Isolation thermique. Page 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Isolation thermique. Page 1"

Transcription

1 Isolation thermique Page 1

2 1. Définition de l isolant thermique et domaines d utilisation 2. Réglementation thermique dans le bâtiment 3. Aperçu géologique de la pierre ponce 4. Un produit miracle dans le domaine de l isolation 5. Conclusion Page 2

3 Un isolant thermique, selon la NF P , est un produit qui réduit par sa présence, les échanges thermiques à travers la paroi sur ou dans laquelle il est placé. Il est caractérisé par sa résistance thermique et sa conductivité. Page 3

4 1. Définition de l isolant thermique et domaines d utilisation 2. Réglementation thermique dans le bâtiment 3. Aperçu géologique de la pierre ponce 4. Un produit miracle dans le domaine de l isolation 5. Conclusion Page 4

5 Page 5

6 Cette consommation énergétique est appelée à augmenter rapidement dans les années futures pour deux raisons: L évolution importante du parc de bâtiments à cause des grands programmes annoncés : Plan Azur de l hôtellerie, programme d urgence de l éducation nationale, programme des logements par an, programme de réhabilitation des hôpitaux, etc. L augmentation sensible du taux d équipement des ménages en appareils électroménagers du fait de l amélioration du niveau de vie et de la baisse des prix de ces équipements ( chauffage, climatisation, chauffage de l eau, réfrigération, etc.). Page 6

7 Le Règlement Thermique de Construction définit les spécifications techniques minimales des performances thermiques des bâtiments à respecter en vue de: Réduire les besoins en climatisation et chauffage Améliorer le confort thermique Optimiser la conception de l enveloppe du bâtiment Inciter les architectes et maitres d ouvrage à l utilisation de l approche de la performance thermique dans la conception de l enveloppe du bâtiment. Soutenir la réalisation de diagnostics et audits énergétiques des bâtiments existants. Page 7

8 1. Définition de l isolant thermique et domaines d utilisation 2. Réglementation thermique dans le bâtiment 3. Aperçu géologique de la pierre ponce 4. Un produit miracle dans le domaine de l isolation 5. Conclusion Page 8

9 Poreuse à 85% Très résistante à l écrasement Légèreté exceptionnelle Incombustible au feu (A1) Très faible capillarité Insensible d humidité et au gel Permet une parfaite diffusion de vapeur d eau Ecologique et entièrement recyclable Facilement usinable et façonnable Page 9

10 Peu à peu s'est imposée l'idée de réaliser des blocs isolants et calibrés. Les premières normes de fabrication industrielles datent de Elles définissent clairement la recette du béton léger utilisé pour la fabrication des blocs, un mélange de pierre ponce, d'eau, et de ciment. De très nombreux bâtiments furent réalisés dans ces années-là. Leur parfait état de conservation atteste de la grande robustesse du matériau. Page 10

11 1. Définition de l isolant thermique et domaines d utilisation 2. Réglementation thermique dans le bâtiment 3. Aperçu géologique de la pierre ponce 4. Un produit miracle dans le domaine de l isolation 5. Conclusion Page 11

12 PONCEBLOC La nouvelle génération de blocs ISOLANTS ET LEGERS Page 12

13 Naturellement léger et résistant 1m² de mur monté avec le PonceBloc de 20 cm d épaisseur ne pèse que 65 kilos. Sa légèreté réduit le poids des bâtiments d environ 23%. Les maçons portent moins de 4 tonnes de matériel par personne et par jour. Les PonceBloc supportent de 9 à 30 tonnes de charge. Page 13

14 Naturellement écologique Le PonceBloc est fabriqué sans cuisson, ne nécessite aucune énergie polluante et ne dégage pas de CO2. Son impact environnemental remarquablement faible est confirmé par la FDES et fait de PonceBloc le matériau au meilleur bilan environnemental Page 14

15 Naturellement économique Les systèmes constructifs PonceBloc associés à un équipement adapté permettent une performance thermique conforme aux exigences de la basse consommation d énergie (BBC-50kWh/m²/an) ou d un bâti passif (BEPos-15 KWh/m²/an). Moins de dépenses de chauffage et de climatisation inutiles. Page 15

16 Naturellement de haute qualité Le système constructif PonceBloc est conforme à la norme EN Les PonceBloc respectent les exigences de la réglementation thermique Marocaine grâce aux certifications du laboratoire Allemand MPVA Neuwied. Page 16

17 Naturellement résistant au feu PonceBloc est un matériau incombustible qui ne dégage aucune vapeur toxique en cas d incendie. Naturellement isolant contre le bruit PonceBloc absorbe les bruits et évite résonnance et transmission. Page 17

18 Naturellement sain et confortable Les propriétés naturelles de PonceBloc améliorent la qualité de l air intérieur et la régulation hygrométrique. Pas d humidité, de taches ou moisissures dans une construction en PonceBloc. Naturellement pratique et rapide La légèreté naturelle des PonceBloc, assurent une facilité de mise en œuvre ergonomique et rapide. Utilisation moindre du mortier et de l enduit accentuent le gain de temps et d économie. Page 18

19 La nature magmatique du bloc de pierre ponce grâce à son faible coefficient de transmission thermique, développe un exceptionnel pouvoir d isolation et offre ainsi le choix de systèmes constructifs multiples et performants. Page 19

20 Deux Gammes de PonceBloc : PonceBloc 360 : Le plus léger et isolant des blocs thermiques en Europe. PonceBloc 630 : Performance acoustique accrue aux dépends de ses caractéristiques thermiques, à noter que c est une solution plus économique. Page 20

