I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels"

Transcription

1 I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels Les informations qui suivent sont extraites des bilans établis par : la Gendarmerie Nationale, Groupement de Nouvelle-Calédonie, la Police Nationale, Direction de la Sécurité Publique, Corps Urbain de Nouméa. le rapport sur les caractéristiques et causes des accidents de la route, DSCR, septembre 26 Pour lutter contre l insécurité routière, une bonne connaissance des accidents corporels est indispensable afin d analyser les caractéristiques et les circonstances des accidents. En Nouvelle-Calédonie, ces données sont recueillies par la Police Nationale en zone urbaine de Nouméa et par la Gendarmerie Nationale en dehors de la zone urbaine. I Les accidents corporels a) Evolution sur l ensemble de la Nouvelle-Calédonie En 26, on a enregistré 648 accidents avec dommages corporels sur l'ensemble de la Nouvelle- Calédonie qui ont occasionné 943 victimes : 56 tuées ou mortellement blessées (5,9% de l ensemble des victimes) et 887 blessées (316 victimes blessées graves et 571 blessées légers). A noter que, depuis 24, sont prises en compte comme tuées, les personnes décédées sur le coup ou pendant leur transport et comme mortellement blessées, les personnes décédées dans un délai d au maximum 3 jours après l accident au lieu de 6 jours. Cette définition est celle recommandée au niveau international par la convention de Vienne de 1968 pour les statistiques de sécurité routière. Pour effectuer des comparaisons internationales, un facteur multiplicateur de 1,57 a été appliqué en métropole avant la prise en compte de la modification du délai. Ce bilan met en évidence une diminution de 9,1% des accidents corporels et de 9,1% du nombre total de victimes (1 38 en 25) par rapport à 25, avec moins de blessés légers (13,9%) et plus de blessés graves (4%). Comme le montre la figure ci-dessous, au cours des 1 dernières années le nombre de blessés graves, qui avait amorcé une baisse entre 1999 et 24 a, de nouveau, tendance à augmenter alors que le nombre d accidents corporels, de blessés légers et de personnes décédées chute. 1 9 tués ou mortellement bléssés blessés graves blessés légers accidents corporels Evolution annuelle des accidents corporels et des victimes. Situation sanitaire en Nouvelle-Calédonie - Année 26 La sécurité routière I.5.5 p 1

2 Répartition des types victimes En 26, la répartition des 943 victimes sur l ensemble du territoire montre que 4% d entre elles ont été gravement blessées ou sont décédées : blessées légers 6% tuées 6% blessées graves 34% Gravité des accidents corporels Répartition des victimes selon la gravité L indice de gravité est le rapport entre le nombre de personnes tuées ou mortellement blessées et le nombre d accidents corporels. Il est calculé pour 1 accidents corporels. Jusqu en 24, cet indice a été compris entre 6,7 et 9,2 décès pour 1 accidents. Les personnes tuées étant définies comme les victimes décédées sur le coup ou dans les 6 jours qui suivaient l accident. A partir de 24, année où la définition a été modifiée, avec un allongement du délai aux 3 jours suivants l accident, ce taux a particulièrement augmenté en 24, comme le montre la figure suivante. Même s il a amorcé une baisse depuis, il reste toujours à un niveau très élevé avec presque 9 tués pour 1 accidents en 26. A noter qu en métropole, cet indice de gravité se maintient à un niveau nettement inférieur (entre 6 et 6,78 tués pour 1 accidents corporels) depuis le début des années 9, pour atteindre la valeur de 6,29 en 25 (DSCR, septembre 26). accidents accidents corporels tués indice de gravité tués ,5 9,2 8,3 6,6 7,7 8,7 7,2 13,1 9,9 8, Evolution de l indice de gravité depuis 1 ans. p 2 - I.5.5. La sécurité routière - Situation sanitaire en Nouvelle-Calédonie - Année 26

3 D autre part lorsque l on rapporte le nombre de personnes tuées à la population, on obtient un taux de tués égal à 232,9 par million d habitants, soit presque trois fois celui de la métropole en 24 (91,1). Cet indicateur reste plus élevé que celui obtenu dans tous les pays d Europe en 24, qui varie entre 49,3 aux Pays- Bas et 145,9 en Grèce (DSCR, septembre 26). Au total, on peut observer que la gravité des accidents est relativement élevée en Nouvelle-Calédonie et ce quel que soit le mode de comptabilité des décès par accidents. b) Analyse selon la zone géographique En 26, 468 accidents ont été constatés en zone urbaine (contre 528 en 25), et 18 accidents hors zone urbaine (contre 185 en 25) pour un total de 943 victimes (6 à Nouméa et 343 hors zone urbaine). 72,2% des accidents de la route ont été enregistrés en zone urbaine. Sur la commune de Nouméa, on constate une diminution du nombre d accidents corporels et de victimes avec trois fois moins de tués par rapport à 25. En zone gendarmerie, on enregistre aussi une baisse du nombre de tués (4 de moins qu en 25). Ce chiffre reste dans la moyenne sur la période de 1 ans. Zones / années HORS ZONE URBAINE Tués blessés graves blessés légers nombre d'accidents corporels ZONE URBAINE tués blessés graves blessés légers nombre d'accidents corporels TOTAL tués blessés graves blessés légers nombre d'accidents corporels Relevé des accidents de la circulation selon les zones géographique. La gravité des accidents varie aussi selon la zone géographique. La proportion d accidents mortels est plus importante en zone non urbaine avec 28 tués pour 1 accidents corporels contre 1 pour 1 en zone urbaine et 12 blessés graves pour 1 accidents contre 28 en zone urbaine. Analyse par province La province Sud est la plus touchée par l insécurité routière avec 88,4% des accidents corporels constatés en 26 et 86,5% des blessés (graves et légers). De même, le nombre de tués représente 58,93% de l ensemble des tués. Mais, rapporté à la population concernée, on obtient un taux de tués intermédiaire entre la province des Iles et la province Nord. Nbre d accidents Nbre de blessés Nbre de tués Taux de tués par million d habitants Province des Iles Loyauté Province Nord Province Sud Total Situation sanitaire en Nouvelle-Calédonie - Année 26 La sécurité routière I.5.5 p 3

