Première STMG progression Séquence : Proportion d une sous population dans une population.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population."

Transcription

1 Première STMG progression. - 1 Table des matières Fil rouge. 3 Axes du programme. 3 Séquence : Proportion d une sous population dans une population. 3 Information chiffrée : connaître et exploiter la relation entre effectifs et proportion Le couple médiane et écart inter-quartile ; diagramme en boîte. 4 Information chiffrée : taux d évolution, variation globale et relative. 4 BO : objectifs de la partie information chiffrée BO : capacités attendues BO : commentaires Suites et fonctions : fonction polynôme de degré 2 et résolution d équation du second degré. 4 BO : objectifs de la partie suites et fonctions BO : capacités attendues BO : commentaires Information chiffrée : intersection et réunion des sous-populations. 5 BO : objectifs de la partie information chiffrée BO : capacités attendues BO : commentaires Suites et fonctions :générer une suite, représentation graphique. 6 BO : objectifs de la partie suites et fonctions BO : capacités attendues BO : commentaires Statistique et probabilités : schéma de Bernoulli. 8 BO : objectifs de la partie statistique et probabilités BO : contenus, capacités attendues et commentaires Première STMG progression. - 1

2 Première STMG progression. - 2 Suites et fonctions : suite arithmétique. 9 BO : objectifs de la partie suites et fonctions BO : contenus, capacités attendues et commentaires Information chiffrée : évolutions successives ou réciproque. 10 BO : objectifs de la partie information chiffrée BO : contenus, capacités attendues et commentaires Statistique et probabilité : couple moyenne et écart-type. 10 BO : objectifs de la partie statistique et probabilité BO : contenus, capacités attendues et commentaires Suites et fonctions : dérivation des fonctions polynomiales de degré BO : objectifs de la partie statistique et probabilité BO : contenus, capacités attendues et commentaires Statistique et probabilité : variable aléatoire et loi binomiale. 12 BO : objectifs de la partie statistique et probabilité BO : contenus, capacités attendues et commentaires Suites et fonctions : dérivation des fonctions polynomiales de degré BO : objectifs de la partie statistique et probabilité BO : contenus, capacités attendues et commentaires Première STMG progression. - 2

3 Première STMG progression. - 3 Fil rouge. Progression STMG. Le fil rouge de ma progression sera l utilisation des TICE. Ils sont la plupart du temps intégrés dans les thèmes parallèles mais également dans le thème central. D autant plus que le programme spécifie d aborder l un des aspects tice : Feuilles automatisées de calcul. Axes du programme. 1. Information chiffrée 2. Suites et fonctions 3. Statistiques et probabilités Séquence : Proportion d une sous population dans une population. Information chiffrée Différencier l expression d une proportion de celle d une variation relative. Conforter les méthodes déjà rencontrées à l aide de situations variées relevant par exemple d un contexte d économie-gestion ou du traitement d informations chiffrées fournies par les médias. Acquérir une pratique aisée de techniques élémentaires de calcul sur les pourcentages. Développer une attitude critique vis-à-vis des informations chiffrées. Information chiffrée : connaître et exploiter la relation entre effectifs et proportion. Commentaires BO : Exemples : taux d activité, taux de chômage, part de marché, cote de popularité. Première STMG progression. - 3

4 Première STMG progression. - 4 Le couple médiane et écart inter-quartile ; diagramme en boîte. Information chiffrée : taux d évolution, variation globale et relative. BO : objectifs de la partie information chiffrée. Différencier l expression d une proportion de celle d une variation relative. Conforter les méthodes déjà rencontrées à l aide de situations variées relevant par exemple d un contexte d économie-gestion ou du traitement d informations chiffrées fournies par les médias. Acquérir une pratique aisée de techniques élémentaires de calcul sur les pourcentages. Développer une attitude critique vis-à-vis des informations chiffrées. BO : capacités attendues. Connaître et exploiter les relations t = y2 y1 y 1 et y 2 = (1 + t)y 1. Distinguer si un pourcentage exprime une proportion ou une évolution. BO : commentaires. Exemples qu il faut rencontrer : taux de croissance annuel du PIB, taux d inflation, taux de TVA, taux d intérêt. On peut utiliser les indices pour traduire des variations. Et on peut à cette occasion parler des «points de pourcentage». Suites et fonctions : fonction polynôme de degré 2 et résolution d équation du second degré. BO : objectifs de la partie suites et fonctions. Approfondir la connaissance des fonctions polynômes de degré deux, et enrichir l ensemble des fonctions mobilisables en vue de la résolution de problèmes. Utiliser suites et fonctions dans le cadre de résolutions de problèmes, en lien avec les enseignements technologiques. Première STMG progression. - 4

5 Première STMG progression. - 5 Utiliser de façon complémentaire les différents outils de calcul et de représentation (à la main, à la calculatrice, au tableur...) et l algorithmique. BO : capacités attendues. Résoudre une équation ou une inéquation du second degré. Mobiliser les résultats sur le second degré dans le cadre de la résolution d un problème. Équation du second degré, discriminant. BO : commentaires. On évitera toute technicité excessive. Il s agit de consolider et d étendre les connaissances acquises en seconde sur les fonctions du second degré. La mise sous forme canonique n est pas un attendu du programme. 1. Rappels sur les polynômes du second degré : Représenter graphiquement une fonction avec la calculatrice. Dresser le tableau de variation à partir de la représentation graphique. Déterminer un extremum à partir du tableau de variation. Déterminer un extremum à partir de la représentation graphique. Forme développée du trinôme (définition). Dresser le tableau de variation à partir de la forme canonique. Résoudre graphiquement une équation ou une inéquation (dans le cadre d un problème). 2. Résoudre algébriquement une équation. Information chiffrée : intersection et réunion des sous-populations. BO : objectifs de la partie information chiffrée. Différencier l expression d une proportion de celle d une variation relative. Conforter les méthodes déjà rencontrées à l aide de situations variées relevant par exemple d un contexte d économie-gestion ou du traitement d informations chiffrées fournies par les médias. Acquérir une pratique aisée de techniques élémentaires de calcul sur les pourcentages. Développer une attitude critique vis-à-vis des informations chiffrées. Première STMG progression. - 5

