Trithérapie (Boceprevir et Telaprevir)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Trithérapie (Boceprevir et Telaprevir)"

Transcription

1 Trithérapie (Boceprevir et Telaprevir) GEMHEP Mardi 29 novembre 2011 Tarik Asselah MD, PhD Service d Hépatologie & INSERM U773, CRB3 Hôpital Beaujon, Clichy

2 Trithérapie (Boceprevir et Telaprevir) Introduction (DAAs) Patients G1 naïf Patients G1 traité Résistance Effets secondaires Conclusion

3 Hépatite C USA & Canada 4 M SOUTH AMERICA 10 M EUROPE 9 M FAR EAST EASTERN /ASIA MEDITERRANEAN 60 M 21.3M SOUTH EAST ASIA 32.3 M AFRICA 32 M AUSTRALIA 0.2 M Japan 2M 170 Millions de Porteurs chroniques du VHC WHO, 1999

4 Asselah T et al. Liver International 2009

5 Asselah T et al. Liver International 2012

6 Asselah T et al.al. GUT 2009 Asselah T et GUT 2009

7 Protease Inhibitors NS5A Inhibitors Polymerase Inhibitors NS3-4A Protease NS5A NS5B Polymeras e Asselah T et al. Liver International 2012

8 Trithérapie (Boceprevir et Telaprevir) Introduction (DAAs) Patients G1 naïf Patients G1 traité Résistance Effets secondaires Conclusion

9 Sprint 2 (Boceprevir) : Schéma de l essai Contrôle 48 P/R N = 363 Semaine 4 Semaine 28 Semaine 48 Semaine 72 PR lead-in PR + Placebo Suivi ARN-VHC indétectable entre S8-S24 Suivi BOC TGR* N = 368 PR lead-in PR + Bocéprévir ARN-VHC détectable entre S8-S24 PR + Placebo Suivi BOC/ N = 366 PR lead-in PR + Bocéprévir Suivi Poordad, et al. NEJM 2011

10 Sprint 2: Taux de RVS et de rechute (ITT) p < p < SVR* Relapse Rate p =0.004 p = /232 18/ /14 3/ Non-Black Patients Black Patients

11 Boceprevir : G1 naïf (sans cirrhose) Stop treatment at Week 28 if undetectable at Week 8 and 24 PR lead-in BOC + PR If detectable at Week 8 but undetectable at Week 24: BOC + PR* PR* Weeks HCV RNA Assess for RGT criterion If 100 IU/mL discontinue all drugs If detectable discontinue all drugs

12 Advance (telaprevir) : Schéma de l essai (control) (n=361) Pbo + PR PR Follow-up SVR T12PR (n=363) TVR + PR PR ervr+ Follow-up ervr PR SVR Follow-up Follow-up SVR T8PR (n=364) TVR + PR Pbo + PR PR ervr+ Follow-up ervr PR SVR Follow-up Follow-up SVR Weeks Jacobson IM, et al. N EJM 2011

13 Advance: Taux de RVS T12PR T8PR PR 100 P< Percent of patients with SVR n/n = P< / / /361 SVR

14 RVS selon la ervr T12PR T8PR PR 80 Percent of patients with SVR n/n = 189/ /207 28/29 82/151 79/ / week regimen 48-week regimen ervr+ ervr-

15 Telaprevir : G1 naïf Telaprevir Peg-IFN alfa + ribavirin Peg-IFN alfa + ribavirin if detectable at Week 4 or 12* Weeks HCV RNA: If >1000 IU/mL at Week 4 or 12: discontinue all drugs If detectable at Week 24 or 36: discontinue PR

16 Trithérapie (Boceprevir et Telaprevir) Introduction (DAAs) Patients G1 naïf Patients G1 traité Résistance Effets secondaires Conclusion

17 Respond-2 (boceprevir) : schéma de l étude (control) n=80 Peg-IFN + RBV Pbo + Peg-IFN + RBV Follow-up Week 8 and 12 undetectable HCV RNA Follow-up BOC RGT n=162 Peg-IFN + RBV BOC + Peg-IFN + RBV Week 8 detectable HCV RNA + Week 12 undetectable HCV RNA Pbo + Peg-IFN + RBV Follow-up BOC44/ n=161 Peg-IFN + RBV BOC + Peg-IFN + RBV Follow-up Weeks SVR assessment 72 Bacon et al. NEJM 2011

18 Respond-2 (boceprevir): SVR Prior relapsers Prior partial responders SVR (%) BOC RGT BOC44/ BOC RGT BOC44/ n/n= 15/51 72/105 77/103 2/29 23/57 30/58

19 Boceprevir : G1 traités (sans cirrhose) Prior partial responders and prior relapsers without cirrhosis PR lead-in BOC + PR PR Prior null responders PR lead-in BOC + PR Weeks HCV RNA If 100 IU/mL discontinue all drugs If detectable discontinue all drugs

20 Realize (telaprevir): schéma de l étude (control) Pbo + Peg-IFN + RBV Peg-IFN + RBV n=132 Follow-up LI T12/ n=264 Pbo + Peg-IFN + RBV TVR + Peg-IFN + RBV Peg-IFN + RBV Follow-up T12/ n=266 TVR + Peg-IFN + RBV Pbo + Peg-IFN + RBV Peg-IFN + RBV Follow-up Weeks 48 SVR assessment 72 Zeuzem et al. NEJM 2011

21 Realize (telaprevir): SVR Prior relapsers * * Prior partial responders Prior null responders SVR (%) * * * * LI T12/ T12/ LI T12/ T12/ LI T12/ T12/ n/n= 15/68 124/ /145 4/27 27/48 30/49 2/37 25/75 22/72

22 Telaprevir : G1 traité Prior relapsers without cirrhosis Telaprevir + PR Prior partial and null responders Peg IFN alfa + Ribavirin Stop treatment at Week 24 if undetectable at Week 4 and 12* Peg IFN alfa + Ribavirin if detectable at Week 4 or 12 Telaprevir +PR Peg IFN alfa + Ribavirin Weeks HCV RNA If >1000 IU/mL at Week 4 or 12: discontinue all drugs If detectable at Week 24 or 36: discontinue PR

23 Durée pour tout patient avec cirrhose TVR + Peg-IFN + RBV Peg-IFN + RBV >1000 IU/mL: Stop 3 drugs >1000 IU/mL: Stop 3 drugs Detectable: Stop PR Detectable: Stop PR Peg-IFN + RBV BOC+ Peg-IFN + RBV 100 IU/mL: Stop 3 drugs Detectable: Stop 3 drugs INCIVO (telaprevir) EU SmPC; VICTRELIS (boceprevir) EU SmPC

24 Trithérapie (Boceprevir et Telaprevir) Introduction (DAAs) Patients G1 naïf Patients G1 traité Résistance Effets secondaires Conclusion

25 Caractéristiques des différentes classes d antiviraux directs Génotype Barrière génétique Inhibiteurs protéase G1 Faible Inhibiteurs polymérase nuc Inhibiteurs polymérase non nuc G1,G2,G3 G1 Elevée Faible Inhibiteurs NS5A G1, G4 Faible

26 PEG-IFN- + Ribavirin Fréquence de l échec thérapeutique PEG-IFN- 2a + ribavirin (Fried et al., 2002) 54% 48% 58% PEG-IFN- 2a + ribavirin (Hadziyannis et al., 2004) PEG-IFN- 2b + ribavirin (Manns et al., 2001) 24% 16% 18% Genotype 1 Genotypes 2/3 Manns et al., Lancet 2001; Fried et al., N Engl J Med 2002; Hadziyannis et al., Ann Intern Med 2004.

