Les fusées Ariane. Par Jennifer MOULLET, 3 3

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les fusées Ariane. Par Jennifer MOULLET, 3 3"

Transcription

1 Les fusées Ariane Par Jennifer MOULLET, 3 3

2 Sommaire: I) le contexte A: recommencer après un échec B: de nombreux enjeux internationaux et un grand succès II) présentation des fusées A: Généralités B: caractéristiques techniques, élaboration, résultats III) définitions, liens Les mots en orange sont définis à la fin du diaporama

3 I) le contexte

4 A: recommencer après un échec La Communauté Scientifique Européenne demande, en 1960, la création d'un programme spatial semblable au CERN (Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire). À ce moment là, de nouveaux horizons dans le cadre de la physique et de l'astronomie sont envisagés grâce aux États-Unis et à la Russie, qui progressent vite dans ces domaines. S'inspirant des ces derniers, les Britanniques proposent l'élaboration d'un lanceur à partir de leur missile, le Blue Streak, dont le projet venait d'être arrêté. En janvier 1961, le Général De Gaulle accepte la proposition. Cette fusée européenne, baptisée Europa, sera composée de trois étages: le premier contenant le Blue Streak, le second construit par les français et le troisième par les allemands. Pourtant prometteuse, cette entreprise sera vouée à l'échec à cause d'une insuffisance au niveau de la puissance. Problème dû au manque d'organisation des différents concepteurs. Une seconde et même une troisième édition seront étudiées mais termineront de la même manière que la première. Malgré tout, cette mauvaise expérience aura permis au programme spatial européen de réfléchir à deux fois dans la conception des autres lanceurs.

5 B: de nombreux enjeux internationaux et un grand succès Pour l'europe, la construction de fusées est une opportunité de se décoller des deux blocs, les États-Unis et la Russie, qui sont à ce moment là en guerre froide. Cela lui offre la chance de pouvoir devenir autonome et de concurrencer les deux plus grandes puissances mondiales. Elle pourrait ainsi dominer ces dernières et leur montrer qu'elles ne sont pas les seules à pouvoir aller dans l'espace. Il y a eu à peu près 300 satellites de plus de 100 kg lancés par des fusée Ariane entre 1979 et satellites de télécommunication (envoyés en orbite géostationnaire) ont été lancés par des fusées européenne, contre 81 pour l'amérique et 49 pour l'asie. Ariane a aussi lancé des satellites scientifiques (13) des sondes spatiales (3), des satellites d'observation (5), des satellites pour la météo (8) et des satellites militaires (18). Ces satellites ont été lancés pour l'europe elle même ou bien pour l'agence Spatiale Européenne. On peut donc dire que le projet Ariane a été une grande réussite pour l'europe et pour la France, qui a su faire face aux autres pays plutôt réticents à s'engager dans une telle expérience

6 II) Présentation des fusées Ariane 5

7 A: Généralités, lancement du projet Ariane est une famille de lanceurs spatiaux de satellites européens. Elle tient son nom de la déesse Ariane de la mythologie grecque qui lui fut donné par le ministre Jean Charbonnel. C'est un programme lancé en 1973 par l'esa (Agence Spatiale Européenne) pour permettre à l'europe de mettre en orbite ses propres satellites, sans l'aide des États-Unis ou de la Russie. Ce projet était une seconde chance pour l'esa après la saga Europa. La première versions, Ariane 1, vole pour la première fois le 24 décembre 1979 à partir de la base de Kourou en Guyane française. Elle est vite remplacée par de nouvelles versions plus puissantes capables de transporter des satellites plus importants: il y a Ariane 2 en 1984, Ariane 3 en 1987 et Ariane 4 en Ariane 5, quant à elle, est capable d'envoyer 9,5 tonnes en orbite grâce à son nouveau lanceur révolutionnaire. Son premier vol aura lieu en Aujourd'hui, le lanceur Ariane possède à lui seul à peu près 50% du marché de lancement de satellites en orbite géostationnaire en étant envoyé 5 à 7 fois par an dans l'espace. Il est notamment avantagé par l'emplacement de sa base de lancement, située près de l'équateur. Après Europa, la France propose la création d'un lanceur inspiré par sa fusée Diamant. Il n'est lancé qu'en 1973 après de longues négociations entre la France, le Royaume-Uni et l'allemagne. Cette dernière préférant financer un module nommé Spacelab tandis que les britanniques débutent leur satellite maritime MAROTS. Les États-Unis s'y opposèrent aussi mais la raison fut finalement donnée à la France au prix de nombreuses conditions. Une entente définitive se fera à Bruxelles le 31 Juillet 1973 et permettra l'aboutissement des autres projets parallèlement à Ariane. Cependant, l'accord est strict: la France doit prendre en charge 60% du budget et doit s'engager à payer tout dépassement de plus de 120% du coût total du programme. En contrepartie, ils sont chargés du développement du projet pour éviter le même scénario que celui vu avec Europa.

