Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick"

Transcription

1 Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick Rapport d étape sur le plan d action Mars 2010

2 Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick Rapport d étape sur le plan d action Mars 2010 Province du Nouveau-Brunswick CP 6000 Fredericton N.-B. E3B 5H1 CANADA CNB 7127

3 Introduction Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a fait de nombreux investissements et lancé plusieurs initiatives pour contribuer à la transformation de l éducation postsecondaire dans notre province en vue d atteindre l objectif de créer de meilleures possibilités d apprentissage pour les Néo-Brunswickoises et les Néo-Brunswickois. L éducation a constitué l une des priorités du Pacte pour le changement et du plan d autosuffisance. Le gouvernement a reconnu que pour avoir une main-d œuvre éduquée et qualifiée permettant d assurer l autosuffisance future de la province, il fallait investir dans cette main-d œuvre. On constatait des lacunes dans le système, un besoin pressant pour une meilleure collaboration entre les collèges communautaires et les universités, ainsi que des besoins d amélioration de l infrastructure et de la prestation des programmes d études postsecondaires. Diverses opinions ont été exprimées sur l approche à adopter pour obtenir un meilleur système d éducation postsecondaire. Nous l avons constaté avec la Commission sur l éducation postsecondaire. Toutefois, son rapport a engendré un important débat qui a suscité de nombreuses bonnes idées. Ces idées sont à la base de plusieurs initiatives pour aller de l avant. Vu le caractère informatif de ce débat, le groupe de travail qui a été créé à l automne 2007 a été chargé d étudier le rapport de la Commission sur l éducation postsecondaire et de formuler des recommandations. C est ce qui a mené, en juin 2008, à la publication du document Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick. Basé sur d importantes recherches et consultations sur une période de deux ans, ce plan offre une feuille de route pour créer un système d éducation postsecondaire plus dynamique. Ce plan propose de transformer en cinq ans le système d éducation postsecondaire dans la province. Aujourd hui, on constate de nombreux progrès accomplis par rapport au plan d action annoncé il y a à peine un an et demi. Près de 75 pour cent des 33 mesures prioritaires ont été entamées ou le seront et plus de 275 millions de dollars ont été réservés pour l amélioration des infrastructures et pour des initiatives visant l éducation postsecondaire. En continuant d apporter de tels changements, nous visons à offrir aux étudiants une expérience d éducation de haute qualité au Nouveau-Brunswick. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick 1

4 Une éducation plus abordable L une des priorités du Plan d action est l aide financière aux étudiants. Le gouvernement reconnaît que les coûts liés aux études postsecondaires peuvent constituer une barrière et représenter des difficultés pour un grand nombre de familles. Plusieurs initiatives et des investissements ont été consacrés afin de rendre l éducation et la formation postsecondaires plus abordables. Voici les mesures prises par le gouvernement : Financement d un gel de trois ans des frais de scolarité dans les universités publiques pour venir en aide aux étudiants, sans que cela ne porte préjudice aux institutions. Gel des frais de scolarité pour les programmes réguliers des collèges communautaires pour une cinquième année consécutive. Création de la prestation pour l achèvement des études dans le délai prévu (baccalauréat, certificat ou diplôme) après le 1er avril Par cette mesure, les étudiants obtiendront une remise de prêt de 100 pour cent pour tout montant de prêt étudiant provincial qui dépasse $. Ce programme de prestations a permis de rapprocher le niveau d endettement des étudiants néo-brunswickois de la moyenne canadienne qui s établit à $. Auparavant, ce chiffre dépassait $. Plus de 520 diplômés ont bénéficié de cette prestation depuis qu elle est offerte, ce qui a représenté un investissement du gouvernement de près de 5,8 millions de dollars. La prestation a eu un impact considérable sur les diplômés admissibles au programme. Cela a permis de réduire en moyenne la dette étudiante de plus de $. Adoption du Programme d aide au remboursement (PAR), permettant aux étudiants de rembourser leurs emprunts en fonction de leurs moyens. Les remboursements mensuels des prêts étudiants sont calculés en fonction du salaire des diplômés, du montant de leur prêt étudiant et de la taille de leur famille. Ainsi, les emprunteurs n ont pas à faire des paiements dépassant 20 pour cent de leur revenu. Le remboursement prendra fin 15 ans après la dernière date de consolidation du prêt, suite à quoi le gouvernement provincial assumera toute dette restante. Il existe en outre des dispositions pour les emprunteurs souffrant d une invalidité permanente. Déduction doublée (de $ à $) pour les frais de scolarité. Les diplômés postsecondaires qui vivent et travaillent dans la province du Nouveau-Brunswick et payent des impôts personnels sont admissibles à un rabais non imposable de 50 pour cent de leurs droits de scolarité, avec une déduction maximale à vie de $. Élimination de l évaluation des revenus des parents et du conjoint pour le calcul d admissibilité aux prêts étudiants du Nouveau-Brunswick. 2 Être inspiré. Être prêt. Être meilleur.

