Descriptif des structures de l enseignement supérieur en Europe (1998/1999)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Descriptif des structures de l enseignement supérieur en Europe (1998/1999)"

Transcription

1 EURYDICE FOCUS Descriptif des structures de l enseignement supérieur en Europe (1998/1999) ÉDUCATION ET CULTURE COMMISSION EUROPÉENNE EURYDICE LE RÉSEAU D INFORMATION SUR L ÉDUCATION EN EUROPE

2 EURYDICE FOCUS Descriptif des structures de l enseignement supérieur en Europe (1998/1999) EURYDICE LE RÉSEAU D INFORMATION SUR L ÉDUCATION EN EUROPE

3 Ce document est publié par l unité européenne d EURYDICE avec le financement de la Commission européenne (DG Éducation et Culture). Disponible in DE-EN-FR D/1999/4008/12 ISBN Deuxième édition Ce document est aussi disponible sur Internet (http://www.eurydice.org). Sauf à des fins commerciales, le contenu de cette publication peut être reproduit partiellement avec la mention, en toutes lettres, au début de l extrait, de «EURYDICE: le réseau d information sur l éducation en Europe», suivie de la date d édition du document. Toute demande de reproduction de l entièreté du document doit être adressée à l unité européenne. EURYDICE Unité européenne Avenue Louise 240 B-1050 Bruxelles Tél. (32-2) Fax (32-2) URL:

4 SOMMAIRE Préface Introduction Guide de lecture des diagrammes Légende Diagrammes par pays Bibliographie Remerciements

5 PRÉFACE L enseignement supérieur est aujourd hui au premier plan des débats en matière de politique éducative. Répondre aux exigences de qualification et aux besoins du monde du travail sont au coeur des réformes en cours. La mobilité croissante des étudiants et les demandes accrues de reconnaissance des diplômes appuient le développement d une coopération de plus en plus étroite entre les différents systèmes nationaux. Celle-ci constitue une des priorités de l agenda des responsables politiques européens. Les défis sont donc nombreux pour tous ceux qui s attachent à améliorer en permanence la qualité de la formation du plus grand nombre de leurs jeunes citoyens dans un contexte internationalisé. La présente publication inaugure une nouvelle collection «EURYDICE FOCUS» dont l objectif premier est de donner un éclairage sur un aspect particulier des systèmes éducatifs. Ce premier numéro est consacré à une information de base sur les structures et l organisation de l enseignement supérieur dans tous les pays participant au programme communautaire en matière d éducation Socrates (à savoir les quinze pays de l Union européenne, les trois pays de l AELE/EEE et les onze pays en pré-adhésion). L information est présentée par pays sous forme de diagrammes. Ils illustrent la durée des différentes filières de formation, l existence ou non d une sélection à l accès, les noms des institutions et des diplômes obtenus ainsi que les possibilités de mener des études spécialisées au terme de la première qualification. Les graphiques ont été construits pour permettre et faciliter la comparaison entre les pays. En début d ouvrage, une courte introduction résume les grandes lignes qui ressortent de cette comparaison sans prétendre à une analyse approfondie. témoigne la conférence des ministres de l enseignement supérieur sur «l espace européen de l enseignement supérieur», qui s est tenue à Bologne en juin Luce Pépin Chef de l unité européenne d EURYDICE Juillet 1999 Afin de servir au mieux les demandes d informations et de répondre aux questions de ceux qui cherchent à comprendre l évolution et le fonctionnement des institutions d enseignement supérieur, EURYDICE a mené au cours des dernières années plusieurs études consacrées à ce niveau d éducation. Les références de ces ouvrages sont mentionnées à la fin du présent document. La réalisation de ces diagrammes a fait l objet d une collaboration étroite entre les unités nationales d EURYDICE et la plupart des responsables nationaux du réseau NARIC (centres nationaux d information sur la reconnaissance académique); ce, afin d assurer la fiabilité et la mise à jour des informations présentées. Par la mise à disposition de ces informations, EURY- DICE espère offrir un outil facilitant les débats et la compréhension des différents modes d organisation de l enseignement supérieur. Cette contribution est essentielle à l heure où l harmonisation de l architecture de l enseignement supérieur est au coeur des préoccupations des responsables européens et motive l organisation de réunions sur le thème, comme en 5

6 INTRODUCTION Les structures de l enseignement supérieur Traditionnellement, en Europe, l enseignement supérieur se caractérise par une division entre un enseignement universitaire et non universitaire. Ils sont identifiables à la fois par l établissement qui organise la formation et par le niveau du diplôme qui est délivré à l issue des études. Cependant, cette organisation «binaire» s estompe de plus en plus. Depuis quelques années, un mouvement d assimilation entre l enseignement universitaire et non universitaire s opère dans les différents pays à des degrés divers. Ainsi, des institutions d enseignement supérieur sont intégrées dans le secteur universitaire et octroient des diplômes de niveau universitaire dans de nombreux pays de l Union européenne et de l AELE/EEE. C est le cas par exemple des Escuelas Técnicas Superiores en Espagne. En Allemagne, les différentes institutions d enseignement supérieur octroient des diplômes de niveau universitaire (Universitäten, Universitäten-Gesamthochschulen, Technische Hochschulen, Technische Universitäten, Theologische Hochschulen, Pädagogische Hochschulen, Kunsthochschulen, Musikhochschulen et Fachhochschulen). En Autriche, les Universitäten, les Universitäten der Künste (anciennes Kunsthochschulen) et les Fachhochschulen délivrent des diplômes de niveau universitaire, tandis que les Akademien et les Kollegs octroient des diplômes de niveau non universitaire. En France, la distinction entre enseignement universitaire et non universitaire fait uniquement référence aux institutions et non aux niveaux de qualification. Ainsi, les grandes écoles qui offrent des formations non universitaires délivrent des diplômes de haut niveau qui relèvent de l enseignement supérieur long alors que les Instituts Universitaires Technologiques sont rattachés aux universités mais délivrent des qualifications d enseignement supérieur court. En Irlande, les instituts et collèges technologiques qui ne font pas partie du système universitaire proposent des cours menant à des qualifications de niveau universitaire. En Suède, au Liechtenstein et en Norvège, tous les cours proposés sont de niveau universitaire même s ils sont organisés dans des établissements de type différent. En Norvège, nombreux sont les étudiants qui effectuent la première partie de leur formation dans une Høgskole avant de poursuivre dans une université. Au Royaume-Uni, la distinction entre un secteur universitaire et non universitaire a disparu et tous les établissements d enseignement supérieur peuvent offrir des formations de niveaux différents. Les étudiants peuvent obtenir dans une autre institution que les universités un diplôme de même niveau que celui octroyé dans les universités (degree). Inversement, les universités proposent des formations qui mènent à un niveau de qualification moins académique (sub-degree), traditionnellement offertes dans d autres institutions. 6 Ce mouvement d assimilation des formations au sein des institutions d enseignement universitaire et non universitaire peut également être observé à travers d autres indices. Dans plusieurs pays de l Union, le doctorat est accessible après des études supérieures dispensées dans des établissements autres que les universités mais de niveau comparable aux études universitaires. C est le cas en Belgique (Communauté flamande), en Grèce, en France, en Irlande, aux Pays-Bas et en Autriche. En Irlande et au Portugal, les dénominations de certains diplômes octroyés dans l enseignement universitaire et non universitaire sont similaires. Simultanément, la frontière entre enseignement supérieur professionnel non universitaire et enseignement secondaire supérieur apparaît moins nette. En France, les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) dispensant des formations de haut niveau sont organisées dans les lycées. Certains diplômes d enseignement supérieur non universitaire comme, par exemple, le Brevet de Technicien Supérieur en France et au Luxembourg sont préparés dans des établissements d enseignement secondaire. On peut également remarquer l émergence de formations professionnelles de niveau supérieur non universitaire, traditionnellement dispensées à un niveau secondaire supérieur. C est le cas, par exemple, de la formación profesional de grado superior en Espagne. Dans les pays en pré-adhésion, la distinction entre des formations de niveau universitaire et non universitaire est conservée partout sauf en Roumanie et en Slovaquie où toutes les formations reconnues de niveau supérieur sont universitaires ou assimilées même si elles sont organisées dans d autres types d institutions que les universités. Cependant, dans ces deux pays, les études de trois ans conduisant respectivement aux qualifications appe-

