Politiques monétaire et budgétaire en économie ouverte

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Politiques monétaire et budgétaire en économie ouverte"

Transcription

1 Chapitre 4 Politiques monétaire et budgétaire en économie ouverte Introduction modèle keynésien : on suppose que les prix sont fixes quand la production augmente, tant que l on ne dépasse pas le revenu de plein-emploi. Soit chômage et soit inflation IS-LM-PB : problèmes de l équilibre interne et de l équilibre externe Contrainte extérieure dépend du degré de mobilité des capitaux Ici ma politique économie c est je dois avoir un équilibre interne et externe en même temps, donc je dois atteindre à la fois le plein emploi et l équilibre de BP. On va voir les cas problématique qu on a vu à la fin du chapitre précédent. Plan 1 Les politiques avec une mobilité parfaite des capitaux 1.1 Régime de changes fixes 1.2 Régime de changes flexibles 2 Les politiques avec une mobilité imparfaite des capitaux 2.1 Régime de changes fixes 2.2 Régime de changes flexibles 3 Efficacité et combinaison des politiques économiques 3.1 L efficacité dans la recherche de l équilibre interne 3.2 Les règles de combinaison des politiques économiques 1. Les politiques avec une mobilité parfaite des capitaux 1. Les politiques avec une mobilité parfaite des capitaux capitaux se déplacent instantanément d un pays à l autre, à la recherche de la meilleure rémunération taux d intérêt national (i) taux d intérêt international (i*) Si i > i* entrées massives de capitaux Si i < i* sorties massives de capitaux BP : droite horizontale fixée au niveau du taux d intérêt international excédent déficit BP

2 La parfaite mobilité des capitaux ça veut dire qu à chaque instant, les capitaux peuvent se déplacer n importe où instantanément. Un tout petit changement des taux d intérêt va avoir un très fort impact. Ca veut dire qu il n est pas possible pour un pays de tenir un taux d intérêt différent de celui de ses voisins, par ce que s il y a une petite différence, tout le monde vient ou tout le monde sort, donc le taux d intérêt chez moi est forcément égal au taux d intérêt étranger. On garde ça à l esprit pour la suite. 1.1 Régime de changes fixes Déficit de BP sortie de devises masse monétaire diminue LM se déplace vers la gauche. Si j ai un déficit de la balance des paiements (équilibre IS LM dans le rouge sur le graphique). J ai donc globalement une sortie de devise de chez moi vend de la devise contre de la monnaie nationale), il va falloir que je donne des dollars contre des euros, mes réserves de change (masse monétaire) diminue. Si ma masse monétaire diminue, LM se déplace vers la gauche Excédent de BP entrée de devises masse monétaire augmente LM se déplace vers la droite. Régime de changes fixes : la banque centrale va intervenir sur le marché des changes pour que mon taux de change ne bouge pas. 1.1 Régime de changes fixes La politique monétaire Macroéconomie On part du point A, équilibre BP et équilibre IS LM. J essaye d atteindre l objectif Y1 qui me rapproche du plein emploi. Je fais une politique monétaire expansionniste pour augmenter Y : J augmente mon offre de monnaie, je déplace LM vers la droite. Je passe de LM 0 à LM 1, j arrive au point B. La conséquence c est que le taux d intérêt diminue. Mais dans mon économie avec mobilité des capitaux parfaite, tous les capitaux vont sortir de chez moi, donc j observe un déficit de la balance des paiements. Si j ai un déficit de BP, je vais avoir le taux de change qui va vouloir augmenter (dépréciation de ma monnaie), or la banque centrale va devoir intervenir pour que ce ne soit pas le cas (taux de change fixe). Pour ça, elle achète de la monnaie nationale contre ses devise, elle diminue ses réserves de change, et donc l offre de monnaie diminue, LM se déplace vers la gauche (LM 1 LM 0 ). Il faut se

3 rappeler que M = CIN (constant) + RES (réserve de change), ça explique que si on diminue RES, on diminue l offre de monnaie. Donc augmenter mon revenu avec ma politique monétaire expansionniste ça a pas marché. La politique budgétaire : éviction internationale On part du point A : Un PIB Y0 et un taux d intérêt i0 qui équivaut à notre taux d intérêt étranger. On cherche à augmenter le PIB peut être pour atteindre YPE. Pour ça, je fais une politique budgétaire expansionniste c.-à-d. j augmente G. G Y o C Y (effet multiplicateur) o ça va augmenter la demande de monnaie de transaction L1(Y) ce qui fait que la demande de monnaie de spéculation L2(i) va baisser et donc le taux d intérêt va augmenter Graphiquement, j ai une augmentation de Y et une augmentation de i, j arrive à B. Au point B, mon taux d intérêt est à i1, et le taux d intérêt étranger est à i*, donc les capitaux vont tous chez moi, ça veut dire que ma monnaie s apprécie (e diminue). Sauf que c est pas possible vu qu on est en régime de change fixe, la BC va intervenir pour que e ne bouge pas. Donc elle va chercher à augmenter les réserves de change, ma masse monétaire va augmenter, j ai un déplacement de LM vers la droite. Donc en taux de change fixe et parfaite mobilité des capitaux, seule la politique budgétaire va marcher. 1.2 Régime de changes flexibles Capitaux parfaitement mobiles mais avec un taux de change qui s ajuste instantanément. Ca veut dire que la création de monnaie ne vient que de l intérieur de mon pays, la seule raison pour laquelle je pourrais avoir un changement de la masse monétaire c est suite à un politique monétaire. Création monétaire interne devient indépendante de la balance des paiements La courbe LM ne réagit plus au solde de la balance des paiements. Si déficit ou excédent extérieur, dépréciation ou appréciation de la monnaie il n y a plus un niveau unique de revenu qui assure l équilibre externe. La seule chose qui va se passer, si j observe un déficit de la balance des paiements, je vais avoir un impact sur ma monnaie.

