ESTIMATION DE LA BIOMASSE DU SOUS-BOIS SELON UN GRADIENT DE DEGRADATION DANS LA FORET DENSE HUIMIDE DU GABON (Makokou)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ESTIMATION DE LA BIOMASSE DU SOUS-BOIS SELON UN GRADIENT DE DEGRADATION DANS LA FORET DENSE HUIMIDE DU GABON (Makokou)"

Transcription

1 ESTIMATION DE LA BIOMASSE DU SOUS-BOIS SELON UN GRADIENT DE DEGRADATION DANS LA FORET DENSE HUIMIDE DU GABON (Makokou) Alain Franck KOSSI DITSOUGA Institut de Recherche en Ecologie Tropicale (IRET) Univ. de Franceville (GABON)

2 Contexte Au sein d un écosystème forestier, le carbone est essentiellement stocké dans: Sol (sol et racine) La litière (feuilles mortes, bois morts) Végétation de surface: grands arbres et végétation du sousbois

3 Contexte Estimation de la biomasse uniquement à partir des grands arbres; La biomasse des compartiments mineurs (sous-bois, litière et sol) est souvent extrapolée à partir de la biomasse de la végétation aériennes (grands arbres avec un Ø 10 cm)

4 Objectifs de l étude Comment évolue la biomasse de sousbois suivant le gradient de perturbation? La biomasse de sous-bois augmente t elle proportionnellement avec la biomasse des grands arbres?

5 5 Site d étude Localisation du site d étude PNG, 2004 Forêt jouxtant la Station de Recherche d Ipassa

6 Atelier 6 scientifique régional sur les équations allométriques en Afrique Centrale Gradient de dégradation Dispositif d échantillonnage Forêt de type V (Mature) Forêt de type IV Forêt de type III Forêt de type II Forêt de type I

7 Atelier 7 scientifique régional sur les équations allométriques en Afrique Centrale Protocole d échantillonnage Collecte des données de la biomasse dans des plots de 25 m²: Arbustes avec diamètre compris entre 1 et 5 cm ont été coupés et pesés individuellement; les tiges de diamètre inferieur à 1 cm ont été coupés et pesés en un seul lot (vrac).

8 Protocole d échantillonnage 8 Séparation des compartiment

9 Séchage au laboratoire Atelier 9 scientifique régional sur les équations allométriques en Afrique Centrale Le matériel végétal à été séché dans une étuve 105 c pour le compartiment non chlorophyllien (bois) 75 c pour le compartiment chlorophyllien (feuilles) Pesé des échantillons dés leur sortie de l étuve Poursuite des pesées jusqu à obtention d un pois sec constant

10 10 Calcul de biomasse sèche Après séchage, la biomasse de chaque compartiment a été calculée à partir de: (poids frais total du compartiment) (poids sec de l aliquote ) Biomasse sèche (kg/ha) = Poids frais de l aliquote

11 Protocole d échantillonnage 11 Inventaire des arbres de diamètre supérieur ou égale à 10 cm dans un rayon de 25 m au tours de chaque plot a été réalisé pour évaluer l influence de la végétation arborée sur la biomasse de la végétation de sous-bois calcul de la densité en arbres surface terrière des arbres

12 Nombre de tiges Résultats Caractérisation de la végétation de sous bois en forêt mature et secondaire Classe de diamètre (cm) Atelier 12 scientifique régional sur les équations allométriques en Afrique Centrale Yaoundé, Cameroun, 2-5 Avril

13 Biomasse des individus (kg/ha) Résultats Effet de la dégradation forestière sur la biomasse du sous-bois Gradient décroissant de dégradation forestière 13

14 Log(Biomasse du vrac en kg/ha) 14 Résultats Effet de la dégradation forestière sur la biomasse du sous-bois Gradient décroissant de dégradation forestière

15 Résultats Effet de la dégradation forestière sur la biomasse du sous-bois Biomasse totale sèche (kg/ha) 15 Gradient décroissant de dégradation forestière

16 Biomasse (kg) 16 Résultats Evolution de la biomasse de sous-bois suivant le diamètre Diamètre (cm)

17 Hauteur (m) Résultats Relation entre le diamètre et hauteur des arbustes suivant le type forestier Diamètre (cm) 17

18 Résultats Influence de la végétation arborée sur la biomasse de sous-bois Dans les forêts secondaire, la biomasse de sous est négativement influencée par la végétation arborée 18

19 5 6 Biomasse sèche (kg/ha) Biomasse sèche (kg/ha) Résultats Influence de la végétation arborée sur la biomasse de sous-bois Densité du voisinage (arbres/ha) Effectif du voisinage Surface terrière du voisinage (m 2 /ha) Surface terrière du voisinage Dans la Histogram forêt mature, of x la biomasse de sous bois est positivement corrélée à la végétation arborée 19

20 20 Conclusion La biomasse de sous-bois est plus importante en forêts dégradées qu en forêts matures Les espèces non ligneuses sont plus abondantes dans les forêts secondaires que dans les forêts matures Peu de ligneux dans les forêts secondaires vs forêts matures Effet du voisinage sur la biomasse de sous-bois qui est différentes suivant le type de forêt

21 Mes profonds remerciements 21

Adeline FAYOLLE & Sébastien BAUWENS

Adeline FAYOLLE & Sébastien BAUWENS sur le terrain et au laboratoire nécessaires pour quantifier la biomasse aérienne des arbres et pour l établissement d équations allométriques Adeline FAYOLLE & Sébastien BAUWENS Structure de l exposé

Plus en détail

Utilisation des données d inventaire d aménagement pour le calcul des stocks de carbone

Utilisation des données d inventaire d aménagement pour le calcul des stocks de carbone Session : Inventory Utilisation des données d inventaire d aménagement pour le calcul des stocks de carbone INTRODUCTION Objectifs: planification des coupes, gestion durable Protocole d inventaire d aménagement

