Le langage SQL (Structured Query Language)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le langage SQL (Structured Query Language)"

Transcription

1 Le langage SQL (Structured Query Language) SQL (Structured Query Language, en français «langage structuré de requête ou d interrogation» ou «langage de requête structurée» ) est un langage informatique normalisé servant à créer et à exploiter des bases de données relationnelles. I- Les SGBDR Pour implanter sur un support informatique un ensemble de données structurées selon le modèle relationnel (en d autres termes, pour créer une base de données relationnelles), il faut un logiciel spécifique : un système de gestion de bases de données relationnelles ou SGBDR. Un SGBDR permet de créer des tables, d établir des liens entre ces tables et d exploiter la base de données (mettre à jour, rechercher, sélectionner, trier, transformer les informations de la base de données). Exemple de SGBDR : Oracle Database et MySQL de Oracle, DB2 de IBM, SQL server et Access de Microsoft. La mise en œuvre d un SGBDR s effectue grâce sur un langage particulier qui sert d interface entre l homme et le langage machine : le langage SQL. II- Les instructions (ou requêtes) SQL Le langage SQL se présente sous la forme d instructions (ou requêtes) constituées de mots clés (écrits en anglais) indiquant une action (un ordre) que le SGBDR doit effectuer sur la base de données. Les instructions (ordres, commandes) sont classées en trois catégories : - Les instructions qui permettent de créer et de modifier la structure de la base de données (langage de définition de données LDD). Exemples : CREATE (pour créer une table, un utilisateur ou un index), ALTER (pour modifier), DROP (pour supprimer). - Les instructions qui permettent de contrôler l accès des utilisateurs aux données (langage de contrôle de données LCD). Exemples : GRANT (pour autoriser des opérations à certains utilisateurs), DENY (pour interdire), REVOKE (pour supprimer une autorisation). - Les instructions qui permettent d interroger et de modifier (ajouter, supprimer) les données de la base de données (langage de manipulation de données LMD). Exemples : SELECT (pour rechercher des données), UPDATE (pour modifier des données), INSERT INTO (pour ajouter des données), DELETE FROM (pour supprimer des données). (Référentiel BTS CG : «Seul le LMD est attendu en SQL») 1 / 6

2 III- La structure d une requête SQL (LMD) A) L instruction SELECT La commande SELECT permet de sélectionner (de lire) des données issues de la base de données. La syntaxe élémentaire (minimale) de l instruction SELECT est la suivante : SELECT FROM WHERE suivi de la liste des champs (ou attributs, ou colonnes) à afficher (séparés par une virgule) suivi de la liste des tables (ou relations, ou tableaux) utilisées (séparés par une virgule) suivi d une condition que doivent respecter les enregistrements (ou n-uplets ou lignes) pour être sélectionnés (suivie d un point-virgule indiquant la fin de la requête) Remarques : - Les mots clés FROM et WHERE qui suivent l instruction SELECT sont des clauses (comme les clauses d un contrat qui précisent les modalités de son exécution). - En algèbre relationnel (langage de manipulation des relations), SELECT correspond à une projection (réduction du nombre d attributs d une relation) et WHERE correspond à une restriction ou «sélection» (réduction du nombre de n-uplets d une relation). Exemple : Modèle relationnel de la facturation des clients de l entreprise DELTA CLIENT (N _Client, NomClient, RueClient, CPClient, VilleClient) FACTURE (N _Facture, DateFacture, DateRèglement, #N _Client) ARTICLE (Réf_Article, DésignationArticle, PrixArticle) COMMANDER (#N _Facture, #Réf_Article, QuantitéCommandée) Requête 1 : On veut obtenir la liste des clients (nom et CP) qui habitent à Paris. Le résultat de la requête est une table, comme la table CLIENT, mais avec seulement deux colonnes (NomClient et CPClient) et uniquement les lignes correspondant aux clients habitant à Paris. Remarque : Les valeurs des champs de type texte sont écrites entre guillemets simples (en revanche, pour les champs de type numérique, il suffit d écrire le nombre). 2 / 6

3 Si on veut obtenir tous les champs de la table CLIENT on utilise le caractère «*» (étoile) : Requête 2 : On veut afficher la liste des articles (désignation et prix) dont le prix est supérieur à 100 avec un classement par ordre décroissant des prix. Pour effectuer un classement il faut utiliser la clause (ou commande) : ORDER BY suivi du champ à classer et de l instruction ASC ou DESC (on n est pas obligé d utiliser «ASC» car par défaut les résultats sont toujours classés par ordre ascendant). Requête 3 : On veut connaître le nom et l adresse du client de la facture n F425 du 18/12/15. La requête nécessite d effectuer une jointure i.e. d associer les lignes de deux tables (CLIENT et FACTURE) grâce à l égalité des valeurs du champ commun aux deux tables (N _Client). La jointure en SQL peut être réalisée à l aide de la clause WHERE (d autres solutions plus complexes existent ). L opérateur AND (après WHERE) permet d ajouter des conditions (restrictions). Requête 4 : On veut obtenir le nombre total de factures établies par client pour l année Pour compter le nombre de valeurs (ou lignes) d un champ, il faut utiliser la fonction (ou agrégat) statistique COUNT. Pour effectuer un regroupement sur les valeurs communes d un champ (NomClient), la fonction COUNT doit être précédée de ce champ et suivie de la clause GROUP BY (pour éviter d afficher plusieurs fois les mêmes lignes : par exemple s il y a 5 factures pour un client, on obtiendrait 5 lignes identiques, avec un total de 5, si on n utilise pas GROUP BY). La clause (ou commande) AS permet de renommer un champ. L opérateur BETWEEN AND (après WHERE suivi d un champ) permet de sélectionner les lignes dont les valeurs d un champ sont comprises dans un intervalle. 3 / 6

