Les responsables de la mission mondiale et de la

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les responsables de la mission mondiale et de la"

Transcription

1 DCA Edition en communication préalable Ministères Globaux La Conférence Générale de l UMC Volume 2 Nashville, Tennessee Agence générale pour la mission mondiale I. APERÇU L Agence générale pour la mission mondiale est l agence de mission d envoi de l Église Méthodiste Unie, ses conférences annuelles, conférences missionnaires et congrégations locales. En 1739, John Wesley a donné le ton concernant l œuvre missionnaire dans la tradition méthodiste en écrivant: «je considère le monde entier comme ma paroisse.» La mission mondiale tire ses origines institutionnelles du Conseil des missions étrangères de la dénomination, qui a été créé en Aujourd hui, en tant qu agence missionnaire d envergure mondiale de l Église Méthodiste Unie, la mission mondiale possède des employés, des projets et des partenaires dans plus de 136 pays. La grande mission est très claire: «Allez donc... faites de toutes les nations des... disciples....» Les méthodistes unies comprennent cette mission qui consiste à rendre témoignage à Jésus-Christ à travers la parole, le comportement, le traitement éthique des autres et le service à tous ceux qui sont dans le besoin. La capacité à prêcher, à faire des disciples et à servir dépend de la grâce de Dieu manifestée en Jésus-Christ, des bénédictions du Tout-Puissant et de la réponse au don de la grâce. En tant qu agence missionnaire pour une église mondiale, la mission mondiale envoie des missionnaires venant de partout vers toutes les régions du monde, une réalité qui a été soulignée à Edinburgh 2010, qui a permis de célébrer le 100ème anniversaire de la conférence qui a marqué le début du mouvement missionnaire du 20èmesiècle. Les types de service offerts au 21ème siècle sont différents de ceux offerts au 19ème ou au 20ème siècle, en particulier parce que le centre de gravité chrétien s est déplacé vers l Afrique centrale. Toutefois, la nécessité d un service missionnaire professionnel n a pas changée. Les missionnaires incarnent le message universel de l église qui consiste à partager leur foi dans les terres étrangères et à ramener leurs nouvelles expériences et transformer eux-mêmes, l église et le monde. Une organisation missionnaire ne peut pas effectuer toute l œuvre missionnaire pour lequel Dieu appelle les méthodistes unis. A travers la connexion avec l énergie missionnaire qui vibre dans les conférences annuelles et centrales; les congrégations, grandes et petites; les écoles et universités; les hôpitaux; et les réseaux ethniques, raciaux, géographiques et sociaux, la mission d envoi est un facilitateur de mission passionnée de partenariat et ouverte aux visions missionnaires des autres. Dans le ministère, la mission mondiale rassemble autour de la table ceux qui sont en partenariat avec une conférence ou un groupe de congrégations afin de répartir le travail, définir les priorités ensemble et parvenir à la plus grande transparence et responsabilisation possible. Les partenariats avec Large Churches Initiative, la Société de missions américaines et les conseils missionnaires d autres églises, notamment l Église méthodiste de Grande-Bretagne ou l Église unie du Canada, permettent actuellement de bâtir de nouvelles relations dans la connexion. Grâce au mouvement Volontaires en mission, des centaines de milliers de méthodistes unis participent à des activités de service aux États-Unis et à travers le monde chaque année. Ces partenariats donnent à la mission mondiale la possibilité d étendre la portée du ministère en réorientant l énergie, en passant de l exécution de la mission à la facilitation de la mission s engager dans le ministère avec les communautés au lieu de les servir. Les responsables de la mission mondiale et de la Société de missions se sont retrouvés en août 2010 pour débattre sur les possibilités de coopération et de collaboration. D importantes mesures ont été prises en vue d une interaction pratique entre les organisations, en particulier pour ce qui est des relations personnelles et de partenariat dans les situations de mission. En 2008, la Conférence générale a décidé que la mission mondiale tienne des consultations avec la Société de missions. Ces dernières années, la société a établi une identité non-confessionnelle et n utilise plus l expression «... de l Église Méthodiste Unie» dans ses activités de promotion publique. 1087

2 1088 DCA Edition en communication préalable Au centre des activités de la mission mondiale, on retrouve le ministère avec les personnes les plus défavorisées du monde. A tout moment, le personnel et les missionnaires mettent leurs vies en jeu parce qu ils sont attachés aux idéaux de justice et de paix. Travailler et s engager dans le ministère avec les communautés signifie partager les risques et les sacrifices. Si la mission mondiale n a jamais déploré de perte parmi son personnel sur le terrain en 20 ans, l organisation a perdu en 2010 trois employés alors que ces derniers s attelaient à répondre aux besoins d un monde déchiré. En août 2010, Dan Terry, travailleur humanitaire qui pendant 30 années avait travaillé et vivait en Afghanistan comme acteur de la communauté, a été assassiné avec 10 autres personnes. Le Révérend Sam Dixon, chef du Comité de secours de l Église méthodistes unie et le Révérend Clinton Rabb, chef de la Mission des volontaires pour la mission mondiale, sont décédés en janvier 2010 lors du séisme qui a tué près de haïtiens. Le Révérend James Gulley, un consultant de la mission mondiale, qui a survécu après avoir été piégé pendant 55 heures avec les deux hommes déclare: «Nous nous rappelons que tout le bien qu ils ont fait au cours de leurs vies a été multiplié à travers l Esprit de Christ travaillant pour faire vivre le royaume de guérison de Dieu, la plénitude et les relations équitables... nous avons pris leurs manteaux et nous poursuivons leur œuvre. La mission mondiale a quatre objectifs missionnaires. Les quatre objectifs résument les responsabilités de la mission mondiale tels que précisés dans le Règlement de l Église Méthodiste Unie et dans les programmes spécifiques définis par la Conférence générale. Ces objectifs sont les suivants: Objectif 1: Faire des disciples de Jésus-Christ Objectif 2: Renforcer, développer et renouveler les congrégations et communautés chrétiennes Objectif 3: Soulager la souffrance humaine Objectif 4: Rechercher la justice, la liberté et la paix A. Plan stratégique de la mission mondiale Au cours du quadriennat, la mission mondiale a élaboré un processus de planification stratégique. Le but de ce processus était de répondre à trois principales questions: 1. Que savons-nous de vrai à propos de la mission mondiale? 2. Que souhaitons-nous être vrai pour la mission mondiale dans l avenir? 3. Qu est ce qui doit être fait de bien afin que cela arrive? Comme résultat de ce processus, les directeurs de la mission mondiale ont pris trois principales mesures liées entreelles. Ces mesures concernaient le nombre de directeurs, les relations avec les Femmes de l Église Méthodiste Unie, et ont permis de créer une vision pour l avenir. Les directeurs ont décidé de réduire leur nombre de deuxtiers, de 92 à 32, tout en maintenant un bon équilibre entre les membres issus des États-Unis et ceux des conférences centrales. Une vieille préoccupation pour la diversité des membres, en terme de genre et de races, sera pris en compte. Le plan stratégique couvre les questions tels que les programmes et les opérations administratives, les principaux domaines de performance, et les déclarations théologiques et d intention formelles. Théologie de la Mission L Équipe de planification stratégique du Conseil a élaboré une déclaration théologique sur la mission qui oriente la participation de la mission mondiale dans la Missio Dei (mission de Dieu). La théologie de la mission a été élaborée comme fondement du travail de l organisation. Elle est la base de la vision et de l objectif de la mission. Elle définit le rôle de la mission mondiale dans la mission confessionnelle qui vise à faire des disciples de Jésus-Christ pour la transformation du monde. La puissance de la transformation appartient à Dieu, et la mission mondiale est en mission pour témoigner de ce que Dieu a fait et continue de faire, et pour apprendre à partir de ce que Dieu fait dans tous les endroits où les disciples se réunissent au nom de Jésus-Christ.

3 Ministères Globaux 1089 La mission de Dieu, de la réalisation au parachèvement La mission de Dieu régénère la vie de toutes les créatures et rachète toute la création en vue de l objectif recherchée de Dieu. Les Saintes Écritures témoignent de la mission qui commence avec Dieu, appartient à Dieu et sera accompli par Dieu à la fin des temps. L Esprit de Dieu, qui se mouvait au-dessus des eaux pour ordonner le chaos au moment de la création, et la Parole de Dieu, qui s est Incarnée en Jésus-Christ, entraînent l atteinte de la plénitude du plan de Dieu. La Vie désintéressée de Jésus le Christ au service des plus pauvres et défavorisés. En réponse à la Mission que Dieu Lui a confié, Jésus que nous, chrétiens, reconnaissons comme le Fils de Dieu, le serviteur oint de Dieu, et comme notre sauveur s est donné entièrement pour servir toute l humanité; il a mis totalement de côté tous ses privilèges divins, en se livrant aux jugements et aux risques liés aux limites des hommes. Par comparaison, Jésus s est identifié a toute l humanité et a vécu dans le respect scrupuleux de la volonté de Dieu. Il est devenu obéissant jusqu à la mort et a même subi l humiliation d une mise à mort publique. En ressuscitant Jésus des morts, le Seigneur a montré sa volonté et son pouvoir de réconcilier toute la création et de restaurer le monde dans son plan divin. L Église en tant que communauté de service en mission Le Saint-Esprit de Dieu a appelé l Église pour la mission. L Église est un signe de la présence de Dieu dans le monde et du plan de Dieu pour la création. En réponse à l appel de Dieu et sous la conduite du Saint-Esprit, femmes et hommes, jeunes et vieux, de toutes les nations, toutes les conditions, et toutes les races, et à tout moment et tout endroit s unissent comme le corps vivant de Christ pour témoigner de la présence de Dieu dans le monde. Cette communauté de foi aspire à vivre son potentiel de vie nouvelle dans le Christ parmi tous les êtres humains aujourd hui, tout en envisageant la plénitude du Règne de Dieu et le parachèvement de la mission de Dieu. L Église expérimente et s engage dans la Mission de Dieu en s investissant pour les autres, prête à traverser toutes les frontières pour lancer un appel en faveur d une véritable dignité humaine entre tous les peuples, en particulier parmi ceux considérés comme les moins privilégiés des enfants de Dieu, tout en faisant des disciples de Christ pour la transformation du monde. La Grâce en action partout Dans notre tradition Wesleyenne, nous reconnaissons la Grâce de Dieu placée dans nos cœurs et en action dans le monde avant toute action de notre part. En réponse, nous acceptons et proclamons la grâce qui nous met sur la bonne voie de l obéissance à la Parole qui s est incarnée en Jésus- Christ. Cette grâce nous appelle à la repentance, à une foi active et aux bonnes œuvres dans le Christ. La foi contribue à la perfection et à la l accomplissement de la grâce de Dieu, qui proclame et réalise les promesses du Seigneur, à savoir servir les personnes opprimées et exploités, restaurer la sainteté et l intégrité de la création de Dieu, et réconcilier la division dans les ménages de la foi et parmi les peuples et les nations de la terre, car toute la création gémit en attente de la rédemption. Les attentes des Wesleyens concernant «la perfection dans l amour» attirent les personnes rachetées dans des relations de plénitude appropriées, actives et transformant et l unité avec Dieu, tous les peuples et la création. La repentance et la foi déclenchent à la fois le salut personnel et la transformation sociale et cosmique. Témoins transformateurs L Église en Mission élève le nom de Jésus en pensée, en paroles et en actes, en proclamant Jésus-Christ comme «la Parole de Dieu qui s est faite chair» à travers sa vie incarnée, ses actes d amour et de service, la guérison et le renouveau. En représentant la révélation de Dieu en Christ, en paroles et en actes, l Église demeure fidèle au grand commandement qui nous prescrit d aimer Dieu de tout notre cœur, de tout notre âme et de toutes nos forces; et d aimer notre prochain comme nous même; et à la grande mission consistant à faire de toutes les nations des disciples. L Église, en tant que communauté de fidèles, s avance pleine d espoir vers la transformation du monde et en attendant le jour où la Mission de Dieu s accomplira. La présence préalable de Dieu, notre réponse actuelle La lumière de Dieu illumine tous les coins de la terre, et la Mission de Dieu s étend à toute la création. Il n existe aucun endroit sur terre où la grâce de Dieu ne s est jamais manifestée; mais il existe des endroits où Dieu en Christ s est pas reconnu, servi ou entendu. Étant donné que l image de Dieu est présente dans chaque être humain à travers le monde, le partenariat missionnaire consiste à rendre témoignage dans toutes les cultures, traditions, mécanismes politiques, structures économiques et langues. Les partenaires de la Mission de Dieu veulent écouter la voix de Dieu, découvrir les signes de l Esprit en mouvement à travers le monde aujourd hui, et avoir un témoignage des activités de Dieu, toucher le passé, le présent et le futur dans tous les contextes locaux. L activité surprenante de l Esprit L Esprit est toujours en mouvement pour faire avancer l Église vers un nouvel âge missionnaire. Grâce à l ouverture et à la gratitude, nous attendons d être conduits par l Esprit selon de nouvelles manières, étant donné que Dieu continue à accomplir son plan dans notre quotidien et d une nouvelle façon.