4 Répartition des victimes selon le zone ou le quartier En zone urbaine tués 25 tués 26 blessés 25 blessés secteur PLM secteur SUD Ducos Tindu Riv.Salée - Nord Secteur Magenta Secteur centre Répartition des victimes par secteur et catégorie de victimes à Nouméa. Secteur PLM : Doniambo, 1 ère et 2 ème Vallée du Tir, Montagne coupée, Montravel, Pierre Lenquête, Impérial PK4 Secteur Sud : N Géa, Squatt tuban, Motor-pool, Receiving, BDC/P.Plaisance, Anse-vata, Ouen-toro Secteur Centre : Centre ville, Port autonome, Nouville, Vallée du Génie, VDC, Faubourg blanchot, Trianon, Orphelinat, Pointe artillerie, Quartier Latin La figure ci-dessus montre que le nombre de tués en zone urbaine a été le plus élevé dans le quartier Rivière Salée-Nord, alors que le nombre d accidents est plus élevé dans le centre ville. Hors zone urbaine tués tués 26 blessés blessés compagnie de Nouméa compagnie de la Foa compagnie de Koné compagnie de Poindimié Répartition des victimes par compagnie de Gendarmerie Le bilan des accidents de la route par compagnie fait apparaître une accidentologie fortement concentrée géographiquement autour de Nouméa. La répartition par compagnies s établit ainsi en 26 : - la compagnie de Nouméa a constaté 46,4 % des accidents, - la compagnie de La Foa 23,3 % des accidents, - la compagnie de Koné 12,7% - la compagnie de Poindimié 17,7% p 4 - I.5.5. La sécurité routière - Situation sanitaire en Nouvelle-Calédonie - Année 26

5 Evolution de la gravité par zone La proportion d accidents mortels reste toujours plus importante en zone non urbaine avec 28 personnes décédées pour 1 accidents contre 1 pour 1 en zone urbaine, et de même, on observe 12 blessés graves pour 1 accidents corporels en zone non urbaine contre 28 en zone urbaine ,9 24, ,7 28, ,6 2 Zone urbaine Hors zone urbaine 2,23 2 2,3,6 1,1 2,37 3 2,47 3 1, Indice de gravité par zone c) Répartition mensuelle du nombre d accidents corporels de la circulation Comme le montre la figure suivante, on constate un nombre moins important d accidents en début d année, surtout pour les mois de février et mars. L accidentologie est particulièrement plus marquée entre avril et juillet avec, en moyenne, 57 accidents (la moyenne sur l année est de 54 accidents/mois) Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Octob. Nov. Déc. Zone urbaine Hors zone urbaine Répartition mensuelle du nombre des accidents de la route en 26. I Les principales causes des accidents a) Evolution des causes en Nouvelle-Calédonie Pour l'ensemble de la Nouvelle-Calédonie, l analyse du cumul des causes sur 1 ans, montre que les trois premières causes d'accidents sont, dans l'ordre : le défaut de maîtrise du véhicule, de sa vitesse, l'alcool au volant, le refus de priorité. Situation sanitaire en Nouvelle-Calédonie - Année 26 La sécurité routière I.5.5 p 5

6 defaut de maîtrise, vitesse alcool au volant refus de priorité Nombre d'accidents dus aux 3 premières causes, pour l'ensemble de la Nouvelle-Calédonie. Le défaut de maîtrise et de vitesse reste en première position depuis 1998 avec une tendance à l augmentation, avec en moyenne sur les cinq dernières années 243 accidents / an contre 233 pour la période Le nombre d accidents dus à l alcool au volant, ou présomption d alcool au volant, sur l ensemble du territoire reste stable, autour de 16 accidents/an, malgré une diminution de 7,6% par rapport à 25. Le refus de priorité concerne en moyenne 127 accidents/depuis 1 ans. b) Analyse des trois principales causes selon la zone Dans la ville de Nouméa, les trois premières causes d'accidents nettement prédominantes concernent 76,7% de l'ensemble des accidents et sont : le défaut de maîtrise du véhicule - vitesse : 178 cas, soit 38% des accidents ; le refus de priorité : 11 cas, soit 23,5% l'alcool au volant : 71 cas, soit 15,2%. Hors zone urbaine, les trois premières causes d accidents représentent 83,8% de l ensemble des accidents : - 86 accidents sont dus à l alcool, soit 47,7%, 48 à la vitesse ou à un défaut de maîtrise du véhicule, ce qui représente 26,6% 17 au non-respect des règles de conduite, soit 9,5% c) Port de la ceinture de sécurité : En zone urbaine : 84,72% des victimes d accidents portaient leur ceinture de sécurité. Par contre, parmi les 4 personnes décédées en voiture, 2 passagers ne portaient pas de ceinture. En zone non urbaine on constate que sur les 51 décédés, 28 victimes soient 54,9% (15 conducteurs et 13 passagers) ne portaient pas de ceinture. p 6 - I.5.5. La sécurité routière - Situation sanitaire en Nouvelle-Calédonie - Année 26

