Générations Mutualistes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Générations Mutualistes"

Transcription

1 Générations Mutualistes Accompagner les familles tout au long de la vie Un réseau de 750 établissements et services mutualistes dans toute la France Un engagement au service du mieux-vivre de la personne Des initiatives locales, une force de proposition nationale

2 Un réseau fédéré autour de valeurs mutualistes Depuis 00, Générations Mutualistes réunit plus de 750 établissements et services de la Mutualité Française dévolus à la petite enfance, aux personnes en situation de handicap, aux personnes âgées et aux initiatives sociales. Au centre de son action, pas de recherche de profit mais l idée que la personne est un tout ; et que tout au long de sa vie, elle mérite un accompagnement personnalisé et en continu. Une inscription originelle dans le Mouvement Mutualiste Protégeant plus de 8 millions de personnes, la Mutualité Française joue un rôle prépondérant en matière de protection sociale et de santé. Elle représente également le premier réseau sanitaire et social du pays avec 500 services de soins et d accompagnement mutualistes (SSAM) : établissements hospitaliers, centres de santé médicaux, centres dentaires, centres optiques et d audition, pharmacies ainsi que les différents établissements et services relevant de Générations Mutualistes, à destination des tout-petits, des jeunes, des familles, des personnes âgées et des personnes en situation de handicap. Ensemble, nous sommes engagés autour des mêmes valeurs : la solidarité : les risques sont assumés collectivement, sans discrimination financière, ni sélection des risques. Les établissements et services sont ouverts à tous, sans discrimination. la non-lucrativité : nos structures n ont pas vocation à générer du profit et les excédents sont investis au service des personnes accueillies. la responsabilité : chacun doit pouvoir être acteur de sa santé, grâce à la prévention et à l éducation. le progrès : indépendant de tout cercle d influence politique, financier ou syndical, Générations Mutualistes fait avancer le bienêtre social. Une vision partagée : intervenir sur l ensemble du cycle de vie Pour Générations Mutualistes, le parcours de vie est essentiel. De la petite enfance au très grand âge, nos établissements et services s attachent à trouver des réponses aux problématiques de la vie quotidienne. Notre réseau s attache à promouvoir et proposer des solutions qualitatives et durables, pour l individu et ses proches. Trois grands domaines sont ainsi couverts : la prévention, l accompagnement de la personne et le soutien de son entourage. Un rôle de représentation et d influence au niveau national Générations Mutualistes participe auprès de la Mutualité Française à la reconnaissance du rôle joué par ses membres en tant qu acteurs des secteurs médico-social et social. Ce réseau favorise le développement de réponses adaptées, en phase avec les nouveaux défis de la société : développement de l offre de garde d enfants, insertion, accompagnement de la perte d autonomie, renforcement de l aide à domicile, intégration des personnes en situation de handicap, soutien à la parentalité

3 «Pour nous, le bien-être ne se réduit pas à la santé. Il tient aussi à l autonomie de la personne, à la qualité du lien social et de l insertion dans la vie économique et l environnement.» Michelle Dange, présidente de Générations Mutualistes. Au cœur de notre mission, un échange nourri avec nos adhérents Au carrefour des initiatives prises sur le terrain, Générations Mutualistes facilite le partage d expériences et accroît la visibilité des actions mises en œuvre sur le terrain. Son rôle est aussi d aider chaque entité à travailler dans de meilleures conditions. Au travers de journées professionnelles, de groupes de travail, de formations, d échanges, notre réseau permet de : Partager les compétences, les questions et les solutions. Professionnaliser équipes et approches autour du service aux personnes, via des outils de développement et de gestion. Anticiper et aider chaque adhérent à mettre en place des dispositifs opérationnels en matière de qualité. Générations Mutualistes accueille et accompagne les enfants, les adultes, les personnes âgées, qu ils soient ou non en situation de handicap. Notre objectif est d être en capacité d aider chacun à relever les défis de la vie et de soutenir l entourage : jeunes parents, familles, aidants. Un public accompagné tout au long de sa vie PERSONNES ÂGÉES Maison de retraite, foyer logement, résidence services, résidence sociale, hébergement temporaire, accueil de jour, aide à domicile, unité Alzheimer, service de soins infirmiers à domicile... HANDICAP Établissement et service d éducation spécialisée pour enfants et adolescents, entreprise de travail adapté, accueil et hébergement spécialisé, service à domicile, service d accompagnement à la vie sociale... PETITE ENFANCE Multi-accueil, crèche, halte-garderie, crèche d entreprises, relais d assistantes maternelles, garde à domicile, ludothèque, lieux d accueil enfants-parents... INITIATIVES SOCIALES Logement pour jeunes et étudiants, structure d insertion, protection de l enfance...