8 B: Caractéristiques techniques, élaboration, résultats 1: Ariane 1 Elle pèse 210 tonnes pour 47 mètres de haut. Elle peut placer des satellites pesant jusque kilos en orbite géostationnaire grâce à sa poussée de 240 tonnes. Pour respecter un budget minime, se sont des ergols qui remplacent la cryogénie, seulement envisagée, dans le deuxième étage. Il y a quatre moteurs vikings au premier étage pour propulser la fusée. Le troisième étage, lui, possède un moteur HM-7, brûlant un mélange d'oxygène et d'hydrogène. La base de lancement, située à Kourou, sera la même que celle utilisée pour Europa. Les délais sont respectés et aucun problème n'a été décelé. Ainsi, le lanceur vole pour la première fois le 24 Décembre 1979 sous le regard des participants inquiets. Ce fut, si l'on peut dire, un cadeau de noël réussi. Malgré cela, le deuxième vol échouera à cause de la destruction du lanceur 104 secondes après l'envol due à un problème dans l'un des moteurs. Des modifications sont faites, les vols reprennent mais, lors du cinquième, la turbopompe du troisième étage tombe en panne et c'est de nouveau un échec. Quelques mois après, les vols recommencent mais cette fois, aucune anomalie ne sera rencontrée, permettant à la fusée d'effectuer 6 autres vol. 2: Ariane 2 De nombreuses modifications sont faites, principalement au niveau de la puissance afin de rester dans la course aux étoiles. En effet, les américains possèdent des fusées très performantes et capables de transporter de grosses charges. Deux tonnes d'ergols ajoutés ainsi que l'augmentation de la pression dans la chambre de combustion permettent une grosse augmentation de la poussée. Ainsi, le lanceur Ariane 2 peut envoyer 2,2 tonnes en orbite. Malgré ses avantages, il ne sera pas beaucoup utilisé, et n'effectuera que cinq vols, le premier n'aboutissant à rien le 31 mai : Ariane 3 Ce lanceur ne possède que très peu de différences avec son prédécesseur. Des propulseurs à poudre ont été ajoutés, permettant une poussée de 66 tonnes pour une durée de 29 secondes. Elle a la capacité d'envoyer deux satellites en même temps. Elle décollera pour la première fois le 4 août 1984 et volera au total 10 fois en échouant en 1985.

9 4: Ariane 4 4,17 tonnes, c'est ce que l'esa décide d'envoyer en orbite. Pour cela, le premier étage est allongé afin de transporter 226 tonnes d'ergols. Les moteurs Vikings sont eux aussi améliorés pour augmenter légèrement leur puissance. Un nouveau type de propulseur, contenant du liquide et non de la poudre peut remplacer les propulseurs d'appoint à poudre. Ainsi, le lanceur existe en 6 versions variant selon le nombre de propulseurs d'appoints et leur type. Elles peuvent, selon leur types, transporter entre 2 et 4,3 tonnes. Ariane 4 effectue son premier lancement le 15 juin 1988 et totalisera 116 vols entre 1988 et 2003, en ne connaissant que trois échecs. Pour permettre le lancement des propulseurs liquides et un plus grand nombre de vol, la base de Kourou est agrandie. 5: Ariane 5 Ariane 5 fut conçue pour permettre le transport de satellites de télécommunication et pour remplacer Ariane 4, pas assez puissantes pour transporter deux charges de plus de deux tonnes. Sont coût, initialement calculé à 4,1 milliards d'euros, sera en réalité de 8 milliards d'euros. La France sera le pays ayant le plus participé au projet, suivie par l'allemagne, de l'italie et de la Belgique. Par rapport aux autres, la fusée Ariane 5 est beaucoup plus puissante, que se soit vis-à-vis de sa poussée au décollage, de son contenu (les moteurs Vikings ont été remplacés par des moteurs Vulcains) et de sa capacité de transport (en 2005, elle peut envoyer en orbite 10 tonnes). Elle sera déclinée en de nombreuses versions telles que la ES ATV, la plus récente (lancement en 2008). la première fusée de cette série décolle le 30 octobre 1997 après avoir échoué le 4 juin Une troisième base de lancement est aussi crée spécialement pour Ariane 5. 6: le projet Ariane 6 Afin de remplacer Ariane 5, les chercheurs sont en train de réfléchir sur une éventuelle sixième version. Elle serait plus puissante, plus ergonomique mais aussi plus coûteuse si elle est construite pour être réutilisable (cette proposition est pour le moment oubliée car l'europe ne peut pas payer autant d'argent). De plus, cette version, si elle est créée, est prévue pour 2025.

10 III) définitions, liens

11 Les définitions: orbite géostationnaire: c'est une orbite circulaire au niveau de l'équateur située à une altitude d'environ km. Ergol: c'est une substance homogène qui permet de fournir de l'énergie. Elle peut être mélangée pour plus de performances. Les liens: explosion Ariane 5 en 1996 décollage Ariane 5 avec commentaires

12 Vitesse limite ^_^

Maquette papier à monter éch. 1/100 e

Maquette papier à monter éch. 1/100 e Maquette papier à monter éch. 1/100 e ESA/CNES/Arianespace/CSG Service Optique, 2005 liste prestigieuse : EADS Space Transportation, la Snecma, Alcatel, Air Liquide, Volvo, Sabca, Contraves, Man, Avio,

Plus en détail

LES LANCEURS SPATIAUX

LES LANCEURS SPATIAUX Texte de la 266 e conférence de l'université de tous les savoirs donnée le 22 septembre 2000. LES LANCEURS SPATIAUX par Hubert CURIEN La conquête de l Espace par l Homme est, sans conteste, l un des plus

Plus en détail

Un accueil de qualité :

Un accueil de qualité : Un accueil de qualité : Mercredi 08 Juin 2011, dans l après-midi, notre classe de 3 ème de Découverte Professionnelle s est rendue sur le site de THALES ALENIA SPACE à CANNES LA BOCCA. Nous étions accompagnés

Plus en détail

À TOI DE JOUER! VIVRE EN FRANCE L EXPLORATION DE L ESPACE. 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse.