4 Requête 5 : On veut connaître le total des quantités commandées par article pour l année Pour calculer la somme des valeurs d un champ, il faut utiliser la fonction (ou agrégat) SUM. Autre solution, sans la désignation de l article : Requête 6 : On veut afficher la liste des articles (la référence uniquement) pour lesquels le total des quantités commandées pour l année 2015 est inférieur à 10 Il s agit de la même requête que la précédente mais avec une restriction supplémentaire sur la fonction SUM. La clause HAVING permet d ajouter une condition que doivent respecter les résultats des fonctions statistiques (COUNT, SUM, ) pour être affichés. Remarque : Les clauses possibles d une instruction SELECT doivent être utilisées dans l ordre suivant : SELECT FROM WHERE GROUP BY HAVING ORDER BY 4 / 6

5 B) L instruction UPDATE L instruction UPDATE permet de mettre à jour (modifier) des enregistrements existants. La syntaxe de la commande UPDATE est généralement la suivante : UPDATE SET WHERE suivi de la table qu il faut mettre à jour suivi des nouvelles valeurs pour les champs concernés (séparés par une virgule) suivi d une condition que doivent respecter les enregistrements (ou lignes) pour être mis à jour (suivie d un point-virgule indiquant la fin de la requête) Sans la clause WHERE, la même nouvelle valeur sera attribuée à toutes les lignes de la table Exemple : Requête qui permet de modifier l adresse du client n C12 (Dupond) C) L instruction INSERT INTO La commande INSERT INTO permet d ajouter (d insérer) un ou plusieurs enregistrements dans une table. La syntaxe est la suivante : INSERT INTO VALUES suivi de la table dans laquelle il faut insérer des enregistrements et des champs qu il faut renseigner (entre des parenthèses et séparés par une virgule) suivi des valeurs pour les champs concernés (entre des parenthèses et séparés par une virgule) (suivies d un point-virgule indiquant la fin de la requête) Si tous les champs d une table doivent être renseignés, il n est pas nécessaire d indiquer les champs après le nom de la table (mais après VALUES il faut indiquer toutes les valeurs en respectant l ordre des colonnes). En revanche, si on ne renseigne que certains champs, il faut les indiquer avant VALUES. Il est également possible d insérer plusieurs lignes en une seule requête en indiquant les valeurs de chaque ligne après VALUES (les groupes de valeurs entre des parenthèses étant séparés par des virgules). 5 / 6

6 Exemples : Requête 1 : Requête qui permet d ajouter un nouvel article Ou, plus simplement : Requête 2 : Requête qui permet d ajouter deux nouveaux articles D) L instruction DELETE FROM La commande DELETE FROM permet de supprimer un ou plusieurs enregistrements dans une table. La syntaxe est la suivante : DELETE FROM WHERE suivi de la table pour laquelle il faut supprimer des enregistrements (ou lignes) suivi d une condition que doivent respecter les enregistrements pour être supprimés (suivie d un point-virgule indiquant la fin de la requête) Sans la clause WHERE, tous les enregistrements de la table seront supprimés! Exemple : Requête permettant de supprimer l article A45 Cf. Cas Medic-Air ; Cas LBA ; Cas Socofrois ; Cas Elizaldia ; Cas Oplast ; Cas Mecanix ; Cas Odysée 6 / 6

1. LE SQL 2. L ALGEBRE RELATIONNEL ET LE SQL

1. LE SQL 2. L ALGEBRE RELATIONNEL ET LE SQL COMPRENDRE LE SQL 1. LE SQL Le SQL (Structured Query Language) est un langage d'interrogation de bases de données. Très répandu, permettant la manipulation (de façon simple) des bases de données relationnelles.

Plus en détail

MEMO Je pars de zéro en SQL. AAT's Creations et Formations 1

MEMO Je pars de zéro en SQL. AAT's Creations et Formations  1 MEMO Je pars de zéro en SQL AAT's Creations et Formations www.aat-s.com 1 SOMMAIRE Jour 1 Jour 2 1) SQL c est quoi? a) Généralités b) SQL et les normes c) Les types de données 2) Les opérations a) Insertion

Plus en détail

LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L.

LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L. LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L. Une base de données contient un nombre important d informations. Ces informations sont organisées, mais pour être effectivement exploitables, il faut pouvoir sélectionner,

Plus en détail

SQL Historique 1982 1986 1992

SQL Historique 1982 1986 1992 SQL Historique 1950-1960: gestion par simple fichier texte 1960: COBOL (début de notion de base de données) 1968: premier produit de sgbdr structuré (IBM -> IDMS) 1970-74: élaboration de l'outil d'analyse

Plus en détail

Memento SQL. Memento SQL. Jérôme DESMOULINS 18 septembre Jérôme DESMOULINS Page 1 / 8

Memento SQL.  Memento SQL. Jérôme DESMOULINS 18 septembre Jérôme DESMOULINS Page 1 / 8 Memento SQL Jérôme DESMOULINS 18 septembre 2007 Jérôme DESMOULINS Page 1 / 8 Table des matières Commandes simples...3 UPDATE...3 WHERE... 3 SELECT...3 INSERT... 3 DELETE... 3 Jointure...4 Union - R1 U

