INDICATEURS HEBDOMADAIRES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INDICATEURS HEBDOMADAIRES"

Transcription

1 INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 25 au 31 embre 214 RESERVES INTERNATIONALES NETTES Evolution en milliards de dirhams et en mois d importations de biens et services En MMDH En % Réserves Internationales Nettes (RIN) *En milliards de dirhams Encours* au 26/12/214 Variations depuis 26/12/13 31/12/13 3/11/14 19/12/14 18,7 19,4% 2,3% 1,8% 1,1% * ** Nov.-213 Déc-213 Oct-214 Nov Réserves internationales nettes de BAM en mois d'importations de biens et services 4 mois et 8 jours 4 mois et 9 jours 5 mois et 4 jours 5 mois et 6 jours janv. 21-févr. 21-mars 18-avr. 16-mai 13-juin 11-juil. 8-août 5-sept. 3-oct. 31-oct. 28-nov Encours des RIN Evolution annuelle des RIN (*)Encaissement, en date du 25 avril 214, d'un montant de 1,55 milliard de dollars correspondant à l'émission par l'ocp d'un emprunt obligataire à l'international. (**) Encaissement, en date du 19 juin 214, d'un montant de 1,3 milliard de dollars correspondant à l'émission, par le Trésor, d'un emprunt obligataire à l'international. COURS DE CHANGE -1 31/12/13 28/11/14 24/12/214 31/12/214 Euro 11,231 11,3 1,98 1,97 Dollar U.S.A. 8,156 8,8366 9,42 9,425 Livre sterling 13,475 13,866 13,99 14,97 Franc Suisse 9,1492 9,188 9,133 9, Yens Japonais 7,7692 7,462 7,473 7,5644 MARCHE INTERBANCAIRE Taux et volume Semaine du 18/12/14 au 24/12/14 Semaine du 25/12/14 au Taux interbancaire (%) 2,51 2,5 Volume moyen échangé (en millions de DH) 2,9 2,85 2,8 2,75 2,7 2,65 2,6 2,55 2,5 2, , ,4 2,4 % 3 oct au 5 nov 6 au 12 nov 13 au 19 nov 2 au 26 nov 27 nov au 3 4 au 1 11 au au 24 En milliards DH 7,2 6,4 5,6 4,8 4, 3,2 2,4 1,6,8, 25 au 31 volume moyen échangé Taux interbancaire - 1 -

2 MARCHE MONETAIRE Interventions de Bank Al-Maghrib Semaine du 18/12/14 au 24/12/14 Semaine du 25/12/14 au Interventions de BAM Facilités à l'initiative de BAM Avances à 7 jours Reprises de liquidités à 7 jours Opérations d'open market Swap de change Pension livrée à 3 mois Prêts garantis Facilités à l'initiative des banques Avances à 24 heures Facilité de dépôt à 24 heures - - En milliards DH nov 12-nov 19-nov 26-nov Avances à 7 jours Pension livrée à 3 mois Prêts garantis Avances à 24 heures Total des interventions Résultats des avances* à 7 jours sur appel d'offres du Montant servi 23 * En millions de dirhams MARCHE DES ADJUDICATIONS Encours des bons du Trésor Maturité Remboursements (entre le 2 et le 7 janvier)* Adjudication du 3 embre Souscriptions * Taux (%) 24 jours jours jours jours semaines semaines - 1 2,5 52 semaines ans - 1 2,62 5 ans ans - 1 3,39 15 ans ans - 3 4,35 3 ans , Total * En millions de dirhams Variations hebdomadaires en % 1,5 1,,5, -,5-1, Encours en milliards de DH 5-nov 12-nov 19-nov 26-nov janv Résultats des adjudications (milliards de DH) Courbe des taux du marché secondaire (en %) nov 11-nov 18-nov 25-nov , 5,5 5, 4,5 4, 3,5 3, 2,5 2, 13 sem 26 sem 52 sem 2 ans 5 ans 1 ans 15 ans 2 ans Montant proposé Montant adjugé 31/12/213 24/12/214 31/12/

3 (%) INFLATION Evolution de l inflation en glissement annuel Indice des prix à la consommation* Novembre 14/ Octobre 14 Octobre 14/ Octobre 13 Novembre 14/ Novembre 13,,6 1,2 Inflation Inflation sous-jacente Indicateur de l inflation sous-jacente**,7,8 1,3 Sources :(*) HCP, (**) BAM. Taux créditeurs (%) Comptes sur carnets (taux minimum) 2 ème semestre er semestre 214 TAUX D'INTERET 2 ème semestre 214 3,74 3,62 3,1 Taux créditeurs (%) Déc.13 Sept.14 Oct.14 Dépôts à 6 mois 3,71 3,58 3,5 Dépôts à 12 mois 3,99 3,88 3,82 Dépôts à 6 et à 12 mois 3,88 3,78 3,7 (%) 4,2 4,5 3,9 3,75 3,6 3,45 3,3 3,15 Taux créditeurs en % o-13 n-13 d-13 j-14 f-14 m-14 a-14 m-14 j-14 j-14 a-14 s-14 o-14 6 mois 12 mois Taux débiteurs (%) T1-14 T2-14 T3-14 Crédits de trésorerie 5,87 5,96 5,97 Crédits à l'équipement 6,8 5,44 6,1 Crédits immobiliers 6,1 5,94 5,94 Crédits à la consommation 7,41 7,35 7,37 Taux global 5,96 5,98 6,3 Source : Enquête trimestrielle de BAM auprès du système bancaire. % 7,8 7,5 7,3 7, 6,8 6,5 6,3 6, 5,8 5,5 5,3 Taux débiteurs en % T3 11 T4 11 T1 12 T2 12 T3 12 T4 12 T1 13 T2 13 T3 13 T4 13 T1 14 T2 14 T3 14 Crédit bancaire Crédits immobiliers Crédits à l'équipement Crédits à la consommation Comptes débiteurs et crédits de trésorerie AGREGATS DE MONNAIE ET DE PLACEMENTS LIQUIDES Evolution de M3 Encours* à fin Novembre 14 Nov 14 Oct 14 (%) Nov 14 Nov 13 Monnaie fiduciaire 179,5 -,4 3,5 Monnaie scripturale 466,9 -,5 5, M1 646,4 -,5 4,6 Placements à vue (M2 M1) 129,3,3 7,6 M2 775,8 -,3 5, Autres actifs Monétaires (M3-M2) 282,4 1,4 8, M3 1 58,2,1 5,8 Agrégat PL 468,4 1, 24,7 RIN 177,5,8 21,7 Créances nettes sur l administration centrale Créances sur l'économie 143,8 3,3-7,7 874, -,5 5,5 Evolution des créances sur l économie * En milliards de dirhams - 3 -

