UNITE D AIDE MEDICALE A LA PROCREATION ( A.M.P. )

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNITE D AIDE MEDICALE A LA PROCREATION ( A.M.P. )"

Transcription

1 UNITE D AIDE MEDICALE A LA PROCREATION ( A.M.P. ) CLINIQUE DU TERTRE ROUGE LABORATOIRE DE L AVENUE DE GAULLE Madame, Monsieur Vous avez déjà réalisé une tentative de Fécondation In Vitro, et vous souhaitez recommencer. Votre gynécologue vient de vous remettre ce dossier. Sachez que les démarches suivantes sont obligatoires (Loi Bioéthique du 29/07/1994 et Arrêté du 12/01/99) pour entrer dans un protocole de Fécondation In Vitro (F.I.V.). Dès maintenant, vous devez effectuer les démarches suivantes en respectant la chronologie : 1) 2) 3) 4) 1) Vous assurer auprès de votre caisse d assurance maladie que la prise en charge de l exploration et du traitement de votre stérilité (TS) est toujours valable. Cette démarche est indispensable pour obtenir le remboursement à 100% des examens de laboratoires et des médicaments concernant votre stérilité. 2) Remplir correctement l ensemble des formulaires présents dans le dossier: - demande de fécondation in vitro - feuille d information et de consentement sur la F.I.V. - feuille d information sur les risques et résultats de F.I.V - formulaire de consentement à la congélation des embryons surnuméraires - la feuille d entente préalable remplie et signée par votre gynécologue. Puis faire 2 photocopies de cette feuille. Preuve indispensable pour assurer le remboursement. 3)Vérifier que les examens suivants ont été réalisés il y a moins de 6 mois : - (HIV, Hépatite C, Hépatite B, Syphilis) pour Mr et Mme - spermogramme, test de capacitation et spermoculture de Mr. Sinon, demandez une ordonnance à votre gynécologue, et passez au laboratoire. Il n est pas nécessaire d être à jeun pour la prise de sang, et le spermogramme doit être réalisé après 3 jours d abstinence, au laboratoire Faucheus 56, avenue de Gaulle sans rendez-vous de 7H30 à 15H. 4)Adresser les formulaires cités au paragraphe 2) au Dr SIGOGNEAU ou au Dr GROUSSIN, Biologistes, responsables du laboratoire de Fécondation In Vitro (Selca BIOMAINE, 56, avenue de Gaulle Le Mans. Tél ) Celui-ci vérifiera si votre dossier est complet afin de respecter la Loi Bioéthique du 29/07/94.Votre dossier sera discuté par les membres de l équipe clinico-biologique responsable. S il ne présente pas d anomalie, votre gynécologue recevra sous quinzaine un accord lui permettant de démarrer la stimulation. Bien que non obligatoire, si vous en estimez le besoin, vous pouvez rencontrer un biologiste avant la prochaine tentative : Les rendez - vous du matin (10h30-12h00) Clinique du Tertre Rouge, 6 rue de Guetteloup. Les rendez - vous d après - midi (15h - 17h30) Laboratoire, 56 avenue De Gaulle. Important : Aucune suite ne pourra être donnée à votre dossier si les pièces citées au paragraphe 2) et 3) sont absentes.

2 CENTRE A.M.P. DU TERTRE ROUGE DEMANDE D ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION Nous soussignés : Madame : Monsieur : Nom :... Nom :... Nom de jeune fille :... Prénom :... Prénom :... Né le :... Née le :... N SS : N SS : Profession :. Profession :.. Tabac : Non / Oui / Ancien Fumeur Tabac : Non / Oui / Ancien Fumeur Combien de cigarettes par jour :. Combien de cigarettes par jour :. Poids :.. Taille :.. Perte de poids sur le dernier semestre :. Adresse (Domicile conjugal) : Téléphone :... FAISONS ENSEMBLE LA DEMANDE AU DOCTEUR (votre gynécologue) : D UNE NOUVELLE DEMANDE D ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION. NOUS ATTESTONS NE PAS AVOIR D EMBRYONS CONGELES A CE JOUR ; AUSSI NOUS ATTESTONS AU MOINS DEUX ANS DE VIE COMMUNE : Nous sommes informés que conformément à la Loi Bioéthique du 29 Juillet 1994, cette demande d assistance médicale à la procréation, ne peut être formulée à l équipe pluridisciplinaire du Tertre Rouge, qu un mois après la remise du dossier guide. Fait à LE MANS, le :... Madame Monsieur Signature des deux membres du couple précédée de la mention «lu et approuvé». EXAMENS Si ils ont été réalisés au laboratoire Faucheus (56, av. De Gaulle, au Mans) indiquer ci-après la date de vos derniers examens de sang (HIV, Hépatite B et C, et BW) et de sperme: Madame :.. /... /.. Monsieur :.. /... /.. Sinon joindre une photocopie de vos résultats.

3 FEUILLE D INFORMATION ET DE CONSENTEMENT SUR LA F.I.V. Madame, Monsieur, Nous allons procéder à une tentative de Fécondation In Vitro (F.I.V.) dans notre Laboratoire de biologie de la reproduction situé dans la clinique du Tertre Rouge. Le laboratoire est autorisé par le ministère à pratiquer les actes biologiques d aide médicale à la procréation ( A.M.P. ). La signature des deux membres du couple au bas de cette feuille est indispensable. Elle indique que vous avez reçu toutes les réponses à vos questions ainsi que les éclaircissements souhaités. Nom du médecin prescripteur :... Combien avez-vous déjà fait de tentatives de Fécondation In Vitro ( F.I.V. ):... I Qu est - ce que la FIV? C est une technique qui permet la rencontre de l ovocyte ( cellule reproductrice de la femme ) et du spermatozoïde ( cellule reproductrice de l homme ). Cette rencontre se fait «in vitro», c est à dire en dehors de l organisme féminin, donc en laboratoire. Dès le recueil, les ovocytes et les spermatozoïdes sont mis en contact dans un milieu spécifique et placés dans une étuve. Après 48 heures, s il y a eu fécondation, les embryons sont transférés dans la cavité utérine. II Respect de la loi Bioéthique. Les praticiens qui dispensent l acte ( le biologiste responsable d A.M.P. et le gynécologue ) n effectueront la FIV que si les instructions contenues dans le dossier sont respectées, conformément à la législation en vigueur. ( Loi Bioéthique du 29/07/94 ). III Les étapes de la FIV. La première étape est la stimulation ou induction de la croissance folliculaire chez la femme. Les follicules sont les structures ovariennes dans lesquelles se trouvent les ovocytes. La stimulation de l ovaire a pour but d entraîner le développement de plusieurs follicules au niveau de chaque ovaire. Le développement folliculaire est surveillé par les dosages hormonaux et les échographies qui vont permettre d adapter le traitement. S il est important qu un diagnostic très précis de votre type de stérilité soit établi avant de commencer les tentatives, il est aussi important que vous suiviez scrupuleusement le traitement prescrit et adapté tous les jours. En cas de doute, il est préférable de bien vous faire préciser la marche à suivre auprès de votre gynécologue ou de celui de garde à la Clinique du Tertre Rouge. La deuxième étape est le déclenchement ou achèvement de maturation des follicules. Lorsque les follicules sont arrivés au terme de leur croissance, on procède au déclenchement par injection intramusculaire d HCG. Cette injection doit être faite à une heure précise, tard dans la soirée. La troisième étape est le recueil des cellules reproductrices ou ponction folliculaire. La ponction des follicules a lieu environ 36 heures après le déclenchement. Le recueil des ovocytes se fait par voie vaginale sous anesthésie générale. Pendant ce temps, l homme procède au recueil du sperme. La quatrième étape est la fécondation in vitro proprement dite. Quelques heures après le recueil, les ovocytes et les spermatozoïdes sont mis en contact dans un milieu approprié afin d obtenir la fécondation ( embryons ). Le succès de la fécondation dépend de la qualité des ovocytes et des spermatozoïdes. Dans certains cas (altérations spermatiques, échecs de fécondation, causes immunologiques, ), on utilise une technique particulière, la microinjection ou I.C.S.I. La microinjection consiste à faire passer les enveloppes ovocytaires ( zone pellucide ) aux spermatozoïdes à l aide de micropipettes de verre, et a pour but de les amener à l intérieur de l ovocyte lui-même, ceci sous contrôle d un microscope

