enseignants l ensemble des ressources pour l école maternelle Par une pratique cohérente et réfléchie en classe Par une communication refondée en direction des enfants et de leur famille Avec des outils personnels à créer Favoriser les liaisons entre la maison et l école Une coéducation sereine et positive Favoriser les liaisons entre la maternelle et l élémentaire Faire participer les écoles maternelles à la liaison école- collège Intégrer l évaluation positive dans les pratiques d enseignement Les liaisons 2

3 Pour l école maternelle il s agira de : Pilotage et accompagnement du programme de relance de la scolarisation précoce Améliorer l'accueil et réussir la première scolarisation Elaboration, diffusion et accompagnement du plan territorial de scolarisation des moins de trois ans Accompagnement des textes officiels de référence mis en œuvre depuis 2015 Favoriser l écriture des avenants spécifiques pour la première scolarisation Animation formation Accompagnement du plan de formation des équipes pédagogiques dans le cadre de la scolarisation des moins de trois ans réalisé en 2016 Accompagnement de parcours de formation pour les formateurs et les directeurs pour les équipes pédagogiques Mise en place et suivi d actions d animation Formation en circonscription pour les écoles n ayant pas bénéficié de cette formation en 2016 Augmentation du nombre de projets de première scolarisation Implication des partenaires de la petite enfance. Ouvrir un premier parcours de formation hybride sur le sujet. Amélioration qualitative de ces projets Consolidation des taux de scolarisation des moins de trois ans dans les écoles repérées Poursuive la formation stagiaire consacrée à la première scolarisation Réaliser au moins un parcours de formation hybride sur la première scolarisation Diffusion de ressources Alimentation de l espace ressources maternelle Mise en partage des projets de première scolarisation des équipes pédagogiques via l espace ressources Augmentation du nombre de ressources relatives à la 3

4 Mise à disposition de nouvelles ressources Accompagnement des projets de pédagogiques de scolarisation première scolarisation Augmentation de la fréquentation des espaces ressources en ligne Information des familles Diffusion d une mallette des parents maternelle et plus particulièrement autour de la première scolarisation Constitution d un observatoire départemental de la scolarisation des moins de trois ans Augmentation du nombre d actions mallette des parents en lien avec la première scolarisation Constitution d un groupe départemental assurant un suivi des effets du programme départemental et de la relance sur certains secteurs de la scolarisation précoce Animation de ce groupe Production et diffusion en fin d année d un bilan d étape Le partenariat La petite enfance Les maisons de l enfance Au moins 3réunions du groupe de suivi Un bilan en mai 2017 Les actions d accompagnement et de formation sur les 5 sites de Polynésie Une école ouverte et bienveillante Mettre en œuvre les programmes de 2016 pour l école maternelle dans le cadre de la Refondation de l école. Réussir l accueil des élèves en leur proposant à la fois : un cadre adapté et accueillant ; une ambiance sereine sous le regard bienveillant des enseignants afin de susciter chez eux le plaisir et l envie d apprendre. Accompagner les équipes pour une meilleure prise en compte des besoins et du développement de l enfant. Penser les aménagements des classes de façon différenciée et évolutive sur le cycle. Repenser les emplois du temps prenant en compte les attentes des programmes. Accompagner les «nouveautés des programmes» : la place de l écriture et l approche des quantités Assurer une progressivité des apprentissages (Accompagner les transitions) Outils visibles de progressivité dans les préparations des maîtres sur l année et sur le cycle. Compétences individuelles des élèves améliorées. Organiser des parcours de formation consacrés à l écriture production d écrit et en mathématiques sur la construction des quantités Mise en œuvre effective de l enseignement des langues et cultures polynésiennes de façon transversale. 4

5 Prévenir l illettrisme. Renforcer la maîtrise du langage oral : - en langue française, - en langues et cultures polynésiennes (LCP) -en langue anglaise (LVE) : pôle innovation en SG. Accompagner les familles sur l appropriation des nouveaux programmes et les évaluations Prendre en compte les différentes modalités d apprentissages : jeu, résolution de problèmes, la systématisation et la mémorisation. Accompagner enfants et parents issus des CSP les plus défavorisées. Une école pour tous Réduire les écarts de performance scolaire entre les écoles des archipels éloignés et les catégories socio professionnelles. Prise en compte du handicap. Coordination et diffusion de ressources Suivi d écoles : visites, observations, accompagnement des équipes. Outils mis à disposition des équipes Augmentation du nombre de ressources sur le site Augmentation de la fréquentation des espaces ressources en ligne Une école qui accueille l enfant et sa famille Rapprocher les familles les plus éloignées de la culturelle scolaire. Ouvrir l école aux parents. Développer la co éducation dès la STP. Créer des espaces parents dans les classes Implication des familles dans la vie de l école et dans le suivi de leur enfant : taux de présence à la première rentrée taux de participation aux réunions ordinaires taux de participation aux actions extraordinaires taux de participation aux élections de représentants de parents au Conseil d école Une école performante Accompagnement des évaluations des élèves comme processus et outil de régulation de l activité professionnelle des maîtres. Prolongement du travail autour du bilan des acquis des élèves en fin de SG par une pratique évaluative réfléchie et cohérente en classe au quotidien et avec une communication positive des progrès des élèves. Outils de régulation de l activité professionnelle des maîtres. Observation et interprétation quotidienne de chaque élève. 5

