THÉSAURUS DE SÉNOLOGIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "THÉSAURUS DE SÉNOLOGIE"

Transcription

1 THÉSAURUS DE SÉNOLOGIE Actualisation Octobre 2008 Métastatique Adjuvant Néo-Adjuvant

2 Après les éditions de 1996, 1999 et 2004, cette quatrième édition du Thésaurus de Chimiothérapie a été réalisée intégralement dans le cadre du groupe de travail Pharmacie/Chimiothérapie du Réseau Oncomip. Groupe de Travail Oncomip : Pharmacie/Chimiothérapie Oncologues/ Radiothérapeutes Isabelle About, Bernard Couderc, Franck Burki, Corinne Couteau, Florence Dalenc, Loïc Mourey, Pascale Rivera, Henri Roché, Karine Salignon, Lydia Tolou, Michel Rives, Roland Bugat. Onco Hématologues Onco Pédiatre Onco Pneumologues Pharmaciens Michel Attal, Martial Boisseau, Xavier Carles, Anne-Isabelle Bertozzi Pascal Debove, Julien Mazières Pascale Bernard, Monique Bonnefous, Jean-Marie Canonge, Christine Cluzet, Françoise de Crozals, Bernard Delmas, Pauline Duchesne, Florence Mangin Campan, Fleur Michenot, Jean-Michel Pomies, Florent Puisset, Ont plus particulièrement participé à la rédaction de ce Chapitre Sénologie : Florence Dalenc : Jean-Marie Canonge : Florent Puisset : Remerciements : Monique Bonnefous, Geentanjali Dabral Datta,

3 Métastatique FEC FEC DOCETAXEL MONOTHERAPIE... 6 ET... 7 CAPECITABINE monothérapie... 8 CAPECITABINE TRASTUZUMAB... 9 CAPECITABINE - VINORELBINE ORAL CAPECITABINE DOCETAXEL DOCETAXEL + GEMCITABINE PACLITAXEL + GEMCITABINE VINORELBINE IV monothérapie VINORELBINE per os monothérapie PACLITAXEL hebdo + TRASTUZUMAB hebdo DOCETAXEL + TRASTUZUMAB TRASTUZUMAB + VINORELBINE TRASTUZUMAB monothérapie PACLITAXEL hebdomadaire DOXORUBICINE liposomale pégylée : CAELYX CAPECITABINE LAPATINIB PACLITAXEL + BEVACIZUMAB TRASTUZUMAB +ANTIAROMATASE... 24

4 FEC 100 Réf : Roché H, J Clin Oncol 2006; 24(36): Bonneterre Jacques, J Clin Oncol 2005; 23(12): EPIRUBICINE FARMORUBICINE 100 mg/m²/j à J1 Intraveineuse stricte (préférer une présentation en seringue) CYCLOPHOSPHAMIDE ENDOXAN 500 mg/m²/j à J1 Perfusion de 15 min dans 500 ml de G 5% 5-FU FLUOROURACILE 500 mg/m²/j à J1 Perfusion de 15 min dans 100 ml de G5% Durée selon la réponse et la tolérance PRECAUTIONS : Risque de nécrose cutanée en cas d'extravasation de l'épirubicine. L'épirubicine doit doit être administrée ml par ml en vérifiant à chaque fois le retour veineux Mesure de la FEV gauche et ECG avant le 1er cycle Ne pas dépasser la dose cumulée d'épirubicine de 900 mg/m² Port du casque réfrigérant conseillé pour la perfusion d'épirubicine (à changer en milieu de perfusion) ANTIEMETIQUE : Sétron à J1 et Aprépitant de J1 à J3 COUT / CYCLE 342 TA, NFS, avant chaque cycle Muqueuses FEV, ECG avant le 1er cycle

5 FEC 50 Réf : Angelo Paradiso, JCO Oct : EPIRUBICINE FARMORUBICINE 50 mg/m²/j à J1 Intraveineuse stricte (préférer une présentation en seringue) CYCLOPHOSPHAMIDE ENDOXAN 500 mg/m²/j à J1 Perfusion de 15 min dans 500 ml de G 5% 5-FU FLUOROURACIL 500 mg/m²/j à J1 Perfusion de 15 min dans 100 ml de G5% PRECAUTIONS : ANTIEMETIQUE : COUT: Selon la réponse et la tolérance Risque de nécrose cutanée en cas d'extravasation de l'épirubicine. L'épirubicine doit doit être administrée ml par ml en vérifiant à chaque fois le retour veineux Mesure de la FEV gauche et ECG avant le 1er cycle Ne pas dépasser la dose cumulée d'épirubicine de 900 mg/m² Possibilité d'administrer du cardioxane en prévention des évènements cardiaques notamment si la patiente a reçu des anthracyclines en adjuvant, DEXRAZOXANE (CARDIOXAN ) Port du casque réfrigérant conseillé pour la perfusion d'épirubicine (à changer en milieu de perfusion) Sétron à J1 et Aprépitant de J1 à J3 342 Euros TA, NFS, avant chaque cycle FEV, ECG avant le 1er cycle FEV ECG avant le 1er cycle

6 DOCETAXEL MONOTHERAPIE Réf: NABHOLTZ JM J Clin Oncol (5): DOCETAXEL TAXOTERE 100 mg/m² à J1 Perfusion de 1 h dans 250 ml de G5% Selon la réponse et la tolérance PRECAUTIONS : Prémédication systématique avant docétaxel par corticoïdes oraux sur 3 jours : 60 mg de prednisolone (Solupred) par prise à commencer la veille au soir (H-12), le matin (H-3), 1h avant la perfusion puis toutes les 12 heures les 2 jours suivants (H+12, H +24; H +36) En cas d'oubli des corticoïdes devant être pris avant la veille et/ou le jour du traitement, les remplacer par une injection IV de methylprednisolone 15 min avant le début de la perfusion de docétaxel Adaptation de la dose de docétaxel en fonction du bilan hépatique : Diminution de 25% de la dose si ASAT et ALAT >1,5 LSN avec PAL > 2,5 LSN Contre indication du docétaxel si bilirubine sérique élevée et/ou ALAT et ASAT > 3,5 LSN avec PAL > 6 LSN ANTIEMETIQUE : COUT / CYCLE Sétron à J Euros NFS avant chaque cycle et bilan hépatique si valeurs antérieures pathologiques Prise de poids et oedèmes : arrêt du traitement si prise de poids > à 10%du poids initial Ongles

7 ET Réf: Bonneterre J. Br J Cancer 2004 ; 91(8): EPIRUBICINE FARMORUBICINE 75 mg/m² à J1 Intraveineuse stricte (préférer une présentation en seringue) DOCETAXEL TAXOTERE 75 mg/m² à J1 Perfusion de 1 h dans 250 ml de G5% après l'épirubicine sans délai PRECAUTIONS : En fonction de l'efficacité, à réévaluer après 3 cycles et selon la tolérance Mesure de la FEV gauche et ECG avant le premier cycle Port du casque réfrigérant à changer en milieu de perfusion Prémédication systématique avant docétaxel par corticoïdes oraux sur 3 jours : 60 mg de prednisolone (Solupred) par prise à commencer la veille au soir (H-12) le matin (H-3), 1h avant la perfusion puis toutes les 12 heures les 2 jours suivants (H+12, H +24; H +36) En cas d'oubli des corticoïdes devant être pris avant la veille et/ou le jour du traitement, les remplacer par une injection IV de methylprednisolone 15 min avant le début de la perfusion de docétaxel Ne pas administrer en cas de bilan hépatique perturbé ANTIEMETIQUE : COUT: En raison du risque de nécrose tissulaire en cas d'extravasation d'épirubicine, Il est impératif de vérifier régulièrement le retour veineux en cours d'administration Sétron à J1 et Aprépitant de J1 à J3 1340,62 Euros NFS avant chaque cycle et bilan hépatique si valeurs antérieures pathologiques FEV, ECG avant le 1er cycle Ongles Muqueuses

8 CAPECITABINE TRASTUZUMAB Réf : BARTSCH R, J Clin Oncol 2007, 25(25): CAPECITABINE XELODA 1250 mg/m² x 2 / J de J1 à J14 Per os avec un grand verre d'eau dans les 30 min qui suivent les repas TRASTUZUMAB 3 Semaines HERCEPTIN 8 mg/kg à la 1 ère administration (dose de charge)puis 6 mg / kg à partir du C2 Perfusion de 90 min la 1 ère injection puis de 30 min pour les autres injections, dans 250 ml de NaCl 0,9% En fonction de l'efficacité, à réévaluer après 3 cycles et selon la tolérance PRECAUTIONS : Pour la capécitabine : Bien que le schéma validé soit de 2500 mg/m² /j de J1 à J14 de capécitabine, il est souvent conseillé d'initier le traitement à la dose de 2000 mg/m²/j de J1 à J 14 de capécitabine. En pratique, la dose est souvent maintenue à ce niveau, voire diminuée à 1750 mg/m²/j de J1 à J14 (en cas de toxicité à 2000 mg/m²) tout le long du traitement Pour le trastuzumab : La surexpression de HER 2 doit être déterminée par un laboratoire spécialisé pouvant garantir la validité des analyses Faire une mesure de la FEV gauche + ECG avant la 1ère administration Adaptation de la dose de capécitabine chez les insuffisants rénaux : Clairance créatinine > 51 ml/min entre 31 et 50 ml/min < 30 ml/min Dose de capécitabine Pleine dose 75% de la dose 0 ANTIEMETIQUE NON COUT / CYCLE 380 Pour la capécitabine : NFS avant chaque cycle Syndrôme main-pied Transit Mucites Pour le Trastuzumab : Contrôle de la FEV gauche tous les 3 mois Surveiller les patients au moins 6 heures après la première administration pour des symptômes tels que fièvre, frissons, dyspnée, bronchospasmes, asthme ou hypotension artérielle liée à la perfusion

9 CAPECITABINE monothérapie Réf: Blum Jl Cancer, 2001; 92(7): CAPECITABINE XELODA 1250 mg/m² x 2 / J de J1 à J14 Per os avec un grand verre d'eau dans les 30 min qui suivent les repas RYTHME : PRECAUTIONS : J1 = J 22 En fonction de l'efficacité, à réévaluer après 3 cycles et selon la tolérance Bien que le schéma validé soit de 2500 mg/m² /j de J1 à J14 de capécitabine, il est souvent conseillé d'initier le traitement à la dose de 2000 mg/m²/j de J1 à J 14 de capécitabine. En pratique, la dose est souvent maintenue à ce niveau, voire diminuée à 1750 mg/m²/j de J1 à J14 (en cas de toxicité à 2000 mg/m²) tout le long du traitement Adaptation de la dose de capécitabine chez les insuffisants rénaux : ANTIEMETIQUE: COUT / CYCLE Clairance créatinine Dose de capécitabine > 51 ml/min Pleine dose entre 31 et 50 ml/min 75% de la dose < 30 ml/min 0 NON 380 NFS avant chaque cycle Syndrôme main-pied Transit Mucites

