Evolution des cours des matières premières en décembre 2014 et perspectives

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evolution des cours des matières premières en décembre 2014 et perspectives"

Transcription

1 République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi N MEFP/DPEE/DSC MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DE LA Dakar, 23 janv. 15 PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES DIRECTION DE LA PREVISION ET DES ETUDES ECONOMIQUES Evolution des cours des matières premières en décembre 2014 et perspectives Les dernières prévisions (janvier 2015) du département américain de l agriculture (USDA), pour la campagne 2014/15, tablent sur une offre mondiale de céréales de 2972,7 millions de tonnes, soit une baisse de 0,1% par rapport à celles de décembre 2014 contre une hausse de 1,7% par rapport aux estimations de Les utilisations mondiales de céréales, prévues à 2453,8 millions de tonnes pour la campagne 2014/15, sont restées quasi-stables (+0,02%) par rapport aux prévisions de décembre Selon l USDA, les stocks de fin de campagne sont attendus à 519 millions de tonnes. Sur le marché des matières premières, les prix du riz thaïlandais (25% brisure), du riz indien (25% brisure), des huiles de palme et de soja, du sucre blanc et du pétrole brent se sont repliés alors que ceux du blé tendre français, du maïs et de l huile d arachide ont progressé, en décembre Le riz Selon l USDA, la production mondiale de riz se situerait à 475,5 millions de tonnes, pour la campagne 2014/15, quasi-stable (+0,05%) par rapport aux prévisions de décembre et en baisse de 0,3%, comparée aux estimations de S agissant de la demande mondiale de riz, elle est prévue à 483,3 millions de tonnes, en hausse de 0,1% et 0,7%, respectivement, par rapport aux prévisions de décembre 2014 et aux estimations de L USDA a également révisé ses prévisions de disponibilités d exportations (+1,6%) et de demande d importation (+0,3%) de ce produit. Pour leur part, les prix du riz indien (25% brisure) poursuivent leur déclin (-3,3%) et ceux du riz thaïlandais (25% brisure) ont légèrement baissé (-0,5%) par rapport à leur niveau de novembre Pour l année 2014, les cours du riz indien et du riz thaïlandais se sont repliés, respectivement, de 6,3% et 24,2% par rapport à l année Graphique : Evolution des cours du riz Riz indien 25% riz thaïlandais 25% Source: FAO Sur le marché local, les prix du kilogramme de riz parfumé et brisé ordinaire ont légèrement baissé, respectivement, de 2% et de 1%, s échangeant à 338 FCFA et 259 FCFA le kilogramme, en décembre

2 Le blé tendre français Les prévisions de janvier 2015 de l USDA tablent sur une production mondiale de blé de 723,4 millions de tonnes, pour la campagne 2014/15, en hausse, respectivement, de 0,2% et 1,1% par rapport à celles de décembre et aux estimations de Parallèlement, la demande mondiale de cette céréale devrait s accroitre, respectivement, de 0,1% et de 1,3% par rapport aux prévisions de décembre 2014 et aux estimations de Au niveau mondial, les prix du blé tendre français restent soutenus (+6,9%) en décembre 2014, en variation mensuelle. Cette hausse des cours est due aux mauvaises conditions météorologiques et à la baisse de la parité euro/dollar (-1,3%) qui favorise la compétitivité de cette céréale cotée en euro à l export. Le maïs Les prévisions de janvier 2015 de l USDA tablent sur une production mondiale de maïs de 988,1 millions de tonnes, pour la campagne 2014/15, en baisse de 0,4% par rapport aux prévisions de décembre Comparée à la production de la campagne 2013/14, une stabilité (+0,04%) est attendue. Concernant la consommation de maïs, elle est projetée à 971,2 millions de tonnes, en baisse de 0,1% par rapport aux projections de décembre Par contre, elle a progressé de 1,9% par rapport aux estimations de Sur le marché mondial, les cours du maïs ont augmenté pour le troisième mois consécutif. En variation mensuelle, ils se sont renforcés de 10,8%, en décembre Les huiles végétales L USDA a prévu, en janvier 2015, une offre mondiale d huiles végétales de 194,3 millions de tonnes, pour la campagne 2014/15, soit des hausses respectives de 0,3% et 3,4% par rapport à décembre 2014 et aux estimations de 2013/2014. En même temps, les prévisions de l USDA sur la demande mondiale d huiles végétales tablent sur une hausse de 0,3% par rapport à celles de En cumul sur 2014, les cours du blé tendre français ont chuté de 13,3%, en comparaison à Graphique 2: Evolution des cours du blé tendre français Source: BASF Agro (France) Sur le marché sénégalais, le prix du kilogramme de la farine est resté quasistable, s établissant à 425 FCFA en décembre En 2014, les prix du maïs argentin ont chuté de 18,1% par rapport à Graphique 3: Evolution des cours du maïs argentin Source: FAO Sur le marché local, le prix du kilogramme de maïs est resté stable à son niveau de novembre 2014 (269 FCFA). décembre Elles atteindraient 173,5 millions de tonnes, en 2014/15, en hausse de 4,8% par rapport à Les cours mondiaux des huiles végétales ont connu des évolutions mixtes en décembre. En effet, les cours mondiaux des huiles d arachide ont faiblement progressé, à 1370 $/T en décembre contre 1368 $/T en moyenne 2