7 lées Diploma de absolvire et Bakalar ne donnent pas accès au doctorat. La distinction entre les niveaux de qualification des études organisées dans les universités et les autres institutions restent marquées en République tchèque, en Estonie, en Lituanie, en Hongrie, en Slovénie et à Chypre. Ailleurs, certaines institutions autres que les universités délivrent des diplômes d enseignement de niveau universitaire. Certains cours d enseignement supérieur non universitaire peuvent être prolongés par une formation complémentaire spécifique de niveau universitaire. C est le cas particulièrement en Pologne. Dans tous ces pays, seules les études longues de niveau universitaire ou équivalent peuvent se prolonger par un doctorat. En République tchèque, en Lettonie et en Hongrie, le doctorat est accessible uniquement aux diplômés des universités. La durée des études: de deux à six ans L a durée théorique des études varie selon la filière et selon le type de qualification. Nombreux sont les étudiants qui peuvent aujourd hui tirer parti d options plus flexibles telles que l enseignement à temps partiel. En outre, les formations modulaires ou les formations basées sur un système de crédits sont accessibles dans certains pays où les étudiants peuvent, s ils le souhaitent, étendre la durée de leurs études sur une très longue période. Cependant, dans quelques pays, les étudiants sont obligés de terminer leurs études dans un délai prescrit correspondant à la durée théorique des études. L autorisation de les prolonger d un an ou deux est parfois accordée. Dans la majorité des pays de l Union et de l AELE/EEE, la formation la plus longue est conçue pour s étendre sur six années d enseignement à temps plein. En Norvège, le diplôme magister artium s obtient après sept années d études. Ces formations conduisent toutes à un niveau de qualification universitaire. Par contre, les formations les plus courtes, ne conduisant généralement pas à des qualifications de niveau universitaire, durent deux ans dans tous les pays sauf en Belgique, aux Pays-Bas, en Finlande et en Norvège où les formations les plus courtes s étendent au minimum sur trois ou quatre ans. Toutes les formations conduisant à une qualification de niveau universitaire ou équivalent s étendent au minimum sur trois ans sauf en Italie où un diploma universitario peut être obtenu après deux ans. Au Luxembourg, la durée maximale des études organisées dans le pays est de quatre ans. Cependant, l offre de formation est limitée et la très grande majorité des étudiants poursuivent leurs études à l étranger. Au Liechtenstein, où l offre est également limitée, la durée de toutes les études organisées dans le pays est fixée à quatre ans. Dans les pays en pré-adhésion, la formation la plus longue est conçue pour s étendre sur six années d enseignement à temps plein, sauf en République tchèque où elle s étend sur sept ans dans certaines filières universitaires et à Chypre où la durée des études de niveau universitaire dans les panepistimio est fixée à quatre ans maximum. Dans tous ces pays, ce sont les études conduisant à une qualification de niveau non universitaire ou professionnel supérieur qui ont la durée la plus courte, généralement fixée à trois ans minimum. Cependant, il est possible d obtenir un diplôme de niveau supérieur non universitaire après deux ans en Lettonie, Hongrie, Slovénie et Chypre. 7 Possibilités d étudier à temps partiel Si dans la plupart des pays, l enseignement supérieur est généralement conçu pour accueillir des étudiants à temps plein, il existe également des possibilités d études à temps partiel. Ces études donnent l occasion aux étudiants qui ont une charge professionnelle ou familiale de suivre des formations de niveau supérieur. Il s agit notamment des structures de formation à distance telles que l Open University au Royaume-Uni. Certains établissements d enseignement supérieur proposent également des structures spécifiques pour la poursuite d études à temps partiel. Cette opportunité est particulièrement développée au Royaume-Uni où la plupart des établissements d enseignement supérieur offrent un accès à temps partiel pour certaines formations. C est également le cas aux Pays-Bas pour certains cours universitaires et non universitaires. Au Luxembourg, la formation d éducateur gradué peut être suivie en cours d emploi. Dans d autres pays, des possibilités d études à temps partiel existent dans les structures classiques d enseignement supérieur à temps plein. En Norvège, les études à temps partiel sont relativement courantes dans la mesure où l organisation des formations est souvent flexible. Il est possible d obtenir la majorité des niveaux de qualification dans la plupart des institutions d enseignement supérieur en étudiant à temps partiel. En Roumanie, des études organisées en cours du soir ou sans fréquentation des cours existent pour la plupart des cours universitaires. La durée de ces études est prolongée d un an par rapport aux études à temps plein. En République tchèque et en Slovaquie, dans le cadre des études à temps partiel, les cours sont concentrés sur une semaine ou sont donnés le samedi.

8 GUIDE DE LECTURE DES DIAGRAMMES Note explicative pour interpréter correctement la légende Le présent document inclut, pour chaque pays, uniquement les formations pour lesquelles au moins un diplôme d enseignement secondaire supérieur donnant accès aux études de l enseignement supérieur ou équivalent est requis. Les programmes de formation post-secondaire non reconnus équivalents à un niveau supérieur sont exclus. Toute autre condition d admission, complémentaire à l obtention de ce diplôme, est représentée par une ligne rouge placée à gauche du graphique. Il peut s agir d un examen d entrée, d un concours ou de toute autre procédure visant à la sélection de candidats ou limitant le nombre d inscriptions. Dans tous les pays, l inscription dans l enseignement supérieur peut se faire à tout âge, pour autant que le candidat remplisse les critères d admission. Les âges d entrée mentionnés sur le graphique sont donc des âges théoriques correspondant au cas d un étudiant qui a suivi le parcours de la formation scolaire précédente sans interruption et qui n est ni en retard ni avancé dans sa scolarité. Ils ne renseignent pas sur les groupes d âges réels des étudiants. Pour chaque pays, le diagramme distingue l enseignement supérieur de premier niveau et l enseignement supérieur de deuxième niveau (menant à une qualification plus élevée). Parmi les études de deuxième niveau, les formations conduisant à un diplôme d un niveau avancé (doctorat par exemple) sont distinguées des études spécialisées ou formations complémentaires. Pour le premier niveau, la structure présentée correspond à la formation à temps plein et la longueur des cellules indique la durée théorique des études à temps plein, même si la formation est également accessible à temps partiel. Pour le deuxième niveau, la durée des études est indiquée entre parenthèses dans la cellule. Les possibilités de prolongation entre les études de premier niveau et de deuxième niveau sont indiquées par des traits. Dans de nombreux pays, des établissements d enseignement supérieur, en dehors des universités, octroient des diplômes de niveau universitaire. Réciproquement, les universités offrent des filières d études courtes et considérées d un niveau non équivalent à des études universitaires. Pour cette raison, la distinction faite dans ces diagrammes entre programmes ou formations universitaires et non universitaires fait référence aux niveaux de qualification. Par formation universitaire, on entend donc toutes les formations reconnues au moins équivalentes à un niveau universitaire, qu elles soient proposées par les universités ou dans d autres institutions. Les formations de niveau non universitaire, généralement plus courtes, peuvent aussi être proposées par des universités ou d autres institutions. délivrés sont inscrits en italique et dans la langue d origine dans la partie inférieure droite du ou des programmes correspondants. Les principales filières d études offertes dans les différentes institutions sont indiquées à gauche de la cellule correspondante. Pour la plupart des pays, la catégorie «autres formations» regroupe la majorité des formations d enseignement supérieur qui ne sont pas mentionnées ailleurs dans le diagramme (par exemple, la philologie, la plupart des sciences, la théologie, etc.). Les noms des institutions d enseignement sont présentés dans la partie supérieure gauche de la cellule en lettres capitales et en langue d origine. Les noms des diplômes 8