6 Mener chaque élève au maximum de ses possibilités. Accompagner les «nouveautés des programmes» : la place de l écriture et l approche des quantités Amélioration dans les compétences individuelles des élèves. Mise en place des carnets de progrès (être attentif aux traces et à leur diversité en direction des familles) Analyse d une grille de progrès en fin de SG sur le secteur Moorea et Huahine Améliorer la fluidité du parcours scolaire. Observation, suivi et pilotage des SM et SG sur Moorea et Huahine Collaboration effective avec la médecine scolaire pour aide au pilotage. Développer les actions de liaison entre la maternelle et l élémentaire sur les axes prioritaires : la valise de liaison Liaison intégrée dans les projets d école les PPRE passerelles la continuité des apprentissages. Formation de formateurs sur ce sujet Assurer des formations sur les programmes maternelle et cycle 2 Etre attentif aux règles premières d éducation à la santé. Prévenir l obésité infantile. Régulation ou suppression des collations en liens avec le ministère de la santé. Mise en œuvre effective des activités en lien avec le domaine «Agir dans le monde». Le pilotage Organiser les actions Mutualiser Diffuser une culture commune. Créer des productions pour la maternelle : en direction des formateurs ; en direction des PE ; en direction des débutants. Stabilisation et/ou développement du nombre d acteurs engagés dans la mission (CPAIEN, directeurs) vers l implication de toutes les circonscriptions. Outils diffusés dans les écoles et mis en œuvre avec un accompagnement par les référents. Outils à la disposition des professionnels de l éducation : un site «espace ressource maternelle» ; des bulletins de l école maternelle ; 6

7 Poursuivre le petit journal de l école maternelle en ligne alimenté par les «bonnes pratiques» des classes repérées par les CPAIEN, directeurs et PEMF pour la Pf. Outil de mutualisation. Sujets à définir avec le pôle «maternelle». 2 à 3 bulletins dans l année sur les nouveaux programmes et l évaluation. Elaborer : des outils de formation à distance hybrides ; des modules de formation (formation continue) dans le cadre des différents stages territoriaux maternelle en direction : des maîtres, des directeurs d école. Sur les programmes, les gestes professionnels et les évaluations Participation des PE aux premiers parcours de formation à distance. Augmenter la fréquentation des espaces ressources en ligne. Mise en place de groupes de travail : Repérage, suivi et promotion des pratiques performantes et innovantes Espace ressource alimenté régulièrement par le groupe de la mission maternelle Action forte : semaine de l école maternelle 3 e et 4 e édition Les évaluations L accompagnement des ressources EDUSCOL les ateliers d écriture tâtonnée en GS la construction du nombre la liaison maternelle élémentaire **Accompagner le numérique Créer une semaine des maths spécifique aux nouveaux programmes Comptabiliser le nombre d écoles participantes. Améliorer les compétences professionnelles des PE Construction d un programme d inspections individuelles et inspections d écoles si besoin sur Moorea et Huahine Analyse des besoins spécifiques des PE débutants en école maternelle en lien avec les équipes de suivi de circonscription. Des outils de lecture et d analyse du fonctionnement de l école maternelle pour les IEN et les CP référents : Pratiques professionnelles; espaces et temps langage (Oral et écrit) scolarisation des 2 et 3 ans. 7

8 Accompagner le travail en équipe Formation des enseignants dans le cadre de la coéducation avec la mallette des parents, inscription de la constitution et l expérimentation d outils à destination des familles dans chaque formation Animation du réseau de formateurs. Organiser les groupes de formateurs pour chaque territoire. Repérage des pratiques innovantes et/ou efficientes. Animation des groupes de travail autour des axes de travail programmés chaque année par le groupe de pilotage. Adosser les travaux territoriaux à la recherche universitaire. Cohérence territoriale assurée. Un référent de l EM par circonscription (CPAIEN ou PEMF ou PE) et des différents pôles basés à la DGEE. Présence de professeurs de l ESPE dans les groupes de travail. formation de formateurs en lien avec l ESPE Vers le partenariat, rendre la collaboration PE maternelle et «taties» plus efficiente. Prospecter vers un «possible» corps des aides maternelles. Assurer des temps de formation conjointe Collaboration avec la commune dans le cadre de la formation du personnel communal (en mesurer les Formations) Elaboration d une Charte 8

Le pôle ressource de circonscription: un vecteur de continuité pédagogique

Le pôle ressource de circonscription: un vecteur de continuité pédagogique Le pôle ressource de circonscription: un vecteur de continuité pédagogique www.ac-dijon.fr 29 février 2016 Circonscription SN1 Introduction 1 : Suivi et évaluation des apprentissages des élèves à l école

Plus en détail

S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME

S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME CONCERTATION NATIONALE «REFONDONS L ECOLE DE LA REPUBLIQUE» 6 et 14 septembre 2012 ------------- Synthèse de l atelier N 1 «La réussite scolaire pour tous» S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME

Plus en détail

ECOLE AU SERVICE DE LA QUALITE ET DE L EFFICACITE DES APPRENTISSAGES

ECOLE AU SERVICE DE LA QUALITE ET DE L EFFICACITE DES APPRENTISSAGES 2016 ECOLE AU SERVICE DE LA QUALITE ET DE L EFFICACITE DES APPRENTISSAGES COHERENCE Cohérence entre Socle Commun et nouveaux programmes Approche curriculaire des contenus d enseignement Ressources : documents

Plus en détail

VOLET DU PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LA PRISE EN CHARGE DES ELEVES EN DIFFICULTE

VOLET DU PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LA PRISE EN CHARGE DES ELEVES EN DIFFICULTE VOLET DU PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LA PRISE EN CHARGE DES ELEVES EN DIFFICULTE Il est essentiel de se constituer un référent commun connu de tous les enseignants de la en matière de prévention et

Plus en détail

Cahier des charges 2011 / déclinaison 1 er degré - département du Doubs

Cahier des charges 2011 / déclinaison 1 er degré - département du Doubs Cahier des charges 2011 / 2012 - déclinaison 1 er degré - département du Doubs K0 : Premiers apprentissages en maternelle. K1 : Maîtrise de la langue, lecture et prévention de l illettrisme. Maîtriser

Plus en détail

PAF 2012/2013 Cahier des charges académique déclinaison 1 er degré - département du Doubs

PAF 2012/2013 Cahier des charges académique déclinaison 1 er degré - département du Doubs PAF 2012/2013 Cahier des déclinaison 1 er degré - département du Doubs N0 : Premiers apprentissages en maternelle. N1 : Maîtrise de la langue, lecture et prévention de l illettrisme. Favoriser les échanges