4 Ventilation du crédit bancaire par objet économique Evolution du crédit bancaire par objet économique (glissement annuel en %) Encours* Comptes débiteurs et crédits de trésorerie Encours à fin Novembre 14 Nov 14 Oct 14 (%) Nov 14 Nov ,9-2,7,6 Crédits immobiliers 236,5,4 2,4 Crédits à la consommation 44,1,1 8,8 Crédits à l'équipement 145,4 -,4 5,1 Créances diverses sur la clientèle 1,2 1,1 3,1 Créances en souffrance 52,1 1,2 25,9 Crédit bancaire 753,2 -,4 4,3 * En milliards de dirhams * En millions de dirhams ** En millions de dirhams à la fin de la semaine Source : Bourse de Casablanca. Semaine du 24/12/14 Semaine du INDICATEURS BOURSIERS Evolution de l indice MASI et du volume de transactions 24/12/14 (%) 28/11/14 31/12/13 MASI 9 591, ,11,29-3,56 5,55 Volume quotidien moyen de la semaine * 89,6 853, Capitalisation** , ,5,26-1,91 7,39 Volume de transactions sur le marché central Variation du MASI en % Volume de transactions sur le marché central Masi Situation des Charges et Ressources du Trésor 1 FINANCES PUBLIQUES Financement du Trésor Janvier- Octobre 213 Janvier- Octobre 214 (%) Recettes ordinaires ,1 Dont Recettes fiscales ,8 Dépenses totales , Dépenses totales (hors compensation) ,2 Compensation ,8 Dépenses ordinaires (hors compensation) ,1 Salaires ,6 Autres biens et services ,8 Intérêts de la dette ,4 Transferts aux collectivités territoriales ,2 Solde ordinaire Dépenses d investissement ,5 Solde des comptes spéciaux du Trésor Excédent (+) ou déficit (-) budgétaire Solde primaire Variation des arriérés Besoin ou excédent de financement Financement extérieur Financement intérieur dont Privatisation En millions de dirhams 2 Compte tenu de la TVA des collectivités territoriales. 3 Exprime le solde budgétaire hors charges en intérêts de la dette. Source : Ministère de l Economie et des Finances (DTFE). Janvier-Octobre 214 Janvier-Octobre (Millions de DH) Financement intérieur Financement extérieur Besoin ou excédent de financement - 4 -

5 COMPTES EXTÉRIEURS Janvier - Novembre 213 Montants* (%) Janvier Novembre 214** Jan.- Nov. 214 Jan.- Nov. 213 Exportations ,5 Exportations hors phosphates et dérivés Importations (CAF) Importations hors énergie Déficit commercial Taux de couverture en % Recettes voyages Transferts des MRE , , , ,5 48,2 51, , , janv. fév. mars avr. mai juin juill août sept. oct. nov. dec. (*) Cumul depuis le début de l année Evolution du déficit commercial* (Milliards de dirhams) Evolution des recettes de voyages et des transferts des MRE (en millions de DH) Flux net des investissements directs étrangers , Recettes de voyages Transferts des MRE * En millions de dirhams ** Données provisoires Source : OC Janvier-novembre 213 Janvier-novembre 214 COMPTES DE LA NATION Croissance en glissement annuel du PIB (en %) En milliards de dirhams (%) T3 13 T3 14 T3 14 T3 13 PIB à prix constants 179,7 184,9 2,9 VA agricole 29,3 28,8-1,6 VA non agricole 128,3 133,1 3,7 PIB à prix courants 216,5 223,9 3,4 Source : HCP T1-7 T3-7 T1-8 T3-8 T1-9 T3-9 T1-1 T3-1 T1-11 T3-11 T1-12 T3-12 T1-13 T3-13 T1-14 T3-14 PIB VA non agricole VA agricole

6 1- RESERVES INTERNATIONALES NETTES DE BANK AL-MAGHRIB ET COURS DE CHANGE Au 26 embre 214, les réserves internationales nettes se sont inscrites en hausse de 1,1% pour s établir à 18,7 milliards de dirhams. En glissement annuel, ces réserves ressortent en progression de 19,4%. Au cours de la semaine allant du 25 au 31 embre 214, le dirham s est légèrement apprécié de,9% par rapport à l euro et s est déprécié de,47% vis-à-vis du dollar. 2- MARCHE MONETAIRE Durant la période allant du 25 au 31 embre 214, Bank Al-Maghrib a injecté un montant de 42,5 milliards de dirhams, dont notamment 23 milliards sous forme d avances à 7 jours sur appel d offres, 18,9 milliards au titre des opérations de prêts garantis, accordés dans le cadre du programme de soutien au financement de la TPME et 6 millions sous formes d avances à 24 heures. Sur la même période, le taux interbancaire s est établi à 2,5% contre 2,51% la semaine précédente. Quant au volume moyen quotidien des échanges, il s est amélioré de 3,3%, s établissant à 5,8 milliards de dirhams. Lors de l appel d offres du 31 embre 214 (date de valeur le 2 janvier 215), Bank Al-Maghrib a idé d injecter un montant de 23 milliards de dirhams au titre des avances à 7 jours. 3- MARCHE DES ADJUDICATIONS Lors de l adjudication du 3 embre 214 (date de règlement le 6 janvier 215), le Trésor a retenu 3 milliards de dirhams, sur un montant proposé de 24,8 milliards. Les souscriptions ont porté principalement sur des bons à 1 ans au taux de 3,39% et à 3 ans au taux de 5%. En l absence de remboursements, entre le 2 et le 7 janvier 215, l encours des bons du Trésor se situera à 429,1 milliards de dirhams au 7 janvier. 4- INFLATION En novembre 214, l indice des prix à la consommation (IPC) est resté inchangé par rapport au mois précédent. Par composante, les prix des produits exclus de l inflation sous-jacente ont accusé une baisse de 1,2%, reflétant les reculs de 2,4% des prix des produits alimentaires volatils et de 3,3% des tarifs des carburants et lubrifiants, les prix des autres produits réglementés n ayant pas connu de changement significatif durant ce mois. Par ailleurs l inflation sous-jacente s est accélérée à,7% contre % en octobre. Ces évolutions se sont traduites par une accélération de l inflation en glissement annuel de,6% en octobre à 1,2% en novembre. Cette accélération reflète la hausse de,1% à,9% de l inflation des produits exclus de l inflation sous-jacente, attribuable elle-même à l atténuation de la baisse des prix des produits alimentaires volatils de 4,9% à 3,3%. Les prix des produits réglementés ont, de leur côté, progressé de 3,6% au lieu de 3,7%, en raison de la légère élération de 5,6% à 5,5% des tarifs des carburants et lubrifiants. Pour sa part, l inflation sous-jacente est passée de,8% en cotobre à 1,3% en novembre