7 d) Défaut de permis de conduire : En zone urbaine : parmi les conducteurs impliqués 24% n étaient pas titulaires du permis de conduire. En zone non urbaine : 13,33% des accidents ont été provoqués par des conducteurs sans permis (au nombre de 24). I La sécurité routière a) Le parc automobile Le nombre annuel de vente de véhicules ne cesse d augmenter avec, en 26, nouveaux véhicules immatriculés en Nouvelle-Calédonie. Le parc automobile en Nouvelle-Calédonie est estimé à ans. Pour comparaison avec la France métropolitaine, ce chiffre est rapporté à la population de plus de 2 France Métropolitaine (25) Nouvelle-calédonie (26) Parc automobile Population totale Habitants pour 1 véhicule 1,7 1,6 Population de + 2 ans Hab. + 2 ans pour 1 véhicule 1,3 1, Source : bulletin mensuel d information de l INED chiffres provisoires - n 421mars 26 Pour le parc automobile le chiffre provient du site webcarcenter rubrique économique, marché au 1 er janvier 25 A noter que les concentrations en population et en véhicules sont plus élevées dans le Grand-Nouméa, où le réseau routier est plus restreint. b) La répression Les forces de police et la gendarmerie ont considérablement accru les contrôles au cours de l année 26 malgré une actualité sociale particulièrement chargée. Contrôles routiers Contrôles vitesse Contrôles alcoolémies Nbre Infract relevées Nbre Infract relevées Nbre Infract relevées Année Année Evolut.en % 124,7 % 21,1% 49,6% 31,1% 25,9% 21,7% En 26, la gendarmerie nationale a considérablement accru les contrôles sur les infractions les plus graves (alcoolémie : +16,7% et vitesse : +16,4%). En zone police, le nombre de contrôle d alcoolémie a augmenté de 46% cette année avec personnes soumises au dépistage (contre l année précédente, soit +26,5%). En revanche et uniquement pour des problèmes de moyens, la sécurité publique n a pas pu faire le nombre de contrôles de vitesse souhaités jusqu au mois d août, date à laquelle le gouvernement de la Nouvelle- Calédonie a mis à disposition de la police nationale des appareils de contrôles supplémentaires. Situation sanitaire en Nouvelle-Calédonie - Année 26 La sécurité routière I.5.5 p 7

8 Parallèlement à ces deux types d infractions, l effort a également porté sur les contraventions dangereuses : feux rouges (83), STOP (2 174), ceintures (2 828) et téléphones portables (965). Le total des infractions routières relevé par le commissariat de police a été de (contre 2 17 en 25, soit +3,3%). Sur le plan répressif, l action de l Officier du Ministère Public, près le tribunal de police s est poursuivie cette année, tant sur le plan des citations directes (44 affaires) que par ordonnances pénales (699 affaires) ou amendes forfaitaires majorées (29 26). c) La prévention Pour l année 26, M. le Haut-Commissaire de la République a fixé deux objectifs prioritaires de l action des services de l Etat : la lutte contre la délinquance et la lutte contre l insécurité routière. Pour la gendarmerie, outre les actions de prévention ayant touché près de 5 jeunes, il est à noter que des officiers de l Etat-major et les gendarmes de la brigade motorisée ont mené des séances d information sur la sécurité routière auprès de l ensemble des institutions en Nouvelle-Calédonie (26 octobre 26) et d établissements scolaires (école E. FRANC et lycée technique Pétro ATTITI à Nouméa, collège de Bourail, écoles de Païta et du Mont-Dore). La sécurité publique participe également à des opérations préventives de lutte contre l alcool et les stupéfiants. C est ainsi que les agents de la brigade motorisée urbaine participent à des journées de prévention dans les établissements scolaires. Lors de la journée police nationale, le 11 octobre 26, la sécurité routière a été largement représentée à travers plusieurs stands : stand de la brigade motorisée urbaine, stand de la brigade accidents et délits routiers, stand de la prévention routière. Ces stands permettent de sensibiliser les visiteurs aux dangers de la route et aux comportements délictueux. Le matériel de contrôle répressif est présenté, des démonstrations d interpellation sont également effectuées. Le but est de faire participer les visiteurs d une manière ludique et interactive par des jeux et des tests d évaluation des connaissances. I Conclusions L année 26 a été caractérisée par une diminution du nombre d accidents corporels et du nombre de victimes, par rapport à 25. Toutefois, l indice de gravité reste toujours élevé avec 8,6 tués pour 1 accidents corporels, même si le nombre de tués a baissé en 26. Les accidents les plus graves sont constatés en zone non urbaine. Le parc automobile ne cesse de croître, le nombre de véhicules en circulation par habitant de plus de 2 ans est de l ordre de 1, valeur légèrement inférieure à celle de la métropole. Pour lutter contre l insécurité routière, une campagne d information de grande envergure sur la sécurité routière a été mise en place par le gouvernement et les mesures de contrôle et de répression ont été accentuées. p 8 - I.5.5. La sécurité routière - Situation sanitaire en Nouvelle-Calédonie - Année 26

Province Iles Loyauté. Province Nord. Province Sud. Archipel des Belep. Belep. Ouégoa Bondé. Poum. Mouli Koumac. Pouébo. St-Joseph. Ouloup.

Province Iles Loyauté. Province Nord. Province Sud. Archipel des Belep. Belep. Ouégoa Bondé. Poum. Mouli Koumac. Pouébo. St-Joseph. Ouloup. * Archipel des Belep entres hospitaliers publics liniques privées Structures de santé de compétence provinciale Belep entres médicaux secondaires ou infirmeries entres spécialisés irconscriptions médicales

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Sommaire

SECURITE ROUTIERE. Sommaire SECURITE ROUTIERE Sommaire 1 BILAN DE L ACCIDENTOLOGIE 2 - ENGAGEMENT DES FORCES DE L ORDRE 3 LA PREVENTION ACCIDENTOLOGIE 30 tués (+2 par rapport à 2013) 119 accidents corporels 177 blessés dont 134 hospitalisés

Plus en détail

L accidentalité dans l Orne en 2013

L accidentalité dans l Orne en 2013 08 juillet 2014 2009 2010 2011 2012 2013 provisoire Accidents 185 148 178 131 129 37 25 22 26 26 Blessés 228 186 272 180 152 L insécurité routière recule légèrement en 2013. Le nombre d accidents corporels

Plus en détail

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE ROUTIERE ACCIDENTOLOGIE Selon les statistiques de la prévention routière, 3645 personnes ont été tuées sur les routes en 2012 contre 3963 en 2011 L année 2012 marque le

Plus en détail

Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse

Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse mardi 9 décembre 0 Forum IDSR source Google (intervenants départementaux de sécurité routière) Observatoire Départemental de Sécurité Routière Direction