4 Des acteurs engagés sur le terrain Les points forts de Générations Mutualistes la prévention en partenariats Métier historique de la Mutualité Française, la prévention fait partie intégrante des actions de Générations Mutualistes. Qu elles soient menées en lien avec les mutuelles santé et prévoyance, les autres réseaux mutualistes de soins et d accompagnement, le monde hospitalier, les pouvoirs publics ou le secteur associatif, nos initiatives visent toujours à favoriser l autonomie et le mieuxêtre des personnes. Le champ de nos activités est large : prise en charge du retour à domicile d une personne après une hospitalisation ; mise en place d actions préventives bucco-dentaires dans les établissements pour personnes âgées ; prévention solaire chez les tout-petits la qualité comme priorité Pour maintenir un haut niveau de satisfaction des personnes accueillies, anticiper les évolutions à venir tout en répondant aux obligations légales, Générations Mutualistes pilote la démarchequalité dans tous ses secteurs. Les établissements et services mutualistes sont ainsi engagés dans des démarches qualité fondées sur des certifications AFNOR ou ISO qui garantissent des exigences reconnues de tous. S y ajoute un dispositif de labellisation interne, en phase avec nos propres exigences. Ce travail de définition, de coordination et d échange autour des référentiels ou des labels concerne tous nos adhérents, dans toutes les dimensions de leur mission. L humain est au centre des préoccupations, qu il s agisse des personnes accueillies, des familles ou des salariés. l esprit d initiative Notre réseau fédère des acteurs de terrain, conscients des attentes des familles, attentifs à l idée de faire progresser le bien-être général et particulier, soucieux de proposer les solutions les plus adaptées. Ecoute et énergie se conjuguent pour créer des réponses innovantes à des problématiques particulières : aider les proches à surmonter l entrée d une personne âgée dans un établissement spécialisé, travailler avec la famille d un malade d Alzheimer pour la soutenir dans sa vie quotidienne, trouver des solutions de garde pour des parents aux horaires atypiques, répondre au besoin de reconnaissance professionnelle de travailleurs en situation de handicap, valoriser les lieux d accueil intergénérationnel ou encore préserver l autonomie.

5

6 Ce qui nous rassemble au jour le jour Une volonté de répondre au mieux aux besoins des tout-petits, des jeunes, des familles, des personnes âgées et des personnes en situation de handicap et ce, en veillant au développement de nos salariés, acteurs engagés au quotidien. Un partenariat constructif avec les collectivités territoriales et locales, les entreprises, les acteurs institutionnels et associatifs pour construire et mener nos projets. Des valeurs partagées lors de la mise en œuvre de nos actions pour : offrir accueil et respect aux plus fragiles en toute circonstance, garantir la liberté de choix et favoriser l autonomie, inscrire notre action dans une logique de citoyenneté, ouverte sur le monde et visant à une intégration dans la vie sociale, de qualité et durable. 9 établissements 6 et services pour les personnes âgées établissements et services pour les personnes en situation de handicap 8 établissements et services pour la petite enfance initiatives sociales (logement des jeunes, insertion )

7 Un réseau dense dans toute la France PERSONNES ÂGÉES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP PETITE ENFANCE INITIATIVES SOCIALES

8 Crédit photos : Shutterstock - création : - Novembre 0 Générations Mutualistes Le réseau famille de la Mutualité Française 55 rue de Vaugirard 7505 Paris Tél. :

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Annexe de l arrêté du 16 novembre 2005 publié au bulletin officiel du ministère de l'emploi, de la cohésion sociales

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur de jeunes enfants exerce une fonction d accueil des jeunes

Plus en détail

1ères ASSISES WINNCARE SERVICES LYON LE 19 octobre Les attentes d un directeur d EHPAD en matière de prestations de services

1ères ASSISES WINNCARE SERVICES LYON LE 19 octobre Les attentes d un directeur d EHPAD en matière de prestations de services 1ères ASSISES WINNCARE SERVICES LYON LE 19 octobre 2012 Les attentes d un directeur d EHPAD en matière de prestations de services 1 Sommaire Présentation du Groupe ACPPA Etat des lieux Attentes d un directeur

Plus en détail

MSA BEAUCE CŒUR DE LOIRE

MSA BEAUCE CŒUR DE LOIRE MSA BEAUCE CŒUR DE LOIRE Plan d Action Sanitaire et Sociale 2011-2015 www.msa-beauce-coeurdeloire.fr Ce plan : Un nouveau plan d action sanitaire et sociale pour les 5 années à venir 2011 2015 adopté lors

Plus en détail

PSYCHOLOGUE. Psychologue Personnel de catégorie A

PSYCHOLOGUE. Psychologue Personnel de catégorie A FICHE METIER PSYCHOLOGUE FONCTION MISSION Le(La) psychologue contribue à la définition et à la mise en œuvre des projets éducatifs et d orientation en articulation avec les autres professionnels de l équipe.

Plus en détail

LE DISPOSITIF FAMILLE GOUVERNANTE

LE DISPOSITIF FAMILLE GOUVERNANTE FAMILLE Mars 2016 Définition et de «Famille-Gouvernante» Définition et Définition de «Famille Gouvernante» Née d une initiative associative, une réponse souple et concrète qui s est développée en s adaptant

Plus en détail

Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur

Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention Le moniteur-éducateur participe

Plus en détail

Charte d appartenance

Charte d appartenance Charte d appartenance et d engagement du réseau UNA Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles 108-110, rue Saint-Maur - 75011 Paris - Tel : 01 49 23 82 52 - Fax : 0143 38 55 33

Plus en détail

Prévention «Ne pas prévoir, c'est déjà gémir» LÉONARD DE VINCI

Prévention «Ne pas prévoir, c'est déjà gémir» LÉONARD DE VINCI Prévention «Ne pas prévoir, c'est déjà gémir» LÉONARD DE VINCI Nous connaissons les grandes tendances de l'évolution démographique de notre société : s davantage de retraités et moins d'actifs, s davantage

Plus en détail

La Branche de l aide à domicile

La Branche de l aide à domicile La Branche de l aide à domicile gagne à être connue! Une branche professionnelle forte et structurée La Branche de l aide à dom répond à l évolution Une branche forte et structurée qui va de l avant La

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME Annexe 1 de l arrêté du 20 juin 2007, Journal Officiel n 168 du 7 juillet 2007. Contexte de l intervention Le moniteur-éducateur

Plus en détail

TRAVAILLEUR SOCIAL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE

TRAVAILLEUR SOCIAL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction des Ressources humaines TRAVAILLEUR SOCIAL I GESTIONNAIRE DE CAS - MAIA (Maison pour l autonomie et l intégration des malades d Alzheimer) POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction

Plus en détail

Déploiement du CEP au sein d Uniformation. 19 avril Conseil d Orientation pour l Emploi

Déploiement du CEP au sein d Uniformation. 19 avril Conseil d Orientation pour l Emploi Déploiement du CEP au sein d Uniformation 19 avril 2016 Conseil d Orientation pour l Emploi UNIFORMATION, ACTEUR DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE 21 branches professionnelles adhérentes regroupées par secteurs

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de Moniteur Éducateur

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de Moniteur Éducateur Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de Moniteur Éducateur Annexe 1 de l arrêté du 20 juin 2007 relatif au Diplôme d État de Moniteur Éducateur fixant les modalités d accès à la formation,

Plus en détail

Projet Départemental Essonne

Projet Départemental Essonne 91 Projet Départemental Essonne 2016-2020 La Fondation des Amis de l Atelier en France Depuis plus de 50 ans, la Fondation des Amis de l Atelier, reconnue d utilité publique, accueille et accompagne 2

Plus en détail

La psychiatrie de secteur et le parcours de soins. UE.2.6 Compétence R.E NOTO-

La psychiatrie de secteur et le parcours de soins. UE.2.6 Compétence R.E NOTO- le parcours de soins UE.2.6 Compétence Introduction C est quoi? Le territoire national est découpé en zones géographiques appelées «secteurs». Le secteur est l organisation à l intérieur d un bassin de

Plus en détail

Projet Associatif Les Capucins

Projet Associatif Les Capucins PROJET ASSOCIATIF 2014-2018 2 SOMMAIRE Préambule 5 Historique 6 Finalités 8 Missions 9 Valeurs 10 Membres 11 Orientations stratégiques 12 Conclusion 14 Glossaire 3 4 Préambule La nécessité de rendre autonome

Plus en détail

13 septembre Dijon

13 septembre Dijon PLAN PLURIANNUEL DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ ET POUR L INCLUSION SOCIALE Journée régionale Bourgogne Franche Comté 13 septembre 2016 - Dijon ATELIERS Atelier 1 : coordonner les actions en faveur des jeunes

Plus en détail

Plan local de santé publique Martigues / Port-de-Bouc Plan validé suite au 6ème Comité de pilotage local de l Atelier Santé Ville

Plan local de santé publique Martigues / Port-de-Bouc Plan validé suite au 6ème Comité de pilotage local de l Atelier Santé Ville Plan local de santé publique Martigues / Port-de-Bouc Plan validé suite au 6ème Comité de pilotage local de l Atelier Santé Ville 1 PREFECTURE DES BDR Participation au diagnostic et à l élaboration du

Plus en détail

PRÉSENTATION DU SERVICE CIVIQUE. À destination des membres du réseau de l UNIOPSS

PRÉSENTATION DU SERVICE CIVIQUE. À destination des membres du réseau de l UNIOPSS PRÉSENTATION DU SERVICE CIVIQUE À destination des membres du réseau de l UNIOPSS Septembre 2015 INTRODUCTION En 2010, l État a mis en place le Service Civique pour répondre à l importante demande de projets

Plus en détail

Pré-Rapport de Stage

Pré-Rapport de Stage MUTUALITE FRAINÇAISE HERAULT Pré-Rapport de Stage DUT Statistique et Informatique Décisionnelle Année 2014/2015 Améliorer l utilisation du logiciel Business Object au sein de la clinique mutualiste Jean

Plus en détail

Don Bosco ASSOCIATION. Une ambition... un métier. Initieret. développer. les. solidarités

Don Bosco ASSOCIATION. Une ambition... un métier. Initieret. développer. les. solidarités o Don Bosco ASSOCIATION Une ambition...... un métier Initieret développer les solidarités La raison d être de l Association Don Bosco est d imaginer et de développer toutes formes d activités solidaires,

Plus en détail

ma référence solidaire

ma référence solidaire p Bien plus qu une mutuelle ma référence solidaire mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance p Le groupe MGEN La référence solidaire pour tous Chiffres clés 2014 3,8 millions de personnes protégées 3 209 Lits,

Plus en détail

ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF

ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF Direction des Ressources Humaines TRAVAILLEUR SOCIAL I ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF SERVICE ASE ACCUEIL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction Enfance

Plus en détail

Concevoir une politique d'accueil de la petite enfance

Concevoir une politique d'accueil de la petite enfance détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Concevoir une politique d'accueil de la petite enfance Comprendre les enjeux actuels de la petite enfance L évolution des politiques nationales et institutionnelles

Plus en détail

ARDÈCHE AUBENAS. Un réseau local associant les acteurs du secteur sanitaire, social et médicosocial

ARDÈCHE AUBENAS. Un réseau local associant les acteurs du secteur sanitaire, social et médicosocial AUBENAS Un réseau local associant les acteurs du secteur sanitaire, social et médicosocial ARDÈCHE MAISONS POUR L AUTONOMIE ET L INTÉGRATION DES MALADES ALZHEIMER L objectif des maisons pour l autonomie

Plus en détail

MONITEUR EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Référentiel de compétence Technicien de l Intervention Sociale et Familiale - IDS 1/5

Référentiel de compétence Technicien de l Intervention Sociale et Familiale - IDS 1/5 ÉLABORATION, MISE EN ŒUVRE et évaluation du projet individualise Contribue à l élaboration du projet d établissement ou de service. Communique avec les responsables de l établissement ou du service et

Plus en détail

GCSMS. Une dy namique. m ouvement synergie. Adapei 67 les Papillons Blancs 68. une. Groupement de Coopération Sociale

GCSMS. Une dy namique. m ouvement synergie. Adapei 67 les Papillons Blancs 68. une. Groupement de Coopération Sociale GCSMS Groupement de Coopération Sociale et Médico-Sociale Adapei 67 les Papillons Blancs 68 m ouvement Un parental commun synergie une de professionnels du handicap mental Une dy namique nouvelle AFFIRMER

Plus en détail

THEME : SANTE MENTALE (incluant la souffrance psychique, la question des addictions et la santé des jeunes).