10 CAPECITABINE VINORELBINE ORAL Réf. : KELLOKUMPU -LEHTINEN Pirkko-Liisa (Clin. breast cancer) 2006, vol. 7, n o 5, pp CAPECITABINE XELODA 1000 mg/m² x 2 / J de J1 à J14 Per os avec un grand verre d'eau dans les 30 min qui suivent les repas VINORELBINE NAVELBINE 60 mg/m²/j à J1 et J 8 Capsules molles dosées à 20 et 30 mg à prendre en une fois au cours d'un repas En fonction de l'efficacité, à réévaluer après 3 cycles et selon la tolérance PRECAUTIONS : Pour la capécitabine : Bien que le schéma validé soit de 2500 mg/m² /j de J1 à J14 de capécitabine, il est souvent conseillé d'initier le traitement à la dose de 2000 mg/m²/j de J1 à J 14 de capécitabine. En pratique, la dose est souvent maintenue à ce niveau, voire diminuée à 1750 mg/m²/j de J1 à J14 (en cas de toxicité à 2000 mg/m²) tout le long du traitement Adaptation de la dose de capécitabine chez les insuffisants rénaux : Clairance créatinine Dose de capécitabine > 51 ml/min Pleine dose entre 31 et 50 ml/min 75% de la dose < 30 ml/min 0 ANTI 5HT3 : COUT: Non 1 comprimé de Sétron optionnel avant la navelbine 380 Euros Pour la capécitabine : FEV, ECG avant le 1er cycle Transit Mucites Pour la vinorelbine : Neuropathies Transit (risque d'ileus paralytique ou de diarrhées) Transit (risque d'ileus paralytique ou de diarrhées)

11 CAPECITABINE DOCETAXEL Réf. : O Shaughnessy J J Clin Oncol 2002; 20(12): CAPECITABINE XELODA 1250 mg/m² x 2 / J de J1 à J14 Per os avec un grand verre d'eau dans les 30 min qui suivent les repas DOCETAXEL TAXOTERE 75 mg/m² à J1 Perfusion de 1 h dans 250 ml de G5% En fonction de l'efficacité, à réévaluer après 3 cycles et selon la tolérance PRECAUTIONS : Pour la capécitabine : Bien que le schéma validé soit de 2500 mg/m² /j de J1 à J14 de capécitabine, il est souvent conseillé d'initier le traitement à la dose de 2000 mg/m²/j de J1 à J 14 de capécitabine. En pratique, la dose est souvent maintenue à ce niveau, voire diminuée à 1750 mg/m²/j de J1 à J14 (en cas de toxicité à 2000 mg/m²) tout le long du traitement Adaptation de la dose de capécitabine chez les insuffisants rénaux : Clairance créatinine Dose de capécitabine > 51 ml/min Pleine dose entre 31 et 50 ml/min 75% de la dose < 30 ml/min 0 Attention, risque important d'aplasie fébrile Pour le docétaxel : Prémédication systématique avant docétaxel par corticoïdes oraux sur 3 jours :60 mg de prednisolone FEV, ECG avant le 1er cycle les remplacer par une injection IV de methylprednisolone 15 min avant le début de la perfusion de docétaxe Adaptation de la dose de docétaxel en fonction du bilan hépatique : Diminution de 25% de la dose si ASAT et ALAT >1,5 LSN avec PAL > 2,5 LSN Contre indication du docétaxel si bilirubine sérique élevée et/ou ALAT et ASAT > 3,5 LSN avec PAL > 6 LSN ANTIEMETIQUE : Sétron à J 1 COUT / CYCLE 1420 NFS avant chaque cycle et bilan hépatique si valeurs antérieures pathologiques Syndrôme main-pieds, transit, mucites pour la capécitabine Prise de poids et oedèmes : arrêt du traitement si prise de poids > à 10%du poids initial, Risque d'onycholyse avec le docetaxel

12 DOCETAXEL + GEMCITABINE Réf : CHAN S ASCO 2005 ABSTRACT 581 DOCETAXEL TAXOTERE 75 mg / m² à J 1 Perfusion de 1 h dans 250 ml de G5% GEMCITABINE GEMZAR 1000 mg/m² à J1 et J8 Perfusion de 30 min dans 100 à 250 ml de NaCl 0,9% En fonction de l'efficacité, à réévaluer après 3 cycles et selon la tolérance PRECAUTIONS : Pour le Docétaxel : Prémédication systématique avant docétaxel par corticoïdes oraux sur 3 jours :60 mg de prednisolone (Solupred) par prise à commencer la veille au soir (H-12), le matin (H-3), 1h avant la perfusion puis toutes les 12 heures les 2 jours suivants (H+12, H +24; H +36) En cas d'oubli des corticoïdes devant être pris avant la veile et/ou le jour du traitement, les remplacer par une injection IV de methylprednisolone 15 min avant le début de la perfusion de docétaxel Adaptation de la dose de docétaxel en fonction du bilan hépatique : Diminution de 25% de la dose si ASAT et ALAT >1,5 LSN avec PAL > 2,5 LSN Contre indication du docétaxel si bilirubine sérique élevée et/ou ALAT et ASAT > 3,5 LSN avec PAL > 6 LSN Adaptation de la dose de gemcitabine en fonction du bilan hématologique: PNN / mm3 et/ ou Plaquettes /mm 3 Dose de gemcitabine > 1000 > Pleine dose entre 500 et 1000 entre et % de la dose ANTIEMETIQUE : Sétron à J1 et à J8 COUT / CYCLE : '3165 TA, T C, Fc NFS, plaquettes avant chaque cure, bilan hépatique biologique Pour le Docétaxel : Ongles, Poids, Neuropathies

13 PACLITAXEL + GEMCITABINE Réf : ALBAIN KS et al. JCO 2008, 26(24) : PACLITAXEL TAXOL 175 mg/m² à J1 Perfusion de 3 h dans 500 ml de NaCl 0,9% (utilisation de poche sans PVC et tubulure sans PVC avec filtre 0,22µm) GEMCITABINE GEMZAR 1250 mg/m² à J1 et J8 Perfusion de 30 min dans 100 à 250 ml de NaCl 0,9% En fonction de l'efficacité, à réévaluer après 3 cycles et selon la tolérance PRECAUTIONS : Prémédication systématique avant paclitaxel : 130 mg de solumédrol* IV 30 minutes avant la perfusion + 5mg de dexchlorphéniramine (POLARAMINE) IV 30 minutes avant la perfusion + 300mg de Cimétidine IV ou 50mg de Ranitidine IV 30 avant la perfusion Adaptation de la dose de gemcitabine en fonction du bilan hématologique : ANTIEMETIQUE : PNN / mm 3 > 1000 entre 500 et 1000 < 500 Sétron à J1 et J8 et/ ou Plaquettes /mm 3 > entre et < COUT / CYCLE 2231 TA, Fc, T C NFS, plaquettes, avant chaque cure FEV, ECG avant le 1er cycle Dose de gemcitabine Pleine dose 75% de la dose

14 VINORELBINE IV monothérapie Réf : J Clin Oncol Jun 1;20(11): VINORELBINE NAVELBINE 20 à 25 mg/m²/ semaine Perfusion de 10 min dans 100 ml de NaCl 0,9% RYTHME : J1 = J 8 En fonction de l'efficacité, à réévaluer après 2 mois de traitementet selon la tolérance PRECAUTIONS : Risque important de nécrose cutanée en cas d'extravasation : s'assurer du retour veineux avant l'administration Rincer la veine avec au moins 250 ml de NaCl 0,9 % après la perfusion de vinorelbine ANTIEMETIQUE : NON COUT / CYCLE 125 NFS avant chaque administration, Neuropathies Transit (risque d'ileus paralytique)

15 VINORELBINE per os monothérapie Réf: Queisser, Onkologie Feb;14(1):35-9 VINORELBINE NAVELBINE 60 mg/m²/ semaine les 3 premières semaines. 80 mg/m²/semaine si bonne tolérance hématologique des 3 premières prises sinon rester à 60 mg/m²/sem Capsules molles dosées à 20 et 30 mg à prendre en une fois au cours d'un repas RYTHME : J1 = J 8 En pratique le schéma J1 = J 22 avec administration à J1, J8, J15 et pause à J 22 offre une meilleure tolérance hématologique PRECAUTIONS : En fonction de l'efficacité, à réévaluer après 2 mois de traitement et selon la tolérance Les doses orales de 60 et 80 mg/m² sont en moyenne bioéquivalentes aux doses IV de 25 et 30 mg/m² respectivement COUT / CYCLE 280 puis 374 ANTIEMETIQUE Sétron Optionnel avant la prise orale TA, Fc, T C NFS avant chaque administration Neuropathies Transit (risque d'ileus paralytique ou de diarrhées)

16 PACLITAXEL hebdo + TRASTUZUMAB hebdo Réf : SLAMON DJ, N Eng J Med 344: TRASTUZUMAB Hebdo HERCEPTIN 4 mg/kg à la 1 ère administration (dose de charge) puis 2 mg / kg à partir du J8 Perfusion de 90 min la 1 ère injection puis de 30 min pour les autres injections dans 250 ml de NaCl 0,9% PACLITAXEL TAXOL 80 mg/m² à J2 au 1er cycle puis immédiatement après le trastuzumab à partir de J 8 Perfusion de 1 h dans 250 ml de NaCl 0,9% (utilisation de poche sans PVC et tubulure sans PVC avec filtre 0,22µm) RYTHME : J1 = J 8 En fonction de l'efficacité, à réévaluer après 2 à 3 mois de traitement et selon la tolérance HERCEPTIN sera poursuivi en monothérapie à l'arrêt de la Chimiothérapie soit en injection hebdomadaire soit à la dose de 6mg/kg tous les 21 jours jusqu'à nouvelle progression et/ou toxicité (cardiaque) PRECAUTIONS : Pour le Paclitaxel : Prémédication systématique avant paclitaxel :80 mg de Solumédrol * IV 30 minutes avant la perfusion + 5mg de dexchlorphéniramine (POLARAMINE) IV 30 minutes avant la perfusion + 300mg de Cimétidine IV ou 50mg de Ranitidine IV 30 avant la perfusion Pour le trastuzumab : La surexpression de HER 2 doit être déterminée par un laboratoire spécialisé pouvant garantir la validité des analyses ANTIEMETIQUE : Sétron avant chaque injection de TAXOL COUT / CYCLE 1187 Pour le Paclitaxel : NFS avant chaque cure, Neuropathies Pour le Trastuzumab : Contrôle de la FEV gauche tous les 3 mois Surveiller les patients au moins 6 heures après la premières administration pour des symptômes tels que fièvre, frissons, dyspnée, bronchospasmes, asthme ou hypotension artérielle liée à la perfusion

