À TOI DE JOUER! VIVRE EN FRANCE L EXPLORATION DE L ESPACE. 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "À TOI DE JOUER! VIVRE EN FRANCE L EXPLORATION DE L ESPACE. 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse."

Transcription

1 A B C 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse. 1. Quel est l argument de tous ces documents? 4. Helios est un film L espace traditionnel La Terre en relief Les avions en noir et blanc 2. Dans quel document on parle du Soleil? 5. La conquête du ciel a commencé il y a A 100 ans B 150 ans C 200 ans 3. Où se trouve le Musée de l air et de l espace? À Tours À Lyon À Paris 1

2 2. Dans la carte du ciel, trouvez au moins cinq noms pour chaque catégorie. ÉTOILES CONSTELLATIONS 3. Reliez ces mots techniques à leurs explications, comme dans l exemple. 1. Fusée. a. Agglomération d étoiles et de planètes 2. Maquette. b. Le point culminant du ciel. 3. Vaisseau spatial. c. Véhicule employé pour envoyer des objets en orbite. 4. Galaxie. 5. Zénith. 6. Images de synthèse. d. Moyen de transport dans l espace. e. Créations visuelles à l aide d un ordinateur. f. Reproduction d un objet en dimensions réduites. 2

3 4. Que savez-vous de l espace et de son exploration? Répondez aux questions de ce test. 1. Quel est le premier homme qui a mis les pieds sur la Lune? Armstrong Aldrin Collins 2. Combien de planètes compte le Système Solaire? Cinq Neuf Douze 3. Quel est le nom du projet d exploration de la Lune? Apollo Gemini Sputnik 4. Quel a été le premier homme dans l espace? Armstrong Gagarine Volkov 5. Quelle est la distance Terre-Soleil (en millions de km)? Quelle est la planète la plus proche du Soleil? Mercure Vénus Terre 5. Lisez cette présentation et remplissez la grille. La Cité des Sciences et de l Industrie La Cité des Sciences et de l Industrie est l un des plus grands centres scientifiques et techniques d Europe. Ses expositions spectaculaires et ludiques, ses animations, ses colloques, son planétarium, ses espaces de découverts pour les enfants, sa bibliotheque multimédia, ses salles de cinéma... donnent à que découvrir et comprendre des thèmes aussi variés que l Univers, l eau et la Terre, l homme et la santé. La Cité accueille chaque année 4 milions de visiteurs. un planétarium il y a À la Cité des Sciences et de l Industrie on organise on peut 3

4 6. Observez le plan de la Cité des Sciences et de l Industrie. Trouvez les lieux où l on peut découvrir l espace et l histoire de son exploration, comme dans l exemple. 1. Espace

5 La fusée Ariane 5 ECA La nouvelle fusée Ariane 5 ECA, lancée le 12 février 2005 du Centre spatial guyanais de Kouros, a placé sur leur orbite les deux satellites qu elle emportait. Cette opération marque le succès de ce lanceur dont le premier exemplaire avait dû être détruit en vol il y a deux ans. Le satellite de télécommunications et le micro-satellite scientifique se sont séparés de l étage supérieur de la fusée à l altitude prévue. Le micro-satellite qui permettra de faire des expériences sur la dynamique des fluides, a été construit par l Agence spatiale néerlandaise. Rappelons que la fusée Ariane est un projet de l Agence Spatiale Européenne. Elle peut transporter plusieurs satellites et (ou) assurer un vol habité avec l embarquement d une capsule pour les spationautes. Sa hauteur est de 50 m. Sa masse au décollage est de 750 tonnes et la durée du lancement de 27 minutes. Voilà un beau succès européen! La fusée Ariane 5 ECA sur la rampe de lancement. 7. Liséz le document et remplissez la fiche résumant les caractéristiques de la fusée Ariane. Hauteur: Poids: Durée de lancement: Capacités: Base de lancement: Création: 5

6 8. Lisez encore une fois le document à p. 5 et dites si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses. Vrai Faux 1. Le 12 février 2005, la fusée Ariane 5 ECA a été lancée du Centre Spatial de Kouros. 2. Ce lancement a été un échec. 3. Cette fusée a placé sur orbite deux satellites. 4. Il s agit de deux satellites de télécommunications. 5. Un des deux satellites est un micro-satellite scientifique. 6. Il a été construit par l Agence Spatiale Néerlandaise. 7. Ce micro-satellite permettra s assurer un vol habité par des hommes. 8. Ce micro-satellite permettra de faire des expériences. 9. La fusée Ariane est un projet de l Agence Spatiale Néerlandaise. 10. Il y a deux ans le lancement avait été un échec. 9. Associez les mots suivants à leurs explications, comme dans l exemple. 1. Orbite. a. Base de lancement. 2. Capsule. b. Projection, propulsion. 3. Spationaute. c. Habitacle d une fusée. 4. Satellite. d. Trajectoire courbe dans l espace. 5. Centrale spatiale. 6. Agence spatiale. e. Corps lancé dans l espace qui peut être muni de laboratoire. 7. Lancement. f. Astronaute. g. Organisme qui s occupe des projets de l espace. Neil Armstrong, le premier homme à marcher sur la lune. 6

Directives pour l évaluation des participations d astrophilatélie

Directives pour l évaluation des participations d astrophilatélie FEDERATION INTERNATIONALE DE PHILATELIE SECTION FOR ASTROPHILATELY Directives pour l évaluation des participations d astrophilatélie Article 1 : Exposition en compétition Principe fondamental (réf. GREV

Plus en détail

Animations de l AAV destinées à un public scolaire.