7 5- TAUX D'INTERET En octobre 214, le taux moyen pondéré des dépôts à 6 et 12 mois a enregistré une baisse de 8 points de base par rapport au mois précédent, s établissant ainsi à 3,7%. Cette évolution traduit des replis de 8 points de base du taux sur les dépôts à 6 mois à 3,5% et de 6 points de base de celui des dépôts à un an à 3,82%. Pour ce qui est des taux débiteurs, les résultats de l enquête de Bank Al-Maghrib auprès des banques pour le troisième trimestre 214, indiquent une légère hausse de 5 points de base du taux moyen pondéré du crédit bancaire, à 6,3%. Il est à signaler que cette évolution est antérieure aux baisses du taux directeur idées par le conseil de Bank Al-Maghrib en septembre et embre 214. Par objet, les taux appliqués aux crédits à l équipement se sont accrus de 57 points de base à 6,1% et ceux des prêts à la consommation sont passés de 7,35% à 7,37%. En revanche, les taux assortissant les prêts immobiliers et les facilités de trésorerie sont restés quasiment inchangés, s établissant respectivement à 5,94% et à 5,97%. S agissant du taux minimum de rémunération des comptes sur carnets, il a été fixé à 3,1% pour le deuxième semestre de l année 214, en baisse de 61 points de base par rapport au semestre précédent. 6- INDICATEURS BOURSIERS Sur la période allant du 25 au 31 embre 214, le MASI a enregistré une hausse de,3%, portant sa performance depuis le début de l année à 5,6%. Cette évolution résulte essentiellement des appréciations des indices des secteurs «Bâtiment et matériaux de construction» de 1,8%, «Banques» de 1,6%, et «Agroalimentaire» de,9% qui ont plus que compensé les baisses notamment des indices relatifs aux secteurs «télécommunications» de 1% et «immobilier» de 3,2%. Sur la même période, le volume global des transactions s est élevé à 4,3 milliards de dirhams, soit un montant quotidien moyen de 853,8 millions, contre 89,6 millions une semaine auparavant. Sur le marché central, la moyenne quotidienne des échanges s est chiffrée à 712,4 millions de dirhams contre 516,6 millions une semaine auparavant. Pour ce qui est du marché de blocs, trois opérations ont été effectuées pour un montant total de 695,6 millions de dirhams. 7- AGREGATS DE MONNAIE ET DE CREDIT En glissement mensuel, l agrégat M3, s est quasi stabilisé à son niveau du mois précédent, soit 1 58,2 MMDH. En effet, la baisse de,4% du crédit bancaire a été compensée par la hausse des créances nettes sur l Administration Centrale et des Réserves Internationales Nettes de 3,3% et de,8% respectivement. Par composante, la quasi-stagnation de M3 recouvre principalement la hausse de 3,5% des comptes à terme et la baisse de,5% de la monnaie scripturale et de,4% de la circulation fiduciaire. En glissement annuel, le rythme de progression de l agrégat M3 s est inscrit en accélération de 5,8% en novembre après à 5,1% en octobre, reflétant principalement la hausse de 7,8% des comptes à terme après 3,1% un mois auparavant, et l atténuation de la baisse des détentions des sociétés financières en certificats de dépôts. Pour ce qui est de la circulation fiduciaire et des titres d OPCVM monétaires, ils ont maintenu leurs rythmes de progression du mois précédent, soit 3,5% et 5,3% respectivement. S agissant de l accélération de M3, elle est attribuable, d une part, à la hausse de 21,7% après 21,1% des Réserves Internationales Nettes et à l atténuation de la baisse des créances nettes sur l Administration Centrale de 12,3% à 7,7%. En revanche, le taux de progression du crédit bancaire est passé de 4,6% à 4,3%. Par catégorie, le taux d accroissement des crédits à l équipement est revenu de 6,8% à 5,1%, et celui des prêts immobiliers de 2,6% à 2,4%, suite à l accentuation de la baisse des crédits à la promotion immobilière de 4,2% à 5,7%, tandis que les prêts à l habitat se sont maintenus quasiment au même rythme qu un mois auparavant, soit 5,3%. Pour leur part, les facilités de trésorerie et les crédits à la consommation ont accusé une légère élération de,8% à,6%, et de 9% à 8,8% respectivement. Par secteur institutionnel, l évolution du crédit bancaire traduit essentiellement la élération du rythme de progression des concours alloués aux autres sociétés financières de 4% à 1,7%, et dans de moindres mesure, le ralentissement des prêts destinés aux sociétés non financières privées de 3% à 2,8% et ceux aux ménages de 7% à 6,8%. A l inverse, les crédits accordés aux sociétés non financières publiques se sont accrus de 7,8% après 5,9% un mois auparavant

