Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information. 04 Architecture du SI : identifier, décrire et structurer les services

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information. 04 Architecture du SI : identifier, décrire et structurer les services"

Transcription

1 Plan du chapitre Master Informatique et Systèmes Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information 04 Architecture du SI : identifier, décrire et structurer les services Règles et pattern d architecture fonctionnelle Concepts et représentation MDA Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 2 Philippe Declercq Références [1] : Le projet d Urbanisation du SI, Christophe Longépé, édition Dunod [2] : Livre orange «Urbanisation et intégration de Systèmes», Valtech [3] : SOA Architecture logique, Softeam [4] : Architecture Orientée Services (SOA), une politique de l interopérabilité, OCTO [5] : Architecture de Systèmes d Information, livre blanc, OCTO [6] : Urbanisation et SOA, SOPRA [7] : Urbanisation et SOA, quelques bonnes pratiques pour leur mise en œuvre, AUBAY 1 Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 3 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 4 Philippe Declercq

2 Les processus métier d un domaine ou de l entreprise étant décrit, le Système d Information doit permettre de réaliser ces processus. Comment passer d un Système construit sur des applications monolithiques («en silo»), sur un système «Plat de spaghetti» à un Système urbanisé? Démarches d urbanisation : réorganiser le Système d Information en structurant ses fonctions dans des blocs fonctionnels communicants. Démarches SOA : réorganiser le Système Informatique en structurant celui-ci en services. Urbanisation et SOA se rapprochent en considérant que l élément de base d un bloc fonctionnel est le service. Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 5 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 6 Philippe Declercq Comment structurer le futur Système? Quelles applications construire? La solution : identifier les fonctions du Système d Information et les «ranger» dans des blocs fonctionnels. Quelques pistes : Tout n est pas dans tout! Regrouper ce qui est/semble proche Identifier ce qui est commun à plusieurs/tous les métiers Construire un plan d urbanisme ou une architecture fonctionnelle cible Exemple : Echanges Internes Router Production ou Liquidation des Prestations Recevoir Gestion des Tiers Interfaces et Communication Gestion / Régulation de l Offre de Soins Gestion des Services Comptabilité Informationnel / Statistique Restituer Gestion des Ressources et des Moyens Gestion des Droits d Accès Identifier / Authentifier Accéder les Référentiels Administration Superviser Archiver Habiliter Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 7 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 8 Philippe Declercq

3 Fonction : action d un produit ou de l un de ses constituants exprimée exclusivement en termes de finalité (NF X ) Quelques règles : une fonction est formulée par un verbe à l infinitif suivi d un ou plusieurs compléments. la formulation de la fonction doit être indépendante des solutions de la réaliser. L architecture fonctionnelle est une représentation du Système d Information qui doit garder une (relative) indépendance par rapport aux technologies. Horizon urbanisation = long terme stabilité par rapport aux évolutions des technologies. Exemples : contrôler une facture, calculer une plus-value, archiver un dossier, authentifier un utilisateur, Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 9 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 10 Philippe Declercq Exemple : à partir d un objectif stratégique : Faire rire! Décrire le(s) processus : 2 - TOURNER 1 - SALUER 4- S'ECHAPPER 3 - METTRE LA TÊTE DANS LA GUEULE Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 11 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 12 Philippe Declercq

4 Identifier les fonctions qui supportent le(s) processus ALLER & VENIR TRANSFORMER ENTRAÎNER ALLER & VENIR TRANSFORMER TOURNER Les règles et pattern d architecture fonctionnelle 2 Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 13 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 14 Philippe Declercq Les règles et pattern d architecture fonctionnelle Vision de Longépé ([1]) 3 types de blocs fonctionnels : zone, quartier, îlot. Zone : 1er niveau de découpage du SI. Quartier : regroupement de composants homogènes quant à la nature de l information traitée. Îlot : entité remplaçable du SI, correspondant à une finalité fonctionnelle et comprenant des traitements et des accès à des données pour cette finalité. Zone Les règles et pattern d architecture fonctionnelle Les règles d urbanisme de Longépé ([1]) : R1 : Règle d unicité des blocs fonctionnels R2 : Règle d asynchronisme des îlots R3 : Un bloc comporte obligatoirement une prise R4 : Toute communication entrante ou sortante d un bloc passe par sa prise R5 : Seules les prises communiquent avec le gestionnaire de flux R6 : Une donnée est sous la responsabilité d un îlot et d un seul Zone Quartier Quartier Îlot Îlot Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 15 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 16 Philippe Declercq

5 Les règles et pattern d architecture fonctionnelle D après Longépé [1], un Système d Information doit comporter au moins les zones suivantes : une zone d échange (la prise du SI), une zone gisement de données, une zone référentiel de données, une zone pilotage unique, une zone opération par métier principal de l entreprise, une zone ressource unique. Les règles et pattern d architecture fonctionnelle Les pattern d architecture fonctionnelle d OCTO ([5]) : Le pattern Royaume-Emissaire Le pattern NOYAU Le pattern Référentiel Autres pattern de OCTO ([4]) : Modélisation document Processus implicite/explicite Agrégation IHM Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 17 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 18 Philippe Declercq Les règles et pattern d architecture fonctionnelle Zoom sur la zone référentiel, une zone primordiale et prioritaire dans la mise en œuvre de l urbanisation. Définitions : référentiel de données : Ensemble structuré d'informations, utilisé pour l'exécution d'un logiciel, et constituant un cadre commun à plusieurs applications. Ensemble cohérent de données ayant une définition sémantique commune et répondant au besoin de langage commun entre plusieurs acteurs appartenant à des entités organisationnelles différentes ou à une même entité Le besoin de gérer des données de référence provient souvent d une situation où plusieurs ensemble de données co-existent et où leur multiplicité pose des problèmes de cohérence. Les règles et pattern d architecture fonctionnelle L existence de plusieurs bases de données relatives à un même ensemble d information se heurte, plus ou moins tôt, à un ensemble de problèmes critiques : Conflit d identité. Le même objet possède des identités différentes selon les sources de données. (ex : le client X est identifié par la clé X1 dans un référentiel et X2 dans un autre). Conflit de schémas. Le même concept est modélisé de manière différente (ex : le client est modélisé par le champ «customer» d un coté, et par les deux champs «nom» et «prénom» par ailleurs. Conflit sémantique. Le même terme est interprété de manières différentes (ex : un «compte» est un compte courant bancaire dans une application et un identifiant utilisateur permettant de gérer la sécurité des accès pour une autre. Conflit de valeur. Le même objet a des valeurs différentes selon les sources (ex : la balance d un compte courant apparaît différente suivant les bases dans lesquelles on le consulte). Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 19 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 20 Philippe Declercq