21 PONCEBLOC 360 PONCEBLOC 630 DIMENSIONS DES PRODUITS (L x ép x h ) en mm 490 x 240 x x 190 x x 240 x x 190 x 240 Poids sec du bloc (kg) 10,3 8,2 17,8 14,1 Masse Volumique du bloc (kg/m³) Poids d'1 m² de mur (sans mortier et enduit) (kg) Coefficient de conductivité thermique (λ - W/m.k) 0,124 0,129 0,196 0,196 Valeur U des parois (W/m².K) 0,42 0,52 0,59 0,7 Classement au feu A1 A1 A1 A1 Page 21

22 Les Systèmes constructifs PonceBloc associés à un équipement adapté : Permettent une performance thermique conforme aux exigences de la basse consommation (BBC-50 KWh/m²/an) ou d un bâti passif (BEPos) Offrent au bâti une étanchéité à l air conforme à la réglementation thermique présente et future. Répondent aussi parfaitement à la réglementation sismique présente et future. Font preuve d une exceptionnelle stabilité dimensionnelle. Page 22

23 Signature d une convention de partenariat stratégique entre Ménara Ponce et l amee, au nom de son DG M. Said Mouline afin de : Construire un prototype à énergie positive dans les locaux de l amee Marrakech, qui sera un outil de formation pour les étudiants, et de démonstration pour les prescripteurs. Ce prototype rassemblera des solutions d isolation thermo-acoustique à la pointe ainsi qu une alimentation par énergie solaire, une simulation thermodynamique sera également réalisée pour illustrer les avantages de ce système. Page 23

24 C est dans ce cadre que nous avons réalisé ce prototype à haute efficacité énergétique à l amee, qui sera un outil de formation pour les étudiants et de démonstration pour les prescripteurs. Ce prototype qui a été l objet de la labellisation COP22. Page 24

25 1. Définition de l isolant thermique et domaines d utilisation 2. Réglementation thermique dans le bâtiment 3. Aperçu géologique de la pierre ponce 4. Un produit miracle dans le domaine de l isolation 5. Conclusion Page 25

26 L isolation thermique permet à la fois de réduire vos consommations d énergie de chauffage et / ou de climatisation et d accroitre votre confort, elle est également bénéfique pour l environnement car, en réduisant les consommations, elle permet de préserver les ressources énergétiques et de limiter les émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, l isolation thermique est intéressante en termes de protection de l environnement, de confort et d économies financières, et PonceBloc répond à tous ces critères comme nous avons pu le voir précédemment. Page 26

27 Merci pour votre attention Page 27

PONCEBLOC. Système constructif homogène. Bloc thermique à isolation rapportée. PonceBloc 20 (1) (mm) hauteur 250 hauteur 300 (1) Suivant région

PONCEBLOC. Système constructif homogène. Bloc thermique à isolation rapportée. PonceBloc 20 (1) (mm) hauteur 250 hauteur 300 (1) Suivant région 20 Bloc thermique à isolation rapportée PonceBloc 20 (1) (mm) hauteur 250 hauteur 300 (1) Suivant région Dimension du bloc standard 500 x 200 x 250 500 x 200 x 300 ( L x ép. x h en mm) Résistance mécanique

Plus en détail

COUPON-RÉPONSE. Nom. Prénom. Adresse. Ville.

COUPON-RÉPONSE. Nom. Prénom. Adresse. Ville. COUPON-RÉPONSE Dans le cadre d un projet de construction de type : L Maison individuelle L J ai un terrain L Je n ai pas de terrain L Rénovation/Extension Nom Prénom Adresse J envisage de réaliser ce projet

Plus en détail

Projet DEMETHER : Développement d un panneau issu de sous-produit de l agriculture pour l isolation thermique des bâtiments existants

Projet DEMETHER : Développement d un panneau issu de sous-produit de l agriculture pour l isolation thermique des bâtiments existants Projet DEMETHER : Développement d un panneau issu de sous-produit de l agriculture pour l isolation thermique des bâtiments existants TÂCHE 4 : Applications pour l isolation de bâtiments existants J.-P.

Plus en détail

Le panneau isolant de soubassement ininflammable et résistant à la pression

Le panneau isolant de soubassement ininflammable et résistant à la pression Multipor panneau isolant pour soubassement Le panneau isolant de soubassement ininflammable et résistant à la pression SanS pare-feu! pour les structures WDVS uniformes avec Multipor Multipor panneau isolant

Plus en détail

Bétons isolants structurels (B.I.S)

Bétons isolants structurels (B.I.S) Bétons isolants structurels (B.I.S) NORME NF EN 206-1/ CN Présentation UMGO 11 Juillet 2014 SNBPE Rhône Alpes 1 Le Béton en France: 39 millions de m3 4 100 millions HT de Chiffre d Affaires 1 816 Centrales

Plus en détail

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DOSAGE 17

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DOSAGE 17 WBLOCK est un nouveau matériau de construction à la fois écologique, économique et facile à mettre en œuvre. WBLOCK est un bloc à maçonner, composé en majorité de déchet de bois (à l exclusion de bois

Plus en détail

Isolation thermique par l extérieur

Isolation thermique par l extérieur Isolation thermique par l extérieur 8 Diathonite Evolution est un enduit idéal pour réaliser une isolation thermique par l extérieur sur tous les types de maçonnerie. 1 2 3 4 1. Diathonite Finition / Plasterpaint

Plus en détail

Eurowall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur.

