Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les stations de ski des Alpes de Haute-Provence

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les stations de ski des Alpes de Haute-Provence"

Transcription

1 Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les stations de ski des Alpes de Haute-Provence Volet 1 : Observation des prix pratiqués Volet 2 : Enquête auprès des clientèles Hiver 2010/2011 Service Observation, Développement, Ingénierie, Qualité Agence de Développement Touristique 1

2 SOMMAIRE Contexte, rappel des objectifs... 4 Volet 1 : Observation des prix pratiqués Méthodologie Diagnostic Résultats détaillés I. Hébergements II. Activités Les enseignements Volet 2 : Enquête auprès des clientèles Méthodologie Résultats détaillés I. Lieux de séjour lors de vacances d hiver II. Profil des répondants III. Chaines de valeurs et perception tarifaire

3 Contexte, rappel des objectifs 3

4 Le tourisme en saison hivernale dans l espace neige des Alpes Mercantour (Vallée de l Ubaye, Val d Allos et Vallée de la Blanche) représente 2,3 millions de nuitées touristiques (soit 18 % des nuitées réalisées dans le domaine des Alpes du sud). La clientèle est composée à 64 % des habitants de la région Provence Alpes Côte d Azur (dont 40% des Bouches-du-Rhône), 32 % viennent des autres régions françaises des extrasrégionaux (principalement des régions Ile de France et Rhône-Alpes) et 3% sont des étrangers (Belgique/Luxembourg ; Royaume-Uni). Les Alpes Mercantour bénéficient de deux saisons touristiques (été/hiver). En 2008, l Agence de Développement Touristique des Alpes de Haute-Provence avait réalisé une étude sur le rapport qualité prix l été sur les trois destinations départementales (Haute-Provence, Verdon et Alpes- Mercantour) ainsi que sur des territoires déterminés comme concurrents (Drôme, Ardèche, Aveyron, Alpes du Nord, etc ). Il en était ressorti que les 3 destinations départementales étaient rarement chères, parfois bon marché et le plus souvent bien positionnées vis à vis des tarifs relevés dans les destinations concurrentes. Cette étude est disponible sur l espace pro du site Internet A ce jour, aucun rapport qualité/prix en saison hivernale n avait été réalisé, de ce fait l ADT 04 a décidé de mettre en place cette étude et d en faire une restitution aux professionnels du tourisme. Ce travail pourrait les aider dans la définition de leur positionnement «commercial» au sein de leur territoire mais également vis-à-vis de destinations jugées concurrentes. Il apportera des éléments pour l élaboration d un plan marketing départemental, ainsi que le développement des outils d observations. 4

5 L observatoire a mis en place ce dispositif qui permet à la fois de : comparer les prix pratiqués dans les stations de ski des Alpes de Haute-Provence vis-à-vis de stations concurrentes via les sites Internet des prestataires (entre 5 et 8 prix par prestation et par destination), pour la saison hivernale 2010 / Ce travail a été réalisé d octobre 2010 à janvier Méthodologie identique à celle utilisée pour l été Le relevé s est fait sur les prix pratiqués en haute saison (du 12 février au 12 mars 2011), et basse saison (du 6 janvier au 12 février 2011, et du 12 mars à avril 2011). Plus de 750 prix ont été relevés sur 4 destinations (les Alpes-Mercantour, les Alpes du sud, les Alpes du nord et les Pyrénées) et portant sur des prestations d hébergements et d activités hivernales. prendre en compte la perception du client sur les prix pratiqués et son importance pour le choix du séjour par l intermédiaire d une enquête, mise en ligne sur le site internet de l ADT et envoyée à une liste de prospects. 5

6 AVANT PROPOS Le relevé de prix est un bon outil de pilotage au niveau départemental et local Le rapport qualité/prix sur des prestations d'hébergements et d'activités touristiques en été 2008 a été bien perçu par les acteurs du département Aucune analyse concurrentielle des prix n'avait été établie en saison hivernale 4 Reconduite de la démarche en hiver 6

7 Cette étude répond à 5 objectifs majeurs : Accompagner les socioprofessionnels dans le domaine du marketing et notamment dans l établissement de leur politique tarifaire, Déterminer l importance du rapport qualité/prix dans le processus de choix de la destination de séjour par les touristes, Évaluer la perception des visiteurs du département sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques proposées, Mesurer l évolution des prix des prestations touristiques dans les stations des Alpes de Haute-Provence et leur positionnement vis-à-vis de territoires concurrentiels. Construire une base de données objective, à pérenniser. 7

8 Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les stations de ski des Alpes de Haute-Provence Volet 1 : Observation des prix pratiqués 8

9 1. Méthodologie 9

10 Zoom sur la phase 1 : observation des prix Étape 1 : Identification des prestations, des destinations et de leurs territoires concurrents, étudiés dans le cadre de la phase de relevé des prix Étape 2 : Relevé des prix affichés sur les sites Internet des prestataires (le prix moyen d une prestation est établi en relevant entre 5 à 8 prix de la prestation par destination) Étape 3 : Traitement et représentation graphique des résultats (à travers la création de tableaux croisés dynamiques puis de graphiques sous Excel) Étape 4 : Analyse et interprétation des données recueillies (rédaction d un rapport d enquête ponctué par des recommandations opérationnelles) 10

11 Choix des stations des Alpes de Haute-Provence et ses destinations concurrentes TAILLE DU DOMAINE ALPES MERCANTOUR ALPES DU SUD (Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes) ALPES DU NORD (Isère, Savoie, Haute-Savoie) PYRÉNÉES (Pyrénées Orientales, Hautes Pyrénées) GRANDE STATION (> à 110 km de pistes) Praloup Val d Allos Auron Les 7 Laux Font Romeu- Pyrénées 2000 MOYENNE STATION (entre 65 et 110 km de pistes) Le Sauze Orcières Les Orres Super Dévoluy Valberg Valfréjus La Norma St Lary Soulans PETITE STATION (< à 65 km de pistes) Chabanon Grand Puy St Jean-Montclar Réallon Aussois Praz sur Arly Praz de Lys Les Angles Piau Engaly 11

12 Stations des Alpes de Haute-Provence 12

13 Stations jugées concurrentes Alpes du Nord Savoie : Valfréjus, Aussois, La Norma Haute-Savoie : Praz sur Arly, Praz de Lys Isère : Les 7 Laux Alpes du Sud (hors 04) Pyrénées-Orientales : Font Romeu, Pyrénées 2000, Les Angles Hautes-Pyrénées : St Lary Soulans, Piau Engaly, Luz Ardiden Hautes-Alpes : Super Dévoluy, Les Orres, Réallon, Orcières. Alpes-Maritimes : Auron, Valberg. 13

14 Sur l ensemble des destinations observées l étude a porté sur les prestations suivantes : L hébergement 1 nuit en hôtel 2 étoiles, en chambre double petit-déjeuner compris 1 nuit en hôtel 3 étoiles, en chambre double petit-déjeuner compris, 1 semaine en studio cabine, pour 4 personnes, 1 semaine en meublé classé, pour 4 personnes, 1 semaine en chalet, pour 8/10 personnes, 1 semaine en villages de vacances, pour 1 adulte en pension complète. Les activités 1 forfait journée pour la pratique du ski-alpin, pour 1 adulte, 1 forfait semaine (6 jours) pour la pratique du ski alpin, pour 1 adulte, La location de skis (6 jours), bâtons et chaussures, pour 1 adulte, 1 heure de cours de ski alpin en cours individuel, pour 1 adulte 1 semaine de ski en cours collectif, pour 1 enfant, 1 forfait journée pour la pratique du ski de fond, pour 1 adulte, 1 randonnée en raquettes d une demi-journée accompagnée. 14