À TOI DE JOUER! VIVRE EN FRANCE L EXPLORATION DE L ESPACE. 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse. A B C 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse. 1. Quel est l argument de tous ces documents? 4. Helios est un film L espace traditionnel La Terre en relief Les avions en noir et blanc 2. Dans

Plus en détail

Propulsion COLLÈGE. 1. Le moteur vulcain. > Expositions > Niveau 0 > CENTRE DE LANCEMENT

Propulsion COLLÈGE. 1. Le moteur vulcain. > Expositions > Niveau 0 > CENTRE DE LANCEMENT 1. Le moteur vulcain C. Expliquer le principe d action réaction aussi appelé le principe des actions réciproques qui s applique dans le moteur Vulcain. Vous pouvez-vous aider du schéma ci-dessous. A. Quels

Plus en détail

Economie du satellite: Conception de Satellite, Fabrication de Satellite, Lancement, Assurance, Performance en orbite, Stations de surveillance

Economie du satellite: Conception de Satellite, Fabrication de Satellite, Lancement, Assurance, Performance en orbite, Stations de surveillance Cours jour 2 Economie du satellite: Conception de Satellite, Fabrication de Satellite, Lancement, Assurance, Performance en orbite, Stations de surveillance Acquisition de satellite, Bail, Joint-Ventures,

Plus en détail

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation Introduction à la télédétection 3 - Description et orbite d'un satellite d'observation OLIVIER DE JOINVILLE Table des matières I - Description d'un satellite d'observation 5 A. Schéma d'un satellite...5

Plus en détail

TS Physique Satellite à la recherche de sa planète Exercice résolu

TS Physique Satellite à la recherche de sa planète Exercice résolu P a g e 1 Phsique atellite à la recherche de sa planète Exercice résolu Enoncé Le centre spatial de Kourou a lancé le 1 décembre 005, avec une fusée Ariane 5, un satellite de météorologie de seconde génération

Plus en détail

RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ET DIRECTIVES POUR L ÉVALUATION EN ASTROPHILATÉLIE AUX EXPOSITIONS PATRONNÉES PAR LA FFAP

RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ET DIRECTIVES POUR L ÉVALUATION EN ASTROPHILATÉLIE AUX EXPOSITIONS PATRONNÉES PAR LA FFAP FÉDÉRATION FRANÇAISE DES ASSOCIATIONS PHILATÉLIQUES RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ET DIRECTIVES POUR L ÉVALUATION EN ASTROPHILATÉLIE AUX EXPOSITIONS PATRONNÉES PAR LA FFAP Préambule Le présent texte est issu de

Plus en détail

CENTRE SPATIAL DE GUYANE «Le Port spatial de l Europe» Missions et opérations par Philippe Noël, ISSAT

CENTRE SPATIAL DE GUYANE «Le Port spatial de l Europe» Missions et opérations par Philippe Noël, ISSAT CENTRE SPATIAL DE GUYANE «Le Port spatial de l Europe» Missions et opérations par Philippe Noël, ISSAT 1 Sommaire La Base de lancement - définition - caractéristiques - les principales bases Les phases

Plus en détail

Directives pour l évaluation des participations d astrophilatélie

Directives pour l évaluation des participations d astrophilatélie FEDERATION INTERNATIONALE DE PHILATELIE SECTION FOR ASTROPHILATELY Directives pour l évaluation des participations d astrophilatélie Article 1 : Exposition en compétition Principe fondamental (réf. GREV

Plus en détail

B = A = B = A = B = A = B = A = Recopier sur la copie chaque expression numérique et la réponse exacte. Réponse A Réponse B Réponse C Solution

B = A = B = A = B = A = B = A = Recopier sur la copie chaque expression numérique et la réponse exacte. Réponse A Réponse B Réponse C Solution Q.C.M. Recopier sur la copie chaque expression numérique et la réponse exacte. Réponse A Réponse B Réponse C Solution Exercice 1 On considère les trois nombres A, B et C : 2 x (60 5 x 4 ²) (8 15) Calculer

Plus en détail

2 Le transport spatial : une ambition stratégique, une priorité à la baisse des coûts

2 Le transport spatial : une ambition stratégique, une priorité à la baisse des coûts 2 Le transport spatial : une ambition stratégique, une priorité à la baisse des coûts PRÉSENTATION L accès de l Europe à l espace, pour l essentiel organisé dans le cadre de l Agence spatiale européenne

Plus en détail

UN LANCEMENT POUR L INTERNET ET POUR LA METEOROLOGIE

UN LANCEMENT POUR L INTERNET ET POUR LA METEOROLOGIE UN LANCEMENT POUR L INTERNET ET POUR LA METEOROLOGIE Pour son troisième lancement Ariane 5 de l année, Arianespace mettra en orbite deux satellites : le satellite dédié à l Internet EchoStar XVII pour

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/C.1/L.320

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/C.1/L.320 Nations Unies A/AC.105/C.1/L.320 Assemblée générale Distr. limitée 30 octobre 2012 Français Original: anglais et russe Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique Sous-Comité scientifique

Plus en détail

Document d Appui n 3.3. : Repérage ou positionnement par Global Positionning System G.P.S (extrait et adapté de CAMELEO 2001)

Document d Appui n 3.3. : Repérage ou positionnement par Global Positionning System G.P.S (extrait et adapté de CAMELEO 2001) Document d Appui n 3.3. : Repérage ou positionnement par Global Positionning System G.P.S (extrait et adapté de CAMELEO 2001) 1. Présentation du GPS Le GPS (Global Positionning System=système de positionnement

Plus en détail

Question 1- Quelle doit être à ton avis la force avec laquelle il faudrait jeter une pierre pour qu'elle tourne autour de la Terre?

