Lymphocyte. Lymphocyte Activé

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lymphocyte. Lymphocyte Activé"

Transcription

1 La réponse immunitaire humorale Substance étrangère La phagocytose Certains fragments, appelés ANTIGENES, sont sont présentés à la la surface membranaire du du macrophage Cellule présentatrice de l AG 1-1-Le Le virus virus subit subit la la PHAGOCYTOSE Lymphocyte La La phagocytose est est le le prélude indispensable à la la suite suite des des événements. Lymphocyte Activé

2 Lymphocyte B activé LB mémoires D autres se différencient en plasmocytes Plasmocytes Les Anticorps sont sécrétés par les plasmocytes le complexe immun est détruit Les Ac neutralisent les Ag en formant un complexe immun

3 Antigènes (Ag) : Molécules d une cellule, d une bactérie, d un virus Antigènes du «soi» Ensemble des particularités qui résultent de l expression de notre génome Antigènes du «non-soi» Ensemble des molécules étrangères (ou du soi modifiées) SYSTEME IMMUNITAIRE Ag reconnu comme étant du «soi», pas de réaction immunitaire Ag non connu du «soi», réaction immunitaire

4 L antigène du non-soi: - Induit une réponse immunitaire (Immunogénicité) - Est capable se s unir avec le produit de la réponse immunitaire (Antigénicité)

5 Anticorps (Ac) : Molécules ayant la capacité de s unir spécifiquement avec un antigène. Les Ac existent en différents «modèles» (structures différentes) IgG, IgM, IgE... Anticorps réguliers (toujours présents chez individu) Anticorps irréguliers Naturel = Les Ac (n apparaissent jamais spontanément mais ils sont le produit d immunisation par des Ag de bactéries, de pollens ) Immun = résultat d une stimulation due à des Ag étrangers (ex transfusion vaccination)

6 La réponse immunitaire : Elle se réalise principalement dans les organes lymphoides R I Humorale Production d anticorps R I à médiation cellulaire intervention des lymphocytes T La RI est sollicitée dans les cas de vaccination... Il existe des variations pathologiques de la R I - Réactions allergiques - Maladies auto-immunes - Déficit immunitaire

7 La réponse immunitaire : cinétique de la réaction Taux d Ac Immunisation secondaire Immunisation Réactivation primaire 2 jours à 3 semaines Seuil de détection 10 jours à 6 mois Quelques semaines à quelques années Temps

8 Les groupes sanguin : le système ABO Nous distinguons 4 groupes qui correspondent aux Antigènes présent à la surface de hématies Groupe A Antigène A Groupe B Antigène B Groupe AB Antigène A et B Groupe O Ni A, ni B

9 Génétique du système ABO Les gènes (chromosome 9) déclenchent une réaction enzymatique qui va déterminer les antigènes présents à la surface du globule rouge. Chaque C9 va coder pour l apparition d un AG.

10 Génétique du système ABO Groupe A A - A ou A - O Groupe B B - B ou B - O Groupe AB A - B Groupe O O - O

11 Génétique du système ABO - exercice Père Groupe A AA ou AO Mére Groupe B BB ou BO Groupe O Groupe AB Groupe B Groupe A

12 Les groupes sanguin : le système ABO En parallèle aux Ag présents à la surface du GR, des Ac réguliers liés au groupe ABO sont présents dans le plasma Groupe A Antigène A Anticorps Anti B Groupe B Antigène B Anticorps Anti A Groupe AB Antigène A et B Groupe O Ni A, ni B Ac Anti A et Ac anti B

13 Les groupes sanguin : le système ABO Groupe Ag du système ABO présent à la surface des hématies O (43%) / Ac présent dans le plasma Anticorps Anti-A Anticorps Anti-B A (45%) A Anticorps Anti-B B (9%) B Anticorps Anti-A AB (3%) A et B /

14 Les groupes sanguin : les règles de transfusion Exemple: Transfusion de CGR Donneur A receveur O Groupe A Groupe O Complexe immun destruction du GR Exemple: Transfusion de CGR Donneur B receveur AB Groupe B Groupe AB RAS

15 Les groupes sanguin : les règles de transfusion des CGR Groupe A Groupe O Groupe AB Groupe B

16 Groupe A Les groupes sanguin : les règles de transfusion Exemple: Transfusion de plasma Donneur A receveur O Groupe O RAS Exemple: Transfusion de plasma Donneur B receveur AB Groupe B Groupe AB Complexe immun - destruction du GR

17 Les groupes sanguin : les règles de transfusion des plasma Groupe A Groupe AB Groupe O Groupe B

18 Les groupes sanguin : caractéristique du groupe ABO Les Ac du système ABO sont présents dans le plasma de tous les individus dépourvus de l Ag correspondant Une erreur de groupage et donc de transfusion peut être fatale en cours de transfusion de part l hémolyse intravasculaire générée par cette incompatibilité

19 La détermination du groupage ABO Elle est fondée sur les réactions d agglutination A + Réaction positive - agglutination + Réaction négative - pas d agglutination

20 La détermination du groupage ABO Recherche de l antigène présent sur les hématies: le Beth Vincent On utilise des sérums test contenant soit Anti A ou Anti B?? + Anti A?? + Anti B A B AB O

21 La détermination du groupage ABO Recherche de l Anticorps présent dans le serum: le Simonin On utilise des hématies test A, B et O Ac? + A Ac? + B Ac? + O B A O AB

22 Cellules du sujet testées avec Plasma du sujet testé avec Groupe du sujet Anti A Anti B Anti AB Hématie A Hématie B Hématie O A AB B O

23 Les deux tests se complètent, l un confirme le second. Quand un groupe est demandé: = une détermination * Un technicien fait un Beth-Vincent et un Simonin et Un autre technicien fait un Beth-Vincent et un Simonin ou * Un automate fait un Beth-Vincent et un Simonin Un groupe sanguin est valable quand deux déterminations ont été effectuées (même laboratoire ) Mais a la surface des hématies il y a bien d autres Ag

24 Quel est le groupe sanguin de Louis, Isabelle, Christophe et Michèle? - Tous ont un groupe sanguin différent - Isabelle peut donner son sang à Christophe et à Louis - Le sang de Louis n a pas d antigène B - Christophe peut recevoir du sang de Michèle - Michèle ne peut pas donner son sang à Isabelle

25 Antigène Rhésus (ou Ag D) 85% de la population est Rh+ Contrairement au système ABO il n y a pas d Ac régulier Anti D. La présence d un Ac anti D = Ac Irrégulier (origine foeto-maternelle ou transfusion) L Ag D est très immunogène Ag D est «codé» par les chromosomes 1. Chaque chromosome exprime soit D soit «rien» (d) Si une personne est Rh + elle a le génotype DD ou Dd Si elle est Rh- elle a le génotype dd

