Quand les pratiques culturales

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quand les pratiques culturales"

Transcription

1 Quand les pratiques culturales rencontrent la conservation Éric Thibault, agronome Conseiller en agroenvironnement Club Techno-Champ 2000

2 NOTRE TRAVAIL Conciliation des activités et des besoins agricoles Adapter des solutions environnementales à l échelle du territoire & de la ferme et

3 DÉMARCHE 1) Gestion des intrants: Fertilisation adéquate : la bonne dose au bon moment Seuil d intervention Lutte intégrée

4 DÉMARCHE 2) Régler les problèmes du champ : Travail du sol : travail réduit, semis direct Aménagement d ouvrages hydroagricoles

5 DÉMARCHE 3) Repenser certaines façons de faire Certains ouvrages hydro-agricoles peuvent aussi être bénéfiques pour la biodiversité Vérifier le potentiel environnemental des zones non cultivées (exemple: bandes riveraines, boisés )

6 DÉMARCHE 4) Voir le territoire et non juste un champ Penser plus globalement Penser «Bassin versant» tout en pensant «Agriculture productive»

7 LA SURFERTILISATION De moins en moins un problème REA très restrictif pour Zones le phosphore inondables Des recommandation provenant d agronomes non-liés Meilleure gestion des fumiers Valeur $ attribuée aux fumiers Augmentation du coût des engrais minéraux Encore quelques régions à forte concentration d élevages Sauf pour les productions maraîchères Photo : Sylvie Thibodeau

8 LA SANTÉ DES SOLS Grande préoccupation des producteurs et agronomes Zones inondables Les agronomes vérifient la santé des sols avant de donner leurs recommandations, notamment pour la fertilisation. Garder une bonne santé pour la culture, et pour la biodiversité du sol. Photo : Sylvie Thibodeau

9 LA SANTÉ DES SOLS Avant, l état de santé des sols était trop souvent basé sur le résultat d analyse chimique (ph, P, K, ). Zones inondables Maintenant, les propriétés physiques du sol pourraient être considérées dans les grilles de recommandation en fertilisation. Les propriétés physiques des sols sont de plus en plus mises à l épreuve : semis hâtif et récolte tardive précipitations intenses de moins en moins de prairies Photo : Sylvie Thibodeau

10 COMPLÉMENTARITÉ DES ACTIONS Il est nécessaire de travailler : - Suivi des rotations de culture - Travail du sol - Fertilisation adéquate - Aménagements hydroagricoles - Hydrologie Photo: Groupe Pro-Conseil Pour s aider à s orienter : - Convertir les zones plus sensibles : Forte pente, zones mal drainées, près des cours d eau Photo : Copyright Louis Maher Photo:

11 PROJETS PAR BASSIN VERSANT Un territoire unique, des usagers et des usages multiples 2 projets réalisés ( ) : riv. Lacolle, riv. des Fèves Nouveau projet (2014- ) : rivière L Acadie

12 PROJETS PAR BASSIN VERSANT Caractérisation du territoire 1. Aller à la rencontre des producteurs 2. Comprendre le territoire 3. Comprendre les besoins agricoles et les besoins environnementaux Sup. diagnostiquée : 80% Sup. diagnostiquée : 55%

13 Données LiDAR o o NOS OUTILS POUR CARACTÉRISER LE TERRITOIRE Positionner et dimensionner les ouvrages hydro-agricoles Trouver le potentiel d érosion des sol Relevé terrain o Diagnostic spécialisé d érosion Risque d'érosion / sol Perte de terre possible (t/ha/année) Très faible (tolérable) <7,5 Faible 7,5 12,5 Modéré 12,5 25 Élevé 25 37,5 Grave >37,5

14 FRAGMENTATION DU PAYSAGE Ex. : bassin versant de la rivière des Fèves Intensification de l agriculture ¾ du bassin Drainage et nivellement des terres disparition des milieux humides (0,25% du territoire) Réduction et morcellement des superficies boisées ¼ du bassin Cours d eau rectiligne peu de diversité végétale, bandes riveraines souvent absentes ou de largeur insuffisante

15 VOIR PLUS GRAND QUE LE CHAMP Boisé Milieux humides Zones en friches Champs à faible potentiel

16 RÉTABLIR LA CONNECTIVITÉ ENTRE LES HABITATS Perte de superficies Zones Augmentation des fragments inondables Perte de connectivité Milieu humide & zone inondable Biodiversité Régulateur de crues Filtration de l eau Pâturage et terre en friche Milieu forestier Réservoir de biodiversité

17 CONSTRUIRE LES PROJETS Tenir compte de l agriculture dans les projets Fixer les objectifs à atteindre avec les producteurs agricoles Les activités au niveau de l environnements doivent se faire en accord avec la nature agricole du paysage

18 PAYSAGE AGRICOLE L activité principale d un producteur agricole est l agriculture. Des grands changements ont eu lieu qui ont beaucoup amélioré la qualité de l eau et de l environnement : Fosses à fumier Mise au point de techniques de conservation des sols Meilleure connaissances agronomiques Perfectionnement des techniques Meilleure compréhension de l impact de chaque action sur l environnement

19 MULTIFONCTIONNALITÉ DES TERRES AGRICOLES

20 UNE RELATION «GAGNANT-GAGNANT» Exemples de Services écologiques associés à certaines pratiques agricoles Semis direct Zones inondables Photo : Sylvie Thibodeau

21 SEMIS DIRECT : OUI, MAIS L ÉROSION? Érosion en rigole o o Champs mal nivelés et avec de fortes pentes Important même en semis direct Solutions o Zones inondables o Nivellement planifié des champs Aménagement d ouvrages hydroagricoles Photo : Sylvie Thibodeau

22 UNE RELATION «GAGNANT-GAGNANT» Exemples de Services écologiques associés à certaines pratiques agricoles Semis direct Zones inondables Engrais vert Photo : Sylvie Thibodeau

23 PROJET DE RECHERCHE ACTUEL Projet compaction engrais vert vs sous-soleuse Objectif Comparer l effet sur la compaction du sol d engrais vert implanté seul ou en combinaison avec le passage d une soussoleuse Cultures: seigle, seigle+radish tillage, radish tillage et luzerne Implantation: après la culture de blé dans une rotation BLE-SOY-MG Année MG, azote N15 Photo : Sylvie Thibodeau

24 UNE RELATION «GAGNANT-GAGNANT» Exemples de Services écologiques associés à certaines pratiques agricoles Zones inondables Semis direct Engrais vert Semis sous couverture végétale Photo : Sylvie Thibodeau

