SOLUTIONS POUR LA SANTÉ PILLPICK SYSTÈME DE CONDITIONNEMENT ET DE DÉLIVRANCE AUTOMATISÉ DES MÉDICAMENTS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOLUTIONS POUR LA SANTÉ PILLPICK SYSTÈME DE CONDITIONNEMENT ET DE DÉLIVRANCE AUTOMATISÉ DES MÉDICAMENTS"

Transcription

1 SOLUTIONS POUR LA SANTÉ PILLPICK SYSTÈME DE CONDITIONNEMENT ET DE DÉLIVRANCE AUTOMATISÉ DES MÉDICAMENTS

2 PillPick est un système de haute performance délivrant au personnel hospitalier des médicaments traçables jusqu au lit du patient, permettant ainsi de respecter la règle des «5 B». PillPick contribue largement à nos efforts de sécurisation du circuit du médicament.» - Robert Begliomini, Administrateur, Service Pharmacie, Lehigh Valley PILLPICK SYSTÈME DE CONDITIONNEMENT ET DE DÉLIVRANCE NOMINATIVE AUTOMATISÉ PillPick est le système le plus avancé d automatisation de la pharmacie. Il gère le conditionnement, le stockage et la délivrance nominative - faisant de lui une solution entièrement automatisée, du conditionnement d origine à la délivrance nominative. PillPick permet aux pharmacies d optimiser le prélèvement, le conditionnement et la délivrance des produits, et d éliminer les erreurs de médication pour une sécurité optimale des patients. AVANTAGES Entièrement automatisé - du conditionnement d origine à la délivrance nominative. Conception avancée - deux robots assurent performance et redondance du système. Sécurisé - conditionnement de doses unitaires traçables pour une grande majorité des formes galéniques.

3 CARACTÉRISTIQUES ET AVANTAGES Technologie intelligente Automatise entièrement le conditionnement, le stockage et la délivrance, permettant une gestion complète du circuit du médicament. Vérification du codebarres Élimine les erreurs durant la phase de conditionnement et de délivrance. Modules de conditionnement et de délivrance automatisés Travaillent en simultané et améliorent la productivité. Processus d archivage Photographie les médicaments conditionnés par le système pour une utilisation future*. AutoPhial Plus Améliore l efficacité de la pharmacie en automatisant le chargement et l individualisation des blisters, des flacons, des gobelets, des ampoules et des seringues. DrugNest Disponible en différentes configurations afin de répondre aux besoins des PUI, et dont la capacité de stockage peut atteindre ** doses unitaires. PillPicker Conditionne en doses unitaires les médicaments en associant un code-barre garant d une traçabilité complète des médicaments jusqu au chevet du patient. AutoBox Peut accueillir jusqu à 12 boîtes contenant les médicaments commercialisés en vrac pour un conditionnement en doses unitaires. PickRing Délivre le traitement nominatif sous formes de doses unitaires assemblées, avec référence visuelle facilement identifiable par le personnel soignant. Retour automatique des médicaments Élimine les tâches manuelles et réduit le gaspillage. * Avec PickView, système optionnel de contrôle par vision intégrable au module de surconditionnement ** Indique la capacité maximale

4 DE LA PHARMACIE À L UNITÉ DE SOINS 1. Le préparateur remplit la PhialBox de médicaments, le pharmacien effectue ensuite un double contrôle. 2. L opérateur charge la PhialBox dans le système. 3. Le PillPick surconditionne une grande majorité des formes galéniques. 7. Le robot prélève les doses unitaires suivant les prescriptions reçues. 8. Le PickRing édite l étiquette patient, vérifie les doses et assemble le traitement sous la forme d un anneau patient. 9. Le PickRing transfère le traitement assemblé vers le container approprié. DE L UNITE DE SOINS AU LIT DU PATIENT 1. Collecte de l anneau et transfert au patient. 2. Lecture du code-barres patient.

5 4. Avec PickView (système de vision optionnel) tous les sachets sont contrôlés avant leur mise en stock. 5. Les doses unitaires sont transférées dans le module de stockage. Les stocks sont automatiquement mis à jour et contrôlés. 6. Les prescriptions sont réceptionnées et validées par le pharmacien. 10. Les traitements peuvent être acheminés dans les unités de soins à l aide d équipements automatisés Swisslog. Nos systèmes de transport par tubes pneumatiques et par véhicules autoguidés délivrent rapidement les produits en toute sécurité, réduisant ainsi le travail manuel et les temps d attente. 3. Contrôle de concordance avec l étiquette patient de l anneau et administration des médicaments. 4. Retour des médicaments non administrés au PillPick.

6 [PillPick] accroît notre efficacité, nos temps d exécution mais également la sécurité des patients dans la mesure où les médicaments ne sont pas manipulés par des êtres humains et sont délivrés par un robot sur des anneaux de distribution, avec vérification du code-barres.» - David Hitchcock, Superviseur pharmacie, Hôpital Kansas City Nord AMÉLIORATION DE L EFFICACITÉ DU TRAVAIL EN PHARMACIE Automatise complètement le processus de conditionnement et de délivrance des médicaments. Le stockeur automatique facilite le processus de remise en stock et d inventaire. Sécurise le seul processus manuel permettant la production d anneaux patient. Réduit les pertes de médicaments grâce à la gestion des retours. AMÉLIORATION DE L EFFICACITÉ DANS L ADMINISTRATION DES SOINS Meilleure disponibilité du personnel soignant au lit du patient, grâce à la réduction de la charge de travail liée au médicament. Le système PickRing breveté par Swisslog assemble le traitement du patient dans l ordre chronologique d administration. Permet une sécurisation totale de l administration au lit du patient grâce aux codes 1D / 2D.