Plus en détail

PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE

PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE PREFECTURE DE LA LOIRE-ATLANTIQUE Le 17 janvier 2011 PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE par Monsieur Jean DAUBIGNY, préfet de la région Pays de la Loire,

Plus en détail

PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE

PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE PRÉFET DE LA LOIRE PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE Année 2015 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION...3 1. BILAN 2014...4 1.1. Accidentologie dans le département de la Loire

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE -------------------------

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres DIRECTIVE N 14/2009/CM/UEMOA PORTANT INSTITUTION ET ORGANISATION D UN SYSTEME D INFORMATION SUR LES ACCIDENTS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction. Lundi 20 octobre 2014 à 15h00 Sur la RD 1120 dans le sens Naves - Tulle

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction. Lundi 20 octobre 2014 à 15h00 Sur la RD 1120 dans le sens Naves - Tulle Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 2 octobre 24 DOSSIER DE PRESSE Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction Lundi 2 octobre 24 à 5h Sur la RD

Plus en détail

Coutances Étude d'accidentologie 2008-2012

Coutances Étude d'accidentologie 2008-2012 SERVICE RISQUES ET SECURITE Sécurité Routière et Déplacements Septembre 23 Coutances Étude d'accidentologie 28-22 Direction Départementale des Territoires et de la Mer de la Manche . DONNÉES GÉNÉRALES

Plus en détail

TEST D'ACCÈS AU DALF CO. SESSION DE JANVIER 2004. Sécurité routière : les Français amorcent un virage

TEST D'ACCÈS AU DALF CO. SESSION DE JANVIER 2004. Sécurité routière : les Français amorcent un virage TEST D'ACCÈS AU DALF CO. ÉPREUVE ÉCRITE 1 : COMPRÉHENSION ÉCRITE Lisez attentivement le document ci-dessous, puis répondez aux questions : Sécurité routière : les Français amorcent un virage Systématisation

Plus en détail

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Direction des Services du Cabinet de la Préfecture Direction Départementale de l Équipement et de l Agriculture Aveyron P Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Bilan décembre

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

Bilan sécurité routière 2014

Bilan sécurité routière 2014 CABINET DU PREFET BUREAU DE LA COMMUNICATION INTERMINISTERIELLE PREFECTURE DE L'AUDE Bilan sécurité routière 2014 Conférence de presse du 6 février 2015 Sommaire 1) L'accidentalité en 2014 2) Les actions

Plus en détail

Quelle efficacité en 35 ans? Forum France Traumatisme Crânien. Évolution de la mortalité routière 03/12/2009. Les choix du CISR du 18/12/2002

Quelle efficacité en 35 ans? Forum France Traumatisme Crânien. Évolution de la mortalité routière 03/12/2009. Les choix du CISR du 18/12/2002 Quelle efficacité en 35 ans? Forum France Traumatisme Crânien 9 juin 2006 Claude GOT Deux ruptures brutales ont été observées Elles ont toutes les deux été provoquées par des décisions politiques Juillet

Plus en détail

Janvier 2015 11 2 16 7

Janvier 2015 11 2 16 7 TABLEAU DE BORD DE LA SECURITE ROUTIERE DANS L YONNE - JANVIER Accidents Corporels Tués Blessés dont Hospitalisés Janvier 6 7 Janvier 4 6 6 Evolution Janvier / 4 YONNE - 4 % - 66,7 % % - 4,7 % Évolution

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2004

La sécurité routière en France Bilan de l année 2004 Observatoire national interministériel de sécurité routière La sécurité routière en France Bilan de l année 2004 10 mai 2005 Jean CHAPELON, secrétaire général de l ONISR 0 La sécurité routière en France

Plus en détail

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel FEVRIER 211 7/3/11 Données de l'observatoire départemental 211 21 Variation 21/211 Aisne National 23 3-7 -23,3% +1,6% Tués 3 4-1 -25,% +7,5% Blessés

Plus en détail

Accidentalité provisoire Année 2012

Accidentalité provisoire Année 2012 Accidentalité provisoire Année 01 I ANALYSE GLOBALE Accidents Tués Blessés hospitalisés Blessés non hospitalisés Total blessés 01 11 18 54 18 011 18 18 89 Évolution 4 4 55 5 90 Évolution en %,4 % + 18,

Plus en détail

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE INTRODUCTION Les accidents de la circulation sont

Plus en détail

Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière

Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière 1 Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière Introduction L Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR)

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Pour connaître le nombre de points sur votre permis, connectez-vous sur le site : www.interieur.gouv.fr les principales infractions au code de la route et leurs sanctions En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

Plus en détail

LA DELINQUANCE A PARIS AU COURS DE L ANNEE 2006

LA DELINQUANCE A PARIS AU COURS DE L ANNEE 2006 Janvier 2007 LA DELINQUANCE A PARIS AU COURS DE L ANNEE 2006 Note sur la méthodologie : Les données chiffrées présentées dans ce document sont issues de l état 4001, qui est tenu et mis à jour par la Direction

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 -

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - DOSSIER DE PRESSE Les actions de la Nouvelle-Calédonie pour lutter contre l insécurité routière La lutte contre

Plus en détail

Poids lourds en 2007

Poids lourds en 2007 Poids lourds en 2007 Avertissements : Toutes les données contenues dans ce document concernent uniquement la métropole. A compter du 1 er janvier 2005, le «tué» est la personne décédée dans les trente

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 Hôtel de Roquelaure 18 juin 2008 Jean CHAPELON Secrétaire général de l Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR) La sécurité

Plus en détail

DGO 2013-2017. Données de l'enjeu "jeunes de moins de 25 ans" Période d'étude : 2009-2013. Septembre 2014

DGO 2013-2017. Données de l'enjeu jeunes de moins de 25 ans Période d'étude : 2009-2013. Septembre 2014 SERVICE EXPERTISE TERRITORIALE RISQUES ET SECURITE Sécurité Routière et Déplacements Septembre 2014 DGO 2013-2017 Données de l'enjeu "jeunes de moins de 25 " Période d'étude : 2009-2013 Direction Départementale

