QCM/examen final DIU de Pelvi périnéologie de la femme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QCM/examen final DIU de Pelvi périnéologie de la femme"

Transcription

1 QCM/examen final DIU de Pelvi périnéologie de la femme 1 - Quel(s) est (sont) le(s) facteur(s) protecteur(s) contre l incontinence urinaire postnatale? a - Césarienne délibérée (de convenance) b. Episiotomie c - Extraction par ventouse d- Rééducation périnéale prénatale e- Aucun 2 - Quelles sont les indications formelles de césarienne délibérée avant tout début de travail? a - Incontinence urinaire b- Suspicion de macrosomie fœtale c- ATCD de déchirure périnéale de grade III avec incontinence fécale d- Prolapsus de grade IIe - ATCD de réparation secondaire du sphincter anal 3 - Désigner la ou les bonne(s) réponse(s). Le cloisonnement vaginal ou colpocléisis a- Est proposé en première intention pour la réparation des prolapsus des organes pelviens b -Est proposé chez le sujet âgé, fragile en cas d intolérance des moyens de contention (pessaires) c - Est peu pourvoyeur d incontinence urinaire «de novo» d - Est proposé en cas de prolapsus extériorisés de grade III ou IV e - Peut être proposé aux femmes ayant une activité sexuelle 4 - Concernant les renforts prothétiques par voie vaginale pour la réparation des prolapsus des organes pelviens, veuillez désigner la ou les bonne(s) réponse(s) : a- La Haute Autorité de Santé (HAS) recommande leur utilisation en première intention

2 b - Leur efficacité est démontrée pour la réparation des cystocèles c - Sont peu pourvoyeurs de dyspareunie post opératoire d - Sont majoritairement constitués de polypropylène monofilament macroporeux e - Entraînent moins d érosion vaginale que la promontofixation prothétique indirecte par voie abdominale 5 - Quelle(s) est (sont) la (les) mesure(s) permettant de réduire le risque d érosion vaginale après renfort prothétique par voie vaginale pour prolapsus : a -Conservatio Conservation n utérine b -Utilisation de matériaux en polypropylène multifilament c - Limitation du nombre de colpotomies d - Utilisation de renforts prothétiques vaginaux après radiothérapie pelvienne e - Sélection des indications : degré du prolapsus, évaluation de la gêne fonctionnelle 6 - Quels sont les principaux facteurs associés au risque d incontinence urinaire chez la femme? a - Parité b - Vieillissement c - Obésité d - Episiotomie e - Mode d accouchement 7 - Que doit-on évaluer lors de la première consultation d une patiente présentant une incontinence urinaire? a Retentissement sur la vie quotidienne b - Dysurie, trouble de la vidange vésicale c - Poids d Test de fuite à la toux e Pesée de la couche 8 - En post-partum chez une femme présentant une incontinence urinaire post-natale quelle exploration complémentaire diagnostique est utile en première intention?

3 a - Urodynamique b - IRM dynamique c - Echographie gynécologique et pelvienne d Echo-urodynamique e- Aucune 9 - Chez une femme consultant pour un prolapsus quelle est la meilleure méthode d évaluation anatomique? a - Colpocystogramme b - IRM dynamique c - Examen clinique sous valve d - Bilan urodynamique e - Questionnaire de symptômes (PFDI*) 1O - Devant une colpocèle postérieure comment faire le diagnostic d élytrocèle? a - Urodynamique b - IRM Dynamique c - Toucher bidigital en position debout d - Colpocystogramme e - Eléctromyographie périnéale 11 - Comment évaluer la sévérité de la gêne fonctionnelle devant un trouble de la statique pelvienne? a - Echelle visuelle analogique b - Examen clinique POP-Q c - Examen urodynamique d - Echelle de qualité de vie e - Score MHU 12 - Parmi les examens complémentaires suivants quel(s) sont ceux qui sont indispensables à la prise en charge des prolapsus totaux du rectum a -Temps de transit aux marqueurs radio-opaques opaques b - Coloscopie totale c - Déféco-IRM

4 d - Manométrie ano-rectale e - Scanner abdominal 13 - Parmi les affirmations suivantes, quelles sont celles qui sont vraies? a - L intervention de Altmeier est une rectopexie par voie périnéale qui comprend une résection muqueuse et une plicature de la musculeuse rectale b -Les rectopexies par voie abdominale corrigent 70% des incontinences préopératoire des prolapsus totaux du rectum c -L L abord périnéal des prolapsus totaux du rectum est préférable chez les patients de plus de 75 ans d -La resection-rectopexie est recommandée pour traiter les prolapsus totaux du rectum chez les patients non incontinents porteurs d une constipation pré-opératoire sévère e -L approche robotique facilite la réalisation technique des rectopexies abdominales 14 - Parmi les examens complémentaires quel(s) sont ceux qui sont indispensables à la prise en charge d une rectocèle avec dyschésie? a -Déféco Déféco-IRM b - Manométrie ano-rectale c - Echographie endo-anale d - EMG avec latence distale du nerf honteux interne e Rectoscopie 15 - Parmi les propositions suivantes quellle(s) sont celles qui sont vraies? a - L abord endo-anal des rectocèles est contre-indiqué en cas c d incontinence fécale associée b - La rééducation d une dyschésie par biofeed-back back est à mettre en œuvre en premier quand un anisme est mis en évidence c - La plupart des interventions chirurgicales pour rectocèles dyschésiantes apportent 70% d amélioration d -L hémorragie est une complication non exceptionnelle de l intervention de Starr e - 20 à 40% des femmes présentent une rectocèle asymptomatique