6 Première STMG progression. - 6 BO : capacités attendues. Pour deux sous-populations A et B d une population E, relier les proportions de A, de B, de A B et de A B. BO : commentaires. On peut étendre l étude à plusieurs sous-populations disjointes deux à deux. Observer que pour une partition la somme des fréquences vaut 1. Entrée sur les tableaux croisés (connus depuis le collège). Identifier les populations et sous populations. Rappels sur les proportions. Réunion. Intersection. Disjoint. Refaire sur un schéma le raisonnement de calcul des proportions pour intersection non vides (refaire le schéma pour chaque utilisation de la formule). Formule liant les proportions de A, B,... Suites et fonctions :générer une suite, représentation graphique. BO : objectifs de la partie suites et fonctions. Découvrir la notion de suite numérique et différents modes de génération. Utiliser suites et fonctions dans le cadre de résolutions de problèmes, en lien avec les enseignements technologiques. Utiliser de façon complémentaire les différents outils de calcul et de représentation (à la main, à la calculatrice, au tableur...) et l algorithmique. BO : capacités attendues. Modéliser et étudier une situation simple à l aide de suite Mettre en œuvre un algorithme ou utiliser un tableur pour obtenir une liste de termes d une suite, Mettre en œuvre un algorithme ou utiliser un tableur pour calculer un terme de rang donné. Réaliser et exploiter une représentation graphique des termes d une suite. Première STMG progression. - 6

7 Première STMG progression. - 7 BO : commentaires. Important de varier les outils et les approches. Tableur et algorithme permettent étude et représentation des suites définies par récurrence (calcul des termes et variations). Suite récurrente. Suite avec formule explicite Tableur calculer les différents termes de la suite. Tableur calculer un terme précis de la suite. Tableur afficher la représentation graphique. Ti82 calculer les différents termes de la suite. Ti82 calculer un terme précis de la suite. Ti82 afficher la représentation graphique. Première STMG progression. - 7

8 Première STMG progression. - 8 Statistique et probabilités : schéma de Bernoulli. BO : objectifs de la partie statistique et probabilités. Dans le domaine des probabilités, découvrir et utiliser un premier exemple de loi discrète : la loi binomiale. Utiliser cette notion pour poursuivre la formation dans le domaine de l échantillonnage. BO : contenus, capacités attendues et commentaires. Schéma de Bernoulli. Représenter un schéma de Bernoulli par un arbre pondéré. Pour la répétition d expériences identiques et indépendantes, la probabilité d une liste de résultats est le produit des probabilités de chaque résultat. La notion de probabilité conditionnelle est hors programme. Simuler un schéma de Bernoulli à l aide d un tableur ou d un algorithme. Épreuve de Bernoulli. Rappel de vocabulaire probabiliste (univers, probabilité, événements certain et impossible, arbre pondéré). Épreuve de paramètre p, succès, échec. Simuler une épreuve de Bernoulli avec la calculatrice (et ou tableur). Exemple de schéma de Bernoulli avec un arbre à 2 niveaux (activité page 138 Nathan technique). Calculer une probabilité sur un arbre probabiliste. Indépendance d événements (contre-exemple). Définition générale d un schéma de Bernoulli. Simuler un schéma de Bernoulli avec un tableur. Première STMG progression. - 8

9 Première STMG progression. - 9 Suites et fonctions : suite arithmétique. BO : objectifs de la partie suites et fonctions. Découvrir la notion de suite numérique et différents modes de génération. Connaître la définition par récurrence des suites arithmétiques et géométriques. Utiliser suites et fonctions dans le cadre de résolutions de problèmes, en lien avec les enseignement technologiques. Utiliser de façon complémentaire les différents outils de calcul et de représentation (à la main, à la calculatrice, au tableur...) et l algorithmique. BO : contenus, capacités attendues et commentaires. Définition par récurrence des suites arithmétiques et des suites géométriques. Il est important de varier les outils et les approches. Modéliser et étudier une situation simple à l aide de suites. Mettre en œuvre un algorithme ou utiliser un tableur pour obtenir une liste de termes d une suite, calculer un terme de rang donné. Réaliser et exploiter une représentation graphique des termes d une suite. Déterminer le sens de variation des suites arithmétiques et des suites géométriques, à l aide de la raison. L utilisation du tableur et la mise en œuvre d algorithmes sont l occasion d étudier et de représenter en particulier des suites définies par une relation de récurrence (calcul des termes, variations). L expression du terme général d une suite arithmétique ou géométrique est au programme de terminale afin de privilégier l approche algorithmique en première. Situation problème mettant en œuvre une suite arithmétique définie par récurrence : rappel du vocabulaire de suites, utilisation du tableur pour construire les termes successifs de la suite, représentation graphique au tableur pour répondre à une question. Cours : définition par récurrence d une suite arithmétique. Exercice : démontrer qu une suite est arithmétique. Exercice mettant en évidence les différentes variations possibles d une suite arithmétique et recherche du Cours sens de variation d une suite arithmétique en fonction de la raison. Exercice déterminer le sens de variation d une suite arithmétique. Exercice problème avec la calculatrice. Première STMG progression. - 9

10 Première STMG progression Information chiffrée : évolutions successives ou réciproque. BO : objectifs de la partie information chiffrée. Différencier l expression d une proportion de celle d une variation relative. Conforter les méthodes déjà rencontrées à l aide de situations variées relevant par exemple d un contexte d économie-gestion ou du traitement d informations chiffrées fournies par les médias. Acquérir une pratique aisée de techniques élémentaires de calcul sur les pourcentages. Développer une attitude critique vis-à-vis des informations chiffrées. BO : contenus, capacités attendues et commentaires. Évolutions successives. Connaissant deux taux d évolution successifs, déterminer le taux d évolution global. Évolution réciproque. Connaissant un taux d évolution, déterminer le taux d évolution réciproque. Les situations d évolutions successives conduisent les élèves à s approprier le coefficient multiplicateur comme outil efficace de résolution de problèmes. Il s agit uniquement de traiter des exemples numériques, notamment de capitalisation ou d actualisation. Exercice exemple avec des évolutions successives. Vrai faux sur une affirmation de journaliste. Vidéo à débattre. Mise en évidence de la leçon comment calculer simplement les évolutions successives? CM Exercice d application avec un tableau façon terminale. Évolution réciproque. Exercice de mise en évidence. Exercice d application (capitalisation introduction au suite géométrique, actualisation.) Statistique et probabilité : couple moyenne et écart-type. BO : objectifs de la partie statistique et probabilité. Première STMG progression. - 10