26 Le phénotype Antigènes C c E e Ces Ag sont transmis également par le Chromosome 1 Pour le phénotype il n existe pas d Ac régulier Chaque chromosome code soit pour l Ag C soit pour l Ag c Les phénotypes possibles sont: CC (ce qui s écrit C+ c-) Cc (ce qui s écrit C+ c+) cc (ce qui s écrit C- c+) Chaque chromosome code soit pour l Ag E soit pour l Ag e Les phénotypes possibles sont: EE (ce qui s écrit E+ e-) Ee (ce qui s écrit E+ e+) ee (ce qui s écrit E- e+) L Antigène Kell 10% des personnes sont Kell +

27

28 Nature des antigènes de surface On trouve à la surface des globules rouges ou érythrocytes des molécules capables d être reconnues par le système immunitaire et de déclencher une réponse immune. Ce sont les antigènes membranaires érythrocytaires. Leur nature chimique est variable : protéine, glycoprotéine (protéine + polysaccharide) ou glycolipide (lipide + oligo-polysaccharide). Il s agit de transporteurs et canaux membranaires (protéines assurant les transports de molécules à travers la membrane), d enzymes, de protéines structurales de la membrane («charpente» du globule), de molécules d adhésions ou de récepteurs membranaires (protéines capables de lier une molécule signal ou informative).

29 Les autres systèmes Duffy: relatif à la présence (ou absence des Ag Fya et Fyb) Phénotypes possibles: Fy(a+ b-); Fy(a+ b+); Fy(a- b+) Kidd: relatif à la présence (ou absence des Ag Jka et Jkb) Phénotypes possibles: Jk(a+ b-); Jk(a+ b+); Jk(a- b+) Lewis: relatif à la présence (ou absence des Ag Lea et Leb) Phénotypes possibles: Le(a+ b-); Le(a- b-); Le(a- b+) MNSs: d une part M et N Phénotypes possibles: M+N+, M+N-, M-N+ d autre part S et s Phénotypes possibles: S+s+, S+s-, S-s+ Il existe encore quelques autres systèmes (environ 20 autres Ag) La détermination des ces systèmes correspond au phénotype étendu

30 Les anticorps Irréguliers Anticorps dirigés contre un Ag de l un des systèmes Rh, Kell et du phénotype étendu La recherche se fait à partir de plusieurs hématies test possédant (à elles toutes tous les Ag du système rhésus, Kell et du phénotype étendu) Ac? + O D+C+c-E-e+K- Ac? + O D+C-c+E+e-K+ RAI - RAI + Ac? + O D-C-c+E-e+K-

31 Importance de la recherche de la RAI Pour les receveurs potentiels: Il y a un risque potentiel pour un patient dont le sérum contient des Ac irréguliers à recevoir une transfusion d hématies possédant l Ag incriminé. Si l anticorps capable de détruire les hématies n est pas détecté et qu une transfusion est faite, on peut s attendre à des conséquences sérieuses voir fatales. La RAI permet donc de détecter la présence éventuelle d anticorps irrégulier. En cas de recherche positive le malade sera transfusé avec des culots de sang ne contenant pas l antigène incriminé.

32 Importance de la recherche de la RAI Pour les femmes enceintes: Une femme enceinte ayant une RAI + est potentiellement «dangereuse» pour le bébé si celui ci (du fait de l hérédité de son père) possède l antigène contre lequel sa mère produit un Ac. Il peut en résulter une maladie hémolytique néonatale. ( Particulièrement avec l Ag D. (IgG traverse le placenta, IgM pas) Pour les donneurs de sang: Un culot sanguin contient essentiellement des GR, pourtant il y a toujours une petite quantité de plasma. Les donneurs avec une RAI + Sont exclus. Les dons de plasmas et de plaquettes sont a fortiori contre-indiqués.

33 Système HLA Human Leucocyte Antigen Des antigènes spécifiques à chaque personne sont présents sur toutes les cellules du corps (sf les GR), ce sont les Ag d histocompatibilité. Il existe un très grand polymorphisme (sf vrais jumeaux). Le système HLA: A un rôle central dans la réponse immunitaire Intervient dans la prise ou le rejet des greffes. peut être impliqué dans des états réfractaires (plaquettes) Pour éviter le rejet d une greffe il faut Sélectionner le donneur, plus il y a similitude des systèmes HLA entre le donneur et le receveur, plus la chance de prise de greffe est élevée. Traitement du receveur par immunosuppresseur (inhibe la prolifération des lymphocytes T)

34 Les Antigènes spécifiques plaquettaires Il existe des groupes de plaquettes qui peuvent être responsables d immunisation : Ex Thrombopénie du nouveau né / état réfractaire aux transfusions de plaquettes.

35 Les prélèvements liés aux groupes et aux RAI Vérification de l identité (nom, nom de jeune fille,prénom, date de naissance). Demander au patient s il a une ancienne carte de groupe Penser aux renseignements cliniques

36 CONSULTANT EXTERNE (renseignements obligatoires) FOGEN-031 Version 1.0 Création : 06/06/2005 HOSPITALISATION (coller étiquette) DEMANDE D'EXAMENS IMMUNO-HEMATOLOGIE Renseignements : poste Date/heure du prélèvement : Nom : _ Le (Date) : Prénom : A (heure) : Né(e) le : Service : Nom jeune fille : : Code UF :

37 CADRE A RENSEIGNER OBLIGATOIREMENT ET LISIBLEMENT PAR PRESCRIPTEUR ET PRELEVEUR Prescripteur : Nom : Prénom : Signature (facultative, sinon prescription signée obligatoire dans le dossier) : Préleveur : Nom : Prénom : Qualité : Signature : (Nombre de tubes) : Renseignements médicaux (obligatoires et sous responsabilité du prescripteur) Pas de renseignements utiles à signaler Agglutinine(s) irrégulière(s) connue(s), préciser : Antécédents de grossesse(s) Grossesse actuelle : Transfusions de CGR au cours des 4 derniers mois (si oui, date de la dernière) : Injection de gamma-globulines anti-d dans 3 derniers mois (préciser dans ce cas date dernière administration) : _ Autre(s) renseignement(s) utile(s) (urgence? administration grosses molécules etc.) : Une partie des renseignements est donnée sous réserves, préciser lesquels : Aucun renseignement n est disponible (force majeure) :

38 ANALYSES DEMANDEES : TUBE(S) COMPLEXON (= tube à NF, violet) 1609 Groupe (ABO-D) + Phénotype (RH-Kell). Joindre tous documents de groupage existants 1608 Groupe ABO- D de nouveau-né né de mère D négative, pour prévention immunisation RH 1605 Test Coombs Direct (ou Test Direct à l Antiglobuline) Phénotype étendu (transmis à l EFS). [Joindre tous documents de groupage existants] Principaux systèmes immunogènes (JK, FY, MNS4/5) (prévision transfusions au long cours) Autres, préciser 1630 RAI (Recherche d Anticorps Irréguliers) 1632 CSAD (Recherche d Anti-D résiduel dans le cadre prévention alloimmunisation RH)