7 COMPOSANTS DU SYSTÈME INTÉGRÉ PILLPICK CONDITIONNEMENT STOCKAGE BoxStation Transfert des médicaments de leur conditionnement d origine dans les boîtes sécurisées (ex: PhialBox) que seul le PillPick et les préparateurs en pharmacie peuvent ouvrir. Ces boîtes sont équipées d une puce à fréquence radio (RFID) contenant toutes les informations de traçabilité des médicaments. En dernier lieu, les pharmaciens effectuent un contrôle des médicaments contenus dans les boîtes. AutoBox Chargeur de 12 boîtes (PillBox)contenant des médicaments achetés en vrac ou fractionnés assurant le transfert vers le PillPicker, donnant ainsi d avantage d autonomie au robot. PillPicker Sur-conditionne automatiquement tous les médicaments en doses unitaires code-barrées, permettant un contrôle ultime au lit du patient. Robots SinglePill Robots cartésiens de cueillette, pouvant fonctionner simultanément, permettant ainsi d assurer à la fois mise en stock et dispensation et également d offrir une redondance mécanique. Les robots assurent le chargement des doses unitaires du PillPicker vers le DrugNest. Ils assurent égale ment le prélèvement et le transfert des doses unitaires vers le PickRing et se chargent enfin de remettre en stock les doses non utilisées depuis la fenêtre des retours dans le DrugNest. Le fonctionnement des robots est géré et optimisé par le logiciel PillPick Manager afin de garantir une efficacité optimale. DrugNest Le module de stockage robotisé haute densité assure le transfert et le stockage des doses unitaires code-barrées. Sa capacité peut atteindre jusqu à doses**. Ce module est capable de gérer toutes les formes galéniques (flacons, pots, ampoules et seringues). DÉLIVRANCE AutoPhial Plus Module assurant l individualisation automatique d un large éventail de médicaments, simplifiant ainsi le conditionnement des médicaments en doses unitaires, ainsi que leur étiquetage et leur stockage. Ce module permet également de couper automatiquement jusqu à 95%* des blisters. PickRing Ce module assure un assemblage de la fiche patient et des doses dans leur ordre de prise, sur un anneau nominatif. Ce format de dispensation ergonomique permet de sécuriser l administration. PillPick fait partie d un ensemble de solutions d équipements et logiciels Swisslog, destinés au circuit du médicament, du fabricant jusqu au patient. Les solutions Swisslog pour le sur-conditionnement, le stockage et la dispensation des médicaments sont la réponse au besoin de sécurisation de la délivrance : Amélioration des systèmes automatisés traditionnels de conditionnement, stockage et délivrance de médicaments. Réduction des risques des erreurs de dispensation et d administration. Création d un flux de travail plus efficace en pharmacie. * Déduit de récents essais sur le terrain effectués en Europe. Les données peuvent varier en fonction de l inventaire des différents sites. ** Indique la capacité maximale

8 2015 Swisslog FR EUR PPS-100 Swisslog France 84 rue Charles Michels Saint Denis France Tél :

Dispensation nominative manuelle, semi-automatisée et automatisée

Dispensation nominative manuelle, semi-automatisée et automatisée Conférence régionale des pharmaciens des EDS de Bretagne Dispensation nominative manuelle, semi-automatisée et automatisée ATELIERS Juin 2011 CH PLOERMEL Sommaire Objectifs de la dispensation nominative

Plus en détail

Préparation des doses unitaires : reconditionnement ou surconditionnement. Avantages et inconvénients.

Préparation des doses unitaires : reconditionnement ou surconditionnement. Avantages et inconvénients. Préparation des doses unitaires : reconditionnement ou surconditionnement Avantages et inconvénients. INTRODUCTION Contexte : Décret du 24 août 2005 relatif au CBU : mise en place de la dispensation nominative

Plus en détail

Dispensation nominative manuelle au CH René Pleven de DINAN Service de SSR

Dispensation nominative manuelle au CH René Pleven de DINAN Service de SSR Conférence régionale des pharmaciens des EDS de Bretagne Dispensation nominative manuelle au CH René Pleven de DINAN Service de SSR 23 Juin 2011 Sommaire Schéma d organisation CH DINAN Type de support

Plus en détail

Une visite inspirante à la pharmacie du Centre Hospitalier de Valenciennes

Une visite inspirante à la pharmacie du Centre Hospitalier de Valenciennes hict visite Une visite inspirante à la pharmacie du Centre Hospitalier de Valenciennes Le 22 août 2014, une équipe de hict a traversé la frontière franco-belge pour visiter le Centre Hospitalier de Valenciennes.

Plus en détail

Pour ou contre la robotisation des stocks de médicaments à la pharmacie centrale. Brigitte Sabatier - Alain Chevallier

Pour ou contre la robotisation des stocks de médicaments à la pharmacie centrale. Brigitte Sabatier - Alain Chevallier Pour ou contre la robotisation des stocks de médicaments à la pharmacie centrale Brigitte Sabatier - Alain Chevallier 1 Ce qui fait qu on pourrait à priori être POUR Centraliser pour mieux contrôler? :

Plus en détail

DISPENSATION NOMINATIVE HEBDOMADAIRE (non informatisée) SSR : 23 Lits CSG : 15 Lits USP : 7 Lits. CH FOUGERES Béatrice MARIE DIT-DINARD

DISPENSATION NOMINATIVE HEBDOMADAIRE (non informatisée) SSR : 23 Lits CSG : 15 Lits USP : 7 Lits. CH FOUGERES Béatrice MARIE DIT-DINARD DISPENSATION NOMINATIVE HEBDOMADAIRE (non informatisée) SSR : 23 Lits CSG : 15 Lits USP : 7 Lits CH FOUGERES Béatrice MARIE DIT-DINARD Services de soins Médecin Infirmière de nuit Prescrit pour les patients

Plus en détail

Quel apport du numérique pour l administration des médicaments? Commission PA

Quel apport du numérique pour l administration des médicaments? Commission PA Quel apport du numérique pour l administration des médicaments? 09 09 2015 Commission PA 1 Rappel des constats 30% d erreur toutes étapes confondues en EHPAD de la prescription à la délivrance,la préparation,

Plus en détail

Chariots de distribution. Solution de soins médicamenteux

Chariots de distribution. Solution de soins médicamenteux Chariots de distribution Medissimo propose aux établissements sa nouvelle génération de chariots mobiles et designés : au top de l organisation du soin médicamenteux. Bienvenue dans le monde Medissimo

Plus en détail

Conseils Stockage Logiciel Services Formation. NoCount

Conseils Stockage Logiciel Services Formation. NoCount Conseils Stockage Logiciel Services Formation Principaux avantages avec chiffres à l'appui Gains de productivité récurrents : Personnel clinique : 100 % Personnel chargé de l'approvisionnement : 21 % Gains

Plus en détail

Prise en charge médicamenteuse : comment concilier autonomie du patient et sécurisation du circuit du médicament?