5 16 -Concernant les suites urinaires après prostatectomie radicale, quel(s) est (sont) l (les) item (s) vrai (s)? a- La qualité de vie est fortement corrélée au niveau d incontinence. b- Le port d une garniture affecte plus la qualité de vie qu aucune garniture. c- La déficience sphinctérienne est la cause unique dans 2/3 des cas d- Les anomalies vésicales s seules sont présentes dans moins de 10 % des cas e- La coexistence des anomalies sphinctérienne et vésicale est présente dans 1/ 3 des cas 17 - Concernant les fistules vésicales, quels sont les items vrais? a - Les fistules vésicales ne touchent jamais l utérus b - Les FV sont toujours d origine iatrogène c - Les fuites urinaires sont insensibles, permanentes, diurnes, nocturnes et non corrélées au besoin d uriner d - L opacification des uretères ( UIV, URO TDM, ou urétéro-pyélographie rétrograde) ne fait pas partie du bilan initial e- La voie d abord chirurgicale est toujours une voie vaginale 18 - Quelle(s) est (sont) les propositions exactes? a - Une fistule recto-vaginale peut-être la seule manifestation d une maladie de Crohn. b - Une fistule recto-vaginale post-radique peut apparaître 20 ans après la radiothérapie. c- Une fistule recto-vaginale infectieuse peut simuler une bartholinite. d -Une fistule recto-vaginale post-traumatique traumatique peut être secondaire à une anastomose colo-anale par agrafage L IRM pelvienne avec opacification du rectum dans le bilan de fistule rectovaginale permet de préciser (donner les réponses exactes) : a - L état du sphincter externe. b -La compliance rectale. c - La topographie de la fistule.

6 d - L éminence d un abcès pelvien associé. e - Précise mieux l état du sphincter interne que l écho-endo-rectale. 2O - La neuromodulation des racines sacrées pour incontinence anale : a - Passe par un test de neuromodulation qui dure 3 semaines. b - Stimule une des racines sacrées de S1 à S4. c - Peut être réalisée avec une rupture sphinctérienne du quart de la circonférence. d -Est toujours précédée d une rééducation périnéale.

Dyschésie traitement chirurgical. Docteur Christian THOMAS CLAUZEL Groupe hospitalier Diaconesses- Croix St Simon jfpd fmc 2005

Dyschésie traitement chirurgical. Docteur Christian THOMAS CLAUZEL Groupe hospitalier Diaconesses- Croix St Simon jfpd fmc 2005 Dyschésie traitement chirurgical Docteur Christian THOMAS CLAUZEL Groupe hospitalier Diaconesses- Croix St Simon jfpd fmc 2005 Chirurgie de la dyschésie la prise en charge chirurgicale de la dyschésie

Plus en détail

Constipation terminale: Diagnostic et traitement

Constipation terminale: Diagnostic et traitement Constipation terminale: Diagnostic et traitement G. Staumont,, GCB 2006 Edouard Chabrun Bordeaux Tursac,, octobre 2006 Généralités Appartient au syndrome de constipation fonctionnelle. = Dyschésie = difficulté

Plus en détail

Prolapsus. Dr Emeline QUIBOEUF Service de gynécologie chirurgicale du Pr HOCKE Centre Aliénor d Aquitaine CHU Bordeaux.

Prolapsus. Dr Emeline QUIBOEUF Service de gynécologie chirurgicale du Pr HOCKE Centre Aliénor d Aquitaine CHU Bordeaux. Prolapsus Dr Emeline QUIBOEUF Service de gynécologie chirurgicale du Pr HOCKE Centre Aliénor d Aquitaine CHU Bordeaux 20 janvier 2016 Définition Défaillance des systèmes de soutènement et de suspension

Plus en détail

Apport diagnostique de la déféco-irm dans les troubles fonctionnels du périnée postérieur

Apport diagnostique de la déféco-irm dans les troubles fonctionnels du périnée postérieur Apport diagnostique de la déféco-irm dans les troubles fonctionnels du périnée postérieur Céline Savoye-Collet, Edith Koning, Anne- Marie Leroi, Jean-Nicolas Dacher CHU Charles Nicolle Rouen - France Introduction

Plus en détail

Incontinence anale: bilan, indications thérapeutiques. Laurent Abramowitz Unité de proctologie médico-chirurgicale Hôpital Bichat Claude Bernard

Incontinence anale: bilan, indications thérapeutiques. Laurent Abramowitz Unité de proctologie médico-chirurgicale Hôpital Bichat Claude Bernard Incontinence anale: bilan, indications thérapeutiques Laurent Abramowitz Unité de proctologie médico-chirurgicale Hôpital Bichat Claude Bernard Incontinence anale Anatomie Epidémiologie Physiopathologie

Plus en détail

Femme de 65 ans (75 kg pour 1m65)

Femme de 65 ans (75 kg pour 1m65) Cas clinique 1 Femme de 65 ans (75 kg pour 1m65) Appendicectomie, cholécystectomie, cure de hernie inguinale bilatérale il y a 10 ans. Deux accouchements par voie vaginale (3500 et 3400g) avec épisiotomie

Plus en détail

PROLAPSUS RECTAL. CHU Pontchaillou ; Rennes

PROLAPSUS RECTAL. CHU Pontchaillou ; Rennes PROLAPSUS RECTAL Laurent SIPROUDHIS Véronique DESFOURNEAUX Pôle Abdomen & Métabolisme CHU Pontchaillou ; 35033 Rennes Cedex @mail: laurent.siproudhis@chu-rennes.fr CONFLITS D INTÉRÊT aucun Connaître les

Plus en détail

Traitement du prolapsus par voie coelioscopique

Traitement du prolapsus par voie coelioscopique Traitement du prolapsus par voie coelioscopique Site des urologues de la polyclinique de Picardie Amiens Adresse du site : www.docvadis.fr/www.urologie-polycliniquedepicardie L intervention qui vous est

Plus en détail

AECG 18 septembre 2013

AECG 18 septembre 2013 G.THIOLLIER, B.BARTHIER, A. FAUCONNIER. AECG 18 septembre 2013 Centre hospitalier Intercommunal Poissy St Germain en Laye Mme R, 57 ans Prolapsus extériorisé Gène fonctionnelle sévère Pas de symptôme urinaire,