Plus en détail

Projet de RASED

Projet de RASED Projet de RASED 2009 2012 L action du RASED doit favoriser la réussite scolaire de tous les élèves : En constituant une ressource à destination de tous les maîtres En facilitant les dispositifs collectifs

Plus en détail

PROJET D ÉCOLE PLURIANNUEL 2013/2016. N des actions. Assurer la réussite de tous les élèves

PROJET D ÉCOLE PLURIANNUEL 2013/2016. N des actions. Assurer la réussite de tous les élèves PROJET D ÉCOLE PLURIANNUEL 2013/2016 Axes retenus et Actions N de priorité 1 2 3 4 Intitulé des axes du projet d école Assurer la réussite de tous les élèves Promouvoir les Langues Vivantes : le plurilinguisme

Plus en détail

Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir

Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir Le nouveau programme de l école maternelle Un socle à bâtir, des gestes professionnels à (re) définir Pôle pédagogique «maternelle» des Vosges avril 2015 Plan 1. Une charte des programmes : les principes

Plus en détail

La priorité à l école primaire

La priorité à l école primaire La priorité à l école primaire L essentiel > Le parcours scolaire d un enfant se joue pour beaucoup dans les premières années. L école primaire est en effet le lieu des apprentissages fondamentaux et donc

Plus en détail

PROJET D ECOLE

PROJET D ECOLE Ecole publique des Sources Route d Ancy 69210 Savigny tel : 04 74 01 13 51 Mél : ce.0691446x@ac-lyon.fr http://www2.ac-lyon.fr/etab/ecoles/rhone/des-sources Ecole des Sources CIRCONSCRIPTION : L ARBRESLE

Plus en détail

Loi de refondation de juillet 2013

Loi de refondation de juillet 2013 Loi de refondation de juillet 2013 Priorité à l école primaire, priorité à la maternelle Scolarisation des moins de trois ans en priorité en éducation prioritaire et en zone rurale et «+ de maîtres» Nouveaux

Plus en détail

I - CARACTERISTIQUES DES ECOLES ET ELEMENTS DE DIAGNOSTIC EN LIEN AVEC LE CONTEXTE DE L ECOLE

I - CARACTERISTIQUES DES ECOLES ET ELEMENTS DE DIAGNOSTIC EN LIEN AVEC LE CONTEXTE DE L ECOLE DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES : FICHE PROJET ECOLE SPINELLI I - CARACTERISTIQUES DES ECOLES ET ELEMENTS DE DIAGNOSTIC EN LIEN AVEC LE CONTEXTE DE L ECOLE Ecole Elémentaire Spinelli 15 rue du

Plus en détail

Des pistes pour rédiger son projet d école. OBJECTIFS CENTRÉS SUR LES RÉSULTATS DES ÉLÈVES

Des pistes pour rédiger son projet d école. OBJECTIFS CENTRÉS SUR LES RÉSULTATS DES ÉLÈVES 1 Des pistes pour rédiger son projet d école. Les tableaux qui suivent proposent quelques exemples d entrées pour rédiger les projets d écoles. Il ne s agit que de pistes, établies en fonction des textes

Plus en détail

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE Bulletin Officiel de l Education Nationale (BOEN) n 43 - p. 3126 du 24/11/1994 REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE Extrait de la

Plus en détail

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions?

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? Quoi? Quand? Comment? Pour qui? Pourquoi? 1 Le cadre réglementaire de mise en œuvre du livret scolaire (Circulaire N 45 du 27

Plus en détail

Ecoles : élémentaire Mistral, maternelles Langevin et Dolto

Ecoles : élémentaire Mistral, maternelles Langevin et Dolto Dispositif plus de maîtres que de classes : fiche projet Ecoles : élémentaire Mistral, maternelles Langevin et Dolto I. Eléments de diagnostic en lien avec le contexte de l école -Fluidité des parcours

Plus en détail

LSU Livret Scolaire Unique. Brigitte VENTRE Mission Numérique et LSU - vendredi 14 octobre 2016

LSU Livret Scolaire Unique. Brigitte VENTRE Mission Numérique et LSU - vendredi 14 octobre 2016 LSU Livret Scolaire Unique Brigitte VENTRE Mission Numérique et LSU - vendredi 14 octobre 2016 Evaluation des acquis scolaires des élèves et livret scolaire, à l école et au collège : Décret n 2015-1929

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier, cadre

Plus en détail

UN REFERENTIEL POUR L EDUCATION PRIORITAIRE

UN REFERENTIEL POUR L EDUCATION PRIORITAIRE UN REFERENTIEL POUR L EDUCATION PRIORITAIRE MAEP Paris Septembre 2014 UN REFERENTIEL POUR L EDUCATION PRIORITAIRE La mission académique pour l éducation prioritaire a réalisé une «mallette» afin de faciliter

Plus en détail

Politique Académique. Le numérique de l école au lycée Une politique académique

Politique Académique. Le numérique de l école au lycée Une politique académique Le numérique de l école au lycée Une politique académique Académie de Toulouse 5 novembre 2015 1 ÉLÉMENTS DE CONTEXTE 2 Éléments de contexte Les documents nationaux Loi de refondation de l école (réformes,

Plus en détail

PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LES ELEVES A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS : ECOLES et RASED 2013/2016

PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LES ELEVES A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS : ECOLES et RASED 2013/2016 CIRCONSCRIPTION D IRIGNY-MORNANT- SOUCIEU PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LES ELEVES A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS : ECOLES et RASED 2013/2016 L'objectif de l'école est d'amener tous les élèves à la

Plus en détail

Document élaboré par le groupe départemental EPS

Document élaboré par le groupe départemental EPS PLAN DE DEVELOPPEMENT DE L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE DANS LE 1er DEGRE DANS LE DEPARTEMENT DU RHONE 2013 / 2016 Document élaboré par le groupe départemental EPS 1 Ce plan de développement s inscrit

Plus en détail

Cahier des charges de la formation des professeurs et des personnels d éducation fonctionnaires stagiaires Année

Cahier des charges de la formation des professeurs et des personnels d éducation fonctionnaires stagiaires Année Cahier des charges de la formation des professeurs et des personnels d éducation fonctionnaires stagiaires Année 2010 2011 Ce cahier des charges vise à définir les principes et le cadre général garantissant,

Plus en détail

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions?