Eurowall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur. Eurowall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur. Convient à une large gamme de systèmes de finition de façades en bardage, vêture et vêtage pour les habitations

Plus en détail

Building Value. Wienerberger, toute l énergie positive de la terre cuite

Building Value. Wienerberger, toute l énergie positive de la terre cuite Building Value 4 Wienerberger, toute l énergie positive de la terre cuite Wienerberger, toute l énergie positive de la terre cuite Avec e 4 (energie, economie, ecologie, emotion), Wienerberger met en œuvre

Plus en détail

Construction et Isolation. COMPAREZ matériaux, plans et prix pour offrir à votre future maison la meilleure solution constructive du marché

Construction et Isolation. COMPAREZ matériaux, plans et prix pour offrir à votre future maison la meilleure solution constructive du marché Construction et Isolation COMPAREZ matériaux, plans et prix pour offrir à votre future maison la meilleure solution constructive du marché Votre rêve est de faire construire une maison moderne, économe

Plus en détail

La construction passive en action

La construction passive en action LA MAISON PASSIVE La construction passive en action NOVABUILD 18 Novembre 2016 1 SOMMAIRE 1 LA DEMARCHE PASSIVE 1.1 Le passif: 5 mesures 1.2 L isolation 1.3 Les fenêtres «chaudes» 1.4 Pas de ponts thermiques

Plus en détail

14/12/2010. Le premier Hôtel massif/passif en Flandre Un concept passif selon une méthode traditionnelle de construction. Eco-logies Heusden-Zolder

14/12/2010. Le premier Hôtel massif/passif en Flandre Un concept passif selon une méthode traditionnelle de construction. Eco-logies Heusden-Zolder Le premier Hôtel massif/passif en Flandre Un concept passif selon une méthode traditionnelle de construction Eco-logies Heusden-Zolder 1 Eco-logies Constructeur: Architecte: Etude HVAC: Etude de stabilité:

Plus en détail

FORMATIONS. en efficacité énergétique et bâtiments durables. Un avenir durable se forme... Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A.

FORMATIONS. en efficacité énergétique et bâtiments durables. Un avenir durable se forme... Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A. FORMATIONS en efficacité énergétique et bâtiments durables Un avenir durable se forme... Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A. Enjeux du Développement durable: objectifs 2017/2020 L Union Européenne

Plus en détail

La maison B C D E F. Une construction respectueuse de notre environnement. Une facture énergétique allégée. Basse Consommation

La maison B C D E F. Une construction respectueuse de notre environnement. Une facture énergétique allégée. Basse Consommation LE BON SENS ÉCONOMIQUE ET ÉCOLOGIQUE La maison Pourquoi construire une maison BBC aujourd hui? Le bon sens c est de construire aujourd hui une maison répondant aux objectifs du Grenelle de l Environnement

Plus en détail

Pierre RAYNAUD Responsable du pôle Performance Environnementale et Aménagement Durable ALTO Ingénierie

Pierre RAYNAUD Responsable du pôle Performance Environnementale et Aménagement Durable ALTO Ingénierie Pierre RAYNAUD Responsable du pôle Performance Environnementale et Aménagement Durable ALTO Ingénierie ALTO Ingénierie : 50 collaborateurs Introduction 4 localisations (Paris, Bordeaux, Lyon, Nice) 2 activités

Plus en détail

Thermique et matériaux

Thermique et matériaux Thermique et matériaux 1. Variété et performance des matériaux 3. Aperçu de la logique HQE Sources : Oliva Jean-Pierre (2001). L'isolation écologique, Mens : Éd. Terre vivante. 1. Variété et performance

Plus en détail

Eurotan, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses.

Eurotan, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Eurotan, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. NOUVEAU Le panneau Eurotan est à performance thermique identique,

Plus en détail

Espace Info Energie. Sur-isolation. Facteur 4. Énergies renouvelables. étanchéité à l air. Gaz à effets de serre. Eco-matériau.

Espace Info Energie. Sur-isolation. Facteur 4. Énergies renouvelables. étanchéité à l air. Gaz à effets de serre. Eco-matériau. Facteur 4 Énergies renouvelables Coût global Eco-matériau Santé. Humidité Matériau «puits de carbone» Eau chaude solaire Label BBC, Effinergie Sur-isolation VMC double flux Conception bioclimatique Développement

Plus en détail

La solution aux ponts thermiques dans la maçonnerie

La solution aux ponts thermiques dans la maçonnerie FOAMGLAS PERINSUL S FOAMGLAS PERINSUL HL La solution aux ponts thermiques dans la maçonnerie www. foamglas.be www. foamglas.lu FOAMGLAS L efficacité prouvée par le temps 45 cm 5 cm ou 10 cm 9 11 14 19

Plus en détail

Chauffe-eau thermodynamique HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER. YUTAMPO La solution 100% énergie renouvelable

Chauffe-eau thermodynamique HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER. YUTAMPO La solution 100% énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO La solution 100% énergie renouvelable GAMME EAU CHAUDE SANITAIRE 1 kw CONSOMMÉ 3 kw DE CHAUFFAGE jusqu à 70% d économie

Plus en détail

LA CONSTRUCTION PASSIVE POURQUOI ET COMMENT?

LA CONSTRUCTION PASSIVE POURQUOI ET COMMENT? LA CONSTRUCTION PASSIVE POURQUOI ET COMMENT? Atelier d Architecture Delsinne Concepteur Maisons Passives CEPH www.delsinnearchitecte.fr Acteurs du Passif Collectif pour un bâtiment performant et confortable

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

PIÈCES D'INSERTION EN NEOPOR PIÈCES D'INSERTION EN LIÈGE

PIÈCES D'INSERTION EN NEOPOR PIÈCES D'INSERTION EN LIÈGE D'INSERTION EN NEOPOR D'INSERTION EN LIÈGE Des briques aux prestations thermiques uniques D'INSERTION EN NEOPOR THERMOKAPPA est une ligne de produits en briques de terre cuite à forte valeur technologique

Plus en détail

1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION?

1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION? 1 SOMMAIRE 1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION? 4. QUELQUES SOLUTIONS POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS

Plus en détail

Sika SyntiChape. Sika à votre service. Chape anhydrite autonivelante. Sika SyntiChape, la garantie d un produit fiable et efficace.