Animations de l AAV destinées à un public scolaire. Animations de l AAV destinées à un public scolaire. Les animations décrites ci-dessous ont été conçues pour être effectuées dans les établissements scolaires et s adressent aux classes primaires. Excepté

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA LÈBE

OBSERVATOIRE DE LA LÈBE OBSERVATOIRE DE LA LÈBE Ateliers Cycle 3 2014-2015 Embarquez pour un voyage au cœur des phénomènes célestes! Des observations de jour comme de nuit, des ateliers et des conférences, des projections et

Plus en détail

Activité 34 Du bateau à la fusée

Activité 34 Du bateau à la fusée Activité 34 Du bateau à la fusée Chronologie de la conquête spatiale 1957 4 octobre : premier satellite artificiel Spoutnik lancé par l'union Soviétique. 3 novembre : Spoutnik 2 (URSS) emporte dans l'espace

Plus en détail

- Révolution - Satellite - Planète tellurique, gazeuse - Anneaux - Le nom des planètes

- Révolution - Satellite - Planète tellurique, gazeuse - Anneaux - Le nom des planètes Octobre 2009 - Document réalisé par Olivier Huel en collaboration avec Mireille Chrétiennot. Le système solaire Objectifs : - Découvrir le système solaire. - Connaître la différence entre une planète et

Plus en détail

Une classe Astronomie

Une classe Astronomie Organisation prévue : Une classe Astronomie L'encadrement de l'activité «Astronomie» par un intervenant spécialisé. Du CALA (Centre d Astronomie de Lyon Ampère) Chaque classe est scindée en 2 groupes qui

Plus en détail

Mars la rouge, Mars la mystérieuse

Mars la rouge, Mars la mystérieuse EXPOSITION ITINÉRANTE Mars la rouge, Mars la mystérieuse Nourrie jadis par l imaginaire collectif, la planète Mars est aujourd hui au cœur d une actualité de pointe et au centre des préoccupations scientifiques.

Plus en détail

Essayez l astronomie!

Essayez l astronomie! 1 Présentation Vous? Vous êtes un Centre de Vacances, un Office de Tourisme, etc Vous recherchez une animation «clé en main» pouvant se dérouler aussi bien en soirée qu en journée et pouvant d accueillir

Plus en détail

DOSSIER : LA GRAVITATION

DOSSIER : LA GRAVITATION DOSSIER : LA GRAVITATION Les planètes Pourquoi les planètes restent-elles autour du Soleil? Le Soleil est situé au centre du système solaire. Huit planètes (Mercure, Vénus Terre, Mars, Jupiter, Saturne,

Plus en détail

RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ET DIRECTIVES POUR L ÉVALUATION EN ASTROPHILATÉLIE AUX EXPOSITIONS PATRONNÉES PAR LA FFAP

RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ET DIRECTIVES POUR L ÉVALUATION EN ASTROPHILATÉLIE AUX EXPOSITIONS PATRONNÉES PAR LA FFAP FÉDÉRATION FRANÇAISE DES ASSOCIATIONS PHILATÉLIQUES RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ET DIRECTIVES POUR L ÉVALUATION EN ASTROPHILATÉLIE AUX EXPOSITIONS PATRONNÉES PAR LA FFAP Préambule Le présent texte est issu de

Plus en détail

B = A = B = A = B = A = B = A = Recopier sur la copie chaque expression numérique et la réponse exacte. Réponse A Réponse B Réponse C Solution

B = A = B = A = B = A = B = A = Recopier sur la copie chaque expression numérique et la réponse exacte. Réponse A Réponse B Réponse C Solution Q.C.M. Recopier sur la copie chaque expression numérique et la réponse exacte. Réponse A Réponse B Réponse C Solution Exercice 1 On considère les trois nombres A, B et C : 2 x (60 5 x 4 ²) (8 15) Calculer

Plus en détail

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE Chapitre 1 : Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Intro : Photo de l environnement du lycée : De quoi

Plus en détail

«La fusée, un rêve devenu réalité après des siècles d'attentes.» DEPLACE Grégoire HELIES Geoffrey COSQUER Julien GUELARD Evan

«La fusée, un rêve devenu réalité après des siècles d'attentes.» DEPLACE Grégoire HELIES Geoffrey COSQUER Julien GUELARD Evan «La fusée, un rêve devenu réalité après des siècles d'attentes.» DEPLACE Grégoire HELIES Geoffrey COSQUER Julien GUELARD Evan SOMMAIRE: I-Histoire II- Mise en relation d'une fusée à eau avec une fusée

Plus en détail

Question #1 : document réalisé par Isabelle Boulet, école St-Camille, Cookshire, c.s. Des Hauts-Cantons, mai 07

Question #1 : document réalisé par Isabelle Boulet, école St-Camille, Cookshire, c.s. Des Hauts-Cantons, mai 07 Guide d'introduction aux raccourcis clavier du logiciel Célestia Que connais-tu de notre planète? De l univers qui l entoure? Des astres qui lui tournent autour? Des planètes qui sont ses voisines? Des

Plus en détail

1.2. Recopier les formules topologiques des composés C, D et E puis identifier et nommer les groupes caractéristiques.

1.2. Recopier les formules topologiques des composés C, D et E puis identifier et nommer les groupes caractéristiques. Devoir de Sciences Physiques nà3 Calculatrice autorisée Durée : 1h45 La correction tiendra compte du soin apporté à la rédaction, à l argumentation, à la présence de formules littérales et au respect des

Plus en détail

Gravitation universelle

Gravitation universelle Chapitre 7 Gravitation universelle Révision et Résumé Où commencer? En plus de l apprentissage du cours, que vous devez recopier, réciter, rerecopier, jusqu à en savoir la moindre virgule, refaites les