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? Quoi? Quand? Comment? Pour qui? Pourquoi? 1 Quelques repères 1977 : recommandation pour l école maternelle principe d une évaluation

Plus en détail

PROJET D ÉCOLE

PROJET D ÉCOLE PROJET D ÉCOLE 2008-2011 ÉCOLE : COMMUNE : CIRCONSCRIPTION : Nom du directeur : N UAI : Téléphone : Courriel : Situation de l école École maternelle École élémentaire École primaire RPI RAR RRS REP hors

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans LE PROJET EDUCATIF LOCAL 3-18 ans PROJET EDUCATIF DE LA VILLE Une priorité La réduction des inégalités L étude diagnostique réalisée en 1999/2000 sur les actions éducatives proposées dans les temps péri

Plus en détail

Contrat d Objectifs Scolaires

Contrat d Objectifs Scolaires Circonscription de Bourges II Cité Condé, bâtiment F Académie d Orléans-Tours Département du Cher Rue du 95ème de ligne BP 608 18016 Bourges Cedex Collège Victor Hugo 63 rue Louise Michel 18000 Bourges

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION DE VALBONNE 1, Place de la Souste - GARBEJAIRE VALBONNE SOPHIA ANTIPOLIS Tel : Fax :

CIRCONSCRIPTION DE VALBONNE 1, Place de la Souste - GARBEJAIRE VALBONNE SOPHIA ANTIPOLIS Tel : Fax : ACADÉMIE DE NICE INSPECTION DE L ÉDUCATION NATIONALE CIRCONSCRIPTION DE VALBONNE 1, Place de la Souste - GARBEJAIRE 06560 VALBONNE SOPHIA ANTIPOLIS Tel : 04-92-96-05-62 Fax : 04-92-96-02-48 PROJET DE CIRCONSCRIPTION

Plus en détail

Projet d école

Projet d école Nom de l école Projet d école 2011- ECOLE PUBLIQUE Type (maternelle, élémentaire, primaire) Primaire Commune SAINT-URBAIN Numéro d identification 0290919S Présentation générale des orientations du projet

Plus en détail

Actualiser les compétences des directeurs en poste. actualiser les compétences des directeurs en poste

Actualiser les compétences des directeurs en poste. actualiser les compétences des directeurs en poste INDIVIDUEL DISPOSITIF : 16D0320004 - DIRECTEURS OU CHARGÉS D'ÉCOLE Module : 3602 - HYGIÈNE, SÉCURITÉ, SANTÉ, Directeurs d'école en poste La sécurité à l'école - entretenir la vigilance de tous les adultes

Plus en détail

f - dispositifs de formation de formateurs

f - dispositifs de formation de formateurs f - dispositifs de formation de formateurs f01 - Séminaire : mise en oeuvre de la politique départementale f01 - Séminaire 13D0254001 Accompagnement des pilotages académiques et départementaux, formation

Plus en détail

L évaluation à l école maternelle (de la PS à la GS)

L évaluation à l école maternelle (de la PS à la GS) L évaluation à l école maternelle (de la PS à la GS) Eléments de clarification au 10.12.2015 En amont du décret En amont de l animation Groupe départemental Landes IEN C. Lebrat / CPD P. Bachelé Refondation

Plus en détail

La refondation de l école maternelle : enjeux, outils, points de vigilance

La refondation de l école maternelle : enjeux, outils, points de vigilance La refondation de l école maternelle : enjeux, outils, points de vigilance Viviane Bouysse Inspectrice générale de l éducation nationale ESENESR, 16 décembre 2015 Enjeux Premier segment du système éducatif,

Plus en détail

Projet d école AVENANT Année scolaire Circonscription ECOLE Commune : Effectif :

Projet d école AVENANT Année scolaire Circonscription ECOLE Commune : Effectif : Projet d école AVENANT Année scolaire 2014-2015 Circonscription : Clichy-sous-Bois / Le raincy ECOLE : Louis Pasteur Commune : Clichy-sous-Bois Secteur de recrutement Collège(s): REP+ Louise Michel Elémentaire

Plus en détail

CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale»

CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale» CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale» Préambule Dans la continuité du contrat de territoire 2009-2015, le Conseil départemental

Plus en détail

dans l appropriation des connaissances et des compétences du socle commun BO n 32 du 3 septembre 2009

dans l appropriation des connaissances et des compétences du socle commun BO n 32 du 3 septembre 2009 dans l appropriation des connaissances et des compétences du socle commun BO n 32 du 3 septembre 2009 1 Une pédagogie particulière respectueuse des besoins des jeunes enfants Le même référentiel de compétences

Plus en détail

circulaire n du

circulaire n du 1 circulaire n 2010-087 du 18-6-2010 Le livret personnel de compétences, tel que défini par l'arrêté du 14 juin 2010 est entré en vigueur dans tous les établissements scolaires du 1er degré et du 2nd degré

Plus en détail

LUTTE CONTRE LE DÉCROCHAGE SCOLAIRE. ÉTUDE SUR LA CONTRIBUTION DE PARTENARIATS EUROPÉENS SYNTHÈSE

LUTTE CONTRE LE DÉCROCHAGE SCOLAIRE. ÉTUDE SUR LA CONTRIBUTION DE PARTENARIATS EUROPÉENS SYNTHÈSE LUTTE CONTRE LE DÉCROCHAGE SCOLAIRE. ÉTUDE SUR LA CONTRIBUTION DE PARTENARIATS EUROPÉENS SYNTHÈSE Synthèse de l étude conduite par l Agence Erasmus+ France / Education & Formation et réalisée par l Institut

Plus en détail

LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT?

LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT? LE DISPOSITIF D AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE POURQUOI? COMMENT? L aide personnalisée telle que définie dans la circulaire n 2008-082 du 5-06-2008 répond à des principes généraux et des règles

Plus en détail

Plan de Prévention et de Lutte contre l illettrisme dans l académie de Nice

Plan de Prévention et de Lutte contre l illettrisme dans l académie de Nice Plan de Prévention et de Lutte contre l illettrisme dans l académie de Nice Le plan académique est réalisé à partir du schéma de déploiement indiqué par le Ministère de l Education nationale lors de la

Plus en détail

LES COMPETENCES SPECIFIQUES DU DIRECTEUR D ECOLE MATERNELLE

LES COMPETENCES SPECIFIQUES DU DIRECTEUR D ECOLE MATERNELLE LES COMPETENCES SPECIFIQUES DU DIRECTEUR D ECOLE MATERNELLE TEXTES DE REFERENCE - Loi d orientation n 2013-595 du 8-7-2013 - Décret n 89 122 du 24-2-1989 relatif aux directeurs d école modifié par l arrêté

Plus en détail

Une première approche. Groupe Départemental maternelle - Allier

Une première approche. Groupe Départemental maternelle - Allier Une première approche Modifié par LOI n 2013-595 du 8 juillet 2013 - art. 44 La formation...stimule leur développement sensoriel, moteur, cognitif et social, développe l'estime de soi et des autres et

Plus en détail

PLAN D ACTIONS DEPARTEMENTAL EN EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE

PLAN D ACTIONS DEPARTEMENTAL EN EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE PLAN D ACTIONS DEPARTEMENTAL EN EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE 2012-2016 Le Plan d Actions Départemental (P.A.D.) arrêté par le directeur académique des services de l éducation nationale de l Ain et mis

Plus en détail

FICHE DE POSTE POUR LES PERSONNELS DES ETABLISSEMENTS «CLAIR»

FICHE DE POSTE POUR LES PERSONNELS DES ETABLISSEMENTS «CLAIR» Collège JEAN MOULIN 52, rue JM Savigny 69400 Villefranche/Saône Type d emploi : Professeur d anglais Liaison collège lycée, enseignements par groupes de compétences, programmes personnalisés de réussite

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Annexe de l arrêté du 16 novembre 2005 publié au bulletin officiel du ministère de l'emploi, de la cohésion sociales

Plus en détail

Ce diaporama a été réalisé selon un document source, national. Le livret scolaire unique

Ce diaporama a été réalisé selon un document source, national. Le livret scolaire unique Ce diaporama a été réalisé selon un document source, national. Le livret scolaire unique Loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la Refondation de l école de la République.

Plus en détail

Les constats, les enjeux

Les constats, les enjeux Les constats, les enjeux 1. Les constats concernant les élèves de l académie. Les résultats sont préoccupants en mathématiques : o 19% des élèves sont en grande difficulté à l évaluation nationale de CM2

Plus en détail

Aide à la mise en place du Parcours d Education Artistique et Culturelle. CPD Arts visuels - mars 2015

Aide à la mise en place du Parcours d Education Artistique et Culturelle. CPD Arts visuels - mars 2015 Aide à la mise en place du Parcours d Education Artistique et Culturelle CPD Arts visuels - mars 2015 Sommaire Principes et définition p 3 Eléments pour la mise en oeuvre des parcours p 15 Mettre en oeuvre

Plus en détail

Fiches de poste des différentes charges et responsabilités de pilotage 2016/2017

Fiches de poste des différentes charges et responsabilités de pilotage 2016/2017 Fiches de poste des différentes charges et responsabilités de pilotage 2016/2017 1 Pilotage de la politique générale Les chargés de mission Moyens Le chargé de mission moyens assure la gestion des services

Plus en détail

Animation pédagogique 21 novembre 2012 Claire BEY Sophie MALAIZÉ

Animation pédagogique 21 novembre 2012 Claire BEY Sophie MALAIZÉ Animation pédagogique 21 novembre 2012 Claire BEY Sophie MALAIZÉ Comment repérer les difficultés? Comment effectuer un choix parmi les différentes aides? Comment les articuler? Comment évaluer les progrès?

Plus en détail

Accueil et formation des professeurs des écoles stagiaires à plein temps

Accueil et formation des professeurs des écoles stagiaires à plein temps Accueil et formation des professeurs des écoles stagiaires à plein temps 2014-2015 www.ac-montpellier.fr www.pres-suddefrance.fr/espe Accueil et formation des professeurs des écoles stagiaires à mi-temps

Plus en détail

Les enjeux majeurs des nouveaux programmes L école maternelle

Les enjeux majeurs des nouveaux programmes L école maternelle Les enjeux majeurs des nouveaux programmes L école maternelle Séminaires interacadémiques des inspecteurs du premier degré Mars/Avril/Mai 2009 Viviane BOUYSSE Inspection générale de l éducation nationale

Plus en détail

Académie Dijon. De l AP à l APC. Quelles évolutions? Quelles démarches? Juin 2013

Académie Dijon. De l AP à l APC. Quelles évolutions? Quelles démarches? Juin 2013 Académie Dijon direction des services départementaux de l éducation nationale Côte d Or éducation nationale De l AP à l APC Quelles évolutions? Quelles démarches? Juin 2013 Circonscription de DIJON Nord

Plus en détail

n du Réunion des directeurs Circonscription d Andolsheim 30 juin 2016

n du Réunion des directeurs Circonscription d Andolsheim 30 juin 2016 n 2016-058 du 13-4-2016 Réunion des directeurs Circonscription d Andolsheim 30 juin 2016 Contexte : 4 ème année de la refondation de l'école de la République Entrée en vigueur en septembre 2016: des nouveaux

