L image satellite : simple effet de mode ou. apport réel?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L image satellite : simple effet de mode ou. apport réel?"

Transcription

1 Comment suivre les évolutions urbaines? L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? Pierre ALBERT Scot Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 1

2 Plan Un contexte favorable Le satellite : outil adapté pour l observation urbaine? Conclusions Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 2

3 Un contexte favorable Le milieu urbain est au centre des préoccupations des législateurs Au niveau européen : 6ème programme d action communautaire environnemental (stratégie thématique concernant l'environnement urbain) Au niveau national : les dernières lois d aménagement du territoire cherchent à mieux connaître le milieu urbain Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 3

4 Les capteurs avant 1999 Des nouveaux capteurs de plus en plus précis Avant 1999 : des satellites peu précis, difficilement utilisables pour observer le milieu urbain LANDSAT 5 Année de lancement : 1985 Résolution : 30 m Surface couverte par une image : Km² Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 4

5 Les capteurs avant 1999 SPOT 1, 2, 3 et 4 Année de lancement : 1986 (SPOT 1) Résolution : 10 m en panchromatique et 20 m en multispectral Surface couverte par une image : Km² Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 5

6 Les capteurs avant 1999 LANDSAT 7 Année de lancement : 1999 Résolution : 15 m en panchromatique et 30 m en multispectral Surface couverte par une image : Km² Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 6

7 Les capteurs avant 1999 IRS 1C et 1D Année de lancement : 1997 Résolution : 5 m en panchromatique et 25 m en multispectral Surface couverte par une image : Km² pour le panchromatique et Km² pour le multispectral Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 7

8 Les nouveaux capteurs ( ) Après 1999 : des satellites plus précis (THR) IKONOS Année de lancement : 1999 Résolution : 1 m en panchromatique et 4 m en multispectral Surface couverte par une image : 121 Km² Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 8

9 Les nouveaux capteurs ( ) QUICKBIRD Année de lancement : 2001 Résolution : 0,7 m en panchromatique et 2,8 m en multispectral Surface couverte par une image : 256 Km² Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 9

10 Les nouveaux capteurs ( ) SPOT 5 Année de lancement : 2002 Résolution : 2,5 m en panchromatique et 10 m en multispectral Surface couverte par une image : Km² Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 10

11 Que pouvait-on observer avec une image satellite avant 1999? Avant l apparition des satellites à très haute résolution (THR), les produits élaborés restaient relativement simples Délimitation de la tâche urbaine Tache urbaine de l agglomération toulousaine issue d images Spot P+XS de 1999 Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 11

12 Observer un territoire à une plus grande échelle pour mieux le comprendre Les nouveaux satellites permettent de répondre à des problématiques plus complexes L image satellite peut intervenir à différentes échelles de l observation urbaine pour répondre : à des problèmes techniques : réseaux, cadastre Échelle : 1:2 000 au 1:5 000 à des problèmes stratégiques : planification urbaine Échelle : 1: au 1: Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 12

13 Que peut-on observer avec la très haute résolution (THR)? Exemples de produits élaborés par traitement quasiautomatique Carte d occupation des sols Extrait de la carte d occupation du sol de l agglomération de Montpellier réalisée pour le CIEU dans le cadre du projet EURMET Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 13

14 Croissement avec les zonages PLU Produits permettant une analyse prospective de l urbanisation : L indicateur d artificialisation des zones réservées à l urbanisation Produit réalisé pour la DDE 31 dans le cadre du projet GMES Urban Services (GUS) Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 14

15 Le quartier de la Cepière (Toulouse) en 1999 (Spot 4) et en 2002 (Spot 5) Comparaison images Spot 4 et Spot 5 sur la ville de Toulouse Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 15

16 Le suivi des évolutions urbaines Produits permettant une évaluation des espaces consommés : L évolution de l urbanisation dans les agglomérations Extrait de la carte d évolution de l occupation des sols de l agglomération toulousaine entre 1999 et 2002 Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 16

17 Le suivi des évolutions urbaines Blagnac 17 Juin 2002 Blagnac 11 Juin 2004 Extrait de la carte d évolution de l occupation des sols de l agglomération toulousaine entre 2002 et 2004 Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 17

18 Conclusions Les images satellites ont un réel potentiel dans l observation urbaine précision suffisante pour suivre l évolution des occupations urbaines, y compris l habitat isolé possibilité de couvrir le territoire d une agglomération avec une seule image possibilité de traitement quasi-automatique Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 18

19 Conclusions Les limites actuelles des cartes d évolution réalisés avec des images satellites : obligation d utiliser des images d archive de satellites moins précis (Spot 2 ou 4, ou IRS) des changements surévalués (du fait de la différence de résolution) Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 19