11 Première STMG progression Approfondir, par l introduction de l écart type, le travail entrepris en statistique au collège et en seconde. Résumer une série statistique par les couples moyenne/écart type et médiane/écart interquartile et interpréter ces résultats. BO : contenus, capacités attendues et commentaires. Utiliser de façon appropriée les deux couples usuels qui permettent de résumer une série statistique : (moyenne, écart-type) et (médiane, écart interquartile). L expression de l écart type n est pas un attendu du programme. Sa détermination est faite avec le tableur ou la calculatrice. Des travaux réalisés à l aide d un logiciel permettent de faire observer des exemples d effets de structure lors du calcul de moyennes. Rédiger l interprétation d un résultat ou l analyse d un graphique. Étudier une série statistique ou mener une comparaison pertinente de deux séries statistiques à l aide d un tableur ou d une calculatrice. Séance de rappels : indicateurs de position et de dispersion déjà connus et introduction du nouvel indicateur de dispersion l écart-type. Comment le calculer à la calculatrice. Cours. Calculs avec la calculatrice, et pourcentage de valeurs dans [x 2σ ; x + 2σ]. Calculs de moyenne pour une série présentée par classes. Utiliser le résumer statistique pour comparer des séries. Calculs avec un tableur. Calculs avec la calculatrice, et pourcentage de valeurs dans [x σ ; x + σ] visualisation graphique. Suites et fonctions : dérivation des fonctions polynomiales de degré 2. BO : objectifs de la partie statistique et probabilité. Approfondir la connaissance des fonctions polynômes de degré deux, et enrichir l ensemble des fonctions mobilisables en vue de la résolution de problèmes. Utiliser la fonction dérivée des fonctions polynômes de degré 2 ou 3, comme fonction déduite de la fonction étudiée. Utiliser de façon complémentaire les différents outils de calcul et de représentation (à la main, à la calculatrice, au tableur...) et l algorithmique. Première STMG progression. - 11

12 Première STMG progression BO : contenus, capacités attendues et commentaires. Déterminer l expression de la fonction dérivée d une fonction polynôme du second degré. La fonction dérivée, pour le degré 2 comme le degré 3, est définie par son expression formelle obtenue à partir de la fonction étudiée. Aucun développement théorique sur son existence n est attendu. Application : étude des variations de la fonction. On admet le lien entre le signe de la fonction dérivée et les variations de la fonction étudiée. Utiliser le signe de la fonction dérivée pour retrouver les variations du trinôme et pour déterminer son extremum. Dérivée d une fonction polynomiale de degré 2. Lien entre le signe de la fonction dérivée et les variations de la fonction étudiée. Séance de manipulation de la calculatrice pour l analyse fonctionnelle. Étude du signe d une fonction affine : exercice à prévoir. Application au second degré : tableau de variation et extremum. Problème d application et de mise en œuvre pour le second degré. Statistique et probabilité : variable aléatoire et loi binomiale. BO : objectifs de la partie statistique et probabilité. Dans le domaine des probabilités, découvrir et utiliser un premier exemple de loi discrète : la loi binomiale. BO : contenus, capacités attendues et commentaires. Variable aléatoire associée au nombre de succès dans un schéma de Bernoulli. Connaître et utiliser les notations ; {X = k}, {X < k}, P (X = k), P (X < k). Aucun développement théorique à propos de la notion de variable aléatoire n est attendu. Loi binomiale B(n, p). Reconnaître des situations relevant de la loi binomiale et en identifier les paramètres. La notion de factorielle, les coefficients binomiaux et l expression générale de P (X = k) ne sont pas des attendus du programme. Pour introduire la loi binomiale, la représentation à l aide d un arbre est privilégiée : il s agit ici d installer une représentation mentale efficace. Pour n 4, on peut ainsi dénombrer les chemins de l arbre réalisant k succès pour n répétitions et calculer la probabilité d obtenir k succès. On peut simuler la loi binomiale avec un algorithme. Première STMG progression. - 12

13 Première STMG progression Séance de rappels : indicateurs de position et de dispersion déjà connus et introduction du nouvel indicateur de dispersion l écart-type. Comment le calculer à la calculatrice. Cours. Calculs avec la calculatrice, et pourcentage de valeurs dans [x 2σ ; x + 2σ]. Calculs de moyenne pour une série présentée par classes. Utiliser le résumer statistique pour comparer des séries. Calculs avec un tableur. Calculs avec la calculatrice, et pourcentage de valeurs dans [x σ ; x + σ] visualisation graphique. Suites et fonctions : dérivation des fonctions polynomiales de degré 3. BO : objectifs de la partie statistique et probabilité. Approfondir la connaissance des fonctions polynômes de degré deux, et enrichir l ensemble des fonctions mobilisables en vue de la résolution de problèmes. Utiliser la fonction dérivée des fonctions polynômes de degré 2 ou 3, comme fonction déduite de la fonction étudiée. Utiliser de façon complémentaire les différents outils de calcul et de représentation (à la main, à la calculatrice, au tableur...) et l algorithmique. BO : contenus, capacités attendues et commentaires. Déterminer l expression de la fonction dérivée d une fonction polynôme du second degré. La fonction dérivée, pour le degré 2 comme le degré 3, est définie par son expression formelle obtenue à partir de la fonction étudiée. Aucun développement théorique sur son existence n est attendu. On pourra commencer par conjecturer les variations d une fonction polynôme de degré 3 à l aide de la calculatrice graphique ou du tableur. Application : étude des variations de la fonction. On admet le lien entre le signe de la fonction dérivée et les variations de la fonction étudiée. (a) Utiliser le signe de la fonction dérivée pour retrouver les variations du trinôme et pour déterminer son extremum. (b) Dans le cadre d une résolution de problème, utiliser le signe de la fonction dérivée pour déterminer les variations d une fonction polynomiale de degré 3. Cette partie du programme se prête particulièrement à l étude de situations issues des autres disciplines (résolutions graphiques ou numériques d équations et d inéquations, problèmes d optimisation...) Première STMG progression. - 13

14 Première STMG progression Opérateur de dérivation et fonctions polynomiales. Lien entre le signe de la fonction dérivée et les variations de la fonction étudiée. Séance de manipulation de la calculatrice pour l analyse fonctionnelle. Étude du signe d une fonction affine : exercice à prévoir. Application au second degré. Utilisation de l outil dans des problèmes (avec degré 3). Première STMG progression. - 14

Programme de l enseignement obligatoire commun de mathématiques Cycle terminal de la série sciences et technologies du management et de la gestion

Programme de l enseignement obligatoire commun de mathématiques Cycle terminal de la série sciences et technologies du management et de la gestion Programme de l enseignement obligatoire commun de mathématiques Cycle terminal de la série sciences et technologies du management et de la gestion L enseignement des mathématiques au collège et au lycée

Plus en détail

- Mobiliser les résultats sur le second degré dans le cadre de la résolution d un problème.