Plus en détail

Maladies motrices du tube digestif

Maladies motrices du tube digestif Maladies motrices du tube digestif DIU explorations fonctionnelles Responsable : Pr François Mion (CHU Lyon) Correspondant parisien : Benoit Coffin Principes : 2 semaines de cours : Données fondamentales

Plus en détail

DIPLÔME INTER UNIVERSITAIRE DE PELVIPERINEOLOGIE. Année Universitaire

DIPLÔME INTER UNIVERSITAIRE DE PELVIPERINEOLOGIE. Année Universitaire DIPLÔME INTER UNIVERSITAIRE DE PELVIPERINEOLOGIE Année Universitaire 2008-2009 Pr Laurent BRESLER (Nancy) Pr Serge ROHR (Strasbourg) Pr Arnaud FAUCONNIER (Paris) Pr Jacques HUBERT (Nancy) Pr Christian

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DE LA FEMME

INCONTINENCE URINAIRE DE LA FEMME INCONTINENCE URINAIRE DE LA FEMME DR.F MENACER I/DEFINITION Fuite d urine involontaire par le méat urétral et ayant un retentissement social ou hygiénique et démontré de manière objective La prévalence

Plus en détail

Troubles de la statique rectale et pelvienne De la rectopexie à la triple pexie

Troubles de la statique rectale et pelvienne De la rectopexie à la triple pexie Troubles de la statique rectale et pelvienne De la rectopexie à la triple pexie Marc Papillon ASRCC 2012 Différents troubles de la statique rectale : - Prolapsus extériorisé du rectum - Prolapsus rectal

Plus en détail

Troubles du transit chez la personne agée. Jacques Rumeau Le 10/04/2014

Troubles du transit chez la personne agée. Jacques Rumeau Le 10/04/2014 Troubles du transit chez la personne agée Jacques Rumeau Le 10/04/2014 Causes l l Organiques : cancers Fonctionnelles : TSP Elément le plus important : Etat physique Causes organiques Tumeurs malignes

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

Incontinence Fécale DES HGE FÉVRIER 2014 ELSA LAMBRESCAK SERVICE DE PROCTOLOGIE PR ATIENZA GROUPE HOSPITALIER DIACONESSES CROIX SAINT SIMON

Incontinence Fécale DES HGE FÉVRIER 2014 ELSA LAMBRESCAK SERVICE DE PROCTOLOGIE PR ATIENZA GROUPE HOSPITALIER DIACONESSES CROIX SAINT SIMON Incontinence Fécale DES HGE FÉVRIER 2014 ELSA LAMBRESCAK SERVICE DE PROCTOLOGIE PR ATIENZA GROUPE HOSPITALIER DIACONESSES CROIX SAINT SIMON Plan Rappels anatomiques et physiologiques Epidémiologie Définition

Plus en détail

Ce qu attend le chirurgien du compte-rendu radiologique L.Bresler

Ce qu attend le chirurgien du compte-rendu radiologique L.Bresler Ce qu attend le chirurgien du compte-rendu radiologique L.Bresler De quoi parle-t-on Du prolapsus total du rectum De la dyschésie Rectocèle Prolapsus interne De l ulcère solitaire du rectum Qu attend le

Plus en détail

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Club d Echanges en Pelvi-Périnéologie Samedi 4 octobre 2014 Institut Portman Dr philippe FARBOS Service de Radiologie (drs DESCAT, FARBOS, LEVANTAL,

Plus en détail

Fiche Info-Patient (octobre 2016) PROLAPSUS GENITAL : CURE PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE

Fiche Info-Patient (octobre 2016) PROLAPSUS GENITAL : CURE PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE Fiche Info-Patient (octobre 2016) PROLAPSUS GENITAL : CURE PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE Le prolapsus (descente d'organes) est secondaire à une faiblesse des parois vaginales et du soutien musculaire

Plus en détail

Épidémiologie. L incontinence anale ne concerne pas que les personnes âgées

Épidémiologie. L incontinence anale ne concerne pas que les personnes âgées Incontinence anale pathologie du miroir Bruno Roche, Karel Skala Unité de Proctologie Cours de Hôpital Proctologie Universitaire Genève 2014 Bruno.Roche@hcuge.ch www.proctology.ch L impact Limpact de ce

Plus en détail

PROLAPSUS GÉNITAL. Mecanismes du prolapsus

PROLAPSUS GÉNITAL. Mecanismes du prolapsus 1 PROLAPSUS GÉNITAL Ce terme recouvre une entité plus communément connue sous celui de «descente d organe». Ceci ne concerne bien sur que les femmes. Il s agit d un défaut de soutien des organes pelviens

Plus en détail

Conflits d intérêt. Norgine. B Braun. Coloplast. Medtronic. Coordination essai thérapeutique multicentrique Conseil Orateur symposium 2011

Conflits d intérêt. Norgine. B Braun. Coloplast. Medtronic. Coordination essai thérapeutique multicentrique Conseil Orateur symposium 2011 Conflits d intérêt Norgine Coordination essai thérapeutique multicentrique 2012 B Braun Conseil 2011 Coloplast Orateur symposium 2011 Medtronic Orateur symposium 2011 rééducations Troubles fonctionnels

Plus en détail

Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte Collège Universitaire des Urologues

Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte Collège Universitaire des Urologues Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte Collège Universitaire des Urologues 2014 1 Table des matières 1. Pour comprendre... 3 2. Définition... 3 3. Étiologies... 3 3.1. IUE... 3 3.2. IU par

Plus en détail

Que faire en cas de récidive de prolapsus après une. première chirurgie?