15 L étude des prix pratiqués permet de dresser le positionnement, sur chaque prestation, des stations départementales et de leurs territoires concurrents. Dans cette logique, trois types de positionnement tarifaires peuvent être définis : Est jugé comme «élevé», le tarif d un produit supérieur de plus 10% de la moyenne des tarifs relevés. Le prix d une prestation est «bien positionné» lorsqu il ne varie pas de plus de 10% de la valeur moyenne relevée dans la destination et ses territoires concurrents. Est considérée «bon marché», la prestation dont le prix est inférieur de plus de 10% à la moyenne des prix relevés. 15

16 2. Diagnostic 16

17 UN PREMIER CONSTAT A la lecture de ces résultats, et analyses nous relevons que : 1. Malgré la multitude de stations choisies pour ce relevé les écarts de prix constatés sont faibles par rapport aux nombres de prix relevés. 2. Les Alpes du Nord bénéficient généralement d une image assez haut de gamme à laquelle est associée la perception de tarifs élevés alors que nous constatons dans ce relevé de prix (pour les stations étalonnées) que cette vision est en partie vérifiée, la différence de prix étant assez faible. 17

18 DIAGNOSTIC ALPES MERCANTOUR La destination pratique des prix compétitifs par rapport à la concurrence hormis parfois des prix élevés sur l hébergement. Aucun des territoires étudiés ne se démarque véritablement. 18

19 DIAGNOSTIC SYNTHETIQUE Positionnement des prestations des Alpes Mercantour par rapport aux destinations concurrentes Forfait semaine ski alpin Semaine cours de ski collectif enfant Forfait journée ski alpin 1 h de ski alpin en cours particulier Appartement 4 personnes Studio 3/4 personnes Chalet 8/10 personnes Nuit en hôtel 3* Nuit en hôtel 2* Rando raquette accompagnée * Location skis, bâtons, chaussures Village vacances / H Collectif pension complète * cumul des prix haute et basse saison Une politique tarifaire compétitive de nos professionnels permettant un positionnement concurrentiel attractif sur les composantes traditionnelles d une offre ski. Elevé - Randonnée raquettes ½ journée - Les hôtels 3 étoiles - Studio ¾ personnes Bien Positionné - Forfaits de ski alpin journée et semaine - Hôtel 2 étoiles - Location de ski en basse saison Semaine cours de ski collectif enfant - Villages Vacances/ H Collectif pension complète appartement 4 personnes Concurrentiel - 1 h de ski Alpin en cours particulier - Chalet 8/10 personnes 19

20 3. Résultats détaillés 20

21 I. Hébergements 21

22 HÔTELS Prix moyen d une nuit en hôtel en chambre double petit-déjeuner compris (basse saison) Alpes du Nord Alpes du Sud (hors 04) Alpes-Mercantour (04) Pyrénées (haute saison) Alpes du Nord Alpes du Sud (hors 04) Alpes-Mercantour (04) Pyrénées Base 100 = 86 Base 100 = Base 100 = 93 Base 100 = étoiles 3 étoiles 70 2 étoiles 3 étoiles La base 100 correspond à la moyenne des moyennes des prix relevés de la prestation sur chaque destination Les tarifs pratiqués par les hôtels classés 2 étoiles, dans les Alpes Mercantour, en basse et haute saison sont bien positionnés. Pour les hôtels classés 3 étoiles les tarifs en basse saison sont élevés tandis qu ils sont bien positionnés en haute saison. On remarque que les hôtels 2 et 3 étoiles dans les Alpes du Sud (hors 04) en haute saison pratiquent des prix élevés. Les hôtels classés 3 étoiles de notre échantillon dans les Alpes du Nord ont des tarifs plus compétitifs. 22

23 HEBERGEMENTS MEUBLES Prix moyen d une semaine en hébergement meublé (basse saison) Alpes du Nord Alpes du Sud (hors 04) Alpes-Mercantour (04) Pyrénées Studio 3/4 personnes Appartement 4 personnes Chalet 8/10 personnes (haute saison) Alpes du Nord Alpes du Sud (hors 04) Alpes-Mercantour (04) Pyrénées Base 100=290 Base 100=342 Base 100=828 Base 100=585 Base 100=711 Base 100= Studio 3/4 personnes Appartement 4 personnes Chalet 8/10 personnes La base 100 correspond à la moyenne des moyennes des prix relevés de la prestation sur chaque destination Le prix des studios pour ¾ pers. les prix sont bien positionnés en basse saison mais élevés en haute saison, mais comparable à ceux des Alpes du Sud. Les appartements meublés pour 4 personnes pratiquent des prix adaptés à la concurrence et sont bien positionnés. Les chalets 8/10 personnes situés dans les Alpes-Mercantour se démarquent de la concurrence par leur prix qui est plus concurrentiel. Les Alpes du sud pratiquent des prix assez élevés notamment au niveau des chalets, et des studios en haute saison. Les Pyrénées ont des tarifs plus attractifs par rapport à ses concurrents en haute saison. 23

24 VILLAGES VACANCES Prix moyen d une semaine en villages de vacances, pour 1 adulte en pension complète Alpes du Nord Alpes du Sud (hors 04) Alpes-Mercantour (04) Pyrénées (basse saison) Base 100= (haute saison) Alpes du Nord Alpes du Sud (hors 04) Alpes-Mercantour (04) Pyrénées 120 Base 100= Village vacances / H Collectif avec animation en pension complète 70 Village vacances / H Collectif avec animation en pension complète La base 100 correspond à la moyenne des moyennes des prix relevés de la prestation sur chaque destination Au niveau des villages de vacances les prix pratiqués par les prestataires bas-alpins sont bien positionnés, que ce soit en basse et haute saison. En haute saison les Alpes du nord proposent des tarifs élevés. En revanche les prix observés dans les Pyrénées en haute saison sont globalement plus concurrentiels que ceux des autres destinations. 24

25 I. Activités 25

26 FORFAIT DE SKI ALPIN Prix moyen d un forfait adulte pour la pratique du ski-alpin (haute et basse saison) Alpes du Nord Alpes du Sud Alpes-Mercantour Pyrénées 120 Base 100=27 Base 100= Forfait journée ski alpin Forfait semaine ski alpin La base 100 correspond à la moyenne des moyennes des prix relevés de la prestation sur chaque destination Les prix des forfaits, semaine et journée, de ski dans les Alpes Mercantour sont dans la moyenne des prix relevés. Le prix des forfaits dans les Pyrénées est élevé tandis qu il est bon marché dans les Alpes du Nord. 26

27 LOCATION DE MATERIEL Prix moyen pour la location d un pack adulte skis, chaussures, bâtons ; pour une semaine (basse saison) Alpes du Nord Alpes du Sud Alpes-Mercantour Pyrénées Base100= (haute saison) Alpes du Nord Alpes du Sud Alpes-Mercantour Pyrénées Base100= location ski, bâtons, chaussure 1 adulte pour 1 semaine 70 location ski, bâtons, chaussure 1 adulte pour 1 semaine La base 100 correspond à la moyenne des moyennes des prix relevés de la prestation sur chaque destination Les prix observés en basse saison dans les Alpes Mercantour sont élevés, alors qu en haute saison ils sont bien positionnés. La location de ski dans les Alpes du nord s avère bon marché, tandis que les prix relevés dans les Pyrénées en haute saison sont élevés. 27