4 La cinquième étape est le replacement d un ou de deux embryons dans la cavité utérine. Il a lieu 48 à 72 heures après le recueil des ovocytes. Ce replacement se fait par voie naturelle et ne nécessite pas d anesthésie générale. La patiente doit rester 1/2 heure en position de repos allongé. Après le replacement, la poursuite de la grossesse si elle a lieu, est confirmée par un dosage biologique de grossesse 13 jours plus tard. IV Devenir de l embryon. Propriété : Les spermatozoïdes, ovules, embryons, recueillis lors d une Fécondation In Vitro restent la propriété solidaire et exclusive des deux signataires de la demande. Embryons dits «surnuméraires» (voir Congélation). V Renseignements pratiques. - Sur demande de votre médecin, les frais d exploration du couple ( examens de sang et de sperme ) et le traitement peuvent être pris en charge à 100 %. Avant tout, assurez-vous auprès de votre caisse d assurance maladie d avoir obtenu le 100% TS (Traitement de votre Stérilité) pour monsieur et pour madame. - Le recueil de sperme se fait à la clinique : Pratiquer une toilette soigneuse de la verge et des mains à l eau et au savon, puis faire le recueil par masturbation dans le récipient stérile fourni par le laboratoire. - Le matin de la ponction, il est impératif que le conjoint rejoigne la patiente à la clinique une demi-heure avant l heure prévue de la ponction. Ainsi le recueil de sperme se fera en même temps que le recueil d ovocytes. - La loi Bioéthique prévoit le contrôle d identité des deux membres du couple. Par conséquent, soyez toujours munis de vos papiers d identité. VI Adoption. Solution alternative afin de satisfaire votre désir d enfant, nous vous informons que la procédure d adoption est gérée par l Aide Sociale à l enfance décentralisée dans chaque Conseil Général. CONJOINT CONJOINTE Nom :... Nom :... Prénom:... Prénom:... Date de naissance:... Date de naissance:... Adresse:..... N Téléphone :... Fait au Mans, le... /... /... Signature du couple : ( précédé de la mention «lu et approuvé»)

5 UNITE D AIDE MEDICALE A LA PROCREATION ( A.M.P. ) RESULTATS ET RISQUES DE LA FIV/ICSI A votre demande, nous allons procéder à une tentative de Fécondation In Vitro (F.I.V.) dans notre laboratoire de Biologie de la Reproduction situé à la Clinique du Tertre-Rouge, au Mans. Le laboratoire est autorisé par le Ministère de la Santé, à pratiquer des actes biologiques d Aide Médicale à la Procréation (A.M.P.). L accord des 2 membres du couple, et leur signatures au bas de cette feuille, est indispensable ; elle confirme que vous jugez avoir reçu, de l équipe médicale, toutes les réponses à vos questions, ainsi que tous les éclaircissements souhaités. Nom du Médecin prescripteur :. Nombre de tentatives de FIV déjà faites :. Quels sont les résultats de la FIV? Les résultats dépendent de la cause de la stérilité (féminine, masculine, mixte), de l âge de la femme (très peu de grossesse après 40 ans), et du nombre d embryons replacés. Tous cas confondus, les résultats de notre Centre miment les résultats de la fécondation naturelle, soit 20 % de grossesse par cycle. Le sexe de l enfant : Il semble y avoir une légère augmentation du nombre des filles avec les techniques d ICSI par rapport aux techniques de FIV classique, ou en fécondation naturelle. Mais l utilisation des techniques permettant le choix du sexe est interdite par la loi bioéthique française. Quels sont les risques? Comme tout geste diagnostique ou thérapeutique, la tentative de FIV ou d ICSI comporte certains risques ; notre rôle est de les minimiser. Risques d échec de grossesse. Il est toujours possible, mais son analyse permettra de mieux préparer la tentative suivante. Ainsi, plus de 50 % des femmes obtiennent une grossesse en moins de 5 tentatives. En cas de besoin, un soutien psychologique vous sera proposé, ainsi que des adresses de contact Internet. Risques liés à la femme elle-même. L âge, le tabac et le surpoids sont des conditions défavorables. Ces facteurs gênent la stimulation ovarienne et l anesthésie, et le surpoids rend le prélèvement d ovocytes plus difficile. Ils augmentent aussi les risques pour la grossesse à venir. Il faut parfois envisager une consultation diététique en vue d un amaigrissement préalable (qui suffit parfois à déclencher la grossesse). Risques liés à la tentative. Risques liés aux traitements : La stimulation des ovaires est parfois difficile, et leur réaction souvent imprévisible ; elle peut aboutir à un «syndrome d hyperstimulation ovarienne» nécessitant une hospitalisation (risque de phlébite et de troubles métaboliques). Risques liés à l anesthésie : Des problèmes anatomiques ou allergiques individuels peuvent se poser en cours d anesthésie. Risques liés au prélèvement : infection, hémorragie pouvant nécessiter un geste chirurgical. La grande expérience de l équipe médicale permet de faire face à ces risques, ou de les éviter, dans la très grande majorité des cas. Risques de la grossesse tardive ( femmes plus âgées que la moyenne). Les femmes en traitement ont, pour la plupart, entre 30 et 43 ans (en moyenne 33 ans) ; 15% des femmes ont plus de 38 ans. Leur grossesse est plus compliquée, surtout au début (risque de fausse-couche augmenté), ou au cours du 3 trimestre (risque d hypertension grave), et leur bébés sont volontiers plus petits. Les femmes de plus de 43 ans (ou même 38 ans pour certains centres) sont habituellement récusées (risques élevés pour un taux de grossesse inférieur à 5%).