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données Relationnelles SQL - 1

Introduction aux Bases de Données Relationnelles SQL - 1 Pratique d un SGBD : PostgreSQL Objectifs des bases de données Où en sommes nous? SQL Structured Query Language Modèle relationnel Algèbre relationnelle SQL Conception et rétro-conception Protection de

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données Introduction aux bases de données Cours 3. : Le langage SQL Vincent Martin email : vincent.martin@univ-tln.fr page personnelle : http://lsis.univ-tln.fr/~martin/ Master 1. LLC Université du Sud Toulon

Plus en détail

Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL

Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL S. B. Lycée des EK 30 mai 2016 Le SQL (Structured Query Language = langage de requêtes structuré) est un langage informatique de dialogue avec une base de

Plus en détail

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 SQL Sommaire : COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE MANIPULATION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE CONTROLE TRANSACTIONNEL... 2 COMMANDES DE REQUETE DE DONNEES... 2 COMMANDES

Plus en détail

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire cterrier.com 1/14 04/03/2008 Informatique Initiation aux requêtes SQL Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

B - Premier noyau de SQL. Chapitre B. Premier noyau de SQL. B.1 Historique et objectifs. Fonctionnement de SQL. Chapitre B : Premier noyau de SQL 1

B - Premier noyau de SQL. Chapitre B. Premier noyau de SQL. B.1 Historique et objectifs. Fonctionnement de SQL. Chapitre B : Premier noyau de SQL 1 B - Premier noyau de SQL Chapitre B Premier noyau de SQL B.1 Historique et objectifs B.2 Démarches de présentation B.3 Introduction aux requêtes B.4 Introduction à la manipulation B.5 Conclusion The limits

Plus en détail

Cours n 4 Le langage de manipulation des données (LMD)

Cours n 4 Le langage de manipulation des données (LMD) Cours n 4 Le langage de manipulation des données (LMD) Chantal Reynaud Université Paris X - Nanterre UFR SEGMI - Licence MIAGE Cours de Systèmes de Gestion de Données - IUP MIAGE 2003/2004 1 Plan I. Introduction

Plus en détail

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT Nom Prénom Promotion Date Buhl Damien Année 1 Groupe 2 21 Janvier 2007 CER Prosit n 22 Mots-Clés : - Requête/Langage SQL Le langage SQL (Structured Query Language) est un langage de requêtes, il permet

Plus en détail

Programmer. avec. MySQL. SQL - Transactions - PHP - Java - Optimisations. 2 e édition. Groupe Eyrolles, 2006, 2011, ISBN : 978-2-212-12869-7

Programmer. avec. MySQL. SQL - Transactions - PHP - Java - Optimisations. 2 e édition. Groupe Eyrolles, 2006, 2011, ISBN : 978-2-212-12869-7 Programmer avec MySQL SQL - Transactions - PHP - Java - Optimisations 2 e édition Groupe Eyrolles, 2006, 2011, ISBN : 978-2-212-12869-7 Table des matières Introduction..................................................................................

Plus en détail

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Plan Généralités Langage de Définition des (LDD) Langage de Manipulation

Plus en détail

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes Langage SQL (1) Sébastien Limet Denys Duchier IUT Orléans 4 septembre 2007 Notions de base qu est-ce qu une base de données? SGBD différents type de bases de données quelques systèmes existants Définition

Plus en détail

LE LANGAGE DE REQUETES SQL. Origines et Evolutions SQL1 86: la base SQL1 89: l'intégrité SQL2 92: la nouvelle norme SQL3 98: les évolutions objets

LE LANGAGE DE REQUETES SQL. Origines et Evolutions SQL1 86: la base SQL1 89: l'intégrité SQL2 92: la nouvelle norme SQL3 98: les évolutions objets LE LANGAGE DE REQUETES SQL Origines et Evolutions SQL1 86: la base SQL1 89: l'intégrité SQL2 92: la nouvelle norme SQL3 98: les évolutions objets Gardarin 2001 1. Origines et Evolutions SQL est dérivé

Plus en détail

Informatique générale pour l ingénieur

Informatique générale pour l ingénieur Informatique générale pour l ingénieur Chapitre XVII : Introduction aux bases de données Partie II : Algèbre relationnelle - Exploitation de la masse de données Dans le chapitre précédent, nous avons appris

Plus en détail

Correction de l exercice complémentaire

Correction de l exercice complémentaire MySQL_PHP_EXO_Reponse 1 Correction de l exercice complémentaire 1- Les entités 2- Les clés 3- Les requêtes 1 Les entités AVION ={av, type, capacite } PILOTE = {pl, nom, adresse, sal} VOL ={vol, vpl, vav,

Plus en détail

Base de données : Principe Structured Query Language. Base de données. Simon JAILLET. 09 Janvier 2010

Base de données : Principe Structured Query Language. Base de données. Simon JAILLET. 09 Janvier 2010 : Principe 09 Janvier 2010 : Principe 1 : Principe 2 : Principe Définition Une base de données est un ensemble structuré de données persistantes accessibles aisément par plusieurs programmes qui les utilisent

Plus en détail

5. Concepts pour la manipulation des données Implémentation en SQL

5. Concepts pour la manipulation des données Implémentation en SQL 5. Concepts pour la manipulation des données Implémentation en SQL 5.1. OPERATEURS DE L ALGEBRE RELATIONNEL ALGEBRE RELATIONNELLE = { opérateurs sur les relations donnant en résultat des relations } Opérateurs