TRANSFUSION LES GROUPES SANGUINS

TRANSFUSION LES GROUPES SANGUINS TRANSFUSION LES GROUPES SANGUINS RAPPEL SUR LE SANG COMPOSITION éléments figurés plasma FONCTIONS transport régulation protection SYSTEME IMMUNITAIRE ANTIGENES provoquent la formation d anticorps ANTICORPS

Plus en détail

Les Groupes Sanguins Érythrocytaires. Rappels immunologiques. Rappels immunologiques. Dr. Jean-Pierre RAIDOT. EFS Grand-Est

Les Groupes Sanguins Érythrocytaires. Rappels immunologiques. Rappels immunologiques. Dr. Jean-Pierre RAIDOT. EFS Grand-Est Les Groupes Sanguins Érythrocytaires Dr. Jean-Pierre RAIDOT EFS Grand-Est Mars 2017 Rappels immunologiques 1. «L identité biologique du SOI» : Composé de molécules spécifiques Génétiquement déterminées

Plus en détail

Les groupes sanguins érythrocytaires

Les groupes sanguins érythrocytaires Les groupes sanguins érythrocytaires Julie Mondet-Gauthier Assistante hospitalo-universitaire Laboratoire d hématologie CHU Grenoble Institut de Formation en Soins Infirmiers 1 ère Année Année universitaire

Plus en détail

SANG et TRANSFUSION. Objectifs : savoir se repérer à partir de notions simples Introduire la notion d hémovigilance

SANG et TRANSFUSION. Objectifs : savoir se repérer à partir de notions simples Introduire la notion d hémovigilance SANG et TRANSFUSION Objectifs : savoir se repérer à partir de notions simples Introduire la notion d hémovigilance Plan du cours Les groupes sanguins érythrocytaires Les examens immunohématologiques TRANSFUSION

Plus en détail

TRANSFUSION. IFSI SETE Promotion

TRANSFUSION. IFSI SETE Promotion TRANSFUSION IFSI SETE Promotion 2011-2014 Un peu d histoire d : 1492 : le pape Innocent VIII subit le premier traitement de cellules vivantes en buvant le sang de trois garçons de dix ans trois fois par

Plus en détail

Les groupes sanguins. Dr Fialon

Les groupes sanguins. Dr Fialon Les groupes sanguins Dr Fialon Les systèmes de groupes sanguins Les molécules situées à la surface des cellules sanguines sont variables d un individu à l autre. On définit des «systèmes de groupe sanguins»

Plus en détail

Les groupes sanguins. Les systèmes de groupes sanguins. Les systèmes de groupes sanguins. Dr Fialon

Les groupes sanguins. Les systèmes de groupes sanguins. Les systèmes de groupes sanguins. Dr Fialon Les groupes sanguins Dr Fialon Les systèmes de groupes sanguins Les molécules situées à la surface des cellules sanguines sont variables d un individu à l autre. On définit des «systèmes de groupe sanguins»

Plus en détail

LES GROUPES SANGUINS

LES GROUPES SANGUINS I. Introduction A. Notions de groupes sanguins (GS) LES GROUPES SANGUINS Ensemble de caractères communs à un groupe d individus. Nota : Ici on étudie les globules rouges (GR), mais les groupes sanguins

Plus en détail

Transfusion recommandations. Journée régionale du réseau POHO Brest 03/12/2015 Dr. Claudie LEOSTIC ( EFS)

Transfusion recommandations. Journée régionale du réseau POHO Brest 03/12/2015 Dr. Claudie LEOSTIC ( EFS) Transfusion recommandations Journée régionale du réseau POHO Brest 03/12/2015 Dr. Claudie LEOSTIC ( EFS) Détermination groupe sanguin ABO Principe du groupage repose sur 2 épreuves : Globulaire qui détermine

Plus en détail

Groupes sanguins et Règles Immuno-hématologiques

Groupes sanguins et Règles Immuno-hématologiques Groupes sanguins et Règles Immuno-hématologiques Enseignement Anesthésie-Réanimation Janvier 2015 Dr S.Pujol Les systèmes de groupes sanguins sont caractérisés par la présence : de molécules spécifiques

Plus en détail

Existence d antigènes membranaires érythrocytaires! Plus de 600 antigènes à la surface des globules rouges. Plus de 29 systèmes de groupes sanguins

Existence d antigènes membranaires érythrocytaires! Plus de 600 antigènes à la surface des globules rouges. Plus de 29 systèmes de groupes sanguins Chap.4 LES GROUPES SANGUINS O B B O A A AB A B AB O O A A O AB AB Qu est-ce qu un groupe sanguin? Milieu extracellulaire Bi-couche de phospholipides membranaires Existence d antigènes membranaires érythrocytaires!

Plus en détail

Informations sur les groupes sanguins Mercredi, 27 Mai :28 LES GROUPES SANGUINS

Informations sur les groupes sanguins Mercredi, 27 Mai :28 LES GROUPES SANGUINS LES GROUPES SANGUINS Le sang est considéré comme étant un tissu liquide qui a une composition cellulaire identique d un individu à un autre, pour laquelle existe une variabilité des divers éléments du

Plus en détail

Sous la coordination du Dr Jean-Jacques CABAUD

Sous la coordination du Dr Jean-Jacques CABAUD Sous la coordination du Dr Jean-Jacques CABAUD Responsable scientifique et pédagogique - INTS Dr Nicole CATHERINE : Responsable du projet, médecin biologiste, responsable de dépôt Patricia AURY : Cadre

Plus en détail

Les systèmes de groupes sanguins. Les systèmes de groupes sanguins. Rappels immunologiques. Les groupes sanguins

Les systèmes de groupes sanguins. Les systèmes de groupes sanguins. Rappels immunologiques. Les groupes sanguins Les groupes sanguins Rappels immunologiques Les systèmes de groupes sanguins Les systèmes de groupes sanguins Les molécules situées à la surface des cellules sanguines sont variables d un individu à l

Plus en détail

Les groupes sanguins. Dr Fialon

Les groupes sanguins. Dr Fialon Les groupes sanguins Dr Fialon Notions d immuno-hématologie Les systèmes de groupes sanguins Les règles de prélèvements des examens immuno-hématologiques obligatoires en transfusion sanguine Objectif global

Plus en détail

Immuno-hématologie Hématologie UE VII: Immuno-hématologie : groupes sanguins et règles de transfusion. Heure : de 9h00 à 10h00