3 en novembre dernier. En revanche, les cours des huiles de soja et de palme ont chuté, respectivement, de 1,6% et 6,3% en décembre Sur les deux années passées, les prix des huiles de palme et de soja ont atteint leurs plus bas niveaux, respectivement, à 685 et 816,3 dollars la tonne. Cette situation est principalement imputable à la baisse de la demande de ces produits comme matière première pour le biocarburant, suite à la chute des cours mondiaux du pétrole. Sur l année 2014, les cours des huiles de soja, de palme et de d arachide ont reculé, respectivement, de 13,9%, 4,2% et 25,9%, comparé à ceux de Le sucre blanc L Organisation Internationale du Sucre (ISO) table, pour la campagne 2014/15, sur une production mondiale de 182,9 millions de tonnes, soit une hausse de 0,1% par rapport à celle de Par ailleurs, la consommation mondiale de sucre a atteint 182,4 millions de tonnes, soit une progression de 2% par rapport à la campagne Les cours du sucre blanc terminent l année sur leur niveau le plus bas (393$/T). L offre excédentaire dans les grands pays producteurs, comme le Brésil, et la baisse des cours du pétrole sont les principales raisons de cette chute. En effet, la baisse des cours du brut a entrainé un recul de la production de biocarburant à partir de ce produit. Les cours du sucre blanc ont baissé de 6,2% par rapport à leur niveau de novembre Sur Le pétrole Brent Dans son rapport de janvier 2015, l Agence Internationale de l Energie (AIE) table, pour les pays de l OPEP, sur une offre mondiale moyenne de 29,9 mbj, soit une baisse de 1% par rapport à l année précédente. En outre, l AIE estime que la production de pétrole des pays hors-opep a augmenté de 2 mbj en 2014 et que leur offre de ce produit devrait ralentir au cours des deux prochaines années, principalement, en Graphique : Evolution des cours des huiles végétales ($/mt) 2200 Huile de soja 2000 Huile d'arachide 1800 Huile de palme Source : FAO Concernant le marché local, le prix du litre d huile végétale s établit à 1423 FCFA, soit une hausse de 2,4% par rapport a novembre. l année 2014, un repli de 10,1% des cours est également noté. Graphique : Evolution des cours de sucre blanc Source : Les Echos Quant aux prix locaux, en décembre, le kilogramme de sucre raffiné a augmenté de 5 FCFA par rapport à son niveau de novembre raison de la baisse prévue des prix du pétrole. D après l AIE, la production des pays hors-opep devrait croitre de 0,7 mbj en 2015 et de 0,5 mbj en En 2014, l AIE estime que la demande mondiale de pétrole a augmenté de 0,9 million de barils par jour (mbj), pour se situer à 91,4mbj. Quant aux utilisations de pétrole, elles devraient croître de 1 mbj en

4 Après six mois de recul, le cours du baril de brent a enregistré, en décembre 2014, une nouvelle baisse de 20,5% par rapport à son niveau de novembre pour s établir à 62,3 dollars US. Ainsi, le prix du baril de Brent termine l année 2014 sur son plus bas niveau depuis mai La production surabondante de l'or noir, notamment la production de pétrole non conventionnel américain (schiste) et celle des pays membres de l OPEP, est le principal facteur qui tire les prix du brent vers le bas. En 2014, une baisse des cours du brent de 9,1% est notée, en comparaison à Graphique : Evolution des cours du Brent ($/baril) source: Banque mondiale Au Sénégal, les prix moyens mensuels du litre de super carburant et de gas-oil ont baissé, respectivement, de 4% et de 5% par rapport à novembre, s établissant, respectivement, à 853 FCFA et 753 FCFA. 4

5 Annexes Annexe 1 : Evolution des cours du charbon Charbon sud africain Annexe 2 : Evolution des cours de l or ($/troy oz) Annexe 3: Evolution des cours du coton Annexe 4: Evolution des cours du phosphate Annexe 5: Taux de change dollar/cfa Source: Les Echos 5

République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi

République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi N MEFP/DGPPE/DPEE/DSC MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN Dakar, 11 mars 2016 DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES

Plus en détail

République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi

République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi N MEFP/DGPPE/DPEE/DSC MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN Dakar, 12 février 2016 DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES

Plus en détail

République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une Foi

République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une Foi République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une Foi N MEFP/DGPPE/DPEE/DSC MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN Dakar, 15 juin 2016 DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES

Plus en détail

République du Sénégal

République du Sénégal République du Sénégal N MEFP/DGPPE/DPEE/DSC Un Peuple-Un But-Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN Dakar, 14 septembre 2015 DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES

Plus en détail

République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi

République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi N MEF/DPEE/DSC MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Dakar, mars 2015 DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES DIRECTION DE

Plus en détail

République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi

République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi N MEF/DPEE/DSC MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Dakar, 18 février 2015 DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES DIRECTION

Plus en détail

BULLETIN MENSUEL SUR LES MARCHES

BULLETIN MENSUEL SUR LES MARCHES REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DU COMMERCE, DE L INDUSTRIE Centre de Recherches, d Analyses des Echanges Statistiques ET DU SECTEUR INFORMEL *********** BULLETIN MENSUEL SUR LES

Plus en détail

BULLETIN MENSUEL SUR L EVOLUTION DES MARCHES

BULLETIN MENSUEL SUR L EVOLUTION DES MARCHES REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi Centre de Recherches, d Analyses des Echanges et Statistiques MINISTERE DU COMMERCE, DE L INDUSTRIE ET DU SECTEUR INFORMEL *********** BULLETIN MENSUEL SUR

Plus en détail

1 L ÉVOLUTION DE L ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE INTERNATIONAL

1 L ÉVOLUTION DE L ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE INTERNATIONAL 1 L ÉVOLUTION DE L ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE INTERNATIONAL 1 1 L évolution économique dans le monde et en Afrique et prévisions pour 211 Principaux indicateurs économiques 29 21 211 (a) Taux de croissance

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars Bureau de la veille économique et des prix (1B) Bureau de l énergie, de l environnement et des matières premières (6A) Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation

Plus en détail

Dossier d Information 13 septembre 2007

Dossier d Information 13 septembre 2007 Dossier d Information 13 septembre 7 Marché des céréales En juin dernier, le constat effectué par l ANMF insistait sur les paramètres haussiers des cours du blé dans la durée. Depuis, ces cours ont atteint

Plus en détail

Prix à l exportation colza. MONDE Contexte Prix du transport maritime - Fret - Baltic Dry Index (BDI)

Prix à l exportation colza. MONDE Contexte Prix du transport maritime - Fret - Baltic Dry Index (BDI) Numéro 8 / octobre 216 numéro tourteaux La production mondiale de soja a une nouvelle fois été révisée à la hausse ce mois-ci, emmenée par une prévision record aux États-Unis et au Brésil. Les utilisations,

Plus en détail

L HORIZON N 61 Novembre Décembre 2015

L HORIZON N 61 Novembre Décembre 2015 REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana - Tanindrazana Fandrosoana ------------------------------ PRIMATURE Plan d Action pour le Développement Rural Secrétariat Permanent L Observatoire du Riz de Madagascar

Plus en détail

Points saillants. Evolution des prix des produits alimentaires sur les marchés internationaux

Points saillants. Evolution des prix des produits alimentaires sur les marchés internationaux Mar-8 Jun-8 Sep-8 Dec-8 Mar-9 Jun-9 Sep-9 Dec-9 Mar-1 Jun-1 Sep-1 Dec-1 Jun-11 Dec-11 Jun-12 Prix (US $/TM) ` BULLETIN D ANALYSE DES MARCHES EN HAITI - Note No 1, juillet 212 - Points saillants Marchés

Plus en détail

Produits agricoles. L Union européenne dépend-elle (trop) du reste du monde? Bernard Keppenne, Chief Economist - CBC Banque & Assurance

Produits agricoles. L Union européenne dépend-elle (trop) du reste du monde? Bernard Keppenne, Chief Economist - CBC Banque & Assurance Produits agricoles L Union européenne dépend-elle (trop) du reste du monde? Libramont, le 29 juillet 2013 Bernard Keppenne, Chief Economist - CBC Banque & Assurance Sommaire Commerce international Balance

Plus en détail

MARCHE MONDIAL DES OLEAGINEUX. Juillet 2016

MARCHE MONDIAL DES OLEAGINEUX. Juillet 2016 / / 1/1 / / 1/1 MARCHE MONDIAL DES OLEAGINEUX Juillet 1 Récolte mondiale d oléagineux attendue en hausse de % Le tournesol progresserait de 8% à,3 MnT atteignant un nouveau record Le colza, en repli en

Plus en détail

Conseil spécialisé «céréales» 4 novembre 2009 POINTS CLÉS. Échanges en repli et concurrence Mer noire : l orge français manque de débouchés

Conseil spécialisé «céréales» 4 novembre 2009 POINTS CLÉS. Échanges en repli et concurrence Mer noire : l orge français manque de débouchés Conseil spécialisé «céréales» 4 novembre 2009 POINTS CLÉS CAMPAGNE CÉRÉALIÈRE 2009/2010 Échanges en repli et concurrence Mer noire : l orge français manque de débouchés A la veille des moissons de l hémisphère

Plus en détail

CHAPITRE III : EVOLUTION DES PRIX

CHAPITRE III : EVOLUTION DES PRIX CHAPITRE III : EVOLUTION DES PRIX L inflation, qui avait significativement reculé en 2013, a continué à décroître en 2014 pour se limiter à un rythme annuel moyen compatible avec l objectif de moyen terme.

Plus en détail

Les marchés mondiaux de matières premières au quatrième trimestre 1999

Les marchés mondiaux de matières premières au quatrième trimestre 1999 Les marchés mondiaux de matières premières au quatrième trimestre Au quatrième trimestre, les marchés mondiaux de matières premières ont, dans l ensemble, évolué de façon contrastée. Les prix des denrées

Plus en détail

Les matières premières végétales et leur disponibilité pour l alimentation animale dans le contexte du développement des biocarburants

Les matières premières végétales et leur disponibilité pour l alimentation animale dans le contexte du développement des biocarburants SOMMAIRE Les matières premières végétales et leur disponibilité pour l alimentation animale dans le contexte du développement des Yves Dronne, Unité ESR, Rennes La structure de consommation des produits

Plus en détail

Demande mondiale adressée au Sénégal : un indicateur de compétitivité

Demande mondiale adressée au Sénégal : un indicateur de compétitivité République du Sénégal Un Peuple - Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DIRECTION DE LA PREVISION ET DES ETUDES ECONOMIQUES Document de travail Demande mondiale adressée au Sénégal : un

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Année 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Année 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Année 215) Banque Centrale de Tunisie Janvier 216 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Le Fonds Monétaire International (FMI) a révisé, le mois courant, à la baisse

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de janvier

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de janvier Bureau de la veille économique et des prix (1B) Bureau de l énergie, de l environnement et des matières premières (6A) Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation

Plus en détail

Tourisme parisien > tableau de bord janvier décembre 2005

Tourisme parisien > tableau de bord janvier décembre 2005 Tourisme parisien > tableau de bord janvier décembre 2005 Observatoire économique du tourisme parisien Février 2006 - n 11 Somre Synthèse 1 Actualité de l Observatoire Arrivées hôtelières 2 Nuitées hôtelières

Plus en détail

Flash conjoncture à fin décembre 2011.