Plus en détail

L2 sciences et technologies, mention informatique SQL

L2 sciences et technologies, mention informatique SQL Bases de données L2 sciences et technologies, mention informatique SQL ou : le côté obscure de la jolie théorie films titre réalisateur année starwars lucas 1977 nikita besson 1990 locataires ki-duk 2005

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Bases de données relationnelles Olivier Caron Polytech Lille Avenue Paul Langevin Cité Scientifique Lille 1 59655 Villeneuve d Ascq cedex http://ocaron.plil.fr Olivier.Caron@polytech-lille.fr Olivier Caron

Plus en détail

Le langage SQL pour Oracle - par1e 2 : SQL comme langage de requêtes

Le langage SQL pour Oracle - par1e 2 : SQL comme langage de requêtes Le langage SQL pour Oracle - par1e 2 : SQL comme langage de requêtes Exemple jouet Dans la suite, on considère la base composée des tables suivantes : CLIENT(numCl,nomCl,télCl) COMMANDE(numCmde,dateCmde,numCl))

Plus en détail

Bases de Données Partie 1 : Introduction & SQL- Manipulation des Tables

Bases de Données Partie 1 : Introduction & SQL- Manipulation des Tables Bases de Données Partie 1 : Introduction & SQL- Manipulation des Tables Master TIMM tliu@u-cergy.fr T. LIU - Universitéde Cergy-Pontoise 1 Plan Introduction au cours Objectif, programme, organisation,

Plus en détail

2011 Hakim Benameurlaine 1

2011 Hakim Benameurlaine 1 Table des matières 1 PRÉSENTATION DE TSQL... 2 1.1 Historique... 2 1.2 Les différents types d instructions... 2 1.2.1 Langage de Définition des Données... 2 1.2.2 Langage de Manipulation des Données...

Plus en détail

I.U.P. 3 GSI option TI TD N 1 de S.G.B.D.

I.U.P. 3 GSI option TI TD N 1 de S.G.B.D. TD N 1 de S.G.B.D. 1 I.U.P. 3 GSI option TI TD N 1 de S.G.B.D. Ce TD a pour objectif de vous faire découvrir et utiliser les requête SQL. Il s agira d écrire diverses requêtes, création de tables, d insérer

Plus en détail

Mapinfo et les requêtes SQL

Mapinfo et les requêtes SQL 31 janvier 2007 Master I Géo-Environnement INTRODUCTION Introduction - Généralités SQL (Structured Query Language) est un LDD (Language de Définition de Données) Créer / modifier / supprimer tables LMD

Plus en détail

Bases de Données TP Transactions et Gestion des Droits Utilisateurs

Bases de Données TP Transactions et Gestion des Droits Utilisateurs Bases de Données TP Transactions et Gestion des Droits Utilisateurs 1. Dictionnaire de données Nous rappelons que le dictionnaire de données est un ensemble de tables dans lesquelles sont stockées les

Plus en détail

Bases de Données. SQL: Définition

Bases de Données. SQL: Définition Université Mohammed V- Agdal Ecole Mohammadia d'ingénieurs Rabat Bases de Données Mr N.EL FADDOULI 2014-2015 SQL: Définition Structured Query Langage(SQL): - Langage g de base dans les SGBD - Langage de

Plus en détail

I) Bases de données et tables :

I) Bases de données et tables : I) Bases de données et tables : Un S.G.B.D. est un outil pour organiser, stocker, modifier, calculer et extraire des infos. Une B.D.R. peut être considérée comme un ensemble de tables à 2 dimensions. Exemple

Plus en détail

SQL Requêtes simples

SQL Requêtes simples SQL Requêtes simples BD4 AD, FC N GdR Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot Février 2015 BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) SQL 1/25 Février 2015 1 / 25 Introduction SQL - Introduction

Plus en détail

SQL : Origines et Evolutions

SQL : Origines et Evolutions SQL : Origines et Evolutions SQL est dérivé de l'algèbre relationnelle et de SEQUEL Il a été intégré à SQL/DS, DB2, puis ORACLE, INGRES, Il existe trois versions normalisées, du simple au complexe : SQL1

Plus en détail

Les bases de données

Les bases de données Les bases de données Introduction aux fonctions de tableur et logiciels ou langages spécialisés (MS-Access, Base, SQL ) Yves Roggeman Boulevard du Triomphe CP 212 B-1050 Bruxelles (Belgium) Idée intuitive

Plus en détail

SQL et Bases de données relationnelles. November 26, 2013

SQL et Bases de données relationnelles. November 26, 2013 November 26, 2013 SQL : En tant que langage d interrogation En tant que langage de mise à jour En tant que langage de définition de données Langages de requête Langages qui permettent d interroger la BD

Plus en détail

2 - Instruction SELECT

2 - Instruction SELECT Master CCI 2007/08 BD : TP MySQL 2 - Instruction SELECT 1 Cours L'instruction select est utilisee pour obtenir des informations venant d'une ou plusieurs tables. La syntaxe complete de cette instruction

Plus en détail

Cours Web n o 7 MySQL et PHP

Cours Web n o 7 MySQL et PHP Introduction aux bases de données Cours Web n o 7 MySQL et PHP Sandrine-Dominique Gouraud (gouraud@lri.fr) Pierre Senellart (pierre@senellart.com) Semaine du 7 novembre 2005 S.-D. Gouraud, P. Senellart