Plus en détail

6. Le poids et la masse

6. Le poids et la masse 111 6. 6.1. Mise en contexte Pourquoi les astronautes peuvent-ils porter plus facilement leur équipement sur la Lune que sur la Terre? Formule une hypothèse! Dans le langage courant tu dis : «Mon poids

Plus en détail

SOYOUZ. en Guyane ÉQUIVALENCES CMYK. CNES CNE_10_3852_LogoTerre CMYK_FondFoncé_Baseline 01/03/2011 DÉGRADÉ CMYK RÉSERVE BLANCHE M 70% Y 100%

SOYOUZ. en Guyane ÉQUIVALENCES CMYK. CNES CNE_10_3852_LogoTerre CMYK_FondFoncé_Baseline 01/03/2011 DÉGRADÉ CMYK RÉSERVE BLANCHE M 70% Y 100% CNES CNE_10_3852_LogoTerre CMYK_FondFoncé_Baseline 01/03/2011 de Rothschild - 92288 Suresnes - FRANCE 32 87 00 / Fax : +33 (0)1 57 32 87 87 renoir.com hier est un document d exécution créé sur trator version

Plus en détail

N 6 - LE CENTRE SPATIAL GUYANAIS, PORT SPATIAL DE L'EUROPE

N 6 - LE CENTRE SPATIAL GUYANAIS, PORT SPATIAL DE L'EUROPE N 6 - LE CENTRE SPATIAL GUYANAIS, PORT SPATIAL DE L'EUROPE COMPLEMENTS D INFORMATION Les différentes orbites terrestres La variété des missions spatiales dédiées aux satellites exige l utilisation de nombreuses

Plus en détail

Parcours Astronomie. Cher Terrien, bienvenue à la Cité des sciences et de l industrie! Voici tes missions :

Parcours Astronomie. Cher Terrien, bienvenue à la Cité des sciences et de l industrie! Voici tes missions : Parcours Astronomie Dossier pédagogique pour les enseignants Cher Terrien, bienvenue à la Cité des sciences et de l industrie! Voici tes missions : Explore les expositions «Objectifs Terre» et «le Grand

Plus en détail

Activité par les élèves : Comparaison des planètes selon la taille et la distance par rapport au Soleil

Activité par les élèves : Comparaison des planètes selon la taille et la distance par rapport au Soleil SNC1D/1P Étude de l Univers / Exploration spatiale Activité par les élèves : Comparaison des planètes selon la taille et la distance par rapport au Soleil Sujets tailles des planètes différences relatives

Plus en détail

SOIRÉE HISTORIQUE À LAUSANNE: THE MOON RACE

SOIRÉE HISTORIQUE À LAUSANNE: THE MOON RACE SOIRÉE HISTORIQUE À LAUSANNE: THE MOON RACE Revivez l histoire de la course à la lune en présence de plusieurs pionniers de l espace, lors d une conférence-spectacle historique le vendredi 13 novembre

Plus en détail

"Café des Lumières" Les Voyages dans l'espace

Café des Lumières Les Voyages dans l'espace "Café des Lumières" Les Voyages dans l'espace Si les voyages dans l'espace débutent réellement en 1961 avec Youri Gagarine, l'homme n'a pas attendu le XXe siècle pour regarder le ciel et les étoiles, ni

Plus en détail

Présentation de l'atelier 3. Objectifs pédagogiques 3. Déroulement de l'atelier 3. Les sujets proposés 4. Présentation de la Cité des télécoms 4

Présentation de l'atelier 3. Objectifs pédagogiques 3. Déroulement de l'atelier 3. Les sujets proposés 4. Présentation de la Cité des télécoms 4 Présentation de l'atelier 3 Objectifs pédagogiques 3 Déroulement de l'atelier 3 Les sujets proposés 4 Présentation de la Cité des télécoms 4 Liens avec les programmes scolaires 6 TV-m@g 2 Présentation

Plus en détail

La Lune. Céline Reylé Observatoire de Besançon

La Lune. Céline Reylé Observatoire de Besançon La Lune Céline Reylé Observatoire de Besançon Un peu d'histoire XVIe Leonard de Vinci tâches claires = océans tâches sombres = continents 1610 Galilée étendues sombres, lisses = mers parties lumineuses,

Plus en détail

DE CLASSE ACTIVITÉ. Excursions extraterrestres. Informations générales. Amorce. Opinions préconçues

DE CLASSE ACTIVITÉ. Excursions extraterrestres. Informations générales. Amorce. Opinions préconçues ACTIVITÉ DE CLASSE Excursions extraterrestres Informations générales Niveau scolaire : Primaire e cycle, secondaire Nombre d élèves par groupe : Activité individuelle ou en équipe de deux Durée de l activité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLANÈTES VOYAGE DANS LE SYSTÈME SOLAIRE. le film. passe en 3d

DOSSIER DE PRESSE PLANÈTES VOYAGE DANS LE SYSTÈME SOLAIRE. le film. passe en 3d DOSSIER DE PRESSE PLANÈTES VOYAGE DANS LE SYSTÈME SOLAIRE le film passe en 3d Produit et réalisé en 2010 par le Planétarium de Saint-Étienne, le film Planètes, voyage dans le système solaire, sort en version

Plus en détail

Sélection de ressources utiles pour la classe disponibles sur les sites internet du CNES et sur d autres sites sélectionnés.