Flash conjoncture à fin décembre 2011. % Population (milieu de l'année 10 3 ) 35 978 36 300 * Taux de croisance en volume du PIB (%) 3,3 2,6 ** Taux de croissance en volume du PIB hors Hydrocarbures (%) 6,0 5,8 ** Le PIB (Mds US $) 161,9 197,9

Plus en détail

Note de Conjoncture ANNEXE STATISTIQUE N 72 / FÉVRIER Page 1

Note de Conjoncture ANNEXE STATISTIQUE N 72 / FÉVRIER Page 1 Note de Conjoncture N 72 Page 1 ANNEXE STATISTIQUE Production trimestrielle des IAA - variation instantanée unité : variation trimestrielle en % (vol., cvs-cjo) Transf. et conserv. de viande 0,4% 0,4%

Plus en détail

Banque de la République d Haïti. Note mensuelle d inflation

Banque de la République d Haïti. Note mensuelle d inflation Banque de la République d Haïti Note mensuelle d inflation Février 2014 Table des matières I. Introduction... 3 I.2. Évolution de l inflation selon l origine des produits... 4 I.3. Évolution de l inflation

Plus en détail

L HORIZON N 60 Octobre et Novembre 2014

L HORIZON N 60 Octobre et Novembre 2014 3 ème Trimestre 2011 C REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana - Tanindrazana Fandrosoana ------------------------------ PRIMATURE Plan d Action pour le Développement Rural Secrétariat Permanent L Observatoire

Plus en détail

Les matières premières utilisées dans l alimentation animale Evolutions récentes et perspectives. Groupe de travail Nutrition animale 11 juillet 2013

Les matières premières utilisées dans l alimentation animale Evolutions récentes et perspectives. Groupe de travail Nutrition animale 11 juillet 2013 Les matières premières utilisées dans l alimentation animale Evolutions récentes et perspectives Groupe de travail Nutrition animale 11 juillet 213 POINTS-CLE : MONDE (1) Evolutions récentes Production

Plus en détail

Adresse postale : Office National de la Statistique

Adresse postale : Office National de la Statistique Office National de la Statistique DSECN REBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité - Justice MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES -------------------------- OFFICE NATIONAL DE LA STATISTIQUE

Plus en détail

Les marchés agricoles à l automne 2016 : des perspectives contrastées

Les marchés agricoles à l automne 2016 : des perspectives contrastées Les marchés agricoles à l automne 2016 : des perspectives contrastées Professeur Philippe Chalmin philippe.chalmin@cercle-cyclope.com blog : www.philippe-chalmin.com Octobre 2016 Cyclope European leading

Plus en détail

BULLETIN MENSUEL SUR LES MARCHES

BULLETIN MENSUEL SUR LES MARCHES RPUBLIQU DU SGAL Un Peuple Un But Une oi entre de Recherches, d Analyses des changes et Statistiques MIISR DU MMR, D L RPRURIA DU SUR IRML *********** BULLI MSUL SUR LS MARHS AU 213 3/7/213 6/8/213 13/8/213

Plus en détail

ÉVOLUTION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ÉCHANGÉES PAR LES PAYS DE LA ZONE FRANC

ÉVOLUTION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ÉCHANGÉES PAR LES PAYS DE LA ZONE FRANC BDF-DGEI-COMOZOF CONFIDENTIEL Le 7 septembre z- / J. Legrand C. Courtin ÉVOLUTION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ÉCHANGÉES PAR LES PAYS DE LA ZONE FRANC En, le ralentissement économique observé dans

Plus en détail

REUNION RESTREINTE DU RESEAU DE PREVENTION DES CRISES ALIMENTAIRES AU SAHEL ET EN AFRIQUE DE l OUEST Paris, avril 2010

REUNION RESTREINTE DU RESEAU DE PREVENTION DES CRISES ALIMENTAIRES AU SAHEL ET EN AFRIQUE DE l OUEST Paris, avril 2010 Moussa CISSE Coordonnateur Programme Régional d Appui Accès aux Marchés CILSS REUNION RESTREINTE DU RESEAU DE PREVENTION DES CRISES ALIMENTAIRES AU SAHEL ET EN AFRIQUE DE l OUEST ------- Paris, 08-09 avril

Plus en détail

Conjoncture énergétique Mars 2011

Conjoncture énergétique Mars 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 215 Mai 211 Conjoncture énergétique Mars 211 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE La production d énergie primaire de mars est supérieure de 2,7 % à son niveau

Plus en détail

L offre mondiale excédentaire en 2015/2016 et la perspective de bonnes récoltes en 2016 continuent de faire pression sur les prix des grains

L offre mondiale excédentaire en 2015/2016 et la perspective de bonnes récoltes en 2016 continuent de faire pression sur les prix des grains Grandes Cultures Mai 2016 Synthèses n 2016/287 L offre mondiale excédentaire en 2015/2016 et la perspective de bonnes récoltes en 2016 continuent de faire pression sur les prix des grains L abondance de

Plus en détail

DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques

DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques CONJONCTURE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION R GION ILE-DE DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques Malgré les toussotements de l économie mondiale en fin d année 2012 (contraction de l activité, croissance relativement

Plus en détail

` BULLETIN D ANALYSE DES MARCHES EN HAITI - Note No 7, décembre Résumé

` BULLETIN D ANALYSE DES MARCHES EN HAITI - Note No 7, décembre Résumé ` BULLETIN D ANALYSE DES MARCHES EN HAITI - Note No 7, décembre 211 - Résumé Evolution des prix sur les marchés internationaux Les prix des céréales particulièrement le riz et le blé, sur les marchés internationaux

Plus en détail

EVOLUTION DES COURS DES MATIERES PREMIERES EXPORTEES PAR L'UEMOA

EVOLUTION DES COURS DES MATIERES PREMIERES EXPORTEES PAR L'UEMOA ANNEXE I EVOLUTION DES COURS DES MATIERES PREMIERES EXPORTEES PAR L'UEMOA Cacao en fèves Café vert robusta Coton fibre Huile d'arachide Huile de palme Huile de palmiste Cts/Lb $/TM janvier 2000 41,63 53,13