- Mobiliser les résultats sur le second degré dans le cadre de la résolution d un problème. Mathématiques - classe de 1ère des séries STI2D et STL. 1. Analyse On dote les élèves d outils mathématiques permettant de traiter des problèmes relevant de la modélisation de phénomènes continus ou discrets.

Plus en détail

Programme de Première

Programme de Première BAC TECHNO STAV 66 I. Algèbre Programme de Première Objectif 1 - Effectuer de manière autonome des calculs numériques ou algébriques, résoudre des équations ou inéquations en vue de résoudre des problèmes

Plus en détail

Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL

Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL Journée de l inspection 15 avril 2011 - Lycée F. BUISSON 18 avril 2011 - Lycée J. ALGOUD 21 avril 2011 - Lycée L. ARMAND Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL Déroulement de la journée

Plus en détail

Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge

Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Le programme se compose ainsi : Rappels collège/seconde Partie STAV 1/3 Partie STAV 2/3 Partie STAV

Plus en détail

Programme de la classe terminale

Programme de la classe terminale MATHÉMATIQUES Série Sciences et technologies de la gestion Programme de la classe terminale Juillet 005 Ministère de l'éducation nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche Direction de l

Plus en détail

Algorithmique. De la seconde à la terminale

Algorithmique. De la seconde à la terminale Algorithmique De la seconde à la terminale Le calendrier Rentrée 2009 : o En seconde : nouveau programme pour tous Rentrée 2010 : o En première : aménagements en ES et S Rentrée 2011 : o En première :

Plus en détail

Mathématiques. Classe de seconde. Introduction. Objectif général. Raisonnement et langage mathématiques

Mathématiques. Classe de seconde. Introduction. Objectif général. Raisonnement et langage mathématiques Mathématiques Classe de seconde Introduction La seconde est une classe de détermination. Le programme de mathématiques y a pour fonction : de conforter l acquisition par chaque élève de la culture mathématique

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 1 Exemple de sujet n 1 Page 1/7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES EXEMPLE DE SUJET n 1 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche

Plus en détail

Mathématiques. Classe de seconde. Introduction. Raisonnement et langage mathématiques

Mathématiques. Classe de seconde. Introduction. Raisonnement et langage mathématiques Mathématiques L objectif de l enseignement des mathématiques dans la série sciences et technologies de l hôtellerie restauration (STHR) est double. Il s agit d une part de former les élèves à la démarche

Plus en détail

Sommaire. Les pourcentages. Les suites. Statistiques. Les probabilités. Descriptif de l épreuve... Conseils pour l épreuve...

Sommaire. Les pourcentages. Les suites. Statistiques. Les probabilités. Descriptif de l épreuve... Conseils pour l épreuve... Sommaire Descriptif de l épreuve............................................. Conseils pour l épreuve............................................ Les pourcentages FICHES Pages 1 Pourcentage Proportions....................................7

Plus en détail

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre :

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre : Terminale STSS 2 012 2 013 Pourcentages Synthèse 1) Définition : Calculer t % d'un nombre, c'est multiplier ce nombre par t 100. 2) Exemples de calcul : a) Calcul d un pourcentage : Un article coûtant

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Enseignement de mathématiques Classe de première STMG Ressources pour le lycée technologique Dérivation : Approximation affine et applications aux évolutions successives Contexte pédagogique Objectifs

Plus en détail

Table des matières. I Mise à niveau 11. Préface

Table des matières. I Mise à niveau 11. Préface Table des matières Préface v I Mise à niveau 11 1 Bases du calcul commercial 13 1.1 Alphabet grec...................................... 13 1.2 Symboles mathématiques............................... 14 1.3

Plus en détail

Utiliser les propriétés Savoir réduire un radical savoir +,-,x,: Utiliser les propriétés des puissances Calculer avec des puissances

Utiliser les propriétés Savoir réduire un radical savoir +,-,x,: Utiliser les propriétés des puissances Calculer avec des puissances ARITHMETIQUE 1 C B A Numération Ecrire en lettres et en chiffres Poser des questions fermées autour d un document simple (message, consigne, planning ) Connaître le système décimal Déterminer la position

Plus en détail

Le documentd accompagnement des programmes de Mathématiques en classe de première et de terminale,

Le documentd accompagnement des programmes de Mathématiques en classe de première et de terminale, PROGRESSION SPIRALÉE Page 1/10 Le documentd accompagnement des programmes de Mathématiques en classe de première et de terminale, série scientifique et série économique et sociale, précise que : " Les

Plus en détail

Lycée Jean PERRIN : Mr VALLIET 1 ES 3 2007/2008 1; 5 ;9:49;24/05/08

Lycée Jean PERRIN : Mr VALLIET 1 ES 3 2007/2008 1; 5 ;9:49;24/05/08 Lycée Jean PERRIN : Mr VALLIET 1 ES 3 2007/2008 1; 5 ;9:49;24/05/08 Date Activités Exercices Objectifs Exercices à la maison Lun 10 sep 07 C 1 : CH9 Suites page 236-261 Distribution Feuille de route et

Plus en détail

Épreuve pratique de mathématiques Printemps 2009. Descriptifs. (Page vide)

Épreuve pratique de mathématiques Printemps 2009. Descriptifs. (Page vide) Épreuve pratique de mathématiques Printemps 2009 Descriptifs (Page vide) Sujet 001 Épreuve pratique de mathématiques Descriptif Étude d une fonction dépendant d un paramètre Étant donné une fonction dépendant

Plus en détail

Programmes du collège

Programmes du collège Bulletin officiel spécial n 6 du 28 août 2008 Programmes du collège Programmes de l enseignement de mathématiques Ministère de l Éducation nationale Classe de quatrième Note : les points du programme (connaissances,

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 1 - Semestre 1. Session.

Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 1 - Semestre 1. Session. Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 1 - Semestre 1 LP Nelson Mandela 8 rue Julien Pranville BP 168 91154 Etampes Cedex Session. Nom :.. Prénom :.. Note

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE MATHÉMATIQUES EN STS M A T H S S T S Animation académique Taverny lundi 24 mars 2014 et Savigny sur Orge vendredi 28 mars 2014 PREMIERS REPÈRES Les programmes de STS ont été

Plus en détail

Correction du baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014

Correction du baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 Correction du baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 EXERCICE 1 Cet exercice est un Q.C.M. 4 points 1. La valeur d une action cotée en Bourse a baissé de 37,5 %. Le coefficient multiplicateur associé

Plus en détail

Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2013/2014. Terminale STMG. O. Lader

Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2013/2014. Terminale STMG. O. Lader Terminale STMG O. Lader Table des matières 1 Information chiffrée (4s) 4 1.1 Taux d évolution....................................... 6 1.2 indices............................................. 6 1.3 Racine

Plus en détail

COURS DE MATHEMATIQUES TERMINALE STG

COURS DE MATHEMATIQUES TERMINALE STG COURS DE MATHEMATIQUES TERMINALE STG Chapitre 1. TAUX D EVOLUTION... 5 1. TAUX D EVOLUTION ET COEFFICIENTS MULTIPLICATEURS... 5 a. Taux d évolution... 5 b. Coefficient multiplicateur... 5 c. Calcul d une

Plus en détail

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc Terminale ES Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc EXERCICE ( points). Commun à tous les candidats On considère une fonction f : définie, continue et doublement dérivable sur l

Plus en détail

Loi binomiale Lois normales

Loi binomiale Lois normales Loi binomiale Lois normales Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 204/205 Table des matières Rappels sur la loi binomiale 2. Loi de Bernoulli............................................ 2.2 Schéma de Bernoulli

Plus en détail

Cours de mathématiques Première ES/L

Cours de mathématiques Première ES/L Cours de mathématiques Première ES/L Chapitre 1 Pourcentages...3 I Proportions...3 II Taux d'évolution...3 a) Détermination d'un taux d'évolution...3 b) Appliquer un taux d'évolution...4 III Taux réciproque...4

Plus en détail

Notes de cours de Mathématiques en première ES/L

Notes de cours de Mathématiques en première ES/L Notes de cours de Mathématiques en première ES/L O. Lader 1 Table des matières 1 Pourcentages, taux d évolution (4S) 3 1.1 Évolution........................................... 3 2 Fonctions du second degré

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2 Exemple de sujet n 2 Page 1/7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES EXEMPLE DE SUJET n 2 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche

Plus en détail

1ere L option mathématiques Terminale L spécialité mathématiques. Nouveaux programmes Rentrée 2005

1ere L option mathématiques Terminale L spécialité mathématiques. Nouveaux programmes Rentrée 2005 1ere L option mathématiques Terminale L spécialité mathématiques Nouveaux programmes Rentrée 2005 Les programmes applicables pour l année 2005-2006 En 1ere L: nouveau programme, BO du 9 septembre 2004

Plus en détail

Programme de mathématiques pour la classe de seconde. Année scolaire 2009-2010

Programme de mathématiques pour la classe de seconde. Année scolaire 2009-2010 Programme de mathématiques pour la classe de seconde Année scolaire 2009-2010 Introduction La seconde est une classe de détermination. Le programme de mathématiques y a pour fonction : de conforter l acquisition

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 5 points Une entreprise informatique produit et vend des clés USB. La vente de ces clés est réalisée

Plus en détail

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S POUR L ENSEIGNEMENT DE L INFORMATIQUE MPSI première année I. Objectifs de la formation II-1 Développement de compétences et d aptitudes

Plus en détail

1ES Février 2013 Corrigé

1ES Février 2013 Corrigé 1ES Février 213 Corrigé Exercice 1 Le tableau ci-dessous renseigne sur les besoins en eau dans le monde : Population mondiale (Milliards d habitants) Volume moyen par habitant ( ) 195 2,5 4 1 197 3,6 5

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

1S DS 4 Durée :?mn. 2. La courbe ci-dessous est la représentation graphique de la fonction g, définie sur I = [ 1; 3].

1S DS 4 Durée :?mn. 2. La courbe ci-dessous est la représentation graphique de la fonction g, définie sur I = [ 1; 3]. 1S DS 4 Durée :?mn Exercice 1 ( 5 points ) Les trois questions sont indépendantes. 1. Soit f la fonction définie par f(x) = 3 x. a) Donner son ensemble de définition. Il faut 3 x 0 3 x donc D f =] ; 3]

Plus en détail

Connaître les variations des fonctions polynômes de degré 2 (monotonie, extremum) et la propriété de symétrie de leurs courbes.

Connaître les variations des fonctions polynômes de degré 2 (monotonie, extremum) et la propriété de symétrie de leurs courbes. www.mathsenligne.com 2N3 - FONCTION CARRE ET SECOND DEGRE COURS (1/6) CONTENUS CAPACITES ATTENDUES COMMENTAIRES Expressions algébriques Transformations d expressions algébriques en vue d une résolution

Plus en détail

Ch.12 : Loi binomiale

Ch.12 : Loi binomiale 4 e - programme 2007 - mathématiques ch.12 - cours Page 1 sur 5 1 RÉPÉTITION D'EXPÉRIENCES INDÉPENDANTES Lancer plusieurs fois un dé et noter les résultats successifs. Ch.12 : Loi binomiale Prélever des

Plus en détail

Épreuve de mathématiques Terminale ES 200 minutes

Épreuve de mathématiques Terminale ES 200 minutes Examen 2 Épreuve de mathématiques Terminale ES 200 minutes L usage de la calculatrice programmable est autorisé. La bonne présentation de la copie est de rigueur. Cet examen comporte 7 pages et 5 exercices.

Plus en détail

Matrices au lycée: de nouvelles possibilités, pour la transition secondaire-supérieur?

Matrices au lycée: de nouvelles possibilités, pour la transition secondaire-supérieur? Matrices au lycée: de nouvelles possibilités, pour la transition secondaire-supérieur? Anne Balliot, IREM de Rennes, Lycée Victor et Hélène Basch Ghislaine Gueudet, IREM de Rennes, IUFM Bretagne Colloque

Plus en détail

EXPLOITATIONS PEDAGOGIQUES DU TABLEUR EN STG

EXPLOITATIONS PEDAGOGIQUES DU TABLEUR EN STG Exploitations pédagogiques du tableur en STG Académie de Créteil 2006 1 EXPLOITATIONS PEDAGOGIQUES DU TABLEUR EN STG Commission inter-irem lycées techniques contact : dutarte@club-internet.fr La maquette

Plus en détail

LEÇON N 7 : Schéma de Bernoulli et loi binomiale. Exemples.