9 LÉGENDE Age Disciplines Disciplines Disciplines Disciplines Disciplines NOM DE L'ÉCOLE DANS LA LANGUE NATIONALE NOM DE L'ÉCOLE... DIPLÔME NOM DE L'ÉCOLE DANS LA LANGUE NATIONALE NOM DE L'ÉCOLE DANS LA LANGUE NATIONALE DIPLÔME DIPLÔME DIPLÔME DIPLÔME DIPLÔME PREMIER NIVEAU (FORMATIONS CONDUISANT À UNE QUALIFICATION DE NIVEAU UNIVERSITAIRE OU ÉQUIVALENT) PREMIER NIVEAU (FORMATIONS CONDUISANT À UNE QUALIFICATION DE NIVEAU NON UNIVERSITAIRE) SECOND NIVEAU (3 ÈME CYCLE / DOCTORAT / RECHERCHE AVANCÉE) FORMATIONS COMPLÉMENTAIRES APRÈS UN DIPLÔME DE PREMIER NIVEAU PROCÉDURE DE SÉLECTION À L'ENTRÉE PASSAGE VERS DES ÉTUDES DE SECOND NIVEAU = 2 ou 4 ans 9

10 DIAGRAMMES PAR PAYS UNION EUROPÉENNE Belgique Communauté française Communauté germanophone Communauté flamande Danemark Allemagne Grèce Espagne France Irlande Italie Luxembourg Pays-Bas Autriche Portugal Finlande Suède Royaume-Uni PAYS DE L AELE/EEE Islande Liechtenstein Norvège PAYS EN PRÉ-ADHÉSION Bulgarie République tchèque Estonie Lettonie Lituanie Hongrie Pologne Roumanie Slovénie Slovaquie Chypre

11 Belgique/België Médecine générale Médecine vétérinaire Sciences appliquées Sciences, sciences économiques, agronomie, pharmacie Droit, science dentaire, psychologie, sciences de l'éducation Philosophie, lettres, économie, sciences, sciences médicales, autres formations Études artistiques (2 à 6 ans) (durée variable) (1 à 2 ans) (1 an) Études économiques Économie, traduction, agriculture, études techniques, autres formations Études paramédicales Agriculture, économie, pédagogie, paramédical, autres formations (1 à 2 ans) (1 an) Formation des enseignants Études d auxiliaire médical Médecine générale (2 à 6 ans) Médecine vétérinaire Science dentaire, sciences appliquées Pharmacie, sciences économiques appliquées, sciences biologiques appliquées Droit, psychologie, sciences de l'éducation Formation artistique, architecture, développement de produits, sciences économiques appliquées Formation paramédicale, formation des enseignants, autres formations (au moins 2 ans) (1 an) (2 ans) (1 an) (au moins 1 an) DEA - Diplôme d études approfondies DES - Diplôme d études spécialisées Belgique (Communauté française) L enseignement supérieur artistique est largement dispensé en dehors des Hautes Écoles et des Instituts Supérieurs d Architecture, mais la variété et la complexité des titres délivrés dans ce type d enseignement ne permet pas de les prendre en compte ici. Les grades ou titres sanctionnant les études supérieures de type court organisées en un cycle de trois ans sont relativement nombreux: agrégé(e) de l enseignement secondaire inférieur, assistant(e) d ingénieurs, assistant(e) de laboratoire clinique, assistant(e) en psychologie, assistant(e) social(e), auxiliaire social(e), bibliothécaire documentaliste gradué(e), conseiller(ère) social(e), conseiller(ère) social(e) et fiscal(e), éducateur(trice) gradué(e), éducateur(trice) spécialisé(e), gradué(e) (en...), infirmier(ère) gradué(e), instituteur(trice) maternel(le), instituteur(trice) primaire

12 Danmark Médecine Médecine vétérinaire Pharmacie, architecture (3 ans) Ingénieur Ingénieur (5 à 8 ans) Enseignement de cycle moyen Enseignement de cycle court PH.D - Philosophiae Doctor La durée indiquée correspond à la durée officielle. Le diagramme présente une sélection représentative des cycles courts et intermédiaires

13 Bundesrepublik Deutschland Médecine, médecine vétérinaire, médecine dentaire Architecture, biologie, gestion d'entreprise, chimie alimentaire, droit, pharmacie, psychologie Linguistique, sc. humaines, économiques et sociales, sport (STAPS), droit, mathématiques, sc. naturelles, de l'ingénieur, agron. & forestières, nutrition Théologie Formation des enseignants (primaire, secondaire inférieur), éducation spécialisée, pédagogie (Durée variable) (En général, 2 ans) Études artistiques Études d'ingénieur, économie, administration publique et administration de la justice, professions sociales, (**) (**) santé et thérapie, pédagogie de la religion, mathématique, informatique, technologies de l'information et de la communication, nutrition, économie domestique, art, design et restauration Les Fachhochschulen für Verwaltung, les Berufsakademien/Fachakademien et les Fachschulen et les Schulen des Gesundheitswesens font partie du secteur tertiaire élargi et sont classés au niveau 5B dans la nouvelle classification CITE 97. Ces établissements ne sont pas inclus dans le diagramme

14 Ellada Médecine générale Ingénieur Beaux-arts, pharmacie, dentisterie, agronomie, médecine vétérinaire Arts graphiques, administration & économie, études paramédicales, technologies appliquées, diététique, technologies agronomes (min. 1 an) (min. 3 ans) A.E.I. - Anotato Ekpaideftiko Idryma T.E.I. - Technologigo Ekpaideftiko Idryma Dans les T.E.I., certains programmes de spécialisation durent trois ans et demi et d autres quatre ans