Plus en détail

Estimation des stocks de carbone à l échelle d une concession forestière

Estimation des stocks de carbone à l échelle d une concession forestière Exemple des concessions forestières de Bétou et Missa - Congo 595 948 ha Février 2010 FICHE D IDENTITÉ DES CONCESSIONS BÉTOU ET MISSA Unités Forestières d Aménagement situées dans le domaine forestier

Plus en détail

Université des Sciences et Techniques de Masuku

Université des Sciences et Techniques de Masuku Université des Sciences et Techniques de Masuku Faculté des Sciences Département de Biologie ESTIMATION DE LA BIOMASSE DU SOUS-BOIS SELON UN GRADIENT DE DEGRADATION DANS LA FORET DENSE HUMIDE DU NORD-EST

Plus en détail

Système d Inventaire des Ressources Naturelles du Gabon. Alfred NGOMANDA Institut de Recherche en Ecologie Tropicale

Système d Inventaire des Ressources Naturelles du Gabon. Alfred NGOMANDA Institut de Recherche en Ecologie Tropicale Système d Inventaire des Ressources Naturelles du Gabon Alfred NGOMANDA Institut de Recherche en Ecologie Tropicale ngomanda@yahoo.fr Contexte Avec une couverture forestière de près de 85% du pays, les

Plus en détail

«ADAPTATION DE L OUTIL EX-ACT ET EVALUATION DE L EMPREINTE CARBONE DE LA FILIERE ANACARDE AU BURKINA FASO»

«ADAPTATION DE L OUTIL EX-ACT ET EVALUATION DE L EMPREINTE CARBONE DE LA FILIERE ANACARDE AU BURKINA FASO» «ADAPTATION DE L OUTIL EX-ACT ET EVALUATION DE L EMPREINTE CARBONE DE LA FILIERE ANACARDE AU BURKINA FASO» THIOMBIANO S.T a*, WEISMAN N a, PEYRACHE R b a Laboratoire Biomasse Energie et Biocarburant--Institut

Plus en détail

Données terrain. projet TROPISAR-TOSCA. Maxime Réjou-Méchain, Lilian Blanc & Jérôme Chave

Données terrain. projet TROPISAR-TOSCA. Maxime Réjou-Méchain, Lilian Blanc & Jérôme Chave Données terrain projet TROPISAR-TOSCA Maxime Réjou-Méchain, Lilian Blanc & Jérôme Chave Le 19 janvier 2011 Localisation des sites 2 zones d études Paracou & Nouragues Description des sites: PARACOU Site

Plus en détail

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS Les résultats : Deux-Sèvres Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 Table des matières 1 Le territoire... 4 Surface par occupation du sol...4

Plus en détail

Méthodologie appliquée pour l émission d un avis de commerce non préjudiciable pour Prunus africana au Burundi

Méthodologie appliquée pour l émission d un avis de commerce non préjudiciable pour Prunus africana au Burundi Méthodologie appliquée pour l émission d un avis de commerce non préjudiciable pour Prunus africana au Burundi Présentée par Jean Rushemeza Autorité Scientifique CITES Burundi Antigua, Guatemala, 16-09

Plus en détail

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS Les résultats : Île-de-France Ouest Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 Table des matières 1 Le territoire... 4 Surface par occupation

Plus en détail

Prise en compte de la lutte contre le changement climatique dans l aménagement durable des ressources forestières

Prise en compte de la lutte contre le changement climatique dans l aménagement durable des ressources forestières Prise en compte de la lutte contre le changement climatique dans l aménagement durable des ressources forestières Alain Billand Yaoundé, Forest Day Novembre 2009 Les principales modalités d aménagement

Plus en détail

Composante 2 : Renforcer des capacités techniques pour la mesure des stocks de carbone forestier

Composante 2 : Renforcer des capacités techniques pour la mesure des stocks de carbone forestier Composante 2 : Renforcer des capacités techniques pour la mesure des stocks de carbone forestier Septembre 2012, N Djamena, TCHAD Projet Régional REDD+ COMIFAC Banque mondiale - FEM Vue d ensemble Sous-composantes:

Plus en détail

Conférence sur le chauffage à la BIOMASSE FORESTIERE 8 juin Caractéristiques de l approvisionnement - plaquettes

Conférence sur le chauffage à la BIOMASSE FORESTIERE 8 juin Caractéristiques de l approvisionnement - plaquettes Conférence sur le chauffage à la BIOMASSE FORESTIERE 8 juin 2016 Caractéristiques de l approvisionnement - plaquettes Température ( C) Débit d'air (L/min) Plan de la présentation 1. Critères recherchés

Plus en détail

QUELLE EST LA PLACE DES FEUILLUS BORÉAUX DANS NOS ÉCOSYSTÈMES? Julien Moulinier Ph. D.

QUELLE EST LA PLACE DES FEUILLUS BORÉAUX DANS NOS ÉCOSYSTÈMES? Julien Moulinier Ph. D. QUELLE EST LA PLACE DES FEUILLUS BORÉAUX DANS NOS ÉCOSYSTÈMES? Julien Moulinier Ph. D. 1 er Rendez-vous des ressources naturelles, La Sarre, 9 mai 2014 Les feuillus commerciaux de la sapinière à bouleau

Plus en détail

Mesurer les arbres et les peuplements forestiers: principes de base et outils de calcul

Mesurer les arbres et les peuplements forestiers: principes de base et outils de calcul Mesurer les arbres et les peuplements forestiers: principes de base et outils de calcul Vincent Colson, Philippe Lejeune 5 e Carrefour forestier de la FUSAGx Mirwart, 29 et 30 avril 2005 Objectifs Quantifier

Plus en détail

ESTIMATION DE LA BIOMASSE VEGETALE DU SOUS-BOIS

ESTIMATION DE LA BIOMASSE VEGETALE DU SOUS-BOIS UNIVERSITE DES SCIENCES ET TECHNIQUES DE MASUKU INSTITUT DE RECHERCHE EN ECOLOGIE TROPICALE Faculté des Sciences Département de Biologie Master 1 de Biologie des Populations et des Ecosystèmes (MBPE) OPTION

Plus en détail

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS Les résultats : Haute-Savoie Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 Table des matières 1 Le territoire... 4 Surface par occupation du

Plus en détail

Atlas de la conservation des arbres soumis à l exploitation en Afrique Centrale (Cameroun, Congo, République centrafricaine)

Atlas de la conservation des arbres soumis à l exploitation en Afrique Centrale (Cameroun, Congo, République centrafricaine) Atlas de la conservation des arbres soumis à l exploitation en Afrique Centrale (Cameroun, Congo, République centrafricaine) Projet SEP 321 CIRAD IRD MNHN Herbier National du Cameroun Herbier National

Plus en détail

Alain Rousteau Laboratoire de biologie et de physiologie végétales, UFR SEN, Université des Antilles et de la Guyane. BP Pointe-à- Pitre.