LEÇON N 7 : Schéma de Bernoulli et loi binomiale. Exemples. LEÇON N 7 : Schéma de Bernoulli et loi binomiale. Exemples. Pré-requis : Probabilités : définition, calculs et probabilités conditionnelles ; Notion de variables aléatoires, et propriétés associées : espérance,

Plus en détail

Algorithmique au lycée

Algorithmique au lycée Stage PAF christian.brucker@ac-strasbourg.fr jean-paul.quelen@ac-strasbourg.fr 13 mars 2015 Lycée Jean Monnet STRASBOURG Sommaire du stage Les programmes Sommaire du stage Les programmes Sommaire du stage

Plus en détail

PROGRAMME DE MATHÉMATIQUES BTS Comptabilité et gestion des organisations

PROGRAMME DE MATHÉMATIQUES BTS Comptabilité et gestion des organisations 1 PROGRAMME DE MATHÉMATIQUES BTS Comptabilité et gestion des organisations I. Lignes directrices 1. Objectifs généraux L enseignement des mathématiques doit fournir les outils nécessaires pour permettre

Plus en détail

Les formations de remise à niveau(!) l'entrée des licences scientifiques. Patrick Frétigné CIIU

Les formations de remise à niveau(!) l'entrée des licences scientifiques. Patrick Frétigné CIIU Les formations de remise à niveau(!) pour les bacheliers «non-s» à l'entrée des licences scientifiques. Patrick Frétigné CIIU Cinq exemples Nantes Clermont Ferrand Lorraine Rennes 1 Rouen Nantes REUSCIT

Plus en détail

TS. 2012/2013. Lycée Prévert. Corrigé du contrôle n 3. Durée : 3 heures. Mardi 20/11/12

TS. 2012/2013. Lycée Prévert. Corrigé du contrôle n 3. Durée : 3 heures. Mardi 20/11/12 TS. 01/013. Lycée Prévert. Corrigé du contrôle n 3. Durée : 3 heures. Mardi 0/11/1 Exercice 1 : ( 6,5 pts) Première partie : Démonstration à rédiger { Démontrer que si ( ) et (v n ) sont deux suites telles

Plus en détail

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Amérique du Nord

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Amérique du Nord Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Amérique du Nord EXERCICE 1 : 5 points On se place dans l espace muni d un repère orthonormé. On considère les points,, et. 1. Démontrer que les points,

Plus en détail

Baccalauréat STMG Nouvelle-Calédonie 14 novembre 2014 Correction

Baccalauréat STMG Nouvelle-Calédonie 14 novembre 2014 Correction Baccalauréat STMG Nouvelle-alédonie 14 novembre 014 orrection EXERIE 1 7 points Dans cet exercice, les parties A, B et sont indépendantes. Le tableau suivant donne le prix moyen d un paquet de cigarettes

Plus en détail

3 ème FONCTIONS. Pratiquer une démarche scientifique et technologique. Capacités

3 ème FONCTIONS. Pratiquer une démarche scientifique et technologique. Capacités 3 ème Les exercices de ce chapitre permettent de travailler des compétences scientifiques du socle commun. Pratiquer une démarche scientifique et technologique Capacités Rechercher, extraire et organiser

Plus en détail

Bulletin officiel n 6 du 9 février 2012 CLASSE DE PREMIÈRE

Bulletin officiel n 6 du 9 février 2012 CLASSE DE PREMIÈRE CLASSE DE PREMIÈRE Feuilles automatisées de calcul Par commodité, sont regroupés ici les contenus relatifs aux feuilles automatisées de calcul. Cette partie du programme ne fait pas l'objet d'un enseignement

Plus en détail

JOURNEE PEDAGOGIQUE «MISE EN ŒUVRE DES PROGRAMMES DE MATHEMATIQUES DE LYCEE» Dispositif : 12A0160580 Modules 42336.

JOURNEE PEDAGOGIQUE «MISE EN ŒUVRE DES PROGRAMMES DE MATHEMATIQUES DE LYCEE» Dispositif : 12A0160580 Modules 42336. JOURNEE PEDAGOGIQUE «MISE EN ŒUVRE DES PROGRAMMES DE MATHEMATIQUES DE LYCEE» Dispositif : 1A0160580 Modules 4336 Mars/Avril 013 INSPECTION PEDAGOGIQUE REGIONALE DE MATHEMATIQUES Journée pédagogique : «Mise

Plus en détail

CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Probabilités Épreuve de Bernoulli, loi de Bernoulli.

CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Probabilités Épreuve de Bernoulli, loi de Bernoulli. 1 ère - 3 Chap.9 : Loi binomiale. Échantillonnage. 1 ère - Chapitre 9 : LOI BINOMIALE. ÉCHANTILLONNAGE. Textes officiels (30 septembre 2010) : CONTENU CAPACITÉ ATTENDUE COMMENTAIRE Probabilités Épreuve

Plus en détail

Support du cours de Probabilités IUT d Orléans, Département d informatique

Support du cours de Probabilités IUT d Orléans, Département d informatique Support du cours de Probabilités IUT d Orléans, Département d informatique Pierre Andreoletti IUT d Orléans Laboratoire MAPMO (Bât. de Mathématiques UFR Sciences) - Bureau 126 email: pierre.andreoletti@univ-orleans.fr

Plus en détail

Classe de Terminale de la série STI2D

Classe de Terminale de la série STI2D L'enseignement des mathématiques au collège et au lycée a pour but de donner à chaque élève la culture mathématique indispensable à sa vie de citoyen et les bases nécessaires à son projet de poursuite

Plus en détail

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : scientifique Voie : Technologie et biologie (TB) Discipline : Informatique Première et seconde années Programme d informatique

Plus en détail

En cohérence avec l ensemble des programmes de mathématiques, l objectif général vise au développement de compétences.

En cohérence avec l ensemble des programmes de mathématiques, l objectif général vise au développement de compétences. Programme de première STI2D et STL Analyse et comparaison aux anciens programmes de STI Préambule Le programme est commun aux deux séries STI2D et STL. On ne distingue plus les six séries de STI (BO 1994),

Plus en détail

PROGRAMMES DE MATHEMATIQUES

PROGRAMMES DE MATHEMATIQUES RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DU CYCLE PREPARATOIRE & DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Direction de la Pédagogie & des Normes Du cycle préparatoire et

Plus en détail

Baccalauréats professionnels. Programmes. - Mathématiques- - Sciences physiques et chimiques - Janvier 2009. eduscol.education.