17 DOCETAXEL + TRASTUZUMAB Réf: Marty M, J Clin Oncol 2005;23: TRASTUZUMAB HERCEPTIN 4 mg/kg à la 1 ère administration (dose Hebdo de charge)puis 2 mg / kg à partir du J8 Perfusion de 90 min la 1 ère injection puis de 30 min pour les autres injections dans 250 ml de NaCl 0,9% TRASTUZUMAB HERCEPTIN 8 mg/kg à la 1ère administration (dose de 3 Semaines charge) puis 6 mg/kg toutes les 3 semaines Perfusion de 90 min la 1 ère injection puis de 30 min pour les autres injections dans 250 ml de NaCl 0,9% DOCETAXEL TAXOTERE 100 mg / m² à J 2 le 1 er cycle puis à J1 à partir de C2 Perfusion de 1 h dans 250 ml de G5% RYTHME : J1 = J 22 et doit être poursuivie quand le taxotère est interompu Herceptin poursuivie en monothérapie jusqu'à progression et/ou toxicité (cardiaque) En fonction de l'efficacité, à réévaluer après 3 cycles et selon la tolérance PRECAUTIONS : Pour le Docétaxel : Prémédication systématique avant docétaxel par corticoïdes oraux sur 3 jours :60 mg de prednisolone (Solupred) par prise à commencer la veille au soir (H-12), le matin (H-3), 1h avant la perfusion puis toutes les 12 heures les 2 jours suivants (H+12, H +24; H +36) En cas d'oubli des corticoïdes devant être pris avant la veile et/ou le jour du traitement, les remplacer par une injection IV de methylprednisolone 15 min avant le début de la perfusion de docétaxel Adaptation de la dose de docétaxel en fonction du bilan hépatique : Diminution de 25% de la dose si ASAT et ALAT >1,5 LSN avec PAL > 2,5 LSN FEV, ECG avant le 1er cycle Pour le trastuzumab : La surexpression de HER 2 doit être déterminée par un laboratoire spécialisé pouvant garantir la validité des analyses Faire une mesure de la FEV gauche + ECG avant la 1ère administration ANTIEMETIQUE : Sétron à J1 COUT / CYCLE 3165 Pour le Docétaxel : TA, T C, Fc NFS avant chaque cure, bilan hépatique biologique Ongles, Poids, Neuropathies Pour le Trastuzumab : Contrôle de la FEV gauche tous les 3 mois Surveiller les patients au moins 6 heures après la premières administration pour des symptômes tels que fièvre, frissons, dyspnée, bronchospasmes, asthme ou hypotension artérielle liée à la perfusion

18 TRASTUZUMAB + VINORELBINE Réf : Burstein HJ J Clin Oncol 2003; 21(15): TRASTUZUMAB Hebdo HERCEPTIN 4 mg/kg à la 1 ère administration (dose de charge)puis 2 mg / kg à partir du J8 Perfusion de 90 min la 1 ère injection puis de 30 min pour les autres injections dans 250 ml de NaCl 0,9% TRASTUZUMAB HERCEPTIN 8 mg/kg à la 1ère administration (dose de 3 Semaines charge) puis 6 mg/kg toutes les 3 semaines Perfusion de 90 min la 1 ère injection puis de 30 min pour les autres injections dans 250 ml de NaCl 0,9% VINORELBINE NAVELBINE 25 mg/m²/ à J2 le 1 er cylce puis à J1 à partir du C2 Perfusion de 10 min dans 100 ml de NaCl 0,9% VINORELBINE per os NAVELBINE 60 mg/m²/ semaine les 3 premières semaines 80 mg/m²/semaine si bonne tolérance hématologique des 3 premières prises sinon rester à 60 mg/m²/sem Capsules molles dosées à 20 et 30 mg à prendre en une fois au cours d'un repas RYTHME J1=J8 En fonction de l'efficacité, à réévaluer après 2 à 3 mois de traitement Pour la Vinorelbine : Risque important de nécrose cutanée en cas d'extravasation : s'assurer du retour veineux avant l'administration Rincer la veine avec au moins 250 ml de NaCl 0,9 % après la perfusion de vinorelbine Pour le trastuzumab : La surexpression de HER 2 doit être déterminée par un laboratoire spécialisé pouvant garantir la validité des analyses Faire une mesure de la FEV gauche + ECG avant la 1ère administration ANTIEMETIQUE : Sétron optionnel avant VINORELBINE per os COUT / CYCLE 684 Pour la Vinorelbine : TA, Fc, T C NFS avant chaque administration, PAL, gamma GT, transaminases Neuropathies Transit (risque d'ileus paralytique) Pour le Trastuzumab : Contrôle de la FEV gauche tous les 3 mois Surveiller les patients au moins 6 heures après la première administration pour des symptômes tels que fièvre, frissons, dyspnée, bronchospasmes, asthme ou hypotension artérielle liée à la perfusion FEV, ECG avant le 1er cycle

19 TRASTUZUMAB monothérapie Réf : Vogel CL. Oncology, 2001;61(Supl 2):37-42 Ghahrmani et al. The breast 2003; 12 (suppl. 1) : S 40 (abst P49) TRASTUZUMAB Hebdo HERCEPTIN 4 mg/kg à la 1 ère administration (dose de charge) puis 2 mg / kg à partir du J8 Perfusion de 90 min la 1 ère injection puis de 30 min pour les autres injections dans 250 ml de NaCl 0,9% TRASTUZUMAB HERCEPTIN 8 mg/kg à la 1ère administration (dose de 3 Semaines charge) puis 6 mg/kg toutes les 3 semaines Perfusion de 90 min la 1 ère injection puis de 30 min pour les autres injections dans 250 ml de NaCl 0,9% RYTHME : J1 = J 8 J1 = J22 Jusqu'à progression (médiane 9 mois) et/ou toxicité (cardiaque) PRECAUTIONS : La surexpression de HER 2 doit être déterminée par un laboratoire spécialisé pouvant garantir la validité des analyses Faire une mesure de la FEV gauche + ECG avant la 1ère administration (cf PTT InCA AFSSAPS) Ne pas daministrer d'anthracyclines pendant les 22 semaines suivant l'arrêt du trastuzumab COUT / CYCLE 559 Pour le Trastuzumab : Contrôle de la FEV gauche tous les 3 mois Surveiller les patients au moins 6 heures après la première administration pour des symptômes tels que fièvre, frissons, dyspnée, bronchospasmes, asthme ou hypotension artérielle liée à la perfusion FEV, ECG avant le 1er cycle

20 PACLITAXEL hebdomadaire Réf : Wada Y., Gan To Kagaku Ryoho Jul;34(7): PACLITAXEL TAXOL 80 mg/m² à J1 Perfusion de 1 h dans 250 ml de NaCl 0,9% (utilisation de poche sans PVC et tubulure sans PVC avec filtre 0,22µm) RYTHME : J1 = J 8 En fonction de l'efficacité et de la tolérance PRECAUTIONS : Prémédication systématique avant paclitaxel :80 mg de Solumédrol * IV 30 minutes avant la perfusion + 5mg de dexchlorphéniramine (POLARAMINE) IV 30 minutes avant la perfusion + 300mg de Cimétidine IV ou 50mg de Ranitidine IV 30 avant la perfusion ANTIEMETIQUE : Sétron à J1 COUT / CYCLE 625 par jour d'administration NFS avant chaque cure, Neuropathies Surveiller les patients au moins 6 heures après la première administration pour des symptômes tels que fièvre, frissons, dyspnée, bronchospasmes, asthme ou hypotension artérielle liée à la perfusion

21 DOXORUBICINE liposomale pégylée : CAELYX Réf : Overmoyer B Clin Breast Cancer Jun;6(2):150-7 DOXORUBICINE CAELYX 50 mg/m² à J1 liposomale pégylée Si dose < 90 mg perfusion dans 250 ml de G5%; Si dose > 90 mg perfusion dans 500 ml de G5% PRECAUTIONS : En fonction de l'efficacité, à réévaluer après 3 cycles Perfuser la dose initiale à une vitesse inférieure à 1 mg/ml (risque de réaction précoce). Si aucune réaction n'est observée, perfusion sur 60 min; Si réaction à la perfusion, administrer sur 90 min avec perfusion lente en début d'administration (5 % de la dose en 15 min) Mesure de la FEV gauche et ECG avant la première cure. Adaptation de posologie en cas d'élevation de la bilirubinémie : -25% si 1,2 mg/dl < bili < 3 mg/dl ANTIEMETIQUE : Sétron à J1 COUT / CYCLE 1878 TA, Fc, T C NFS, bilirubinémie avant chaque administration Syndrôme main pied Mesure régulière de la FEV en cas de dose cumulée > 450 mg/m²

22 CAPECITABINE LAPATINIB Réf : Geyer CE N Engl J Med Dec 28;355(26): CAPECITABINE XELODA 1000 mg/m² x 2 / J de J1 à J14 Per os avec un grand verre d'eau dans les 30 min qui suivent les repas LAPATINIB TYVERB 1250mg (5 cpés) en une prise quotidienne Per os à prendre 1 heure avant ou 2 heures après un repas En fonction de la réponse et de la tolérance PRECAUTIONS : Adaptation de la dose de capécitabine chez les insuffisants rénaux : Clairance créatinine Dose de capécitabine > 51 ml/min Pleine dose entre 31 et 50 ml/min 75% de la dose < 30 ml/min 0 ANTIEMETIQUE : NON Pour la capécitabine : NFS avant chaque cycle Syndrôme main-pied Transit Mucites Pour Lapatinib Diarhées: informations des patientes et prescription de LOPERAMIDE Toxicité cutanée Mesure de la FEVg à l'introduction du traitement Surveillance mensuelle du bilan hépatique

23 PACLITAXEL + BEVACIZUMAB Réf : Miller K N Engl J MED 2007; 357(26) : PACLITAXEL TAXOL 90 mg/m² à J1, J8 et J15 Perfusion de 1 h dans 250 ml de NaCl 0,9% (utilisation de poche sans PVC et tubulure sans PVC avec filtre 0,22µm) 29 BEVACIZUMAB AVASTIN 10mg kg tous les 14 jours Perfusion de 1h30 à la première injection puis de 1 heure à la deuxième injection puis de 30 min les autes fois 29 RYTHME : J1= J28 Jusqu'à progression ou toxicité A l'arrêt du taxol possibilité de poursuivre l'avastin seul 10mg/kg tous les 14 jours ou 15mg/kg tous les 21 jours PRECAUTIONS Prémédication systématique avant paclitaxel : 80 mg de Solumédrol * IV 30 minutes avant la perfusion + 5mg de dexchlorphéniramine (POLARAMINE) IV 30 minutes avant la perfusion + 300mg de Cimétidine IV ou 50mg de Ranitidine IV 30 avant la perfusion Pour l' AVASTIN mesure de la TA avant chaque administration recherche d'une protéinurie avant chaque administration vérifier l'absence de plaies non cicatrisées ANTIEMETIQUE Sétron avant le taxol Neuropathies FEV, ECG avant le 1er cycle NFS avant chaque cure,

24 TRASTUZUMAB +ANTIAROMATASE Réf: Kaufman et al., ESMO 2006(abstract) TRASTUZUMAB HERCEPTIN 8 mg/kg à la 1ère administration (dose de 3 Semaines charge) puis 6 mg/kg toutes les 3 semaines Perfusion de 90 min la 1 ère injection puis de 30 min pour les autres injections dans 250 ml de NaCl 0,9% ANTIAROMATASE ARIMIDEX 1mg/jour FEMARA 2,5mg/jour AROMASIN 25mg/jour RYTHME : PRECAUTIONS : COUT / CYCLE J1 = J22 Jusqu'à progression (médiane 4,8 mois) et/ou toxicité (cardiaque) La surexpression de HER 2 doit être déterminée par un laboratoire spécialisé pouvant garantir la validité des analyses Faire une mesure de la FEV gauche + ECG avant la 1ère administration Ne pas daministrer d'anthracyclines pendant les 22 semaines suivant l'arrêt du trastuzumab 559 Pour le Trastuzumab : Contrôle de la FEV gauche tous les 3 mois Surveiller les patients au moins 6 heures après la premières administration pour des symptômes tels que fièvre, frissons, dyspnée, bronchospasmes, asthme ou hypotension artérielle liée à la perfusion