25 PROJET DE RECHERCHE ACTUEL Semis sous couverture végétale permanente (SCVP) Maïs-grain et soya E.V. intercalaire Objectifs Évaluer différentes plantes pour semis sous couverture végétale permanente (SCVP) dans les cultures de mais-grain et de soya en régie semis-direct Trèfle, luzerne, Vesce velue, fétuque rouge traçante, mélilot, plantain majeur, chicorée, fétuque élevée, Photo : Sylvie Thibodeau

26 UNE RELATION «GAGNANT-GAGNANT» Exemples de Services écologiques associés à certaines pratiques agricoles Zones inondables Cultures fourragères dans la rotation, ou en bordure de la bande riveraine réglementaire Photo : Sylvie Thibodeau

27 UNE RELATION «GAGNANT-GAGNANT» Exemples de Services écologiques associés au maintien d habitats variés et de la biodiversité Zones inondables Photo : Féd. des apiculteurs Photo : Qcn06_1503 Simon Dugas, QCN2006 Photo : Nicolas Authier Photo : Qcn06_1692 Ronald Lang Photo : Robert Patenaude

28 SERVICES ÉCOLOGIQUES : POLLINISATEURS Exemples d habitats: - Bandes fleuries - Haies brise-vent - Bande riveraine : herbacée, arbustive - Végétation dans les fossés Photo: Photo : Fédération des apiculteurs Photo: Photo: Claude Hammer

29 SERVICES ÉCOLOGIQUES : PRÉDATEURS NATURELS Besoin d habitats naturels, semi-naturels et de zones non-cultivées Photo : Nicolas Authier Photo: Shutterstock

30 SERVICES ÉCOLOGIQUES : CHAUVES- SOURIS ET OISEAUX BÉNÉFIQUES Alliés naturels en lutte intégrée Photo : Qcn06_1692 Ronald Lang, QCN2006 Photo: Abigail Rumsey Photo: Photo: Cefas_Wikimedia

31 SERVICES ÉCOLOGIQUES : HABITATS REQUIS Photo: Plan d action St-Laurent Photo: Groupe Pro-Conseil Photo: Jean Landry Photo:

32 DES INITIATIVES NOVATRICES Projet Hydro-géomorphologie Évaluer le potentiel de restauration des anciens bras de méandre Zones inondables Comment intégrer les bras de méandre dans la dynamique du cours d eau en tenant compte des réalités agricoles (ex.: drainage des champs, circulation de la machinerie )

33 TRAVAILLER AUSSI EN ZONES PEU PRODUCTIVES Ex.: Aménagement d une frayère à brochets Littoral de la rivière des Fèves Était difficile à cultiver, souvent humide

34 DES INITIATIVES NOVATRICES Entretien des cours d eau : Méthode «Chenaux à deux niveaux» (Two-stage channel) Avantages recherchés: Entretiens moins fréquents Intégrer le système de drainage à cette méthode

35 CAHIERS DU PROPRIÉTAIRE Cahier du propriétaire : Informations générales Informations sur la ferme : Cartographie Entente de conservation Photo: Groupe Pro-Conseil Cahier du propriétaire Bassin versant de la rivière des Fèves Remis à : Photo:

36 FINANCEMENT Quand un producteur est prêt à réaliser des travaux qui auront un impact positif à une échelle plus grande que sa ferme Photo: Groupe Pro-Conseil Qui est prêt à payer pour les services écologiques rendus? Photo:

37 CONCLUSION Éric Thibault, agr. Conseiller en agroenvironnement Club Techno-Champ 2000

PLA BIODIVERSITÉ EN MILIEU AGRICOLE:

PLA BIODIVERSITÉ EN MILIEU AGRICOLE: PLA BIODIVERSITÉ EN MILIEU AGRICOLE: De la rotation des cultures à la multifonctionnalité Samuel Comtois, agronome Conseiller en agroenvironnement Club Techno-Champ 2000 et club RAAC projet Partenaire

Plus en détail

Projet de Valorisation des friches en milieu agricole

Projet de Valorisation des friches en milieu agricole Projet de Valorisation des friches en milieu agricole Valérie D. Dufour, biologiste et Amélie Rodier, tech. faune Club conseil Profit-eau-sol 2 décembre 2014 Plan de la présentation 1. Les projets de biodiversité

Plus en détail

Réalisations et projections d un producteur dans une démarche d agriculture durable

Réalisations et projections d un producteur dans une démarche d agriculture durable Réalisations et projections d un producteur dans une démarche d agriculture durable Par Yanick Beauchemin producteur et agronome Plan de la présentation Présenter l évolution de l agriculture au Québec

Plus en détail

Dans ce numéro. Initiative inspirante Prairies fleuries Plantations d arbres et d arbustes

Dans ce numéro. Initiative inspirante Prairies fleuries Plantations d arbres et d arbustes Octobre 2015 Juillet 2016 Bulletin, octobre 2015 Mot de la coordination À la suite d une première année de caractérisation, en 2014, et une seconde de sensibilisation et de prise de contact, en 2015, nous

Plus en détail

IMPACT DES ACTIVITÉS AGRICOLES SUR L ENVIRONNEMENT

IMPACT DES ACTIVITÉS AGRICOLES SUR L ENVIRONNEMENT IMPACT DES ACTIVITÉS AGRICOLES SUR L ENVIRONNEMENT présenté au Bape par Carol Émond, ing. Direction des politiques agricole et naturel Ministère de l Environnement 2 JUIN 1999 Table des matières PARTIE

Plus en détail

Enjeux socio-économiques de la trame verte et bleue

Enjeux socio-économiques de la trame verte et bleue Enjeux socio-économiques de la trame verte et bleue Extrait des réflexions FNE APCA FNSEA FPF COMOP TVB 1 Contexte et méthode TVB = Concept scientifique récent, certaine immatérialité, qui pose plusieurs

Plus en détail

GRILLE DE RÉFÉRENCE DE L ORDRE DES AGRONOMES DU QUÉBEC (OAQ) CONCERNANT LES ACTES AGRONOMIQUES POSÉS EN CONSERVATION ET EN AMÉNAGEMENT DES SOLS

GRILLE DE RÉFÉRENCE DE L ORDRE DES AGRONOMES DU QUÉBEC (OAQ) CONCERNANT LES ACTES AGRONOMIQUES POSÉS EN CONSERVATION ET EN AMÉNAGEMENT DES SOLS GRILLE DE RÉFÉRENCE DE L ORDRE DES AGRONOMES DU QUÉBEC (OAQ) CONCERNANT LES ACTES AGRONOMIQUES POSÉS EN CONSERVATION ET EN AMÉNAGEMENT DES SOLS Le savoir pour nourrir le monde 1 0 0 1, r u e S h e r b