28 COURS DE SKI Prix moyen d un cours de ski (basse saion) Alpes du Nord Alpes du Sud Alpes-Mercantour Pyrénées Base100=34 Base100= (haute saion) Alpes du Nord Alpes du Sud Alpes-Mercantour Pyrénées Base100=37 Base100= h de ski alpin cours particulier pour 1 adulte 1 semaine de ski en cours collectif pour 1 enfant 70 1 h de ski alpin cours particulier pour 1 adulte 1 semaine de ski en cours collectif pour 1 enfant La base 100 correspond à la moyenne des moyennes des prix relevés de la prestation sur chaque destination En basse et haute saison le prix de 1 h de cours particulier de ski dans les Alpes Mercantour est bon marché. Quant à la semaine de cours collectif les prix proposés sont dans la moyenne des prix relevés. Toutes les destinations étudiées pratiquent des prix bien positionnés en haute et basse saison sur les deux prestations distinctes. 28

29 REDEVANCE SKI DE FOND Prix moyen d un forfait journée ski de fond adulte 120 (haute et basse saison) Alpes du nord Alpes du sud (avec 04) Pyrénées Base 100 = redevance moyenne de ski de fond Source : Atout France La base 100 correspond à la moyenne des moyennes des prix relevés de la prestation sur chaque destination Les Alpes du sud pratiquent des prix bien positionnés, voir bon marché au contraire des Pyrénées qui ont une politique tarifaire plus élevée. Remarque : Nous n avons pas fait de relevé de prix sur cette prestation car les données avaient déjà été collectées par Atout France. 29

30 RAQUETTES A NEIGE Prix moyen d une randonnée en raquettes accompagnée d une demi-journée (haute et basse saison) Alpes du Nord Alpes du Sud (hors 04) Alpes-Mercantour (04) Pyrénées 120 Base 100= rando raquette la 1/2 journée accompagnée La base 100 correspond à la moyenne des moyennes des prix relevés de la prestation sur chaque destination Le prix d une randonnée en raquettes dans les Alpes Mercantour est élevé par rapport aux autres destinations observées. Les tarifs pratiqués dans les Alpes du sud et les Alpes du Nord sont peu élevés tandis que les prix sont bien positionnés dans les Pyrénées par rapport aux Alpes-Mercantour. 30

31 4. Les enseignements 31

32 Ne pas se baser uniquement sur l analyse de l offre Attention à ne pas faire des interprétations hâtives de cette étude comparative des prix pratiqués : - Ce n est pas parce que votre tarif est «bon marché» vis-à-vis de ceux observés sur les territoires jugés concurrents, qu il faut forcément l augmenter. - Ce n est pas parce que votre prix est «bien positionné» comparativement à la concurrence qu il ne convient pas de l ajuster. En outre, cette étude est basée sur une analyse des prix «affichés» sur Internet ce qui ne reflète pas toujours les prix réellement pratiqués. Ainsi, certains prix sont parfois réajustés voir optimisés au cours de la saison notamment par les professionnels adeptes du «yield management*». * Technique qui permet de calculer, en temps réel, les meilleurs prix pour optimiser le profit généré par la vente d un produit ou d un service, sur la base d une modélisation et d une prévision en temps réel du comportement de la demande par micro segment de marché. 32

33 Rechercher le prix d équilibre L étude de l observation des prix ne suffit pas à tirer des enseignements complets car l objectif, pour le prestataire souhaitant mettre en place sa politique tarifaire, est de trouver son prix d équilibre. C est la rencontre de l offre et de la demande qui permet d établir ce prix d équilibre. Il est possible de fixer un prix supérieur à celui de ses concurrents si le client est satisfait du rapport qualité/prix de la prestation. Inversement, la qualité d un plus faible niveau d une prestation vis-à-vis de ses concurrents, peut être compensée par une politique tarifaire plus attractive. La prise en compte de l avis du client sur les prix pratiqués, mais aussi plus globalement sur la perception du rapport qualité/prix, est essentielle. 33

34 De l analyse des «prix affichés» à l étude des «prix perçus» L Agence de Développement Touristique a choisi de mener une enquête, au cours de l hiver, pour prendre en compte l avis global des clientèles touristiques sur le rapport qualité / prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute-Provence. Le deuxième volet de l étude sur le rapport qualité/prix dans les stations des Alpes de Haute-Provence permettra de confronter la logique «prix affichés» et «prix perçus» pour donner des éléments permettant d établir un prix d équilibre. Tout gestionnaire d activité touristique devrait mettre en place des outils d études permettant d analyser la perception du client concernant la prestation consommée. Les résultats de ces études approfondies peuvent permettre au prestataire d orienter ses choix opérationnels. L ADT, via son «service observation, ingénierie, développement et qualité», se tient à la disposition de ses adhérents souhaitant mettre en place des outils destinés à mieux connaître les politiques tarifaires de ses concurrents, l avis de ses clients sur les prix pratiqués, et plus généralement pour mieux connaître les clientèles. 34

35 Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les stations de ski des Alpes de Haute-Provence Volet 2 : enquête auprès des clientèles 36

36 1. Méthodologie 37

37 La démarche : une vision croisée de l offre et de la demande Une étude sur le rapport qualité-prix n est pertinente que lorsqu elle permet de croiser l état de l offre avec les réalités de la demande. Ainsi, dans le prolongement du 1 er volet basé sur des relevés de prix affichés sur Internet dans nos stations mais également sur des destinations concurrentes nous avons réalisé une enquête auprès de personnes ayant séjourné en hiver dans une des 3 vallées des Alpes de Haute-Provence. Mode collecte et taille d échantillon : Enquête selon la méthode dite CAWI (auto administré par Internet) via l envoi d une invitation par mail à la fin de la saison hivernale 2011 (printemps) : ing sur la base des contacts et prospects de l ADT ing sur la base des contacts de l OT d Allos et de la CCVU Au total plus de personnes se sont connectées à notre enquête. In fine, nous avons analysé les réponses de plus de 500 touristes de nos stations. 38

38 2. Résultats détaillés 39

39 I. Les lieux de séjours lors de vacances d hiver 40

40 Partants en hiver* Au cours des 2 dernières années, êtes-vous parti en hiver (de décembre à avril) en vacances à la MONTAGNE en France ou à l'étranger? Base ensemble des répondants Oui à l'étranger uniquement Oui en France et à l'étranger 0% 2% 11% 10% Une clientèle qui pratique majoritairement les massifs français ; un répondant sur dix pratique la montagne à l étranger. (Alpes Italiennes ou Suisses, Pyrénées espagnoles ou l Andorre). Oui en France uniquement 89% 88% A séjourné dans les AHP Ensemble des répondants *remarque : étaient éligibles à l étude les personnes ayant réalisé un séjour en hiver, c est pour cette raison que nous n avons pas de «non partant» 41

41 Destinations des vacances d hiver Plus précisément, où avez-vous passé vos vacances d'hiver les 2 dernières années? Base ensemble des répondants Alpes de Haute-Provence : Pra Loup, le Sauze, St Jean, Val d'allos, Montclar, Barcelonnette, lac de Serre-Ponçon, Parc Hautes-Alpes : Serre-Chevalier, La Grave, les Orres, Orcières, Gap Alpes du Nord (Haute-Savoie, Savoie, Isère) : Vercors, Chartreuse, Alpes du Léman, Haut-Chablais, Massif de Alpes-Maritimes : Auron, Isola 2000, Saint-Martin de Vésubie... Pyrénées (Ariège, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Pyrénées Atlantiques, Pyrénées Orientales) : Saint-Jean- Autre destination de montagne française. Précisez : A séjourné dans les AHP ensemble Alpes Italiennes Alpes Suisse Pyrénées Espagnols Principauté d'andorre Autre destination étrangère 28% 32% 19% 26% 10% 9% 6% 8% 2% 6% 4% 4% 4% 3% 1% 1% 1% 1% 4% 4% 49% 100% Une clientèle qui se laisse parfois tenter par d autres destinations que les Alpes de Haute-Provence, ¼ allant notamment dans les Hautes-Alpes, et une sur cinq dans les Alpes du Nord. 42