Sika SyntiChape. Sika à votre service. Chape anhydrite autonivelante. Sika SyntiChape, la garantie d un produit fiable et efficace. Sika à votre service, la garantie d un produit fiable et efficace Ile-de-France-Nord 62 59 76 Littoral-Manche 29 Le procédé bénéficie d un Avis Technique CSTB. 22 61 35 53 44 OUEST-NORD Centre-Pays de

Plus en détail

collectif et individuel

collectif et individuel La maçonnerie pour habitat collectif et individuel R=1.04 M 2. K/W 100% naturel Enduit Rt 3, finis les ennuis Collectif B60 et individuel B60 Sismique, conforme Eurocode 8 Pose collée, 30% de gain de pose

Plus en détail

Diathonite. Diathonite. 2 Fiche d information. Essais démonstratifs. Analyse physique et technique des composants

Diathonite. Diathonite. 2 Fiche d information. Essais démonstratifs. Analyse physique et technique des composants 2 Fiche d information Essais démonstratifs Diasen a commencé ses recherches sur l enduit à base de liège en 1985. Ces recherches visaient à obtenir un seul produit ayant des excellentes caractéristiques

Plus en détail

UNE AVANCÉE DÉCISIVE DANS LA PERFORMANCE DE LA CONSTRUCTION

UNE AVANCÉE DÉCISIVE DANS LA PERFORMANCE DE LA CONSTRUCTION UNE AVANCÉE DÉCISIVE DANS LA PERFORMANCE DE LA CONSTRUCTION TherMIQUE Environnement FEU GARANTIE UNE PERFORMANCE THERMIQUE JUSQU À 20% SUPÉRIEURE 40 ANS DE GARANTIE STRUCTURELLE & THERMIQUE Découvrez une

Plus en détail

Maçonnerie en pierre naturelle

Maçonnerie en pierre naturelle Centre Technique de Matériaux Naturels de Construction 17, rue Letellier, 75015 Paris Tél : +33(0)1 44 37 50 00 Fax : +33(0) 1 44 37 08 02 www.ctmnc.fr GUIDE DES PONTS THERMIQUES Comprendre et évaluer

Plus en détail

Aides pour mieux comprendre l'isolation thermique du batiment.

Aides pour mieux comprendre l'isolation thermique du batiment. Aides pour mieux comprendre l'isolation thermique du batiment. Information sur les mots-clés dans le domaine de l'isolation thermique des batiments La conductivité thermique ou Lambda La conductivité thermique

Plus en détail

Ekla db. Ekla db 44. Groupe em2c, Vourles, FR.

Ekla db. Ekla db 44. Groupe em2c, Vourles, FR. 70 Ekla db Ekla db 40 Ekla db 42 Ekla db 44 Groupe em2c, Vourles, FR. 71 Développée pour répondre aux besoins des espaces cloisonnés, la gamme Ekla db (finition blanche lisse) offre la meilleure combinaison

Plus en détail

Votre maison. comme vous la voulez

Votre maison. comme vous la voulez Votre maison comme vous la voulez ...beaucoup d avantages Construire une maison en bois signifie obtenir un espace éco durable et bio compatible. Le bois garantit l absence d humidité, la réduction de

Plus en détail

LES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Le label passif. Plate-forme Maison Passive asbl

LES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Le label passif. Plate-forme Maison Passive asbl Plate-forme Maison Passive asbl LES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Le label passif Mercredi de l'info cd2e Loos en Gohelle Adeline Guerriat Le 25 mars 2009 1. La Plate-forme Maison Passive 2. Le standard

Plus en détail

AXE 4 SOUTENIR LA TRANSITION VERS FICHE THEMATIQUE 4-8 : UNE ECONOMIE A FAIBLES EMISSIONS EN CO2 DANS L ENSEMBLE DES SECTEURS

AXE 4 SOUTENIR LA TRANSITION VERS FICHE THEMATIQUE 4-8 : UNE ECONOMIE A FAIBLES EMISSIONS EN CO2 DANS L ENSEMBLE DES SECTEURS AXE 4 SOUTENIR LA TRANSITION VERS UNE ECONOMIE A FAIBLES EMISSIONS EN CO2 DANS L ENSEMBLE DES SECTEURS FICHE THEMATIQUE 4-8 : BATIMENTS PUBLICS LIES A L ENSEIGNEMENT Version adoptée à la CE du 07/12/15

Plus en détail

Solutions Façade. Maxi Terca. Voyez la vie en couleurs

Solutions Façade. Maxi Terca. Voyez la vie en couleurs Solutions Façade Maxi Terca Voyez la vie en couleurs énergie économie écologie émotion Solutions Façade Toiture Maxi Terca Mur de 22 à Isolation Thermique Intérieure (ITI) LES AVANTAGES Solution économique

Plus en détail

Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton

Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton F. Lyon 1 Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton Florent Lyon Centre scientifique

Plus en détail

La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL. Pascal LOCOGE - Décembre 2007

La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL. Pascal LOCOGE - Décembre 2007 La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL Pascal LOCOGE - Décembre 2007 Qui sommes-nous? Un organisme précurseur de la certification, créé en 1974 Reconnu et indépendant,

Plus en détail

NOUVELLE GAMME. Septembre 2015

NOUVELLE GAMME. Septembre 2015 NOUVELLE GAMME Septembre 2015 à compter de Septembre 2015 évolution importante de la gamme Calibric Nouvelle gamme Calibric pour une segmentation claire entre les marchés collectifs et la maison individuelle

Plus en détail

Le Bois et la construction

Le Bois et la construction Le Bois et la construction ECCTA Ingénierie Bureau d'études techniques en bâtiment, infrastructure, maîtrise d'oeuvre générale, depuis 1982. Pôles de compétences : l'assistance à maîtrise d'ouvrage, le