8 8- FINANCES PUBLIQUES L exécution budgétaire à fin octobre 214 s est soldée par un déficit hors privatisation de 44,9 milliards de dirhams, contre 46,7 milliards à la même période de l année précédente. Les recettes ordinaires ont enregistré une hausse de 4,1% à 191,6 milliards, à la faveur de la progression de 2,8% des recettes fiscales et de 14,2% de celles non fiscales. En parallèle, les dépenses globales se sont accrues de 3% à 238,1 milliards, avec notamment un accroissement de 11,5% à 41,7 milliards des dépenses d investissement et une baisse de 19,8% à 28,6 milliards de la charge de compensation. Compte tenu du remboursement d arriérés de paiement pour un montant de 3,5 milliards, le besoin de financement du Trésor s est établi à 48,3 milliards, en allègement de 1,6 milliard par rapport à fin octobre 213. Suite à un flux net extérieur positif de 7,8 milliards et à la réalisation d une recette de privatisation de 2 milliards, le Trésor a eu recours au marché intérieur pour un montant de 38,5 milliards, contre 43 milliards à fin octobre COMPTES EXTERIEURS A fin novembre 214, le déficit commercial s est allégé de 6,5% à 17,6 milliards de dirhams, par rapport à la même période de 213. Cette évolution résulte de l amélioration de 6,5% des exportations alors que les importations ont quasiment stagné. Le taux de couverture s est ainsi amélioré de 3,2 points de pourcentage à 51,4%. L évolution des exportations est liée principalement à l augmentation de 26,9% des expéditions du secteur automobile à 36,8 milliards de dirhams. De même, les ventes du secteur électronique se sont accrues de 25,9% et celles du secteur agricole de 4,3%, suite principalement à l amélioration des ventes de l industrie alimentaire de 6,1%. En parallèle, les livraisons du secteur du textile et cuir ont progressé de 3,6% à 3,6 milliards de dirhams, avec en particulier la hausse de 4,9% des exportations des vêtements confectionnés. Les exportations de phosphates et dérivés ont accusé un recul de 3,3% à 33,8 milliards de dirhams, contre 21,5% enregistrée sur la même période de l année dernière. S agissant des importations, la facture alimentaire a augmenté de 15,6%, les achats de biens de consommation de 7,8% et les acquisitions de produits bruts se sont accrues de 8,6%, suite à la hausse de 27,8% de celles du soufre brut. En revanche, les achats de produits énergétiques ont diminué de 8,2% et ceux de biens d équipement de 6,2%, alors que les importations de demi-produits se sont stabilisées à 74,2 milliards de dirhams. Pour ce qui est des recettes voyages, elles se sont stabilisées à 53,5 milliards de dirhams, tandis que les transferts des MRE ont enregistré une amélioration de 1,3%. Quant aux investissements directs étrangers, les recettes ont baissé de 3 milliards à 31,2 milliards de dirhams et les dépenses se sont contractées de 5,5 milliards à 5,2 milliards de dirhams. Le flux net ressort ainsi en hausse de 1,5% à 26,1 milliards de dirhams

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 02 08 juin 2016 Encours* Variations depuis 03/06/16 03/06/15 31/12/15 27/05/16 Reserves Internationales Nettes (RIN) 243,6 25,4% 8,5% 0,1% * En milliards de dirhams

Plus en détail

Indicateurs clés des statistiques monétaires Mai 2014

Indicateurs clés des statistiques monétaires Mai 2014 Indicateurs clés des statistiques monétaires Mai 2014 En glissement mensuel, l agrégat M3 a enregistré en mai une hausse de 1,4% pour s établir à 1 026MMDH. Cette évolution résulte principalement de l

Plus en détail

Indicateurs clés des statistiques monétaires Juin 2015

Indicateurs clés des statistiques monétaires Juin 2015 Indicateurs clés des statistiques monétaires Juin 2015 En glissement mensuel, l agrégat M3 a enregistré, en juin 2015, une hausse de 2,% pour atteindre 1 7,8 MMDH. Cette évolution est attribuable principalement

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

STATISTIQUES MONETAIRES

STATISTIQUES MONETAIRES Sommaire Agrégats de monnaie (M1, M2, M3) Agrégats de placements liquides (PL1,PL2,PL3,PL4) Contreparties de M3 Tableaux des ressources et emplois de Bank Al-Maghrib et des Banques STATISTIQUES MONETAIRES

Plus en détail

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE Mai 2 REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE Mai 2 Le présent document a été préparé sur la base des

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE Octobre 2 Le présent document a été préparé sur la base des données statistiques arrêtées le 7 octobre 2 Table des matières Vue d ensemble...5

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

BANK AL-MAGHRIB DIRECTION DES ÉTUDES ET DES RELATIONS INTERNATIONALES NOTE MENSUELLE DE CONJONCTURE

BANK AL-MAGHRIB DIRECTION DES ÉTUDES ET DES RELATIONS INTERNATIONALES NOTE MENSUELLE DE CONJONCTURE BANK AL-MAGHRIB DIRECTION DES ÉTUDES ET DES RELATIONS INTERNATIONALES NOTE MENSUELLE DE CONJONCTURE AVRIL 2005 Bank Al-Maghrib Administration Centrale Direction des Etudes et des Relations Internationales

Plus en détail

Principaux Indicateurs Conjoncturels

Principaux Indicateurs Conjoncturels BANQUE CENTRALE DE TUNISIE Direction Générale des Statistiques Principaux Indicateurs Conjoncturels 21 Mars 2015 2 FICHES : Fiche n 1 : Secteur réel Fiche n 2 : Evolution des principaux soldes de la balance

Plus en détail

INDICATEURS DE CONJONCTURE. Production, Finances Publiques, Monnaie et crédit, Commerce Extérieur, Indice des Prix Taux de change

INDICATEURS DE CONJONCTURE. Production, Finances Publiques, Monnaie et crédit, Commerce Extérieur, Indice des Prix Taux de change BANQUE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI SERVICE DES ETUDES INDICATEURS DE CONJONCTURE Production, Finances Publiques, Monnaie et crédit, Commerce Extérieur, Indice des Prix Taux de change OCTOBRE 2013 I. INTRODUCTION

Plus en détail

STATISTIQUES MONETAIRES

STATISTIQUES MONETAIRES STATISTIQUES MONETAIRES Décembre 2008 STATISTIQUES MONETAIRES Décembre 2008 LISTE DES ABREVIATIONS BAM FHADES FMI CCP CEN D.T.S M OPCVM PL : Bank Al-Maghrib : Fonds Hassan II pour le développement économique