4 La politique monétaire Je pars du point A. je fais une politique monétaire expansionniste donc je déplace ma droite LM vers la droite, j arrive au point B. Entre les deux, j ai réussis à augmenter mon revenu, mais j observe une baisse du taux d intérêt. Dans ce cas, les capitaux sortent, ça veut dire que ma balance des paiements est en déficit, et ma monnaie se déprécie. Ici, je n ai plus aucune obligation de changer ça, je vais laisser ma monnaie se déprécier, c.-à-d. le e augmenter pour rétablir l équilibre. Si je déprécie ma monnaie, qu est ce qui va se passer : Les exportations vont augmenter, les importations vont diminuer, ça augmente le revenu, IS se déplace vers la droite. Je passe de B à C, ceci jusqu à retrouver l équilibre de la balance des paiements. Ici, ma politique monétaire est efficace quand mes capitaux sont parfaitement mobile et que je suis en régime de change flexible. La politique budgétaire : l éviction par le taux de change Je suis au point A, je fais une politique budgétaire expansionniste donc j augmente G. Je déplace IS vers la droite, j arrive au point B. Au point B, j ai réussis à augmenter mon revenu, mais j observe un taux d intérêt plus élevé qu à l étranger. Tous les capitaux rentrent c.-à-d. que ma balance des paiements est excédentaire, donc ma monnaie s apprécie (e diminue). Si j apprécie ma monnaie : Les exportations diminuent, les importations augmentent, IS se ramène vers la gauche. Je n atteins jamais le point C dans cette situation. (il peut y avoir une question comme ça a l exam, le point C sert à rien ici)

5 Il faut savoir faire le travail, le graphique avec les politiques monétaires et budgétaire restrictives. Macroéconomie ( 2. Les politiques avec une mobilité imparfaite des capitaux Si la pente BP est plus forte que la pente LM, on a une mobilité relativement faible des capitaux. Si la pente BP est plus faible que la pente LM, on a une mobilité relativement forte des capitaux. La droite BP ne dépend plus seulement du taux d intérêt international, elle dépend aussi du revenu. i = i* - ê + (1/k) (m1er x1er x2y*) + (m2/k)y Quand la mobilité des capitaux est parfait, k tend vers l infini, donc 1/k tend vers 0, et m2/k tend vers 0, donc les trucs en rouge n avaient plus d impact. Maintenant, on est sur une mobilité imparfaite des capitaux. Si mes capitaux sont relativement fortement mobile, la pente est relativement faible (m2/k). Si par contre mon k a une valeur plutôt faible, ma pente est plutôt élevée. 2.1 Régime de changes fixes La politique monétaire Macroéconomie Ici la pente de BP est plus faible que la pente LM, donc mobilité relativement forte des capitaux. On part de A où j ai un revenu Y0 et un taux d intérêt i0. Je décide de faire une politique monétaire expansionniste, je déplace LM 0 à LM 1. J arrive bien à augmenter mon revenu, mais je vois aussi le taux d intérêt diminuer, j arrive au point B. La baisse du taux d intérêt entraine une sortie des capitaux et donc un déficit de la BCA. Mais j ai aussi augmenté le revenu, donc hausse des importations, donc déficit de la BTC. Globalement ma BP est déficitaire, donc ma monnaie se déprécie. Je suis en régime de change fixe donc je ne peux pas laisser faire ça, la BC va intervenir en achetant de l euro et

6 réduire ses réserves de change et donc réduire son offre de monnaie. Ca déplace LM vers la gauche, je retourne à LM 0. Donc politique monétaire inutile. Et que la mobilité des capitaux soit relativement forte ou faible, ça change rien, la politique monétaire est inefficace. La politique budgétaire : expansion budgétaire déficit de BTC et excédent de BCA Si attrait massif des capitaux étrangers alors l excédent de BCA compense le déficit de BTC : la politique budgétaire provoquera un excédent de la balance globale Si attrait sur les capitaux étrangers limités : la politique budgétaire indura un déficit extérieur Si j augmente G, j augmente le revenu ce qui entraine un déficit de la BTC vu que ça augmente mes importations, mais en contrepartie ça va augmenter le taux d intérêt donc ma balance des capitaux devient excédentaire. La politique budgétaire avec une mobilité des capitaux relativement forte Macroéconomie Je suis toujours en régime de change fixe, ici avec une mobilité des capitaux qui est relativement forte. Je part de A, je fais une politique budgétaire expansionniste. Je déplace IS à IS1, je passe du point A au point B. J ai augmenté Y, mais j ai augmenté i aussi. Ici, le point B est situé à gauche de la balance des paiements, je suis donc en excédent. Ca veut dire que l impact le plus fort à été sur BTC ou BCA? Sur BCA. Je suis en excédent de BP, ma monnaie tend à s apprécier, mais la BC va intervenir sur le marché des changes, elle va vendre de l euro contre des dollars, mes réserves de change vont augmenter, donc ma masse monétaire augmente LM se déplace vers la droite, jusqu à ce que ma balance des paiements soit de nouveau équilibrée au point C.

7 Ma politique budgétaire dans ce cas est très efficace. La politique budgétaire avec une mobilité des capitaux relativement faible On est toujours en régime de change fixe, mais avec une mobilité des capitaux relativement faible (droite BP plus pentu que la droite LM). Je suis au point A, je fais une politique budgétaire expansionniste, je bouge IS vers la droite, je vais du point A au point B. Cette fois au point B, j ai augmenté mon revenu, j ai aussi augmenté le taux d intérêt. En augmentant Y je crée un déficit sur BTC, en augmentant i je crée une excédent sur la BCA. Globalement, l effet sur BP est déficitaire (droite de BP). Ca veut dire que mon augmentation du Y qui crée un impact sur BTC est plus importante que l impact du taux d intérêt sur la BCA. BP déficitaire, du coup ma monnaie à tendance à se déprécier (e augmente). Sauf que je suis ne régime de change fixe, la BC va acheter de l euro contre des dollars, donc elle va vendre ses réserves de change, baisser l offre de monnaie globale, la droite LM se déplace vers la gauche, jusqu à retrouver l équilibre de la BP au point C. Globalement dans ce cas ça marche, mais l effet de la politique a été amoindris par le régime de change, par ce que mes capitaux sont faiblement mobile. Par contre j ai un gros impact sur le taux d intérêt. La combinaison optimale des deux politiques Politique monétaire ne permet d agir sur l équilibre interne. La recherche du plein emploi doit être confiée à la politique budgétaire. Politique monétaire : instrument pour la recherche de l équilibre externe.

8 On a vu que la politique monétaire ne permet pas d agir efficacement sur l équilibre interne, donc en régime de change fixe seule la politique budgétaire peut servir à augmenter le PIB. Sauf qu on vient de voir que la politique monétaire peut permettre d atteindre l équilibre externe, c.-à-d. l équilibre de la balance des paiements. Donc si j arrive à faire une combinaison d une politique budgétaire qui va pousser mon revenu à la hausse, avec une politique monétaire, je vais contrecarrer l effet néfaste de ce taux de change fixe. Si j arrive à déplacer à la fois IS et LM, je vais réussir à atteindre un point C beaucoup plus intéressant. 2.2 Régime de changes flexibles La politique monétaire Cette fois je suis en régime de change flexible, j ai mobilité des capitaux relativement forte (pente BP plus faible que pente de LM). Je fais une politique monétaire expansionniste, j augmente l offre de monnaie, je déplace LM vers la droite, je vais du point A au point B. Au point B j ai bien réussis à augmenter Y, mais mon taux d intérêt diminue. Donc en augmentant mon revenu j ai dégradé la BTC, en diminuant le taux d intérêt j ai dégradé la BCA. Globalement j ai un déficit de la BP (a droite de BP). C est le taux de change qui va s ajuster : Si j ai un déficit de la BP, ma monnaie se déprécie. Si ma monnaie se déprécie, ma compétitivité va s améliorer, mes exportations vont augmenter, mes importations diminuent, et donc sur le marché des biens et services, je déplace IS vers la droite (IS1). Sauf qu en favorisant mes exportations et en défavorisant mes importations, j améliore ma BTC. Donc en augmentant mon revenu je déplace aussi BP vers la droite (BP1). J atteins un nouvel équilibre au point C. J ai un Y plus élevé, la politique monétaire a été très efficace.