Plus en détail

par Louis Ménard Recherches et politiques agricoles

par Louis Ménard Recherches et politiques agricoles La biodiversité et les services écologiques dans la Stratégie agroenvironnementale de l UPA Colloque annuel en science de la biodiversité Coeur des sciences, UQAM 12 décembre 2012 par Louis Ménard Recherches

Plus en détail

CHARTE INDIVIDUELLE D EVOLUTION BASSIN VERSANT DE LA BAIE DE SAINT BRIEUC. ENJEU Lutte contre les phénomènes de marées vertes en Baie de Saint Brieuc

CHARTE INDIVIDUELLE D EVOLUTION BASSIN VERSANT DE LA BAIE DE SAINT BRIEUC. ENJEU Lutte contre les phénomènes de marées vertes en Baie de Saint Brieuc ANNEXE 3 : MODELE DE CHARTE INDIVIDUELLE D EVOLUTION CHARTE INDIVIDUELLE D EVOLUTION BASSIN VERSANT DE LA BAIE DE SAINT BRIEUC Entre d une part : L exploitation agricole Située : D autre part : Pour la

Plus en détail

53 ANS DE RECHERCHES pour l'agriculture et l'environnement en marais

53 ANS DE RECHERCHES pour l'agriculture et l'environnement en marais Unité Expérimentale de Saint-Laurent de la Prée 53 ANS DE RECHERCHES pour l'agriculture et l'environnement en marais 1964-2017 Eric Kernéïs, Daphné Durant 09 Novembre 2017 une UE (Unité expérimentale)

Plus en détail

Profils de sol : un savoir bien enfoui

Profils de sol : un savoir bien enfoui Profils de sol : un savoir bien enfoui Éric Thibault, agr. Club Techno-Champ 2000 PleineTerre senc. Les profils de sol Notions de pédologie La méthode Le diagnostic Cas spécifiques Ordres de sols présents

Plus en détail

DES RACINES POUR AMÉLIORER LA STRUCTURE ET LA PRODUCTIVITÉ DE VOS SOLS AMÉLIORER LA STRUCTURE ET PLAN DE LA PRÉSENTATION INTRODUCTION

DES RACINES POUR AMÉLIORER LA STRUCTURE ET LA PRODUCTIVITÉ DE VOS SOLS AMÉLIORER LA STRUCTURE ET PLAN DE LA PRÉSENTATION INTRODUCTION DES RACINES POUR AMÉLIORER LA STRUCTURE ET LA PRODUCTIVITÉ DE VOS SOLS DES RACINES POUR AMÉLIORER LA STRUCTURE ET LA PRODUCTIVITÉ DE VOS SOLS SYLVIE THIBAUDEAU, AGR. M.SC. TERRE À TERRE AGRONOMES-CONSEILS

Plus en détail

Le Plan d action régional en agroenvironnement

Le Plan d action régional en agroenvironnement Le Plan d action régional en agroenvironnement 2016-2018 Présenté le 17 mars 2016 dans le cadre de la rencontre des intervenants en agroenvironnement Par Xavier Bernard, agr. Plan de présentation Mise

Plus en détail

Des pratiques agricoles ciblées pour la lutte aux les changements climatiques

Des pratiques agricoles ciblées pour la lutte aux les changements climatiques Moi, je participe au changement! Des pratiques agricoles ciblées pour la lutte aux les changements climatiques Par Jeanne Camirand, agr. Agente du projet Agriculture et Climat VéroniqueGagnon Les pratiques

Plus en détail

Outil d aide à la décision dans les crucifères. Club Profit-eau-sol Isabelle Dubé, agr

Outil d aide à la décision dans les crucifères. Club Profit-eau-sol Isabelle Dubé, agr Outil d aide à la décision dans les crucifères Club Profit-eau-sol Isabelle Dubé, agr Les pesticides agricoles : les mauvaises herbes, les maladies et les ravageurs des cultures Pesticides = risques pour

Plus en détail

Aménagement de bandes riveraines élargies

Aménagement de bandes riveraines élargies Aménagement de bandes riveraines élargies 2013-2018 Programme d appui en agroenvironnement Volet 1 Interventions en agroenvironnement par une exploitation agricole Objet de l aide financière Soutenir les

Plus en détail

Tout commence par le semis

Tout commence par le semis Tout commence par le semis Yanick Beauchemin, agr., producteur agricole Ferme Roger Beauchemin inc. Sainte Monique Le but de cette conférence est de partager mes connaissances en matière de semis aux champs

Plus en détail

Les pratiques culturales agroenvironnementales

Les pratiques culturales agroenvironnementales 6 Les pratiques culturales agroenvironnementales Le présent chapitre traite de différentes pratiques culturales qui peuvent être mises en place à la ferme et qui permettent d améliorer la qualité de l

Plus en détail

Aménagement et protection d un cours d eau agricole dans la plaine inondable du lac Saint-Pierre

Aménagement et protection d un cours d eau agricole dans la plaine inondable du lac Saint-Pierre Aménagement et protection d un cours d eau agricole dans la plaine inondable du lac Saint-Pierre Philippe Brodeur Ministère des Ressources naturelles et de la Faune Direction de l Expertise de la Mauricie

Plus en détail

Claude Duchaîne. Une ceinture verte, Volet municipalité. Un patrimoine à protéger 1

Claude Duchaîne. Une ceinture verte, Volet municipalité. Un patrimoine à protéger 1 Claude Duchaîne Une ceinture verte, un patrimoine à protéger Volet municipalité Un patrimoine à protéger 1 Une ceinture verte Le concept de «ceinture verte» a débuté dans les années 50 dans le but de prévenir

Plus en détail

Plan de l exposé. Protection contre l érosion des sols et le ruissellement. Aménagement d un bassin versant. 1. Erosion des sols en Région Wallonne

Plan de l exposé. Protection contre l érosion des sols et le ruissellement. Aménagement d un bassin versant. 1. Erosion des sols en Région Wallonne Aménagement d un bassin versant Protection contre l érosion des sols et le ruissellement Projet GISER (Gestion Intégrée Sol Erosion Ruissellement) Cordonnier Hélène (SPW DGARNE) Plan de l exposé 1. Erosion

Plus en détail

- FICHE EXPLICATIVE -

- FICHE EXPLICATIVE - MESURES AGRO-ENVIRONNEMENTALES ET CLIMATIQUES (MAEC) A ENJEUX LOCALISES - FICHE EXPLICATIVE - Qu est-ce qu une MAEC «à enjeu localisé»? Une MAEC est un contrat Natura 2000 permettant de faire évoluer ses

Plus en détail

Protection des bois et création de corridors forestiers en milieu agricole

Protection des bois et création de corridors forestiers en milieu agricole Atelier sur la conservation des milieux naturels 2012 12 octobre 2012 Protection des bois et création de corridors forestiers en milieu agricole Denis Fafard Directeur, Aménagement et environnement MRC

Plus en détail

Comment introduire des produits biologiques dans mon établissement? Quels enjeux?