6 Risque de prématurité. Presque doublé par rapport à la population générale, ce risque de grande prématurité est responsable d hospitalisations prolongées, d une sur-mortalité néo-natale, et d un fort taux de handicap résiduel. Risques de grossesse multiples. Les grossesses multiples sont des grossesses plus compliquées, et elles doivent être évitées. Elles sont plus difficiles à supporter pour l organisme maternel, et sont souvent responsables de complications hypertensives (4 à 5 fois plus souvent), de prématurité ( naissance avant 8 mois dans 50% des cas) et de naissance de bébés de faible poids (souvent moins de 2500g). Le risque malformatif est aussi accru (multiplié par 2,24). C est pourquoi, dans la grande majorité des cas, on ne transfère que 2 embryons, qui donneront une grossesse unique, dans 90% des cas. Les risques d anomalies génétiques sont difficiles à évaluer. Anomalies chromosomiques : Ils peuvent être liés à la technique, mais aussi et surtout aux anomalies génétiques portées par les cellules sexuelles, surtout les spermatozoïdes, anomalies souvent elles-mêmes responsables de l infertilité. Il peut s agir d une anomalie chromosomique parentale pré-existante (1,4%), ou d une anomalie apparue au moment de la fécondation elle-même (1,6%). Ceci est surtout à craindre en cas de micro-injection (ICSI), d autant plus souvent que le sperme est plus anormal (6% des hommes ont des anomalies chromosomiques). Certaines anomalies graves sont responsables d échec d implantation, ou de fausse-couche plus ou moins précoce, surtout quand les anomalies spermatiques sont importantes ; il s agit là d une sélection naturelle. D autres, moins graves, pourront être transmises à l enfant, avec des conséquences variables. Anomalies géniques : Certaines anomalies de gènes portées par les parents risquent d être transmises à l enfant (mucoviscidose, certaines stérilités géniques). Parfois ces anomalies apparaissent au cours même du processus intime de fécondation. Ce risque d anomalies justifie des recherches, avec éventuellement caryotype parentaux ou recherche d anomalies géniques (mucoviscidose), et diagnostic pré-natal par amniocentèse en cas de besoin (mais risque de fausse-couche). Pour évaluer ces risques, au moins partiellement, nous demandons une consultation de conseil génétique. Les risques de malformations ne semblent pas significativement plus élevés dans les techniques habituellement employées, en dehors de certaines insuffisances spermatiques majeures. Heureusement, la plupart des grossesses se déroulent normalement, et donnent naissance à des enfants parfaitement normaux. A,le. Madame Monsieur

7 FORMULAIRE DE CONSENTEMENT A LA CONGELATION DES EMBRYONS SURNUMERAIRES Lors de votre prochaine tentative de fécondation in vitro, vous aurez peut-être des embryons «surnuméraires» ( dépassant le nombre raisonnable à transférer en une seule fois ). En effet, nous avons admis de limiter le nombre d embryons à transférer in utéro afin de réduire au mieux le risque de grossesse multiple. Certains embryons non transférés peuvent être congelés puis conservés pour vous. La congélation d embryons est actuellement largement pratiquée. Les embryons qui résisteront au processus de congélation - décongélation pourront être transférés ultérieurement. Information sur la congélation : * En l absence de grossesse et selon les dispositions de la loi de bioéthique n du 29 Juillet 1994 et de ses décrets, le transfert des embryons congelés pourra s effectuer dans les mois suivants la congélation, au plus tard dans les cinq ans et avant toute nouvelle tentative de FIV. Cette restitution ne pourra s effectuer qu après consentement écrit des deux membres du couple. Les deux membres du couple doivent impérativement être présents et munis de leurs papiers d identité. * Si la première tentative de FIV a abouti à une grossesse, la conservation des embryons sera également assurée pour une durée légale maximum de 5 ans. Impérativement, au terme de chaque année de conservation embryonnaire, vous devrez conjointement nous informer du maintien de votre demande parentale ( Art.L152-3 ). Pour cela, vous devrez remplir une «Demande de cryoconservation embryonnaire» qui vous sera adressée à chaque date anniversaire. Pour cet acte, vous devrez régler la somme de 211,20 Francs. Cette somme vous sera remboursée par la sécurité sociale. Si vous ne désirez pas conserver vos embryons, vous aurez à choisir entre 2 options : - le don anonyme à un couple stérile, - la destruction des embryons par arrêt de leur conservation. Nous sollicitons à l avance votre accord de principe sur une éventuelle congélation. Vous êtes libres de refuser, auquel cas nous serions amenés à ne placer que 3 ovocytes en fécondation (conformément à la loi n du 29 Juillet Art. L152-3 et à l Arrêté du 12 Janvier 1999). Veuillez cocher la case correspondante à votre choix : Mme... N de Sécurité Sociale :... Mr... N de Sécurité Sociale :... domiciliés à : O acceptons la congélation de nos embryons non transférés. O refusons la congélation d embryons. Fait au Mans, le.../.../... Signature du couple : ( précédée de la mention manuscrite «Lu et approuvé» ).

CENTRE A.M.P. DU TERTRE ROUGE

CENTRE A.M.P. DU TERTRE ROUGE ,, Vous êtes certains que tous les éléments précédents sont à jour, c'est-à-dire que : - vos 100% TS sont toujours valables (regarder les dates). 3 mois avant l échéance, penser à en parler à votre gynécologue

Plus en détail

AMP : nous allons bénéficier d une fécondation in vitro avec ICSI

AMP : nous allons bénéficier d une fécondation in vitro avec ICSI AMP : nous allons bénéficier d une fécondation in vitro avec ICSI Le site du Docteur Philippe WEBER Adresse du site : www.docvadis.fr/philippe-weber Validé par le Comité Scientifique Fertilité Plus de

Plus en détail

Qu est-ce que la fécondation In Vitro?

Qu est-ce que la fécondation In Vitro? CHT de Nouméa Laboratoire d Assistance Médicale à la Procréation 78 rue du 18 juin Magenta 98800 Nouméa Tél. 25 67 34 Fax 25 68 81 Madame, Monsieur, Vous allez commencer prochainement un traitement de

Plus en détail

LA FECONDATION IN VITRO (FIV)

LA FECONDATION IN VITRO (FIV) LA FECONDATION IN VITRO (FIV) Le site du Docteur Jean-Jacques BENSAID Gynécologue-Obstétricien Adresse du site : www.docvadis.fr/jean-jacques-bensaid Il s agit là encore d une PMA, qui comme les techniques

Plus en détail

CENTRE D'ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (A.M.P.) DOSSIER FIV N 2-3 - 4 (entourer) PRATICIENS DU CENTRE GYNECOLOGUES AGREES

CENTRE D'ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (A.M.P.) DOSSIER FIV N 2-3 - 4 (entourer) PRATICIENS DU CENTRE GYNECOLOGUES AGREES CENTRE D'ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (A.M.P.) CLINIQUE DU TERTRE ROUGE Tél: 02 43 78 58 58 Site internet: polesantesud.fr 62, RUE DE GUETTELOUP (fax: 02 43 78 58 63) 72000 LE MANS DOSSIER FIV

Plus en détail

CENTRE D'ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (A.M.P.)

CENTRE D'ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (A.M.P.) CENTRE D'ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (A.M.P.) LABOMAINE CLINIQUE DU TERTRE ROUGE Tél: 02 43 78 58 58 Site internet : www.labomaine.fr puis espace patient pour 62, RUE DE GUETTELOUP (fax: 02 43

Plus en détail

Fertilité et fécondité sont deux notions différentes. Les problèmes de fertilité peuvent se traiter.