15 España Médecine Biologie, administration des affaires, économie, droit, mathématiques, biochimie, psychopédagogie, etc. Ingénieur civil, aéronautique, chimiste ingénieur électronicien, du génie maritime, ingénieur en foresterie, ingénieur des mines, etc. (min. 2 ans) (durée variable) Éducation artistique (durée variable) Formation professionnelle de second cycle CAP - Curso de Aptitud Pedagógica L accès aux études universitaires est soumis aux Pruebas de acceso a la Universidad mais, dans des circonstances exceptionnelles, les étudiants peuvent en être exemptés. Chaque type d études artistiques définit ses conditions d admissions spécifiques. Les diplômes à caractère technique (Ingeniero, Arquitecto, Ingeniero Técnico ou Arquitecto Técnico) sont obtenus après la réalisation d un travail de recherche en fin d études. La musique et la danse sont enseignées dans les Conservatorios; l art dramatique est enseigné dans les Escuelas Superiores de Arte Dramático. Le diplôme obtenu est équivalent à celui de la licence (licenciado). Les Escuelas Superiores de Arte proposent des études de restauration et de conservation d objets d art, le design et la céramique. Le diplôme obtenu est équivalent au Diplomado. Il y a différents types d institution qui offrent des formations professionnelles avancées comme les Escuelas de Arte, les Institutos de Educación Secundaria et les Centros de Formación Profesional Superior

16 France F Médecine Odontologie Pharmacie Médecine vétérinaire (2 ½ ans) (4 ou 5 ans) (1 an) (3 ans) Formation paramédicale (1 an) (1 an) (4 ans) Architecture Lettres, sciences, ingénierie, commerce Ingénierie, lettres, langues, sciences humaines et sociales, droit, sciences économiques, sciences et technologie (1 an) (1 an) (1 an) (durée variable) (1 an) CSCT - Certificat de Synthèse Clinique et Thérapeutique DE - Diplôme d État DES - Diplôme d Études Spécialisées AEA - Attestation d Études Approfondies AHU - Année Hospitalo-Universitaire CPGE - Classes Préparatoires aux Grandes Écoles Architecte DPLG - Architecte Diplômé Par Le Gouvernement CEEA - Certificat d Études Approfondies en Architecture DEUG - Diplôme d Études Universitaires Générales DEA - Diplôme d Études Approfondies DESS - Diplôme d Études Supérieures Spécialisées IUP - Instituts Universitaires Professionnalisés IUT - Instituts Universitaires de Technologie DUT - Diplôme Universitaire de Technologie DEUST - Diplôme d Études Universitaires Scientifiques et Techniques STS - Sections de Techniciens Supérieurs BTS - Brevet de Technicien Supérieur DNTS - Diplôme National de Technologie Spécialisée DRT - Diplôme de Recherche Technologique Les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) sont à orientation littéraire, commerciale ou scientifique. Très sélectives, elles préparent aux concours des grandes écoles. En cas d échec, elles sont généralement reconnues par les universités qui accordent des équivalences avec certains DEUG. Les grandes écoles ne sont pas des établissements universitaires mais des institutions caractérisées par leur mode d accès sélectif. On distingue principalement les écoles normales supérieures (ENS) qui forment des enseignants et des chercheurs, les écoles de commerce et de gestion, les écoles d ingénieurs et l institut d études politiques. L Attestation d Études Approfondies permet de s orienter vers l enseignement supérieur et la recherche. Les études paramédicales rassemblent des formations de deux ans (audioprothésiste,...), de trois ans (infirmier,...) et de quatre ans (orthophoniste,...). Les écoles et instituts qui dispensent une formation professionnelle, après un concours généralement ouvert aux titulaires d un diplôme d enseignement supérieur obtenus après trois ans d études, à des stagiaires ou élèves fonctionnaires rémunérés par l État ne figurent pas dans ce diagramme. Il s agit notamment de l École Nationale d Administration (ENA), des Instituts Régionaux d Administration (IRA), de l École Nationale de la Magistrature (ENM), de l École Nationale de la Santé Publique (ENSP), des Instituts Universitaires de Formation des Maîtres (IUFM)

17 Ireland IRL Médecine Médecine vétérinaire, architecture, dentisterie Ingénieur, sciences de l'agriculture, sciences Arts, lettres, droit, commerce, affaires, (1 ou 2 ans) (min.1 an) (min. 3 ans) P.G. CERT. - Postgraduate Certificate P.G. DIP. - Postgraduate Diploma L entrée aux études supérieures est possible à partir de 17 ans mais la majorité des étudiants commence à 18 ans

18 Italia Médecine, chirurgie Médecine vétérinaire, dentisterie, architecture (2 à 5 ans) (3 ans) Enseignement supérieur artistique Dessin, graphisme, psychomotricité 19 19

19 Luxembourg Lettres, sciences humaines, droit, sciences économiques, sciences, médecine, pharmacie Enseignants du pré-primaire et du primaire Poursuite des études à l'étranger Ingénieur, technologie Éducateurs gradués Informatique de gestion, gestion Secteur tertiaire, cinéma d'animation Après 4 années d'études à l'étranger, professeurs d'enseignement secondaire CU - Centre Universitaire ISERP - Institut supérieur d études et de recherches pédagogiques IST - Institut supérieur de technologie IESS - Institut d études éducatives et sociales BTS - Brevet de technicien supérieur Depuis 1997/1998, la formation supérieure non universitaire organisée à l Institut supérieur de technologie et menant au diplôme d ingénieur-technicien a été remplacée par une formation de niveau universitaire, d une durée de quatre ans et menant au diplôme d ingénieur industriel. Les formations menant au Brevet de technicien supérieur (BTS), bien que organisées dans des sections post-secondaires des lycées techniques, délivrent un diplôme de niveau supérieur non universitaire

20 Nederland Médecine, pharmacie, médecine vétérinaire (au moins 4 ans) Dentisterie, ingénieur, agronomie, philosophie Droit (1 an) (2 ans) HBO - Hoger Beroepsonderwijs L enseignement supérieur comprend les études professionnelles supérieures (HBO) et l enseignement universitaire (WO) qui sont soumis à la même législation depuis Les établissements jouissent d une marge de manœuvre importante en ce qui concerne l organisation de leurs enseignements. En revanche, les procédures d admission et d inscription aux cours sont organisées par un système centralisé (une réforme est prévue en 1999/2000). Les universités vont disposer d une plus grande liberté pour déterminer la durée des études et vont développer des filières d études en alternance comme le font les HBO. Le doctorat, accessible à tous les diplômés de l enseignement supérieur, peut seulement être obtenu dans les universités

Et les conférences : Conférence des Présidents d Université (CPU), Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d Ingénieurs (CDEFI),

Et les conférences : Conférence des Présidents d Université (CPU), Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d Ingénieurs (CDEFI), Accord de reconnaissance mutuelle d études et diplômes en vue de la poursuite d études supérieures dans les établissements d enseignement supérieur français et taiwanais Les associations : Association

Plus en détail

Focus sur les structures de l enseignement supérieur en Europe 2004/2005 Évolutions nationales dans le cadre du Processus de Bologne

Focus sur les structures de l enseignement supérieur en Europe 2004/2005 Évolutions nationales dans le cadre du Processus de Bologne ISSN 1830-348X Direction générale de l éducation et de la culture Focus sur les structures de l enseignement supérieur en Europe 2004/2005 Évolutions nationales dans le cadre du Processus de Bologne Commission

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

ACCORD FRANCO-AUSTRALIEN SUR LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES ETUDES ET DES DIPLOMES EN VUE D UNE POURSUITE D ETUDES SUPERIEURES DANS LE PAYS PARTENAIRE

ACCORD FRANCO-AUSTRALIEN SUR LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES ETUDES ET DES DIPLOMES EN VUE D UNE POURSUITE D ETUDES SUPERIEURES DANS LE PAYS PARTENAIRE ACCORD FRANCO-AUSTRALIEN SUR LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES ETUDES ET DES DIPLOMES EN VUE D UNE POURSUITE D ETUDES SUPERIEURES DANS LE PAYS PARTENAIRE La Conférence des Présidents d Université (CPU), la