5 Une éducation plus accessible Plus notre province parvient à mieux se positionner dans l économie mondiale, plus les emplois exigent une formation et une éducation plus avancée. Dans ce contexte, nous devons préparer nos travailleurs dès maintenant. L accès aux études est un enjeu plus important encore que le fait de les rendre abordables. Il faut trouver de meilleures façons pour créer les conditions optimales d apprentissage nécessaires au développement de notre main-d œuvre. À cette fin, Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau-Brunswick souligne qu en plus des frais de scolarité élevés et du lourd fardeau de la dette étudiante, il y a d autres facteurs socio-économiques qui influent sur la participation aux études. Il est clair que pour réussir, il faut déployer des efforts afin de permettre à un plus grand nombre d Autochtones, de personnes à faible revenu et de membres d autres groupes sousreprésentés du Nouveau-Brunswick de poursuivre des études postsecondaires. Les recherches ont démontré l importance d y consacrer davantage de nos ressources humaines, afin que ces groupes puissent obtenir les compétences nécessaires pour améliorer leurs possibilités d emploi. En utilisant ce plan d action comme feuille de route, nous avons pris de nombreuses mesures pour rendre l éducation postsecondaire plus accessible, notamment : Investissement d un total de 7 millions de dollars durant deux années financières pour aider les établissements d éducation postsecondaire à élaborer divers projets pour améliorer l accès et les services à l intention des groupes sous-représentés, y compris les étudiants ayant des besoins spéciaux, les Autochtones, les étudiants de la première génération et les personnes à faible revenu. De ce montant, investissement de 1 million de dollars afin d améliorer l accès à l éducation postsecondaire pour les personnes à faible revenu dans le cadre de l engagement du gouvernement provincial pris dans Ensemble pour vaincre la pauvreté : Le plan d inclusion économique et sociale du Nouveau-Brunswick. De ce montant, investissement de 1 million de dollars pour inciter les Autochtones du Nouveau-Brunswick à faire des études postsecondaires et pour offrir des services aux étudiants autochtones qui font des études postsecondaires afin de les aider à réussir. Le ministère a offert un soutien financier à cette fin aux établissements suivants : Université du Nouveau-Brunswick (UNB); Université St. Thomas; les campus du New Brunswick Community College à Fredericton, Woodstock, Moncton et Miramichi; l Université de Moncton; le New Brunswick College of Craft and Design. Prestation gratuite de cours en français de rattrapage scolaire au CCNB et des cours en ligne de rattrapage scolaire en anglais au NBCC. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick 3

6 Modernisation des collèges communautaires et amélioration de l infrastructure d éducation postsecondaire En plus de rendre l éducation postsecondaire plus accessible et plus abordable, le gouvernement s est engagé à élaborer une nouvelle vision pour les collèges communautaires de la province. C était l une des principales priorités du Plan d action. Nous continuons à transformer le système des collèges communautaires en deux organismes modernes et autonomes. À cette fin, le gouvernement a pris les mesures suivantes : Élaboration d un cadre juridique, législatif et structural nécessaire à la création d un nouveau modèle de gouvernance plus indépendant du gouvernement. Il y aura une société collégiale anglophone et une société collégiale francophone qui disposeront chacune leur propre président-directeur général et leur propre conseil de gouverneurs. Présentation d un projet de loi pour transformer les collèges communautaires existants en deux établissements d enseignement postsecondaire autonomes le 1er avril Lancement d un processus de recrutement des membres des deux conseils de gouverneurs et deux présidents-directeur généraux pour les sociétés collégiales indépendantes. Voici certains des principaux avantages des sociétés collégiales autonomes : La capacité, à titre d entité autonome, d établir plus de partenariats et de faciliter l accès à des ressources financières provenant tant du gouvernement fédéral que du secteur privé. L amélioration de la capacité de chaque société collégiale de travailler en plus étroite collaboration avec l industrie pour élaborer un plus grand nombre de programmes appliqués et techniques destinés à préparer les étudiants aux emplois actuels et en demande. La création d un système qui reflète mieux les besoins respectifs de chacune des deux communautés linguistiques, qui répond plus rapidement aux besoins du marché du travail, qui tient davantage compte des besoins locaux, qui rend plus compte de ses activités et qui peut établir plus facilement des partenariats avec d autres établissements postsecondaires. 4 Être inspiré. Être prêt. Être meilleur.

7 Simultanément, pour respecter une autre priorité du Plan d action, le New Brunswick College of Craft and Design (NBCCD) est en cours d évolution en vue de l améliorer, de lui donner une nouvelle image de marque et de le transformer en centre d excellence pour les arts et la créativité. Le gouvernement a investi plus de 1,3 million de dollars dans le NBCCD. Le plus récent investissement de $ vise à moderniser l établissement et à améliorer les services offerts aux étudiants. Cela signifie l agrandissement et l amélioration de l espace d enseignement et la promotion du centre-ville de Fredericton comme une destination touristique de choix pour découvrir artistes et artisans. De plus, l établissement d un nouveau campus du collège communautaire à Fredericton faisait aussi partie des priorités. Grâce à la contribution financière de 4 millions de dollars provenant du gouvernement fédéral et à celle de 11 millions de dollars accordée par le gouvernement provincial, les travaux de construction du NBCC-Fredericton sont actuellement en cours, à un endroit stratégique puisqu il sera situé sur le campus universitaire entre l UNB et l Université St. Thomas. Ces deux projets font partie d un investissement de 121,7 millions de dollars pour améliorer ou remplacer les infrastructures des collèges communautaires. Le total de ces investissements pour ce plan de deux ans inclut : 44,1 millions de dollars pour le New Brunswick Community College (NBCC) à Saint John, pour le Centre of Excellence for Energy and Construction (campus de l avenue Grandview) et pour le Saint John Allied Health Centre (sur le campus de l Université du Nouveau-Brunswick à Saint John); 35 millions de dollars pour un nouveau campus du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB) à Edmundston; 20 millions de dollars pour terminer d importantes rénovations au campus de Moncton (NBCC) ; 15 millions de dollars pour le nouveau campus du NBCC à Fredericton; 3,6 millions de dollars pour terminer l atelier multidisciplinaire au campus du CCNB à Bathurst; et 4 millions de dollars pour des diverses réparations et rénovations dans l ensemble du réseau des NBCC-CCNB, ce qui comprend $ pour le New Brunswick College of Craft and Design à Fredericton. Le gouvernement s est aussi engagé à ajouter places de formation dans le système durant les années à venir en plus des autres déjà créées. D après le plan actuel, le but d ajouter places sera atteint en , soit deux ans avant la l échéancier prévu. Le gouvernement a également investi dans l infrastructure universitaire sous forme de réparations et de rénovations des infrastructures des quatre universités publiques de la province; celles-ci s élèveront à un total de 80 millions de dollars une fois le plan de trois ans exécuté. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick 5