9 La politique budgétaire avec une mobilité des capitaux relativement forte Mobilité des capitaux relativement forte. Je fais une politique budgétaire expansionniste. Elle me pousse de A vers B. Je passe de Y0 à Y1, ça a un impact positif sur le taux d intérêt. Donc le fait d augmenter Y1 va augmenter mes importations, dégrader la BTC, mais l augmentation du taux d intérêt va attirer les capitaux étrangers ce qui va créer un excédent sur la BCA. Globalement l impact sur la BCA est plus important que sur la BTC, mon point B est à gauche de BP c.-à-d. dans le cas ou ma BP est excédentaire. Si je suis au point B ma monnaie s apprécie (taux de change diminue), mais je suis un régime de change flexible c.-à-d. que ma BC n interviendra pas sur les marchés donc ma compétitivité a tendance à se détériorer, mes exportations diminuent, mes importations ont tendance à augmenter. IS se déplace vers la gauche, et mon taux de change diminue, BP se déplace aussi vers la gauche. Au final, je me retrouve au point C La politique budgétaire avec une mobilité des capitaux relativement faible Je fais une politique budgétaire expansionniste, mais avec des capitaux relativement peu mobile. J augmente G, je déplace IS vers la droite, du point A au point B. Ca augmente mon revenu Y0 à Y1, mais ça augmente aussi mon taux d intérêt à i1. Si i augmente, ma BCA devient excédentaire, mais l augmentation de revenu augmente mes exportation, a tendance à dégradé ma BTC. Au point B je suis à droite de BP, l effet global sur la BP est plutôt négatif, ma BP est déficitaire.

10 Donc ma monnaie se déprécie, ce qui a pour impact de faire augmenter le taux de change, BP se déplace vers la droite, et ça a tendance à augmenter mes exportations, diminuer mes importations, IS se déplace aussi vers la droite. J arrive en C ou je retrouve l équilibre de BP. L effet est renforcé par la faible mobilité des capitaux. 3. Efficacité et combinaison des politiques économiques 3.1 L efficacité dans la recherche de l équilibre interne En régime de changes fixes, seule la politique budgétaire doit être utilisée dans la recherche de l équilibre interne à condition qu il existe une certaine mobilité des capitaux la politique monétaire perd toute autonomie car la variation des réserves de change annule le mouvement initial de la masse monétaire. En régime de change fixe, on a vu que la politique budgétaire est la seule à pouvoir être mise en œuvre pour augmenter le PIB pour atteindre le plein emploi (atteindre l équilibre interne), à la condition qu il existe un peu de mobilité de capitaux. En régime de change fixe, la politique monétaire ne marche pas, par ce que la BC va devoir intervenir sur le marché des changes pour contrecarrer la politique monétaire initiale. Triangle des incompatibilités Ce triangle veut dire qu un pays ne peut pas a la fois avoir la fixité des taux de change, la mobilité des capitaux, et une politique monétaire efficace. Si on veut que la politique monétaire soit efficace, il faut enlever un des deux autres points. 3.1 L efficacité dans la recherche de l équilibre interne En régime de changes flexibles les variations du taux de change sont censées rétablir automatiquement l équilibre de la balance des paiements Importance de la mobilité des capitaux : la politique monétaire est d autant plus efficace et la politique budgétaire d autant moins efficace que la mobilité des capitaux est forte Effet d éviction financière limité par l afflux de capitaux étrangers, mais laisse place à un effet d éviction par le taux de change

11 En change flexible, le taux de change va de lui-même rééquilibrer la BP. Mais il faut quand même faire attention que le degré de mobilité des capitaux va rendre cette flexibilité du taux de change plus ou moins efficace à régler le problème de la BP. Donc la politique monétaire est d autant plus efficace et la politique monétaire d autant moins efficace que la mobilité des capitaux est forte. Pourquoi? par ce que quand j augmente G, j augmente Y et i, ça attire les capitaux étrangers, j aurais un excédent de la BP (par ce que l effet BCA est plus grand que l effet BTC), ce qui entraine une appréciation de la monnaie, ce qui réduit les exportations, et donc ça annule l effet positif de départ sur le revenu. Quand le taux de change est fixe, on va laisser partir de l argent pour régler le problème de la BP, c est l effet d éviction financière. Pa contre, le fait qu on laisse le taux de change bouger, on a un effet d éviction par rapport au taux de change, c est un effet qui vient du fait que le taux de change s ajuste. C est ma monnaie qui change de valeur. 3.2 Les règles de combinaison des politiques économiques Le nombre d instruments et la règle de Tinbergen Une condition nécessaire (mais non suffisante) pour qu une politique économique soit efficace, est qu il existe autant d instruments indépendants que d objectifs à atteindre : si mon seul objectif c est l équilibre interne, j ai besoin que d une seule politique. Si mon objectif c est externe et interne, j ai besoin de 2 politiques. Si on est en régime de change fixe, la politique monétaire n est pas un instrument valable pour l équilibre, donc seulement la politique budgétaire peut avoir un impact sur l équilibre interne. Le problème, c est que selon les situations, elle va améliorer ou détériorer ma BP (il la déséquilibre). Dans ces cas-là, la politique monétaire peut devenir efficace, en combinaison avec la politique budgétaire, pour éviter que la BP soit déséquilibrée. Ici là politique monétaire peut devenir intéressante, non pas pour augmenter Y mais pour éviter les effets néfastes de la politique budgétaire sur l équilibre externe. L affectation des instruments et la règle de Mundell : Il convient d affecter la politique monétaire à la recherche de l équilibre externe et la politique budgétaire à la recherche de l équilibre interne. C est une règle dans le cadre de taux de change fixe, mais ça reste pertinent dans nos pays par ce que même si on n a pas un taux de change fixe, on le contrôle un peu.