Alain Rousteau Laboratoire de biologie et de physiologie végétales, UFR SEN, Université des Antilles et de la Guyane. BP Pointe-à- Pitre. Alain Rousteau Laboratoire de biologie et de physiologie végétales, UFR SEN, Université des Antilles et de la Guyane. BP 592. 97159 Pointe-à- Pitre. Equipe DYNECAR alain.rousteau@univ-ag.fr Les formations

Plus en détail

Jia ZHOU. Université Montpellier II - SIBAGHE 16 / 11 / 2012

Jia ZHOU. Université Montpellier II - SIBAGHE 16 / 11 / 2012 Université Montpellier II - SIBAGHE 16 / 11 / 212 Application de l identification d objets sur images à l étude de canopées de peuplements forestiers tropicaux : cas des plantations d'eucalyptus et des

Plus en détail

«Changements globaux, biodiversité et santé en zones forestières d Afrique Centrale» le 25 mars 2015, Yaoundé, Cameroun

«Changements globaux, biodiversité et santé en zones forestières d Afrique Centrale» le 25 mars 2015, Yaoundé, Cameroun Journée Scientifique PPR FTH-AC «Changements globaux, biodiversité et santé en zones forestières d Afrique Centrale» le 25 mars 2015, Yaoundé, Cameroun ANALYSE DE LA MATIERE ORGANIQUE DES SOLS INTERTROPICAUX

Plus en détail

PROJET CARBONE TRANSCONTINENTAL ACP FORENET

PROJET CARBONE TRANSCONTINENTAL ACP FORENET PROJET CARBONE TRANSCONTINENTAL ACP FORENET Une initiative innovante pour estimer le biocarbone dans la Réserve de Biosphère Ipassa/Makokou (Gabon) Alfred Ngomanda Institut de Recherche en Ecologie Tropicale

Plus en détail

LES JACHÈRES DANS LE BA S S I N D A P P R OVISIONNEMENT EN BOIS DE LA VILLE DE NIAMEY

LES JACHÈRES DANS LE BA S S I N D A P P R OVISIONNEMENT EN BOIS DE LA VILLE DE NIAMEY N O T E D E R E C H E R C H E PIERRE MONTAGNE CIRAD-Forêt MATO HOUSSEINI Direction de l environnement LES JACHÈRES DANS LE BA S S I N D A P P R OVISIONNEMENT EN BOIS DE LA VILLE DE NIAMEY POUR UN MEILLEUR

Plus en détail

Méthodes d évaluation du bilan de carbone forestier

Méthodes d évaluation du bilan de carbone forestier Méthodes d évaluation du bilan de carbone forestier Nicolas Delpierre Ecophysiologie végétale, L.E.S.E. Université Paris Sud nicolas.delpierre@u-psud.fr Bât. 362 RdC, bureau 24 Septembre 2014 Module METO

Plus en détail

La biodiversité dans la ville :

La biodiversité dans la ville : La biodiversité dans la ville : quels fonctionnements écologiques pour quelle intégration aux aménagements du paysage? Hervé DANIEL, Véronique BEAUJOUAN, Guillaume PAIN, Joséphine PITHON UP Paysage & Ecologie

Plus en détail

Utilisation du simulateur de croissance SiWaWa comme aide à la décision et contrôle d'éclaircies

Utilisation du simulateur de croissance SiWaWa comme aide à la décision et contrôle d'éclaircies Utilisation du simulateur de croissance SiWaWa comme aide à la décision et contrôle d'éclaircies Journées CAQSIS - Nancy, 7 au 9 avril 2015 Christian Rosset et Jean-Philippe Schütz Haute Haute école école

Plus en détail

ETUDE DES DETERMINANTS ECOLOGIQUES DE LA REPARTITION DES ESPECES D APHYOSEMION AU SUD DU CAMEROUN. Messu Mandeng F. D

ETUDE DES DETERMINANTS ECOLOGIQUES DE LA REPARTITION DES ESPECES D APHYOSEMION AU SUD DU CAMEROUN. Messu Mandeng F. D ETUDE DES DETERMINANTS ECOLOGIQUES DE LA REPARTITION DES ESPECES D APHYOSEMION AU SUD DU CAMEROUN Messu Mandeng F. D Laboratoire de Parasitologie et d Ecologie avec : Agnèse J.-F., Pariselle A., Bitja

Plus en détail

Fonctionnement des systèmes agroforestiers. Yves BACHEVILLIER

Fonctionnement des systèmes agroforestiers. Yves BACHEVILLIER Fonctionnement des systèmes agroforestiers Yves BACHEVILLIER Ciney 25 Mars 2011 AGROFORESTERIE Principes Agroforesterie et Sol Agroforesterie et Eau Ciney 25 Mars 2011 Séparer ou mélanger? Ciney 25 Mars

Plus en détail

Quelques définitions...