Baccalauréats professionnels. Programmes. - Mathématiques- - Sciences physiques et chimiques - Janvier 2009. eduscol.education. Baccalauréats professionnels Programmes - Mathématiques- - Sciences physiques et chimiques - Janvier 2009 eduscol.education.fr/prog Mathématiques Sciences physiques et chimiques Préambule commun L'enseignement

Plus en détail

Séminaire inter-académique LYON (12-13 décembre 2007) Expérimentation en mathématiques, épreuve pratique de mathématiques : formation des élèves

Séminaire inter-académique LYON (12-13 décembre 2007) Expérimentation en mathématiques, épreuve pratique de mathématiques : formation des élèves Séminaire inter-académique LYON (12-13 décembre 2007) Expérimentation en mathématiques, épreuve pratique de mathématiques : formation des élèves (atelier animé par l académie de Besançon) Le fil conducteur

Plus en détail

Lycée Cassini BTS CGO 2014-2015. Test de début d année

Lycée Cassini BTS CGO 2014-2015. Test de début d année Lycée assini BTS GO 4-5 Exercice Test de début d année Pour chaque question, plusieurs réponses sont proposées. Déterminer celles qui sont correctes. On a mesuré, en continu pendant quatre heures, la concentration

Plus en détail

Le sujet est composé de 6 pages dont une annexe à rendre avec la copie. Formulaire

Le sujet est composé de 6 pages dont une annexe à rendre avec la copie. Formulaire Année universitaire 2013-2014 Diplôme de D.A.E.U Option A 1 ère session Juin 2014 Intitulé de la matière : Nom de l enseignant : Mathématiques Mme Baulon Date de l épreuve : Mercredi 11 juin 2014 13.30-16.30

Plus en détail

Cours de mathématiques pour la Terminale S

Cours de mathématiques pour la Terminale S Cours de mathématiques pour la Terminale S Savoir-Faire par chapitre Florent Girod 1 Année scolaire 2015 / 2016 1. Externat Notre Dame - Grenoble Table des matières 1) Suites numériques.................................

Plus en détail

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé.

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. TES Spé Maths Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013 Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. Vous apporterez un grand soin à la présentation et à la

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé Baccalauréat S/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé A. P. M.. P. XRCIC 1 Commun à tous les candidats Partie A 1. L arbre de probabilité correspondant aux données du problème est : 0,3 0,6 H

Plus en détail

Cours 1: lois discrétes classiques en probabilités

Cours 1: lois discrétes classiques en probabilités Cours 1: lois discrétes classiques en probabilités Laboratoire de Mathématiques de Toulouse Université Paul Sabatier-IUT GEA Ponsan Module: Stat inférentielles Définition Quelques exemples loi d une v.a

Plus en détail

Créations de séquences en 1 ère STMG

Créations de séquences en 1 ère STMG Créations de séquences en 1 ère STMG Ce document personnel illustre «le paragraphe 3. Construction de séquences liées à une même notion Progression à l année». Une étude approfondie des programmes, des

Plus en détail

Programme de l enseignement obligatoire commun de mathématiques Cycle terminal de la série sciences et technologies du management et de la gestion

Programme de l enseignement obligatoire commun de mathématiques Cycle terminal de la série sciences et technologies du management et de la gestion Programme de l enseignement obligatoire commun de mathématiques Cycle terminal de la série sciences et technologies du management et de la gestion L enseignement des mathématiques au collège et au lycée

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

ANNEXE 1 BTS AGENCEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL Programme de mathématiques

ANNEXE 1 BTS AGENCEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL Programme de mathématiques ANNEXE BTS AGENCEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL Programme de mathématiques L'enseignement des mathématiques dans les sections de techniciens supérieurs Agencement de l'environnement architectural

Plus en détail

Baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014

Baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 Baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 Durée : 3 heures EXERCICE 1 Cet exercice est un Q.C.M. 4 points Pour chaque question posée, quatre réponses sont proposées parmi lesquelles une seule est correcte.

Plus en détail

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende Que faire en algorithmique en classe de seconde? BEGIN Que dit le programme? Algorithmique (objectifs pour le lycée) La démarche algorithmique est, depuis les origines, une composante essentielle de l

Plus en détail

Mathématiques mise à niveau - 521

Mathématiques mise à niveau - 521 Mathématiques mise à niveau - 521 Ces trois modules de mathématiques 521 ont été conçus pour préparer le PR1 de l activité SES option Informatique (EV7). Cette formation est néanmoins ouverte aux agents

Plus en détail

1 ère ES/L MATHÉMATIQUES TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2011 (v2.

1 ère ES/L MATHÉMATIQUES TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2011 (v2. MATHÉMATIQUES 1 ère ES/L TRIMESTRE 1 PROGRAMME 2011 (v2.3) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Les Cours Pi 42-44 rue du Fer à Moulin 75005 PARIS Tél. : 01 42 22 39 46

Plus en détail

Classe de première L

Classe de première L Classe de première L Orientations générales Pour bon nombre d élèves qui s orientent en série L, la classe de première sera une fin d étude en mathématiques au lycée. On a donc voulu ici assurer à tous

Plus en détail

Algorithmique dans les nouveaux programmes de Première

Algorithmique dans les nouveaux programmes de Première Algorithmique dans les nouveaux programmes de Première Journée de présentation des nouveaux programmes de Première académie de Nice Les nouveaux programmes de Première 2011 1 I. Introduction 1. Acquis

Plus en détail

Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de

Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de règles à appliquer dans un ordre déterminé à un nombre

Plus en détail

FONDEMENTS MATHÉMATIQUES 12 E ANNÉE. Mathématiques financières

FONDEMENTS MATHÉMATIQUES 12 E ANNÉE. Mathématiques financières FONDEMENTS MATHÉMATIQUES 12 E ANNÉE Mathématiques financières A1. Résoudre des problèmes comportant des intérêts composés dans la prise de décisions financières. [C, L, RP, T, V] Résultat d apprentissage

Plus en détail

Concours de recrutement interne PLP 2009

Concours de recrutement interne PLP 2009 Concours de recrutement interne PLP 2009 Le sujet est constitué de quatre exercices indépendants. Le premier exercice, de nature pédagogique au niveau du baccalauréat professionnel, porte sur le flocon

Plus en détail

Terminale ES BAC blanc N 1 ( janvier 2014)

Terminale ES BAC blanc N 1 ( janvier 2014) Terminale ES BAC blanc N 1 ( janvier 2014) Epreuve de mathématiques N anonymat :... Durée : 3 heures Calculatrice autorisée Exercice 1 ( pour tous les candidats ) Cet exercice est un QCM Une seule bonne

Plus en détail

Statistique : Résumé de cours et méthodes

Statistique : Résumé de cours et méthodes Statistique : Résumé de cours et méthodes 1 Vocabulaire : Population : c est l ensemble étudié. Individu : c est un élément de la population. Effectif total : c est le nombre total d individus. Caractère

Plus en détail

Cours de mathématiques

Cours de mathématiques Cours de mathématiques Thomas Rey classe de Terminale ES 2 Table des matières 1 Équations de droites. Second degré 7 1.1 Équation de droite.................................. 7 1.2 Polynôme du second degré..............................