4 1090 DCA Edition en communication préalable OBJECTIF ET VISION Mission de l Église Méthodiste Unie Faire des disciples de Jésus-Christ pour la transformation du monde. Objectif de l Agence générale pour la mission mondiale Connecter l Église dans la mission Vision de l Agence générale pour la mission mondiale L Agence générale pour la mission mondiale équipe et transforme les personnes et les lieux en vue de l accomplissement de la Mission de Dieu à travers le monde. Valeurs organisationnelles Les valeurs suivantes ont été définies sur la base des contributions et des réactions des employés de l agence et du Conseil d administration. Valeurs organisationnelles de la mission mondiale Nous reconnaissons que les valeurs de l organisation s expriment à travers la manière dont nous entrons en relation les uns avec les autres, avec nos partenaires, nos interlocuteurs et les personnes que nous servons. Ainsi, nous avons formulé des valeurs importantes qui guident nos actions et forment la fondation de notre travail. Nous affirmons notre histoire, notre tradition et notre mission qui consiste à nous engager dans le ministère avec les populations pauvres, tout en servant Jésus-Christ en sa qualité de Seigneur et Sauveur du monde. Nous faisons nôtre l alliance d amour et de justice de Dieu et nous nous engageons dans le ministère avec les personnes et les groupes pauvres et marginalisées. Nous avons de devoir de générer des fruits dans notre travail et d être fidèles dans notre intendance des ressources qui nous ont été confiées. Nous nous respectons les uns les autres pour les dons et les talents que chacun de nous apporte dans nos ministères respectifs et dans nos rassemblements communs. Nous collaborons et développons la confiance avec nos partenaires missionnaires, les conférences annuelles, les églises locales et les communautés que nous servons. Nous abordons notre travail avec humilité et intégrité, en apprenant des personnes avec lesquelles nous sommes en mission. Nous pratiquons le leadership de service dans notre travail. Nouvelles relations proposées entre la mission mondiale et la Division des femmes La mission mondiale et l organisation Femmes méthodistes unies (UMW) ont pris la décision de se séparer sur le plan structurel tout en restant connectés dans la mission. Cette décision reflète l accent que la confession tient à mettre sur la nécessité d avoir des congrégations rénovées et vivantes et une bonne organisation de l église au 21ème siècle. La proposition de séparer les structures de gouvernance et les structures organisationnelle sera examinée lors de la Conférence générale 2012 et devrait prendre effet à compter du prochain quadriennat. Les dispositions de cette proposition sont les suivantes: Partenariat: Le personnel de la mission mondiale et de l UMW continueront à partager les informations à travers des tables rondes et des équipes trans-fonctionnelles, ce qui permettra de renforcer la collaboration dans la mission et le ministère. Conseil d administration: Cinq membres sur les 32 membres proposés pour le conseil d administration de la mission mondiale seront désignés par l UMW, et la mission mondiale nommera cinq membres dans le nouveau Groupe consultatif du programme de l UMW. Cette disposition permettra d avoir une synergie au niveau de la gouvernance pour soutenir la collaboration au niveau du personnel. Missionnaires: En tant qu agence d envoi de missionnaires de l Église Méthodiste Unie, la mission mondiale continuerait d apporter un soutien concernant la gestion des missionnaires régionaux de l UMW. Connectés par la mission: Les domaines de synergie entre les deux opérations pourraient être renforcés à travers des stratégies spécifiques développées au sein des organes susmentionnés. Le Church Center for United Nations (CCUN) appartenant à l UMW, continuerait de servir de lien entre la mission mondiale et les Nations unies et la communauté des ONG. Deux membres du personnel de la mission mondiale continueraient de siéger dans le comité de rédaction de l UMW, en mettant l accent sur les ressources relatives à l éducation missionnaire. Le Calendrier de prières de la mission annuelle continuerait à représenter l œuvre missionnaire de l ensemble de l Église. En outre, la mission mondiale aiderait à former et envoyer le personnel pour enseigner dans les Écoles de la Mission chrétienne. B. The Advance The Advance for Christ and His Church («The Advance») est l organe responsable de dons de l Église Méthodiste Unie, chargé de s assurer que 100% de chaque don sont utilisés pour sa mission ou son ministère prévu. Le travail de The Advance permet de satisfaire à la fois les besoins physiques et spirituels à travers une variété de partenariats noués de par le monde, pour atteindre des objectifs mutuels qui ont un impact durable

5 Ministères Globaux 1091 et qui changent les vies. Les dons reçus par The Advance représentent les dons «second-mile» contributions qui sont apportées après qu une congrégation ait satisfait à sa responsabilité «first-mile» qui consiste à soutenir les missions et ministères de l Église Méthodiste Unie à travers le Service mondial et d autres fonds répartis. Ce don «second-mile», audelà du versement réparti, est un signe externe de l amour intérieur pour Christ et l église. The Advance mène ses activités avec un niveau élevé de responsabilité, d intégrité et de transparence: L Agence générale pour la mission mondiale dispose d un système de responsabilité qui permet de s assurer que tous des dons faits à travers The Advance atteignent la mission ou le ministère prévu. L utilisation de virements bancaires permet d éliminer plusieurs risques liés à l envoi par la poste ou au transport de fonds pour les projets. Les dons peuvent être suivis par rapport à leur montant et leur date. La mission mondiale réalise des audits à travers un système d auditeurs régionaux et sous la supervision d un comité d audit indépendant afin de s assurer que les fonds sont utilisés de façon appropriée. Depuis 2009, The Advance exige l établissement d un rapport annuel pour chaque projet dans le but de renforcer la responsabilisation, d accroître la sensibilisation et de communiquer avec les partenaires du projet à travers le monde. Le 10 octobre 2010, la mission mondiale a, à travers The Advance, lancé l initiative 10-Fold, une rencontre des missions mondiales interactive en ligne qui a durée 10 jours. A travers le 10-Fold, plus de personnes issues de plus de 90 pays ont visité le site ont dialogué avec les dirigeants de la mission via des diffusions sur le Web, sont devenues des avocats des projets de la mission mondiale, ont encouragé les autres à apprendre d avantage sur les ministères, et ont apporté leur soutien à ces missions et projets hautement précieux. Un plan de 12 mois a permis de renforcer l engouement à travers la poursuite de la connexion des personnes en faveur de la mission et la transition vers l évènement 10-Fold qui sera organisé en C. Conférences missionnaires Les Conférences missionnaires représentent des possibilités missionnaires spéciales dans les régions qui ont un nombre de membres limité et ne disposent pas d assez de ressources, ont des besoins ministériels et de leadership spécifiques, et peuvent avoir des considérations régionales ou linguistiques stratégiques. La mission mondiale travaillent avec ces conférences en fournissant des conseils et de l assistance. Les conférences missionnaires sont organisées de la même manière que les conférences annuelles et sont sous la supervision de l épiscopat. Il existe trois conférences missionnaires: Oklahoma Indian, Red Bird, Alaska et Malawi. La Conférence missionnaire indienne d Oklahoma compte près de membres et 84 églises, certaines de ces congrégations étant vieilles de plus de 100 ans. L Oklahoma abrite la majorité des congrégations, toutefois la conférence possède une église à Dallas et trois églises et une confrérie au Kansas. La Conférence missionnaire de Red Bird est un ministère composé de familles appalachiens vivant dans la région houillère au sud-est du Kentucky. Les églises de la Conférence missionnaire de Red Bird œuvrent pour instruire et former les responsables locaux, et pour former les personnes à la vie de disciple chrétien. L Église et le personnel chargé de la sensibilisation sur le terrain travaillent de façon diligente avec les enfants à travers les camps et les groupes de jeunes. Ils proposent des études bibliques aux adultes et des activités fraternelles. Les écoles pastorales locales appalachiennes offrent des formations pour les prédicateurs de la région. La Conférence méthodiste unie de l Alaska est un groupe composé de 28 églises, deux institutions communautaires et deux camps qui vivent et œuvrent avec les habitants de l Alaska. La Mission se concentre sur les jeunes, les étudiants, l aumônerie militaire, les populations indigènes, la musique, la santé, l économie, l environnement, l aide humanitaire et les missions générales. Le 1er janvier 2009, l Église Méthodiste Unie du Malawi a célébré son statut de nouvelle Conférence missionnaire de l Église Méthodiste Unie. Elle a évolué, passant d une poignée d églises à une conférence prospère comptant 22 circuits et plus de 140 églises, reflétant ainsi la passion et l engagement de John Wesley à prêcher la bonne nouvelle à ceux qui se trouvent dans les zones rurales les plus défavorisées. D. Missions dévolues aux Conférences générales Le Programme spécial de stratégie globale pour l Amérique latine et les Caraïbes et le Programme spécial de Stratégie globale pour l Afrique: Le groupe de coordination de la stratégie globale pour l Amérique latine et les Caraïbes ont tenu des réunions à plusieurs occasions au cours du quadriennat, sous les auspices de l évêque Peter D. Weaver. Les représentants de toutes les agences générales du programme ont présenté des rapports sur les activités de leurs agences en Amérique latine et aux Caraïbes. Le Comité de direction du CIEMAL et le président connexionnel de l Église méthodiste des Caraïbes et des Amériques ont fourni des informations vitales. Les textes législatifs et les études confessionnelles ont fait l objet de débats sous la direction des évêques

6 1092 DCA Edition en communication préalable méthodistes unis participants et des représentants de MAR- CHA. Un programme commun et des orientations programmatiques pour l avenir ont été élaborés. La mission mondiale a apporté son appui au processus en termes d informations générales, de financement, de logistique, de liturgie et de traduction, ainsi que de diverses autres façons. Comme cela a été précisé dans une pétition de la Conférence générale 2008, la Stratégie globale pour le Programme spécial de l Afrique permet aux agences générales de travailler ensemble afin de trouver des solutions aux questions concernant l Afrique, sous la supervision et avec le soutien administratif de l Agence générale pour la mission mondiale. Le programme offre un forum à travers lequel les responsables discutent des questions liées aux conférences centrales en Afrique (par ex., la pauvreté, le VIH/SIDA, le renforcement de l enseignement théologique, etc.) pour partager les informations utiles, donner et recevoir des avis, prendre des mesures, le cas échéant, et rendre compte à l Église à travers l ensemble du Conseil des évêques. Cette stratégie vise à aider l EMU en Afrique à renforcer et étendre le témoignage et le ministère sur le continent à travers le resserrement des liens entre les conférences annuelles de l Afrique et celles de l Europe, des États-Unis et d autres conférences dans l optique de soutenir le témoignage et le service, en particulier dans la création de modèles efficaces de développement de l église. En engageant les responsables dans un important processus de prise de décision et à travers la présentation de propositions, ces besoins peuvent être présentés devant l Église avec un soutien plus large au nom de l église en Afrique. Une nouvelle orientation sera définie à partir des éléments à succès de l ancien programme de développement d églises d Afrique (qui a pris fin en 2006 après 10 années) afin de donner à la Stratégie globale relative au programme spécial de l Afrique la vitalité, le pouvoir de persuasion et le dynamisme émanant de l approche essentielle de l ancien programme. Le forum accordera une attention aux nombreuses questions clés nécessaires pour formuler un plan stratégique global pouvant servir de base à la collaboration dans les domaines tels que l enseignement théologique et supérieur, l apprentissage à distance, la santé mondiale, les publications et les prestations de pensions pour les pasteurs. La Conférence générale 2008 a chargé la mission mondiale de superviser plusieurs ministères qui ont été conçus intentionnellement pour des groupes spécifiques. Il s agit là d initiatives couvrant l ensemble de l Église et qui sont administrés par la mission mondiale. Les rapports complets sont présentés sous forme d addenda. Les traits saillants de leur travail sont les suivants: 1. Le SPSARV (Programme spéciale de l Église Méthodiste Unie pour la lutte contre l abus des substances et les violences y relatives), travaillant à travers le groupe de travail de son comité permanent et inter-agence, coordonne la réponse globale de la confession face aux problèmes de l alcoolisme, de l abus et la dépendance aux substances chimiques et les violences y relatives. C est une initiative de l église générale, administrée par la mission mondiale. Le SPSARV amène les membres du clergé, les employés laïcs et les professionnels de l église à être des intervenants informés et compatissants qui répondent aux besoins des personnes et des familles affectées par la maladie de la dépendance. Le SPSARV fournit des ressources aux congrégations, districts, conférences, institutions et partenaires œcuméniques à travers tout le réseau connexionnel des méthodistes unis. 2. Le Ministère avec les malentendants: L Église Méthodiste Unie en mission avec les sourds, les malentendants et les aveugles (DHM) travaille au niveaux local et mondial. A travers des dons et autres financements de Advance, des projets ont été soutenus au cours du quadriennat aux États-Unis (Texas, Arkansas, Virginie, Baltimore-Washington, Maryland et Pennsylvanie) et dans le monde (Corée du Sud, Honduras, Haïti, Mexique, Sri Lanka, et Inde). Des financements ont été prévus pour les colonies de vacances réservées aux étudiants sourds, pour les camps réservés aux sourds-aveugles et pour les personnes souhaitant s engager dans le ministère à travers la certification et la formation en secourisme. Le comité a commencé à travailler avec la Division des personnes âgées et le Groupe de travail sur le ministère des personnes handicapées. La priorité a été accordée au secours à Haïti, et des contacts ont été pris avec la communauté des malentendants à Port-au-Prince. 3. La Pacific-Islander Ministry Study a exploré les voies et moyens pour autonomiser les méthodistes unis des Îles du Pacifique afin de leur permettre de participer pleinement à la vie de l EMU et d être des agents de l amour et du service chrétiens au sein de la communauté mondiale; permettre aux méthodistes unis des Îles du Pacifique de vivre leur foi dans leurs nouveaux environnements, d associer leurs dons provenant de leurs îles d origine avec les ressources appropriées dans leur nouveau cadre de vie; rejoindre tous les membres de l EMU afin d apporter divers dons sur la table; et affirmer l héritage commun du peuple des Îles Pacifiques. 4. Le Plan national pour le ministère hispanique/latino travaille dans quatre domaines du ministère pour remplir sa mission : développement de nouvelles congrégations, ministère de l immigration et autres problèmes sociaux importants, conférence annuelle et stratégie des églises locales et formation au leadership. La Stratégie des conférences à huit priorités

7 Ministères Globaux est l objectif visé du Plan national pour le ministère hispanique/latino concernant les ressources dans les régions ayant le plus grand nombre populations hispaniques/latinos et des nombres épars de membres du clergé, d églises et de ressources hispaniques/latinos. 5. Le Plan national pour les ministères coréens-américains renforce les ministères coréens-américains à l intérieur et à l extérieur de l église en administrant les fonds dans le but d élaborer et soutenir les projets. Le Plan national pour les ministères coréens-américains a été créé par la Conférence générale méthodiste unie de 2000 dans le but de renforcer les ministères coréens à l intérieur et hors de l église. 6. Le Plan linguistique pour les ministères asiatiques américains traite des problèmes du ministère des américains asiatiques dans quatre domaines: développement des ressources, renforcement des capacités des responsables, développement des congrégations et développement communautaire. Ce dernier quadriennat a vu le développement d une initiative visant à rassembler les jeunes adultes américains asiatiques de tous les sous-groupes asiatiques pour l adoration, le catéchisme et la communion. II. QUATRE DOMAINES DE FOCALISATION La mission mondiale a une longue expérience dans le travail concernant les quatre domaines de focalisation définis pour les agences mondiales au cours du quadriennat par la Table connexionnelle et le Conseil des évêques: former les responsables chrétiens, créer de nouveaux endroits pour de nouvelles personnes, s engager dans le ministère avec les pauvres et répondre aux besoins de santé du monde. Par conséquent, ces domaines de focalisation constituent un volet essentiel du rapport. A. Former des responsables chrétiens dignes de ce nom pour l Église et le monde La mission mondiale forme des responsables pour l église et renforce leurs capacités afin qu ils puissent établir une église croissante et vivante à travers le monde. Les études missionnaires, les écoles de la mission chrétienne et les programmes de formation aux États-Unis et à l étranger élargissent la sensibilisation et l accessibilité pour la formation de responsables à travers la connexion des méthodistes unis. Des programmes pratiques tels que les stages et les programmes de volontariat donnent l occasion d acquérir de l expérience dans la pratique du ministère. 1. Jeunes adultes missionnaires La mission mondiale a l intention d accroître le nombre de jeunes adultes missionnaires et les opportunités pouvant leur permettre de servir comme des missionnaires et dans le domaine missionnaire, en travaillant en partenariat avec les agences et les centres missionnaires, au niveau international et aux États-Unis. L année 2011 marque le 60ème anniversaire du programme «US-2». Ce canal de service à présent vénérable a enrichi la vie de milliers de jeunes hommes et femmes. À travers leur témoignage, il a permis de toucher un nombre inestimable de jeunes et adultes. Enthousiasme croissant pour le témoignage et le service parmi les jeunes et les jeunes adultes. La mission mondiale jouit d une grande expérience en ce qui concerne la formation des jeunes adultes à la mission grâce à un vaste réseau de contacts pour le recrutement de participants et les placements. Ces responsables travaillent dans les communautés qui sont confrontées aux problèmes tels que la pauvreté, la violence, la toxicomanie, le racisme, les violations des droits de l homme, l immigration, les problèmes de santé, la santé de l enfant, la justice environnementale et la justice pénale. Les programmes de jeunes adultes missionnaires contribuent énormément à la formation de responsables chrétiens éthiques et prophétiques. Ces jeunes reçoivent les fondamentaux de la mission dans un monde en proie aux injustices et dans le besoin; ils sont encouragés à engager la réflexion théologique de façon disciplinée; et ils sont outillés pour répondre à l appel de Dieu consistant à donner leurs vies pour les autres. Les jeunes et les jeunes adultes ne sont pas juste l espoir des églises pour l avenir; ils servent à travers la mission mondiale comme des responsables des églises et des ministères aujourd hui. Grâce à l énergie, la vision, l enthousiasme et la foi profonde qui les animent, les jeunes et jeunes adultes informent et transforment la direction de l Église Méthodiste Unie, en faisant la différence de manière positive dans le monde. 2. Formation de responsables Environ 225 étudiants issus de 50 pays ont bénéficié chaque année au cours de ce quadriennat de bourses de formation de responsables grâce à la mission mondiale. Le montant de l investissement était supérieur à 5 millions de dollars. Ces opportunités d apprentissage ont permis à ces hommes et femmes de connaître le rôle d un responsable dans l église et les communautés, tout en apportant au monde entier le message d espoir de Jésus. Ils poursuivent des études dans le cadre de programmes universitaires et diplômants à travers le monde. Chaque année, de nouveau étudiants sont formés; par exemple, en , 51 nouveaux étudiants et 173 anciens ont été formés. Un nombre significatif d étudiants sont des boursiers de la communion mondiale (World Communion Scholars), anciens boursiers de la croisade (Crusade Scholars), parrainés à travers le programme boursiers d offrande de la communion mondiale (World Communion Offering Scholars) dans les églises méthodistes unies. Ce programme aide des personnes issues des minorité raciales/ethniques au niveau internationale et aux États-Unis à obtenir la maîtrise ou le doctorat dans une