Plus en détail

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ÉGALITÉ CHERCHEUSE FEMME ENSEIGNEMENT HOMME ÉTUDIANTE RECHERCHE EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Chiffres clés de la parité dans l enseignement supérieur et la recherche ÉGALITÉ entre les FEMMES

Plus en détail

Les diplômes. Les diplômes de l enseignement supérieur français bénéficient de la garantie de l État. À savoir

Les diplômes. Les diplômes de l enseignement supérieur français bénéficient de la garantie de l État. À savoir Les diplômes Les diplômes de l enseignement supérieur français bénéficient de la garantie de l État. GRADES Universités LE SYSTÈME L M D Les diplômes de l enseignement supérieur français sont structurés

Plus en détail

Les médecins étrangers à l hôpital

Les médecins étrangers à l hôpital Les médecins étrangers à l hôpital Armelle DREXLER Directrice des Affaires Médicales CHU CLERMONT-FERRAND 1 Éléments introductifs CONDITIONS D EXERCICE DE LA MÉDECINE Article L.4111-1 CSP 1. Être titulaire

Plus en détail

thema EUA Etude sur les Masters et les diplômes conjoints en Europe par Christian Tauch et Andrejs Rauhvargers Septembre 2002

thema EUA Etude sur les Masters et les diplômes conjoints en Europe par Christian Tauch et Andrejs Rauhvargers Septembre 2002 EUA European University Association Association Européenne de l Université thema Etude sur les Masters et les diplômes conjoints en Europe Septembre 2002 par Christian Tauch et Andrejs Rauhvargers Etude

Plus en détail

apparentés), titulaires d un diplôme ou d un titre paramédical européen, souhaitant exercer en région Nord Pasde-Calais et délivrées par les DRJSCS*

apparentés), titulaires d un diplôme ou d un titre paramédical européen, souhaitant exercer en région Nord Pasde-Calais et délivrées par les DRJSCS* L équivalence Les autorisations des diplômes d exercice étrangers en France dans le pour les ressortissants secteur du paramédical européens (ou apparentés), titulaires d un diplôme ou d un titre paramédical

Plus en détail

Bourses de mobilité des étudiants et membres du personnel de l UMONS Année académique 2014-2015

Bourses de mobilité des étudiants et membres du personnel de l UMONS Année académique 2014-2015 Bourses de mobilité des étudiants et membres du personnel de l UMONS Année académique 2014-2015 A) Règles d attribution Mobilité des ETUDIANTS 1 Les bourses de mobilités octroyées à l UMONS proviennent

Plus en détail

U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES

U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES Demande d admission en 1 ère année de Master Le dossier est à envoyer à : Master Sciences Humaines & Sociales, mention GEOGRAPHIE ou HISTOIRE Secrétariat Master

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

ANNEXE VI CONTRAT FINANCIER ERASMUS MOBILITE 2013-2014 REGLES GENERALES D UTILISATION DES FONDS ERASMUS : EXTRAIT

ANNEXE VI CONTRAT FINANCIER ERASMUS MOBILITE 2013-2014 REGLES GENERALES D UTILISATION DES FONDS ERASMUS : EXTRAIT ANNEXE VI CONTRAT FINANCIER ERASMUS MOBILITE 2013-2014 REGLES GENERALES D UTILISATION DES FONDS ERASMUS : EXTRAIT 4. LISTE DES PAYS PARTICIPANTS Pays membres de l Union européenne Pays ALLEMAGNE AUTRICHE

Plus en détail

Physiothérapeutes. La situation en Suisse

Physiothérapeutes. La situation en Suisse Physiothérapeutes La situation en Suisse Survol et tendances évolutives La durée de la formation en physiothérapie est de 4 ans. En Suisse romande, elle est offerte uniquement au niveau des HES-S2, en

Plus en détail

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal.

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal. Indicateur Quels sont les domaines d études les plus attractifs pour les étudiants? Les femmes sont majoritaires dans l effectif d étudiants et de diplômés dans la quasi-totalité des pays de l OCDE, et

Plus en détail

Erasmus+ Les actions internationales pour l'enseignement supérieur. Bruxelles, 28 novembre 2014 Réunion d'information Erasmus+ Vito Borrelli (DG EAC)

Erasmus+ Les actions internationales pour l'enseignement supérieur. Bruxelles, 28 novembre 2014 Réunion d'information Erasmus+ Vito Borrelli (DG EAC) Les actions internationales pour l'enseignement supérieur Bruxelles, 28 novembre 2014 Réunion d'information Vito Borrelli (DG EAC) 1 Qu'est-ce qu'? Programme de l'ue pour soutenir l'éducation, la formation

Plus en détail

GUIDE DU CANDIDAT. de l Union Européenne, de l Espace Économique Européen ou de la Confédération Suisse

GUIDE DU CANDIDAT. de l Union Européenne, de l Espace Économique Européen ou de la Confédération Suisse GUIDE DU CANDIDAT de l Union Européenne, de l Espace Économique Européen ou de la Confédération Suisse [Allemagne, Andorre, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre (partie grecque),croatie, Danemark, Espagne,

Plus en détail

- Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document.

- Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document. U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES - Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document. - Pour une demande d admission

Plus en détail

Titres des hautes écoles spécialisées notice explicative

Titres des hautes écoles spécialisées notice explicative Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Hautes écoles Questions de fond et politique HES Titres

Plus en détail

Dans la fonction de maître de formation pratique. Dans la fonction de maître assistant

Dans la fonction de maître de formation pratique. Dans la fonction de maître assistant LA HAUTE ECOLE FRANCISCO FERRER porte à votre connaissance qu'une réserve de recrutement est constituée pr l'année académique 2015-2016. En cas d'engagement, et pr autant que le budget allé par la Communauté

Plus en détail

Secrétariat général de la cshep, Thunstr. 43a, 3005 Berne, tél.: 031 350 50 20, fax: 031 350 50 21

Secrétariat général de la cshep, Thunstr. 43a, 3005 Berne, tél.: 031 350 50 20, fax: 031 350 50 21 Secrétariat général de la cshep, Thunstr. 43a, 3005 Berne, tél.: 031 350 50 20, fax: 031 350 50 21 Recommandations de la CSHEP et de la CRUS pour la mise en œuvre coordonnée de la déclaration de Bologne

Plus en détail

Sciences religieuses. Sciences médicales et infirmières

Sciences religieuses. Sciences médicales et infirmières Sciences religieuses FACULTÉ DES SCIENCES RELIGIEUSES (FSR) Licence en sciences des religions (6 semestres) Master en sciences religieuses (4 semestres) Doctorat en sciences religieuses (6 semestres) Le

Plus en détail

ERASMUS 2011-2012 Etude et Stage en entreprise Note d information aux élèves

ERASMUS 2011-2012 Etude et Stage en entreprise Note d information aux élèves ERASMUS 2011-2012 Etude et Stage en entreprise Note d information aux élèves Les élèves de l ei.cesi et d exia.cesi peuvent bénéficier d une bourse Erasmus : - pour leur mission à l étranger - pour une

Plus en détail

Prendre sa retraite en France Droits, conditions et formalités de résidence. Natasha Lavy-Upsdale Service des Relations avec les Pays-hôtes

Prendre sa retraite en France Droits, conditions et formalités de résidence. Natasha Lavy-Upsdale Service des Relations avec les Pays-hôtes Prendre sa retraite en France Droits, conditions et formalités de résidence Natasha Lavy-Upsdale Service des Relations avec les Pays-hôtes Novembre 2011 Droit de libre circulation et de séjour des citoyens

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA Regards sur l éducation est un rapport annuel publié par l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et portant sur

Plus en détail

Facilitez vos démarches, Étudiants étrangers. renseignez-vous avant de vous déplacer DÉMARCHES ADMINISTRATIVES. www.prefecturedepolice.