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

BULLETIN TRIMESTRIEL Mars 2015 N 143

BULLETIN TRIMESTRIEL Mars 2015 N 143 BULLETIN TRIMESTRIEL Mars 2015 N 143 BULLETIN TRIMESTRIEL MARS 2015 N 143 Les études de la présente publication ne peuvent être reproduites totalement ou partiellement sans autorisation. Les renseignements

Plus en détail

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE N 35 / 2015 Document préparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib du 16 juin 2015 Rapport sur la politique monétaire Document préparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib

Plus en détail

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE Janvier 215 REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE Janvier 215 Le présent document a été préparé sur

Plus en détail

Bulletin de La conjoncture économique Marocaine

Bulletin de La conjoncture économique Marocaine Bulletin de La conjoncture économique Marocaine 1- Indicateurs économiques et financiers 2- Conjoncture sectorielle 3- Faits marquants 3eme trimestre 2011 Contacts : Département Analyse & Corporate Loubna

Plus en détail

STATISTIQUES MONETAIRES

STATISTIQUES MONETAIRES STATISTIQUES MONETAIRES Janvier 21 STATISTIQUES MONETAIRES Janvier 21 La méthodologie d élaboration des statistiques monétaires, ainsi que des séries statistiques mises à jour sont disponibles sur le site

Plus en détail

II.5. MONNAIE ET CREDIT

II.5. MONNAIE ET CREDIT II.5. MONNAIE ET CREDIT La politique monétaire rigoureuse qui prévaut depuis 2004 dans le cadre du programme économique et financier 2004-2007 s est poursuivie en 2005 avec le même objectif de ralentir

Plus en détail

3C HAPITRE. 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties

3C HAPITRE. 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties IEOM RAPPORT ANNUEL 2008 3C HAPITRE 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties 54 3 < L ÉVOLUTION MONÉTAIRE EN 2008 L ÉVOLUTION

Plus en détail

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE N 37 / 2015 Document préparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib du 22 décembre 2015 Rapport sur la politique monétaire Document préparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

Note de Conjoncture Économique 1 er semestre 2014

Note de Conjoncture Économique 1 er semestre 2014 Banque Centrale de Mauritanie Direction Générale des Études Direction des Études et des Recherches Économiques Note de Conjoncture Économique 1 er semestre 2014 Septembre 2014 Sommaire I. ENVIRONNEMENT

Plus en détail

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE Février 214 REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE Février 214 Le présent document a été préparé sur

Plus en détail

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE N 34 / 2015 Document préparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib du 24 mars 2015 Rapport sur la politique monétaire Document préparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib

Plus en détail

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE N 29 / 2013 Document préparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib du 17 décembre 2013 Rapport sur la politique monétaire Document préparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib

Plus en détail

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions Financières Evolution du marché monétaire et obligataire durant l année 2010 Mars 2011 Faits marquants de l'année 2010 - Contraction du déficit

Plus en détail

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE N 36 / 2015 Document préparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib du 22 septembre 2015 Rapport sur la politique monétaire Document préparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib

Plus en détail

Balance suisse des paiements et position extérieure au deuxième trimestre 2014 Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure nette

Balance suisse des paiements et position extérieure au deuxième trimestre 2014 Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure nette Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 22 septembre 2014 Balance suisse des paiements et position extérieure au deuxième trimestre 2014 Aperçu

Plus en détail

Royaume du Maroc ETUDES DEPF. Direction des Etudes et des Prévisions Financières. Situation du marché. monétaire et obligataire en 2014

Royaume du Maroc ETUDES DEPF. Direction des Etudes et des Prévisions Financières. Situation du marché. monétaire et obligataire en 2014 ETUDES DEPF Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions Financières Situation du marché monétaire et obligataire en 2014 Mars 2015 Introduction L'année 2014 a connu des perturbations économiques

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

FINANCEMENT DU DEFICIT BUDGETAIRE AU MAROC

FINANCEMENT DU DEFICIT BUDGETAIRE AU MAROC FINANCEMENT DU DEFICIT BUDGETAIRE AU MAROC Rabat, 19 octobre 21 M. Ahmed HAJOUB Adjoint au Directeur du Trésor et des Finances Extérieures chargé du pôle macroéconomie I- Consolidation budgétaire: expérience

Plus en détail

Tableau de bord annuel de l économie marocaine. Royaume du Maroc. Et de la Privatisation Direction de la Politique Economique

Tableau de bord annuel de l économie marocaine. Royaume du Maroc. Et de la Privatisation Direction de la Politique Economique Royaume du Maroc Département de l Economie, l des Finances Et de la Privatisation Direction de la Politique Economique Générale Division de l Information l 15 10 5 0-5 -10-15 Tableau de bord annuel de

Plus en détail

EDITION DE DECEMBRE 2015

EDITION DE DECEMBRE 2015 REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité Justice Travail @@@@@ MINISTERE DE L'ECONOMIE, DES FINANCES ET DES PROGRAMMES DE DENATIONALISATION @@@@@ DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES ECONOMIQUES @@@@@ DIRECTION DE LA

Plus en détail

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 Septembre 2015 Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 L objet de cette revue est de présenter les principaux éléments qui caractérisent l évolution de la situation de la position

Plus en détail

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions Financières Tableau de bord des indicateurs macro-économiques mai 2011 Table des matières Présentation générale Principaux indicateurs macro-économiques.