27 HCV resistance NS2 NS3 proteinase NS3 protease C E1 E2 p7 NS2 NS3 4A NS4B NS5A NS5B Core Envelope Serine protease domain RNA-dependent RNA polymerase VX-950; SCH VX-950; BILN 2061 VX-950; BILN 2061; SCH BILN 2061 VX-950 T54 R155 A156 D168 V36 R1479 (R1626) Valopicitabine HCV-796 Nonnucleosides S96 N142 S282 C316 M414 M419 P495 T423 Sarrazin et al. Gastroenterology Tong et al. Antiviral Res De Francesco and Migliaccio. Nature Le Pogam et al. Virology Villano et al. Hepatology

28 Telaprevir Phase II/III : Résumé T12/PR (750 mg q8h) N=1346 Placebo/ N=764 Deaths N=0 a N=1 a,b Serious AEs 7% 3% AEs leading to permanent discontinuation of Telaprevir/Placebo AEs leading to permanent discontinuation of all study drugs at same time 14% 4% 8% 4% a Refers to the number of patients who died as a result of an AE with onset during the telaprevir/placebo treatment phase b This includes 1 patient who had a life-threatening AE that was not resolved at his last study visit. The patient died afterwards due to this AE Materials/Drugs/AntiviralDrugsAdvisoryCommittee/UCM pdf

29 Boceprevir Phase III : résumé BOC RGT BOC44/ PR SPRINT-2 (naïve) 1,2 N=368 N=366 N=363 Deaths N=1 N=1 N=4 Serious AEs 11% 12% 9% Discontinued due to AEs 12% 16% 16% RESPOND-2 (experienced) 3 N=162 N=161 N=80 Deaths N=1 N=0 N=0 Serious AEs 10% 14% 5% Discontinued due to AE 8% 12% 2% 1. Poordad F, et al. N Engl J Med 2011;364: ; 2. Poordad F, et al. N Engl J Med 2011;364: (supplementary appendix); 3. Bacon BR, et al. N Engl J Med 2011;364:

30 Telaprevir Phase II/III : résumé Patients, % T12/PR (750 mg q8h) N=1346 Skin and subcutaneous tissue disorders Placebo/ N=764 Leading to discontinuation of all study drugs*(%) Pruritus (SSC) % Rash (SSC) % Gastrointestinal disorders Nausea <0.5 Diarrhea <0.5 Hemorrhoids 12 3 <0.5 Anorectal discomfort 8 2 <0.5 Anal pruritus 6 1 <0.5 Blood and lymphatic system disorders Anemia (SSC) % Materials/Drugs/AntiviralDrugsAdvisoryCommittee/UCM pdf *Discontinuation of all study drugs in the T12/PR arms (analyzed within SSC for rash and anemia) SSC: special search category

31 Boceprevir Phase III : résumé Patients, % BOC RGT BOC44/ PR SPRINT-2 (naïve) 1 N=368 N=366 N=363 Anemia* Dysgeusia* Grade 3-4 neutropenia (500 to <750/mm 3 and <500/mm 3 ) RESPOND-2 (experienced) 2 N=162 N=161 N=80 Anemia* Dysgeusia* Dry skin** Grade 3-4 neutropenia (500 to <750/mm 3 and <500/mm 3 ) Rash *p<0.001 for boceprevir arms versus PR **p=0.009 (BOC RGT) and p=0.004 (BOC44/) versus PR p=0.01 (BOC RGT) and p=0.05 (BOC44/) versus PR 1. Poordad F, et al. N Engl J Med 2011;364: Bacon BR, et al. N Engl J Med 2011;364:

32 Conclusion (1) La trithérapie permet un gain de RVS d au moins 30 % chez les patients génotype 1. Réduction de la durée du traitement à 6 mois chez la majorité des patients. Peu ou pas de données dans les populations particulières: coinfectés VIH, cirrhotiques, greffés. Limites des futurs traitements : - Résistance - Effets secondaires - Coûts - Autres populations (autres génotypes )

33 Conclusion (2) Gestion des effets secondaires: suivi précoce attentif Interactions médicamenteuses: CYP dépendant Observance: prise toutes les 8 heures Risque de résistance: Nouvelles règles d arrêt de traitement: Durée de traitement en fonction de la réponse (ervr) Lead in phase: Traitement à la carte?

34 Amélioration des traitements 35 43% 47% - 63% 70% 6 16% 18 23% IFN PEG-IFN IFN + Riba PEG- IFN+Riba Manns et al. Lancet 2001 Fried et al. NEJM 2002 Hadziyannis et al. Annals of Internal Medicine 2004

Les futurs traitements de l hépatite C

Les futurs traitements de l hépatite C Les futurs traitements de l hépatite C Christophe Hézode Hôpital Henri Mondor, Créteil, France Paris, 15 Décembre 2012 SPRINT-2 (bocéprevir) : RVS et durée de traitement Treatment dura>on in RGT arm SVR

Plus en détail

Hépatite C La guérison pour tous?