25 Sénologie Adjuvant DOCETAXEL MONOTHERAPIE FEC TAC DOCETAXEL CYCLOPHOSPHAMIDE TRASTUZUMAB monothérapie TRASTUZUMAB+CARBOPLATINE+ DOCETAXEL AC... 32

26 Sénologie Adjuvant DOCETAXEL MONOTHERAPIE Réf : Roché H, J Clin Oncol 2006; 24(36): DOCETAXEL TAXOTERE 100 mg/m² à J1 Perfusion de 1 h dans 250 ml de G5% 3 cycles après 3 cycles de FEC 100 PRECAUTIONS : Prémédication systématique avant docétaxel par corticoïdes oraux sur 3 jours : 60 mg de prednisolone (Solupred) par prise à commencer la veille au soir (H-12), le matin (H-3), 1h avant la perfusion puis toutes les 12 heures les 2 jours suivants (H+12, H +24; H +36) En cas d'oubli des corticoïdes devant être pris avant la veille et/ou le jour du traitement, les remplacer par une injection IV de methylprednisolone 15 min avant le début de la perfusion de docétaxel Adaptation de la dose de docétaxel en fonction du bilan hépatique : Diminution de 25% de la dose si ASAT et ALAT >1,5 LSN avec PAL > 2,5 LSN Contre indication du docétaxel si : bilirubine sérique élevée et/ou ALAT et ASAT > 3,5 LSN avec PAL > 6 LSN ANTIEMETIQUE COUT / CYCLE Sétron à J Euros NFS avant chaque cycle Prise de poids et oedèmes : arrêt du traitement si prise de poids > à 10%du poids initial Ongles Pour le Trastuzumab : Contrôle de la FEV gauche tous les 3 mois Surveiller les patients au moins 6 heures après la première administration pour des symptômes tels que fièvre, frissons, dyspnée, bronchospasmes, asthme ou hypotension artérielle liée à la perfusion Réseau régional de Cancérologie Oncomip Thésaurus de Chimiothérapie-Octobre 2008

27 Sénologie Adjuvant FEC 100 Réf : Roché H, J Clin Oncol 2006; 24(36): Bonneterre Jacques, J Clin Oncol 2005; 23(12): EPIRUBICINE FARMORUBICINE 100 mg/m²/j à J1 Intraveineuse stricte (préférer une présentation en seringue) CYCLOPHOSPHAMIDE ENDOXAN 500 mg/m²/j à J1 Perfusion de 15 min dans 500 ml de G 5% 5-FU FLUOROURACILE 500 mg/m²/j à J1 Perfusion de 15 min dans 100 ml de G5% FEC seul (patientes N-): 6 cycles FEC + Taxotère (patientes N+) : 3 cycles de FEC 100 suivi de 3 cycles de Taxotère monothérapie PRECAUTIONS : Risque de nécrose cutanée en cas d'extravasation de l'épirubicine. L'épirubicine doit doit être administrée ml par ml en vérifiant à chaque fois le retour veineux Mesure de la FEV gauche et ECG avant le 1er cycle Ne pas dépasser la dose cumulée d'épirubicine de 900 mg/m² Port du casque réfrigérant conseillé pour la perfusion d'épirubicine (à changer en milieu de perfusion) ANTIEMETIQUE : Sétron à J1 ± Aprépitant ou Emend* de J1 à J3 recommandé par ASCO COUT / CYCLE 342 TA, NFS, avant chaque cycle Muqueuses FEV ECG avant le 1er cycle Réseau régional de Cancérologie Oncomip Thésaurus de Chimiothérapie-Octobre 2008

28 Sénologie Adjuvant TAC Réf: Martin M N Engl J Med 2005;352(22): DOXORUBICINE ADRIBLASTINE 50 mg/m² à J1 Intratubulaire stricte CYCLOPHOSPHAMIDE ENDOXAN 500 mg/m² à J1 Perfusion courte de 15 min dans 100 ml de G5% DOCETAXEL TAXOTERE 75 mg/m² à J1 Perfusion de 1 h dans 250 ml de G5% PRECAUTIONS : 6 cycles Mesure de la FEV gauche et ECG avant le premier cycle Port du casque réfrigérant à changer en milieu de perfusion Prémédication systématique avant docétaxel par corticoïdes oraux sur 3 jours : 60 mg de prednisolone (Solupred) par prise à commencer la veille au soir (H-12), le matin (H-3), 1h avant la perfusion puis toutes les 12 heures les 2 jours suivants (H+12, H +24; H +36) En cas d'oubli des corticoïdes devant être pris avant la veille et/ou le jour du traitement, les remplacer par une injection IV de methylprednisolone 15 min avant le début de la perfusion de docétaxel Ne pas administrer en cas de bilan hépatique perturbé ANTIEMETIQUE F.C.H. : Sétron à J1 ± Aprépitant ou Emend* de J1 à J3 recommandé par ASCO Oui en prophylaxie primaire COUT / CYCLE 1143 NFS avant chaque cycle Prise de poids et oedèmes : arrêt du traitement si prise de poids > à 10%du poids initial Ongles Muqueuses Réseau régional de Cancérologie Oncomip Thésaurus de Chimiothérapie-Octobre 2008

29 Sénologie Adjuvant DOCETAXEL CYCLOPHOSPHAMIDE Réf: Jones SE. J. Clin. Oncol., 2006; 24(34): CYCLOPHOSPHAMIDE ENDOXAN 600 mg/m² à J1 Perfusion courte de 1 heure dans 500 ml de G5% ou NaCL0,9% DOCETAXEL TAXOTERE 75 mg/m² à J1 Perfusion de 1 h dans 250 ml de G5% àdémarrer 1 heure après la fin de perfusion d'endoxan 4 cycles PRECAUTIONS : Port du casque réfrigérant à changer en milieu de perfusion Prémédication systématique avant docétaxel par corticoïdes oraux sur 3 jours : 60 mg de prednisolone (Solupred) par prise à commencer la veille au soir (H-12), le matin (H-3), 1h avant la perfusion puis toutes les 12 heures les 2 jours suivants (H+12, H +24; H +36) En cas d'oubli des corticoïdes devant être pris avant la veille et/ou le jour du traitement, les remplacer par une injection IV de methylprednisolone 15 min avant le début de la perfusion de docétaxel Ne pas administrer si bilirubine sérique élevée et/ou ALAT ou ASAT > 3,5 LNS et PAL > 6 LNS ANTIEMETIQUE Sétron à J1 NFS avant chaque cycle Prise de poids et oedèmes : arrêt du traitement si prise de poids > à 10%du poids initial Ongles Réseau régional de Cancérologie Oncomip Thésaurus de Chimiothérapie-Octobre 2008

30 Sénologie Adjuvant TRASTUZUMAB monothérapie Réf : Piccart-Gebhart M. N Eng J Med., 2005 ; 353(16) : Romond EH. N Eng J Med, 2005 ; 353(16) : TRASTUZUMAB 3 Semaines HERCEPTIN 8 mg/kg à la 1 ère administration (dose de charge)puis 6 mg / kg à partir du C2 Perfusion de 90 min la 1 ère injection puis de 30 min pour les autres injections, dans 250 ml de NaCl 0,9% RYTHME : PRECAUTIONS : J1=J22 18 injections soit 1 an de traitement, première injection peut être réalisée avec le premier cycle de TAXOTERE La surexpression de HER 2 doit être déterminée par un laboratoire spécialisé pouvant garantir la validité des analyses Faire une mesure de la FEV gauche + ECG avant la 1ère administration Ne pas daministrer d'anthracyclines pendant les 22 semaines suivant l'arrêt du trastuzumab COUT / CYCLE 559 Pour le Trastuzumab : Contrôle de la FEV gauche tous les 3 mois Surveiller les patients au moins 6 heures après la première administration pour des symptômes tels que fièvre, frissons, dyspnée, bronchospasmes, asthme ou hypotension artérielle liée à la perfusion. Réseau régional de Cancérologie Oncomip Thésaurus de Chimiothérapie-Octobre 2008

31 Sénologie Adjuvant TRASTUZUMAB+CARBOPLATINE+ DOCETAXEL Réf. : Slamon DJ Breast Cancer Res Treat 94 : S5, 2005 (abstract) TRASTUZUMAB 3 Semaines HERCEPTIN 8 mg/kg à la 1 ère administration (dose de charge)puis 6 mg / kg à partir du C2 Perfusion de 90 min la 1 ère injection puis de 30 min pour les autres injections, dans 250 ml de NaCl 0,9% DOCETAXEL TAXOTERE 75 mg / m² à J 2 le 1 er cycle puis à J1 à partir de C2 Perfusion de 1 h dans 250 ml de G5% CARBOPLATINE PARAPLATINE AUC 5 à J 2 le 1 er cycle puis à J1 à partir de C2 Perfusion de 1 h dans 500 ml de G5% 6 Cycles PRECAUTIONS : Pour le Docétaxel : Prémédication systématique avant docétaxel par corticoïdes oraux sur 3 jours : 60 mg de prednisolone (Solupred) par prise à commencer la veille au soir (H-12), le matin (H-3), 1h avant la perfusion puis toutes les 12 heures les 2 jours suivants (H+12, H +24; H +36) En cas d'oubli des corticoïdes devant être pris avant la veile et/ou le jour du traitement, les remplacer par une injection IV de methylprednisolone 15 min avant le début de la perfusion de docétaxel Ne pas administrer si bilirubine sérique élevée et/ou ALAT ou ASAT > 3,5 LNS et PAL > 6 LNS Pour le trastuzumab : La surexpression de HER 2 doit être déterminée par un laboratoire spécialisé pouvant garantir la validité des analyses Faire une mesure de la FEV gauche + ECG avant la 1ère administration ANTIEMETIQUE Sétron à J1 ± pendant 3 jours COUT / CYCLE : 2826 Pour le Docétaxel : NFS, plaquettes avant chaque cure, bilan hépatique biologique Ongles, Poids, Neuropathies Pour le Trastuzumab : Contrôle de la FEV gauche tous les 3 mois Surveiller les patients au moins 6 heures après la premières administration pour des symptômes tels que fièvre, frissons, dyspnée, bronchospasmes, asthme ou hypotension artérielle liée à la perfusion Réseau régional de Cancérologie Oncomip Thésaurus de Chimiothérapie-Octobre 2008