1 L équilibre sur le marché des biens et services

1 L équilibre sur le marché des biens et services Modèle IS LM BP IMPORTANT : en aucun cas ce cours ne remplace le cours magistral de M. Gilles Dufrénot, notamment le cours sur les chapitres 4 et 5. Il est destiné à faciliter la comprehension du cours

Plus en détail

1. Une petite économie ouverte dans un monde de capitaux parfaitement mobiles

1. Une petite économie ouverte dans un monde de capitaux parfaitement mobiles Le modèle Mundell-Flemming avec parfaite mobilité des capitaux Le modèle Mundell-Flemming (Robert Mundell, Marcus Flemming, début années 1960) est l extension du modèle IS-LM en économie ouverte. Il partage

Plus en détail

Le modèle IS-LM en économie fermée

Le modèle IS-LM en économie fermée Le modèle IS-LM en économie fermée Le modèle IS-LM en économie fermée Modèle IS-LM : interaction entre le secteur réel et le secteur financier 2 courbes équilibre sur le marché des biens et services (IS)

Plus en détail

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique I. Marché des changes et balance des paiements = marché où s'échangent les monnaies nationales. Grand A : impact du taux de change E sur les exportations

Plus en détail

Chapitre VII : Définition et mise en oeuvre de la politique monétaire

Chapitre VII : Définition et mise en oeuvre de la politique monétaire Chapitre VII : Définition et mise en oeuvre de la politique monétaire I. Objectifs et instruments de la politique monétaire A) Les objectifs des politiques économiques Une politique économique = toute

Plus en détail

L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte

L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte Partie 3: L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte On abandonne l hypothèse d économie fermée Les échanges économiques entre pays: importants, en

Plus en détail

15. Une théorie macroéconomique de l économie

15. Une théorie macroéconomique de l économie 15. Une théorie macroéconomique de l économie S = I + INE Epargne nationale, investissement et investissement net à l étranger en % du PIB aux Etats-Unis Année S I INE 1960 19,4 18,7 0,7 1970 18,4 18,1

Plus en détail

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions L économie ouverte Un modèle de petite économie ouverte V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile Quelques définitions Économie fermée Économie ouverte Exportations et importations Exportations nettes

Plus en détail

1. La construction du modèle

1. La construction du modèle Chapitre 3 : s Plan 1 La construction du modèle 1.1 Incidence de l ouverture extérieure sur IS et sur LM 1.2 Construction de la courbe BP 1.3 Interprétation et déplacement de la courbe BP 2 Dilemmes de

Plus en détail

Economie Politique Générale Interrogation récapitulative du mardi 12 mai 2014 Corrigé

Economie Politique Générale Interrogation récapitulative du mardi 12 mai 2014 Corrigé Economie Politique Générale Interrogation récapitulative du mardi 12 mai 2014 Corrigé Question 1 : Soit une économie ouverte avec Etat. La propension marginale à épargner est égale à 1/3, le taux de taxation

Plus en détail

Introduction à la Macroéconomie

Introduction à la Macroéconomie Introduction à la Macroéconomie Cours donné par Federica Sbergami 2011-2012 Travail Pratique No 4 Correction: Vendredi 26 avril 2013 12h15-14h A. Inflation Exercice 1 En se basant sur l hypothèse des prix

Plus en détail

CHAPITRE 4 : DETERMINANTS DU CHANGE ET SMI

CHAPITRE 4 : DETERMINANTS DU CHANGE ET SMI CHAPITRE 4 : DETERMINANTS DU CHANGE ET SMI Monnaie et Finance Internationales David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2014-2015 Université Paris 8 Table des matières 1 Les déterminants du

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE PREMIÈRE SECTION : VRAI OU FAUX Question 1.1 Si le taux d intérêt canadien augmente, la demande d actifs canadiens diminue. Question 1.2 Si le dollar canadien s

Plus en détail

Exercice 1 : Balance des Paiements (4 points)

Exercice 1 : Balance des Paiements (4 points) Université Paris Ouest-Nanterre La Défense Master Economie U.F.R. SEGMI Premier Semestre 2009-2010 Macroéconomie Ouverte Chargé de T.D. : Romain Restout Cours de Olivier Musy Contrôle Continu (14/12/2009)

Plus en détail

La balance des paiements

La balance des paiements La balance des paiements Attention parfois les importations deviennent h dans les slides. Balance des paiements : transactions commerciales intervenues entre la France et l extérieur au cours d une période

Plus en détail

Thème 7. Introduction de la monnaie. (Le modèle IS-LM en économie fermée)

Thème 7. Introduction de la monnaie. (Le modèle IS-LM en économie fermée) Thème 7. Introduction de la monnaie (Le modèle IS-LM en économie fermée) A taux d intérêt inchangé, l introduction des impôts progressifs et de l ouverture aux échanges réduit fortement le multiplicateur.

Plus en détail

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD 1. Balance des paiements 1.1. Bases comptable ˆ Transactions internationales entre résident et non-résident

Plus en détail

L équilibre Macro-Economique

L équilibre Macro-Economique L équilibre Macro-Economique Jean-Pierre Damon, octobre 1985. La position de départ des théoriciens est la situation d équilibre qui permet à la totalité de la production d être soit consommée, soit utilisée

Plus en détail

Monnaie, taux d intérêt et taux de change

Monnaie, taux d intérêt et taux de change Monnaie, taux d intérêt et taux de change Le taux de change dépend de deux facteurs: - l intérêt des dépôts en devises - le taux de change futur anticipé Pour comprendre comment sont déterminés les taux

Plus en détail

Eléments de correction Khôlle n 10. A partir du cas français, vous vous demanderez quels sont les enjeux d une monnaie forte?

Eléments de correction Khôlle n 10. A partir du cas français, vous vous demanderez quels sont les enjeux d une monnaie forte? Eléments de correction Khôlle n 10 A partir du cas français, vous vous demanderez quels sont les enjeux d une monnaie forte? Une remarque en intro : j ai volontairement rédigé une seconde partie qui s

Plus en détail

Petite économie ouverte

Petite économie ouverte sur le dans le Petite ISG Avril 2009 Plan du chapitre sur le dans le 1 2 Le modèle IS-LM en l équilibre sur le et services l équilibre sur le marché monétaire l équilibre sur le marché des (équilibre )

Plus en détail

Chapitre 4 Comment s opère le financement de l économie mondiale?

Chapitre 4 Comment s opère le financement de l économie mondiale? CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN 18 décembre 2014 à 14:22 Chapitre 4 Comment s opère le financement de l économie mondiale? Ce chapitre ne fait plus partie du programme, mais il est conseillé de

Plus en détail

(1) Q = C + I + G + B Production réalisée = demande globale (2) C = c (Q T) Consommation privée (avec 0 < c < 1)

(1) Q = C + I + G + B Production réalisée = demande globale (2) C = c (Q T) Consommation privée (avec 0 < c < 1) FICHE DE TD N 1 PARTIE A QUESTION Entre janvier 2002 et juillet 2002, le taux de change euro/dollar est passé de 0,86 dollar par euro à 1 dollar par euro. Expliquez soigneusement l impact de cette évolution

Plus en détail

TD n 1 : la Balance des Paiements

TD n 1 : la Balance des Paiements TD n 1 : la Balance des Paiements 1 - Principes d enregistrement L objet de la Balance des Paiements est de comptabiliser les différentes transactions entre résidents et non-résidents au cours d une année.