Prise en charge médicamenteuse : comment concilier autonomie du patient et sécurisation du circuit du médicament? Prise en charge médicamenteuse : comment concilier autonomie du patient et sécurisation du circuit du médicament? Retour d expérience V2010 sur l hôpital de jour de psychiatrie aux Hôpitaux Universitaires

Plus en détail

PUBLICATION OAT. Résolution des problématiques d évolution de production grâce à la production flexible

PUBLICATION OAT. Résolution des problématiques d évolution de production grâce à la production flexible Résolution des problématiques d évolution de production grâce à la production flexible Résolution des problématiques d évolution de production grâce à la production flexible Introduction Les industriels

Plus en détail

Utilisation des code-barres / RFID à l hôpital

Utilisation des code-barres / RFID à l hôpital Utilisation des code-barres / RFID à l hôpital GS1 - Healthcare Supply Chain Cluster Enjeux pour les hôpitaux Processus de soins très complexes et fortement basés sur la fiabilité humaine Améliorer la

Plus en détail

DISPENSATION A DELIVRANCE INDIVIDUELLE ET NOMINATIVE

DISPENSATION A DELIVRANCE INDIVIDUELLE ET NOMINATIVE PERTINENCE DES ROBOTS DE DELIVRANCE AUTOMATIQUE DANS LE CADRE DE L INTRODUCTION DE LA DISPENSATION A DELIVRANCE INDIVIDUELLE ET NOMINATIVE AU SEIN DE LA PHARMACIE HOSPITALIERE Collection Livre Blanc Swisslog

Plus en détail

Traçabilité : Approche de la Pharmacie du CHUV Projet double lecture

Traçabilité : Approche de la Pharmacie du CHUV Projet double lecture Traçabilité : Approche de la Pharmacie du CHUV Projet double lecture Dr Bertrand Hirschi Forum GS1 Berne le 8 septembre 2009 Origine du projet Fin 2006 décision est prise de revoir entièrement le circuit

Plus en détail

Pharmacie automatisée: expérience dans une unité de soins

Pharmacie automatisée: expérience dans une unité de soins Pharmacie automatisée: expérience dans une unité de soins SYLVIE DUMONT INFIRMIÈRE CADRE OLIVIA FRANÇOIS PHARMACIENNE AMÉLIORER LA SÉCURITÉ DU PROCESSUS MÉDICAMENT LUNDI 6 FÉVRIER 2012 Plan de la présentation

Plus en détail

La réponse du Générique à la Préparation des Doses à Administrer (PDA) 4 mars 2015

La réponse du Générique à la Préparation des Doses à Administrer (PDA) 4 mars 2015 La réponse du Générique à la Préparation des Doses à Administrer (PDA) 4 mars 2015 Liens d intérêt Anne YVON Directeur des Affaires Pharmaceutiques Pharmacien Responsable MYLAN SAS Docteur en Pharmacie

Plus en détail

Dispensation à délivrance nominative dans les établissements de santé et les établissements médico sociaux

Dispensation à délivrance nominative dans les établissements de santé et les établissements médico sociaux Page 1 sur 9 Une dispensation à délivrance nominative, oui mais Groupe Sécurisation du circuit du médicament de l ORMEDIMS Poitou-Charentes Réunion du 15 juin 2009 Réunion du 5 octobre 2009 Réunion du

Plus en détail

Traçabilité du circuit des chimiothérapies en hôpital

Traçabilité du circuit des chimiothérapies en hôpital IBM Sensor Solutions European Business Solutions Center, La Gaude Traçabilité du circuit des chimiothérapies en hôpital Projet MISTRALS du pôle de compétitivité mondial Solutions Communicantes Sécurisées

Plus en détail

Innovations techniques en matière de sécurité des soins: exemple du médicament

Innovations techniques en matière de sécurité des soins: exemple du médicament Innovations techniques en matière de sécurité des soins: exemple du médicament XI ème journée «Risque, sécurité et médecine» Où sont les erreurs? Evènements indésirables évitables : 6.5% des admissions

Plus en détail

N 4370 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 4370 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 4370 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 11 janvier 2017. PROPOSITION DE LOI visant à définir la certification

Plus en détail

Préparation des doses à administrer

Préparation des doses à administrer 12 ème Colloque de l ABCPH 27 septembre 2012 Autour de la personne âgée en 2012 Préparation des doses à administrer Gilles LE PALLEC Définition de la PDA Pas de définition en tant que telle dans le Code

Plus en détail

AUTOMATISATION DE LA DISPENSATION NOMINATIVE. 10 juin 2010

AUTOMATISATION DE LA DISPENSATION NOMINATIVE. 10 juin 2010 AUTOMATISATION DE LA DISPENSATION NOMINATIVE Chrystèle LE BOURLAIS - CH René Pleven DINAN 10 juin 2010 AUTOMATISATION : REPONSES A QUELS BESOINS? Présentation nominative de toutes les formes médicamenteuses

Plus en détail

Phase ou soussystème Défaillance Cause Effet G F D C Action de maîtrise

Phase ou soussystème Défaillance Cause Effet G F D C Action de maîtrise Etape Phase ou soussystème Défaillance Cause Effet G F D C Action de maîtrise Définir le circuit du Interface LAP/automate Livret Périmètre de délivrance mal défini Erreur de définition du livret Modalités

Plus en détail

P H A R M A X L A U T O M A T E N O U V E L L E G É N É R A T I O N

P H A R M A X L A U T O M A T E N O U V E L L E G É N É R A T I O N P H A R M A X L A U T O M A T E N O U V E L L E G É N É R A T I O N A U G M E N T E Z V O T R E P R O D U C T I V I T É A G R A N D I S S E Z V O T R E E S PA C E D E V E N T E V É H I C U L E Z U N E

Plus en détail

Passez à la vitesse supérieure dans la gestion des médicaments

Passez à la vitesse supérieure dans la gestion des médicaments Passez à la vitesse supérieure dans la gestion des médicaments Pyxis MedStation ES system Pyxis Améliorer la sécurité et les coûts des soins pour les générations futures Confrontés aux difficultés de gestion

Plus en détail

CONTRIBUTION DE LA PHARMACIE HOSPITALIÈRE A LA QUALITÉ DES SOINS. Hôpitaux Universitaires de Genève. Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef

CONTRIBUTION DE LA PHARMACIE HOSPITALIÈRE A LA QUALITÉ DES SOINS. Hôpitaux Universitaires de Genève. Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef Programme d introduction à la pharmacie hospitalière Hôpitaux Universitaires de Genève Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef CONTRIBUTION DE LA PHARMACIE HOSPITALIÈRE A LA QUALITÉ DES SOINS Etre les premiers

Plus en détail

Professionnels de santé

Professionnels de santé QUIZZ - QUESTIONS BIEN UTILISER LES MEDICAMENTS Professionnels de santé 1. Ceci est une bonne prescription : AUGMENTIN 1G : 1-1-1 pendant 10 jours : 2. Ceci est une bonne prescription : Pour Mme Yvette

Plus en détail

Be-Trace Station. Votre solution en terme de distribution automatique

Be-Trace Station. Votre solution en terme de distribution automatique Be-Trace Station Votre solution en terme de distribution automatique Traçabilité Grâce à la technologie EDD (Electronic Drug Detection), vous pouvez voir automatiquement : à qui? par qui? où? quand? Chaque

Plus en détail

Le rôle du cadre de santé dans l EPP

Le rôle du cadre de santé dans l EPP Le rôle du cadre de santé dans l EPP Adeline Krikilion, Cadre de santé Service des Brûlés Annie Couton, Cadre supérieure de Santé Nicolas Pruvot, Directeur des soins Groupement hospitalier Cochin-Hôtel

Plus en détail

Bertigny III. Conférence de presse 1 er mars Mot de bienvenue : Prof. Bernard Vermeulen Directeur médical HFR

Bertigny III. Conférence de presse 1 er mars Mot de bienvenue : Prof. Bernard Vermeulen Directeur médical HFR Bertigny III Conférence de presse 1 er mars 2010 Mot de bienvenue : Prof. Bernard Vermeulen Directeur médical HFR 1 Déroulement de la conférence de presse Message de la Direction de l aménagement, de l

Plus en détail

Logiciel Centricity pour les soins de haute acuité

Logiciel Centricity pour les soins de haute acuité GE Santé Logiciel Centricity pour les soins de haute acuité Des solutions efficaces pour les soins de santé conçues pour simplifier le flux de travail et pour améliorer les soins aux patients L environnement

Plus en détail

Recherche d un logiciel de préparation magistrale non stérile. Catherine Lenoir en collaboration avec Marie-Astrid Cochet

Recherche d un logiciel de préparation magistrale non stérile. Catherine Lenoir en collaboration avec Marie-Astrid Cochet Recherche d un logiciel de préparation magistrale non stérile Catherine Lenoir en collaboration avec Marie-Astrid Cochet AFPHB Meux, 25 novembre 2010 Plan de l exposé Introduction Intérêt d un programme

Plus en détail

DE PROCÉDURE DE TRAITEMENT DES RETRAITS/RAPPELS DE LOTS DE MÉDICAMENTS À USAGE HUMAIN DANS UNE PHARMACIE D OFFICINE

DE PROCÉDURE DE TRAITEMENT DES RETRAITS/RAPPELS DE LOTS DE MÉDICAMENTS À USAGE HUMAIN DANS UNE PHARMACIE D OFFICINE RECOMMANDATION DE PROCÉDURE DE TRAITEMENT DES RETRAITS/RAPPELS DE LOTS DE MÉDICAMENTS À USAGE HUMAIN DANS UNE PHARMACIE D OFFICINE MARS 2016-1 - RECOMMANDATION DE PROCÉDURE DE TRAITEMENT DES RETRAITS/RAPPELS

Plus en détail

Solutions de gestion du sang et de transfusion au chevet du patient

Solutions de gestion du sang et de transfusion au chevet du patient Solutions de gestion du sang et de transfusion au chevet du patient Améliorer la sécurité des patients. Maintenir la traçabilité. Réduire les déchets. Solutions de gestion du sang et de transfusion au

Plus en détail

Missions Pharmacie des HUG

Missions Pharmacie des HUG Missions Pharmacie des HUG Approvisionner en médicaments l ensemble des services de soins des HUG (achat, production, distribution) Assurer la qualité de la production et de la préparation des médicaments

Plus en détail

PRINCIPAUX POINTS DE L ARRETE DU 24 AVRIL 2002

PRINCIPAUX POINTS DE L ARRETE DU 24 AVRIL 2002 B O N N E S P R A T I Q U E S D E T R A N S P O R T D E S P R O D U I T S S A N G U I N S L A B I L E S PRINCIPAUX POINTS DE L ARRETE DU 24 AVRIL 2002 Dr P. FRESSY Coordonnateur Régional d Hémovigilance

Plus en détail

C Noel Namur 23/10/2014

C Noel Namur 23/10/2014 C Noel Namur 23/10/2014 1 Pourquoi robotiser? Comment? Aspect législatif Solutions de distribution automatisées Expérience personnelle Remarques 2 1. Sécuriser Prescription: Manuscrite Informatisée Préparation

Plus en détail

Guide d utilisation. Fiche régionale de déclaration d erreur médicamenteuse

Guide d utilisation. Fiche régionale de déclaration d erreur médicamenteuse Guide d utilisation Fiche régionale de déclaration d erreur médicamenteuse Page 1/4 Août 2013 L OMEDIT Nord Pas de Calais a mis en place en 2009 le Groupe de travail sur la prévention des erreurs médicamenteuses,

Plus en détail

BONNES PRATIQUES D HYGIENE. «PREPARATION» et ADMINISTRATION DES MEDICAMENTS

BONNES PRATIQUES D HYGIENE. «PREPARATION» et ADMINISTRATION DES MEDICAMENTS BONNES PRATIQUES D HYGIENE «PREPARATION» et ADMINISTRATION DES MEDICAMENTS 1 Plan I. Objectifs et Définitions II. Rappels juridiques III. Organisation de la préparation des médicaments locaux, équipements,

Plus en détail

International Pharmaceutical Federation Fédération internationale pharmaceutique

International Pharmaceutical Federation Fédération internationale pharmaceutique International Pharmaceutical Federation Fédération internationale pharmaceutique PO Box 84200, 2508 AE La Haye, Pays-Bas DIRECTIVES DE LA FIP RELATIVES AUX ETIQUETTES DES MEDICAMENTS PRESCRITS Introduction

Plus en détail

Automatisation et robotisation en Pharmacie Hospitalière

Automatisation et robotisation en Pharmacie Hospitalière Automatisation et robotisation en Pharmacie Hospitalière Dr Xavier Dode Groupement Hospitalier Est - Hospices Civils de Lyon Automatisation et robotisation en pharmacie hospitalière Activité de stockage

Plus en détail

Automatisation en pharmacie hospitalière. Quels outils, pour quels établissements?