32 Sénologie Adjuvant AC Réf. : J Clin Oncol Feb 20;26(6): DOXORUBICINE ADRIBLASTINE 60 mg/m² à J1 Intratubulaire stricte CYCLOPHOSPHAMIDE ENDOXAN 600 mg/m² à J1 Perfusion courte de 15 min dans 100 ml de G5% PRECAUTIONS : ANTIEMETIQUE : F.C.H. : 4 cycles ± suivis de Paclitaxel si PN+ Mesure de la FEV gauche et ECG avant le premier cycle Port du casque réfrigérant à changer en milieu de perfusion Dose maxi cumulée de doxorubicine : 500 mg/m² Sétron à J1 + Emend de J1 à J3 (ASCO) Oui en prophylaxie primaire COUT / CYCLE 1143 T C,TA,FC : 2 fois par jour NFS avant chaque cycle Réseau régional de Cancérologie Oncomip Thésaurus de Chimiothérapie-Octobre 2008

33 Néo Adjuvant DOCETAXEL MONOTHERAPIE FFE FEC

34 Sénologie néo adjuvant DOCETAXEL MONOTHERAPIE Réf: NABHOLTZ JM J Clin Oncol (5): DOCETAXEL TAXOTERE 100 mg/m² à J1 Perfusion de 1 h dans 250 ml de G5% Associé au trastuzumab pour les patientes surexprimant CERB2 +++ au premier cycle herceptin à 8 mg/kg à J1 puis taxotère à J2 puis dès le C2 tout à J1 4 cycles après 4 cycles de FEC 100 ou de FFE ou 3 cycles après 3 cycles de FEC TTZ si HER2 +++ ou CISH/FISH +prévoir pour le TTZ le schéma toutes les 3 semaines PRECAUTIONS : Prémédication systématique avant docétaxel par corticoïdes oraux sur 3 jours : 60 mg de prednisolone (Solupred) par prise à commencer la veille au soir (H-12), le matin (H-3), 1h avant la perfusion puis toutes les 12 heures les 2 jours suivants (H+12, H +24; H +36) En cas d'oubli des corticoïdes devant être pris avant la veille et/ou le jour du traitement, les remplacer par une injection IV de methylprednisolone 15 min avant le début de la perfusion de docétaxel Diminution de 25% de la dose si ASAT et ALAT >1,5 LSN avec PAL > 2,5 LSN Contre indication du docétaxel si bilirubine sérique élevée et/ou ALAT et ASAT > 3,5 LSN avec PAL > 6 LSN ANTIEMETIQUE : Sétron à J1 NFS avant chaque cycle Prise de poids et oedèmes : arrêt du traitement si prise de poids > à 10%du poids initial Ongles Surveillance propre au TTZ à la dose de charge Réseau régional de Cancérologie Oncomip Thésaurus de Chimiothérapie-Octobre 2008

35 Sénologie néo adjuvant FFE Réf : Chevallier B Am J Clin Oncol; 1993;16(3): FU FLUOROURACILE 750 mg/m²/j de J1 à J4 Perfusion continue sur 96 heures EPIRUBICINE FARMORUBICINE 35 mg/m²/j de J2 à J4 Intraveineuse stricte (préférer une présentation en seringue) CYCLOPHOSPHAMIDE ENDOXAN 400 mg/m²/j de J2 à J4 Perfusion de 1h dans 1000 ml de NaCl 0.9% 4 cycles PRECAUTIONS : Risque de nécrose cutanée en cas d'extravasation de l'épirubicine. L'épirubicine doit doit être administrée ml par ml en vérifiant à chaque fois le retour veineux Mesure de la FEV gauche et ECG avant le 1er cycle Ne pas dépasser la dose cumulée d'épirubicine de 900 mg/m² Prescription systématique de bains de bouche à la potion de saint Louis ANTIEMETIQUE F.C.H. : COUT / CYCLE Sétron à J2 + EMEND de J2 à J4 oui prescription systématique en prophylaxie primaire 342 NFS avant chaque cycle Muqueuses Diarrhées lors des perfusions continues de 5Fu Réseau régional de Cancérologie Oncomip Thésaurus de Chimiothérapie-Octobre 2008

36 Sénologie néo adjuvant FEC 100 Réf : Roché H, J Clin Oncol 2006; 24(36): Bonneterre Jacques, J Clin Oncol 2005; 23(12): EPIRUBICINE FARMORUBICINE 100 mg/m²/j à J1 Intraveineuse stricte (préférer une présentation en seringue) CYCLOPHOSPHAMIDE ENDOXAN 500 mg/m²/j à J1 Perfusion de 15 min dans 500 ml de G 5% 5-FU FLUOROURACILE 500 mg/m²/j à J1 Perfusion de 15 min dans 100 ml de G5% 4 cycles avant 4 cycles de docétaxel ou 6 cycles ou 3 cycles avant 3 cycles de docétaxel PRECAUTIONS : Risque de nécrose cutanée en cas d'extravasation de l'épirubicine. L'épirubicine doit doit être administrée ml par ml en vérifiant à chaque fois le retour veineux Mesure de la FEV gauche et ECG avant le 1er cycle Ne pas dépasser la dose cumulée d'épirubicine de 900 mg/m² Port du casque réfrigérant conseillé pour la perfusion d'épirubicine (à changer en milieu de perfusion) ANTIEMETIQUE : COUT / CYCLE Sétron à J1 = Aprépitant de J1 à J3 342 TA, NFS, avant chaque cycle Muqueuses FEV ECG avant le 1er cycle Réseau régional de Cancérologie Oncomip Thésaurus de Chimiothérapie-Octobre 2008

EPIRUBICINE FARMORUBICINE 100 mg/m 2 /j à J1 Perfusion de 15 mn dans 100 ml G 5 %

EPIRUBICINE FARMORUBICINE 100 mg/m 2 /j à J1 Perfusion de 15 mn dans 100 ml G 5 % FEC 100 Réf.: BONNETERRE J. et al. Indication : cancer du sein A.S.C.O. 1998, abst. 473 EPIRUBICINE FARMORUBICINE 100 mg/m 2 /j à J1 Perfusion de 15 mn dans 100 ml G 5 % CYCLOPHOSPHAMIDE ENDOXAN 500 mg/m

Plus en détail

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN Ce référentiel a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels regroupant le Réseau Onco-normand (RON) et

Plus en détail

Référentiel de bon usage - cancers du sein

Référentiel de bon usage - cancers du sein Commission OMéDIT de Basse-Normandie "cancérologie" Référentiel de bon usage - cancers du sein juil.-12 Protocoles de chimiothérapie en adjuvant Intitulé du protocole schéma thérapeutique Stade Schéma

Plus en détail

PROGRAMME PERSONNALISE DE SOINS de Mme. :

PROGRAMME PERSONNALISE DE SOINS de Mme. : PROGRAMME PERSONNALISE DE SOINS de Mme. : Le traitement complémentaire de votre lésion du SEIN devrait a priori comprendre : Après discussion en comité multidisciplinaire : Selon les référentiels du réseau

Plus en détail

FICHE DE BON USAGE D UN MEDICAMENT FACTURABLE EN SUS DE LA T2A DENOMINATION DU MEDICAMENT AVASTIN CARACTERISTIQUES HISTORIQUE DES MODIFICATIONS

FICHE DE BON USAGE D UN MEDICAMENT FACTURABLE EN SUS DE LA T2A DENOMINATION DU MEDICAMENT AVASTIN CARACTERISTIQUES HISTORIQUE DES MODIFICATIONS DENOMINATION DU MEDICAMENT AVASTIN CARACTERISTIQUES Dénomination commune : Bevacizumab Composition qualitative et quantitative : AVASTIN 100 mg Flacon 25 mg/ml AVASTIN 500 mg Flacon 25 mg/ml Statut : A.M.M.

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIES CYTOTOXIQUES EFFETS SECONDAIRES PREMEDICATION

CHIMIOTHERAPIES CYTOTOXIQUES EFFETS SECONDAIRES PREMEDICATION CHIMIOTHERAPIES CYTOTOXIQUES EFFETS SECONDAIRES PREMEDICATION Besançon 12 novembre 2015 Dr Valérie PAULUS CCA Pneumologie Protocoles onco-pneumologie 11/02/2013 Cisplatine-Alimta J1-J21 Cisplatine-Gemzar

Plus en détail

THÉSAURUS DE PNEUMOLOGIE

THÉSAURUS DE PNEUMOLOGIE THÉSAURUS DE PNEUMOLOGIE Actualisation Juin 2009 CBNPC adjuvant CBPC CBNPC avancés Mésothéliome Malin Après les éditions de 1996, 1999 et 2004, cette quatrième édition du Thésaurus de Chimiothérapie a

Plus en détail

Thesaurus Régional de Chimiothérapie Réseau Oncolie Cancer du Sein

Thesaurus Régional de Chimiothérapie Réseau Oncolie Cancer du Sein Cancer du Sein AC(60/600) EC 100 FEC 50 FEC 75 FEC 100 Adriamycine 30mg dose totale sein Epiadriamycine 40mg dose totale Bevacizumab (10) J1/J15 Paclitaxel (90) hebdomadaire Bevacizumab 10mg/kg Sein Bevacizumab

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier 2002

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 9 janvier 2002 TAXOTERE 20mg, solution à diluer et solvant pour perfusion Boîte de 1 flacon de poudre et de 1 flacon solvant TAXOTERE 80mg, solution

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juillet 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juillet 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 juillet 2011 HALAVEN 0,44 mg/ml, solution injectable B/1 flacon de 5 ml contenant 2 ml de solution (CIP 4183523) B/6 flacons de 5 ml contenant 2 ml de solution (CIP

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 29 avril 2009 NAVELBINE 20 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium PVDC de 1 capsule(s) : 365 948-4 NAVELBINE 30 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s)

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 10 novembre 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 10 novembre 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 10 novembre 2004 GEMZAR 200 mg, lyophilisat pour usage parentéral (IV) Flacon de 10 ml GEMZAR 1000 mg, lyophilisat pour usage parentéral

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU SEIN : EN PRATIQUE. C. Cuvier

CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU SEIN : EN PRATIQUE. C. Cuvier CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU SEIN : EN PRATIQUE C. Cuvier 3 contextes cliniques pour la chimiothérapie du cancer du sein - Adjuvant - Néoadjuvant ( = chimiothérapie 1 ère ) - Métastatique PROTOCOLES adjuvant

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 29 avril 2009 NAVELBINE 20 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium PVDC de 1 capsule(s) : 365 948-4 NAVELBINE 30 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s)

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. 15 mars 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. 15 mars 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE 15 mars 2006 TAXOL 6 mg/ml, solution à diluer pour perfusion Flacons de 5 ml, 16,7 ml, 25 ml et 50 ml B/ 1 et 10 Laboratoires BRISTOL MYERS SQUIBB Paclitaxel Liste I. Médicament

Plus en détail

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Introduction Les grandes lignes des recommandations ABC 2, ASCO, ESMO et NCCN, serviront de cadre général aux recommandations

Plus en détail

Cancer du sein : y a-t-il encore une place pour les anthracyclines chez les femme agées? Sélection, rapport bénéfice / risque

Cancer du sein : y a-t-il encore une place pour les anthracyclines chez les femme agées? Sélection, rapport bénéfice / risque Cancer du sein : y a-t-il encore une place pour les anthracyclines chez les femme agées? Sélection, rapport bénéfice / risque Dr Anne-Claire Hardy-Bessard Clinique Armoricaine, Saint-Brieuc UCOG Bretagne

