BAZIN Danil et PRIEZ Jean-Baptiste. LEX & YACC : Calculatrice Évoluée

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BAZIN Danil et PRIEZ Jean-Baptiste. LEX & YACC : Calculatrice Évoluée"

Transcription

1 BAZIN Danil et PRIEZ Jean-Baptiste LEX & YACC : Calculatrice Évoluée

2 Table des matières 1 Introduction 3 2 Description 4 3 La grammaire utilisée 6 4 Lexèmes et FLEX 8 5 Analyse syntaxique et YACC Approche vue TP et ses limites Arbres abstraits et fonctions récursives Arbres abstraits Évaluateur récursifs Améliorations envisagées 13 7 Conclusion 14 2

3 1 Introduction Ce rapport décrit notre projet de compilation d une calculatrice évoluée. Notre calculatrice effectue des tâches simples tel que les additions, soustractions, multiplications et divisions. exemple 1. Voici un exemple d entrée : * Et notre calculette interprète et effectue les opérations pour transmettre le résultat suivant : Resultat de l expression: Resultat de l expression: Resultat de l expression: Mais elle est aussi capable d utiliser des fonctions plus avancées, tel que l affectation de variables, les instructions conditionnelles si-alors-sinon ou encore faire des itérations tant-que-faire. exemple 2. Voici un exemple d entrée : x = si (x >= 0) alors { x = 3 * 5 } sinon { x = 4-2 } a = 0 tant que (x > 0) faire { x = x - 1 a = a + 1 } Et notre calculette interprète et effectue les opérations pour transmettre le résultat suivant : $RESULTATS : x = a =

4 Elle permet d effectuer d autres fonctionnalités que nous détaillerons au cours du rapport. Nous avons choisi de ne pas trop étoffer les fonctionnalités basiques tournant autour de l addition, soustraction... pour nous concentrer sur des fonctionnalités plus ardues telles que les instructions itératives nécessitant d effectuer la création d arbre abstrait lors de la traduction dirigée par la syntaxe pour exécuter les instructions après l analyse syntaxique. En effet, cet aspect sort du cadre du cours et nous a permis d approfondir nos connaissances en compilation. Nous aborderons donc tout d abord un rapide descriptif de notre application, puis le détail des lexèmes reconnu par flex, ainsi que deux différentes parties développant l analyse syntaxique effectuée par yacc : la première décrivant l utilisation classique que l on peut avoir lorsque les règles sémantiques sont celles d une définition S-attribuée ou L-attribuée, puis la seconde décrivant l utilisation d arbres abstraits et de fonctions récursives nécessaire pour l utilisation de règles ne pouvant s exécuter en parallèle de l analyse syntaxique. 2 Description La super-calcultrice est composée de deux modes : un premier classique qui affiche uniquement les résultats, exemple 3. RESULTATS : x = y = un second qui affiche le détail des résultats de chaque instruction(mode verbose). exemple 4. Resultat de l expression: Resultat de l expression: x = toto = x = RESULTATS : x = toto =

5 N importe quelle chaîne de caractère peut être le nom d une variable exceptée certains mots réservés comme les noms de fonctions (sqrt, log, exp) ou les mots définissant les structures autres (tant que,... ). Voici un exemple d exécution de l application en mode interprété comme on peut l avoir sur mathlab ou autre en mode verbose : exemple 5. -v x = 10 * x = toto = x toto = x = x / 2 x = RESULTATS : x = toto = On peut aussi effectuer les opérations décrites dans un fichier : exemple 6. le fichier test.cal x = 10 * toto = x x = x / 2 al = log (exp (x)) bl = sqrt (4) i = 0 j = 10 TANT QUE ( i > 10 ) FAIRE { i = i + 1 j = j - 1 } et voici l exécution : 5

6 < test.cal RESULTATS : x = toto = al = bl = i = j = Pour effectuer ces différents calculs nous avons utilisé la grammaire suivante décrite dans la prochaine section. 3 La grammaire utilisée Cette section décrit la grammaire utilisée pour les différents calculs : l addition la soustraction la multiplication la division la fonction exponentiel la fonction logarithme le fonction racine carré En plus de ces aspects de calculs simples, on a ajouté des structures d opérations conditionnelles et itératives. 6

7 La grammaire est la suivante : LIGNE LIGNE INST EOL LIGNE EOL ERROR EPSILON LDI = Liste d instructions INST EXPR INST = Instruction si ( COND ) alors { COND = condition LIGNE } si ( COND ) alors { LIGNE } sinon { LIGNE } tant que ( COND ) faire INST ITER =Instruction itérative { LIGNE } pour variable de EXPR a EXPR faire { LIGNE } EXPR EXPR + EXPR EXPR - EXPR EXPR * EXPR EXPR / EXPR - EXPR ( EXPR ) variable = EXPR variable fonc ( EXPR ) fonc = représente une fonction ( COND )? EXPR : EXPR nombre COND EXPR > EXPR EXPR >= EXPR EXPR == EXPR EXPR!= EXPR EXPR <= EXPR EXPR < EXPR COND = Expression booléenne La grammaire maintenant définit nous allons maintenant présenter les différents outils (expressions régulières) utilisés pour l analyse lexicale puis ensuite ceux 7

8 utilisés pour l analyse syntaxique. 4 Lexèmes et FLEX Dans cette section, nous présentons les expressions régulières utilisées par FLEX pour signifier les lexèmes reconnus à YACC. Lex et Flex sont des analyseurs lexicaux spécialement conçus pour être utilisés par Yacc. Nous avons donc utiliser Flex pour reconnaitre l ensemble des lexèmes transmis pour l analyse syntaxique à Yacc. Notre calculatrice reconnait les réelles pouvant prendre les formes suivantes : e3 1.2E-3... Pour reconnaître ces différentes formes, on a utilisé l expression régulière suivante : (({CHIFFRE}+(\.{CHIFFRE}+)?) (\.{CHIFFRE}+))(eSIGNE?{CHIFFRE}+)? Nous reconnaissons aussi les variables de la forme suivante : [a za Z]+ On note ici que l on reconnait les mots protégés : si, alors, sinon : pour les expressions conditionnelles tant que, faire : pour les expressions itératives sqrt, log, exp,... : pour les différentes fonctions reconnues Une fois les lexèmes reconnus lors de l analyse lexicale, nous passons à l analyse syntaxique effectué par Yacc. 5 Analyse syntaxique et YACC Dans cette section, nous décrivons comment nous utilisons le constructeur d analyseurs syntaxiques Yacc (normalement utilisé pour la production de la partie frontale d un compilateur) pour traiter et effectuer les calculs de notre calculette. Dans un premier temps, nous allons voir les limites de l approche abordée en TP et ensuite déduire du cours une nouvelle approche permettant l exécution d instruction complexe ne pouvant être effectuée en parallèle de l analyse syntaxique grâce à des arbres abstraits. 8