Plus en détail

Réhabilitation durable d une résidence sociale et d une résidence étudiante par la SIEMP 161 rue de la Convention 75015

Réhabilitation durable d une résidence sociale et d une résidence étudiante par la SIEMP 161 rue de la Convention 75015 Réhabilitation durable d une résidence sociale et d une résidence étudiante par la SIEMP 161 rue de la Convention 75015 Sommaire : Réhabilitation durable de la SIEMP - 161 rue de la Convention 15éme -

Plus en détail

Performance énergétique et thermique des bâtiments

Performance énergétique et thermique des bâtiments Performance énergétique et thermique des bâtiments recueil sur CD-ROM Référence : 3135311CD ISBN : 978-2-12-135311- Année d édition : 2010 Analyse Un diagnostic de Performance Energétique (DPE) est désormais

Plus en détail

Rupteurs. La référence RT 2012 LA PLUS ÉCONOMIQUE DU MARCHÉ. Gain 38% Gain 52%

Rupteurs. La référence RT 2012 LA PLUS ÉCONOMIQUE DU MARCHÉ. Gain 38% Gain 52% Rupteurs La référence RT 2012 LA PLUS ÉCONOMIQUE DU MARCHÉ LOGEMENTS COLLECTIFS Ψ 9 = 0,37 W/m.K Gain 38% MAISONS INDIVIDUELLES Ψ 9 = 0,29 W/m.K Gain 52% Évite la pose des rupteurs thermiques Exigence

Plus en détail

Solutions Mur. Murbric. Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride Les plus produit : Caractériques techniques p Appareillages ép. 20 cm p.

Solutions Mur. Murbric. Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride Les plus produit : Caractériques techniques p Appareillages ép. 20 cm p. Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride Les plus produit : Caractériques techniques p. 126 Performances du mur p. 127-130 Accessoires ép. 20 cm p. 155-156 Appareillages ép. 20 cm p. 157-160 n Pose rapide : 6,6

Plus en détail

ATELIER. Communauté d agglomération des Portes de l Eure. Rénovation énergétique. 15 décembre ALEC27 - CAUE27

ATELIER. Communauté d agglomération des Portes de l Eure. Rénovation énergétique. 15 décembre ALEC27 - CAUE27 Communauté d agglomération des Portes de l Eure Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement de l Eure ATELIER Rénovation énergétique 15 décembre 2015 - ALEC27 - CAUE27 SOMMAIRE TYPOLOGIES DE

Plus en détail

le seul mur porteur en 12 cm

le seul mur porteur en 12 cm le seul mur porteur en 12 cm Barrybloc, Thermobloc, Lambdabloc, linteau Stalton Le concept mural XS wall est le summum de massif! Les blocs XS doivent leur niveau de qualité inégalé à un mélange d argile

Plus en détail

Les toiles techniques

Les toiles techniques Les toiles techniques Dickson et Ferrari : des toiles techniques haut de gamme Atrium Concept vous propose d équiper vos produits d aménagement extérieur avec les toiles Dickson Sunworker, Dickson acrylique

Plus en détail

Sonar db. Sonar db 40. Sonar db 42. Sonar db 44. Groupe em2c, Vourles, FR.

Sonar db. Sonar db 40. Sonar db 42. Sonar db 44. Groupe em2c, Vourles, FR. 86 Sonar db Sonar db 40 Sonar db 42 Sonar db 44 Groupe em2c, Vourles, FR. 87 Développée pour répondre aux besoins des espaces cloisonnés, la gamme Sonar db (finition blanche structurée) offre la meilleure

Plus en détail

Concevoir une Maison Passive

Concevoir une Maison Passive Concevoir une Maison Passive OU «Comment réaliser un Habitat Ecologique sans système conventionnel de chauffage?» Adeline Guerriat Quincay Le 28 novembre 2008 1. Le standard passif 2. Aspect technique

Plus en détail

COLLOQUE PROFESSIONNEL ECOBAT PARIS

COLLOQUE PROFESSIONNEL ECOBAT PARIS COLLOQUE PROFESSIONNEL ECOBAT PARIS ECOBAT - MARS 2010 1 ECOBAT Retour d experiences sur le label BBC-Effinergie Catherine BONDUAU Assises de l'énergie - Janvier 2010 2 Le niveau d exigence à atteindre

Plus en détail

Les Briques en Terre Crues Compressées : BTCC. Philippe Tourtebatte 2013

Les Briques en Terre Crues Compressées : BTCC. Philippe Tourtebatte 2013 Les Briques en Terre Crues Compressées : BTCC Philippe Tourtebatte 2013 1.0 DESCRIPTION Blocs ou briques de terre crue compressée, non stabilisée, à l aide d une presse mécanisée pour la construction de

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCE : ANALYSE DE CYCLE DE VIE D UN PROJET PASSIF

RETOUR D EXPÉRIENCE : ANALYSE DE CYCLE DE VIE D UN PROJET PASSIF RETOUR D EXPÉRIENCE : ANALYSE DE CYCLE DE VIE D UN PROJET PASSIF TIMOTHÉE MARAIS GÉONOMIA Acteurs du Passif Collectif pour un bâtiment performant et confortable FORUM REGIONAL DES ACTEURS DU PASSIF Jeudi

Plus en détail

La maison bioclimatique. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires

La maison bioclimatique. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires La maison bioclimatique Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Sommaire Introduction Le Plan Climat Énergie du Grand Nancy et de la ville de

