SOLUTION INTÉGRÉE TARIFS DM, D3 ET D1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOLUTION INTÉGRÉE TARIFS DM, D3 ET D1"

Transcription

1 RÉPONSE DE GAZ MÉTRO À UNE DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS Origine : Demande de renseignements n o 1 en date du 14 juin 2010 Demandeur : Fédération canadienne de l entreprise indépendante SOLUTION INTÉGRÉE TARIFS DM, D3 ET D1 Référence : (i) Gaz Métro-12, document 3, p. 41, l. 7 (ii) Gaz Métro-12, document 3, p. 41, l. 14 (iii) R , Gaz Métro-11, document 2.4, question 35.1 (iv) Gaz Métro-12, document 3, p. 49, l. 14 Préambule : À la référence (i) Gaz Métro indique : «il y aurait alors perte du signal utilisateur-payeur reconnu en réglementation.» À la référence (ii) Gaz Métro indique : «Ainsi, tous les clients du tarif D1 ayant une consommation annuelle d au moins m3 se verraient facturer un prix d équilibrage personnalisé» À la référence (iii) Gaz Métro indique : «De plus, selon Gaz Métro, cette modification pourrait avoir des impacts au niveau de la clientèle ainsi que des représentants de ces clients à l interne puisque le service d équilibrage est déjà perçu comme un service compliqué. La facturation du service d équilibrage selon le profil de consommation de tous les clients pourrait susciter beaucoup de questions de compréhension de la part des clients. Dans la majorité des cas, le montant payé au service d équilibrage subirait une variation, à la hausse ou à la baisse, selon que le profil de consommation est «pire» ou «meilleur» que celui de l ensemble de la clientèle actuelle du tarif D1. Ceci impliquerait donc la formation étendue des représentants au service à la clientèle afin de leur fournir les outils requis pour expliquer le changement. Finalement, tout comme mentionné à la fin de la réponse à la demande de renseignement 36.5 de la Régie de l énergie (Gaz Métro-11, Document 2.2), il faudrait considérer les impacts d une telle modification sur la force de vente.» À la référence (iv) Gaz Métro indique : «En effet, la reconnaissance des CU individuels des clients a été améliorée en incluant les grands clients du tarif D1 dans le calcul d un prix d équilibrage personnalisé.» Page 1 de 3

2 11.1 Outre les raisons invoquées à la référence (iii), y a-t-il d autres considérations ou obstacles qui amènent Gaz Métro à ne pas proposer la tarification personnalisée de l équilibrage à l ensemble des clients du tarif D1? Non. Il s agit essentiellement des raisons mentionnées à la référence (iii). En fait, pour les clients avec des volumes de m 3 et plus, Gaz Métro possède une force de vente (représentants et conseillers) dédiés à ces clients (soit environ clients dont au tarif D 1 ). Cette force de vente a notamment comme objectif d expliquer aux clients les tarifs et les éléments de complexité associés à ceux-ci. De plus, cette classe de clients peut se permettre de consacrer un peu plus de temps et de ressources afin de bien comprendre les tarifs et les impacts de leurs actions sur les taux payés. Pour les clients consommant moins de m 3, le besoin de maintenir les tarifs le plus simples possibles apparaît plus important que la reconnaissance du profil de consommation. L application du taux moyen d équilibrage contribue à maintenir ceux-ci «relativement simples». Il ne faut pas oublier que la communication entre les clients de moins de m 3 et Gaz Métro passe par le service à la clientèle et/ou via les PCGM (Partenaires Certifiés Gaz Métro) et ne permet donc pas une interaction aussi personnalisée. Une tarification trop complexe n est donc pas souhaitable Relativement à la référence (ii) et à la question précédente, veuillez commenter la possibilité d étendre la facturation personnalisée de l équilibrage jusqu au seuil de m 3? Au seuil de m 3? Au seuil de m 3? Gaz Métro n a pas analysé cette possibilité. Le seuil de m 3 a été proposé en raison des éléments commerciaux, tel qu expliqué en référence (iii) et à la réponse à la question Proposer un seuil différent de m 3 n aurait aucun lien avec les structures tarifaires de distribution ni avec les structures organisationnelles actuelles de Gaz Métro (force de vente, service à la clientèle, etc.). Dans la décision D sur le dégroupement des tarifs, la Régie demandait à Gaz Métro d utiliser un CU moyen pour le calcul du tarif d équilibrage pour les clients du tarif D 1 sauf pour les clients ayant une consommation de plus de m 3 /jour à un point de mesurage. Elle motivait sa décision en mentionnant que la possibilité de se retirer des services du distributeur était centrale à la notion de dégroupement des services. Elle mentionnait à l époque qu étant donné que ces clients n ont pas accès aux services dégroupés, il n était pas nécessaire de généraliser à l ensemble de la clientèle du tarif D 1 le calcul de la facture pour le service d équilibrage sur la base d un CU individuel. Au texte des tarifs en vigueurs au 1 er janvier 2010, il est mentionné qu un client peut s engager auprès du distributeur dans une entente de fourniture à prix fixe approvisionnée par un fournisseur spécifique pour une consommation entre m 3 et Page 2 de 3

3 m 3. Ainsi, un client de plus de m 3 peut avoir accès à une forme de service dégroupé ce qui n est pas le cas pour les clients de moins de m 3. En conséquence, au-delà des considérations commerciales, Gaz Métro voit donc trois possibilités pour la facturation du service d équilibrage personnalisé : Tous les clients peut importe le tarif et les volumes ( clients) Tous les clients de plus de m 3 ( clients) Tous les clients de plus de m 3 (6 255 clients dont au tarif D 1 ) Évidemment, pour les raisons évoqués précédemment, Gaz Métro maintient sa proposition d un seuil fixé à m 3 et plus Considérant les mises à jour SAP en fonction, en cours de développement ou à venir, veuillez indiquer à quel moment il serait techniquement faisable pour Gaz Métro d appliquer la facturation personnalisée de l équilibrage aux groupes suivants : Les clients ayant des consommations annuelles variant entre et m Les clients ayant des consommations annuelles variant entre et m Les clients ayant des consommations annuelles de moins de m 3 Techniquement, s il n y a aucun retard au projet du transfert de la facturation FICH vers SAP, tous les clients de Gaz Métro pourraient être facturés selon le taux personnalisé à partir du 1 er octobre Étant donnée la complexité évoquée à la référence (iii) et l importance du signal utilisateur-payeur «reconnu en réglementation», Gaz Métro a-t-elle déjà envisagée une tarification de l équilibrage de type été-hiver (par exemple, un tarif d équilibrage unique en hiver et un crédit d équilibrage unique en été) pour les clients n ayant pas accès à la tarification personnalisée? Si oui, veuillez indiquer pour quelles raisons cette solution n avait pas été retenue et fournir les références aux pièces des dossiers tarifaires antérieurs pertinents. Non, Gaz Métro n a pas envisagé une tarification de l équilibrage de type été-hiver pour les clients n ayant pas accès à la tarification personnalisée. Page 3 de 3