Plus en détail

IFFP Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle. La monnaie

IFFP Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle. La monnaie IFFP Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle La monnaie : INTRODUCTION 22.01.2010, Lausanne 8h45 12h 12h45 16h David Maradan, chargé de cours UNIGE et HEG-Genève; Directeur Ecosys

Plus en détail

Macroéconomie 3. Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements. Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier

Macroéconomie 3. Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements. Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier Macroéconomie 3 Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier Année Universitaire 2015-2016 /53 2/53 Introduction L ouverture

Plus en détail

Les crises des changes dans l étalon or

Les crises des changes dans l étalon or 7 Le système Bretton Woods Les crises des changes dans l étalon or Déficit du compte courant sortie d or - Banque centrale doit offrir l or aux étrangers en échange des billets -Réserves finies pas soutenable

Plus en détail

macroéconomique de court terme: le modèle IS/LM Professeur: Jean-Olivier Hairault

macroéconomique de court terme: le modèle IS/LM Professeur: Jean-Olivier Hairault Chapitre 2. L équilibre macroéconomique de court terme: le modèle IS/LM Professeur: Jean-Olivier Hairault 1 Introduction 2 3 Réponse donnée par le modèle IS/LM: Cadre considéré comme Keynésien 4 1. Le

Plus en détail

CHAPITRE 3 : REGIMES DE CHANGE ET SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL

CHAPITRE 3 : REGIMES DE CHANGE ET SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL CHAPITRE 3 : REGIMES DE CHANGE ET SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL Monnaie et Finance Internationales David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2013-2014 Université Paris 8 Table des matières

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite)

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) 2 ème partie : La baisse de l euro Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

14. Les concepts de base d une économie ouverte

14. Les concepts de base d une économie ouverte 14. Les concepts de base d une économie ouverte Jusqu ici, hypothèse simplificatrice d une économie fermée. Economie fermée : économie sans rapport économique avec les autres pays pas d exportations, pas

Plus en détail

Chapitre V. B.- Le marché des changes. Aspects financiers du CI. Remy K. Katshingu

Chapitre V. B.- Le marché des changes. Aspects financiers du CI. Remy K. Katshingu Chapitre V Aspects financiers du CI B.- Le marché des changes Remy K. Katshingu 1 Plan de cette section 1. Définitions Taux de change Le marché des changes (définition + caractéristiques) 2. Détermination

Plus en détail

Table des matières. Le long terme... 45. Partie II. Introduction... 1. Liste des figures... Liste des tableaux...

Table des matières. Le long terme... 45. Partie II. Introduction... 1. Liste des figures... Liste des tableaux... Liste des figures... Liste des tableaux... XI XV Liste des encadrés.... XVII Préface à l édition française... XIX Partie I Introduction... 1 Chapitre 1 Un tour du monde.... 1 1.1 La crise.... 1 1.2 Les

Plus en détail

LA CRISE JAPONAISE DES ANNÉES 1990

LA CRISE JAPONAISE DES ANNÉES 1990 LA CRISE JAPONAISE DES ANNÉES 1990 Lionel Artige Introduction à la Macroéconomie HEC Université de Liège La crise japonaise des années 1990 1980-1991 1991-2002 Taux de croissance annuel moyen du PIB par

Plus en détail

LA BALANCE DES PAIEMENTS ET SON

LA BALANCE DES PAIEMENTS ET SON COMMENT S OPÈRE LE FINANCEMENT de L ÉCONOMIE MONDIALE? LA BALANCE DES PAIEMENTS ET SON INTERPRÉTATION ÉCONOMIQUE A. QU EST-CE QU UNE BALANCE DES PAIEMENTS B. LA BALANCE DES TRANSACTIONS COURANTES C. LA

Plus en détail

Université Paris Ouest Nanterre La Défense Année universitaire

Université Paris Ouest Nanterre La Défense Année universitaire Université Paris Ouest Nanterre La Défense Année universitaire 016-017 Master 1 MBFA / EA Macroéconomie Internationale Enseignant : Dramane Coulibaly (CM), Victor Court (TD) Travaux Dirigés 3 : Éléments

Plus en détail

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu Chapitre V Aspects financiers du CI Balance des paiements & Taux de change R. Katshingu 1 Objectifs d apprentissage A.- La Balance des paiements (BP) 1. Définition et importance de la BP 2. Composition

Plus en détail

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE 1 Qui cherche à prévoir? Les entreprises Les banques Les fonds d investissement Les investisseurs institutionnels Pourquoi chercher à prévoir? Créances et dettes en devises

Plus en détail

Chapitre 9 : Les étapes de la construction de l Europe monétaire

Chapitre 9 : Les étapes de la construction de l Europe monétaire Chapitre 9 : Les étapes de la construction de l Europe monétaire Que dit le Traité de Rome en matière monétaire? Pas de propos très détaillés. Ce qui est mentionné, c est l ambition de créer une aire régionale

Plus en détail

Rappel mathématique Germain Belzile

Rappel mathématique Germain Belzile Rappel mathématique Germain Belzile Note : à chaque fois qu il est question de taux dans ce texte, il sera exprimé en décimales et non pas en pourcentage. Par exemple, 2 % sera exprimé comme 0,02. 1) Les

Plus en détail

Macroéconomie dans une économie globalisée. Université de Lille 1, M1 EMI Année 2013 2014 Lise Patureau

Macroéconomie dans une économie globalisée. Université de Lille 1, M1 EMI Année 2013 2014 Lise Patureau Macroéconomie dans une économie globalisée Université de Lille 1, M1 EMI Année 2013 2014 Lise Patureau Chapitre 1 L ouverture des économies Introduction Tenir compte de la dimension «ouverte» de nos économies

Plus en détail

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-117F Le 20 décembre 2004 Le dollar canadien Le dollar canadien évolue selon

Plus en détail

14. Demande Agrégée Extérieure

14. Demande Agrégée Extérieure 14. Demande Agrégée Extérieure Remarque : Afin de simplifier les calculs et de se focaliser sur les concepts propres à cette séance, nous supposerons tout au long de celle-ci que PNB = Y (c est-à-dire

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire Des fiches pour mieux comprendre l'actualité économique Guerre des changes A l heure actuelle, les Banques Centrales dessinent leurs stratégies de sortie de crise. Deux grands groupes émergent : La Banque

Plus en détail

Billets de banque échangeables pour l or -Prixdéterminé par le gouvernement - Billets pourraient être émis par des banques privées