8 1094 DCA Edition en communication préalable vaste gamme de domaines, notamment la médecine, l éducation, le droit et la théologie. Tous ces domaines d études doivent répondre d une manière ou d une autre à l un des quatre domaines de focalisation : lutte contre la pauvreté, santé dans le monde, formation de responsables chrétiens et création de nouvelles congrégations. Les autres bourses sont offertes par des fonds de dotation. Au cours de l année académique , 69 des étudiants internationaux provenaient de l Afrique, 32 de l Asie, 16 de l Europe/Eurasie, et 66 de l Amérique latine et des Caraïbes, notamment 12 d Haïti. Sur les étudiants de minorité raciale/ethniques issue des États-Unis, 21 étaient des Africains Américains, 10 des Asiatiques américains, et 10 Hispaniques/Latinos une véritable paroisse d universitaires. 3. Recrutement de missionnaires et nouvelles catégories Grâce à un nouveau personnel et à l engouement renouvelé pour la mission, une campagne a été organisée afin de promouvoir, d orienter et d inviter les personnes à répondre à l appel à servir comme missionnaires de l Église Méthodiste Unie à travers la mission mondiale. En mi-2011, le nombre de missionnaires de soutien permanents a été estimé à 220. En outre, 49 employés de l église et des communautés œuvrent pour l amélioration des conditions de vie des pauvres et des personnes désavantagées dans les zones rurales et urbaines à travers les États-Unis. Plus 20 missionnaires offrent leur service dans le cadre du Programme national pour les ministères hispaniques et latinos. Il existe plusieurs catégories de services de personnes qui œuvrent pour la mission et de missionnaires qui vont au-delà des catégories susmentionnées. Sont inclus des partenariats avec des conférences centrales, des églises autonomes et des plateformes missionnaires, et des subventions à eux accordées, en vue d apporter du soutien selon les contextes spécifiques. Il s agit de 370 nationaux en mission (anciennement connus sous le nom de «Personnes en mission»). 4. Assemblée 2010: Foi Espérance Amour en action L organisation Femmes méthodistes unies se réunit tous les quatre ans pour célébrer, soutenir, apprendre et retourner dans leurs communautés mieux équipées pour la mission. Des dizaines de milliers de femmes se retrouvent dans ce cadre depuis 1942 dans le but commun de rester à l avant garde du travail fait aux niveaux local et mondial, de façon systémique et dans de cadre d œuvres caritatives, pour améliorer et soutenir les vies des femmes, des enfants et des jeunes. Le thème de l Assemblée de 2010 était Foi Espérance Amour en action et la réunion s est déroulée à St. Louis, Missouri, du 30 avril au 2 mai. Avec plus de participants, des offices religieux, une journée de service Ubuntu, un atelier de partage d expériences et une action de l assemblée sont les activités qui ont été organisées. 5. Programmes pour les diaconesses/missionnaires à domicile Le Bureau des diaconesses et des missionnaires à domicile de la Division des femmes existe pour les laïcs dans l Église Méthodiste Unie qui ressentent l appel de Dieu à une vocation à plein temps au service des personnes marginalisées et dans le besoin à travers le monde d aujourd hui. Les diaconesses, qui sont des laïques, et des missionnaires à domicile, qui sont des laïcs, issus d une communauté d alliance qui est ancrée dans les Écritures, informée par l histoire, stimulée par la mission, œcuménique dans la portée, et mondiale dans la sensibilisation. Cette communauté de laïcs a répondu à l appel de Dieu dans sa vie et a été chargée par l Église Méthodiste Unie de maintenir des relations tout au long de la vie avec les ministères d amour, de justice et d amour à plein temps. 6. Écoles de la mission chrétienne et séminaires nationaux Les écoles de la mission chrétienne ont commencé en mi par la Woman s Home Missionary Society. Chaque année, plus de personnes participent aux Écoles de la mission chrétienne. Elles ont lieu dans chaque conférence méthodiste unie et sont organisées par les responsables de l organisation Femmes méthodistes unies. Les écoles de la mission chrétienne donnent l occasion d étudier les questions courantes qui ont un impact sur la société, en s appuyant sur les thèmes missionnaires récents. Chaque école propose des cours sur un thème couvrant la croissance spirituelles, l étude géographique et une question sociale. Aux écoles de la mission chrétienne, les participants ont l occasion d améliorer leur compréhension de la mission de l église dans le contexte du monde actuel. Les études accordent une attention particulière aux responsabilités des femmes dans l accomplissement de l activité missionnaire de l église. Les activités organisées par les écoles comprennent l adoration, les groupes d intérêt autour des problèmes actuels, la formation des responsables et les évènements communautaires. Le séminaire national de l organisation Femmes méthodistes unies est un évènement d éducation en justice sociale et de formation de responsables pour les membres de Femmes méthodistes unies à travers le pays. C est l occasion de se pencher sur les réalités courantes du monde et de dialoguer sur la manière de répondre en tant que croyants. B. Création de nouvelles congrégations et renouvellement de celles existantes La mission mondiale a développé des partenariats au cours du quadriennat pour planifier la création de 400 nouvelles églises et communautés religieuses hors des États-Unis, principalement à travers des initiatives en Afrique, en Asie, en Amérique centrale et en Europe de l Est. Des efforts supplémentaires déployés par la mission mondiale pour le développement des congrégations incluent le renforcement des congrégations ethniques et raciales aux États-Unis, le par-

9 Ministères Globaux 1095 rainage des académies pour la croissance de l église en Afrique, la création de partenariats entre les congrégations aux États-Unis et celles dans d autres pays, et l envoi des missionnaires qui assistent les responsables indigènes pour la création et la gestion des nouvelles églises. 1. Initiatives missionnaires De nouvelles églises sont en cours de création dans de nouveaux endroits grâce aux initiatives missionnaires de la mission mondiale dans les lieux suivants: Cambodge, Cameroun, Asie centrale (Kazakhstan, Kirghizstan, et Ouzbékistan), Honduras, Lettonie, Lituanie, Malawi, Mongolie, Népal, Russie, Sénégal, et Asie du Sud (Laos, Thaïlande, Vietnam). Elles constituent un moyen de mener une mission biblique et disciplinaire solide pour faire de toutes les nations des disciples, en liant les communautés chrétiennes à travers un réseau connexionnel. Plus de 300 nouvelles églises ont été implantées depuis 2009, ce qui signifie que l objectif ambitieux de créer plus de 400 nouvelles églises hors des États-Unis sera dépassé d ici fin Éventuellement, certaines de ces congrégations formeraient des conférences annuelles ou centrales de l Église Méthodiste Unie, ou choisiraient de créer des communions méthodistes autonomes. Voici quelques exemples de ministères qui se déroulent dans les initiatives missionnaires: a. Asie du Sud-Est: L initiative missionnaire au Cambodge représente une méthodologie missionnaire unique, étant donné que cinq communions méthodistes différentes ont développé la mission ensemble: l Église Méthodiste Unie des États-Unis, à travers la mission mondiale, l Église Méthodiste Unie de Suisse et de France, l Église méthodiste de Singapore, la Fédération mondiale des églises méthodistes chinoises, et l Église méthodiste coréenne. La coopération internationale entre les méthodistes a permis de construire des écoles, des églises et des ministères communautaires. Depuis 1989, lorsque l initiative a démarré avec trois églises méthodistes, la communauté du Cambodge a grandi et compte 150 congrégations servies par plus de 20 missionnaires méthodistes unis, 10 diacres ordonnés et 100 responsables laïcs. D ici 2016, les méthodistes du Cambodge ont l intention de se constituer en église méthodiste autonome. Depuis 2002, plus de 200 églises méthodistes unies ont été créées et comptent plus de participants dans 39 provinces du Vietnam. En basant le modèle de création des églises sur les réunions de classe de John Wesley, de petits groupes se rencontrent chaque semaine pour renforcer la vie en communauté, adorer Dieu, étudier la bible et évangéliser. A la réunion annuelle de 2011, 284 responsables de groupes formés ont été reconnus et le premier groupe composé de 12 pasteurs missionnaires a été ordonné. La première activité missionnaire nationale a été élaborée et organisée en trois volets : création de nouvelles églises, Wesley Theological College à Ho Chi Minh Ville, et œuvre missionnaire au Laos. La mission travaille en vue d une reconnaissance officielle par le gouvernement vietnamien. Il est prévu que d ici 2012, la constitution et les statuts seront approuvés et que les élections des responsables commenceront. En 2010, la mission mondiale a inauguré le Mission Center à Ho Chi Minh Ville. b. Afrique: L Église Méthodiste Unie au Malawi, a démarré sa campagne d évangélisation de l EMU du Zimbabwe. Six pasteurs Malawites, formés aux écoles zimbabwéennes, ont démarré la création de 12 circuits méthodistes au Malawi en Aujourd hui, l église s est agrandie et compte 22 circuits, 150 congrégations et membres. La proposition d approbation de cette église en tant que conférence annuelle lors de la Conférence générale de 2012 est en cours d examen. Les 30 communautés de foi vivantes de l initiative missionnaire du Cameroun ont invité l évêque Benjamin Boni de la Côte d Ivoire, pour célébrer l ordination de ses neuf premiers pasteurs méthodistes dont une femme. Les méthodistes unis du Cameroun ont financé des cliniques ophtalmologiques, à travers la fourniture gracieuse de lunettes médicales à patients. En 2010, l église a formé 14 équipes de cinq personnes chacune dans les ministères de la santé, soit 70 nouveaux agents de santé au total. Les équipes de santé facilite les programmes de prise en charge et œuvre pour la sensibilisation et la prévention du paludisme et du VIH/SIDA à travers l éducation. c. Amérique latine: L initiative missionnaire du Honduras a démarré en Aujourd hui, La Iglesia Metodista de Honduras, une communauté d hommes, de femmes et d enfants à la recherche de Christ à travers le Honduras, a créé 12 congrégations qui sont en cours de croissance. L église a pour ambition de servir sa communauté en lui apportant du pain, de l eau et des soins de santé à travers son programme de santé communautaire. d. Europe de l Est et Eurasie: L Église Méthodiste Unie de Lettonie compte 13 églises organisées (11 Lettones, 2 Russes). Deux de ses principaux programmes missionnaires sont le Wesley Camp, une retraite organisée sur une superficie de plus de 12 hectares sur la plage de la Mer Baltique; et le Hope Center, qui sert d abri aux personnes sans domicile et aux filles précocement enceintes. Le méthodisme est arrivé pour la première fois en Lettonie en début 1921; il a ensuite connu une croissance rapide pour atteindre 20 congrégations; et en 1925, il a envoyé son premier missionnaire en Inde. La Deuxième Guerre mondiale et la période soviétique ont réduit l église presqu à néant jusqu à ce que la Lettonie regagne son indépendance en 1992.

10 1096 DCA Edition en communication préalable L initiative russe, qui comprend la Russie, l Ukraine, la Moldavie et le Bélarus, a commencé en hiver C est l initiative la plus ancienne et la plus mature, avec environ 125 congrégations dirigées par des pasteurs indigènes, un séminaire théologique à Moscou et une génération de jeunes adultes formés au sein de l église. Aujourd hui, cette église a formé l Église méthodiste unie d Eurasie qui comprend également des congrégations au Kazakhstan, au Kirghizstan et en Ouzbékistan. L EMU de l Eurasie a élaboré une feuille de route pour devenir autonome d ici In Mission Together (ensemble en mission) et le 400 Fund Les initiatives missionnaires de l Agence générale pour la mission mondiale inspire une réponse passionnée provenant des églises, des conférences et des missionnaires volontaires au niveau local. L appel de la grande mission (Mathieu 28:18-20) a amené de nombreuses personnes à contribuer généreusement en vue de créer de nouvelles églises et ministères de proximité à travers une connexion croissante des églises méthodistes unies. Un réseau vital d églises méthodistes unies aux États- Unis et dans certains pays européens a permis de nouer des partenariats avec plusieurs initiatives missionnaires à travers le programme In Mission Together. Une équipe de coordinateurs organise des consultations périodiques et des activités de formation auxquelles participent des sympathisants et des membres des initiatives missionnaires. Le programme 400 Fund a été lancé en 2008 avec une contribution initiale de dollars (1 000 dollars pour chaque nouvelle congrégation) faite par Mary Watson, femme d affaires basée à Atlanta. Des donateurs supplémentaires contribuent au fonds depuis 2008, ce qui a également permis d organiser des formations destinées aux laïcs dans le cadre de l initiative missionnaire. La responsabilisation des laïcs s est révélée être une méthode efficace pour la création des communautés religieuses. Le programme «In Mission Together» met l accent sur la nécessité d adopter une approche de partenariat ouverte et équilibrée une approche qui respecte et utilise les dons de tous les participants et trouve des solutions au problème de dépendance. En exigeant un «50/50 Partner Church Covenant,» (alliance d églises partenaires à 50/50) la mission mondiale encourage la mutualité et la responsabilité entre les partenaires. INITIATIVES MISSIONAIRES C. S engager dans le ministère avec les pauvres Le concept de ministère avec les pauvres remonte très loin dans l histoire de l église comme un engagement prioritaire de John Wesley. L accent est mis sur le terme «avec,»; donc, il ne s agit pas du ministère «au profit» ou «pour» les pauvres. Cette approche intègre la participation de toutes les personnes dans la vie de la foi en Jésus-Christ et engage les personnes marginalisées dans l élaboration de stratégies visant à réduire la pauvreté. La mission mondiale travaille afin d éliminer les causes de la pauvreté à travers la sensibilisation et l action au niveau politique et économique. Ce travail commence par l écoute et l inclusion des personnes touchées par la pauvreté en tant que membres de valeur dans notre communauté mondiale.