6 Les règles et pattern d architecture fonctionnelle Redondance de valeur. Le même concept est dupliqué dans plusieurs applications indépendantes (ex : le tarif catalogue des produits est représenté par N bases avec des recoupements sur certaines catégories de produits). Plus grande complexité du SI à assurer la sécurité, en ce qui concerne les habilitations. Dans une configuration de redondance de valeur, le cas classique est d interdire l accès à une donnée dans telle base en oubliant d en interdire l accès dans telle autre. Plus grande complexité du SI à assurer les mises à jour. Dans une configuration de redondance de valeur, nécessité de mettre à jour toutes les bases ou fichiers contenant cette donnée via des passerelles compliquées entre les différentes sources de données. Les règles et pattern d architecture fonctionnelle Exemple d acteurs liés aux référentiels : Flux externes Initiateurs Sous la responsabilité des Gestionnaires Acteur(s) chargé de la création / mise à jour (acteur métier, ou dédié) Données de références / procédures / services Mise à jour Création Mise à jour Référentiel bénéficiaires Services de consultation du référentiel Contrôleur Gestion des contrats Liquidation Service Médical Gestion de dossiers médicoadministratifs Utilisateurs Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 21 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 22 Philippe Declercq Les règles et pattern d architecture fonctionnelle Les référentiels les plus courants au sein des SI : Référentiels clients, Référentiels des nomenclatures, Référentiels des produits, Référentiel de l organisation, Référentiel de sécurité, Référentiel des règles métier. Étude de cas : Architecture d Entreprise Étude de cas : MyBestCar L objectif de l étude de cas est de proposer une architecture d entreprise de MyBestCar, et un système d information cible conçu selon une architecture orientée services. Travaux à réaliser : Proposer une architecture fonctionnelle pour le Système d Information de l entreprise Étape 3.1 Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 23 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 24 Philippe Declercq

7 Dans une vision «services» du SI, la brique de base pour construire le SI est le service. L approche «service» pour urbaniser le SI 3 Les architectures fonctionnelles, applicatives, techniques peuvent intégrer ce nouveau paradigme. Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 25 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 26 Philippe Declercq Exemples de méta-modèles de la couche fonctionnelle, à base de services : ALLER & VENIR Vision Sopra TRANSFORMER ENTRAÎNER ALLER & VENIR 0..n Un cas d utilisation orchestre des services 1..n Service fonctionnel TRANSFORMER Cas d utilisation TOURNER 0..n Un cas d utilisation manipule Des informations 1..n Information Un Objet de gestion 0..1 est décrit par un cycle de vie0..1 Cycle de vie des informations Vision Valtech Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 27 Philippe Declercq Analyse fonctionnelle Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 28 Philippe Declercq

8 Mais au fait. Qu est ce qu un service? Qu est ce qu une architecture orientée service (SOA)? Service : traitement normalisé, mutualisé et référencé au sein de l entreprise, dont l interface d appel est décrite dans un langage neutre (indépendant des technologies), et qui est déployé physiquement sur un serveur ([2]). L interface d appel d un service est constituée de 1 à n opérations qui constituent les traitements élémentaires et atomiques proposés par le service. Chaque service expose des opérations dont les paramètres sont définis par des classes d objets pivots. Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 29 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 30 Philippe Declercq Représentation externe/interne d un service : Contrat de service : chaque service est défini selon un contrat, établissant les règles d usage du service. Un contrat de service spécifie un contrat d interface et une qualité de service attendue et admise par les parties prenantes : Le contrat d interface caractérise les conditions d utilisation et garantit un service sans état à des fins de mutualisation (type de traitement, données d entrée et données de sortie, contraintes de sécurité). La qualité de service porte sur la disponibilité (éventuelle via la mise en place de solutions dégradées), la réactivité (temps de latence/délai d exécution, débit), la sécurité et, éventuellement, le coût de fonctionnement. Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 31 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 32 Philippe Declercq

9 Les données d échange sont les informations véhiculées entre les participants (consommateurs ou fournisseurs de service) à travers l invocation des opérations de service. On parle de modèle d objets «pivot». A distinguer des données persistantes. Quelques caractéristiques d un service : 1. Couplage faible : les services sont connectés aux clients et autres services via des standards. 2. Langage commun : les données échangées par les services doivent être définies dans un dictionnaire de données commun, définissant l ensemble des objets pivot en entrée/sorties des services. 3. Composition : tout service doit être composable par les processus. 4. Réutilisation : chaque traitement métier doit être offert par un seul service. Ce besoin de réutilisation doit être traité au niveau d une gouvernance SOA au sein de l entreprise. 5. Référencé : chaque service est référencé dans un annuaire de services. 6. Sans état : l exécution d un service est non-interruptible et ne dépend pas de son exécution précédente. Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 33 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 34 Philippe Declercq Architecture Orientée Services : style d architecture logicielle pour lequel les processus métier de l entreprise sont des composants logiciels paramétrable, orchestrant des tâches avec les acteurs de l entreprise et des appels à des composants de service pour s exécuter ([2]). Service-oriented architecture (SOA) is a client/server software design approach in which an application consists of software services and software service consumers (also known as clients or service requesters). SOA differs from the more general client/server model in its definitive emphasis on loose coupling between software components, and in its use of separately standing interfaces (Gartner, 1996). L architecture orientée service se base sur les principes suivants ([3]) : 1. Diviser pour régner : substituer la découpe strictement applicative par une structuration en composants plus réduits et potentiellement plus simples à faire évoluer. 2. Alignement métier : construire et organiser le système à partir des réalités métiers, qui doivent se retrouver dans ses constituants. 3. Neutralité technologique : assurer une indépendance totale entre les interfaces et les implémentations. L élément qui utilise un service ne doit pas être contraint ni par la technologie d implémentation, ni par sa localisation (potentiellement distribué). Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 35 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 36 Philippe Declercq

10 4. Mutualisation : favoriser la réutilisation de services métiers par plusieurs lignes métiers ou applications. Permettre la construction de services de haut niveau par combinaison de services existants. 5. Automatisation des processus métier : isoler la logique des processus métiers sur des composants dédiés qui prennent en charge les enchaînements et les échanges de flux d information. Pour que les composants de l architecture puissent communiquer de façon standard, il est nécessaire de mettre en place un système qui les mettent en relation. Le Bus d entreprise (ou ESB) agit comme la colonne vertébrale reliant ces participants d une manière banalisée à travers les interfaces de services. 6. Échanges orientés Document : les informations échangées par les services possèdent une structure propre, guidée par les besoins métiers. On privilégie la transmission de contenus complets et utilisables au profit d accès direct aux structures de type objet ou relationnel. Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 37 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 38 Philippe Declercq Convergence des bénéfices attendus de l urbanisation et de SOA : l agilité du Système! Typologie de services : plusieurs modèles. Exemples : Schématiquement, les processus s appuient sur un ensemble de services de plus bas niveau et d accès aux données. Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 39 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 40 Philippe Declercq

11 Typologie de services, modèle de Valtech : Services données : opérations de manipulation d une classe d objet métier et application des règles de gestion associées. Services composés : opérations nécessitant la manipulation de divers objets métier par l utilisation des services Données associés. Typologie de services, modèle de Softeam Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 41 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 42 Philippe Declercq Concepts et représentations Pas de modèle standard Des notations propriétaires proposées par les outils : MEGA, ARIS, Concepts et représentation Des profiles UML 2 4 SoaML Archimate Praxeme Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 43 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 44 Philippe Declercq

12 Concepts et représentations ARIS SOA Architect Concepts et représentations Il existe des profiles UML 2 pour modéliser les services. Exemple : IBM Message Service Order Order Service Provider Header Body MEGA Interaction Policy Composition Ordering p : Purchaser o : Order Service Purchaser Order Service Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 45 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 46 Philippe Declercq Concepts et représentations SoaML : Service Oriented Architecture Modeling Language. Standard de l OMG pour la modélisation des architectures de services. Concepts et représentations ArchiMate : langage de modélisation de l Open Group pour l architecture d entreprise. Un profil UML. Version béta "In Process«(décembre 2009). Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 47 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 48 Philippe Declercq