Fertilité et fécondité sont deux notions différentes. Les problèmes de fertilité peuvent se traiter. Nous allons faire un bilan de fertilité Fertilité et fécondité sont deux notions différentes. Les problèmes de fertilité peuvent se traiter. Fécondité et fertilité, est-ce la même chose? Ces deux mots

Plus en détail

CENTRE D ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION DE BRETAGNE-SUD Lorient

CENTRE D ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION DE BRETAGNE-SUD Lorient CENTRE D ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION DE BRETAGNE-SUD Lorient Référentiel de prise en charge des patients en AMP 26/03/2015 1. OBJET ET DOMAINE D APPLICATION Ce document précise les règles de prise

Plus en détail

Etapes de la prise en charge

Etapes de la prise en charge Etapes de la prise en charge Les étapes de la prise en charge: Le délai avant le premier rendez-vous peut vous sembler long. Profitez de cette période pour régler d éventuels petits problèmes de santé:

Plus en détail

D O S S I E R G U I D E. a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n. Les différentes phases de l ICSI

D O S S I E R G U I D E. a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n. Les différentes phases de l ICSI D O S S I E R G U I D E a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n Les différentes phases de l ICSI L e s d i f f é r e n t e s p h a s e s d e l I C S I Madame, Monsieur, Vous allez

Plus en détail

PEDIATRES 72000 Le Mans

PEDIATRES 72000 Le Mans CENTRE D'ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (A.M.P.) CLINIQUE DU TERTRE ROUGE Tél: 02 43 78 58 58 Site internet: polesantesud.fr 62, RUE DE GUETTELOUP (fax: 02 43 78 58 63) 72000 LE MANS DOSSIER I.A.C.

Plus en détail

quels examens chez la femme?

quels examens chez la femme? Notre médecin nous conseille un bilan pour infertilité : quels examens chez la femme? Vous avez consulté votre médecin généraliste ou votre gynécologue et vous avez convenu ensemble qu un bilan d infertilité

Plus en détail

La FIVETE: un long parcours! CASCALES David BAYEJOU Abdelqader 3 ème 3

La FIVETE: un long parcours! CASCALES David BAYEJOU Abdelqader 3 ème 3 La FIVETE: un long parcours! CASCALES David BAYEJOU Abdelqader 3 ème 3 I- Introduction 1. QU'EST-CE QUE LA REPRODUCTION HUMAINE? 2. QU'EST-CE QUE LA MAITRISE DE LA REPRODUCTION HUMAINE? II- La FIVETE 1.

Plus en détail

LA PROCREATION (AMP) L1 Novembre 2009

LA PROCREATION (AMP) L1 Novembre 2009 ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (AMP) Pr Claudine Mathieu L1 Novembre 2009 Art. L. 152-1. - L'assistance médicale à la procréation s'entend sentend des pratiques cliniques et biologiques permettant

Plus en détail

DOSSIER CLINICO-BIOLOGIQUE D INSEMINATION INTRA-UTERINE

DOSSIER CLINICO-BIOLOGIQUE D INSEMINATION INTRA-UTERINE C1 - ENR 06 Version 04 DOSSIER CLINICO-BIOLOGIQUE D INSEMINATION INTRA-UTERINE LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE R. VIALLE Autorisation n 203400106 Directeur : R. VIALLE S.E.L.A.R.L. DE DIRECTEURS DE LABORATOIRE

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation

Assistance médicale à la procréation Assistance médicale à la procréation Principaux aspects biologiques, médicaux et éthiques Session IDE2 Septembre 2009 Boudarias Lionnel (Int.GO) Le langage courant utilise certains termes à tort et à travers

Plus en détail

DON D OVOCYTES VOUS POUVEZ DONNER LE BONHEUR D ÊTRE PARENTS. Agence relevant du ministère de la santé

DON D OVOCYTES VOUS POUVEZ DONNER LE BONHEUR D ÊTRE PARENTS.  Agence relevant du ministère de la santé DON D OVOCYTES VOUS POUVEZ DONNER LE BONHEUR D ÊTRE PARENTS www.dondovocytes.fr Agence relevant du ministère de la santé Qu est-ce qu un ovocyte? UN GESTE POUR CEUX QUI La plupart des couples peuvent avoir

Plus en détail

Quelques définitions

Quelques définitions L AMP Introduction 14% des couples Le délai nécessaire àconcevoir est pathologique s il est sup à 2 ans Parmi les causes d infertilité: 30% sont d origine féminine 20% sont d origine masculine 40% des

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples receveurs. L accueil. d embryons

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples receveurs. L accueil. d embryons Assistance médicale à la procréation Informations pour les couples receveurs L accueil d embryons Sommaire Du couple donneur au couple receveur 3 L accompagnement médical et l encadrement juridique de

Plus en détail

Ligne Directe des Marqueurs sériques maternels :

Ligne Directe des Marqueurs sériques maternels : DEPISTAGE DU RISQUE DE TRISOMIE 21 FŒTALE PAR DOSAGE DES MARQUEURS SERIQUES MATERNELS FEUILLES DE RENSEIGNEMENTS BIOXA - PORTE DE PARIS - 27, Rue du Colonel Fabien 51100 REIMS 03.26.04.07.89-03.26.08.76.50

Plus en détail

Thérapeutique en Stérilité

Thérapeutique en Stérilité Université Paris-Sud Diplôme Universitaire Thérapeutique en Stérilité Mars ou Avril 2007 (dates non encore déterminées) Lieu de l enseignement Hôpital Antoine Béclère Amphithéâtre de la Faculté 157, rue

Plus en détail

L AMP et l adoption. Analogies et différences Controverses. Agence française de l adoption - 10 décembre 2009

L AMP et l adoption. Analogies et différences Controverses. Agence française de l adoption - 10 décembre 2009 L AMP et l adoption Analogies et différences Controverses Agence française de l adoption - 10 décembre 2009 L AMP Le cadre juridique La loi du 6 août 2004 relative à la bioéthique - mise en place de l

Plus en détail

Offrir des ovocytes. dondovocytes.fr. à un couple qui ne peut pas avoir d enfants, c est lui faire un cadeau tout petit

Offrir des ovocytes. dondovocytes.fr. à un couple qui ne peut pas avoir d enfants, c est lui faire un cadeau tout petit LES NE SONT PLUS PA S BEAUX CADEAUX FORCÉMENT LES PLUS GROS Offrir des ovocytes à un couple qui ne peut pas avoir d enfants, c est lui faire un cadeau tout petit pour un bonheur très grand. 3 familles

Plus en détail

Assistance Médicale à la Procréation (AMP) : Aspects Médicaux et Ethiques.