THEME : SANTE MENTALE (incluant la souffrance psychique, la question des addictions et la santé des jeunes). THEME : SANTE MENTALE (incluant la souffrance psychique, la question des addictions et la santé des jeunes). PRIORITE PRS : réduire les inégalités de santé XX/XX/XX SANTE MENTALE La santé mentale est un

Plus en détail

1 ère Edition le Jeudi 21 janvier Nouveau Stade de Bordeaux

1 ère Edition le Jeudi 21 janvier Nouveau Stade de Bordeaux Symposium Aquitain des Professionnels des Seniors 1 ère Edition le Jeudi 21 janvier Nouveau Stade de Bordeaux PRÉSENTATION Rendez-vous incontournable en BtoB, ce symposium doit rassembler tous les acteurs

Plus en détail

Fiche action 1.1 OBJECTIFS MOYENS AXE 1. Création d un réseau d appui et d animation du vivre ensemble à travers nos âges.

Fiche action 1.1 OBJECTIFS MOYENS AXE 1. Création d un réseau d appui et d animation du vivre ensemble à travers nos âges. 1.1 AXE 1 Faciliter les choix de vie de la personne (Vie citoyenne) Création d un réseau d appui et d animation du vivre ensemble à travers nos âges. Transmettre et partager les savoirs et les expériences

Plus en détail

Rapport d activité 2012 de l assistante sociale à Sciences Po. Madame Sarah NICAISE Mars 2013

Rapport d activité 2012 de l assistante sociale à Sciences Po. Madame Sarah NICAISE Mars 2013 Rapport d activité 2012 de l assistante sociale à Sciences Po Madame Sarah NICAISE Mars 2013 Le service social à Sciences Po L assistante sociale d entreprise est une praticienne au service des salariés

Plus en détail

Quel est le prix d une bonne idée?

Quel est le prix d une bonne idée? Quel est le prix d une bonne idée? Le Prix Acteurs économiques & Handicap L OCIRP lance la 3 e édition du Prix Acteurs Économiques & Handicap Vous vous engagez et vous agissez de façon concrète pour le

Plus en détail

CHARTE DU BENEVOLAT L ASSOCIATION LEDA LES ESPACES D AVENIRS

CHARTE DU BENEVOLAT L ASSOCIATION LEDA LES ESPACES D AVENIRS CHARTE DU BENEVOLAT DE L ASSOCIATION LEDA LES ESPACES D AVENIRS LEDA Siège social : Domaine des Frileuses 41150 CHAUMONT SUR LOIRE Tél : (02) 54 51 27 27 Association Loi 1901 Préfecture de Blois n 3 8

Plus en détail

Groupe de travail Formation initiale et continue en travail social Assises Territoriales du travail social

Groupe de travail Formation initiale et continue en travail social Assises Territoriales du travail social Groupe de travail Formation initiale et continue en travail social Assises Territoriales du travail social INTERREGION BRETAGNE ET PAYS DE LA LOIRE «Du diplôme d Etat à l exercice du métier» une opportunité

Plus en détail

Projet associatif

Projet associatif Association pour la sauvegarde et la valorisation du patrimoine hospitalier de Bretagne Projet associatif 2011 2015 Validation bureau du 28 novembre 2011 2 rue de l HôtelDieu CS 26419 35064 Rennes Cédex

Plus en détail

Signature de la convention entre le Conseil Général de la Vendée et la Caisse d Allocations familiales

Signature de la convention entre le Conseil Général de la Vendée et la Caisse d Allocations familiales Signature de la convention entre le Conseil Général de la Vendée et la Caisse d Allocations familiales Mardi 2 avril 2013 à 17h30 Caisse d allocations familiales Le Conseil Général de la Vendée et la Caisse

Plus en détail

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction des Ressources Humaines PUERICULTRICE/INFIRMIERE I PUERICULTRICE - INFIRMIERE AU SERVICE ASE DOMICILE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service :

Plus en détail

Projet d'établissement

Projet d'établissement Projet d'établissement DIU Médecin Coordonnateur d EHPAD 13 décembre 2010 Docteur Linda BENATTAR Directrice Médicale Groupe ORPEA / CLINEA Méthode pour l élaboration d un projet d établissement Dr Linda

Plus en détail

Charte du réseau Juin 2007

Charte du réseau Juin 2007 Charte du réseau Juin 2007 - 2 - SOMMAIRE page 5 Préambule page 7 II Les valeurs 1) la personne au cœur des préoccupations des professionnels 2) une éthique professionnelle 3) secret professionnel et confidentialité

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS. Sessions Inter / Intra Entreprises Formations 2016 / Crédits photos Thinkstock Shutterstock - Fotolia

CATALOGUE DE FORMATIONS. Sessions Inter / Intra Entreprises Formations 2016 / Crédits photos Thinkstock Shutterstock - Fotolia CATALOGUE DE FORMATIONS Sessions Inter / Intra Entreprises Formations 2016 / 2017 Crédits photos Thinkstock Shutterstock - Fotolia 2 SOMMAIRE Modules de sensibilisation 1. L essentiel du Handicap... 5