Automatisation en pharmacie hospitalière. Quels outils, pour quels établissements? Automatisation en Pharmacie Hospitalière Quels outils, pour quels établissements? Brigitte SABATIER Hôpital Européen Georges Pompidou 75015 - Paris Alain CHEVALLIER Groupe Hospitalier Broca La Rochefoucauld

Plus en détail

Essais cliniques. Substances psychoactives

Essais cliniques. Substances psychoactives Le 17 décembre 2009 DIRECTION DES AFFAIRES SCIENTIFIQUES, PHARMACEUTIQUES ET MEDICALES Circulaire N 09-0617 Index de la table des matières : Essais cliniques Claire Sibenaler : 01.45.03.88.24 E-mail :

Plus en détail

Comment convaincre. pharmacien hospitalier

Comment convaincre. pharmacien hospitalier Comment convaincre la direction i vision ii d un pharmacien hospitalier Prof. Pascal BONNABRY Congrès GSASA Baden, 16 novembre 2012 Priorités stratégiques de la pharmacie Optimiser la sécurité, l efficience

Plus en détail

Pharmacies d officine. Solutions sur-mesure pour la gestion automatisée des médicaments

Pharmacies d officine. Solutions sur-mesure pour la gestion automatisée des médicaments Pharmacies d officine Solutions sur-mesure pour la gestion automatisée des médicaments INNOVATIONS TANGIBLES De nouvelles perspectives s ouvrent pour votre grâce à nos solutions intelligentes. Nous sommes

Plus en détail

Les exigences en matière de sécurité de la prise en charge médicamenteuse sont-elles excessives? Agnès Piquet-Gauthier Pharmacien

Les exigences en matière de sécurité de la prise en charge médicamenteuse sont-elles excessives? Agnès Piquet-Gauthier Pharmacien Les exigences en matière de sécurité de la prise en charge médicamenteuse sont-elles excessives? Agnès Piquet-Gauthier Pharmacien 1 La prise en charge médicamenteuse Un processus complexe, hétérogène,

Plus en détail

Sur- conditionnement et délivrance nominative automatisés

Sur- conditionnement et délivrance nominative automatisés Sécurisation du circuit du médicament au Centre Hospitalier d ANNECY Sur- conditionnement et délivrance nominative automatisés Dr Julien FIOT Praticien Hospitalier Maîtrise universitaire d études avancées

Plus en détail

DISPENSATION NOMINATIVE AU CENTRE REGIONAL DE GERIATRIE DE CHANTEPIE Agnès KOLB. Présentation du Centre Régional de Gériatrie

DISPENSATION NOMINATIVE AU CENTRE REGIONAL DE GERIATRIE DE CHANTEPIE Agnès KOLB. Présentation du Centre Régional de Gériatrie AU CENTRE REGIONAL DE GERIATRIE DE CHANTEPIE Agnès KOLB Présentation du Centre Régional de Gériatrie 427 lits Soins de Suite : 47 lits MPR : 80 lits Soins Palliatifs : 6 lits USLD : 60 lits Dispensation

Plus en détail

Michèle WALDVOGEL Responsable assurance qualité et gestion des risques GROUPE HOSPITALIER DU CENTRE ALSACE (GHCA) COLMAR

Michèle WALDVOGEL Responsable assurance qualité et gestion des risques GROUPE HOSPITALIER DU CENTRE ALSACE (GHCA) COLMAR Michèle WALDVOGEL Responsable assurance qualité et gestion des risques GROUPE HOSPITALIER DU CENTRE ALSACE (GHCA) 68003 COLMAR Plan Présentation du Groupe Hospitalier du Centre Alsace Contexte et objectifs

Plus en détail

Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse en

Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse en Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse en EHPAD Charleville-Mézières 3 octobre 2013 Dominique Hettler Pharmacien Coordonnateur OMéDIT Rappels Iatrogénie «Toute pathologie d origine médicale

Plus en détail

Contribution d un système de délivrance électronique des médicaments dans un bloc opératoire

Contribution d un système de délivrance électronique des médicaments dans un bloc opératoire Contribution d un système de délivrance électronique des médicaments dans un bloc opératoire Plan Rita Dessouroux CHC Resp. Pharmacie Cadre légal pharmaceutique Comment est géré le médicament aujourd hui

Plus en détail

Les 5 meilleures façons de répondre aux attentes des clients dans le secteur de la production

Les 5 meilleures façons de répondre aux attentes des clients dans le secteur de la production Le secteur de la production Les 5 meilleures façons de répondre aux attentes des clients dans le secteur de la production Henry Ford disait : «Tout le monde peut choisir la couleur de sa voiture à condition

Plus en détail

Journée régionale d hémovigilance

Journée régionale d hémovigilance 1 Journée régionale d hémovigilance Nouvelle organisation de la délivrance / dispensation du plasma SD Dominique DARDELLE responsable du secteur médicament PUI Hôpital Foch - Suresnes Quelques éléments

Plus en détail

SERIE TEE. laveur-désinfecteur dédié aux sondes ETO

SERIE TEE. laveur-désinfecteur dédié aux sondes ETO SERIE TEE laveur-désinfecteur dédié aux sondes ETO SERIE TEE une technologie Intelligente un cycle 1 complet en 14 minutes Améliorez votre productivité avec la Serie TEE DÉDIÉE AUX SONDES ETO La Serie

Plus en détail

EXPERIENCE DU CHLP - DOLE

EXPERIENCE DU CHLP - DOLE EXPERIENCE DU CHLP - DOLE CONSTAT Certification V2010 - Visite en mai 2010 Réserve de l HAS concernant la référence 20a «Démarche qualité de la prise en charge médicamenteuse du patient», sur le manque