Comment introduire des produits biologiques dans mon établissement? Quels enjeux? Inter profession biologique de Normandie Comment introduire des produits biologiques dans mon établissement? vous accompagne Action soutenue par Réussir son introduction de produits biologiques locaux

Plus en détail

Déviation de la RN 171 Commune de Bouvron Mesures Compensatoires Environnementales. Réunion agricole 24 Février 2014

Déviation de la RN 171 Commune de Bouvron Mesures Compensatoires Environnementales. Réunion agricole 24 Février 2014 Déviation de la RN 171 Commune de Bouvron Mesures Compensatoires Environnementales Réunion agricole 24 Février 2014 1 Présentation Rappel sommaire du projet de la déviation de la RN 171 à Bouvron Présentation

Plus en détail

Cap sur la PAC 2015 :

Cap sur la PAC 2015 : Cap sur la PAC 2015 : la direction départementale des territoires (DDT) de Saône-et-Loire vous accompagne UN RENDEZ-VOUS HEBDOMADAIRE LE VERDISSEMENT (1ère partie) Le «paiement vert», ou verdissement,

Plus en détail

Quelles organisations de l espace et des acteurs pour renforcer les liens culture élevage à l échelle d un territoire?

Quelles organisations de l espace et des acteurs pour renforcer les liens culture élevage à l échelle d un territoire? Projet FP 7 CANTOGETHER Quelles organisations de l espace et des acteurs pour renforcer les liens culture élevage à l échelle d un territoire? Marc Moraine, Juliette Grimaldi, Olivier Therond, Michel Duru

Plus en détail

PRATIQUES AGROFORESTIÈRES

PRATIQUES AGROFORESTIÈRES PROGRAMME PILOTE D APPUI À LA MULTIFONCTIONNALITÉ DE L AGRICULTURE FICHE D INFORMATION PRATIQUES AGROFORESTIÈRES 1. MISE EN CONTEXTE Au cours des dernières décennies, l intensification et la spécialisation

Plus en détail

PÂTURAGE INTENSIF MON EXPÉRIENCE 2011!

PÂTURAGE INTENSIF MON EXPÉRIENCE 2011! PÂTURAGE INTENSIF MON EXPÉRIENCE 2011! Jean-Fran François Cardin Ferme Félicien F Cardin producteur vache-veau veau Saint-Bonaventure Collaboration : Véronique V Poulin, agr.. MAPAQ Janvier 2012 PRÉSENTATION

Plus en détail

Aménagement de haies brise-vent

Aménagement de haies brise-vent Aménagement de haies brise-vent 2013-2018 Programme d appui en agroenvironnement Volet 1 Interventions en agroenvironnement par une exploitation agricole Objet de l aide financière Soutenir les exploitations

Plus en détail

Bassin versant de la rivière Ferrée

Bassin versant de la rivière Ferrée Carte d identité n 19 OBV de la Côte-du-Sud L'Île-d'Orléans Montmagny Québec L'Islet Cette carte d identité dresse le portrait du bassin versant de la rivière Ferrée, inclus dans le territoire de l OBV

Plus en détail

Titre. Plan d amélioration de la qualité de l eau en milieu agricole et Prime-Vert

Titre. Plan d amélioration de la qualité de l eau en milieu agricole et Prime-Vert Plan d amélioration de la qualité de l eau en milieu agricole 2008 2018 et Prime-Vert Titre Marc F. Clément Direction régionale Outaouais-Laurentides (07) AGA COMGA Auberge des Deux-Rives 10 juin 2008

Plus en détail

Exemple d intervention:

Exemple d intervention: Exemple d intervention: le cas du Lac St-Pierre Phase I 2008-2009 Sensibilisation des riverains Phase II 2009-2010 Sensibilisation des autres propriétaires du bassin versant du lac EXTRAIT d une présentation

Plus en détail

UNE GESTION EFFICACE DE L AZOTE POUR L AGRICULTURE BIOLOGIQUE

UNE GESTION EFFICACE DE L AZOTE POUR L AGRICULTURE BIOLOGIQUE INSTITUT DE RECHERCHE ET DE DÉVELOPPEMENT EN AGROENVIRONNEMENT Développement de pratiques culturales préservant la qualité des sols UNE GESTION EFFICACE DE L AZOTE POUR L AGRICULTURE BIOLOGIQUE ADRIEN

Plus en détail

Plus de légumineuses dans les rotations et leurs bénéfices sur les rendements du maïs et du blé planifiable

Plus de légumineuses dans les rotations et leurs bénéfices sur les rendements du maïs et du blé planifiable Plus de légumineuses dans les rotations et leurs bénéfices sur les rendements du maïs et du blé planifiable ADRIEN N DAYEGAMIYE* 1, GILLES TREMBLAY 2, PAUL DESCHÈNES 1 DRAPEAU 1 ET ANNE 1 Institut de recherche

Plus en détail

Stratégie de lutte aux mauvaises herbes en semis direct

Stratégie de lutte aux mauvaises herbes en semis direct Stratégie de lutte aux mauvaises herbes en semis direct Véronique Samson, agr., Répondante en phytoprotection Louis Robert, agr., M.Sc. MAPAQ Chaudière-Appalaches St-Lambert-de-Lauzon, 31 janvier 2013

Plus en détail

Le programme Agriculture et Biodiversité

Le programme Agriculture et Biodiversité Le programme Agriculture et Biodiversité Concilier agriculture et biodiversité : mise en place d'un plan de gestion à l'échelle d'une exploitation Sommaire Historique et objectifs du programme Formation

Plus en détail

Regard sur la gestion des milieux humides

Regard sur la gestion des milieux humides Regard sur la gestion des milieux humides Andréanne Blais, biologiste Chargée de projet Contenu de la présentation Protection légale des milieux humides Qu est-ce qu un milieu humide? Conservation des

Plus en détail

La gestion des remblais : les étapes, les outils de mesure et les bonnes pratiques de mitigation