11 Ministères Globaux Réponse à la pauvreté La mission mondiale et divers partenaires ont été choisis pour démarrer un travail de fond sur six modèles de réponse à la pauvreté en Afrique, en Asie, en Amérique latine et aux États-Unis. Ces projets sont actuellement à différentes phases d exécution. a. Move the Mountains Circles ( Cercles déplacer les montagnes ): Un certain nombre de conférences annuelles, y compris la Conférence de Caroline du Nord-Ouest et des églises méthodistes unies locales ont lancé les sites Move the Mountain Circles. Les sites Circles travaillent au niveau local afin de permettre aux familles à faible revenu d améliorer leurs situations à travers la participation à un modèle communautaire. Ces sites offrent des formations distinctes pour les familles à faible revenu et pour les alliés de la communauté afin de bâtir des ponts de capitaux sociaux durables. Dans une initiative communautaire visant à assurer leur succès, les familles sont mises en relation avec au moins deux alliés qui apportent leur soutien non financier, tout en fournissant des outils en vue de rompre le cycle de la pauvreté. La mission mondiale a accordé des subventions aux sites Move the Mountains Circles, y compris une subvention pour le financement de la formation des dix méthodistes unies qui sont actuellement des formateurs certifiés des sites Circles et qui sont disponibles pour soutenir les conférences et les églises annuelles qui souhaitent lancer un site Move the Mountain Circles dans leur localité. En outre, la mission mondiale a parrainé un missionnaire chargé de travailler avec le programme Circles à Wadesboro, Caroline du Nord. b. Kamina, République démocratique du Congo (RD Congo): Le ministère de Kamina en RD du Congo utilise un modèle de développement intégré de l œuvre missionnaire pour obtenir des résultats durables. Cette approche lie de façon stratégique les programmes de l UMCOR (Œuvre générale d entraide de l EMU) pour la santé, l agriculture et la nutrition, et l eau et les installations sanitaires, avec les programmes des ONG, afin d identifier les agents de santé communautaires à travers le projet de bénévolat communautaire du Centre de santé de Kamina. Le volet agriculture comprend la formation de 30 agents de santé communautaires ou de membres de familles sur les pratiques de culture intégrée et de gestion des ennemis des plantes. Les personnes formées se sont également organisées afin de démarrer une exploitation agricole collective. Elles sont formées aux bonnes pratiques agricoles et apprennent davantage sur les cultures maraîchères en saison sèche. En outre, les personnes formées seront édifiées sur les avantages de la culture du soja et du moringa dans le but d améliorer l alimentation. Enfin, les agents de santé communautaires seront formés sur les systèmes de filtration de l eau à usage domestique pouvant être fabriquées sur place et vendues aux populations locales. Des volontaires animeront des formations sur l utilisation et l importance de l eau potable. Des citernes seront également installées ou des puits d eau seront creusés. Les objectifs du programme pluriannuel intégré comprennent : le renforcement de la sécurité alimentaire et de la nutrition à travers des techniques agricoles viables; une meilleure santé à travers des systèmes d approvisionnement en eau et des installations sanitaires appropriées; et l amélioration de la nutrition, des moyens de subsistance et de la santé des familles et des communautés avec lesquelles ils travaillent. c. Philippines, Région de Laiban: Travailler avec les populations locales de Dumagat aux Philippines signifie comprendre les problèmes auxquels elles sont confrontées. Les enfants de Dumagat parcourent de longues distances sur les chemins à travers les flancs de montagne escarpés pour se rendre dans des écoles qui pourraient avoir ou pas des livres, des fournitures ou des enseignants qualifiés. Dans certains villages, les malades sont transportés le long de la rivière via une chambre à air afin de rejoindre la route qui mène à la clinique la plus proche. Pendant environ 30 ans, l annonce de la construction d un barrage qui entraînerait l inondation et le déplacement de plusieurs villages de Dumagat a fait oublié la nécessité de prendre des mesures afin d améliorer leurs conditions de vie. Les populations de Dumagat et le Harris Memorial College, une université méthodiste au Philippines, ont noué un partenariat avec la mission mondiale, y compris l UMCOR, afin d élaborer un programme global qui intègre des projets liées à l éducation, à l agriculture durable, à la santé communautaire et aux moyens de subsistance. Le Harris Memorial a travaillé en collaboration avec les populations de Dumagat pendant un certain nombre d années et a bâti des relations de confiance avec ces populations à travers son programme communautaire dirigé par la diaconesse Angie Broncano. L un des premiers projets à mettre en œuvre concernera l amélioration de l accès des enfants de Dumagat à l éducation. En collaboration avec le ministère de l éducation, un système d apprentissage alternatif est en cours d application dans cette région. Certains membres des villages de Dumagat seront formés comme enseignants locaux. Un meilleur accès à l éducation constituera pour les populations de Dumagat une première étape pour améliorer leurs conditions et redonner à leurs communautés espoir en l avenir. d. Honduras, Projet Mariposa à Talanga: Ce projet relativement nouveau s étendra et intègrera les ministères locaux existants. Un partenariat avec la Mission méthodiste unie du Honduras, ce projet a pour objectif d autonomiser les mères seules à travers l éducation; la formation professionnelle et commerciale; les services de santé; et le développement culturel, communautaire et économique. La communauté locale

12 1098 DCA Edition en communication préalable exécutera ce projet avec le soutien du personnel de la mission et l assistance des institutions gouvernementales en place. Les membres de l église s impliqueront à fond dans le projet Mariposa sous la supervision de la mission. e. Le ministère avec les Roms ( Tsiganes ): L évêque Patrick Streiff a déterminé le ministère avec les Roms comme l objectif prioritaire du ministère avec les pauvres dans la Conférence centrale du Centre et du Sud de l Europe. La mission mondiale a participé à une réunion de concertation de deux jours à Budapest en février 2011, organisée et dirigée par l évêque et ses collaborateurs, entre l Église Méthodiste Unie et les pasteurs et responsables de districts provenant de la Hongrie, de la Slovakie, de la Bulgarie, de la Serbie, de la Macédoine et de la République tchèque. Ont également pris part à cette réunion, des responsables gouvernementaux, des universitaires et des ONG qui sont engagés aux côtés des Roms. Juste avant la concertation, la mission mondiale et la connexion ont été accompagnées par les collaborateurs de l évêque et les membres du clergé de l église méthodiste locale pour une visite de trois jours dans les églises et les communautés roms à l Est de la Slovaquie et la Hongrie. L évêque et son équipe discutent actuellement avec la mission mondiale sur les prochaines étapes dans le cadre de l élaboration d une initiative de collaboration concernant le ministère avec les pauvres, notamment avec la communauté des Roms. L éducation et la formation des Roms indigènes pourrait être la nouvelle priorité de ce nouveau projet pilote. f. Immigration et migration mondiale: En tirant parti de l œuvre du Groupe de travail de la mission mondiale sur l Immigration et du Groupe de travail de l Église Méthodiste Unie sur l Immigration, qui est présidé par l évêque Minera Carcaño, la mission mondiale soutient les églises locales et d autres groupes aux États-Unis, qui travaillent afin de comprendre et contrer l impact économique, familial et sur les droits de l homme des politiques d immigration en vigueur aux États-Unis qui découle de, et contribue aux conditions de pauvreté et de souffrance humaine. La mission mondiale examine comment une vaste gamme de programmes existants dans l agence s appliquent à l immigration mondiale; analyse les problèmes d immigration aux États-Unis dans un contexte mondial; et évalue les causes profondes de la migration. Des subventions provenant du Programme de justice réparatrice de la mission mondiale (Global Ministries Restorative Justice Program) sont utilisées pour soutenir les organisations partenaires qui souhaitent impliquer l Église Méthodiste Unie dans la recherche de solutions aux problèmes de justice réparatrice liés à la détention et à la déportation. 2. Campagne With* (Avec) En janvier 2011, un ensemble de principes directeurs et de fondations sur le ministère des pauvres de l Église Méthodiste Unie (Guiding Principles and Foundations on Ministry with the Poor) ont été publiés, après plusieurs mois de dialogue et de travail avec un groupe de travail inter-agence. Dirigé par la mission mondiale, chacune des 13 agences générales a participé activement à ce projet, notamment au niveau exécutif le plus élevé. Cette initiative a débouché sur la campagne With*. Développé en partenariat avec le groupe de travail sur le Ministère avec les pauvres, un nouveau site Web, ministrywith.org, propose des ressources multimédias téléchargeables, notamment des fiches de renseignements, des vidéos et des podcasts. Les ressources concernant le culte et l étude biblique ont été conçues pour inspirer, faire réfléchir et mobiliser les contributions musicales, les réflexions sur la Bible, les questions de débat et les prières. La Journée Ubuntu de la trousse d outils de service, initialement organisée par la Division des femmes, est un outil convivial et efficace pour la formation à la sensibilisation avec les volontaires. En plus d être un portail d accès aux informations, aux meilleures pratiques et ressources, le site Web With* encourage les connexions et la mobilisation. Il donne une impulsion et mobilise les gens afin qu ils soient des disciples actifs en développant les ministères communautaires et en renforçant les ministères existants à travers de nouveaux partenariats. Les opportunités de bénévolat et de plaidoyer, les vidéos chrétiennes, les demandes de prière et les évènements futurs sont partagés de manière à encourager la création de communautés et la conversation. Les réflexions sur la mission et le ministère avec les pauvres sont affichées par les responsables de l église, et les lecteurs sont invités à participer au débat en ajoutant leurs commentaires et en proposant des ressources. 3. Programme Ubuntu Explorer Journeys Ubuntu est un mot africain et un proverbe qui signifie «Je suis parce que tu es.» Les programmes Ubuntu Explorer Journeys sont des opportunités de service missionnaire à court terme pour les membres de l organisation Femmes méthodistes unies, qui permettent d entrer en relation avec le monde à travers des partenaires missionnaires, de trouver des solutions aux problèmes sociaux et de découvrir de nouvelles méthodes de travailler ensemble, en s entraidant et en grandissant spirituellement. Les participants au programme Ubuntu accroissent leurs connaissances des problèmes qui ont un impact sur le monde et sur leur communauté à travers l apprentissage mutuel avec les femmes issues d autres cultures. Chaque programme Ubuntu est une manière pour les femmes de savoir la destination des dons que l organisation Femmes méthodistes unies fait à la mission mondiale. Des dons qui soutiennent plus de 200 programmes dans 75 pays. Les programmes Ubuntu Journeys se sont déroulés au Zimbabwe, au Cambodge, à Hong Kong/Chine, en Côte d Ivoire, et en Bolivie, entre autres pays. 4. Institutions missionnaires nationales Les membres de l organisation Femmes méthodistes unies participent à la mission tous les jours à travers la prière,

13 Ministères Globaux 1099 le bénévolat et les dons (Mission Giving). Leur foi et espoir les amènent à mener des actions au nom des femmes, des enfants et des jeunes des communautés locales et avec eux à travers l œuvre des institutions missionnaires nationales. Environ 100 institutions missionnaires nationales aux États- Unis, soutenues par les dons de l organisation Femmes méthodistes unies, forment des femmes, prennent en charge les enfants, éduquent et forment les jeunes, servent les personnes abandonnées, sensibilisent sur les questions de justice sociale, créent des opportunités économiques et transforment les cadres de vie. Les institutions missionnaires nationales comprennent les centres communautaires, les écoles, les universités, les centres de santé et les résidences de femmes qui proposent une variété de services. D. Améliorer la santé dans le monde 1. Programme de santé UMCOR Health Le programme de santé UMCOR Health participe à des initiatives de renforcement des capacités dans les universités et les hôpitaux en Afrique. Au cours du quadriennat, ce programme a créé une filière de formation de techniciens de laboratoire médical à l Université africaine, Zimbabwe, et a noué un partenariat avec le Dental Care to the World afin de démarrer un programme de formation d infirmiers dentaires à l hôpital de Ganta au Liberia. En Amérique latine, le programme UMCOR Health a créé une clinique en s inspirant du projet African Hospital Revitalization (redynamisation des hôpitaux africains). Il a financé la construction, l équipement et l administration du Poste sanitaire Clinton Rabb à Brisas del Mar, Colombie, sur une période de trois ans. La mission mondiale a également financé la construction de la clinique et d une résidence modeste pour le personnel médical. La clinique dessert environ personnes, qui autrement auraient parcouru 14 miles sur une route en mauvais état pour obtenir les soins de santé de routine et d urgence. Cette région enclavée a connu des années d instabilité du fait de bandes paramilitaires. FONDS MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA La Conférence générale 2004 a créé et la Conférence générale 2008 a continué l établissement du Fonds de lutte contre le Sida de l Église Méthodiste Unie (UMGAF) pour soutenir les programmes visant à assurer la sensibilisation, la prévention, le traitement et les services de prise en charge du VIH/SIDA aux États-Unis et à travers le monde. Un Comité UMGAF a été créé pour coordonner la promotion, l utilisation, la supervision et la distribution des fonds. En mi-2011, plus de 3 millions de dollars ont été mobilisés, et des subventions ont été distribuées à 185 projets dans 37 pays. Le programme UMCOR Health reçoit et examine les demandes et recommande les bénéficiaires au comité exécutif de l UMGAF. Le programme effectue ensuite le suivi et l évaluation des projets financés à travers des rapports d évaluation et des descentes sur le terrain. En octobre 2010, le fonds a lancé une nouvelle campagne, 20/20: Envisager un monde débarrassé du SIDA, afin d encourager des dons de 20 dollars ou plus pour faire une différence remarquable dans les vies des personnes affectées par le VIH/SIDA. Une conférence annuelle peut utiliser 25 pour cent des fonds mobilisés en son sein pour financer des projets de lutte contre le SIDA sélectionnés aux niveaux local et mondial. PROGRAMME IMAGINE NO MALARIA Le programme Imagine No Malaria (INM), représente une intersection des domaines de focalisation Initiative de santé mondiale de l EMU et le Ministère avec les pauvres. L objectif du programme INM est double: mobiliser des fonds afin de lutter contre le paludisme et d autres maladies en Afrique d ici 2015 ce qui reflète les domaines prioritaires soulignés dans les Objectifs du millénaire pour le développement fixés par les Nations unies et renforcer les capacités et la base des ressources des systèmes de santé des méthodistes en Afrique. L UMCOR dirige le programme INM en Afrique, en collaboration avec les conférences centrales de l EMU afin de créer des conseils de la santé, des organes de gouvernance et des systèmes de supervision dans chaque pays. Les conseils de la santé élaborent des propositions de projets de lutte contre le paludisme et encouragent l utilisation responsable des fonds INM. Outre la distribution des moustiquaires, précédemment soutenue à travers la campagne Rien que des moustiquaires, les bénéficiaires du programme INM forment les éducateurs sanitaires communautaires (rendu à mi-2011, personnes ont été formés); achètent les médicaments d importance vitale; renforcent des installations sanitaires et cliniques; soutient la pulvérisation d insecticides à l intérieur des habitations; et apportent des solutions aux problèmes d approvisionnement en eau et de systèmes sanitaires au niveau communautaire. Entre le lancement de l INM en avril 2009 et la mi- 2011, l UMCOR a noué un partenariat avec des conférences centrales en vue de distribuer plus de 3,2 millions de moustiquaires imprégnés dans quatre pays. En Sierra Leone, où la plus grande distribution de moustiquaires a eu lieu dans le cadre du programme INM, les enfants de moins de cinq ans ont