Plus en détail

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie Cours Web Lionel Seinturier Université Pierre & Marie Curie Lionel.Seinturier@lip6.fr Structured Query Language Langage de manipulation des données stockées dans une base de données interrogation/insertion/modification/suppression

Plus en détail

PHP <?php. RAPPEL - MEMENTO Les sites dynamiques : MySQL

PHP <?php. RAPPEL - MEMENTO Les sites dynamiques : MySQL RAPPEL - MEMENTO Les sites dynamiques : MySQL Base de données Le PHP est un langage exécuté par le serveur. Il permet de personnaliser la page en fonction du visiteur et/ou d un contenu dans une base de

Plus en détail

Plan. Bases de données. Cours 1 : Généralités & rappels. But du cours. Organisation du cours. Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année

Plan. Bases de données. Cours 1 : Généralités & rappels. But du cours. Organisation du cours. Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année Plan Bases de données Polytech Paris-Sud Apprentis 4 ème année Cours 1 : Généralités & rappels 1.1 Avant-propos 1.2 Algèbre relationnelle kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn 2/18 But du cours Organisation

Plus en détail

Bases de données et Systèmes transactionnels

Bases de données et Systèmes transactionnels Bases de données et Systèmes transactionnels Dominique Laurent dominique.laurent@u-cergy.fr Tao-Yan Jen jen@u-cergy.fr Plan du cours Introduction Modèle Entité/Association Langage SQL - ORACLE Architectures

Plus en détail

Rappels SQL. table est le nom de la nouvelle table. Elle est définie sur les attributs et n-uplet résultat de la requête select.

Rappels SQL. table est le nom de la nouvelle table. Elle est définie sur les attributs et n-uplet résultat de la requête select. Rappels SQL 1 Définition des données 1.1 Création d'une table CREATE TABLE table ( col1 type1, col2 type2, ) table est le nom donné à la nouvelle table. col1, col2, sont les noms des colonnes. type1, type2,

Plus en détail

Objectifs : comprendre une requête en langage SQL, concevoir des requêtes en langage SQL d interrogation et de modification

Objectifs : comprendre une requête en langage SQL, concevoir des requêtes en langage SQL d interrogation et de modification CHAPITRE 16 LA CONCEPTION DE REQUÊTES D INTERROGATION ET DE MODIFICATION EN LANGUAGE SQL Objectifs : comprendre une requête en langage SQL, concevoir des requêtes en langage SQL d interrogation et de modification

Plus en détail

UFR de Mathématiques et Informatique

UFR de Mathématiques et Informatique UFR de Mathématiques et Informatique Licence professionnelle "Les métiers de l'internet" Réf. Regles_MCD_MPD.doc Module BD1 (Partiel et examen) Date dernière version : Avril 2002 Diffusion : apprenants

Plus en détail

Cours 8 : Séquences, vues et index

Cours 8 : Séquences, vues et index Cours 8 : Séquences, vues et index Les séquences Générer des valeurs (numériques) Par exemple de clés primaires Coordonner les valeurs de clés dans plusieurs lignes ou tables 2014-2015 Bases de données

Plus en détail

Formation à l utilisation des Systèmes de Gestion de Bases de Données Relationnelles. organisée avec la collaboration du

Formation à l utilisation des Systèmes de Gestion de Bases de Données Relationnelles. organisée avec la collaboration du Proyecto FAO COPEMED Universidad de Alicante Ramón y Cajal, 4 03001 - Alicante, España GCP/REM/057/SPA Web : www.fao.org/fi/copemed Tel : +34 96 514 59 79 Fax : +34 96 514 59 78 Email : copemed@ua.es Formation

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Bases de données relationnelles Système de Gestion de Bases de Données Une base de données est un ensemble de données mémorisé par un ordinateur, organisé selon un modèle et accessible à de nombreuses

Plus en détail

2A-SI 4 - Bases de Données 4.5 - Langage SQL

2A-SI 4 - Bases de Données 4.5 - Langage SQL 2A-SI 4 - Bases de Données 4.5 - Langage SQL Stéphane Vialle Bases de Données Langage SQL Facettes de SQL et introduction aux exemples Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Avec

Plus en détail

Bases de données avancées Introduction

Bases de données avancées Introduction Bases de données avancées Introduction Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours BDA Plan Objectifs et contenu du cours Rappels BD relationnelles Bibliographie Cours BDA (UCP/M1)

Plus en détail

Jusqu à 14 h : Open Questions! On vous explique ce que vous n avez pas compris lors de la première formation.

Jusqu à 14 h : Open Questions! On vous explique ce que vous n avez pas compris lors de la première formation. Bienvenue! Jusqu à 14 h : Open Questions! On vous explique ce que vous n avez pas compris lors de la première formation. Téléchargez les logiciels nécessaires pour cette formation : http ://formation-web.via.ecp.fr

Plus en détail

TP 3: L'ORDRE SELECT

TP 3: L'ORDRE SELECT TP 3: L'ORDRE SELECT OBJECTIFS : Apprendre la recherche, restriction et tri des données avec la requête SELECT. Partie I : SELECT basique - La commande SELECT permet la recherche d information dans une

Plus en détail

UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL

UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL I Gestion des utilisateurs et de leurs privilèges I.1 Gestion

Plus en détail

Introduction aux bases de données TP1. IUT1 Grenoble Génie Mécanique et Productique

Introduction aux bases de données TP1. IUT1 Grenoble Génie Mécanique et Productique Introduction aux bases de données TP1 IUT1 Grenoble Génie Mécanique et Productique Avertissements Cette introduction aux bases de données est destinée à des non spécialistes, les objectifs sont de : -

