AGENCE MONETAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST (AMAO) Rapport mensuel sur l évolution des taux de change des monnaies de la CEDEAO : septembre 2009

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AGENCE MONETAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST (AMAO) Rapport mensuel sur l évolution des taux de change des monnaies de la CEDEAO : septembre 2009"

Transcription

1 AGENCE MONETAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST (AMAO) Rapport mensuel sur l évolution des taux de change des monnaies de la CEDEAO : septembre 2009 Freetown, octobre 2009

2 Introduction La stabilisation des taux de change des monnaies de la CEDEAO figure en bonne place dans la feuille de route définie pour la création de la monnaie unique sous-régionale. Celle-ci est considérée comme un processus contenu à finaliser deux ans avant le lancement de la monnaie unique. D où la nécessité d un suivi rapproché de l évolution des cours de change des monnaies de la CEDEAO. Le présent rapport mensuel qui porte sur les évolutions à fin septembre 2009 s inscrit dans cette logique. Il passe en revue les principales tendances sur le marché international de change, examine en détail le comportement des monnaies de la région par rapport à l UCAO (Unité de Compte de l Afrique de l Ouest qui équivaut à 1 DTS) et analyse l évolution des taux de change bilatéraux. I. Evolution hebdomadaire du taux de change des principales devises par rapport à l UCAO à fin juin 2009 Au cours du mois de septembre 2009, les principales devises internationales ont connu des évolutions contrastées par rapport à l UCAO. Toutefois, les fluctuations hebdomadaires sont généralement comprises dans un intervalle de +/-1% comme le montre le graphique ci-après : Graphique1.1 : Evolution du cours de l UCAO par rapport aux principales devises en sept 09 (variations hebdomadaires en %) 1,2% 1,0% 0,8% 0,6% 0,4% 0,2% -0,2% -0,4% -0,6% -0,8% -1,0% Semaine1 Semaine 2 Semaine3 Semaine4 Euro Japanese Yen U.K. Pound Sterling U.S. Dollar Source : FMI, AMAO 1

3 Dans l ensemble, l euro et le yen japonais se sont renforcés alors que le dollar US et la livre sterling se sont affaiblis à l égard de l UCAO. Tableau 1.1 : Evolution hebdomadaire du cours de l UCAO par rapport aux principales devises en sept 09 Euro Variation en % U,S, dollar Variation en % Pound sterling Variation en % Japanese yen Variation en % COURS COURS COURS COURS Semaine 0 1,0937 1,5600 0, ,96 Semaine I 1,0940 1,5625 0,2% 0,9588 1,6% 144,86-2,1% Semaine II 1,0869-0,6% 1,5752 0,8% 0,9521-0,7% 145,55 0,5% Semaine III 1,0812-0,5% 1,5841 0,6% 0,9608 0,9% 144,08-1,0% Semaine IV 1,0757-0,5% 1,5847 0,9761 1,6% 144,21 0,1% Semaine V 1,0818 0,6% 1,5809-0,2% 0,9897 1,4% 141,63-1,8% 1,0855-0,2% 1,5746 0,3% 0,9635 1,0% 144,71-0,9% Source : FMI, AMAO Par rapport au mois précédent, l UCAO s est nettement renforcé face à la livre sterling et au dollar US mais a faibli par rapport au yen japonais et à l euro en terme de glissement des cours mensuels moyens. Les mêmes tendances sont observées par rapport à l évolution des taux de change à fin de période comme le montre le tableau ciaprès. Tableau 1.2 : Evolution mensuelle du cours de l UCAO par rapport aux principales devises août-09 sept-09 variation Fin de pde Fin de pde Fin de pde Euro 1,0973 1,0937 1,0820 1,0836-1,4% -0,9% Japanese Yen 145, , , ,2585-2,0% -2,5% U.K. Pound Sterling 0,9580 0,9433 0,9833 0,9659 2,6% 2,4% U.S. Dollar 1,5661 1,5600 1,5844 1,5779 1,2% 1,1% Source : FMI, AMAO Les évolutions trimestrielles indiquent une importante appréciation du yen japonais et une baisse considérable de la livre sterling (cf tableau 1.3). 2

4 Tableau 1.3 : Evolution trimestrielle du cours de l UCAO par rapport aux principales devises juin-09 sept-09 variation Fin de pde Fin pde Fin de pde Euro 1,1023 1,1023 1,0820 1,0836-1,8% -1,7% Japanese Yen 148, , , ,2585-4,5% -3,3% U.K. Pound Sterling 0,9445 0,9445 0,9833 0,9659 4,1% 2,3% U.S. Dollar 1,5522 1,5449 1,5844 1,5779 2,1% 2,1% Source : FMI, AMAO Le tableau 1.4 donne les évolutions du cours de l UCAO par rapport aux principales devises internationales depuis le début de l année Il ressort que l UCAO a reculé face à la livre sterling et dans une moindre mesure à l égard de l euro mais s est quelque peu renforcé par rapport aux autres principales devises. Tableau 1.4 : Evolution du cours de l UCAO par rapport aux principales devises (fin 2008-sept 2009) déc-08 sept-09 variation Fin de pde Fin de pde Fin de pde Euro 1,1068 1,1317 1,0820 1,0836-2,2% -4,2% Japanese Yen 140, , , ,2585 1,3% 4,0% U.K. Pound Sterling 1,0566 1,0221 0,9833 0,9659-6,9% -5,5% U.S. Dollar 1,5403 1,5212 1,5844 1,5779 2,9% 3,7% Source : FMI, AMAO Par rapport à la même période de l année précédente (septembre 2008), les évolutions les plus importantes concernent le yen japonais qui s est fortement apprécié et la livre sterling qui enregistre une importante dépréciation comme le montre le tableau ci-après. 3

5 Tableau 1.5.: Evolution annuelle du cours de l UCAO par rapport aux principales devises sept-08 sept-09 variation Fin de pde Fin de pde Fin de pde Euro 1, ,0833 1,0820 1,0836-0,6% Japanese Yen 162, , , , ,4% -13,0% U.K. Pound Sterling 0, ,8658 0,9833 0, ,6% 11,6% U.S. Dollar 1, ,5552 1,5844 1,5779 1,7% 1,5% Source : FMI, AMAO II. Evolution des taux de change nominaux des monnaies de la CEDEAO par rapport à l UCAO L évolution des taux de change des monnaies de la CEDEAO sera essentiellement appréciée à travers la tendance des cours hebdomadaires, mensuels, trimestrielles et annuelles par rapport à l UCAO. II.1 Evolutions hebdomadaires par devise de référence Pour mieux apprécier l impact des mouvements des taux de change des principales devises internationales sur les monnaies de la région, les évolutions hebdomadaires seront analysées en fonction des zones de référence. a ) Monnaies cotées par rapport à l EURO (F CFA et ESCUDO) Le Franc CFA et l ESCUDO, liés à l euro par des parités fixes 1, varient dans les mêmes proportions par rapport à l UCAO. Comme le montre le graphique 2.1, l UCAO a reculé face à ces deux monnaies notamment entre la 2 ème et la 4 ème semaines avant de se reprendre légèrement vers la fin du mois. 1 1 Euro = 655,9070 F CFA ou 110,27 Escudos 4