Quelques définitions... Écologie des écosystèmes Cas particulier des agro-écosystèmes et des écosystèmes forestiers Carole Chateil chateil@mnhn.fr Quelques définitions...! Espèce : groupe de populations naturelles réellement

Plus en détail

Colloque Gestion forestière et préservation de l'avifaune. 4 et 5 novembre 2011, Velaine-en-Haye Forêt d'orient

Colloque Gestion forestière et préservation de l'avifaune. 4 et 5 novembre 2011, Velaine-en-Haye Forêt d'orient Colloque Gestion forestière et préservation de l'avifaune 4 et 5 novembre 2011, Velaine-en-Haye Forêt d'orient Le Parc naturel régional de la Forêt d'orient Colloque Gestion forestière et préservation

Plus en détail

Mesurer les émissions de GES liées à la déforestation et à la dégradation

Mesurer les émissions de GES liées à la déforestation et à la dégradation Mesurer les émissions de GES liées à la déforestation et à la dégradation Processus REDD Une Initiative Supportée par le FCPF et UN-REDD Bruno Guay, Assistant Technique Coordination Nationale, ONFinternational

Plus en détail

Gestion de la ressource bois énergie dans le bassin d approvisionnement de la ville de Kinshasa (RDC) Conférence régionale

Gestion de la ressource bois énergie dans le bassin d approvisionnement de la ville de Kinshasa (RDC) Conférence régionale Gestion de la ressource bois énergie dans le bassin d approvisionnement de la ville de Kinshasa (RDC) Emilien Dubiez Conférence régionale Tendance de déforestation dans le Bassin du Congo : Comment réconcilier

Plus en détail

I. PRESENTATION DE L ERAIFT ET MRAC

I. PRESENTATION DE L ERAIFT ET MRAC Termes de référence pour un doctorat en collaboration avec le Musée Royal de l Afrique Centrale à Tervuren (Belgique) et l ERAIFT (RDC) Titre : Cartographie des stocks de carbone de deux Réserves de Biosphère

Plus en détail

L éclaircie précommerciale par pied d arbre

L éclaircie précommerciale par pied d arbre L éclaircie précommerciale par pied d arbre une modulation écosystémique de l intensification? Robert Schneider Chaire de recherche sur la forêt habitée Université du Québec à Rimouski 21 novembre 212

Plus en détail

Un concentré d'énergie 100 % naturel! Le pellet fait partie du cycle propre à l environnement.

Un concentré d'énergie 100 % naturel! Le pellet fait partie du cycle propre à l environnement. LE PELLET. Un concentré d'énergie 100 % naturel! Le pellet fait partie du cycle propre à l environnement. Les avantages du granulé sont nombreux : ECOLOGIQUE ET 100% NATUREL : contrairement aux énergies

Plus en détail

Périodique de transfert de connaissances du Réseau Ligniculture Québec

Périodique de transfert de connaissances du Réseau Ligniculture Québec Périodique de transfert de connaissances du Réseau Ligniculture Québec Le présent numéro résume l article intitulé : Post-establishment fertilization of Minnesota hybrid poplar plantations Auteurs : M.

Plus en détail

Gestion opérationnelle de la crise, exploitation et conservation des bois;

Gestion opérationnelle de la crise, exploitation et conservation des bois; Carrefour de l Innovation Agronomique INRA, 30 juin 2009, Pessac Gestion opérationnelle de la crise, exploitation et conservation des bois; cas des chablis de pin maritime en Aquitaine Guillaume CHANTRE

Plus en détail

La modélisation écologique des ZHART

La modélisation écologique des ZHART La modélisation écologique des ZHART Le Modèle biologique ZHART Des états initiaux pour caractériser le fonctionnement écologique global des ZHART inventaire sur 4 ZRV et 2 ZH de la flore et la faune :

Plus en détail

Correction Document enseignant

Correction Document enseignant 1 Mission : à partir des trois indices cidessous vous devez trouver trois posters sur l ensemble de l exposition Bleu comme un arbre. Qu est ce qu un arbre? Quelle est la hauteur de l arbre le plus haut

Plus en détail

Présentation de l étude Haie Bresse

Présentation de l étude Haie Bresse Présentation de l étude Haie Bresse Comité de pilotage du Réseau Bocages de Bourgogne jeudi 24 janvier 2013 Centre Régional de la Propriété Forestière de Bourgogne Alexandre GUERRIER Objectifs Analyse

Plus en détail

Journée régionale pommes de terre Rivière-du-Loup 28 février 2013 Luc Bérubé, agr

Journée régionale pommes de terre Rivière-du-Loup 28 février 2013 Luc Bérubé, agr Journée régionale pommes de terre Rivière-du-Loup 28 février 2013 Luc Bérubé, agr Notions de sol Bilan humique Cultures et matière organique Approche globale 1 hectare moyen sur 17 cm pèse ± 2 244 tm.

Plus en détail

Annexe 2 Termes et définitions utilisés dans FRA 2010

Annexe 2 Termes et définitions utilisés dans FRA 2010 217 Annexe 2 s et définitions utilisés dans FRA 2010 ÉTENDUE DES FORÊTS ET DES AUTRES TERRES BOISÉES Forêt Autres terres boisées Autres terres Autres terres dotées de couvert arboré «autres terres») Eaux

Plus en détail

L Observatoire des Forêts Tropicales Aménagées: Comprendre la Résilience des Forêts Tropicales Perturbées dans le Contexte du Changement Climatique

L Observatoire des Forêts Tropicales Aménagées: Comprendre la Résilience des Forêts Tropicales Perturbées dans le Contexte du Changement Climatique www.tmfo.org The Tropical managed Forests Observatory L Observatoire des Forêts Tropicales Aménagées: Comprendre la Résilience des Forêts Tropicales Perturbées dans le Contexte du Changement Climatique

Plus en détail

Bois mort et insectes saproxyliques: vers un indicateur de biodiversité pour la forêt landaise

Bois mort et insectes saproxyliques: vers un indicateur de biodiversité pour la forêt landaise Bois mort et insectes saproxyliques: vers un indicateur de biodiversité pour la forêt landaise Jactel H., Brin A., Brustel H., Meredieu C., Labbé T., Piou D. Le bois mort est un facteur clé de la biodiversité

Plus en détail

Module 2.3 Estimation des facteurs d émission liés à l évolution du couvert forestier : déboisement et dégradation des forêts

