Cours d analyse Brevet de Technicien Supérieur Conception et Réalisation en. Chaudronnerie Industrielle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours d analyse Brevet de Technicien Supérieur Conception et Réalisation en. Chaudronnerie Industrielle"

Transcription

1 Cours d analyse Brevet de Technicien Supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle Chapitre Fonctions de référence...3 I Fonctions affines...3 a) Signe d'une fonction affine...3 II Fonction racine carrée...4 a) Sens de variation...4 b) Représentation graphique...4 III Fonctions polynômes de degré a) Définition...5 b) Tableau récapitulatif des trinômes de degré Chapitre 2 Dérivation...7 I Nombre dérivé et tangente...7 a) Nombre dérivé d'une fonction en un réel...7 b) Tangente en un point à une courbe...8 II Fonction dérivée...9 a) Dérivées des fonctions de référence...9 b) Opérations sur les fonctions dérivables...0 c) Exemples d utilisation des formules...0 III Dérivée et variations... IV Théorème des valeurs intermédiaires...2 Chapitre 3 Limites de fonctions...3 I Limite finie d'une fonction à l'infini...3 a) Limites à connaître...3 b) Interprétation graphique...3 II Limite infinie d'une fonction à l'infini...4 a) Limites à connaître...4 b) Interprétation graphique...5 III Limite infinie d'une fonction en un réel...6 a) Limites à connaître...6 b) Interprétation graphique...7 IV Opérations sur les limites...8 a) Limite d une somme...8 b) Limite d un produit...8 c) Limite d un inverse...9 d) Limite d une fonction rationnelle à l infini...20 f) Limite d un quotient...2 Chapitre 4 Fonctions logarithme népérien, exponentielle, cosinus et sinus...22 I Fonction logarithme népérien...22 a) Définition de la fonction logarithme népérien...22 b) Propriétés analytiques...22 Cours d analyse Brevet de Technicien Supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle : /29

2 c) Représentation graphique...23 d) Dérivée d une fonction définie avec un logarithme népérien...24 e) Propriétés algébriques...24 f) Comparaison...25 II Fonction exponentielle...25 a) Définition...25 b) Représentation graphique...26 c) Propriétés analytiques...26 d) Dérivée d une fonction définie avec une exponentielle...27 e) Propriétés algébriques...27 f) Comparaison...27 III Fonctions cosinus et sinus...28 a) Définitions...28 b) Propriétés...29 c) Représentation graphique des fonctions cosinus et sinus...29 Cours d analyse Brevet de Technicien Supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle : 2/29

3 Chapitre Fonctions de référence Ce chapitre consiste en des rappels des années antérieures. I Fonctions affines Définition : une fonction affine est une fonction f définie sur R telle qu il existe deux nombres réels m et p tels que pour tout x R, f (x)=m x+ p. Une fonction affine est représentée par une droite dans un repère. a) Signe d'une fonction affine Théorème : Soit f ( x)=m x + p une fonction affine (définie sur R ) telle que m 0. La fonction f s'annule en x= p m. Si m>0, f est strictement croissante sur R. Si m<0, f est strictement décroissante sur R. On peut résumer ceci graphiquement : m<0 m>0 Chapitre Fonctions de référence : 3/29

4 Ce théorème permet de déduire le tableau de signe d'une fonction affine : m<0 m>0 x p m + x p m + m x+ p 0 + m x+ p + 0 m x+ p>0 x> p m m x+ p>0 x< p m m x+ p<0 x< p m m x+ p<0 x > p m Rappel : Ce théorème permet de compléter les tableaux de signes lorsqu on résout des inéquations, comme par exemple (3 x 2)(4 x +7)>0. II Fonction racine carrée Définition : La fonction racine carrée est la fonction f définie sur [0;+ [ par f (x)= x. Elle est définie sur [0 ; [ car seuls les réels positifs ont une racine carrée. Une racine carrée est toujours positive. a) Sens de variation La fonction racine carrée est strictement croissante sur [ 0;+ [. x 0 + f 0 b) Représentation graphique Les fonctions carré et racine carrée étant réciproques l'une de l'autre sur [0;+ [, leurs courbes dans un repère orthonormal sont symétriques par rapport à la droite y=x. Chapitre Fonctions de référence : 4/29

5 III Fonctions polynômes de degré 2 a) Définition Définition : On appelle fonction polynôme de degré 2 toute fonction P définie sur R pour laquelle il existe des réels a 0, b, c tels que, pour tout x R, on ait : P(x)=a x 2 +b x+c. Exemples : La fonction f définie sur R par f (x)= 3 x 2 +x+ 2 est une fonction polynôme de degré 2. On a ici a= 3, b=, c= 2. La fonction carré f est une fonction polynôme du second degré, puisque pour tout x R on a f (x)=x 2 = x x+ 0. On a ici a=, b=0, c=0. Définition : Soit P un trinôme du second degré de forme réduite P(x)=a x 2 +b x+c (avec a 0 ). On appelle discriminant du trinôme le réel noté Δ défini par Δ=b 2 4 ac. Exemple : Pour P(x)=5 x 2 2 x+3, on a Δ=( 2) = 56 puisque a=5, b= 2 et c=3. Représentation graphique : Dans un repère orthonormal, une fonction polynôme de degré 2 est représentée par une parabole de sommet S. Chapitre Fonctions de référence : 5/29

6 b) Tableau récapitulatif des trinômes de degré 2 P ( x )=a x 2 + b x+ c (avec a 0 ) Discriminant Δ=b 2 4ac Coordonnées du sommet S( b 2a ; Δ 4 a ) 0 =0 0 Solutions de l'équation a x 2 b x c=0 x = b Δ 2 a x 2 = b+ Δ 2a et x 0 = b 2a (racine double) Pas de solution Factorisation de a x 2 b x c a(x x )(x x 2 ) a (x x 0 ) 2 Pas de factorisation Représentation graphique quand a 0 Représentation graphique quand a 0 x x x 2 + x x 0 + x + Signe de a x 2 + b x+ c P (x) sig sig sig ne 0 ne 0 ne de de de a a a P (x ) signe 0 signe de a de a P (x) signe de a (en notant x la plus petite racine) Chapitre Fonctions de référence : 6/29

7 Chapitre 2 Dérivation I Nombre dérivé et tangente Dans toute cette partie, f est une fonction définie sur un intervalle I, et a un réel appartenant à I. C est la courbe représentative de f. a) Nombre dérivé d'une fonction en un réel Soit h 0 un réel. On considère A le point de C d'abscisse a, et M le point de C d'abscisse a+h. A a donc pour coordonnées (a; f (a)), et M a pour coordonnées (a+h; f (a+h)). Le coefficient directeur de la droite ( AM) est donc y M y A f (a+h) f (a) =. Ce rapport est le taux x M x A h d'accroissement de f entre a et a+ h. Ce rapport n'existe pas quand h=0, puisque l'on ferait une division par 0. En revanche, on peut s'intéresser à ce qu'il devient quand h se rapproche de 0. On dit aussi «quand h tend vers 0». Définition : Soient f une fonction définie sur un intervalle I et a un réel appartenant à I. On dit que la fonction f est dérivable en a s'il existe un réel, que l'on note f ' a, tel que f (a+ h) f (a) lim = f ' (a). Ce réel f ' a, s'il existe, est le nombre dérivé de la fonction f h 0 h en a. Exemple : Soit f la fonction carré (définie sur R ). Cherchons si f est dérivable en 3 : Soit h 0, le taux d'accroissement de f entre 3 et 3+h est : f ( 3+h) f ( 3) = ( 3+h)2 ( 3) 2 = 9 6 h+h2 9 = h(6+h) =6 +h. h h h h Comme lim 6 +h=6, f est dérivable en 3 et f ' ( 3)=6. h 0 Chapitre 2 Dérivation : 7/29

8 b) Tangente en un point à une courbe Graphiquement, quand h tend vers 0, le point M se rapproche de A. Dire que le taux d'accroissement de f entre a et a+h tend vers f ' (a) revient donc à dire que le coefficient directeur de ( AM) tend vers f ' (a) quand M se rapproche de A. Définition : Si f est dérivable en a, on appelle tangente en A à la courbe C la droite Δ qui passe par A et qui a pour coefficient directeur f '(a). Exemple : On a déterminé précédemment que la fonction carré f était dérivable en 3 et que f ' ( 3)= 6. Comme f ( 3)=( 3) 2 =9, la tangente à la courbe de f au point d'abscisse 3 est donc la droite passant par A ( 3;9) et ayant pour coefficient directeur 6. Graphiquement, on constate que la tangente frôle la courbe en A. On peut donc déterminer l'équation de Δ : Son équation est y= 6 x +b or A ( 3;9) Δ donc 9= 6 3+b 9=8+ b 9=b. Δ a pour équation y= 6 x 9. Théorème : Si f est dérivable en a, Δ a pour équation y= f ' a x a f a. Preuve : L'équation de est de la forme y= f ' (a) x+b, puisque f ' a est son coefficient directeur. Comme A a, f a, alors ses coordonnées vérifient l'équation : f a = f ' a a b donc b= f ' a a f a, donc y= f ' a x f ' a a f a, soit y= f ' a x a f a. Chapitre 2 Dérivation : 8/29