8 Transformation du programme d apprentissage La transformation du programme d apprentissage constitue une autre priorité. L élaboration d un modèle de programme d apprentissage moderne se poursuit avec le but d augmenter le nombre d apprentis pour le faire passer de 3630 à 6200 d ici La formation en apprentissage est un élément important du système d éducation postsecondaire puisqu elle permet aux Néo-Brunswickois de gagner un salaire durant leur formation. Voici ce qui a été fait jusqu à présent pour améliorer la formation par apprentissage : Investissement de près de 3 millions de dollars pour payer le coût de formation d un plus grand nombre d apprentis. Mise en place de changements en vue de réduire la durée de la formation. Commande d un rapport indépendant sur le modèle de gouvernance de la formation en apprentissage et d un plus grand effort de consultation auprès des partenaires. Le gouvernement examinera plus tard cette année les recommandations sur le modèle de gouvernance. Cette attention particulière et les investissements consentis dans ce domaine semblent porter fruit puisque le nombre d apprentis a augmenté de 13 pour cent depuis le lancement du Plan d action pour s élever à plus de apprentis. 6 Être inspiré. Être prêt. Être meilleur.

9 Une plus grande collaboration, efficacité et une meilleure coordination du système Un certain nombre de mesures ont été prises pour améliorer l efficacité et la collaboration au sein du système de l éducation postsecondaire, de sorte à ce qu il soit mieux coordonné et ce au coût d un investissement de près de 3 millions de dollars. Voici certaines de ces mesures : L établissement d un conseil des recteurs d universités et des PDG des collèges communautaires qui se nomme Forum consultatif sur l éducation postsecondaire au Nouveau-Brunswick. Ce forum présidé par le sous-ministre du MEPFT inclut des représentants des collèges communautaires et des universités publiques. Création de partenariats afin d augmenter les possibilités en matière d apprentissage appliqué, en investissant $ dans divers projets à travers la province, afin d encourager une plus grande collaboration entre les établissements. L augmentation du nombre d étudiants internationaux au moyen de la création d un groupe de travail le printemps dernier et de l octroi de $ aux établissements d enseignement postsecondaire pour des projets à court terme concernant l éducation internationale. Actuellement, une stratégie provinciale à long terme sur l éducation internationale est en cours d élaboration. Le déploiement d efforts pour faciliter le transfert de crédits entre les établissements d enseignement postsecondaire au moyen d un investissement de $ pour créer un portail sur le Web, pour établir un comité provincial des admissions et des transferts et pour travailler avec les établissements d éducation postsecondaire, en vue de poursuivre divers projets pilotes en matière de transferts de crédits entre les collèges et les universités en sciences infirmières, en génie et en administration des affaires. L augmentation du nombre de diplômés au moyen de la création du Conseil sur les études supérieures et la recherche et de l investissement de plus de $ dans les universités pour la création de deux écoles d études supérieures virtuelles, l une francophone et l autre anglophone, afin de desservir les deux communautés linguistiques officielles de la province. Le travail se poursuit aussi en ce qui a trait au développement d une stratégie consacrée à l élargissement du secteur de la recherche dans la province. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick 7

10 Conclusion Il est évident que le gouvernement a pris de nombreuses mesures pour mettre en œuvre le Plan d action consacré à l éducation postsecondaire tout en investissant dans plusieurs autres initiatives d apprentissage. Le modèle d éducation postsecondaire est insufflé d un nouvel élan qui lui donnera la chance de se transformer en un système dynamique, souple et axé sur les étudiants. En continuant d apporter de tels changements, les étudiants bénéficieront d une expérience de grande qualité au Nouveau-Brunswick. Il est également important de s assurer que d autres Néo-Brunswickois puissent recevoir la formation et les compétences dont ils ont besoin ici dans leur province, pour qu ils puissent rester y travailler, élever leur famille et contribuer à la croissance de notre province. 8 Être inspiré. Être prêt. Être meilleur.

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance Résumé du plan action pour transformer l éducation postsecondaire du Nouveau-Brunswick 1 Introduction Le Nouveau-Brunswick est en voie de traverser une période de croissance et de possibilités historiques.