6 Graphique 2.1 : Evolution du cours de l UCAO par rapport au Franc CFA en sept 09 (CFA et variations hebdomadaires en %) 800 0,6% ,4% 0,2% -0,2% -0,4% -0,6% 0 Semaine1 Semaine 2 Semaine 3 Semaine 4 Semaine5 Escudo CFA Variation -0,8% Les cours les plus élevés de l UCAO par rapport au CFA et à l Escudo ont été observées au début du mois (1UCAO = 719,7816 CFA ou 120,9993 Escudos) alors que les taux les plus faibles ont été enregistrés le 24 septembre (1 UCAO = 704,4322 CFA ou 118,4190 Escudos). b ) Monnaie cotée par rapport à la Livre Sterling (DALASI) Comparé au franc CFA, les amplitudes de fluctuation hebdomadaires du dalasi sont plus importantes. Durant le mois de septembre 2009, le cours maximum de l UCAO par rapport au dalasi est celui du 29 (1UCAO = 43,5655 dalasi) alors que le minimum correspond à celui du 14 (1 UCAO = 40,8713 dalasi). 5

7 Graphique 2.2 : Evolution du cours de l UCAO par rapport au Dalasi en sept 09 (Dalasi et variations hebdomadaires en %) 43,50 3,0% 43,00 2,5% 42,50 2,0% 42,00 41,50 41,00 1,5% 1,0% 0,5% 40,50-0,5% 40,00-1,0% 39,50 Semaine1 Semaine 2 Semaine 3 Semaine 4 Semaine5-1,5% Dalasi Variation En septembre 2009, le dalasi a évolué dans le sillage de la livre britannique ; ce qui traduit une relative stabilité de la monnaie gambienne par rapport à la devise britannique. c ) Monnaies cotées par rapport au Dollar US Cinq (5) monnaies des pays membres de la CEDEAO sont liées au dollar des Etats-Unis suivant une parité flexible : le cedi, le Franc guinéen, le dollar libérien, le Naira et le Leone. A part une forte dépréciation du Léone au cours de la première semaine et un renforcement significatif du cedi vers la fin du mois, l ensemble de ces monnaies ont enregistré des fluctuations hebdomadaires modérées comme le montre le tableau 2.1 6

8 Tableau 2.1 : Evolution hebdomadaire des taux de change de l UCAO par rapport au CEDI, au GNF, au au NAIRA et au Leone en septembre 2009 DOLLARS LIB Semaine 1 Semaine 2 Semaine 3 Semaine 4 Semaine 5 CEDI COURS 2,29 2,30 2,31 2,31 2,21 Variation en % -0,17% 0,39% 0,76% -0,01% -4,57% GNF COURS 7 448, , , , ,49 Variation en % 0,57% -0,01% 0,79% 0,09% -0,32% COURS 113,34 113,90 114,84 114,95 114,59 Variation en % 0,74% 0,49% 0,83% 0,09% -0,32% NAÎRA COURS 235,67 237,77 239,59 239,85 236,83 Variation en % 0,65% 0,89% 0,76% 0,11% -1,26% LEONE COURS 5 567, , , , ,71 Variation en % 5,90% 1,18% 1,46% 0,05% -0,24% Sources : AMAO, Banques centrales et FMI II.2 Evolutions mensuelles, semestrielles et annuelles a) Evolution par rapport à août 2009 Par rapport au mois précédent, l UCAO s est renforcé face à toutes les monnaies de la CEDEAO à l exception du franc CFA qui a connu une remontée modeste à l égard de l unité de compte de la CEDEAO. Les dépréciations les plus importantes concernent le leone, le cedi et le dalasi comme le montre le graphique ci-après. 7

9 Graphique 2.5: Evolution mensuelle du cours de l UCAO par rapport aux monnaies de la CEDEAO (variations sept 09/août 2009 en %) 10,00% 8,00% 6,00% 4,00% 2,00% 0,00% -2,00% CFA.Franc Dalasi Cedi GNF Liberian Dollar Naira Leone Fin P de b) Evolution par rapport à juin 2009 A part un affaiblissement modeste à l égard du franc CFA, l UCAO s est renforcé par rapport à toutes les autres monnaies de la région. Ce sont le leone, le cedi et le dalasi qui ont connu les dépréciations les plus importantes. 8

10 Graphique 2.5: Evolution trimestrielle du cours de l UCAO par rapport aux monnaies de la CEDEAO ( variations sept 09/juin 2009 en %) 14,0% 12,0% 1 8,0% 6,0% 4,0% 2,0% -2,0% CFA.Franc Dalasi Cedi GNF Liberian Dollar Naira Leone -4,0% Fin c/ Evolution par rapport à décembre 2008 Par rapport à la fin de l année 2008, l UCAO s est nettement renforcé face au cedi ghanéen, au dollar libérien, au naira nigérian et à la monnaie léonaise. Sur la période, ces monnaies ont connu une importante dépréciation à l égard du dollar américain qui luimême s est quelque peu affaibli par rapport à l UCAO. 9

11 Graphique 2.6: Evolution du cours de l UCAO par rapport aux monnaies de la CEDEAO ( variations sept 09/déc-08 en %) 35,0% 3 25,0% 2 15,0% 1 5,0% -5,0% CFA.Franc Dalasi Cedi GNF Liberian Dollar Naira Leone Fin pde d/ Evolution par rapport à septembre 2008 Par rapport à la même période de l année 2008, l UCAO s est apprécié face au dalasi, au cedi, au dollar libérien, au naira et au léone. Le franc CFA et le franc guinéen sont restés quasiment stables. Graphique 2.6: Evolution annuelle du cours de l UCAO par rapport aux monnaies de la CEDEAO ( variations sept 09/sept-08 en %) 45,0% 4 35,0% 3 25,0% 2 15,0% 1 5,0% CFA.Franc Dalasi Cedi GNF Liberian Dollar Naira Leone Fin pde 10