13 Concepts et représentations PRAXEME : la description de l architecture des services se fait en premier lieu dans l aspect logique. L aspect logique a pour objectif de structurer au mieux le SI. Les services sont obtenus par dérivation des modèles amont (sémantiques et pragmatiques). PRAXEME opte pour une approche SOA sur ses aspects logique, technique et logiciel. Étude de cas : Architecture d Entreprise Étude de cas : MyBestCar L objectif de l étude de cas est de proposer une architecture d entreprise de MyBestCar, et un système d information cible conçu selon une architecture orientée services. Travaux à réaliser : Aspect logique Étape 3.2 PRAXEME recommande UML pour modéliser les services (classe, interface, état, paquetage). Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 49 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 50 Philippe Declercq MDA - principes MDA : Model Driven Architecture Démarche de développement proposée par l OMG. MDA Permet de séparer les spécifications fonctionnelles d un système des spécifications de son implémentation sur une plate-forme donnée. 5 Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 51 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 52 Philippe Declercq

14 MDA - principes MDA - principes Exemple de mise en œuvre ([6]) : Élaboration de différents modèles, en partant d'un modèle métier indépendant de l'informatisation (Computation Independent Model, CIM), la transformation de celui-ci en modèle indépendant de la plate-forme (Platform Independent Model, PIM) et enfin la transformation de ce dernier en modèle spécifique à la plate-forme cible (Platform Specific Model, PSM) pour l'implémentation concrète du système. Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 53 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 54 Philippe Declercq MDA - principes PRAXEME applique la démarche MDA, en considérant la correspondance suivante : CIM aspects sémantique et pragmatique PIM aspect logique PSM aspect logiciel Pour mettre en œuvre MDA, il est nécessaire de posséder : Des techniques de modélisation (règles de construction des modèles CIM et PIM) Des techniques de transformation (règles de transformation de du modèle PIM en modèle PSM). Et des outils! MDA exemples pour une architecture SOA Qu apporte MDA dans le cadre d une architecture MDA? Sans entrer dans l étude de l ensemble des technologies disponibles pour implémenter une SOA, nous retiendrons trois éléments qui participent à la construction d une SOA : XSD, WSDL, BPEL. Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 55 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 56 Philippe Declercq

15 MDA exemples pour une architecture SOA XSD (XML Schema Definition) : schéma XML qui permet de définir la structure d un document XML. Dans une architecture SOA, permet de décrire la structure des données échangées entre services. La modélisation des données d échange peut se faire en UML, ou dans un langage spécifique à un outil. MDA exemples pour une architecture SOA WSDL (Web Services Description Language) : description la façon dont on peut accéder à un service web. Définit de manière abstraite et indépendante du langage l'ensemble des opérations et des messages qui peuvent être transmis vers et depuis un service web donné. Équivalent à l interface ou le contrat du service. Modélisation sous MODELIO Fichier XML Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 57 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 58 Philippe Declercq MDA exemples pour une architecture SOA WSDL Modélisation sous MODELIO MDA exemples pour une architecture SOA BPEL (Business Process Execution Language) : pour définir et gérer les orchestrations de processus. Orchestration : collaboration entre deux ou plusieurs services, mise en place et/ou gérée (orchestré) par un tiers - en l'occurrence, BPEL. Ce dernier prend en charge la séquence complète d'invocations des divers services, ou "collaborateurs". Chaque processus BPEL dispose par ailleurs de sa propre définition WSDL. Un processus BPEL est donc un service Web à part entière. Dans une démarche MDA, le BPEL est généré à partir d un diagramme BPMN. Un service BPEL s exécute sur un «moteur» BPEL. Fichier XML Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 59 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 60 Philippe Declercq

16 MDA exemples pour une architecture SOA BPEL MDA exemple d architecture technique SOA Exemple d architecture technique obtenue : Modélisation sous MODELIO Client <<access>> Station de Travail <<access>> Internet Fichier XML serveurbpel Server :ML_ProcessusReservation serveurweb :ML_IHMReservation ServeurApplication(WS) :ML_Individu Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 61 Philippe Declercq Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information Architecture du SI 62 Philippe Declercq

Démarches d urbanisation : réorganiser le Système d Information en structurant ses fonctions dans des blocs fonctionnels communicants.

Démarches d urbanisation : réorganiser le Système d Information en structurant ses fonctions dans des blocs fonctionnels communicants. Plan du chapitre Master Informatique et Systèmes Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise 04 Architecture du SI : identifier et décrire les services, structurer le SI 1 2 3 4 5

Plus en détail

Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise. 04 Architecture du SI : identifier et décrire les services, structurer le SI

Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise. 04 Architecture du SI : identifier et décrire les services, structurer le SI Plan du chapitre Master Informatique et Systèmes Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise 04 Architecture du SI : identifier et décrire les services, structurer le SI 1 2 3 1.1

Plus en détail

Démarches d urbanisation : réorganiser le Système d Information en structurant ses fonctions dans des blocs fonctionnels communicants.

Démarches d urbanisation : réorganiser le Système d Information en structurant ses fonctions dans des blocs fonctionnels communicants. Plan du chapitre Master Informatique et Systèmes Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise 04 Architecture du SI : identifier et décrire les services, structurer le SI 1 2 3 4 5

Plus en détail

Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information. 06 Urbanisation et SOA en pratique : PRAXEME et MODELIO. Introduction PRAXEME et MODELIO 1

Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information. 06 Urbanisation et SOA en pratique : PRAXEME et MODELIO. Introduction PRAXEME et MODELIO 1 Plan du chapitre Master Informatique et Systèmes Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information 06 Urbanisation et SOA en pratique : PRAXEME et MODELIO 1 2 3 4 5 6 Introduction PRAXEME et MODELIO

Plus en détail

Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise. 08 Urbanisation et Architecture d Entreprise en pratique : TOGAF MODELIO ARCHIMATE

Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise. 08 Urbanisation et Architecture d Entreprise en pratique : TOGAF MODELIO ARCHIMATE Plan du chapitre Master Informatique Miage Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise 08 Urbanisation et Architecture d Entreprise en pratique : TOGAF MODELIO ARCHIMATE 1 2 3 4 5

Plus en détail

Urbanisation des Systèmes d'information

Urbanisation des Systèmes d'information Urbanisation des Systèmes d'information Normes et Standards Description de produits : ISO 10303 et 13584, Commerce : UN/CEFACT, ebxml. Urbanisation de Système d'information - Henry Boccon-Gibod 1 Des normes

Plus en détail

Intégration des middlewares dans la conception logicielle. Sujets spéciaux en génie logiciel

Intégration des middlewares dans la conception logicielle. Sujets spéciaux en génie logiciel Intégration des middlewares dans la conception logicielle Sujets spéciaux en génie logiciel Intégration des middlewares dans la conception logicielle Introduction UML Approche orientée composant Approche

Plus en détail

13/02/2013. Introduction Modélisation avec UML

13/02/2013. Introduction Modélisation avec UML Introduction Modélisation avec UML 1 Evolution des langages de programmation Langage assembleur = abstraction de la machine Langage impératifs (C, Fortran, ) = abstraction du langage assembleur Langage

Plus en détail

L'architecture dirigée par les modèles (MDA)

L'architecture dirigée par les modèles (MDA) MAI NFE103 Année 2013-2014 Plan!! Les modèles,, et L'architecture dirigée par les modèles (MDA)!! Exemple F.-Y. Villemin, CNAM http://deptinfo.cnam.fr/enseignement/cyclespecialisation/mai/index.html (D'après,

Plus en détail

Yahya SLIMANI. Dept Informatique Faculté des Sciences de Tunis Systèmes et Réseaux 1

Yahya SLIMANI. Dept Informatique Faculté des Sciences de Tunis Systèmes et Réseaux 1 Cours de Système et Réseaux Maîtrise Informatique 4 ème année Partie II : Programmation d Applications Réparties Yahya SLIMANI Dept Informatique Faculté des Sciences de Tunis Yahya.slimani@fst.rnu.tn Y.