Facilitez vos démarches, Étudiants étrangers. renseignez-vous avant de vous déplacer DÉMARCHES ADMINISTRATIVES. www.prefecturedepolice. Facilitez vos démarches, renseignez-vous avant de vous déplacer DÉMARCHES ADMINISTRATIVES Étudiants étrangers Pour obtenir une information ou connaître l adresse du point d accueil le plus proche de chez

Plus en détail

C O N T E X T. Mesures C h a péducatives spécifiques pour la promotion de tous. les talents en Europe. Document de travail. Juin 2006 E U RYD I C E

C O N T E X T. Mesures C h a péducatives spécifiques pour la promotion de tous. les talents en Europe. Document de travail. Juin 2006 E U RYD I C E E U RYD I C E Direction générale de l éducation et de la culture C h a péducatives t e r A : spécifiques pour la promotion de tous C O N T E X T les talents en Europe Document de travail Juin 2006 Commission

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Thème 1: l environnement pédagogique et scolaire dans le primaire et le secondaire

Thème 1: l environnement pédagogique et scolaire dans le primaire et le secondaire FRANCE Cette note sur la France se focalise sur trois grands thèmes que l on retrouve dans cette édition de Regards sur l éducation et qui concernent plus particulièrement la France. Il s agit de l environnement

Plus en détail

L impératif des gains de productivité

L impératif des gains de productivité COLLOQUE ANNUEL DE L ASDEQ MONTRÉAL Plan de présentation Montréal, 9 décembre 9 L impératif des gains de productivité Partie L importance de rehausser notre productivité La diminution du bassin de main-d

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants PROGRAMME ERASMUS+ Le programme Erasmus+ concerne les mobilités réalisées dans le cadre d un des accords Erasmus de Sciences Po Grenoble dans les pays suivants : 27 Etats membres de l Union Européenne

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

La coordination des soins de santé en Europe

La coordination des soins de santé en Europe La coordination des soins de santé en Europe Droits des personnes assurées et des membres de leur famille selon les règlements (CE) n 883/2004 et (CE) n 987/2009 La coordination des soins de santé en

Plus en détail

Qui sont les enseignants?

Qui sont les enseignants? Extrait de : Regards sur l'éducation 2008 : Panorama Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264040649-fr Qui sont les enseignants? Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE (2009),

Plus en détail

Saint-Marin Allemagne. Monaco. Saint-Siège Andorre. Norvège. Slovaquie Autriche. Pays-Bas. Slovénie Belgique. Pologne. Suède Bulgarie.

Saint-Marin Allemagne. Monaco. Saint-Siège Andorre. Norvège. Slovaquie Autriche. Pays-Bas. Slovénie Belgique. Pologne. Suède Bulgarie. Jeunes demandeurs d asile tchétchènes jouant au centre d accueil de BialaPodlaska(Pologne). Albanie France Monaco Saint-Marin Allemagne Grèce Norvège Saint-Siège Andorre Hongrie Pays-Bas Slovaquie Autriche

Plus en détail

Liste des diplômes français généralement comparables au niveau du Diplôme d études collégiales en formation technique

Liste des diplômes français généralement comparables au niveau du Diplôme d études collégiales en formation technique Liste des diplômes français généralement s au niveau du Diplôme en formation technique Ministère de l Immigration et des Communautés culturelles Service d évaluation comparative des études effectuées hors

Plus en détail

GUIDE DU CANDIDAT. de l Union Européenne, de l Espace Économique Européen ou de la Confédération Suisse

GUIDE DU CANDIDAT. de l Union Européenne, de l Espace Économique Européen ou de la Confédération Suisse GUIDE DU CANDIDAT de l Union Européenne, de l Espace Économique Européen ou de la Confédération Suisse [Allemagne, Andorre, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre (partie grecque),croatie, Danemark, Espagne,

Plus en détail

Calendrier. d Admission 2015-2016 CYCLE I

Calendrier. d Admission 2015-2016 CYCLE I Calendrier d Admission 2015 2016 CYCLE I L Université SaintEsprit de Kaslik (USEK) est une institution catholique privée d enseignement supérieur fondée en 1938 par l Ordre Libanais Maronite (OLM). L

Plus en détail

Mobilité de l enseignement supérieur

Mobilité de l enseignement supérieur Mobilité de l enseignement supérieur Guide financier 2014 1 SOMMAIRE Introduction... 3 Le calcul de la subvention par l agence... 4 Utilisation de la subvention par l établissement... 7 Exemple d allocation

Plus en détail

Kit Demande de Bourse Etude Erasmus 2014-2016

Kit Demande de Bourse Etude Erasmus 2014-2016 CESI-ERA- 1415 - Informations Programme Erasmus ERASMUS 2014-2016 Période d Etude Note d information aux élèves Les élèves de l ei.cesi et d exia.cesi peuvent bénéficier d une bourse Erasmus : - pour une

Plus en détail

La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS

La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS CAAMI Service Relations internationales (iri.enquete@caami.be) www.caami.be Introduction La Caisse Auxiliaire d Assurance Maladie-Invalidité

Plus en détail

Equivalences et dispenses de diplômes pour l accès à un concours

Equivalences et dispenses de diplômes pour l accès à un concours LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Mise à jour le : 20/01/2015 Equivalences et dispenses de diplômes pour l accès à un concours Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Cher B.P 2001 18026

Plus en détail

Des allocations de solidarité

Des allocations de solidarité Retraités juin 205 Des allocations de solidarité Aspa ASI Des allocations de solidarité Vous êtes retraité et vous avez de faibles revenus? Vous pouvez peut-être bénéficier de l allocation de solidarité

Plus en détail

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves Que peut-on acheter pour dix euros? Et si, avec cet argent, vous pouviez acheter deux maxi CD

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION RAPPORT INTERMÉDIAIRE MISE À JOUR DES INDICATEURS RELATIFS A L EMPLOI ET AU NIVEAU DE FORMATION

REGARDS SUR L ÉDUCATION RAPPORT INTERMÉDIAIRE MISE À JOUR DES INDICATEURS RELATIFS A L EMPLOI ET AU NIVEAU DE FORMATION REGARDS SUR L ÉDUCATION RAPPORT INTERMÉDIAIRE MISE À JOUR DES INDICATEURS RELATIFS A L EMPLOI ET AU NIVEAU DE FORMATION Regards sur l éducation Rapport intermédiaire Mise à jour des indicateurs relatifs

Plus en détail

Guide d informations générales sur la Culture et l Enseignement en Espagne

Guide d informations générales sur la Culture et l Enseignement en Espagne Ambassade de Belgique en Espagne Guide d informations générales sur la Culture et l Enseignement en Espagne Paseo de la Castellana 18 6º E-28046 Madrid +34 915 776 300 +34 914 318 166 @: madrid@diplobel.fed.be

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLOME

SUPPLEMENT AU DIPLOME SUPPLEMENT AU DIPLOME Préambule : «Le présent supplément au diplôme suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l Europe et l UNESCO/CEPES. Le supplément vise à fournir des données

Plus en détail

Sommaire. Présentation générale 2. Objectifs 2. Public 2. Procedures de candidature et criteres de recevabilite 2

Sommaire. Présentation générale 2. Objectifs 2. Public 2. Procedures de candidature et criteres de recevabilite 2 Le programme ALBAN Centro Franco- Brasileiro de Documentação Técnica e Científica ALBAN - Programme Communautaire de bourses d études pour les ressortissants de l Amérique Latine en Europe Sommaire Présentation

Plus en détail

Professions indépendantes. Vos prestations maladie

Professions indépendantes. Vos prestations maladie Professions indépendantes Vos prestations maladie Édition 2012 Vos prestations maladie Sommaire Quels sont les bénéficiaires de l assurance maladie? 3 Comment bénéficier des prestations? 4 Quels sont les

Plus en détail

Facilitez vos démarches, Étudiants étrangers. renseignez-vous avant de vous déplacer DÉMARCHES ADMINISTRATIVES. www.prefecturedepolice.