Question 1- Quelle doit être à ton avis la force avec laquelle il faudrait jeter une pierre pour qu'elle tourne autour de la Terre? Les Satellites Introduction En astronomie, un satellite est décrit comme un corps céleste qui gravite autour d'une planète; ainsi la Lune est le satellite naturel de la Terre. En astronautique, il s'agit

Plus en détail

N 1470 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 1470 ASSEMBLÉE NATIONALE N 1470 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 17 février 2009. RAPPORT FAIT AU NOM DE LA COMMISSION DES AFFAIRES

Plus en détail

Activité 34 Du bateau à la fusée

Activité 34 Du bateau à la fusée Activité 34 Du bateau à la fusée Chronologie de la conquête spatiale 1957 4 octobre : premier satellite artificiel Spoutnik lancé par l'union Soviétique. 3 novembre : Spoutnik 2 (URSS) emporte dans l'espace

Plus en détail

Géographie des lancements de satellites

Géographie des lancements de satellites Géographie des lancements de satellites Raymond GHIRARDI Fernand VERGER Les sites des bases RESUME de lancement sont assez banals, mais leurs situations sont originales et dépendent de conditions planétaires,

Plus en détail

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites I- Les trois lois de Kepler : Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites Les lois de Kepler s'applique aussi bien pour une planète en mouvement

Plus en détail

ARIANESPACE VOL 126. PREMIER LANCEMENT DE L ANNEE 15 ème lancement pour PanAmSat

ARIANESPACE VOL 126. PREMIER LANCEMENT DE L ANNEE 15 ème lancement pour PanAmSat ARIANESPACE VOL 126 PREMIER LANCEMENT DE L ANNEE 15 ème lancement pour PanAmSat ARIANESPACE Vol 126 mettra en orbite de transfert géostationnaire le satellite de communications GALAXY XR, pour le premier

Plus en détail

Le satellite Gaia en mission d exploration

Le satellite Gaia en mission d exploration Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Division Affaires spatiales Fiche thématique (16.12.2013)

Plus en détail

LP CONDORCET. Q3. De quand date le premier lancement de satellite de communication? Q4. Quelle fut la première application de ce satellite?

LP CONDORCET. Q3. De quand date le premier lancement de satellite de communication? Q4. Quelle fut la première application de ce satellite? TD1 GENloc31e Étude du système de Gestion de flotte de véhicule par GSM et GPS Champ professionnel Électronique Industrielle Embarquée Activité F4 Organisation A4-2 S'informer et se documenter Compétence

Plus en détail

DM n o 8 TS1 2012 Physique 10 (satellites) + Chimie 12 (catalyse) Exercice 1 Lancement d un satellite météorologique

DM n o 8 TS1 2012 Physique 10 (satellites) + Chimie 12 (catalyse) Exercice 1 Lancement d un satellite météorologique DM n o 8 TS1 2012 Physique 10 (satellites) + Chimie 12 (catalyse) Exercice 1 Lancement d un satellite météorologique Le centre spatial de Kourou a lancé le 21 décembre 200, avec une fusée Ariane, un satellite

Plus en détail

Parcours Astronomie. Cher Terrien, bienvenue à la Cité des sciences et de l industrie! Voici tes missions :

Parcours Astronomie. Cher Terrien, bienvenue à la Cité des sciences et de l industrie! Voici tes missions : Parcours Astronomie Dossier pédagogique pour les enseignants Cher Terrien, bienvenue à la Cité des sciences et de l industrie! Voici tes missions : Explore les expositions «Objectifs Terre» et «le Grand

Plus en détail

Un lancement pour Intelsat et pour Optus

Un lancement pour Intelsat et pour Optus Un lancement pour Intelsat et pour Optus Pour son 4ème lancement de l année, Arianespace mettra en orbite deux satellites de télécommunications : INTELSAT 11 pour l opérateur international Intelsat et

Plus en détail

RAPPORT N 308. Par M. Bertrand AUBAN, Sénateur SESSION ORDINAIRE DE 2012-2013 FAIT. Enregistré à la Présidence du Sénat le 29 janvier 2013

RAPPORT N 308. Par M. Bertrand AUBAN, Sénateur SESSION ORDINAIRE DE 2012-2013 FAIT. Enregistré à la Présidence du Sénat le 29 janvier 2013 N 308 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2012-2013 Enregistré à la Présidence du Sénat le 29 janvier 2013 RAPPORT FAIT au nom de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées (1) sur

Plus en détail

Un lancement pour des clients prestigieux

Un lancement pour des clients prestigieux Un lancement pour des clients prestigieux Pour son premier lancement de l année, Arianespace mettra en orbite deux satellites de t é l é c o m m u n i c a t i o n s : HOT BIRD T M 10 pour l opérateur européen

Plus en détail

scientifique de Kourou (présence du on) mois, avant, quelques jours, avant, à partir de, le dernier jour.

scientifique de Kourou (présence du on) mois, avant, quelques jours, avant, à partir de, le dernier jour. Faire de la grammaire au CE2 Période 3 Semaine 2 Le lancement d'un satellite Jour Activités Déroulement Matériel J1 Lecture et compréhension de l histoire Activités sur le texte - De quoi parle ce document?

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - 70 Chapitre 8 : Champ de gravitation - Satellites I. Loi de gravitation universelle : (

Plus en détail

TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON?

TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON? Une étude pour TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON? Novembre 2013 Descriptif de l'étude Objectifs : Connaître le degré d'adoption de la tablette en entreprise. Savoir à quelles applications ces nouveaux

Plus en détail

LA FRANCE A LA CONQUÊTE DE L ESPACE (La numérotation des photographies qui illustrent ce sujet est conforme au portfolio).