Plus en détail

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de gynécologie

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de gynécologie Thésaurus régional harmonisé des protocoles de gynécologie Ce référentiel a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels regroupant le Réseau Onco-normand (RON) et l'observatoire

Plus en détail

Actualités sur les toxicités digestives chimio-induites

Actualités sur les toxicités digestives chimio-induites Actualités sur les toxicités digestives chimio-induites 5 ème Journée Scientifique du Pôle de Cancérologie de Troyes 24 avril 2010 Dr Nicolas Jovenin - Institut Jean Godinot, Reims Toxicités digestives

Plus en détail

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie Carcinomes epidermoïdes des Voies Aéro-digestives Supérieures

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie Carcinomes epidermoïdes des Voies Aéro-digestives Supérieures Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie Carcinomes epidermoïdes des Voies Aéro-digestives Supérieures Ce référentiel a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels

Plus en détail

UN THESAURUS INFIRMIER DE BONNES PRATIQUES EN CHIMIOTHERAPIE? OUTIL POUR GARANTIR L'EXPERTISE

UN THESAURUS INFIRMIER DE BONNES PRATIQUES EN CHIMIOTHERAPIE? OUTIL POUR GARANTIR L'EXPERTISE UN THESAURUS INFIRMIER DE BONNES PRATIQUES EN CHIMIOTHERAPIE? OUTIL POUR GARANTIR L'EXPERTISE Frédéric DESPIAU - Cadre de santé de département Marie BOMBAIL - Directeur des soins Institut Universitaire

Plus en détail

Poumon Cible : EGFR. Efficace si. Cancer bronchique métastatique. Gefitinib ( ) 1 ère ligne avec mutations activatrices de l'egfr Erlotinib ( )

Poumon Cible : EGFR. Efficace si. Cancer bronchique métastatique. Gefitinib ( ) 1 ère ligne avec mutations activatrices de l'egfr Erlotinib ( ) Poumon Cible : EGFR Cancer bronchique métastatique Gefitinib ( ) 1 ère ligne avec mutations activatrices de l'egfr Erlotinib ( ) 1 ère ligne avec mutations activatrices de l'egfr En 2 ème ligne après une

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 6 février 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 6 février 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 6 février 2008 XELODA 150 mg, comprimé pelliculé 6 plaquettes thermoformées PVC polyéthylène PVDC de 60 comprimés : 365 745-6 XELODA 500 mg, comprimé pelliculé 12 plaquettes

Plus en détail

Chimiothérapie et cancer du sein

Chimiothérapie et cancer du sein Chimiothérapie et cancer du sein comprendre et faire comprendre... Pr Jean-Emmanuel Kurtz Département d hématologie et d oncologie Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Les traitements utilisés dans le

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES TOXICITES DIGESTIVES (nausées-vomissements-mucites) PAILLARD Marie-Justine Oncologie médicale-irfc-chru Besançon

PRISE EN CHARGE DES TOXICITES DIGESTIVES (nausées-vomissements-mucites) PAILLARD Marie-Justine Oncologie médicale-irfc-chru Besançon PRISE EN CHARGE DES TOXICITES DIGESTIVES (nausées-vomissements-mucites) PAILLARD Marie-Justine Oncologie médicale-irfc-chru Besançon Troubles digestifs en oncologie Dégoût alimentaire : 56 % sous chimiothérapie,

Plus en détail

Stratégie thérapeutique dans le cancer du sein

Stratégie thérapeutique dans le cancer du sein Stratégie thérapeutique dans le cancer du sein V. Noirez et C. Platini CP Oncolor 18/03/2003 1 Quoi de neuf? C est génial tumeur stromale LMC tumeurs digestives cancer du sein tumeur cérébrale mélanome

Plus en détail

GRANDS PRINCIPES DE LA CHIMIOTHERAPIE ET DES THERAPIES CIBLEES DANS LE CANCER DU SEIN. Dr Nathalie MENEVEAU Médecin Oncologue CHRU Besançon

GRANDS PRINCIPES DE LA CHIMIOTHERAPIE ET DES THERAPIES CIBLEES DANS LE CANCER DU SEIN. Dr Nathalie MENEVEAU Médecin Oncologue CHRU Besançon GRANDS PRINCIPES DE LA CHIMIOTHERAPIE ET DES THERAPIES CIBLEES DANS LE CANCER DU SEIN Dr Nathalie MENEVEAU Médecin Oncologue CHRU Besançon Qu'est ce que la chimiothérapie? Traitement médicamenteux dont

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIES ET THERAPIES CIBLEES

CHIMIOTHERAPIES ET THERAPIES CIBLEES CHIMIOTHERAPIES ET THERAPIES CIBLEES 1. ALTRETAMINE (HEXASTAT) 2. API/AI 3. BEVACIZUMAB (AVASTIN) 4. BEP 5. BEP CARBOPLATINE 6. CAP 7. CAPECITABINE (XELODA) 8. CARBOPLATINE 9. CARBOPLATINE CYCLOSPHOSPHAMIDE

Plus en détail

Soins inrmiers en chimiothérapie

Soins inrmiers en chimiothérapie Soins inrmiers en chimiothérapie Note sur le cours de Mme Grange le 04/02/2010 Généralités L'IDE est responsable de l'application des prescriptions de chimiothérapie La surveillance IDE est liée aux protocoles

Plus en détail

DEMOGRAPHIE IDENTIFICATION DU CENTRE INVESTIGATEUR

DEMOGRAPHIE IDENTIFICATION DU CENTRE INVESTIGATEUR Initiales du patient : - Inclusion Code : Page 1 DEMOGRAPHIE Sexe : 1 Masculin 2 Féminin Date de naissance : - - 19 IDENTIFICATION DU CENTRE INVESTIGATEUR Etablissement : Investigateur : CRITERES D INCLUSION

Plus en détail

Thésaurus régional harmonisé des protocoles d'urologie, de néphrologie et de l'appareil génital masculin.

Thésaurus régional harmonisé des protocoles d'urologie, de néphrologie et de l'appareil génital masculin. Thésaurus régional harmonisé des protocoles d'urologie, de néphrologie et de l'appareil génital masculin. Ce référentiel a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels regroupant

Plus en détail

Cancer du sein métastatique triple négatif

Cancer du sein métastatique triple négatif Cancer du sein métastatique triple négatif Cancer du sein métastatique triplenégatif Mme I., 32 ans, mariée, 1 enfant de 6 mois Nationalité italienne ATCD personnels: aucun ATCD familiaux: aucun Facteur

Plus en détail

THERAPIES CIBLEES et la surveillance infirmière

THERAPIES CIBLEES et la surveillance infirmière Institut de cancérologie Gustave Roussy THERAPIES CIBLEES et la surveillance infirmière Dr Ahmed FRIKHA (oncologue médical) Louise ROCHEFORT (infirmière principale) 29/03/2011 Avastin (bevacizumab) Hypertension

Plus en détail

Leucémie lymphoïde chronique

Leucémie lymphoïde chronique Leucémie lymphoïde chronique Table des matières Introduction 3 - Antécédents et mode de vie 4 - Exercice 5 - Traitement à l'entrée 6 - Exercice : Objectifs thérapeutiques 7 - Exercice 8 - A l'arrivée dans

Plus en détail

GRANDS PRINCIPES DE LA CHIMIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU SEIN. Dr Nathalie MENEVEAU Médecin Oncologue CHRU Besançon

GRANDS PRINCIPES DE LA CHIMIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU SEIN. Dr Nathalie MENEVEAU Médecin Oncologue CHRU Besançon 1 GRANDS PRINCIPES DE LA CHIMIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU SEIN Dr Nathalie MENEVEAU Médecin Oncologue CHRU Besançon 2 Qu'est ce que la chimiothérapie? Traitement médicamenteux dont l'objectif est de détruire

Plus en détail

AUDIT REGIONAL SUR L UTILISATION DES ANTIEMETIQUES CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS DE CANCER

AUDIT REGIONAL SUR L UTILISATION DES ANTIEMETIQUES CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS DE CANCER AUDIT REGIONAL SUR L UTILISATION DES ANTIEMETIQUES CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS DE CANCER résultats, discussions et perspectives COTECH ANTICANCEREUX - 11/2014 Objectif Faire un état des lieux de l utilisation

Plus en détail

Taxotere. (DCI : Docetaxel ) Taxotere 20mg et Taxotere 80mg, solution à diluer et solvant pour perfusion.

Taxotere. (DCI : Docetaxel ) Taxotere 20mg et Taxotere 80mg, solution à diluer et solvant pour perfusion. Taxotere (DCI : Docetaxel ) Laboratoire : Sanofi- Aventis DCI : Docétaxel (anhydre) Famille : antimitotique Formes et présentations Taxotere 20mg et Taxotere 80mg, solution à diluer et solvant pour perfusion.

Plus en détail

Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées

Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées Stéphane Vignot Service d Oncologie - Radiothérapie Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière Charles Foix- Paris Importance de la prise en charge pluridisciplinaire

Plus en détail

FRALLE 2000-A Protocole thérapeutique NB : la surface corporelle est à calculer selon la formule donnée en Annexe 15.

FRALLE 2000-A Protocole thérapeutique NB : la surface corporelle est à calculer selon la formule donnée en Annexe 15. 36 FRALLE 2000-A Protocole thérapeutique NB : la surface corporelle est à calculer selon la formule donnée en Annexe 15. 37 FRALLE 2000-A Schéma général du traitement Préphase Prednisone + IT MTX INDUCTION

Plus en détail

Conduite à tenir face à une extravasation. Dr Y El Masmoudi Oncologue/M-P Témoin-Quinon Pharmacien 23/ 01 /14

Conduite à tenir face à une extravasation. Dr Y El Masmoudi Oncologue/M-P Témoin-Quinon Pharmacien 23/ 01 /14 Conduite à tenir face à une extravasation Dr Y El Masmoudi Oncologue/M-P Témoin-Quinon Pharmacien 23/ 01 /14 2 Définitions Extravasation: Fuite accidentelle d une solution perfusée en IV vers l espace

Plus en détail

ELOXATINE 100 mg et 50 mg - Poudre lyophilisée pour perfusion

ELOXATINE 100 mg et 50 mg - Poudre lyophilisée pour perfusion DENOMINATION DU MEDICAMENT & FORME PHARMACEUTIQUE ELOXATINE 100 mg et 50 mg - Poudre lyophilisée pour perfusion CARACTERISTIQUES Dénomination commune : Oxaliplatine Composition qualitative et quantitative

Plus en détail

HERCEPTIN - trastuzumab CANCERS DU SEIN RÉFÉRENTIELS DE BON USAGE HORS GHS ANNEXE

HERCEPTIN - trastuzumab CANCERS DU SEIN RÉFÉRENTIELS DE BON USAGE HORS GHS ANNEXE HERCEPTIN - trastuzumab RÉFÉRENTIELS DE BON USAGE HORS GHS CANCERS DU SEIN Date de publication : juin 2011 ANNEXE Situations hors-amm pour lesquelles l insuffisance des données ne permet pas l évaluation