Plus en détail

Cours de mathématiques

Cours de mathématiques Cours de mathématiques Thomas Rey classe de première ES ii Table des matières 1 Les pourcentages 1 1.1 Variation en pourcentage............................... 1 1.1.1 Calcul d une variation............................

Plus en détail

Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés

Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice pour un accès direct) Exercice 1 : épreuve de Bernoulli Exercice 2 : loi de Bernoulli de paramètre

Plus en détail

Exercice 1 Métropole juin 2014 5 points

Exercice 1 Métropole juin 2014 5 points Le sujet comporte 6 pages. Seule l annexe est à rendre avec la copie. BAC BLANC MATHÉMATIQUES TERMINALE STMG Durée de l épreuve : 3 heures Les calculs doivent être détaillés. Les calculatrices sont autorisées,

Plus en détail

série STMG Les programmes de mathématiques de Première et Terminale

série STMG Les programmes de mathématiques de Première et Terminale série STMG Les programmes de mathématiques de Première et Terminale Académie de Toulouse Inspection pédagogique régionale de mathématiques Journées pédagogiques lycée de mars/avril 2013 «Mise en œuvre

Plus en détail

Activité 1 : échantillonnage

Activité 1 : échantillonnage Activité échantillonnage, intervalle de fluctuation, prise de décision (à partir d un même thème) Les trois activités qui suivent s inspirent du document «ressources pour la classe de première générale

Plus en détail

Programme de mathématiques pour la classe de terminale S. Année scolaire 2011-2012

Programme de mathématiques pour la classe de terminale S. Année scolaire 2011-2012 Programme de mathématiques pour la classe de terminale S Année scolaire 2011-2012 I. INTRODUCTION Le programme de terminale S s inscrit dans la continuité de celui de première et il en reprend de ce fait

Plus en détail

Théorie des graphes. Introduction. Programme de Terminale ES Spécialité. Résolution de problèmes à l aide de graphes. Préparation CAPES UCBL

Théorie des graphes. Introduction. Programme de Terminale ES Spécialité. Résolution de problèmes à l aide de graphes. Préparation CAPES UCBL Introduction Ces quelques pages ont pour objectif de vous initier aux notions de théorie des graphes enseignées en Terminale ES. Le programme de Terminale (voir ci-après) est construit sur la résolution

Plus en détail

Les devoirs en Première STMG

Les devoirs en Première STMG Les devoirs en Première STMG O. Lader Table des matières Devoir sur table 1 : Proportions et inclusions....................... 2 Devoir sur table 1 : Proportions et inclusions (corrigé)..................

Plus en détail

Niveau. Situation étudiée. Type d activité. Durée. Objectifs. Seconde.

Niveau. Situation étudiée. Type d activité. Durée. Objectifs. Seconde. Simuler des expériences aléatoires avec une calculatrice Niveau Seconde. Situation étudiée Différentes selon les séances : Séance 1 : Jeu de pile ou face, tirages de boule dans une urne avec des proportions

Plus en détail

Lycée Alexis de Tocqueville. BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé. Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques.

Lycée Alexis de Tocqueville. BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé. Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques. Lycée Alexis de Tocqueville BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques Durée 3 heures Le candidat traitera obligatoirement les quatre exercices ******

Plus en détail

Mathématique - Cours

Mathématique - Cours Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Le programme se compose ainsi : partie seconde partie 1/3 partie 2/3 partie 3/3 Sommaire 1 Ensemble

Plus en détail

BACCALAURÉAT BLANC 2013

BACCALAURÉAT BLANC 2013 BACCALAURÉAT BLANC 203 Série S Corrigé Exercice. a) On traduit les données de l énoncé et on représente la situation par un arbre pondéré. PF ) = 2, PF 2) = 3, P F ) = 5 00 = 20, P F 2 ) =,5 00 = 3 3,5,

Plus en détail

ECHANTILLONNAGES Fiche de repérage

ECHANTILLONNAGES Fiche de repérage M Objectifs pédagogiques généraux : Fiche de repérage Type : Activité d approche de la notion de fluctuation d échantillonnage et d intervalle de confiance à travers quelques simulations. Niveau : Lycée

Plus en détail

Introduction aux épreuves de logique des concours ACCÈS et SESAME

Introduction aux épreuves de logique des concours ACCÈS et SESAME Introduction aux épreuves de logique des concours ACCÈS et SESAME «La chance aide parfois, le travail toujours» Vous vous apprêtez à vous lancer dans cette course contre la montre qu est l admission en

Plus en détail

LE POINT SUR LES MATHÉMATIQUES DANS LES BTS RENTRÉE 2003

LE POINT SUR LES MATHÉMATIQUES DANS LES BTS RENTRÉE 2003 LE POINT SUR LES MATHÉMATIQUES DANS LES BTS RENTRÉE 00 ) LES PROGRAMMES a) Le cadre général L arrêté du 8 juin 00 comporte trois annexes, notamment l annexe donnant l intégralité des modules permettant

Plus en détail

Mercredi 24 Juin 2015

Mercredi 24 Juin 2015 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2015 MATHÉMATIQUES Série ES ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 5 MATHÉMATIQUES Série L ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ Durée de l épreuve : 3 heures

Plus en détail

MATHEMATIQUES. Premier Cycle TROISIEME

MATHEMATIQUES. Premier Cycle TROISIEME MATHEMATIQUES Premier Cycle TROISIEME 79 INTRODUCTION Le programme de la classe de troisième, dernier niveau de l enseignement moyen, vise à doter l élève de savoirs faire pratiques par une intégration

Plus en détail

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : scientifique Voie : Biologie, chimie, physique et sciences de la Terre (BCPST) Discipline : Informatique Première et seconde années

Plus en détail