LA FRANCE A LA CONQUÊTE DE L ESPACE (La numérotation des photographies qui illustrent ce sujet est conforme au portfolio). LA FRANCE A LA CONQUÊTE DE L ESPACE (La numérotation des photographies qui illustrent ce sujet est conforme au portfolio). L histoire de l aérospatiale française est indissociable de celle de la force

Plus en détail

702 012 956 RCS Nanterre TVA FR 03 702 012 956 Certifiée ISO 9001 par l AFAQ

702 012 956 RCS Nanterre TVA FR 03 702 012 956 Certifiée ISO 9001 par l AFAQ MCC et incertitude 10 mars 2015 Par Christophe Béesau et Christian Leliepvre Avec Altran, Solar Impulse s attaque au défi du tour du monde à l énergie solaire. Depuis 2010, Solar Impulse vole à l énergie

Plus en détail

Atelier du café. La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Objectif:

Atelier du café. La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Objectif: Instructions pour l'enseignant Objectif: La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Tâche: Les images doivent être attribuées aux textes correspondants. Matériel:

Plus en détail

SPACE CONNECTION #37. DOSSIER La propulsion exotique. Décembre 2001

SPACE CONNECTION #37. DOSSIER La propulsion exotique. Décembre 2001 #37 Décembre 2001 SPACE CONNECTION DOSSIER La propulsion exotique 0 2 Space Connection # 37 Décembre 2001 Sommaire 03 06 08 10 12 15 16 20 22 24 Dossier : La propulsion exotique Poussée et impulsion spécifique

Plus en détail

L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE

L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE L'énergie solaire photovoltaïque : les filières, les marchés, les perspectives 1. PRÉAMBULE SUR L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE L'énergie solaire est disponible partout

Plus en détail

LE MARCHE DE L ESPACE AUJOURD HUI...

LE MARCHE DE L ESPACE AUJOURD HUI... Sommaire CHAPITRE 1 LE MARCHE DE L ESPACE AUJOURD HUI... 5 1.1 QUELQUES CHIFFRES... 5 1.2 LA CONQUETE N EST PLUS LE SEUL MOTEUR DE L ACCES A L ESPACE... 5 1.3 QUI SE PARTAGE LE MARCHE DU SPATIAL?... 7

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA PREMIÈRE SÉANCE ATELIER

COMPTE RENDU DE LA PREMIÈRE SÉANCE ATELIER DOCUMENT 1.4. COMPTE RENDU DE LA PREMIÈRE SÉANCE ATELIER d'après les notes de séance de Janina FORKASIEWICZ et de Marc LAKHDARI Chargés de Mission au CEFIGRE CRM - S - 09 - FORKASIEWICZ et LAKHDARI 97

Plus en détail

Corporate Modeler Guide d'installation

Corporate Modeler Guide d'installation Corporate Modeler Guide d'installation Corporate Exchange Oracle Migration des données de la version 8e vers la version 9 Page 1 sur 9 Document d'aide pour les utilisateurs avertis - Sommaire 1 INTRODUCTION...3

Plus en détail

FUSION PAR CONFINEMENT MAGNÉTIQUE

FUSION PAR CONFINEMENT MAGNÉTIQUE FUSION PAR CONFINEMENT MAGNÉTIQUE Séminaire de Xavier GARBET pour le FIP 06/01/2009 Anthony Perret Michel Woné «La production d'énergie par fusion thermonucléaire contrôlée est un des grands défis scientifiques

Plus en détail

"La collimation est la première cause de mauvaises images dans les instruments amateurs" Walter Scott Houston

La collimation est la première cause de mauvaises images dans les instruments amateurs Walter Scott Houston "La collimation est la première cause de mauvaises images dans les instruments amateurs" Walter Scott Houston F.Defrenne Juin 2009 Qu est-ce que la collimation en fait? «Newton»? Mais mon télescope est

Plus en détail

1.1.4. DIFFÉRENCIATION DES RÔLES DES JOUEURS

1.1.4. DIFFÉRENCIATION DES RÔLES DES JOUEURS 1.1.4. DIFFÉRENCIATION DES RÔLES DES JOUEURS Il est sans doute opportun d'apporter quelques clarifications supplémentaires à propos des différents rôles qui composent une équipe de Baskin. Cette différenciation

Plus en détail

LE COMMERCE EN FRANCE

LE COMMERCE EN FRANCE HISTOIRE La première machine connue a été inventée en 215 avant Jésus-Christ, peu de temps après l'apparition des pièces de monnaie. Le dispositif, inventé par le mathématicien grec Hero, avait été conçu

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC 2

CORRECTION BREVET BLANC 2 CORRECTION BREVET BLANC 2 PARTIE 1: Histoire Question 1: Expliquer les repères qui correspondent aux dates suivantes: 622 / 1598. 622: l'hégire, Mahomet et ses compagnons quittent La Mecque pour Médine,

Plus en détail

SCIENCE ET DÉFENSE L ŒIL DE JÉRUSALEM

SCIENCE ET DÉFENSE L ŒIL DE JÉRUSALEM L ŒIL DE JÉRUSALEM Joseph Weiss, vice-président et directeur général de l IAI - Israel Aircraft Industries Ltd, Systems Missiles & Space Group. (Photo: Bethsabée Süssmann) Par Roland S. Süssmann Une vieille

Plus en détail

APPEL À PROPOSITION POUR UNE COMMANDE ARTISTIQUE

APPEL À PROPOSITION POUR UNE COMMANDE ARTISTIQUE APPEL À PROPOSITION POUR UNE COMMANDE ARTISTIQUE I Objet de la consultation : Conception d une œuvre originale, réalisation et installation de l œuvre au sein du CNES, dans le cadre de Nuit Blanche 2015.