9 YACC permet la construction d analyseur LALR, c est-à-dire la construction d un analyseur LR tel que vu dans le cours permettant d établir certaines règles de priorité sur les opérateurs comme l associativité à droite ou à gauche. Commençons par établir l ordre de priorité des opérateurs : On va avoir dans l ordre du plus prioritaire au moins prioritaire > / > + > >? >=. Associé au priorité, on a aussi attribué à nos opérateurs une valeur d associativité gauche-droite comme suit : les opérateurs?, = sont associatifs à droites et les autres à gauche. Avec une petite exception dans le cas EXPR qui donnera à l opérateur une associativité droite. 5.1 Approche vue TP et ses limites Prenons une instruction simple(extraite de notre grammaire) tel que x = y+4 où y vaut 4, on va avoir l analyse ascendante suivante : PILE ENTRÉE SORTIE x = y +4$ x = y +4$ x = y +4$ x = y +4$ EXPR variable x = EXPR+ 4$ x = EXPR+4 $ EXP nombre x = EXPR+EXPR $ EXPR EXPR + EXPR x = EXPR $ EXPR EXPR EXPR $ INST EXPR INST $ LIGNE INST LIGN E $ Une manière simple d effectuer la traduction dirigée par la syntaxe de ces instructions serait de faire de la manière suivante : PRODUCTION RÈGLE SÉMANTIQUE EXPR EXPR 1 + EXPR 2 EXPR.val EXPR 1.val + EXPR 2.val EXP R variable = EXP R creerv ariable(variable, EXP R.val) En effet, si l on traite des instructions de ce type, il n y a pas de problème. Mais si l on souhaite traiter des instructions tel que celle représenté par l arbre suivant : 9

10 ... INST tant que COND faire { LIGNE } ( EXPR < EXPR ) INST a b EXPR a = EXPR EXPR a + EXPR b Les instructions sont effectuées au fur et à mesure de l analyse ascendante donc l instruction a = a+b n est effectuée qu une seule et unique fois. En effet, ce type d instruction sort du cadre des définitions S-attribuées et L-attribuées. Pour cela, nous avons recréé l arbre de l expression pour effectuer à postériori l exécution des instructions. En effet, on va avoir la table d analyse suivante : PILE ENTRÉE SORTIE tant que(a < b) faire a = a+b$ tant que(a < b) faire a = a+b$ tant que(cond) faire $ INST tant que(cond) {LIGN E} f aire{lign E}... $... On voit clairement que l instruction d affectation est effectué sans possibilité de retour en arrière pour exécuter d y retourner tant que la condition n est pas vérifié. 5.2 Arbres abstraits et fonctions récursives Pour résoudre ce problème inhérent aux analyses ascendantes nous avons choisi de créer l arbre abstrait de nos instructions à partir d une définition S- attribuée nous permettant à la suite de l analyse syntaxique d effectuer une 10

11 analyse descendante de l arbre (abstrait) pour effectuer nos calculs (ce qui va représenter un parcours en profondeur de notre arbre). Pour ce faire, on va transformer nos règles sémantiques comme cela : PRODUCTION RÈGLE SÉMANTIQUE EXPR EXPR 1 + EXPR 2 EXPR.nœud creernœud( +,EXPR 1.nœud,EXPR 2.nœud) EXPR variable = EXPR EXPR.nœud creernœud( AFF,variable.nœud,EXPR.nœud) De cette manière on passe d un calcul découlant immédiatement de la traduction dirigée par la syntaxe, à la construction de l arbre (avec une définition S-attribuée) de notre phrase qui est suivi par le calcul lors de l analyse descendante de notre arbre. En reprenant l exemple précédent, au cours de notre parcours de l arbre on va tomber sur l arbre abstrait suivant : tant-que-faire expression-booléenne file-instructions Ayant maintenant une analyse descendante, il devient aisé d exécuter les instructions LIGNE tant que COND est vrai. Ainsi contrairement à ce que l on a étudié en TP, l exécution d instructions va s effectuer en deux temps : le premier temps va permettre de créer des espaces mémoires pour stocker des valeurs (temporaires) et de définir l emplacement des variables de l application, tout en créant un arbre abstrait de chaque instruction qui est stockée dans un arbre. le second temps est l exécution de chaque instruction de l arbre. Définissons formellement les arbres abstraits : Arbres abstraits Définition 1. Un arbre abstrait est une forme condensée d arbre syntaxique, adaptée à la représentation des constructions d un langage. La production I si B alors I 1 sinon I 2 va alors apparaître dans un arbre abstrait sous la forme : 11

12 si-alors-sinon B I 1 I 2 Dans un arbre abstrait, les opérateurs et les mots clés n apparaissent pas comme des feuilles, mais sont plutôt associés au nœud intérieur qui serait le père de ces feuilles dans l arbre syntaxique. La construction d un arbre abstrait pour une expression est semblable à la traduction de l expression en forme postfixée. Chaque nœud d un arbre abstrait peut être implanté sous la forme d une structure à plusieurs champs. Dans le nœud correspondant à un opérateur, les nœuds correspondent aux opérandes. L opérateur est souvent dénommé l étiquette du nœud. On utilise les fonctions créernœud et créerfeuille pour des expressions avec des opérateurs binaires (chaque fonction retourne un pointeur vers le nouveau nœud créé) CréerNœud(op, gauche, droit) crée un nœud opérateur d étiquette op avec deux champs contenant des pointeurs vers gauche et droit. CréerFeuille(id, entrée) crée un nœud identificateur d étiquette id avec un champ contenant entrée, un pointeur vers l entrée de l identificateur dans la table des symboles. CréerFeuille(nb, val) crée un nœud nombre d étiquette nb avec un champ contenant val, la valeur du nombre. Pour construire les arbres abstraits, on a construit une définition S-attribuée dirigée par la syntaxe sur la grammaire définie précédemment tout comme présenté dans l exemple précédent. Unefoislesarbresabstraitscréésetmisdanslafiled exécution,ilfautpouvoir évaluer les expressions, pour cela on définit des fonctions récursives similaires aux évaluateurs récursifs utilisés dans les définitions S/L-attribuées lors de l analyse syntaxique Évaluateur récursifs Dans cette partie, on définit les fonctions récursives pour évaluer les arbres abstraits définis dans l arbre. 12