20 Conclusions Les évolutions par images satellites : une information qui devrait se développer l ancienneté de SPOT 5 (2 ans) va permettre de supprimer certaines contraintes sur les agglomérations les plus dynamiques, en 2 ans, les évolutions sont assez importantes Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 20

21 Contact Pierre ALBERT SCOT Parc de la Grande Plaine 5, rue Brindejonc des Moulinais BP Toulouse Cedex 05 - France Mail : Web : Pierre ALBERT L image satellite : simple effet de mode ou apport réel? 29/10/04 21

AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE

AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES GEOSPATIALE CREATION A D UNE L ECHELLE BANQUE NATIONAL DE DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE 1 AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. P O Box 3463

Plus en détail

2 avenue des Améthystes BP 13813 44 338 Nantes Cedex 3

2 avenue des Améthystes BP 13813 44 338 Nantes Cedex 3 Thèmes de Formation 2 avenue des Améthystes BP 13813 44 338 Nantes Cedex 3 Tél. / Fax direct J.P. André. 02.51.83.19.50 Portable 06.98.15.98.22 E MAIL : futuris@wanadoo.fr Sarl au capital de 15 245 euros

Plus en détail

Ingénierie et action foncière. Janvier 2014

Ingénierie et action foncière. Janvier 2014 ANJOU PORTAGE FONCIER Ingénierie et action foncière dans la Politique Départementale de l Habitat Janvier 2014 Les outils d action foncière et td d urbanisme durable du PDH Une phase d étude préalable

Plus en détail

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 L eau dans les documents d urbanisme L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 Pourquoi ce guide? Participer à «décloisonner» les services «Environnement Eau» et «Urbanisme»

Plus en détail

Note de synthèse environnementale et juridique

Note de synthèse environnementale et juridique Angers Loire Métropole Note de synthèse Règlement de zonage des Eaux Pluviales Juillet 2015 HYN16836X Informations qualité Informations qualité Titre du projet Titre du document Note de synthèse Règlement

Plus en détail

REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER

REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER REUNION PUBLIQUE DU 8 MARS 2012 Architecte/urbaniste Agence A. Garcia-Diaz Bureau d Etudes Techniques SERI SITUATION

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Les satellites d observation de la Terre: oùen est-on? ... au Sud. Dr Laurent Durieux UMR ESPACE-DEV M2GP. laurent.durieux@ird.fr

Les satellites d observation de la Terre: oùen est-on? ... au Sud. Dr Laurent Durieux UMR ESPACE-DEV M2GP. laurent.durieux@ird.fr Les satellites d observation de la Terre: oùen est-on?... au Sud Dr Laurent Durieux UMR ESPACE-DEV M2GP laurent.durieux@ird.fr Conférence ID4D Les satellites, un outil au service du développement AFD_Paris,

Plus en détail

Développer sa commune

Développer sa commune N 18 juin 2008 Développer sa commune Les documents d urbanisme (1) quel document pour quel projet de territoire? Imaginer l avenir d un territoire communal ou intercommunal dans une vision durable de son

Plus en détail

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7 plu modification n 7 classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative NOTICE EXPLICATIVE Ouverture à l urbanisation d une partie de la zone 2AUe des Commandières (Classement en zone

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

Lutte contre l étalement urbain

Lutte contre l étalement urbain Lutte contre l étalement urbain L étalement urbain et la consommation d espace résultent de plusieurs causes cumulatives. Ces phénomènes s expliquent notamment par l insuffisance et l inadaptation de l

Plus en détail

DRAVEIL élabore son PLU

DRAVEIL élabore son PLU DRAVEIL élabore son PLU Réunion publique de quartier DANTON -LA VILLA DOMAINE DE VILLIERS Plan Local d Urbanisme VILLE DE DRAVEIL 10 JUIN 2010 La ville dans son contexte Situation géographique 19kmausuddeParis

Plus en détail

On distingue trois grandes périodes dans l'évolution des Agences :

On distingue trois grandes périodes dans l'évolution des Agences : LAgence L Agence d Urbanisme et de Développement de la Région de Saint Omer : évolution des missions i Colloque «Collectivités territoriales et processus d'urbanisation : Méthodes d'accompagnement et rôles

Plus en détail

MODELISATION DE L URBANISATION DES SCENARIOS POUR LIMITER L ETALEMENT

MODELISATION DE L URBANISATION DES SCENARIOS POUR LIMITER L ETALEMENT MODELISATION DE L URBANISATION DES SCENARIOS POUR LIMITER L ETALEMENT UNE APPLICATION DANS LE CADRE DU SCOT DE MONTBELIARD Jerôme THEVENOT Agence de développement et d urbanisme du Pays de Montbéliard