Facilitez vos démarches, Étudiants étrangers. renseignez-vous avant de vous déplacer DÉMARCHES ADMINISTRATIVES. www.prefecturedepolice. Facilitez vos démarches, renseignez-vous avant de vous déplacer DÉMARCHES ADMINISTRATIVES Étudiants étrangers Pour obtenir une information ou connaître l adresse du point d accueil le plus proche de chez

Plus en détail

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits Salariés FÉVRIER 2014 Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits B Les majorations de durée d assurance B Le congé parental B La majoration pour 3 enfants Vous avez eu ou élevé des enfants Vous avez

Plus en détail

UNIVERSITÉ 66,8 C.P.G.E. 74,8 % D.U.T. B.T.S. 13,4 % 2,3 11,1 Autres formations 9,7. Total : 97,5 % 7,8 0,2. Lettres Economiques

UNIVERSITÉ 66,8 C.P.G.E. 74,8 % D.U.T. B.T.S. 13,4 % 2,3 11,1 Autres formations 9,7. Total : 97,5 % 7,8 0,2. Lettres Economiques APRES LE BAC UNIVERSITÉ 66,8 C.P.G.E. Lettres Economiques 8 7,8 0,2 74,8 % D.U.T. B.T.S. 2,3 11,1 Autres formations 9,7 Ecoles de commerce, vente, gestion Ecoles artistiques (y compris archi) Ecoles paramédicales

Plus en détail

La Grande Ecole des Sciences de l Information

La Grande Ecole des Sciences de l Information Royaume du Maroc Haut Commissariat au Plan Ecole des Sciences de l Information (ESI) Rabat La Grande Ecole des Sciences de l Information Secteur : Enseignement supérieur public relevant de la formation

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

Tableau de bord. Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF

Tableau de bord. Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF Tableau de bord Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF Septembre 2009 Sommaire Introduction...4 1 Marché du travail et emploi...7 1-1 Emploi...8 1-2 Coût du travail...14

Plus en détail

Analyse comparative du. temps d'instruction. dans l'enseignement obligatoire à temps plein en Europe 2013/2014. Rapport Eurydice

Analyse comparative du. temps d'instruction. dans l'enseignement obligatoire à temps plein en Europe 2013/2014. Rapport Eurydice Analyse comparative du temps d'instruction dans l'enseignement obligatoire à temps plein en Europe 2013/2014 Rapport Eurydice Éducation et formation Analyse comparative du temps d'instruction dans l'enseignement

Plus en détail

APRES LE BAC S 2012-20133

APRES LE BAC S 2012-20133 APRES LE BAC S 2012-20133 2012-2013 Après le Bac ES acquérir une qualification professionnelle validée par un diplôme professionnel Quelle que soit la durée des études envisagées ne pas interrompre ses

Plus en détail

étudier en... Canada

étudier en... Canada étudier en... Canada Dans cette publication, vous trouverez les informations de base nécessaires pour vous aider à trouver votre formation, à la financer et à préparer votre séjour. De nombreux sites internet

Plus en détail

Programme «Lecteurs Formateurs»

Programme «Lecteurs Formateurs» [Objectifs : Programme «Lecteurs Formateurs» Promotion de la langue française par l internationalisation des jeunes Jeunes diplômés en philologie romane, en traduction, en philologie classique ou autres

Plus en détail

Frais et systèmes nationaux d'aides financières aux étudiants dans l'enseignement supérieur en Europe

Frais et systèmes nationaux d'aides financières aux étudiants dans l'enseignement supérieur en Europe Frais et systèmes nationaux d'aides financières aux étudiants dans l'enseignement supérieur en Europe 2014/2015 Eurydice Faits et chiffres Education et formation Problématiques clés Introduction La question

Plus en détail

Le BTS dans la réforme LMD

Le BTS dans la réforme LMD Le BTS dans la réforme LMD La réforme LMD Le BTS et la réforme LMD Le système européen de transfert et d'accumulation de crédits Le supplément au diplôme Le supplément EUROPASS Les crédits ECTS et comment

Plus en détail

Reconnaissances officielles des diplômes BTEC

Reconnaissances officielles des diplômes BTEC Reconnaissances officielles des diplômes BTEC Tableau des correspondances des Titres et Diplômes L'objectif de ce tableau de correspondances est d'avoir une lecture facile et comparative des différents

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DE CONCOURS ET DE VACANCE D EMPLOIS MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Avis relatif au calendrier prévisionnel complémentaire des recrutements pour 2006 (fonction publique de

Plus en détail

A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES

A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES IED PARIS 8 A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES La procédure d équivalence permet de dispenser les étudiants de certains enseignements dans la mesure où ils peuvent justifier de l acquisition

Plus en détail

B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1

B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1 1 B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1 Objectif : Acquérir une expérience professionnelle en réalisant un stage en entreprise de 3 mois à temps plein à l étranger

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre déclaration. Nous sommes là pour vous aider. Pour nous contacter : cerfa

Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre déclaration. Nous sommes là pour vous aider. Pour nous contacter : cerfa Nous sommes là pour vous aider Déclaration en vue de la répartition entre les parents des trimestres d assurance retraite attribués pour chaque enfant né ou adopté Cette notice a été réalisée pour vous

Plus en détail

APRES LA SECONDE. Choisir une série de Baccalauréat

APRES LA SECONDE. Choisir une série de Baccalauréat APRES LA SECONDE Choisir une série de Baccalauréat Permanences des Conseillères d Orientation Psychologues Au lycée: Mme REY Moeragi Le lundi: 7h30-14h Mme HUYEZ Sylvie Le jeudi de 7h15 à 15h Prendre RDV

Plus en détail

LES RELATIONS INTERNATIONALES. du Conseil national de l Ordre des médecins

LES RELATIONS INTERNATIONALES. du Conseil national de l Ordre des médecins LES RELATIONS INTERNATIONALES du Conseil national de l Ordre des médecins 02_ LES RELATIONS INTERNATIONALES DE L ORDRE DES MÉDECINS UN MÊME ENGAGEMENT, D R PATRICK BOUET Président du Conseil national de

Plus en détail

La domiciliation européenne SEPA

La domiciliation européenne SEPA _ FR La domiciliation européenne SEPA Une solution de prélèvement optimisée La zone SEPA compte 32 pays : les 27 États membres de l Union européenne + l Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Vous allez être. hospitalisé(e) - Tout ce qu il faut savoir -