Plus en détail

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Jihed Touzi, Frédérick Bénaben, Hervé Pingaud Thèse soutenue au Centre de Génie Industriel - 9

Plus en détail

URBANISATION DES SYSTEMES D INFORMATIONS

URBANISATION DES SYSTEMES D INFORMATIONS URBANISATION DES SYSTEMES D INFORMATIONS Réalisé par: BELKADI Houssem Eddine EL BOUZIRI Khaled Supervisé par: SI TAYEB Fatima -Mai 2012- Urbanisation des SI 1 PLAN Introduction SI et Urbanisation Urbanisation

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur SERVICES INFORMATIQUES AUX ORGANISATIONS

Brevet de Technicien Supérieur SERVICES INFORMATIQUES AUX ORGANISATIONS Enseignement commun - 4.1 Solutions informatiques SI1 - Support système des accès utilisateurs Ce module permet de construire les savoirs et savoir-faire liés au support et au maintien en condition opérationnelle

Plus en détail

GLO-3001 Architecture logicielle. Luc Lamontagne Hiver 2010

GLO-3001 Architecture logicielle. Luc Lamontagne Hiver 2010 GLO-3001 Architecture logicielle Luc Lamontagne Hiver 2010 Plan Définitions Architecte logiciel Architecture logicielle Une bonne architecture logicielle? Architecture vs. conception Styles, patrons et

Plus en détail

Application : ensemble logiciel cohérent, qui a pour objectif la réalisation d'un ensemble de tâches donné.

Application : ensemble logiciel cohérent, qui a pour objectif la réalisation d'un ensemble de tâches donné. Lexique Génie Logiciel Complément au cours 'Génie Logiciel', MIA, Sciences-U, 2005-2006. Pierre Parrend. Activité : suite d'actions réalisées par un système. Le diagramme d'activité représente ces actions

Plus en détail

- Les web services - Les Bus (ESB) - Les moteurs de règles

- Les web services - Les Bus (ESB) - Les moteurs de règles L'objectif d'une architecture orientée services est de décomposer une fonctionnalité en un ensemble de fonctions basiques, appelées services, fournies par des composants et de décrire finement le schéma

Plus en détail

Méthodologies pour «L Architecture d Entreprise» L'initiative CEISAR

Méthodologies pour «L Architecture d Entreprise» L'initiative CEISAR Méthodologies pour «L Architecture d Entreprise» L'initiative CEISAR Métadonnées L initiative CEISAR Center of Excellence in Enterprise Architecture Sponsorisée par Air France, Axa, BNP Paribas, Michelin

Plus en détail

Cours 2 : GESTION DE PROJET : outils de description SYSML

Cours 2 : GESTION DE PROJET : outils de description SYSML Face à la complexité sans cesse croissante des systèmes que nous utilisons quotidiennement, l industrie s est dotée de moyens de plus en plus performants pour piloter (coût, délai, qualité, impact environnemental,

Plus en détail

LA METHODE MERISE. II Caractéristiques de MERISE A. Présentation générale de MERISE A.1 Généralités A.2 Principes A.3 Approche systémiques

LA METHODE MERISE. II Caractéristiques de MERISE A. Présentation générale de MERISE A.1 Généralités A.2 Principes A.3 Approche systémiques LA METHODE MERISE I La démarche MERISE A. Les étapes de la méthode MERISE A.1 Au niveau de l organisation A.2 Au niveau du domaine A.3 Au niveau de chaque produit A.4 Au niveau de chaque application B.

Plus en détail

FICHE CONCEPT 03 ARCHITECTURE ORIENTEE SERVICE

FICHE CONCEPT 03 ARCHITECTURE ORIENTEE SERVICE FICHE CONCEPT 03 ARCHITECTURE ORIENTEE SERVICE BIEN GERER SES REFERENTIELS DE DONNEES : UN ENJEU POUR MIEUX PILOTER LA PERFORMANCE DE SON ETABLISSEMENT Version 1.0 octobre 2008 GMSIH 44, Rue de Cambronne

Plus en détail

BDSI. Système d'information MERISE

BDSI. Système d'information MERISE BDSI Système d'information MERISE MERISE MERISE est une méthode de conception et de représentation des systèmes d'information qui propose une démarche méthodologique de développement des SI s'insérait

Plus en détail

Séance 1.3 : LE LANGAGE SYSML

Séance 1.3 : LE LANGAGE SYSML 1. INTRODUCTION Un système peut être décrit suivant plusieurs représentations et selon différents points de vue indépendamment des objectifs visés : - la représentation schématique (schéma de principe,

Plus en détail

Le Guide Pratique de la Modélisation de l Organisation d une Entreprise

Le Guide Pratique de la Modélisation de l Organisation d une Entreprise Guides Pratiques Objecteering Le Guide Pratique de la Modélisation de l Organisation d une Entreprise Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam

Plus en détail

Résumé du sous-ensemble de la notation UML 2 utilisé dans ce livre

Résumé du sous-ensemble de la notation UML 2 utilisé dans ce livre Résumé du sous-ensemble de la notation UML 2 utilisé dans ce livre annexe A Diagramme de cas d utilisation Diagramme de séquence Diagramme de classes Diagramme de packages Diagramme d états Cahier du programmeur

Plus en détail

CQP DEVELOPPEUR NOUVELLES TECHNOLOGIES (DNT)

CQP DEVELOPPEUR NOUVELLES TECHNOLOGIES (DNT) ORGANISME ASTON REFERENCE STAGE FAFIEC : 26573 47/49 Avenue Edouard Vaillant 92100 BOULOGNE BILLANCOURT CONTACT Couverture géographique : Contact : Sophie LANGLAIS Tél. : 01 45 36 15 20 06 18 47 19 05

Plus en détail

Oracle SOA Suite 11g: Développer des applications composites

Oracle SOA Suite 11g: Développer des applications composites Oracle University Appelez-nous: +33 (0) 1 57 60 20 81 Oracle SOA Suite 11g: Développer des applications composites Durée: 5 Jours Description Ce cours traite de la conception et du développement d'applications