Immuno-hématologie Hématologie UE VII: Immuno-hématologie : groupes sanguins et règles de transfusion. Heure : de 9h00 à 10h00 Hématologie UE VII: Immuno-hématologie : groupes sanguins et règles de transfusion Semaine : n 7 (du 19/10/15 au 23/10/15) Date : 21/10/2015 Heure : de 9h00 à 10h00 Professeur : Pr. Tagzirt Binôme : n

Plus en détail

Hémovigilance. Q. Verwacht Ph. Baele. Avril 2004

Hémovigilance. Q. Verwacht Ph. Baele. Avril 2004 Hémovigilance Q. Verwacht Ph. Baele Avril 2004 HEMOVIGILANCE Système de surveillance et d alerte depuis la collecte du sang jusqu au suivi du patient transfusé MISSIONS Collecter les effets inattendus

Plus en détail

Groupes sanguins et Règles Immuno-hématologiques

Groupes sanguins et Règles Immuno-hématologiques Groupes sanguins et Règles Immuno-hématologiques Enseignement Anesthésie-Réanimation Septembre 2013 Dr S.Pujol Les systèmes de groupes sanguins sont caractérisés par la présence : de molécules spécifiques

Plus en détail

Cas Clinique n 1. DU Cas Concret. Cas 1- Description. Cas 1 - Description. Cas 1- Description. Cas 1 - Questions.

Cas Clinique n 1. DU Cas Concret. Cas 1- Description. Cas 1 - Description. Cas 1- Description. Cas 1 - Questions. DU Cas Concret Cas Clinique n 1 Dr Anne Mercadier EFS Ile de France 1 2 Cas 1 - Description Patient sexe féminin né en 1949 Antécédents : 3 grossesses, sans antécédent transfusionnel connu. Hospitalisée

Plus en détail

UE 7: Sciences biologiques Immuno-hématologie : Groupes sanguins et règles de transfusions

UE 7: Sciences biologiques Immuno-hématologie : Groupes sanguins et règles de transfusions UE 7: Sciences biologiques Immuno-hématologie : Groupes sanguins et règles de transfusions Semaine : n 13 (du 28/11/2016 au 2/12/2016) Date : 30/11/2016 Cours complété par les diapos du Professeur. Heure

Plus en détail

Immuno-hématologie : Groupes sanguins

Immuno-hématologie : Groupes sanguins Fiche 1 Immuno-hématologie : Groupes sanguins Connaître les groupes sanguins Connaître et maîtriser les techniques de groupages sanguins et de recherche des anticorps antiérythrocytaires Notions d immunologie

Plus en détail

Phénotypage érythrocytaire Difficultés rencontrées

Phénotypage érythrocytaire Difficultés rencontrées Phénotypage érythrocytaire Difficultés rencontrées Pr Houda KAABI Centre National de Transfusion Sanguine Tunis Gabes 12 Avril 2016 Phénotypage érythrocytaire Introduction Phénotypage érythrocytaire :

Plus en détail

N SIRET : Code APE : 854 L ORDONNANCIER. Analyses Immuno-Hématologiques

N SIRET : Code APE : 854 L ORDONNANCIER. Analyses Immuno-Hématologiques ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - AQUITAINE - LIMOUSIN PLACE AMÉLIE RABA-LÉON - CS 21010-33075 BORDEAUX CEDEX TÉL. 05 56 90 83 83 - FAX 05 56 90 83 84 N SIRET : 428 822 852 00029 - Code APE : 854 L ORDONNANCIER

Plus en détail

GROUPES SANGUINS ET TRANSFUSIONS

GROUPES SANGUINS ET TRANSFUSIONS Faculté de Médecine d Alger Direction de la Pédagogie Formation Médicale Continue SOINS DE SUPPORT EN ONCOLOGIE GROUPES SANGUINS ET TRANSFUSIONS Pr M. Ramaoun Service d hématologie / CTS CHU Béni Méssous

Plus en détail

TRANSFUSION. Groupes sanguins érythrocytaires (système ABO, système RH et système KELL Les examens en immuno-hématologie

TRANSFUSION. Groupes sanguins érythrocytaires (système ABO, système RH et système KELL Les examens en immuno-hématologie TRANSFUSION Groupes sanguins érythrocytaires (système ABO, système RH et système KELL Les examens en immuno-hématologie 1900 Landsteiner découvre le 1er système des groupes sanguins : le système ABO 1940

Plus en détail

Sécurité transfusionnelle Aspect réglementaire

Sécurité transfusionnelle Aspect réglementaire Sécurité transfusionnelle Aspect réglementaire Séminaire STBC sur la sécurité transfusionnelle Mardi 12 Avril 2016 Gabes Free Powerpoint Templates Introduction Circulaire N 49/2005 du 13 Juin 2005 mise

Plus en détail

... à la surface des hématies. Préciser si il peut être souhaitable dans ce cas de faire une prophylaxie par RHOPHYLAC (justifier)

... à la surface des hématies. Préciser si il peut être souhaitable dans ce cas de faire une prophylaxie par RHOPHYLAC (justifier) IMMUNOLOGIE Exercice 1 On caractérise le système O par la présence ou l absence d à la surface des hématies. Dans le plasma, on note la présence ou l absence d.. Compléter le tableau suivant : A B O Exercice

Plus en détail

Les Groupes Erytrocytaires La transfusion

Les Groupes Erytrocytaires La transfusion Les Groupes Erytrocytaires La transfusion IFSI La croix rouge Mai 2011 Dr karim Boudjedir INTRODUCTION Qu est qu un groupe sanguin? Qu est qu un groupe érythrocytaire? Combien sont-ils actuellement? Qu

Plus en détail

Démarche à entreprendre devant un test de compatibilité au laboratoire positif

Démarche à entreprendre devant un test de compatibilité au laboratoire positif Société Tunisienne de Biologie Clinique Journée de formation La sécurité tranfusionnelle Démarche à entreprendre devant un test de compatibilité au laboratoire positif Dr Manel Chaâbane MCA en Hématologie

Plus en détail

DECLARATION D INTERET DANS LE CADRE DE MISSIONS DE FORMATION REALISEES POUR L ACNBH

DECLARATION D INTERET DANS LE CADRE DE MISSIONS DE FORMATION REALISEES POUR L ACNBH Dr Marie DAUTEL Hématologie biologique Laboratoire du CH de Cholet ACNBH Agrément FMC N 100 168 41 ème Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Toulouse, 24-28 septembre 2012 DECLARATION D INTERET

Plus en détail

SECURITE TRA NSFUSION NELLE :

SECURITE TRA NSFUSION NELLE : SECURITE TRA NSFUSION NELLE : PLACE DE L'IMMU NO- HEMATOLOGIE ERYTHROCYTAIRE (IHE) I/ IHE et sécurité transfusionnelle La chaîne transfusionnelle Les différents produits sanguins labiles (PSL) et leurs