Hépatite C La guérison pour tous? Hépatite C La guérison pour tous? V de Lédinghen CHU Bordeaux 13 octobre 2011 Un malade Génotype Fibrose Durée de contamination Projets familiaux Age Famille et soutien Souhait du patient IL28 Profession

Plus en détail

Traitement de l hépatite C selon le génotype en 2014

Traitement de l hépatite C selon le génotype en 2014 Traitement de l hépatite C selon le génotype en 2014 Docteur Vincent Leroy Clinique d Hépato- gastroentérologie, Pôle DIGI- DUNE, CHU et INSERM/UJF U823, IAPC, IAB, Grenoble Des progrès spectaculaires

Plus en détail

Traitement de l hépatite C en 2010

Traitement de l hépatite C en 2010 CHU Constantine Service de gastro-entérologie Dr Hmmada Séminaire atelier janvier 2010 Traitement de l hépatite C en 2010 Dr O.AISSOUS Dr L.Belghazi Dr F.Boutraa 1 Pathologie d actualité statistiques alarmantes:

Plus en détail

Les nouveaux traitements de l hépatite C. Christophe Hézode Hôpital Henri Mondor, Créteil

Les nouveaux traitements de l hépatite C. Christophe Hézode Hôpital Henri Mondor, Créteil Les nouveaux traitements de l hépatite C Christophe Hézode Hôpital Henri Mondor, Créteil Perpignan, le 27 Juin 2014 Qui traiter? Pourquoi traiter? La valeur du Fibroscan prédit la survie chez les malades

Plus en détail

Lawrence Serfaty Service d Hépatologie, UMR S 893 Hôpital Saint-Antoine, UPMC, Paris

Lawrence Serfaty Service d Hépatologie, UMR S 893 Hôpital Saint-Antoine, UPMC, Paris Intérêt de la «Lead-In phase»? Lawrence Serfaty Service d Hépatologie, UMR S 893 Hôpital Saint-Antoine, UPMC, Paris Conflits d intérêts Schering-Plough/MSD Roche BMS Gilead Novartis Pfizer Axcan-Pharma

Plus en détail

Peg-interféron alfa-2b «ViraferonPeg» dans le traitement de l hépatite chronique C

Peg-interféron alfa-2b «ViraferonPeg» dans le traitement de l hépatite chronique C Peg-interféron alfa-2b «ViraferonPeg» dans le traitement de l hépatite chronique C INTRODUCTION - Peg-Interféron + Ribavirine Traitement de référence VHC - Réponse virologique soutenue «Guérison» 50% -

Plus en détail

Les nouvelles molécules du VHC

Les nouvelles molécules du VHC Les nouvelles molécules du VHC Marc Bourlière XVIII journée Régionale Svc Hépato-gastroentérologie de Pathologie infectieuse Hôpital Saint Joseph, Marseille Lille 04 octobre 2011 Conflits d intérêt Membre

Plus en détail

HEPATITE C : vers un traitement oral? Christophe Hézode Hôpital Henri Mondor, Créteil

HEPATITE C : vers un traitement oral? Christophe Hézode Hôpital Henri Mondor, Créteil HEPATITE C : vers un traitement oral? Christophe Hézode Hôpital Henri Mondor, Créteil Paris, le 23 Mars 2014 CONFLITS D INTÉRÊT Orateur ou consultant : Abbvie BMS Gllead Janssen MSD Roche Objectifs pédagogiques

Plus en détail

XXVII èmes Journées Nationales d Hépato-Gastro- Entérologie Et d Endoscopie Digestive SIMEPREVIR

XXVII èmes Journées Nationales d Hépato-Gastro- Entérologie Et d Endoscopie Digestive SIMEPREVIR XXVII èmes Journées Nationales d Hépato-Gastro- Entérologie Et d Endoscopie Digestive SIMEPREVIR Hépatite C: Résultats thérapeutiques de l association du Simeprévir au PEG-RBV et à d autres antiviraux

Plus en détail

Trithérapie de l hépatite C C. Loussaief 30 Janvier 2013

Trithérapie de l hépatite C C. Loussaief 30 Janvier 2013 Trithérapie de l hépatite C C. Loussaief 30 Janvier 2013 Objectif Décrire la place de la trithérapie dans la prise en charge de l HVC Un virus qui se traite et se guérit La variabilité génétique de ce

Plus en détail

Traitement de l hépatite C Actualités et perspectives

Traitement de l hépatite C Actualités et perspectives Traitement de l hépatite C Actualités et perspectives J.Boubaker SMGT décembre 2014 Virus de l hépatite C Capside Enveloppe Hélicase Protéase Polymérase 5 C E1 E2-NS1 NS2 NS3 NS4 NS5 3 Identifié en 1989

Plus en détail

Hépatites C: Quel traitement pour quel patient en 2015? François Bailly, Service d hépatologie, Groupement hospitalier Nord, Lyon.

Hépatites C: Quel traitement pour quel patient en 2015? François Bailly, Service d hépatologie, Groupement hospitalier Nord, Lyon. Hépatites C: Quel traitement pour quel patient en 2015? François Bailly, Service d hépatologie, Groupement hospitalier Nord, Lyon. «previr» «asvir» «buvir» NS3-4A PI 1 st gen NS3-4A PI 2 nd gen NS5A-I

Plus en détail

XXIème Journée d actualisation sur l infection à VIH/SIDA et les IST 15/05/2014 Valérie Canva, CHRU Lille

XXIème Journée d actualisation sur l infection à VIH/SIDA et les IST 15/05/2014 Valérie Canva, CHRU Lille VHC et co-infection VIH/VHC : les dernières actualités XXIème Journée d actualisation sur l infection à VIH/SIDA et les IST 15/05/2014 Valérie Canva, CHRU Lille Efficacité des traitements anti VHC 90-%

Plus en détail

Traitement de l hépatite C à l ere des combos

Traitement de l hépatite C à l ere des combos 11//15 Traitement de l hépatite C à l ere des combos Pr Albert Tran Hôpital l Archet 2, Hépatologie, Nice E mail : tran@unice.fr Evolution du traitement VHC Boceprevir Interferon Ribavirine Peg-Interferon

Plus en détail

Nouveaux Outils pour le Diagnostic & le Suivi des Hépatites Virales Chroniques

Nouveaux Outils pour le Diagnostic & le Suivi des Hépatites Virales Chroniques Nouveaux Outils pour le Diagnostic & le Suivi des Hépatites Virales Chroniques Stéphane Chevaliez Centre National de Référence Des Hépatites B, C et delta Laboratoire de Virologie & INSERM U955 Hôpital

Plus en détail

Hépatite C : comment traiter en 2015? Quelle est la durée optimale des traitements?

Hépatite C : comment traiter en 2015? Quelle est la durée optimale des traitements? Hépatite C : comment traiter en 2015? Quelle est la durée optimale des traitements? Molécules disponibles en France Sofosbuvir Ribavirine PEG interféron Daclatasvir Lédipasvir Siméprévir Indications Sovaldi

Plus en détail

Nouvelles thérapeutiques anti-vhc : Pour qui? Quand? Comment?