4 11.5 Veuillez identifier les obstacles à la mise en place d une telle tarification aux niveaux technique, commercial, réglementaire, autres. Dans un dossier tarifaire, la planification des outils d équilibrage tient compte des profils de consommation annuels des clients. Les coûts d équilibrage sont engagés en hiver mais aussi durant la période d été. La facturation d un crédit d équilibrage durant cette période ainsi que d un prix très élevé en hiver - compensant ce crédit - aurait pour effet de changer de façon importante la répartition sur l année des revenus d équilibrage. L exemple présenté dans le graphique ci-dessous, compare la génération des revenus selon un mode de facturation été/hiver de l équilibrage à celle au taux moyen. Le prix élevé en hiver couvre non seulement les coûts des outils servant à équilibrer la pointe des clients, mais compense aussi les crédits offerts en été. Ceci aurait pour effet d aller au-delà de la reconnaissance du profil de consommation des clients. Considérant le profil de consommation des clients du tarif D 1 de moins de m³, la facturation d un taux créditeur l été est difficilement justifiable. En effet, le coefficient d utilisation moyen est de près de 35 % et très peu de clients consomment davantage l été que l hiver justifiant la facturation d un crédit d équilibrage en été à l ensemble des clients. Certes, la facturation été/hiver bénéficierait aux clients dont la consommation est moindre en hiver. Cependant, le prix élevé l hiver pourrait avoir pour effet de créer de l insatisfaction auprès des clients dans une période où le prix de la fourniture ainsi que Page 4 de 3

5 les volumes retirés sont déjà plus élevés. Il pourrait être perçu comme une pénalité par les clients chauffage qui n ont pas la possibilité de changer leur profil de consommation. Par ailleurs, le prix élevé l hiver aurait également un effet négatif sur la position concurrentielle du gaz naturel par rapport au mazout pour les clients chauffage. De plus, il est clair que cette situation serait un élément non négligeable sur la situation concurrentielle du gaz naturel par rapport à l optimisation hors-pointe des tarifs d électricité d Hydro-Québec contribuant ainsi à rendre le service de Gaz Métro moins compétitif pour les clients chauffage. Finalement, l implantation d une facturation été/hiver nécessiterait la mise en place d une méthode permettant l établissement de ces deux taux. Le prix négatif en été ainsi que le prix positif en hiver devraient être établis de façon à ce qu un client dont le profil de consommation est uniforme ait une facture annuelle nulle. Dans un objectif de simplification, Gaz Métro ne souhaiterait pas l implantation d un tel mode de facturation (été/hiver) conjointement au mode de facturation du taux personnalisé utilisant la formule déjà en place. Gaz Métro réitère son souhait de poursuivre la facturation des clients du tarif D 1 de moins de m³ au taux moyen et d appliquer la formule personnalisée pour tous les clients de plus de m³. Gaz Métro rappelle que sa proposition permettra de facturer le taux d équilibrage selon le profil de consommation pour plus de clients actuellement au tarif D 1. Page 5 de 3

SOMMAIRE DE LA DÉCISION

SOMMAIRE DE LA DÉCISION Communiqué La Régie de l'énergie rend sa décision relative à la demande de modifier les tarifs de distribution d Hydro-Québec, en appliquant une hausse tarifaire de2,9 % pour l ensemble des tarifs et de

Plus en détail

Les composantes de la tarification. novembre 2013

Les composantes de la tarification. novembre 2013 Les composantes de la tarification novembre 2013 Le service de fourniture de gaz EN BREF Service de fourniture de gaz naturel Le service de fourniture de gaz naturel correspond à la fourniture du gaz naturel

Plus en détail

Demande de renseignements no1 du GRAME à Société en commandite Gaz Métro

Demande de renseignements no1 du GRAME à Société en commandite Gaz Métro Page 1 de 7 Demande de renseignements no1 du GRAME à Gaz Métro - Demande d'approbation du plan d'approvisionnement et de modification des Conditions de service et Tarif de à compter du 1er octobre 2014,

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TABLEAU COMPARATIF DISPOSITIONS GÉNÉRALES TABLEAU COMPARATIF DISPOSITIONS GÉNÉRALES DISPOSITIONS GÉNÉRALES DU SERVICE DE DISTRIBUTION 8.1.1 DROIT AU TARIF LE PLUS AVANTAGEUX Le client a le droit de bénéficier du tarif le plus avantageux, selon

Plus en détail

le service d équilibrage

le service d équilibrage le service d équilibrage EN BREF COÛTS DU SERVICE D'ÉQUILIBRAGE Le service d équilibrage correspond à la gestion des variations entre les consommations d été et d hiver. La consommation de gaz naturel

Plus en détail

2. Référence : Pièce B-1-Gaz Métro-4, Document 1, pages 2 et 3, section D.

2. Référence : Pièce B-1-Gaz Métro-4, Document 1, pages 2 et 3, section D. Le 5 avril 2007 Page 1 de 8 DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS N O 1 DE LA RÉGIE DE L ÉNERGIE (LA RÉGIE) RELATIVE À LA DEMANDE D EXAMEN DU RAPPORT ANNUEL 2006 DE GAZ MÉTRO 1. Références : (i) Pièce B-1-Gaz Métro-1,

Plus en détail

Société en commandite Gaz Métro Examen des conditions de service des distributeurs de gaz naturel, R-3523-2003

Société en commandite Gaz Métro Examen des conditions de service des distributeurs de gaz naturel, R-3523-2003 DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS DE SOCIÉTÉ EN COMMANDITE GAZ MÉTRO («SCGM») À LA FÉDÉRATION CANADIENNE DE L ENTREPRISE INDÉPENDANTE RELATIVE À LA DEMANDE D EXAMEN DES CONDITIONS DE SERVICE DES DISTRIBUTEURS

Plus en détail

Société en commandite Gaz Métro Cause tarifaire 2014, R-3837-2013

Société en commandite Gaz Métro Cause tarifaire 2014, R-3837-2013 RÉPONSE À LA SOCIÉTÉ EN COMMANDITE GAZ MÉTRO (GAZ MÉTRO) À LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS NO 2 DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DE L ENTREPRISE INDÉPENDANTE (FCEI) RELATIVE À LA DEMANDE D APPROBATION DU PLAN