Module 2.3 Estimation des facteurs d émission liés à l évolution du couvert forestier : déboisement et dégradation des forêts Module 2.3 Estimation des facteurs d émission liés à l évolution du couvert forestier : déboisement et dégradation des forêts Auteurs : Sandra Brown, Winrock International Lara Murray, Winrock International

Plus en détail

La forêt française. Bretagne. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à Les résultats pour la région

La forêt française. Bretagne. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à Les résultats pour la région La forêt française Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009 Les résultats pour la région Bretagne 2 TOME Bretagne : les résultats régionaux Sommaire 1 La région Bretagne 1.1 Généralités

Plus en détail

Le Musée Royal de l Afrique Centrale Laboratoire de Biologie du Bois

Le Musée Royal de l Afrique Centrale Laboratoire de Biologie du Bois Le Musée Royal de l Afrique Centrale Laboratoire de Biologie du Bois Stage de formation en biologie du bois session 2013 Appel à candidatures pour l octroi de 8 bourses Date d ouverture et de clôture des

Plus en détail

Influence de la diversité des arbres tropicaux sur la décomposition des racines des arbres

Influence de la diversité des arbres tropicaux sur la décomposition des racines des arbres Influence de la diversité des arbres tropicaux sur la décomposition des racines des arbres Nathaly Guerrero, Christian Messier, Ben Turner, Catherine Potvin et Tanya Handa La diversité végétale Richesse

Plus en détail

Aigle botté et Circaète Jean-le-Blanc : exigences écologiques et expériences de gestion

Aigle botté et Circaète Jean-le-Blanc : exigences écologiques et expériences de gestion Présentation du projet LPO/ONF 2007-2011 «Oiseaux des bois» Conservation de l avifaune et gestion forestière en forêt de production de plaine Aigle botté et Circaète Jean-le-Blanc : exigences écologiques

Plus en détail

Les forêts du monde : quelles évolutions?

Les forêts du monde : quelles évolutions? 1.02 Les forêts du monde : quelles évolutions? L importance des forêts dans la biosphère et des fonctions qu elles remplissent en termes de ressources pour les sociétés, de réservoir de biodiversité, de

Plus en détail

Colloque changement climatique Bar le Duc 15 novembre 2013

Colloque changement climatique Bar le Duc 15 novembre 2013 Colloque changement climatique Bar le Duc 15 novembre 2013 Pluviométrie, stations forestières et évolution Intervention de François GLAY Office National des Forêts Agence de Bar le Duc 1 Pluviométrie,

Plus en détail

ENGRAIS VERTS, LEGUMINEUSES SEMEES SOUS COUVERT DE CEREALE

ENGRAIS VERTS, LEGUMINEUSES SEMEES SOUS COUVERT DE CEREALE ENGRAIS VERTS, LEGUMINEUSES SEMEES SOUS COUVERT DE CEREALE Evaluation sur un chou-fleur d'hiver AB récolté en mars 2010/2012 Objectif de l essai Rendre l agriculteur biologique plus autonome vis-à-vis

Plus en détail

Présentation des biomes forestiers

Présentation des biomes forestiers Présentation des biomes forestiers Toundra superficie : environ 7,3 millions de km 2 (6 % des terres mondiales) température moyenne hivernale : -28 o C température moyenne estivale : sous les 10 o C précipitation

Plus en détail

Indicateurs indirects de la biodiversité entomologique l exemple du bois mort pour les coléoptères saproxyliques

Indicateurs indirects de la biodiversité entomologique l exemple du bois mort pour les coléoptères saproxyliques Indicateurs indirects de la biodiversité entomologique l exemple du bois mort pour les coléoptères saproxyliques Hervé JACTEL, Antoine BRIN, Thierry LABBE, Céline MEREDIEU, Steve PAWSON, Ursula TORRES

Plus en détail

Préserver la biodiversité en R.D.Congo à travers une politique d approche intégrée de gestion des forêts

Préserver la biodiversité en R.D.Congo à travers une politique d approche intégrée de gestion des forêts Préserver la biodiversité en R.D.Congo à travers une politique d approche intégrée de gestion des forêts Anselme ENERUNGA MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT, CONSERVATION DE LA NATURE, EAUX ET FORETS Différentes

Plus en détail

Quels indicateurs de la qualité des sols pour évaluer l intensification écologique en moyenne montagne

Quels indicateurs de la qualité des sols pour évaluer l intensification écologique en moyenne montagne Quels indicateurs de la qualité des sols pour évaluer l intensification écologique en moyenne montagne Brun J.J., Loucougaray G., Cordonnier T. Cécillon L., Gonzalez J.M., Fuhr M., Gos P., Lavorel S. Photo

Plus en détail

ESAT Ferme de Chosal, Denis LEBERT Page 1

ESAT Ferme de Chosal, Denis LEBERT Page 1 ESAT Ferme de Chosal 74350 COPPONEX N Siret 77565453600140 Naf 8503 Téléphone 04 50 44 12 82 Télécopie 04 50 44 08 52 Affaire suivie par Denis LEBERT (06.43.69.32.37) Mardi 6 juillet 2010 LUTTE CONTRE

Plus en détail

Ce que je retiens de la Science pour la restitution aux acteurs 14 novembre (très restrictif)

Ce que je retiens de la Science pour la restitution aux acteurs 14 novembre (très restrictif) Ce que je retiens de la Science pour la restitution aux acteurs 14 novembre (très restrictif) Francis de MOROGUES Messages clefs 1/2 La TLD a besoin de science forestière Avec la seule TLD on a : Le MNT

Plus en détail

Projet OPTIMISER LA PRODUCTION DE BIENS ET SERVICES PAR LES ECOSYSTEMES BOISES MEDITERRANEENS DANS UN CONTEXTE DE CHANGEMENTS GLOBAUX.