12 Graphiques 2.7 : Evolutions mensuelles des monnaies de la CEDEAO par rapport à l UCAO en 2009 (fluctuation des moyennes mensuels en %) C FA. Fr a n c 2,0% 2,5% 1,0% 2,0% ja nv. Fé v. ma r s a pr il ma i jun juil a oût se pt 1,5% - 1,0% 1,0% -2,0% 0,5% -3,0% -0,5% janv. Fév. mar s apr il mai jun juil août s ept -4,0% -5,0% -1,0% -1,5% -6,0% -2,0% -7,0% Ce di Libe r ia n Dolla r -2,5% Naira D a la s i 2,0% 7,0 % 6,0 % 5,0 % 4,0 % -2,0% janv. Fév. mars april mai jun juil août sept 3,0 % 2,0 % 1,0 % -4,0% -6,0% 0,0 % -1,0 % janv. Fév. mars ap ril mai jun juil ao ût s ep t -8,0% -2,0 % -3,0 % -1 6,0% 5,0% 4,0% 3,0% 2,0% 1,0% 0,0% -1,0% -2,0% -3,0% -4,0% F r a n c Gu i n ja nv. Fé v. ma rs a pr il m a i jun ju il a o ût se p t 2,0% 1,0% -1,0% -2,0% -3,0% -4,0% -5,0% -6,0% -7,0% -8,0% Le on e janv. Fév. mars april mai jun juil août sept 11

13 III. Evolution des taux de change bilatéraux des monnaies de la CEDEAO L évolution des taux de change bilatéraux est appréciée en fonction du comportement des moyennes mensuelles et des taux à fin de période entre décembre 2008 et septembre Franc CFA et Escudo Comparativement aux cours en vigueur à la fin de l année 2008, le franc CFA et l escudo ont, en moyenne, connu une appréciation face à l ensemble des monnaies de la CEDEAO. Les appréciations les plus significatives ont été enregistrées face au cedi ; au leone, au naira et au dollar libérien. Graphique 3.1: Evolution du cours du CFA par rapport aux autres monnaies de la CEDEAO( variations sept 09/déc 08 en %) F CFA 4 35,0% 3 25,0% 2 15,0% 1 5,0% Dalasi Cedi GNF Liberian Dollar Naira Leone Fin P de

14 3.2 Dalasi Le dalasi gambien s est légèrement effrité face au franc CFA tout en demeurant quasiment stable par rapport au franc guinéen mais s est nettement renforcé à l égard des autres monnaies de la sous-région. Graphique 3.2: Evolution du cours du dalasi par rapport aux autres monnaies de la CEDEAO( variations sept 09/déc 08 en %) Dalasi 35,0% 3 25,0% 2 15,0% 1 5,0% -5,0% CFA.Franc Cedi GNF Liberian Dollar Naira Leone -1 Fin Pde 3.3 Cedi La monnaie ghanéenne a reculé face à toutes les monnaies de la CEDEAO durant les neuf premiers mois de l année Les dépréciations les plus significatives sont observées à l égard du franc CFA, du dalasi et du franc guinéen. 13

15 Graphique 3.3 Evolution du cours du cedi par rapport aux autres monnaies de la CEDEAO( variations sept 09/déc 08 en %) C e di Fin Pde -5,0% CFA.Franc Dalasi GNF Liberian Dollar Naira Leone -1-15,0% -2-25,0% Franc guinéen En dehors d une modeste dépréciation du taux de change moyen par rapport au franc CFA et d une relative stabilité vis-à-vis du dalasi, le franc guinéen a connu une importante remontée face aux autres monnaies de la CEDEAO. 14

16 Graphique 3.4: Evolution du cours du franc guinéen par rapport aux autres monnaies de la CEDEAO (variations sept 09/déc 08 en %) Franc Gui 35,0% 3 25,0% 2 15,0% 1 5,0% -5,0% CFA.Franc Dalasi Cedi Liberian Dollar Naira Leone -1 Fin Pde 3.5 Dollar libérien Le dollar libérien a connu une évolution mitigée face aux autres monnaies de la sousrégion. La monnaie libérienne s est quelque peu renforcée par rapport au cedi, au naira et au leone mais a nettement reculé face aux autres monnaies de la sous-région comme le montre le graphique ci-après. 15

17 Graphique 3.5: Evolution du cours du dollar libérien par rapport aux autres monnaies de la CEDEAO ( variations sept 09/déc 08 en %) Dol liberien 15,0% 1 5,0% CFA.Franc Dalasi Cedi GNF Naira Leone -5,0% -1-15,0% -2 Fin Pde 3.6 Naira A part une remontée par rapport au cedi et dans une moindre mesure le leone, le naira s est déprécié par rapport à l ensemble des autres monnaies de la CEDEAO. Graphique 3.6: Evolution du cours du naira par rapport aux autres monnaies de la CEDEAO( variations sept 09/déc 08 en %) Naira 1 5,0% -5,0% CFA.Franc Dalasi Cedi GNF Liberian Dollar Leone -1-15,0% -2-25,0% Fin Pde 16

18 3.7 Leone En dehors d une remontée à l égard du cedi, la monnaie leonaise est en repli par rapport à toutes les autres monnaies de la CEDEAO. Graphique 3.7: Evolution du cours du leone par rapport aux autres monnaies de la CEDEAO ( variations sept 09/déc 08 en %) Lé on e 10,00% 5,00% 0,00% -5,00% CFA.Franc Dalasi Cedi GNF Liberian Dollar Naira Leone -10,00% -15,00% -20,00% -25,00% Fin Pde 17

19 Conclusion et recommandations Au cours du mois de septembre 2009, les monnaies de la région ont globalement évolué dans le sillage des principales devises de référence. Le Franc CFA et l escudo qui ont une parité fixe avec l euro ont enregistré des fluctuations hebdomadaires très faibles. Les amplitudes des variations hebdomadaires du franc guinéen, du Naira et du dollar libérien sont de même ordre. Par contre, le dalasi, le cedi et le leone ont enregistré des fluctuations hebdomadaires plus prononcées. Par rapport à août 2009, toutes les monnaies de la CEDEAO se sont dépréciées face à l UCAO à l exception notable du franc CFA et de l Escudo Capverdien. Les dépréciations les plus importantes concernent le leone, le cedi et le dalasi. Dans l ensemble, les mêmes tendances sont observées par rapport au trimestre précédent et à la fin de l année Quant aux évolutions par rapport à la même période de l année précédente, ils indiquent que le franc CFA et le franc guinéen sont restés quasiment stables par rapport à l UCAO qui a connu une importante appréciation vis-à-vis des autres monnaies de la CEDEAO. S agissant des évolutions des taux de change bilatéraux, le franc CFA et l escudo ont profité de la bonne tenue de l Euro pour se renforcer face à l ensemble des monnaies de la CEDEAO notamment en terme de variation des moyennes mensuelles. A l inverse, le cedi est en repli par rapport à l ensemble des autres monnaies de la sous-région. Les autres monnaies qui se sont le plus renforcées sont le franc guinéen et la dalasi gambien. Au total, les variations hebdomadaires et mensuelles enregistrées par les monnaies de la CEDEAO à l égard de l UCAO sont dans l ensemble modestes. Par contre, les variations trimestrielles et annuelles ont été importantes notamment pour le Leone, le Dalasi, le Cedi et dans une moindre mesure le Naira. Quant aux fluctuations des taux de change bilatéraux, elles ont souvent dépassé 30% pour les neuf premiers mois de l année Ce qui traduit des évolutions contrastées des monnaies de la sous-région au cours de la période sous-revue. 18