Plus en détail

Le 8 octobre 2002 N o du dossier : R-3491-2002 Demande de renseignements n o 1 de la Régie à Hydro-Québec-Distribution Page 1 de 12 QUESTION 1

Le 8 octobre 2002 N o du dossier : R-3491-2002 Demande de renseignements n o 1 de la Régie à Hydro-Québec-Distribution Page 1 de 12 QUESTION 1 Page 1 de 12 DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS N O 1 DE LA RÉGIE DE L ÉNERGIE (LA RÉGIE) RELATIVE À LA DEMANDE D AUTORISATION DE RÉALISER LE PROJET SYSTÈME D INFORMATION CLIENTÈLE (SIC) FONCTIONNALITÉS QUESTION

Plus en détail

CRÉDITS POUR ALIMENTATION EN MOYENNE ET HAUTE TENSION ET RAJUSTEMENT POUR PERTES DE TRANSFORMATION

CRÉDITS POUR ALIMENTATION EN MOYENNE ET HAUTE TENSION ET RAJUSTEMENT POUR PERTES DE TRANSFORMATION CRÉDITS POUR ALIMENTATION EN MOYENNE ET HAUTE TENSION ET RAJUSTEMENT POUR PERTES DE TRANSFORMATION TARIFICATION Page 1 de 29 Table des matières 1 INTRODUCTION... 5 2 HISTORIQUE DES CRÉDITS POUR ALIMENTATION

Plus en détail

R-3482-2002 RÉUNION TECHNIQUE JEUDI LE 6 JUIN 2002, 14H00 ORDRE DU JOUR

R-3482-2002 RÉUNION TECHNIQUE JEUDI LE 6 JUIN 2002, 14H00 ORDRE DU JOUR R-3482-2002 RÉUNION TECHNIQUE JEUDI LE 6 JUIN 2002, 14H00 ORDRE DU JOUR Préambule : «La production du rapport annuel doit répondre aux besoins d information, sans imposer de contraintes réglementaires

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE PRÉPARÉ PAR ECONALYSIS CONSULTING SERVICES À LA DEMANDE DE OPTION CONSOMMATEURS

RAPPORT D ANALYSE PRÉPARÉ PAR ECONALYSIS CONSULTING SERVICES À LA DEMANDE DE OPTION CONSOMMATEURS RAPPORT D ANALYSE PRÉPARÉ PAR ECONALYSIS CONSULTING SERVICES 34, rue King Est, bureau 1102, Toronto (Ontario) M5C 2X8 À LA DEMANDE DE OPTION CONSOMMATEURS PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DE LA DEMANDE RELATIVE

Plus en détail

SUIVI DES ACTIVITÉS PROMOTIONNELLES

SUIVI DES ACTIVITÉS PROMOTIONNELLES SUIVI DES ACTIVITÉS PROMOTIONNELLES Page de . CONTEXTE Conformément à l engagement pris dans le cadre du dossier R--0, le Distributeur a informé la Régie le octobre 0 de son intention de procéder à un

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR ALIMENTER L AVENIR CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR 20 mars 2006 / Mise à jour Septembre 2012 TABLE DES MATIÈRES 11 12 13 14 15 16 17 18 19 10 Page Définitions 2 Interprétation 3 Objet 3 Règles de conduite

Plus en détail

Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement»

Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement» Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement» Résultat : 1. Obtenir les meilleures conditions d approvisionnement possibles, en termes de prix, de

Plus en détail

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Le marché de l énergie : mode d emploi Le marché de l énergie Un marché concurrentiel avec les garanties du Service Public L énergie

Plus en détail

RÉPONSES D'HYDRO-QUÉBEC DISTRIBUTION À LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS NO.1 DE LA FCEI

RÉPONSES D'HYDRO-QUÉBEC DISTRIBUTION À LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS NO.1 DE LA FCEI RÉPONSES D'HYDRO-QUÉBEC DISTRIBUTION À LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS NO.1 DE LA FCEI Page 1 de 6 Demande de renseignements no 1 Référence : HQD-1, Document 1, page 5 de 47 «Tel que souhaité par la Régie

Plus en détail

Séance d'information sur la bi-énergie et le tarif DT. Suivi de la décision D-2011-028 25 mai 2011

Séance d'information sur la bi-énergie et le tarif DT. Suivi de la décision D-2011-028 25 mai 2011 Séance d'information sur la bi-énergie et le tarif DT Suivi de la décision D-2011-028 25 mai 2011 Table des matières 1. Demandes de la Régie extraits de la décision D-2011-028 2. Contexte et objectifs

Plus en détail

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN, Yann PADOVA, Jean-Pierre SOTURA, commissaires.

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN, Yann PADOVA, Jean-Pierre SOTURA, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 18 juin 2015 portant avis sur le projet d arrêté relatif aux tarifs réglementés de vente de gaz naturel en distribution publique

Plus en détail

CONDITIONS DE REUSSITE, DISPENSES, REPORTS ET CREDITS DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

CONDITIONS DE REUSSITE, DISPENSES, REPORTS ET CREDITS DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CONDITIONS DE REUSSITE, DISPENSES, REPORTS ET CREDITS DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Position de la Fédération des Étudiant(e)s Francophones (F.E.F.) discutée puis adoptée lors des Conseils du 25 septembre

Plus en détail

TABLEAU DE CONCORDANCE PIÈCES VS DÉCISIONS

TABLEAU DE CONCORDANCE PIÈCES VS DÉCISIONS TABLEAU DE CONCORDANCE PIÈCES VS DÉCISIONS Page 1 de 7 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 INTRODUCTION Les décisions de la Régie concernant le Transporteur depuis 2001 et qui ont une incidence sur les informations

Plus en détail

Demande de suivi relatif aux questions d argumentation adressées aux participants en date du 26 novembre 2010

Demande de suivi relatif aux questions d argumentation adressées aux participants en date du 26 novembre 2010 ARGUMENTATION DE GAZ MÉTRO Origine : Demande de suivi relatif aux questions d argumentation adressées aux participants en date du 26 novembre 2010 Demandeur : Régie de l énergie À titre introductif, Gaz

Plus en détail

Commission de régulation de l énergie

Commission de régulation de l énergie Commission de régulation de l énergie Délibération du 28 juillet 2015 portant avis sur le projet d arrêté relatif aux tarifs réglementés de vente de l électricité NOR : CRER1518070X Participaient à la

Plus en détail

Demande R-3740 2010 STRATÉGIE TARIFAIRE. Original : 2010-08-02 HQD-12, Document 2 Page 1 de 18

Demande R-3740 2010 STRATÉGIE TARIFAIRE. Original : 2010-08-02 HQD-12, Document 2 Page 1 de 18 STRATÉGIE TARIFAIRE Page de Table des matières. CONTEXTE..... SUIVI DES DÉCISIONS D-00-0 ET D-00-0.... MAINTIEN DES TARIFS ET INTERFINANCEMENT.... PROPOSITION RELATIVE À UNE TARIFICATION DYNAMIQUE.....