Plus en détail

recyclé OUATE DE CELLULOSE naturel N ouvelles r esponsabilités pour la terre www.nrgaia.eu durable économique confort isolant bien-être protecteur

recyclé OUATE DE CELLULOSE naturel N ouvelles r esponsabilités pour la terre www.nrgaia.eu durable économique confort isolant bien-être protecteur OUATE DE CELLULOSE bien-être sain recyclé économique confort protecteur naturel durable isolant N ouvelles r esponsabilités pour la terre www.nrgaia.eu Golbey FABRICATION FRANÇAISE La Monnerie Le Montel

Plus en détail

LYON CONFLUENCE Ilot E4. 84 logements Bâtiment passif

LYON CONFLUENCE Ilot E4. 84 logements Bâtiment passif LYON CONFLUENCE Ilot E4 84 logements Bâtiment passif Insertion dans le site Insertion dans le site Insertion dans le site Plan de localisation Projet urbain à long terme Situation dans la ZAC LYON CONFLUENCE

Plus en détail

Sapisol. Les panneaux isolants BASSE CONSOMMATION

Sapisol. Les panneaux isolants BASSE CONSOMMATION Sapisol Les panneaux isolants BASSE CONSOMMATION Issus d un savoir-faire et d une expérience de plus de 25 ans dans la conception et la fabrication de composants bois pour la construction, les panneaux

Plus en détail

Isolation phonique des parois en terre cuite

Isolation phonique des parois en terre cuite Isolation phonique des parois en terre cuite Réglementation acoustique Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur.

Plus en détail

Construire aujourd hui pour demain Le nouveau Schöck Isokorb XT

Construire aujourd hui pour demain Le nouveau Schöck Isokorb XT Construire aujourd hui pour demain Le nouveau Schöck Isokorb XT Nous avons la réponse aux normes de plus en plus drastiques en matière d isolation thermique et d isolation acoustique aux bruits d impact

Plus en détail

Wienerberger : L offre globale

Wienerberger : L offre globale Wienerberger : L offre globale L expression la plus durable pour vos projets Wienerberger une position naturelle de leader Présent dans 26 pays avec 243 usines et plus de 15 000 collaborateurs, Wienerberger

Plus en détail

Conférence de presse

Conférence de presse Conférence de presse Emissions de gaz à effet de serre : bilan 2008 Régimes d aides pour les économies d énergie : bilan Aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables

Plus en détail

ISOLATION ACOUSTIQUE POUR LE CONFORT DE VIE ET UNE AGRÉABLE ATMOSPHÈRE DE TRAVAIL. fabriqué à partir de caoutchouc recyclé

ISOLATION ACOUSTIQUE POUR LE CONFORT DE VIE ET UNE AGRÉABLE ATMOSPHÈRE DE TRAVAIL. fabriqué à partir de caoutchouc recyclé ISOLATION ACOUSTIQUE POUR LE CONFORT DE VIE ET UNE AGRÉABLE ATMOSPHÈRE DE TRAVAIL fabriqué à partir de caoutchouc recyclé Des solutions ingénieuses contre le bruit. SOUS-COUCHES POUR ISOLATION ACOUSTIQUE

Plus en détail

MULTIPOR Le panneau isolant minéral et naturel

MULTIPOR Le panneau isolant minéral et naturel MULTIPOR Le panneau isolant minéral et naturel Multipor, Un isolant pas comme les autres Dans le sillage du Grenelle de l environnement, de nouvelles dispositions réglementaires, financières et fiscales

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive à haute performance energétique : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive à haute performance energétique : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive à haute performance energétique : détails techniques Bruxelles Environnement EXEMPLE DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE ET DURABLE: BATEX [120] RUE DU VERGER Thomas

Plus en détail

AMELIORATIONS ENERGETIQUES D UN LOGEMENT

AMELIORATIONS ENERGETIQUES D UN LOGEMENT AMELIORATIONS ENERGETIQUES D UN LOGEMENT 1 OBJECTIFS : Recherche d indications dans des Textes officiels Recherche des caractéristiques des matériaux de construction et des équipements de chauffage Evaluation

Plus en détail

Qualitel - Millésime Les principales évolutions

Qualitel - Millésime Les principales évolutions Qualitel - Millésime 2008 Les principales évolutions Le millésime 2008 intègrent les mises à jours de : septembre 2006 et juillet 2007 relatives à l application de la RT. janvier 2007 intégrant la réglementation

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2005

La Réglementation Thermique 2005 La Réglementation R Thermique 2005 Le contexte et les enjeux Le contexte et les enjeux Les ressources naturelles s épuisent. Les prix s envolent. Le climat se dérègle. Le bâtiment consomme beaucoup trop

Plus en détail

FIXIT.CH. Enduits thermo-isolants

FIXIT.CH. Enduits thermo-isolants FIXIT.CH Enduits thermo-isolants Hier steht eine XL-Headline Assainir avec les enduits thermo-isolants Fixit Ancien moulin à Sissach assaini avec Fixit 222 Aerogel Enduit thermo-isolant haute performance

Plus en détail

Certification NF Bâtiment Tertiaire en Exploitation Démarche HQE Présentation de la démarche ILEO 27/33 quai Le Gallo Boulogne Billancourt

Certification NF Bâtiment Tertiaire en Exploitation Démarche HQE Présentation de la démarche ILEO 27/33 quai Le Gallo Boulogne Billancourt Certification NF Bâtiment Tertiaire en Exploitation Démarche HQE Présentation de la démarche ILEO 27/33 quai Le Gallo Boulogne Billancourt Paris, le 19 Avril 2013 Introduction Ce document a pour but de

Plus en détail

EQUIPEMENT CONCERNÉ PAR LES TRAVAUX

EQUIPEMENT CONCERNÉ PAR LES TRAVAUX Formulaire : Appel à projets «Construction d équipements publics sportifs ou culturels» Date limite de réception des dossiers : 15 décembre 2011 12 h Bénéficiaire : Raison sociale :.. N SIRET : Code APE

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves choisi de la

Plus en détail

Murs doubles. Isolés avec de la laine de verre ISOVER.