20 Au regard des tendances enregistrées, les mesures suivantes paraissent indispensables pour garantir la stabilité des taux de change des monnaies de la région : 1. A court terme i. prendre les dispositions utiles pour faire appliquer la législation en matière de rapatriement des recettes d exportations à travers la domiciliation des opérations dans le système bancaire ; ii. renforcer la libération du compte courant à travers notamment l interdiction des transactions en monnaie étrangère notamment pour les opérations sur biens et services ; iii. réduire l absorption grâce notamment au contrôle de l évolution des dépenses courantes de l Etat ; iv. conduire des politiques monétaires efficaces en matière de lutte contre l inflation v. mettre en place des dispositions pour favoriser le rapatriement d argent par les immigrés ; vi. prendre des dispositions utiles pour encourager l usage des facilités offertes par le système bancaire pour les opérations d importation et d exportation de façon notamment à réduire l usage des paiements en espèce. vii. - renforcer la transparence des marchés de change dans le but d unifier les taux de change officiel et parallèle 2. A moyen et long terme i. favoriser la diversification des exportations par le développement de nouvelles filières agricoles ; ii. moderniser les systèmes de paiement et développer des produits bancaires de façon à répondre aux besoins des opérateurs du commerce extérieur ; iii. promouvoir les investissements directs étrangers notamment dans les secteurs générateurs de devises; iv. identifier et mettre en œuvre des politiques ciblées visant le renforcement de la compétitivité du secteur extérieur v. garantir la sécurité alimentaire de façon à réduire la dépense aux importations ; vi. mettre en place des dispositifs pour permettre aux nationaux résidents à l étranger d acquérir des propriétés immobilières. 19

21 ANNEXES 20

22 21

23 Tableau1 : Evolution du taux de change de l UCAO par rapport aux monnaies de la CEDEAO Currency sept Dec janv 09-. févr 09-mars 09-. avr 09-mai 09-juin 09-. juil 09-août 09-. sept -Janv september 2009 CFA.Franc 706,78 741,30 706,31 745,90 762,42 746,35 742,53 732,45 723,04 722,85 716,84 709,65 733,56 Dalasi 35,01 41,30 35,39 41,80 39,27 38,75 39,02 38,91 39,52 40,61 40,93 42,00 40,09 Cedi 1,74 1,81 1,66 1,87 1,94 2,01 2,06 2,14 2,23 2,27 2,30 2,45 2,14 GNF 7408, , , , , , , , , , , , ,54 Liberian Dollar 98,87 96,28 99,97 97,51 95,93 96,41 98,09 102,53 107,89 110,15 112,44 114,56 103,95 Naira 181,52 193,06 185,50 213,11 216,12 216,04 216,60 221,47 225,89 227,93 233,92 238,50 223,29 Leone 4644, , , , , , , , , , , , ,06 Source : FMI, Banques centrales, AMAO Tableau2 : Evolution du taux de change journalier de l UCAO par rapport aux monnaies de la CEDEAO sept Semaine Semaine2 CFA 719, , , , , , , , , , ,3385 Escudo 120, , , , , , , , , , ,0843 Dalasi 41, , , , , , , , , , ,0679 Cedi 2,2935 2,2851 2,2829 2,2906 2,2880 2,2850 2,2902 2,3021 2,3015 2,3058 2,2969 GNF 7 577, , , , , , , , , , ,5335 Lib 113, , , , , , , , , , ,8963 Naira 235, , , , , , , , , , ,7686 Leone 5 564, , , , , , , , , , ,2706

24 Semaine Semaine 4 CFA 711, , , , , , , , , , , , ,0408 Escudo 119, , , , , , , , , , , , ,5472 Dalasi 40, , , , , , , , , , , , ,5207 sept-09 Cedi 2,3146 2,3094 2,3112 2,3183 2,3187 2,3144 2,3187 2,3051 2,3177 2,3156 2,3137 2,3142 2,2257 GNF 7 507, , , , , , , , , , , , ,5755 Lib 114, , , , , , , , , , , , ,8897 Naira 239, , , , , , , , , , , , ,8857 Leone 5 717, , , , , , , , , , , , ,2692 Source : FMI, Banques centrales, AMAO Fin juin 2009 Fin août 2009 Fin sept 2009 Fin sept 2008 Fin décembre 08 Currency CFA.Franc 725,09 723,99 711,26 706,78 720,17 Dalasi 39,88 40,78 43,15 35,01 43,38 Cedi 2,24 2,28 2,30 1,74 1,87 GNF 7240, , , , ,59 Liberian Dollar 108,64 110,90 114,37 98,87 98,29 Naira 225,38 231,50 235,07 181,52 203,15 Leone 5066, , , , ,15 Source : FMI, Banques centrales, AMAO 23

AGENCE MONETAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST (AMAO) Rapport sur l évolution des taux de change des monnaies de la CEDEAO à fin novembre 2012

AGENCE MONETAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST (AMAO) Rapport sur l évolution des taux de change des monnaies de la CEDEAO à fin novembre 2012 AGENCE MONETAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST (AMAO) Rapport sur l évolution des taux de change des monnaies de la CEDEAO à fin novembre 2012 Freetown, décembre 2012 Sommaire I. Introduction... 2 II. Evolution

Plus en détail

AGENCE MONETAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST (AMAO) Rapport sur l évolution des taux de change des monnaies de la CEDEAO à fin 2007

AGENCE MONETAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST (AMAO) Rapport sur l évolution des taux de change des monnaies de la CEDEAO à fin 2007 AGENCE MONETAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST (AMAO) Rapport sur l évolution des taux de change des monnaies de la CEDEAO à fin 2007 Freetown, juin 2008 2 Sigles et Abréviations AFD AMAO BAD BCE BCEAO CEDEAO

Plus en détail

I. ACTIVITES. 1. Administration

I. ACTIVITES. 1. Administration I. ACTIVITES 1. Administration Au cours de l année 2010, les organes de la Banque ont continué d exercer leurs missions conformément à la Loi n 1/34 du 2 décembre 2008 portant Statuts de la Banque de la

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 25 au 31 embre 214 RESERVES INTERNATIONALES NETTES Evolution en milliards de dirhams et en mois d importations de biens et services En MMDH En % Réserves Internationales

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 02 08 juin 2016 Encours* Variations depuis 03/06/16 03/06/15 31/12/15 27/05/16 Reserves Internationales Nettes (RIN) 243,6 25,4% 8,5% 0,1% * En milliards de dirhams

Plus en détail

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents Compétitivité de l industrie manufacturière Faits marquants en 28-29 - La crise accentue les pertes de parts de marché des pays développés face aux pays émergents - La «compétitivité-coût» de l industrie

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar?