Plus en détail

Les différents produits sanguins et leurs principales indications

Les différents produits sanguins et leurs principales indications Les différents produits sanguins et leurs principales indications Dr Frédéric JOYE Comité de Sécurité Transfusionnelle et d Hémovigilance (CSTH) Produits Sanguins thérapeutiques Produits sanguins thérapeutiques

Plus en détail

Défense de l organisme

Défense de l organisme Module 1 Défense de l organisme Soit par Soit par Système de défense non spécifique Système de défense spécifique Première ligne -Barrières naturelles Deuxième ligne -Défenses cellulaires et chimiques

Plus en détail

Point sur les pratiques en immuno-hématologie

Point sur les pratiques en immuno-hématologie Point sur les pratiques en immuno-hématologie Claire Krausé Etablissement Français du Sang 5 ème journée de TRANSFUSION PRATIQUE SFVTT - Institut Mutualiste Montsouris - 06 Octobre 2011 Réglementaire et

Plus en détail

TRANSFORMATIONS APPLICABLES AUX CGR

TRANSFORMATIONS APPLICABLES AUX CGR SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE ONNE PRATIQUE Transfusions de globules rouges homologues : produits indications, alternatives Produits et examens immuno-hématologiques Novembre 2014 TRANSFORMATIONS APPLICALES

Plus en détail

PRELEVEMENTS PRE-TRANSFUSIONNELS

PRELEVEMENTS PRE-TRANSFUSIONNELS Fiche d auto-contrôle N 1 : PRELEVEMENTS PRE-TRANSFUSIONNELS VERIFICATION IDENTITE RENSEIGNEMENTS PRIS SUR ANTECEDENTS TRANSFUSIONNELS (transfusion récente? injection de gamma-anti-d.) ETIQUETAGE DES TUBES

Plus en détail

SYSTEME ABO. Dr Marie-José STELLING

SYSTEME ABO. Dr Marie-José STELLING SYSTEME ABO Dr Marie-José STELLING LES TESTS DE SEROLOGIE TRANSFUSIONNELLE Groupage ABO (test( érythrocytaire et test sérique) Typisation Rhésus Détection des anticorps irréguliers Spécificité des anticorps

Plus en détail

LA TRANSFUSION SANGUINE

LA TRANSFUSION SANGUINE LA TRANSFUSION SANGUINE Dr Adeline Canavelli IFSI PREFMS EFS Pyrénées-Méditerranée 06 Avril 2016 PLAN GÉNÉRAL Les groupes sanguins Les analyses effectuées au laboratoire Les produits sanguins labiles et

Plus en détail

Module transfusion cours IFSI. Dr SLIMANE Mohamed IH/distri EFS Dijon

Module transfusion cours IFSI. Dr SLIMANE Mohamed IH/distri EFS Dijon Module transfusion cours IFSI Dr SLIMANE Mohamed IH/distri EFS Dijon Plan des cours 1 Collecte( à titre informatif) 2 groupe ABO, technique 3 Les différents PSL,alternative à la transfusion 4 Contrôle

Plus en détail

Hypersensibilité de type II

Hypersensibilité de type II Cours d immunologie Hypersensibilité de type II ANNEE 2011-2012 1 I- CLASSIFICATION DE GELL ET COOMBS: 2 I- CLASSIFICATION DE GELL ET COOMBS: Les réactions d hypersensibilité ont été réparties en quatre

Plus en détail

ALLOIMMUNISATION anti-érythrocytaire

ALLOIMMUNISATION anti-érythrocytaire ALLOIMMUNISATION anti-érythrocytaire Hémovigilance Régionale NANCY Christine André-Botté EFS LC 18 décembre 2008 ALLOIMMUNISATION Alloimmunisation : Immunisation vis-à-vis d un antigène absent de l individu

Plus en détail

HEMOVIGILANCE Laboratoire d Immuno-Hématologie Délivrance de PSL 2015

HEMOVIGILANCE Laboratoire d Immuno-Hématologie Délivrance de PSL 2015 LORRAINE-CHAMPAGNE HEMOVIGILANCE Laboratoire d Immuno-Hématologie Délivrance de PSL 2015 Dr Christine André-Botté 13 octobre 2015 ES LBM EFS Groupe sanguin et RAI pour transfuser suivre une grossesse (pour

Plus en détail

Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu

Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu Introduction : Pendant la phase asymptomatique du SIDA des mécanismes de défense immunitaire se mettent en place pour lutter contre le virus : - synthèse

Plus en détail

Allogreffes de CSH et transfusion. Dr AC Leprêtre EFS Saint Louis

Allogreffes de CSH et transfusion. Dr AC Leprêtre EFS Saint Louis Allogreffes de CSH et transfusion Dr AC Leprêtre EFS Saint Louis Recommandations HAS novembre 2014 PSL irradiés: à partir de 7 jours avant un prélèvement de cellules souches hématopoïétiques. Si greffe:

Plus en détail

Évaluations formatives. Module 1 Défense spécifique 1 Comparer le système de défense spécifique et le non spécifique?

Évaluations formatives. Module 1 Défense spécifique 1 Comparer le système de défense spécifique et le non spécifique? Évaluations formatives Module 1 Défense spécifique 1 Comparer le système de défense spécifique et le non spécifique? Le système de défense non spécifique est constitué d un ensemble d éléments qui protègent

Plus en détail

ACCOUCHEMENT ET POST-PARTUM : ASSURER LA SÉCURITÉ TRANSFUSIONNELLE MATERNELLE POINT DE VUE DE L ANESTHÉSISTE

ACCOUCHEMENT ET POST-PARTUM : ASSURER LA SÉCURITÉ TRANSFUSIONNELLE MATERNELLE POINT DE VUE DE L ANESTHÉSISTE ACCOUCHEMENT ET POST-PARTUM : ASSURER LA SÉCURITÉ TRANSFUSIONNELLE MATERNELLE POINT DE VUE DE L ANESTHÉSISTE Dr HERBAIN Delphine PH anesthésie-réanimation MRUN INTRODUCTION Grossesse et péri-partum : situations

Plus en détail

Les groupes sanguins érythrocytaires

Les groupes sanguins érythrocytaires Les groupes sanguins érythrocytaires Nota bene : GR=Globules Rouges= érythrocytes. Ac = Anticorps et Ag=antigènes RAI= Recherche d Anticorps Irréguliers. Antithétique : si y en a pas un, y a forcément

Plus en détail

APPORT DU GÉNOTYPAGE DES GROUPES SANGUINS EN MÉDECINE TRANSFUSIONNELLE HANANE EL KENZ 27/09/2017. Corata

APPORT DU GÉNOTYPAGE DES GROUPES SANGUINS EN MÉDECINE TRANSFUSIONNELLE HANANE EL KENZ 27/09/2017. Corata APPORT DU GÉNOTYPAGE DES GROUPES SANGUINS EN MÉDECINE TRANSFUSIONNELLE HANANE EL KENZ 27/09/2017 Corata Apport du génotypage des groupes sanguins en médecine transfusionnelle 1 Systèmes de groupes sanguins