Plus en détail

2 ème PARTIE : LE LANGAGE SQL

2 ème PARTIE : LE LANGAGE SQL 2 ème PARTIE : LE LANGAGE SQL PLAN : I. Le langage de manipulation des données II. Le langage de définition des données III. Administration de la base de données IV. Divers (HORS PROGRAMME) Introduction:

Plus en détail

SQL Les fondamentaux du langage (2ième édition)

SQL Les fondamentaux du langage (2ième édition) Introduction 1. Un peu d'histoire 11 2. Les normes SQL 12 3. Description rapide du modèle relationnel 14 3.1 Principaux concepts du modèle relationnel 15 3.2 Principales règles 16 4. Les opérateurs en

Plus en détail

Cours 3 Le langage SQL

Cours 3 Le langage SQL DUT SRC IUT de Marne-la-Vallée 05/02/2014 M2203 Bases de données Cours 3 Le langage SQL Philippe Gambette Sources Cours de Tony Grandame à l'iut de Marne-la-Vallée en 2010-2011 Cours de Mathieu Mangeot,

Plus en détail

SQL. LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 1. Exemple. Interrogation simple. mot clé DISTINCT. Exemple 2

SQL. LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 1. Exemple. Interrogation simple. mot clé DISTINCT. Exemple 2 SQL LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 1 E.Coquery emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr http ://liris.cnrs.fr/ ecoquery Un langage concret interagir avec le modèle relationnel : Un langage de manipulation

Plus en détail

Cours 2 : SQL Structured Query Language

Cours 2 : SQL Structured Query Language Cours 2 : SQL Structured Query Language SQL Langage permettant de définir, manipuler et contrôler les données d une BD relationnelle Objet d une norme de l Institut National Américain de Normalisation

Plus en détail

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD 1 SQL : Introduction SQL : Structured Query Langage langage de gestion de bases de donn ees relationnelles pour Définir les données (LDD) interroger

Plus en détail

Les systèmes d'information : initiation aux bases de données

Les systèmes d'information : initiation aux bases de données Les systèmes d'information : initiation aux bases de données M Berthet Licence Pro ATC STIC Sources : Cours de Maude Manouvrier - Univ. Paris Dauphine http://sql.developpez.com/ 1 Définitions générales

Plus en détail

Pierre Parrend, Régis Martinez, Soumaya El Kadiri Introduction à SQL, QLIO, 2006-2007. SQL: Introduction

Pierre Parrend, Régis Martinez, Soumaya El Kadiri Introduction à SQL, QLIO, 2006-2007. SQL: Introduction Introduction à SQL IUT Lumière, DUT QLIO 2006-2007 Pierre Parrend, Régis Martinez, Soumaya El-Kadiri SQL: Introduction I. Le Language SQL Pour interroger une Base de Données (BD), il faut dialoguer avec

Plus en détail

Conception avancée : Vues Droits. INT Management

Conception avancée : Vues Droits. INT Management Conception avancée : Vues Droits INT Management 205 Conception avancée Définition de schémas externes (vues relationnelles) slide 207 Définition de droits d accès en fonction des utilisateurs slide 221

Plus en détail

INTRODUCTION AU STOCKAGE DE DONNÉES. Jeudi 31 mars. Option Informatique Ecole Alsacienne

INTRODUCTION AU STOCKAGE DE DONNÉES. Jeudi 31 mars. Option Informatique Ecole Alsacienne INTRODUCTION AU STOCKAGE DE DONNÉES Jeudi 31 mars Option Informatique Ecole Alsacienne PROCHAINES SÉANCES 7 avril : Projet de programmation Grosse pause (bac blanc, vacances de Pâques, Ascension) 12 et

Plus en détail

SQL création et modification. de données. Plan. Université de Cergy-Pontoise. Création de tables SQL. Modification de données. Diplôme Universitaire

SQL création et modification. de données. Plan. Université de Cergy-Pontoise. Création de tables SQL. Modification de données. Diplôme Universitaire SQL création et modification de données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Diplôme Universitaire Plan Création de tables SQL Types de données Contraintes Modification de la définition d'une table

Plus en détail

Rudiments SQL pour Oracle BDA_RCS

Rudiments SQL pour Oracle BDA_RCS Rudiments SQL pour Oracle BDA_RCS 08-11-2014 1 La base de données Gestion des commandes 08-11-2014 2 Les noms de colonnes sont volontairement simplifiés 3 Ajout de nouvelles colonnes dans des tables qui

Plus en détail

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C)

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C) Web dynamique Techniques, outils, applications (Partie C) Nadir Boussoukaia - 2006 1 SOMMAIRE 1. MySQL et PHP (20 min) 2. SQL (petits rappels) (20 min) 2 MySQL et PHP Synthèse 3 MySQL et PHP SGBD MySQL

Plus en détail

Langage SQL. Nadi Tomeh Slides par L. Audibert. 23 avril 2015. Institut Galilée

Langage SQL. Nadi Tomeh Slides par L. Audibert. 23 avril 2015. Institut Galilée Nadi Tomeh Slides par L. Audibert Institut Galilée 23 avril 2015 Plan du cours sur le langage SQL 1 Introduction 2 3 4 5 SQL : présentation Introduction Le langage SQL Transaction Propriétés ACID des transactions

Plus en détail

Bases de données (SQL)

Bases de données (SQL) Bases de données (SQL) Skander Zannad et Judicaël Courant 2014-03-26 1 Le modèle logique (MLD) On a représenté des données par des tables. Par exemple, pour les films : The good, the Bad and the Ugly 1966

Plus en détail

Administration des Bases de Données Réparties (ABDR) Examen du 23 janvier 2006 Sans document Durée : 2h.