42 Les destinations dans les Alpes de Haute-Provence Plus précisément dans quelle(s) destination(s) des Alpes de Haute-Provence avez-vous séjourné? Base «A séjourné dans les Alpes de Haute-Provence»- 516 répondants Vallée de la Blanche 22% Si l Ubaye apparaît comme la vallée la plus fréquentée (prés des 2/3 des répondants), un répondant sur 2 est allé dans le Val d Allos et prés d un quart dans la Vallée de la Blanche. Val d'allos 51% Vallée de l'ubaye 65% 43

43 II. Profil des répondants ayant séjourné dans l espace Montagne des Alpes de Haute-Provence 44

44 Description du foyer Vous êtes*? Vous vivez*? autres 2% Femme 46% Homme 54% En famille sans enfants 4% Seul 10% En couple 37% Une clientèle qui se déplace majoritairement en famille ou en couple. En famille avec enfants 48% * Base «A séjourné dans les Alpes de Haute-Provence»- 516 répondants 45

45 Description du foyer Quel est votre âge *? Quelle est votre profession *? De 18 à 24 ans 4% Artisan, commerçants, 14% De 25 ans à 34 ans De 35 ans à 44 ans De 45 ans à 54 ans 10% 26% 34% Cadre et profession Profession intermédiaire Employé Ouvrier 5% 10% 27% 31% De 55 ans à 64 ans 20% Retraité 12% 65 ans et plus 7% Autres inactifs 2% Un tiers se situe dans la classe d âge des ans, et prés de la moitié des répondants ont moins de 45 ans (48%). Plus de 2 répondants sur 5 appartiennent à une CSP+ (Cadre sup, commerçants ) * Base «A séjourné dans les Alpes de Haute-Provence»- 516 répondants 46

46 Description du foyer Revenu mensuel net du foyer*? Votre lieu de résidence principale*? Moins de Euros De à Euros 2% 11% Moins de habitants de à habitants 15% 32% De à Euros 21% de à habitants 14% De à Euros 36% de à habitants 23% De plus de Euros 18% Plus de habitants 17% Ne sait pas 12% Les 2/3 des répondants vivent dans des foyers aux revenus supérieurs à 3000 net par mois. Prés de 60% se déclarent résider en zone urbaine. Zone rurale 43% Zone urbaine 57% * Base «A séjourné dans les Alpes de Haute-Provence»- 516 répondants 47

47 Origine géographique Etes vous? Base «A séjourné dans les Alpes de Haute-Provence»- 516 répondants Français 93% Etranger 7% Belgique 5% Italie 1% Grande Bretagne 1% 48

48 Origine de la clientèle française? Base «A séjourné dans les Alpes de Haute-Provence»- 516 répondants Origine géographique de la clientèle française Provence-Alpes-Côte d'azur Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées Aquitaine Franche-Comté Limousin Alsace Haute-Normandie Picardie Bourgogne 7% 7% 6% 3% 2% 2% 2% 2% 1% 1% 1% 1% 1% 1% 1% 1% 1% 1% 62% Var 16% Vaucluse 3% BdR 23% Alpes de Hte- Pce 5% Htes- Alpes- Alpes Maritimes 1% 14% Des répondants majoritairement originaire de la région PACA et des Bouches-du-Rhône plus particulièrement. 49

49 Dans quel(s) mode(s) d'hébergement avez-vous séjourné? Base «A séjourné dans les Alpes de Haute-Provence»- 516 répondants Modes d hébergements utilisés lors du séjour Meublé, location saisonnière 27% Résidence de tourisme ou hôtelière 16% Hôtel 15% Camping / Caravaning 4% Chambre d'hôtes Gîte rural 3% 3% Héb Non Marchand 27% Autres 1% Village de vacances, hébergement collectif 2% Refuge, gîte d'étape 1% Résidence secondaire personnelle Résidence secondaire de parents ou amis 8% 17% Héb. Marchand 72% Résidence principale de parents ou amis 2% Autre(s) 1% Une clientèle qui s oriente majoritairement vers un hébergement marchand pour ses séjours en montagne, notamment vers la location de meublés ou la résidence hôtelière. Un quart séjourne en hébergement non marchand, quasi exclusivement en résidence secondaire personnelle ou de parents/amis. 50

50 Activités pratiquées Parmi la liste suivante quelles activités pratiquez-vous lors de vos vacances d'hiver à la montagne? Base «A séjourné dans les Alpes de Haute-Provence»- 516 répondants Ski de piste 83% Rando à pieds 38% Raquette Luge Repos, ne rien faire en particulier Ski nordique-de fond Chiens de traineaux 34% 28% 23% 13% 5% Le ski de piste est pratiqué par la quasitotalité de nos répondants (8 sur 10), suivi par des pratiques plus «douces» telles que la randonnée à pieds ou les balades en raquettes à neige. Aucune 2% 51

51 III. Chaines de valeurs et perception du prix 52

52 Critères de choix, facteurs de décisions Le prix et plus spécifiquement le rapport qualité prix demeurent déterminant dans les phases de choix d une destination, ainsi que la maîtrise de son budget vacances. Des clients à l affût de «bon plan, de promo», notamment par Internet, qui peuvent faire basculer au dernier moment une prise de décision. Mais attention pas à n importe quelles conditions et surtout pas au détriment de la qualité, puisque pour 7 répondants sur 10 «la qualité du séjour est plus importante que le prix». des clients qui s adaptent à la situation économique et sociale du moment («crise?») : les coups de cœur et les folies budgétaires paraissent limitées, même en vacances on va maitriser ses dépenses une mention particulière et fidélisatrice aux destinations qui ont su, aux yeux des clients, concilier qualité et prix. Comparativement au baromètre estival, cette sensibilité au prix, le recours à Internet se trouvent accentués (au travers des différents critères testés). 53

53 Attitudes vis-à-vis des prix et des critères de décisions tout à fait d'accord plutôt d'accord plutôt pas d'accord pas du tout d'accord NSP SS tot D accord Quand j'hésite entre plusieurs destinations, j'étudie le rapport qualité-prix de chacune 56% 38% 3% 2% 1% 94% Le prix d'un séjour peut me faire changer de destination 47% 35% 12% 6% 1% 82% Je veux savoir avant de partir combien va me coûter la totalité de mon séjour 47% 36% 12% 5% 2% 82% Un bon plan / une offre promotionnelle peut me faire changer de destination 44% 33% 14% 6% 4% 76% Pour choisir mes vacances en hiver à la montagne, je décide d'abord d'une destination qui m'attire et je regarde ensuite le prix Si je trouve la bonne offre sur Internet, je suis disposé à la réserver immédiatement en ligne Pour les vacances d'hiver à la montagne, le prix est le critère le plus important dans le choix d'un séjour 34% 31% 30% 42% 37% 47% 13% 16% 8% 17% 9% 2% 9% 5% 2% 75% 67% 77% Pour mes vacances à la montagne en hiver, j'ai un budget prédéfini que je ne dépasserai pas 20% 41% 29% 8% 3% 61% La qualité du séjour est plus importante que son prix 20% 51% 22% 6% 2% 71% Sur mon lieu de vacances je fais moins attention au coût de la vie (prix des produits quotidiens) qu'en temps normal 17% 35% 27% 20% 1% 52% Les offres les plus intéressantes pour les séjours d'hiver à la montagne se trouvent sur Internet 16% 35% 20% 10% 20% 51% Je peux choisir un séjour coup de cœur sans regarder le prix 9% 15% 34% 38% 4% 24% Je ne retournerai pas au même endroit pour mes vacances que l'année précédente même si elles étaient d'un très bon rapport qualité-prix 6% 10% 29% 51% 5% 16% 54