Plus en détail

Evaluation des connaissances et pratiques en transfusion sanguine

Evaluation des connaissances et pratiques en transfusion sanguine R E H A L Réseau Experts Hémovigilance Aquitaine-Limousin Evaluation des connaissances et pratiques en transfusion sanguine QUESTIONNAIRE B Réponses Version du 04/04/2008 Qualité de la personne qui remplit

Plus en détail

DIFFICULTES DU GROUPAGE SANGUIN

DIFFICULTES DU GROUPAGE SANGUIN DIFFICULTES DU GROUPAGE SANGUIN DIFFICULTES DU GROUPAGE SANGUIN INTRODUCTION Détermination du groupe sanguin ABO-Rh : examen essentiel à la sécurité transfusionnelle La réalisation exige le respect de

Plus en détail

Hypersensibilité type II

Hypersensibilité type II Faculté de Médecine de Mostaganem Cours d Immuno-pathologie Hypersensibilité type II (H.S. CYTOTOXIQUE) Dr Messatfa moussa m_immuno@yahoo.fr PLAN I- INTRODUCTION II- EFFECTEURS ET MECANISMES LESIONNELS

Plus en détail

Qu est-ce qui constitue notre sang? Le PLASMA GLOBULES ROUGES GLOBULES BLANCS PLAQUETTES

Qu est-ce qui constitue notre sang? Le PLASMA GLOBULES ROUGES GLOBULES BLANCS PLAQUETTES Faits sur Qu est-ce qui constitue notre sang? Le PLASMA (55% du sang) La partie liquide, jaunâtre du sang qui contient des électrolytes, nutriments et vitamines, hormones, facteurs de coagulation, et des

Plus en détail

Allo immunisation transfusionnelle. Jusqu où faut-il aller dans le phénotypage des CGR?

Allo immunisation transfusionnelle. Jusqu où faut-il aller dans le phénotypage des CGR? Allo immunisation transfusionnelle Jusqu où faut-il aller dans le phénotypage des CGR? Jacques Chiaroni CNRS - Université de la Méditerranée - Établissement Français du Sang UMR6578 Le «sang phénotypé»

Plus en détail

Evaluation des connaissances et pratiques en transfusion sanguine

Evaluation des connaissances et pratiques en transfusion sanguine R E H A L Réseau Experts Hémovigilance Aquitaine-Limousin Evaluation des connaissances et pratiques en transfusion sanguine QUESTIONNAIRE B Version du 04/04/2008 Qualité de la personne qui remplit le questionnaire

Plus en détail

Les groupes sanguins

Les groupes sanguins Les groupes sanguins 1. Introduction Il existe à la surface des GR des glycolipides et des glycoprotéines membranaires susceptibles de déclencher une réponse immune lorsqu ils entrent en contact avec un

Plus en détail

chez la femme enceinte

chez la femme enceinte Diagnostic et suivi des alloimmunisations anti-érythrocytaires chez la femme enceinte Dr Agnès Mailloux UF de biologie du CNRHP Centre National de Référence en Hémobiologie Périnatale Pôle de Biologie

Plus en détail

Nouvelles recommandations pour les pratiques transfusionnelles au laboratoire

Nouvelles recommandations pour les pratiques transfusionnelles au laboratoire Nouvelles recommandations pour les pratiques transfusionnelles au laboratoire Dr Giorgia Canellini, Responsable laboratoire UMTCHUV/SRTS VD Journée de formation romande_srts NJ_ octobre 2014 But du document

Plus en détail

RAPPELS L ACTE TRANSFUSIONNEL : DE LA RECEPTION A LA POSE. Préparation à la validation. UE 4.4 S4 Promotion

RAPPELS L ACTE TRANSFUSIONNEL : DE LA RECEPTION A LA POSE. Préparation à la validation. UE 4.4 S4 Promotion 1 RAPPELS L ACTE TRANSFUSIONNEL : DE LA RECEPTION A LA POSE Préparation à la validation. UE 4.4 S4 Promotion 2011-2014 2 MISE EN SITUATION Vous êtes IDE dans un service de soins intensifs de cardiologie.

Plus en détail

TP 15 Techniques d agglutination

TP 15 Techniques d agglutination TP 15 Techniques d agglutination Exemples étudiés : Sérodiagnostic de la syphilis, groupage sanguin. Les objectifs de cette séance : Réaliser les différentes techniques d agglutination Comprendre les différentes

Plus en détail

HEMATOLOGIE. Principes de base des examens indispensables à la transfusion. DU M Pellerin F Babou D Risserjanvier 1

HEMATOLOGIE. Principes de base des examens indispensables à la transfusion. DU M Pellerin F Babou D Risserjanvier 1 REGLES EN IMMUNO HEMATOLOGIE Principes de base des examens indispensables à la transfusion 1 Rappels Antigène iè (Ag) : Substance capable d induire d i la formation d anticorps et de se combiner spécifiquement

Plus en détail

Etat des lieux sur le suivi immuno-hématologique de la femme enceinte EFS Lorraine Champagne site de Nancy. Dr Christine André-Botté 9 décembre 2010

Etat des lieux sur le suivi immuno-hématologique de la femme enceinte EFS Lorraine Champagne site de Nancy. Dr Christine André-Botté 9 décembre 2010 Etat des lieux sur le suivi immuno-hématologique de la femme enceinte EFS Lorraine Champagne site de Nancy Dr Christine André-Botté 9 décembre 2010 I - GENERALITES Le Groupe Sanguin et la Recherche d Anticorps

Plus en détail

LA SECURITE TRANSFUSIONNELLE Circulaire DGS/DHOS/AFSSAPS N 03/582 du 15 décembre 2003 relative à la réalisation de l acte transfusionnel

LA SECURITE TRANSFUSIONNELLE Circulaire DGS/DHOS/AFSSAPS N 03/582 du 15 décembre 2003 relative à la réalisation de l acte transfusionnel ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG Définition de la sécurité transfusionnelle Se donner les moyens d atteindre LA SECURITE TRANSFUSIONNELLE Circulaire DGS/DHOS/AFSSAPS N 03/582 du 15 décembre 2003 relative

Plus en détail

III) Les défenses adaptatives

III) Les défenses adaptatives III) Les défenses adaptatives A) Intruduction Les mécanismes de l immunité innée sont parfois insuffisants pour permettre l élimination d un agent infectieux. Dans ce cas, une nouvelle phase de la réponse

Plus en détail

SANG et TRANSFUSION. Produits Sanguins Labiles (PSL) Don du sang

SANG et TRANSFUSION. Produits Sanguins Labiles (PSL) Don du sang SANG et TRANSFUSION Produits Sanguins Labiles (PSL) Don du sang Les produits sanguins labiles Les concentrés de globules rouges (CGR) Les concentrés de plaquettes (CPA, CPS) Les plasmas frais congelés