Plus en détail

EN 2005, 248 845 condamnations ont été prononcées pour infraction à la sécurité routière, soit 40,2% de

EN 2005, 248 845 condamnations ont été prononcées pour infraction à la sécurité routière, soit 40,2% de INFOSTAT JUSTICE Juin 2007 Numéro 95 Bulletin d information statistique Les condamnations pour infraction à la sécurité routière en 2005 Odile Timbart *, Tiaray Razafindranovona ** EN 2005, 248 845 condamnations

Plus en détail

Découverte de l accident. Découverte de l accident

Découverte de l accident. Découverte de l accident Découverte de l accident 1 Découverte de l accident Découverte de l accident Pour vous, un accident de la route, c'est quoi? 2 Découverte de l accident Pour certain un accident c est : Un fait divers dans

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Les infractions liées à l alcoolémie CONTRAVENTION Conduite avec une alcoolémie égale ou supérieure à 0,5 et inférieure à 0,8 g/ l de

Plus en détail

Première problématique. Quel programme de prévention et de gestion des risques pour l équilibre de la branche automobile?

Première problématique. Quel programme de prévention et de gestion des risques pour l équilibre de la branche automobile? Première problématique Quel programme de prévention et de gestion des risques pour l équilibre de la branche automobile? Introduction Problématique Méthodologie : Plan de communication - Recueil des textes

Plus en détail

Le bilan provisoire sécurité routière en Haute-Savoie en 2013

Le bilan provisoire sécurité routière en Haute-Savoie en 2013 Les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie en 213 Le bilan provisoire sécurité routière en Haute-Savoie en 213 www.haute-savoie.gouv.fr Les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie en 213 Bilan

Plus en détail

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Comment agir pour que les changements nécessaires s inscrivent dans la durée? 23 e Entretiens du Centre Jacques Cartier Au Québec: jeunes

Plus en détail

a) COMPARAISON des accidents, tués et blessés entre le mois de novembre 2010 et le mois de novembre 2011

a) COMPARAISON des accidents, tués et blessés entre le mois de novembre 2010 et le mois de novembre 2011 PREFET DES DEUX-SEVRES LA SECURITE ROUTIERE EN DEUX-SEVRES SYNTHESE GENERALE : Jeudi 14 décembre 2011 à 11 h - augmentation du nombre d accidents, de tués, de blessés et de blessés hospitalisés depuis

Plus en détail

Le permis à points. Comment fonctionne le permis à points? R. Comment restituer votre capital de points? R BIZART

Le permis à points. Comment fonctionne le permis à points? R. Comment restituer votre capital de points? R BIZART 10 Le permis à points Comment fonctionne le permis à points? R Comment restituer votre capital de points? R Février 01 BIZART Le permis à points Comment fonctionne le permis à points? Le permis à points

Plus en détail

LES ACCIDENTS DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS

LES ACCIDENTS DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS Les accidents du trport routier de voyageurs Chapitre 6 LES ACCIDENTS DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS En 2000, le trport routier de voyageurs est une activité où le risque d'accident de travail avec

Plus en détail

L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires)

L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires) janvier 2013 L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires) Sommaire 1. Les résultats provisoires de 2012 2. Perspectives longues 3. L image globale de l année 2012 4. L année

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

Cas de dengue saison 2013-2014 Nouvelle Calédonie Du 01/09/2013 au 20/01/2014 Nombre de cas : 29 à 16h00. Communes du Grand Nouméa

Cas de dengue saison 2013-2014 Nouvelle Calédonie Du 01/09/2013 au 20/01/2014 Nombre de cas : 29 à 16h00. Communes du Grand Nouméa Cas de dengue saison -4 Nouvelle Calédonie Du /9/ au //4 Nombre de cas : 9 à 6h Cas positifs de dengue en Nouvelle-Calédonie (du /9/ au 7//4 à 4:9h) 8 6 4 8 5 4 4 sept oct nov déc janv Année (mois) Cas

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Les infractions liées à l alcoolémie En 2009, 1 200 vies auraient pu être sauvées si tous les conducteurs avaient respecté la limite légale

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 Le nombre de victimes d accidents de la route en Belgique a diminué en 2012 La Direction générale Statistique et Information économique publie aujourd hui

Plus en détail

Insécurité routière et délinquance routière en 2014

Insécurité routière et délinquance routière en 2014 Sanctions pénales Sous la direction de Rapport annuel 2015 de l ONDRP Insécurité routière et délinquance routière en 2014 Observatoire national interministériel de la sécurité routière La criminalité en

Plus en détail

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance Définition Un accident corporel (mortel ou non mortel) de

Plus en détail

Les conduites addictives

Les conduites addictives Les conduites addictives Depuis 2006, l alcool est le premier facteur d accidents au niveau national et est responsable de plus de 29 % des accidents mortels il est présent dans 9% des accidents corporels

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôle «Les fautes de comportement au volant»

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôle «Les fautes de comportement au volant» Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 5 septembre 2014 DOSSIER DE PRESSE Opération de contrôle «Les fautes de comportement au volant» Vendredi 5 septembre 2014

Plus en détail

LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR UN «ETE EN TOUTE TRANQUILLITE»

LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR UN «ETE EN TOUTE TRANQUILLITE» LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR UN «ETE EN TOUTE TRANQUILLITE» Vendredi 11 juillet 2014 Dossier de presse Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr

Plus en détail

Bilan sécurité routière Mercredi 4 février 2015 14h45

Bilan sécurité routière Mercredi 4 février 2015 14h45 DOSSIER DE PRESSE Bilan sécurité routière Mercredi 4 février 2015 14h45 Dossier de presse ordre public et sécurité routière Page 1 de 14 Bilan Sécurité routière 2014 Le bilan de l année 2014 est encourageant

Plus en détail

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière Sécurité routière Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu de la Sécurité Routière ETE 2003 Sécurité routière Sommaire Communiqué d actualité A l occasion du second chassé croisé de l été 2003, la Sécurité

Plus en détail

Le stage de récupération de points se déroule sur 2 journées consécutives de 7H30 chacune.