Plus en détail

ENQUETE : COMMERÇANTS ET FRAIS BANCAIRES

ENQUETE : COMMERÇANTS ET FRAIS BANCAIRES ENQUETE : COMMERÇANTS ET FRAIS BANCAIRES Introduction Qu est ce qu une Commission Interbancaire de Paiement (CIP)? Lorsqu une transaction est réglée par carte bancaire de paiement, la banque du consommateur

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 avril 2013 portant décision sur l évolution automatique de la grille tarifaire de GrDF au 1 er juillet 2013 Participaient à la

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

M. André Dumais, B. Sc. A. M e Catherine Rudel-Tessier, LL.M. M. François Tanguay Régisseurs. Demanderesse. Intervenante

M. André Dumais, B. Sc. A. M e Catherine Rudel-Tessier, LL.M. M. François Tanguay Régisseurs. Demanderesse. Intervenante D-99-49 R-3415-98 6 avril 1999 PRÉSENTS : M. André Dumais, B. Sc. A. M e Catherine Rudel-Tessier, LL.M. M. François Tanguay Régisseurs Société en commandite Gaz Métropolitain (SCGM) Demanderesse Et Association

Plus en détail

Projet de cogénération de Bécancour

Projet de cogénération de Bécancour Projet de cogénération de Bécancour Mémoire présenté dans le cadre des audiences du Bureau d audiences publiques en environnement (BAPE) sur le projet de cogénération de Bécancour par TransCanada Energy

Plus en détail

REVENUS AUTRES QUE VENTES D'ÉLECTRICITÉ

REVENUS AUTRES QUE VENTES D'ÉLECTRICITÉ REVENUS AUTRES QUE VENTES D'ÉLECTRICITÉ Page de Conformément au Guide de dépôt émis par la Régie, le Distributeur a reclassé certaines rubriques qui étaient auparavant présentées en réduction de ses revenus

Plus en détail

Note d analyse détaillée

Note d analyse détaillée Note d analyse détaillée des coûts d approvisionnement et hors approvisionnement dans les tarifs réglementés de vente de gaz naturel de Gaz Electricité de Grenoble (GEG) 19 septembre 2013 Contexte et objectifs

Plus en détail

Répartition des coûts du compte de pass-on par catégorie de consommateurs

Répartition des coûts du compte de pass-on par catégorie de consommateurs Répartition des coûts du compte de pass-on par catégorie de consommateurs Coûts et caractéristiques de la consommation Plan de travail 1. Retour sur le suivi de la rencontre du 17 mai 1.1 Illustration

Plus en détail

PRÉSENTATION LORS DE L'AUDIENCE FACTURATION INTERNE ET FRAIS CORPORATIF PRÉSENTÉE PAR M. CHRISTIAN BODET AVRIL 2001

PRÉSENTATION LORS DE L'AUDIENCE FACTURATION INTERNE ET FRAIS CORPORATIF PRÉSENTÉE PAR M. CHRISTIAN BODET AVRIL 2001 Hydro-Québec PRÉSENTATION LORS DE L'AUDIENCE FACTURATION INTERNE ET FRAIS CORPORATIF PRÉSENTÉE PAR M. CHRISTIAN BODET AVRIL 2001 Original : 2001-04-26 HQT-6, Document 7 (En liasse) Facturation interne

Plus en détail

Connexion ADSL SPEEDLINE (Réseau Bell)

Connexion ADSL SPEEDLINE (Réseau Bell) Cher client, En novembre 2011 le CRTC à annoncé une décision portant sur les coûts et la méthode de facturation de la bande passante qui traverse le réseau des fournisseurs titulaires par les fournisseurs

Plus en détail

M. Anthony Frayne, B.Sc. (Écon.), MBA Régisseur. Société en commandite Gaz Métropolitain (SCGM) Demanderesse

M. Anthony Frayne, B.Sc. (Écon.), MBA Régisseur. Société en commandite Gaz Métropolitain (SCGM) Demanderesse D-99-138 R-3429-99 30 juillet 1999 PRÉSENT : M. Anthony Frayne, B.Sc. (Écon.), MBA Régisseur Société en commandite Gaz Métropolitain (SCGM) Demanderesse Décision concernant le projet d extension de réseau

Plus en détail

R-3678-2008 DEMANDE RELATIVE AUX OPTIONS D'ÉLECTRICITÉ INTERRUPTIBLE ET D'UTILISATION DES GROUPES ÉLECTROGÈNES DE SECOURS MÉMOIRE DE L UMQ

R-3678-2008 DEMANDE RELATIVE AUX OPTIONS D'ÉLECTRICITÉ INTERRUPTIBLE ET D'UTILISATION DES GROUPES ÉLECTROGÈNES DE SECOURS MÉMOIRE DE L UMQ R-3678-2008 DEMANDE RELATIVE AUX OPTIONS D'ÉLECTRICITÉ INTERRUPTIBLE ET D'UTILISATION DES GROUPES ÉLECTROGÈNES DE SECOURS MÉMOIRE DE L UMQ Préparé par : Yves Hennekens 12 Septembre 2008 Table des matières

Plus en détail

fiche descriptive de l offre tarif bleu de fourniture d électricité

fiche descriptive de l offre tarif bleu de fourniture d électricité fiche descriptive de l offre tarif bleu de fourniture d électricité Offre pour les clients particuliers Cette fiche, réalisée à la demande des associations de consommateurs, doit vous permettre de comparer

Plus en détail

D É C I S I O N RÉGIE DE L ÉNERGIE. D-2012-124 R-3821-2012 28 septembre 2012 PRÉSENT : Pierre Méthé Régisseur

D É C I S I O N RÉGIE DE L ÉNERGIE. D-2012-124 R-3821-2012 28 septembre 2012 PRÉSENT : Pierre Méthé Régisseur D É C I S I O N QUÉBEC RÉGIE DE L ÉNERGIE D-2012-124 R-3821-2012 28 septembre 2012 PRÉSENT : Pierre Méthé Régisseur Société en commandite Gaz Métro Demanderesse Décision finale Demande de Société en commandite