Nouvelles thérapeutiques anti-vhc : Pour qui? Quand? Comment? Nouvelles thérapeutiques anti-vhc : Pour qui? Quand? Comment? Valérie Canva Hépatologie, CHRU Lille XXII ème Journée d actualisation sur l infection VIH/Sida et les IST 21/05/2105 Lettre d instruction

Plus en détail

Cas clinique non répondeur génotype 3

Cas clinique non répondeur génotype 3 Cas clinique non répondeur génotype 3 Vincent LEROY Clinique Universitaire d Hépato-Gastroentérologie INSERM U823 CHU de Grenoble Homme de 52 ans Diabète de type II HTA Coronaropathie (stent inerte + aspirine)

Plus en détail

HEPATITE C : OPTIONS THERAPEUTIQUES 2013 Pr. Christian TREPO HOPITAL DE LA CROIX ROUSSE-LYON-FRANCE INSERM U1052-LYON-FRANCE

HEPATITE C : OPTIONS THERAPEUTIQUES 2013 Pr. Christian TREPO HOPITAL DE LA CROIX ROUSSE-LYON-FRANCE INSERM U1052-LYON-FRANCE HEPATITE C : OPTIONS THERAPEUTIQUES 2013 Pr. Christian TREPO HOPITAL DE LA CROIX ROUSSE-LYON-FRANCE INSERM U1052-LYON-FRANCE Hépatite C : histoire naturelle Guérison 20% Primoinfection 80% VHC Cirrhose

Plus en détail

Traitement de l hépatite C : Carré d As

Traitement de l hépatite C : Carré d As Traitement de l hépatite C : Carré d As Christian TREPO Dpt. Hépatologie Hôpital de la Croix-Rousse Unité de recherche sur les hépatites INSERM 1052 LYON Webster Lancet 2015 Evolution de la RVS chez les

Plus en détail

Traitements anti-viraux au cours de l hépatite C autorisés en H. Fontaine, Hépatologie Médicale (Pr S. Pol), Hôpital Cochin

Traitements anti-viraux au cours de l hépatite C autorisés en H. Fontaine, Hépatologie Médicale (Pr S. Pol), Hôpital Cochin Traitements anti-viraux au cours de l hépatite C autorisés en 2013 H. Fontaine, Hépatologie Médicale (Pr S. Pol), Hôpital Cochin Qui est concerné par l hépatite C? 367 000 (0,84 %) sérologie + dont 65

Plus en détail

Cas Clinique : Non Répondeur

Cas Clinique : Non Répondeur Cas Clinique : Non Répondeur Badreddine Kilani CHU La Rabta, Tunis, Tunisie Introduction Problème de santé publique La seule infection virale chronique dont on peut guérir Révolution thérapeutique en cours

Plus en détail

Trithérapies dans l hépatite C : un progrès à condition de rester vigilant

Trithérapies dans l hépatite C : un progrès à condition de rester vigilant Éditorial Trithérapies dans l hépatite C : un progrès à condition de rester vigilant Triple therapy in chronic hepatitis C: a medical advance requiring caution Christophe Hezode H^opital Henri Mondor,

Plus en détail

Les co infections VIH / VHC. Marc Bourlière

Les co infections VIH / VHC. Marc Bourlière Les co infections VIH / VHC Marc Bourlière Svc Hépato-gastroentérologie Hôpital Saint Joseph, Marseille journée mondiale Marseille 30 novembre 2012 Hépatites virales Fréquence: A>B>C puis EBV et autres

Plus en détail

Hépatite C chronique Place du Siméprévir

Hépatite C chronique Place du Siméprévir Hépatite C chronique Place du Siméprévir Badreddine Kilani Symposium Janssen Hammamet, 17 Avril 2015 Introduction Problème de santé publique 150-180 Millions personnes infectées Morbi-mortalité importante

Plus en détail

Quand peut-on arrêter le traitement de l hépatite B par analogues?

Quand peut-on arrêter le traitement de l hépatite B par analogues? Quand peut-on arrêter le traitement de l hépatite B par analogues? EPU Paris-Diderot 7 janvier 2014 Pr Tarik Asselah MD, PhD Service d Hépatologie INSERM U773, CRB3 Université Paris Diderot Hôpital Beaujon,

Plus en détail

(Philippe HUART Musée d art contemporain Montélimar)

(Philippe HUART Musée d art contemporain Montélimar) HEPATITE C : La révolution 2014 (Philippe HUART Musée d art contemporain Montélimar) Direct Acting Antivirals Against HCV Asunaprevir Danoprevir ABT-450/r MK-5172 Sovaprevir Simeprevir Faldaprevir Boceprevir

Plus en détail

Prise en charge optimale du patient HVC génotype 1 sous trithérapie

Prise en charge optimale du patient HVC génotype 1 sous trithérapie Prise en charge optimale du patient HVC génotype 1 sous trithérapie Jérôme Gournay Unité d Hépatologie CHU de Nantes France Symposium MSD, 14/12/2013, SMMAD, Marrakech Prise en charge optimale du patient

Plus en détail

Pr Didier Neau. Service des Maladies Infectieuses et Tropicales. Hôpital Pellegrin

Pr Didier Neau. Service des Maladies Infectieuses et Tropicales. Hôpital Pellegrin Pr Didier Neau Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Hôpital Pellegrin Co-infectionVIH-VHC Séroprévalence en France: 16,5 à 19% (selon les sources) Modes de contamination Epidémiologie Usagers

Plus en détail

Traitement des patents rechuteurs et non-répondeurs. Dr Raluca Pais Hôpital Pitie Salpetrière, Paris Dr Rodolphe Anty Hôpital Archet 2, Nice

Traitement des patents rechuteurs et non-répondeurs. Dr Raluca Pais Hôpital Pitie Salpetrière, Paris Dr Rodolphe Anty Hôpital Archet 2, Nice Traitement des patents rechuteurs et non-répondeurs Dr Raluca Pais Hôpital Pitie Salpetrière, Paris Dr Rodolphe Anty Hôpital Archet 2, Nice CAS CLINIQUE 1 BM, femme, caucasienne, 5 ans P = 72 kg; T = 1,58m;

Plus en détail

Hépatite C: l incertitude des assertions d experts. Philippe Mathurin Université Lille Nord de France; Hôpital Huriez, CHRU Lille Lille, France

Hépatite C: l incertitude des assertions d experts. Philippe Mathurin Université Lille Nord de France; Hôpital Huriez, CHRU Lille Lille, France Hépatite C: l incertitude des assertions d experts Philippe Mathurin Université Lille Nord de France; Hôpital Huriez, CHRU Lille Lille, France Hépatite C Comment convertir en vies gagnées les progrès thérapeutiques?