Assistance Médicale à la Procréation (AMP) : Aspects Médicaux et Ethiques. Assistance Médicale à la Procréation (AMP) : Aspects Médicaux et Ethiques. Docteurs Marie-Laure Camp (biologiste), Anastasie Lymperopoulou (gynécologue- obstétricienne), Définition : et Marie-Dominique

Plus en détail

LES PLUS BEAUX CADEAUX NE SONT PAS FORCÉMENT LES PLUS GROS. Offrir des spermatozoïdes. à un couple qui ne peut pas avoir d enfants,

LES PLUS BEAUX CADEAUX NE SONT PAS FORCÉMENT LES PLUS GROS. Offrir des spermatozoïdes. à un couple qui ne peut pas avoir d enfants, Établissement relevant du ministère de la santé LES PLUS BEAUX CADEAUX NE SONT PAS FORCÉMENT LES PLUS GROS Offrir des spermatozoïdes à un couple qui ne peut pas avoir d enfants, c est lui faire un cadeau

Plus en détail

Doc. : Taux des hormones dans le sang lors d un cycle normal et lors d une prise de pilule. Bilan : A compléter Contraception =.

Doc. : Taux des hormones dans le sang lors d un cycle normal et lors d une prise de pilule. Bilan : A compléter Contraception =. Activité 1 : Décrire le mode d'action de différents moyens de contraception Support : boîte «contraception» et document «Contraceptifs oraux traditionnels» Des moyens de contraception sont disposés sur

Plus en détail

CENTRE DE PROCREATION MEDICALE ASSISTEE DE PAU

CENTRE DE PROCREATION MEDICALE ASSISTEE DE PAU CENTRE DE PROCREATION MEDICALE ASSISTEE DE PAU INFORMATION AVANT A.M.P. Madame, Monsieur, Vous allez bénéficier d une assistance médicale à la procréation (AMP). La constitution de votre dossier obligatoire

Plus en détail

LA CONGELATION D OVOCYTES MATURES, IMMATURES ET D EMBRYONS

LA CONGELATION D OVOCYTES MATURES, IMMATURES ET D EMBRYONS LA CONGELATION D OVOCYTES MATURES, IMMATURES ET D EMBRYONS 1ére journée régionale en préservation de la fertilité 25 janvier 2014 C JIMENEZ Service Biologie de la reproduction CECOS Pôle O.R.G Centre Aliénor

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES CENTRE D ASSISTANCE MÉDICALE À LA PROCRÉATION AMP LIVRET D ACCUEIL

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES CENTRE D ASSISTANCE MÉDICALE À LA PROCRÉATION AMP LIVRET D ACCUEIL CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES CENTRE D ASSISTANCE MÉDICALE À LA PROCRÉATION AMP LIVRET D ACCUEIL VOTRE PREMIÈRE PRISE EN CHARGE DANS LE CENTRE Attention En fonction des éléments de votre dossier

Plus en détail

Examen du couple infertile/ Assistance Médicale à la Procréation (AMP)

Examen du couple infertile/ Assistance Médicale à la Procréation (AMP) Examen du couple infertile/ Assistance Médicale à la Procréation (AMP) Tps Normal : 40 min Indication : - absence de grossesse après un an de rapports sexuels réguliers (au moins 3 par semaine) non protégés

Plus en détail

Cette fiche doit être remplie pour toute grossesse débutante diagnostiquée à l échographie avec activité cardiaque (sauf si GEU isolée)

Cette fiche doit être remplie pour toute grossesse débutante diagnostiquée à l échographie avec activité cardiaque (sauf si GEU isolée) A compléter lors de chaque grossesse FICHE GROSSESSE Cette fiche doit être remplie pour toute grossesse débutante diagnostiquée à l échographie avec activité cardiaque Identification N DU CENTRE CLINIQUE

Plus en détail

Bilan d activité AMP CMCO 2012

Bilan d activité AMP CMCO 2012 Bilan d activité AMP CMCO 2012 La 8ème journée d Infertilité d Alsace 20 septembre 2013 Laetitia Ladureau-Fritsch Nathalie Guyomard C M C O Bilan général 2012 Nombre de tentatives Les inséminations intra-utérines

Plus en détail

Vitro. Accord CNIL. Biologie Gynécologie obstétrique

Vitro. Accord CNIL. Biologie Gynécologie obstétrique FIV-ABM - Registre national des tentatives de Fécondation In Vitro Responsable(s) : Royère Dominique, Direction Procréation Embryologie Génétique humaine Pessione Fabienne, Direction Procréation Embryologie

Plus en détail

IIU : Insémination Intra-Utérine

IIU : Insémination Intra-Utérine Ils consistent à isoler les spermatozoïdes et les ovocytes avant leur mise en fécondation. L'isolement des spermatozoïdes et du liquide séminal est indispensable pour les inséminations (IIU) comme la Fécondation

Plus en détail

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE SITE BESANÇON CENTRE D ETUDE ET DE CONSERVATION DES ŒUFS ET DU SPERME HUMAINS.

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE SITE BESANÇON CENTRE D ETUDE ET DE CONSERVATION DES ŒUFS ET DU SPERME HUMAINS. CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE SITE BESANÇON CENTRE D ETUDE ET DE CONSERVATION DES ŒUFS ET DU SPERME HUMAINS. Dr Oxana Blagosklononov Service de Génétique biologique-histologie-biologie du Développement

Plus en détail

Congres ffer 2011 marseille Poster n 8

Congres ffer 2011 marseille  Poster n 8 Congres ffer 2011 marseille www.ffer-marseille2011.com Poster n 8 Prevention du syndrome d hyperstimulation ovarienne par injection d un agoniste retard en cours de stimulation pour Fecondation In Vitro

Plus en détail

l insémination avec sperme de conjoint Les différentes phases de a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n

l insémination avec sperme de conjoint Les différentes phases de a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n D O S S I E R G U I D E a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n l insémination avec sperme de conjoint Les différentes phases de Les différentes phases de l insémination avec sperme

Plus en détail

Equipes du centre A.M.P. Hôpital Jeanne de Flandre

Equipes du centre A.M.P. Hôpital Jeanne de Flandre Equipes du centre A.M.P. Hôpital Jeanne de Flandre Equipe de Gynécologie Pr Didier DEWAILLY (Chef de service) Dr Christine DECANTER Dr Catherine LEFEBVRE Dr Maryse LEROY-BILLIARD Dr Patricia THOMAS Dr

Plus en détail

ProcreaTec, Une vie nouvelle

ProcreaTec, Une vie nouvelle Chers patients, Tout d abord, merci de la confiance que vous nous portez. Comme vous le savez peutêtre déjà, les traitements de PMA ne sont pas des chemins faciles, et chaque étape sera accompagnée d émotions,

Plus en détail

Centre d Assistance Médicale à la Procréation

Centre d Assistance Médicale à la Procréation Centre d Assistance Médicale à la Procréation Hôpital Privé de Parly II Le Chesnay 21, Rue Moxouris 78150 Le Chesnay EQUIPE CLINIQUE Cliniciens agréés: Dr Marie Josée BOCQUET Dr Xavier GUETTIER Dr Guy

Plus en détail

CATALOGUE DES ACTES DU SERVICE DE BIOLOGIE DE LA REPRODCUTION-CECOS

CATALOGUE DES ACTES DU SERVICE DE BIOLOGIE DE LA REPRODCUTION-CECOS Page : 1/12 TABLEAU DES EVOLUTIONS INDICE DATE D'APPLICATION MOTIF 01 Avril 2011 Création 02 Mars 2012 Modification : BHN Participants du groupe d'élaboration : Dr PAPAXANTHOS A. - Pr JIMENEZ C. - Dr SOULA

Plus en détail

GENESIS. L autoconservation ovocytaire devrait être autorisée

GENESIS. L autoconservation ovocytaire devrait être autorisée GENESIS L autoconservation ovocytaire devrait être autorisée Chef du service de gynécologie obstétrique et médecine de la reproduction à Sèvres depuis juillet 1992 puis, depuis mars 2015, du Centre hospitalier

Plus en détail

Maîtrise de la reproduction : Procréation médicalement assistée (PMA)

Maîtrise de la reproduction : Procréation médicalement assistée (PMA) Maîtrise de la reproduction : Procréation médicalement assistée (PMA) Historique 25 juillet 1978 : Naissance du premier bébé éprouvette en Angleterre 24 février 1982 : Naissance du premier bébé éprouvette

Plus en détail

DEVENIR HOMME OU FEMME

DEVENIR HOMME OU FEMME DEVENIR HOMME OU FEMME I. Différences entre les deux sexes Nous naissons tous avec un sexe déterminé. Il n y a que deux possibilités et l orient est faite au cours de notre développement au stade d embryon.