Plus en détail

«NON à la stratégie énergétique 2050 proposée OUI à plus d efficience et d économie du marché»

«NON à la stratégie énergétique 2050 proposée OUI à plus d efficience et d économie du marché» «NON à la stratégie énergétique 2050 proposée OUI à plus d efficience et d économie du marché» Position de Swissmem en rapport avec la stratégie énergétique 2050 Hans Hess, président Swissmem Conférence

Plus en détail

L achat d électricité

L achat d électricité Bienvenue 1 L achat d électricité Journée d actualité du 17 avril 2014 Christian PONCELET Chargé de mission auprès de la Direction générale Responsable du groupement Achat Electricité (2004/2013) SIPPEREC

Plus en détail

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le gouvernement a créé une commission présidée par Paul Champsaur pour faire

Plus en détail

Guide. Parlons-en... BIEN ACHETER SON ÉLECTRICITÉ & SON GAZ. www.sieda.fr

Guide. Parlons-en... BIEN ACHETER SON ÉLECTRICITÉ & SON GAZ. www.sieda.fr Parlons-en... Guide BIEN ACHETER SON ÉLECTRICITÉ & SON GAZ www.sieda.fr Édito 1 er juillet 2007 : les marchés de l électricité et du gaz naturel s ouvrent à la concurrence. Il est désormais possible de

Plus en détail

zone 1 zone 2 zone 3 zoe 4 zone 5 zon 6 Abo mensuel 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 0,0498 0,0504 0,0511 0,0518 0,0524 0,0532

zone 1 zone 2 zone 3 zoe 4 zone 5 zon 6 Abo mensuel 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 0,0498 0,0504 0,0511 0,0518 0,0524 0,0532 DIRECT ENERGIE Direct Energie SA Capital : 9 786 660 - - immatriculée au RCS de Paris sous le n 448 570 057 - SIRET : 448 572 057 00058- Siège : 2 bis rue Louis Armand 75015 Paris Fiche Descriptive de

Plus en détail

aolfq=obdibjbkq^fob LA LIBERALISATION DU MARCHE EUROPEEN DE L ELECTRICITE ET LA MISE EN PLACE CONTROVERSEE DU SYSTEME FRANÇAIS

aolfq=obdibjbkq^fob LA LIBERALISATION DU MARCHE EUROPEEN DE L ELECTRICITE ET LA MISE EN PLACE CONTROVERSEE DU SYSTEME FRANÇAIS aolfq=obdibjbkq^fob LA LIBERALISATION DU MARCHE EUROPEEN DE L ELECTRICITE Céline IDE Novembre 2009 Dans la perspective de mise en place d un véritable marché unique et dans le but de renforcer les conditions

Plus en détail

F O R M U L E D É T A B L I S S E M E N T D U P R I X D A C H A T P O U R L E S P R O D U C T E U R S D E

F O R M U L E D É T A B L I S S E M E N T D U P R I X D A C H A T P O U R L E S P R O D U C T E U R S D E F O R M U L E D É T A B L I S S E M E N T D U P R I X D A C H A T P O U R L E S P R O D U C T E U R S D E G A Z N A T U R E L R E N O U V E L A B L E Q U I I N J E C T E N T D A N S L E R É S E A U Page

Plus en détail

MODALITÉS DE DISPOSITION DU COMPTE D ÉCART DES REVENUS DES SERVICES DE TRANSPORT DE POINT À POINT

MODALITÉS DE DISPOSITION DU COMPTE D ÉCART DES REVENUS DES SERVICES DE TRANSPORT DE POINT À POINT MODALITÉS DE DISPOSITION DU COMPTE D ÉCART DES REVENUS DES SERVICES DE TRANSPORT DE POINT À POINT Page de TABLE DES MATIÈRES. CONTEXTE.... MODALITÉS DE DISPOSITION.... SITUATION ACTUELLE.... RÈGLEMENT

Plus en détail

Document d information des prêts du Crédit Foncier

Document d information des prêts du Crédit Foncier Document d information des prêts du Crédit Foncier Valable à compter du 20 février 2012 Ce document vous est remis dans le cadre de l acquisition de votre résidence principale. Ce document a pour objectif

Plus en détail

Guide. Parlons-en... BIEN ACHETER SON ÉLECTRICITÉ & SON GAZ. www.energie2007.fr

Guide. Parlons-en... BIEN ACHETER SON ÉLECTRICITÉ & SON GAZ. www.energie2007.fr Parlons-en... Guide BIEN ACHETER SON ÉLECTRICITÉ & SON GAZ www.energie2007.fr Édito L énergie est un bien de première nécessité. Le 1 er juillet 2007 : les marchés de l électricité et du gaz naturel s

Plus en détail

PARITAIRE MUTUELLE PREVOYANCE DEPENDANCE 2014

PARITAIRE MUTUELLE PREVOYANCE DEPENDANCE 2014 PARITAIRE MUTUELLE PREVOYANCE DEPENDANCE 2014 INTRODUCTION Nous tenons à saluer la qualité des échanges avant cette paritaire, ainsi que la qualité des documents qui nous ont été remis et qui ont abouti

Plus en détail

M W Q O c t o b r e 2 0 1 0

M W Q O c t o b r e 2 0 1 0 Certification ISO 9001 Enquête «entrants» et «sortants» M W Q O c t o b r e 2 0 1 0 MWQ/MESURER/Enquêtes sur la certification/2010/iso 9001 1 1. Introduction Le document «Baromètre Qualité Bilan 2008»

Plus en détail

Méthodologie. A. Sources. B. Parts de marché

Méthodologie. A. Sources. B. Parts de marché Méthodologie A. Sources 1. Données statistiques fournies par Sibelga (www.sibelga.be), Gestionnaire de Réseau de Distribution en Région de Bruxelles-Capitale. 2. Données statistiques fournies par Elia

Plus en détail

COMPARAISON DES PRIX DE L ÉLECTRICITÉ DANS LES GRANDES VILLES NORD-AMÉRICAINES. Tarifs en vigueur le 1 er avril 2014 0,0272

COMPARAISON DES PRIX DE L ÉLECTRICITÉ DANS LES GRANDES VILLES NORD-AMÉRICAINES. Tarifs en vigueur le 1 er avril 2014 0,0272 COMPARAISON DES PRIX DE L ÉLECTRICITÉ DANS LES GRANDES VILLES NORD-AMÉRICAINES Tarifs en vigueur le 1 er avril 2014 0,0272 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 3 MÉTHODE 7 FAITS SAILLANTS 9 Clients résidentiels

Plus en détail

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 ISO 14001: 2015 Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 4115, Rue Sherbrooke Est, Suite 310, Westmount QC H3Z 1K9 T 514.481.3401 / F 514.481.4679

Plus en détail

Le marché de l Electricité en France

Le marché de l Electricité en France Le marché de l Electricité en France Depuis le début de l année, de nombreux acteurs ont surement abordé avec vous la fin des tarifs réglementés en Electricité. Cette fiche a pour objectif de vous faire

Plus en détail

Fiche 15 Le système des prix de cession interne.