Plus en détail

Les traitements des cancers du sein - Chimiothérapie

Les traitements des cancers du sein - Chimiothérapie Coalition européenne contre le cancer du sein Document extrait du site Version imprimable Les traitements des cancers du sein - Chimiothérapie Oeuvre collective de la FNCLCC Extrait de Comprendre le cancer

Plus en détail

L Hématologie Adulte Part 1

L Hématologie Adulte Part 1 L Hématologie Adulte Part 1 Dr S.Assaad Centre Léon Bérard - Lyon Le 27/09/2016 Quelles Pathologies? Lymphomes Myélome Leucémie aigue Syndrome myélodysplasique L Hématologie au CLB Deux services 2BN :

Plus en détail

LG- MMP / 07_01_09 CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES (CBNPC)

LG- MMP / 07_01_09 CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES (CBNPC) RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE GROUPE DE TRAVAIL REFERENTIELS COMMUNS DE PROTOCOLES DE CHIMIOTHERAPIE REFERENTIEL DE BON USAGE -

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 juillet 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 juillet 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 8 juillet 2009 XELODA 150 mg, comprimé pelliculé Boite de 60 comprimés (CIP : 365 745-6) XELODA 500 mg, comprimé pelliculé Boite de 120 comprimés (CIP : 365 746-2) Laboratoires

Plus en détail

Prescriptions chimiothérapies hors AMM : cadre juridique

Prescriptions chimiothérapies hors AMM : cadre juridique ONCO Nord Pas-de-Calais Prescriptions chimiothérapies hors AMM : cadre juridique Jurisprudence : prescription hors AMM n'est pas considérée comme une infraction pénale Cadre réglementaire de prescription

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 mars 2016 trastuzumab HERCEPTIN 150 mg/15 ml, poudre pour solution à diluer pour perfusion B/1 flacon de 15 ml (CIP : 34009 562 103 7 4) HERCEPTIN 600 mg/5 ml, solution

Plus en détail

Thesaurus Régional de Chimiothérapie Réseau Oncolie Cancer du Sein

Thesaurus Régional de Chimiothérapie Réseau Oncolie Cancer du Sein Cancer du Sein AC (60/600) EC 100 FEC 50 FEC 75 FEC 100 Adriamycine 30mg dose totale sein Epiadriamycine 40mg dose totale Bevacizumab (10) J1/J15 Paclitaxel (90) hebdomadaire Bevacizumab 10mg/kg Sein Bevacizumab

Plus en détail

Fiche n 2 "Charbon" 1. Traitement prophylactique post-exposition et traitement des personnes symptomatiques pouvant recevoir un traitement per os

Fiche n 2 Charbon 1. Traitement prophylactique post-exposition et traitement des personnes symptomatiques pouvant recevoir un traitement per os Fiche thérapeutique Fiche n 2 "Charbon" Le charbon (anthrax dans les pays anglo-saxons) est une maladie provoquée par une bactérie : Bacillus anthracis. Son nom vient de l aspect des lésions cutanées,

Plus en détail

Traitements systémiques dans le cancer du sein : actualités? Lionel Duck et Renaud Poncin, Oncologues, Clinique Saint-Pierre Ottignies 26 mai 2016

Traitements systémiques dans le cancer du sein : actualités? Lionel Duck et Renaud Poncin, Oncologues, Clinique Saint-Pierre Ottignies 26 mai 2016 Traitements systémiques dans le cancer du sein : actualités? Lionel Duck et Renaud Poncin, Oncologues, Clinique Saint-Pierre Ottignies 26 mai 2016 Plan 1) Introduction 2) Biologie du cancer du sein 3)

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005 Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005 Cours INSERM 7 mars 2006 Géraldine PERKINS, Ph ROUGIER Les facteurs pronostiques STADE TNM +++ Taille de la tumeur Qualité de la chirurgie

Plus en détail

Chimiothérapie. I. Généralités. 1. Symptomatologie. 2. Retentissements du cancer

Chimiothérapie. I. Généralités. 1. Symptomatologie. 2. Retentissements du cancer Chimiothérapie I. Généralités Cancer = ensemble de cellules qui échappent au contrôle de l organisme et multiplient indéfiniment, envahissant les tissus voisins et distants et les détruisant Trois caractéristiques

Plus en détail

Thesaurus Régional de Chimiothérapie Réseau Oncolie Cancer du Sein

Thesaurus Régional de Chimiothérapie Réseau Oncolie Cancer du Sein Cancer du Sein AC(60/600) EC 100 FEC 75 FEC 100 Adriamycine 30mg dose totale sein Bevacizumab (10) J1/J15 Paclitaxel (90) hebdomadaire Bevacizumab 15mg/kg Sein CMF simplifié IV (1 jour J1=J21) Dexrazoxane

Plus en détail

Cancer du sein métastatique HER2+: stratégie thérapeutique

Cancer du sein métastatique HER2+: stratégie thérapeutique Cancer du sein métastatique HER2+: stratégie thérapeutique Christelle LEVY 2000-2010 Taxane seul 4 à 6 mois trastuzumab + taxane amélioration de la survie sans progression Taxane + Trastuzumab 1 an 13,7

Plus en détail

Dénutrition et sarcopénie quelles conséquences sur la tolérance et l efficacité des traitements anti-tumoraux?

Dénutrition et sarcopénie quelles conséquences sur la tolérance et l efficacité des traitements anti-tumoraux? Dénutrition et sarcopénie quelles conséquences sur la tolérance et l efficacité des traitements anti-tumoraux? Dr Jean-Philippe DURAND Président du CLAN du GHU Paris Centre Praticien Hospitalier Service

Plus en détail

NAUSÉES VOMISSEMENTS

NAUSÉES VOMISSEMENTS NAUSÉES VOMISSEMENTS Soirée UTIP ILE- DE- France «Les pharmaciens au Congrès de la Société française de cancérologie» 24 juin 2014 Dr François Lemare, pharmacien, chef de département, département de pharmacie

Plus en détail

Adénocarcinome gastrique avancé, Quelle prise en charge en 2013?

Adénocarcinome gastrique avancé, Quelle prise en charge en 2013? Adénocarcinome gastrique avancé, Quelle prise en charge en 2013? Dr Thomas Walter Hôpital E. Herriot, Lyon 13 décembre 2013 Jean-Louis Legoux et les auteurs du chapître Estomac du TNCD Survie globale des

Plus en détail

Doxorubicine liposomale pégylée

Doxorubicine liposomale pégylée DENOMINATION DU MEDICAMENT CAELYX = Doxorubicine liposomale pégylée CARACTERISTIQUES Dénomination commune : CAELYX Composition qualitative et quantitative : Doxorubicine liposomale pégylée Statut : A.M.M.

Plus en détail

Traitements neoadjuvants des cancers du sein surexprimant HER2. Sylvie Giacchetti Centre des maladies du sein Hôpital saint Louis

Traitements neoadjuvants des cancers du sein surexprimant HER2. Sylvie Giacchetti Centre des maladies du sein Hôpital saint Louis Traitements neoadjuvants des cancers du sein surexprimant HER2 Sylvie Giacchetti Centre des maladies du sein Hôpital saint Louis HER2 n a pas de ligand spécifique mais joue le rôle d un corécepteur pour

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 mars 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 mars 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 19 mars 2008 TARCEVA 25 mg, comprimé pelliculé (369 232-3) TARCEVA 100mg, comprimé pelliculé (369 234-6) TARCEVA 150 mg, comprimé pelliculé (369 235-2) B/ 30 Laboratoire

Plus en détail

Centre Jean Perrin. Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne. Clermont-Ferrand - France

Centre Jean Perrin. Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne. Clermont-Ferrand - France Centre Jean Perrin Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Clermont-Ferrand - France PROJETS D ÉTUDES CLINIQUES DANS LE CANCER DU SEIN TRIPLE NÉGATIF RÉUNION ERTICA 16 SEPTEMBRE 2014 Dr MARIE-ANGE

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 25 mai 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 25 mai 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 25 mai 2011 AVASTIN 25 mg/ml Boîte de 1 flacon de 4 ml (CIP : 566 200-7) Boîte de 1 flacon de 16 ml (CIP : 566 201-3) Laboratoires ROCHE Bevacizumab Liste I Réserve hospitalière

Plus en détail

Standards dans la Prise en Charge du Cancer du Sein. William Jacot CRLC Val d Aurelle Montpellier

Standards dans la Prise en Charge du Cancer du Sein. William Jacot CRLC Val d Aurelle Montpellier Standards dans la Prise en Charge du Cancer du Sein William Jacot CRLC Val d Aurelle Montpellier Le cancer du sein en France 49.814 nouveaux cas en 2005 11.441 décès en 2006 Létalité ± 20 % Guérin et al.,

Plus en détail

Les cardiomyopathies médicamenteusesm

Les cardiomyopathies médicamenteusesm Lille 2 Université du Droit et de la Santé Pharmacovigilance en cardiologie (partie II) Les cardiomyopathies médicamenteusesm Pr Nicolas Lamblin Service Urgences et Soins Intensifs de Cardiologie Pôle

Plus en détail

Prise en charge de la toxicité digestive (nausées, vomissements et mucites) Elsa Curtit, Service d oncologie médicale, CHU Besançon

Prise en charge de la toxicité digestive (nausées, vomissements et mucites) Elsa Curtit, Service d oncologie médicale, CHU Besançon Prise en charge de la toxicité digestive (nausées, vomissements et mucites) Elsa Curtit, Service d oncologie médicale, CHU Besançon Troubles digestifs en oncologie Fréquemment induits par : la chimiothérapie

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 25 mai 2016 Date d examen par la Commission : 11 mai 2016 trastuzumab HERCEPTIN 150 mg/15 ml, poudre pour solution à diluer pour perfusion B/1 flacon de 15 ml (CIP :

Plus en détail

NAVELBINE voie orale

NAVELBINE voie orale DENOMINATION DU MEDICAMENT & FORME PHARMACEUTIQUE NAVELBINE voie orale CARACTERISTIQUES Dénomination commune : vinorelbine Composition qualitative et quantitative : Statut : A.M.M. A.T.U. Classe ATC :

Plus en détail

Préparation des cytotoxiques en séries Audrey Hurgon

Préparation des cytotoxiques en séries Audrey Hurgon Préparation des cytotoxiques en séries Audrey Hurgon Pharmacie audrey.hurgon@curie.fr Institut Curie Paris Cytotoxiques: Dose banding et fabrication en séries Dose banding La définition Son concept clinique

Plus en détail

Session 3 : Recherche clinique

Session 3 : Recherche clinique Session 3 : Recherche clinique Modérateurs : Elena Paillaud Pierre Soubeyran Essai FFCD 1404, REGOLD et autres essais digestifs Thomas Aparicio Gastro entérologue, Bobigny Essais cliniques en cancérologie

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 juin 2011 TARCEVA 25 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692323) TARCEVA 100 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692346) TARCEVA 150 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692352)

Plus en détail

1. Le cancer du sein en Belgique

1. Le cancer du sein en Belgique Joëlle Baader Pharmacien BoppAss 11 et 20 octobre 2016 Plan de l exposé 1. Le cancer du sein en Belgique 2. Facteurs de risque 3. Dépistage/Diagnostic 4. Biologie tumorale 5. Métastases 6. Pronostic 7.