13 tant que estfilevide faire traite nœud(sommet()); dépiler(); fin Algorithme 1 : Algorithme d évaluation de la pile si est feuille(droit) alors tmp 1 traite feuille(droit) sinon tmp 1 traite nœud(droit) fin si est feuille(gauche) alors tmp 2 traite feuille(gauche) sinon tmp 2 traite nœud(gauche) fin retourner op(tmp 1,tmp 2 ) Algorithme 2 : Algorithme de traitement d un nœud si identif icateur alors retourner id.val sinon retourner nb.vallex fin Algorithme 3 : Algorithme de traitement d une feuille 6 Améliorations envisagées Notre projet nous a amené à stocker l intégralité de l arbre créé lors de l analyse syntaxique. Une des améliorations qui serait à envisager pour améliorer celui-ci serait d activer un drapeau lorsque l on voit des lexèmes tel que si, tant que,... pour ne stocker que les sous-arbres jusqu à réduction dans l analyse ce qui exécuterait alors les instructions. En effet, l exécution d un gros fichier risque de prendre beaucoup de place en mémoire. D autre part, notre gestion des accès en mémoires est très brutes sans optimisations de temps ni d espaces. Pour remédier à cela, une implantation d un automate-arbre(trie) permettrait un accès rapide aux variablex stocké en mémoire. (inspiré des structures de recherche d Aho-Corasick). 13

14 7 Conclusion Notre super-calculette, nous a permis de créer des structures permettant de stocker des arbres et surtout nous a appris à utiliser les analyseurs lexical et syntaxique que sont FLEX et YACC. 14

Théorie des langages. compilation. Elise Bonzon http://web.mi.parisdescartes.fr/ bonzon/ elise.bonzon@parisdescartes.fr 1 / 59

Théorie des langages. compilation. Elise Bonzon http://web.mi.parisdescartes.fr/ bonzon/ elise.bonzon@parisdescartes.fr 1 / 59 et compilation Elise Bonzon http://web.mi.parisdescartes.fr/ bonzon/ elise.bonzon@parisdescartes.fr 1 / 59 et compilation et compilation Structure d un compilateur Analyse lexicale Analyse syntaxique Analyse

Plus en détail

Structures de données, IMA S6

Structures de données, IMA S6 Structures de données, IMA S6 Arbres Binaires d après un cours de N. Devésa, Polytech Lille. Laure Gonnord http://laure.gonnord.org/pro/teaching/ Laure.Gonnord@polytech-lille.fr Université Lille 1 - Polytech

Plus en détail

gcc -Wall ansi o tp fichiers -lfl

gcc -Wall ansi o tp fichiers -lfl FLEX et BISON tp.l tp_l.c : - abréviations - expressions régulières et actions associées. tp.h : - définition de types - définition d étiquettes tp_y.h : codes symboliques pour les tokens FLEX Générateur

Plus en détail

Héritage en java : Calculatrice SDC

Héritage en java : Calculatrice SDC Programmation orientée objet L3 MIAGE Héritage en java : Calculatrice SDC Travail à rendre : le code complet du projet SDC sous forme d une archive tar.gz. L archive comportera trois répertoires : un répertoire

Plus en détail

Tableaux (introduction) et types de base

Tableaux (introduction) et types de base Tableaux (introduction) et types de base A. Motivation..................................................... 4 B. Les tableaux.................................................... 5 C. Construction des tableaux.......................................

Plus en détail

Théorie des Langages

Théorie des Langages Théorie des Langages AntLR - Générateur d analyseurs Claude Moulin Université de Technologie de Compiègne Printemps 2015 Sommaire 1 Introduction 2 AntLR ANTLR : ANother Tool for Language Recognition URL

Plus en détail

L outil Cup. Licence info et GMI documentation COMPIL 2007-2008. Pour toutes remarques, questions, suggestions : mirabelle.nebut@lifl.

L outil Cup. Licence info et GMI documentation COMPIL 2007-2008. Pour toutes remarques, questions, suggestions : mirabelle.nebut@lifl. UFR IEEA Licence info et GMI documentation COMPIL 2007-2008 FIL Pour toutes remarques, questions, suggestions : mirabelle.nebut@lifl.fr 1 raccourci pour Java-Based Constructor of Useful Parsers est un

Plus en détail

TP Compilation Analyse lexicale

TP Compilation Analyse lexicale TP Compilation Analyse lexicale Eric Ramat ramat@lisic.univ-littoral.fr 9 mai 2014 Durée : 6 heures 1 Introduction Le but de cet TP est de vous donner les bases nécessaires afin de pouvoir écrire votre

Plus en détail

Chap 4: Analyse syntaxique. Prof. M.D. RAHMANI Compilation SMI- S5 2013/14 1

Chap 4: Analyse syntaxique. Prof. M.D. RAHMANI Compilation SMI- S5 2013/14 1 Chap 4: Analyse syntaxique 1 III- L'analyse syntaxique: 1- Le rôle d'un analyseur syntaxique 2- Grammaires non contextuelles 3- Ecriture d'une grammaire 4- Les méthodes d'analyse 5- L'analyse LL(1) 6-

Plus en détail

Chap. VII : arbres binaires

Chap. VII : arbres binaires Chap. VII : arbres binaires 1. Introduction Arbre : collection d objets avec une structure hiérarchique Structure intrinsèque descendants d une personne (elle incluse) A ascendant connus d une personne