Plus en détail

ACTUALITÉS SUR LA PRISE EN CHARGE DE L HÉPATITE C CHEZ LE MONOINFECTÉ. Dr V.Ozenne Service d hépatogastroentérologie Hôpital Laribosière Le26/01/2015

ACTUALITÉS SUR LA PRISE EN CHARGE DE L HÉPATITE C CHEZ LE MONOINFECTÉ. Dr V.Ozenne Service d hépatogastroentérologie Hôpital Laribosière Le26/01/2015 ACTUALITÉS SUR LA PRISE EN CHARGE DE L HÉPATITE C CHEZ LE MONOINFECTÉ Dr V.Ozenne Service d hépatogastroentérologie Hôpital Laribosière Le26/01/2015 2014 Janvier Juin Septembre Décembre Sofosbuvir Simeprevir

Plus en détail

Docteur Pascal Melin Hôpital de Saint Dizier

Docteur Pascal Melin Hôpital de Saint Dizier Docteur Pascal Melin Hôpital de Saint Dizier Traitement de l Hépatite Chronique C Qui traiter? Comment traiter? Comment prédire la réponse? Décision de traiter : Fibrose SYMPTOMES GENOTYPE MOTIVATION FIBROSE

Plus en détail

Objectifs pédagogiques

Objectifs pédagogiques Conflits d intérêts Roche : Speaker symposium, board BMS : Speaker symposium, board, soutien recherche MSD : speaker symposium, board Gilead : speaker symposium, board Bayer : speaker symposium Janssen

Plus en détail

Hépatite virale C les nouveautés en 2011

Hépatite virale C les nouveautés en 2011 Hépatite virale C les nouveautés en 2011 F. Lunel Fabiani CHU ANGERS Congrès des biologistes des hôpitaux généraux, Angers Septembre 2011 Hépatite virale C les nouveautés en 2011 Virologie Diagnostic :

Plus en détail

Trithérapie : mode d emploi

Trithérapie : mode d emploi Post U (2012) 201-208 Trithérapie : mode d emploi Objectifs pédagogiques Connaître les résultats, les indications et les effets secondaires des inhibiteurs de protéases Connaître et intégrer le polymorphisme

Plus en détail

Hépatite virale C. après la pénurie, gérer l opulence. XIVème Colloque à Orval. ECU-UCL et Cercles de MG de la province de Luxembourg

Hépatite virale C. après la pénurie, gérer l opulence. XIVème Colloque à Orval. ECU-UCL et Cercles de MG de la province de Luxembourg Hépatite virale C après la pénurie, gérer l opulence ECU-UCL et Cercles de MG de la province de Luxembourg XIVème Colloque à Orval Docteur JP Martinet jean-paul.martinet@uclouvain.be 1 Rétrospective 1975¹xx

Plus en détail

Résistance du virus de l hépatite C aux nouveaux traitements anti-viraux

Résistance du virus de l hépatite C aux nouveaux traitements anti-viraux 14 ème forum SOS Hépatites, Lyon Résistance du virus de l hépatite C aux nouveaux traitements anti-viraux Dr. Sylvie LARRAT Laboratoire de Virologie CHU Grenoble Hépatite C chronique 180 millions de porteurs

Plus en détail

VHC : rechuteurs & non-répondeurs Philippe Sogni Université Paris Descartes Unité d Hépatologie, Hôpital Cochin - Paris

VHC : rechuteurs & non-répondeurs Philippe Sogni Université Paris Descartes Unité d Hépatologie, Hôpital Cochin - Paris VHC : rechuteurs & non-répondeurs Philippe Sogni Université Paris Descartes Unité d Hépatologie, Hôpital Cochin - Paris Sogni 1 Définitions des échecs thérapeutiques Réponse Nulle (NR) Lente (NR) Echappement

Plus en détail

Traitement de l hépatite chronique C: du présent au futur

Traitement de l hépatite chronique C: du présent au futur Traitement de l hépatite chronique C: du présent au futur JP ZARSKI Clinique universitaire d Hépatogastroentérologie Pole Digidune CRI INSERM U-823 CHU de Grenoble VHB, VHC et VIH : les grandes tendances

Plus en détail

Historique et traitements actuels du VHC

Historique et traitements actuels du VHC Historique et traitements actuels du VHC Stanislas Pol Symposium BMS Saint Gilles 7 Octobre 2014 Université Paris Descartes Inserm UMS 20, Institut Pasteur Unité d Hépatologie, Hôpital Cochin, Paris, France

Plus en détail

INDICATIONS DES IFN FREE EN ALGÉRIE. Nabil DEBZI Hépatologie CHU Mustapha Symposium Abbvie Alger Hôtel Hilton 13 décembre 2014

INDICATIONS DES IFN FREE EN ALGÉRIE. Nabil DEBZI Hépatologie CHU Mustapha Symposium Abbvie Alger Hôtel Hilton 13 décembre 2014 INDICATIONS DES IFN FREE EN ALGÉRIE Nabil DEBZI Hépatologie CHU Mustapha Symposium Abbvie Alger Hôtel Hilton 13 décembre 2014 2014 95% DAA II -3Mos IFN free Projected Launch for New IFN-Free Regimens SIM

Plus en détail

Avis 10 juillet 2013

Avis 10 juillet 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 10 juillet 2013 COPEGUS 200 mg, comprimé pelliculé B/28 (CIP : 34009 362 003 9 5) B/42 (CIP : 34009 361 590 8 2) B/112 (CIP : 34009 362 004 5 6) B/168 (CIP : 34009 361

Plus en détail

Sofosbuvir (SOF) Profil pharmacologique favorable. Elimination rénale. Métabolisme indépendant du CYP450

Sofosbuvir (SOF) Profil pharmacologique favorable. Elimination rénale. Métabolisme indépendant du CYP450 LA CINÉTIQUE VIRALE PRÉCOCE N EST PAS PREDICTIVE DE LA REPONSE AU TRAITEMENT PAR SOFOSBUVIR + RIBAVIRINE (12 ou 24 SEMAINES) CHEZ LES PATIENTS INFECTES PAR UN GÉNOTYPE 2 ou 3 (ÉTUDE VALENCE) Christophe

Plus en détail

Traitement de l Hépatite C en phase d évaluation avec et sans Interféron

Traitement de l Hépatite C en phase d évaluation avec et sans Interféron Traitement de l Hépatite C en phase d évaluation avec et sans Interféron Paris, 14.10.2013 StanislasPol, MD, PhD Unité d Hépatologie et Inserm U-1016 Hôpital Cochin, Paris, France stanislas.pol@cch.aphp.fr

Plus en détail

Prise en charge des effets secondaires des trithérapies. Jean-Pierre BRONOWICKI Nancy

Prise en charge des effets secondaires des trithérapies. Jean-Pierre BRONOWICKI Nancy Prise en charge des effets secondaires des trithérapies Jean-Pierre BRONOWICKI Nancy Principaux effets secondaires Telaprevir Anémie RASH cutané Prurit Nausée Diarrhée Manifestations anales Boceprevir

Plus en détail

2010 CONFLITS D INTÉRÊT

2010 CONFLITS D INTÉRÊT Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2010 CONFLITS D INTÉRÊT Auteur : Roche Auteur : Schering Plough Auteur : Novartis Auteur : Janssen Auteur : Boehringer Auteur :