54 Attitudes vis-à-vis des prix et des critères de décisions : comparaison entre les études «été» et «hiver» Quand j'hésite entre plusieurs destinations, j'étudie le rapport qualité-prix de chacune 74% 94% Le prix d'un séjour peut me faire changer de destination 62% 82% Je veux savoir avant de partir combien va me coûter la totalité de mon séjour Pour les vacances le prix est le critère le plus important dans le choix d'un séjour Un bon plan / une offre promotionnelle peut me faire changer de destination Pour choisir mes vacances je décide d'abord d'une destination qui m'attire et je regarde ensuite le prix La qualité du séjour est plus importante que son prix 82% 68% 77% 50% 76% 58% 75% 76% 71% 63% Si je trouve la bonne offre sur Internet, je suis disposé à la réserver immédiatement en ligne (non posée en été) Pour mes vacances, j'ai un budget prédéfini que je ne dépasserai pas 47% 61% 67% Sur mon lieu de vacances je fais moins attention au coût de la vie (prix des produits quotidiens) qu'en temps normal Les offres les plus intéressantes se trouvent sur Internet 33% 52% 52% 51% Je peux choisir un séjour coup de cœur sans regarder le prix 24% 25% Hiver Je ne retournerai pas au même endroit pour mes vacances que l'année précédente même si elles étaient d'un très bon rapport 16% 27% Eté

55 Appréciation des produits et services consommés dans les Alpes de Haute-Provence D une manière générale les clients ont une bonne opinion de la qualité des produits et services consommés, en particulier sur les composantes structurelles d un séjour «skimontagne» : les activités ski, l alimentation courante, les restaurants, l hébergement, les produits du terroir. Si l on s attache à l appréciation de la qualité des différents produits / services à partir du moment où ils ont été consommés, «l artisanat / les produits du terroir» obtient le meilleur score (99% d opinions positives), et les «snacks» le moins bon taux (76% de bonnes opinions sur la qualité). Parallèlement, nos produits et services testés bénéficient d un bon taux de satisfaction quand nos clientèles jugent «le prix payé par rapport à la qualité». Les restaurants sont les mieux classés (94% de satisfaits), inversement les visites guidées, les bars-glaciers et l alimentation courante présentent des taux moindres en la matière (respectivement 64%, 66%, 71% de satisfaits). Toutefois comparativement au baromètre estival le niveau de satisfaction global en matière de rapport qualité prix s affiche en retrait (89% vs 97%) ; seuls quelques services sont mieux notés : les restaurants (+ 6 points), les modalités de transport sur place (+9 points), les snacks (+9 points). 56

56 Appréciation de la qualité des produits et prestations consommées dans les Alpes de Haute-Provence % non consommés Merci d indiquer, votre appréciation en ce qui concerne la qualité des prestations, produits que vous avez consommés (Bonne, Plutôt bonne, Plutôt mauvaise, Mauvaise) % des personnes ayant eu une bonne (TB+B) appréciation de la prestation testée* Base «a consommé» 15% Pour l'ensemble de vos dépenses et achats du séjour 80% 95% 15% Alimentation courante 81% 95% 17% Activités ski en général 78% 94% 23% Artisanat local / Produit du terroir 76% 99% 21% Restaurants 71% 90% 22% Forfait ski 69% 89% 33% Activités sportives 64% 95% 32% Hébergements 61% 90% 41% Bars, glaciers 55% 93% 56% Souvenirs 41% 93% 56% Animations proposées (fêtes, festivals, etc.) 39% 89% 54% Snacks 35% 76% 62% 69% Modalités de transport sur place Autre activités hors ski 28% 34% *Nota : base ensemble y compris «non consommés» 90% 90% 72% Raquettes à neige location / randonnée 26% 94% 79% Musées, sites, monuments 21% 96% 91% Visites guidées 8% 88% 57

57 Pour l'ensemble de vos dépenses et achats du séjour Restaurants Modalités de transport sur place Autre activités hors ski Animations proposées (fêtes, festivals, etc.) Hébergements Snacks Musées, sites, monuments Artisanat local / Produit du terroir Activités sportives Activités ski en général Souvenirs Raquettes à neige location / randonnée Forfait ski Alimentation courante Bars, glaciers Visites guidées Satisfaction des produits et prestations consommées Merci d indiquer, votre jugement du prix payé par rapport à la qualité (rapport qualité prix) des prestations, produits que vous avez consommés (Très satisfait, Satisfait, Insatisfait, Très insatisfait)? % satisfaits 66% 64% 71% 83% 82% 81% 89% 90% 89% 89% 88% 87% 87% 86% 86% 86% 94% RAPPEL Etude ETE 97% 88% 81% 94% 94% 78% 93% 95% 89% Non posé 90% Non posé Non posé 89% 85% 96% 58

58 Positionnement des Alpes de Haute-Provence Etes-vous «tout à fait d accord», «plutôt d accord», «plutôt pas d accord», ou «pas du tout d accord» avec les affirmations suivantes? Base «A séjourné dans les Alpes de Haute-Provence»- 516 répondants tout à fait d'accord plutôt d'accord plutôt pas d'accord pas du tout d'accord NSP Le rapport qualité/prix est meilleur dans les AHP que dans d'autres destinations concurrentes à la montagne l hiver 7% 41% Ss tot d accord : 48% 26% 5% 21% La qualité des prestations touristiques (hébergements, restaurants, activités, etc.), en général, est plus élevée dans les Alpes de Haute-Provence à la montagne l hiver que dans d'autres départements, régions ou pays Les prix des prestations touristiques à la montagne l hiver sont plus élevés dans les Alpes de Haute-Provence que dans d'autres départements, régions ou pays 6% 7% 26% Ss tot d accord : 32% (rappel été : 26%) 19% Ss tot d accord : 26% (rappel été : 18%) 49% 42% 6% 9% 20% 16% Comparativement à des destinations «hiver» concurrentes, selon nos clientèles : notre département présente un meilleur rapport qualité prix (48% des répondants), nos prestations s affichent avec des tarifs plus compétitifs (58% des répondants). Toutefois quand on se recentre sur la «qualité des prestations touristiques» seulement un tiers de nos répondants pensent qu elle est supérieure dans notre département comparativement à nos concurrents (48% pensent le contraire). 59

59 Pour aller plus loin, quelques réflexions Notre département bénéficie d une bonne image auprès de ses clientèles en matière de rapport qualité prix des prestations liées à un séjour «ski-montagne», avec semble-t-il un poids plus important accordé aux prix qu à la qualité. Sachant que l on a pu relever précédemment que : Les destinations qui ont pu capitaliser / optimiser ce fameux rapport qualité/prix fidélisent plus fortement leurs clientèles, La sensibilité aux prix est de plus en plus forte et touche toutes les composantes du séjour (y compris «la vie courante»), Internet confirme son rôle d incontournable en matière de présentation des offres, de recherches d opportunités tarifaires et de possibilité de réservation. Dans ce contexte et nous avions pu le relever sur nos précédentes enquêtes de satisfaction sur l espace montagne, la stratégie de l ADT d appuyer les professionnels qui s engagent dans des démarches qualité prend tout son sens. Sans oublier les actions en matière de présence sur Internet, les réseaux sociaux. 60