Plus en détail

Arbres binaires de recherche (ABR) Binary Search Trees (BST)

Arbres binaires de recherche (ABR) Binary Search Trees (BST) LSVIII-BIM Algorithmie, 2015 Arbres binaires de recherche (ABR) Binary Search Trees (BST) I. Arbres binaires 1. Structure 2. Parcours II. Arbres binaires de recherche 1. Définition 2. Opérations sur les

Plus en détail

Machines composées de (depuis 1940 env.) : http://cui.unige.ch/isi/cours/std/

Machines composées de (depuis 1940 env.) : http://cui.unige.ch/isi/cours/std/ données pr ogramme 11111101 11001101 01000101 b us disque ma gnétique processeur écran Structures de données et algorithmes Ordinateurs Gilles Falquet, printemps-été 2002 Machines composées de (depuis

Plus en détail

Partie I : Automates et langages

Partie I : Automates et langages 2 Les calculatrices sont interdites. N.B. : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction. Si un candidat est amené à repérer ce qui peut

Plus en détail

Notes de cours. Introduction

Notes de cours. Introduction Notes de cours GEI 44 : STRUCTURES DE DONNÉES ET ALGORITHMES Chapitre 5 Application des piles Introduction Piles très utilisées dans les compilateurs Voici deux exemples de composants d un compilateur

Plus en détail

Projet de Programmation Fonctionnelle

Projet de Programmation Fonctionnelle Projet de Programmation Fonctionnelle L objectif de ce projet est de concevoir, en Objective Caml, un évaluateur pour le langage mini-ml (un sous ensemble du langage Objective Caml). Votre programme devra

Plus en détail

Arbres binaires de recherche

Arbres binaires de recherche Chapitre 1 Arbres binaires de recherche 1 Les arbre sont très utilisés en informatique, d une part parce que les informations sont souvent hiérarchisées, et peuvent être représentées naturellement sous

Plus en détail

Structures de données non linéaires

Structures de données non linéaires Structures de données non linéaires I. Graphes Définition Un graphe (simple) orienté G est un couple (S, A), où : S est un ensemble dont les éléments sont appelés les sommets. A est un ensemble de couples

Plus en détail

Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation

Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation 1 de 33 Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation Florent Hivert Mél : Florent.Hivert@lri.fr Adresse universelle : http://www.lri.fr/ hivert 2 de 33 Données et instructions Un programme

Plus en détail

Option Informatique Arbres binaires équilibrés

Option Informatique Arbres binaires équilibrés Option Informatique Arbres binaires équilibrés Sujet novembre 2 Partie II : Algorithmique et programmation en CaML Cette partie doit être traitée par les étudiants qui ont utilisé le langage CaML dans

Plus en détail

Débuter en algorithmique

Débuter en algorithmique Isabelle Morel 1 1 Qu est-ce qu un algorithme? Débuter en algorithmique Définition Un alogorithme est une suite d opérations élémentaires, à appliquer dans un ordre déterminé à des données. Un algorithme

Plus en détail

CHAPITRE 5 : ANALYSE LEXICALE

CHAPITRE 5 : ANALYSE LEXICALE CHAPITRE 5 : ANALYSE LEXICALE L analyse lexicale est un autre domaine fondamental d application des automates finis. Dans la plupart des langages de programmation, les unités lexicales (identificateurs,

Plus en détail

Cours de compilation

Cours de compilation Cours de compilation 1 Introduction Un compilateur est un logiciel de traduction d un langage source vers un langage cible. D ordinaire le langage source est un langage de programmation évolué, comme C++

Plus en détail

Eléments de syntaxe du langage Java

Eléments de syntaxe du langage Java c jan. 2014, v3.0 Java Eléments de syntaxe du langage Java Sébastien Jean Le but de ce document est de présenter es éléments de syntaxe du langage Java : les types primitifs, les opérateurs arithmétiques

Plus en détail

LES OUTILS D ALIMENTATION DU REFERENTIEL DE DB-MAIN

LES OUTILS D ALIMENTATION DU REFERENTIEL DE DB-MAIN LES OUTILS D ALIMENTATION DU REFERENTIEL DE DB-MAIN Les contenues de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et ne peuvent en aucun cas

Plus en détail

I Arbres binaires. Lycée Faidherbe 2014-2015. 1 Rappels 2 1.1 Définition... 2 1.2 Dénombrements... 2 1.3 Parcours... 3

I Arbres binaires. Lycée Faidherbe 2014-2015. 1 Rappels 2 1.1 Définition... 2 1.2 Dénombrements... 2 1.3 Parcours... 3 I Arbres binaires 2014-2015 Table des matières 1 Rappels 2 1.1 Définition................................................ 2 1.2 Dénombrements............................................ 2 1.3 Parcours.................................................

Plus en détail

Arbres Binaire. PSI DAKHLA Prof Youssef El marzak. 1 Prof Youssef Elmarzak

Arbres Binaire. PSI DAKHLA Prof Youssef El marzak. 1 Prof Youssef Elmarzak Arbres Binaire PSI DAKHLA Prof Youssef El marzak 1 Prof Youssef Elmarzak 1.introduction: Les arbre sont très utilisées en informatique, d une part parce que les informations sont souvent hiérarchisées,

Plus en détail

C12. Les structures arborescentes. Août 2006

C12. Les structures arborescentes. Août 2006 Les structures arborescentes Août 2006 Objectifs du C12 Connaître le principe de la structure d arbre binaire Connaître les détails d implémentation de la structure d arbre binaire de recherche Les structures

Plus en détail

Compilation (INF 564)

Compilation (INF 564) Grammaires algébriques Analyse LL(1) Analyse LR(0) Quelques mots de l analyse LR(1) L outil Menhir 1 Compilation (INF 564) Analyse syntaxique François Pottier 16 décembre 2015 Grammaires algébriques Analyse

Plus en détail

Cours Algorithmique, 2ème partie AS IUT

Cours Algorithmique, 2ème partie AS IUT Cours Algorithmique, 2ème partie AS IUT Cours 2 : Arbres Binaires Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/coursalgo Plan 1 Représentations arborescentes 2 Définition d un arbre binaire récursive