Plus en détail

Hépatite C, les nouveaux traitements

Hépatite C, les nouveaux traitements Hépatite C, les nouveaux traitements Dr Ghassan Riachi CHU de Rouen QDN 2014 Revue de presse p L hépatite C est une maladie curable Peginterferon + DAAs 2011 Standard Interferon 1991 + Ribavirin 1998 2001

Plus en détail

Le traitement de l hépatite C chez les patients co-infectés par le VHC et le VIH. Dominique Salmon Hôpital Cochin, Paris

Le traitement de l hépatite C chez les patients co-infectés par le VHC et le VIH. Dominique Salmon Hôpital Cochin, Paris Le traitement de l hépatite C chez les patients co-infectés par le VHC et le VIH Dominique Salmon Hôpital Cochin, Paris Congrès de la Société Tunisienne de Pathologie Infectieuse, Tunis, Avril 2014 Sommaire

Plus en détail

Quoi de neuf en 2017? Le traitement de l hépatite C en 2017 : pour qui?

Quoi de neuf en 2017? Le traitement de l hépatite C en 2017 : pour qui? Quoi de neuf en 2017? Le traitement de l hépatite C en 2017 : pour qui? Dr H. Fontaine, Unité d Hépatologie (Pr S. Pol), GH Broca-Cochin Objectif = éradication virale puis Définition de la guérison = ARN

Plus en détail

Réplication du virus de l hépatite C, cibles thérapeutiques

Réplication du virus de l hépatite C, cibles thérapeutiques Réplication du virus de l hépatite C, cibles thérapeutiques DES Rouen Avril 2014 Plan 0) Introduction 1) Entrée du virus dans l hépatocyte 2) Réplication virale au niveau du Réticulum endoplasmique 3)

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE LA CIRRHOSE VHC SÉVÈRE

PRISE EN CHARGE DE LA CIRRHOSE VHC SÉVÈRE PRISE EN CHARGE DE LA CIRRHOSE VHC SÉVÈRE Valérie Canva, CHRU Lille XXIIe Journée Régionale de Pathologie Infectieuse 13/1/215 Liens d intérêts Orateur, participation boards & symposiums, invitations congrès

Plus en détail

À l échelle mondiale, 150 millions d individus sont porteurs chroniques de l hépatite C. Environ personnes meurent chaque année de

À l échelle mondiale, 150 millions d individus sont porteurs chroniques de l hépatite C. Environ personnes meurent chaque année de 1 À l échelle mondiale, 150 millions d individus sont porteurs chroniques de l hépatite C. Environ 500 000 personnes meurent chaque année de pathologies hépatiques liées à l hépatite C. L infection chronique

Plus en détail

L hépatite C dans les 20 ans à venir? Philippe Sogni. SFLS Octobre 2014

L hépatite C dans les 20 ans à venir? Philippe Sogni. SFLS Octobre 2014 L hépatite C dans les 20 ans à venir? Philippe Sogni SFLS Octobre 2014 1 Pr Philippe SOGNI, M.D., Ph.D. Affiliations Institut Cochin, CNRS (UMR 8104), INSERM U-1016; Université Paris-Descartes, Sorbonne

Plus en détail

Nouveaux traitements de l infection chronique par le virus de l hépatite C

Nouveaux traitements de l infection chronique par le virus de l hépatite C Réanimation (2012) 21:334-343 DOI 10.1007/s13546-012-0469-6 MISE AU POINT / UPDATE DOSSIER Nouveaux traitements de l infection chronique par le virus de l hépatite C New treatments for chronic hepatitis

Plus en détail

Actualités thérapeutiques du VHC

Actualités thérapeutiques du VHC Actualités thérapeutiques du VHC Marc Bourlière Hôpital Saint Joseph Marseille France 1 Liens d intérêt Comités d experts : Gilead, BMS, MSD Invitations à des congrès : Gilead, BMS, MSD, AbbVie, Janssen,

Plus en détail

Traitements de l hépatite C en transplantation rénale

Traitements de l hépatite C en transplantation rénale Traitements de l hépatite C en transplantation rénale Noëlle COGNARD CUEN 03/2015 Virus VHC Petit virus à ARN enveloppé Famille Flaviviridae, genre Hepacivirus 7 génotypes, sous-types Grande hétérogénéité

Plus en détail

Nouvelles thérapeutiques du VHC: progrès vers l éradication virale

Nouvelles thérapeutiques du VHC: progrès vers l éradication virale Nouvelles thérapeutiques du VHC: progrès vers l éradication virale Fabien Zoulim Service d hépatologie, Hospices Civils de Lyon & Laboratoire des Hépatites, INSERM U1052 Université de Lyon, France Prévalence

Plus en détail

1 - Malades naïfs de traitement 1.1 Qui traiter? 1.2 Certains malades naïfs peuvent-ils être traités par bithérapie Peg-IFN +ribavirine?

1 - Malades naïfs de traitement 1.1 Qui traiter? 1.2 Certains malades naïfs peuvent-ils être traités par bithérapie Peg-IFN +ribavirine? - 1 - Prise de position de l'association Française pour l'etude du Foie (AFEF) sur les trithérapies (Peg-IFN + ribavirine + inhibiteur de protéase) dans la prise en charge des malades atteints d'hépatite

Plus en détail

Traitement de l hépatite chronique C

Traitement de l hépatite chronique C Annexe 4 Présentation de M C HEZODE sur la trithérapie dans l hépatite C et la cohorte CUPIC lors de la journée nationale de lutte contre les hépatites du 22 mai 212 La trithérapie dans l hépatite C Perspectives

Plus en détail

Prise en charge de l hépatite C Chez les usagers de drogues: De la prévention au traitement

Prise en charge de l hépatite C Chez les usagers de drogues: De la prévention au traitement Prise en charge de l hépatite C Chez les usagers de drogues: De la prévention au traitement Dr Mathieu Rougemont Infectiologue et ancien chef de clinique aux Hôpitaux de Genève, Suisse Conflits d intérêts

Plus en détail

Virosem Cas clinique coinfection VIH/ VHC. Marseille, Septembre 2012

Virosem Cas clinique coinfection VIH/ VHC. Marseille, Septembre 2012 Virosem Cas clinique coinfection VIH/ VHC Marseille, 27-29 Septembre 2012 Septembre 2012 Cas n 1 Présentation patient (1) Mr C.B, 30 ans, 70 kg Informaticien Homosexuel (partenaire sexuel stable) Consommation

Plus en détail

Traitement des cirrhoses virales B et C

Traitement des cirrhoses virales B et C Traitement des cirrhoses virales B et C SMMAD, Tanger, 8 décembre 2016 Pr Tarik Asselah (MD, PhD) Service d Hépatologie & INSERM UMR 1149, Hôpital Beaujon, Clichy, France. Traitement des cirrhoses virales

Plus en détail

Les hépatites virales en Quoi de neuf?