60 Merci de votre attention Retrouver les études et publications de l observatoire départemental du tourisme en téléchargement sur notre site Internet dans la rubrique Espace Professionnel Reproduction autorisée des données avec mention obligatoire : ADT 04, 2011 Etude sur le rapport qualité/prix en station l hiver dans les Alpes de Haute-Provence 61

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Digne les Bains, le 8 décembre 2009 Service études ingénierie et développement, ADT 04 1 La démarche Au préalable

Plus en détail

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute-Provence

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute-Provence Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute-Provence Volet 1 : Observation des prix pratiqués Eté 2008 Service Etudes Ingénierie et Développement Agence de Développement

Plus en détail

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 10 avril 2014 Méthodologie Cette enquête repose sur l interrogation de l ensemble des stations membres du réseau ANMSM. Sa dimension

Plus en détail

Résultats de l enquête client 2010-2011. Golfe de Saint-Tropez

Résultats de l enquête client 2010-2011. Golfe de Saint-Tropez Résultats de l enquête client 2010-2011 Golfe de Plan de la présentation L enquête Les chiffres-clés Quand et où viennent nos clients Qui sont nos clients Pratiques et comportements Satisfaction Les réponses

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012

Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012 Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012 Conférence de Presse Jeudi 18 octobre 2012 Un PIB supérieur à 1 milliard d euros Tourisme, réel levier économique pour le département de Vaucluse

Plus en détail

LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR LE PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR 2014 ENQUÊTE COMMANDÉE PAR LE CRT PACA À PROTOURISME PANORAMA DES VACANCES DES FRANÇAIS SOMMAIRE Méthodologie de l étude 3 Focus : Les

Plus en détail

RESULTATS France Etude sur la clientèle des sites oenotouristiques

RESULTATS France Etude sur la clientèle des sites oenotouristiques RESULTATS France Etude sur la clientèle des sites oenotouristiques CHAMPS DE L ETUDE 8 régions partenaires de la démarche : Aquitaine Alsace Bourgogne Champagne Ardennes Languedoc Roussillon PACA Rhône

Plus en détail

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire? Rapport d étude 2012 réalisé par TNS Sofres

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire? Rapport d étude 2012 réalisé par TNS Sofres Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire? Rapport d étude 2012 réalisé par TNS Sofres Cliquez Sommaire pour modifier le style du titre 1. Contexte et objectifs 2. Principaux enseignements

Plus en détail

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Fiche marché La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Données de cadrage Données économiques PPopulation : 16,8 millions d habitants Taux de croissance

Plus en détail

Le marché français. Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme

Le marché français. Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme LAin et ses principaux marchés touristiques Date : novembre 2010 Observatoire d Aintourisme Le marché français Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais Dans cette fiche marché, le Bassin Lyonnais correspond à la

Plus en détail

Comportement de la clientèle touristique dans les stations de. ski des Alpes du sud (Hiver 2007-2008) Dispositif auto-administré

Comportement de la clientèle touristique dans les stations de. ski des Alpes du sud (Hiver 2007-2008) Dispositif auto-administré Présentation du 3 juillet 2008 Comportement de la clientèle touristique dans les stations de ENOV Research ski des Alpes du sud (Hiver 2007-2008) Dispositif auto-administré Pour le Comité Régional du Tourisme

Plus en détail

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 125 - Décembre 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Photo : Festival Mondial de Théâtres

Plus en détail

Synthèse fréquentation nationale

Synthèse fréquentation nationale Synthèse fréquentation nationale Bilan septembre et été 2014 (avril à septembre) 13 octobre 2014 Principaux enseignements Bilan du mois de septembre Les conditions météorologiques très clémentes sur une

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en 2008

L hôtellerie de tourisme en 2008 Ministère de l économie, des finances et de l emploi Direction du Tourisme N 2008 2 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Mars 2008 L hôtellerie de tourisme

Plus en détail

Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015

Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015 Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015 30 juin 2015 Principaux enseignements - Bilan du début de saison : une bonne dynamique générale, particulièrement marquée

Plus en détail

Baromètre annuel de conjoncture - Provence Alpes Côte d Azur Période de Mars/Avril 2014 et Vacances de Pâques

Baromètre annuel de conjoncture - Provence Alpes Côte d Azur Période de Mars/Avril 2014 et Vacances de Pâques Baromètre annuel de conjoncture - Provence Alpes Côte d Azur Période de Mars/Avril 2014 et Vacances de Pâques Ce qu il faut retenir! Des professionnels satisfaits de la fréquentation touristique dans notre

Plus en détail

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE Baromètre du 24 eme ème trimestre 2013 Au cours du, 2,3 millions de touristes ont visité le Maroc, dont 1,3 millions de touristes étrangers. 36% de ces derniers ont visité

Plus en détail

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015 1 Modèle économique de TIGNES 2 SOMMAIRE 1. Les spécificités de la capacité d accueil 2. La fréquentation selon les saisons 3. L activité du domaine skiable 4. Les performances commerciales sur les marchés

Plus en détail

FENETRE SUR L INTERNATIONAL

FENETRE SUR L INTERNATIONAL FENETRE SUR L INTERNATIONAL Introduction & Stratégie d Isère Tourisme 27 mars 2014 FENETRE SUR L INTERNATIONAL 1 Introduction Points de repère 27 mars 2014 LA CLIENTÈLE ÉTRANGÈRE EN ISÈRE 2013 1,8 MILLION

Plus en détail

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien»

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» Contacts Ipsos : Patrick KLEIN Tél : 01 41 98 97 20 e-mail : patrick.klein@ipsos.com Sonia BENCHIKER Tél : 01 41 98 95 08 e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» sonia.benchiker@ipsos.com Rapport

Plus en détail

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

Yannick Le Magadure Comité Régional de Tourisme

Yannick Le Magadure Comité Régional de Tourisme Maison des Vins des Côtes de Provence Les Arcs sur Argens - 23 septembre 2010 Yannick Le Magadure Comité Régional de Tourisme L importance du prix dans le choix du séjour + de sensibilité au prix dans

Plus en détail

Les clientèles touristiques des Alpes de Haute-Provence

Les clientèles touristiques des Alpes de Haute-Provence Les clientèles touristiques des Alpes de Haute-Provence Printemps 2010 Printemps 2011 Digne-les-Bains, le 21 mars 2012 Une démarche partenariale Partenaires financiers Comité de pilotage 2 Une démarche

Plus en détail

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme CRT Picardie Enquête auprès des acteurs du tourisme 1 Votre entreprise ou structure / organisme institutionnel Votre nom : Votre titre : Votre e-mail : (pour pourvoir vous envoyer le résultat de l enquête)

Plus en détail

Les séjours en hébergement marchand et non marchand en Picardie

Les séjours en hébergement marchand et non marchand en Picardie Les séjours en hébergement marchand et non marchand en Suivi de la Demande Touristique 2007 Novembre 2008 Contact TNS Sofres Département Sésame, pôle Tourisme Béatrice Guilbert 01 40 92 44 00 beatrice.guilbert@tns-sofres.com

Plus en détail

Etude sur les clientèles touristiques 2014 en région Centre-Val de Loire. Réunion du 16 juin 2015 à Tours