Plus en détail

Les arbres Florent Hivert

Les arbres Florent Hivert 1 de 1 Algorithmique Les arbres Florent Hivert Mél : Florent.Hivert@lri.fr Page personnelle : http://www.lri.fr/ hivert 2 de 1 Algorithmes et structures de données La plupart des bons algorithmes fonctionnent

Plus en détail

Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java

Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java BARABZAN Jean-René OUAHAB Karim TUCITO David 2A IMA Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java µ Page 1 Introduction Le but de ce projet est d écrire en JAVA un compilateur Micro-Java générant

Plus en détail

pedigree d'un cheval Zoe ; son père est Tonnerre et sa mère Belle ; mère de Belle est Rose et père de Belle est Eclair jean jean marc paul luc

pedigree d'un cheval Zoe ; son père est Tonnerre et sa mère Belle ; mère de Belle est Rose et père de Belle est Eclair jean jean marc paul luc Chap. 3 Les arbres binaires Un arbre est un ensemble de nœuds, organisés de façon hiérarchique, à partir d'un nœud distingué, appelé racine. La structure d'arbre est l'une des plus importantes et des plus

Plus en détail

Introduction à Lex et Yacc

Introduction à Lex et Yacc Introduction à Lex et Yacc H. Cassé, M. Couzinier, M. Strecker Année 2004/2005 1. L analyseur lexical Lex 2. L analyseur syntaxique Yacc 3. La coordination de Lex et Yacc 1 Processus de compilation programme

Plus en détail

ALGORITHMIQUE II. Récurrence et Récursivité. SMI AlgoII

ALGORITHMIQUE II. Récurrence et Récursivité. SMI AlgoII ALGORITHMIQUE II Récurrence et Récursivité Récurrence Suite récurrente: la déition d une suite est la donnée d un terme général déi en fonction du (ou des) terme(s) précédant(s) D un terme initial qui

Plus en détail

Algorithmique Partie 1

Algorithmique Partie 1 Algorithmique Partie 1 IUT Informatique de Lens, 1ère Année Université d Artois Frédéric Koriche koriche@cril.fr 2011 - Semestre 1 Modalités Sommaire 1 Modalités 2 Programmation 3 Données 4 Opérateurs

Plus en détail

Langages de programmation et compilation

Langages de programmation et compilation École Normale Supérieure Langages de programmation et compilation Jean-Christophe Filliâtre Cours 6 / 9 novembre 2015 Jean-Christophe Filliâtre Langages de programmation et compilation 2015 2016 / cours

Plus en détail

Programmation récursive

Programmation récursive Année 2004-2005 F. Lévy IUT De Villetaneuse Dép t informatique Cours d'algorithmique 2 éme Année Cours 8 Programmation récursive 1. Qu'est-ce que la programmation récursive Définition : la programmation

Plus en détail

L2 - Algorithmique et structures de données (Année 2010/2011) Examen (2 heures)

L2 - Algorithmique et structures de données (Année 2010/2011) Examen (2 heures) L2 - lgorithmique et structures de données (nnée 2010/2011) Delacourt, Phan Luong, Poupet xamen (2 heures) Les documents (cours, TD, TP) sont autorisés. Les quatre exercices sont indépendants. À la fin

Plus en détail

Algorithmique. Évaluation d expressions. Luc Brun. luc.brun@greyc.ensicaen.fr. Évaluation d expressions p.1/38

Algorithmique. Évaluation d expressions. Luc Brun. luc.brun@greyc.ensicaen.fr. Évaluation d expressions p.1/38 Algorithmique Évaluation d expressions Luc Brun luc.brun@greyc.ensicaen.fr Évaluation d expressions p.1/38 Plan Les différents types d expressions Expression complètement parenthésée (ECP), Expression

Plus en détail

Epidémiologie, l urne de Pólya, partie II

Epidémiologie, l urne de Pólya, partie II Epidémiologie, l urne de Pólya, partie II Se mettre par groupe de deux. Traiter la fiche dans l ordre. Un compte de rendu de TP devra être rendu avec les réponses écrites aux questions, les recherches

Plus en détail

Algorithmique et Programmation, IMA 3

Algorithmique et Programmation, IMA 3 Algorithmique et Programmation, IMA 3 Cours 4 : Vecteurs/Tableaux Université Lille 1 - Polytech Lille Vecteurs et Tableaux Algorithmes sur les tableaux d entiers Algorithmes de mots Tableaux2d - Matrices

Plus en détail

Fiche de révisions - Algorithmique

Fiche de révisions - Algorithmique Fiche de révisions - Algorithmique Rédigé par : Jimmy Paquereau 1. Généralités Algorithme : un algorithme est la description d une procédure à suivre afin de résoudre un problème donné. Il n est pas nécessairement

Plus en détail

1. Les fondements de l informatique 13

1. Les fondements de l informatique 13 Introduction à l'algorithmique 1. Les fondements de l informatique 13 1.1 Architecture de Von Neumann 13 1.2 La machine de Turing 17 1.3 Représentation interne des instructions et des données 19 1.3.1

Plus en détail

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application Université de Provence Licence Math-Info Première Année V. Phan Luong Algorithmique et Programmation en Python Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application 1 Ordinateur Un

Plus en détail

Algorithmique - Techniques fondamentales de programmation Exemples en Python (nombreux exercices corrigés) - BTS, DUT informatique

Algorithmique - Techniques fondamentales de programmation Exemples en Python (nombreux exercices corrigés) - BTS, DUT informatique Introduction à l'algorithmique 1. Les fondements de l informatique 13 1.1 Architecture de Von Neumann 13 1.2 La machine de Turing 17 1.3 Représentation interne des instructions et des données 19 1.3.1

Plus en détail

Notions de langage machine

Notions de langage machine Notions de langage machine 18 décembre 2009 Rappels et introduction Architecture de Van Neumann : Processeur = UC + UAL Mémoire interne au processeur = les registres (soit seulement l accumulateur, soit

Plus en détail

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation Université de Savoie Module ETRS711 Travaux pratiques Compression en codage de Huffman 1. Organisation du projet 1.1. Objectifs Le but de ce projet est d'écrire un programme permettant de compresser des