Sélection de ressources utiles pour la classe disponibles sur les sites internet du CNES et sur d autres sites sélectionnés. L Espace en lliigne Sélection de ressources utiles pour la classe disponibles sur les sites internet du CNES et sur d autres sites sélectionnés. @ www.cnes.fr Publications en ligne CNESMAG, magazine d

Plus en détail

Les fusées Ariane. Par Jennifer MOULLET, 3 3

Les fusées Ariane. Par Jennifer MOULLET, 3 3 Les fusées Ariane Par Jennifer MOULLET, 3 3 Sommaire: I) le contexte A: recommencer après un échec B: de nombreux enjeux internationaux et un grand succès II) présentation des fusées A: Généralités B:

Plus en détail

Les voyages spatiaux Sommaire :

Les voyages spatiaux Sommaire : Les voyages spatiaux Sommaire : 1 et 9: Les combinaisons spatiales. 2 : Laïka la chienne. 3 : Vivre et se nourrir dans l espace 4: Les 10 premiers hommes a avoir marché sur la lune 5: Marcher sur la lune

Plus en détail

Propulsion COLLÈGE. 1. Le moteur vulcain. > Expositions > Niveau 0 > CENTRE DE LANCEMENT

Propulsion COLLÈGE. 1. Le moteur vulcain. > Expositions > Niveau 0 > CENTRE DE LANCEMENT 1. Le moteur vulcain C. Expliquer le principe d action réaction aussi appelé le principe des actions réciproques qui s applique dans le moteur Vulcain. Vous pouvez-vous aider du schéma ci-dessous. A. Quels

Plus en détail

Comment mesure-t-on la masse des planètes?

Comment mesure-t-on la masse des planètes? Comment mesure-t-on la masse des planètes? Evidemment, les planètes ne sont pas mises sur une balance. Ce sont les mathématiques et les lois physiques qui nous permettent de connaître leur masse. Encore

Plus en détail

Classe «La tête dans les étoiles» - La Maison du Golfe - Sarzeau OBJECTIFS PEDAGOGIQUES PRESENTATION DES ANIMATIONS

Classe «La tête dans les étoiles» - La Maison du Golfe - Sarzeau OBJECTIFS PEDAGOGIQUES PRESENTATION DES ANIMATIONS OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Sensibiliser l enfant à l'astronomie par la découverte des planètes du système solaire, des mouvements Terre-lune-Soleil, de l univers et d'un objet extra-terrestre: une météorite

Plus en détail

4 instruments de pointe 1 Télescope Newton de 600 mm 1 Télescope Newton de 500 mm 1 Lunette Televue de 112 mm 1 Télescope Takahashi de 118 mm

4 instruments de pointe 1 Télescope Newton de 600 mm 1 Télescope Newton de 500 mm 1 Lunette Televue de 112 mm 1 Télescope Takahashi de 118 mm L OBSERVATOIRE 1 observatoire UNIQUE dans la région Rhône-Alpes. 13 ans d expérience dans le domaine de l astronomie. 6321 visiteurs 4657 scolaires 1664 particuliers 1 Ha de surface 1 bâtiment d accueil

Plus en détail

Mécanique 2. Cours. Le poids. Troisièmes. Intro. Qu est-ce que le poids? Mesurer un poids et donner sa signification

Mécanique 2. Cours. Le poids. Troisièmes. Intro. Qu est-ce que le poids? Mesurer un poids et donner sa signification Mécanique 2 Le poids Qu est-ce que le poids? Mesurer un poids et donner sa signification Mécanique 2 Objectifs Interpréter la variation de pesanteur selon le lieu Utiliser la proportionnalité entre poids

Plus en détail

Optimisation de trajectoire pour une mission Ariane 5

Optimisation de trajectoire pour une mission Ariane 5 Optimisation de trajectoire pour une mission Ariane 5 Ludovic Goudenège (sur la base d un projet de Pierre Martinon) ENSTA - Module IN103 Septembre 2012 Plan 1 Quelques données et chiffres 2 Dynamique

Plus en détail

Thales Alenia Space ETCA

Thales Alenia Space ETCA Thales Alenia Space ETCA UNE NOUVELLE VISION DE L ESPACE Thales Alenia Space, leader européen des systèmes satellitaires et acteur majeur des infrastructures orbitales, est une co-entreprise entre Thales

Plus en détail

(Lorsque L homme explique Le ciel et La terre) sur la Lune, il n y a pas de poids. ils ne sont pas soumis à l attraction gravitationnelle de la Terre

(Lorsque L homme explique Le ciel et La terre) sur la Lune, il n y a pas de poids. ils ne sont pas soumis à l attraction gravitationnelle de la Terre Un. 7 Gravitation universelle - eercices (Lorsque L homme eplique Le ciel et La terre) Savoir son cours QCM : Le poids d un homme sur la lune n est pas le même que sur la Terre car sur la Lune, il n y

Plus en détail

Ce dossier retrace l'aventure de la fusée européenne Ariane, des premières fusées françaises envoyer dans l espace depuis le Sahara jusqu'aux Ariane

Ce dossier retrace l'aventure de la fusée européenne Ariane, des premières fusées françaises envoyer dans l espace depuis le Sahara jusqu'aux Ariane Ce dossier retrace l'aventure de la fusée européenne Ariane, des premières fusées françaises envoyer dans l espace depuis le Sahara jusqu'aux Ariane V actuelles. L aventure des fusées Ariane débute en

Plus en détail

Ce rêve est devenu réalité!