Plus en détail

Immuno-hématologie complexe. Conduite transfusionnelle

Immuno-hématologie complexe. Conduite transfusionnelle Immuno-hématologie complexe Conduite transfusionnelle Mme A.S. née le 01/01/76, 7 ème mois de grossesse Bilan immuno-hématologique : RAI POSITIVE Sujet déjà connu au CNRGS pour son phénotype/génotype EXCEPTIONNEL

Plus en détail

Ce que je ne savais pas (ou mal) quand j étais à votre place et qu on apprend à l Hémovigilance

Ce que je ne savais pas (ou mal) quand j étais à votre place et qu on apprend à l Hémovigilance Ce que je ne savais pas (ou mal) quand j étais à votre place et qu on apprend à l Hémovigilance - Nouvelles ordonnances EFS 2014 - Transfusions de CGR : Recommandations novembre 2014 publiées en février

Plus en détail

COMPATIBILITE TISSULAIRE EN TRANSPLANTATION

COMPATIBILITE TISSULAIRE EN TRANSPLANTATION COMPATIBILITE TISSULAIRE EN TRANSPLANTATION Pr J.L. TAUPIN Laboratoire d Immunologie et Immunogénétique, Hôpital Pellegrin, CHU de Bordeaux CNRS UMR 5164, Université de Bordeaux 2 La compatibilité tissulaire,

Plus en détail

ED05 Alloréactivité et transplantation

ED05 Alloréactivité et transplantation Enseignement d Immunologie Septembre 2009 ED05 Alloréactivité et transplantation DES de Biologie Médicale Universités des Sciences de la Santé CAMBODGE LAOS Avec la participation de l Université Pierre

Plus en détail

LES TESTS DE SEROLOGIE TRANSFUSIONNELLE

LES TESTS DE SEROLOGIE TRANSFUSIONNELLE LES TESTS DE SEROLOGIE TRANSFUSIONNELLE Groupage ABO (test érythrocytaire et test sérique) Typisation Rhésus Détection des anticorps irréguliers Type and Screen Test de compatibilité (plasma du receveur

Plus en détail

IMMUNISATIONS FOETO- MATERNELLES ERYTHROCYTAIRES

IMMUNISATIONS FOETO- MATERNELLES ERYTHROCYTAIRES Les ALLO- IMMUNISATIONS FOETO- MATERNELLES ERYTHROCYTAIRES 1- Suivi de la grossesse à risque 2- Immuno-prophylaxie anti-d Dr F. DUPRAZ 19 Avril 2007 8 Journée de Formation EFS Rhône-Alpes Lyon «Sécurité

Plus en détail

Bases de l'immuno-hématologie : antigène - anticorps

Bases de l'immuno-hématologie : antigène - anticorps Bases de l'immuno-hématologie : antigène - anticorps antigène : substance capable de provoquer une réponse immunitaire anticorps : globuline plasmatique qui réagit spécifiquement avec un antigène Les groupes

Plus en détail

les groupes sanguins érythrocytaires applications en transfusion sanguine

les groupes sanguins érythrocytaires applications en transfusion sanguine Tissu sanguin et système immunitaire Les groupes sanguins érythrocytaires 20/10/2014 LANDRIOT Fanny L2 CR : Julie Chapon TSSI Pr Jacques Chiaroni 16 pages les groupes sanguins érythrocytaires applications

Plus en détail

Exercice 1 : En fonction du type d'agent pathogène choisi/type de cellule de l'immunité adaptative choisi Deux possibilités de réponse :

Exercice 1 : En fonction du type d'agent pathogène choisi/type de cellule de l'immunité adaptative choisi Deux possibilités de réponse : Terminales S2 Correction du Devoir Surveillé de SVT n 5 02/04/2013 Thème 3A : Le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire (durée 2h) Exercice 1 : En fonction

Plus en détail

TRANSFUSION. Produits Sanguins Labiles (PSL)

TRANSFUSION. Produits Sanguins Labiles (PSL) TRANSFUSION Produits Sanguins Labiles (PSL) Rappels : Constituants du sang SANG ELEMENTS FIGURES SANG PLASMA EAU ALBUMINE IMMUNOGLOBULINES FACTEURS DE COAGULATION Prothrombine Proconvertine Facteur Stuart

Plus en détail

Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE

Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE Restitution des acquis communiquer Les mécanismes de l immunité innée sont parfois insuffisants pour permettre l élimination

Plus en détail

Anticorps complets (surtout( IgM) Anticorps froids (surtout IgM) Anticorps incomplets (IgG) Anticorps chauds (surtout IgG) cliniquement importants ) Agglutination artificielle 3 à l'aide de LISS (Low

Plus en détail

L Hypersensibilité de type II Ou Cytotoxique

L Hypersensibilité de type II Ou Cytotoxique L Hypersensibilité de type II Ou Cytotoxique I - Définition Classification de Gell et Coombs - Nature de l antigène - Nature de l anticorps - Mécanisme effecteur mis en jeu - Délai d apparition des manifestations

Plus en détail

Nouvelle procédure transfusionnelle Pédiatrique Délivrance de PSL à enfant de moins de 3 mois

Nouvelle procédure transfusionnelle Pédiatrique Délivrance de PSL à enfant de moins de 3 mois REHAL, Actualités et Perspectives, Xème journée 22 novembre 2012 Nouvelle procédure transfusionnelle Pédiatrique Délivrance de PSL à enfant de moins de 3 mois Dr Sophie PUJOL, Dr Isabelle ROGER Unité de

Plus en détail

2 ) LE SYSTEME ABO : Le système de groupes érythrocytaires (= premier groupe tissulaire) a été découvert grâce aux travaux de Landsteiner en 1900.

2 ) LE SYSTEME ABO : Le système de groupes érythrocytaires (= premier groupe tissulaire) a été découvert grâce aux travaux de Landsteiner en 1900. 04.01.00. GROUPES SANGUINS Dr Deschamps 1 ) DEFINITION : a) Groupe : Ensemble d individus qui ont un caractère en commun et se distinguent ainsi des autres. b) Sanguin : Concerne une cellule ou une molécule

Plus en détail

Montbéliard Strasbourg

Montbéliard Strasbourg Vesoul Belfort Montbéliard Strasbourg Besançon Colmar Lons-le-Saunier Mulhouse Demande de produits sanguins labiles Travail interrégional Alsace - Franche-Comté DRASS - ES - EFS Version 1-2008 Ont participé

Plus en détail

Les antigènes. Immunologie L Pr M. ABBAL

Les antigènes. Immunologie L Pr M. ABBAL Les antigènes Immunologie L2 2011-12 Pr M. ABBAL 1 Notion d'antigène Pas de définition descriptive C est presque tout! Sauf ce qui est un constituant universel de tous les organismes (ex cholestérol),