Plus en détail

Chorégraphie de services et Intervention humaine

Chorégraphie de services et Intervention humaine IBM Software Group Gestion des Processus Chorégraphie de services et Intervention humaine Olivier DELFOSSE Consultant WebSphere Business Integration delfosse@fr.ibm.com 2005 IBM Corporation IBM Software

Plus en détail

Analyse Systémique et Fonctionnelle d un système. Le langage SYSML

Analyse Systémique et Fonctionnelle d un système. Le langage SYSML Analyse Systémique et Fonctionnelle d un système Le langage SYSML Table des matières 1. Les différents diagrammes du langage SysML... 2 2. Le diagramme d exigence (Requirement diagram, notation SysML :

Plus en détail

Pratique d un SGBD relationnel

Pratique d un SGBD relationnel Pratique d un SGBD relationnel 1. Introduction aux différentes architectures des SI Trois tâches importantes le stockage des données, la logique applicative, la présentation. Parties indépendantes les

Plus en détail

NFP Architecture des ordinateurs

NFP Architecture des ordinateurs NFP 136 - Architecture des ordinateurs Amélie Lambert 2015-2016 Amélie Lambert 2015-2016 1 / 35 Plan du cours 1 Rôle d un ordinateur 2 Les composants de l ordinateurs 3 Principe d exécution des instructions

Plus en détail

Être référent archives : Accompagner, piloter, former

Être référent archives : Accompagner, piloter, former Être référent archives : Accompagner, piloter, former Atelier n 4 Le rôle du référent archives dans la structuration des données 1 Contexte réglementaire archivistique Un groupement d intérêt public mentionné

Plus en détail

FAVRE Consuting Ingénierie des Systèmes d Information. Recommandations. Organisation pour le traitement et la gestion d un système de veille

FAVRE Consuting Ingénierie des Systèmes d Information. Recommandations. Organisation pour le traitement et la gestion d un système de veille FAVRE Consuting Ingénierie Systèmes d Information Organisation pour le traitement et la gestion d un système de veille 25 mai 2012 Référence : GF/FC/090101 V1 FAVRE Consulting SARL Siège Social : 103 Avenue

Plus en détail

UML au service de l'analyse des métiers (Business Analysis)

UML au service de l'analyse des métiers (Business Analysis) Introduction 1. Pourquoi ce livre? 13 1.1 Pourquoi UML? 13 1.2 Pourquoi la business analysis (analyse du métier)? 15 1.3 La génèse d UML 16 2. Fil rouge : la société LOCA ROYANS 17 2.1 L activité de LOCA

Plus en détail

Initiation aux SGBD Définitions et objectifs

Initiation aux SGBD Définitions et objectifs Initiation aux SGBD Définitions et objectifs Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr LACL, bâtiment P2 du CMC, bureau 221 Université de Paris XII Val-de-Marne 61 avenue du Général de Gaulle 94010 Créteil

Plus en détail

Quelques situations vécues. Quelques situations vécues

Quelques situations vécues. Quelques situations vécues Plan du chapitre Master Informatique Miage Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise 01 - Introduction 1 2 3 4 5 6 Un constat édifiant Définitions Comment urbaniser un SI? Décrire

Plus en détail

Architecture des Systèmes d Information. 02 Architecture Applicative

Architecture des Systèmes d Information. 02 Architecture Applicative Master Informatique et Systèmes Architecture des Systèmes d Information 02 Architecture Applicative Damien Ploix 2014-2015 Plan du chapitre 1 1.1 1.2 2 2.1 2.2 Architecture Applicative Modélisation des

Plus en détail

Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information. 06 Urbanisation et SOA en pratique : PRAXEME et MODELIO. Introduction PRAXEME et MODELIO 1

Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information. 06 Urbanisation et SOA en pratique : PRAXEME et MODELIO. Introduction PRAXEME et MODELIO 1 Plan du chapitre Master Informatique et Systèmes Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information 06 Urbanisation et SOA en pratique : PRAXEME et MODELIO 1 2 3 4 5 6 Introduction PRAXEME et MODELIO

Plus en détail

Créer son organisation et ses utilisateurs. Document FAQ. Cockpit IT Service Manager. Page: 1 / 13

Créer son organisation et ses utilisateurs. Document FAQ. Cockpit IT Service Manager. Page: 1 / 13 Document FAQ Cockpit IT Service Manager Page: 1 / 13 Table des matières Introduction... 3 I.Objectif du document... 3 II.Un portail / Deux interfaces...3 III.Un portail modulaire...4 Les structures...

Plus en détail

OSTINATO a les compétences pour fournir l intégralité de ces documents au format BIM IFC.

OSTINATO a les compétences pour fournir l intégralité de ces documents au format BIM IFC. NOTE BIM Le déroulement des études s établira suivant des processus établis. APPROCHE DE PRE-PROJET ELEMENTS DE DIAGNOSTIC 1. F.2.0. NOTICE BIM (BUILDING INFORMATION MODEL) Le BIM (Building Information

Plus en détail

Cours de Génie Logiciel

Cours de Génie Logiciel Cours de Génie Logiciel Sciences-U Lyon Design Pattern http://www.rzo.free.fr Pierre PARREND 1 Mai 2005 Sommaire Les Design Pattern Introduction Concepts Objets Réutilisation Utilisation des Design Patterns

Plus en détail

LA POSTE STRATEGIES D INTEGRATION SEMINAIRE ETAT DE L ART. 15 juin 2016 CONFIDENTIEL DIFFUSION INTERDITE SANS ACCORD EXPLICITE D ASTRAKHAN

LA POSTE STRATEGIES D INTEGRATION SEMINAIRE ETAT DE L ART. 15 juin 2016 CONFIDENTIEL DIFFUSION INTERDITE SANS ACCORD EXPLICITE D ASTRAKHAN LA POSTE STRATEGIES D INTEGRATION SEMINAIRE ETAT DE L ART 15 juin 2016 UN CONSTAT La lente maturation de l industrialisation des échanges Echanges peu nombreux et besoins d intégration faibles Complexification

Plus en détail

TOGAF & MODELIO La phase préliminaire

TOGAF & MODELIO La phase préliminaire Plan du chapitre Master Informatique et Systèmes Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise 06 Urbanisation et Architecture d Entreprise en pratique : TOGAF et MODELIO 1 2 3 4 5

Plus en détail

Valorisez vos exigences avec WEB Analyst. Nous vous présentons un outil unique sur le marché, qui permettra d obtenir le maximum de valeur ajoutée à

Valorisez vos exigences avec WEB Analyst. Nous vous présentons un outil unique sur le marché, qui permettra d obtenir le maximum de valeur ajoutée à Valorisez vos exigences avec WEB Analyst. Nous vous présentons un outil unique sur le marché, qui permettra d obtenir le maximum de valeur ajoutée à partir de vos exigences. 1 La technologie Modelio/WEB

Plus en détail

Algorithmique Programmation Objet Python

Algorithmique Programmation Objet Python Algorithmique Programmation Objet Python Andrea G. B. Tettamanzi Université de Nice Sophia Antipolis Département Informatique andrea.tettamanzi@unice.fr Andrea G. B. Tettamanzi, 2014 1 CM - Séance 5 Programmation

Plus en détail

Objectif des travaux. École SDS Avril 2008 Diapositive N 2 MINISTÈRE DE LA DÉFENSE