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? 7 mars 8- N 98 Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? Beaucoup d observateurs avancent l idée suivante : la hausse du prix du pétrole est une conséquence du

Plus en détail

Banque de la République d Haïti. Janvier - Mars 2001

Banque de la République d Haïti. Janvier - Mars 2001 Banque de la République d Haïti Janvier - Mars 2001 Table des matières Avertissement...5 I- Statistiques monétaires et financières Tableau 1.1 Principaux indicateurs monétaires...10 Tableau 1.2 Situation

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE PREMIÈRE SECTION : VRAI OU FAUX Question 1.1 Si le taux d intérêt canadien augmente, la demande d actifs canadiens diminue. Question 1.2 Si le dollar canadien s

Plus en détail

BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE 1

BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE 1 1 Particularités s de la politique monétaire 2 Les particularités s du ciblage de l inflation l en Roumanie! Cible d inflation fondée sur l indice des prix à la consommation! Cible établie comme valeur

Plus en détail

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Janone Ong, département des Marchés financiers La Banque du Canada a créé un nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien,

Plus en détail

2.1.2. La fixation du taux de change sur le marché

2.1.2. La fixation du taux de change sur le marché 2.1.2. La fixation du taux de change sur le marché La loi de l'offre et de la demande Comme tout marché concurrentiel, le marché des changes est régi par la loi de l'offre et de la demande. Les offres

Plus en détail

Tendances monétaires et financières au cours des neuf premiers mois de 2013

Tendances monétaires et financières au cours des neuf premiers mois de 2013 Alger, le 26 décembre 2013 Tendances monétaires et financières au cours des neuf premiers mois de 2013 Introduction L objet de cette note est d analyser les principales tendances financières et monétaires

Plus en détail

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE Encadré PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA Sur la base des informations disponibles au 23 août 2013, les services de la ont réalisé des projections concernant

Plus en détail

BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA A FIN MARS 2014. trimestrielle de conjoncture dans l'uemoa 1

BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA A FIN MARS 2014. trimestrielle de conjoncture dans l'uemoa 1 BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA A FIN MARS 2014 trimestrielle de conjoncture dans l'uemoa 1 BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA A FIN MARS 2014 (*) Avril 2014

Plus en détail

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire)

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire) Royaume du Maroc N 04/08- avril 2008 DENI/SCI Synthèse En matière de politique monétaire, la Fed, a baissé son taux directeur de 75 pb pour le ramener à 2,25%, lors de sa réunion du 18 mars 2008, dans

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses Global Custody Solutions Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses Performance des caisses de pension suisses au 31 mars 2010 Résultats positifs pour le quatrième trimestre consécutif Rendement

Plus en détail

Banque de la République d Haïti. Bulletin Statistique 36 Juillet - Septembre 2000

Banque de la République d Haïti. Bulletin Statistique 36 Juillet - Septembre 2000 Banque de la République d Haïti Bulletin Statistique 36 Juillet - Septembre 2000 Table des matières Avertissement...5 I- Statistiques monétaires et financières Tableau 1.1 Principaux indicateurs monétaires...10

Plus en détail

Note de Conjoncture Économique 1 er semestre 2014

Note de Conjoncture Économique 1 er semestre 2014 Banque Centrale de Mauritanie Direction Générale des Études Direction des Études et des Recherches Économiques Note de Conjoncture Économique 1 er semestre 2014 Septembre 2014 Sommaire I. ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Introduction. Le système financier Marocain. Ministère de l'économie et des Finances. Définition : http://www.votreguide.ma.

Introduction. Le système financier Marocain. Ministère de l'économie et des Finances. Définition : http://www.votreguide.ma. Le système financier Marocain Introduction Définition : -Le système financier comprend les institutions financières, les marchés financiers et l ensemble des règlements qui régissent la circulation de

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL L activité économique mondiale en 2013 s est caractérisée par une reprise progressive dans les pays avancés, bien qu à des degrés variables selon les pays. Dans

Plus en détail

LA DÉFLATION MENACE-T-ELLE DANS MAI 2014 LA ZONE EURO?

LA DÉFLATION MENACE-T-ELLE DANS MAI 2014 LA ZONE EURO? LA DÉFLATION MENACE-T-ELLE DANS MAI 2014 LA ZONE EURO? PRIX À LA CONSOMMATION 5 Indice général et inflation sous-jacente variation sur 12 mois en % 4 3 Indice général 2 1 Indice hors alimentation et énergie

Plus en détail

Les échanges Internationaux. L environnement monétaire international

Les échanges Internationaux. L environnement monétaire international Les échanges Internationaux L environnement monétaire international Caractéristiques du système monétaire international (SMI) SMI : structure mondiale de relations commerciales et financières au sein desquelles

Plus en détail

rapport annuel D activites 2011

rapport annuel D activites 2011 73 OBJECTIF OPÉRATIONNEL 3 ASSURER EFFICACEMENT LE SUIVI DES RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS INTERNATIONALES ET ORGANISMES DE COOPÉRATION A CARACTÈRE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER & & & Le dispositif de suivi

Plus en détail

COTATION ET CHANGE DANS LES MONNAIES DE LA ZMAO: DEFIS ET PLAN POUR ALLER DE L AVANT

COTATION ET CHANGE DANS LES MONNAIES DE LA ZMAO: DEFIS ET PLAN POUR ALLER DE L AVANT WEST AFRICAN MONETARY INSTITUTE (WAMI) INSTITUT MONETAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST (IMAO) COLLECTION DE DOCUMENTS SUR DES SUJETS D ACTUALITÉ DE L IMAO NO. 3 COTATION ET CHANGE DANS LES MONNAIES DE LA ZMAO:

Plus en détail

Banque Centrale de Mauritanie. Direction Générale des Études. Direction des Études et des Recherches Économiques

Banque Centrale de Mauritanie. Direction Générale des Études. Direction des Études et des Recherches Économiques Banque Centrale de Mauritanie Direction Générale des Études Direction des Études et des Recherches Économiques Note de Conjoncture Économique Novembre 2013 Janvier 2014 1 Sommaire 1. Secteur réel... 3

Plus en détail

Indicateur mondial de la multi gestion

Indicateur mondial de la multi gestion Indicateur mondial de la multi gestion (8ème vague - Juin 4) Contacts TNS Sofres : Frédéric CHASSAGNE / Dawn WALKER : 1 92 45 37 / 46 4 Contrat 15EE5 Département Communication & Finance SOMMAIRE Méthodologie...