Plus en détail

BON USAGE DES MEDICAMENTS ANTALGIQUES EN MILIEU HOSPITALIER

BON USAGE DES MEDICAMENTS ANTALGIQUES EN MILIEU HOSPITALIER BON USAGE DES MEDICAMENTS ANTALGIQUES EN MILIEU HOSPITALIER Dr. Eric BRANGER Pharmacien - C.H. Plöermel Journée IRD Pays Loire / Bretagne - REDO - Vannes 29 Janvier 2010 1) RAPPELS REGLEMENTAIRES Circuit

Plus en détail

LES BASES DE L ASSURANCE QUALITÉ

LES BASES DE L ASSURANCE QUALITÉ LES BASES DE L ASSURANCE QUALITÉ 1- Définitions Comprendre le concept de la qualité et de l assurance qualité Définitions de la qualité La qualité pourquoi 2- Besoins Savoir traduire ce concept en besoins

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE CLINIQUE FRANÇOIS CHÉNIEUX. 18 rue du Général Catroux Limoges

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE CLINIQUE FRANÇOIS CHÉNIEUX. 18 rue du Général Catroux Limoges ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE CLINIQUE FRANÇOIS CHÉNIEUX 18 rue du Général Catroux 87039 Limoges AVRIL 2011 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Nom

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 1997 01 60/80 0150 Catégorie : A Dernière modification : 07/06/2006 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Agent logistique I OBJECTIF

Plus en détail

Fiche technique des incidents graves (IG) Nature de l incident ayant motivé la déclaration Thésaurus n 87

Fiche technique des incidents graves (IG) Nature de l incident ayant motivé la déclaration Thésaurus n 87 Fiche technique des incidents graves (IG) Nature de l incident ayant motivé la déclaration Thésaurus n 87 Anomalie à l ETS - 1 Un seul choix est possible identification donneur prélèvement sang total prélèvement

Plus en détail

Totally Integrated Automation et l'entreprise numérique. Vers l'industrie du Futur. siemens.com/tia. *L ingéniosité au service de la vie

Totally Integrated Automation et l'entreprise numérique. Vers l'industrie du Futur. siemens.com/tia. *L ingéniosité au service de la vie Totally Integrated Automation et l'entreprise numérique Vers l'industrie du Futur siemens.com/tia *L ingéniosité au service de la vie L'entreprise numérique avec Siemens Élément familier de l'univers de

Plus en détail

Sécurité du médicament Rôle du Pharmacien Hospitalier

Sécurité du médicament Rôle du Pharmacien Hospitalier Sécurité du médicament Rôle du Pharmacien Hospitalier Académie de Pharmacie Jacqueline SURUGUE Membre du Conseil National de l Ordre Président de la Section Hôpital de la Fédération Internationale Pharmaceutique

Plus en détail

OMEDIT, le 20 novembre 2012

OMEDIT, le 20 novembre 2012 OMEDIT, le 20 novembre 2012 1 Signalement de l erreur médicamenteuse Sur une fiche de déclaration de l établissement, spécifique au médicament ou non, à la différence d un effet indésirable qui se déclare

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 18 novembre 2013 fixant le contrat type de bon usage des médicaments et des produits et prestations

Plus en détail

Les missions du logisticien hospitalier

Les missions du logisticien hospitalier IHF 7 juin 2012 Les missions du logisticien hospitalier 1 L évolution de la gestion des hôpitaux Un système de dotations fixes. Un système de dotations variables lié à la T2A, fonction de l activité de

Plus en détail

AUTOMATISATION DE LA DISPENSATION NOMINATIVE DANS LES EHPAD. Frank Girard

AUTOMATISATION DE LA DISPENSATION NOMINATIVE DANS LES EHPAD. Frank Girard AUTOMATISATION DE LA DISPENSATION NOMINATIVE DANS LES EHPAD Frank Girard 33 emes journées ACPPHOS Saint Jean d Angely le 14 Novembre 2013 Contexte Prérequis Objectifs Choix de l automate Bilan Contexte

Plus en détail

Procédure générale pour les essais cliniques

Procédure générale pour les essais cliniques Procédure générale pour les essais cliniques Introduction : Notre groupe de travail s'est réuni afin d'établir une procédure générale «Essais Cliniques», applicable aux hôpitaux francophones. Après avoir

Plus en détail

La maîtrise de l analyse: Application de la méthode HACCP. Christophe Dufour Nicole Maurice Juin 2013

La maîtrise de l analyse: Application de la méthode HACCP. Christophe Dufour Nicole Maurice Juin 2013 La maîtrise de l analyse: Application de la méthode HACCP Christophe Dufour Nicole Maurice Juin 2013 Pourquoi des analyses? Quels risques en matière de fiabilité de résultat? Y a-t-il des CCP dans le processus

Plus en détail

Les Echanges Inter Hospitaliers

Les Echanges Inter Hospitaliers Les Echanges Inter Hospitaliers En organisant les Echanges Inter Hospitaliers, a souhaité, dans le cadre du partenariat développé avec les pharmaciens, favoriser des échanges d expériences pratiques au

Plus en détail

Votre spécialiste logistique de la mode multicanal

Votre spécialiste logistique de la mode multicanal Votre spécialiste logistique de la mode multicanal L excellence à votre service LA CLE DE VOTRE REUSSITE LOGISTIQUE Sommaire 1 Présentation de SNDR Fashioning 2 Notre expertise et culture métier 3 Nos

Plus en détail

Ensemble pour une santé plus sûre et plus efficace. The Global Language of Business

Ensemble pour une santé plus sûre et plus efficace. The Global Language of Business Ensemble pour une santé plus sûre et plus efficace The Global Language of Business GS1 dans les soins de santé Ensemble pour une meilleure efficacité et une sécurité du patient accrue «L automatisation

Plus en détail

Résultats de l enquête de mise en œuvre des CBU 2009 Perspective d évolution Hopipharm Nantes 27 mai 2011 Paule Kujas DGOS PF2

Résultats de l enquête de mise en œuvre des CBU 2009 Perspective d évolution Hopipharm Nantes 27 mai 2011 Paule Kujas DGOS PF2 Résultats de l enquête de mise en œuvre des CBU 2009 Perspective d évolution Hopipharm Nantes 27 mai 2011 Paule Kujas DGOS PF2 Résultats de l enquête contrat de bon usage 2007-2008-2009 ORGANISATION &

Plus en détail

Appel d offre CNRFID - Traçabilité RFID de contenants plastiques

Appel d offre CNRFID - Traçabilité RFID de contenants plastiques Appel d offre CNRFID - Traçabilité RFID de contenants plastiques Référence CNRFID : AO-GB V1 6-9-13 Cahier des charges CNRFID Traçabilité de bac plastique Référence AO-GB V1 6-9-13 Table des Matières 1.