9 II Fonction dérivée Définition : Soit f une fonction définie sur un intervalle I. Si f est dérivable pour tout x I, on dit que f est dérivable sur I. La fonction qui à tout x I associe le nombre dérivé f '(x) est la fonction dérivée de f et se note f '. a) Dérivées des fonctions de référence D f domaine de définition f x = D f ' domaine de dérivabilité f ' x = R k (constante) R 0 R x R R x 2 R 2 x ] ; 0[ ]0;+ [ x ] ; 0[ ]0 ;+ [ x 2 R x n (avec n N * ) R n x n ] ; 0[ ]0 ;+ [ x n (avec n N * ) ] ; 0[ ]0 ;+ [ n x n+ [0;+ [ x ]0;+ [ 2 x Exemple : La fonction f définie sur R par f (x)=x 8 est dérivable sur R par f ' ( x)=8 x 7. Chapitre 2 Dérivation : 9/29

10 b) Opérations sur les fonctions dériva bles Soient k R, u et v deux fonctions dérivables sur un même intervalle I. Si f ( x)= k u(x) (avec k constante) u(x)+v(x) u(x)v(x) Alors f '(x)= k u'(x) u'(x)+v '(x) u'(x)v(x)+v' (x)u(x) (u(x)) n (avec n N ) n u' (x) (u( x)) n u(x) (avec u(x)>0 pour tout x I ) v(x) u(x) v(x) c) Exemples d utilisation des formules Exemples : u'(x) 2 u(x) v' (x) [v( x)] 2 u' (x)v(x) v' (x)u(x) [ v(x)] 2 f est définie sur R par f (x)=x 2 + x 3. f est dérivable sur R comme somme de deux fonctions dérivables sur R et f ' ( x)=2 x+3 x 3 =2 x+3 x 2. f est définie sur ]0 ;+ [ par f (x)=3 x 3 x. f est dérivable sur ]0 ;+ [ comme somme de deux fonctions dérivables sur ]0 ;+ [ et f ' ( x)=3 3 x ( 2 x ) =9 2 x2 +. x 2 f est définie sur R par f (x)=2 x 3 (4 x 5). f est dérivable sur R comme produit de deux fonctions dérivables sur R : f (x)=u(x)v(x) avec u(x)=2 x 3 et v( x)=4 x 5. u' ( x)=2 3 x 2 =6 x 2 et v ' (x)=4. f ' ( x)=u' (x)v(x)+v' ( x)u(x)=6 x 2 (4 x 5)+4 2 x 3 =6 x 2 (4 x 5)+8 x 3. f est définie sur [0 ;+ [ par f (x)= 4 x 3. f est dérivable sur [0 ;+ [ comme inverse d'une fonction dérivable sur [0 ;+ [. f (x)= avec v( x)=4 x 3. v ' (x)=4. v(x) v' ( x) f ' ( x)= [v( x)] = 4 2 (4 x 3) 2. Chapitre 2 Dérivation : 0/29

11 f est définie sur [0 ;+ [ par f (x)= x2 4 x 3. f est dérivable sur [0 ;+ [ comme quotient de deux fonctions dérivables sur [0 ;+ [. u( x) f (x )= v( x) avec u(x)=x2 et v( x)=4 x 3. u ' ( x)=2 x et v ' (x)=4. 2 u ' (x)v( x) v' ( x)u(x) 2 x(4 x 3) 4 x f ' ( x)= = = 8 x2 6 x 4 x 2 = 4 x2 6 x. [v( x)] 2 (4 x 3) 2 (4 x 3) 2 (4 x 3) 2 f est définie sur R par f (x)=( 2 x) 4. Alors f est dérivable sur R. f (x)=(u(x)) 4 avec u(x)= 2 x. u'(x)= 2. f ' (x)=4 u '(x) (u(x)) 4 =4 ( 2) ( 2 x) 3 = 8 ( 2 x) 3. III Dérivée et variations Théorème (admis) : Soit f une fonction dérivable sur un intervalle I contenu dans son ensemble de définition D f. Si f ' x 0 pour tout x I (éventuellement, f ' peut s'annuler en un nombre fini de valeurs) alors f est strictement croissante sur I. Si f ' x 0 pour tout x I (éventuellement, f ' peut s'annuler en un nombre fini de valeurs) alors f est strictement décroissante sur I. Si pour tout x I f ' x =0, alors f est constante sur I. Remarque : Comme le dit le théorème, même si f est strictement monotone sur I, la fonction f ' peut s'annuler sur I : par exemple, la fonction cube f est strictement croissante sur R, est dérivable sur R par f ' x =3 x 2, et f ' 0 =3 0 2 =0. Exemple : Soit f la fonction définie sur R par f x =x 2 2 x. Étudions ses variations. f est dérivable sur R par f ' x =2 x 2. On dresse le tableau de variations en utilisant le signe de la dérivée. Le signe de la dérivée est facile à obtenir ici : c'est une fonction affine, qui s'annule en x= et qui est strictement croissante puisque son coefficient directeur est supérieur strictement à 0. x + f'(x) 0 + f 2 On a en effet f = 2 2 = 2. Chapitre 2 Dérivation : /29

12 IV Théorème des valeurs intermédiaires Théorème des valeurs intermédiaires (admis) : Soit f une fonction dérivable sur un intervalle [ a ; b], et soit k un réel compris entre f (a) et f (b). Si pour tout x ] a;b[ on a f '(x)>0 ou f '(x)<0, alors l équation f ( x)=k admet une unique solution x 0 dans [ a ; b ]. Exemple : On remarque que l hypothèse «f ' (x)>0 ou f ' (x)<0» peut être remplacée par l hypothèse «f est strictement croissante ou f est strictement décroissante». Chapitre 2 Dérivation : 2/29

13 Chapitre 3 Limites de fonctions I Limite finie d'une fonction à l'infini a) Limites à connaître Exemple : Soit f la fonction définie ] ; 0[ ]0 ;+ [ par f (x)= x. Voici un tableau de valeurs : x f ( x) 0, 0,0 0,00 0, On peut remarquer que lorsque x devient de plus en plus grand (on dit que x tend vers + ), alors f (x) se rapproche de 0 (on dit que f (x) a pour limite 0). Ceci se note : lim f ( x)=0. x + Théorème : Soit n un entier naturel non nul. On a alors lim x + x n=0 et lim x x n=0. b) Interprétation graphique Soient f une fonction et a un réel tels que lim f (x)=a. Alors, on dit que la droite d'équation y=a est asymptote horizontale à la courbe de f en +. Graphiquement, cela signifie que lorsque x devient très grand, la courbe de f se rapproche de la droite d'équation y=a. La situation est analogue en. Chapitre 3 Limites de fonctions : 3/29

14 Exemple : Soit f la fonction définie sur R ci-dessous. On constate que lim f (x)=4, c'est-à-dire que la droite y=4 est asymptote horizontale à la courbe de f en +, et que lim f (x)=2, c'est-à-dire que la droite y=2 est asymptote x horizontale à la courbe de f en. II Limite infinie d'une fonction à l'infini a) Limites à connaître Exemple : Soit f la fonction définie sur R par f (x)=x 2. On remarque que f (x) peut devenir aussi grand que l'on veut, en choisissant x suffisamment grand : on dit alors que f (x) tend vers + quand x tend vers + ; et on note lim f ( x)=+. x + De même, on remarque que f (x) peut devenir aussi grand que l'on veut, en choisissant x suffisamment petit : on dit alors que f (x) tend vers + quand x tend vers ; et on note f ( x)=+. lim x Théorème : Soit n un entier naturel non nul. On a alors lim x n =+. x + Si n est pair, on a lim x n =+ ; si n est impair, on a lim x n =. x x De plus, lim x=+. x + Chapitre 3 Limites de fonctions : 4/29