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Faits marquants en 2008-2009 - La rentabilité économique recule mais demeure satisfaisante - L investissement ralentit

Plus en détail

BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA A FIN MARS 2014. trimestrielle de conjoncture dans l'uemoa 1

BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA A FIN MARS 2014. trimestrielle de conjoncture dans l'uemoa 1 BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA A FIN MARS 2014 trimestrielle de conjoncture dans l'uemoa 1 BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA A FIN MARS 2014 (*) Avril 2014

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 21 mars 2014 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE BALANCE DES PAIEMENTS DE LA ZONE EURO (Janvier 2014) En janvier 2014, le compte de transactions courantes de la zone euro a enregistré,

Plus en détail

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS N 17 TENDANCE GLOBALE DU MARCHÉ IMMOBILIER AU 4 ème TRIMESTRE 2013 1 1. Tendance globale du marché immobilier au cours du 4 ème trimestre 2013 En glissement trimestriel,

Plus en détail

CONJONCTURE PERIODIQUE DE OCTOBRE 2013 N 101. Banque Centrale de Tunisie ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL CONJONCTURE NATIONALE

CONJONCTURE PERIODIQUE DE OCTOBRE 2013 N 101. Banque Centrale de Tunisie ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL CONJONCTURE NATIONALE Banque Centrale de Tunisie PERIODIQUE DE CONJONCTURE OCTOBRE 2013 N 101 ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Révision à la baisse par l OCDE des prévisions de la croissance économique mondiale attendue pour 2013

Plus en détail

I. ACTIVITES. 1. Administration

I. ACTIVITES. 1. Administration I. ACTIVITES 1. Administration Au cours de l année 2010, les organes de la Banque ont continué d exercer leurs missions conformément à la Loi n 1/34 du 2 décembre 2008 portant Statuts de la Banque de la

Plus en détail

ANNEE 2004. Ainsi, le déficit courant est revenu à 1,6% du PIB au titre des onze premiers mois de 2004 contre 2,4% pour la même période de l'an passé.

ANNEE 2004. Ainsi, le déficit courant est revenu à 1,6% du PIB au titre des onze premiers mois de 2004 contre 2,4% pour la même période de l'an passé. ANNEE 2004 Décembre 2004 : Communiqué du Conseil d'administration de la Banque Centrale de Tunisie, réuni le 9 Décembre 2004 L'environnement international continue à être caractérisé par un ralentissement

Plus en détail

Point mensuel de conjoncture

Point mensuel de conjoncture 28/09/2015 Point mensuel de conjoncture REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES

Plus en détail

Tendances monétaires et financières au cours des neuf premiers mois de 2013

Tendances monétaires et financières au cours des neuf premiers mois de 2013 Alger, le 26 décembre 2013 Tendances monétaires et financières au cours des neuf premiers mois de 2013 Introduction L objet de cette note est d analyser les principales tendances financières et monétaires

Plus en détail

II.4. FINANCES ET DETTE PUBLIQUES

II.4. FINANCES ET DETTE PUBLIQUES 1 II.4. FINANCES ET DETTE PUBLIQUES II.4.1. FINANCES PUBLIQUES Les opérations financières du Trésor se sont clôturées sur un déficit budgétaire (base droits constatés) plus lourd, passant de 19.477,7 à

Plus en détail

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE N 22 / 2012 Document préparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib du 27 mars 2012 Rapport sur la politique monétaire Document préparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib

Plus en détail

EVOLUTION POSITIVE DES ACTIVITÉS DE FINANCEMENT

EVOLUTION POSITIVE DES ACTIVITÉS DE FINANCEMENT COMMUNIQUE FINANCIER DE SALAFIN : RESULTATS ANNUELS 2012 Résultat Net de 92 MDH - Maintien du niveau de rentabilité de 15% Progression des crédits distribués dans un marché en retrait. Poursuite de la

Plus en détail

Ministère de l Économie et des Finances

Ministère de l Économie et des Finances R O Y A U M E D U M A R O C Ministère de l Économie et des Finances N O T E D E C O N J O N C T U R E S E P T E M B R E 2 0 1 5 D o n n é e s d u m o i s d e j u i l l e t 2 0 1 5 C R O I S S A N C E É

Plus en détail

Ministère de l Économie et des Finances

Ministère de l Économie et des Finances R O Y A U M E D U M A R O C Ministère de l Économie et des Finances N O T E D E C O N J O N C T U R E M A I 2 0 1 5 D o n n é e s d u m o i s d e m a r s 2 0 1 5 C R O I S S A N C E É C O N O M I Q U E

Plus en détail

Infos financières Décembre 2014

Infos financières Décembre 2014 Infos financières Décembre 14 Évolutions monétaires à Saint-Pierre-et-Miquelon au septembre 14 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE Conséquence d une activité mondiale plus faible que prévu

Plus en détail

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Tableau de bord des indicateurs macro-économiques mai 2015 Table des matières Présentation générale Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Comptes et agrégats de la nation.... 2 Valeur ajoutée réelle

Plus en détail

I. Les crédits immobiliers ont enregistré une croissance soutenue tant au niveau de la production que de l encours

I. Les crédits immobiliers ont enregistré une croissance soutenue tant au niveau de la production que de l encours NOTE RELATIVE A L ENQUETE SUR LES CREDITS IMMOBILIERS Le secteur immobilier connait un essor important sous l impulsion conjuguée des actions des pouvoirs publics et d une politique d offre de crédit plus

Plus en détail

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 0 J U I N 2014

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 0 J U I N 2014 I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 0 J U I N 2014 DU 1/04/2014 AU 30/06/2014 DU 1/04/2013 AU 30/06/2013 AU 30/06/2014 AU 30/06/2013

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU QUATRIEME TRIMESTRE DE 2013

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU QUATRIEME TRIMESTRE DE 2013 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU QUATRIEME TRIMESTRE DE 2013 L objet de cette note est d analyser les principales tendances financières et monétaires au cours de l année 2013, avec un accent particulier

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 4 mars BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE TAUX D INTÉRÊT DES BANQUES DE LA ZONE EURO : JANVIER L indicateur composite du coût de l emprunt pour les nouveaux prêts accordés aux sociétés

Plus en détail

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE N 13 / 2009

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE N 13 / 2009 RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE N 13 / 2009 Document preparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib du 22 décembre 2009 Rapport sur la politique monétaire Document préparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib

Plus en détail

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS N 20 TENDANCE GLOBALE DU MARCHÉ IMMOBILIER AU 3 ème TRIMESTRE 2014 1. Tendance globale du marché immobilier au cours du 3 ème trimestre 2014 En glissement trimestriel,

Plus en détail

Banque de la République d Haïti. Janvier - Mars 2001

Banque de la République d Haïti. Janvier - Mars 2001 Banque de la République d Haïti Janvier - Mars 2001 Table des matières Avertissement...5 I- Statistiques monétaires et financières Tableau 1.1 Principaux indicateurs monétaires...10 Tableau 1.2 Situation

Plus en détail

STRICTEMENT CONFIDENTIEL

STRICTEMENT CONFIDENTIEL STRICTEMENT CONFIDENTIEL Tableau de bord de l Epargne en Europe Janvier 2008 Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droits,

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Publication du ministère des Finances Faits saillants 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars a été enregistré en décembre 2008, comparativement

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS

BALANCE DES PAIEMENTS المملكة المغربية Royaume du Maroc BALANCE DES PAIEMENTS 2010 La reproduction des informations contenues dans la présente publication est autorisée sous réserve d en mentionner expressément la source Site

Plus en détail

Au 31 décembre 2010, le total du bilan de la Banque s est accru de 30.093,6 MBIF, soit 3,7 p.c., passant de 805.508,9 à 835.602,5 MBIF.