Plus en détail

Prescription > dispensation > Administration > Gestion des produits de santé

Prescription > dispensation > Administration > Gestion des produits de santé Page 1 sur 5 I. Définition Certains médicaments, en particulier les vaccins exigent, pour garantir leur qualité, le respect de la chaîne du froid, c'est-à-dire l ensemble des moyens nécessaires pour les

Plus en détail

POUR UNE VISION PARFAITE. ECLAIRAGE PAR LED DES HALLS INDUSTRIELS.

POUR UNE VISION PARFAITE. ECLAIRAGE PAR LED DES HALLS INDUSTRIELS. POUR UNE VISION PARFAITE. ECLAIRAGE PAR LED DES HALLS INDUSTRIELS. TAUREO UN REMPLACEMENT GAGNANT. Le système de bandeau lumineux à LED TAUREO de Waldmann constitue le choix parfait pour la rénovation

Plus en détail

Gestion de la pharmacie et des thérapeutiques Comité du médicament, Livret thérapeutique

Gestion de la pharmacie et des thérapeutiques Comité du médicament, Livret thérapeutique Gestion de la pharmacie et des thérapeutiques Comité du médicament, Livret thérapeutique DU MEDECIN COORDONNATEUR 2008 Dr Nicole Jacquin-Mourain, Odette Girsa,IDEC Bernard Leclere, pharmacien. Dr NJM 2008

Plus en détail

Préoccupation majeure des pouvoirs publics : garantir un égal accès aux soins et en particulier au médicament Accès géographique

Préoccupation majeure des pouvoirs publics : garantir un égal accès aux soins et en particulier au médicament Accès géographique Évaluation médicoéconomique et circuits de dispensation UE 14s : LES MÉDICAMENTS ET AUTRES PRODUITS DE SANTÉ PACES 2015 Pr Marine AULOIS-GRIOT Laboratoire de Droit et Économie Pharmaceutiques Unité INSERM

Plus en détail

L ACTE PHARMACEUTIQUE DANS LA DISTRIBUTION PHARMACEUTIQUE EN GROS. Académie Nationale de Pharmacie

L ACTE PHARMACEUTIQUE DANS LA DISTRIBUTION PHARMACEUTIQUE EN GROS. Académie Nationale de Pharmacie L ACTE PHARMACEUTIQUE DANS LA DISTRIBUTION PHARMACEUTIQUE EN GROS. Académie Nationale de Pharmacie Philippe GODON le 24/04/2013 Liens d intérêts - Salarié comme cadre dirigeant du groupe Alliance Healthcare

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Le mécano industriel The industrial mecano El mecano industrial Das Baukastensystem Structures et cartérisations Postes de travail et mobiliers techniques Chariots et moyens de manutention Moyens d accès

Plus en détail

Informatisation du circuit du médicament. Centre Hospitalier de Blois.

Informatisation du circuit du médicament. Centre Hospitalier de Blois. Informatisation du circuit du médicament. Centre Hospitalier de Blois. ANAP Accompagnement des projets Hôpital 2010 14/12/2010 - Journée nationale de bilan Mathilde Emonet - Pharmacien PH : emonetm@ch-blois.fr

Plus en détail

L analyse de scénarios cliniques

L analyse de scénarios cliniques L analyse de scénarios cliniques Dr Jean-Luc Quenon Introduction Méthode des scénarios Représentations des futurs possibles, et des cheminements qui y conduisent Méthode utilisée en prospective Deux grands

Plus en détail

Training Within Industry : TWI Job Instruction : JI Job Methods : JM Source : The TWI workbook Patrick Graupp et Robert Wrona

Training Within Industry : TWI Job Instruction : JI Job Methods : JM Source : The TWI workbook Patrick Graupp et Robert Wrona Training Within Industry : TWI Job Instruction : JI Job Methods : JM Source : The TWI workbook Patrick Graupp et Robert Wrona Origine du TWI «Les deux marches de la "maison TPS", le standardized work et

Plus en détail

Analyse prospective des risques: utilité dans la sécurisation des processus. Prof. Pascal BONNABRY. Hopipharm Bordeaux, 21 mai 2008

Analyse prospective des risques: utilité dans la sécurisation des processus. Prof. Pascal BONNABRY. Hopipharm Bordeaux, 21 mai 2008 Analyse prospective des risques: utilité dans la sécurisation des processus Hopipharm Définition du risque Production aseptique = processus à haut risque processus complexe très basé sur la fiabilité humaine

Plus en détail

CHAPITRE 1. L analyse fonctionnelle des objets techniques

CHAPITRE 1. L analyse fonctionnelle des objets techniques CHAPITRE 1 L analyse fonctionnelle des objets techniques Home cinéma 1/ LES FONCTIONS D USAGE, DE SERVICE ET D ESTIME Usage d'un objet technique : Les objets techniques sont conçus pour répondre à différents

Plus en détail

L IATROGENIE DE L ORDONNANCE MAI 2007

L IATROGENIE DE L ORDONNANCE MAI 2007 L IATROGENIE DE L ORDONNANCE MAI 2007 Christian CORNETTE Pharmacie, CHU Besançon CC capacité gérontologie 1 Définition de l erreur médicamenteuse (SFPC) Ecart par rapport à ce qui aurait du être fait au

Plus en détail

CIRCUIT DU MÉDICAMENT en Établissement de Santé

CIRCUIT DU MÉDICAMENT en Établissement de Santé CIRCUIT DU MÉDICAMENT en Établissement de Santé Enquête A.R.H 2004 1 Circuit du médicament MÉDECIN Prescription de médicaments PHARMACIEN Dispensation de médicaments PATIENT Administration de médicaments

Plus en détail

Le circuit du médicament, réglementation et organisation. Le médicament dans la prise en charge thérapeutique