15 b) Interprétation graphique Soit f une fonction définie sur un intervalle de la forme ] A ;+ [ telle qu'il existe une fonction affine a x +b avec a 0 telle que lim f (x) (a x+b)=0. Alors, la droite y=ax+b est asymptote oblique à la courbe de f en +. Graphiquement, cela signifie que lorsque x devient très grand, la courbe de f se rapproche de la droite d'équation y=a x +b. La situation est analogue en. Exemple : On considère la fonction f définie sur R ci-dessous. La droite d'équation y=x est asymptote oblique à la courbe de f en +, la droite d'équation y= x est asymptote oblique à la courbe de f en. Chapitre 3 Limites de fonctions : 5/29

16 III Limite infinie d'une fonction en un réel a) Limites à connaître Exemple : Soit f la fonction définie ]0;+ [ par f (x)= x. Voici un tableau de valeurs : x 0, 0,0 0,00 0, f ( x) On peut remarquer que lorsque x devient de plus en plus proche de 0 (on dit que x tend vers 0) en restant positif, alors f (x) devient de plus en plus grand (on dit que f (x) a pour limite + ). Ceci se note : lim f ( x)=+. x 0 Exemple 2 : Soit f la fonction définie ] ; 0[ par f (x)= x. Voici un tableau de valeurs : x 0, 0,0 0,00 0, f ( x) On peut remarquer que lorsque x devient de plus en plus proche de 0 (on dit que x tend vers 0) en restant négatif, alors f (x) devient de plus en plus petit (on dit que f (x) a pour limite ). Ceci se note : lim f ( x)=. x 0 Théorème : Soit n un entier naturel non nul. On a alors : Si n est pair lim x 0 Si n est impair : x n =+ Si x reste positif, lim x 0 Si x reste négatif, lim x 0 x n =+ on note lim x x 0 x>0 n = on note lim x 0 x <0 =+ n ou lim x x 0 + x =+. n = n ou lim x x 0 - x =. n Chapitre 3 Limites de fonctions : 6/29

17 b) Interprétation graphique Soient f une fonction et a un réel tels que lim f (x)=+ ou lim f (x)=. Alors, on dit que la x a x a droite d'équation x=a est asymptote verticale à la courbe de f. Graphiquement, cela signifie que lorsque x devient très proche de a, la courbe de f se rapproche de la droite d'équation x=a. Exemple : Soit f la fonction définie sur ] ; 3 [ ci-dessous. On constate que lim f (x)=, et donc la droite d'équation x=3 est asymptote verticale à la x 3 courbe de f. Chapitre 3 Limites de fonctions : 7/29

18 IV Opérations sur les limites a) Limite d une somme α désigne un réel, + ou. f et g sont deux fonctions dont la limite en α est connue. L et L' sont deux nombres réels. Si lim f (x)= L L L + + et lim g( x)= L' + + alors lim ( f (x)+ g(x))= L+ L' + + F.I F.I signifie «Forme Indéterminée» : cela signifie que le tableau ne permet pas de conclure. En règne générale, il faut faire une transformation d écriture. Exemple : Soient f et g définies sur R par f (x)=x et g( x)= 3 x. On a alors lim f (x)=+ et lim g(x)=. Si l on cherche la limite de f (x)+g(x) en +, on est dans le cas d une forme indéterminée. Cependant, comme f ( x)+ g(x)= 2 x, on a directement lim (f (x)+g(x))=. b) Limite d un produit α désigne un réel, + ou. f et g sont deux fonctions dont la limite en α est connue. L et L' sont deux nombres réels. Si lim f (x)= L L 0 L 0 et lim g(x)= L' + alors lim (f (x) g(x))= L L ' + si L>0 si L<0 si L>0 + si L<0 Chapitre 3 Limites de fonctions : 8/29

19 Si lim f (x)= et lim g(x)= + ± alors lim (f (x) g(x))= + + F.I F.I signifie «Forme Indéterminée» : cela signifie que le tableau ne permet pas de conclure. En règne générale, il faut faire une transformation d écriture. Exemple : Soient f et g définies sur ]0;+ [ par f (x)= x et g(x)=x3 +2 x. On a alors lim f ( x)=0 et comme lim x 3 =+ et lim 2 x=+, le théorème relatif à la limite d une somme donne lim g(x)=+. Si l on cherche la limite de f (x) g (x) en +, on est dans le cas d une forme indéterminée. Cependant, comme sur ]0;+ [ f (x) g(x)= x (x 3 +2 x)= x3 x + 2 x x = x2 +2, on a lim x 2 =+ et lim 2=2, donc le théorème relatif à la limite d une somme donne lim (f (x) g(x))=+. c) Limite d un inverse α désigne un réel, + ou. f est une fonction dont la limite en α est connue. L est un nombre réel. Si lim f (x)= L 0 ± 0 avec f (x)>0 0 avec f (x)<0 0 + alors lim f (x) = L Chapitre 3 Limites de fonctions : 9/29

20 d) Limite d une fonction rationnelle à l infini Exemple : Cherchons lim x 3 2 x x 4 5 x +. Si on cherche la limite en + du numérateur ( x 3 2 x 2 + ), on a une forme indéterminée puisque lim x 3 =+ et lim 2 x 2 =. Au dénominateur, on a le même problème. On peut montrer (en factorisant le numérateur par x 3 et le dénominateur par x 4 ) que lim x 3 2 x 2 +=+ et lim 4 x 4 5 x+=+. Cependant, on a encore une forme indéterminée («+ +»). Une méthode consiste à factoriser le numérateur par le monôme de plus haut degré (ici, x 3 ) ainsi que le dénominateur par le monôme de plus haut degré (ici, x 4 ) : lim x 3 2 x x 4 5 x+ = lim 3( x 2 x + x ) 3 ( x x = lim x ) 4 x 4 =0. On peut généraliser, et en déduire ce théorème : Théorème : La limite en + ou d une fonction rationnelle est égale à la limite du quotient formé du monôme de plus haut degré du numérateur divisé par le monôme de plus haut degré du dénominateur. Remarque : Ce théorème ne fonctionne que pour les limites en + ou! Exemple : lim x 7 x 5 +8 x 2 4 x+ 7 x 5 = lim 8 x 5 4 x x = lim = 7 8. Chapitre 3 Limites de fonctions : 20/29

21 f) Limite d un quotient Les théorèmes relatifs au produit de deux fonctions et d un inverse permettent de déduire la limite d un quotient de deux fonctions. α désigne un réel, + ou. f et g sont deux fonctions dont la limite en α est connue. L et L' sont deux nombres réels. Si lim f (x)= L L L>0 L>0 L<0 et lim g(x)= L' 0 ± 0 avec g(x)>0 alors lim f ( x) g(x) = L L ' 0 avec g(x)< avec g(x)>0 Si lim f (x)= L<0 0 ± + et lim g(x)= alors lim 0 avec g(x)<0 0 ± L' L' f ( x) g(x) = + F.I F.I + si L' >0 si L' <0 si L' >0 + si L' <0 Chapitre 3 Limites de fonctions : 2/29

22 Chapitre 4 Fonctions logarithme népérien, exponentielle, cosinus et sinus I Fonction logarithme népérien a) Définition de la fonction logarithme népérien Dans le tableau des dérivées, on peut remarquer qu aucune fonction n a pour dérivée la fonction f définie sur ]0;+ [ par f (x)= x. C est pourquoi on définit une nouvelle fonction, la fonction logarithme népérien (du nom de Neper, mathématicien écossais qui étudia cette fonction) : Définition : La fonction logarithme népérien, notée ln, est la fonction définie sur ] 0;+ [ qui s annule en et dont la dérivée sur ] 0;+ [ est la fonction inverse. Remarque : On admettra l existence et l unicité de cette fonction. b) Propriétés analytiques Il découle de cette définition que : la fonction ln est dérivable sur ] 0;+ [ et que pour tout x ]0 ;+ [, ln '( x)= x ; comme sur ] 0;+ [ ln '( x)= >0, la fonction ln est strictement croissante sur x ] 0;+ [. ln()=0. On déduit de ces deux points le tableau de variation de la fonction ln : x 0 + ln '(x) + + ln 0 Chapitre 4 Fonctions logarithme népérien, exponentielle, cosinus et sinus : 22/29

23 On a donc ce tableau de signes : x 0 + ln(x) 0 + c) Représentation graphique On peut remarquer que : La droite x=0 est asymptote verticale à la courbe de la fonction ln. On en déduit donc que lim ln(x )=. x 0 De même, lim ln( x)=+. x + Il existe une seule valeur x ]0;+ [ telle que ln(x)=. Cette valeur est notée e. On a donc ln(e)= ; de plus, e 2, Pour résumer : x 0 e + ln '(x) ln 0 Chapitre 4 Fonctions logarithme népérien, exponentielle, cosinus et sinus : 23/29