Le stage de récupération de points se déroule sur 2 journées consécutives de 7H30 chacune. Déroulement du stage Durée Le stage de récupération de points se déroule sur 2 journées consécutives de 7H30 chacune. Le respect des horaires est impératif. En cas de non-respect des horaires, le stagiaire

Plus en détail

Synthèse générale de l année 2004

Synthèse générale de l année 2004 Synthèse générale de l année 2004 Pour la première fois cette année, le bilan France entière inclut les résultats enregistrés dans les quatre départements d outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion).

Plus en détail

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation BILAN ROUTIER Portrait de la sécurité routière et de la circulation 2010 UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! Le partage de la route en milieu urbain est l enjeu qui pose le plus grand défi autant aux usagers

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES. Réunion PDASR. Mardi 3 février 2015

SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES. Réunion PDASR. Mardi 3 février 2015 Réunion PDASR Mardi 3 février 2015 1 Accidentologie Données 2014 et évolutions 2010/2014 (source ODSR de la Meuse, données consolidées) 2 3 Département de la Meuse Direction Départementale des Territoires

Plus en détail

Les produits psychoactifs. Prev. Prévention des. 2 r Risques Routiers. Modèle déposé Prev2r Copyrigth 2014 - reproduction interdite

Les produits psychoactifs. Prev. Prévention des. 2 r Risques Routiers. Modèle déposé Prev2r Copyrigth 2014 - reproduction interdite Les produits psychoactifs Prev Prévention des 2 r Risques Routiers Les produits psychoactifs L alcool Les contrôles préventifs, Les contrôles lors des accidents corporels, Les contrôles lors des accidents

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE

NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE Novembre 2013 I. INTRODUCTION : L obligation d assurance automobile, apparue en 1958 -durant l ère coloniale-, a été reconduite après l indépendance. C est en 1974 que le législateur

Plus en détail

PREPARATION AUX CONCOURS ET EXAMEN D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ère CLASSE. Spécialité «Conduite de véhicules» INFRACTIONS ET DELITS

PREPARATION AUX CONCOURS ET EXAMEN D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ère CLASSE. Spécialité «Conduite de véhicules» INFRACTIONS ET DELITS PREPARATION AUX CONCOURS ET EXAMEN D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ère CLASSE Spécialité «Conduite de véhicules» INFRACTIONS ET DELITS L alcool au volant. «On ne boit pas au volant, on boit au goulot!»

Plus en détail

EVOLUTION DU NOMBRE DE TUES

EVOLUTION DU NOMBRE DE TUES Cabinet du Préfet Nice, le 29 janvier 2015 Bureau de la Communication et des Relations publiques INFORMATION PRESSE Sécurité routière : Bilan 2014 Baisse des accidents corporels mais hausse de la mortalité

Plus en détail

- LES INFRACTIONS AU CODE DE LA ROUTE - L IMPACT SUR LE PERMIS A POINTS

- LES INFRACTIONS AU CODE DE LA ROUTE - L IMPACT SUR LE PERMIS A POINTS - LES INFRACTIONS AU CODE DE LA ROUTE - L IMPACT SUR LE PERMIS A POINTS Bilan statistique de l année GENDARMERIE/LPC/C.THOREL MI/DICOM/GROISARD OBSERVATOIRE NATIONAL INTERMINISTÉRIEL DE LA SECURITE ROUTIERE

Plus en détail

Baromètre mensuel janvier 2015

Baromètre mensuel janvier 2015 SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES Meurthe-et-Moselle Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Baromètre mensuel janvier 2015 www.meurthe-et-moselle.gouv.fr DONNÉES DÉPARTEMENTALES Bilan de

Plus en détail

Conférence de presse du 12 mai 2015. Permis à points - Nouveau barème à partir du 1 er juin 2015

Conférence de presse du 12 mai 2015. Permis à points - Nouveau barème à partir du 1 er juin 2015 Conférence de presse du 12 mai 2015 Permis à points - Nouveau barème à partir du 1 er juin 2015 Nouveau barème du permis à points à partir du 1 er juin 2015 Contexte politique gouvernementale en matière

Plus en détail

BILAN 2011 ET ORIENTATIONS 2012 DE LA SECURITE ROUTIERE EN MEURTHE-ET-MOSELLE

BILAN 2011 ET ORIENTATIONS 2012 DE LA SECURITE ROUTIERE EN MEURTHE-ET-MOSELLE BILAN 211 ET ORIENTATIONS 212 DE LA SECURITE ROUTIERE EN MEURTHE-ET-MOSELLE Point presse de M. Raphaël BARTOLT, Préfet de Meurthe-et-Moselle Mardi 31 janvier 212, à 15h3 Bureau de M. le préfet SOMMAIRE

Plus en détail

Conseiller la lecture de Flash Infos

Conseiller la lecture de Flash Infos Conseiller la lecture de Flash Infos Zoom sur le bilan 2011 en Meurthe-et-Moselle - Entretien avec M. Sébastien FAGOT, responsable de l'unité sécurité routière à la direction départementale des territoires

Plus en détail

Observatoire Départemental de la Sécurité Routière

Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Mars 2012 Sommaire Pages - Accidentalité du mois de mars - Détails et Comparaison de l'accidentalité 2012 / 2011 pour les 2 derniers mois. - Carte des

Plus en détail

Lettre de l'état en Corrèze. La sécurité en Corrèze

Lettre de l'état en Corrèze. La sécurité en Corrèze Lettre de l'état en Corrèze La sécurité en Corrèze En ce début d'année, l'examen des chiffres de la délinquance de l'année 2010 me donne l'occasion de rappeler que la sécurité est la première des obligations