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Stratégie canadienne pour l égalité des chances Aider à gérer la dette d études février 1998 «Il est inutile de rappeler aux Canadiens que l endettement

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Juillet 2005 Pour aller de l avant : L apprentissage et la garde des jeunes enfants Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Introduction En novembre 1999, le gouvernement du Manitoba a confirmé son

Plus en détail

Table des matières. Message du premier ministre Shawn Graham... iii. Message du ministre Ed Doherty... iv

Table des matières. Message du premier ministre Shawn Graham... iii. Message du ministre Ed Doherty... iv Table des matières Message du premier ministre Shawn Graham................................. iii Message du ministre Ed Doherty......................................... iv Introduction : Autosuffisance

Plus en détail

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015 Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille Introduction Autism Speaks Canada est fière de verser une aide financière aux fournisseurs de services de différentes régions

Plus en détail

Recommandations. sur l éducation postsecondaire. du Groupe de travail. soumises au premier ministre Graham et au ministre Doherty le 29 mai 2008

Recommandations. sur l éducation postsecondaire. du Groupe de travail. soumises au premier ministre Graham et au ministre Doherty le 29 mai 2008 Recommandations du Groupe de travail sur l éducation postsecondaire soumises au premier ministre Graham et au ministre Doherty le 29 mai Messieurs le premier ministre Graham et le ministre Doherty, À l

Plus en détail

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Lors du Sommet pleines voiles en janvier 2007, la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick a publié

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction...3

TABLE DES MATIÈRES. Introduction...3 RECOMMANDATIONS AUPRÈS DE LA COMMISSION SUR L ÉDUCATION POSTSECONDAIRE AU NOUVEAU-BRUNSWICK Présenté par : L Association étudiante du Collège communautaire de Bathurst Avril 2007 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Investir dans l enseignement supérieur Février 1997 «Les Canadiennes et les Canadiens savent qu une meilleur e instruction est synonyme de meilleurs emplois.»

Plus en détail

EMPLOIS PERSPECTIVES CANADIENS POUR LES

EMPLOIS PERSPECTIVES CANADIENS POUR LES EMPLOIS PERSPECTIVES POUR LES ET CANADIENS LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2012 SOUTENIR LA CRÉATION D EMPLOIS Pour améliorer la croissance économique à long terme du Canada, il faut qu un plus grand nombre

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

Bâtir un Nouveau-Brunswick plus fort pour tous et toutes Document de consultation prébudgétaire 2005-2006

Bâtir un Nouveau-Brunswick plus fort pour tous et toutes Document de consultation prébudgétaire 2005-2006 1 2 Bâtir un Nouveau-Brunswick plus fort pour tous et toutes Document de consultation prébudgétaire 2005-2006 Publié par : Ministère des Finances Gouvernement du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

Atelier pour les Centres de développement de la petite enfance. Objectifs des CDPE

Atelier pour les Centres de développement de la petite enfance. Objectifs des CDPE Atelier pour les Centres de développement de la petite Le 29 octobre 2012 Nicole Gervais, Directrice générale Développement de la petite Éducation et Développement de la petite Objectifs des CDPE Démontrer

Plus en détail

Aller à l école (encore) : l éducation postsecondaire

Aller à l école (encore) : l éducation postsecondaire Révisée 2015 CHAPITRE 6 Aller à l école (encore) : l éducation postsecondaire But du chapitre : Se renseigner sur les possibilités ui s offrent à votre enfant de fréuenter le collège communautaire. Ce

Plus en détail

Améliorer les soins de santé, Assurer notre avenir

Améliorer les soins de santé, Assurer notre avenir Améliorer les soins de santé, Assurer notre avenir Mémoire prébudgétaire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Association des infirmières et infirmiers du Canada www.cna-aiic.ca

Plus en détail

Atteignez vos objectifs. Promotion de l emploi et de l éducation pour les personnes handicapées

Atteignez vos objectifs. Promotion de l emploi et de l éducation pour les personnes handicapées Atteignez vos objectifs Promotion de l emploi et de l éducation pour les personnes handicapées Songez-vous à une carrière, à poursuivre vos études ou à trouver un emploi? Le ministère du Développement

Plus en détail

Plan d action pour un nouveau système de gouvernance locale au Nouveau-Brunswick. Rapport d étape

Plan d action pour un nouveau système de gouvernance locale au Nouveau-Brunswick. Rapport d étape Plan d action pour un nouveau système de gouvernance locale au Nouveau-Brunswick Rapport d étape Introduction Depuis les derniers grands changements qui datent de près d un demi-siècle, le gouvernement

Plus en détail

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario (APR PSO)

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario (APR PSO) Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario (APR PSO) Survol Forum provincial de Rifssso le 27 octobre 2010 APR PSO : Introduction En mai 2006, le gouvernement ontarien lance la stratégie

Plus en détail

Le champ d exercice de l infirmière. diplômée DIRECTIVE PROFESSIONNELLE. Directive professionnelle : Le champ d exercice de l infirmière.

Le champ d exercice de l infirmière. diplômée DIRECTIVE PROFESSIONNELLE. Directive professionnelle : Le champ d exercice de l infirmière. DIRECTIVE PROFESSIONNELLE Le champ d exercice de l infirmière (mai 2012) (1/11 ) Mission L Association des infirmières et infirmiers du Nouveau Brunswick est un organisme de réglementation professionnel

Plus en détail

Consultation pré-budgétaire. Préparé à l attention du ministre des Finances

Consultation pré-budgétaire. Préparé à l attention du ministre des Finances Consultation pré-budgétaire Préparé à l attention du ministre des Finances Saint-Antoine, Nouveau-Brunswick Octobre 2009 Les priorités du CÉNB : - le Plan d action pour l autosuffisance du nord du Nouveau-Brunswick;

Plus en détail

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE Cette note technique a été publiée par le Secrétariat international de l ITIE en collaboration avec GIZ (Coopération internationale allemande). L'objectif de cette note est de prodiguer des conseils aux