Plus en détail

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP Capacités d accueil, aménagements commerciaux, mutabilité foncière : des outils concrets pour construire un SCOT intégrant les vulnérabilités énergétiques et climatique Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Plus en détail

Toulouse Métropole LE GRAND TOULOUSE

Toulouse Métropole LE GRAND TOULOUSE Toulouse Métropole LE GRAND TOULOUSE Commune de l'aire urbaine de Toulouse située dans son pôle urbain en banlieue Nord de Toulouse, Fonbeauzard est avec ses 132 hectares la troisième plus petite commune

Plus en détail

Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL

Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL LIVRET DE LA CONCERTATION L EPA PLAINE DU VAR ENGAGE UNE NOUVELLE CONCERTATION SUR L AVENIR DE L ÉCO-VALLÉE, DE JUIN À DÉCEMBRE 2014.

Plus en détail

Comité d Orientation et de Programmation (COP) Eau et Assainissement. 11 Mars 2013 Salle du Conseil du Grand Chalon

Comité d Orientation et de Programmation (COP) Eau et Assainissement. 11 Mars 2013 Salle du Conseil du Grand Chalon Comité d Orientation et de Programmation (COP) Eau et Assainissement 11 Mars 2013 Salle du Conseil du Grand Chalon 1 Ordre du Jour Limites de compétences 1 - Eau potable et Assainissement 2 Eaux Pluviales

Plus en détail

L image geospatiale au service de l aviation civile

L image geospatiale au service de l aviation civile Toulouse, le 31 mars 2009 L image geospatiale au service de l aviation civile The information contained in this document pertains to software products and services that are subject to the controls of the

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

L accès aux données spatiales au profit des applications satellitaires

L accès aux données spatiales au profit des applications satellitaires L accès aux données spatiales au profit des applications satellitaires Le projet Geosud Pierre Maurel, coordinateur du projet GEOSUD Journée du CINES Montpellier, 9 juin 2015 1 Projet GEOSUD Des financements

Plus en détail

Global Monitoring Emergency Services

Global Monitoring Emergency Services Global Monitoring Emergency Services Christelle BOSC Olivier POCHARD 22/05/2012 Pôle Applications Satellitaires et Télécommunicaton CETE Sud-Ou LE PROGRAMME GMES Global Monitoring for Environment and Security

Plus en détail

Elaboration d un Plan Local d Urbanisme / d un Agenda 21

Elaboration d un Plan Local d Urbanisme / d un Agenda 21 Elaboration d un Plan Local d Urbanisme / d un Agenda 21 Phase diagnostic Par : P. Mordelet, Université Toulouse 3 C. Aschan-Leygonie, Université Lyon 2 F. Boussama, Université Montpellier 1 C. Mathieu,

Plus en détail

1. BESOINS DE LA SOCIETE SO.BA.MA.T

1. BESOINS DE LA SOCIETE SO.BA.MA.T 1. BESOINS DE LA SOCIETE SO.BA.MA.T 2. RECHERCHE DE SITES 2.1 Les objectifs 2.2 Les contraintes environnementales liés à l aménagement du territoire liées au transport liés aux documents d urbanisme 3.

Plus en détail

MAIRIE de SAINT-PIERRE d'autils 59 rue du Puits 27950 SAINT PIERRE D AUTILS

MAIRIE de SAINT-PIERRE d'autils 59 rue du Puits 27950 SAINT PIERRE D AUTILS DÉPARTEMENT DE L'EURE - ARRONDISSEMENT D ÉVREUX - CANTON DE VERNON-NORD Tel : 02 32 52 22 17 Fax : 02 32 52 94 97 Email : mairie.saint-pierre.autils wanadoo.fr MAIRIE de SAINT-PIERRE d'autils 59 rue du

Plus en détail

Prévenir les nuisances futures

Prévenir les nuisances futures 4877 Prévenir les nuisances futures BILAN D ACTIVITÉ 2000 q 2005 50 51 52 53 54 Sensibiliser les professionnels aux nuisances sonores Réviser les Plans d Exposition au Bruit (PEB) Créer une zone D Réfléchir

Plus en détail

L outil 3D «Grand Territoire» de l Agglomération de Montpellier- De la communication à la participation?