Plus en détail

L accueil d embryons. Les aspects organisationnels Françoise MERLET

L accueil d embryons. Les aspects organisationnels Françoise MERLET L accueil d embryons Les aspects organisationnels Françoise MERLET 1 Qu est-ce que l accueil d embryons? Une AMP à part entière comportant 2 volets Le don d embryons L accueil d embryons Concernant les

Plus en détail

Centre de la Reproduction du CUSM

Centre de la Reproduction du CUSM Centre de la Reproduction du CUSM Veuillez compléter le formulaire et l apporter avec vous lors de votre rendez-vous. De plus, afin de pouvoir mieux vous informer, veuillez lire la documentation sur le

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION Rue du Parc 84240 La Tour d Aigues 04.90.07.23.00 04.90.07.23.04 accueilcentresocial@orange.fr www.centre-social-aiguier.com DOSSIER D INSCRIPTION ACCUEIL DE LOISIRS Pour les enfants de 3 à 13 ans Liste

Plus en détail

Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle

Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Avant la séance [youtube https://www.youtube.com/watch?v=orlubkbwdw8&w=420&h=315] A l'aide de la vidéo, construire une frise

Plus en détail

D O S S I E R G U I D E. a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n. Les différentes phases de. la fécondation in vitro

D O S S I E R G U I D E. a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n. Les différentes phases de. la fécondation in vitro D O S S I E R G U I D E a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n Les différentes phases de la fécondation in vitro L e s d i f f é r e n t e s p h a s e s d e l a F I V Madame, Monsieur,

Plus en détail

Karim LAOUABDIA SELLAMI Directeur général adjoint

Karim LAOUABDIA SELLAMI Directeur général adjoint Cette nouvelle édition des fiches régionales relatives à l activité d assistance médicale à la procréation (AMP) en 2012, dresse le bilan de la situation de chaque région au regard de ces activités. Les

Plus en détail

J'attends un bébé : je respecte démarches et examens obligatoires.

J'attends un bébé : je respecte démarches et examens obligatoires. J'attends un bébé : je respecte démarches et examens obligatoires. Le site du Docteur Patrick DORFFER Adresse du site : www.docvadis.fr/patrick-dorffer Validé par le Comité Scientifique Médecine générale

Plus en détail

Le principe de la fécondation in vitro. 7. La fécondation in vitro (FIV)

Le principe de la fécondation in vitro. 7. La fécondation in vitro (FIV) La technique de la fécondation in vitro* est apparue il y a près de 30 ans. Seuls des cas très précis et limités peuvent bénéficier de ce traitement lourd, qui nécessite en particulier une courte hospitalisation

Plus en détail

CARNET - PATIENTE ATTENTION. Vous devez conserver ce carnet et le présenter lors de toute consultation médicale.

CARNET - PATIENTE ATTENTION. Vous devez conserver ce carnet et le présenter lors de toute consultation médicale. CARNET - PATIENTE Vous devez conserver ce carnet et le présenter lors de toute consultation médicale. Votre pharmacien ne pourra vous délivrer votre traitement qu après avoir vérifié ce carnet. Il est

Plus en détail

Table Ronde : «Quand commence la vie»

Table Ronde : «Quand commence la vie» Colloque de l EREBFC, Pr Christophe ROUX Table Ronde : «Quand commence la vie» Service de Génétique biologique, Histologie, Biologie du développement et de la Reproduction CECOS Franche-Comté Bourgogne

Plus en détail

10 ème rencontre régionale de cancérologie gynécologique

10 ème rencontre régionale de cancérologie gynécologique 10 ème rencontre régionale de cancérologie gynécologique NIORT 3 Mars 2016 CAS CLINIQUE n 3 Préservation de la Fertilité Intervenant: Dr POUDOU & Dr MOREAU POLE FEMME MERE ENFANT SERVICE DE GYNECOLOGIE

Plus en détail

CENTRE D'ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (A.M.P.)

CENTRE D'ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (A.M.P.) CENTRE D'ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (A.M.P.) LABOMAINE CLINIQUE DU TERTRE ROUGE Tél: 02 43 78 58 58 Site internet : lab-72.com puis espace patient pour 62, RUE DE GUETTELOUP (fax: 02 43 78 58

Plus en détail

L accueil d embryons. K. Bettahar-Lebugle. Centre d AMP, CMCO-SIHCUS Strasbourg-Schiltigheim

L accueil d embryons. K. Bettahar-Lebugle. Centre d AMP, CMCO-SIHCUS Strasbourg-Schiltigheim L accueil d embryons K. Bettahar-Lebugle Centre d AMP, CMCO-SIHCUS Strasbourg-Schiltigheim Introduction o Les couples doivent décider, à distance du prélèvement ovocytaire, du devenir de leurs embryons:

Plus en détail

FIV / ICSI. C e n t r e I n t e r n a t i o n a l d e F e r t i l i t é. Une vie nouvelle

FIV / ICSI. C e n t r e I n t e r n a t i o n a l d e F e r t i l i t é. Une vie nouvelle FIV / ICSI C e n t r e I n t e r n a t i o n a l d e F e r t i l i t é Une vie nouvelle Qu'est-ce que la fécondation ou fertilisation in vitro? La fécondation ou fertilisation in vitro consiste à féconder

Plus en détail

INTRODUCTION. Gonadotoxicité des traitements systémiques Obligation légale : Décret décembre 2006

INTRODUCTION. Gonadotoxicité des traitements systémiques Obligation légale : Décret décembre 2006 Etude PRESAGE : Etude pilote de faisabilité de PRéservation de la fertilité par Stimulation ovarienne associée à du tamoxifène et congelation ovocytaire ou embryonnaire avant chimiothérapie pour cancer

Plus en détail

Protocole d étude Evaluation des résultats des centres de FIV -Activité 2013-

Protocole d étude Evaluation des résultats des centres de FIV -Activité 2013- Protocole d étude Evaluation des résultats des centres de FIV -Activité 2013- Contexte Depuis 2005, l Agence de la biomédecine a pour mission de suivre et d évaluer les activités cliniques et biologiques