Plus en détail

L'argent afflue vers l'euro

L'argent afflue vers l'euro L'argent afflue vers l'euro Au cours des dernières semaines la crise de la dette a ressurgi en Europe. Les obligations portugaises, grecques et irlandaises ont été massivement vendues, tandis que les rendements

Plus en détail

SAFRAN UN GROUPE INTERNATIONAL DE HAUTE TECHNOLOGIE

SAFRAN UN GROUPE INTERNATIONAL DE HAUTE TECHNOLOGIE SAFRAN UN GROUPE INTERNATIONAL DE HAUTE TECHNOLOGIE EQUIPEMENTIER DE PREMIER RANG Aéronautique Défense Sécurité CONFIDENTIEL / NOVEMBRE 2011 CHIFFRES CLES Répartition du chiffre d affaires 2010 Equipements

Plus en détail

DAHER-SOCATA dévoile le TBM 900, son nouveau TBM

DAHER-SOCATA dévoile le TBM 900, son nouveau TBM Aéronautique & Défense DAHER-SOCATA dévoile le TBM 900, son nouveau TBM Après plus de 3 ans de développement, le TBM 900 vole plus vite et plus loin Certifié, l avion est déjà en production, commandé et

Plus en détail

Communiqué de presse. Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages

Communiqué de presse. Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages Communiqué de presse Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages La voiture électrique demande une stratégie à long terme et le soutien des pouvoirs publics Les fausses idées

Plus en détail

Cours IV Mise en orbite

Cours IV Mise en orbite Introduction au vol spatial Cours IV Mise en orbite If you don t know where you re going, you ll probably end up somewhere else. Yogi Berra, NY Yankees catcher v1.2.8 by-sa Olivier Cleynen Introduction

Plus en détail

Astrium Dossier Industriel. Dossier industriel

Astrium Dossier Industriel. Dossier industriel Dossier industriel I. SECTEUR ECONOMIQUE 1. Produits et Services ASTRIUM est une entreprise travaillant dans le domaine du spatial et des communications, voici ses différents secteurs d'activités : - Construction

Plus en détail

Présentation de la Note d analyse «L adaptation du parc de logements au vieillissement et à la dépendance»

Présentation de la Note d analyse «L adaptation du parc de logements au vieillissement et à la dépendance» Paris, le 18 octobre 2011 Présentation de la Note d analyse «L adaptation du parc de logements au vieillissement et à la dépendance» Mardi 18 octobre 2011 par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre

Plus en détail

KOUROU. Mars 2014 ARIANE 5. Données relatives au Vol VA216 ASTRA 5B AMAZONAS 4A

KOUROU. Mars 2014 ARIANE 5. Données relatives au Vol VA216 ASTRA 5B AMAZONAS 4A KOUROU Mars 2014 ARIANE 5 Données relatives au Vol VA216 ASTRA 5B AMAZONAS 4A Vol VA216 Ariane 5 Satellites : ASTRA 5B AMAZONAS 4A Sommaire 1. Introduction... 3 2. Le Lanceur L571... 4 3. La mission VA216...

Plus en détail

8/10/10. Les réactions nucléaires

8/10/10. Les réactions nucléaires Les réactions nucléaires En 1900, à Montréal, Rutherford observa un effet curieux, lors de mesures de l'intensité du rayonnement d'une source de thorium [...]. L'intensité n'était pas la même selon que

Plus en détail

LA POLITIQUE SPATIALE DE

LA POLITIQUE SPATIALE DE LA POLITIQUE SPATIALE DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL L espace représente pour la France et pour l Europe dont elle ne peut ni ne doit être dissociée, un enjeu à la fois technique, scientifique,

Plus en détail

Lignes directrices relatives à la réduction des débris spatiaux du Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique

Lignes directrices relatives à la réduction des débris spatiaux du Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique Lignes directrices relatives à la réduction des débris spatiaux du Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique A. Historique 1. Depuis que le Comité des utilisations pacifiques de

Plus en détail

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Ce document illustrera comment cette réussite est arrivée, il est composé des parties suivantes : 1. Qu'est

Plus en détail

Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni.

Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni. Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni. Le Royaume Uni est un archipel (un ensemble d iles). Il est

Plus en détail

KOUROU. Juillet 2013 ARIANE 5. Données relatives au Vol VA214 ALPHASAT INSAT-3D

KOUROU. Juillet 2013 ARIANE 5. Données relatives au Vol VA214 ALPHASAT INSAT-3D KOUROU Juillet 2013 ARIANE 5 Données relatives au Vol VA214 ALPHASAT INSAT-3D Vol 214 Ariane 5 Satellites : ALPHASAT INSAT 3D Sommaire 1. Introduction... 3 2. Le Lanceur L569... 4 3. La mission VA214...

Plus en détail

TPE : La voiture solaire. Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez.

TPE : La voiture solaire. Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez. TPE : La voiture solaire Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez. Sommaire :.1) Le capteur solaire :.2) La voiture solaire :.3) Variation de température et la vitesse : Problématique

Plus en détail

Niveau 1. Disque 1 Bande 1 Bande 4 Bande 7. Disque 3 Bande 3 Bande 6 Bande 9. Disque 2 Bande 2 Bande 5 Bande 8

Niveau 1. Disque 1 Bande 1 Bande 4 Bande 7. Disque 3 Bande 3 Bande 6 Bande 9. Disque 2 Bande 2 Bande 5 Bande 8 Présentation de la technologie RAID, un article de «Comment ça marche» La technologie RAID (acronyme de Redundant Array of Inexpensive Disks, parfois Redundant Array of Independent Disks, traduisez Ensemble

Plus en détail

Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur

Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur PROJET JANUS Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur Contact : alain.gaboriaud@cnes.fr OBJECTIFS Satellites Etudiants

Plus en détail

Chiffre d'affaires par ligne de services

Chiffre d'affaires par ligne de services Troisième trimestre 2010 des revenus: EUR 1.210 millions Réservez au projet de loi: 90%, même par rapport au troisième trimestre 2009, 2010 Cash Flow Opérationnel s'élève à EUR 83 millions dans les neuf

Plus en détail

Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant

Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant La société allemande G Data Software, spécialisée dans les logiciels de sécurités (dont les antivirus), a publié il y a peu une étude

Plus en détail

COMMENT RÉUSSIR SON RENDEZ VOUS ORBITAL ET SE DOCKER?