L outil 3D «Grand Territoire» de l Agglomération de Montpellier- De la communication à la participation? L outil 3D «Grand Territoire» de l Agglomération de Montpellier- De la communication à la participation? Marc APARICIO, Responsable Service SIG Observatoires Direction Urbanisme et de l Habitat Montpellier

Plus en détail

MONTAGE OPÉRATIONNEL À L ÉCHELLE DE LA VALLÉE DU THERAIN

MONTAGE OPÉRATIONNEL À L ÉCHELLE DE LA VALLÉE DU THERAIN MONTAGE OPÉRATIONNEL À L ÉCHELLE DE LA VALLÉE DU THERAIN 1 1. LA DÉCLARATION DE PROJET vencadrer LE PROJET À L ÉCHELLE DE LA VALLÉE DU THÉRAIN Au regard du projet envisagé et de l importance de celui-ci,

Plus en détail

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement Valisette urbanisme Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement > Identifier différentes fonctions urbaines. > Comprendre les

Plus en détail

L avenir de notre ville, parlons-en. publique. Projet de. hôtel de ville. Enquête

L avenir de notre ville, parlons-en. publique. Projet de. hôtel de ville. Enquête L avenir de notre ville, parlons-en Projet de > Enquête publique 5 MARS > 5 AVRIL 2012 hôtel de ville QU EST-CE QUE LE PLU? 2 3 AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE LES OBJECTIFS DU PADD (Projet d aménagement

Plus en détail

Application de la télédétection à la cartographie de l enneigement du Haut Atlas de Marrakech à partir d images SPOT VEGETATION et LANDSAT TM.

Application de la télédétection à la cartographie de l enneigement du Haut Atlas de Marrakech à partir d images SPOT VEGETATION et LANDSAT TM. Projet de recherche franco-marocain : Fonctionnement et ressources hydro-écologiques en région semi-aride (Tensift, Maroc) : Caractérisation, modélisation et prévision Application de la télédétection à

Plus en détail

Christelle BOSC Olivier POCHARD

Christelle BOSC Olivier POCHARD Christelle BOSC Olivier POCHARD LE PROGRAMME GMES Global Monitoring for Environment and Security Programme européen d observation de la Terre Initiative conjointe de l'esa et de l'union européenne Doter

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme. Révision simplifiée

Plan Local d Urbanisme. Révision simplifiée Nantes Quartier Bellevue - Janvraie Plan Local d Urbanisme Révision simplifiée 2 - Notice explicative Pôle Nantes Ouest Approbation du Plan Local d Urbanisme le 9 mars 2007 Modifié le 17 décembre 2007

Plus en détail

Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire

Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire Enjeu 3, lié aux fonctions urbaines et sociales : Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire SCoT de la CUA 53 Enjeu 3, lié aux fonctions urbaines et sociales: Quelles difficultés surmonter?

Plus en détail

Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région

Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région CONSULTATION OPERATEURS PHASE 1 Candidatures Règlement de la consultation 12 janvier 2012 SOMMAIRE

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Morbihan Commune de l Ile aux Moines Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du 19 mars 2014 Le Maire, Dossier

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Commune de Givry Communauté d Agglomération Chalon Val de Bourgogne Plan Local d Urbanisme Modification simplifiée n 1 Notice Révision approuvée le 27 septembre 2012 Modification simplifiée n 1 Le 10 ème

Plus en détail

UN COUP DE POUCE POUR PENSER SON EVALUATION INDICATEURS D EVALUATION 4 EXEMPLES DANS LES DOMAINES DE L EAU, DE L EDUCATION,

UN COUP DE POUCE POUR PENSER SON EVALUATION INDICATEURS D EVALUATION 4 EXEMPLES DANS LES DOMAINES DE L EAU, DE L EDUCATION, UN COUP DE POUCE POUR PENSER SON EVALUATION INDICATEURS D EVALUATION 4 EXEMPLES DANS LES DOMAINES DE L EAU, DE L EDUCATION, DE LA SANTE ET DU DEVELOPPEMENT. Les indicateurs ci-dessous sont donnés à titre

Plus en détail

Assurer la mise en œuvre des orientations

Assurer la mise en œuvre des orientations Assurer la mise en œuvre des orientations Pour être efficace, la dynamique générée par la rédaction de la charte doit se poursuivre, après sa signature, au travers de quatre actions : Diffuser la charte

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

LIDAR LAUSANNE 2012. Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés

LIDAR LAUSANNE 2012. Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés LIDAR LAUSANNE 2012 Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés LIDAR 2012, nouveaux modèles altimétriques 1 Affaire 94022 /

Plus en détail

Mise en place d un Système d Informations Géographiques d agglomération

Mise en place d un Système d Informations Géographiques d agglomération Mise en place d un Système d Informations Géographiques d agglomération Rapporteur : M. Jean-Pierre TAILLARD, Vice-Président Commission n 5 séance des 26/05/04, favorable 23/03/05 et 20/05/05 Bureau séance

Plus en détail

SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Présentation des Guides méthodologiques m prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi

SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Présentation des Guides méthodologiques m prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Pyrénées. Présentation des Guides méthodologiques m de prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi 1ère JOURNEE TECHNIQUE «SCoT ET BIODIVERSITE»

Plus en détail

Une alliance unique pour accompagner les collectivités territoriales dans leurs évolutions

Une alliance unique pour accompagner les collectivités territoriales dans leurs évolutions Une alliance unique pour accompagner les collectivités territoriales dans leurs évolutions Les collectivités territoriales font face à des enjeux toujours plus complexes Une gestion publique en évolution

Plus en détail

Télédétection et Traitement d'images des Iles de Polynésie Française

Télédétection et Traitement d'images des Iles de Polynésie Française Télédétection et Traitement d'images des Iles de Polynésie Française Equipe télédétection Benoît Stoll MCF 61 à l'upf depuis sept 2001 Sébastien Chabrier MCF 27/61 à l'upf depuis sept 2007 Patrick Capolsini

Plus en détail

Qu est-ce qu un SAGE?

Qu est-ce qu un SAGE? Mercredi 6 mai 2015 Mont-de-Marsan Conférence de presse Qu est-ce qu un SAGE? Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux La recherche d un équilibre durable entre la protection des milieux aquatiques

Plus en détail

SPOT4 (Take 5) : Sentinel-2 avec deux ans d avance

SPOT4 (Take 5) : Sentinel-2 avec deux ans d avance SPOT4 (Take 5) : Sentinel-2 avec deux ans d avance Olivier Hagolle Mercredi 6 février 2012 Sentinel-2 : révolution du suivi de la végétation par télédétection 13 bandes spectrales, résolution 10m à 20m,

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 Institués dès 2000 par l AdCF, au lendemain de la naissance des premières communautés d agglomération issues de la loi Chevènement, le Club des agglomérations et la

Plus en détail

pour une métropole solidaire et attractive

pour une métropole solidaire et attractive pour une métropole solidaire et attractive A l origine de Paris Métropole 5 décembre 2001 : premier débat à la Maison de la RATP o 400 acteurs publics du cœur de l agglomération o réunis pour envisager

Plus en détail

L EAU DANS LES DOCUMENTS D URBANISME. Guide méthodologique

L EAU DANS LES DOCUMENTS D URBANISME. Guide méthodologique L EAU DANS LES DOCUMENTS D URBANISME Guide méthodologique OMMAIRE 1- L urbanisation sur le bassin Adour-Garonne P 7 1.1 - La population en Adour-Garonne P 8 1.2 - L occupation des sols en Adour-Garonne

Plus en détail

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse Une offre complète de 60 boutiques au cœur d un projet urbain ambitieux Toulouse Métropole une agglomération dynamique Croissance démographique la plus élevée d Europe

Plus en détail

CREATION D'UNE EHPAD A ROQUETTES

CREATION D'UNE EHPAD A ROQUETTES Communiqué de presse Toulouse, le 15 septembre 2010 CREATION D'UNE EHPAD A ROQUETTES L'arrivée d'un EHPAD, Etablissement d'hébergement pour Personnes Agées Dépendantes, à Roquettes est un événement majeur

Plus en détail

EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun)

EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun) EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun) Présentation: Achille Ndaimai Atelier International sur les Droits

Plus en détail

LE PROJET URBAIN PARTENARIAL (PUP) :

LE PROJET URBAIN PARTENARIAL (PUP) : Paris, le 30 mars 2015 LE PROJET URBAIN PARTENARIAL (PUP) : UN OUTIL DE FINANCEMENT DES EQUIPEMENTS PUBLICS Le projet urbain partenarial -PUP-, outil de financement des équipements publics, créé en 2009,

Plus en détail

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement ZAC et Lotissement - Version 1 - Juin 2012 Zone d Aménagement Concerté et Lotissement Définition générale : Il existe deux procédures différentes permettant de réaliser une opération d aménagement : la

Plus en détail

Conférence Francophone ESRI - SIG 2009 Communications Utilisateurs / Collectivités Locales

Conférence Francophone ESRI - SIG 2009 Communications Utilisateurs / Collectivités Locales Conférence Francophone ESRI - SIG 2009 Communications Utilisateurs / Collectivités Locales IGECOM 40 EST COFINANCE PAR L UNION EUROPEENNE L EUROPE S ENGAGE EN AQUITAINE AVEC LE FOND EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans 9 villes Est Ensemble, une ambition métropolitaine La Communauté d agglomération Est Ensemble a été créée le 1 er janvier 2010. Située aux portes de Paris, elle regroupe 9 villes de Seine-Saint-Denis Bagnolet,

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN NOUS SOMMES DES PROFESSIONNELS DU DSU Nous sommes des professionnels du développement territorial ou local, du développement social urbain,