Murs doubles. Isolés avec de la laine de verre ISOVER. Murs doubles. Isolés avec de la laine de verre ISOVER. Murs doubles. Extrêmement robustes et durables. Un mur double se compose de trois couches aux fonctions clairement distinctes: «porter, isoler et

Plus en détail

Paramètres influent le transfert de chaleur et le besoin en. énergie

Paramètres influent le transfert de chaleur et le besoin en. énergie Paramètres ayant une influence sur le transfert de chaleur et/ou le besoin en énergie Le thème traité : quels sont les paramètres ayant une influence sur le transfert de chaleur et/ou le besoin en énergie

Plus en détail

Pompes à chaleur haute température Production eau chaude sanitaire

Pompes à chaleur haute température Production eau chaude sanitaire CLIMATISATION ET CHAUFFAGE Pompes à chaleur haute température Production eau chaude sanitaire CERTIFIÉ PAR CERTITA POMPES À CHALEUR Chauffage (30/35 C) www.marque-nf.com CLIMATISATION ET CHAUFFAGE Une

Plus en détail

L isolation verticale à l honneur Isolation des murs enterrés - Rupteur thermique - Isolation par l extérieur

L isolation verticale à l honneur Isolation des murs enterrés - Rupteur thermique - Isolation par l extérieur FOAMGLAS Leader dans l écoconstruction Communiqué de presse Salon Batimat 2013, novembre 2013 www.foamglas.com FOAMGLAS sur Batimat 2013 L isolation verticale à l honneur Isolation des murs enterrés -

Plus en détail

MURS. Briques collées

MURS. Briques collées 18 Les gammes bgv et mono mur La famille des briques à joints minces bio bric est composée : - de briques de 20 et 25 cm de large : la gamme bgv (isolation rapportée), - de briques monomurs de 30 et 37,5

Plus en détail

Quelle est la différence entre la méthode TH-C-E et TH-C-E ex?

Quelle est la différence entre la méthode TH-C-E et TH-C-E ex? Glossaire BBC-Effinergie Qu est-ce que la méthode TH-C-E? La méthode de calcul utilisée par les certificateurs du label BBC-Effinergie, est la méthode réglementaire française TH-C-E établie par le CSTB.

Plus en détail

Briques de murs POROTHERM R20

Briques de murs POROTHERM R20 Briques de murs POROTHERM R20 123 POROTHERM R20 Maçonnerie Roulée 20 cm largeur 200 mm Même hauteur que les Monomurs POROTHERM En refend, appareillages facilités avec les murs extérieurs RC 110 Longueur

Plus en détail

COURBEVOIE IMMEUBLE PHENOMENE Construction du siège de l INPI

COURBEVOIE IMMEUBLE PHENOMENE Construction du siège de l INPI COURBEVOIE IMMEUBLE PHENOMENE Construction du siège de l INPI F. Mathis 1 COURBEVOIE IMMEUBLE PHENOMENE Construction du siège de l INPI Der neue Sitz des Patentamts INPI in FR-Courbevoie Frank Mathis S.A.

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Plateforme Formation et Evaluation. Besoins de chauffage

Plateforme Formation et Evaluation. Besoins de chauffage Plateforme Formation et Evaluation Besoins de chauffage 1 Besoins de chauffage Déperditions Apports solaires Apports internes Contenu Méthode simplifiée de calcul des besoins de chauffage 2 1. Les déperditions

Plus en détail

Un exemple de Mixité Bois-Béton

Un exemple de Mixité Bois-Béton Jean marie HAQUETTE Gilles Amblard Un exemple de Mixité Bois-Béton Résidence 'La Belle Estelle' à Candillargues Conception: Crouzet Jaumes Architectes Assistés de: Calder (structure bois béton) Alabiso

Plus en détail

Journée de concertation nationale sur les éléments techniques de la réglementation thermique du bâtiment. Rabat le 12 avril 2011

Journée de concertation nationale sur les éléments techniques de la réglementation thermique du bâtiment. Rabat le 12 avril 2011 Journée de concertation nationale sur les éléments techniques de la réglementation thermique du bâtiment Rabat le 12 avril 2011 Eléments techniques de la réglementation thermique du bâtiment Adel Mourtada

Plus en détail

de Rockwool, La nouvelle génération de solutions d isolation globale pour les bâtiments non résidentiels

de Rockwool, La nouvelle génération de solutions d isolation globale pour les bâtiments non résidentiels C O M MU N I Q U É D E P R E SSE 20 09 de Rockwool, La nouvelle génération de solutions d isolation globale pour les bâtiments non résidentiels Anticiper pour apporter une valeur ajoutée aux bâtiments

Plus en détail

Thème : Le bâtiment à énergie positive Classe : Tle S Pays ou ville : Antilles-Guyane sept 2014

Thème : Le bâtiment à énergie positive Classe : Tle S Pays ou ville : Antilles-Guyane sept 2014 Thème : Le bâtiment à énergie positive Classe : Tle S Pays ou ville : Antilles-Guyane sept 2014 DOC 1 : Consommation d énergie et de développement urbain La consommation d énergie par habitant est liée

Plus en détail

MAINTENIR L ISOLATION THERMIQUE PAR L INTÉRIEUR

MAINTENIR L ISOLATION THERMIQUE PAR L INTÉRIEUR MAINTENIR L ISOLATION THERMIQUE PAR L INTÉRIEUR Au cœur des logements collectifs La solution I.T.I. pour les bâtiments avec murs en voile béton 1 2 La prédalle à rupteurs de ponts thermiques Une solution