Plus en détail

1.1.2. L évolution des cours des matières premières exportées par les pays de la Zone franc

1.1.2. L évolution des cours des matières premières exportées par les pays de la Zone franc 1.1.2. L évolution des cours des matières premières exportées par les pays de la Zone franc En 8, les cours des matières premières, à l exception du nickel, ont enregistré à nouveau, en annuelle, une progression

Plus en détail

Evolution du marché régional

Evolution du marché régional Concertation Régionale R sur la sécurits curité alimentaire et les perspectives de récoltes r 29 au Sahel et en Afrique de l Ouestl (Bamako, Bamako, Mali, 15-17 17 septembre 29) Evolution du marché régional

Plus en détail

Volatilité : Perspectives sur les marchés. pour les 3-5 prochaines années

Volatilité : Perspectives sur les marchés. pour les 3-5 prochaines années LES OPTIONS ET LA GESTION DU RISQUE Volatilité : Perspectives sur les marchés agricoles pour les 3-5 prochaines années AFCAS DECEMBRE 2011 www.agritel.fr LES OPTIONS ET LA GESTION DU RISQUE Agritel: qui

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL. Un Peuple - Un But - Une Foi Ministère de l Economie et des Finances

REPUBLIQUE DU SENEGAL. Un Peuple - Un But - Une Foi Ministère de l Economie et des Finances REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But - Une Foi ------------------ Ministère de l Economie et des Finances 1 REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But - Une Foi ---------- MINISTERE DE l ECONOMIE ET

Plus en détail

Analyse des nouveaux paramètres influençant le marché du blé.

Analyse des nouveaux paramètres influençant le marché du blé. Dossier d Information 26 Juillet 7 1 Analyse des nouveaux paramètres influençant le marché du blé. Durant plus de 7 ans (création de l ONIC), le marché du blé en France a été administrativement encadré,

Plus en détail

Les échanges commerciaux entre la France et la Roumanie en 2015

Les échanges commerciaux entre la France et la Roumanie en 2015 Les échanges commerciaux entre la France et la Roumanie en 2015 Les échanges bilatéraux sont en croissance de 2% en 2015 par rapport à 2014, à 6,8 Mds EUR. Toutefois, alors que les exportations roumaines

Plus en détail

Le marché de la viande ovine : Conjoncture avril 2014

Le marché de la viande ovine : Conjoncture avril 2014 Le marché de la viande ovine : Conjoncture avril 2014 Rédaction achevée le 7 mai 2014 1 Les points clés du marché Le cours français de l agneau atteignait 6,82 /kg de carcasse début mai, soit 59 centimes

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mai 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En avril, le climat des affaires se dégrade : l indicateur correspondant perd 3 points et s établit à un niveau inférieur de 5 points à sa moyenne

Plus en détail

EVOLUTION DE L'INFLATION DANS L'UEMOA A FIN AOUT 2009 ET PERSPECTIVES

EVOLUTION DE L'INFLATION DANS L'UEMOA A FIN AOUT 2009 ET PERSPECTIVES Département des Etudes Economiques et de la Monnaie Direction de la Recherche et de la Statistique Service de la Statistique EVOLUTION DE L'INFLATION DANS L'UEMOA A FIN AOUT ET PERSPECTIVES 2 Encadré 1

Plus en détail

Le marché des céréales : campagne

Le marché des céréales : campagne Le marché des céréales : campagne 2005-2006 I Données mondiales Par rapport à la production céréalière mondiale moyenne des cinq dernières années (1499 Mt.), la récolte de la campagne 2005/2006, avec ses

Plus en détail

Le BTP toujours en marge de la reprise économique

Le BTP toujours en marge de la reprise économique Baromètre DLR Deuxième trimestre 215 Baromètre Deuxième trimestre 215 Distribution et Location de matériel de BTP et de Manutention Le BTP toujours en marge de la reprise économique En dépit des turbulences

Plus en détail

Communiqué aux médias

Communiqué aux médias Communiqué aux médias BASF : augmentation du résultat et des volumes dans les activités chimiques Chiffre d affaires de 14,0 milliards d euros (- 20 %) 27 octobre 2016 P335/16 Jennifer Moore-Braun Téléphone

Plus en détail

1. Le secteur du palmier. à huile à l aube du xxi e siècle

1. Le secteur du palmier. à huile à l aube du xxi e siècle 1. Le secteur du palmier. à huile à l aube du xxi e siècle En 2009-2010, la production mondiale d huiles végétales commercialisées dépassait 138 millions de tonnes (MT), soit une croissance moyenne de

Plus en détail

Hausse du coût de l énergie

Hausse du coût de l énergie Agreste Infos rapides Moyens de production avril 213 n 4/1 avril 213 n 4/1 Moyens de production Hausse du coût de l énergie Infos rapides En février 213, le prix d achat des moyens de production agricole

Plus en détail

Banque de la République d Haïti. Note mensuelle d inflation

Banque de la République d Haïti. Note mensuelle d inflation Banque de la République d Haïti Note mensuelle d inflation Août 2016 Table des matières I.- Introduction...3 II.- Évolution de l inflation courante en août 2016.........3. III.- Évolution de l inflation

Plus en détail

Résultats du commerce extérieur - Premier semestre Les échanges par produits

Résultats du commerce extérieur - Premier semestre Les échanges par produits De bons résultats dans le secteur aéronautique et spatial et la chimie, un allègement de 10% de la facture énergétique mais une baisse sensible des exportations pharmaceutiques et agricoles Parmi les grands

Plus en détail

CONJONCTURE ENERGETIQUE

CONJONCTURE ENERGETIQUE CONJONCTURE ENERGETIQUE - JANVIER 28 - Direction Générale de l'énergie et des Matières Premières Observatoire de l Economie de l Energie et des Matières Premières Observatoire de l Energie DGEMP / OE N

Plus en détail

Evolution de l inflation au cours des neuf premiers mois de l année 2016.