Projet OPTIMISER LA PRODUCTION DE BIENS ET SERVICES PAR LES ECOSYSTEMES BOISES MEDITERRANEENS DANS UN CONTEXTE DE CHANGEMENTS GLOBAUX. Projet COMPOSANTE 4 SITE PILOTE OPTIMISER LA PRODUCTION DE BIENS ET SERVICES PAR LES ECOSYSTEMES BOISES MEDITERRANEENS DANS UN CONTEXTE DE CHANGEMENTS GLOBAUX. RAPPORT POUR APPUYER LE CHOIX DES ACTIVITES

Plus en détail

Variabilité de la distribution de biomasse dans les arbres individuels : exploration.

Variabilité de la distribution de biomasse dans les arbres individuels : exploration. Croissance Amélioration,Qualité des Bois XIII Grenoble, 15-16 Mars 2010 Variabilité de la distribution de biomasse dans les arbres individuels : exploration. Michaël Rivoire Thèse FCPR 2008-2010 rivoire@nancy.inra.fr

Plus en détail

Projet de Promotion et Développement du Génie-Végétal sur les rivières de Guadeloupe

Projet de Promotion et Développement du Génie-Végétal sur les rivières de Guadeloupe Projet de Promotion et Développement du Génie-Végétal sur les rivières de Guadeloupe Vendredi 20 mars 2015 Séminaire de programmation OUTRE-MER (ONEMA) 1 Marie ROBERT CONTEXTE REGION Gestion des cours

Plus en détail

Guide de Mesure et de Suivi du Carbone dans les Forêts et Prairies Herbeuses Avril 2005

Guide de Mesure et de Suivi du Carbone dans les Forêts et Prairies Herbeuses Avril 2005 Guide de Mesure et de Suivi du Carbone dans les Forêts et Prairies Herbeuses Avril 005 161 N. Kent St., Suite 100 Arlington, VA 09, USA Téléphone: 1-703-55-9430 Email: sbrown@winrock.org Citation Guide

Plus en détail

guide pour la description des peuplements

guide pour la description des peuplements Centre Régional de la Propriété Forestière de Poitou-Charentes Maison de la Forêt Privée de Poitou-Charentes La Croix de la Cadoue BP 7-86240 SMARVES Tél. : 05 49 52 23 08 - Fax : 05 49 88 59 95 - Courriel

Plus en détail

Programme de Formation

Programme de Formation Programme de Formation 2017 IFED en BREF Brève présentation IFED (Forêt Internationale et Développement Environnemental) est une organisation internationale dont le siège est basé au Canada. Elle est spécialisée

Plus en détail

La forêt française. Midi-Pyrénées. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à Les résultats pour la région

La forêt française. Midi-Pyrénées. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à Les résultats pour la région La forêt française Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009 Les résultats pour la région Midi-Pyrénées 2 TOME Midi-Pyrénées : les résultats régionaux Sommaire 1 La région Midi-Pyrénées

Plus en détail

«Forêt de Sciences» Contact :

«Forêt de Sciences» Contact : «Forêt de Sciences» Une exposition Un livret Des activités scientifiques «A la découverte des arbres» Un atelier «Quel est donc cet arbre?» Informations pratiques Les objectifs poursuivis par ces actions

Plus en détail

Abdoulaye DRAME Mamadou SECK INTRODUCTION MaTeRIel et MeThODes Incorporation des BRF

Abdoulaye DRAME Mamadou SECK INTRODUCTION MaTeRIel et MeThODes Incorporation des BRF Etude de l influence du bois rameal fragmente de filao sur le développement (et les facteurs du rendement) de la tomate et du peuplement de nématodes phytoparasites au Sénégal RADHORT RADHORT- Documents

Plus en détail

Protocole d inventaire de la ressource Fougère-à-l autruche (Matteuccia struthiopteris) Récolte de «têtes de violon»

Protocole d inventaire de la ressource Fougère-à-l autruche (Matteuccia struthiopteris) Récolte de «têtes de violon» Protocole d inventaire de la ressource Fougère-à-l autruche (Matteuccia struthiopteris) Récolte de «têtes de violon» L inventaire se réalise en trois étapes qui consistent en : 1. L analyse cartographique

Plus en détail

Chapitre V Organisation des plantes à fleurs et vie fixée

Chapitre V Organisation des plantes à fleurs et vie fixée Chapitre V Organisation des plantes à fleurs et vie fixée Problème: en quoi l organisation des plantes à fleurs est-elle adaptée à leur vie fixée à l interface entre le sol et l atmosphère? 1 -I -Les plantes

Plus en détail

Protocoles suivi stationnel des herbiers à zostères pour la Directive Cadre sur l Eau (DCE)

Protocoles suivi stationnel des herbiers à zostères pour la Directive Cadre sur l Eau (DCE) Christian Hily UBO Institut Universitaire Européen de la Mer Laboratoire de l'environnement MARin (LEMAR) Pierre - Guy Sauriau Centre de Recherche sur les Ecosystèmes Littoraux Anthropisés CRELA (UMR 6217

Plus en détail

Plan de l exposé. Les perspectives d une évaluation environnementale

Plan de l exposé. Les perspectives d une évaluation environnementale ----------------- Évaluation environnementale: aspects sociaux, juridiques et institutionnels -------------Normes nationales d aménagement forestier en République Centrafricaine et perspectives d une évaluation

Plus en détail

PROJET CŒUR DE FORET MADAGASCAR MASOALA. Rapport décembre 2012

PROJET CŒUR DE FORET MADAGASCAR MASOALA. Rapport décembre 2012 PROJET CŒUR DE FORET MADAGASCAR MASOALA Rapport décembre 2012 La fin de l année 2012 marque la fin d une 1ère étape du projet Cœur de Forêt Masoala. Depuis 3 ans, le projet construit de solides bases pour

Plus en détail

Méthode d inventaire des stocks

Méthode d inventaire des stocks Méthode d inventaire des stocks Gilles Lapointe Le 10 mars 2011 Le contexte Nécessité de connaître la biomasse récoltable ainsi que le potentiel en croissance Financement par la SODIM et PIAMM (MPO) Développée