Plus en détail

Marches, permutations et arbres binaires aléatoires

Marches, permutations et arbres binaires aléatoires Marches, permutations et arbres binaires aléatoires Épreuve pratique d algorithmique et de programmation Concours commun des Écoles Normales Supérieures Durée de l épreuve: 4 heures Cœfficient: 4 Juillet

Plus en détail

Exercices «Programmation récursive» Deuxième saison UPMC Cycle L Revision: 1.21

Exercices «Programmation récursive» Deuxième saison UPMC Cycle L Revision: 1.21 Exercices «Programmation récursive» Deuxième saison UPMC Cycle L Revision: 1.21 Anne Brygoo, Maryse Pelletier, Christian Queinnec, Michèle Soria Université Paris 6 Pierre et Marie Curie septembre 2005

Plus en détail

Présentation du langage et premières fonctions

Présentation du langage et premières fonctions 1 Présentation de l interface logicielle Si les langages de haut niveau sont nombreux, nous allons travaillé cette année avec le langage Python, un langage de programmation très en vue sur internet en

Plus en détail

Techniques de compilation

Techniques de compilation Département d Informatique Université de Nice Sophia Antipolis Master 1 Informatique Techniques de compilation XI. Générateurs de générateurs de code Jacques Farré email : Jacques.Farre@unice.fr 1 Introduction

Plus en détail

Université Laval Faculté des sciences et de génie Département d'informatique et de génie logiciel IFT-3101. Travail pratique #2

Université Laval Faculté des sciences et de génie Département d'informatique et de génie logiciel IFT-3101. Travail pratique #2 Université Laval Faculté des sciences et de génie Département d'informatique et de génie logiciel IFT-3101 Danny Dubé Hiver 2014 Version : 11 avril Questions Travail pratique #2 Traduction orientée-syntaxe

Plus en détail

Mode d emploi pour la P-machine utilisée lors des TPs et des projets du cours INFO010 Théorie des langages et de la compilation.

Mode d emploi pour la P-machine utilisée lors des TPs et des projets du cours INFO010 Théorie des langages et de la compilation. Mode d emploi pour la P-machine utilisée lors des TPs et des projets du cours INFO010 Théorie des langages et de la compilation. Sébastien COLLETTE et Gilles GEERAERTS 1 Introduction Ce document décrit

Plus en détail

Département Informatique Programmation objet. Cours n 8. Structures de données partie 3 Arbres binaires de calcul

Département Informatique Programmation objet. Cours n 8. Structures de données partie 3 Arbres binaires de calcul Programmation objet Cours n 8 Structures de données partie 3 Arbres binaires de calcul 1 Arbre binaire de calcul Nous avons vu l'utilisation des arbres binaires en tant que structure de données optimisée

Plus en détail

Claude Delannoy. Exercices C++ en langage. 3 e édition. Groupe Eyrolles, 1997, 1999, 2007, ISBN : 978-2-212-12201-5

Claude Delannoy. Exercices C++ en langage. 3 e édition. Groupe Eyrolles, 1997, 1999, 2007, ISBN : 978-2-212-12201-5 Claude Delannoy Exercices en langage C++ 3 e édition Groupe Eyrolles, 1997, 1999, 2007, ISBN : 978-2-212-12201-5 Chapitre 3 Les fonctions Rappels Généralités Une fonction est un bloc d instructions éventuellement

Plus en détail

Algorithme Algorigramme page 1/10 Algorithmique Algorigramme

Algorithme Algorigramme page 1/10 Algorithmique Algorigramme Algorithme Algorigramme page 1/10 Algorithmique Algorigramme Centre d'interêt : Analyser les constituants d'un système réel d'un point de vue structurel et comportemental Objectifs A la fin de la séquence,

Plus en détail

Compilateurs : Analyse lexicale. Vous êtes ici 2. Analyse lexicale 4. Matthieu Amiguet. En entrée d un compilateur, on a généralement un fichier

Compilateurs : Analyse lexicale. Vous êtes ici 2. Analyse lexicale 4. Matthieu Amiguet. En entrée d un compilateur, on a généralement un fichier Compilateurs : Matthieu Amiguet 2009 2010 Vous êtes ici 2 Partie Avant Analyse syntaxique Analyse sémantique Arbre syntaxique abstrait (AST) Partie Arrière Optimisation de l AST Génération de code Optimisation

Plus en détail

IFT313 Introduction aux langages formels

IFT313 Introduction aux langages formels Département d informatique IFT313 Introduction aux langages formels Plan de cours Été 2014 Enseignant : Froduald Kabanza Courriel : kabanza@usherbrooke.ca Local : D4-1022-2 Téléphone : (819) 821-8000 poste

Plus en détail

Listes de personnes et calculatrice polonaise inverse en Java

Listes de personnes et calculatrice polonaise inverse en Java Listes de personnes et calculatrice polonaise inverse en Java Université Paris Sud Motivation Le but de cet exercice est de manipuler les listes chaînées et les piles et de voir leur application en analyse

Plus en détail

CH.3 LA TRADUCTION. Grammaire attribuée d une calculette. Traduction ch3 1. Traduction ch3 2

CH.3 LA TRADUCTION. Grammaire attribuée d une calculette. Traduction ch3 1. Traduction ch3 2 CH.3 LA TRADUCTION 3.1 Les grammaires attribuées 3.2 Les définitions S-attribuées 3.3 Les définitions L-attribuées 3.4 La traduction descendante 3.5 L évaluation ascendante des attributs hérités 3.6 L

Plus en détail

Arbres binaires de recherche

Arbres binaires de recherche Chapitre 6 Arbres binaires de recherche 6.1 Introduction On a étudié le problème de la recherche dans une collection d éléments ordonnés entre eux : on a montré que Pour une liste contiguë, la recherche

Plus en détail

Cours de Compilation

Cours de Compilation Université Mohammed V - Agdal Faculté des sciences Département d'informatique Cours de Compilation SMI - S5 Prof. M.D. RAHMANI mrahmani@fsr.ac.ma 1 Plan du cours I. Généralités sur les compilateurs. II.