14 1100 DCA Edition en communication préalable également été vaccinés contre la polio et ont reçu une dose de vitamine A et des vermifuges. En août 2011, un atelier organisé sur le programme INM à l Université africaine, Zimbabwe a permis d organiser une session de formation et d obtenir l avis de chaque conférence de l EMU en Afrique sur les attentes techniques des programmes INM et le processus de proposition; le processus de subvention du programme INM a été lancé en octobre Dans le cadre du programme Imagine No Malaria, l Église Méthodiste Unie est la première organisation confessionnelle à établir un partenariat avec le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme. La mission mondiale affirme l importance des organisations communautaires et confessionnelles et souligne leur rôle dans la lutte contre la SIDA, le paludisme et la tuberculose en particulier du fait qu ils ont des incidences sur les taux de mortalité maternel et infantile. Des églises existent dans les villages les plus petits et les plus éloignés n ayant aucune route ni électricité. Elles sont présentes et ont une influence. La mission mondiale s est engagée à raviver ces communautés afin qu elles soutiennent le Fonds mondial et les initiatives nationales visant à lutter contre les maladies liées à la pauvreté. 2. Développement mondial intégré Grâce à ses bureaux non-gouvernementaux créés dans huit pays, l ONG UMCOR a assuré la programmation continue concernant la santé et l hygiène, l eau et les installations sanitaires, la nutrition et la sécurité alimentaire, la construction et les équipements d écoles, la lutte contre le trafic d êtres humains et l aide d urgence, entre autres, au niveau local. Au cours de ce quadriennat, l ONG UMCOR a élargi sa programmation de la sécurité alimentaire en effectuant des distributions à grande échelle de la semoule de maïs au Zimbabwe; en créant des coopératives agricoles en Arménie; et en assurant la formation en matière d agriculture et la distribution des semences et de meules en RD Congo. Elle a porté assistance aux réfugiés et aux personnes déplacées à l intérieur de la RD Congo, de l Afghanistan, de l Indonésie, du Sri Lanka, et du Soudan en réponse aux catastrophes d origine naturelle ou anthropique. L ONG UMCOR a contribué au retour des réfugiés en Afghanistan à travers le nettoyage de dizaines de mètres de canaux d irrigation et la construction d écoles, d abris et de centres de santé. Les programmes de distribution de médicaments en Géorgie et en Arménie a profité à plusieurs centaines de milliers de personnes. Deux bureaux locaux de l UMCOR -Indonésie et Azerbaïdjan- ont achevé leurs missions au cours de cette période. Le bureau local du Zimbabwe a été ouvert en 2009 et le bureau local d Haïti a été réouvert en 2010 (voir la section Aide humanitaire, page 1101). En 2011, l ONG UMCOR a élaboré des plans pour la création d un bureau local dans la nouvelle nation du Sud-Soudan (voir la section Aide humanitaire, page 1102). 3. Lutte contre le trafic d êtres humains A l occasion de la Journée de sensibilisation sur le trafic d êtres humains 2011, le site Web de l organisation Femmes méthodistes unies est devenu un diaporama informatif et interactif destiné à sensibiliser les personnes sur le trafic d êtres humains. Les comptes Twitter et Facebook de l organisation Femmes méthodistes unies ont consacré cette journée au partage d informations sur le trafic d êtres humaines, ce qui a élargi la couverture Web provenant des agences méthodistes unies, une augmentation de 700 d utilisateurs actifs sur la page Facebook, et 30 nouveaux suiveurs Twitter. Le programme de lutte contre le trafic d êtres humains de l UMCOR en Arménie est le seul programme en cours dans ce pays, qui fournit des services de ré-intégration globale à long terme en faveur des femmes, des enfants et des hommes qui ont été victimes du trafic d êtres humains, sans égard au fait qu ils coopèrent avec les forces de l ordre. Le personnel du programme en service dans la maison d hébergement fournit les soins médicaux et psychologiques, l assistance juridique et la formation professionnelle. Ainsi, les survivants reçoivent le soutien nécessaire afin qu ils ne deviennent à nouveau des proies pour les trafiquants. L organisation Femmes méthodistes unies a soutenu l UMCOR dans le lancement de la campagne Not Without Hope (pas sans espoir) en appui à la maison d hébergement d Arménie. Le partenariat UMCOR-Femmes méthodistes unies offre la protection et une gamme de services dans le but de contribuer à la réhabilitation et la ré-intégration des personnes affectées par le trafic d êtres humains dans la société. 4. Documentaire I Believe You (Je crois en toi) Dans le cadre de ses activités visant à sensibiliser les gens dans les congrégations locales sur la question de la violence domestique, l organisation Femmes méthodistes unies a collaboré avec l association des Femmes presbytériennes, l Église évangélique d Amérique, le Conseil new-yorkais des rabbins et la Société islamique d Amérique du Nord pour produire le documentaire inter-confessionnelle d une heure intitulé: I Believe You: Faiths Response to Intimate Partner Violence (Je crois en toi: Réponse des confessions à la violence conjugale. I Believe You présente les récits des survivants, en soulignant l assistance que les groupes confessionnels peuvent apporter, et en encourageant et orientant les femmes qui continuent d être victimes de relations abusives. Ce documentaire explore les histoires vécues par des femmes qui ont été victimes d abus et présente les programmes que les groupes confessionnels ont établis pour répondre à leurs besoins. Il a été diffusé à travers le réseau de télévision ABC de janvier à mars 2011 et contient des

15 Ministères Globaux 1101 entretiens avec Harriett Jane Olson, secrétaire générale adjointe de la Division des femmes. A. États-Unis III. AIDE HUMANITAIRE Lorsqu un sinistre survient, les églises locales sont présentes pour apporter la première aide à leurs communautés. Cette compréhension de base selon laquelle l aide aux sinistrés se fait au niveau local forme la fondation de la formation et de l aide en matière de sinistre aux États- Unis de l UMCOR. Avant toute chose, l UMCOR est une ressource destinée à l aide humanitaire au niveau local; elle travaille en partenariat avec les conférences annuelles pour apporter le soutien approprié et fonctionne comme un moyen de mobilisation de soutien dans l église. L UMCOR US Disaster Response finance en moyenne 28 subventions d urgence chaque année en réponse aux évènements qui, au cours du quadriennat, ont inclu Deep Water 2011, plusieurs catastrophes de portée historique qui ont frappé les États-Unis. En l espace de 10 semaines, l UMCOR a accordé 23 subventions à 16 conférences annuelles en réponse aux tornades, inondations, tempêtes violentes, orages et incendies de forêt. Le Relief-Supply Network de l UMCOR, créé en 2010, a envoyé plus de seaux de nettoyage dans les zones touchées. Le personnel du US Disaster Response de l UMCOR a été déployé dans les régions affectées à Joplin, au Missouri; à Tuscaloosa, à Alabama; et à Raleigh, en Caroline du Nord, entre autres, pour soutenir les conférences annuelles et les communautés. Le personnel de l UMCOR a dispensé des formations à l intervention d urgence et à la prise en charge spirituelle et émotionnelle, à la gestion des cas, ainsi qu au soutien sur le terrain pour les équipes d intervention d urgence. Au cours du quadriennat, le programme US Disaster Response de l UMCOR a poursuivi ses efforts de rétablissement à long terme après les ouragans Katrina et Rita de 2005, en distribuant les derniers 25 millions de dollars sur un montant global de 66,3 millions de dollars mobilisés pour ces situations d urgence. L UMCOR est intervenue en fournissant du personnel et des fonds (environ 2 millions de dollars) après les ouragans Gustav et Ike en La question du financement a été une source de préoccupation pour l intervention de l UMCOR face aux récentes tempêtes. Après les ouragans Gustave et Ike en 2008, les conditions climatiques aux États-Unis étaient relativement douces et les contributions des donateurs ont été dirigées davantage vers les catastrophes internationales. Ce qui a représenté un défi en termes de financement pour la réponse de l UMCOR aux tempêtes de B. Haïti Le tremblement de terre survenu en janvier 2010 à Haïti a entraîné des dégâts matériels et des pertes en vies humaines disproportionnés par rapport à sa magnitude de 7. Ce séisme a forcé le déplacement de plus d 1 million de personnes et la mort de centaines de milliers d autres. En mi- 2011, les méthodistes unis ont mobilisé plus 45 millions de dollars pour le programme Haiti Emergency Advance, et ont fourni des centaines de milliers de trousses de santé et d urgence de l UMCOR. L UMCOR a utilisé immédiatement les fonds via des subventions, des projets pilotes et la création d un bureau local de l ONG UMCOR à Port-au-Prince. Un plan d urgence triennal d Haïti a été défini par l organisation Volontaires en mission de l Église Méthodiste Unie (UMVIM) et le bureau des Volontaires missionnaires de la mission mondiale, qui travaillent avec l urcéolé, en coordination avec l Église méthodiste d Haïti (EMH). Le Révérend James L. Gulley a été désigné comme un coordinateur de la mission mondiale et de l UMCOR qui agit comme une connexion stratégique entre l EMH, l UMCOR Haiti, l UMVIM et l unité d urgence internationale de l UMCOR. Il a également collaboré avec les partenaires de l Église Méthodiste Unie, y compris l Église unie du Canada, l Église méthodiste de Grande Bretagne et d autres églises et églises partenaires pour faciliter les initiatives d aide d urgence. La réponse apporté à Haïti est restée dans une phase d urgence pendant toute une année. Entre autres défis liés à l aide humanitaire, on peut citer: le décès de plusieurs décideurs membres du gouvernement haïtien; les problèmes de déblaiement des gravats et de droit foncier; l instabilité politique; la concurrence pour le recrutement des ressources humaines entre les milliers d ONG à Haïti; et l épidémie de choléra. La stratégie de l UMCOR à Haïti est de nouer et renforcer des partenariats et réseaux afin d apporter une aide immédiate et un rétablissement à long terme, et travailler avec des organisations confessionnelles et des partenaires laïcs spécialisés dans l assistance humanitaire et le développement. Des projets sont en cours dans les domaines suivants: santé et infrastructures sanitaires; éducation et formation; agriculture; micro-finance; et moyens de subsistance; construction et reconstruction de maisons, d écoles et d hôpitaux; nutrition et sécurité alimentaire; soutien aux enfants, aux jeunes et aux jeunes adultes; et aux États-Unis, soutien aux immigrants, réfugiés et personnes évacuées malades. Ces efforts sont optimisés via des tables rondes avec des partenaires en vue définir, d évaluer et de coordonner les initiatives d aide, et via des forums avec des experts dans des domaines particuliers qui contribuent à l élaboration de projets innovateurs. Ils sont guidés par des critères comprenant l aide au programme Haiti build back better, (mieux reconstruire), le soutien à l économie locale, l écoute des nécessiteux, la détermination de la viabilité des projets, et la préparation à travailler pendant longtemps à Haïti.

16 1102 DCA Edition en communication préalable C. Japon En mars 2011, une triple catastrophe sans précédent séisme, tsunami et contamination nucléaire dans une centrale électrique a frappé le Japon. Le réseau missionnaire de la mission mondiale a joué un rôle important dans la réponse de l Église Méthodiste Unie en œuvrant à travers des missionnaires servant au Japon, en apportant l aide et le développement à travers l UMCOR, et en établissant un partenariat avec le Wesley Center de la Division des femmes et l Institut rural de l Asie, un partenaire à long terme et bénéficiaire de bourses de la mission mondiale. A travers son programme d aide en situation d urgence, l UMCOR a financé la fourniture de l eau potable, des aliments, des vêtements et des soins médicaux; a offert un soutien pour des besoins de reconstruction d urgence; et a participé au nettoyage des débris et à la reconstruction des maisons endommagées par le tsunami. En juin 2011, des donateurs ont contribué à hauteur de 9 millions de dollars à Japan Emergency Advance. Un consortium d églises et d organisations chrétiennes au Japon a été créé à la demande des participants à une réunion de solidarité œcuménique, qui a impliqué la mission mondiale. Ce consortium sert actuellement comme un canal pour coordonner les initiatives de secours humanitaire et les financements provenant d organisations confessionnelles. L UMCOR travaille avec le consortium et les partenaires séculaires, et envisage d élaborer d ici mi-2011 une stratégie d aide humanitaire et de rétablissement. D. Pakistan En juillet 2010, le Pakistan a connu les inondations les plus graves de ces 80 dernières années. La saison de la mousson a entraîné des pluies diluviennes et provoqué des vagues d inondations dans toutes les provinces. Environ 20 millions de personnes ont été touchées, un nombre plus élevé que celui de l ensemble des victimes combinées du tsunami survenu dans l Océan indien en 2004, le tremblement de terre du Pakistan en 2005 et le séisme qui a frappé Haïti en L UMCOR a apporté une aide humanitaire à travers des partenaires, notamment Norwegian Church Aid/Diocèse de Peshawar, Muslim Aid, et GlobalMedic. L ensemble des fonds de l UMCOR est allé au Service mondiale des églises pour la fourniture de services de santé, de programmes de rétablissement des moyens de subsistance et de programmes de sécurité alimentaire. E. Chili En février 2010, un séisme d une magnitude de 8,8 a frappé le Chili. Grâce à une initiative de formation à l aide d urgence en cas de catastrophe organisée quatre mois plus tôt par l UMCOR, Iglesia Metodista de Chile (IMECH) a réagi immédiatement. IMECH a déclaré que la formation était essentielle à sa capacité à réagir. Par conséquent, cette église a établi son propre organe d aide humanitaire, qui a été accrédité par le gouvernement chilien; elle est devenue un leader dans le Comité d urgence œcuménique créé suite au séisme; et a joué un rôle majeur dans l élaboration et la mise en œuvre d un plan d appel de fonds (ACT appeal for funds). Les méthodistes unis ont mobilisé dollars pour le Chile Emergency Advance. Ces fonds ont été utilisés pour aider les personnes les plus vulnérables à réparer et reconstruire les maisons; offrir les abris provisoires; et apporter un soutien émotionnel aux victimes traumatisées. F. Philippines La formation à l aide d urgence en cas de catastrophe organisée par l UMCOR a également été essentielle pour la capacité de la Conférence annuelle des Philippines à répondre aux typhons Ketsana et Parma. L UMCOR a organisé la formation et ouvert un bureau d aide d urgence près de Manille en juillet 2009; les typhons ont frappé en septembre. Un an plus tard seulement, le typhon Megi a frappé les Philippines, et le bureau est intervenu une fois de plus. L UMCOR Philippines a également été présente sur le terrain et a servi de relai de communication entre les conférences méthodistes unis aux Philippines et aux États-Unis, et construit sur place des installations de stockage pour les biens matériels et les approvisionnements de secours. G. Soudan En février 2005, L UMCOR a ouvert les bureaux de son ONG locale à Khartoum, la capitale du Soudan, environ un mois après que le gouvernement dans le Nord et les rebelles dans le Sud ne mettent officiellement fin à 20 années d hostilités et signent l Accord de paix global en Cet accord prévoyait un référendum sur l indépendance du Sud, et ce référendum s est déroulé en janvier Plus de 98 % de Sud-Soudanais se sont prononcés en faveur de l indépendance, qui est devenu effectif en juillet Les besoins et opportunités prioritaires du Sud-Soudan ont été examinés lors d une table ronde organisée par la mission mondiale en août Ont pris part à cette réunion les principaux partenaires de l église méthodiste dans la région. La table ronde était organisée par la Conférence annuelle de l Afrique de l Est. Les participants comprenaient des responsables de l EMU soudanaise, de la Conférence de Holston, de l EMU de Ginghamsburg à l Ohio, de la mission mondiale, de l UMCOR, de la Division des femmes et des Volontaires en mission de l Église Méthodiste Unie. L UMCOR envisage ouvrir un bureau de proximité à Juba, la capitale du nouveau pays, tout en conservant son bureau de Khartoum, ses activités au Darfour et ses programmes dans les villes d Aweil et Yei au Sud-Soudan. En outre, la mission mondiale envisage la création d églises et l envoi de missionnaires dans la nouvelle nation.