Que faire en cas de récidive de prolapsus après une. première chirurgie? Que faire en cas de récidive de prolapsus après une première chirurgie? Jean-Luc Brun 1, Elsa Lutringer 1, Xavier Deffieux 2 1. Service de Gynécologie Obstétrique, Hôpital Pellegrin, Bordeaux 2. Service

Plus en détail

PROLAPSUS: chirurgie ou pas? Dr FOURNET

PROLAPSUS: chirurgie ou pas? Dr FOURNET PROLAPSUS: chirurgie ou pas? Dr FOURNET Prévalence prolapsus > 45 ans Classification POP-Q (pelvic organ prolapse quantification) Etude WHI POUR LA CHIRURGIE POUR LA CHIRURGIE Echec de la contention Âge

Plus en détail

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel R. MATIS Département de périnéologie du GH-ICL Examen clinique Interrogatoire Manœuvre de Bonney Calendrier Mictionnel Interrogatoire Circonstances

Plus en détail

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations)

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document

Plus en détail

Soins infirmiers en Onco-gynécologie. J. Rousset 2013/ IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot

Soins infirmiers en Onco-gynécologie. J. Rousset 2013/ IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot Soins infirmiers en Onco-gynécologie J. Rousset 2013/2014 - IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot 1. Le cancer du col de l utérus 1. Le cancer du col de l utérus 1.1. EPIDEMIOLOGIE 11ème des cancers

Plus en détail

Incontinence anale. François Mion. Lyon

Incontinence anale. François Mion. Lyon Incontinence anale François Mion Lyon Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2009 CONFLITS D INTÉRÊT Aucun conflit Objectifs pédagogiques Epidémiologie et étiologie Stratégie

Plus en détail

Je souffre d'incontinence urinaire : que faire?

Je souffre d'incontinence urinaire : que faire? Je souffre d'incontinence urinaire : que faire? Service de Chirurgie Gynécologique -Clinique Beau Soleil- Adresse du site : www.docvadis.fr/gynecologie.beausoleil.montpellier Validé par le Comité Scientifique

Plus en détail

Conseil de pratique. Constipation

Conseil de pratique. Constipation Constipation Rédacteur : Thierry PICHE Références : Piche T, Dapoigny M, Bouteloup C, Chassagne P, Coffin B, Desfourneaux V, Fabiani P, Fatton B, Flammenbaum M, Jacquet A, Luneau F, Mion F, Moore F, Riou

Plus en détail

Laurent SIPROUDHIS P COULOM

Laurent SIPROUDHIS P COULOM Laurent SIPROUDHIS P COULOM Intérêt des explorations complémentaires dans les troubles de la statique pelvienne - Connaitre les explorations complémentaires dans les troubles de la statique - Connaitre

Plus en détail

Incontinence urinaire chez la femme

Incontinence urinaire chez la femme Incontinence urinaire chez la femme C est une perte involontaire d urine par l urètre. Elle est multifactorielle. Elle retentie sur l activités professionnelles, sociales et psychiques des patientes. Dans

Plus en détail

PUBMED: Rectal prolapse 3493 Rectal prolapse surgery 2595 Rectal prolapse surgery mesh 275 Rectal prolapse elderly 1680

PUBMED: Rectal prolapse 3493 Rectal prolapse surgery 2595 Rectal prolapse surgery mesh 275 Rectal prolapse elderly 1680 PUBMED: Rectal prolapse 3493 Rectal prolapse surgery 2595 Rectal prolapse surgery mesh 275 Rectal prolapse elderly 1680 Définitions - Prolapsus rectal Interne (intussusception) Extériorisé Prolapsus rectal

Plus en détail

Séquelles fonctionnelles après colectomie et résection antérieure du rectum. Pr Arnaud Alves Service de Chirurgie Viscérale et Digestive CHU CAEN

Séquelles fonctionnelles après colectomie et résection antérieure du rectum. Pr Arnaud Alves Service de Chirurgie Viscérale et Digestive CHU CAEN Séquelles fonctionnelles après colectomie et résection antérieure du rectum Pr Arnaud Alves Service de Chirurgie Viscérale et Digestive CHU CAEN OBJECTIFS PEDAGOGIQUES reconnaître et comprendre les mécanismes

Plus en détail

Les pathologies utérines et ovariennes

Les pathologies utérines et ovariennes Les pathologies utérines et ovariennes Objectifs : Etre capable de décrire les principales pathologies utérines et ovariennes : Epidémiologie et facteurs de risques Signes cliniques Examens Traitement

Plus en détail

COMPLICATIONS URINAIRES DES FRACTURES DU BASSIN

COMPLICATIONS URINAIRES DES FRACTURES DU BASSIN Introduction COMPLICATIONS URINAIRES DES FRACTURES DU BASSIN Les fractures du bassin sont potentiellement graves ; il s agit le plus souvent d un polytraumatisé avec de nombreuses complications viscérales,

Plus en détail

Place de l IRM dans les troubles de la statique pelvienne. POUR vs CONTRE. Philippe Debodinance CH Dunkerque

Place de l IRM dans les troubles de la statique pelvienne. POUR vs CONTRE. Philippe Debodinance CH Dunkerque Place de l IRM dans les troubles de la statique pelvienne POUR vs CONTRE Philippe Debodinance CH Dunkerque PRE-OP Prolapsus vaginal. Comment l IRM pelvienne dynamique vient-elle compléter l examen clinique?

Plus en détail

Prolapsus vaginal : Pratique au quotidien, qu est-il raisonnable de faire?