La gestion des remblais : les étapes, les outils de mesure et les bonnes pratiques de mitigation La gestion des remblais : les étapes, les outils de mesure et les bonnes pratiques de mitigation Plan de la présentation Les cinq commandements Pourquoi faire un remblai? Le contexte réglementaire Le diagnostic

Plus en détail

Point PAC. Thierry Pianetti

Point PAC. Thierry Pianetti Point PAC Thierry Pianetti 04 66 25 46 89 Thierry.pianetti@gard.chambagri.fr Paiements directs Certaines aides fixes, d autres évolutives Aides couplées Aides couplées Aides JA Surprime pour les 52 premiers

Plus en détail

Les milieux humides et hydriques. Audrey Lachance, Bureau d écologie appliquée

Les milieux humides et hydriques. Audrey Lachance, Bureau d écologie appliquée Les milieux humides et hydriques Audrey Lachance, Bureau d écologie appliquée Plan de la présentation Qu est-ce que c est? Les types de milieux humides Le portrait régional Le cours d eau, le littoral

Plus en détail

Verdissement : note de synthèse au 1 er décembre Une obligation de pratiques agricoles bénéfiques à l environnement et au climat dès 2015

Verdissement : note de synthèse au 1 er décembre Une obligation de pratiques agricoles bénéfiques à l environnement et au climat dès 2015 Verdissement : note de synthèse au 1 er décembre 2014 Une obligation de pratiques agricoles bénéfiques à l environnement et au climat dès 2015 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Le verdissement de la Politique agricole commune en Région wallonne

Le verdissement de la Politique agricole commune en Région wallonne Jean-Claude VAN SCHINGEN Direction des surfaces agricoles Département des Aides Le verdissement de la Politique agricole commune en Région wallonne Présentations Septembre-octobre 2014 1. Limite de l exposé

Plus en détail

Projet BVPI SE/HP. Actions de protection des BASSINS VERSANTS SUD EST de MADAGASCAR. Tahina RAHARISON Responsable VOLET AGRO ECOLOGIE

Projet BVPI SE/HP. Actions de protection des BASSINS VERSANTS SUD EST de MADAGASCAR. Tahina RAHARISON Responsable VOLET AGRO ECOLOGIE Projet BVPI SE/HP Actions de protection des BASSINS VERSANTS SUD EST de MADAGASCAR Tahina RAHARISON Responsable VOLET AGRO ECOLOGIE Juin 2011 Objectif général du Projet : Amélioration durable des revenus

Plus en détail

Aménagement d ouvrages de conservation des sols

Aménagement d ouvrages de conservation des sols Aménagement d ouvrages de conservation des sols 2013-2018 Programme d appui en agroenvironnement Volet 1 Interventions en agroenvironnement par une exploitation agricole Objet de l aide financière Soutenir

Plus en détail

La commune connait des inondations au droit du bourg (1967, 1978, 2007) Projet inscrit au CRBV Divatte Goulaine Autorisation : obstacle écoulement

La commune connait des inondations au droit du bourg (1967, 1978, 2007) Projet inscrit au CRBV Divatte Goulaine Autorisation : obstacle écoulement La commune connait des inondations au droit du bourg (1967, 1978, 2007) Projet inscrit au CRBV Divatte Goulaine Autorisation : obstacle écoulement des crues / modification profil en long Bassin versant

Plus en détail

La prise en compte des IAE dans la PAC RMT biodiversité et agriculture Le 17 juin ANGERS

La prise en compte des IAE dans la PAC RMT biodiversité et agriculture Le 17 juin ANGERS La prise en compte des IAE dans la PAC 2015-2020 RMT biodiversité et agriculture Le 17 juin 2015 - ANGERS La prise en compte des infrastructures agro- écologiques dans la nouvelle politique agricole commune

Plus en détail

Le plan de gestion du bocage

Le plan de gestion du bocage Le plan de gestion du bocage Problématique phosphore et matière organique Mission Bocage (Maine et Loire) Octobre 2007 Le plan de gestion du captage de Ribou Contexte 1 Le lac de Ribou = point de captage

Plus en détail

Explorer les champs du futur. Animer l innovation au sein du réseau InVivo Agro

Explorer les champs du futur. Animer l innovation au sein du réseau InVivo Agro Explorer les champs du futur Animer l innovation au sein du réseau InVivo Agro PROUESSE / COMPTER 08 02 2011 2 Le groupe InVivo Explorer les champs du futur - Comment? Animer le réseau LE GROUPE INVIVO

Plus en détail

Le partenariat avec la Maison du Bois et les Pays des 7 Vallées et du Ternois via les missions

Le partenariat avec la Maison du Bois et les Pays des 7 Vallées et du Ternois via les missions Gestion de l érosion des sols : partage d expériences et perspectives sur le bassin versant de la Canche Journée d échanges et de retours d expériences Jeudi 2 juin 2016 FRESSIN Le partenariat avec la

Plus en détail

ÉROSION DES BERGES EN MILIEU AGRICOLE

ÉROSION DES BERGES EN MILIEU AGRICOLE ÉROSION DES BERGES EN MILIEU AGRICOLE Par Lisanne Chauvette, coordonnatrice régionale à la gestion des cours d eau, MRC de Drummond De façon tout à fait naturelle, les forces générées par le passage des

Plus en détail

TABLEAU POUR LE DIAGNOSTIC

TABLEAU POUR LE DIAGNOSTIC SUPPORT 01 TABLEAU POUR LE DIAGNOSTIC AIDE ASSOCIÉE : FA n 01 SUPPORT 01 T T Description de agricole et du système de production Priorités de l exploitant Chantiers prioritaires Enjeux locaux Équipement

Plus en détail

La plantation de haies dans le vignoble. 13 octobre 2016

La plantation de haies dans le vignoble. 13 octobre 2016 La plantation de haies dans le vignoble 13 octobre 2016 Programme Les grands rôles de la haie agricole Concevoir sa haie : les recommandations importantes Les étapes de la plantation et les conseils de

Plus en détail

ENGRAIS VERTS : POURQUOI ET COMMENT FAIRE

ENGRAIS VERTS : POURQUOI ET COMMENT FAIRE ENGRAIS VERTS : POURQUOI ET COMMENT FAIRE SYLVIE THIBAUDEAU, A GRONOME CLUB AGROENVIRONNEMENTAL DU BASSIN LA GUERRE ST-ANICET RACINES ET RHIZOSPHÈRE Rhizosphère : zone qui entoure les racines des plantes

Plus en détail

AGENCE DE L EAU RHIN MEUSE Les «zones humides» et leur. préservation de la ressource en eau.