17 Ministères Globaux 1103 IV. CONCLUSION Grâce au processus de planification stratégique et d autres fora, la mission mondiale prend des mesures en vue d accroître la sensibilisation sur le besoin de renforcer et d étendre la confiance de la mission. Les initiatives missionnaires menées sont un motif de satisfaction et il existe des douzaines d endroits où des initiatives de l Église Méthodiste Unie pourraient contribuer à une transformation. Le méthodisme a un message clair et rassurant: Dieu nous aime d un amour qui s exprime à travers sa création. Dieu à travers Jésus-Christ nous rend acceptables aux yeux de Dieu quelque soit ce que nous sommes, et Dieu dans l Esprit-Saint nous soutient lorsque nous acceptons que Dieu nous accepte. En adoptant un modèle de mission de facilitation flexible, la mission mondiale émerge visiblement comme l agence missionnaire mondiale pour une église mondiale en s appuyant sur la grâce et la confiance en l appel de Dieu.

18 1104 DCA Edition en communication préalable Rapport sur le programme spécial de lutte contre la toxicomanie et la violence connexe Je chercherai celle qui était perdue, je ramènerai celle qui était égarée, je panserai celle qui est blessée, et je fortifierai celle qui est malade. (Ézéchiel 34 :16, LSG) Rendant témoignage de l amour et de la grâce de Dieu, le Programme spécial de l Église Méthodiste Unie sur la toxicomanie et la violence connexe (SPSARV) est une réponse en matière de santé mondiale contre l abus d alcool et de produits chimiques et la dépendance chimique et contre les violences qu ils entraînent. À travers le groupe de travail de son Comité permanent inter-agences, le SPSARV prépare les dirigeants de l Église locale le clergé, les dirigeants laïques et les professionnels de l Église à être des agents de transformation informés et compatissants pour tous les enfants de Dieu, les toxicomanes/alcooliques et les êtres chers qui éprouvent le sentiment de brisure de la pathologie de dépendance. Le SPSARV accorde des subventions, des modèles, des expériences éducatives à l échelle de l Église, des outils de plaidoyer pour les politiques publiques, des possibilités de formation axées sur les compétences et des ressources de mise en réseau dans toute la fédération mondiale qui: réduisent la stigmatisation liée à la pathologie de dépendance; favorisent les interventions du ministère en matière de prévention, d intervention, de traitement, de guérison et/ou de politique publique; entretiennent des réseaux de Méthodistes Unis dévoués engagés dans le ministère de la dépendance; et célèbrent la plénitude et la guérison du sentiment de brisure. Le SPSARV envisage un monde où le sentiment de brisure de la pathologie de dépendance est remplacé par la promesse divine d espoir, de guérison, de santé et de plénitude. Contexte Depuis le 18e siècle, l Église Méthodiste Unie et ses confessions religieuses précédentes ont laissé un long héritage de ministères de guérison et de santé, encourageant la promotion des initiatives telles que la lutte contre l alcoolisme et autres problèmes liés aux drogues. Dès la Conférence générale de 1916, l Église Épiscopale Méthodiste a créé un Conseil de tempérance, interdiction et morale publique pour servir de témoin social et mener les efforts de sensibilisation contre la consommation excessive d alcool et d autres drogues. En 1990, dans le prolongement de son action inconditionnelle contre cette épidémie de santé publique, l épiscopat de l Église Méthodiste Unie a reconnu le caractère généralisé de la dépendance, des décès et de la destruction qu il entraîne dans son sillage et a posé la question suivante: «Où est l Église et quel est son rôle dans la lutte contre les drogues et la violence liée à la drogue»? Cette année-là, le Conseil des évêques a conduit la confession dans sa réponse à la crise et a lancé l Initiative des évêques contre les drogues et la violence liée à la drogue. À la lumière des conclusions du Conseil des évêques, la Conférence générale de 1992 a créé le Programme spécial de lutte contre la toxicomanie et la violence connexe (SPSARV) pour répondre, «dans un effort de coopération», à la crise aux niveaux national et international. Au cours de son premier quadriennat, le SPSARV a collaboré avec les dirigeants de l Église Méthodiste Unie des États-Unis et d Europe et a été réaffirmé lors de la Conférence générale de 1996, ce qui a fait de ce ministère une initiative continue de la confession. À ce jour, des efforts de sensibilisation pour fournir des ressources essentielles aux partenaires méthodistes unis et aux œcuméniques se sont multipliés de manière significative à travers les États-Unis, l Europe et l Afrique. Le SPSARV continue de mettre sa programmation à la disposition de l ensemble du système connexionnel des Méthodistes Unis. Le quadriennat Fonctionnant sur la base des cinq composantes de son programme de subventions, de reproduction des modèles, d éducation, de plaidoyer et de formation, le SPSARV a approfondi le niveau de compréhension de la dépendance. L équipe du ministère SPSARV a fourni des outils pour les réponses du ministère, en particulier au sein des congrégations et des conférences et s est donné comme objectif d introduire des changements systémiques en facilitant un engagement accru dans des interventions en matière des politiques publiques. Les subventions Le SPSARV a octroyé plus de 30 subventions à hauteur de plus de dollars aux Méthodistes Unis, aux organisations œcuméniques et autres partenaires aux États-Unis, en Europe et en Afrique pour des travaux liés à la prévention, à l intervention, au traitement et à la guérison. Grâce au programme de subventions, le SPSARV a favorisé l élaboration de nouvelles interventions et le renforcement des interventions existantes du ministère de l église locale, répondant ainsi aux besoins des chrétiens et de la communauté. Les modèles Le SPSARV a soutenu le lancement de deux modèles de ministère, notamment Better Community Development, Inc. (BCD), centre d habilitation du ministère du traitement

19 Ministères Globaux 1105 de la congrégation et la reproduction de l Oklahoma Chemical Dependency School (OCDS), une expérience éducative intensive de 12 jours pour le clergé et les responsables laïques. BCD Inc. accompagnera les congrégations de la connexion qui visent à soutenir et à offrir le ministère du traitement. L OCDS a été adaptée aux fins d utilisation dans la Juridiction du sud-est aux États-Unis, en Europe et en Afrique. Les lauréats de ces nouveaux programmes se chiffrent à une centaine. En outre, le SPSARV a poursuivi son extension du Modèle d entraide. Le modèle a été lancé dans toutes les 12 régions épiscopales d Afrique, touchant ainsi plus de jeunes à travers le continent. Les responsables en Europe et aux États-Unis comptent également adapter et utiliser cette ressource qui aide les jeunes à adopter des modes de vie sains et à devenir des modèles positifs pour leurs pairs. Éducation Grâce à cinq initiatives d éducation et de marketing, le SPSARV a intensifié ses efforts visant à favoriser la promotion d une compréhension de la dépendance et de son incidence sur le toxicomane/l alcoolique et sa famille. Le SPSARV a élargi sa campagne annuelle de sensibilisation en septembre en lançant une initiative d éducation mondiale. L initiative annuelle comprend une série d informations hébergées sur le site Web de l Agence générale pour la mission mondiale et d autres sites de médias intéressés, la distribution de ressources aux centres multimédia des conférences pour utilisation continue par le clergé et les laïcs dans le cadre des conférences annuelles et des efforts spéciaux de reconnaissance pour encourager les Méthodistes Unis qui travaillent dans les ministères de lutte contre la dépendance. Le SPSARV a lancé un cercle de lecture en ligne le Hope, Healing, and Health Circle (cercle pour l espoir, la guérison et la santé) qui présente une sélection de lectures chaque trimestre à ceux qui souhaiteraient en savoir plus sur les réponses proposées dans le cadre de la lutte contre la dépendance. Grâce à l utilisation des capacités en ligne, le SPSARV permet aux membres du cercle de lecture de publier leurs réflexions sur les sélections de livres en ligne. Le SPSARV a également lancé une nouvelle publication, son bulletin électronique Hope, Healing, and Health, pour tenir les personnes intéressées par ce ministère au courant des activités du SPSARV et des autres initiatives générales de l Église. Le SPSARV s est associé à l organisme Lost And Found In America (LAFIA) pour rendre disponible son documentaire poignant «Lost In Woonsocket». Ce documentaire porte sur la vie de deux hommes et leurs voyages vers la guérison. En plus de fournir le soutien nécessaire pour que ce film soit visionné à travers les États-Unis, le SPSARV a créé une étude biblique d accompagnement destinée à l utilisation des membres de l Église Méthodiste Unie et au-delà pendant qu ils visionnent le film. Enfin, le SPSARV a produit une nouvelle ressource d étude pour le carême destinée aux petits groupes s inspirant des thèmes universels d espoir, de guérison, de santé et de plénitude. La ressource a été mise au point grâce un appel ouvert à l Église en général pour les entrées des Méthodistes Unis dans toute la confession. Les membres du Conseil des évêques ont prêté leur leadership à l élaboration de cette publication, avec quatre évêques qui proposent des introductions à un thème commun représenté dans cet outil. Le petit groupe d étude est censé proposer un point d échange permettant de comprendre la particularité de la dépendance et de son impact sur les personnes, ainsi que les points communs de tous les enfants de Dieu en quête de plénitude pendant la période du carême. Plaidoyer À travers quatre sessions de formation de la congrégation, le SPSARV s est associé à l Agence générale Église et société et Faith Partners, Inc., pour proposer au clergé et aux responsables laïcs dans le cadre de trois conférences annuelles une formation sur le continuum des réponses du ministère en faveur de la miséricorde et de la justice. Ces formations ont permis aux participants des juridictions de l ouest, du sud-est et du nord-est d être davantage édifiés sur l importance et sur l appel du Christ aux membres de l Église d être des défenseurs des changements systémiques. Formation et mise en réseau Le SPSARV a offert des possibilités de formation et de mise en réseau à travers la fédération mondiale en apportant son aide pour l organisation de la conférence et du séminaire, ainsi que son leadership à la plénière et aux travaux en atelier. En outre, le SPSARV a offert au clergé et aux laïcs des bourses pour sélectionner des formations axées sur les compétences offertes par d autres organisations. Aux États-Unis, le SPSARV a servi près de 400 laïques et membres du clergé dans les cinq juridictions. Grâce aux membres de l équipe de leadership du groupe de travail africain, le SPSARV a pu atteindre plus de membres du clergé, membres laïques, femmes, séminaristes et jeunes représentant toutes les 12 régions épiscopales d Afrique. En Europe, la Commission européenne parrainée par le SPSARV a lancé la première reproduction de l Oklahoma Chemical Dependency School hors des États-Unis, réunissant 23 participants dont un surintendant de district en tant que visiteur journalier. Le SPSARV a travaillé en collaboration avec d autres entités méthodistes unies, notamment: L Agence générale Église et société proposant la formation au niveau de la congrégation;

20 1106 DCA Edition en communication préalable Le centre de retraite du Mont Sequoyah dans l Arkansas assurant la formation des membres de la juridiction du centre-sud sur les systèmes de famille; La Chemical Dependency School de la Conférence de l Oklahoma qui offre une solide expérience éducative concrète sur la dépendance et le rôle de l Église dans la prise en charge des personnes et de leurs familles et Les projets et les caucus ethniques/raciaux méthodistes unis chargés d adapter les ressources aux besoins spécifiques. Au-delà de l Église Méthodiste Unie, le SPSARV a travaillé avec l Association nationale pour les enfants de parents alcooliques (NACoA) et l organisme Lost and Found in America (LAFIA). Grâce au partenariat avec ces deux organisations, le SPSARV a dressé un tableau complet de l impact de la dépendance sur les individus, les familles et la communauté dans son ensemble. La NACoA a dispensé une formation dans les systèmes de famille et les réponses pastorales, tandis que la LAFIA a organisé une tournée nationale parrainée par le SPSARV pour la diffusion de son fabuleux documentaire intitulé «Lost in Woonsocket» qui raconte la vie de deux hommes dans leurs voyages vers la guérison. Le ministère du SPSARV s est élargi à mesure que ses réseaux évoluaient de façon continue avec une amélioration de la programmation et un renforcement des infrastructures. Le groupe de travail africain Le groupe de travail africain (ATF) sur la toxicomanie et la violence connexe, un réseau de la conférence centrale du SPSARV, a renforcé ses infrastructures afin de mieux servir les régions épiscopales qu il représente. L ATF a élaboré son règlement intérieur et a créé des mécanismes pour la gestion de sa programmation et l accessibilité à sa politique. Du point de vue de la programmation, l ATF a étendu son utilisation du Modèle d entraide en s assurant que toutes les régions épiscopales mettent ces ressources à la disposition des jeunes. L ATF a accru ses offres en matière de ressources éducatives au clergé et aux membres laïcs en s inspirant du modèle de l école Chemical Dependency School d Oklahoma. Enfin, l ATF a initié des projets visant à élaborer une réponse en matière de traitement basée sur le modèle Comeback mis au point par les Allemands et sur les modèles africains. L ATF a érigé le traitement basé sur la foi en priorité pour son action continue. La Commission européenne La Commission européenne a aidé plus de 25 ministères avec le soutien technique et le financement initial dans 10 pays d Europe. Le financement a appuyé des programmes de soutien pour la prévention, l intervention, le traitement et la guérison. L accent a été mis sur l éducation en ce qui concerne la pathologie de la dépendance et les moyens d aider les jeunes à faire des choix judicieux. Cette commission a également connu un changement au niveau du ses dirigeants et de ses membres. Ces changements au sein de l organisme ont conduit à des séances d élaboration de visions et à un plan pour des services supplémentaires en faveur des circonscriptions à travers l Europe. Réseaux de jeunes/jeunes adultes Le SPSARV a travaillé en collaboration avec le personnel de Devozine à l Agence générale pour la formation des laïcs pour publier un recueil d ouvrages de dévotion disponibles sur la toxicomanie, une ressource à l intention des jeunes qui luttent contre la dépendance. L ouvrage intitulé «HadEnough» a regroupé les témoignages et réflexions précédemment et récemment déposés par les jeunes. Cet ouvrage de dévotion est disponible dans un format téléchargeable pour les jeunes, les animateurs de jeunes et les parents. Administration Au cours du quadriennat, la structure de dotation en personnel du SPSARV a été modifiée et elle est actuellement constituée de quatre employés à plein temps qui mettent les ressources nécessaires à la disposition de plus de 75 conférences en Europe et en Afrique, avec une extension envisagée vers d autres parties du monde. Le SPSARV a mis à jour toute sa documentation d éducation et de marketing dans un effort ciblé pour s assurer que son site Web est plus convivial et plus riche en informations. Le SPSARV a exploré sans cesse des possibilités pour collaborer avec les agences, les commissions, les réseaux à l échelle de l Église pour le ministère sur les campus, le plaidoyer, l éducation des séminaristes, le nouveau clergé et les pasteurs locaux, ainsi que pour parvenir à la diversification du leadership racial/ethnique et mondial à travers l Église. Recommandations pour la période À travers les différents bureaux de son agence d administration et les ministères mondiaux, le SPSARV appliquera les recommandations du groupe de son Comité permanent inter-agences pour: la sensibilisation aux problèmes liés à l alcool, aux autres drogues et à la violence connexe avec une attention particulière sur les conséquences de la pathologie de dépendance sur la santé. la mise à la disposition du clergé, des laïcs, des jeunes et jeunes adultes de ressources pour le ministère. l élaboration d un plaidoyer méthodiste uni pour mener des campagnes de changements systémiques efficaces dans le monde entier. Les objectifs spécifiques sont les suivants: Octroyer au moins 30 subventions pour soutenir le développement et/ou le renforcement du ministère