Plus en détail

Le Parcours des 7 Vents

Le Parcours des 7 Vents Le Parcours des 7 Vents Inauguration le 2 juin 2015 Lorsque nous avons commencé en 2010 cette aventure de création de jardin, nous étions loin d imaginer tout ce qui pouvait naître dans les différents

Plus en détail

Regards croisés sur le bien vivre et vieillir ensemble

Regards croisés sur le bien vivre et vieillir ensemble Coopération Savoie - Bignona Restitution du 19 juin 2015 Regards croisés sur le bien vivre et vieillir ensemble Yaye Bintou SAGNA Serigne Mapathé SAMB Malainy SONKO Yannick BILLARD Rencontres et Échanges

Plus en détail

Assurer la retraite & protéger la santé

Assurer la retraite & protéger la santé Assurer la retraite & protéger la santé La Carsat aux côtés : des salariés, des entreprises et des retraités La Caisse d assurance retraite et de la santé au travail 1 valeur : la solidarité 3 grandes

Plus en détail

Faire connaître et reconnaître le métier d assistant maternel

Faire connaître et reconnaître le métier d assistant maternel Faire connaître et reconnaître le métier d assistant maternel POLITIQUE DE PROFESSIONNALISATION Branche professionnelle des assistants maternels du particulier employeur edito Véronique Delaitre, présidente

Plus en détail

Faire face aux enjeux de l avancée en âge des personnes en situations de handicap

Faire face aux enjeux de l avancée en âge des personnes en situations de handicap Faire face aux enjeux de l avancée en âge des personnes en situations de handicap La CNSA et ses missions Établissement public créé par la loi du 30 juin 2004, missions renforcées par la loi du 11 février

Plus en détail

Contrat de ville - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite du Département de Seine Maritime

Contrat de ville - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite du Département de Seine Maritime CONTRIBUTION ECRITE DU DEPARTEMENT DE SEINE MARITIME Les quatre priorités départementales que sont, l emploi, les solidarités, l aménagement du territoire et l égalité d accès à l éducation, à la culture,

Plus en détail

sgs et l unai créent un référentiel métier dédié aux associations intermédiaires

sgs et l unai créent un référentiel métier dédié aux associations intermédiaires sgs et l unai créent un référentiel métier dédié aux associations intermédiaires Faites la différence avec la certification QUALICERT et votre référentiel «Services de Mise à Disposition de Personnel et

Plus en détail

DIRECTEUR INSERTION/LOGEMENT

DIRECTEUR INSERTION/LOGEMENT Direction des Ressources Humaines DIRECTEUR M DIRECTEUR INSERTION/LOGEMENT POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction Générale Adjointe des Solidarités Service : Direction Insertion/Logement

Plus en détail

I - Première partie : Présentation du service et des éléments de cadrage des activités

I - Première partie : Présentation du service et des éléments de cadrage des activités I - Première partie : Présentation du service et des éléments de cadrage des activités I.1- Descriptif du service Le SSIAD a ouvert ses portes en 1992. La création du service découle d un projet gérontologique

Plus en détail

ART INCELLE FORMATION

ART INCELLE FORMATION 1 NOS DOMAINES DE COMPETENCE PRESENTATION GENERALE EURL CAPITAL : 8 000 SIRET : 530 473 354 00013 APE 8559A Intervient dans le secteur sanitaire, médico-social et social, les métiers du bien-être et de

Plus en détail

L accueil. mode d emploi. de personnes âgées et/ou handicapées : proximité et partage

L accueil. mode d emploi. de personnes âgées et/ou handicapées : proximité et partage Conseil général de Lot-et-Garonne Direction du Développement social Service Personnes âgées et handicapées / Cellule Accueil familial L accueil familial de personnes âgées et/ou handicapées : proximité

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE

AVIS DE VACANCE DE POSTE Direction des Ressources Humaines Localisation : Placement Familial de Romans AVIS DE VACANCE DE POSTE RESPONSABLE D UNITÉ DE PLACEMENT FAMILIAL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction

Plus en détail

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Le point sur L animation de la vie sociale Les centres sociaux Les espaces de vie sociale La branche Famille est un acteur majeur de la politique familiale en France. Avec plus de 52 milliards d euros

Plus en détail

Votre avenir RETRAITE - SANTÉ - PRÉVOYANCE ÉPARGNE - ACTION SOCIALE. nous tient à coeur!

Votre avenir RETRAITE - SANTÉ - PRÉVOYANCE ÉPARGNE - ACTION SOCIALE. nous tient à coeur! Votre avenir RETRAITE - SANTÉ - PRÉVOYANCE ÉPARGNE - ACTION SOCIALE nous tient à coeur! Nos valeurs Pragmatisme Innovation Solidarité Expertise Nos métiers Retraite Assurance de personnes > Prévoyance

Plus en détail

l'oiseau Bleu HÉBERGEMENT ET INSERTION Historique de l'association

l'oiseau Bleu HÉBERGEMENT ET INSERTION Historique de l'association l'oiseau Bleu HÉBERGEMENT ET INSERTION Historique de l'association Un tremplin vers l'autonomie!! / Hébergement Hébergement / Logement Logement / Accompagnement SANTÉ Accompagnement - PROFESSIONNEL SANTÉ

Plus en détail

CHARTE DU «VIVRE ENSEMBLE» POUR LA PERSONNE ÂGÉE OU HANDICAPEE RESIDANT EN INSTITUTION. Projet de Charte

CHARTE DU «VIVRE ENSEMBLE» POUR LA PERSONNE ÂGÉE OU HANDICAPEE RESIDANT EN INSTITUTION. Projet de Charte CHARTE DU «VIVRE ENSEMBLE» POUR LA PERSONNE ÂGÉE OU HANDICAPEE RESIDANT EN INSTITUTION Projet de Charte Cette charte a pour objectif de reconnaître les conditions du «vivre ensemble» en institution (lieu