Plus en détail

Analyse des Echanges Commerciaux de la Tunisie 3 premiers trimestres 2014

Analyse des Echanges Commerciaux de la Tunisie 3 premiers trimestres 2014 Banque Centrale de Tunisie Direction Générale des Statistiques Direction de la Balance des Paiements et de la PEG Sous direction des opérations courantes Service du commerce Extérieur Analyse des Echanges

Plus en détail

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions L économie ouverte Un modèle de petite économie ouverte V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile Quelques définitions Économie fermée Économie ouverte Exportations et importations Exportations nettes

Plus en détail

I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL Au cours de l année 2009, l économie mondiale est entrée dans une profonde récession qui a débuté à la fin de 2008. En effet, le taux de croissance du Produit Intérieur

Plus en détail

Intensification de l activité dans la zone euro

Intensification de l activité dans la zone euro Patrick McGuire +41 61 28 8921 patrick.mcguire@bis.org 2. Marché bancaire Les achats de titres du secteur public ont soutenu l activité au troisième trimestre 22. Les banques de la zone déclarante BRI

Plus en détail

14. Les concepts de base d une économie ouverte

14. Les concepts de base d une économie ouverte 14. Les concepts de base d une économie ouverte Jusqu ici, hypothèse simplificatrice d une économie fermée. Economie fermée : économie sans rapport économique avec les autres pays pas d exportations, pas

Plus en détail

CHAPITRE IV : BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE

CHAPITRE IV : BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE CHAPITRE IV : BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE La forte réduction de la dette extérieure durant la seconde moitié des années 2000, en contexte d envolée des importations des biens et services, a

Plus en détail

Directeur de Publication Bassambié BATIONO Directeur de la Recherche et de la Statistique Email : courrier.zdrs@bceao.int

Directeur de Publication Bassambié BATIONO Directeur de la Recherche et de la Statistique Email : courrier.zdrs@bceao.int BULLETIN MENSUEL DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE DANS L'UEMOA A FIN DECEMBRE 2013 Siège - Avenue Abdoulaye FADIGA BP : 3108 - DAKAR (Sénégal) Tél. : +221 33 839 05 00 Télécopie : +221 33 823 93 35 Télex :

Plus en détail

Comment investir dans une conjoncture volatile?

Comment investir dans une conjoncture volatile? Erwan MARREC, Responsable de la Gestion Quantitative et de l'ingénierie Financière, Federal Finance Gestion Federal Finance 4 lignes métier Gestion Collective Gestion Institutionnelle Gestion Privée Épargne

Plus en détail

Fiche relative au taux d intérêt

Fiche relative au taux d intérêt Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Fiche relative au taux d intérêt Juillet 1999 Document de travail n L une des priorités du Gouvernement est de hisser l économie marocaine

Plus en détail

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-117F Le 20 décembre 2004 Le dollar canadien Le dollar canadien évolue selon

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse KOF Konjunkturforschungsstelle KOF Swiss Economic Institute ETH Zurich LEE G 6 Leonhardstrasse 89 Zurich Tél.: + 6 9 kofcc@kof.ethz.ch Communiqué de presse Zurich, juin, 9h Prévisions d été : relance dans

Plus en détail

Regarder dans le pare-brise et non dans le rétroviseur pour assurer la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées. Maurice N.

Regarder dans le pare-brise et non dans le rétroviseur pour assurer la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées. Maurice N. Regarder dans le pare-brise et non dans le rétroviseur pour assurer la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées Maurice N. Marchon Plan de la présentation Mise en situation Enseignements

Plus en détail

Opérations internationales du Canada en valeurs mobilières, janvier 2015 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 16 mars 2015

Opérations internationales du Canada en valeurs mobilières, janvier 2015 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 16 mars 2015 Opérations internationales du Canada en valeurs mobilières, janvier Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 16 mars Les investisseurs canadiens ont réduit leurs avoirs en titres étrangers

Plus en détail

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL En dépit d un léger ralentissement de l activité en rapport principalement avec le renchérissement du pétrole et la survenue de catastrophes naturelles, la croissance

Plus en détail

n 3 0 0 M a i 2 0 1 5 Données générales sur la dette page 3

n 3 0 0 M a i 2 0 1 5 Données générales sur la dette page 3 BulletinMensuel Directeur de publication : Anthony Requin Rédaction : Agence France Trésor Disponible en français et en anglais n M a i h t t p : / / w w w. a f t. g o u v. f r B l o o m b e r g T R E

Plus en détail

Crise financière et perspectives économiques

Crise financière et perspectives économiques Crise financière et perspectives économiques Genval, le 26 janvier 2009 Guy QUADEN Gouverneur de la Banque nationale de Belgique 2/ 19 La crise financière en bref Première phase (jusque septembre 2008)

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS

BALANCE DES PAIEMENTS ROYAUME DU MAROC -=-=-=- OFFICE DES CHANGES -=-=-=-=- BALANCE DES PAIEMENTS 2008 La reproduction des informations contenues dans la présente publication est autorisée sous réserve d en mentionner expressément

Plus en détail

Développements. Internationaux

Développements. Internationaux Développements Internationaux Pétrole et matières premières Le cours de l or noir a baissé à nouveau Au quatrième trimestre 2015, le cours du Brent a fluctué autour de 45 $ par baril en moyenne. L offre

Plus en détail

Point mensuel de conjoncture

Point mensuel de conjoncture 28/09/2015 Point mensuel de conjoncture REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES

Plus en détail

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services Chap 6 : L ouverture des économies L ouverture des économies a permis une forte progression des échanges internationaux, notamment depuis la Seconde Guerre mondiale, même si tous les pays et les secteurs

Plus en détail

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Chapitre 5 Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Introduction (1/3) Dans le chapitre 4, on a étudié les aspects tactiques de la politique monétaire Comment la BC utilise les instruments

Plus en détail

«Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise»

«Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise» 1 «Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise» Par le biais de cette rubrique «Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise», la Chambre de Commerce souhaite familiariser les lecteurs du Merkur à l

Plus en détail

Choc financier et prix des matières premières

Choc financier et prix des matières premières Choc financier et prix des matières premières Olivier BIZIMANA Direction des Études Économiques http://kiosque-eco.credit-agricole.fr 15 décembre 2008 1 Olivier Bizimana 33 (0)1.43.23.67.55 olivier.bizimana@credit-agricole-sa.fr

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009 L Tableau de bord mensuel Octobre 2009 Avertissement : les indications mensuelles reprises dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitives qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple

Plus en détail

La crise des dettes souveraines*

La crise des dettes souveraines* La crise des dettes souveraines* ANTON BRENDER, FLORENCE PISANI & EMILE GAGNA (*) La découverte 1. Table des matières I Dette souveraine, dette privée II D une crise à l autre III Le piège japonais IV

Plus en détail

Colloque IRÉC Le 1 er décembre 2009

Colloque IRÉC Le 1 er décembre 2009 Colloque IRÉC Le 1 er décembre 2009 Le Fonds de solidarité FTQ Un fonds de capital de développement innovateur Une source de financement complémentaire Un partenaire patient pour les entreprises en croissance