PRIORITES REGIONALES DE L AFRIQUE

PRIORITES REGIONALES DE L AFRIQUE PRIORITES REGIONALES DE L AFRIQUE 1 ère partie : INTRODUCTION Préface: Il y a quatre ans, en 2006, le Dr. Eugenio Duarte a initié un processus qui a amené l Afrique à parler de son futur. Ces échanges

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC

Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC Vaillant Youte Directeur UNE ÉGLISE CRÉÉE POUR LA MISSION DIVINE LA MISSION DIVINE A DONNÉ L EXISTENCE À L ÉGLISE DE JÉSUS- CHRIST. Matthieu 28:

Plus en détail

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière pour l année 2015 Universelle La promotion de la paix JANVIER Pour que ceux qui appartiennent aux différentes traditions religieuses

Plus en détail

OMD 2015 : Comment débloquer le potentiel des collectivités territoriales?

OMD 2015 : Comment débloquer le potentiel des collectivités territoriales? OMD 2015 : Comment débloquer le potentiel des collectivités territoriales? À seulement cinq ans de l échéance de 2015 fixée pour les OMD, de nombreux pays ont réalisé d importants progrès quant à la réalisation

Plus en détail

Table des matières. Annexe La bénédiction 11. Le baptême: un sacrement 4. Le baptême des enfants: à l origine, plus qu un rituel 6

Table des matières. Annexe La bénédiction 11. Le baptême: un sacrement 4. Le baptême des enfants: à l origine, plus qu un rituel 6 Le baptême Table des matières Le baptême: un sacrement 4 Le baptême des enfants: à l origine, plus qu un rituel 6 L acte du baptême: plus que des mots 7 Le baptême de votre enfant: plus qu une vieille

Plus en détail

Les Principes fondamentaux

Les Principes fondamentaux Les Principes fondamentaux DU MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Christoph von Toggenburg/CICR Les Principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du

Plus en détail

Poursuivre et élargir la route viatorienne Province du Canada : 2010-2014

Poursuivre et élargir la route viatorienne Province du Canada : 2010-2014 Poursuivre et élargir la route viatorienne Province du Canada : 2010-2014 Sommaire o Des défis o Une animation o Des responsabilités partagées o Un calendrier des principaux événements communautaires Chers

Plus en détail

Normes Communes de Gestion (NCG)

Normes Communes de Gestion (NCG) Normes Communes de Gestion (NCG) Introduction Caritas est une expression de la Mission de l Église catholique, opérant dans le cadre établi par le droit canon et la législation nationale des pays où sont

Plus en détail

Déclaration d Alliance

Déclaration d Alliance Alliance Fédérative Déclaration d Alliance Nous, Eglises Evangéliques Baptistes de France, rendons grâce à Dieu de la communion d Eglises en laquelle son Esprit Saint nous forme en notre Fédération. Par

Plus en détail

Quelle est votre mission? 2010.global Être inspiré. Participez.

Quelle est votre mission? 2010.global Être inspiré. Participez. Quelle est votre mission? 2010.global Être inspiré. Participez. Le 6 juin 2010 offre une occasion unique à tous les chrétiens du monde entier de célébrer l appel de Dieu à la mission. Ce jour est dédié

Plus en détail

-=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=-

-=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=- Eglise catholique -=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=- - Mission de l Eglise catholique en France - Organisation en diocèses - Les finances de l Eglise - Organisation et finances

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 1. INTRODUCTION L OFS, en vertu de sa propre vocation, doit veiller à partager sa propre expérience de vie évangélique avec les jeunes qui se sentent attirés

Plus en détail

Inter Amérique : Le forum des donateurs d ADRA promouvra une plus grande mise en réseau entre les sections locales de tous les pays.

Inter Amérique : Le forum des donateurs d ADRA promouvra une plus grande mise en réseau entre les sections locales de tous les pays. Inter Amérique : Le forum des donateurs d ADRA promouvra une plus grande mise en réseau entre les sections locales de tous les pays. ADRA et les leaders de l église osent pour une photo de groupe lors

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique»

Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique» Thème diocésain 2013-2014 Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique» En préambule, un peu d histoire L Église a à sa disposition deux credo qu elle professe lors de la liturgie

Plus en détail

L'Autonomie des Jeunes en question. Youg People's autonomy / Junge leute autonomie. Contact / Contact / Berührung

L'Autonomie des Jeunes en question. Youg People's autonomy / Junge leute autonomie. Contact / Contact / Berührung Ján Figel Commissaire européen en charge de l Education, de la Formation, de la Culture et du Multilinguisme Bruxelles p. 2 L'Autonomie des Jeunes en question Youg People's autonomy / Junge leute autonomie

Plus en détail

MISSIONNAIRE MONDIALE

MISSIONNAIRE MONDIALE JOURNÉE MISSIONNAIRE MONDIALE DIMANCHE 18 OCTOBRE 2015 S informer Prier Partager Alessia GIULIANI/CPP/CIRIC Va, Je t envoie! QUÊTE MONDIALE POUR LA MISSION DOSSIER 12, rue Sala 69287 Lyon cedex 02 Tél.

Plus en détail

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile»

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» LOURDES 8-10 NOVEMBRE 2014 PÈLERINAGE DES SÉMINAIRES DE FRANCE «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES Chers amis séminaristes,

Plus en détail

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail

Manuel d Animation Missionnaire et Vocationnelle

Manuel d Animation Missionnaire et Vocationnelle Sœurs Missionnaires de Notre Dame des Apôtres Manuel d Animation Missionnaire et Vocationnelle «Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l annonçons, afin que vous aussi vous soyez en communion avec

Plus en détail

Prendre soin des enfants nécessiteux

Prendre soin des enfants nécessiteux Chapitre 25 Prendre soin des enfants nécessiteux Les orphelins Plus d un père qui est mort dans la foi, confiant en l éternelle promesse de Dieu, a quitté ses bien-aimés pleinement assuré que le Seigneur

Plus en détail

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE CE CULTE EST CONSTRUIT AUTOUR D UN BAPTEME D ENFANT. L ORDRE LITURGIQUE A ETE LEGEREMENT MODIFIE. ATTENTION A LA PLACE DES SPONTANES.

Plus en détail

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme»

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme» Créer et Animer des Réseaux de développement Pour les Responsables Locaux Développement et Réseaux/les coordinateur Développement et Réseaux des Pôles Développement «Le développement n a de sens que parce

Plus en détail

Evaluation de l organisation interne

Evaluation de l organisation interne Module 1 Module Evaluation de l organisation interne Table des matières SECTION 1 Mission et valeurs 34 SECTION 2 Gestion 1 40 SECTION 3 Gestion 2 46 T E A R F U N D 2 0 0 3 33 Module 1 Section 1 Mission

Plus en détail

Résumé. Les incidences financières et administratives sont présentées au paragraphe 5.

Résumé. Les incidences financières et administratives sont présentées au paragraphe 5. Conseil exécutif Cent quatre-vingt-neuvième session 189 EX/23 PARIS, le 20 février 2012 Original anglais Point 23 de l'ordre du jour provisoire PROPOSITION CONCERNANT LA CRÉATION, À SRI LANKA, D UN CENTRE

Plus en détail

Mettre la culture au cœur des politiques de développement durable

Mettre la culture au cœur des politiques de développement durable Déclaration de Hangzhou Mettre la culture au cœur des politiques de développement durable Adoptée à Hangzhou, République populaire de Chine, le 17 mai 2013 Nous, les participants réunis à Hangzhou à l

Plus en détail

COUP D ŒIL SUR LE FIDA

COUP D ŒIL SUR LE FIDA Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté COUP D ŒIL SUR LE FIDA L objectif du FIDA Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a pour but d aider les populations

Plus en détail

CARITAS ITALIANA. pour la présentation des Micro Projets de Développement. à Caritas Italiana

CARITAS ITALIANA. pour la présentation des Micro Projets de Développement. à Caritas Italiana CARITAS ITALIANA L I G N E S D I R E C T R I C E S pour la présentation des Micro Projets de Développement à Caritas Italiana A DRESS ET CONTACT Les MicroProjets doivent être adressés à Caritas Italiana

Plus en détail

Réunion conjointe des Conseils d administration du PNUD/FNUAP/UNOPS, de l UNICEF, d ONU Femmes et du PAM Le 2 février 2015 New York

Réunion conjointe des Conseils d administration du PNUD/FNUAP/UNOPS, de l UNICEF, d ONU Femmes et du PAM Le 2 février 2015 New York Réunion conjointe des Conseils d administration du PNUD/FNUAP/UNOPS, de l UNICEF, d ONU Femmes et du PAM Le 2 février 2015 New York Les approches novatrices à la conception et la mise en œuvre d initiatives

Plus en détail

CELEBRONS LA SAINTETE

CELEBRONS LA SAINTETE CELEBRONS LA SAINTETE COMMENT DEBUTER UN PETIT GROUPE 1 Qu est-ce qu un petit groupe? Un petit groupe dans l église fait référence à un groupe de neuf à douze personnes qui se réunit régulièrement dans

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

le savez-vous? Le Rotary International offre aux jeunes générations de belles opportunités... Le Rotary International?

le savez-vous? Le Rotary International offre aux jeunes générations de belles opportunités... Le Rotary International? Le Rotary International? Des hommes et des femmes représentatifs de la société, responsables dans leur domaine professionnel et qui, en plus de leur quotidien se mobilisent pour Servir. Mouvement de 1.250.000

Plus en détail

Cadre de compétences de la FAO

Cadre de compétences de la FAO Cadre de compétences de la FAO Cadre de compétences de la FAO La FAO remercie le Secrétariat de l ONUSIDA qui a bien voulu lui permettre de réutiliser, et d adapter, si nécessaire, le texte explicatif

Plus en détail

CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE)

CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE) 1 CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE) Préambule Les établissements scolaires membres du réseau de l enseignement français à l étranger dispensent un enseignement à programme français ouvert

Plus en détail

Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014

Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014 Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014 Déclaration finale de la Réunion mondiale sur l EPT 2014 Accord de Mascate Préambule 1. Nous, ministres, chefs de délégations,

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 17 septembre 2012 Français Original: anglais A/HRC/FMI/2012/2 Conseil des droits de l homme Forum sur les questions relatives aux minorités Cinquième session

Plus en détail

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS LIVRET DE BAPTEME REMERCIEMENTS Nous vous remercions tous chaleureusement, d avoir été présents pour partager notre joie en ce jour inoubliable et de fête : parrain, marraine, parents, grands-parents,

Plus en détail

NOUVELLES DU SECAAR. pour l amélioration des conditions de vie des familles et pour le développement des communautés Chrétiennes

NOUVELLES DU SECAAR. pour l amélioration des conditions de vie des familles et pour le développement des communautés Chrétiennes NOUVELLES DU SECAAR Le salut de Dieu en Jésus-Christ veut rétablir tout l homme et toute la création dans son intégrité 4 ème trimestre 2006 N 136 Editorial: Les petits crédits aux femmes des communautés,

Plus en détail

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala.

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala. Le Canada est un pays situé dans l hémisphère Nord. Il fait partie du continent américain. C est le plus grand pays au monde. Son voisin du sud sont les États-Unis. Les États-Unis est un pays situé sur

Plus en détail

Quelques éléments d Histoire : de 1945 à nos jours

Quelques éléments d Histoire : de 1945 à nos jours PROJET ASSOCIATIF Quelques éléments d Histoire : de 1945 à nos jours Dans la France des années 1945 1950, le secteur social et sanitaire est marqué par l importance des "œuvres" dont la source est la charité,

Plus en détail

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU Préambule: Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l organisation qui, au niveau mondial, est chargée de promouvoir

Plus en détail

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance Résumé du plan action pour transformer l éducation postsecondaire du Nouveau-Brunswick 1 Introduction Le Nouveau-Brunswick est en voie de traverser une période de croissance et de possibilités historiques.