Ce rêve est devenu réalité! Vous venez de trouver une règle mise en ligne par un collectionneur qui, depuis 1998, partage sa collection de jeux de société et sa passion sur Internet. Imaginez que vous puissiez accéder, jour et nuit,

Plus en détail

3 ème COURS Mécanique Chapitre 1 LA GRAVITATION CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9

3 ème COURS Mécanique Chapitre 1 LA GRAVITATION CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 3 ème COURS Mécanique Chapitre 1 LA GRAVITATION CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Exercice 1 p 115 1 Un système solaire est un ensemble d'astres constitué

Plus en détail

TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter. 1. Les lois de la mécanique céleste dans le système solaire :

TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter. 1. Les lois de la mécanique céleste dans le système solaire : TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter Objectif : calculer la masse de Jupiter en observant le mouvement de ses satellites et en utilisant la 3ème loi de Kepler 1. Les lois

Plus en détail

Chapitre 10 La relativité du temps

Chapitre 10 La relativité du temps DERNIÈRE IMPRESSION LE 1 er août 2013 à 11:30 Chapitre 10 La relativité du temps Table des matières 1 L invariance de la vitesse de la lumière 2 2 La relativité du temps 2 3 La dilatation des temps 3 4

Plus en détail

Exercice 1 Exercice 2 Exercice 3 Exercice 4 L année-lumière ( a.l. ) est la distance parcourue en une année par la lumière.

Exercice 1 Exercice 2 Exercice 3 Exercice 4 L année-lumière ( a.l. ) est la distance parcourue en une année par la lumière. Exercice 1 1. Rappeler la valeur de la vitesse de la lumière dans l'air. L'écrire en notation scientifique. 2. Rappeler la valeur de la vitesse de la lumière dans le vide. L'écrire en notation scientifique.

Plus en détail

LP CONDORCET. Q3. De quand date le premier lancement de satellite de communication? Q4. Quelle fut la première application de ce satellite?

LP CONDORCET. Q3. De quand date le premier lancement de satellite de communication? Q4. Quelle fut la première application de ce satellite? TD1 GENloc31e Étude du système de Gestion de flotte de véhicule par GSM et GPS Champ professionnel Électronique Industrielle Embarquée Activité F4 Organisation A4-2 S'informer et se documenter Compétence

Plus en détail

Faire des calculs entre distance, vitesse et durée. Expliquer le décalage temporel entre le tonnerre et l éclair lors de la foudre.

Faire des calculs entre distance, vitesse et durée. Expliquer le décalage temporel entre le tonnerre et l éclair lors de la foudre. Connaissances Capacités Propositions d activités A- OPTIQUE I- La vision : pourquoi? comment? 1- Introduction généralités a- Source propagation récepteur b- Milieux transparents, homogènes, opaques vide

Plus en détail

VEGA : DEUXIEME LANCEMENT AU CSG

VEGA : DEUXIEME LANCEMENT AU CSG VEGA : DEUXIEME LANCEMENT AU CSG Pour le deuxième lancement Vega depuis le Centre Spatial Guyanais, Arianespace mettra en orbite trois charges utiles : PROBA-V, VNREDSat-1 et ESTCube-1. Avec Ariane 5,

Plus en détail

Dans le Système Solaire, il n y a qu une étoile. VRAI FAUX. Le Système Solaire comprend neuf planètes. VRAI FAUX

Dans le Système Solaire, il n y a qu une étoile. VRAI FAUX. Le Système Solaire comprend neuf planètes. VRAI FAUX 4 5 6 7 8 9 Le ciel et la Terre, l aventure spatiale Le Système Solaire 1. QUE SAIS-TU? Dans le Système Solaire, il n y a qu une étoile. VRAI FAUX Le Système Solaire comprend neuf planètes. VRAI FAUX La

Plus en détail

Samedi 4 avril à 20h30 Suivie d une observation extérieure. CLUB ASTRO DU TREGOR «Découverte de l astronomie amateur»

Samedi 4 avril à 20h30 Suivie d une observation extérieure. CLUB ASTRO DU TREGOR «Découverte de l astronomie amateur» . Tarif unique à 4,00 par personne Samedi 4 avril à 20h30 Suivie d une observation extérieure CLUB ASTRO DU TREGOR «Découverte de l astronomie amateur» Par une nuit sans lune et sans nuages, admirons le

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Voyage sous les étoiles

Voyage sous les étoiles Renseignements Planétarium de Reims 49 avenue du Général de Gaulle 03 26 35 34 70 planetarium@mairie-reims.fr www.reims.fr/planetarium Gare TGV de Reims Centre les Hautes Promenades CANAL DE L AISNE À

Plus en détail

Le système Soleil Terre Lune p. 2. Les phases lunaires p. 3. Les éclipses lunaires p. 4. Les éclipses solaires p. 5

Le système Soleil Terre Lune p. 2. Les phases lunaires p. 3. Les éclipses lunaires p. 4. Les éclipses solaires p. 5 Le système Soleil Terre Lune p. 2 Le Soleil p. 2 La Terre p. 2 La Lune p. 2 Mouvements au sein du système Soleil Terre Lune p. 3 Les phases lunaires p. 3 Changements d apparence p. 3 Lune croissante et

Plus en détail

Puissances d un nombre relatif

Puissances d un nombre relatif Puissances d un nombre relatif Activités 1. Puissances d un entier relatif 1. Diffusion d information (Activité avec un tableur) Stéphane vient d apprendre à 10h, la sortie d une nouvelle console de jeu.