Prolapsus vaginal : Pratique au quotidien, qu est-il raisonnable de faire? Prolapsus vaginal : Pratique au quotidien, qu est-il raisonnable de faire? Dr Yannick THIROUARD yannick.thirouard@ch-larochelle.fr Groupe hospitalier La rochelle Ré Aunis Introduction La prévalence du

Plus en détail

Troubles neuro périnéaux et sclérose en plaques. 1ere partie

Troubles neuro périnéaux et sclérose en plaques. 1ere partie DIU Rééducation Périnéale Troubles neuro périnéaux et sclérose en plaques 1ere partie Dr Frédérique LE BRETON Service de Neuro-Urologie et d Explorations Périnéales, hôpital Tenon. Paris Troubles urinaires

Plus en détail

EPU95-Montmorency Gastro-entérologie Mise à jour du 10 Mai 2007* INCONTINENCE ANALE IA

EPU95-Montmorency Gastro-entérologie Mise à jour du 10 Mai 2007* INCONTINENCE ANALE IA EPU95-Montmorency Gastro-entérologie Mise à jour du 10 Mai 2007* INCONTINENCE ANALE IA Pr. D. Gallot Chef de service de chirurgie viscérale Hôpital Bichat Séance du 20 avril 2000 1. Introduction L IA est

Plus en détail

DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE DE PELVI PERINEOLOGIE

DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE DE PELVI PERINEOLOGIE DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE DE PELVI PERINEOLOGIE SEMINAIRE 1 FACULTE DE MEDECINE VERSAILLES / St QUENTIN EN YVELINES Hôpital Ambroise Paré - Boulogne Billancourt (Métro : Boulogne Jean Jaurès, ligne 10)

Plus en détail

Incontinence anale du post-partum

Incontinence anale du post-partum Incontinence anale du post-partum Laurent Abramowitz Unité de proctologie médico-chirurgicale de l hôpital Bichat, Paris Et cabinet libéral Prévalence Inc anale France (1) : 11% > 45 ans Damon et al (2):Pop

Plus en détail

Policlinique d urologie Julie Racine, infirmière-cheffe d unité de soins Jennifer Lisboa, infirmière

Policlinique d urologie Julie Racine, infirmière-cheffe d unité de soins Jennifer Lisboa, infirmière Policlinique d urologie Julie Racine, infirmière-cheffe d unité de soins Jennifer Lisboa, infirmière Indications Incontinence urinaire d effort Prolapsus Contre-indications Atrophie vulvaire sévère Troubles

Plus en détail

Les maux de la femme âgée

Les maux de la femme âgée Les maux de la femme âgée D R C A M P A G N E - L O I S E A U S A N D R I N E C H I R U R G I E N G Y N É C O L O G U E P O L E F E E C H U E S T A I N G C L E R M O N T - F E R R A N D Déclaration de

Plus en détail

Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha

Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha MORBIDITÉ MORTALITÉ DE LA CHIRURGIE COLO-RECTALE A.CHETOUANE, A.ANOU, O.BENHADID, A.DJITLI, Y.BENMEDDOUR, A.OURABAH, Z.IMESSAOUDENE Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha MATÉRIEL D ÉTUDE Il s agit d une

Plus en détail

Conséquences pour la prise en charge d une incontinence d effort

Conséquences pour la prise en charge d une incontinence d effort Conséquences pour la prise en charge d une incontinence d effort Dr Loïc Le Normand CHU de Nantes, Service Urologie Institut de transplantation et recherche en transplantation, d Urologie et de Néphrologie

Plus en détail

Endométriose pelvienne profonde avec atteinte rectale. Mahaut Leconte, Bertrand Dousset Chirurgie digestive et endocrinienne Hôpital Cochin

Endométriose pelvienne profonde avec atteinte rectale. Mahaut Leconte, Bertrand Dousset Chirurgie digestive et endocrinienne Hôpital Cochin Endométriose pelvienne profonde avec atteinte rectale Mahaut Leconte, Bertrand Dousset Chirurgie digestive et endocrinienne Hôpital Cochin Définitions Endométriose Présence ectopique de tissu endométrial

Plus en détail

Imagerie des coloproctectomies totales avec anastomose iléoanale

Imagerie des coloproctectomies totales avec anastomose iléoanale Imagerie des coloproctectomies totales avec anastomose iléoanale MD. Crema, D. Richarme, L. Azizi, C. Hoeffel, JM. Tubiana, L. Arrivé Hôpital Saint-Antoine, Paris Introduction La coloproctectomie est indiquée

Plus en détail

Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères. Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D.

Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères. Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D. Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D. Introduction Incidence : 0,5 à 3 % Importance de la reconnaissance et d un traitement

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE Pr Claude Hocké Pôle Gynécologie- Obstétrique-Reproduction Hôpital Pellegrin CHU Bordeaux 1 INTERROGATOIRE IL RESTE FONDAMENTAL ET PEUT ÊTRE DIVISÉ

Plus en détail

9éme Congrés National 7 & 8 MAI 2011 Palais de la Culture Moufdy Zakaria Alger TRAITEMENT CHIRURGICAL DE L INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT

9éme Congrés National 7 & 8 MAI 2011 Palais de la Culture Moufdy Zakaria Alger TRAITEMENT CHIRURGICAL DE L INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT 9éme Congrés National 7 & 8 MAI 2011 Palais de la Culture Moufdy Zakaria Alger TRAITEMENT CHIRURGICAL DE L INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT NOTRE EXPERIENCE DU BURCH Dr A.SAIDI, Dr S.BOUZID,Dr K. KACIMI

Plus en détail

Voie d abord en cas de récidive de prolapsus génital

Voie d abord en cas de récidive de prolapsus génital Voie d abord en cas de récidive de prolapsus génital M Cosson JP Lucot, V Bot-Robin, G Giraudet Jeanne de Flandre Hospital Regional University Hospital of Lille France Conflits d intérêts Sessions formation:

Plus en détail

LES MALFORMATIONS ANO-RECTALES

LES MALFORMATIONS ANO-RECTALES LES MALFORMATIONS ANO-RECTALES Jean-Michel GUYS Hôpital d enfants de la TIMONE. Marseille LES MALFORMATIONS ANO-RECTALES ANATOMIE CHIRURGICALE EMBRYOLOGIE SIMPLIFIEE PRISE EN CHARGE NEONATALE CORRECTION