Etude sur les clientèles touristiques 2014 en région Centre-Val de Loire. Réunion du 16 juin 2015 à Tours Etude sur les clientèles touristiques 2014 en région Centre- Réunion du 16 juin 2015 à Tours Etude sur les clientèles touristiques 2014 Réalisée d avril à novembre 2014 Financement et suivi technique par

Plus en détail

Résultats de l enquête client 2010-2011. Hôtellerie

Résultats de l enquête client 2010-2011. Hôtellerie Résultats de l enquête client 2010-2011 Hôtellerie Plan de la présentation L enquête Les chiffres-clés Quand et où viennent nos clients Qui sont nos clients Pratiques et comportements Satisfaction Les

Plus en détail

Accessibilité aux sites touristiques des Alpes

Accessibilité aux sites touristiques des Alpes Accessibilité aux sites touristiques des Alpes Etude de cas (mars 2008) Valérie Buttignol, CETE Méditerranée 1 Objectifs et contexte Contexte : Convention Alpine et conférence Alpine de juin 2008 Objectifs

Plus en détail

L offre d hébergement

L offre d hébergement L offre d hébergement 3 L offre d hébergement Définitions 52 Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le nouveau classement

Plus en détail

La clientèle d affaires

La clientèle d affaires La clientèle d affaires venue en avion, en train et par la route Résultats 2014 Méthodologie d enquête aéroports, Soit trains et 15,2 32,6% millions de touristes d affaires à Paris Île-de-France. de l

Plus en détail

Tout le 64 à 64 euros automne 2011 C O M I T É D É P A R T E M E N T A L D U T O U R I S M E B É A R N P AY S B A S Q U E

Tout le 64 à 64 euros automne 2011 C O M I T É D É P A R T E M E N T A L D U T O U R I S M E B É A R N P AY S B A S Q U E automne 2011 C O M I T É D É P A R T E M E N T A L D U T O U R I S M E B É A R N P AY S B A S Q U E Contexte et étapes principales Contexte et objectifs Printemps 2009, cellule de crise : Anticiper une

Plus en détail

Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs)

Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs) Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs) Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Typologie des séjours personnels en 2008-2009 p. 8 a. Typologie

Plus en détail

Enquête sur nos clientèles touristiques

Enquête sur nos clientèles touristiques Dossier de presse 2012 : P.Leroux Provence-Alpes-Côte d Azur Enquête sur nos clientèles touristiques Sommaire Origine géographique, comportement, dépenses des touristes 3 Enquête mode d emploi 4 1./ Quel

Plus en détail

EXCEPTE DANS LA DESTINATION AVIGNON

EXCEPTE DANS LA DESTINATION AVIGNON Saison estivale 2015 en Vaucluse FREQUENTATION EN REPLI ANNUEL, EXCEPTE DANS LA DESTINATION AVIGNON SAISON ESTIVALE 2015 EN VAUCLUSE La saison touristique 2015 touche à sa fin et les observations convergent

Plus en détail

Étude des processus de décision auprès des touristes français et étrangers

Étude des processus de décision auprès des touristes français et étrangers Étude des processus de décision auprès des touristes français et étrangers Enquête quantitative (1ère partie) - Juin 2005 - SOMMAIRE!"#$%&'(! )! *+, -!! $./ 0 1#2'3# 4! & 5 1.1 Destinations de vacances

Plus en détail

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 LA GRANDE-MOTTE NOTE DE TENDANCES L AVIS DES PROFESSIONNELS DU TOURISME GRAND-MOTTOIS TENDANCES GENERALES JUIN 2014 : TENDANCES EQUIVALENTES A CELLES DE 2013 Juin 2014

Plus en détail

Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens.

Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens. Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens 10 Novembre 2009 1 Sommaire Dispositif méthodologique p3 Résultats détaillées

Plus en détail

newsmarché Chiffres clés La clientèle des BRIC en Provence-Alpes-Côte d Azur Les BRIC : quelques indicateurs... Combien sont-ils?

newsmarché Chiffres clés La clientèle des BRIC en Provence-Alpes-Côte d Azur Les BRIC : quelques indicateurs... Combien sont-ils? BRIC bric newsmarché Clientèles touristiques de la région Provence-Alpes-Côte d Azur Les BRIC : quelques indicateurs... La France et les BRIC Un marché Affaire en expansion. Des dépenses shopping qui sont

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE SUISSE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME Données économiques et touristiques : Population globale : 7,7 millions d habitants Densité de population : 186 habitants/km2

Plus en détail

E-tourisme : Dans la valise des voyageurs connectés

E-tourisme : Dans la valise des voyageurs connectés Observatoire Orange Terrafemina vague 17 E-tourisme : Dans la valise des voyageurs connectés Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la

Plus en détail

Le tourisme dans la vallée du Buëch

Le tourisme dans la vallée du Buëch Tourisme et Loisirs Le tourisme dans la vallée du Buëch - Présentation de la vallée du Buëch - La capacité d accueil touristique - Les activités pratiquées - Poids économique du tourisme - La clientèle

Plus en détail

Etude image / notoriété / marques 2009 Eléments symbolisant Provence-Alpes-Côte d Azur

Etude image / notoriété / marques 2009 Eléments symbolisant Provence-Alpes-Côte d Azur Etude image / notoriété / marques 2009 Eléments symbolisant Provence-Alpes-Côte d Azur Rappel 83% 27% 72% 54% 53% 49% 72% 45% 26% 43% 15% 34% 57% 31% 53% 71% 31% 41% 29% 3% 2 l oenotourisme en PACA un

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 5 : «QUEL PLAN MARKETING POUR 2013-2017?» Epinal, le 21 novembre 2012

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 5 : «QUEL PLAN MARKETING POUR 2013-2017?» Epinal, le 21 novembre 2012 SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES ATELIER n 5 : «QUEL PLAN MARKETING POUR 2013-2017?» Epinal, le 21 novembre 2012 Une règle de base au bon déroulé de l atelier : Toutes les idées

Plus en détail

TYPOLOGIE DES SEJOURS EN RIVIERA COTE D AZUR

TYPOLOGIE DES SEJOURS EN RIVIERA COTE D AZUR TYPOLOGIE DES SEJOURS EN RIVIERA COTE D AZUR Base enquête clientèle avion 2002-2007 Espace littoral hors montagne, séjours loisirs hors affaires et résidences secondaires Octobre 2008 Contact BVA Jean

Plus en détail

Enquête sur l orientation des étudiants

Enquête sur l orientation des étudiants Enquête sur l orientation des étudiants Les principaux enseignements de l enquête Avril 2015 pour Contact : Laurent Bernelas, Directeur du département Corporate et Management lbernelas@opinion-way.com

Plus en détail

Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013

Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013 Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013 Contacts BVA Xavier PACILLY Emilie CHARASSON Contacts SYREMI Jean LAVAUPOT Gabriel PACHECO Introduction 2 Contexte

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE

OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE Synthèse de l enquête de fréquentation touristique estivale 2014 Estimation de la fréquentation touristique d agrément et des retombées économiques

Plus en détail

Diagnostic numérique par l Office de Tourisme du Saint-Gaudinois. Dans le cadre de l Animation Numérique de Territoire

Diagnostic numérique par l Office de Tourisme du Saint-Gaudinois. Dans le cadre de l Animation Numérique de Territoire Diagnostic numérique par l Office de Tourisme du Saint-Gaudinois Dans le cadre de l Animation Numérique de Territoire 2015 Animation Numérique de Territoire par l office de tourisme du Saint-Gaudinois

Plus en détail

Dossier de presse. Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état

Dossier de presse. Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état Dossier de presse Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état le mercredi 11 janvier 2015 à la Clusaz Contact : Service

Plus en détail

Finistère N 1 - SEPTEMBRE 2007 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME

Finistère N 1 - SEPTEMBRE 2007 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME Finistère N 1 - SEPTEMBRE 2007 La fréquentation touristique selon le moyen de préparation du séjour : avec un office de tourisme UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME SOMMAIRE 02 Sommaire

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA

ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA SOMMAIRE Méthodologie p.3 1. Les pratiquants de randonnée Poids et profils p.4 2. Les comportements de pratique p.17 3. Les

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits -

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - PollingVox 67, rue Saint-Jacques 75005 Paris pollingvox.com SOMMAIRE Note technique... 3 Synthèse des résultats...