Plus en détail

1 valeur : la solidarité 3 grandes missions de service public

1 valeur : la solidarité 3 grandes missions de service public La Caisse d assurance retraite et de la santé au travail 1 valeur : la solidarité 3 grandes missions de service public réaffirmées pour être aux côtés : des salariés, des entreprises et des retraités 2

Plus en détail

FICHE DE POSTE. LOGO Inspection académique. Dr. par délégation I LA PRESENTATION DU POSTE. 1 Intitulé du poste : Médecin de l Education Nationale

FICHE DE POSTE. LOGO Inspection académique. Dr. par délégation I LA PRESENTATION DU POSTE. 1 Intitulé du poste : Médecin de l Education Nationale LOGO Inspection académique FICHE DE POSTE Service : _Médical Nom de l agent : Dr..Prénom :.. Nom de l autorité hiérarchique 1 : de l Inspectrice d Académie Dr. par délégation I LA PRESENTATION DU POSTE

Plus en détail

Présentation du Schéma départemental de l Autonomie 2015/2019

Présentation du Schéma départemental de l Autonomie 2015/2019 Dossier de presse Présentation du Schéma départemental de l Autonomie 2015/2019 Poitiers, le 30 janvier 2015 Bruno BELIN, Premier Vice-Président du Conseil Général chargé des Solidarités, a réuni les partenaires

Plus en détail

CHARTE DE QUALITÉ. pour l accueil des enfants de 0 à 6 ans dans leur diversité. Edition 2012

CHARTE DE QUALITÉ. pour l accueil des enfants de 0 à 6 ans dans leur diversité. Edition 2012 CHARTE DE QUALITÉ CHARTE DE QUALITÉ pour l accueil des enfants de 0 à 6 ans dans leur diversité Rédigée dans le cadre de la commission départementale de l accueil des jeunes enfants de l Isère Edition

Plus en détail

ma référence solidaire

ma référence solidaire p Bien plus qu une mutuelle ma référence solidaire mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance p Le groupe MGEN La référence solidaire pour tous Chiffres clés 2015 Près de 4 millions de personnes protégées 3 209

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIERE (1)

CAHIER DES CHARGES INFIRMIERE (1) 1. DEFINITION DE LA FONCTION Au service du Projet de Vie Institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel, droit

Plus en détail

Secteur sanitaire et social rentrée 2011

Secteur sanitaire et social rentrée 2011 Secteur sanitaire et social rentrée 2011 Secteur sanitaire et social rentrée 2011 Le Bac Pro ASSP Texte de référence : Bulletin officiel n 24 du 16 juin 2011 :Baccalauréat professionnel : «Accompagnement,

Plus en détail

PROFIL DE POSTE RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER DU CRA RAF

PROFIL DE POSTE RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER DU CRA RAF 1. GRADE, METIER, EMPLOI Grade Attaché d administration hospitalière (ou équivalent) Emploi Responsable de gestion administrative et financière du CRA Métier Responsable Administratif et Financier () %

Plus en détail

LA MOBILITÉ DES SÉNIORS Des services mobilité pour un gain d autonomie

LA MOBILITÉ DES SÉNIORS Des services mobilité pour un gain d autonomie LA MOBILITÉ DES SÉNIORS Des services mobilité pour un gain d autonomie L association Wimoov accompagne, depuis sa création, les personnes en insertion socioprofessionnelle et les travailleurs précaires

Plus en détail

Pour une insertion sociale et professionnelle choisie et réussie du jeune adulte déficient intellectuel

Pour une insertion sociale et professionnelle choisie et réussie du jeune adulte déficient intellectuel Pour une insertion sociale et professionnelle choisie et réussie du jeune adulte déficient intellectuel Un projet conduit par l ARIST Placer le projet de vie de la personne au centre de notre réflexion

Plus en détail

Charte du management et des relations professionnelles au CHU de La Réunion

Charte du management et des relations professionnelles au CHU de La Réunion Charte du management et des relations professionnelles au CHU de La Réunion Le CHU de La Réunion est un établissement jeune, avec des spécificités fortes. Centre Hospitalier de référence de l Océan Indien,

Plus en détail

[ PROJET GÉNÉRATION ANS]

[ PROJET GÉNÉRATION ANS] DEPARTEMENT DE LA GIRONDE Direction générale adjointe Jeunesse, Education, Sport et Vie Associative Direction Jeunesse Education Citoyenneté Mission Jeunesse [ PROJET GÉNÉRATION 11 25 ANS] PLAN GIRONDIN

Plus en détail

Projet d Etablissement Social et Médico-Social > SYNTHESE <

Projet d Etablissement Social et Médico-Social > SYNTHESE < Projet d Etablissement Social et Médico-Social 2012-2016 > SYNTHESE < Fondation Bon Sauveur Balnéo au FAM Intérieur A.I.R. Espace Snoezelen Bureau Infirmier MAS Ce document est une synthèse du «Projet

Plus en détail

Livret d accueil. Equipe Spécialisée Alzheimer GER-DOC 19 - version 2 du 14/11/2013 / (21/08/2014)

Livret d accueil. Equipe Spécialisée Alzheimer GER-DOC 19 - version 2 du 14/11/2013 / (21/08/2014) Livret d accueil Equipe Spécialisée Alzheimer 02.43.08.28.42 esa@ch-mayenne.fr Page 1 sur 16 Madame, Monsieur, Dans le cadre du plan national Alzheimer 2008/2012, l Agence Régionale de Santé des Pays de

Plus en détail

Résidence du Nant-d Avril Sàrl - Satigny 110DOC018. BM Version 2 Charte éthique CHARTE ETHIQUE

Résidence du Nant-d Avril Sàrl - Satigny 110DOC018. BM Version 2 Charte éthique CHARTE ETHIQUE Résidence du Nant-d Avril Sàrl - Satigny 18.8.2011 110DOC018 BM Version 2 Charte éthique CHARTE ETHIQUE Cette charte, orientée sur la mission réactualisée de notre institution, a été conçue par l ensemble

Plus en détail

Les membres et les équipes de l association, issus de tous les horizons, sont garants des valeurs de laïcité et de respect mutuel.