Plus en détail

PROLAPSUS RECTAL. Diagnostic, traitement

PROLAPSUS RECTAL. Diagnostic, traitement PROLAPSUS RECTAL Diagnostic, traitement PHYSIOPATHOLOGIE SOUTIEN Plancher pelvien Profond Superficiel AMARRAGE Releveurs anus Pubo-rectal Muscles périnéaux Noyau central périnée Ailerons viscéraux Mésorectum

Plus en détail

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Pré-Requis : Connaissance de bases : Anatomie du pelvis Classification des troubles de la statique génitale

Plus en détail

Traumatismes obstétricaux maternels : Troubles du plancher pelvien en Haïti

Traumatismes obstétricaux maternels : Troubles du plancher pelvien en Haïti Traumatismes obstétricaux maternels : Troubles du plancher pelvien en Haïti Ambereen Sleemi, MD, MPH Urogynécologue, Directrice de chirurgie Réponse médicale internationale But et objectifs BUT Présenter

Plus en détail

3eme partie. Troubles neuro périneaux et sclérose en plaques. DIU Rééducation Périnéale. Dr Frédérique LE BRETON

3eme partie. Troubles neuro périneaux et sclérose en plaques. DIU Rééducation Périnéale. Dr Frédérique LE BRETON DIU Rééducation Périnéale Troubles neuro périneaux et sclérose en plaques 3eme partie Dr Frédérique LE BRETON Service de Neuro-Urologie et d Explorations Périnéales, hôpital Tenon. Paris Recommandations

Plus en détail

1 femmesur 2. Est-ce votre cas? Soyez de nouveau. vous-même! est susceptible de connaître un prolapsus génital au cours de sa vie1

1 femmesur 2. Est-ce votre cas? Soyez de nouveau. vous-même! est susceptible de connaître un prolapsus génital au cours de sa vie1 1 femmesur 2 est susceptible de connaître un prolapsus génital au cours de sa vie1 Est-ce votre cas? Soyez de nouveau vous-même! Votre guide d informations sur le prolapsus génital. Ce livret vous a été

Plus en détail

IRM DYNAMIQUE PELVIENNE

IRM DYNAMIQUE PELVIENNE IRM DYNAMIQUE PELVIENNE Dr Mina SMITH Dr Sandrine SIRONNEAU Dr Sylvie BERNARD Service d imagerie MSP Bagatelle 1. Avantages de l IDP - Excellent contraste entre les espaces cellulo-graisseux et les muscles

Plus en détail

Il importe de bien le préciser, car des entités bien différentes, à tous points de vue, peuvent être recouvertes par ce terme un peu vague.

Il importe de bien le préciser, car des entités bien différentes, à tous points de vue, peuvent être recouvertes par ce terme un peu vague. PROLAPSUS RECTAL Mis à jour le lundi 19 novembre 2012 Dr Rémi Houdart Cette notice, destinée aux patients, à leur entourage, ne prétend pas être exhaustive : elle a pour objectifs de situer le problème,

Plus en détail

de participation conséquents

de participation conséquents Déficiences, limitations d activités et restrictions de participation conséquents des troubles de la fonction génito-sphinctérienne Collège des enseignants de Médecine Physique et de réadaptation Service

Plus en détail

La promontofixation chez la femme: indications, techniques, imagerie et complications

La promontofixation chez la femme: indications, techniques, imagerie et complications La promontofixation chez la femme: indications, techniques, imagerie et complications M Pouquet (1), M Mathonnet (1), H Caly (1), K Lacheheub (1), P Bouillet (1), JP Rouanet (2), A Maubon (1) (1)Limoges

Plus en détail

Rééducation Périnéale : Prescription post-natale systématique? Dominique Barranger-Adam, sage-femme RSN Novembre 2014

Rééducation Périnéale : Prescription post-natale systématique? Dominique Barranger-Adam, sage-femme RSN Novembre 2014 Rééducation Périnéale : Prescription post-natale systématique? Dominique Barranger-Adam, sage-femme RSN Novembre 2014 L humain = Bipède, prototype expérimental. Un centre de gravité situé dans le petit

Plus en détail

Incontinence urinaire masculine

Incontinence urinaire masculine Incontinence urinaire masculine «Toute perte involontaire d urine dont se plaint le patient» (International Continence Society, Abrams and Coll, 2003) A distinguer des «gouttes retardataires» en fin de

Plus en détail

Malformations ano-rectales

Malformations ano-rectales Malformations ano-rectales Historique: connue depuis l antiquité, traitées par trocardisation puis dilatations succéssives 1 e proctoplastie par Amussat en 1835. Stephens à partir de 1953, décrit l anatomopathologie

Plus en détail

Incontinence anale! Séminaire DES! 13/02/2010! O. Roux!

Incontinence anale! Séminaire DES! 13/02/2010! O. Roux! Incontinence anale! Séminaire DES! 13/02/2010! O. Roux! Incontinence anale! Définitions! Diagnostic! Score! Explorations! Traitements.! !Lʼappareil sphinctérien! Sphincter interne : continence basale!

Plus en détail

Femme de 64 ans. Consulte car elle est gênée par une dysurie (mictions par poussée) et des. infections urinaires (6 en un an).

Femme de 64 ans. Consulte car elle est gênée par une dysurie (mictions par poussée) et des. infections urinaires (6 en un an). Cas clinique 3 Femme de 64 ans Consulte car elle est gênée par une dysurie (mictions par poussée) et des infections urinaires (6 en un an). Pas de signes anorectaux ni sexuels. Votre examen clinique objective

Plus en détail

IUE de la Femme agée. M Carbonnel

IUE de la Femme agée. M Carbonnel IUE de la Femme agée M Carbonnel Introduction Augmentation de IU et de sa sévérité avec age Variable en fonction du lieu de vie ( >80 ans 80% institution, 25% domicile) Viellissement physiologique Dépendance,

Plus en détail

Prolapsus de la femme âgée : prothèse pour ou contre? Dr Joël Amblard CH Arcachon

Prolapsus de la femme âgée : prothèse pour ou contre? Dr Joël Amblard CH Arcachon prothèse pour ou contre? Dr Joël Amblard CH Arcachon quelques chiffres Pour le DIM > 69 ans niveau de gravité supérieur changement de GHS Prévalence 11% Prolapsus + important 21% de stade III espérance

Plus en détail

4. Diverticulose colique et ses complications

4. Diverticulose colique et ses complications 4. Diverticulose colique et ses complications HAS 2006 La «diverticulose colique» correspond à un état asymptomatique : anomalie anatomique acquise du colon, caractérisée par la présence de diverticules.