Objectif des travaux. École SDS Avril 2008 Diapositive N 2 MINISTÈRE DE LA DÉFENSE École SDS 2008 Session 2 : ingénierie des systèmes de systèmes Exemple de l architecture de référence du système d annuaires du ministère de la défense Objectif des travaux Disposer d'une description structurée,

Plus en détail

Oracle Data Integrator 11g : Intégration et administration

Oracle Data Integrator 11g : Intégration et administration Oracle University Appelez-nous: +33 (0) 1 57 60 20 81 Oracle Data Integrator 11g : Intégration et administration Durée: 5 Jours Description Oracle Data Integrator est une plate-forme complète d'intégration

Plus en détail

Solutions de Sécurité & Services. L annuaire dans le SI de THALES 13/12/2007

Solutions de Sécurité & Services. L annuaire dans le SI de THALES 13/12/2007 Solutions de Sécurité & Services L annuaire dans le SI de THALES 13/12/2007 Sommaire Pourquoi un projet d annuaire dans Thales Positionnement dans le système d Information Les processus associés à l annuaire

Plus en détail

Chorus Pro. Principes clefs de Chorus Pro : gérer les notions de Structures, Services, Espaces et Utilisateurs Juillet Structures Privées--

Chorus Pro. Principes clefs de Chorus Pro : gérer les notions de Structures, Services, Espaces et Utilisateurs Juillet Structures Privées-- Chorus Pro Principes clefs de Chorus Pro : gérer les notions de Structures, Services, Espaces et Utilisateurs Juillet 2016 --Structures Privées-- Sommaire 1. Schéma global des référentiels dans Chorus

Plus en détail

Problématiques de déploiement. cours

Problématiques de déploiement. cours Problématiques de déploiement cours Historique La problématique de déploiement est essentiellement liée au logiciel Modèle de répartition centralisée des années 1940-1950 Déploiement matériel Déploiement

Plus en détail

SDL: 20 ans de programmation basée modèle

SDL: 20 ans de programmation basée modèle SDL: 20 ans de programmation basée modèle Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin @ pragmadev.com Principes MDE, MDA et MDD: Approche orienté modèle PIM: Platform Independant Model PDM: Platform Definition Model

Plus en détail

Partie I Spécification SART. Document de synthèse sur les méthodologies SART. Programmation sur exécutif temps réel

Partie I Spécification SART. Document de synthèse sur les méthodologies SART. Programmation sur exécutif temps réel Partie I Spécification SART Programmation sur exécutif temps réel Document de synthèse sur les méthodologies SART Document réalisé à partir de «Systèmes temps réel de contrôle-commande, conception et implémentation»,

Plus en détail

Management des Systèmes d information (SI) S1 - Gouvernance des SI

Management des Systèmes d information (SI) S1 - Gouvernance des SI 2015 / 2016 - Semestre 1&2 DSCG - UE5 Management des Systèmes d information (SI) S1 - Gouvernance des SI Module 4 - Urbanisation des SI Yves MEISTERMANN DSCG UE 5 - Bulletin officiel DSCG UE 5 - Bulletin

Plus en détail

Concours externe du Capet et Cafep - Capet. Section sciences industrielles de l'ingénieur

Concours externe du Capet et Cafep - Capet. Section sciences industrielles de l'ingénieur Le programme du Capet externe sciences industrielles de l'ingénieur s'appuie sur les compétences décrites dans les programmes en vigueur le 1er janvier de l'année du concours : - de technologie du collège

Plus en détail

Architecture Orientée Service pour les «OverLay Networks» programmable

Architecture Orientée Service pour les «OverLay Networks» programmable Architecture Orientée Service pour les «OverLay Networks» programmable Acronyme : SOA-LogNet Responsable de l ADT : Didier Parigot Durée prévisionnelle : 1 an (calendaire). 1 Résumé de la proposition La

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Bases de données relationnelles I. Introduction, II. Architecture logique d un SGBD III. Fonctionnalités des SGBD IV. Modèle relationnel, V. Algèbre relationnelle, VI. Modèle entité-association, VII. Passage

Plus en détail

Conduite de projets informatiques

Conduite de projets informatiques Conduite de projets informatiques Principes généraux et techniques Eric Bourreau Université Montpellier 1 ( Projet Plan des cours (Conduite de Définition et terminologie Le découpage d'un projet L estimation

Plus en détail

Développement d applications SOA et IBM System z. Thierry Matusiak Avant ventes Rational Software Luc Pierson Avant ventes Software pour IBM System z

Développement d applications SOA et IBM System z. Thierry Matusiak Avant ventes Rational Software Luc Pierson Avant ventes Software pour IBM System z Développement d applications SOA et IBM System z Thierry Matusiak Avant ventes Rational Software Luc Pierson Avant ventes Software pour IBM System z Agenda Démarche de développement SOA L innovation AD

Plus en détail

Club utilisateurs Apogée Le Référentiel de l Offre de Formation

Club utilisateurs Apogée Le Référentiel de l Offre de Formation Club utilisateurs Apogée Le Référentiel de l Offre de Formation Valérie Le Strat Responsable Projet ROF, AMUE Introduction Genèse du projet Qu est ce que le ROF? Principales fonctionnalités/limites Architecture

Plus en détail

L approche processus à l heure du numérique: le Business Process Management. Présenté par : Romaric Tchokpon Business Analyste Expert BPM

L approche processus à l heure du numérique: le Business Process Management. Présenté par : Romaric Tchokpon Business Analyste Expert BPM L approche processus à l heure du numérique: le Business Process Management Présenté par : Romaric Tchokpon Business Analyste Expert BPM Cadre général 2 Business Process Management 3 Business Process Management

Plus en détail

Cadres pour la conception d une SOA

Cadres pour la conception d une SOA Cadres pour la conception d une SOA Module BPM & SOA SI5/Master IFI Extraits des meilleures pratiques Softeam et de la méthode Praxème Merci à Fabien Villard - 1 - Conception SOA : Etapes, méthodes - 2

Plus en détail

GL2 : Patrons de conception. Lydie du Bousquet & Philippe Lalanda

GL2 : Patrons de conception. Lydie du Bousquet & Philippe Lalanda GL2 : Patrons de conception Lydie du Bousquet & Philippe Lalanda 1 Conception La conception est un défi Il existe des processus définissant les activités et leur organisation Mais rien sur le comment faire

Plus en détail

UML 1 - Diagramme de cas d utilisation

UML 1 - Diagramme de cas d utilisation UML 1 - Diagramme de cas d utilisation Diagramme de comportement - statique Analyse fonctionnelle Bertrand LIAUDET SOMMAIRE LES UC 3 1. Présentation générale de la notion de cas d utilisation : UC 3 Cas

Plus en détail

Présentation Club Utilisateurs IBM Retour d expérience IBM ECM et la mobilité. Groupe CGI inc. CONFIDENTIEL

Présentation Club Utilisateurs IBM Retour d expérience IBM ECM et la mobilité. Groupe CGI inc. CONFIDENTIEL Présentation Club Utilisateurs IBM Retour d expérience IBM ECM et la mobilité Groupe CGI inc. CONFIDENTIEL Sommaire 1. Approches «mobilité» avec ICN 2. Cas client: REX ICN mobile 3. Cas client: App mobile