Fiche 15 Le système des prix de cession interne. Analyse des coûts Fiche 15 Le système des prix de cession interne. 1. Définition. Les orientations actuelles ou récentes de la gestion publique (par exemple, le développement des centres de responsabilité

Plus en détail

Profil de l entreprise

Profil de l entreprise Profil de l entreprise Caron, Trépanier & associés inc., firme d experts comptables ayant sa place d affaires à Sherbrooke depuis plus de 25 ans, a pour mission : D offrir à sa clientèle, composée de petites

Plus en détail

fiche descriptive de l offre mon contrat électricité de fourniture d électricité.

fiche descriptive de l offre mon contrat électricité de fourniture d électricité. Offre pour les clients particuliers fiche descriptive de l offre mon contrat électricité de fourniture d électricité. Cette fiche, réalisée à la demande des associations de consommateurs, doit vous permettre

Plus en détail

COMPRENDRE LE COMMERCE DU GAZ NATUREL & L INTERET D UN GROUPEMENT D ACHAT

COMPRENDRE LE COMMERCE DU GAZ NATUREL & L INTERET D UN GROUPEMENT D ACHAT COMPRENDRE LE COMMERCE DU GAZ NATUREL & L INTERET D UN GROUPEMENT D ACHAT DOCUMENT 1/3 Ce document a pour but d expliquer le fonctionnement du marché du gaz. Il s agit d une introduction permettant de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Le présent document vaut également Règlement de Consultation (RC)

CAHIER DES CHARGES Le présent document vaut également Règlement de Consultation (RC) CAHIER DES CHARGES Le présent document vaut également Règlement de Consultation (RC) Objet de la Consultation : PROCÉDURE ADAPTÉE (art. 28 du Code des Marchés Publics) Fourniture de gaz naturel et services

Plus en détail

AFG - Congrès du gaz 2013 Les stratégies des gros clients sur le marché du gaz. Jean-François Daubonne Directeur Commercial France

AFG - Congrès du gaz 2013 Les stratégies des gros clients sur le marché du gaz. Jean-François Daubonne Directeur Commercial France AFG - Congrès du gaz 2013 Les stratégies des gros clients sur le marché du gaz Jean-François Daubonne Directeur Commercial France GAS NATURAL FENOSA Multinationale dans l énergie avec 16 200 collaborateurs

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Union Fédérale des Consommateurs QUE CHOISIR de Nouvelle-Calédonie 8 rue Lacave-Laplagne BP 2357-98846 NOUMEA CEDEX Tél/Fax : (687) 28.51.20 Courriel : contact@nouvellecaledonie.ufcquechoisir.fr Site :

Plus en détail

2. Observations de la CRE. 2.1. Application du cadre réglementaire en vigueur

2. Observations de la CRE. 2.1. Application du cadre réglementaire en vigueur Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 20 décembre 2013 portant vérification de la conformité du barème des tarifs réglementés de vente de gaz en distribution publique

Plus en détail

Service de fourniture de gaz naturel Service de gaz de compression

Service de fourniture de gaz naturel Service de gaz de compression Les services de fourniture et de gaz de compression de gaz naturel et de gaz de compression EN BREF Service de fourniture de gaz naturel Le service de fourniture de gaz naturel correspond à la fourniture

Plus en détail

zoom sur votre facture intermédiaire consultez les détails de votre facture ci-dessous

zoom sur votre facture intermédiaire consultez les détails de votre facture ci-dessous zoom sur votre facture intermédiaire consultez les détails de votre facture ci-dessous gaz, électricité, simplicité eni.be Rue AT5150000000 5451648316 Cour 4020 Chaumont Petit Bruno 4020 LIEGE 1 0Y 2 Votre

Plus en détail

1. Références : (i) Pièce C-GRAME-011, p. 22 à 25; (ii) Pièce C-GRAME-011, p. 36. Préambule :

1. Références : (i) Pièce C-GRAME-011, p. 22 à 25; (ii) Pièce C-GRAME-011, p. 36. Préambule : Page 1 de 8 RÉPONSES DU GRAME À LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENT NO.1 DE LA RÉGIE DE L'ÉNERGIE (LA RÉGIE) RELATIVE AU PLAN D'APPROVISIONNEMENT 2014-2023 (LE PLAN) D'HYDRO-QUÉBEC DANS SES ACTIVITÉS DE DISTRIBUTION

Plus en détail

Recommandation n 2009-164. relative à la saisine de Monsieur L. du 24 novembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X

Recommandation n 2009-164. relative à la saisine de Monsieur L. du 24 novembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X Réf. 480718-335218892/SF Recommandation n 2009-164 relative à la saisine de Monsieur L. du 24 novembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X La saisine Le médiateur national de l énergie a été

Plus en détail

D É V E L O P P E M E N T D U N N O U V E A U S E G M E N T D E M A R C H É P O U R L E G A Z N A T U R E L A U Q U É B E C :

D É V E L O P P E M E N T D U N N O U V E A U S E G M E N T D E M A R C H É P O U R L E G A Z N A T U R E L A U Q U É B E C : D É V E L O P P E M E N T D U N N O U V E A U S E G M E N T D E M A R C H É P O U R L E G A Z N A T U R E L A U Q U É B E C : U T I L I S A T I O N D E G A Z N A T U R E L L I Q U É F I É P O U R A P P

Plus en détail

1. Référence : Pièce B-4, HQD-2, document 1, page 9, tableau R-2.1.

1. Référence : Pièce B-4, HQD-2, document 1, page 9, tableau R-2.1. Page 1 de 8 DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS N O 2 DE LA RÉGIE DE L ÉNERGIE (LA RÉGIE) RELATIVE À LA GESTION DU RISQUE DE CRÉDIT DE LA CLIENTÈLE GRANDE PUISSANCE 1. Référence : Pièce B-4, HQD-2, document 1, page