Billets de banque échangeables pour l or -Prixdéterminé par le gouvernement - Billets pourraient être émis par des banques privées 3 Bretton Woods et le système monétaire 3.1 L étalon-or Billets de banque échangeables pour l or -Prixdéterminé par le gouvernement - Billets pourraient être émis par des banques privées 1 Le prix d or

Plus en détail

La politique monétaire. Lionel Artige HEC Université de Liège

La politique monétaire. Lionel Artige HEC Université de Liège La politique monétaire Lionel Artige HEC Université de Liège La politique monétaire d hier et d aujourd hui Hier Autrefois, les Etats battaient monnaie et les banques centrales dépendaient directement

Plus en détail

Chapitre 4 : Les grands déséquilibres économiques

Chapitre 4 : Les grands déséquilibres économiques Chapitre 4 : Les grands déséquilibres économiques Introduction (1) 3 grands déséquilibres : inflation, chômage et croissance et fluctuations économiques Grands déséquilibres?! Écart entre l offre et la

Plus en détail

Chapitre 7. L Offre agrégée et la demande agrégée. Objectifs. Objectif: Expliquer les déterminants de l offre agrégée.

Chapitre 7. L Offre agrégée et la demande agrégée. Objectifs. Objectif: Expliquer les déterminants de l offre agrégée. Chapitre 7 L Offre et la demande Objectifs Expliquer les déterminants de l offre Expliquer les déterminants de la demande Expliquer l équilibre macroéconomique 1 2 Objectifs (suite) Expliquer les effets

Plus en détail

Macroéconomie. Monnaie et taux de change

Macroéconomie. Monnaie et taux de change Macroéconomie Monnaie et taux de change Marché des changes Le taux de change de en $ correspond au nombre de $ que l on peut acheter avec un exemple: 1 = 1,25 $ Une appréciation/dépréciation du taux de

Plus en détail

Chapitre Troisième : MACROECONOMIE OUVERTE

Chapitre Troisième : MACROECONOMIE OUVERTE Chapitre Troisième : MACROECONOMIE OUVERTE I] PERSPECTIVE HISTORIQUE QUANT A L EVOLUTION DU CAPITALISME 1. L ère du Gold-index : en quoi l or permet-il un rééquilibrage automatique de la BP? 2. Les accords

Plus en détail

3 ) Les limites de la création monétaire

3 ) Les limites de la création monétaire 3 ) Les limites de la création monétaire Si un banquier n a besoin que de son stylo pour créer de la monnaie, on peut se demander ce qui empêche une création infinie de monnaie. En fait, la création monétaire

Plus en détail

L'économie ouverte. Y = Cd + Id + Gd + Ex

L'économie ouverte. Y = Cd + Id + Gd + Ex L'économie ouverte Dans une économie ouverte, le pays n'est pas contraint de réaliser en toute année l'équilibre entre ses dépenses et sa production de biens et services. Le pays peut dépenser plus qu'il

Plus en détail

Prise de note des finances internationales

Prise de note des finances internationales Prise de note des finances internationales Séance de 13 novembre 2010 (SMI) CHAPITRE III : le système monétaire international Définition du SMI : le SMI est un ensemble des règles communes permettant un

Plus en détail

Economie Générale Initiation Ecole des Ponts - ParisTech

Economie Générale Initiation Ecole des Ponts - ParisTech Economie Générale Initiation Ecole des Ponts - ParisTech Stéphane Gallon Caisse des Dépôts stephane.gallon@caissedesdepots.fr https://educnet.enpc.fr/course/view.php?id=2 Séance 11 1 Macroéconomie : fin

Plus en détail

Aux chapitres 14 et 15, nous avons vu

Aux chapitres 14 et 15, nous avons vu Chapitre 16 La monnaie et les marchés des biens et des services Sommaire Xxxxxxxx Les effets des variations monétaires sur le revenu national........ 519 Les effets sur la monnaie des variations sur le

Plus en détail

Banque de France. CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 octobre 2005 à 14h30 «Projections financières» Septembre 2005

Banque de France. CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 octobre 2005 à 14h30 «Projections financières» Septembre 2005 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 octobre 2005 à 14h30 «Projections financières» Document N 3.15 Document de travail, n engage pas le Conseil Septembre 2005 Banque de France 1.

Plus en détail

Le marché du pétrole des tensions dans le futur? Le «peg» du yuan et les conséquences.

Le marché du pétrole des tensions dans le futur? Le «peg» du yuan et les conséquences. Cours passé : Le marché du pétrole des tensions dans le futur? Aujourd hui : Le «peg» du yuan et les conséquences. - Important rappel théorique ; - Le contexte ; - L effet sur le niveau des taux d intérêt

Plus en détail

Chapitre 9. La théorie du choix du consommateur

Chapitre 9. La théorie du choix du consommateur Chapitre 9 La théorie du choix du consommateur Le consommateur Comment sont prises les décisions de consommation? La théorie économique propose un modèle Le consommateur a un comportement maximisateur

Plus en détail

Politiques monétaire et fiscale Cours de M2R Printemps 2006

Politiques monétaire et fiscale Cours de M2R Printemps 2006 Politiques monétaire et fiscale Cours de M2R Printemps 2006 Ekkehard Ernst OCDE Ekkehard Ernst 1 Introduction et résumé du cours Objectifs Connaître et apprendre les concepts modernes d analyse monétaire

Plus en détail

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Chapitre 5 Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Introduction (1/3) Dans le chapitre 4, on a étudié les aspects tactiques de la politique monétaire Comment la BC utilise les instruments

Plus en détail

MODULE 1I: MACROECONOMIE THEME II: L INTERVENTION DES POUVOIRS PUBLICS

MODULE 1I: MACROECONOMIE THEME II: L INTERVENTION DES POUVOIRS PUBLICS MODULE 1I: MACROECONOMIE THEME II: L INTERVENTION DES POUVOIRS PUBLICS INTRODUCTION Définitions Les 3 fonctions de l Etat selon R.Musgraves 1. Les 3 fonctions de l Etat I - L'ETAT REGULATEUR ECONOMIQUE

Plus en détail

Les échanges Internationaux. L environnement monétaire international

Les échanges Internationaux. L environnement monétaire international Les échanges Internationaux L environnement monétaire international Caractéristiques du système monétaire international (SMI) SMI : structure mondiale de relations commerciales et financières au sein desquelles

Plus en détail

Simulation d impact de l augmentation des salaires du personnel de l administration publique et du SMIG et du SMAG dans le secteur privé

Simulation d impact de l augmentation des salaires du personnel de l administration publique et du SMIG et du SMAG dans le secteur privé Simulation d impact de l augmentation des salaires du personnel de l administration publique et du SMIG et du SMAG dans le secteur privé L augmentation des salaires du personnel de l administration publique

Plus en détail

TD n 1 groupe 1 : Vendredi 30 novembre 2007 Bertrand Lapouge Stéphane Perot Joël Maynard

TD n 1 groupe 1 : Vendredi 30 novembre 2007 Bertrand Lapouge Stéphane Perot Joël Maynard TD n 1 groupe 1 : Vendredi 30 novembre 2007 Bertrand Lapouge Stéphane Perot Joël Maynard Note de synthèse : Les avantages et les inconvénients d une politique de changes flexibles La politique de change

Plus en détail

Macroéconomie. Catherine Fuss Banque Nationale de Belgique catherine.fuss@nbb.be

Macroéconomie. Catherine Fuss Banque Nationale de Belgique catherine.fuss@nbb.be Macroéconomie Catherine Fuss Banque Nationale de Belgique catherine.fuss@nbb.be Macroéconomie Monnaie Fonction de la monnaie Moyen de paiement: troc incompatible avec une forte division du travail acceptation

Plus en détail

COMBIEN NOUS COÛTE L APPRÉCIATION DE L EURO?