Evolution de l inflation au cours des neuf premiers mois de l année 2016. DIRECTION GENERALE Département des Statistiques Démographiques et Sociales REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie ------- REPUBLIC OF CAMEROON Peace - Work - Fatherland Evolution de l inflation au

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE : Ier trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE : Ier trimestre 2015 FEC Fédération des Entreprises du Congo DEPARTEMENT DES ETUDES, FORMATION ET DOCUMENTATION «Division des Etudes» NOTE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE : Ier trimestre 2015 1 2 3 4 5 3,5 5,8 6,6 7,8 5,6 6,3 6,2

Plus en détail

Une reprise toujours incomplète 31/07/2014

Une reprise toujours incomplète 31/07/2014 CONJONCTURE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION ILE-DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques Une reprise toujours incomplète L activité économique mondiale s est renforcée au cours du second semestre 2013, s installant

Plus en détail

ET DES FINANCES. 2 ème trimestre 2011 INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE. Un Peuple Un But Une Foi

ET DES FINANCES. 2 ème trimestre 2011 INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE. Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un But Une Foi INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE contact: cnpe.mali@afribonemali.net Site : www.instat.gov.ml tél. : (223) 20 22 24

Plus en détail

TENDANCES DES MARCHÉS PÉTROLIERS ET GAZIERS. ÉQUILIBRES RÉGIONAUX ET POSSIBILITÉS DE RUPTURES THINK TANK IDEES 21 NOVEMBRE 2016

TENDANCES DES MARCHÉS PÉTROLIERS ET GAZIERS. ÉQUILIBRES RÉGIONAUX ET POSSIBILITÉS DE RUPTURES THINK TANK IDEES 21 NOVEMBRE 2016 TENDANCES DES MARCHÉS PÉTROLIERS ET GAZIERS. ÉQUILIBRES RÉGIONAUX ET POSSIBILITÉS DE RUPTURES THINK TANK IDEES 21 NOVEMBRE 2016 DIDIER HOUSSIN PRÉSIDENT IFPEN 1 PLAN Ruptures pétrole et gaz Effets shale

Plus en détail

` BULLETIN D ANALYSE DES MARCHES EN HAITI - Note No 8, mars Résumé

` BULLETIN D ANALYSE DES MARCHES EN HAITI - Note No 8, mars Résumé ` BULLETIN D ANALYSE DES MARCHES EN HAITI - Note No 8, mars 212 - Résumé Evolution des prix sur les marchés internationaux Les prix du riz sur les marchés internationaux continuent leur tendance à la baisse

Plus en détail

Evolution par rapport à mars 2016 marquée essentiellement par :

Evolution par rapport à mars 2016 marquée essentiellement par : UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------ La Commission [Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : mai 2016 INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 octobre 2013 n 135 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 octobre 2013 n 135 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 octobre 2013 n 135 SOMMAIRE FRANCE 1. Production manufacturière en août 2013 : +0,3%, et -2,4% sur un an en moyenne mobile sur 3 mois 2. Balance commerciale en août 2013

Plus en détail

L HORIZON N 57 Avril et Mai 2014

L HORIZON N 57 Avril et Mai 2014 L Observatoire du Riz de Madagascar L HORIZON N 57 Avril et Mai 2014 3 ème Trimestre 2011 C Her(e)s lecteurs, lectrices, L équipe de l Observatoire du Riz est ravie de vous présenter l Horizon N 57 synthétisant

Plus en détail

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Info-Carburant Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Bulletin 7, Volume 8 Le 19 avril 13 Exemplaires disponibles gratuitement

Plus en détail

La lettre mensuelle 1

La lettre mensuelle 1 La lettre mensuelle 1 Bribes macroéconomiques Baisse de 0,9% des avoirs extérieurs nets de Bank Al-Maghrib à fin février. En janvier, ces avoirs ont représenté 4 mois et 25 jours d importations de biens

Plus en détail

DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques

DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques CONJONCTURE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION R GION ILE-DE DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques Une reprise incomplète L activité économique mondiale s est renforcée au cours du second semestre de 2013, s installant

Plus en détail

Résumé Introduction Le marché de la téléphonie fixe...6. Le marché de la téléphonie mobile Le marché de l internet.

Résumé Introduction Le marché de la téléphonie fixe...6. Le marché de la téléphonie mobile Le marché de l internet. RAPPORT SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS AU 30 JUIN 2013 Résumé........ 3 Introduction...... 5 Le marché de la téléphonie fixe...6 Le marché de la téléphonie mobile.......12 Le marché de l internet.