Plus en détail

Pour accéder aux prix de l offre Gaz Vert > Les prix de votre offre Gaz Vert 3 ans Grille de prix de l offre en page 05

Pour accéder aux prix de l offre Gaz Vert > Les prix de votre offre Gaz Vert 3 ans Grille de prix de l offre en page 05 L offre Duo Vert 3 ans L offre Gaz Vert 3 ans Cette fiche doit vous permettre de comparer les offres commerciales des différents fournisseurs. Les éléments repris dans cette fiche ne constituent pas l

Plus en détail

Outil d évaluation de la FC pour les CIM MD

Outil d évaluation de la FC pour les CIM MD Façon d utiliser le présent document Cet outil est fourni pour aider les candidats aspirant au titre de (CIM MD ) à évaluer la pertinence de leurs activités de formation continue en ce qui a trait aux

Plus en détail

Délibération n 2009-199 du 27 avril 2009

Délibération n 2009-199 du 27 avril 2009 Délibération n 2009-199 du 27 avril 2009 Emploi privé- âge- procédure de recrutement-rejet de la candidature sans entretien profil surdimensionné- diplôme- compétences managériales expérience professionnelle

Plus en détail

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux?

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1 HOPITECH 2011 Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1. Présentation de la Loi NOME 2. La constitution du prix pour un consommateur: - Sensibilité aux prix de marché - Sensibilité à la variation du

Plus en détail

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA, commissaires

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA, commissaires Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 17 février 2016 portant vérification de la conformité du barème des tarifs réglementés de vente de gaz en distribution publique

Plus en détail

D É C I S I O N RÉGIE DE L ÉNERGIE. D-2013-005 R-3828-2012 16 janvier 2013 PRÉSENT : Pierre Méthé Régisseur

D É C I S I O N RÉGIE DE L ÉNERGIE. D-2013-005 R-3828-2012 16 janvier 2013 PRÉSENT : Pierre Méthé Régisseur D É C I S I O N QUÉBEC RÉGIE DE L ÉNERGIE D-2013-005 R-3828-2012 16 janvier 2013 PRÉSENT : Pierre Méthé Régisseur Société en commandite Gaz Métro Demanderesse Décision Demande de Gaz Métro relative au

Plus en détail

Le 22 septembre 2010 No de dossier : R-3724-2010, Phase 4 Demande de renseignements no1 du GRAME à Gazifère Inc. Page 1 de 5

Le 22 septembre 2010 No de dossier : R-3724-2010, Phase 4 Demande de renseignements no1 du GRAME à Gazifère Inc. Page 1 de 5 Page 1 de 5 Demande d approbation du renouvellement du mécanisme incitatif de Gazifère Inc., demande pour la fermeture réglementaire des livres pour la période du 1 er janvier 2009 au 31 décembre 2009,

Plus en détail

Avis de pré qualification d Agences de voyages pour le SNU en République Islamique de Mauritanie N AP/LTA/001/2013 (RELANCE)

Avis de pré qualification d Agences de voyages pour le SNU en République Islamique de Mauritanie N AP/LTA/001/2013 (RELANCE) Programme des Nations Unies pour le développement Avis de pré qualification d Agences de voyages pour le SNU en République Islamique de Mauritanie N AP/LTA/001/2013 (RELANCE) I. CONTEXTE Dans le cadre

Plus en détail

Accord Tarification progressive, solidaire et familiale

Accord Tarification progressive, solidaire et familiale DOSSIER ÉLECTRICITÉ Situation actuelle Le prix unitaire de l électricité baisse au fur et à mesure que la consommation augmente Moins un ménage consomme, plus il paye cher Objectif de la Tarification progressive,

Plus en détail

Gas Natural Fenosa. Le Groupe. Un leader mondial : Une fiabilité du business international : Part de l actionnariat :

Gas Natural Fenosa. Le Groupe. Un leader mondial : Une fiabilité du business international : Part de l actionnariat : Présentation 2015 Gas Natural Fenosa Le Groupe Un leader mondial : o En exploitation, commercialisation et distribution de gaz naturel o En production, commercialisation et distribution d électricité o

Plus en détail

Mon auto-bilan. Sommaire. Rapport de synthèse des consommations énergétiques. Code postal 83300 Code NAF de l établissement 1039B

Mon auto-bilan. Sommaire. Rapport de synthèse des consommations énergétiques. Code postal 83300 Code NAF de l établissement 1039B Mon auto-bilan Rapport de synthèse des consommations énergétiques Entreprise Confitures du Var Code postal 83300 Code NAF de l établissement 1039B Contrats analysés Contrat élec: Jaune Base Contrat Gaz:

Plus en détail

Contexte 1.1 Cadre juridique

Contexte 1.1 Cadre juridique Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 juin 2013 portant avis sur le projet d arrêté relatif aux tarifs réglementés de vente de gaz naturel en distribution publique

Plus en détail

COMPREHENSION DU MARCHE DE L ELECTRICITE

COMPREHENSION DU MARCHE DE L ELECTRICITE COMPREHENSION DU MARCHE DE L ELECTRICITE Compréhension du marché de l électricité Sommaire Evolution des prix Les fournisseurs présents sur le marché Etat des lieux des contrats en cours Consultation des

Plus en détail

Cause tarifaire 2007 Distribution de gaz naturel au Québec

Cause tarifaire 2007 Distribution de gaz naturel au Québec Cause tarifaire 2007 Distribution de gaz naturel au Québec Requête R-3596-2006 Dépôt des documents révisés 25 août 2006 Table des matières 1 Principales hypothèses 2 Livraisons projetées 2007 3 4 5 Données

Plus en détail

Présentation d'exemples de stratégies et d'actions de développement durable. Exemple de la maîtrise de l'énergie dans l'habitat social collectif

Présentation d'exemples de stratégies et d'actions de développement durable. Exemple de la maîtrise de l'énergie dans l'habitat social collectif Présentation d'exemples de stratégies et d'actions de développement durable Exemple de la maîtrise de l'énergie dans l'habitat social collectif Martina KOST Ingénieur Conseil B4E 64 boulevard Pasteur,

Plus en détail

R É G I E D E L É N E R G I E

R É G I E D E L É N E R G I E C A N A D A R É G I E D E L É N E R G I E PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL NO. : R-3493-2002 HYDRO-QUÉBEC, Requérante -et- ACTION RÉSEAU CONSOMMATEUR, FÉDÉRATION DES ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES D