Plus en détail

Constipation sévère: quand opérer?

Constipation sévère: quand opérer? Constipation sévère: quand opérer? Panis Yves Service de Chirurgie Colorectale Pôle des Maladies de L Appareil Digestif (PMAD) Séminaire DES de Gastro, Colombes, 2007 ! Introduction: La est un des symptômes

Plus en détail

Dans le prolapsus rectal extériorisé: les troubles de la continence sont-ils suffisamment améliorés par la rectopexie par coelioscopie?

Dans le prolapsus rectal extériorisé: les troubles de la continence sont-ils suffisamment améliorés par la rectopexie par coelioscopie? Dans le prolapsus rectal extériorisé: les troubles de la continence sont-ils suffisamment améliorés par la rectopexie par coelioscopie? Mémoire de DESC de chirurgie hépatobiliaire et digestive SCVO, RENNES

Plus en détail

La déchirure. Troubles périnéaux du postpartum. Les risques. La déchirure. Primiparité vaginale (OR > 2) La macrosomie (OR > 2)

La déchirure. Troubles périnéaux du postpartum. Les risques. La déchirure. Primiparité vaginale (OR > 2) La macrosomie (OR > 2) Troubles périnéaux du postpartum La déchirure T. Linet La déchirure Les risques Primiparité vaginale (OR > 2) Forceps Ventouse Entre 2 et 6 % de périnée complet mais TRES sous diagnostiqué car ± rupture

Plus en détail

Le patient neurologique et ses prolapsus. M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe

Le patient neurologique et ses prolapsus. M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe Le patient neurologique et ses prolapsus M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe prolapsus pelvien = pathologie fréquente pourtant risque de méconnaissance / dysfonctions pelvi-périnéales

Plus en détail

Association de troubles de la statique pelvienne : démarches rationnelles

Association de troubles de la statique pelvienne : démarches rationnelles Association de troubles de la statique pelvienne : démarches rationnelles R. Villet* P O I N T S F O R T S P O I N T S F O R T S Devant une patiente consultant pour des troubles de l un des étages du plancher

Plus en détail

Dyschésie et Prolapsus Algorithme diagnostique et thérapeutique

Dyschésie et Prolapsus Algorithme diagnostique et thérapeutique CNGOF 2013 : «PROLAPSUS» Dyschésie et Prolapsus Algorithme diagnostique et thérapeutique Dr Pauline Roumeguère Service de gastroentérologie CHU de Bordeaux Hôpital St André Service de proctologie Clinique

Plus en détail

Complications spécifiques du traitement des prolapsus selon les voies d abord.

Complications spécifiques du traitement des prolapsus selon les voies d abord. Complications spécifiques du traitement des prolapsus selon les voies d abord. Club d Echanges en Pelvi-Périnéologie Samedi 12 octobre 2013 Institut Portman, Clinique saint Augustin, Bordeaux Dr Thierry

Plus en détail

TD n 3 UE7 Anatomie du Périnée chez la femme

TD n 3 UE7 Anatomie du Périnée chez la femme UE7 Gynécologie-Endocrinologie Pr de TD Le 13/10 à 8h30 Ronéotypeur : Roxanne Maghbouleh Ronéolecteur : Odile Egger TD n 3 UE7 Anatomie du Périnée chez la femme Ronéo 3 TD n 3 UE7 1/10 SOMMAIRE I/ Anatomie

Plus en détail

En collaboration avec : Ecole Internationale Rééducation Plancher Pelvien

En collaboration avec : Ecole Internationale Rééducation Plancher Pelvien En collaboration avec : Ecole Internationale Rééducation Plancher Pelvien Intervenant et concepteur du programme: Loïc DABBADIE PROGRAMME DETAILLE PREMIER DEGRE EN REEDUCATION PERINEO-SPHINCTERIENNE (2

Plus en détail

Le cancer de prostate. AMPPU du 25/09/2004 J.P.Pellerin A.Six J.M.Suty

Le cancer de prostate. AMPPU du 25/09/2004 J.P.Pellerin A.Six J.M.Suty Le cancer de prostate AMPPU du 25/09/2004 J.P.Pellerin A.Six J.M.Suty Cas clinique n 1 50 ans asymptomatique PSA = 2,35 ng/ml L/T = 11% TR normal echo normale Cas clinique n 1 50 ans asymptomatique PSA

Plus en détail

IA pendant un an. Geste chirurgical effectué 1 an après l accouchement. Depuis, constipation terminale.

IA pendant un an. Geste chirurgical effectué 1 an après l accouchement. Depuis, constipation terminale. Lucile POUMARAT-PRALUS kinésithérapeute périnéologue. Spécialisée dans la rééducation périnéale Ex attachée à l Hôtel-Dieu de Clermont Ferrand. Membre du comité scientifique de l ARREP Auteur des livres

Plus en détail

Prolapsus : essai de débrouillage (ou débroussaillage) par le Docteur Vandenbossche.