Plus en détail

Immunité et SIDA. 1.3 A. Anticorps B. Plasmocytes. auxiliaires D. Lymphocytes T cytotoxiques

Immunité et SIDA. 1.3 A. Anticorps B. Plasmocytes. auxiliaires D. Lymphocytes T cytotoxiques Immunité et SIDA 1. Éliminer l'intrus 1.1 A. Plasmocyte. B. Macrophage. C. Granulocyte neutrophile. D. Erythrocyte. E. Lymphocyte. 1.2 A. Lymphocyte T auxiliaire B. Lymphocyte B C. Lymphocyte T cytotoxique

Plus en détail

LA TRANSFUSION SANGUINE. Dr Hamdi BOUBAKER

LA TRANSFUSION SANGUINE. Dr Hamdi BOUBAKER LA TRANSFUSION SANGUINE Dr Hamdi BOUBAKER Généralités C est un traitement qui consiste à injecter le sang ou plutôt l un de ses constituants provenant de sujets sains appelés Donneurs à des malades qui

Plus en détail

La gestion de la délivrance en urgence vitale par l EFS Bourgogne Franche-Comté

La gestion de la délivrance en urgence vitale par l EFS Bourgogne Franche-Comté La gestion de la délivrance en urgence vitale par l EFS Bourgogne Franche-Comté Laurent Bardiaux Site de Besançon 1 LB 26/04/05 ❶ Rappels réglementaires ❷ Place de l urgence transfusionnelle dans l activité

Plus en détail

Test ultime au lit du malade

Test ultime au lit du malade Test de compatibilité au laboratoire Test ultime au lit du malade AHU Houda Romdhane CRTS Sousse Interprétation et validation des tests immunohématologiques 20 Octobre 2016 Tabarka Introduction La sécurité

Plus en détail

Durée : 3 heures 30 Coefficient : 7

Durée : 3 heures 30 Coefficient : 7 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2012 Durée : 3 heures 30 Coefficient : 7 Avant de composer, le candidat s assurera

Plus en détail

Accidents et Incidents Transfusionnels. Accidents et Incidents Transfusionnels

Accidents et Incidents Transfusionnels. Accidents et Incidents Transfusionnels ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE- DE- FRANCE Accidents et Incidents Transfusionnels 8 Avril 2005 Dr Anne Mercadier EFS Ile-de- France Site Pitié-Salpétrière 1 Accidents et Incidents Transfusionnels

Plus en détail

Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée

Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée 1 Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée Introduction : L immunité innée ne permet pas toujours l élimination des éléments étrangers qui peuvent alors infecter l organisme.

Plus en détail

Chapitre II : Mécanismes de l'immunité

Chapitre II : Mécanismes de l'immunité Chapitre II : Mécanismes de l'immunité Introduction Lors d une infection, l organisme réagit de différentes manières pour éliminer l agent pathogène : Une réaction immunitaire innée non spécifique qui

Plus en détail

CHAPITRE 2 : QUELQUES ASPECTS DES RÉPONSES IMMUNITAIRES ACQUISES

CHAPITRE 2 : QUELQUES ASPECTS DES RÉPONSES IMMUNITAIRES ACQUISES Comment agissent les anticorps et les LTC? Comment parviennent-ils à protéger l organisme lors de la phase asymptomatique? CHAPITRE 2 : QUELQUES ASPECTS DES RÉPONSES IMMUNITAIRES ACQUISES Tout élément

Plus en détail

Date : Nom : Classe : Les PREREQUIS

Date : Nom : Classe : Les PREREQUIS LABORATOIRE SYSTEME IMMUNITAIRE Modélisation des groupes sanguins Enquête criminalistique Date : Nom : Classe : Les PREREQUIS Antigène et anticorps, spécificité. Notion de réaction antigène anticorps,

Plus en détail

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3: Corps humain et santé Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire. Chez les vertébrés, le système immunitaire comprend 2 grands ensembles de défense

Plus en détail

Transfusion sanguine en pédiatrie. Yann Hamonic Anesthésie pédiatrique CHU Bordeaux

Transfusion sanguine en pédiatrie. Yann Hamonic Anesthésie pédiatrique CHU Bordeaux Transfusion sanguine en pédiatrie Yann Hamonic Anesthésie pédiatrique CHU Bordeaux Pourquoi? Quand? o Chirurgies à risque, Estimation des pertes, seuils transfusionnels, degré d urgence Combien? o Quantification

Plus en détail

Acte transfusionnel. Dr G.Woimant EFS IdF Site Saint Vincent de Paul Cours IFSI Ste Anne Module Transfusion fév 2011

Acte transfusionnel. Dr G.Woimant EFS IdF Site Saint Vincent de Paul Cours IFSI Ste Anne Module Transfusion fév 2011 Acte transfusionnel Dr G.Woimant EFS IdF Site Saint Vincent de Paul Cours IFSI Ste Anne Module Transfusion fév 2011 Textes réglementaires Circulaire DGS/DHOS/AFSSAPS n 03/582 du 15 décembre 2003 relative

Plus en détail

Chapitre 3: La réponse immunitaire adaptative ou acquise. Activité 1 : Les caractéristiques de l immunité adaptative (ou acquise)

Chapitre 3: La réponse immunitaire adaptative ou acquise. Activité 1 : Les caractéristiques de l immunité adaptative (ou acquise) Chapitre 3: La réponse immunitaire adaptative ou acquise Connaissances La réponse immunitaire peut se poursuivre par une réaction acquise ou adaptative, spécifique de l'antigène présenté par une cellule

Plus en détail

Les groupes sanguins érythrocytaires

Les groupes sanguins érythrocytaires Les groupes sanguins érythrocytaires Applications en transfusion sanguine (Veronique.david@efs.sante.fr) Un constat a été fait sur la formation que l on a au cours de nos études en matière de transfusion

Plus en détail

Immunologie plaquettaire et prise en charge de la grossesse et de l accouchement Nouvelles perspectives

Immunologie plaquettaire et prise en charge de la grossesse et de l accouchement Nouvelles perspectives Immunologie plaquettaire et prise en charge de la grossesse et de l accouchement Nouvelles perspectives Dr Pierre MONCHARMONT Laboratoire d immunologie plaquettaire Etablissement Français du Sang Rhône

Plus en détail

Le développement d anticorps et ses conséquences en médecine transfusionnelle. Par: Marianne Lavoie Hémato-oncologue Chu de Québec

Le développement d anticorps et ses conséquences en médecine transfusionnelle. Par: Marianne Lavoie Hémato-oncologue Chu de Québec Le développement d anticorps et ses conséquences en médecine transfusionnelle Par: Marianne Lavoie Hémato-oncologue Chu de Québec Conflit d intérêt Aucun Un peu de notion de base Anticorps importants en

Plus en détail