Vous allez être. hospitalisé(e) - Tout ce qu il faut savoir - Vous allez être hospitalisé(e) - Tout ce qu il faut savoir - Vous êtes hospitalisé(e) suite à un accident ou une maladie? > Voici le récapitulatif de la marche à suivre, des frais et remboursements possibles

Plus en détail

Liste des emplois et des études Masters 2008

Liste des emplois et des études Masters 2008 Liste des emplois et des études Masters 2008 La liste des emplois et des poursuites d études 30 mois après l obtention du diplôme est présentée par mention. Les mentions sont par ordre alphabétique. Agro-sciences,

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LE RACISME ET L'INTOLÉRANCE (ECRI)

LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LE RACISME ET L'INTOLÉRANCE (ECRI) LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LE RACISME ET L'INTOLÉRANCE (ECRI) La Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI) est une instance de monitoring du Conseil de l Europe dont la tâche

Plus en détail

CHAPITRE IV. ENSEIGNEMENT SECONDAIRE TECHNIQUE

CHAPITRE IV. ENSEIGNEMENT SECONDAIRE TECHNIQUE CHAPITRE IV. ENSEIGNEMENT SECONDAIRE TECHNIQUE ORGANISATION GÉNÉRALE ÉTUDES ET PÉDAGOGIE GÉNÉRALITÉS PROMOTION EXAMENS ET DIPLÔMES ÉLÈVES (voir: Chapitre III. Enseignement secondaire) PERSONNEL (voir:

Plus en détail

GUIDE DE CONSTITUTION DE DOSSIER EN VUE DE LA RECONNAISSANCE ET/OU DE L EQUIVALENCE DES DIPLOMES, TITRES ET GRADES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

GUIDE DE CONSTITUTION DE DOSSIER EN VUE DE LA RECONNAISSANCE ET/OU DE L EQUIVALENCE DES DIPLOMES, TITRES ET GRADES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org GUIDE

Plus en détail

414.712 Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées

414.712 Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées du 2 septembre 2005 (Etat le 1 er février 2011) Le Département fédéral de l économie,

Plus en détail

414.712 Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées

414.712 Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées du 2 septembre 2005 (Etat le 1 er mai 2009) Le Département fédéral de l économie,

Plus en détail

Préparez-vous au virement SEPA

Préparez-vous au virement SEPA OCTOBRE 2012 ENTREPRENEURS N 6 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013 R EGARD SUR... Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 24 et 213 (application des règlements (CEE) n 148/71 puis (CE) n 883/24) Chaque année, les paiements effectués par la France en application

Plus en détail

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005.

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005. Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005 Summary in French Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005 Résumé Le soutien accordé aux producteurs

Plus en détail

Études. Certaines filières STS (BTS, BTSA) IUT (DUT) universitaires. Écoles (Social, Santé, Arts, Ingénieurs, Commerce ) Classes préparatoires

Études. Certaines filières STS (BTS, BTSA) IUT (DUT) universitaires. Écoles (Social, Santé, Arts, Ingénieurs, Commerce ) Classes préparatoires sélectives à l entrée STS (BTS, BTSA) IUT (DUT) Études non sélectives à l entrée Certaines filières universitaires Écoles (Social, Santé, Arts, Ingénieurs, Commerce ) Classes préparatoires Certaines filières

Plus en détail

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS INTRO POUR LES ENSEIGNANTS Cette ligne du temps illustre l histoire de l Union européenne. Vous pouvez l imprimer par section et l afficher

Plus en détail

LICENCE MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2014 2015

LICENCE MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2014 2015 LICENCE Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : ARTS DU SPECTACLE Tronc commun : L1-L2-L3 Parcours : Spectacle et musique Numéro d accréditation : [20140588] Régime : formation initiale et formation

Plus en détail

414.712 Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées

414.712 Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées du 2 septembre 2005 (Etat le 4 octobre 2005) Le Département fédéral de l économie,

Plus en détail

Préparez-vous au virement

Préparez-vous au virement octobre 2012 Entrepreneurs n 6 paiement Les mini-guides bancaires www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

Supérieur non universitaire

Supérieur non universitaire Lois 32146 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française fixant la liste de correspondance entre les anciens grades et les nouveaux grades académiques délivrés par les établissements d'enseignement

Plus en détail

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 366 Novembre 2012 Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2011, le prix du gaz a augmenté dans tous

Plus en détail

Université IUT Lycée

Université IUT Lycée DE médecine spécialisée DE médecine spécialisée DE médecine générale > Diplôme professionnel > Qualification > meilleure insertion professionnelle Doctorat Diplôme d école IEP, Archi, Arts, Vente 3/ 6

Plus en détail

EN CAS D URGENCE / 2015

EN CAS D URGENCE / 2015 www.peugeot-openeurope.com EN CAS D URGENCE / 2015 Assistance 24 h/24 et 7 j/7 Depuis la France : 01 47 89 24 24 Depuis l étranger : +33 1 47 89 24 24 SOMMAIRE / 2015 QUE FAIRE EN CAS DE PANNE, ACCIDENT,

Plus en détail

DOSSIER DE RECRUTEMENT VACATAIRE D ENSEIGNEMENT A L UNIVERSITE JOSEPH FOURIER

DOSSIER DE RECRUTEMENT VACATAIRE D ENSEIGNEMENT A L UNIVERSITE JOSEPH FOURIER Composante : Gestionnaire : Contacts : DOSSIER DE RECRUTEMENT VACATAIRE D ENSEIGNEMENT A L UNIVERSITE JOSEPH FOURIER ETAT CIVIL Nom patronymique : Prénom : Nom marital : Nom d usage : N SS : Date de naissance

Plus en détail

Directive 05_04 Prise en compte des études déjà effectuées

Directive 05_04 Prise en compte des études déjà effectuées Haute école pédagogique Comité de Direction Avenue de Cour CH 04 Lausanne www.hepl.ch Directives du Comité de direction Chapitre 05 : Filières de formation Directive 05_04 Prise en compte des études déjà

Plus en détail

1.Quelles études après un Bac L? 2.Quelles études après un Bac ES? 3.Quelles études après un Bac S?

1.Quelles études après un Bac L? 2.Quelles études après un Bac ES? 3.Quelles études après un Bac S? Des pistes après le BAC 1.Quelles études après un Bac L? 2.Quelles études après un Bac ES? 3.Quelles études après un Bac S? Lycée Municipal d Adultes www.lyceedadultes.fr 1.Quelles études après un Bac

Plus en détail

MASTER MEEF ECONOMIE GESTION. Présentation

MASTER MEEF ECONOMIE GESTION. Présentation MASTER MEEF ECONOMIE GESTION Présentation Le Master MEEF économie gestion (métier de l'enseignement, de l'éducation et de la formation) prépare les étudiants aux différents métiers de l enseignement dans

Plus en détail

Nom. les. autres États. n de l aviation. Organisation. ATConf/6-WP/49 14/2/12. Point 2 : 2.2. Examen de. des accords bilatéraux. consultées.

Nom. les. autres États. n de l aviation. Organisation. ATConf/6-WP/49 14/2/12. Point 2 : 2.2. Examen de. des accords bilatéraux. consultées. Nom Organisation n de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL ATConf/6-WP/49 14/2/12 SIXIÈME CONFÉRENCE MONDIALE DE TRANSPORT AÉRIEN Montréal, 18 22 mars 2013 Point 2 : 2.2 Examen de questions

Plus en détail