Plus en détail

Ateliers Français Maths 6 ème

Ateliers Français Maths 6 ème MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Ateliers Français Maths 6 ème Dossier de présentation 2013-2014 Dispositif d accompagnement à la scolarité en

Plus en détail

La logique curriculaire des programmes

La logique curriculaire des programmes La logique curriculaire des programmes Séminaire des personnels d encadrement Limoges le 2 octobre 2015 Intervention de Max GRATADOUR, Conseiller du Recteur, Doyen des IEN 1 er degré Contexte La Recherche

Plus en détail

AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE

AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE Circonscription de Tours Nord Sophie Malaizé CPC 2012 Ordre du jour 1. INFOS DIVERSES Base Elèves Mémorandum Commémoration 11 novembre LPC / LSN FORMATION DES DIRECTEURS

Plus en détail

SERVICE DE LA VIE SCOLAIRE

SERVICE DE LA VIE SCOLAIRE Collège Jacques Prévert Mimizan SERVICE DE LA VIE SCOLAIRE 2013-2014 Mme DUPORT SOMMAIRE Préambule et principes fondateurs de la vie scolaire 3 L organisation du service 4 L accompagnement citoyen 5 L

Plus en détail

Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture

Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture BOEN N 17 du 23 avril 2015 Public ciblé Objectifs Articulation Élèves âgés de 6 à 16 ans Identifier les connaissances et les compétences indispensables

Plus en détail

Réunion des directeurs de l enseignement privé. 7 octobre 2016

Réunion des directeurs de l enseignement privé. 7 octobre 2016 Réunion des directeurs de l enseignement privé 7 octobre 2016 I. Le Cycle III II. Les EPI III. L accompagnement personnalisé IV. Les parcours V. Le LSU Les compétences du socle I. De «la liaison école-collège»

Plus en détail

Stage «Directeurs» 3 mai 2010

Stage «Directeurs» 3 mai 2010 LE PROJET D ÉCOLE Stage «Directeurs» 3 mai 2010 Histoire La loi d orientation scolaire 89-486 du 10 juillet 1989, dite «loi Jospin» : fait de l'éducation la première priorité nationale, réorganise les

Plus en détail

PROJET DE PREVENTION : Passage GS/CP «Sur le chemin du CP»

PROJET DE PREVENTION : Passage GS/CP «Sur le chemin du CP» Rased Annecy- Cran-Gevrier. Circonscription d Annecy Sud Années 2007-2008 et 2008-2009 Réeducatrice : M. Passerieu Maîtresses d adaptation : A. Bedu, C. Durieux, D. Guillouët PROJET DE PREVENTION : Passage

Plus en détail

Inspection académique du Loiret Rédaction du projet d école Boîte à outils. Page 1 : Contrat d objectifs

Inspection académique du Loiret Rédaction du projet d école Boîte à outils. Page 1 : Contrat d objectifs Inspection académique du Loiret Rédaction du projet d école 2010-2014 Boîte à outils Page 1 : Contrat d objectifs Pour chacune des lignes, les objectifs de progression seront définis en se référant - aux

Plus en détail

Dispositif de lutte contre l échec scolaire, à replacer dans le contexte national et académique

Dispositif de lutte contre l échec scolaire, à replacer dans le contexte national et académique Plan pour l école primaire Lutte contre l échec scolaire Groupe maternelle IA 16 Dispositif de lutte contre l échec scolaire, à replacer dans le contexte national et académique «L école prend en charge

Plus en détail

Le score français parmi les plus bas des pays de l OCDE participant à l enquête

Le score français parmi les plus bas des pays de l OCDE participant à l enquête En 2015, le Cnesco a organisé une conférence de consensus, en partenariat avec l Ifé/ENS de Lyon, sur l apprentissage des mathématiques au primaire. Le Cnesco avait alors pu dresser un constat alarmant

Plus en détail

PROJET D'ECOLE. Document cadre

PROJET D'ECOLE. Document cadre PROJET D'ECOLE 2010 2013 Document cadre Nom de l'école E.P.P. V.HUGO Adresse électr. Ce.0382928b@ac-grenoble.fr Téléphone 04 74 80 01 57 Ecole Mat. Elém. Prim. Nombre de classes 6 RPI OUI NON Education

Plus en détail

PARCOURS D EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE DE L ELEVE

PARCOURS D EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE DE L ELEVE PARCOURS D EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE DE L ELEVE L éducation artistique et culturelle contribue à la réussite et à l épanouissement des élèves, notamment par le développement de l autonomie et

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION DE VALBONNE 1, Place de la Souste - GARBEJAIRE VALBONNE SOPHIA ANTIPOLIS Tel : Fax :

CIRCONSCRIPTION DE VALBONNE 1, Place de la Souste - GARBEJAIRE VALBONNE SOPHIA ANTIPOLIS Tel : Fax : ACADÉMIE DE NICE INSPECTION DE L ÉDUCATION NATIONALE CIRCONSCRIPTION DE VALBONNE 1, Place de la Souste - GARBEJAIRE 06560 VALBONNE SOPHIA ANTIPOLIS Tel : 04-92-96-05-62 Fax : 04-92-96-02-48 SOMMAIRE PROJET

Plus en détail

Qu est-ce que le PEDT?