AGENCE DE L EAU RHIN MEUSE Les «zones humides» et leur. préservation de la ressource en eau. COLLOQUE «LA BIODIVERSITÉ EN ALSACE» - 1er octobre 2010 - Colmar AGENCE DE L EAU RHIN MEUSE Les «zones humides» et leur biodiversité au service de la préservation de la ressource en eau. Philippe GOETGHEBEUR

Plus en détail

Augmenter les rendements des prairies sans augmenter les coûts

Augmenter les rendements des prairies sans augmenter les coûts Augmenter les rendements des prairies sans augmenter les coûts Louis Robert, agr., M.Sc. MAPAQ Chaudière-Appalaches Joliette, 6 février 2015 VRAI OU FAUX? Il n y a pas de compaction en sol sableux Il n

Plus en détail

Quel(s) verger(s) pour une production de fruits plus durable? Sylvaine SIMON INRA Gotheron

Quel(s) verger(s) pour une production de fruits plus durable? Sylvaine SIMON INRA Gotheron Quel(s) verger(s) pour une production de fruits plus durable? Sylvaine SIMON INRA Gotheron Sylvaine.Simon@avignon.inra.fr Quels vergers? -Enjeux économiques et socio-économiques => Enjeux environnementaux

Plus en détail

Transformation des systèmes de production et des systèmes de culture du bassin de la Seine depuis les années 1970

Transformation des systèmes de production et des systèmes de culture du bassin de la Seine depuis les années 1970 Transformation des systèmes de production et des systèmes de culture du bassin de la Seine depuis les années 1970 Une spécialisation des territoires aux conséquences environnementales majeures C. Mignolet

Plus en détail

Lisier ou Fumier : Choix selon leur influence sur le cycle terrestre de l eau. Présenté par Mélanie Desautels Benoît Gravel

Lisier ou Fumier : Choix selon leur influence sur le cycle terrestre de l eau. Présenté par Mélanie Desautels Benoît Gravel Lisier ou Fumier : Choix selon leur influence sur le cycle terrestre de l eau Présenté par Mélanie Desautels Benoît Gravel Pour La Fédération de protection de l environnement de l Estrie Introduction Buts

Plus en détail

Club Bio-Action 10 ans de suivi d essais sur les engrais verts CETAB+ - programme du CRSNG volet Fertilisation écologique des cultures grâce à

Club Bio-Action 10 ans de suivi d essais sur les engrais verts CETAB+ - programme du CRSNG volet Fertilisation écologique des cultures grâce à Anne Weill, agr. Conférence présentée lors de la journée sur la gestion efficace de l azote en agriculture biologique organisée conjointement par l IRDA et le CETAB+ le 11 septembre 2013 Club Bio-Action

Plus en détail

SYSTÈME EN «TRANSITION» EN BIO Loic PRIEUR (ingénieur CREAB) Auch (32)

SYSTÈME EN «TRANSITION» EN BIO Loic PRIEUR (ingénieur CREAB) Auch (32) INTERVENTION D EXPERT TEMOIGNAGE CREAB sur la ferme de la Hourre SYSTÈME EN «TRANSITION» EN BIO Loic PRIEUR (ingénieur CREAB) Auch (32) auch.creab@voila.fr Projet d intensification agroécologique en grandes

Plus en détail

Prolongement de l autoroute 73

Prolongement de l autoroute 73 PR-1 Prolongement de l autoroute 73 Octobre 2006 13,4 km Emprise : 105 m 2 chaussées Prolongement de l autoroute à Beauceville 2,1 km, gravier 3,7 km, pavé 2,8 km, pavé 4 voies contiguës (route 173/autoroute)

Plus en détail

La conception de structures de conservation des sols tels des systèmes de captage par avaloir et des voies d eau engazonnées

La conception de structures de conservation des sols tels des systèmes de captage par avaloir et des voies d eau engazonnées COLLOQUE EN AGROENVIRONNEMENT «Des outils d intervention à notre échelle» Le 24 février 2005, Drummondville La conception de structures de conservation des sols tels des systèmes de captage par avaloir

Plus en détail

Conférence «A la découverte des zones humides du Bassin Houiller»

Conférence «A la découverte des zones humides du Bassin Houiller» Le 3 mai 2012 Collège Bergpfad à Ham-sous-Varsberg Conférence «A la découverte des zones humides du Bassin Houiller» Les étangs de Hoste Par Sylvain STARCK, maire de Hoste 1 Plan 1/ Présentation du site

Plus en détail

les mesures agroenvironnementales

les mesures agroenvironnementales les mesures agroenvironnementales Les mesures agroenvironnementales sont destinées à promouvoir des pratiques agricoles innovantes et respectueuses de l environnement. Les mesures agroenvironnementales

Plus en détail

Réseau A.R.B.R.E. «Agriculteurs Respectueux de la Biodiversité et des Richesses de l Environnement» Pourquoi préserver la biodiversité?

Réseau A.R.B.R.E. «Agriculteurs Respectueux de la Biodiversité et des Richesses de l Environnement» Pourquoi préserver la biodiversité? Réseau A.R.B.R.E «Agriculteurs Respectueux de la Biodiversité et des Richesses de l Environnement» Pourquoi préserver la biodiversité? La minéralisation de la matière organique, la protection contre les

Plus en détail

Limiter les transferts des polluants d origine agricole dans les bassins versants drainés

Limiter les transferts des polluants d origine agricole dans les bassins versants drainés Limiter les transferts des polluants d origine agricole dans les bassins versants drainés CHAUMONT Cédric FESNEAU Corinne TOURNEBIZE Julien Unité de Recherche «Hydrosystèmes et Bioprocédés» Cemagref, Groupement

Plus en détail

Les systèmes de cultures intercalaires : associer arbres et cultures pour protéger l environnement et intensifier la production de bois

Les systèmes de cultures intercalaires : associer arbres et cultures pour protéger l environnement et intensifier la production de bois Les systèmes de cultures intercalaires : associer arbres et cultures pour protéger l environnement et intensifier la production de bois David Rivest, Ph.D. Problématique Rejet de l arbre dans le sud du

Plus en détail

BIODIVERSITE ET AOP : Synergies et Contradictions. Armelle Caron & Dominique Orth

BIODIVERSITE ET AOP : Synergies et Contradictions. Armelle Caron & Dominique Orth BIODIVERSITE ET AOP : Synergies et Contradictions Armelle Caron & Dominique Orth Journées d échange DIVA2 Rennes 5-7 avril 2011 1 Instruire cette question des synergies/contradictions à partir des résultats