Plus en détail

RAPPORT SEMESTRIEL D EXECUTION DE LA SURVEILLANCE MULTILATERALE

RAPPORT SEMESTRIEL D EXECUTION DE LA SURVEILLANCE MULTILATERALE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE La Commission UEMOA RAPPORT SEMESTRIEL D EXECUTION DE LA SURVEILLANCE MULTILATERALE Juillet 2002 S O M M A I R E INTITULES PAGES INTRODUCTION 05 1. ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Revue des Marchés. Charles Gagné 2015-04-16

Revue des Marchés. Charles Gagné 2015-04-16 9. Revue des Marchés Charles Gagné 2015-04-16 Les faits saillants 1. Inventaires de porcs aux É.-U. ( Hogs & Pigs) Croissance de 2 % du troupeau reproducteur 2. Baisse des exportations américaines Valeur

Plus en détail

INDICATEURS DE CONJONCTURE. Production, Finances Publiques, Monnaie et crédit, Commerce Extérieur, Indice des Prix Taux de change

INDICATEURS DE CONJONCTURE. Production, Finances Publiques, Monnaie et crédit, Commerce Extérieur, Indice des Prix Taux de change BANQUE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI SERVICE DES ETUDES INDICATEURS DE CONJONCTURE Production, Finances Publiques, Monnaie et crédit, Commerce Extérieur, Indice des Prix Taux de change OCTOBRE 2013 I. INTRODUCTION

Plus en détail

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique I. Marché des changes et balance des paiements = marché où s'échangent les monnaies nationales. Grand A : impact du taux de change E sur les exportations

Plus en détail

COMPTES D OPERATIONS MONETAIRES

COMPTES D OPERATIONS MONETAIRES ANALYSE DE L EXECUTION DU BUDGET DE L ETAT PAR MISSION ET PROGRAMME EXERCICE 2013 COMPTES D OPERATIONS MONETAIRES PERTES ET BENEFICES DE CHANGE Mai 2014 Comptes d opérations monétaires Compte 953 - Pertes

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-16 12h04 16h56 - - 1h54 57 14h05 52 8h48 21h10 0h42 5h29 13h02 17h32 2h43 47 14h56 43 9h32 21h57 1h45 6h18 13h48 18h22 3h48 40 16h08 37 10h28 22h58 2h44 7h24 15h07 19h36 5h04 37 17h27 38 11h38

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-17 9h13 14h42 21h43 3h04* 11h26 82 23h50 81 6h18 18h37 9h52 15h19 22h24 3h43* 12h05 79 --:-- --- 6h55 19h15 10h35 15h58 23h09 4h26* 0h30 77 12h46 74 7h34 19h55 11h22 16h41 23h59 5h13* 1h14 71 13h32

Plus en détail

Informations Rapides ISSN 0151-1475 11 février 2009 - n 44 INSEE 2009

Informations Rapides ISSN 0151-1475 11 février 2009 - n 44 INSEE 2009 INSEE CONJONCTURE Informations Rapides ISSN 151-14 11 février 9 - n 44 INSEE 9 Enquêtes européennes trimestrielles de conjoncture* Janvier 9 Thème «International» DANS L'INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE** Au quatrième

Plus en détail

abcdefg Communiqué de presse

abcdefg Communiqué de presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 11 mars 2010 Appréciation de la situation économique et monétaire du 11 mars 2010 La Banque nationale

Plus en détail

Politique de gestion des swaps du gouvernement du Canada

Politique de gestion des swaps du gouvernement du Canada Politique de gestion des swaps du gouvernement du Canada Table des matières 1. Objet de la politique...1 2. Objet du programme de swaps...1 3. Gouvernance...1 4. Documentation...1 5. Instruments autorisés...2

Plus en détail

Rapport sur le portefeuille de placements du FIDA pour 2010

Rapport sur le portefeuille de placements du FIDA pour 2010 Cote du document: EB 2011/2/R.37 Point de l'ordre du jour: 20 c) i) Date: 1 er avril 2011 Distribution: Publique Original: Anglais F Rapport sur le portefeuille de placements du FIDA pour 20 Note pour

Plus en détail

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 Septembre 2015 Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 L objet de cette revue est de présenter les principaux éléments qui caractérisent l évolution de la situation de la position

Plus en détail

n 291 Août 2014 Données générales sur la de e page 3

n 291 Août 2014 Données générales sur la de e page 3 Bulle nmensuel n 91 Août 1 Directeur de publica on : Ambroise Fayolle Rédac on : Agence France Trésor Disponible en français et en anglais http://www.aft.gouv.fr Bloomberg TREX Reuters Actualité

Plus en détail

Eléments de correction Khôlle n 10. A partir du cas français, vous vous demanderez quels sont les enjeux d une monnaie forte?

Eléments de correction Khôlle n 10. A partir du cas français, vous vous demanderez quels sont les enjeux d une monnaie forte? Eléments de correction Khôlle n 10 A partir du cas français, vous vous demanderez quels sont les enjeux d une monnaie forte? Une remarque en intro : j ai volontairement rédigé une seconde partie qui s

Plus en détail

Cote du document: EB 2008/93/R.21 Point de l ordre du jour: 11 b) ii) Date: 24 avril 2008 Distribution: Publique

Cote du document: EB 2008/93/R.21 Point de l ordre du jour: 11 b) ii) Date: 24 avril 2008 Distribution: Publique Cote du document: EB 2008/93/R.21 Point de l ordre du jour: 11 b) ii) Date: 24 avril 2008 Distribution: Publique Original: Anglais F Rapport sur le portefeuille de placements du FIDA pour les deux premiers

Plus en détail

TOURISME... 3 FREQUENTATION TOURISTIQUE... 3 PREVISIONS... 8 CROISIERE... 9 TRANSPORTEURS INTERNATIONAUX... 10 TRANSPORTEURS DOMESTIQUES...

TOURISME... 3 FREQUENTATION TOURISTIQUE... 3 PREVISIONS... 8 CROISIERE... 9 TRANSPORTEURS INTERNATIONAUX... 10 TRANSPORTEURS DOMESTIQUES... TABLEAU DE BORD DU 4 ème TRIMESTRE 28 TOURISME... 3 FREQUENTATION TOURISTIQUE... 3 ACTIVITE DE L HOTELLERIE INTERNATIONALE... 6 PREVISIONS... 8 CROISIERE... 9 TRANSPORTEURS INTERNATIONAUX... 1 TRANSPORTEURS

Plus en détail

Prise de note des finances internationales

Prise de note des finances internationales Prise de note des finances internationales Séance de 13 novembre 2010 (SMI) CHAPITRE III : le système monétaire international Définition du SMI : le SMI est un ensemble des règles communes permettant un

Plus en détail

Changement de moteur

Changement de moteur (CEPII) Présentation de l économie mondiale 2008 On l attendait depuis longtemps! Le déséquilibre de la croissance et les global imbalances Chaque année, commentaire du creusement continu du déficit courant