Plus en détail

Cours III Dimensionnement du lanceur

Cours III Dimensionnement du lanceur Introduction au vol spatial Cours III Dimensionnement du lanceur Je n ai pas refait l aigle stupide De Regiomontanus, ni le pigeon timide D Archytas!... CYRANO, in III, xiii v1.3.3 by-sa Olivier Cleynen

Plus en détail

LES RETOMBEES DE LA RECHERCHE EN MICROGRAVITE

LES RETOMBEES DE LA RECHERCHE EN MICROGRAVITE La Microgravité LES RETOMBEES DE LA RECHERCHE EN MICROGRAVITE Comportement d'une flamme en gravité terrestre et sur la droite en gravité 0 - Photo Nasa La recherche en microgravité représente une panoplie

Plus en détail

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation Introduction à la télédétection 3 - Description et orbite d'un satellite d'observation OLIVIER DE JOINVILLE Table des matières I - Description d'un satellite d'observation 5 A. Schéma d'un satellite...5

Plus en détail

Une Etoile au cœur des révolutions satellitaires

Une Etoile au cœur des révolutions satellitaires Une Etoile au cœur des révolutions satellitaires Préliminaire Comment se répartissent les presque 200 milliards de dollars de chiffre d affaires annuel de l industrie des satellites? Combien d acteurs

Plus en détail

Contact Presse : DOSSIER DE PRESENTATION------- V2 JANVIER 07------- DOSSIER DE PRESENTATION----

Contact Presse : DOSSIER DE PRESENTATION------- V2 JANVIER 07------- DOSSIER DE PRESENTATION---- DOSSIER DE PRESENTATION------- V2 JANVIER 07------- DOSSIER DE PRESENTATION---- R DE PRESENTATION------- V2 JAER 07------- DOSSIER ---- DOSSIER DE PRESENTATION------- V2 JANVIER 07------- DOSSIER DE PRESENTATION----

Plus en détail

Ariane 6 Une nouvelle dynamique. Alain Charmeau PDG d Airbus Safran Launchers 23 novembre 2015

Ariane 6 Une nouvelle dynamique. Alain Charmeau PDG d Airbus Safran Launchers 23 novembre 2015 Ariane 6 Une nouvelle dynamique Alain Charmeau PDG d Airbus Safran Launchers 23 novembre 2015 1 Ariane Un peu d histoire 2 Ariane 5 commence dans les années 80, enfant de la guerre froide 1980 3 1985 Ariane

Plus en détail

Histoire de la conquête spatiale...

Histoire de la conquête spatiale... Histoire de la conquête spatiale... Le premier homme dans l'espace À partir de 1945, les États-Unis et l'union Soviétique (La Russie) se livrent à ce qu'on a appelé la guerre froide. Il n'y a pas de conflit

Plus en détail

Objet :Observatoire Astronomique de Tauxigny : proposition d animation pédagogique à l école, de semaine découverte ou de sortie scolaire.

Objet :Observatoire Astronomique de Tauxigny : proposition d animation pédagogique à l école, de semaine découverte ou de sortie scolaire. Objet :Observatoire Astronomique de Tauxigny : proposition d animation pédagogique à l école, de semaine découverte ou de sortie scolaire. Chers collègues enseignants et directeurs d école élémentaire,

Plus en détail

Dr. R. Pierre Martin University of Hawaii (Hilo)

Dr. R. Pierre Martin University of Hawaii (Hilo) Dr. R. Pierre Martin University of Hawaii (Hilo) L ESPACE AU QUOTIDIEN ESPACE: LES DÉBUTS Sputnik 1: 1957 (URSS) Explorer 1: 1958 (USA) Alouette 1: 1962 (CANADA) TELSTAR 1: Premier satellite de communication

Plus en détail

L éclipse de Soleil du 20 mars 2015 comme on la verra en région lyonnaise (et dans le reste de la France)

L éclipse de Soleil du 20 mars 2015 comme on la verra en région lyonnaise (et dans le reste de la France) L éclipse de Soleil du 20 mars 2015 comme on la verra en région lyonnaise (et dans le reste de la France) Pierre Thomas, ENS Lyon Observatoire de Lyon 384 000 km Voici les orbites de la Terre et de la

Plus en détail

Bilan du projet astronomie

Bilan du projet astronomie Bilan du projet astronomie Du 15 octobre au 8 novembre 2013 à la MLC de Taverny La manifestation «climat, eau, vie la Terre, une exception dans l univers?» s est déroulée du 15 Octobre au 8 novembre 2013

Plus en détail

l histoire, la littérature, la musique, extraordinaire pour comprendre le monde dans lequel nous vivons et en tirer des enseignements.

l histoire, la littérature, la musique, extraordinaire pour comprendre le monde dans lequel nous vivons et en tirer des enseignements. Ateliers Pédagogiques Depuis 20 ans, nous nous consacrons à l animation et à la formation sur un thème unique : l astronomie. Nous pensons, en effet, que la formation et l éducation exigent une rigueur

Plus en détail

DES ÉTOILES AU COLLÈGE

DES ÉTOILES AU COLLÈGE DES ÉTOILES AU COLLÈGE à Dossier pédagogique avec le planétarium mobile Pour les élèves de 5 ème /4 ème Jardin des Sciences 12 rue de l Université - 67000 Strasbourg www.jardin-sciences.unistra.fr CONTACT

Plus en détail

LES LANCEURS SPATIAUX

LES LANCEURS SPATIAUX Texte de la 266 e conférence de l'université de tous les savoirs donnée le 22 septembre 2000. LES LANCEURS SPATIAUX par Hubert CURIEN La conquête de l Espace par l Homme est, sans conteste, l un des plus

Plus en détail

Présentation de l équipe

Présentation de l équipe Présentation de l équipe Les compétences du Nord France Convention Bureau sont à la disposition des organisateurs d évènements professionnels pour la tenue de leur manifestation en Région Nord-Pas de Calais:

Plus en détail

Un accueil de qualité :

Un accueil de qualité : Un accueil de qualité : Mercredi 08 Juin 2011, dans l après-midi, notre classe de 3 ème de Découverte Professionnelle s est rendue sur le site de THALES ALENIA SPACE à CANNES LA BOCCA. Nous étions accompagnés