Administration des Bases de Données Réparties (ABDR) Examen du 23 janvier 2006 Sans document Durée : 2h. Nom : Prénom : Page 1 Université Pierre et Marie Curie Paris 6 - Master d informatique Administration des Bases de Données Réparties (ABDR) Examen du 23 janvier 2006 Sans document Durée : 2h. Répondre

Plus en détail

COURS : ENJEUX DE LA DOCUMENTATION ET PRATIQUES DOCUMENTAIRES EC 3 : N 3

COURS : ENJEUX DE LA DOCUMENTATION ET PRATIQUES DOCUMENTAIRES EC 3 : N 3 COURS : ENJEUX DE LA DOCUMENTATION ET PRATIQUES DOCUMENTAIRES EC 3 : N 3 Logiciels documentaires Par : Sahbi SIDHOM MCF.Université de Lorraine & Lab. LORIA / KIWI Cours en ligne : www.loria.fr/~ssidhom/

Plus en détail

3 - Administration de BD SQL. Chapitre III. Administration des BD SQL. Actions possibles. Composants ORACLE. Chapitre 3 : Administration des BD SQL 1

3 - Administration de BD SQL. Chapitre III. Administration des BD SQL. Actions possibles. Composants ORACLE. Chapitre 3 : Administration des BD SQL 1 3 - Administration de BD SQL Chapitre III Administration des BD SQL 3.1 Création de BD 3.2 Gestion des utilisateurs 3.3 Administration des transactions 3.4 Accès à une BD distante 3.5 Conclusions Composants

Plus en détail

BdD Base de Données. Clément VERMOT-DESROCHES

BdD Base de Données. Clément VERMOT-DESROCHES BdD Base de Données Clément VERMOT-DESROCHES 17 novembre 2009 Table des matières 1 Présentation Générale 3 1.1 Présentation Générale............................. 3 1.1.1 Définition................................

Plus en détail

TIC pour la santé connectée. Pierre JEAN SANTE CONNECTEE DANS LA PRATIQUE MEDICALE S1.

TIC pour la santé connectée. Pierre JEAN SANTE CONNECTEE DANS LA PRATIQUE MEDICALE S1. TIC pour la santé connectée SANTE CONNECTEE DANS LA PRATIQUE MEDICALE S1 Pierre JEAN pierre.jean@mines-ales.fr Introduction - Présentation Les intervenants Vincent Dérozier Enseignant-Chercheur EMA, Licence

Plus en détail

Informatique générale pour l ingénieur

Informatique générale pour l ingénieur Informatique générale pour l ingénieur Introduction aux bases de données Partie I : Généralités - Organisation du stockage des données Introduction Un annuaire, le système Visiocolle qui gère les notes

Plus en détail

Conception de bases de données relationnelles

Conception de bases de données relationnelles Conception de bases de données relationnelles Langage SQL Marie Szafranski 2016-2017 ensiie 1 2016-2017 ensiie 1 Création et modification de tables (attributs, types, etc.) Définition des contraintes d

Plus en détail

INITIATION AU LANGAGE SQL

INITIATION AU LANGAGE SQL ECOLE NATIONALE DES INGENIEURS DES TRAVAUX AGRICOLES DE BORDEAUX DEPARTEMENT ENTREPRISE ET SYSTEMES UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE ET GENIE DES EQUIPEMENTS ~o~o~o~ INITIATION AU LANGAGE SQL Notes de cours

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 1. Quadrimestre 2. Pondération 5. Nombre de crédits 5

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 1. Quadrimestre 2. Pondération 5. Nombre de crédits 5 Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de IPL Bachelier en informatique de gestion Analyse et Architecture des Données I1030 Cycle 1 Bloc 1 Quadrimestre 2 Pondération 5 Nombre de crédits

Plus en détail

PRESENTATION. Document1 Serge GUERINET Page 1

PRESENTATION. Document1 Serge GUERINET Page 1 PRESENTATION Les domaines couverts par la série STG sont tous des pourvoyeurs ou exploitants des bases de données. Que l'on gère la relation aux clients, le suivi de l'activité financière, la comptabilité

Plus en détail

Introduction. IV. Utilisation d un SGBD SQL. Langage SQL. Oracle. Base de données Concert. Exemple de base de données

Introduction. IV. Utilisation d un SGBD SQL. Langage SQL. Oracle. Base de données Concert. Exemple de base de données IV. Utilisation d un SGBD SQL (SQL : Structured Query Language) Introduction SQL est un langage créé par Codd pour mettre en œuvre son modèle relationnel Langage le plus diffusé au sein des SGBD relationnels

Plus en détail

Base de données sql Langage de manipulation de données. Lycée J. Feyder. Chapitre 4.3. Langage sql. Langage de manipulation de données

Base de données sql Langage de manipulation de données. Lycée J. Feyder. Chapitre 4.3. Langage sql. Langage de manipulation de données Langage Langage de manipulation de données Sources : Manuel Fontaine Picard Réseau CERTA Page 1 / 6 La manipulation des données se fera à partir du modèle relationnel ci-dessous. EMPLOYE (mat, nom, fonction,