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Réduire la dette étudiante. Les raisons de la baisse de l endettement des étudiants universitaires au Manitoba

Réduire la dette étudiante. Les raisons de la baisse de l endettement des étudiants universitaires au Manitoba Réduire la dette étudiante Les raisons de la baisse de l endettement des étudiants universitaires au Manitoba Publié en 2007 par la Fondation canadienne des bourses d études du millénaire 1000, rue Sherbrooke

Plus en détail

Le Programme des étudiants étrangers

Le Programme des étudiants étrangers Le Programme des étudiants étrangers Colloque L école québécoise branchée sur le monde une nouvelle ère pour le recrutement et les échanges internationaux Le 24 octobre 2013 Le cadre législatif et réglementaire

Plus en détail

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015 Guide des candidatures 2015 Introduction Dans tout l Ontario, il y a beaucoup d entreprises, d organismes, de collectivités et de particuliers qui font plus que ce qui est requis par la législation environnementale,

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONCTON

UNIVERSITÉ DE MONCTON UNIVERSITÉ DE MONCTON POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION POUR LE PERSONNEL ADMINISTRATIF, PROFESSIONNEL, TECHNIQUE, D ENTRETIEN, DE MÉTIERS ET DE SOUTIEN ADMINISTRATIF Mai 2003 VRARH TABLE DES

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Lignes directrices du OBJECTIF Inciter les infirmières et infirmiers des régions rurales et éloignées à pratiquer dans des collectivités admissibles de

Plus en détail

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi 5.1 Financement du soutien de l emploi Sommaire de la directive Décrire le cadre de financement

Plus en détail

Guide des programmes et des services offerts par l Agence de promotion économique du Canada atlantique. Ensemble, pour une économie plus forte

Guide des programmes et des services offerts par l Agence de promotion économique du Canada atlantique. Ensemble, pour une économie plus forte Guide des programmes et des services offerts par l Agence de promotion économique du Canada atlantique Ensemble, pour une économie plus forte Table des matières 1. Démarrer votre entreprise Trouver des

Plus en détail

CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES

CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES Document d information Le coût élevé des études retarde l accès des étudiants à l autonomie financière Compte tenu

Plus en détail

Respecter ses engagements. budget. Forger une économie productive et durable. le 23 février 2005

Respecter ses engagements. budget. Forger une économie productive et durable. le 23 février 2005 Respecter ses engagements Le budget de 2005 Forger une économie productive et durable le 23 février 2005 Les résultats économiques et financiers remarquables du Canada Depuis l élimination du déficit en

Plus en détail

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS Exposé présenté par l Association des agents financiers autochtones du Canada à la 33 e Assemblée générale annuelle de l Assemblée des Premières Nations Palais des congrès du Toronto métropolitain du 17

Plus en détail

Le Canada rural, ça compte

Le Canada rural, ça compte Le Canada rural, ça compte 1 Le Canada rural, ça compte Le Canada rural, ça compte Les régions rurales du Canada sont importantes pour la santé et la prospérité du pays. Malheureusement, les habitants

Plus en détail

RAPPORT NARRATIF- final

RAPPORT NARRATIF- final RAPPORT NARRATIF- final Pour la période du 29 octobre 2012 au 31 mars 2012 Remis par le Collège Éducacentre Au Réseau des Cégeps et des Collèges Francophones du Canada Titre du projet : Assurer l offre

Plus en détail

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré La Société du Paysage de Grand- Pré Demande de propositions (DP) 13-1415 Services de recrutement d un ou d une cadre de direction Page 1 de 8 Page 2 de 8 Demande de propositions pour des services de recrutement

Plus en détail

DOSSIERS PRIORITAIRES POUR LA COMMUNAUTÉ FRANCOPHONE DE L ONTARIO

DOSSIERS PRIORITAIRES POUR LA COMMUNAUTÉ FRANCOPHONE DE L ONTARIO www.monassemblee.ca PRISES DE POSITION DOSSIERS PRIORITAIRES POUR LA COMMUNAUTÉ FRANCOPHONE DE L ONTARIO Santé Éducation employabilité communications immigration droits linguistiques 2015 L ASSEMBLÉE DE

Plus en détail

Gestion de la complexité Réalité du milieu collégial Congrès annuel du RCCFC 2014

Gestion de la complexité Réalité du milieu collégial Congrès annuel du RCCFC 2014 Gestion de la complexité Réalité du milieu collégial Congrès annuel du RCCFC 2014 Ottawa, le 2 octobre 2014 Plan de présentation du CCNB Contexte historique du CCNB Notre nouvelle structure face aux changements

Plus en détail

ATTIRER, DÉVELOPPER ET MAINTENIR UN EFFECTIF ENSEIGNANT EFFICACE

ATTIRER, DÉVELOPPER ET MAINTENIR UN EFFECTIF ENSEIGNANT EFFICACE Conseil des ministres de l Éducation (Canada) Council of Ministers of Education, Canada ATTIRER, DÉVELOPPER ET MAINTENIR UN EFFECTIF ENSEIGNANT EFFICACE 1. L objectif global de l activité de l Organisation

Plus en détail

MÉMOIRE : CONSULTATION SUR L APPRENTISSAGE PRÉCOCE ET LA GARDE DES JEUNES ENFANTS

MÉMOIRE : CONSULTATION SUR L APPRENTISSAGE PRÉCOCE ET LA GARDE DES JEUNES ENFANTS MÉMOIRE : CONSULTATION SUR L APPRENTISSAGE PRÉCOCE ET LA GARDE DES JEUNES ENFANTS PRÉSENTÉ AU MINISTÈRE DES SERVICES FAMILIAUX ET COMMUNAUTAIRES BERNARD RICHARD, OMBUDSMAN ET DÉFENSEUR DES ENFANTS ET DE