Plus en détail

TABLE LES ACTIVITÉS SPATIALES EUROPÉENNES... 2 ASTROPHYSIQUE ET ASTRONOMIE... 4 SCIENCES ET CULTURE SPATIALES... 7

TABLE LES ACTIVITÉS SPATIALES EUROPÉENNES... 2 ASTROPHYSIQUE ET ASTRONOMIE... 4 SCIENCES ET CULTURE SPATIALES... 7 TABLE LES ACTIVITÉS SPATIALES EUROPÉENNES... 2 ASTROPHYSIQUE ET ASTRONOMIE... 4 SCIENCES ET CULTURE SPATIALES... 7 TRAVAUX PRATIQUES, EXPÉRIMENTATIONS PÉDAGOGIQUES... 9 VULGARISATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE...

Plus en détail

Le satellite Gaia en mission d exploration

Le satellite Gaia en mission d exploration Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Division Affaires spatiales Fiche thématique (16.12.2013)

Plus en détail

L aventure spatiale. De la maîtrise de l air à la conquête de l espace. www.airliquide.com

L aventure spatiale. De la maîtrise de l air à la conquête de l espace. www.airliquide.com L aventure spatiale De la maîtrise de l air à la conquête de l espace www.airliquide.com Air Liquide, 1961 Air Liquide crée Eurospace pour accompagner l Europe dans la course spatiale 1964 Création du

Plus en détail

Stellarium. Stellarium. 1. Introduction à Stellarium (2/4) 1. Introduction à Stellarium (1/4) Université du Temps Libre - 08 avril 2008

Stellarium. Stellarium. 1. Introduction à Stellarium (2/4) 1. Introduction à Stellarium (1/4) Université du Temps Libre - 08 avril 2008 Stellarium Stellarium 1. Introduction à Stellarium 1.1 Généralités 1.2 Ecran d Ouverture 2. Commandes Principales du Menu 2.1 Outils de repérage dans le ciel 2.2 Outils de sélection 2.3 Fenêtre de configuration

Plus en détail

Activités pour les jeunes

Activités pour les jeunes Activités pour les jeunes CAMION VADE (VEHICULE A LA DECOUVERTE DE L ESPACE) : Objectif : Animer et développer des activités de pratiques spatiales. Véhicule technique de réception des télémesures pour

Plus en détail

SÉMINAIRES & INCENTIVE

SÉMINAIRES & INCENTIVE SÉMINAIRES & INCENTIVE Nos salles de séminaires Salle de réunion type : eau sur table, blocs-notes et stylos. LES SALLES SOYOUZ ET ARIANE V Deux salles de 50 m2, modulables en une seule grande salle de

Plus en détail

Celestia. 1. Introduction à Celestia (2/7) 1. Introduction à Celestia (1/7) Université du Temps Libre - 08 avril 2008

Celestia. 1. Introduction à Celestia (2/7) 1. Introduction à Celestia (1/7) Université du Temps Libre - 08 avril 2008 GMPI*EZVI0EFSVEXSMVIH%WXVSTL]WMUYIHI&SVHIEY\ 1. Introduction à Celestia Celestia 1.1 Généralités 1.2 Ecran d Ouverture 2. Commandes Principales du Menu 3. Exemples d Applications 3.1 Effet de l atmosphère

Plus en détail

TS1, TS2 et TS3 BAC BLANC de PHYSIQUE CHIMIE

TS1, TS2 et TS3 BAC BLANC de PHYSIQUE CHIMIE TS1, TS2 et TS3 BAC BLANC de PHYSIQUE CHIMIE Date : 17/12/13 Durée : 3h30 Calculatrice : autorisée Exercice à ne pas traiter pour les spé : 1 Consignes : L exercice de spécialité fait l objet d un texte

Plus en détail

Quelques mesures dans l'univers

Quelques mesures dans l'univers Quelques mesures dans l'univers On propose ici une activité logicielle pour : observer la structure lacunaire de l'univers et manipuler les puissances de 10 observer la forme de notre galaxie, et la place

Plus en détail

Programme d animations 2015

Programme d animations 2015 11 ème édition Programme d animations 2015 Une semaine d activités scientifiques pour les 8-14 ans sur le thème de l espace dans un quartier prioritaire de votre ville www.cnes.fr www.planete-sciences.org

Plus en détail

Notes du Monastère. Comment faire l ascension? Que verrait-il lors de l ascension? Que ressentirait-il? Comment en revenir?

Notes du Monastère. Comment faire l ascension? Que verrait-il lors de l ascension? Que ressentirait-il? Comment en revenir? Nom : gr : Notes du Monastère L image du bas illustre très bien ce que cherchait à découvrir Frère Bennig. À cette époque, on voyait le ciel comme une voûte sur laquelle le soleil, les étoiles et les planètes

Plus en détail

Présentation de l équipe

Présentation de l équipe Présentation de l équipe Les compétences du Nord France Convention Bureau sont à la disposition des organisateurs d évènements professionnels pour la tenue de leur manifestation en Région Nord-Pas de Calais:

Plus en détail

(Vancouver, Canada, 5 octobre 2004) *

(Vancouver, Canada, 5 octobre 2004) * Nations Unies A/AC.105/835 Assemblée générale Distr.: Générale 24 janvier 2005 Français Original: Anglais Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique Rapport du cinquième Atelier

Plus en détail

un tutoriel conçu par Serge Conneau conseiller pédagogique, groupe Sciences du Val-d Oise

un tutoriel conçu par Serge Conneau conseiller pédagogique, groupe Sciences du Val-d Oise Utiliser Stellarium un tutoriel conçu par Serge Conneau conseiller pédagogique, groupe Sciences du Val-d Oise 1. Prise en main À partir d un simple clic sur l icône de l application, on accède au paysage

Plus en détail

DOSSIER PROFESSEUR / CYCLES 2 et 3-6 ème -5 ème

DOSSIER PROFESSEUR / CYCLES 2 et 3-6 ème -5 ème DOSSIER PROFESSEUR / CYCLES 2 et 3-6 ème -5 ème Ce dossier vous présente les éléments techniques et pédagogiques du «Jardin des sciences».vous y trouverez la documentation nécessaire à la préparation de

Plus en détail

L Énergie Solaire. Synthèse. L énergie solaire, c est quoi? Renouvelable et durable? L énergie solaire, c est quoi? Le savais-tu?