Plus en détail

Série d exercices N 9 Arbres

Série d exercices N 9 Arbres Série d exercices N 9 Arbres Exercice 1 a) Ecrire une fonction ARBIN creerarbreentiers() qui permet de créer et de renvoyer l arbre d entiers suivant : b) Ecrire une fonction int feuilles(arbin a) qui

Plus en détail

Programme de la licence informatique, université de Caen http://www.info.unicaen.fr

Programme de la licence informatique, université de Caen http://www.info.unicaen.fr Programme de la licence informatique, université de Caen http://www.info.unicaen.fr Unité Systèmes d'information CM : 45h - TD : 60h - TP : 12h - Coeff 2 Systèmes de Gestion de Bases de Données Modéliser

Plus en détail

Listes et arbres binaires

Listes et arbres binaires Des structures de données dynamiques Listes, Listes ordonnées Arbres binaires, arbre binaires de recherche Listes chaînées Utile si le nombre d éléments n est pas connu à l avance et évolue beaucoup. Permet

Plus en détail

L enseignement de l algorithmique au Lycée

L enseignement de l algorithmique au Lycée L enseignement de l algorithmique au Lycée Sisteron 12 novembre 2009 Fernand Didier didier@irem.univ-mrs.fr Approche naïve C est une méthode, une façon systématique de procéder, pour faire quelque chose

Plus en détail

Projet Pratique de INF241 Parcours de Tableaux

Projet Pratique de INF241 Parcours de Tableaux Projet Pratique de INF241 Parcours de Tableaux L objectif de ce projet est de travailler sur les tableaux en langage d assemblage ARM. Vous devez réaliser votre projet en partie lors des séances encadrées

Plus en détail

Bases d algorithmique

Bases d algorithmique Bases d algorithmique Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2015/2016 Table des matières 1 Un peu de vocabulaire 2 1.1 Qu est-ce qu un algorithme?....................................... 2 1.2 Variable, affectation...........................................

Plus en détail

Programmation avancée

Programmation avancée Programmation avancée Chapitre 1 : Complexité et les ABR (arbres binaires de recherche) 1 1 IFSIC Université de Rennes-1 M2Crypto, octobre 2011 Plan du cours 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Algorithmes Définition

Plus en détail

Arbres. Alphabet Σ = Σ 0 Σ k. Exemples

Arbres. Alphabet Σ = Σ 0 Σ k. Exemples Arbres Alphabet Σ = Σ 0 Σ k Σ i : alphabet fini de symboles de rang i (Σ i Σ j possible). Un arbre t de rang k est défini par un ensemble (fini) dom(t) {1,..., k} clos par préfixe (domaine de t) : si v,

Plus en détail

Introduction. Introduction au langage Java

Introduction. Introduction au langage Java Un premier programme 1 Introduction Un ordinateur peut faire bien des choses, mais il faut d abord les lui expliquer. Apprendre la programmation, ce n est pas seulement savoir écrire un programme, c est

Plus en détail

CHAPITRE 4 : BASES DE LEX

CHAPITRE 4 : BASES DE LEX CHAPITRE 4 : BASES DE LEX Analyse lexicale (rappel) L analyse lexicale consiste à déterminer le, «statut» de chaque mot, c est-à-dire l unité lexicale (ou token) qui lui correspond. Les unités lexicales

Plus en détail

Machine de Turing. Informatique II Algorithmique 1

Machine de Turing. Informatique II Algorithmique 1 Machine de Turing Nous avons vu qu un programme peut être considéré comme la décomposition de la tâche à réaliser en une séquence d instructions élémentaires (manipulant des données élémentaires) compréhensibles

Plus en détail

Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de

Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de règles à appliquer dans un ordre déterminé à un nombre

Plus en détail

Algorithmique... Complexité. Luc Brun. luc.brun@greyc.ensicaen.fr. A partir de travaux de Habib Abdulrab(Insa de Rouen) Complexité p.

Algorithmique... Complexité. Luc Brun. luc.brun@greyc.ensicaen.fr. A partir de travaux de Habib Abdulrab(Insa de Rouen) Complexité p. Algorithmique... Complexité Luc Brun luc.brun@greyc.ensicaen.fr A partir de travaux de Habib Abdulrab(Insa de Rouen) Complexité p.1/25 Plan... Notion de complexité Comment évaluer la complexité d un algorithme

Plus en détail

Etude de la suppression de clés dans les arbres lexicographiques équilibrés

Etude de la suppression de clés dans les arbres lexicographiques équilibrés Université de Tours UFR Sciences & Techniques Av. Monge, Parc de Grandmont 37200 TOURS, FRANCE Tél. (33)2-47-36-70-20 www.univ-tours.fr http://depinfo.univ-tours.fr Département d Informatique Projet d

Plus en détail

Programmer avec Xcas : version 0.8.6 et 0.9

Programmer avec Xcas : version 0.8.6 et 0.9 Programmer avec Xcas : version 0.8.6 et 0.9 I. L environnement de travail de Xcas Xcas permet d écrire des programmes, comme n importe quel langage de programmation. C est un langage fonctionnel. L argument

Plus en détail

Sommaire. Introduction à la compilation. Notion de compilation. Notion de compilation. Notion de compilation. Notion de compilation

Sommaire. Introduction à la compilation. Notion de compilation. Notion de compilation. Notion de compilation. Notion de compilation Introduction à la compilation A. DARGHAM Faculté des Sciences Oujda Sommaire Environnement d un compilateur Schéma global d un compilateur Caractéristiques d un bon compilateur Définition Un compilateur

Plus en détail

Types et Structures de Données LI213

Types et Structures de Données LI213 Types et Structures de Données LI213 Interrogation du 3 mars 2013 Aucun document n est autorisé. 1 Listes, piles et files Pour l exercice suivant, on a besoin de définir une liste chaînée de personnes.

Plus en détail

Langage C/C++ TD 3-4 : Création dynamique d objets. Hubert Godfroy. 27 novembre 2014

Langage C/C++ TD 3-4 : Création dynamique d objets. Hubert Godfroy. 27 novembre 2014 Langage C/C++ TD 3-4 : Création dynamique d objets Hubert Godfroy 7 novembre 014 1 Tableaux Question 1 : Écrire une fonction prenant un paramètre n et créant un tableau de taille n (contenant des entiers).