Prolapsus : essai de débrouillage (ou débroussaillage) par le Docteur Vandenbossche. Prolapsus : essai de débrouillage (ou débroussaillage) par le Docteur Vandenbossche. Un peu d anat et de physio : pour les puristes «the integral theory : the female Pelvic Floor» de PP Papa Petros Pour

Plus en détail

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LA MALADIE DIVERTICULAIRE

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LA MALADIE DIVERTICULAIRE INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LA MALADIE DIVERTICULAIRE François BOUCULAT, Clermont-Ferrand Réunion d enseignement Inter Région Sud Ouest 19/10/06 Définitions Diverticule: hernie de la muqueuse et de

Plus en détail

Symptômes du Bas Appareil Urinaire «SBAU»

Symptômes du Bas Appareil Urinaire «SBAU» Clinique de chirurgie urologique et de transplantation rénale EHS DAKSI CONSTANTINE Symptômes du Bas Appareil Urinaire «SBAU» LOUCIF.M SAYOUD.R DAHDOUH.A Plan : I/- Introduction II/- Classification III-Les

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme Perte involontaire d urine quelles que soient les circonstances de survenue. (ICS 2002) Dr Antoine Wallois Clinique Pauchet Amiens Interrogatoire : essentiel +++ Facteurs

Plus en détail

Cancer du rectum : traitement préopératoire

Cancer du rectum : traitement préopératoire SAHGEED Cancer du rectum : traitement préopératoire Cours Intensif de Cancérologie Digestive FFCD - SAHGEED 16 &17 Septembre 2016 Palais de la Culture MOUFDI Zakaria Pr. Nicolas Magné, MD, PhD nicolas.magne@icloire.fr

Plus en détail

Objectifs. Objectif n 1 : Présenter les avantages, limites et inconvénients des différents examens d imagerie abdominale.

Objectifs. Objectif n 1 : Présenter les avantages, limites et inconvénients des différents examens d imagerie abdominale. Objectifs Objectif n 1 : Présenter les avantages, limites et inconvénients des différents examens d imagerie abdominale. Objectif n 2 : Préciser les stratégies d imagerie abdomino-pelvienne en urgence

Plus en détail

Question 2 Comment interrogez- vous la patiente pour éliminer un problème de fistule vésico- vaginale? Que faites- vous si un doute persiste?

Question 2 Comment interrogez- vous la patiente pour éliminer un problème de fistule vésico- vaginale? Que faites- vous si un doute persiste? Cas clinique 1 Madame TM 45 ans Secrétaire de direction Mariée, 2 enfants Dernier accouchement il y a 5 ans Deux accouchements voie basse Asthme (traité par Ventoline) Consultation pour «incontinence urinaire»

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme I- Introduction - Définition : Dr Mehdi Jaidane L incontinence urinaire est à la fois un symptôme dont se plaint la patiente, un signe clinique et une pathologie. L

Plus en détail

Lundi 14 décembre 2015; 16h18h. C. Pradeau, PH SAMU SMUR

Lundi 14 décembre 2015; 16h18h. C. Pradeau, PH SAMU SMUR Lundi 14 décembre 2015; 16h18h C. Pradeau, PH SAMU SMUR 1 Recommandations formalisées d experts 2010 : urgences obstétricales extrahospitalières Ann. Fr. Med. Urgence (2011) 1:141-155 Femmes enceintes

Plus en détail

Douleurs et Prolapsus. Pierre MARES Brigitte FATTON - Renaud de TAYRAC avec l aide de S. DROUPY M. PRUDHOMME

Douleurs et Prolapsus. Pierre MARES Brigitte FATTON - Renaud de TAYRAC avec l aide de S. DROUPY M. PRUDHOMME Douleurs et Prolapsus Pierre MARES Brigitte FATTON - Renaud de TAYRAC avec l aide de S. DROUPY M. PRUDHOMME ANXIO-DEPRESSIFS Symptômes devant être recherchés chez une patiente consultant pour un prolapsus

Plus en détail

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries,

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, Cas clinique n 2 Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, urgenturies et des fuites urinaires à l

Plus en détail

Suivi de l incontinence, du prolapsus et de la fistule

Suivi de l incontinence, du prolapsus et de la fistule Suivi de l incontinence, du prolapsus et de la fistule Instructions Ce document fournit des versions imprimées (format A4) sur le suivi des compétences des stagiaires pour le renforcement des capacités

Plus en détail

DOSSIER MEDICAL INDIVIDUEL. 1. Données sociodémographiques. 2. Données sur les fistules obstétricales

DOSSIER MEDICAL INDIVIDUEL. 1. Données sociodémographiques. 2. Données sur les fistules obstétricales DOSSIER MEDICAL INDIVIDUEL N du dossier / / N de patient / / /./ 1. Données sociodémographiques Nom :.. Prénom Ethnie Profession Age actuel Age du 1er mariage :.. Zone de Provenance Pays.Région Cercle..Village

Plus en détail

Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse

Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse Dr Sophie Desurmont Praticien hospitalier Gynécologie-obstétrique Hôpital St Vincent de Paul Lille Entretiens de médecine générale Samedi 7 novembre

Plus en détail

Quels sont les signes cliniques les plus évocateurs de périnée neurologique?

Quels sont les signes cliniques les plus évocateurs de périnée neurologique? Quels sont les signes cliniques les plus évocateurs de périnée neurologique? Dr Marianne de Sèze Cabinet de Neuro-Urologie et Urodynamique Clinique Saint Augustin, Bordeaux En collaboration avec le Dr

Plus en détail

GYNÉCOLOGIE ET POST-PARTUM

GYNÉCOLOGIE ET POST-PARTUM GYNÉCOLOGIE ET POST-PARTUM Après les recommandations du CNGOF CE QUE JE DOIS RECHERCHER APRÈS Et qui a un impact sur la contraception et le suivi gynécologique 1 2 ACCOUCHEMENT PRÉMATURÉ Rechercher une

Plus en détail

Prolapsus Génitaux de la femme

Prolapsus Génitaux de la femme DIU Rééducation Périnéale Prolapsus Génitaux de la femme Pr. R de Tayrac, MD, PhD Service de Gynécologie-Obstétrique CHU Carémeau Nîmes Introduction (1) Le prolapsus génital est une pathologie FONCTIONNELLE

Plus en détail