Plus en détail

Information destinée aux femmes enceintes sur la possibilité de recourir, à leur demande, au dépistage prénatal de la trisomie 21

Information destinée aux femmes enceintes sur la possibilité de recourir, à leur demande, au dépistage prénatal de la trisomie 21 Information destinée aux femmes enceintes sur la possibilité de recourir, à leur demande, au dépistage prénatal de la trisomie 21 Ce document, destiné à toutes les femmes enceintes, a été élaboré dans

Plus en détail

Analytique prénatale Informations à l attention des parents

Analytique prénatale Informations à l attention des parents Analytique prénatale Informations à l attention des parents Chers parents, La décision vous appartient. Cette brochure a été conçue afin de vous procurer des informations importantes sur le diagnostic

Plus en détail

1 Objectif de l étude: 2 Description de l étude: 3 Qu implique votre participation? 4 Participation : Annexe 1 A formulaire d information patient

1 Objectif de l étude: 2 Description de l étude: 3 Qu implique votre participation? 4 Participation : Annexe 1 A formulaire d information patient Annexe 1 A formulaire d information patient Etude Européenne sur la Transfusion péri-opératoire et l évolution postopératoire. Etude observationnelle, prospective, multicentrique internationale évaluant

Plus en détail

4 La procréation et sa maîtrise

4 La procréation et sa maîtrise Terminale S 48/53 4 La procréation et sa maîtrise 4.1 La fécondation 4.1.1 Modifications comportementales [324.A1] Les hormones sexuelles sont responsables de modifications comportementales : Les oestrogènes

Plus en détail

Item 37 (Item 29) Stérilité du couple : conduite de la première consultation EVALUATIONS

Item 37 (Item 29) Stérilité du couple : conduite de la première consultation EVALUATIONS Item 37 (Item 29) Stérilité du couple : conduite de la première consultation EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Parmi les propositions suivantes, quels sont les facteurs de risque d infertilité masculine?

Plus en détail

ETHIQUE DE LA PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE (PMA)

ETHIQUE DE LA PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE (PMA) FACULTE DE MEDECINE D ORAN MODULE D EHIQUE MEDICALE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 Dr AYADI. N ETHIQUE DE LA PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE (PMA) I / INTRODUCTION : La procréation médicalement assistée

Plus en détail

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE (Nouvelle partie Législative)

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE (Nouvelle partie Législative) CODE DE LA SANTE PUBLIQUE (Nouvelle partie Législative) Première partie : Protection générale de la santé Livre I er Protection des personnes en matière de santé Titre I er Droits des personnes malades

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2009

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2009 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2009 Durée : 3 h 30 Coefficient : 7 Avant de composer, le candidat s assurera

Plus en détail

Centre d Assistance Médicale à la Procréation

Centre d Assistance Médicale à la Procréation Centre d Assistance Médicale à la Procréation Hôpital Privé de Parly II Le Chesnay 21, Rue Moxouris 78150 Le Chesnay EQUIPE CLINIQUE Cliniciens agréés: Dr Marie José BOCQUET Dr Xavier GUETTIER Dr Guy KERBRAT

Plus en détail

LA PLACE DU LABORATOIRE DANS LA PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE.

LA PLACE DU LABORATOIRE DANS LA PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE. LA PLACE DU LABORATOIRE DANS LA PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE. Prof. P. Bischof Vénus de Willendorf 24 000 22 000 av JC L infertilité ou infécondité est définie comme l inaptitude à obtenir une grossesse

Plus en détail

Des infections par le virus du SIDA, l'hépatite B et l hépatite C ne sont pas seulement

Des infections par le virus du SIDA, l'hépatite B et l hépatite C ne sont pas seulement Cher couple, Des infections par le virus du SIDA, l'hépatite B et l hépatite C ne sont pas seulement dangereuses pour votre santé, mais peuvent aussi nuire à la santé de votre partenaire et de votre enfant

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION

DOSSIER D INFORMATION Docteur Georges LEVY Gynécologue-Obstétricien 57, rue Jean de la Fontaine 75016 PARIS Tel : 01 45 24 30 57 Fax : 01 40 50 38 71 E-mail : drglevy@free.fr DOSSIER D INFORMATION UNITÉ D ASSISTANCE MÉDICALE

Plus en détail

1- Module : «Aspects épidémiologiques et économiques de l infertilité du couple»

1- Module : «Aspects épidémiologiques et économiques de l infertilité du couple» Le CEC de Médecine de la Reproduction a été lancé depuis l année scolaire 2007/2008. C est le seul diplôme tunisien qui traite de ce sujet. Le public cible : - Les Résidents en, urologie, endocrinologie

Plus en détail

Don de gamètes Des parcours médicalement et juridiquement encadrés pour les donneurs et les couples receveurs

Don de gamètes Des parcours médicalement et juridiquement encadrés pour les donneurs et les couples receveurs Fiche 1 Don de gamètes Des parcours médicalement et juridiquement encadrés pour les donneurs et les couples receveurs Pour certains couples confrontés à une difficulté pour concevoir, le don de gamètes

Plus en détail

Liste des documents administratifs pour les séjours en Thaïlande

Liste des documents administratifs pour les séjours en Thaïlande Liste des documents administratifs pour les séjours en Thaïlande Madame, Monsieur, Afin de finaliser l inscription administrative de votre enfant pour son séjour en Thaïlande, nous vous remercions de nous

Plus en détail

Collège de Gynécologie CVL

Collège de Gynécologie CVL LE DON D OVOCYTES EN FRANCE ML Couet praticien hospitalier, service de médecine et biologie de la reproduction, CHU Tours IL PEUT ETRE INDIQUE EN CAS D absence ou d épuisement du capital folliculaire D

Plus en détail

CONVENTION D EXERCICE PRIVILEGIE

CONVENTION D EXERCICE PRIVILEGIE CONVENTION D EXERCICE PRIVILEGIE Entre Madame nom prénom, infirmier(e), ayant son cabinet au Adresse, inscrite à l Ordre des infirmières, Ci après désignée : «l Infirmier(e)» D une part, Et NOVABIO Diagnostics,

Plus en détail

EXPLORATION DU COUPLE INFERTILE

EXPLORATION DU COUPLE INFERTILE EXPLORATION DU COUPLE INFERTILE Dr Juliette GUIBERT Gynécologue-obstétricienne CMC Baie de Morlaix CHEM/APSPM, 19 février 2015 Définition 1 à 2 ans d exposition au risque de grossesse En dehors d antécédents

Plus en détail

CENTRE DE PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE DE L OISE

CENTRE DE PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE DE L OISE CENTRE DE PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE DE L OISE RD : GP/SOIN/4-4/01 - Version : 4 - Application : 18-03-16 2 CENTRE DE PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE DE L OISE SECTEUR CLINIQUE GHPSO : 1 Avenue

Plus en détail

Thème 3 : FEMININ MASCULIN. Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle

Thème 3 : FEMININ MASCULIN. Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Thème 3 : FEMININ MASCULIN Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Comment la connaissance des fonctions de reproduction a-telle permis de maîtriser et de faire

Plus en détail

Actualisation suite au vote du 7 juillet Le guide de. l assistance médicale. à la procréation. Agence relevant du ministère de la Santé