Plus en détail

Bilan des actions août 2015

Bilan des actions août 2015 Ministère de l Intérieur Le 13 août 2015 Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation Présentées le 26 janvier 2015 par Bernard CAZENEUVE, ministre de l Intérieur. Bilan des actions août

Plus en détail

Accidents de la route dans le département de la Marne. Bilan et évolution DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE 1/24

Accidents de la route dans le département de la Marne. Bilan et évolution DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE 1/24 Accidents de la route dans le département de la Marne Bilan et évolution 202 20 DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE /24 2/24 Quelques données sur les radars dans le département En 202,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière

DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière Le ministère de l Intérieur organise, du mercredi 8 au samedi 11 octobre 2014 inclus, les deuxièmes Rencontres de la sécurité sur l ensemble du territoire, en métropole

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Avril 2014 Le nombre d'accidents corporels survenus en avril 2014 ainsi que le nombre de personnes blessées ont baissé par rapport à la même période de l année 2013.

Plus en détail

DOCUMENT GÉNÉRAL D ORIENTATION 2013/2017 CORSE-DU

DOCUMENT GÉNÉRAL D ORIENTATION 2013/2017 CORSE-DU DOCUMENT GÉNÉRAL D ORIENTATION 2013/2017 CORSE-DU DU-SUD Sommaire Le DGO... 4 Analyse de l accidentalité... 5 Localisation des accidents en Corse du Sud... 7 Enjeux de la sécurité routière pour 2013/2017...

Plus en détail

Bilan des accidents de la route 2013

Bilan des accidents de la route 2013 1. Accidents corporels et victimes - principales tendances Comparaison 2012 / 2013 2012 2013 Diff. en % Accidents corporels 1019 949-7 dont mortels 34 41 +21 Victimes tuées 34 45 +32 Blessés graves 339

Plus en détail

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Filiale du COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 16 novembre 2009 La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Alors que le

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. Jeudi 19 janvier 2015. Préfecture salle Michel Debré

CONFÉRENCE DE PRESSE. Jeudi 19 janvier 2015. Préfecture salle Michel Debré CONFÉRENCE DE PRESSE Jeudi 19 janvier 2015 Préfecture salle Michel Debré LA SÉCURITÉ EN MAINE-ET-LOIRE BILAN 2014 PERSPECTIVES 2015 SÉCUTITÉ ROUTIÈRE BILAN et PERSPECTIVES Le bilan 2014 de l'insécurité

Plus en détail

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec BILAN ROUTIER 2014 Société de l assurance automobile du Québec SAAQ BILAN ROUTIER 2014 1 SOMMAIRE IL Y A EU 336 DÉCÈS SUR LES ROUTES EN 2014, SOIT 55 DE MOINS QU EN 2013, CE QUI REPRÉSENTE UNE DIMINUTION

Plus en détail

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier Observatoire Régional de Sécurité Routière Ministère de l Egalité des Territoires et du Logement - Ministère de l'ecologie,

Plus en détail

Facilitez vos démarches,

Facilitez vos démarches, Facilitez vos démarches, renseignez-vous avant de vous déplacer CIRCULER EN TOUTE SÉCURITÉ Conducteurs de deux-roues motorisés Pour obtenir une information ou connaître l adresse du point d accueil le

Plus en détail

Dossier de Presse Présentation du bilan du

Dossier de Presse Présentation du bilan du Grand-Duché de Luxembourg Ministère des Transports Conférence de presse Dossier de Presse Présentation du bilan du Permis à points Présentation de la campagne de sensibilisation De Kick? Awer net op der

Plus en détail

Bilan annuel des accidents corporels. les données. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique.

Bilan annuel des accidents corporels. les données. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique Observatoire départemental de sécurité routière les données 29 Bilan annuel des accidents corporels Sommaire I - LE BILAN GLOBAL...4

Plus en détail

Contribution du ministère de la Justice et des Libertés au bilan annuel de la sécurité routière

Contribution du ministère de la Justice et des Libertés au bilan annuel de la sécurité routière Contribution du ministère de la Justice et des Libertés au bilan annuel de la sécurité routière Condamnations et sanctions prononcées en matière de sécurité routière Année 2011 Les condamnations pour infraction

Plus en détail

Dossier de presse. Signature du plan départemental de sécurité routière de l Oise. Mardi 20 octobre

Dossier de presse. Signature du plan départemental de sécurité routière de l Oise. Mardi 20 octobre Dossier de presse Signature du plan départemental de sécurité routière de l Oise Mardi 20 octobre Sommaire Bilan et analyse des accidents au 18 octobre 2015 3 Statistiques de l accidentologie dans l Oise

Plus en détail

L alcoolémie au volant (AAV) en Finlande. Paris 14 Septembre 2010 Matti Järvinen Liikenneturva

L alcoolémie au volant (AAV) en Finlande. Paris 14 Septembre 2010 Matti Järvinen Liikenneturva L alcoolémie au volant (AAV) en Finlande Paris 14 Septembre 2010 Matti Järvinen Liikenneturva Faits sur la Finlande 5,3 millions d habitants 2,5 millions de véhicules motorisés 300 morts sur la route 6,5

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 378 rectifié bis SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2007-2008 Annexe au procès-verbal de la séance du 10 juin 2008 PROPOSITION DE LOI tendant à assurer une plus grande équité dans notre politique de sécurité

Plus en détail

Les personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2012

Les personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2012 2 Les personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2012 Informations et rappels Lorsqu une personne au moins est mise en cause pour un fait constaté de crime et délit non routier enregistré

Plus en détail

Observatoire national interministériel de la sécurité routière

Observatoire national interministériel de la sécurité routière Observatoire national interministériel de la sécurité routière Observatoire des vitesses : résultats de l année 2011 Extrait de «la sécurité routière en France Bilan de l année 2011» La vitesse pratiquée

Plus en détail

Les grandes dates de la sécurité routière

Les grandes dates de la sécurité routière Les grandes dates de la sécurité routière 1893 Circulaire ministérielle du 14 août définissant le certificat de capacité valable pour la conduite des véhicules. 1899 Décret du 10 mars réglementant la circulation