Les membres et les équipes de l association, issus de tous les horizons, sont garants des valeurs de laïcité et de respect mutuel. Héberger Accompagner Insérer www.asso2choseslune.org Projet associatif Adopté le 27 juin 2014 en Assemblée Générale Notre identité L association 2ChosesLune rassemble des hommes et des femmes désireux

Plus en détail

Journée d information et d échanges de pratiques pour les Conseils régionaux. Paris 26 Juin Regard sur la mise en œuvre du CEP par un OPACIF

Journée d information et d échanges de pratiques pour les Conseils régionaux. Paris 26 Juin Regard sur la mise en œuvre du CEP par un OPACIF Journée d information et d échanges de pratiques pour les Conseils régionaux Paris 26 Juin 2015 Regard sur la mise en œuvre du CEP par un OPACIF UNIFORMATION, ACTEUR DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE I.

Plus en détail

La Charte d engagements réciproques Réseau «Nos Quartiers d Eté»

La Charte d engagements réciproques Réseau «Nos Quartiers d Eté» La Charte d engagements réciproques Réseau «Nos Quartiers d Eté» PLAN GENERAL DU DOCUMENT PREAMBULE I - PRINCIPES PARTAGES Nos valeurs constitutives Notre label «Quartiers d Eté» Nos modes de coopération

Plus en détail

Guide de création d une micro crèche en Ardèche

Guide de création d une micro crèche en Ardèche Commission Départementale de l Accueil du Jeune Enfant 2011 Guide de création d une micro crèche en Ardèche Document validé par les partenaires le 23/08/2011 1 Sommaire Préambule 1. Conditions préalables

Plus en détail

dossier de presse Le schéma départemental des personnes handicapées

dossier de presse Le schéma départemental des personnes handicapées j e u d i 1 1 f é v r i e r 2 0 1 0 dossier de presse Le schéma départemental des personnes handicapées Par Bernard BONNE, Président du Conseil général de la Loire et Claude BOURDELLE, Vice-président du

Plus en détail

LE P.D.S.L. FONDEMENTS OBJECTIFS ET MÉTHODE

LE P.D.S.L. FONDEMENTS OBJECTIFS ET MÉTHODE LE P.D.S.L. FONDEMENTS OBJECTIFS ET MÉTHODE Introduction : Le Projet de Développement Social Local : objectifs et méthode La question sociale constitue une des priorités majeures du programme municipal

Plus en détail

Nexem. le principal représentant des employeurs associatifs du secteur social, médico-social et sanitaire

Nexem. le principal représentant des employeurs associatifs du secteur social, médico-social et sanitaire Nexem le principal représentant des employeurs associatifs du secteur social, médico-social et sanitaire Nexem la nouvelle organisation professionnelle d employeurs associatifs du secteur social, médico-social

Plus en détail

Maison de l Enfance et de la Famille Métropole Lille 93, rue d Esquermes Lille Tél Fax :

Maison de l Enfance et de la Famille Métropole Lille 93, rue d Esquermes Lille Tél Fax : Maison de l Enfance et de la Famille Métropole Lille 93, rue d Esquermes - 59000 Lille Tél. 03.20.93.53.61 - Fax : 03.20.93.21.25 - meflille@epdsae.fr www.epdsae.fr La Maison de l Enfance et de la Famille

Plus en détail

Présentation du service solidarité du territoire du Vercors. 24/09/2014 Territoire du Vercors

Présentation du service solidarité du territoire du Vercors. 24/09/2014 Territoire du Vercors Présentation du service solidarité du territoire du Vercors 1 24/09/2014 Le Conseil Général de l Isère Les services départementaux sont organisés en 14 directions centrales et 13 directions territoriales.

Plus en détail

Service Educatif de Protection d Investigation et d Accompagnement / Service de Placement Familial 46, avenue du Peuple Belge Lille Tél.

Service Educatif de Protection d Investigation et d Accompagnement / Service de Placement Familial 46, avenue du Peuple Belge Lille Tél. Service Educatif de Protection d Investigation et d Accompagnement / Service de Placement Familial 46, avenue du Peuple Belge - 59800 Lille Tél. 03.20.51.93.55 - Fax : 03.20.51.99.00 - sepia@epdsae.fr

Plus en détail

Coordonnateur de services à la personne

Coordonnateur de services à la personne Coordonnateur de services à la personne D où peuvent-ils venir? Assistant de service social Conseiller en économie sociale familiale (CESF) Educateur de jeunes enfants Responsable de secteur (services

Plus en détail

AGENDA 21 DES FAMILLES. Dossier Presse Dossier de présentation

AGENDA 21 DES FAMILLES. Dossier Presse Dossier de présentation AGENDA 21 DES FAMILLES Dossier Presse Dossier de présentation Agir pour et avec les familles L Union Départementale des Associations Familiales des Alpes de Haute Provence fédère sur le département de

Plus en détail

Projet de veille éducative

Projet de veille éducative Projet de veille éducative 1) Objectifs du projet Le dispositif s adresse aux enfants de 2 à 17 ans. Il s agit d accompagner ceux qui présentent des signes de fragilité ou qui risquent de rencontrer des