Plus en détail

Système d Information Hospitalier

Système d Information Hospitalier Système d Information Hospitalier 19 mai 2011 - Rennes Dr P. Bercelli DIM- CHBS Système d Information Système d information = ensemble des moyens matériels, logiciels, organisationnels et humains visant

Plus en détail

Des Orchestrations de Services Web aux Aspects

Des Orchestrations de Services Web aux Aspects Cédric Joffroy Sébastien Mosser Mireille Blay-Fornarino Clémentine Nemo JFDLPA 07 26/03/2007 CNRS Laboratoire I3S Équipe Rainbow Plan 1 Contexte : Services Web & Orchestrations 2 Des Aspects sur Service

Plus en détail

TOGAF & MODELIO La phase préliminaire

TOGAF & MODELIO La phase préliminaire Plan du chapitre Master Informatique et Systèmes Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise 06 Urbanisation et Architecture d Entreprise en pratique : TOGAF et MODELIO 1 2 3 4 5

Plus en détail

Modélisation avec UML

Modélisation avec UML Chapitre 2 Modélisation avec UML 1. Introduction 1.1 Rappels : Concepts importants de l approche objet L approche objet rapproche les données et leurs traitements. Mais cette approche ne fait pas que ça,

Plus en détail

Gestion de documents. Découvrez HYDMEDIA. Système de gestion électronique de documents médicaux

Gestion de documents. Découvrez HYDMEDIA. Système de gestion électronique de documents médicaux Gestion de documents Découvrez HYDMEDIA Système de gestion électronique de documents médicaux Découvrez HYDMEDIA HYDMEDIA d Agfa HealthCare permet aux hôpitaux et aux établissements de soins de toute taille

Plus en détail

Décision du 23 octobre 2013 portant organisation détaillée du service des systèmes d information et de la modernisation

Décision du 23 octobre 2013 portant organisation détaillée du service des systèmes d information et de la modernisation Aviation civile MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Direction générale de l aviation civile Décision du 23 octobre 2013 portant organisation détaillée du service des systèmes

Plus en détail

Urbanisation des données géographiques. Conséquences sur la modélisation et la standardisation

Urbanisation des données géographiques. Conséquences sur la modélisation et la standardisation Urbanisation des données géographiques Conséquences sur la modélisation et la standardisation 1 Place de la géographie dans le POS Géo Bloc référentiel Transversalité = Standardisation Bloc de production

Plus en détail

Profil de protection d un automate programmable industriel

Profil de protection d un automate programmable industriel Profil de protection d un automate programmable industriel Version 1.1 moyen-terme GTCSI 13 juillet 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le

Plus en détail

CONVENTION SECTORIELLE (2/3) OBJET : CONTENU DES ECHANGES ENTRE LES APPLICATIONS ENTREPRISES D ASSURANCES ET LES LOGICIELS COURTIERS.

CONVENTION SECTORIELLE (2/3) OBJET : CONTENU DES ECHANGES ENTRE LES APPLICATIONS ENTREPRISES D ASSURANCES ET LES LOGICIELS COURTIERS. Contenu 1. Introduction...2 1.1 Convention entre les parties...2 1.1.1 Parties signataires...2 1.1.2 Le rôle des différents intervenants...2 1.1.3 Durée de la convention...2 1.1.4 Modification de la convention...2

Plus en détail

Table des matières. I Diagramme de contexte. II Diagramme de composants. III Diagramme de déploiement

Table des matières. I Diagramme de contexte. II Diagramme de composants. III Diagramme de déploiement Table des matières I Diagramme de contexte 1-Définition 2-Exemple 3-Représentation graphique II Diagramme de composants 1-Définition 2-Exemple 3-Représentation graphique III Diagramme de déploiement 1-Définition

Plus en détail

(51) Int Cl.: G06F 9/44 (2006.01) G06F 17/50 (2006.01) (54) Structure de données et procedé de création d une documentation de logiciel

(51) Int Cl.: G06F 9/44 (2006.01) G06F 17/50 (2006.01) (54) Structure de données et procedé de création d une documentation de logiciel (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 764 684 A1 (43) Date de publication: 21.03.2007 Bulletin 2007/12 (1) Int Cl.: G06F 9/44 (2006.01) G06F 17/0 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 0300708.4 (22)

Plus en détail

Le modèle entité-association-étendu

Le modèle entité-association-étendu 1 Base de données COURS 03 MODÉLISATION AVANCÉE Le modèle entité-association-étendu 2 Le modèle EA déjà présenté ne permet pas d illustrer certains concepts plus élaborés. Le modèle entité-association-étendu

Plus en détail

Gestion d identité Les chantiers IAM Etat des lieux

Gestion d identité Les chantiers IAM Etat des lieux Gestion d identité Les chantiers IAM Etat des lieux Jean-Louis MARTIN SSi-Conseil ENE 13 décembre 2006 Evolution des menaces du malware. 2 à l utilisateur en 2007 peut-être IAM : Demain, c est loin! 3

Plus en détail

Les objets et les classes. Les objets Les collaborations entre objets Les classes Les contrats de classes

Les objets et les classes. Les objets Les collaborations entre objets Les classes Les contrats de classes Les objets et les classes Les objets Les collaborations entre objets Les classes Les contrats de classes 1 Les objets Les objets du monde réel nous entourent, ils naissent, vivent et meurent Les objets

Plus en détail

Quelle démarche pour passer des besoins utilisateur au code?

Quelle démarche pour passer des besoins utilisateur au code? Quelle démarche pour passer des besoins utilisateur au code? Introduction à la modélisation avec UML Tiré de : Roques, P. (2008). Les cahiers du programmeur UML 2 - Modéliser une application web (4 e édition)».

Plus en détail

Dossier conception : Gestion Médicale

Dossier conception : Gestion Médicale Ddossier Dossier conception : Gestion Médicale Réalisé par : Encadré par : Sabah Bnouachir Asma Jmari Mr LACHGAR Mohamed Date de rédaction : 05/04/2013 [Tapez un texte] Page 1 Cadre réservé à l encadrant

Plus en détail

FICHE CONCEPT 02 EAI (ENTERPRISE APPLICATION INTEGRATION) ET ESB (ENTREPRISE SERVICE BUS)

FICHE CONCEPT 02 EAI (ENTERPRISE APPLICATION INTEGRATION) ET ESB (ENTREPRISE SERVICE BUS) FICHE CONCEPT 02 EAI (ENTERPRISE APPLICATION INTEGRATION) ET ESB (ENTREPRISE SERVICE BUS) BIEN GERER SES REFERENTIELS DE DONNEES : UN ENJEU POUR MIEUX PILOTER LA PERFORMANCE DE SON ETABLISSEMENT octobre

Plus en détail

*Manufacturing Execution System. Améliorer sa compétitivité grâce au MES

*Manufacturing Execution System. Améliorer sa compétitivité grâce au MES *Manufacturing Execution System Améliorer sa compétitivité grâce au MES Sommaire Le MES pour la compétitivité de l industrie Les gains attendus Intégration dans le système d information de I entreprise

Plus en détail

MLD. Modèle Logique des Données (= MOD Modèle Organisationnel des Données)