24 d) Dérivée d une fonction définie avec un logarithme népérien Théorème : Soit u une fonction définie et dérivable sur un intervalle I telle que pour tout x I, u( x)> 0. Alors la fonction f ( x)=ln(u( x)) est définie et dérivable sur I et pour tout u '( x) x I, f '(x)= u (x). Exemple : Soit f la fonction définie par f (x)=ln(x 2 +). Comme lim x 2 +=+, lim f (x)=+. x ± x ± f est définie et dérivable sur R puisque pour tout x R x 2 +>0. Pour tout x R, f (x)=ln(u(x)) avec u(x)=x 2 + donc comme u'(x)=2 x, f ' (x)= u'(x) u(x) = 2 x x 2. On a donc comme variations : + x 0 + f ' (x) 0 + f En effet, f (0)=ln(0 2 +)=ln()=0. e) Propriétés algébriques Propriété essentielle : Pour tout a >0 et pour tout b>0, on a ln( a b)= ln(a)+ln(b). Exemples : On sait que ln(2) 0,693 et ln(3),099. On en déduit que ln(6)=ln(2 3)=ln(2)+ln( 3) 0,693+,099=,792 ln(8)=ln(2 2 2)=ln( 2)+ln(2)+ln(2) 0,693+ 0,693+0,693=2,079 Conséquences : Pour tout a>0, pour tout b>0 et pour tout n N, ln ( a b ) =ln(a) ln(b) ln( a n )= n ln(a) ln ( a ) = ln( a) ln( a )= 2 ln(a) ln(e n )=n Chapitre 4 Fonctions logarithme népérien, exponentielle, cosinus et sinus : 24/29

25 Exemples : On sait que ln(2) 0,693 et ln(3),099. On en déduit que ln(024)=ln(2 0 )=0 ln(2) 0 0,693=6,93 ln ( 3 2 ) =ln(3) ln(2),099 0,693=0,406 ln ( 656 ) = ln(656)= ln(38 )= 8 ln(3) 8,099= 8,792 ln( 2)= 2 ln(2)= 2 0,693=0,3465 ln(e 8 )=8 f) Comparaison On admet les résultats suivants : Pour tout entier naturel n non nul, lim x + ln(x ) x n =0 et lim x 0 ln(x ) x n =0. II Fonction exponentielle a) Définition Définition : Soit b R. D après le théorème des valeurs intermédiaires, comme la fonction ln est strictement croissante et dérivable sur R et que lim ln(x )= et lim ln( x)=+, x 0 x + on en déduit que l équation ln( x)=b possède une unique solution a ] 0 ;+ [. On a donc ln( a)=b a est appelé exponentielle de b. On note a=exp (b) ou a=e b. On en déduit que la fonction exp est définie sur R, et que pour tout x R, e x >0. Théorème : Pour tout y>0, x=ln( y ) y=e x. Ceci équivaut à dire que pour tout x R, ln(e x )= x, et pour tout x>0, e ln ( x)= x. On a donc e 0 = et e =e. Chapitre 4 Fonctions logarithme népérien, exponentielle, cosinus et sinus : 25/29

26 b) Représentation graphique Les fonctions ln et exp étant réciproques l une de l autre, leurs courbes sont symétriques dans un repère orthonormé par rapport à la droite y=x. c) Propriétés analytiques On peut remarquer que lim e x =+ et lim e x =0. x + x On admet que exp est dérivable sur R ; pour tout x R, on pose f (x)=ln(exp(x)), on a exp' (x) donc f (x)=x. En dérivant on a donc f ' (x)= ; or f ' (x)= donc exp(x) exp' (x) exp(x) = exp' (x)=exp(x). Pour tout x R, exp '( x)=e x exp est sa propre dérivée. Comme pour tout x R, exp'(x)=e x >0, on en déduit que la fonction exponentielle est strictement croissante sur R. x + exp'(x) + exp 0 + Chapitre 4 Fonctions logarithme népérien, exponentielle, cosinus et sinus : 26/29

27 d) Dérivée d une fonction définie avec une exponentielle Théorème : Soit u une fonction définie et dérivable sur un intervalle I. Alors la fonction f ( x)=e u(x ) est définie et dérivable sur I et pour tout x I, f '(x)=u '( x) e u( x). Exemple : Soit f la fonction définie sur R par f (x)=e x Comme lim x 2 +3=, lim f (x)=0. x ± x ± f est dérivable sur R. Pour tout x R, f (x)=e u (x) avec u(x)= x 2 +3 donc comme u'(x)= 2 x, f ' (x)=u' (x)e u(x) = 2 x e 2 x On a donc comme variations : x 0 + f ' (x) + 0 f 0 e 3 En effet, f (0)=e =e 3 0 e) Propriétés algébriques Propriété essentielle : Pour tout x R, pour tout b R, on a e a+ b =e a e b. Conséquences : Pour tout x R, pour tout b R, e a b = ea e b e a = e b Pour tout entier relatif n, e na =(e a ) n. f) Comparaison On admet les résultats suivants : Pour tout entier naturel n non nul, lim x + e x n=+ et lim e x x n =0. x x Chapitre 4 Fonctions logarithme népérien, exponentielle, cosinus et sinus : 27/29

28 III Fonctions cosinus et sinus a) Définitions Dans un repère orthonormé (O; I, J), On considère le cercle C de centre O et de rayon, orienté dans le sens direct (sens inverse des aiguilles d une montre. Ce cercle est appelé cercle trigonométrique. À chaque réel x, on associe l unique point M du cercle tel que l angle orienté ( OI ; OM) mesure x radians. On a donc ( OI ; OM )=x+2k π, avec k Z ( k est un entier relatif). La fonction cosinus, notée cos, est la fonction définie sur R qui à tout réel x associe cos( x), abscisse du point M. La fonction sinus, notée sin, est la fonction définie sur R qui à tout réel x associe sin( x), abscisse du point M. Chapitre 4 Fonctions logarithme népérien, exponentielle, cosinus et sinus : 28/29

29 b) Propriétés Pour tout réel x et tout entier relatif k, cos( x) et sin( x) cos( x+2k π )= cos( x) et sin( x+2 kπ )=sin( x) (cos(x)) 2 +( sin(x)) 2 = c) Représentation graphique des fonctions cosinus et sinus Chapitre 4 Fonctions logarithme népérien, exponentielle, cosinus et sinus : 29/29

LOGARITHME. Ph DEPRESLE. 29 juin Fonction logarithme népérien Définition Conséquences Propriétés algébriques 3

LOGARITHME. Ph DEPRESLE. 29 juin Fonction logarithme népérien Définition Conséquences Propriétés algébriques 3 LOGARITHME Ph DEPRESLE 9 juin 5 Table des matières Fonction logarithme népérien. Définition............................................... Conséquences............................................ 3 Propriétés

Plus en détail

FONCTIONS NUMÉRIQUES : DÉRIVATION

FONCTIONS NUMÉRIQUES : DÉRIVATION FONCTIONS NUMÉRIQUES : DÉRIVATION Ph DEPRESLE 30 septembre 05 Table des matières Dérivée en un point Continuité et dérivabilité 3 Fonction dérivée 4 Sens de variation d une fonction dérivable 3 5 Dérivées

Plus en détail

FONCTIONS : Limites Continuité Dérivée Trigonométrie

FONCTIONS : Limites Continuité Dérivée Trigonométrie FONCTIONS : Limites Continuité Dérivée Trigonométrie I) PRELIMINAIRES Voir activité II) LIMITE D UNE FONCTION EN + et ) Limite infinie en + et Soit f une fonction définie sur un intervalle de la forme

Plus en détail

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 12

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 12 Terminale S Chapitre : Fonctions, variations et ites Page sur I) Dérivation Ce que dit le programme : Nouveautés par rapport à la première : Dérivée de la composée et écriture différentielle (pour la physique)

Plus en détail

Formulaire des fonctions usuelles

Formulaire des fonctions usuelles Université d Orléans Formulaire des fonctions usuelles Licence 1 de Mathématiques Groupe 2 Baptiste Morelle 29/09/2008 Page 1 sur 28 Page 2 sur 28 Table des matières Fonctions particulières... 4 Fonction

Plus en détail

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 11

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 11 Terminale S Chapitre : Fonctions, variations et ites Page sur I) Dérivation ) Définition et interprétation géométrique : Soient f une fonction définie sur un intervalle I de R et a I. La fonction est dérivable

Plus en détail

FONCTIONS. Fonctions usuelles. I.1 Fonctions affines

FONCTIONS. Fonctions usuelles. I.1 Fonctions affines BTS Fonctions 0-0 FONCTIONS I Fonctions usuelles I. Fonctions affines Définition a et b sont deu réels donnés. La fonction définie sur R par f() = a + b est appelée fonction affine. Sa représentation graphique

Plus en détail

Un problème sans solution est un problème mal posé. Albert Einstein. Physicien allemand.