Plus en détail

Bilan 2014 des politiques de sécurité et de prévention de la délinquance dans le Gard

Bilan 2014 des politiques de sécurité et de prévention de la délinquance dans le Gard Bilan 2014 des politiques de sécurité et de prévention de la délinquance dans le Gard Conférence de presse Mercredi 25 février 2015 Salle Claude Érignac - Préfecture du Gard Rappel des objectifs opérationnels

Plus en détail

de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales

de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Directeur de la publication : André-Michel ventre Rédacteur en chef : Christophe soullez Janvier 2014 Tableaux de bord annuels sur les

Plus en détail

Partie 1 : 26 MESURES pour une nouvelle mobilisation MESURE N 1 MESURE N 2 MESURE N 3 MESURE N 4. Bilan de la sécurité routière 2014 dans la Vienne

Partie 1 : 26 MESURES pour une nouvelle mobilisation MESURE N 1 MESURE N 2 MESURE N 3 MESURE N 4. Bilan de la sécurité routière 2014 dans la Vienne A l'issue de la pièce de théâtre interactive "Cocktail à gogo", Christiane BARRET, Préfète de la région Poitou-Charentes, Préfète de la Vienne, présentera à la presse les chiffres de la sécurité routière

Plus en détail

Le code de la route. Ce qui a changé. Délégation Santé Sécurité Service Maîtrise des Risques au Travail

Le code de la route. Ce qui a changé. Délégation Santé Sécurité Service Maîtrise des Risques au Travail Le code de la route Ce qui a changé MAJ octobre 2007 La vitesse, en agglomération, est toujours limitée à 50 Km/h Vrai 50 Faux 70 Le maire peut créer des zones à 30 et à 70 km/h 30 30 Le maire peut créer

Plus en détail

Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile

Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence

Plus en détail

Séminaire «alcohol interlock» Mardi, le 19 mai 2015

Séminaire «alcohol interlock» Mardi, le 19 mai 2015 Séminaire «alcohol interlock» Mardi, le 19 mai 2015 9h45 10h00 Les «alcohol interlocks» dans le contexte de la lutte contre l insécurité routière au Luxembourg François BAUSCH Ministre du Développement

Plus en détail

LA SECURITE ROUTIERE LIVRE BLANC PRESENTE AU PREMIER MINISTRE. Pierre GIRAUDET, 1988 ETAT D AVANCEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE JANVIER 2002

LA SECURITE ROUTIERE LIVRE BLANC PRESENTE AU PREMIER MINISTRE. Pierre GIRAUDET, 1988 ETAT D AVANCEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE JANVIER 2002 08/07/02 LA SECURITE ROUTIERE LIVRE BLANC PRESENTE AU PREMIER MINISTRE Pierre GIRAUDET, 1988 ETAT D AVANCEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE JANVIER 2002 MESURES ET ORIENTATIONS PROPOSEES PAR LE LIVRE BLANC SUITES

Plus en détail

Conseil économique et social. Document établi par le Bureau central de statistique d Israël

Conseil économique et social. Document établi par le Bureau central de statistique d Israël Nations Unies Conseil économique et social ECE/CES/GE.2/214/3 Distr. générale 12 février 214 Français Original: russe Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Groupe d

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Octobre 2015 Le nombre d'accidents corporels survenus en octobre 2015 sur les routes du Bas-Rhin, ainsi que le nombre de personnes blessées, ont augmenté, par rapport

Plus en détail

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013 La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP Premier ministre Majeurs et mineurs par les services de Police en 2013 Antoine le graët, Chargé d études statistiques à l ONDRP 2 Principaux enseignements

Plus en détail

Evolution de la fréquence des sinistres 2002-2011 en assurance RC automobile

Evolution de la fréquence des sinistres 2002-2011 en assurance RC automobile Evolution de la fréquence des sinistres 2002-2011 en assurance RC automobile Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence

Plus en détail

Sécurité publique et sécurité routière :

Sécurité publique et sécurité routière : Sécurité publique et sécurité routière : le Préfet dresse le bilan 2011 et présente les perspectives 2012 Dossier de presse le vendredi 27 janvier 2012 Contacts presse : Préfecture : Service Départemental

Plus en détail

SÉCURITÉ ROUTIÈRE LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE 2007 3. Préambule

SÉCURITÉ ROUTIÈRE LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE 2007 3. Préambule SÉCURITÉ ROUTIÈRE LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE 2007 3 Préambule C e document d information conçu par l Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) présente la synthèse

Plus en détail

Les accidents corporels de la route 2008-2012

Les accidents corporels de la route 2008-2012 Les accidents corporels de la route 2008-2012 Editorial Depuis 2002, la lutte contre l insécurité routière est une priorité du Gouvernement. Une forte mobilisation nationale et un programme d actions ambitieux

Plus en détail

Epidémiologie des accidents de la route au Togo BENISSAN A. SETODJI K. ABALO A. YAWOVI K. KOUSSOUGBO K. DOSSIM A.

Epidémiologie des accidents de la route au Togo BENISSAN A. SETODJI K. ABALO A. YAWOVI K. KOUSSOUGBO K. DOSSIM A. Epidémiologie des accidents de la route au Togo BENISSAN A. SETODJI K. ABALO A. YAWOVI K. KOUSSOUGBO K. DOSSIM A. INTRODUCTION Moyens de transport = élément clé de expansion économique; Certains effets

Plus en détail

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie»

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Contrôle 2 roues-motorisés et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» le vendredi 24 mai 2013 au Grand Travers à Carnon Le Préfet de l Hérault

Plus en détail

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012 PREFET DE LA HAUTE-LOIRE Bilan de l accidentalité routière 01 Bilan national France métropolitaine Accidents corporels Tués Blessés dont blessés hospitalisés 01 60 437 3 653 75 851 7 14 011 65 04 3 963

Plus en détail