Plus en détail

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE Les occasions et les restrictions du Canada face au transport mondial des marchandises Rapport du Comité sénatorial permanent des transports et des communications Juin

Plus en détail

Syndicat des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick

Syndicat des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick Syndicat des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick Rapport et recommandations du comité de négociation à l intention des membres Unité de négociation pour les foyers de soins Négociations 2014

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014. Sommaire

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014. Sommaire Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014 Ce mémoire est présenté par : Association canadienne des hygiénistes dentaires (ACHD) Sommaire La santé buccodentaire

Plus en détail

Positions de l ACRAFE pour 2010/2011

Positions de l ACRAFE pour 2010/2011 Positions de l ACRAFE pour 2010/2011 L ACRAFE a cerné trois grands problèmes qui affectent directement l accès de tous les Canadiens, et particulièrement de ceux qui sont moins favorisés financièrement,

Plus en détail

Résumé du budget du Québec de 2011

Résumé du budget du Québec de 2011 Résumé du budget du Québec de 2011 Le 17 mars 2011 Table des matières RÉSUMÉ DU BUDGET DU QUÉBEC DE 2011 Page INTRODUCTION... 1 1. MESURES RELATIVES AUX IMPÔTS... 1 1.1 Instauration d un crédit d impôt

Plus en détail

L ACCC et les CONSEILS SECTORIELS NATIONAUX

L ACCC et les CONSEILS SECTORIELS NATIONAUX L ACCC et les CONEIL ECTORIEL NATIONAUX «Le gouvernement travaillera de concert avec ses partenaires afin de faire en sorte que le perfectionnement des compétences suive le rythme de l évolution de l économie.

Plus en détail

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité :

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité : Planification Activité : FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES Les directrices et directeurs d école peuvent se servir de la présente liste de contrôle pour vérifier si les ressources

Plus en détail

Université d Ottawa. Cadre de référence Budget 2014-2015

Université d Ottawa. Cadre de référence Budget 2014-2015 Université d Ottawa Cadre de référence Budget 2014-2015 L Université d Ottawa souhaite communiquer à la communauté universitaire les priorités, les enjeux et les défis auxquels elle fera face pour la préparation

Plus en détail

La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage apprentissage j usqu jusqu à l âge g d e de 18 18 ans

La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage apprentissage j usqu jusqu à l âge g d e de 18 18 ans La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage jusqu à l âgede18ans Ministère de l Éducation de l Ontario Direction des politiques et programmes d éducation en langue française Mai 2010

Plus en détail

De l ombre à la lumière, pour toujours

De l ombre à la lumière, pour toujours De l ombre à la lumière, pour toujours SUITE 800, 10301 SOUTHPORT LANE SUD-OUEST CALGARY (ALBERTA) T2W 1S7 La Commission de la santé mentale du Canada télécopieur : 403-385-4044 courriel : info@commissionsantementale.ca

Plus en détail

INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES. Politique de recherche

INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES. Politique de recherche INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES Politique de recherche Janvier 2004 Institut canadien de recherche sur les minorités

Plus en détail

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Est Approuvé par le conseil d administration

Plus en détail

Le 13 juin 2012. Madame la Ministre,

Le 13 juin 2012. Madame la Ministre, Martine Coulombe Ministre de l Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail Complexe Chestnut C.P. 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 3P7 Le 13 juin 2012 Madame la Ministre, Au nom de

Plus en détail

NOTES D ALLOCUTION DE L HONORABLE NOËL A. KINSELLA PRÉSIDENT DU SÉNAT

NOTES D ALLOCUTION DE L HONORABLE NOËL A. KINSELLA PRÉSIDENT DU SÉNAT NOTES D ALLOCUTION DE L HONORABLE NOËL A. KINSELLA PRÉSIDENT DU SÉNAT À L OCCASION DU DÉJEUNER OFFERT PAR SON EXCELLENCE SHEILA SEALY-MONTEITH HAUT-COMMISSARIAT DE LA JAMAÏQUE RÉSIDENCE DE L AMBASSADEUR

Plus en détail

Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin

Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin Ministère des Finances Le 2 novembre 2015 Le 23 avril 2015, le gouvernement a annoncé des changements proposés

Plus en détail

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick États financiers États financiers CONTENU Rapport de l auditeur indépendant 3 État de la situation financière 4 État des résultats 5 État des flux de

Plus en détail

Système Entrée express. Information pour les travailleurs étrangers qualifiés

Système Entrée express. Information pour les travailleurs étrangers qualifiés Système Entrée express Information pour les travailleurs étrangers qualifiés Contexte En janvier 2015, les travailleurs étrangers qualifiés pourront se prévaloir d Entrée express. Ce nouveau système de

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU YUKON

GOUVERNEMENT DU YUKON GOUVERNEMENT DU YUKON Politique 1.7 MANUEL D ADMINISTRATION GÉNÉRALE VOLUME 1 : POLITIQUES MINISTÉRIELLES GÉNÉRALES TITRE : POLITIQUE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS ENTRÉE EN VIGUEUR: 12 mai 1994 DERNIÈRE