Actualisation suite au vote du 7 juillet Le guide de. l assistance médicale. à la procréation. Agence relevant du ministère de la Santé Actualisation suite au vote du 7 juillet 2011 Le guide de l assistance médicale à la procréation Agence relevant du ministère de la Santé Sommaire Avant-propos...3 1 - La procréation naturelle : du projet

Plus en détail

TEST GÉNÉTIQUE NON INVASIF DE LA TRISOMIE 21 ET AUTRES ANEUPLOÏDIES FŒTALES. LABORATOIRE CERBA, Laboratoire du réseau

TEST GÉNÉTIQUE NON INVASIF DE LA TRISOMIE 21 ET AUTRES ANEUPLOÏDIES FŒTALES. LABORATOIRE CERBA, Laboratoire du réseau TEST GÉNÉTIQUE NON INVASIF DE LA TRISOMIE 21 ET AUTRES ANEUPLOÏDIES FŒTALES 1 LABORATOIRE CERBA, Laboratoire du réseau QU EST-CE QU EST LA TRISOMIE 21? } Syndrome de Down } Maladie génétique } Maladie

Plus en détail

Au cours de la grossesse, 3 échographies de votre enfant vous seront proposées : au 1er trimestre, au 2 trimestre et au 3 trimestre

Au cours de la grossesse, 3 échographies de votre enfant vous seront proposées : au 1er trimestre, au 2 trimestre et au 3 trimestre De quoi s agit-il? L échographie est une technique d imagerie, qui permet d obtenir des images de votre enfant à venir, grâce à des ultrasons émis par une sonde et renvoyés par le fœtus. Cette technique

Plus en détail

DOSSIER D'ADMISSION en section sportive

DOSSIER D'ADMISSION en section sportive Collège Pierre CORNEILLE 5, Rue Jules Ladoumègue 37000 TOURS Tél. 02 47 46 40 50 - Fax 02 47 46 40 51 Courriél. ce.0370991b@ac-orleans-tours.fr DOSSIER D'ADMISSION en section sportive NOM... Sexe : M F

Plus en détail

Contrat d exercice privilégié CONTRAT D EXERCICE PRIVILEGIE

Contrat d exercice privilégié CONTRAT D EXERCICE PRIVILEGIE CONTRAT D EXERCICE PRIVILEGIE Page 1 sur 7 Les soussignés : Mr ou Mme, Infirmier(ère), ayant son cabinet à, inscrite à l Ordre des infirmières, ci-après désignée l infirmière, De première part, Mr ou Mme..,

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE GÉNÉTIQUE MÉDICALE

DÉPARTEMENT DE GÉNÉTIQUE MÉDICALE DÉPARTEMENT DE GÉNÉTIQUE MÉDICALE HOPITAL D ENFANTS LA TIMONE - 264 rue Saint Pierre - 13385 MARSEILLE CEDEX 5 REF : TLF069 Bon de demande d examen pour ANALYSE DE GENETIQUE MOLECULAIRE Service Prescripteur

Plus en détail

domicile pratiquée par les médecins généralistes en pays cannois : étude qualitative sur 24 cas

domicile pratiquée par les médecins généralistes en pays cannois : étude qualitative sur 24 cas Facteurs limitants l accès à l IVG médicamenteuse à domicile pratiquée par les médecins généralistes en pays cannois : étude qualitative sur 24 cas Charlotte Lefranc To cite this version: Charlotte Lefranc.

Plus en détail

ponction biopsie de la thyroide

ponction biopsie de la thyroide Fiche : S 2 Vous allez avoir une ponction biopsie de la thyroide Madame, Mademoiselle, Votre médecin vous a proposé un examen radiologique. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en effet

Plus en détail

L épilepsie, la grossesse et l allaitement

L épilepsie, la grossesse et l allaitement L épilepsie, la grossesse et l allaitement Qu est-ce que l épilepsie? L épilepsie est une maladie qui touche environ 1 personne sur 150 à 200, soit plus de 60.000 personnes en Belgique. Il existe de nombreux

Plus en détail

CROISSANCE ET MATURATION OVOCYTAIRE. Professeur Jean PARINAUD Médecine de la Reproduction Hôpital Paule de Viguier, Toulouse

CROISSANCE ET MATURATION OVOCYTAIRE. Professeur Jean PARINAUD Médecine de la Reproduction Hôpital Paule de Viguier, Toulouse CROISSANCE ET MATURATION OVOCYTAIRE Professeur Jean PARINAUD Médecine de la Reproduction Hôpital Paule de Viguier, Toulouse OVOGENESE Gonocyte Ovogonie Phase de multiplication Embryon et fœtus Ovocyte

Plus en détail

La prescription médicale pour moyen de transport

La prescription médicale pour moyen de transport Transports La prescription médicale pour moyen de transport La prescription médicale d un transport remboursé par l Assurance Maladie n est possible que dans des cas strictement prévus par la réglementation

Plus en détail

Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse

Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse Dr Sophie Desurmont Praticien hospitalier Gynécologie-obstétrique Hôpital St Vincent de Paul Lille Entretiens de médecine générale Samedi 7 novembre

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. L infertilité et son épidémiologie L historique Législation et assurances La technique Aspects psychologiques Les patientes et leur vécu Sondage L avis

Plus en détail

ANALYSE INFORMATISÉE DE LA CINÉTIQUE

ANALYSE INFORMATISÉE DE LA CINÉTIQUE ANALYSE INFORMATISÉE DE LA CINÉTIQUE DES SPERMATOZOÏDES Classement NABM : 04 - code : 1018 JUILLET 2006 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis La Plaine

Plus en détail

Page suivante : les schémas des appareils génitaux

Page suivante : les schémas des appareils génitaux TRANSMETTRE LA VIE LA TRANSMISSION_DE LA VIE CHEZ L HOMME: INTRODUCTION: Vers 10-13 ans, la puberté marque le début de l'adolescence : l'enfant se transforme en un jeune adulte pouvant transmettre la vie.

Plus en détail

Conduite à tenir en cas d avortements spontanés. Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF

Conduite à tenir en cas d avortements spontanés. Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF Conduite à tenir en cas d avortements spontanés Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF Avortement spontané O Synonymes : O fausse couche spontanée = FCS O Définition

Plus en détail

Une information vous est fournie sur le déroulement de l examen et de ses suites.

Une information vous est fournie sur le déroulement de l examen et de ses suites. Fiche : UG 2 Vous allez avoir une cystographie Madame, Monsieur, Votre médecin vous a proposé un examen radiologique. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en effet la liberté de l accepter

Plus en détail

SERVICE DE MÉDECINE DE LA PROCRÉATION

SERVICE DE MÉDECINE DE LA PROCRÉATION SERVICE DE MÉDECINE DE LA PROCRÉATION Madame, Monsieur Vous allez prochainement bénéficier d'une tentative d'assistance Médicale à la Procréation. Pour cela, un dossier complet doit être remis au Secrétariat

Plus en détail

Cas clinique interactif

Cas clinique interactif Cas clinique interactif XVIII ème Journées de sénologie interactive Sylvie BONFILS Centre des Maladies du Sein Hôpital St Louis Madame A!. 30 ans!! Consulte pour renouvellement de contraception progestative

Plus en détail