MLD. Modèle Logique des Données (= MOD Modèle Organisationnel des Données) MLD Modèle Logique des Données (= MOD Modèle Organisationnel des Données) Transcription du MCD adaptée à l'implémentation ultérieure (niveau physique) Règles de transcription: 1entité => 1table Identifiant

Plus en détail

Oracle BPM 11g : Implement the Process Model

Oracle BPM 11g : Implement the Process Model Oracle University Appelez-nous: +33 15 7602 081 Oracle BPM 11g : Implement the Process Model Durée: 5 Jours Description Le cours Oracle BPM 11g: Implement the Process Model est particulièrement destiné

Plus en détail

Sommaire. Présentation générale et cadre procédural. S inscrire à Télérecours. Présentation des principales fonctionnalités

Sommaire. Présentation générale et cadre procédural. S inscrire à Télérecours. Présentation des principales fonctionnalités Sommaire 1 Présentation générale et cadre procédural 2 S inscrire à Télérecours 3 Présentation des principales fonctionnalités 4 Echanges avec les juridictions 5 Paramétrage possible de l application Télérecours

Plus en détail

Livre blanc. CATALOGUE DE SERVICES : Mode d emploi. Service et valeur ajoutée. Une Economie de service. Une Optimisation économique

Livre blanc. CATALOGUE DE SERVICES : Mode d emploi. Service et valeur ajoutée. Une Economie de service. Une Optimisation économique OPTIMISATION ECONOMIQUE Dans une économie de services, la valeur d un produit repose sur les bénéfices de son utilisation et non plus sa possession Une Economie de service De plus en plus de sociétés sont

Plus en détail

DEMARCHE OU PROCESSUS LOGICIEL

DEMARCHE OU PROCESSUS LOGICIEL DEMARCHE OU PROCESSUS LOGICIEL PROCESSUS LOGICIEL Définition Un processus définit une séquence d étapes, en partie ordonnées, qui concourent à l obtention d un système logiciel ou à l évolution d un système

Plus en détail

Michel CHAVRET Ingénieur en chef Responsable de l agence de Lyon - SETEC ITS François JEANJEAN Ingénieur attaché d études - SETEC ITS

Michel CHAVRET Ingénieur en chef Responsable de l agence de Lyon - SETEC ITS François JEANJEAN Ingénieur attaché d études - SETEC ITS Michel CHAVRET Ingénieur en chef Responsable de l agence de Lyon - SETEC ITS François JEANJEAN Ingénieur attaché d études - SETEC ITS Année après année, les transports font appel à des technologies de

Plus en détail

Modélisation. De la niche à l immeuble. Modèle. Système logiciel = Immeuble. Construction d un modèle indispensable

Modélisation. De la niche à l immeuble. Modèle. Système logiciel = Immeuble. Construction d un modèle indispensable Modélisation Petite Introduction à UML Construire un bon logiciel : Répondre aux objectifs fixés (satisfaire le client) Avoir une base architecturale solide qui permette l évolution Mettre en place un

Plus en détail

Informations de contrôle du document

Informations de contrôle du document Détails du document Nom du document Objectif du document Informations de contrôle du document Numéro de version du document 4.1 Etat du document Propriétaire du document Préparé par Programme détaillé

Plus en détail

SYSML. Lycée de la Communication de Metz

SYSML. Lycée de la Communication de Metz Ressource : SysML par l exemple de Pascal Roques - Édition Eyrolles. Concepteur : Jean-Michel Gaborit Professeur de STI2D Lycée de la Communication de Metz Définition d un système : Un système est un ensemble

Plus en détail

APPEL À PARTICIPATION EXPÉRIMENTATION ANALYSE DU CYCLE DE VIE D UN BÂTIMENT

APPEL À PARTICIPATION EXPÉRIMENTATION ANALYSE DU CYCLE DE VIE D UN BÂTIMENT BENEFIS APPEL À PARTICIPATION EXPÉRIMENTATION ANALYSE DU CYCLE DE VIE D UN BÂTIMENT CONTRIBUEZ À FIABILISER LA DÉMARCHE BENEFIS FAIT AVANCER LA COMMUNAUTE ACV SUR LA REPRODUCTIBILITÉ GRÂCE À VOS ÉTUDES

Plus en détail

GEI 455 Systèmes en temps réel. Représentation. Représentation des systèmes temps réel Spécifications. 11 mars, 2001 Philippe Mabilleau Ing.

GEI 455 Systèmes en temps réel. Représentation. Représentation des systèmes temps réel Spécifications. 11 mars, 2001 Philippe Mabilleau Ing. Représentation Représentation des systèmes temps réel Spécifications 11 mars, 2001 2 Différentes notations Composants «schéma de câblage» ou «schéma bloc» Graphes de collaboration diagramme de flux des

Plus en détail

Glossaire UML. Démarche qui consiste à ne considérer que certains éléments d'un problème, pour des raisons de pertinence et/ou d'indépendance.

Glossaire UML. Démarche qui consiste à ne considérer que certains éléments d'un problème, pour des raisons de pertinence et/ou d'indépendance. Abstraction Glossaire UML Démarche qui consiste à ne considérer que certains éléments d'un problème, pour des raisons de pertinence et/ou d'indépendance. Acteur ("actor") Interlocuteur d'un système. Le

Plus en détail

Ingénierie des Modèles. Méta-modélisation

Ingénierie des Modèles. Méta-modélisation Ingénierie des Modèles Méta-modélisation Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Introduction/Plan But de la méta-modélisation Définir des

Plus en détail

OMU350 - Operations Manager 9.x on UNIX/Linux Advanced Administration

OMU350 - Operations Manager 9.x on UNIX/Linux Advanced Administration OMU350 - Operations Manager 9.x on UNIX/Linux Advanced Administration Formation avec instructeur Pour versions 9.0, 9.01 et 9.10 PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cette formation de cinq jours (avec instructeur) décrit

Plus en détail

Représentation des vues d architecture avec UML

Représentation des vues d architecture avec UML Représentation des vues d architecture avec UML Pierre-Alain Muller ENSISA pa.muller@uha.fr 03.89.33.69.65 Architecture / UML Pierre-Alain Muller Architecture logicielle Architecture = Eléments + Formes

Plus en détail

Comment établir un comité de gouvernance de services? Jean-Jacques Dubray

Comment établir un comité de gouvernance de services? Jean-Jacques Dubray Comment établir un comité de gouvernance de services? Jean-Jacques Dubray Un service, qu il soit physique comme un service de courrier, ou qu il soit fourni par un composant logiciel, est toujours conçu

Plus en détail

INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES

INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES B D Objectif du cours Former les étudiants à l utilisation et à la conception Bases de Données au sein d un système d information 1 Compétences acquises Savoir concevoir

Plus en détail

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information S. Servigne Maître de Conférences, LIRIS, INSA-Lyon, F-69621 Villeurbanne Cedex e-mail: sylvie.servigne@insa-lyon.fr 1. Introduction

Plus en détail

CORRIGE Autorisation des droits des sols

CORRIGE Autorisation des droits des sols IUT Informatique Arles Cas Pratique UML - Corrigé 21/09/2007 François RAYNAUD CORRIGE Autorisation des droits des sols 1. Domaine d'analyse le projet a pour but d informatiser la procedure d instruction

Plus en détail