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ DES SERVICES DE PLAINE COMMUNE

RAPPORT D ACTIVITÉ DES SERVICES DE PLAINE COMMUNE RAPPORT D ACTIVITÉ DES SERVICES DE PLAINE COMMUNE 2013 RAPPORT D ACTIVITÉ DES SERVICES DE PLAINE COMMUNE 2013 2 2013 : ANNÉE DE LA MATURITÉ POUR PLAINE COMMUNE 5 000 ha soit la moitié de la surface de

Plus en détail

Service de la Gestion des Archives et de la Documentation. Direction des Ressources Humaines, des Moyens Généraux et des Systémes d information

Service de la Gestion des Archives et de la Documentation. Direction des Ressources Humaines, des Moyens Généraux et des Systémes d information Service de la Gestion des Archives et de la Documentation Direction des Ressources Humaines, des Moyens Généraux et des Systémes d information minestere de l habitat, de l urbanisme et de l amenagement

Plus en détail

Raccordements électriques : les conséquences de la réforme du code de l urbanisme et de la loi électricité par les lois SRU UH

Raccordements électriques : les conséquences de la réforme du code de l urbanisme et de la loi électricité par les lois SRU UH Raccordements électriques : les conséquences de la réforme du code de l urbanisme et de la loi électricité par les lois SRU UH Le contexte politique Le législateur cherche la cohérence entre le droit de

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Direction du Logement et de l'habitat Sous-Direction de l'habitat

Direction du Logement et de l'habitat Sous-Direction de l'habitat Bureau de la Protection des Locaux d'habitation Direction du Logement et de l'habitat Sous-Direction de l'habitat Règlement municipal fixant les conditions de délivrance des autorisations de changement

Plus en détail

missions des services direction départementale de l Équipement du Nord mars 2008

missions des services direction départementale de l Équipement du Nord mars 2008 mars 2008 direction départementale de l Équipement du Nord missions des services mars 2008 Fiches missions direction départementale de l Équipement du Nord - 2 - Fiches missions direction départementale

Plus en détail

La préfiguration des contrats de ville de nouvelle génération

La préfiguration des contrats de ville de nouvelle génération Comité d animation des sites préfigurateurs des contrats de ville - 18 juin 2013 - Paris La préfiguration des contrats de ville de nouvelle génération Éléments de cadrage Le comité interministériel des

Plus en détail

Créations et réalisations graphiques pour l Agence de développement et d urbanisme de Lille Métropole Cahier des charges

Créations et réalisations graphiques pour l Agence de développement et d urbanisme de Lille Métropole Cahier des charges Créations et réalisations graphiques pour l Agence de développement et d urbanisme de Lille Métropole Cahier des charges Août 2014 I. Contexte de la demande a. Présentation de l Agence de développement

Plus en détail

COMPTE RENDU DE CONSEIL COMMUNAUTAIRE

COMPTE RENDU DE CONSEIL COMMUNAUTAIRE COMPTE RENDU DE CONSEIL COMMUNAUTAIRE Séance du 20 mars 2012 Principales décisions du Président et du Bureau Décisions prises dans le cadre des délégations attribuées par le Conseil de communauté. Conventions

Plus en détail

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1 1. Avant-propos de Monsieur Bréhaux (adjoint au maire en charge de l urbanisme) : L importance du P.L.U. en tant qu outil législatif permettant une maîtrise de l urbanisme de la commune est rappelée aux

Plus en détail

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Avril 2007 SOMMAIRE I. La problématique du Transport de Marchandises en Ville (TMV) II. Une démarche pionnière dès 1999 avec

Plus en détail

Contrats d agglomérations. Mode d emploi

Contrats d agglomérations. Mode d emploi Contrats d agglomérations Mode d emploi S e p t e m b r e 2001 Contrats d agglomération / Mode d emploi 2Sommaire PAGE Éditorial 4 Fiche n o 1 Qu est-ce qu une agglomération au sens de la LOADDT? Fiche

Plus en détail

Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures

Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures complémentaires nécessaires Synthèse Avril 2015 Pourquoi

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du logement et de l égalité des territoires

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du logement et de l égalité des territoires RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du logement et de l égalité des territoires Instruction du Gouvernement du 28 Mai 2014 relative au développement de la construction de logement par dérogation aux règles

Plus en détail

Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours

Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours 1 Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours La réforme territoriale : quelle organisation, quelles compétences demain? Paris, 4 février 2010 1 2 Une longue

Plus en détail

Photo : Michel JAMONEAU. Schéma directeur et étude diagnostique d'assainissement des eaux. Principes et points de vigilance