Plus en détail

CHAPITRE III : EVOLUTION DES PRIX

CHAPITRE III : EVOLUTION DES PRIX CHAPITRE III : EVOLUTION DES PRIX Après une forte inflation enregistrée en 2012, la plus élevée de la décennie, l année 2013 a été marquée par une désinflation ample et rapide. La hausse des prix a retrouvé

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Février 2015

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Février 2015 Service du soutien au réseau (SR) Sous-direction de la communication, programmation et veille économique () Bureau de la veille économique et des prix (B) Observatoire des prix et des marges Produits agricoles

Plus en détail

NOTE. OBJET : Le commerce extérieur des Etats-Unis en 2015

NOTE. OBJET : Le commerce extérieur des Etats-Unis en 2015 SERVICE ECONOMIQUE REGIONAL DES ETATS-UNIS POLE POLITIQUE COMMERCIALE ET AFFAIRES JURIDIQUES AFFAIRE SUIVIE PAR : FANNIE DELAVELLE Washington, le 2 mai 2016 NOTE OBJET : Le commerce extérieur des Etats-Unis

Plus en détail

Bulletin Mensuel d Information sur les Marchés Agricoles

Bulletin Mensuel d Information sur les Marchés Agricoles REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ---------------------------- PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE ---------------- Cabinet du Président Délégation générale à la protection sociale et à la Solidarité

Plus en détail

Point sur l agriculture sénégalaise

Point sur l agriculture sénégalaise Point sur l agriculture sénégalaise 1 er semestre 2008 Isra-Bame www.bameinfopol.info Isra-Bame Maquette et mise en pages : Lamine Gaye Point sur l agriculture sénégalaise Isra-Bame 1 er semestre 2008

Plus en détail

Les dynamiques rizicoles en Afrique Subsaharienne

Les dynamiques rizicoles en Afrique Subsaharienne Séminaire Quelle stratégie pour la filière rizicole? N Djamena Tchad 5-6 novembre 2008 Les dynamiques rizicoles en Afrique Subsaharienne Patricio Méndez M del Villar Centre de Coopération Internationale

Plus en détail

MAROC TRADE INFO DANS CE NUMERO

MAROC TRADE INFO DANS CE NUMERO Royaume du Maroc Ministère Délégué auprès du Ministère de l Industrie, du Commerce, de l Investissement et de l Economie Numérique Chargé du Commerce Extérieur MAROC TRADE INFO Août 2014 Cadrage de juin

Plus en détail

Sur l ensemble du premier semestre 2015, une légère reprise se dessine. Prévisions d investissement pour % 15% IAA (C1)

Sur l ensemble du premier semestre 2015, une légère reprise se dessine. Prévisions d investissement pour % 15% IAA (C1) Note de Conjoncture N 67 Page 1 Sur l ensemble du premier semestre 2015, une légère reprise se dessine 2 Prévisions d investissement pour 2015 1 1 1 1 7% 9% 7% 1% -1% -1% - -1 Ensemble de l'industrie Industrie

Plus en détail

POINT MENSUEL DE CONJONCTURE

POINT MENSUEL DE CONJONCTURE Un Peuple - Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DIRECTION DE LA PREVISION ET DES ETUDES ECONOMIQUES POINT MENSUEL DE CONJONCTURE Août 2011 Le point mensuel de conjoncture est publié

Plus en détail

1/ Le déficit des échanges de biens se réduit à nouveau, tandis que les services maintiennent leur niveau élevé d excédent

1/ Le déficit des échanges de biens se réduit à nouveau, tandis que les services maintiennent leur niveau élevé d excédent A 61,2 Md, le déficit des échanges de biens se réduit à nouveau cette année, de 9% par rapport à 2012. Le déficit hors énergie et hors matériel militaire, sur lequel le Premier ministre a fixé un objectif

Plus en détail

Comité Volailles. Situation des marchés. 31 janvier 2013 Montreuil

Comité Volailles. Situation des marchés. 31 janvier 2013 Montreuil Comité Volailles Situation des marchés 31 janvier 2013 Montreuil Les filières avicoles française, européenne et mondiale sont frappées par la hausse du coût des matières premières de l aliment Indice ITAVI

Plus en détail

Indice des prix à la consommation et inflation en septembre 2012

Indice des prix à la consommation et inflation en septembre 2012 Indice des prix à la consommation et inflation en septembre 2012 1. Indice des prix à la consommation Bruxelles, le 27 septembre 2012 L indice des prix à la consommation a augmenté en septembre 2012 de

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE REGIONALE DANS L UEMOA

NOTE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE REGIONALE DANS L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------ La Commission ------------ Département des Politiques Economiques et de la Fiscalité Intérieure N 31 71861 NOTE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE REGIONALE

Plus en détail

Tendance. Conjoncture SOMMAIRE. Les clignotants de l économie internationale. page 2. page 4. page 5. page 6 INDICES.

Tendance. Conjoncture SOMMAIRE. Les clignotants de l économie internationale. page 2. page 4. page 5. page 6 INDICES. Dernière heure! La croissance européenne a surpris positivement au premier trimestre 2008, avec un solide 0,7 % de progression par rapport au quatrième trimestre 2007, ce qui maintient le glissement sur

Plus en détail

GROUPE BIC COMMUNIQUE DE PRESSE CLICHY 22 AVRIL 2009

GROUPE BIC COMMUNIQUE DE PRESSE CLICHY 22 AVRIL 2009 GROUPE BIC COMMUNIQUE DE PRESSE CLICHY 22 AVRIL 2009 GROUPE BIC - RESULTATS DU 1 ER TRIMESTRE 2009 CHIFFRE D AFFAIRES : 308,4 MILLIONS D EUROS, EN BAISSE DE -0,8 % A TAUX DE CHANGE CONSTANTS Faits marquants

Plus en détail

Croissance (%) Total Exportations 240,6 4,8 2,0% 250,2 9,7 4,0% Importations 265,6 13,2 5,2% 274,4 8,9 3,3% Croissance (%) Variation (Md )

Croissance (%) Total Exportations 240,6 4,8 2,0% 250,2 9,7 4,0% Importations 265,6 13,2 5,2% 274,4 8,9 3,3% Croissance (%) Variation (Md ) AMBASSADE DE FRANCE EN ESPAGNE SERVICE ECONOMIQUE REGIONAL Le Ministre-conseiller, chef de service A Madrid, le 17/03/2016 Affaire suivie par : Marine Bogue NOTE Objet : Le commerce extérieur de l Espagne