Plus en détail

2013/2017 EPSM DES FLANDRES

2013/2017 EPSM DES FLANDRES 2013/2017 EPSM DES FLANDRES L e projet d établissement est l acte politique majeur d un établissement de santé car il fixe ses axes de développement pour les 5 années à venir. Le nouveau projet d établissement

Plus en détail

Contrat de Projet Page 79 sur 85

Contrat de Projet Page 79 sur 85 Contrat de Projet 2015 2019 Page 79 sur 85 A partir du diagnostic local et du bilan du précédent Contrat de Projet, nous avons analysé les forces et faiblesses du Centre Social et de son environnement

Plus en détail

En partenariat avec le Comité National Coordination Action Handicap (CCAH)

En partenariat avec le Comité National Coordination Action Handicap (CCAH) Appel à projets En partenariat avec le Comité National Coordination Action Handicap (CCAH) Prix Agirc et Arrco Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie

Plus en détail

Déploiement des contrats «emplois d avenir» : L AEIM relève le défi. Dossier de presse

Déploiement des contrats «emplois d avenir» : L AEIM relève le défi. Dossier de presse Déploiement des contrats «emplois d avenir» : L AEIM relève le défi Conseil Général de Meurthe et Moselle Direction de la Communication Tél. I 03.83.94.54.54 I AEIM-Adapei 54 Service Communication / Coralie

Plus en détail

UNIPSO Rencontre débat vieillissement. Formation du personnel : Gage de qualité pour bien vieillir Jeudi 22 septembre 2011

UNIPSO Rencontre débat vieillissement. Formation du personnel : Gage de qualité pour bien vieillir Jeudi 22 septembre 2011 UNIPSO Rencontre débat vieillissement Formation du personnel : Gage de qualité pour bien vieillir Jeudi 22 septembre 2011 FeProSoC Fe. Fédération De l enseignement De Pro. Promotion So.Sociale C Catholique

Plus en détail

Il est convenu et arrêté les dispositions suivantes :

Il est convenu et arrêté les dispositions suivantes : MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel national BRANCHE SANITAIRE, SOCIALE ET MÉDICO-SOCIALE À BUT NON LUCRATIF FORMATION PROFESSIONNELLE

Plus en détail

«FAMILLES RURALES» FÉDÉRATION RÉGIONALE DU LIMOUSIN

«FAMILLES RURALES» FÉDÉRATION RÉGIONALE DU LIMOUSIN «FAMILLES RURALES» FÉDÉRATION RÉGIONALE DU LIMOUSIN Le Mouvement «Familles Rurales» Familles Rurales, fédération régionale du Limousin Familles Rurales, fédérations départementales de Corrèze et de Haute-Vienne

Plus en détail

Projet associatif

Projet associatif Projet associatif 2010 2015 2015 CHATEAU DE BOIS-HIMONT B.P. 95-76193 YVETOT CEDEX. 02.35.95.90.90. 02.35.56.60.41 - E-mail : secretariat@arcaux.com Site web : www.arcaux.com 1 NOTRE HISTOIRE La Création

Plus en détail

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Comité régional aquitain d'éducation pour la santé A Q U I T A I N E - G I R O N D E 2008 EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Catalogue Formations - Méthodologie de projet - Outils pédagogiques - Formations

Plus en détail

22 mai 2013 INC Branche retraite L action sociale de l Assurance Retraite : quelques orientations stratégiques pour l action sociale de la Cnav

22 mai 2013 INC Branche retraite L action sociale de l Assurance Retraite : quelques orientations stratégiques pour l action sociale de la Cnav 22 mai 2013 INC Branche retraite L action sociale de l Assurance Retraite : quelques orientations stratégiques pour l action sociale de la Cnav 1 Le rôle de l action sociale de la CNAV : maintenir l autonomie

Plus en détail

Projet pédagogique Accueil Collectif de Mineurs Adolescents du CM2 à 17 ans

Projet pédagogique Accueil Collectif de Mineurs Adolescents du CM2 à 17 ans Projet pédagogique Accueil Collectif de Mineurs Adolescents du CM2 à 17 ans COMMUNE DE BUBRY POLE ENFANCE JEUNESSE RUE DES ECOLIERS 02.97.27.58.02 06.70.27.23.41 animateur56310@hotmail.fr LE LOCAL JEUNES

Plus en détail

Partenaire des acteurs. de l orientation, de la formation et de l emploi en Nord - Pas-de-Calais

Partenaire des acteurs. de l orientation, de la formation et de l emploi en Nord - Pas-de-Calais Partenaire des acteurs de l orientation, de la formation et de l emploi en Nord - Pas-de-Calais aide à la décision accompagnement accès à l information Partenaire des acteurs de l orientation, de la formation

Plus en détail

TRAVAILLEUR SOCIAL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE. Poste de rattachement hiérarchique : Chef du service Coordination Médico-Sociale PAPH

TRAVAILLEUR SOCIAL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE. Poste de rattachement hiérarchique : Chef du service Coordination Médico-Sociale PAPH Direction des Ressources humaines TRAVAILLEUR SOCIAL I TRAVAILLEUR MEDICO-SOCIAL AU POLE ACCUEIL FAMILIAL ADULTES POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : DGA des Solidarités Service : Service

Plus en détail

L AVANCÉE EN ÂGE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Le contexte national

L AVANCÉE EN ÂGE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Le contexte national . L AVANCÉE EN ÂGE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Le contexte national Quelques chiffres : Environ 3 personnes handicapées de 6 ans en France Une espérance de vie des personnes handicapées en très

Plus en détail