Photo : Michel JAMONEAU. Schéma directeur et étude diagnostique d'assainissement des eaux. Principes et points de vigilance Photo : Michel JAMONEAU Schéma directeur et étude diagnostique d'assainissement des eaux Principes et points de vigilance schéma directeur et étude diagnostique d assainissement des eaux usées SCHéMA DIRECTEUR

Plus en détail

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi Agence de développement et d urbanisme de Lille Métropole 29 mars 2012 Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi www.adt-ato.be Qui sommes-nous? Partager

Plus en détail

Sont présents 11 membres sur 18, convoqués le 12 septembre 2006,

Sont présents 11 membres sur 18, convoqués le 12 septembre 2006, Département de l Ain Arrondissement de Belley Canton de Lagnieu REPUBLIQUE FRANCAISE Liberté, Egalité, Fraternité SYNDICAT MIXTE DU DU SCHEMA DIRECTEUR BUGEY COTIERE PLAINE DE DE L AIN L AIN EXTRAIT DU

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Liberté Egalité Fraternité ARRETE DU MAIRE EXTRAIT DU REGISTRE AUX ARRETES MUNICIPAUX

REPUBLIQUE FRANCAISE. Liberté Egalité Fraternité ARRETE DU MAIRE EXTRAIT DU REGISTRE AUX ARRETES MUNICIPAUX ED DEPARTEMENT NORD CANTON LANNOY COMMUNE LEERS REPUBLIQUE FRANCAISE Liberté Egalité Fraternité ARRETE DU MAIRE N EXTRAIT DU REGISTRE AUX ARRETES MUNICIPAUX REGLEMENTATION DE L AFFICHAGE PUBLICITAIRE VILLE

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Comment assurer la prise en compte de l'environnement dans le cadre d'une ZAC?

Comment assurer la prise en compte de l'environnement dans le cadre d'une ZAC? Comment assurer la prise en compte de l'environnement dans le cadre d'une ZAC? Septembre 2010 centre d Études techniques de l Équipement de Lyon Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement

Plus en détail

de formation des prix

de formation des prix Le mécanisme m de formation des prix 1 URBANiS 24 janvier 2011 DEUX MARCHES FONCIERS URBAINS Zone AU «stricte» le droit des sols n est pas défini, il est négocié Zone AU indicée et zone U le droit des

Plus en détail

TOULOUSE / LEGUEVIN (31)

TOULOUSE / LEGUEVIN (31) TOULOUSE / LEGUEVIN (31) Le Domaine de Carla SCELLIER BBC IMOVELIS 412, route de Tiragon 06370 MOUANS SARTOUX Tel: 04 93 95 39 20 Fax: 04 93 95 39 29 www.imovelis.fr contact@imovelis.fr Le Domaine de Carla

Plus en détail

Texte préparatoire. Conférence téléphonique sur un sujet de fond : «Urbanisme rural durable?» le 23 novembre 2010

Texte préparatoire. Conférence téléphonique sur un sujet de fond : «Urbanisme rural durable?» le 23 novembre 2010 Paysage rural : vers un urbanisme durable Réseau de Territoires www.mairieconseilspaysage.net Texte préparatoire Conférence téléphonique sur un sujet de fond : «Urbanisme rural durable?» le 23 novembre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. L ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER D ILE-DE-FRANCE à ATHIS-MONS. La qualité sociale et environnementale

DOSSIER DE PRESSE. L ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER D ILE-DE-FRANCE à ATHIS-MONS. La qualité sociale et environnementale . DOSSIER DE PRESSE L ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER D ILE-DE-FRANCE à ATHIS-MONS La qualité sociale et environnementale Un nouveau programme de 200 logements avec EXPANSIEL Contact EPF Ile-de-France Christophe

Plus en détail

Ingénieur Jurisprudences Constantes 2003 2013

Ingénieur Jurisprudences Constantes 2003 2013 Ingénieur Jurisprudences Constantes 2003 2013 Conseil d Etat et Tribunaux Administratifs Les décisions de justice ci-dessous concernent des recours formulés à l encontre de décisions défavorables de la

Plus en détail

Appel à contributions Revue Des Hautes Terres, n 5

Appel à contributions Revue Des Hautes Terres, n 5 Appel à contributions Revue Des Hautes Terres, n 5 Repenser l habitat dans les pays tropicaux : Le défi du logement entre crises identitaires, «modernité» et conflits territoriaux Numéro coordonné par

Plus en détail

La démarche environnementale du projet AREMIS-Lure. SYMA AREMIS-Lure SYndicat Mixte pour l Aménagement d AREMIS-Lure