Un problème sans solution est un problème mal posé. Albert Einstein. Physicien allemand. Chapitre 1 Étude de fonctions Un problème sans solution est un problème mal posé. Albert Einstein. Physicien allemand. 1 Fonctions usuelles 1.1 Fonction en escalier Définition 1.1 Une fonction en escalier

Plus en détail

Fonctions d une variable réelle

Fonctions d une variable réelle Fonctions d une variable réelle BTS Table des matières Fonctions usuelles. Fonctions en escalier.......................................... Fonctions affines............................................

Plus en détail

Notes de cours : Chapitre II : Limites. 1 Limite d une fonction en + ou. 1.1 Limite infinie en l infini

Notes de cours : Chapitre II : Limites. 1 Limite d une fonction en + ou. 1.1 Limite infinie en l infini 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2013-2014 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie Finance et Gestion L1-S1 : MATH101 : Pratique des Fonctions numériques Notes de cours : Chapitre II : Limites Notations

Plus en détail

Analyse 1 re année IUT GEA Notes de cours

Analyse 1 re année IUT GEA Notes de cours Analyse re année IUT GEA Notes de cours Jean-Marie Favreau Année 200 20 Remarque : l introduction de ce cours, présentée en quelques minutes, de manière interactive, permet de placer quelques rappels simples,

Plus en détail

Chapitre II : Limites de fonctions et continuité

Chapitre II : Limites de fonctions et continuité Chapitre II : Limites de fonctions et continuité Cité Scolaire Gambetta Année scolaire 0-03 I Limite à l infini : ) Limite finie en Définition : Dire qu une fonction f a pour limite le réel l en signifie

Plus en détail

Fonctions de référence 1

Fonctions de référence 1 Fonctions de référence Les fonctions sinus et cosinus. Définitions Le plan étant muni d un repère orthonormé (O; I, J), on peut associer à tout réel x un unique point M sur le cercle trigonométrique. (voir

Plus en détail

Cours informel sur la fonction réciproque.

Cours informel sur la fonction réciproque. Cours informel sur la fonction réciproque. Ce cours aborde de nombreuses parties du programme de terminale scientifique. Les parties qui n'appartiennent pas au programme seront signalées par le sigle hp,

Plus en détail

Terminale ES. La fonction logarithme népérien

Terminale ES. La fonction logarithme népérien Terminale ES La fonction logarithme népérien 1 I Liens avec la fonction exponentielle Définition On sait que la fonction exponentielle est strictement croissante sur et à valeurs dans ]0;+ [. Ainsi, pour

Plus en détail

Étude de fonctions Limites et continuité

Étude de fonctions Limites et continuité Chapitre 3 Term.S Étude de fonctions Limites et continuité Ce que dit le programme : CONTENUS Limites de fonctions Limite finie ou infinie d une fonction à l infini. Limite infinie d une fonction en un

Plus en détail

Chapitre 2. Compléments sur les fonctions : limites, continuité, dérivabilité

Chapitre 2. Compléments sur les fonctions : limites, continuité, dérivabilité Chapitre. Compléments sur les fonctions : ites, continuité, dérivabilité I. Rappels de cours. Limites d une fonction Soit l R. (i) Limites en + et en On dit que f() tend vers l lorsque tend vers + quand

Plus en détail

FONCTION LOGARITHME. ln = a.

FONCTION LOGARITHME. ln = a. FONCTION LOGARITHME I. DEFINITION DU LOGARITHME a) Définition Problème : Soit a un réel strictement positif. Démontrer que l équation e x = a admet une solution unique α dans IR. (théorème des valeurs

Plus en détail

BTS Maintenance industrielle - Les fonctions

BTS Maintenance industrielle - Les fonctions de référence. en escaliers Une fonction en escaliers est une fonction constante par intervalles. Eemple. la fonction f définie sur [,[ - 5 6 7 8. affines Une fonction affine f est définie sur par où a

Plus en détail

La fonction logarithme népérien

La fonction logarithme népérien La fonction logarithme népérien I) Fonction logarithme népérien : a) le logarithme népérien : k est un nombre réel strictement positif donné. Nous avons établi dans un chapitre précédent que la fonction

Plus en détail

Etude des fonctions usuelles

Etude des fonctions usuelles Etude des fonctions usuelles 1. Introduction Soit f une fonction réelle de la variable réelle, on a vu que ces fonctions sont souvent définies par des formules, c est-à-dire définies par des epressions

Plus en détail

Fonctions usuelles réelles

Fonctions usuelles réelles Fonctions usuelles réelles fonctions polynômes et rationnelles 0. les fonctions polynômes Les polynômes seront étudiés en le détail au chapitre 7. définition 4. : n dit que p est une fonction polynôme

Plus en détail

I. Limite en et en 1. Limites finie et infine Dans ce paragraphe, nous considèrerons des fonctions définies sur un intervalle de la forme [ a; [

I. Limite en et en 1. Limites finie et infine Dans ce paragraphe, nous considèrerons des fonctions définies sur un intervalle de la forme [ a; [ A. Limites d'une fonction I. Limite en et en. Limites finie et infine Dans ce paragraphe, nous considèrerons des fonctions définies sur un intervalle de la forme [ a; [ où a R. DÉFINITIONS Soit l un réel.

Plus en détail

DERIVATION I. DE LA TANGENTE A LA DERIVABILITE. a) Tangente et nombre dérivé. Ch2 : Dérivation (TES)

DERIVATION I. DE LA TANGENTE A LA DERIVABILITE. a) Tangente et nombre dérivé. Ch2 : Dérivation (TES) DERIVATION I. DE LA TANGENTE A LA DERIVABILITE a) Tangente et nombre dérivé Aux origines la dérivation, était un problème purement géométrique : il s'agissait de connaître le coefficient directeur ou pente

Plus en détail

Chapitre 9. La fonction exponentielle

Chapitre 9. La fonction exponentielle Chapitre 9. La fonction exponentielle Le chapitre sur la fonction exponentielle est quasiment indissociable du chapitre suivant sur la fonction logarithme népérien. I. Définition de la fonction exponentielle

Plus en détail

I. Les fonctions de référence

I. Les fonctions de référence I. Les fonctions de référence. Fonctions affines, affines par morceau Une fonction affine est croissante lorsque., décroissante lorsque... Sa représentation graphique est la droite d équation y = a b,

Plus en détail

DERIVATION. ou f'(x 0 ) = lim. h 0

DERIVATION. ou f'(x 0 ) = lim. h 0 DERIVATION I. DE LA TANGENTE A LA DERIVABILITE a) Tangente et nombre dérivé Aux origines la dérivation, était un problème purement géométrique : il s'agissait de connaître le coefficient directeur ou pente

Plus en détail

Dérivation et fonctions trigonométriques

Dérivation et fonctions trigonométriques Dérivation et fonctions trigonométriques 1. Compléments sur la dérivation Théorème. Soit une fonction à valeurs positives dérivable sur un intervalle. Alors est dérivable sur et. Soit. La fonction est

Plus en détail

Limites Comportement asymptotique

Limites Comportement asymptotique Limites Comportement asymptotique Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2009/200 Table des matières Limite d une fonction en, en 3. Limite infinie en, en...................................... 3.2 Limite

Plus en détail

j a sa courbe y= f (a) (x a)+ f(a) f définie sur... f(x) f (x) f dérivable sur... Ê x n nx n 1 Ê pour n entier n 2 1 x 2 n x n+1 Ê pour n entier n 1

j a sa courbe y= f (a) (x a)+ f(a) f définie sur... f(x) f (x) f dérivable sur... Ê x n nx n 1 Ê pour n entier n 2 1 x 2 n x n+1 Ê pour n entier n 1 Lcée JNSON DE SILLY 5 septembre 06 DÉRIVTION, ÉTUDE DE FONCTIONS T le STID I TNGENTE À UNE COURBE Soit f une fonction définie sur un intervalle I, dérivable en a où a est un réel de I, et C f sa courbe

Plus en détail

Pour démarrer la classe de terminale S. Tout ce qu il faut savoir de la 1 re S. Paul Milan

Pour démarrer la classe de terminale S. Tout ce qu il faut savoir de la 1 re S. Paul Milan Pour démarrer la classe de terminale S Tout ce qu il faut savoir de la 1 re S Paul Milan 8 novembre 015 Table des matières 1 Second degré 7 1 Forme canonique............................. 7 Racines du

Plus en détail

Dérivation Continuité

Dérivation Continuité Dérivation Continuité Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2009/2010 Table des matières 1 Nombre dérivé Fonction dérivé 2 1.1 Nombre dérivé.......................................... 2 1.2 Fonction dérivée.........................................