Plus en détail

Charte des fournisseurs de gaz naturel

Charte des fournisseurs de gaz naturel Charte des fournisseurs de gaz naturel dans le cadre de leur relation avec une clientèle professionnelle Depuis le 1er juillet 2004, tous les clients professionnels peuvent choisir librement leur fournisseur

Plus en détail

L assurance-emprunteur

L assurance-emprunteur 26 ème rapport annuel L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES L assurance-emprunteur présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Vendredi 24 janvier 214-1 L Observatoire

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET CONSOMMATION Arrêté du 31 décembre 2013 relatif aux factures des services de communications

Plus en détail

COURT MÉMOIRE D ORDRE FISCAL

COURT MÉMOIRE D ORDRE FISCAL COURT MÉMOIRE D ORDRE FISCAL Table des matières Mot de l auteur... 2 Crédit d'impôt pour déficience grave et prolongée des fonctions physiques ou mentales... 2 Crédit d'impôt pour personnes handicapées

Plus en détail

DOCUMENTS DE REFERENCE ET DOCUMENTS ASSOCIES

DOCUMENTS DE REFERENCE ET DOCUMENTS ASSOCIES GTG 2007 GT1 Version n 0.8 du 10 février 2009 PROCEDURE DEFAILLANCE D UN FOURNISSEUR Page : 1/5 A - OBJET Cette procédure décrit les différentes étapes qui suivent la déclaration par le ministre chargé

Plus en détail

D É C I S I O N RÉGIE DE L ÉNERGIE. D-2011-096 R-3766-2011 5 juillet 2011 PRÉSENT : Marc Turgeon Régisseur. Hydro-Québec Demanderesse.

D É C I S I O N RÉGIE DE L ÉNERGIE. D-2011-096 R-3766-2011 5 juillet 2011 PRÉSENT : Marc Turgeon Régisseur. Hydro-Québec Demanderesse. D É C I S I O N QUÉBEC RÉGIE DE L ÉNERGIE D-2011-096 R-3766-2011 5 juillet 2011 PRÉSENT : Marc Turgeon Régisseur Hydro-Québec Demanderesse Décision finale Demande d Hydro-Québec dans ses activités de transport

Plus en détail

AVIS. 19 décembre 2013

AVIS. 19 décembre 2013 AVIS Projet d ordonnance modifiant l ordonnance du 19 juillet 2001 relative à l'organisation du marché de l'électricité en Région de Bruxelles-Capitale et l ordonnance du 1er avril 2004 relative à l'organisation

Plus en détail

Les évolutions des marchés de l énergie en France

Les évolutions des marchés de l énergie en France Les évolutions des marchés de l énergie en France MTAIR en bref Entreprise de services énergétiques Fondée en 1991 4 M de CA (2013) 32 collaborateurs Entreprise indépendante Siège social Domont (95) 2

Plus en détail

Prêt immobilier. Foncier Objectif i. Un taux attractif. Des mensualités sécurisées. Des conditions rêvées pour devenir propriétaire

Prêt immobilier. Foncier Objectif i. Un taux attractif. Des mensualités sécurisées. Des conditions rêvées pour devenir propriétaire Prêt immobilier Un taux attractif Des mensualités sécurisées Foncier Objectif i Des conditions rêvées pour devenir propriétaire Des conditions rêvées pour devenir propriétaire Pour votre nouveau logement,

Plus en détail

Régie de l énergie du Québec. R-3863-2013 Demande d'autorisation du projet Lecture à Distance (LAD) Phases 2 et 3. Mémoire de l ACEF de l Outaouais

Régie de l énergie du Québec. R-3863-2013 Demande d'autorisation du projet Lecture à Distance (LAD) Phases 2 et 3. Mémoire de l ACEF de l Outaouais Régie de l énergie du Québec R-3863-2013 Demande d'autorisation du projet Lecture à Distance (LAD) Phases 2 et 3. Mémoire de l ACEF de l Outaouais Préparé par : Richard Massicotte Ph.D. Pour : ACEF de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Avril 2014. Des économies sur le budget de Gaz en vue pour les Professionnels

DOSSIER DE PRESSE. Avril 2014. Des économies sur le budget de Gaz en vue pour les Professionnels DOSSIER DE PRESSE Avril 2014 Des économies sur le budget de Gaz en vue pour les Professionnels Article paru dans Le Figaro le 07/04/2014 La Société française du gaz et de l électricité (SFGE) se lance

Plus en détail

FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE D ÉLECTRICITÉ. EDF Entreprises vous accompagne

FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE D ÉLECTRICITÉ. EDF Entreprises vous accompagne FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE D ÉLECTRICITÉ EDF Entreprises vous accompagne QUE PRÉVOIT LA LOI? Dans le cadre de l ouverture à la concurrence du marché français de l énergie, les conditions d octroi

Plus en détail

OBLIGATION D ACHAT - CONTRAT PETITES INSTALLATIONS - NOUVELLES CONDITIONS DE RÉMUNÉRATION DES COGÉNÉRATIONS

OBLIGATION D ACHAT - CONTRAT PETITES INSTALLATIONS - NOUVELLES CONDITIONS DE RÉMUNÉRATION DES COGÉNÉRATIONS OBLIGATION D ACHAT - CONTRAT PETITES INSTALLATIONS - NOUVELLES CONDITIONS DE RÉMUNÉRATION DES COGÉNÉRATIONS ATEE Journée cogénération basse tension 29 janvier 2015 CONTRAT PETITES INSTALLATIONS CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Entreprises et marchés publics : des solutions énergétiques pour une gestion personnalisée

Entreprises et marchés publics : des solutions énergétiques pour une gestion personnalisée Entreprises et marchés publics : des solutions énergétiques pour une gestion personnalisée eni.com/fr des solutions personnalisées... une relation client dédiée Pendant toute la durée de votre contrat,

Plus en détail

Taux variables et accession à la propriété

Taux variables et accession à la propriété 22 mai 2008 Taux variables et accession à la propriété 12 engagements des établissements de crédit Ariane Obolensky Directrice générale de la Fédération bancaire française (FBF) François Lemasson Président

Plus en détail

RÉPONSES D'HYDRO-QUÉBEC DISTRIBUTION À LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS N O 1 DE LA RÉGIE

RÉPONSES D'HYDRO-QUÉBEC DISTRIBUTION À LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS N O 1 DE LA RÉGIE RÉPONSES D'HYDRO-QUÉBEC DISTRIBUTION À LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS N O 1 DE LA RÉGIE Original : 2010-10-08 HQD-13, Document 1 Page 1 de 228 précision l'état du site et évaluer l'envergure des interventions

Plus en détail