Au 31 décembre 2010, le total du bilan de la Banque s est accru de 30.093,6 MBIF, soit 3,7 p.c., passant de 805.508,9 à 835.602,5 MBIF. II. COMPTES La Banque présente, ses états financiers selon les Normes Internationales d Information Financière (IFRS) conformément aux exigences de la loi n 1/34 du 2 décembre 2008 portant statuts de la

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances

La revue financière. Publication du ministère des Finances Publication du ministère des Finances Faits saillants 2009 : excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars a été dégagé en février 2009, comparativement

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 Les crédits de ce type mis en force au cours du premier semestre 1998 ont atteint 154,1 milliards de francs (données brutes non corrigées

Plus en détail

Directeur de Publication Bassambié BATIONO Directeur de la Recherche et de la Statistique Email : courrier.zdrs@bceao.int

Directeur de Publication Bassambié BATIONO Directeur de la Recherche et de la Statistique Email : courrier.zdrs@bceao.int BULLETIN MENSUEL DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE DANS L'UEMOA A FIN DECEMBRE 2013 Siège - Avenue Abdoulaye FADIGA BP : 3108 - DAKAR (Sénégal) Tél. : +221 33 839 05 00 Télécopie : +221 33 823 93 35 Télex :

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 23 Avec près de 96 milliards d euros de crédits nouveaux à l habitat distribués, l année 23 marque une nouvelle étape dans le cycle de hausse débuté en

Plus en détail

Tableau de Bord des Finances Publiques

Tableau de Bord des Finances Publiques Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions Financières Tableau de Bord des Finances Publiques février 2010 Sommaire Note de présentation I Tableaux des indicateurs statistiques et graphiques

Plus en détail

BULLETIN TRIMESTRIEL DE CONJONCTURE

BULLETIN TRIMESTRIEL DE CONJONCTURE INSTITUT D EMISSION DES DEPARTEMENTS D OUTRE MER BULLETIN TRIMESTRIEL DE CONJONCTURE Suivi de la conjoncture financière et bancaire N 125 3 ème trimestre 2005 Décembre 2005 IEDOM SAINT-PIERRE ET MIQUELON

Plus en détail

CONJONCTURE PERIODIQUE DE AVRIL 2013 N 99. Banque Centrale de Tunisie ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL CONJONCTURE NATIONALE

CONJONCTURE PERIODIQUE DE AVRIL 2013 N 99. Banque Centrale de Tunisie ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL CONJONCTURE NATIONALE Banque Centrale de Tunisie PERIODIQUE DE CONJONCTURE AVRIL 213 N 99 ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Révision à la baisse, par le FMI, du taux de la croissance économique mondiale attendu pour 213 et 214.

Plus en détail

Point mensuel de conjoncture

Point mensuel de conjoncture 30/11/2015 REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES DIRECTION DE LA PREVISION

Plus en détail

4. LE PORTEFEUILLE-TITRES DES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET LES RISQUES LIÉS À SON ÉVOLUTION

4. LE PORTEFEUILLE-TITRES DES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET LES RISQUES LIÉS À SON ÉVOLUTION 4. LE PORTEFEUILLE-TITRES DES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET LES RISQUES LIÉS À SON ÉVOLUTION L ensemble du portefeuille-titres 34 des établissements de la place a connu une croissance très importante au

Plus en détail

Chapitre 23 : MONNAIE ET CREDIT

Chapitre 23 : MONNAIE ET CREDIT Chapitre 23 : MONNAIE ET CREDIT 1. Présentation... 2. Methodologie... 3. Sources de documentation... 4. graphique... 5. Tableaux... LISTE DES GRAPHIQUES Graphique 23. 1: Créance du système monétaire sur

Plus en détail

BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE 1

BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE 1 1 Particularités s de la politique monétaire 2 Les particularités s du ciblage de l inflation l en Roumanie! Cible d inflation fondée sur l indice des prix à la consommation! Cible établie comme valeur

Plus en détail

Investissement des réserves de sécurité sociale: possibilités et performances

Investissement des réserves de sécurité sociale: possibilités et performances Association internationale de la sécurité sociale Colloque des directeurs d'institutions de sécurité sociale des pays francophones d'afrique Limbé, Cameroun, 28-30 janvier 2004 Investissement des réserves

Plus en détail

Ministère des Finances et de la Planification. du Développement Economique. Direction Générale des Finances Publiques. Direction de la Dette

Ministère des Finances et de la Planification. du Développement Economique. Direction Générale des Finances Publiques. Direction de la Dette République du Burundi Ministère des Finances et de la Planification du Développement Economique Direction Générale des Finances Publiques Direction de la Dette Rapport de la dette publique du Burundi :

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

AGENCE MONETAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST (AMAO) Rapport mensuel sur l évolution des taux de change des monnaies de la CEDEAO : septembre 2009

AGENCE MONETAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST (AMAO) Rapport mensuel sur l évolution des taux de change des monnaies de la CEDEAO : septembre 2009 AGENCE MONETAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST (AMAO) Rapport mensuel sur l évolution des taux de change des monnaies de la CEDEAO : septembre 2009 Freetown, octobre 2009 Introduction La stabilisation des taux

Plus en détail

Avril 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Avril 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Avril 2015 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, la contribution des assurances à la création de valeur

Plus en détail

MASTER MGT FINANCE MK

MASTER MGT FINANCE MK MASTER MGT FINANCE MK Le marche monétaire peut être défini comme le marché des capitaux à court et à moyen terme par opposition au marché financier sur le quel s effectuent les emprunts et placements

Plus en détail

n 3 0 0 M a i 2 0 1 5 Données générales sur la dette page 3

n 3 0 0 M a i 2 0 1 5 Données générales sur la dette page 3 BulletinMensuel Directeur de publication : Anthony Requin Rédaction : Agence France Trésor Disponible en français et en anglais n M a i h t t p : / / w w w. a f t. g o u v. f r B l o o m b e r g T R E

Plus en détail

Département Econome. Indicateur de Conjoncture

Département Econome. Indicateur de Conjoncture Département Econome Indicateur de Conjoncture Septembre 211 Conjoncture Economique Sommaire SOMMAIRE... 2 1. CREATIONS D ENTREPRISES... 4 2. CONSOMMATION... 4 3. TOURISME... 5 4. BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS...