Plus en détail

Canevas de Plan d'aménagement Forestier

Canevas de Plan d'aménagement Forestier Programme de promotion des énergies renouvelables, de l efficacité énergétique et de l accès aux services énergétiques Canevas de Plan d'aménagement Forestier Juillet 2014 Réalisé en collaboration avec:

Plus en détail

Yaoundé, le 10 Novembre 2009 (Palais des Congrès)

Yaoundé, le 10 Novembre 2009 (Palais des Congrès) Discours du MINFOF à l'occasion de la Journée de la forêt sur le thème «Forêts du Bassin du Congo et changement climatique : avancées et challenges avant Copenhague» Yaoundé, le 10 Novembre 2009 (Palais

Plus en détail

Analyse de la largeur d aubier et de ses variations intra- et inter-arbres

Analyse de la largeur d aubier et de ses variations intra- et inter-arbres Analyse de la largeur d aubier et de ses variations intra- et inter-arbres chez l Epicéa commun (Picea( abies (L.) Karst.) sur la base de données acquises par tomographie à rayons X Fleur Longuetaud Référence

Plus en détail

Note conceptuelle. Atelier scientifique régional sur les équations allométriques en Afrique Centrale. Yaoundé, Cameroun, 2-5 avril 2013

Note conceptuelle. Atelier scientifique régional sur les équations allométriques en Afrique Centrale. Yaoundé, Cameroun, 2-5 avril 2013 Note conceptuelle Atelier scientifique régional sur les équations allométriques en Afrique Centrale Yaoundé, Cameroun, 2-5 avril 2013 Contacts COMIFAC: Nicolas PICARD (nicolas.picard@cirad.fr) Contacts

Plus en détail

Coupe avec protection des petites tiges marchandes : survol des connaissances acquises depuis 1997 et implications pour l aménagement

Coupe avec protection des petites tiges marchandes : survol des connaissances acquises depuis 1997 et implications pour l aménagement Coupe avec protection des petites tiges marchandes : survol des connaissances acquises depuis 1997 et implications pour l aménagement Martin Riopel, candidat Ph.D., ing.f. Jean Bégin, D.Sc., ing.f. David

Plus en détail

Qu est-ce-qu une forêt?

Qu est-ce-qu une forêt? 1 L écosystème Qu est-ce-qu une forêt et qu est-ce-que l écosystème forestier? 1 La forêt fut le premier milieu protégé (forêt de Fontainebleau en 1849). Elle représente «la nature» par excellence. Les

Plus en détail

PÔLE MÉTIER BIODIVERSITÉ PRÉSENTATION IGN

PÔLE MÉTIER BIODIVERSITÉ PRÉSENTATION IGN PÔLE MÉTIER BIODIVERSITÉ PRÉSENTATION IGN PRÉSENTATION 21 AVRIL 2016 IGN DIRNO: FRÉDÉRIC LETOUZÉ, EXPERTISE FORESTIERE ign.fr La Trame Verte et Bleue et ses sous-trames SOMMAIRE Les sources de données

Plus en détail

Université Laval Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique Département des sciences du bois et de la forêt. Par NDINGA, Elena Kimpembe

Université Laval Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique Département des sciences du bois et de la forêt. Par NDINGA, Elena Kimpembe Université Laval Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique Département des sciences du bois et de la forêt FOR 8000: Projet de thèse de doctorat Cartographie de la composition floristique et

Plus en détail

Nouvelles méthodes de détermination de l admissibilité des surfaces en prairies et pâturages permanents

Nouvelles méthodes de détermination de l admissibilité des surfaces en prairies et pâturages permanents 1. Nouvelles méthodes de détermination de l admissibilité des surfaces en prairies et pâturages permanents Désormais, la surface admissible des prairies et pâturages permanents est calculée selon la méthode

Plus en détail

ETAT D AVANCEMENT DE LA REDD+

ETAT D AVANCEMENT DE LA REDD+ REPUBLIQUE TOGOLAISE MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DES RESSOURCES FORESTIERES PROJET DE REDUCTION DES EMISSIONS DUES A LA DEFORESTATION ET A LA DEGRADATION DES FORETS (REDD+). ETAT D AVANCEMENT DE LA

Plus en détail

Impact de la sylviculture sur la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes lotiques

Impact de la sylviculture sur la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes lotiques Impact de la sylviculture sur la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes lotiques Cours d eau forestiers - Généralités Petits mais nombreux Liens (réciproques) intimes avec l écosystème forestier

Plus en détail

Le charançon du pin blanc dans les plantations d épinettes de Norvège et de pins blancs. Centre de foresterie des Laurentides

Le charançon du pin blanc dans les plantations d épinettes de Norvège et de pins blancs. Centre de foresterie des Laurentides Le charançon du pin blanc dans les plantations d épinettes de Norvège et de pins blancs Le charançon du pin blanc dans les plantations d épinettes de Norvège et de pins blancs R. Lavallée Plan de la présentation

Plus en détail

Méthodes d estimation de la valeur du service fourni par la forêt sur la qualité de l eau potable

Méthodes d estimation de la valeur du service fourni par la forêt sur la qualité de l eau potable Laboratoire d Economie Forestière Unité Mixte de Recherche AgroParisTech/INRA Méthodes d estimation de la valeur du service fourni par la forêt sur la qualité de l eau potable Serge Garcia (INRA-LEF) en

Plus en détail

La forêt française. Aquitaine. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à Les résultats pour la région

La forêt française. Aquitaine. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à Les résultats pour la région La forêt française Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009 Les résultats pour la région Aquitaine 2 TOME Aquitaine : les résultats régionaux Sommaire 1 La région Aquitaine 1.1 Généralités

Plus en détail

Gestion durable et recherche forestière en République Centrafricaine. Par Luc DIMANCHE Hervé MOKOSSESSE Denis BEINA Olga Diane YONGO