COMBIEN NOUS COÛTE L APPRÉCIATION DE L EURO? COMBIEN NOUS COÛTE L APPRÉCIATION DE L EURO? Département analyse et prévision de l OFCE L année 2003 aura été assez désastreuse pour la zone euro sur le plan des échanges extérieurs, qui ont contribué

Plus en détail

BTS NRC AIDE. Fiches de révision Guide intégral 2014-2015. Théophile ELIET aidebtsnrc.com. La référence en ligne des révisions BTS NRC

BTS NRC AIDE. Fiches de révision Guide intégral 2014-2015. Théophile ELIET aidebtsnrc.com. La référence en ligne des révisions BTS NRC Fiches de révision Guide intégral 2014-2015 AIDE BTS NRC La référence en ligne des révisions BTS NRC 2 annés d études en moins de 100 fiches Théophile ELIET aidebtsnrc.com 1 Sommaire Économie Droit Management

Plus en détail

1. Les exportations nettes représentent la valeur des importations moins celle des exportations.

1. Les exportations nettes représentent la valeur des importations moins celle des exportations. Thème 7 L économie ouverte Questions Vrai ou faux 1. Les exportations nettes représentent la valeur des importations moins celle des exportations. 2. L investissement net à l étranger canadien diminue

Plus en détail

Examen d Introduction à la Macroéconomie. NOM(S) (en majuscules): Prénom(s):

Examen d Introduction à la Macroéconomie. NOM(S) (en majuscules): Prénom(s): Examen d Introduction à la Macroéconomie Cours du Prof. Federica Sbergami, 2010-2011 Juin 2011 Version A NOM(S) (en majuscules):... Prénom(s):... N o d étudiant:... Ces pages constituent un cahier de données

Plus en détail

LE COURS DU DOLLAR CANADIEN :

LE COURS DU DOLLAR CANADIEN : LE COURS DU DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS ET ÉVOLUTION RÉCENTE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-51F Le 11 décembre 2000 Qu est-ce qui détermine la valeur Externe

Plus en détail

L équilibre macroéconomique keynésien : le modèle IS/LM

L équilibre macroéconomique keynésien : le modèle IS/LM L équilibre macroéconomique keynésien : le modèle IS/LM Lionel Artige Introduction à la Macroéconomie HEC Université de Liège Modèle IS/LM Le modèle IS/LM, conçu par John Hicks en 1937, est généralement

Plus en détail

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements Identité fondamentale: Y= C + I + G + EX - IM Y: PIB (Produit Intérieur Brut) C: Consommation I: Investissement G: Dépenses

Plus en détail

Monnaie, Banque et Marchés Financiers

Monnaie, Banque et Marchés Financiers Collection FlNANCE dirigée par Yves Simon, Professeur à l'université Paris-Dauphine, et Delphine Lautier, Professeur à l'université Paris-Dauphine Monnaie, Banque et Marchés Financiers Didier MARTEAU C

Plus en détail

CAHIERS GRAPHIQUE MACROBOND WS/BSI

CAHIERS GRAPHIQUE MACROBOND WS/BSI UNE APPROCHE PEDAGOGIQUE DE L EVOLUTION DES AGREGATS MACROECONOMIQUES ET FINANCIERS Page 2. Le Risque de change dans les pays émergents Page 3. Les Rôles des Taux d Intérêts des Banques Centrales Page

Plus en détail

Quel est le "bon" système de Bretton-Woods?

Quel est le bon système de Bretton-Woods? aoűt 9 - N 359 Quel est le "bon" système de Bretton-Woods? Le Système Monétaire International de Bretton-Woods "normal" est un système où le pays dont la monnaie s'affaiblit doit passer à une politique

Plus en détail

LES DOMAINES DE LA POLITIQUE ECONOMIQUE

LES DOMAINES DE LA POLITIQUE ECONOMIQUE LES DOMAINES DE LA POLITIQUE ECONOMIQUE I. Quelques définitions Politique conjoncturelle : C est l ensemble des décisions prisent à court terme par les pouvoirs publics dans le but de maintenir ou de rétablir

Plus en détail

ANNEXE VII EFFETS MACROECONOMIQUES DE LA REFORME PIECE JOINTE N 2 SIMULATIONS REALISEES A PARTIR DU MODELE MACROECONOMETRIQUE MESANGE

ANNEXE VII EFFETS MACROECONOMIQUES DE LA REFORME PIECE JOINTE N 2 SIMULATIONS REALISEES A PARTIR DU MODELE MACROECONOMETRIQUE MESANGE ANNEXE VII, PJ n 2, page 1 ANNEXE VII EFFETS MACROECONOMIQUES DE LA REFORME PIECE JOINTE N 2 SIMULATIONS REALISEES A PARTIR DU MODELE MACROECONOMETRIQUE MESANGE ANNEXE VII, PJ n 2, page 2 Les simulations

Plus en détail

Quel est l impact d une hausse du taux d intérêt? Situation et perspectives de la politique monétaire de la BCE.