L Énergie Solaire. Synthèse. L énergie solaire, c est quoi? Renouvelable et durable? L énergie solaire, c est quoi? Le savais-tu? L Énergie Solaire Synthèse L énergie solaire, c est quoi? Renouvelable et durable? C est l énergie produite à partir du rayonnement du soleil. Avantages L énergie solaire, c est quoi? Il y différentes

Plus en détail

livret-guide des séances année scolaire 2007-2008

livret-guide des séances année scolaire 2007-2008 Le Planétarium Peiresc est une réalisation de l association des Amis du Planétarium Numéro spécial rentrée 2007 d Aix en Provence, avec le soutien de : Ville d Aix-en en-provence Conseil Général des Bouches

Plus en détail

Semaine du 6 au 8 juillet Les bases de lancement spatial

Semaine du 6 au 8 juillet Les bases de lancement spatial ETE Semaine du 6 au 8 juillet Les bases de lancement spatial Semaine du 11 au 15 juillet La conquête spatiale A l Attaque, pluie de météorites Création de soucoupes A l Attaque, confection de drapeaux

Plus en détail

Concours AVENIR 8 mai 2011 EPREUVE DE PHYSIQUE. DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES

Concours AVENIR 8 mai 2011 EPREUVE DE PHYSIQUE. DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES NOM :. PRENOM : NUMERO DE CANDIDAT :... EPREUVE DE PHYSIQUE DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES Lire attentivement les consignes afin de vous placer dans les meilleures conditions de réussite

Plus en détail

LE SYSTÈME SOLAIRE. Définition :

LE SYSTÈME SOLAIRE. Définition : LE SYSTÈME SOLAIRE Définition : Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le soleil, et des corps célestes ou objets définis gravitant autour de lui (autrement dit, notre système

Plus en détail

Rappel des objectifs de l actionl

Rappel des objectifs de l actionl La Ville de Martigues et l Association pour l Animation des Centres Sociaux (AACS) ont exprimé l automne dernier leur partenariat dans un tout nouveau projet, «Espace dans ma Ville», organisé pour la première

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - 70 Chapitre 8 : Champ de gravitation - Satellites I. Loi de gravitation universelle : (

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Développement durable Parcours élèves Correction Jusqu à la 4 è D E V E L O P P E M E N T 2 0 1 5 U R A B L E Département éducation formation Avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris www.palais-decouverte.fr

Plus en détail

Maquette papier à monter éch. 1/100 e

Maquette papier à monter éch. 1/100 e Maquette papier à monter éch. 1/100 e ESA/CNES/Arianespace/CSG Service Optique, 2005 liste prestigieuse : EADS Space Transportation, la Snecma, Alcatel, Air Liquide, Volvo, Sabca, Contraves, Man, Avio,

Plus en détail

Le Caducée. Résidence Etudiante et Jeunes Actifs

Le Caducée. Résidence Etudiante et Jeunes Actifs Le Caducée Résidence Etudiante et Jeunes Actifs Présentation de Tours 3 Présentation du programme 6 Terrain et environnement 9 Situation 10 Tours est une cité dont la préservation du patrimoine est une

Plus en détail

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats f est une fonction définie sur ] 2 ; + [ par : 4 points f (x)=3+ 1 x+ 2. On note f sa fonction dérivée et (C ) la représentation

Plus en détail

Voyage sous les étoiles

Voyage sous les étoiles Renseignements 49 avenue du Général de Gaulle 03 26 35 34 70 planetarium@mairie-reims.fr Gare TGV de Reims Centre les Hautes Promenades CANAL DE L AISNE À LA MARNE CENTRE VILLE RUE DE VESLE Opéra PROGRAMME

Plus en détail

Catalogue des activités scolaires 2016

Catalogue des activités scolaires 2016 Catalogue des activités scolaires 2016 La démarche «Planète Sciences» La démarche de notre association pour aborder les activités scientifiques à l école est simple : «Pratiquer pour mieux comprendre»

Plus en détail

Les voiliers solaires

Les voiliers solaires Les voiliers solaires Plan : Introduction I ). Les objectifs 1) Présentation du Vent venu du Soleil. 2) Notre projet II ). Une force originale 1) Principe. 2) Calcul de cette force. III ). Skippeur des

Plus en détail

SEMAINE DE L'ESPACE. du 4 au 10 avril 2011. Châteauneuf-sur-Loire. Josiane Guibert, 8 mars 2011

SEMAINE DE L'ESPACE. du 4 au 10 avril 2011. Châteauneuf-sur-Loire. Josiane Guibert, 8 mars 2011 SEMAINE DE L'ESPACE du 4 au 10 avril 2011 Châteauneuf-sur-Loire 1 Contexte Le 15 novembre 2009, dans le cadre de l'année du 30 ème anniversaire du premier lancement Ariane, nous avions organisé sur le

Plus en détail