Plus en détail

PROGRAMMES DE BOURSES ET DE FORMATION DU HCDH

PROGRAMMES DE BOURSES ET DE FORMATION DU HCDH II. PROGRAMMES DE BOURSES ET DE FORMATION DU HCDH II Les programmes de bourses et de formation examinés dans le présent chapitre ont été instaurés par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits

Plus en détail

COMMUNIQUE : APPEL A ACTION Quatrième conférence internationale africaine sur le développement de la petite enfance 10-12 novembre 2009 Dakar, Sénégal

COMMUNIQUE : APPEL A ACTION Quatrième conférence internationale africaine sur le développement de la petite enfance 10-12 novembre 2009 Dakar, Sénégal COMMUNIQUE : APPEL A ACTION Quatrième conférence internationale africaine sur le développement de la petite enfance 10-12 novembre 2009 Dakar, Sénégal Plus de 500 délégués venant de 44 pays africains et

Plus en détail

ALLOCUTION DE S.E.M. SIDIKI KABA

ALLOCUTION DE S.E.M. SIDIKI KABA REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ALLOCUTION DE S.E.M. SIDIKI KABA GARDE DES SCEAUX, MINISTRE DE LA JUSTICE DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL REUNION DU BUREAU DE L ASSEMBLEE DES ETATS PARTIES AU

Plus en détail

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Chers fidèles du Christ, Chers séminaristes, La fête de Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, patronne de votre séminaire, permet chaque

Plus en détail

FAIRE LE PONT ENTRE DEUX MONDES : PLAN D ACTION POUR L ÉDUCATION ET L EMPLOI DES AUTOCHTONES

FAIRE LE PONT ENTRE DEUX MONDES : PLAN D ACTION POUR L ÉDUCATION ET L EMPLOI DES AUTOCHTONES FAIRE LE PONT ENTRE DEUX MONDES : PLAN D ACTION POUR L ÉDUCATION ET L EMPLOI DES AUTOCHTONES 2008-2011 Partenariats Respect de la diversité Intégrer efficacement les Autochtones au marché du travail. Promouvoir

Plus en détail

ECE/AC.21/SC/2014/3 EUDCE1408105/1.6/SC12/3. Conseil économique et social

ECE/AC.21/SC/2014/3 EUDCE1408105/1.6/SC12/3. Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/AC.21/SC/2014/3 Distr. générale 10 septembre 2014 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Réunion de haut niveau sur les transports,

Plus en détail

Combler le fossé en une génération: instaurer l équité en santé en agissant sur les déterminants sociaux de la santé

Combler le fossé en une génération: instaurer l équité en santé en agissant sur les déterminants sociaux de la santé Combler le fossé en une génération: instaurer l équité en santé en agissant sur les déterminants sociaux de la santé Rapport final de la Commission OMS des Déterminants sociaux de la Santé 28 août 2008

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES

CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES 38 e session, Paris 2015 38 C 38 C/19 1 er novembre 2015 Original anglais Point 4.5 de l ordre du jour provisoire CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES Du 26 au 28 octobre 2015, environ 500 jeunes femmes et

Plus en détail

Ce qui a du prix aux yeux de Dieu

Ce qui a du prix aux yeux de Dieu Chapitre 35 Ce qui a du prix aux yeux de Dieu Parmi ceux qui professent être enfants de Dieu, il y a des hommes et des femmes qui aiment le monde, et les choses du monde, et ces âmes sont corrompues par

Plus en détail

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE 2 0 1 3 INTRODUCTION La première stratégie manitobaine de promotion de l allaitement maternel a été conçue à l automne 2006 afin de mettre

Plus en détail

L année Samuel PARTAGE DE PRATIQUES

L année Samuel PARTAGE DE PRATIQUES PARTAGE DE PRATIQUES L année Samuel Guillaume Villatte service diocésain des vocations de Pontoise Aperçu général L année Samuel accueille des jeunes de 18 à 25 ans sur une période de six mois, de novembre

Plus en détail

Résumé de l ARE Le personnel de santé en Europe Livre vert de la Commission Européenne COM(2008) 725/3 ET & OG, version modifiée le 11/02/09

Résumé de l ARE Le personnel de santé en Europe Livre vert de la Commission Européenne COM(2008) 725/3 ET & OG, version modifiée le 11/02/09 Résumé de l ARE Le personnel de santé en Europe Livre vert de la Commission Européenne COM(2008) 725/3 ET & OG, version modifiée le 11/02/09 Introduction Pourquoi cette consultation? Les systèmes de santé

Plus en détail

TOP MISSION/ConnaîtreDieu.com - BP 53-77832 - Ozoir la Ferriere Cedex - Tél. : 01 60 18 50 53

TOP MISSION/ConnaîtreDieu.com - BP 53-77832 - Ozoir la Ferriere Cedex - Tél. : 01 60 18 50 53 Devenez Église Partenaire! 1 ConnaîtreDieu.com est un site d évangélisation géré par l association Top Mission, fruit de son partenariat avec le Top Chrétien. Il est animé par une équipe de missionnaires

Plus en détail

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Chapitre 71 Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Il y a deux catégories de pauvres que nous aurons toujours parmi nous: ceux qui se ruinent eux-mêmes en faisant leur propre volonté et qui persévèrent

Plus en détail

Déclaration des jeunes à la Conférence Apprendre ensemble à changer notre monde! 2

Déclaration des jeunes à la Conférence Apprendre ensemble à changer notre monde! 2 Déclaration des jeunes à la Conférence Apprendre ensemble à changer notre monde! 2 Nous, étudiantes et étudiants du réseau des Écoles associées de l UNESCO du Québec, réunis dans le cadre de la Conférence

Plus en détail

Coup d œil sur le FIDA

Coup d œil sur le FIDA Coup d œil sur le FIDA L objectif du FIDA Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a pour but d aider les populations rurales pauvres à améliorer leur sécurité alimentaire et nutritionnelle,

Plus en détail

Journée mondiale d action 2014 du Réseau de la société civile du mouvement SUN. Note conceptuelle

Journée mondiale d action 2014 du Réseau de la société civile du mouvement SUN. Note conceptuelle Journée mondiale d action 2014 du Réseau de la société civile du mouvement SUN Contexte Note conceptuelle 2013 a été une année marquante pour la nutrition, qui a fait suite à de nombreuses années de revendication

Plus en détail

LA DÉMOCRATIE AU XXI e SIÈCLE : HÉRITAGE ET/OU PROJET. Jean-Louis Roy

LA DÉMOCRATIE AU XXI e SIÈCLE : HÉRITAGE ET/OU PROJET. Jean-Louis Roy LA DÉMOCRATIE AU XXI e SIÈCLE : HÉRITAGE ET/OU PROJET Jean-Louis Roy La gouvernance politique de l humanité est une entreprise considérable qui sollicite le concours de millions de personnes quotidiennement.

Plus en détail

Recommandations révisées Sommet pancanadien de l économie citoyenne 2010

Recommandations révisées Sommet pancanadien de l économie citoyenne 2010 Recommandations révisées Sommet pancanadien de l économie citoyenne 2010 1. Finance et investissement Mettre en place des mesures fiscales et réglementaires qui tiennent compte du genre pour canaliser

Plus en détail

Conférence de Kasane sur le commerce illégal d espèces sauvages 25 mars 2015 DÉCLARATION

Conférence de Kasane sur le commerce illégal d espèces sauvages 25 mars 2015 DÉCLARATION Conférence de Kasane sur le commerce illégal d espèces sauvages 25 mars 2015 DÉCLARATION 2 Déclaration de Kasane sur le commerce illégal d espèces sauvages CONFÉRENCE DE KASANE SUR LE COMMERCE ILLÉGAL

Plus en détail

L ARMEE DU SALUT DANS LE CORPS DE CHRIST UNE DECLARATION ECCLESIOLOGIQUE

L ARMEE DU SALUT DANS LE CORPS DE CHRIST UNE DECLARATION ECCLESIOLOGIQUE L ARMEE DU SALUT DANS LE CORPS DE CHRIST UNE DECLARATION ECCLESIOLOGIQUE Déclaration provenant du Quartier Général International de l Armée du Salut, et publiée avec l autorité du Général, en consultation

Plus en détail

Des dons spirituels pour évangéliser et témoigner

Des dons spirituels pour évangéliser et témoigner LEÇON 3 14 20 avril Des dons spirituels pour évangéliser et témoigner SABBAT APRÈS-MIDI Étude de la semaine: 1 P 4.10; Jn 16.8, 13; 1 Co 12.28-31 ; Ac 2.40-47; 13.4, 5. Verset à mémoriser: «C est lui qui

Plus en détail

Introduction à la célébration de prière œcuménique

Introduction à la célébration de prière œcuménique Introduction à la célébration de prière œcuménique «Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix» (Jean 14, 27) Le thème de la Semaine de prière pour l unité chrétienne 2004 et de la célébration de prière

Plus en détail

L alliance de la Communion anglicane

L alliance de la Communion anglicane L alliance de la Communion anglicane Introduction au Texte de l Alliance «La vie, en effet, s est manifestée, nous l avons vue, nous en sommes témoins et nous l annonçons, cette vie éternelle qui était

Plus en détail

L de l IDA PARITÉ HOMMES-FEMMES. Le Fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres

L de l IDA PARITÉ HOMMES-FEMMES. Le Fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres L de l IDA PARITÉ HOMMES-FEMMES Le Fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres L de l IDA PARITÉ HOMMES-FEMMES Le Fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres Promotion de l égalité des sexes

Plus en détail

Comment présenter une candidature pour devenir membre de la Fédération? Contenu

Comment présenter une candidature pour devenir membre de la Fédération? Contenu Comment présenter une candidature pour devenir membre de la Fédération? Contenu Extraits des Statuts relatifs à la présentation d une candidature....p.2 Formulaire de Présentation d une candidature p.3

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux. Le Conseil oecuménique des Églises. Alliance Evangélique mondiale

Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux. Le Conseil oecuménique des Églises. Alliance Evangélique mondiale Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux Le Conseil oecuménique des Églises Alliance Evangélique mondiale La mission appartient à la nature même de l Église. Annoncer la Parole de Dieu et en

Plus en détail

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES MAI 2008 POLITIQUE D EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES 1. LE CONTEXTE L égalité entre les femmes et les hommes est une condition essentielle au développement

Plus en détail

L EVALUATION DU CENTRE DE RECHERCHE INNOCENTI RESUME ANALYTIQUE

L EVALUATION DU CENTRE DE RECHERCHE INNOCENTI RESUME ANALYTIQUE L EVALUATION DU CENTRE DE RECHERCHE INNOCENTI RESUME ANALYTIQUE Contexte et historique L évaluation du Centre de recherche Innocenti (IRC) a été effectuée d octobre 2004 à janvier 2005 à la demande du

Plus en détail

going to the least reached

going to the least reached going to the least reached PANTONE 471c PANTONE 405c Point de Vue Global 2014/2015 mbmission.org 124 ouvriers déployés dans le monde 34 régions où MB Mission travaille autour du monde 30 nouvelles églises

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE Jeune Expert Associé. Groupe de la protection

TERMES DE RÉFÉRENCE Jeune Expert Associé. Groupe de la protection TERMES DE RÉFÉRENCE Jeune Expert Associé INFORMATIONS GÉNÉRALES Termes de référence créés/mis à jour le 13 janvier 2015 Titre Secteur Lieu d affectation (ville, pays) Durée de l affectation Juriste associé

Plus en détail

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Pour un Québec Famille Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Semaine Québécoise des Familles Célébration du 9 mai

Plus en détail

Mission sans conversion. Lettre ouverte aux chrétiens. Chers frères et sœurs en Jésus-Christ,

Mission sans conversion. Lettre ouverte aux chrétiens. Chers frères et sœurs en Jésus-Christ, Mission sans conversion Lettre ouverte aux chrétiens. Chers frères et sœurs en Jésus-Christ, Que la paix de Christ soit avec vous tous et que tous, nous devenions des instruments de paix. Avec beaucoup

Plus en détail

RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement

RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement La recherche à l Université Sainte-Anne L Université Sainte-Anne, par son emplacement géographique,

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

traitement et de prise en charge des toxicomanes

traitement et de prise en charge des toxicomanes UNODC-OMS: Programme commun de traitement et de prise en charge des toxicomanes Le projet Un traitement efficace et respectueux de la dignité humaine pour toutes les personnes souffrant de troubles liés

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

Mode d emploi. voyager en groupe avec DM-échange et mission. 1. Qui est DM-échange et mission? 2. DM-échange et mission et les voyages de groupe

Mode d emploi. voyager en groupe avec DM-échange et mission. 1. Qui est DM-échange et mission? 2. DM-échange et mission et les voyages de groupe Voyager en groupe avec DM-échange et mission Mode d emploi Vous souhaitez découvrir un pays du Sud? Vous avez envie de découverte de projets et d échanges interculturels? Vous avez soif de partages spirituels

Plus en détail

AIDE-MEMOIRE. 6 8 mars 2006 Tanger ( Maroc) Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

AIDE-MEMOIRE. 6 8 mars 2006 Tanger ( Maroc) Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Département des Nations Unies pour les Affaires Economiques et Sociales Séminaire Régional sur l Amélioration de l Administration

Plus en détail

Un souffle de vie. au cœur de la communauté chrétienne

Un souffle de vie. au cœur de la communauté chrétienne Un souffle de vie au cœur de la communauté chrétienne LA CELLULE-JEUNESSE Présentement notre Église a une grande difficulté à rejoindre les adolescentes et adolescents. Cela est un constat et non une démission.

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

FÉDÉRATION LUTHÉRIENNE MONDIALE UNE COMMUNION D ÉGLISES LIGNES DIRECTRICES SUR LE DÉVELOPPEMENT DES CAPACITÉS HUMAINES ET INSTITUTIONNELLES (DCHI)

FÉDÉRATION LUTHÉRIENNE MONDIALE UNE COMMUNION D ÉGLISES LIGNES DIRECTRICES SUR LE DÉVELOPPEMENT DES CAPACITÉS HUMAINES ET INSTITUTIONNELLES (DCHI) FÉDÉRATION LUTHÉRIENNE MONDIALE UNE COMMUNION D ÉGLISES LIGNES DIRECTRICES SUR LE DÉVELOPPEMENT DES CAPACITÉS HUMAINES ET INSTITUTIONNELLES (DCHI) RAISON D ÊTRE Le développement des capacités humaines

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT «Amener chacun à une autonomie responsable» INTRODUCTION Dans l esprit du Projet Educatif défini par le Pouvoir Organisateur du Collège Notre-Dame et dans la volonté de respecter

Plus en détail

ENFANTS ET SIDA : PROTECTION SOCIALE LE ROLE DES PARLEMENTS

ENFANTS ET SIDA : PROTECTION SOCIALE LE ROLE DES PARLEMENTS ENFANTS ET SIDA : PROTECTION SOCIALE LE ROLE DES PARLEMENTS Atelier parlementaire régional pour l Afrique de l Est et l Afrique australe accueilli par le Parlement namibien, organisé par l Union interparlementaire

Plus en détail

20 14 RT RAPPO FINANCIER

20 14 RT RAPPO FINANCIER FINANCIER RAPPORT 20 14 UNE GENEROSITÉ SANS FAILLE DE NOS DONATEURS 2014 a marqué les dix ans du tout premier programme soutenu par les parrains français au Sénégal. Après ces 10 années passées aux côtés

Plus en détail

le progrès dans les ressources humaines en santé

le progrès dans les ressources humaines en santé Partenariat canadien pour le progrès dans les ressources humaines en santé Ressources humaines en santé : un leadership qui prend racine dans la vision, les valeurs et les relations avec autrui Le 8 octobre

Plus en détail

Assistants techniques internationaux experts routiers RDC témoignant d un intérêt marqué pour la coopération au développement

Assistants techniques internationaux experts routiers RDC témoignant d un intérêt marqué pour la coopération au développement Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Document d information

Document d information Page 1 SECRÉTARIAT DU PROGRAMME RÉGIONAL OCÉANIEN DE L ENVIRONNEMENT Dix-neuvième Conférence du PROE Pohnpei (États fédérés de Micronésie) 4-12 septembre 2008 Point 8.5 de l ordre du jour : Appui du PROE

Plus en détail

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Passeport pour ma réussite

Plus en détail

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe :

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Dimanche xx 2015 Eglise de XX Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Accueil Le célébrant (prêtre ou diacre) interroge les parents : Vous présentez votre enfant au baptême, pourquoi? Que demandez-vous

Plus en détail

Maquette : thierry.chappuis@sfr.fr - Imprimerie GATUSSO Aubagne - 04 42 70 70 70. Projet Pastoral. l École Lacordaire

Maquette : thierry.chappuis@sfr.fr - Imprimerie GATUSSO Aubagne - 04 42 70 70 70. Projet Pastoral. l École Lacordaire éc Maquette : thierry.chappuis@sfr.fr - Imprimerie GATUSSO Aubagne - 04 42 70 70 70 Projet Pastoral de l École Lacordaire ol e, co llè ge, lycée privés catholiques Projet Pastoral de l École Lacordaire

Plus en détail

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

CODE de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé

CODE de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé CODE de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé Code de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé Soixante-troisième

Plus en détail