Plus en détail

Guide préalable à la rénovation énergétique. Tout ce qu il faut savoir

Guide préalable à la rénovation énergétique. Tout ce qu il faut savoir Guide préalable à la rénovation énergétique Tout ce qu il faut savoir Sommaire: Quelques chiffres et constats Des objectifs à atteindre Apprendre à reconnaitre le bâti, en définir la typologie Faire un

Plus en détail

N DOP / Produit type. Dimensions

N DOP / Produit type. Dimensions 1. : voir tableau 2. Elément permettant l identification du produit de construction: brique à perforations verticales protégée porteuse, feu, acoustique, thermique, voir produit (date de fabrication /

Plus en détail

Economie d Energie. Les ateliers de transformation

Economie d Energie. Les ateliers de transformation Economie d Energie Les ateliers de transformation Economie d Energie Mesure des consommations électrique de l atelier, Comparaison de ces consommations à des références, Analyse des pratiques Propositions

Plus en détail

PLASTBAU HOURDIS. Hourdis continu autoportant en polystyrène expansé haute densité avec profilés en acier galvanisé en Z

PLASTBAU HOURDIS. Hourdis continu autoportant en polystyrène expansé haute densité avec profilés en acier galvanisé en Z PLASTBAU HOURDIS Hourdis continu autoportant en polystyrène expansé haute densité avec profilés en acier galvanisé en Z , le hourdis adapté aux exigences actuelles 2 Section standard Le hourdis Plastbau

Plus en détail

Séquence 3 : Traduire ce schéma directeur en actions

Séquence 3 : Traduire ce schéma directeur en actions Séquence 3 : Traduire ce schéma directeur en actions Repères méthodologiques : les différents leviers de réduction de l impact environnemental d un bâtiment Christophe SCHMAUCH Nancy 25/05/2016 1 Les différents

Plus en détail

DISQUE DE FREIN D ORIGINE JOHN DEERE versus DISQUE DE FREIN NON D ORIGINE

DISQUE DE FREIN D ORIGINE JOHN DEERE versus DISQUE DE FREIN NON D ORIGINE INFORMATION QUALITÉ DISQUE DE FREIN D ORIGINE JOHN DEERE versus DISQUE DE FREIN NON D ORIGINE Les disques de frein sont de véritables dispositifs de conversion d énergie. Ils transforment l énergie cinétique

Plus en détail

Première STI2D /STL Tronc commun Exercices Isolation thermique

Première STI2D /STL Tronc commun Exercices Isolation thermique Première STI2D /STL Tronc commun Exercices Isolation thermique Classe : Première Enseignement : Sciences physiques THEME du programme : HABITAT / VÊTEMENT et REVÊTEMENT Résumé du contenu de la ressource.

Plus en détail

Les armatures de liaison de dalles en porte-à-faux ARBO se distinguent par leurs qualités thermoisolantes

Les armatures de liaison de dalles en porte-à-faux ARBO se distinguent par leurs qualités thermoisolantes ASCHwAnden-QuALiTy MArS 2015 L assortiment ARBO s agrandit: Éléments d armature thermoisolants pour la liaison d éléments structuraux en béton armé Les armatures de liaison de dalles en porte-à-faux ARBO

Plus en détail

Référentiel «Energie-Carbone» pour les bâtiments neufs

Référentiel «Energie-Carbone» pour les bâtiments neufs MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT, DE l ENERGIE ET DE LA MER MINISTÈRE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT DURABLE Référentiel «Energie-Carbone» pour les bâtiments neufs Niveaux de performance «Energie Carbone» pour

Plus en détail

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris 75014 Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris 1. Présentation de la résidence : 1 - Note de présentation VF L opération se situe

Plus en détail

QUAND L ACOUSTIQUE RENCONTRE LE REVÊTEMENT MURAL

QUAND L ACOUSTIQUE RENCONTRE LE REVÊTEMENT MURAL UN SON DE QUALITÉ QUAND L ACOUSTIQUE RENCONTRE LE REVÊTEMENT MURAL LE REVÊTEMENT EN VERRE HAUTE RÉSISTANCE POUR MURS ET PLAFONDS 2 BIEN PLUS QU UN SIMPLE REVÊTEMENT MURAL : SYSTEXX ACTIVE ACOUSTIC 233

Plus en détail

ECO Conception dans la maison. Bio détérioration des Surfaces. Matériaux isolants ECO nomie d énergie

ECO Conception dans la maison. Bio détérioration des Surfaces. Matériaux isolants ECO nomie d énergie ECO Matériaux dans la maison: ECO Conception dans la maison ECO Bétons Bio détérioration des Surfaces ECO Matériaux isolants Matériaux isolants ECO nomie d énergie Rencontres innovation du 25 octobre 2007

Plus en détail

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Chambre de Commerce et d Industrie de Sfax Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Sfax, 06 mars 2015 Les isolants écologiques Mohamed Zied Gannar Chef de Service de l Efficacité Energétique dans les Bâtiments

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : La PEB en 2015 : Comment l appliquer? Bruxelles Environnement Exemple 3 : Rénovation de bureaux Thomas LECLERCQ - Manuel da CONCEIÇÃO NUNES MATRIciel Objectif de la présentation

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur brique rénovation Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur brique rénovation Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur brique rénovation Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Page 1/7 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi Simulée

Plus en détail

30/03/2012. Document : Olivier LESNIEWSKI FFB-DAT Présentation / Mise à jour : Sandrine CASTANIE- b.e. azimut

30/03/2012. Document : Olivier LESNIEWSKI FFB-DAT Présentation / Mise à jour : Sandrine CASTANIE- b.e. azimut Document : Olivier LESNIEWSKI FFB-DAT Présentation / Mise à jour : Sandrine CASTANIE- b.e. azimut MDE ST-CHRISTOL 30 mars 2012 1 Le contexte La réglementation en cours RT 2005 Le niveau BBC RT 2012 et

Plus en détail