La démarche environnementale du projet AREMIS-Lure. SYMA AREMIS-Lure SYndicat Mixte pour l Aménagement d AREMIS-Lure EGIS SYMA AREMIS-Lure SYndicat Mixte pour l Aménagement d AREMIS-Lure La démarche environnementale du projet AREMIS-Lure Journée d information PREDIM Lundi 12 septembre 2011 Co-financeurs : B.E. : Le SYMA

Plus en détail

Intégrer un pôle technologique

Intégrer un pôle technologique Intégrer un pôle technologique dans une ville millénaire Olivier NEUHAUS, architecte-urbaniste communal Ville de Neuchâtel 1 Comment intégrer un pôle technologique dans une ville millénaire? Quel processus

Plus en détail

Détermination des enjeux exposés

Détermination des enjeux exposés RAPPORTS CETE de LYON Centre d'études Techniques de LYON Département Laboratoire de Clermont-Ferrand Affaire 19526 Détermination des enjeux exposés au risque inondation de l'oeil à Cosne d'allier novembre

Plus en détail

Pour un développement raisonné & responsable de nos territoires CHARTE AGRICULTURE, URBANISME et TERRITOIRES. Deux - Sèvres

Pour un développement raisonné & responsable de nos territoires CHARTE AGRICULTURE, URBANISME et TERRITOIRES. Deux - Sèvres Pour un développement raisonné & responsable de nos territoires CHARTE AGRICULTURE, URBANISME et TERRITOIRES Deux - Sèvres Le sol est une ressource non renouvelable. Or, l artificialisation des sols au

Plus en détail

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 Le Master 2 Paysage et Aménagement est une spécialité du Master Urbanisme et Aménagement. Celui-ci est

Plus en détail

les Carnets pratiques Comment concevoir des extensions urbaines denses? Décembre 2010 15 ISBN 978-2-7371-1755-8 ISSN 2105-4258 www.iau-idf.

les Carnets pratiques Comment concevoir des extensions urbaines denses? Décembre 2010 15 ISBN 978-2-7371-1755-8 ISSN 2105-4258 www.iau-idf. les Carnets pratiques Comment concevoir des extensions urbaines denses? Décembre 2010 15 ISBN 978-2-7371-1755-8 ISSN 2105-4258 www.iau-idf.fr Cette édition des Carnets pratiques a été réalisée par l Institut

Plus en détail

Pr jet. urbain. téléphérique. Informezvous

Pr jet. urbain. téléphérique. Informezvous Pr jet urbain Informezvous! Pr jet urbain Réunion publique de concertation Mardi 25 septembre 20h Hôtel de ville Salon Richelieu Donnez votre avis! Informezvous! Conception : hippocampe.com - 031064-08/2012

Plus en détail

CONCEPTION D UN MONITORING DES QUARTIERS COUVRANT L ENSEMBLE DU TERRITOIRE DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE

CONCEPTION D UN MONITORING DES QUARTIERS COUVRANT L ENSEMBLE DU TERRITOIRE DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE CONCEPTION D UN MONITORING DES QUARTIERS COUVRANT L ENSEMBLE DU TERRITOIRE DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE UITWERKING VAN EEN WIJKMONITORING DIE HET HELE GRONDGEBIED VAN HET BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK

Plus en détail

PRESENTATION ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER LOCAL DE LA MARTINIQUE

PRESENTATION ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER LOCAL DE LA MARTINIQUE PRESENTATION ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER LOCAL DE LA MARTINIQUE Statuts - Organisation Etablissement Public Industriel et Commercial (EPIC) (pas de compétence d aménagement mais peut mettre en place des

Plus en détail

Le CRAIG. Pays de Saint-Flour Haute Auvergne 28 avril 2015

Le CRAIG. Pays de Saint-Flour Haute Auvergne 28 avril 2015 Le CRAIG Pays de Saint-Flour Haute Auvergne 28 avril 2015 Un groupement d intérêt public Membres fondateurs : Etat Conseil régional d Auvergne Conseil généraux (4) Agglomérations (6) Institut National

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

Rapport d activité de la Commission Locale de l Eau

Rapport d activité de la Commission Locale de l Eau SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DU BASSIN VERSANT DE L ARMANÇON Rapport d activité de la Commission Locale de l Eau Année 2009 Adopté en séance plénière le 25 mai 2010 Siège de la Commission

Plus en détail

RESEAU DES ACTEURS DE L HABITAT L LORRAINS

RESEAU DES ACTEURS DE L HABITAT L LORRAINS RESEAU DES ACTEURS DE L HABITAT L LORRAINS Présentation de la Convention cadre proposée e aux EPCI et de l él étude de stratégie foncière 1 CONVENTION CADRE OBJECTIFS 2 OBJECTIFS 5 enjeux Impulser une

Plus en détail