Plus en détail

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données ORACLE SQL LDD Langage de définition de données Le langage SQL (Structured Query Language) SQL a été normalisé par l ANSI puis par l ISO depuis 1986 sous ses différents aspects : LDD : définition des données

Plus en détail

Chapitre 4 : Le langage SQL

Chapitre 4 : Le langage SQL Chapitre 4 : Le langage SQL Table des matières I) Introduction...2 II) Rappel...2 III) Gestion de la base de données...2 1) Création de la base de données...2 2) Modification de la base de données...2

Plus en détail

La gestion des utilisateurs. create login nomlogin with password = 'mot de passe', default_database = database

La gestion des utilisateurs. create login nomlogin with password = 'mot de passe', default_database = database 1. Étape numéro 1 : Connexion au serveur Création d'un login Pour pouvoir se connecter à SQL Server un utilisateur doit posséder un login (nom d'accès). SQL Server peut utiliser la sécurité intégrée (il

Plus en détail

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Objets d une base de données Dans un schéma Tables, vues Index, clusters, séquences, synonymes Packages, procédures, fonctions, déclencheurs

Plus en détail

1 Introduction et installation

1 Introduction et installation TP d introduction aux bases de données 1 TP d introduction aux bases de données Le but de ce TP est d apprendre à manipuler des bases de données. Dans le cadre du programme d informatique pour tous, on

Plus en détail

Le langage SQL (première partie) c Olivier Caron

Le langage SQL (première partie) c Olivier Caron Le langage SQL (première partie) 1 Plan Le S.G.B.D. postgres Le langage SQL Langage de manipulation de données Langage de requêtes 2 Quelques mots sur Postgres (1/2) Travaux de Stonebraker (Univ. Berkeley)

Plus en détail

1. LA GESTION DES BASES DE DONNEES RELATIONNELLES

1. LA GESTION DES BASES DE DONNEES RELATIONNELLES Dossier G11 - Interroger une base de données La base de données Facturation contient tout un ensemble d'informations concernant la facturation de la SAFPB (société anonyme de fabrication de produits de

Plus en détail

TP1 - Corrigé. Manipulations de données

TP1 - Corrigé. Manipulations de données TP1 - Corrigé Manipulations de données 1. Démarrez mysql comme suit : bash$ mysql -h 127.0.0.1 -u user4 -D db_4 p Remarque: le mot de passe est le nom de user. Ici user4 2. Afficher la liste des bases

Plus en détail

Introduction au langage SQL

Introduction au langage SQL Introduction au langage SQL SQL (sigle de Structured Query Language, en français langage de requête structurée) est un langage informatique normalisé servant à effectuer des opérations sur des bases de

Plus en détail

Introduction aux bases de données et au langage SQL

Introduction aux bases de données et au langage SQL Introduction aux bases de données et au langage SQL Résumé Ce TP a pour but la découverte d un environnement de gestion de bases de données et un premier contact avec la notion de requête. On suppose pour

Plus en détail

Le Langage SQL version Oracle

Le Langage SQL version Oracle Université de Manouba École Supérieure d Économie Numérique Département des Technologies des Systèmes d Information Le Langage SQL version Oracle Document version 1.1 Mohamed Anis BACH TOBJI anis.bach@isg.rnu.tn

Plus en détail

SQL86 (standard ANSI en 86 puis ISO en 87) : la base puis SQL89 ou SQL1 : lʼintégrité:

SQL86 (standard ANSI en 86 puis ISO en 87) : la base puis SQL89 ou SQL1 : lʼintégrité: 4 Introduction au langage SQL (2) : requêtes Requêtes mono-tables Requêtes multi-tables Bernard ESPINASSE Professeur à Aix-Marseille Université (AMU) Ecole Polytechnique Universitaire de Marseille (PEIP1)

Plus en détail

SQL : pour quoi faire (2)?

SQL : pour quoi faire (2)? SQL : pour quoi faire (1)? Avant SQL, rechercher des données satisfaisant une qualification ressemblait à : Select P.nom From Nageurs N, Baignades B, Plages P Where N.idn = B.idn and B.idp = P.idp and

Plus en détail

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role IFT7 Programmation Serveur Web avec PHP Introduction à MySQL Base de donnée relationnelle Une base de données relationnelle est composée de plusieurs tables possédant des relations logiques (théorie des

Plus en détail

Faculté de Sciences Économiques et de Gestion. Bases de données. Maîtrise de Sciences Économiques Année 2001-2002 Jérôme Darmont

Faculté de Sciences Économiques et de Gestion. Bases de données. Maîtrise de Sciences Économiques Année 2001-2002 Jérôme Darmont Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Bases de données Maîtrise de Sciences Économiques Année 2001-2002 Jérôme Darmont http://eric.univ-lyon2.fr/~jdarmont/ Plan du cours I. Introduction II. Le

Plus en détail

2. CREER OU PERSONNALISER UNE REQUETE

2. CREER OU PERSONNALISER UNE REQUETE LES REQUÊTES 1. PRESENTATION Les requêtes sont les objets d Access qui vont permettre d interroger une base de données afin d afficher ou de modifier des données, d analyser les informations stockées,

Plus en détail

Bases de données (SQL)

Bases de données (SQL) Skander Zannad et Judicaël Courant Lycée La Martinière-Monplaisir 2014-03-26 1 Le modèle logique (MLD) On a représenté des données par des tables. Par exemple, pour les films : titre date Gran Torino 2008

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 1 : Vues et Index Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Les Vues Généralités Syntaxe Avantages Conditions de mise à jour 2 Index Généralités

Plus en détail