Plus en détail

Highlights Points saillants Ministry of Finance Ministère des Finances

Highlights Points saillants Ministry of Finance Ministère des Finances LES BONS CHOIX : RÉDUIRE LES IMPÔTS POUR CRÉER DES EMPLOIS Pour diffusion immédiate Le 27 mars 2003 Le budget de 2003 reflète la grande priorité qu accorde le gouvernement de Ernie Eves aux réductions

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC : Qui sommes-nous? Quel est

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

Apprentissage. Présenté par : Kim Jefferies

Apprentissage. Présenté par : Kim Jefferies Apprentissage Présenté par : Kim Jefferies 2011 Comment participer à cet atelier au moyen de l ordinateur Comment poser des questions à l animateur Que faire si je ne peux pas entendre Phase 1 : Apprentissage

Plus en détail

LE GOUVERNEUR CUOMO ANNONCE UN PLAN EN VUE D OFFRIR PLUS DE 2 MILLIARDS DE DOLLARS EN ALLÈGEMENT FISCAL AUX FAMILLES ET ENTREPRISES DE NEW YORK

LE GOUVERNEUR CUOMO ANNONCE UN PLAN EN VUE D OFFRIR PLUS DE 2 MILLIARDS DE DOLLARS EN ALLÈGEMENT FISCAL AUX FAMILLES ET ENTREPRISES DE NEW YORK Pour publication immédiate : 6 janvier 2014 LE GOUVERNEUR CUOMO ANNONCE UN PLAN EN VUE D OFFRIR PLUS DE 2 MILLIARDS DE DOLLARS EN ALLÈGEMENT FISCAL AUX FAMILLES ET ENTREPRISES DE NEW YORK L État passe

Plus en détail

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 1. Qu'est-ce que le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick? Le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick est une assurance

Plus en détail

Plan d activités de 2015-16

Plan d activités de 2015-16 Plan d activités de 2015-16 Introduction Le vérificateur général du Nouveau-Brunswick (VGNB) est un bureau indépendant qui sert l Assemblée législative du Nouveau-Brunswick. La vérificatrice générale aide

Plus en détail

CADRE DE RECONNAISSANCE ET DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION 1. PREMIER VOLET : LA RECONNAISSANCE DU STATUT D ENTREPRISE D INSERTION

CADRE DE RECONNAISSANCE ET DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION 1. PREMIER VOLET : LA RECONNAISSANCE DU STATUT D ENTREPRISE D INSERTION CADRE DE RECONNAISSANCE ET DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION Le cadre de reconnaissance et de financement des entreprises d insertion comporte deux volets le premier volet comprend les éléments

Plus en détail

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 Table des matières Grandes lignes... 1 Revue des activités... 2 Énergie... 4 Transport... 4 Mobilité de la main-d œuvre... 4 Collaboration intergouvernementale... 4 La voie à

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1 non remboursables pour 2015 1 indépendants affiliés à KPMG non remboursables pour 2015 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb.

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2016

Consultations prébudgétaires 2016 Consultations prébudgétaires 2016 La Société canadienne de psychologie (SCP) est heureuse de présenter les recommandations suivantes au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013-2014

RAPPORT ANNUEL 2013-2014 RAPPORT ANNUEL 2013-2014 Présenté au SÉNAT ACADÉMIQUE DE L UNIVERSITÉ DE MONCTON Préparé par SID-AHMED SELOUANI, DOYEN DES ÉTUDES UNIVERSITÉ DE MONCTON, CAMPUS DE SHIPPAGAN JUIN 2014 1. Retour sur les

Plus en détail

Le 7 octobre 2014. Cher collègue,

Le 7 octobre 2014. Cher collègue, Le 7 octobre 2014 L honorable Francine Landry Ministre de l Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail Ministre responsable de la Francophonie C.P. 6000 Fredericton, Nouveau-Brunswick E3B

Plus en détail

Préveniretréduirelapauvreté àl Île-du-Prince-Édouard Enparlerettravailerensemble

Préveniretréduirelapauvreté àl Île-du-Prince-Édouard Enparlerettravailerensemble Préveniretréduirelapauvreté àl Île-du-Prince-Édouard Enparlerettravailerensemble Résumé UNEÎLEUNIE UNAVENIRUNIQUE UNE Avant-propos Nous avons la chance de vivre dans une communauté unie et bienveillante

Plus en détail

ÉTABLIR DES LIENS : comparabilité, portabilité et capacité d évaluer les diplômes d études internationaux au Canada

ÉTABLIR DES LIENS : comparabilité, portabilité et capacité d évaluer les diplômes d études internationaux au Canada ÉTABLIR DES LIENS : comparabilité, portabilité et capacité d évaluer les diplômes d études internationaux au Canada > > ARUCC 2014 16 juin 2014, Québec (Québec) PRÉSENTATION VUE D ENSEMBLE À propos du

Plus en détail

Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014

Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014 Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014 D ici au 1 er juillet 2017, un million de Canadiens obtiendront leur premier

Plus en détail

Demande de prêt d'étudiant au Canada pour collège/ université

Demande de prêt d'étudiant au Canada pour collège/ université Demande de prêt d'étudiant au Canada pour collège/ université Guide pour les étudiants avec statut de réfugié en Nouveau-Brunswick J U I L L E T 2 0 0 4 La loi canadienne a été modifiée en 2003; les étudiants

Plus en détail

L Association des collèges communautaires du Canada

L Association des collèges communautaires du Canada Les collèges et les instituts du Canada favorisent la dualité linguistique Avril 2009 Mémoire présenté au Comité permanent des langues officielles de la Chambre des Communes Association des collèges communautaires

Plus en détail

Un monde meilleur pour les femmes : Aller de l avant

Un monde meilleur pour les femmes : Aller de l avant Un monde meilleur pour les femmes : Aller de l avant 2 0 0 5-2 0 1 0 UN MONDE MEILLEUR POUR LES FEMMES : ALLER DE L'AVANT 2005-2010 Publiée par : Province du Nouveau-Brunswick C.P. 6000 Fredericton N.-B.