Plus en détail

Fonction logarithme népérien

Fonction logarithme népérien Fonction logarithme népérien I) La fonction logarithme népérien : Définition 1) Définition de la fonction logarithme népérien Soit a un nomre réel strictement positif. On appelle logarithme népérien de

Plus en détail

Tangente à une courbe. Dérivées. Etude du sens de variation d une fonction

Tangente à une courbe. Dérivées. Etude du sens de variation d une fonction Tangente à une courbe. Dérivées. Etude du sens de variation d une fonction On dit qu une fonction est dérivable sur un intervalle I si elle est définie sur I et admet en chaque point de I un nombre dérivé.

Plus en détail

LIMITES et CONTINUITE

LIMITES et CONTINUITE LIMITES et CONTINUITE I. LIMITES EN L INFINI a) Limite infinie Par exemple, considérons la fonction f dont la courbe représentative est : Lorsque x s'en va vers +, f(x) devient de plus en plus grand. il

Plus en détail

APPLICATIONS DE LA DERIVATION

APPLICATIONS DE LA DERIVATION APPLICATIONS DE LA DERIVATION 1 I. Sens de variation d une fonction ; extréma : 1) Cas d une fonction constante : On a vu que si f est une fonction constante définie sur un intervalle I de IR alors f (x)

Plus en détail

Chap 6 Fonction logarithme népérien

Chap 6 Fonction logarithme népérien Chap 6 Fonction logarithme népérien Terminale ES Chap 6 - Fonction logarithme népérien I. Généralités sur le logarithme népérien...4 ) Introduction...4 2) Définition...4 3) Conséquences directes...4 II.

Plus en détail

Chapitre 3. Continuité, dérivation et limite d une fonction

Chapitre 3. Continuité, dérivation et limite d une fonction Chapitre 3. Continuité, dérivation et limite d une fonction I. Continuité Définition : Continuité d une fonction Dire que f est continue en a signifie que f a une limite finie en a ; cette limite est alors

Plus en détail

PRATIQUE DES FONCTIONS NUMÉRIQUES

PRATIQUE DES FONCTIONS NUMÉRIQUES UNIVERSITÉ DE CERGY U.F.R. Economie et Gestion Licence d Économie et Gestion L1 - S1 PRATIQUE DES FONCTIONS NUMÉRIQUES EXAMEN PREMIÈRE SESSION - Janvier 01 - heures Les exercices sont indépendants et peuvent

Plus en détail

Fonctions d'une variable réelle (M-1.1)

Fonctions d'une variable réelle (M-1.1) Fonctions d'une variable réelle (M-.) I. Fonctions définies par morceaux Définition des fonctions en escalier : une fonction en escalier est une fonction constante par intervalles. Sa représentation graphique

Plus en détail

CHAPITRE 1 : Raisonnement par récurrence, suites et fonctions

CHAPITRE 1 : Raisonnement par récurrence, suites et fonctions CHAPITRE 1 : Raisonnement par récurrence, suites et fonctions 1 Les suites numériques (rappel de première)... 4 1.1 Généralités... 4 1.2 Plusieurs méthodes pour générer une suite... 4 2 Exemples d algorithmes

Plus en détail

1.2 Plan d étude et exemples types.

1.2 Plan d étude et exemples types. Université de Rennes Licence Biologie Mathématiques Année 2008-2009.2 Plan d étude et exemples types..2. But Le but de ce chapitre est d étudier les fonctions comme celles données dans les exemples précédents.

Plus en détail

a) ln(x + 1) ln(2 x) = 0 b) ln(x + 1) ln(2 x) 0 c) ln x + ln(3x + 2) > 0

a) ln(x + 1) ln(2 x) = 0 b) ln(x + 1) ln(2 x) 0 c) ln x + ln(3x + 2) > 0 Savoir calculer avec des logarithmes Simplifier les expressions suivantes : Fonction logarithme : Exercices Corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com a) ln 6 ln 2 b) ln e 2 c) ln 1 e x d) e ln

Plus en détail

Fonctions réelles : rappels de lycée et compléments. () Fonctions réelles : 1 / 54

Fonctions réelles : rappels de lycée et compléments. () Fonctions réelles : 1 / 54 Fonctions réelles : rappels de lycée et compléments () Fonctions réelles : 1 / 54 1 Fonctions logarithmes et exponentielles Le logarithme népérien L exponentielle Logarithmes et exponentielles de base

Plus en détail

Fonctions - Dérivabilité Cours maths Terminale S

Fonctions - Dérivabilité Cours maths Terminale S Fonctions - Dérivabilité Cours maths Terminale S Dans ce module, retour sur la notion de nombre dérivé vue en première. La classe de terminale s attardant plus longuement sur le problème de la dérivabilité

Plus en détail

Chap. 2 : Fonctions : limites, continuité, dérivabilité Mathématiques T S

Chap. 2 : Fonctions : limites, continuité, dérivabilité Mathématiques T S I Notion de continuité 1) Fonctions continues Définition 1 : Soit f une fonction définie sur un intervalle I contenant a. Remarques : On dit que f est continue en a si lim f(x) = f(a) On dit que f est

Plus en détail

Sujets de bac : Exponentielle

Sujets de bac : Exponentielle Sujets de bac : Exponentielle Sujet : Polynésie septembre 2002 On considère la fonction définie sur par ) Etudier la parité de. 2) Montrer que pour tout,. 3) Déterminer les ites de en et en. Donner l interprétation

Plus en détail

FONCTION EXPONENTIELLE

FONCTION EXPONENTIELLE FONCTION EXPONENTIELLE Ph DEPRESLE 29 juin 205 Table des matières Propriétés algébriques 2 2 Nouvelle notation 2 3 Étude de la fonction exponentielle 2 3. Variations et ites........................................

Plus en détail

LIMITES DE FONCTIONS

LIMITES DE FONCTIONS T ale S LIMITES DE FONCTIONS Analyse - Chapitre 6 Table des matières I Limite d une fonction à l infini 2 I Limite finie à l infini........................................ 2 I a..........................................

Plus en détail

I- DÉRIVÉE ET SENS DE VARIATION. 1) Du sens de variation au signe de la dérivée

I- DÉRIVÉE ET SENS DE VARIATION. 1) Du sens de variation au signe de la dérivée I- DÉRIVÉE ET SENS DE VARIATION 1) Du sens de variation au signe de la dérivée Théorème (admis) : soit f une fonction définie et dérivable sur un intervalle I. o Si f est une fonction croissante sur I,

Plus en détail

Cours de terminale S - Généralités sur les fonctions

Cours de terminale S - Généralités sur les fonctions les fonctions LPO de Chirongui - Exercices : Savoir Faire (livre)- Déterminer une ite Interprétation graphique Livre Indice BORDAS - Page 45 Exercice 34, 35, 36 et 37 page 56 - Limite finie à l infini

Plus en détail

FONCTIONS USUELLES. Objectifs Connaître les fonctions usuelles classiques. Connaître des nouvelles fonctions usuelles. Savoir étudier une fonction.

FONCTIONS USUELLES. Objectifs Connaître les fonctions usuelles classiques. Connaître des nouvelles fonctions usuelles. Savoir étudier une fonction. A 00-0 FONCTIONS USUELLES Objectifs Connaître les fonctions usuelles classiques. Connaître des nouvelles fonctions usuelles. Savoir étudier une fonction. Exponentielles, logarithmes, puissances. Exponentielle

Plus en détail

Chapitre XI : Fonction Logarithme Népérien

Chapitre XI : Fonction Logarithme Népérien Chapitre XI : Fonction Logarithme Népérien I : Définition I- : Fonction réciproque Définition : On appelle fonction logarithme népérien la fonction qui à tout réel strictement positif x associe l unique

Plus en détail

Sommaire. Prérequis. Généralités sur les fonctions

Sommaire. Prérequis. Généralités sur les fonctions Généralités sur les fonctions Stépane PASQUET, 4 octobre 06 C Sommaire Limites aux infinis....................................... Limite en un nombre fini, ite à droite, ite à gauce d un nombre fini........