Plus en détail

Performance comparée des classes d'actifs au niveau national

Performance comparée des classes d'actifs au niveau national 4 ème Journée du Capital Investissement Performance comparée des classes d'actifs au niveau national Décembre 2014 Rapport sur le Capital Investissement AMIC 2013 1 ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE NATIONAL ET

Plus en détail

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 La rentabilité des établissements de crédit français a continué de progresser en 2000 et, malgré un infléchissement, s est

Plus en détail

Crise financière et perspectives économiques

Crise financière et perspectives économiques Crise financière et perspectives économiques Genval, le 26 janvier 2009 Guy QUADEN Gouverneur de la Banque nationale de Belgique 2/ 19 La crise financière en bref Première phase (jusque septembre 2008)

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Avril 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En mars, le climat des affaires s accroît légèrement après sept mois consécutifs de baisse : l indicateur correspondant augmente de 3 points mais

Plus en détail

Comptes consolidés des 9 premiers mois de 2015. Réunion d analystes du 9 novembre 2015

Comptes consolidés des 9 premiers mois de 2015. Réunion d analystes du 9 novembre 2015 Comptes consolidés des 9 premiers mois de 2015 Réunion d analystes du 9 novembre 2015 DFI novembre 2015 La pente de la courbe des taux s est stabilisée au 3 ème trimestre à un niveau bas comparable à 2014

Plus en détail

Préambule Autodiagnostic 1) QRU - La Banque centrale est : 2) QRU - L encadrement du crédit était une technique :

Préambule Autodiagnostic 1) QRU - La Banque centrale est : 2) QRU - L encadrement du crédit était une technique : Préambule Nous vous proposons en préambule d estimer votre niveau de connaissances bancaires et financières en répondant à cet auto diagnostic. Que celui-ci vous soit prétexte à valider et à approfondir

Plus en détail

Contrôle. Consultation CDEC

Contrôle. Consultation CDEC Chapitre 1 : Monnaie et financement de l économie marocaine Financement de l activité économique Financement Direct Financement Indirect Marché financier Marché monétaire Marché hypothécaire Banques Stés.

Plus en détail

L évolution des nouveaux indices de la Bourse MASI et MADEX

L évolution des nouveaux indices de la Bourse MASI et MADEX L évolution des nouveaux indices de la Bourse MASI et MADEX 4000.00 Evolution des indices depuis le debut de l'année 2002 3500.00 3000.00 2500.00 MASI MADEX 2000.00 02/01/02 02/02/02 02/03/02 02/04/02

Plus en détail

Date de publication : 1 er juin 2015 BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA DU MOIS D'AVRIL 2015 (*)

Date de publication : 1 er juin 2015 BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA DU MOIS D'AVRIL 2015 (*) BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA AVRIL 2015 BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA DU MOIS D'AVRIL 2015 (*) Date de publication : 1 er juin 2015 (*) : Le «Bulletin

Plus en détail

Analyse des Echanges Commerciaux de la Tunisie 3 premiers trimestres 2014

Analyse des Echanges Commerciaux de la Tunisie 3 premiers trimestres 2014 Banque Centrale de Tunisie Direction Générale des Statistiques Direction de la Balance des Paiements et de la PEG Sous direction des opérations courantes Service du commerce Extérieur Analyse des Echanges

Plus en détail

INSTRUMENTS DE PAIEMENT ÉCHANGÉS VIA LES CIRCUITS BANCAIRES

INSTRUMENTS DE PAIEMENT ÉCHANGÉS VIA LES CIRCUITS BANCAIRES INSTRUMENTS DE PAIEMENT ÉCHANGÉS VIA LES CIRCUITS BANCAIRES Etat des lieux à fin 214 DIRECTION DES OPERATIONS MONETAIRES ET DES CHANGES DEPARTEMENT DES SYSTEMES ET MOYENS DE PAIEMENT INSTRUMENTS DE PAIEMENT

Plus en détail

3 ) Les limites de la création monétaire

3 ) Les limites de la création monétaire 3 ) Les limites de la création monétaire Si un banquier n a besoin que de son stylo pour créer de la monnaie, on peut se demander ce qui empêche une création infinie de monnaie. En fait, la création monétaire

Plus en détail

Résultats annuels-2013

Résultats annuels-2013 Mars 2014 Publications du jour COMPAGNIE DE TRANSPORT CA 2013 REX 2013 RNPG 2013 AU MAROC (CTM) 507 MDH 7,3% 39,5 MDH 17,0% 35 MDH 49,4% En dépit d une forte concurrence sur le marché du transport au Maroc,

Plus en détail

LE RÔLE RESPECTIF DES TAUX À COURT TERME ET DES TAUX À LONG TERME DANS LE FINANCEMENT DE L ÉCONOMIE

LE RÔLE RESPECTIF DES TAUX À COURT TERME ET DES TAUX À LONG TERME DANS LE FINANCEMENT DE L ÉCONOMIE LE RÔLE RESPECTIF DES TAUX À COURT TERME ET DES TAUX À LONG TERME DANS LE FINANCEMENT DE L ÉCONOMIE Le rôle respectif des taux à court terme et des taux à long terme dans le financement de l économie française

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 22 juin 2015 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE STATISTIQUES RELATIVES AUX FONDS D INVESTISSEMENT DE LA ZONE EURO - AVRIL 2015 En avril 2015, l encours de parts émises par les fonds

Plus en détail