Le circuit du médicament, réglementation et organisation. Le médicament dans la prise en charge thérapeutique détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Le circuit du médicament, réglementation et organisation La gouvernance Comment est organisée la gouvernance du médicament à l hôpital?...5210 Les contrats de pôles

Plus en détail

CATALOGUE BRACELETS PATIENTS

CATALOGUE BRACELETS PATIENTS CATALOGUE BRACELETS PATIENTS 2012-2013 offre une large gamme de solutions bracelet patient pour répondre aux critères «le bon patient, la bonne intervention avec». Eviter les erreurs médicales, améliorer

Plus en détail

Your Interactive Mailroom Specialist La plieuse-inséreuse intelligente

Your Interactive Mailroom Specialist La plieuse-inséreuse intelligente Folder Inserter Systèmes de pliage et insertion Your Interactive Mailroom Specialist La plieuse-inséreuse intelligente www.neopost.ca Suivez-nous sur La plieuse-inséreuse intelligente La DS-90i de Neopost

Plus en détail

Prévention des erreurs médicamenteuses en anesthésie

Prévention des erreurs médicamenteuses en anesthésie Prévention des erreurs médicamenteuses en anesthésie Bertrand Décaudin Pharmacien MCU-PH Conflit d intérêt Aucun conflit d intérêt relatif à ce travail Plan Quelques définitions Les principaux types d

Plus en détail

6761 Validation de la conformité. Vérification et cycle de vie du logiciel. 6.4 Processus de vérification (1)

6761 Validation de la conformité. Vérification et cycle de vie du logiciel. 6.4 Processus de vérification (1) 6761 Validation de la conformité 11.03.2009 Peter DAEHNE Vérification et cycle de vie du logiciel Norme ISO 12207 Novembre 1995 6.4 Processus de vérification 6.4.2.5 Vérification du code 6.4.2.6 Vérification

Plus en détail

IATROGENIE DU MEDICAMENT

IATROGENIE DU MEDICAMENT IATROGENIE DU MEDICAMENT Lauriane Goldwirt Carole Beaumanoir de Prémont 2004-2005 - 1 / 122 Iatrogénie du médicament 1. Définitions 2. Mécanismes 3. Sécurisation : circuit du médicament 2004-2005 - 2 /28

Plus en détail

Suivre au quotidien les indicateurs de la DSI, en intégrant les données provenant de sources multiples.

Suivre au quotidien les indicateurs de la DSI, en intégrant les données provenant de sources multiples. Apps VTOM BY Suivre au quotidien les indicateurs de la DSI, en intégrant les données provenant de sources multiples. PROJID est l éditeur de la solution Pilot4IT, suite logicielle de pilotage de la qualité

Plus en détail

Prévention du risque infectieux en HAD, Besançon, 8 octobre 2013 Catherine Vincent IDE référent hygiène Odile Romanet cadre de santé

Prévention du risque infectieux en HAD, Besançon, 8 octobre 2013 Catherine Vincent IDE référent hygiène Odile Romanet cadre de santé Journée du RFCLIN et CCLIN-EST Prévention du risque infectieux en HAD, Besançon, 8 octobre 2013 Catherine Vincent IDE référent hygiène Odile Romanet cadre de santé Tri et circuit d élimination des déchets

Plus en détail

Médicaments d urgence à l hôpital : l emballage et la sécurité

Médicaments d urgence à l hôpital : l emballage et la sécurité Médicaments d urgence à l hôpital : l emballage et la sécurité Conférence «emballage médical» Lyon - 12/10/16 Vincent GUYOT Responsable R&D packaging et système d administration Laboratoire Aguettant Le

Plus en détail

FICHE DE POSTE DEFINITION DU POSTE. 1 SERVICE : PHARMACIE du CENTRE HOSPITALIER DE LA POLYNESIE FRANCAISE

FICHE DE POSTE DEFINITION DU POSTE. 1 SERVICE : PHARMACIE du CENTRE HOSPITALIER DE LA POLYNESIE FRANCAISE Date de mise à jour : 13/10/2015 FICHE DE POSTE DEFINITION DU POSTE 1 SERVICE : PHARMACIE du CENTRE HOSPITALIER DE LA POLYNESIE FRANCAISE 2 LIBELLE DE LA FONCTION : PREPARATEUR EN PHARMACIE 3 NIVEAU DE

Plus en détail

CQP Conduite d opérations logistiques

CQP Conduite d opérations logistiques CQP Conduite d opérations logistiques Préambule 2 1 Référentiel de compétences 3 2 Passerelles avec les autres CQP 6 Page 4 - Mise en relation des unités de compétences, des situations d évaluation et

Plus en détail

HEALTHCARE SOLUTIONS GESTION AUTOMATISÉE DES MÉDICAMENTS DES SOINS DE QUALITÉ GRÂCE À DES SOLUTIONS INNOVANTES DE GESTION DES MÉDICAMENTS

HEALTHCARE SOLUTIONS GESTION AUTOMATISÉE DES MÉDICAMENTS DES SOINS DE QUALITÉ GRÂCE À DES SOLUTIONS INNOVANTES DE GESTION DES MÉDICAMENTS HEALTHCARE SOLUTIONS GESTION AUTOMATISÉE DES MÉDICAMENTS DES SOINS DE QUALITÉ GRÂCE À DES SOLUTIONS INNOVANTES DE GESTION DES MÉDICAMENTS 1 SOLUTIONS HEALTHCARE - Gestion automatisée des médicaments DES

Plus en détail

PHARMACIE GALENIQUE. Pharmacie Galénique. Pharmacie Galénique. Pharmacie Galénique 05/04/2016. la Pharmacie Galénique :

PHARMACIE GALENIQUE. Pharmacie Galénique. Pharmacie Galénique. Pharmacie Galénique 05/04/2016. la Pharmacie Galénique : la : PHARMACIE GALENIQUE C est une discipline fondamentale Elle tire son nom de GALIEN (médecin grec) 1 2 GALIEN considéré comme le «père de la Pharmacie» il vécut au deuxième siècle de notre ère il s

Plus en détail

Solutions de manutention à base de véhicules AGV

Solutions de manutention à base de véhicules AGV Solutions de manutention à base de véhicules AGV A l origine Concrétiser vos objectifs Les Systèmes à base de véhicules sans conducteur (AGV) constituent l un des segments qui connait la plus forte hausse

Plus en détail