Plus en détail

Fiche technique. Formations Techniques agricoles

Fiche technique. Formations Techniques agricoles Formations Techniques agricoles Fiche technique Le principal objectif du projet inter agri et de faire connaître les partenaires possibles dans le domaine agricole. Certains d entre eux proposent des formations

Plus en détail

Gestion de la biodiversité en milieu céréalier intensif : importance des prairies aux échelles locales et régionales

Gestion de la biodiversité en milieu céréalier intensif : importance des prairies aux échelles locales et régionales Gestion de la biodiversité en milieu céréalier intensif : importance des prairies aux échelles locales et régionales Vincent Bretagnolle, Gérard Balent, Claudine Thenail & Elsa Berthet CEBC-CNRS, Beauvoir

Plus en détail

Comprendre ses sols amène de meilleurs rendements. Louis Robert, agr. M.Sc. MAPAQ St-Rémi 1 er décembre St-Hyacinthe 2 décembre 2015

Comprendre ses sols amène de meilleurs rendements. Louis Robert, agr. M.Sc. MAPAQ St-Rémi 1 er décembre St-Hyacinthe 2 décembre 2015 Comprendre ses sols amène de meilleurs rendements Louis Robert, agr. M.Sc. MAPAQ St-Rémi 1 er décembre St-Hyacinthe 2 décembre 2015 1,0 t/ha 4,5 t/ha Azote? Potassium? Manganèse? Drainage? Nivellement?

Plus en détail

PROGRAMME D AMÉNAGEMENT INTÉGRÉ PAR SOUS-BASSIN VERSANT. Une approche de gestion durable en forêt privée

PROGRAMME D AMÉNAGEMENT INTÉGRÉ PAR SOUS-BASSIN VERSANT. Une approche de gestion durable en forêt privée PROGRAMME D AMÉNAGEMENT INTÉGRÉ PAR SOUS-BASSIN VERSANT Une approche de gestion durable en forêt privée LA FONDATION DE LA FAUNE OSBL crée en 1984 par le gouvernement du Québec (Loi sur la conservation

Plus en détail

Drainage et aménagement des prairies et des pâturages TITRE

Drainage et aménagement des prairies et des pâturages TITRE Drainage et aménagement des prairies et des pâturages TITRE Par : Yves Bédard, ing. MAPAQ, Chaudière-Appalaches Colloque bœuf, Scott, le 28 janvier 2015 Drainage et aménagement des prairies et des pâturages

Plus en détail

7 ième Rendez-vous des membres du ROBVQ L Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette Le 14 mai 2010

7 ième Rendez-vous des membres du ROBVQ L Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette Le 14 mai 2010 7 ième Rendez-vous des membres du ROBVQ L Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette Le 14 mai 2010 Par Louis Ménard, coordonnateur de la stratégie agroenvironnementale { l UPA Plan de la présentation 1-

Plus en détail

LA FAUNE DU QUÉBEC, SES HABITATS ET L INDUSTRIE PORCINE SOCIÉTÉ DE LA FAUNE ET DES PARCS DU QUÉBEC

LA FAUNE DU QUÉBEC, SES HABITATS ET L INDUSTRIE PORCINE SOCIÉTÉ DE LA FAUNE ET DES PARCS DU QUÉBEC LA FAUNE DU QUÉBEC, SES HABITATS ET L INDUSTRIE PORCINE SOCIÉTÉ DE LA FAUNE ET DES PARCS DU QUÉBEC PRÉSENTATION DEVANT LA COMMISSION DU BAPE 28 octobre 2002 Contenu de la présentation la faune du Québec

Plus en détail

Diagnostic de faisabilité d un projet agroforestier

Diagnostic de faisabilité d un projet agroforestier Diagnostic de faisabilité d un projet agroforestier Date :... /... /... Opérateurs :...... 1) COORDONNEES PROPRIÉTAIRE SITUATION de la parcelle Nom : Commune : Prénom : Section : Adresse : Lieu-dit : Email

Plus en détail

aussi VOIRIE km de routes et chemins en région wallonne!

aussi VOIRIE km de routes et chemins en région wallonne! aussi VOIRIE 78.000 km de routes et chemins en région wallonne! Figure 8. Rejets des eaux de voirie vers le champ et ravinement du champ en conséquence II-13 Figure 9. Le chemin a été rehaussé et rejette

Plus en détail

Étude réalisée par : Marie-Claude Duquette, M. Sc., M. ATDR Chargée de projet

Étude réalisée par : Marie-Claude Duquette, M. Sc., M. ATDR Chargée de projet PRINCIPALES CONCLUSIONS ET SUITES DE L ÉTUDE SUR LA SANTÉ DES SOLS AGRICOLES AU BAS-SAINT-LAURENT Étude réalisée par : Marie-Claude Duquette, M. Sc., M. ATDR Chargée de projet Présentation: Ayitre Akpakouma,

Plus en détail

Des causes communes aux disfonctionnements

Des causes communes aux disfonctionnements Renaturation de cours d eau et gestion des inondations Une complémentarité possible Des causes communes aux disfonctionnements 1 La modification profonde des bassins versants L évolution rapide de l occupation

Plus en détail

4/2 Les habitats. 4/2-1 Aménagements. Page 118 sur 262

4/2 Les habitats. 4/2-1 Aménagements. Page 118 sur 262 4/2 Les habitats Consciente de la nécessité de gérer les espèces, mais également leur milieu de vie, la Fédération Départementale des Chasseurs de l Yonne a, depuis de nombreuses années, mis en place une

Plus en détail

MANUEL ADMINISTRATIF

MANUEL ADMINISTRATIF MANUEL ADMINISTRATIF 2016 2017 VOLET 1 INTERVENTION EN AGROENVIRONNEMENT PAR UNE EXPLOITATION AGRICOLE MESURE 4203 AMÉNAGEMENTS FAVORISANT LA BIODIVERSITÉ AVIS AU LECTEUR Les conditions et les informations

Plus en détail

-MÉMOIRE- La conservation de la biodiversité à Saint-Jean-sur-Richelieu. Présenté le 16 avril 2015 Par Maxime Tremblay, B. Sc.