Plus en détail

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Généralités Epidémiologie Incidence 7800 nouveaux cas par an (1) 70-80 ans Prédominance masculine Bilan pré thérapeutique TDM TAP Echoendoscopie + biopsie si réalisable

Plus en détail

Évaluation sommaire Paclitaxel nanoparticulaire lié à l albumine (Abraxane md ) pour le traitement du cancer du sein métastatique - juin 2007

Évaluation sommaire Paclitaxel nanoparticulaire lié à l albumine (Abraxane md ) pour le traitement du cancer du sein métastatique - juin 2007 SECTION 1. CONTEXTE Les taxanes constituent un traitement standard pour le cancer du sein métastatique. Jusqu à tout récemment, deux taxanes étaient disponibles sur le marché canadien soit le paclitaxel

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 2 février 2005

AVIS DE LA COMMISSION. 2 février 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 2 février 2005 CANCIDAS 50 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion Flacon de 10 ml, B/1 CANCIDAS 50 mg, poudre pour solution

Plus en détail

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Janvier 2013

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Janvier 2013 Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Janvier 2013 Introduction Les grandes lignes des recommandations ABC 1 et les «ESMO Clinical Practice Guidelines for diagnosis, treatment

Plus en détail

Cancer de l ovaire Version / décembre 2001

Cancer de l ovaire Version / décembre 2001 Cancer de l ovaire I-Introduction La stratégie de traitement choisie à l Institut Paoli Calmettes s applique aux tumeurs ovariennes, de la trompe et aux adénocarcinomes péritonéaux. Le traitement médical

Plus en détail

CANCER DU SEIN: ACTUALITÉS 2012-2013

CANCER DU SEIN: ACTUALITÉS 2012-2013 CANCER DU SEIN: ACTUALITÉS 2012-2013 Christelle Lévy Centre François Baclesse Ce qui est en train de changer nos pratiques, nouvelles AMM Cancers du sein métastatique RH+ HER2 neg en cas de progression

Plus en détail

Une augmentation du nombre des effets indésirables, signalés dans le monde entier, est associée à l utilisation hors indication.

Une augmentation du nombre des effets indésirables, signalés dans le monde entier, est associée à l utilisation hors indication. Advancing Therapeutics. Improving Lives. Zoug, en février 2011 Lettre d information importante destinée aux professionnels de santé (HPC) Effets indésirables graves liés à une utilisation hors indication

Plus en détail

RESULTATS PRESENTES SUR LES TRAITEMENTS A BASE DE TAXOTERE DANS LES CANCERS DE LA TÊTE ET DU COU, DU POUMON ET DU SEIN

RESULTATS PRESENTES SUR LES TRAITEMENTS A BASE DE TAXOTERE DANS LES CANCERS DE LA TÊTE ET DU COU, DU POUMON ET DU SEIN Contact: Anne Bancillon + 33 (0)6 70 93 75 28 RESULTATS PRESENTES SUR LES TRAITEMENTS A BASE DE TAXOTERE DANS LES CANCERS DE LA TÊTE ET DU COU, DU POUMON ET DU SEIN Principaux résultats présentés lors

Plus en détail

Thesaurus Régional de Chimiothérapie Réseau Oncolie Cancer du Sein

Thesaurus Régional de Chimiothérapie Réseau Oncolie Cancer du Sein Cancer du Sein AC(60/600) EC 100 EC 50 FEC 100 Adriamycine 30mg dose totale sein Bevacizumab (10) J1/J15 Paclitaxel (90) hebdomadaire Bevacizumab 15mg/kg Sein CMF simplifié IV (1 jour J1=J21) Dexrazoxane

Plus en détail

Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse

Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013 Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse 6 décembre 2013 Traitement du CBNPC Evolution du traitement des CBNPC métastatiques

Plus en détail

FARM2133. Anti-tumoraux. Pharmacothérapie

FARM2133. Anti-tumoraux. Pharmacothérapie FARM2133 Anti-tumoraux Pharmacothérapie Dépistage Signes d'appel (rôle du pharmacien) Traitements (aspects pratiques) Traitements supportifs et/ou prévenant les toxicités Prof. O. Feron (olivier.feron@uclouvain.be)

Plus en détail

Fiche n 1 "Conduite à tenir en situation d urgence avant identification de l agent pathogène responsable"

Fiche n 1 Conduite à tenir en situation d urgence avant identification de l agent pathogène responsable Fiche n 1 "Conduite à tenir en situation d urgence avant identification de l agent pathogène responsable" Cette fiche constitue le premier protocole thérapeutique à envisager avant identification du pathogène

Plus en détail

Prise en charge des toxicités digestives (nausées-vomissements-mucites)

Prise en charge des toxicités digestives (nausées-vomissements-mucites) Prise en charge des toxicités digestives (nausées-vomissements-mucites) Fabien CALCAGNO oncologie médicale IRFC- CHRU Besançon TROUBLES DIGESTIFS EN ONCOLOGIE Fréquemment induits par : la chimiothérapie

Plus en détail

Réseau régional de cancérologie de Midi Pyrénées. Thésaurus de Chimiothérapie Neurologie

Réseau régional de cancérologie de Midi Pyrénées. Thésaurus de Chimiothérapie Neurologie Réseau régional de cancérologie de Midi Pyrénées Thésaurus de Chimiothérapie Neurologie Mise à jour Mai 2013 Sommaire Précautions d emploi concernant la chimiothérapie en général 1) Contraception 2) Bilan

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 04 octobre 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 04 octobre 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 04 octobre 2006 HERCEPTIN 150 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion B/1 flacon de 15 ml (CIP: 562 103-7) Laboratoire ROCHE trastuzumab Liste I Médicament soumis

Plus en détail

Situations particulières en Soins Palliatifs. SCHIRMECK, 26 mai 2010 Dr Béatrice LANNOYE, Dr Richard SCHWALD

Situations particulières en Soins Palliatifs. SCHIRMECK, 26 mai 2010 Dr Béatrice LANNOYE, Dr Richard SCHWALD Situations particulières en Soins Palliatifs SCHIRMECK, 26 mai 2010 Dr Béatrice LANNOYE, Dr Richard SCHWALD 1 Sommaire Hémorragies Hypercalcémie Carcinose péritonéale et occlusion définitive Syndrome cave

Plus en détail

Préparation et mise en place de la MORPHINE ou de l OXYCODONE par voie injectable IV ou SC

Préparation et mise en place de la MORPHINE ou de l OXYCODONE par voie injectable IV ou SC Comité de lutte contre la douleur Préparation et mise en place de la MORPHINE ou de l OXYCODONE par voie injectable IV ou SC Référence : CLUD 14 Version : 4 Date de diffusion Intranet : 2016 Références

Plus en détail

La chimiothérapie adjuvante. Quels sont les nouveaux standards?

La chimiothérapie adjuvante. Quels sont les nouveaux standards? La chimiothérapie adjuvante. Quels sont les nouveaux standards? J. Bonneterre Depuis les premières publications de B. Fischer en 1968 (1), puis de G. Bonadonna en 1976 (2), la chimiothérapie adjuvante

Plus en détail

CANCEROLOGIE GENERALE. BAILLEUX Caroline 2014

CANCEROLOGIE GENERALE. BAILLEUX Caroline 2014 CANCEROLOGIE GENERALE BAILLEUX Caroline 2014 EPIDEMIOLOGIE CONTENU DU COURS CHIMIOTHERAPIE TRAITEMENTS ANTI-EMETIQUES FACTEURS DE CROISSANCE HORMONOTHERAPIE THERAPIES CIBLEES TRAITEMENTS LOCAUX RADIOTHERAPIE

Plus en détail

Les essais cliniques en sénologie - Oncologie Médicale -

Les essais cliniques en sénologie - Oncologie Médicale - Les essais cliniques en sénologie - Oncologie Médicale - Institut Claudius Regaud Les essais en cours Essais en adjuvant ICR, étude PHACS Essais ennéoadjuvant étude HORGEN (HT) Essais en métastatique tumeurs

Plus en détail

Traitement du cancer du sein métastatique Peugniez Charlotte Journée de DES 05/04/2013

Traitement du cancer du sein métastatique Peugniez Charlotte Journée de DES 05/04/2013 Traitement du cancer du sein métastatique Peugniez Charlotte Journée de DES 05/04/2013 Epidémiologie Epidémiologie du cancer du sein métastatique Incidence annuelle en France : 54 000 nouveaux cas Moins

Plus en détail

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT TAXOTERE 20 mg/0,5 ml, solution à diluer et solvant pour perfusion 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Chaque flacon

Plus en détail

Traitement du cancer du

Traitement du cancer du Traitement du cancer du sein: mise à jour présent senté par: Julie Lemieux, M.D., M.Sc. Hémato-oncologueoncologue et professeur associée, Centre Hospitalier Affilié de l Universitl Université Laval 26

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU NASOPHARYNX Induction et Rechute/Métastatique

CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU NASOPHARYNX Induction et Rechute/Métastatique CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU NASOPHARYNX Induction et Rechute/Métastatique Dr Caroline Even Département de cancérologie cervico-faciale Institut Gustave Roussy, Villejuif, France Tumeurs localisées Tumeur

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE PRODIGE 24 ACCORD 24

SYNOPSIS PROTOCOLE PRODIGE 24 ACCORD 24 SYNOPSIS PROTOCOLE PRODIGE 24 ACCORD 24 A) IDENTIFICATION DE L ESSAI CLINIQUE NUMERO DE CODE PROMOTEUR : UC-0110/1006 PRODIGE 24 ACCORD 24 VERSION ET DATE : VERSION N 4 DU 13/05/2012 TITRE DE L ESSAI :

Plus en détail

Rétrospective 2012: résultats majeurs présentés dans le cancer du sein HER2+ et impact sur les stratégies thérapeutiques En situation adjuvante

Rétrospective 2012: résultats majeurs présentés dans le cancer du sein HER2+ et impact sur les stratégies thérapeutiques En situation adjuvante Rétrospective 2012: résultats majeurs présentés dans le cancer du sein HER2+ et impact sur les stratégies thérapeutiques En situation adjuvante Jean-Yves Pierga Département d Oncologie médicale Quelles

Plus en détail

Données récentes sur le traitement ADJUVANT des tumeurs HER2 positives Alexandru Eniu, MD, PhD

Données récentes sur le traitement ADJUVANT des tumeurs HER2 positives Alexandru Eniu, MD, PhD Données récentes sur le traitement ADJUVANT des tumeurs HER2 positives Alexandru Eniu, MD, PhD Dept. des Tumeurs du Sein Chef du service Hôpital de Jour Institut d Oncologie Ion Chiricuţă Cluj-Napoca,

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 26 Avril 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 26 Avril 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 26 Avril 2006 XELODA 150 mg, comprimé pelliculé 6 plaquettes thermoformées PVC polyéthylène PVDC de 10 comprimés : 365 745-6 XELODA 500 mg, comprimé pelliculé 12 plaquettes

Plus en détail