Quel est l impact d une hausse du taux d intérêt? Situation et perspectives de la politique monétaire de la BCE. Groupe : Politique monétaire 23/11/2007 Beaume Benoît, Aboubacar Dhoiffir, Cucciolla Francesca Quel est l impact d une hausse du taux d intérêt? Situation et perspectives de la politique monétaire de la

Plus en détail

Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique

Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique Les échanges de marchandises (biens et services), de titres et de monnaie d un pays avec l étranger sont enregistrés dans un document comptable

Plus en détail

CHAPITRE 2 LA MONNAIE

CHAPITRE 2 LA MONNAIE CHAPITRE 2 LA MONNAIE L économie de troc est une économie dont l échange est simple, elle montre vite ses limites car elle a du mal à donner une valeur à un bien, elle oblige le déplacement de deux échangistes

Plus en détail

2- LA MONNAIE DANS L ECHANGE 2-1 FONCTIONS ET QUALITES DE LA MONNAIE Analyser les effets de la quantité et de la qualité de la monnaie sur les

2- LA MONNAIE DANS L ECHANGE 2-1 FONCTIONS ET QUALITES DE LA MONNAIE Analyser les effets de la quantité et de la qualité de la monnaie sur les 2- LA MONNAIE DANS L ECHANGE 2-1 FONCTIONS ET QUALITES DE LA MONNAIE Analyser les effets de la quantité et de la qualité de la monnaie sur les décisions des agents économiques. La monnaie joue un rôle

Plus en détail

14 Pour dévaluer sa devise la banque centrale du pays peut acheter des dollars étrangers.

14 Pour dévaluer sa devise la banque centrale du pays peut acheter des dollars étrangers. Exercices sur le marché des changes Q1- Le marché des changes à court terme - Noircir la case appropriée (Vrai ou Faux) 1 Une politique protectionniste peut initialement avoir pour but de diminuer le taux

Plus en détail

Comment se détermine le taux de change entre deux monnaies? (résumé du cours - le 12 octobre 2015 )

Comment se détermine le taux de change entre deux monnaies? (résumé du cours - le 12 octobre 2015 ) Comment se détermine le taux de change entre deux monnaies? (résumé du cours - le 12 octobre 2015 ) Le taux de change donne le prix des monnaies entre elles. Comment se fixe ce prix? Pourquoi peut- il

Plus en détail

Introduction à la Macroéconomie INGE B1 Interrogation récapitulative du mardi 10 mai 2016 : Corrigé

Introduction à la Macroéconomie INGE B1 Interrogation récapitulative du mardi 10 mai 2016 : Corrigé Introduction à la Macroéconomie INGE B1 Interrogation récapitulative du mardi 10 mai 2016 : Corrigé Question 1 : Soit un marché du travail initialement en équilibre et on observe une vague d'immigration

Plus en détail

La dette publique japonaise : quelles perspectives?

La dette publique japonaise : quelles perspectives? La dette publique japonaise : quelles perspectives? Le Japon est le pays le plus endetté du monde avec une dette publique représentant 213% de son PIB en 2012 (contre 176% pour la Grèce). Dans ces conditions,

Plus en détail

Economie découverte. Plan thème 2. L emploi

Economie découverte. Plan thème 2. L emploi I. Chômage et marché du travail 1/ le schéma standard Economie découverte. Plan thème 2. L emploi - Définitions et graphiques : offre et demande de travail ; prix ou coût du travail. - Déterminants de

Plus en détail

ENIM. Etablissement National des Invalides de la Marine

ENIM. Etablissement National des Invalides de la Marine CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 octobre 2005 à 14h30 «Projections financières» Document N 3.17 Document de travail, n engage pas le Conseil Septembre 2005 ENIM Etablissement National

Plus en détail

1. Le marché des changes

1. Le marché des changes TD : Le taux de change, un instrument du protectionnisme? 1. Le marché des changes Document 1 : Le cours de l euro en dollar 1/ Faites une phrase avec la donnée d avril 2013. En avril 2013, 1 valait 1,28

Plus en détail

Chapitre IV : La création monétaire

Chapitre IV : La création monétaire Chapitre IV : La création monétaire I. La hausse tendencielle de la masse monétaire hausse tendencielle = augmentation en moyenne Historiquement, il y a eu des contextes où la masse monétaire a pu décroitre

Plus en détail

TD6 La balance des paiements

TD6 La balance des paiements TD6 La balance des paiements Banque de France : Balance des paiements et position extérieure de la France (http://www.banque- france.fr/fr/stat_conjoncture/balance/bdppof/bdppof.htm) en milliards d'euros

Plus en détail

2.2.4. La courbe en J et la condition de Marshall-Lerner

2.2.4. La courbe en J et la condition de Marshall-Lerner 224 file:///fichiers/enseignement/site%20web/impression/rmi/fiches/rmi224... 2.2.4. La courbe en J et la condition de Marshall-Lerner Introduction Paragraphe au format pdf L'exemple de l'italie comme les

Plus en détail

Les instruments de la politique monétaire

Les instruments de la politique monétaire Chapitre 4 Les instruments de la politique monétaire Introduction (1/3) Distinguer aspects stratégiques et aspects tactiques de la politique monétaire Aspects stratégiques : la BC détermine le niveau des

Plus en détail

Dr Thomas Chaize Analyse Stratégie Ressources www.dani2989.com. Le prix de l or. Lettre n 6-2 01 Février 2008

Dr Thomas Chaize Analyse Stratégie Ressources www.dani2989.com. Le prix de l or. Lettre n 6-2 01 Février 2008 Dr Thomas Chaize Analyse Stratégie Ressources Lettre n 6-2 01 Février 2008 Dr Thomas Chaize Site : Courriel & Mailing gratuit : http:///mailing%20list/mailinglistfr.htm J possibles avec des résultats très

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

Banque nationale suisse

Banque nationale suisse IFFP Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle Combinaison des politiques budgétaires et monétaires 22.01.2010, Lausanne 8h45 12h 12h45 16h David Maradan, chargé de cours UNIGE et

Plus en détail

L organisation industrielle des banques

L organisation industrielle des banques L organisation industrielle des banques Ce chapitre s intéresse à un secteur de la microéconomie bancaire qui est l organisation industrielle des banques, pour simplifier l étude certaines spécifications

Plus en détail

QUESTIONS SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE CANADIENNE (PREMIÈRE PARTIE)

QUESTIONS SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE CANADIENNE (PREMIÈRE PARTIE) QUESTIONS SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE CANADIENNE (PREMIÈRE PARTIE) 1. En temps normal, lorsque le taux d intérêt à un jour s approche du taux d escompte, la Banque du Canada: a) retire des fonds déposés

Plus en détail

Chapitre 2 La monnaie et l inflation

Chapitre 2 La monnaie et l inflation Chapitre 2 La monnaie et l inflation 1 1. Pourquoi les prix augmentent-ils? 2. Section 1. La monnaie: Définition 3. Quelle politique économique peut-on mettre en place pour lutter contre l inflation? 3

Plus en détail

L équilibre Ressources Emplois de biens et services schématisé par une balance

L équilibre Ressources Emplois de biens et services schématisé par une balance IV) l équilibre ressources - emplois et son interprétation Cet article fait suite à ceux du 19 janvier et du 18 février 2013. Il en est le complément logique sur les fondamentaux macro- économiques d un

Plus en détail

Macroéconomie L1 TD5

Macroéconomie L1 TD5 Macroéconomie L1 TD5 Mickaël Clévenot 18 novembre 2013 Ce TD vise à vous familiariser avec les notions d investissement(multiplicateur), de rentabilité, de taux de profit, d efficacité marginale du capital,

Plus en détail