-MÉMOIRE- La conservation de la biodiversité à Saint-Jean-sur-Richelieu. Présenté le 16 avril 2015 Par Maxime Tremblay, B. Sc. -MÉMOIRE- La conservation de la biodiversité à Saint-Jean-sur-Richelieu Présenté le 16 avril 2015 Par Maxime Tremblay, B. Sc. Constats: Situation de la biodiversité Villes en Amérique du Nord (McKinney,

Plus en détail

Projet PAAR Brise- vent à St-Thomas

Projet PAAR Brise- vent à St-Thomas Projet PAAR Brise- vent à St-Thomas LE MAPAQ 2016 RENCONTRE AVEC LE LE VENDREDI 29 JUILLET 2016 29 Présenté par : Dominic Brochu, agronome Conseiller en agroenvironnement COGENOR Lanaudière Projet PAAR

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue. PAU le 03 décembre Juillet 2011 Comité technique

Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue. PAU le 03 décembre Juillet 2011 Comité technique Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue PAU le 03 décembre 2014 1 1 2 Calendrier procédure d élaboration du PLUi Eté 2010 Printemps 2011 Fin 2011 Mars 2014 Novembre 2014 Janvier 2015

Plus en détail

DIAGNOSTIC ENVIRONNEMENTAL D UNE EXPLOITATION

DIAGNOSTIC ENVIRONNEMENTAL D UNE EXPLOITATION DIAGNOSTIC ENVIRONNEMENTAL D UNE EXPLOITATION PIERRE LEGLIZE, CATHERINE SIRGUEY LABORATOIRE SOLS ET ENVIRONNEMENT Projet professionnalisant ENSAIA 2011-2013 Contexte du projet Une commande de Terre de

Plus en détail

Flash info. Stockage de fumier et compostage au champ

Flash info. Stockage de fumier et compostage au champ Flash info Stockage de fumier et compostage au champ Journée horticole de l Estrie 9 mars 2011 Geneviève Legault, agr., MSc. Conseillère en horticulture et grandes cultures Avertissement Le présent document

Plus en détail

Grille de référence de l Ordre des agronomes du Québec sur l élaboration d un plan de phytoprotection ou d une recommandation ponctuelle

Grille de référence de l Ordre des agronomes du Québec sur l élaboration d un plan de phytoprotection ou d une recommandation ponctuelle Grille de référence de l Ordre des agronomes du Québec sur l élaboration d un plan de phytoprotection ou d une recommandation ponctuelle Le Le savoir pour nourrir le monde 1 0 0 1, r u e S h e r b r o

Plus en détail

Les surplus d engrais de ferme, état de la situation

Les surplus d engrais de ferme, état de la situation Les surplus d engrais de ferme, état de la situation Pierre Beaudet Direction de l environnement et du développement durable Plan de la présentation Positionnement des bassins priorisés Facteurs principaux

Plus en détail

Enjeux de la biodiversité pour la durabilité de l agriculture biologique

Enjeux de la biodiversité pour la durabilité de l agriculture biologique Colloque SIFEE 2010 Biodiversité et évaluation environnementale Enjeux de la biodiversité pour la durabilité de l agriculture biologique Jean-Luc Favreau Mohamed Gafsi Bernard Mondy Ecole Nationale de

Plus en détail

RESTAURATION D UNE FRAYÈRE À BROCHETS. Marie Pierre PINON FDAAPPMA Seine et Marne

RESTAURATION D UNE FRAYÈRE À BROCHETS. Marie Pierre PINON FDAAPPMA Seine et Marne RESTAURATION D UNE FRAYÈRE À BROCHETS Marie Pierre PINON FDAAPPMA Seine et Marne CONTEXTE DU PROJET ET OBJECTIFS Pourquoi ce projet? Présentation du bassin versant et du contexte piscicole Exigences biologiques

Plus en détail

II- UNE AGRICULTURE POUR NOURRIR LES HOMMES :

II- UNE AGRICULTURE POUR NOURRIR LES HOMMES : Pb : Comment améliorer les rendements agricoles? II- UNE AGRICULTURE POUR NOURRIR LES HOMMES : Activité 5 : Apports de matière et croissance végétale Capacités et attitudes : Relier les progrès de la science

Plus en détail

Groupe d échanges et de partage : Partie Amont Site Natura 2000 «Vallées de la Saye et du Meudon»

Groupe d échanges et de partage : Partie Amont Site Natura 2000 «Vallées de la Saye et du Meudon» Groupe d échanges et de partage : Partie Amont Site Natura 2000 Ordre du jour Qu est-ce que Natura 2000? : Le périmètre d étude Les raisons du classement : Les milieux naturels La gestion de l eau Les

Plus en détail

BILAN DES RÉALISATIONS

BILAN DES RÉALISATIONS BILAN DES RÉALISATIONS 0-0 Document complémentaire sur les actions réalisées ÉVOLUTION DES PRATIQUES AGROENVIRONNEMENTALES DES EXPLOITATIONS AGRICOLES ACCOMPAGNÉES PAR LES CLUBS-CONSEILS EN AGROENVIRONNEMENT

Plus en détail

Suivi biologique des cours d eau de la zone du Chêne à l aide de l indice IDEC ( )

Suivi biologique des cours d eau de la zone du Chêne à l aide de l indice IDEC ( ) Suivi biologique des cours d eau de la zone du Chêne à l aide de l indice IDEC (2009-2010) Stéphane Campeau Ph.D. Section de géographie Centre de Recherche sur les Interactions bassins Versants - Ecosystèmes

Plus en détail

Grandes Cultures Productions fourragères

Grandes Cultures Productions fourragères Évolution des ressources mellifères et des pratiques culturales dans le paysage agricole français - Période 1950-2010 - Grandes Cultures Productions fourragères Ressources mellifères? Une plante mellifère

Plus en détail

Rémunération des services environnementaux en agriculture. Enseignements pour les collectivités territoriales

Rémunération des services environnementaux en agriculture. Enseignements pour les collectivités territoriales Rémunération des services environnementaux en agriculture Enseignements pour les collectivités territoriales Services écosystémiques, environnementaux, PSE c est quoi au juste? Services écosystémiques?

Plus en détail

Conditions d épandage

Conditions d épandage Conditions d épandage 1/Périodes d interdiction d épandage Tout fertilisant azoté d'origine organique est minéralisé plus ou moins rapidement en fonction de la présence ou non d'azote minéral (ammonium

Plus en détail

Plan d actiond BIODIVERSITE EN VILLE Volet «Pollinisateurs» Volet «Trames vertes urbaines»

Plan d actiond BIODIVERSITE EN VILLE Volet «Pollinisateurs» Volet «Trames vertes urbaines» Plan d actiond BIODIVERSITE EN VILLE 2014 2020 Volet «Pollinisateurs» Volet «Trames vertes urbaines» Enjeux 1. Biodiversité La ville, un écosystème particulier àenrichir Diversification des espèces animales

Plus en détail