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/58/217

Assemblée générale. Nations Unies A/58/217 Nations Unies A/58/217 Assemblée générale Distr. générale 5 août 2003 Français Original: anglais Cinquante-huitième session Point 122 de l ordre du jour provisoire* Budget-programme de l exercice biennal

Plus en détail

Introduction. Une démarche par étape a été adoptée en vue d atteindre cet objectif :

Introduction. Une démarche par étape a été adoptée en vue d atteindre cet objectif : Élaborer un régime d assurance-médicaments pour les Néo-Brunswickois non assurés Introduction Au cours des importantes consultations publiques réalisées pendant les premières phases du projet Ensemble

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Aider les Canadiens handicapés

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Aider les Canadiens handicapés Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Aider les Canadiens handicapés Février 1997 «La plupart d entre nous sommes en mesure de surmonter les nombreuses difficultés que nous rencontrons dans la

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb. Sask. Man. 2 Taux d imposition

Plus en détail

RÉSEAU DES CÉGEPS ET DES COLLÈGES

RÉSEAU DES CÉGEPS ET DES COLLÈGES RÉSEAU DES CÉGEPS ET DES COLLÈGES FRANCOPHONES DU CANADA MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES, DU COMMERCE ET DU DÉVELOPPEMENT ALINE BRAULT DIRECTION DE L ÉDUCATION INTERNATIONALE BOURSES D'ÉTUDES DU MAECD

Plus en détail

Mise à jour économique et financière

Mise à jour économique et financière 2010-2011 Mise à jour économique et financière L hon. Blaine Higgs Ministre des Finances Le 26 novembre 2010 Mise à jour économique et financière 2010-2011 Publié par : Ministère des Finances Province

Plus en détail

Plan de services en français 2010-2011

Plan de services en français 2010-2011 Plan de services en français 2010-2011 Message de la sous-ministre C'est avec plaisir que je présente, au nom du ministère des Services communautaires de la Nouvelle-Écosse, le plan de services en français

Plus en détail

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA Le présent document a pour but de servir de guide pour ce qui est des rôles et des responsabilités du coordonnateur communautaire

Plus en détail

Élaborer des preuves relatives à l impact de l information sur le marché du travail

Élaborer des preuves relatives à l impact de l information sur le marché du travail Élaborer des preuves relatives à l impact de l in sur le Présentation de Jean-Pierre Voyer (SRSA) et Cathleen Johnson (Université de l Arizona) à la Conférence du FMMT sur l IMT Winnipeg, 14 février 2007

Plus en détail

Un modèle entrepreneurial de transfert et d intégration de tous les programmes de santé, y compris les SSNA

Un modèle entrepreneurial de transfert et d intégration de tous les programmes de santé, y compris les SSNA Un modèle entrepreneurial de transfert et d intégration de tous les programmes de santé, y compris les SSNA Nation crie de Bigstone La nation crie de Bigstone (NCB) compte 7 200 membres répartis dans sept

Plus en détail

Plan d accessibilite pluriannuel. La Cité collégiale 2012 (en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario)

Plan d accessibilite pluriannuel. La Cité collégiale 2012 (en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario) Plan d accessibilite pluriannuel La Cité collégiale 2012 (en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario) La Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de

Plus en détail

Partage et échange d expertises et de services : Techniques de tourisme et gestion touristique Rapport narratif final

Partage et échange d expertises et de services : Techniques de tourisme et gestion touristique Rapport narratif final 2010 Partage et échange d expertises et de services : Techniques de tourisme et gestion touristique Rapport narratif final Un projet du Cégep de Matane en collaboration avec le Campus Saint Jean de l Université

Plus en détail

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Kaaren Neufeld, présidente de l Association des infirmières et infirmiers du Canada Ottawa

Plus en détail

visant à modifier la Loi sur les services à l'enfance et à la famille a été approuvé.

visant à modifier la Loi sur les services à l'enfance et à la famille a été approuvé. Gouvernement du Nunavut Rapport d'étape relatifs aux recommandations du Comité permanent sur les opérations gouvernementales et les comptes publics Avril 2013 Rapport sur l examen du rapport de 2011 de

Plus en détail

Le rôle du gouvernement fédéral dans la réduction de la pauvreté au Canada : la vision du Nouveau-Brunswick

Le rôle du gouvernement fédéral dans la réduction de la pauvreté au Canada : la vision du Nouveau-Brunswick Le Front commun pour la justice sociale du Nouveau Brunswick, inc. (FCJS) Représenté par Auréa Cormier Conseillère provinciale du FCJS Le rôle du gouvernement fédéral dans la réduction de la pauvreté au

Plus en détail

Éducation des artistes

Éducation des artistes Éducation des artistes Une analyse des antécédents scolaires des artistes actifs et des activités des diplômés des programmes d art sur le marché du travail au Canada Résumé Vol. 13 No 2 Hill Stratégies

Plus en détail

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM)

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) I. Contexte À la fin du printemps 2006, le Programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) a été remplacé

Plus en détail