COMMENT RÉUSSIR SON RENDEZ VOUS ORBITAL ET SE DOCKER? COMMENT RÉUSSIR SON RENDEZ VOUS ORBITAL ET SE DOCKER? Mini-tuto pour Kerbal SP Par Saganami Corrections par Bill Silverlight 0. Introduction 0.a Un peu de vocabulaire Un vaisseau spatial est complexe à

Plus en détail

XDOC-MK-Novembre 2012 FR. Déplacement

XDOC-MK-Novembre 2012 FR. Déplacement Gamme XDOC-MK-Novembre 2012 FR Coques à Déplacement Gamme Coques à Déplacement La gamme Nanni pour coques à déplacement Les moteurs Nanni pour coques à déplacement ont une fiabilité record éprouvée. La

Plus en détail

Le défi : L'avantage Videojet :

Le défi : L'avantage Videojet : Note d'application Impression-pose d'étiquettes Améliorez votre rendement : passez des applicateurs mécaniques à l'étiquetage Direct Apply TM Le défi : Au cours de ces 20 dernières années, les systèmes

Plus en détail

Conférence emploi / 17 mars 05 /Organisations internationales

Conférence emploi / 17 mars 05 /Organisations internationales Intervenants invités: Mme Mechtild Nussbaumer, directrice du CINFO Centre d'information de conseil et de formation sur les professions de la Coopération internationale M. Christian Engler Département fédéral

Plus en détail

Conditions générales de la réservation et frais de No Show. I. Procès de réservation en ligne. II. Confirmation de Réservation par Europcar

Conditions générales de la réservation et frais de No Show. I. Procès de réservation en ligne. II. Confirmation de Réservation par Europcar Conditions générales de la réservation et frais de No Show Merci de lire les Conditions Générales de la réservation en ligne autant que les Conditions Générale de Location car vous serez invités à confirmer

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA QUATRIÈME SÉANCE ATELIER

COMPTE RENDU DE LA QUATRIÈME SÉANCE ATELIER DOCUMENT 4.12. COMPTE RENDU DE LA QUATRIÈME SÉANCE ATELIER Jacques CALLEDE Responsable du Programme d'évaluation de la Télétransmission par Satellite ORSTOM Paris. FRANCE CRM - S - 09 - CALLEDE 305 01.

Plus en détail

Galiléo. Galiléo : le système européen de positionnement par satellite

Galiléo. Galiléo : le système européen de positionnement par satellite Galiléo Voici quelques informations sur une situation concrète où le caractère relatif du temps est à prendre en compte. Plutôt que sur le système américain GPS, pourquoi ne pas travailler autour du système

Plus en détail

Small-Satellite Engineering and Applications

Small-Satellite Engineering and Applications Amandine DENIS Satellite Engineering Mai 2008 Aperçu de la présentation 1. De Spoutnik aux CubeSats 2. Caractéristiques-clés des petits satellites 3. Plateformes développées par le SSTL 4. Opportunités

Plus en détail

Internet Très Haut Débit : le Département a la fibre

Internet Très Haut Débit : le Département a la fibre Vendredi 29 novembre 2013 Internet Très Haut Débit : le Département a la fibre Plus de 133 millions d'euros seront consacrés dans les cinq années à venir au déploiement du Très Haut Débit sur le territoire

Plus en détail

Alerte en orbite : Aventures électroniques

Alerte en orbite : Aventures électroniques Alerte en orbite : Aventures électroniques Grand jeu Alerte en orbite 2015 Centre de Loisirs de Lannilis www.clsh-lannilis.com Histoire Les enfants profitent d une visite de la Grande Agence Gouvernementale

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE SATELLITE

TOUT SAVOIR SUR LE SATELLITE Vous avez dit satellite? Le satellite qui vous permet de regarder la télévision et d'écouter vos radios préférées s'appelle INTELSAT 701 Il sert de relais pour transmettre les programmes depuis les États

Plus en détail

La révolution de l'activité féminine. Hervé Le Bras EHESS

La révolution de l'activité féminine. Hervé Le Bras EHESS La révolution de l'activité féminine Hervé Le Bras EHESS En cinquante années, d'un point de vue démographique, le travail a changé de nature. On pouvait craindre que l'allongement de la vie et celui des

Plus en détail

Les points ci-dessous apportent quelques compléments à la note technique.

Les points ci-dessous apportent quelques compléments à la note technique. Croix 1, bâtiment multifonctions 15.012 Rapport du Conseil communal au Conseil général Demande de crédit complémentaire d'un montant de CHF 1'170'000.- dans le cadre de la construction d'un bâtiment multifonctions,

Plus en détail

allianceautopropane.com

allianceautopropane.com allianceautopropane.com QUI EST ALLIANCE AUTOPROPANE? LE PLUS GRAND RÉSEAU D AUTOPROPANIERS EN AMÉRIQUE Alliance AutoPropane est un réseau de propaniers qui se consacre à la distribution et à la vente

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIES

SCIENCES TECHNOLOGIES R essources MICHEL WAUTELET SCIENCES TECHNOLOGIES et SOCIÉTÉ Questions et réponses pour illustrer les cours de sciences De Boeck Introduction générale 5 Sciences, technologies, société 1. Quels sont les

Plus en détail

L Europe en marche vers la défense antimissiles?