Qu est-ce que le PEDT? 2 0 1 6 / 2 0 1 8 Synthèse PEDT Communauté de Communes de la Région de Brumath Qu est-ce que le PEDT? Le projet éducatif de territoire (PEDT) est une démarche de partenariat entre les services de l Etat

Plus en détail

La réforme du collège Rentrée 2016

La réforme du collège Rentrée 2016 La réforme du collège Rentrée 2016 Les raisons de la réforme : 1- Une réforme globale voulue par le législateur, dans le cadre de la loi n 2013-595 du 08 juillet 2013 d orientation et de programmation

Plus en détail

BPJEPS. Activités du «CIRQUE» B.P.J.E.P.S «Activités du cirque» : Le diplôme de l animateur professionnel

BPJEPS. Activités du «CIRQUE» B.P.J.E.P.S «Activités du cirque» : Le diplôme de l animateur professionnel Projet de Formation BPJEPS. Activités du «CIRQUE» 2014-2015 1. B.P.J.E.P.S «Activités du cirque» : Le diplôme de l animateur professionnel Le Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

L accompagnement personnalisé (en 9 points)

L accompagnement personnalisé (en 9 points) L accompagnement personnalisé (en 9 points) L accompagnement personnalisé 1. L enjeu B.O. spécial n 2 du 19 février 2009 L'accompagnement personnalisé figure dans les grilles horaires des élèves en formation

Plus en détail

Ecole Primaire d Application Montsort

Ecole Primaire d Application Montsort Objectif prioritaire 1 : construire des compétences affirmées en mathématiques et dans le champ de la compréhension en maîtrise de la langue Indicateur 1-1 : évaluations CE1 et CE2 Indicateur 1-2 : nombre

Plus en détail

PROJET D ÉCOLE École publique de St-Germain-l Herm

PROJET D ÉCOLE École publique de St-Germain-l Herm Projet d école / St-Germain-l Herm PROJET D ÉCOLE 2016-2020 École publique de St-Germain-l Herm Christelle FARON Arnaud ALLIGIER Thierry PAGNIER LA REUSSITE DE TOUS LES ELEVES : UN PROJET PLANIFIE DE LA

Plus en détail

Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative

Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative PPRE définition repères Etapes à suivre Annexe A1 : Entretien individuel avec l élève Annexe A2 : Fiche de communication à destination

Plus en détail

Bougez! l activité physique pour la santé. Le label Ville, Vivez. Une démarche innovante d accompagnement des communes pour la promotion de

Bougez! l activité physique pour la santé. Le label Ville, Vivez. Une démarche innovante d accompagnement des communes pour la promotion de Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale du Languedoc-Roussillon Le label Ville, Vivez Bougez! Une démarche innovante d accompagnement des communes pour la promotion de

Plus en détail

POUR UNE LIAISON REUSSIE DE L'ECOLE VERS LE COLLEGE Rapport d étape

POUR UNE LIAISON REUSSIE DE L'ECOLE VERS LE COLLEGE Rapport d étape ECLAIR Collège Anatole France/Elémentaire Nelson Mandela/BETHONCOURT POUR UNE LIAISON REUSSIE DE L'ECOLE VERS LE COLLEGE Rapport d étape Résumé du projet : Suite à un constat récurent de rupture forte

Plus en détail

IGEN groupe EVS, protocole d inspection professeur documentaliste, 19/02/2007

IGEN groupe EVS, protocole d inspection professeur documentaliste, 19/02/2007 IGEN groupe EVS, protocole d inspection professeur documentaliste, 19/02/2007 Protocole d inspection des professeurs-documentalistes établi par l inspection générale de l éducation nationale - groupe Établissements

Plus en détail

La difficulté scolaire

La difficulté scolaire Circonscription de Mortain Animation pédagogique Villedieu les Poëles - Parigny La difficulté scolaire Octobre 2006 Plan de l animation des constats aux enjeux les origines de la difficulté scolaire le

Plus en détail

1. Des projets E.D.D. aux démarches globales de D.D. 2. Accompagner la mise en marche des E3D

1. Des projets E.D.D. aux démarches globales de D.D. 2. Accompagner la mise en marche des E3D DEMARCHE E3D ET LABELLISATION 1. Des projets E.D.D. aux démarches globales de D.D. 2. Accompagner la mise en marche des E3D 2 LES 2 JAMBES DE L E.D.D. : ENSEIGNEMENT ET PROJETS 1- L E.D.D. repose sur les

Plus en détail

Délégation académique à l éducation artistique et culturelle janvier le parcours d éducation artistique et culturelle (PEAC)

Délégation académique à l éducation artistique et culturelle janvier le parcours d éducation artistique et culturelle (PEAC) le parcours d éducation artistique et culturelle (PEAC) 1 Loi pour la Refondation de l école 8 juillet 2013 L éducation artistique et culturelle : «grand domaine de la formation générale pour tous les

Plus en détail

«Un accompagnement efficace pour les élèves en situation de handicap»

«Un accompagnement efficace pour les élèves en situation de handicap» REFONDONS L ECOLE DE LA REPUBLIQUE ACADEMIE de NANCY-METZ note de synthèse de la table ronde du 19 septembre 2012 «Un accompagnement efficace pour les élèves en situation de handicap» THEME 1 : Quel accompagnement

Plus en détail

PREPARATION DE LA RENTRÉE 2013

PREPARATION DE LA RENTRÉE 2013 PREPARATION DE LA RENTRÉE 2013 RENTREE / ANNEE PARTICULIERE La loi d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République du 8 juillet 2013 a été publiée au Journal officiel

Plus en détail

FORMATION : L ANNEE DE «PROFESSIONNALISATION» DES FUTURS ENSEIGNANTS DE L ENSEIGNEMENT AGRICOLE PUBLIC EN VOIE DE CONSOLIDATION DOSSIER DE PRESSE

FORMATION : L ANNEE DE «PROFESSIONNALISATION» DES FUTURS ENSEIGNANTS DE L ENSEIGNEMENT AGRICOLE PUBLIC EN VOIE DE CONSOLIDATION DOSSIER DE PRESSE FORMATION : L ANNEE DE «PROFESSIONNALISATION» DES FUTURS ENSEIGNANTS DE L ENSEIGNEMENT AGRICOLE PUBLIC EN VOIE DE CONSOLIDATION DOSSIER DE PRESSE Sommaire Contexte Bilan 2010 2011 Quels changements pour

Plus en détail

Objet : Appel à candidature poste à profil

Objet : Appel à candidature poste à profil Nice, le 11 juin 2015 L Inspecteur d Académie à Mesdames et messieurs les inspecteurs chargés de circonscription du premier degré Mesdames et messieurs les principaux de SEGPA annexées aux collèges Mesdames

Plus en détail

Dispositions pour les rythmes scolaires 2016/2017

Dispositions pour les rythmes scolaires 2016/2017 1 Dispositions pour les rythmes scolaires 2016/2017 2 Le ministère de l'éducation nationale a engagé la refondation de l'école de la République qui vise à réduire les inégalités et à favoriser la réussite

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL NUTRITION SANTE

PROGRAMME REGIONAL NUTRITION SANTE Martinique Réunion CRALIM 23 mars 2016 -Préfecture Martinique- PROGRAMME REGIONAL NUTRITION SANTE 2015-17 ARS-Direction de l Animation Territoriale et de la Santé Publique 2 UNE POLITIQUE REGIONALE «NUTRITION»?