Plus en détail

Les principes de l Algorithmique et Programmation

Les principes de l Algorithmique et Programmation Les principes de l Algorithmique et Programmation 1 Introduction Informatique : traitement automatisé de l information. Algorithme : ensemble de règles opératoires dont l application permet de résoudre

Plus en détail

Introduction 1. Le générateur de scanners (F)LEX. Introduction 2. Interaction LEX-YACC. INFO010 Théorie des langages Partie pratique

Introduction 1. Le générateur de scanners (F)LEX. Introduction 2. Interaction LEX-YACC. INFO010 Théorie des langages Partie pratique Introduction 1 Le générateur de scanners (F)LEX INFO010 Théorie des langages Partie pratique LEX est un outil qui permet de générer automatiquement un scanner à partir d une spécification. Il est souvent

Plus en détail

Introduction à l informatique, à Python, et représentation des nombres en machine

Introduction à l informatique, à Python, et représentation des nombres en machine Introduction à l informatique, à Python, et représentation des nombres en machine Table des matières Qu est-ce-que l informatique? Qu est-ce-qu un ordinateur? 2 Principaux composants...............................................

Plus en détail

Programmation en VBA

Programmation en VBA Programmation en VBA Présentation de Visual Basic Visual Basic : Basic : dérivé du langage Basic (Biginner s All purpose Symbolic Instruction Code) des années 60 Visual : dessin et aperçu de l interface

Plus en détail

Arbres Binaires de Recherche : Introduction

Arbres Binaires de Recherche : Introduction Arbres Binaires de Recherche : Introduction I. Guessarian cours ISN 11 janvier 2012 LIAFA, CNRS and University Paris Diderot 1/13 Arbre Binaire de Recherche Un Arbre Binaire de Recherche (ABR) est un arbre

Plus en détail

Analyse lexicale 2014-2015

Analyse lexicale 2014-2015 Analyse (lexicale, syntaxique) L3 MIAGE Analyse lexicale Université de Lille, France 2014-2015 1 Rappels Rôle de l analyse lexicale Outils 2 Mise en oeuvre Lexème Vers l analyseur syntaxique Codage d un

Plus en détail

Introduction à UNIX et Windows

Introduction à UNIX et Windows 1/39 à UNIX et Windows Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017 Bobigny

Plus en détail

Les structures de données. Rajae El Ouazzani

Les structures de données. Rajae El Ouazzani Les structures de données Rajae El Ouazzani Les arbres 2 1- Définition de l arborescence Une arborescence est une collection de nœuds reliés entre eux par des arcs. La collection peut être vide, cad l

Plus en détail

Arbres binaires de recherche et arbres rouge noir

Arbres binaires de recherche et arbres rouge noir Institut Galilée lgo, rbres, Graphes I nnée 006-007 License rbres binaires de recherche et arbres rouge noir Rappels de cours et correction du TD rbres binaires de recherche : définitions Un arbre binaire

Plus en détail

Algorithmique et Structures de données Feuille 5 : Arbres binaires

Algorithmique et Structures de données Feuille 5 : Arbres binaires Université Bordeaux Algorithmique et Structures de données Feuille : Arbres binaires On considère le type abstrait arbrebinaire d objet défini en cours. Pour rappel voir annexe A. LicenceInformatique0-0

Plus en détail

alg - Arbres binaires de recherche [br] Algorithmique

alg - Arbres binaires de recherche [br] Algorithmique alg - Arbres binaires de recherche [br] Algorithmique Karine Zampieri, Stéphane Rivière, Béatrice Amerein-Soltner Unisciel algoprog Version 25 avril 2015 Table des matières 1 Définition, Parcours, Représentation

Plus en détail

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Cours d introduction à l informatique Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Qu est-ce qu un Une recette de cuisine algorithme? Protocole expérimental

Plus en détail

Le langage C. Séance n 4

Le langage C. Séance n 4 Université Paris-Sud 11 Institut de Formation des Ingénieurs Remise à niveau INFORMATIQUE Année 2007-2008 Travaux pratiques d informatique Le langage C Séance n 4 But : Vous devez maîtriser à la fin de

Plus en détail

Université Paris Diderot Paris 7. TD n 2. Arbres Binaire de Recherche

Université Paris Diderot Paris 7. TD n 2. Arbres Binaire de Recherche Université Paris Diderot Paris L Informatique Algorithmique Année 00-0, er semestre TD n Arbres Binaire de Recherche Le type de donné arbre" sera utilisé pour indiquer l ensemble de toutes les Arbres Binaires

Plus en détail

Analyse syntaxique IFT-15752 Compilation et interpr etation c! Danny Dub e 2006

Analyse syntaxique IFT-15752 Compilation et interpr etation c! Danny Dub e 2006 Analyse syntaxique Introduction Les grammaires hors-contexte sont les outils que nous utiliserons pour spécifier la structure syntaxique des programmes. Les grammaires hors-contexte ont plusieurs avantages:

Plus en détail

Évaluation et implémentation des langages

Évaluation et implémentation des langages Évaluation et implémentation des langages Les langages de programmation et le processus de programmation Critères de conception et d évaluation des langages de programmation Les fondations de l implémentation

Plus en détail

Chaîne d additions ATTENTION!

Chaîne d additions ATTENTION! Chaîne d additions Épreuve pratique d algorithmique et de programmation Concours commun des écoles normales supérieures Durée de l épreuve: 3 heures 30 minutes Juin 2012 ATTENTION! N oubliez en aucun cas

Plus en détail

CH.1 INTRODUCTION. Traduction ch1 1

CH.1 INTRODUCTION. Traduction ch1 1 CH.1 INTRODUCTION 1.1 Les compilateurs 1.2 L'analyse de la source 1.3 Les phases d'un compilateur 1.4 Les cousins du compilateur 1.5 Le regroupement des phases 1.6 Les outils logiciels de compilation Traduction

Plus en détail

Arbres binaires et codage de Huffman

Arbres binaires et codage de Huffman MP Option Informatique Premier TP Caml Jeudi 8 octobre 2009 Arbres baires et codage de Huffman 1 Arbres baires Soit E un ensemble non vide. On défit la notion d arbre baire étiqueté (aux feuilles) par

Plus en détail