Plus en détail

ISCFE Faits et institutions économiques 1M LA MONNAIE

ISCFE Faits et institutions économiques 1M LA MONNAIE LA MONNAIE 1 Fonctions de la monnaie Unité de mesure universelle de la valeur. Moyen intermédiaire universel d'échange. Réserve de valeurs intemporelle. 2 Formes de la monnaie Monnaie divisionnaire Valeur

Plus en détail

Chapitre V. B.- Le marché des changes. Aspects financiers du CI. Remy K. Katshingu

Chapitre V. B.- Le marché des changes. Aspects financiers du CI. Remy K. Katshingu Chapitre V Aspects financiers du CI B.- Le marché des changes Remy K. Katshingu 1 Plan de cette section 1. Définitions Taux de change Le marché des changes (définition + caractéristiques) 2. Détermination

Plus en détail

Point mensuel de conjoncture

Point mensuel de conjoncture 30/11/2015 REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES DIRECTION DE LA PREVISION

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU QUATRIEME TRIMESTRE DE 2013

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU QUATRIEME TRIMESTRE DE 2013 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU QUATRIEME TRIMESTRE DE 2013 L objet de cette note est d analyser les principales tendances financières et monétaires au cours de l année 2013, avec un accent particulier

Plus en détail

COMPTES D OPÉRATIONS MONÉTAIRES

COMPTES D OPÉRATIONS MONÉTAIRES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E COMPTES SPÉCIAUX RAPPORTS ANNUELS DE PERFORMANCES ANNEXE AU PROJET DE LOI DE RÈGLEMENT DES COMPTES ET RAPPORT DE GESTION POUR 2007 COMPTES D OPÉRATIONS MONÉTAIRES

Plus en détail

Environnement Economique

Environnement Economique (Fond Commun de placement) Rapport semestriel (27 juin 2014-29 décembre 2014) Environnement Economique L année 2014 aura été une nouvelle année économiquement contrastée pendant laquelle les Etats-Unis

Plus en détail

Les politiques d appui à la croissance complètent l assainissement des comptes publics

Les politiques d appui à la croissance complètent l assainissement des comptes publics Bulletin du FMI PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES MONDIALES Quelques leçons de l histoire pour maîtriser la dette publique Bulletin du FMI en ligne 27 septembre 2012 Le fronton du Trésor américain : la dette publique

Plus en détail

CREANCES ET DETTES EN MONNAIES ETRANGERES

CREANCES ET DETTES EN MONNAIES ETRANGERES CREANCES ET DETTES EN MONNAIES ETRANGERES Objectif(s) : o o o Evaluation des créances et dettes libellées en monnaies étrangères, Traitements comptables : facturation, fin d'exercice, règlement, Conséquences

Plus en détail

Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes

Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Le bilan de l année 2014 Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

Principales tendances de l activité bancaire et financière internationale 1

Principales tendances de l activité bancaire et financière internationale 1 Naohiko Baba Blaise Gadanecz Patrick McGuire naohiko.baba@bis.org blaise.gadanecz@bis.org patrick.mcguire@bis.org Principales tendances de l activité bancaire et financière internationale 1 En coopération

Plus en détail

Ministère des Finances et de la Planification. du Développement Economique. Direction Générale des Finances Publiques. Direction de la Dette

Ministère des Finances et de la Planification. du Développement Economique. Direction Générale des Finances Publiques. Direction de la Dette République du Burundi Ministère des Finances et de la Planification du Développement Economique Direction Générale des Finances Publiques Direction de la Dette Rapport de la dette publique du Burundi :

Plus en détail

RESULTATS SEMESTRIELS 2011. 27 juillet 2011

RESULTATS SEMESTRIELS 2011. 27 juillet 2011 RESULTATS SEMESTRIELS 2011 27 juillet 2011 Sommaire 1. Chiffres clés Nicolas Schimel 2. Faits marquants du semestre Nicolas Schimel 3. Un réseau stable, une activité affectée par l environnement, Nicolas

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 21 mars 2014 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE BALANCE DES PAIEMENTS DE LA ZONE EURO (Janvier 2014) En janvier 2014, le compte de transactions courantes de la zone euro a enregistré,

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Février 2015

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Février 2015 Service du soutien au réseau (SR) Sous-direction de la communication, programmation et veille économique () Bureau de la veille économique et des prix (B) Observatoire des prix et des marges Produits agricoles

Plus en détail

CONJONCTURE PERIODIQUE DE OCTOBRE 2013 N 101. Banque Centrale de Tunisie ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL CONJONCTURE NATIONALE

CONJONCTURE PERIODIQUE DE OCTOBRE 2013 N 101. Banque Centrale de Tunisie ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL CONJONCTURE NATIONALE Banque Centrale de Tunisie PERIODIQUE DE CONJONCTURE OCTOBRE 2013 N 101 ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Révision à la baisse par l OCDE des prévisions de la croissance économique mondiale attendue pour 2013

Plus en détail

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE Mai 2 REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE Mai 2 Le présent document a été préparé sur la base des

Plus en détail

CHAPITRE IV : BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE

CHAPITRE IV : BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE CHAPITRE IV : BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE La forte réduction de la dette extérieure durant la seconde moitié des années 2000, en contexte d envolée des importations des biens et services, a

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES RAPPORT SUR LA DETTE PUBLIQUE ANNEE 2008

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES RAPPORT SUR LA DETTE PUBLIQUE ANNEE 2008 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES RAPPORT SUR LA DETTE PUBLIQUE ANNEE 2008 D.G.G.D.C.F Juin 2009 Table des matières 1- Environnement International et National 1.1 Environnement International

Plus en détail

Introduction : I. Notions générales sur le régime de change : II. Le régime de change au Maroc :

Introduction : I. Notions générales sur le régime de change : II. Le régime de change au Maroc : Introduction : Il faut savoir que le choix du régime de change revêt une grande importance. Il doit s engager sur des règles de politique économique et être cohérent avec les politiques monétaire et budgétaire.

Plus en détail

REUNION DES MINISTRES DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS DE LA ZONE FRANC (PARIS, LE 02 OCTOBRE 2015)

REUNION DES MINISTRES DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS DE LA ZONE FRANC (PARIS, LE 02 OCTOBRE 2015) REUNION DES MINISTRES DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS DE LA ZONE FRANC (PARIS, LE 02 OCTOBRE 2015) CONJONCTURE ECONOMIQUE, FINANCIERE ET MONETAIRE DES ETATS MEMBRES DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE ET

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite)

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) 2 ème partie : La baisse de l euro Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

Prestation de compensation du Handicap : Suivi de la montée en charge et du contenu

Prestation de compensation du Handicap : Suivi de la montée en charge et du contenu Prestation de compensation du Handicap : Suivi de la montée en charge et du contenu Analyse des résultats du questionnaire mensuel Les résultats présentés ici sont issus des réponses au questionnaire envoyé

Plus en détail