Les hépatites virales en Quoi de neuf? Vers un contrôle mondial des hépatites virales Institut Pasteur - Amphithéâtre Jacob 25-28 rue du Dr Roux, 75015 Paris Mardi 19 mai 2015 Les hépatites virales en 2015 - Quoi de neuf? Pr Alain GOUDEAU Département

Plus en détail

Traitement des hépatites virales C. Avis d experts 4 décembre 2014

Traitement des hépatites virales C. Avis d experts 4 décembre 2014 AFEFoie @AFEFoie Association reconnue d utilité publique Traitement des hépatites virales C Avis d experts 4 décembre 2014 M. Bourlière (Marseille) JP. Bronowicki (Nancy) Ch. Hézode (Créteil) D. Larrey

Plus en détail

Polymorphisme IL28 et Infection VHC

Polymorphisme IL28 et Infection VHC Polymorphisme IL28 et Infection VHC Isabelle Pellegrin Laboratoire d immunologie Pr MOREAU Bordeaux COREVIH Bordeaux, 10 Octobre 2011 Polymorphisme IL28 et Infection VHC Physiopathologie VHC aigüe VHC

Plus en détail

Co infection VIH VHC: Aspects médicaux et sociaux

Co infection VIH VHC: Aspects médicaux et sociaux Co infection VIH VHC: Aspects médicaux et sociaux Mathieu Jean, inf. Clinique médicale l Actuel Centre St Pierre le 12 mars 2014 Déclaration de conflits d intérêt BMS Abbvie Janssen Merck Vertex ÉPIDÉMIE

Plus en détail

Interféron : Adios, Amigo!

Interféron : Adios, Amigo! Éditorial Interféron : Adios, Amigo! Interferon, adios amigo! Jean-Michel Pawlotsky H^opital Henri Mondor, service de virologie, bacteriologie-hygiene, mycologie-parasitologie, Centre national de reference

Plus en détail

La protéase NS3 du VHC variabilité et implications thérapeutiques

La protéase NS3 du VHC variabilité et implications thérapeutiques La protéase NS3 du VHC variabilité et implications thérapeutiques La protéase NS3 Gènes des protéines structurales Gènes des protéines non structurales Site actif (H/S/D) 5 UTR C E1 E2 NS2 NS3 NS4 NS5A

Plus en détail

Hépatite C Un traitement pour tous?

Hépatite C Un traitement pour tous? Hépatite C Un traitement pour tous? Victor de Lédinghen Centre Expert Hépatites Virales Aquitaine CHU Bordeaux Histoire naturelle de l hépatite C F0 F1 F2 F3 F4 CTP B CTP C HCC (Adapted from Asselah T,

Plus en détail

Aucun conflit d intérêt

Aucun conflit d intérêt CO-38: EFFICACITÉ ET TOLÉRANCE DES INHIBITEURS DE PROTÉASE APRÈS TRANSPLANTATION HÉPATIQUE POUR RÉCIDIVE VIRALE C: PREMIÈRE EXPÉRIENCE MULTICENTRIQUE FRANÇAISE A. Coilly 1, B. Roche 1, J. Dumortier 5,

Plus en détail

Vaincre le VHC : du rêve à la réalité.

Vaincre le VHC : du rêve à la réalité. Depuis la découverte du virus du VHC en 1989, les progrès médicaux dans le traitement de l hépatite C ont connu différentes étapes. L année 2013 signe l ère d une révolution thérapeutique avec l arrivée

Plus en détail

Traitement actuel de l hépatite C

Traitement actuel de l hépatite C Traitement actuel de l hépatite C Marc Bourliere, MD Hôpital Saint Joseph Marseille, France 1 er colloque francophone méditerranée VIH / hépatites 27-29 Mars 2015 Alger Conflits d intérêt Board member

Plus en détail

Cas à épisodes de Mr S. Pr Gilles Pialoux DESC Séminaire 4 Thématique N 14 30/1/2017

Cas à épisodes de Mr S. Pr Gilles Pialoux DESC Séminaire 4 Thématique N 14 30/1/2017 Cas à épisodes de Mr S Pr Gilles Pialoux DESC Séminaire 4 Thématique N 14 30/1/2017 Monsieur S. Patient HSH âgé de 55 ans, coinfécté VIH/VHC(Génotype 3a) sur toxicomanie «ancienne» Sur la plan VIH : depuis

Plus en détail

MÉDICAMENTS REMBOURSÉS AU QUÉBEC POUR LE TRAITEMENT DE L HÉPATITE C CHRONIQUE DE GÉNOTYPES 1 À 6

MÉDICAMENTS REMBOURSÉS AU QUÉBEC POUR LE TRAITEMENT DE L HÉPATITE C CHRONIQUE DE GÉNOTYPES 1 À 6 MÉDICAMENTS REMBOURSÉS AU QUÉBEC POUR LE TRAITEMENT DE L HÉPATITE C CHRONIQUE DE GÉNOTYPES 1 À 6 Ce tableau est présenté à titre indicatif et ne remplace pas le jugement du professionnel de la santé. Les

Plus en détail

Hépatite C : vers un traitement oral?

Hépatite C : vers un traitement oral? POST U ( 2014 ) > 1-10 Hépatite C : vers un traitement oral? ;; Christophe Hézode (u) Hôpital Henri Mondor, Service d Hépatologie, 51, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, 94000 Créteil E-mail : christophe.hezode@hmn.aphp.fr

Plus en détail

Profil d expression des micro ARNs hépatiques associés à la réponse virologique prolongée chez des patients atteints d hépatite chronique C

Profil d expression des micro ARNs hépatiques associés à la réponse virologique prolongée chez des patients atteints d hépatite chronique C Profil d expression des micro ARNs hépatiques associés à la réponse virologique prolongée chez des patients atteints d hépatite chronique C E. Estrabaud 1, I. Bièche 2, M. Lapalus 1, S. de Muynck 1, M.