Gestion durable et recherche forestière en République Centrafricaine. Par Luc DIMANCHE Hervé MOKOSSESSE Denis BEINA Olga Diane YONGO Gestion durable et recherche forestière en République Centrafricaine Par Luc DIMANCHE Hervé MOKOSSESSE Denis BEINA Olga Diane YONGO Plan I Aperçu sur la République Centrafricaine (RCA) II Recherche et

Plus en détail

Unité de séchage pour pellet - Analyse

Unité de séchage pour pellet - Analyse Unité de séchage pour pellet - Analyse Fiche TP Niveau : Spécialité : Terminale STI2D Energie et environnement Objectif de la séance: CO7.ee2 Justifier une solution retenue en intégrant les conséquences

Plus en détail

Une haie bien valorisée est faite pour durer! Porte ouverte chez Lionel Gallier, 23 janvier 2014

Une haie bien valorisée est faite pour durer! Porte ouverte chez Lionel Gallier, 23 janvier 2014 Une haie bien valorisée est faite pour durer! Porte ouverte chez Lionel Gallier, 23 janvier 2014 Plan de gestion des haies Chambres D agriculture de Normandie. Ca50_Eddy CLERAN Objectifs : Valoriser les

Plus en détail

Guide Technique 2016

Guide Technique 2016 Guide Technique 2016 Installation rapide Tallage exceptionnel Adapté aux semis tardifs Excellente résistance au froid Poursuit sa croissance même à basse température Développement ultra-rapide au printemps

Plus en détail

ENGRAIS VERTS HIVERNAUX

ENGRAIS VERTS HIVERNAUX ENGRAIS VERTS HIVERNAUX EN VITICULTURE Laure Gontier INSTITUT FRANÇAIS DE LA VIGNE ET DU VIN Pôle Sud-Ouest, V innopôle, BP 22, 81310 Lisle sur Tarn - France Website: www.vignevin.com Commission Technique

Plus en détail

Une introduction à la botanique Comment s assurer d un nom scientifique ou comment aider le botaniste à répondre à vos questions

Une introduction à la botanique Comment s assurer d un nom scientifique ou comment aider le botaniste à répondre à vos questions Une introduction à la botanique Comment s assurer d un nom scientifique ou comment aider le botaniste à répondre à vos questions C. Doumenge Cirad UR B&SEF Ecole d été 2013 Laboratoire des langues et traditions

Plus en détail

Océan : Pompe biologique

Océan : Pompe biologique Océan : Pompe biologique Juin-Juillet-Aout L ensemble de la biosphè biosphère terrestre Décembre-Janvier-Février Septembre-Octobre-Novembre Mars-April-Mai Production primaire océanique (4 saisons) (Phytoplancton,

Plus en détail

Définition des éléments «adaptés aux pâturages», que l on peut intégrer dans la surface admissible

Définition des éléments «adaptés aux pâturages», que l on peut intégrer dans la surface admissible 2. Définition des éléments «adaptés aux pâturages», que l on peut intégrer dans la surface admissible 2A Définition d un élément Un élément est un buisson ou un massif de buisson dont on peut faire le

Plus en détail

Agroforesterie en zone sèche : La régénération naturelle assistée, l espoir du reverdissement du Sahel? Régis Peltier, Cirad-ES-UR BSEF, Montpellier

Agroforesterie en zone sèche : La régénération naturelle assistée, l espoir du reverdissement du Sahel? Régis Peltier, Cirad-ES-UR BSEF, Montpellier Colloque «Les systèmes agroforestiers permettent-ils de fonder un développement agricole durable?» Académie d Agriculture de France, 16 avril 2015 Agroforesterie en zone sèche : La régénération naturelle

Plus en détail

Valeurs fourragères et environnementales Résultats du réseau de parcelles et des collections d espèces

Valeurs fourragères et environnementales Résultats du réseau de parcelles et des collections d espèces Valeurs fourragères et environnementales Résultats du réseau de parcelles et des collections d espèces René Baumont, INRA Theix Audrey Michaud, Institut de l Elevage Sylvain Plantureux, INPL INRA Nancy

Plus en détail

Note conceptuelle. Atelier scientifique régional sur les équations allométriques en Afrique Centrale. Yaoundé, Cameroun, 2-5 avril 2013

Note conceptuelle. Atelier scientifique régional sur les équations allométriques en Afrique Centrale. Yaoundé, Cameroun, 2-5 avril 2013 Note conceptuelle Atelier scientifique régional sur les équations allométriques en Afrique Centrale Yaoundé, Cameroun, 2-5 avril 2013 Contacts COMIFAC: Nicolas PICARD (nicolas.picard@cirad.fr) Contacts

Plus en détail

USAGE ÉNERGÉTIQUE DES PRODUITS FORESTIERS : LE CAS DES PLAQUETTES FORESTIÈRES EN FRANCHE-COMTÉ, ENTRE CONCURRENCE SPATIALE ET CONFLITS D'USAGE

USAGE ÉNERGÉTIQUE DES PRODUITS FORESTIERS : LE CAS DES PLAQUETTES FORESTIÈRES EN FRANCHE-COMTÉ, ENTRE CONCURRENCE SPATIALE ET CONFLITS D'USAGE Hélène AVOCAT François Pierre TOURNEUX Laboratoire ThéMA UMR 6049 CNRS UFC USAGE ÉNERGÉTIQUE DES PRODUITS FORESTIERS : LE CAS DES PLAQUETTES FORESTIÈRES EN FRANCHE-COMTÉ, ENTRE CONCURRENCE SPATIALE ET

Plus en détail

Master DEVTAT Module: Systèmes. François Japiot, Vanuatu Organics. - Université de Nouvelle Calédonie. Courriel:

Master DEVTAT Module: Systèmes. François Japiot, Vanuatu Organics. - Université de Nouvelle Calédonie. Courriel: Master DEVTAT 2010 - Université de Nouvelle Calédonie Module: Systèmes Agroforestiers Mélanésiens: Etude de cas «Programme café - MAQLFP» François Japiot, Vanuatu Organics Courriel: vo@vanuatu.com.vu vanuatu.com.vu

Plus en détail