Plus en détail

Quelles sont les dernières évolutions des programmes scolaires dans le domaine de la lecture? Anne Vibert LIRE, COMPRENDRE, APPRENDRE

Quelles sont les dernières évolutions des programmes scolaires dans le domaine de la lecture? Anne Vibert LIRE, COMPRENDRE, APPRENDRE LIRE, COMPRENDRE, APPRENDRE ENS de Lyon 16-17 mars 2016 Quelles sont les dernières évolutions des programmes scolaires dans le domaine de la lecture? Anne Vibert Inspection générale de l éducation nationale

Plus en détail

FOCUS SUR LE DEPARTEMENT DES PYRENEES-ATLANTIQUES

FOCUS SUR LE DEPARTEMENT DES PYRENEES-ATLANTIQUES FOCUS SUR LE DEPARTEMENT DES PYRENEES-ATLANTIQUES Le département des Pyrénées-Atlantiques, d une superficie de 7 645 km, est l un des 5 départements de la région Aquitaine avec la Gironde, le Lot-et-Garonne,

Plus en détail

I. Le programme d actions : 1. L instruction en circonscription : a) La saisie des actions par les écoles :

I. Le programme d actions : 1. L instruction en circonscription : a) La saisie des actions par les écoles : L Inspecteur d Académie, Directeur des Services Départementaux de l Éducation Nationale Inspection Académique des Bouches-du-Rhône Division de l Organisation Scolaire Mission Projet Référence projet d'école

Plus en détail

LA RÉFORME DES RYTHMES À L ÉCOLE PRIMAIRE : EXEMPLES D EMPLOI DU TEMPS LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI LUNDI

LA RÉFORME DES RYTHMES À L ÉCOLE PRIMAIRE : EXEMPLES D EMPLOI DU TEMPS LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI LUNDI LA RÉFORME DES RYTHMES À L ÉCOLE PRIMAIRE : EXEMPLES D EMPLOI DU TEMPS EXEMPLE 1 LUNDI 8h30 11h30 13h30 15h45 16h30 MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI EXEMPLE 2 LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI 8h30 8h30

Plus en détail

PROJET D ECOLE 2012 /2015

PROJET D ECOLE 2012 /2015 NOM DE L ECOLE : SAINT CYR LE CHATOUX CIRCONSCRIPTION : VILLEFRANCHE SUR SAONE PROJET D ECOLE 2012 /2015 Je m implique, donc je suis! ETAPE 1 : DIAGNOSTIC : IDENTIFICATION DES POINTS D APPUI ET DE PROGRES

Plus en détail

L accueil des deux ans, Le projet de première scolarisation

L accueil des deux ans, Le projet de première scolarisation L accueil des deux ans, Le projet de première scolarisation Programme d action pour l école maternelle 1. Vers un projet de scolarisation des élèves de deux ans Les principes Actuellement, les enfants

Plus en détail

PROJET D ECOLE

PROJET D ECOLE PROJET D ECOLE 2016-2019 Ecole : PRIMAIRE DU LOCH Commune(s) : AURAY Circonscription : AURAY Collège Secteur de Recrutement : LE VERGER 1 Fiche N 1 - Parcours de l élève, cycles 1, 2 et 3 : continuité

Plus en détail

L enseignement des mathématiques. Mercredi 20 Octobre Cycle 3. Andrézieux

L enseignement des mathématiques. Mercredi 20 Octobre Cycle 3. Andrézieux L enseignement des mathématiques Mercredi 20 Octobre 2010 Cycle 3 Andrézieux Introduction CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ECOLES (2011) Un cycliste parcourt 100 km. Pendant les Cliquez premiers

Plus en détail

Le point de vue de l élève dans la liaison GS/CP ou Comment aider les élèves à comprendre les changements?

Le point de vue de l élève dans la liaison GS/CP ou Comment aider les élèves à comprendre les changements? Le point de vue de l élève dans la liaison / ou Comment aider les élèves à comprendre les changements? «Une réussite n est pas une pleine réussite si on n a pas compris pourquoi on a réussi.» Piaget Objectifs

Plus en détail

Ecole élémentaire de Boëge Boëge

Ecole élémentaire de Boëge Boëge Ecole élémentaire de Boëge 74420 Boëge Projet d école 2012 2015 Tableau de synthèse des axes et des actions Volet 1 relevant de la gestion des résultats des élèves Faire progresser le lexique et la production

Plus en détail

Les mathématiques dans le LPC : enjeux, principes-clés clés et modalités de renseignement

Les mathématiques dans le LPC : enjeux, principes-clés clés et modalités de renseignement Les mathématiques dans le LPC : enjeux, principes-clés clés et modalités de renseignement APMEP - Journée de la Régionale de Toulouse - 18 janvier 2012 ENFA Auzeville-Tolosane Au plan national : Le contexte

Plus en détail

Rythmes scolaires - Les temps d'activités périscolaires (TAP)

Rythmes scolaires - Les temps d'activités périscolaires (TAP) Rythmes scolaires - Les temps d'activités périscolaires (TAP) Les rythmes scolaires dans les écoles maternelles et élémentaires de la commune d AIRAINES Rappel du cadre général LA REFONDATION DE L'ECOLE

Plus en détail