Plus en détail

Continuité d une fonction, Théorème des valeurs intermédiaires

Continuité d une fonction, Théorème des valeurs intermédiaires Continuité d une fonction, Théorème des valeurs intermédiaires I) Notion de continuité 1) Définition On dit qu une fonction est continue sur un intervalle I lorsque le tracé de sa courbe représentative

Plus en détail

FONCTION LOGARITHME NÉPÉRIEN

FONCTION LOGARITHME NÉPÉRIEN FONCTION LOGARITHME NÉPÉRIEN Table des matières La fonction réciproque de la fonction eponentielle 2. Définition......................................................... 2.2 Propriété.........................................................

Plus en détail

Chapitre 4. Fonction exponentielle. Objectifs du chapitre : item références auto évaluation. propriétés numériques de la fonction exponentielle

Chapitre 4. Fonction exponentielle. Objectifs du chapitre : item références auto évaluation. propriétés numériques de la fonction exponentielle Chapitre 4 Fonction exponentielle Objectifs du chapitre : item références auto évaluation propriétés numériques de la fonction exponentielle propriétés de la fonction exponentielle calculs de ites avec

Plus en détail

Introduction aux limites de fonctions

Introduction aux limites de fonctions Introduction aux ites de fonctions 1. Définition de la ite d'une fonction Une fonction est le lien entre 2 quantités qui évoluent ensemble. L'intérêt est qu'à partir de l'une on peut connaître l'autre.

Plus en détail

TRINÔME DU SECOND DEGRÉ

TRINÔME DU SECOND DEGRÉ TRINÔME DU SECOND DEGRÉ On appelle fonction polynôme, toute fonction f définie sur IR pour laquelle, il existe un entier naturel n et des réels a 0 ; a ; a 2 ;... ; a n avec a n 0 tels que : f(x) = a 0

Plus en détail

1. Généralités sur les fonctions et fonctions polynômes

1. Généralités sur les fonctions et fonctions polynômes Comment faire pour Généralités sur les fonctions et fonctions polnômes86 Repérage 88 Dérivation90 Comportements asmptotiques et étude de fonctions9 5 Calcul vectoriel et barcentre 96 6 Produit scalaire

Plus en détail

2 cos x =. 0 ;2π l équation sin x =. Corrigés des exercices de trigonométrie

2 cos x =. 0 ;2π l équation sin x =. Corrigés des exercices de trigonométrie Corrigés des eercices de trigonométrie I. Résoudre algébriquement des équations, des inéquations Pour les eercices suivants, on utilisera le cercle trigonométrique Eercice 1 Résoudre dans l intervalle

Plus en détail

Devoir de Mathématiques 1 : corrigé

Devoir de Mathématiques 1 : corrigé PCSI 0-04 Mathématiques Lycée Bertran de Born Devoir de Mathématiques : corrigé Exercice. Résolutions d inéquations (a) Disjonction de cas selon le signe de x. Si x [, ] alors x = x. Dans ce cas : x x

Plus en détail

Ch.8 Fonctions convexes

Ch.8 Fonctions convexes T le ES - programme 2012 mathématiques ch.8 cahier élève Page 1 sur 14 1 NOTIONS DE CONVEXITÉ, DE CONCAVITÉ 1.1 Introduction Ch.8 Fonctions convexes Considérons une fonction f croissante sur [a ; b], on

Plus en détail

LES FONCTIONS. Une fonction est une application qui pour tout «x» appartenant à I associe un unique «y» appartenant à J tel que f(x)=y.

LES FONCTIONS. Une fonction est une application qui pour tout «x» appartenant à I associe un unique «y» appartenant à J tel que f(x)=y. LES FONCTIONS I - RAPPELS I-1 - Définition Une fonction est une application qui pour tout «x» appartenant à I associe un unique «y» appartenant à J tel que f(x)=y. L ensemble des point tel f(x)=y est représenté

Plus en détail

Programme de colle - Semaine 4. Fonctions puissances, logarithmes, exponentielles ; cosinus et sinus hyperbolique.

Programme de colle - Semaine 4. Fonctions puissances, logarithmes, exponentielles ; cosinus et sinus hyperbolique. Programme de colle - Semaine 4 Fonctions circulaires. Bijections, fonctions circulaires réciproques. Fonctions puissances, logarithmes, exponentielles ; cosinus et sinus hyperbolique. Démonstrations du

Plus en détail

Etude de la fonction logarithme

Etude de la fonction logarithme Etude de la fonction logarithme Après un bref rappel des résultats vus dans le module de définition des fonctions logarithmes, nous menons l étude approfondie de la fonction logarithme népérien. 1/ Rappels

Plus en détail

Solution du sujet. Décembre 2010

Solution du sujet. Décembre 2010 Université Aix-Marseille 3 Cours MA106 010-11 Nous avons Solution du sujet Décembre 010 f(x) = x 3x + 4 et g(x) = ln x 1. Les polynômes sont bien définis pour tout nombre réel. La fonction f est donc bien

Plus en détail

Activités d approche. ACTIVITÉ 1 Vers de nouvelles formules de dérivation. Partie A : Fonction sous radical. Partie B : Fonction en puissance

Activités d approche. ACTIVITÉ 1 Vers de nouvelles formules de dérivation. Partie A : Fonction sous radical. Partie B : Fonction en puissance Dérivation. Fonctions cosinus et sinus ANALYSE Connaissances nécessaires à ce chapitre Calculer la dérivée d une fonction f Déterminer certaines caractéristiques de f à partir de f Utiliser le cercle trigonométrique,

Plus en détail

Fonction logarithme népérien

Fonction logarithme népérien Fonction logarithme népérien I Introduction du logarithme népérien Définitions Définition Pour tout réel a strictement positif, l équation e y = a, d inconnue y, admet une unique solution. Cette solution

Plus en détail

Remarque : une fonction continue sur un intervalle possède une représentation graphique qui

Remarque : une fonction continue sur un intervalle possède une représentation graphique qui Chapitre 6 : CONTINUITE - DERIVATION 1. CONTINUITE 1. 1 Continuité en un point Définition Soit f une fonction numérique définie sur un intervalle I de R, et a un élément de I (distinct des bornes de I)

Plus en détail

Polynômes et fractions rationnelles Trinômes du second degré

Polynômes et fractions rationnelles Trinômes du second degré Polynômes et fractions rationnelles Trinômes du second degré 1 Rappels 1. Carré d une somme : 2. Carré d une différence : 3. Différence de deux carrés : Pour tous réels a et b, a + b) 2 =........ Pour

Plus en détail

CHAPITRE 2 : Continuité, dérivabilité et étude de fonctions

CHAPITRE 2 : Continuité, dérivabilité et étude de fonctions CHAPITRE 2 : Continuité, dérivabilité et étude de fonctions 1 Langage de la continuité... 2 1.1 Définition... 2 1.2 Illustration grapique... 2 1.3 Fonctions usuelles... 2 2 Téorème des valeurs intermédiaires...

Plus en détail

I Exercices I I I I I I I I I I I I I-4

I Exercices I I I I I I I I I I I I I-4 Chapitre 6 Logarithme TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 6 Logarithme Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1 2................................................

Plus en détail

Dérivation. I. Nombre dérivé d une fonction en un point

Dérivation. I. Nombre dérivé d une fonction en un point I. Nombre dérivé d une fonction en un point Dérivation Dans tout ce paragrape, on considère une fonction f définie sur un intervalle I et a un nombre réel de cet intervalle. ) Définition Le nombre dérivée

Plus en détail

Cours de Terminale S / Compléments sur les fonctions. E. Dostal

Cours de Terminale S / Compléments sur les fonctions. E. Dostal Cours de Terminale S / Compléments sur les fonctions E. Dostal septembre 013 Table des matières 3 Compléments sur les fonctions 3.1 Fonctions trigonométriques................................... 3.1.1 Définitions

Plus en détail

Fonction continue sur un intervalle Continuité Exercices corrigés

Fonction continue sur un intervalle Continuité Exercices corrigés Fonction continue sur un intervalle Continuité Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice pour un accès direct) Exercice 1 : montrer qu une fonction est continue en un point

Plus en détail

LIMITES ET CONTINUITÉ

LIMITES ET CONTINUITÉ LIMITES ET CONTINUITÉ Ph DEPRESLE septembre 05 Table des matières Limites à l infini. Limites infinies............................................ Limites finies-asymptotes horizontales.............................