L Europe en marche vers la défense antimissiles? L Europe en marche vers la défense antimissiles? Bruno Gruselle Chargé de recherche (24 novembre 2005) L existence d une menace balistique fait l objet d un consensus entre les pays européens. Les deux

Plus en détail

Conférence Enjeux énergétiques et Développement durable (3.12.14)

Conférence Enjeux énergétiques et Développement durable (3.12.14) Conférence Enjeux énergétiques et Développement durable (3.12.14) La conférence Enjeux énergétiques et Développement durable est organisée et réalisée par Junium Diffusion. Elle s articule en 3 parties

Plus en détail

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Face à des budgets de plus en plus serrés, des inquiétudes sur l empreinte écologique, ainsi que des coûts de plus en plus élevés

Plus en détail

Science et technologie : Le truc de Newton

Science et technologie : Le truc de Newton Science et technologie : Le truc de Newton Une caractéristique fondamentale de la science c est le lien étroit qui l unit à la technologie. La science cherche les règles du monde matériel et la technologie

Plus en détail

SÉMINAIRES & INCENTIVE

SÉMINAIRES & INCENTIVE SÉMINAIRES & INCENTIVE Nos salles de séminaires Salle de réunion type : eau sur table, blocs-notes et stylos. LES SALLES SOYOUZ ET ARIANE V Deux salles de 50 m2, modulables en une seule grande salle de

Plus en détail

Quel permis de conduire pour quel véhicule?

Quel permis de conduire pour quel véhicule? Centre de Gestion du Haut-Rhin Fonction Publique Territoriale 22 rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex Tél. : 03 89 20 36 00 - Fax : 03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr Circulaire n 14/2013 Cl.

Plus en détail

Table des matières. PARTIE 1 Contexte des activités spatiales

Table des matières. PARTIE 1 Contexte des activités spatiales Table des matières Biographie des auteurs... 5 PARTIE 1 Contexte des activités spatiales Le droit international de l espace... 13 SECTION 1 Règles relatives au statut de l espace extra-atmosphérique...

Plus en détail

Les compétences visées se réfèrent au programme E.P.S. du cycle 2. Compétences spécifiques liées à l'activité. Objectifs

Les compétences visées se réfèrent au programme E.P.S. du cycle 2. Compétences spécifiques liées à l'activité. Objectifs 1 Les compétences visées se réfèrent au programme E.P.S. du cycle 2 -- s'opposer individuellement avec les jeux d'oppositions duelles Compétences spécifiques liées à l'activité -- rencontrer un partenaire

Plus en détail

Physique: 1 er Bachelier en Medecine. 1er juin 2012. Duree de l'examen: 3 h. Partie 1: /56. Partie 2 : /20. Nom: N ō carte d étudiant:

Physique: 1 er Bachelier en Medecine. 1er juin 2012. Duree de l'examen: 3 h. Partie 1: /56. Partie 2 : /20. Nom: N ō carte d étudiant: Nom: Prénom: A N ō carte d étudiant: Physique: 1 er Bachelier en Medecine 1er juin 2012. Duree de l'examen: 3 h Avant de commencer a repondre aux questions, identiez-vous en haut de cette 1ere page, et

Plus en détail

LES DÉBRIS SPATIAUX. Fleurance, le 6 août 2014. Présenté par Sylvain MICHEL (Centre National d'etudes Spatiales, Toulouse)

LES DÉBRIS SPATIAUX. Fleurance, le 6 août 2014. Présenté par Sylvain MICHEL (Centre National d'etudes Spatiales, Toulouse) LES DÉBRIS SPATIAUX Fleurance, le 6 août 2014 Présenté par Sylvain MICHEL (Centre National d'etudes Spatiales, Toulouse) Merci à Fernand ALBY (CNES, Toulouse) et Christophe BONNAL (CNES, Paris) pour leurs

Plus en détail

En 1958, un an après le lancement du premier satellite artificiel

En 1958, un an après le lancement du premier satellite artificiel Flux n 43 Janvier - Mars 2001 pp. 17-24 Les échanges technologiques entre la France et les États-Unis: les télécommunications spatiales (1960-1985) Anne-Thérèse Nguyen En 1958, un an après le lancement

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Fouad BENAMEUR. Avril 2011

Fouad BENAMEUR. Avril 2011 F o u r n i s s e u r d e s o l u t i o n s s a n s f i l p o u r M a c h i n e t o M a c h i n e ( M 2 M ) Géolocalisation Outdoor Fouad BENAMEUR Avril 2011 Géolocalisation Outdoor G é o l o c a l i s

Plus en détail

Finance internationale : 04 Analyse d un cas concret : EADS Romain BAYLE Page n 2 / 10

Finance internationale : 04 Analyse d un cas concret : EADS Romain BAYLE Page n 2 / 10 FIN-INTER-05 ANALYSE D UN CAS CONCRET : EADS Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 8 heures. Objectifs : o Utiliser les acquis des cours précédents sur un cas concret. Pré requis

Plus en détail

lj~ion DE L'EUROPE_OCCIDENT ALE Plate-forme sur les interets europeens en matiere de securite La Haye, 27 octobre 1987

lj~ion DE L'EUROPE_OCCIDENT ALE Plate-forme sur les interets europeens en matiere de securite La Haye, 27 octobre 1987 lj~ion DE L'EUROPE_OCCIDENT ALE Plate-forme sur les interets europeens en matiere de securite La Haye, 27 octobre 1987 I. Soulignant I'attachement de nos pays aux principes qui fondent nos democraties

Plus en détail

L ENERGIE NUCLEAIRE A T ELLE UN AVENIR? Une réponse dans l espace?

L ENERGIE NUCLEAIRE A T ELLE UN AVENIR? Une réponse dans l espace? L ENERGIE NUCLEAIRE A T ELLE UN AVENIR? Une réponse dans l espace? Sur la Lune, le carburant du futur 3He et la fusion nucléaire La fusion est partout dans l Univers : cent milliards d étoiles dans notre

Plus en détail

Dossier documentaire

Dossier documentaire DCL FLE annale 2012 Dossier documentaire Page 1 sur 6 DCL FLE Diplôme de Compétence en Langue Session du mercredi 23 mai 2012 Dossier documentaire Support de la phase 1 Document 1 Bulletin Mensuel d Informations

Plus en détail