Plus en détail

Le traitement de l hépatite C après 3 ans de rétrocession

Le traitement de l hépatite C après 3 ans de rétrocession Le traitement de l hépatite C après 3 ans de rétrocession ORPHEM 217 22 juin 217 Dr Christelle ANSALDI Hôpital Saint Joseph Service d Hépato-Gastro-Entérologie Les Agents Antiviraux Directs ou AADs Les

Plus en détail

Comment optimiser le traitement de l hépatite chronique virale C? CAS CLINIQUES. Denis OUZAN Olivier NOUEL

Comment optimiser le traitement de l hépatite chronique virale C? CAS CLINIQUES. Denis OUZAN Olivier NOUEL Comment optimiser le traitement de l hépatite chronique virale C? CAS CLINIQUES Denis OUZAN Olivier NOUEL Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2011 Conflits d intérêts

Plus en détail

Hépatite C et greffe d organes: indications, contre-indications et évolution. Marc Bilodeau, MD Service d hépatologie CHUM

Hépatite C et greffe d organes: indications, contre-indications et évolution. Marc Bilodeau, MD Service d hépatologie CHUM Hépatite C et greffe d organes: indications, contre-indications et évolution Marc Bilodeau, MD Service d hépatologie CHUM Évolution des receveurs HCV+ en greffe d organes Utilisation de donneurs anti-hcv

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 1 er avril 2015

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 1 er avril 2015 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 1 er avril 2015 Le projet d avis adopté par la Commission de la transparence le 4 mars 2015 a fait l objet d une audition le 1 avril 2015 VIEKIRAX 12,5 mg / 75 mg / 50

Plus en détail

VIH-VHCVHC. Christina Orasch Service des Maladies Infectieuses. Noémie Genre Pr Darius Moradpur Dr Stéfano Giulieri

VIH-VHCVHC. Christina Orasch Service des Maladies Infectieuses. Noémie Genre Pr Darius Moradpur Dr Stéfano Giulieri Les co-infectés VIH-VHCVHC HIV-HCV HCV Christina Orasch Service des Maladies Infectieuses Noémie Genre Pr Darius Moradpur Dr Stéfano Giulieri Q1: Transmission lors d une lésion percutanée? 1. HCV > HIV

Plus en détail

Traitement de l hépatite C aigue dans une population de patients infectés par le VIH

Traitement de l hépatite C aigue dans une population de patients infectés par le VIH Traitement de l hépatite C aigue dans une population de patients infectés par le VIH Evaluation à 24 semaines d une bithérapie Par Interféron pegylé+ribavirine Stéphanie Dominguez (Pitié Salpêtrière) Background

Plus en détail

Hépatite chronique C. Vincent Mallet, MD, PhD Université Paris Descartes APHP, Hôpital Cochin, Hépatologie INSERM U.567

Hépatite chronique C. Vincent Mallet, MD, PhD Université Paris Descartes APHP, Hôpital Cochin, Hépatologie INSERM U.567 Hépatite chronique C Vincent Mallet, MD, PhD Université Paris Descartes APHP, Hôpital Cochin, Hépatologie INSERM U.567 Prévalence des Ac. anti-vhc en France Prévalence : 0,84 % 500.000 porteurs Diminution

Plus en détail

Education thérapeutique. Quels changements pour les patients au quotidien?

Education thérapeutique. Quels changements pour les patients au quotidien? Education thérapeutique Quels changements pour les patients au quotidien? Victor de Lédinghen Centre Expert Hépatites Virales Aquitaine CHU Bordeaux Rapport Dhumeaux Dépistage Diagnostic Traitement Prévention

Plus en détail

Optimisation de la réponse aux DAAs dans le traitement de l hépatite C : Rôle du Pharmacologue

Optimisation de la réponse aux DAAs dans le traitement de l hépatite C : Rôle du Pharmacologue Les 8 èmes rencontres de Sainte-Marguerite (5-6 nov 2015) VIH et Foie, Co-infections virales, VIH-VHC-VHB-HPV Optimisation de la réponse aux DAAs dans le traitement de l hépatite C : Rôle du Pharmacologue

Plus en détail

Les nouvelles perspectives dans la prise en charge de l hépatite C Philippe Sogni. Nantes Mai 2014

Les nouvelles perspectives dans la prise en charge de l hépatite C Philippe Sogni. Nantes Mai 2014 Les nouvelles perspectives dans la prise en charge de l hépatite C Philippe Sogni Nantes Mai 2014 1 Pr. Philippe SOGNI, M.D., Ph.D. Affiliations Institut Cochin, CNRS (UMR 8104), INSERM U-1016; Université

Plus en détail

Nouveaux traitements. de l hépatite C : quelles cibles, quel calendrier? mise au point. N. Goossens F. Negro. introduction

Nouveaux traitements. de l hépatite C : quelles cibles, quel calendrier? mise au point. N. Goossens F. Negro. introduction mise au point Nouveaux traitements de l hépatite C : quelles cibles, quel calendrier? Rev Med Suisse 2011 ; 7 : 1683-8 N. Goossens F. Negro Drs Nicolas Goossens et Francesco Negro Service de gastroentérologie

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE L HEPATITE CHRONIQUE C EN 2009

PRISE EN CHARGE DE L HEPATITE CHRONIQUE C EN 2009 PRISE EN CHARGE DE L HEPATITE CHRONIQUE C EN 2009 CHU BAB EL OUED DR OSMANE DR MAHIOU PR NAKMOUCHE Evolution du traitement de hépatite c Découverte du génome de l HVC 1989 1989 1989 Evolution du traitement

Plus en détail

L UTILISATION DES INHIBITEURS DE PROTEASE DU VHC DE PREMIERE GENERATION CHEZ LES PATIENTS CO-INFECTES PAR LE VIH ET LE VHC, DE GENOTYPE 1

L UTILISATION DES INHIBITEURS DE PROTEASE DU VHC DE PREMIERE GENERATION CHEZ LES PATIENTS CO-INFECTES PAR LE VIH ET LE VHC, DE GENOTYPE 1 1 1 Prise de position de la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française (SPILF), l Association Française pour l Etude du Foie (AFEF), la Société Française de Lutte contre le Sida (SFLS), et la

Plus en détail

Relations avec les investisseurs :

Relations avec les investisseurs : Communiqué de presse POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Relations avec les médias : Annick Robinson 438 837-2550 Relations avec les investisseurs : Justin Holko 908 740-1879 Merck annonce les résultats de l essai

Plus en détail

Dépistage du carcinome hépatocellulaire chez les malades ayant une hépatite virale guérie

Dépistage du carcinome hépatocellulaire chez les malades ayant une hépatite virale guérie LC01 Dépistage du carcinome hépatocellulaire chez les malades ayant une hépatite virale guérie Laurent CASTERA Service d Hepatologie, Hôpital Beaujon, Clichy Université Paris-7, France Justification du

Plus en détail

Pourtant traitement de référence jusqu en 2014,

Pourtant traitement de référence jusqu en 2014, de l hépatite Traitement de l hépatite : peut-on faire sans interféron ni ribavirine? ould non-interferon/ribavirin regimen cure hepatitis?. Locher 1, 2, 3, J. Marcel 4, É. Bellissant1, 2, 3. Locher 1

Plus en détail