Plus en détail

Cours IV : Etude locale de fonctions

Cours IV : Etude locale de fonctions ENIHP1 : mathématiques étude locale p.1 Cours IV : Etude locale de fonctions L'étude d'une fonction consiste à : I Plan d'étude d'une fonction - Définir l'ensemble de définition - Etudier la parité et

Plus en détail

Fonctions numériques : dérivation

Fonctions numériques : dérivation Fonctions numériques : dérivation Table des matières I Notion de tangente à une courbe Soit f une fonction définie sur un intervalle I de courbe représentative C f et soit A un point fixe de C f. Soit

Plus en détail

Cours de mathématique en TS d Eric ZERBIB, professeur au lycée Pardailhan à Auch,

Cours de mathématique en TS d Eric ZERBIB, professeur au lycée Pardailhan à Auch, Un peu d histoire La notion de dérivée a vu le jour au XVII e siècle dans les écrits de Leibniz et de Newton qui la nomme fluxion et qui la définit comme «le quotient ultime de deux accroissements évanescents».

Plus en détail

Titre du dossier : Calculs de dérivées. Sujet : Etudier les dérivées et le sens de variation d une fonction. Auteur : MAIRONE Yvon, SESE Sandrine

Titre du dossier : Calculs de dérivées. Sujet : Etudier les dérivées et le sens de variation d une fonction. Auteur : MAIRONE Yvon, SESE Sandrine Titre du dossier : Calculs de dérivées Sujet : Etudier les dérivées et le sens de variation d une fonction Auteur : MAIRONE Yvon, SESE Sandrine Société : Ecole de la deuième Chance Marseille Mots clés

Plus en détail

ÉTUDE DE FONCTIONS, FONCTIONS CONTINUES

ÉTUDE DE FONCTIONS, FONCTIONS CONTINUES I. La continuité : Définition : ÉTUDE DE FONCTIONS, FONCTIONS CONTINUES 1 ) Définition : Soit f une fonction définie sur un intervalle I. Graphiquement, on reconnaît qu'une fonction est continue sur un

Plus en détail

Dérivées : Rappels et compléments

Dérivées : Rappels et compléments Dérivées : Rappels et compléments I) Rappels ) Dérivabilité en un point Soit f une fonction définie sur un intervalle I contenant le nombre réel a, soit (C) sa courbe représentative dans un repère ( O;

Plus en détail

2_ limites en, + en 3 en en + 5_ Ω ( 3)

2_ limites en, + en 3 en en + 5_ Ω ( 3) Exercice n 1. La fonction f est définie par f (x)= x2 +3 x 1 Méthode. On commence par tracer la fonction sur la calculatrice et on conjecture les réponses. Attention. N'oubliez pas les parenthèses en écrivant

Plus en détail

Fonction Logarithme népérien T.S.

Fonction Logarithme népérien T.S. Fonction Logarithme népérien TS Introduction : On aimerait pour pouvoir résoudre des équations comme e x =3 et savoir à partir de quelle valeur n de n on a ( < 4 Pour le moment, trouver une solution exacte

Plus en détail

Fonction exponentielle TD Année

Fonction exponentielle TD Année Fonction exponentielle TD Année 009-010 Exercice 1 Sans l aide de la calculatrice, simplifier les nombres suivants : 1. ln(e 5 ) 3. ln( 5. eln+ln3. e ln7 4. e ln4 1 ) e 3 Exercice En utilisant notamment

Plus en détail

Terminale S Chapitre 2 «Fonctions : limites, continuité et dérivabilité» Page 1. si pour tout M > 0, on a f x < M "pour x assez grand"

Terminale S Chapitre 2 «Fonctions : limites, continuité et dérivabilité» Page 1. si pour tout M > 0, on a f x < M pour x assez grand Terminale S Capitre «Fonctions : ites, continuité et dérivabilité» Page I) Limites ) Limites à l infini a) Limite finie Définition : Etant donnée une fonction f et un réel α, on dira quelle tend vers α

Plus en détail

Chapitre 5. Généralités sur les fonctions numériques. 5.1 Généralités

Chapitre 5. Généralités sur les fonctions numériques. 5.1 Généralités Chapitre 5 Généralités sur les fonctions numériques 5.1 Généralités Définition 5.1 Une fonction numérique permet d associer à chaque nombre x d un ensemble D un autre nombre que l on note f(x). On note

Plus en détail

EABJM Bac Blanc Novembre 2009 MATHÉMATIQUES

EABJM Bac Blanc Novembre 2009 MATHÉMATIQUES EABJM Bac Blanc Novembre 2009 MATHÉMATIQUES Terminales S - S2 N. Chiffot S. Coursaget J. Giovendo Durée : 4 heures. Nombre de pages : 7. L utilisation de la calculatrice est autorisée. Corrigé TS - TS2

Plus en détail

Plan d'étude d'une fonction. , f x = f x alors f est impaire.

Plan d'étude d'une fonction. , f x = f x alors f est impaire. 1 Recherche de l'ensemble de définition Plan d'étude d'une fonction. Fonctions rationnelles. f x existe si le dénominateur n'est pas nul. 2n Fonctions avec radical du type. f x existe si la quantité sous

Plus en détail

4. Etablir le tableau de variations et le tableau de signes du sinus sur l intervalle ;

4. Etablir le tableau de variations et le tableau de signes du sinus sur l intervalle ; Vdouine Terminale S Chapitre Fonctions, limites, continuité, dérivabilité La fonction cosinus Tracer la courbe représentative du cosinus Etablir le tableau de variations et le tableau de signes du cosinus

Plus en détail

Exercices : Étude de fonctions

Exercices : Étude de fonctions Eercices : Étude de fonctions Eercice : Calculer les limites suivantes : (. lim 3 2 +(ln) 3 ) 0 + 2. lim 3. lim ln(e +) ln 3 2 + 4. lim 5. lim 6. lim 7. lim e 2 3 2 e 3+ (ln) (e 4 3 ) + e2 ln+ ln+e 8.

Plus en détail

Fonctions : Dérivation-Composition

Fonctions : Dérivation-Composition Fonctions : Dérivation-Composition Terminale S 2011/2012 15 septembre 2011 Terminale S (2011/2012) Lycée Français de Valence 15 septembre 2011 1 / 21 Nombre dérivé Plan 1 Compléments sur la dérivation

Plus en détail

Fonctions usuelles. Chapitre Les fonctions trigonométriques inverses. 7.2 Les fonctions logarithme et exponentielle

Fonctions usuelles. Chapitre Les fonctions trigonométriques inverses. 7.2 Les fonctions logarithme et exponentielle 40 Chapitre 7 Fonctions usuelles. 7. Les fonctions trigonométriques inverses. tan :] π/, π/[ R est strictement croissante car sa dérivée + tan est strictement positive. La fonction tg est donc bijective

Plus en détail

maîtriser le cours (page 48)

maîtriser le cours (page 48) e) > donc la première inégalité équivaut à - sin N cos et sont strictement positis donc la seconde inégalité équivaut à cos N - sin et donc pour tout de sin cos N - N b) Le téorème d encadrement et le

Plus en détail

TERMINALE S Chapitre 2 : LIMITES DE FONCTIONS

TERMINALE S Chapitre 2 : LIMITES DE FONCTIONS SOMMAIRE LIMITES DE FONCTIONS *. 1. LIMITES D UNE FONCTION... 2 LIMITES A L INFINI... 2 LIMITE REELLE ( OU FINIE) EN + ET -... 2 LIMITE INFINIE EN + ET -... 2 LIMITES EN UN REEL A... 3 LIMITE INFINIE EN

Plus en détail

BACCALAUREAT BLANC- Corrigé. MATHEMATIQUES SERIE E.S.

BACCALAUREAT BLANC- Corrigé. MATHEMATIQUES SERIE E.S. BACCALAUREAT BLANC- Corrigé. Avril 202- Lycée de la côtière- La Boisse. MATHEMATIQUES SERIE E.S. Exercice : QCM. L équation f (x)=0 admet une unique solution en -3 a 2. La courbe représentative de f admet

Plus en détail

Fonction exponentielle : Exercices Corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com. e x. e x + 1

Fonction exponentielle : Exercices Corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com. e x. e x + 1 Fonction exponentielle : Exercices Corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com Calculer avec la fonction exponentielle Simplifier les expressions suivantes où x est un réel quelconque : a) e1+x

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Eo7 Fonctions usuelles Eercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-france.fr Eercice **I * très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile

Plus en détail

EXPONENTIELLES. I Fonction exponentielle de base q. Exercice 01. Exercice 02

EXPONENTIELLES. I Fonction exponentielle de base q. Exercice 01. Exercice 02 EXPONENTIELLES I Fonction exponentielle de base q Exercice 0 Les lois de Moore sont des conjectures énoncées par Gordon Moore (un des trois fondateurs d Intel). En 965, Moore postulait que la complexité

Plus en détail