Plus en détail

Les échanges commerciaux entre la France et la Chine en 2014

Les échanges commerciaux entre la France et la Chine en 2014 Les échanges commerciaux entre la France et la Chine en 2014 Après un léger repli en 2013 (-2%), les échanges commerciaux franco-chinois repartent à la hausse en 2014, et progressent de +5,. Les exportations

Plus en détail

LES ÉCHANGES COMMERCIAUX DE LA FRANCE AVEC L AFRIQUE SUBSAHARIENNE EN 2015

LES ÉCHANGES COMMERCIAUX DE LA FRANCE AVEC L AFRIQUE SUBSAHARIENNE EN 2015 Avril 2016 LES ÉCHANGES COMMERCIAUX DE LA FRANCE AVEC L AFRIQUE SUBSAHARIENNE EN 2015 La part de l Afrique subsaharienne dans nos échanges de biens reste faible mais en légère progression depuis 10 ans.

Plus en détail

Le marché du café termine 2015/16 en déficit pour la deuxième année consécutive

Le marché du café termine 2015/16 en déficit pour la deuxième année consécutive Le marché du café termine 2015/16 en déficit pour la deuxième année consécutive Le marché du café a augmenté de 5,5% en septembre, principalement sous l'effet d'un accroissement régulier des prix du Robusta

Plus en détail

OLÉAGINEUX ET PRODUITS OLÉAGINEUX

OLÉAGINEUX ET PRODUITS OLÉAGINEUX OLÉAGINEUX ET PRODUITS OLÉAGINEUX 1 OLÉAGINEUX ET PRODUITS OLÉAGINEUX Prix Les prix nominaux devraient repartir à la hausse à moyen terme dans la filière oléagineuse, sous l effet de la demande croissante

Plus en détail

Bioénergie : pour l agriculturel. Journée AFEID. Claude Lacadée, Directeur Adjoint AGPM. 6 février 2007,

Bioénergie : pour l agriculturel. Journée AFEID. Claude Lacadée, Directeur Adjoint AGPM. 6 février 2007, Bioénergie : Un défi d pour l agriculturel Journée AFEID 6 février 2007, Claude Lacadée, Directeur Adjoint AGPM Le monde a ses limites Handicaps et Atouts de l agriculture Parce que, Ressources limitées

Plus en détail

LE PRODUIT INTERIEUR BRUT TRIMESTRIEL (PIB) BASE 1999 Deuxième trimestre 2014

LE PRODUIT INTERIEUR BRUT TRIMESTRIEL (PIB) BASE 1999 Deuxième trimestre 2014 Direction des statistiques Économiques et de la Comptabilité Nationale LE PRODUIT INTERIEUR BRUT TRIMESTRIEL (PIB) BASE 1999 Deuxième trimestre 2014 L Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie

Plus en détail

Évolution selon deux axes : les perspectives de l économie canadienne

Évolution selon deux axes : les perspectives de l économie canadienne Évolution selon deux axes : les perspectives de l économie canadienne Exposé présenté devant l Association de l industrie touristique de la Nouvelle-Écosse et Cape Breton Partnership Sydney (Nouvelle-Écosse)

Plus en détail

Banque de la République d Haïti. Note sur la politique monétaire. Mars

Banque de la République d Haïti. Note sur la politique monétaire. Mars Banque de la République d Haïti Note sur la politique monétaire Mars 2016 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents observés dans l économie haïtienne

Plus en détail

CHAPITRE III : EVOLUTION DES PRIX

CHAPITRE III : EVOLUTION DES PRIX CHAPITRE III : EVOLUTION DES PRIX L accélération de l inflation qui s était manifestée au second semestre de 2011 s est amplifiée en 2012 pour atteindre le taux le plus élevé de la décennie, soit 9,7 %

Plus en détail

Sommaire 24 JUIN 2013

Sommaire 24 JUIN 2013 24 JUIN 2013 Sommaire SELECTION DES POINTS DE MARCHE... 2 Oléagineux : mouvement de baisse amplifié sur le colza Euronext... 2 Des corrélations en hausse... 3 Des niveaux de spread très bas... 4 Recommandations...

Plus en détail

REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE

REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE NOTE DE CONJONCTURE N 010 EDITION DU DEUXIEME TRIMESTRE 2008 Niamey, août 2008 Sommaire SIGLES ET ABREVIATIONS...2

Plus en détail

Esso S.A.F. Résultats 2015

Esso S.A.F. Résultats 2015 Paris, jeudi 24 mars 2016 Hervé Brouhard Conférence de Presse Esso S.A.F. Résultats 2015 Environnement pétrolier Résultats du groupe Esso en 2015 Activités d Esso S.A.F. et de ses filiales Perspectives

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL. Un Peuple - Un But - Une Foi Ministère de l Economie, des Finances et du Plan

REPUBLIQUE DU SENEGAL. Un Peuple - Un But - Une Foi Ministère de l Economie, des Finances et du Plan REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But - Une Foi ------------------ Ministère de l Economie, des Finances et du Plan REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But - Une Foi ---------- MINISTERE DE l ECONOMIE

Plus en détail

16,6 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS)

16,6 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS) 16,6 % Poids des effectifs de l industrie par rapport à la totalité des effectifs Industrie La production industrielle a légèrement fléchi en avril. Les commandes ont été nourries par le secteur des matériels

Plus en détail

Tendances monétaires et financières au premier semestre 2014

Tendances monétaires et financières au premier semestre 2014 Alger, Septembre 2014 Tendances monétaires et financières au premier semestre 2014 1. Sur le marché international de l énergie, le prix du baril de Brent a enregistré une tendance haussière au second trimestre

Plus en détail