Plus en détail

«Perception des utilisateurs de Vélo v»

«Perception des utilisateurs de Vélo v» «Perception des utilisateurs de Vélo v» JCDecaux a mandaté BVA pour mener une enquête sur la «Perception des utilisateurs de Vélo v». Ce service unique au monde de vélos en libre service a été mis en place

Plus en détail

La clientèle touristique dans les Ardennes saison 2012

La clientèle touristique dans les Ardennes saison 2012 La clientèle touristique dans les Ardennes saison 2012 Réalisation : D.Sikouk / JB.Monte Observatoire Économique Direction de la formation, des études économiques et de l information Avril 2013 1 Origine

Plus en détail

Etat des lieux/ benchmarking

Etat des lieux/ benchmarking Les études antérieures sur les prix en Champagne-Ardenne 1999 : une étude sur l hôtellerie traditionnelle de Champagne-Ardenne avait révélé un retard sur le niveau général des prix exercés 2007 : l Enquête

Plus en détail

SKI SAISON 2012-2013

SKI SAISON 2012-2013 Forfait ski 1 jour : 32.50 Tarif : 22.80 Enfant : (5 à 24 ans) Forfait ski 1 jour : 27.80 Tarif : 19.50 ALPES LA FOUX D ALLOS (Val d Allos 1800) (04) Billetterie a commander à Liaison Praloup départ la

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE Le Tourisme en Dordogne L hôtellerie de plein-air L hôtellerie SOMMAIRE Les sites et monuments Le Service Loisirs Accueil Les Gîtes de France

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

De l observatoire à l action

De l observatoire à l action De l observatoire à l action 13 MARS 2014 BEST WESTERN Soleil & Jardin Sanary sur Mer BEST WESTERN Soleil & Jardin Sanary sur Mer 40 chambres,180m2 de salles de conférence, Spa, 2 piscines, restauration

Plus en détail

Utilisation des TC par les touristes à Paris et en Ile de France. Présentation STIF 20 juin 2013

Utilisation des TC par les touristes à Paris et en Ile de France. Présentation STIF 20 juin 2013 Utilisation des TC par les touristes à Paris et en Ile de France Présentation STIF 20 juin 2013 Sommaire Objectifs et Méthodologie Profil des visiteurs Modes de déplacements à Paris/Ile de France L usage

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

La clientèle œnotouristique Analyse des résultats du vignoble de Champagne comparée aux vignobles Aquitains, Alsaciens et Bourguignons.

La clientèle œnotouristique Analyse des résultats du vignoble de Champagne comparée aux vignobles Aquitains, Alsaciens et Bourguignons. La clientèle œnotouristique Analyse des résultats du vignoble de Champagne comparée aux vignobles Aquitains, Alsaciens et Bourguignons 29 Avril 2011 *source : enquête auprès des clientèles de l offre œnotouristique

Plus en détail

Comportement de la clientèle touristique dans les stations de ski des Alpes Maritimes (Hiver 2006-2007)

Comportement de la clientèle touristique dans les stations de ski des Alpes Maritimes (Hiver 2006-2007) Comportement de la clientèle touristique dans les stations de ski des Alpes Maritimes (Hiver 2006-2007) Société Data Nova (groupe ENOV Research) Pour le Comité Régional du Tourisme Riviera Côte d Azur

Plus en détail

Zone de montagne touristique pyrénéenne : 1 emploi salarié sur 6 est touristique

Zone de montagne touristique pyrénéenne : 1 emploi salarié sur 6 est touristique N 3 - Avril 2013 Numéro 150 : Avril 2013 Zone de montagne touristique pyrénéenne : 1 emploi salarié sur 6 est touristique En 2009, dans la zone de montagne touristique pyrénéenne, les emplois salariés

Plus en détail

Alpes du Sud, quelles synergies pour les clientèles été et hiver? Comité Régional de Tourisme. des Alpes du Sud?

Alpes du Sud, quelles synergies pour les clientèles été et hiver? Comité Régional de Tourisme. des Alpes du Sud? Domaine de Charance Gap 28 avril 2010 Yannick Le Magadure Comité Régional de Tourisme Quelles sont les clientèles été / hiver Quelles sont les clientèles été / hiver des Alpes du Sud? Des résultats issues

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

Le tourisme et Internet

Le tourisme et Internet Les Offices de Tourisme et Syndicats d Initiative (OTSI) et les TIC en Midi-Pyrénées (Base = 292 OTSI en Midi-Pyrénées) Le panorama des sites Internet des OTSI Sites officiels Sites de mairies (pages tourisme)

Plus en détail

Etude Sports de nature. en Midi-Pyrénées. Poids socio-économique, emplois et développement des territoires. www.impactsportnature-midipyrenees.

Etude Sports de nature. en Midi-Pyrénées. Poids socio-économique, emplois et développement des territoires. www.impactsportnature-midipyrenees. Les sports d eaux-vives en Vallée des Gaves (Hautes-Pyrénées) - Enquête sur sites auprès des pratiquants eaux-vives en saison estivale 2007 Si l on s intéresse plus particulièrement aux séjours sportifs

Plus en détail

Le marché étranger. Fiche n 2 : La Suisse Romande. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme

Le marché étranger. Fiche n 2 : La Suisse Romande. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme LAin et ses principaux marchés touristiques Date : janvier 2011 Observatoire d Aintourisme Le marché étranger Fiche n 2 : La Suisse Romande Cette fiche marché s intéresse à la clientèle Suisse romande.

Plus en détail

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Juillet 2015 - Occurrence pour CCMO mutuelle Sommaire Contexte et méthodologie 3 1. Préparation

Plus en détail

nouvelle Taxe de séjour

nouvelle Taxe de séjour La Norma hiver 2015-2016 nouvelle Taxe de séjour guide pratique et fiche déclarative Un outil pour le développement touristque Au service de votre station pourquoi une taxe de séjour? La taxe de séjour

Plus en détail

VILLAGES CLUBS DU SOLEIL

VILLAGES CLUBS DU SOLEIL Comité d Entreprise INEOS LAVERA Commission Loisirs-Vacances N 273 RC/aj Le 19 aout 2013 Vous trouverez dans ce document les lieux et résidences sélectionnés par la Commission Loisirs-Vacances afin de

Plus en détail

Les Français et l assurance santé

Les Français et l assurance santé Mai 2013 Contacts : 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Magalie Gérard prénom.nom@ifop.com Les Français et l assurance santé pour Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Assurances Echantillon :

Plus en détail

SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 LES HOTELS...6 LES CHAMBRES D HOTES...12 LES MEUBLES CLEVACANCES... 17 LES CAMPINGS...

SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 LES HOTELS...6 LES CHAMBRES D HOTES...12 LES MEUBLES CLEVACANCES... 17 LES CAMPINGS... ETUDE DE POSITIONNEMENT DES TARIFS DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES EN AQUITAINE 2 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 LES HOTELS...6 LES CHAMBRES D HOTES...12 LES MEUBLES CLEVACANCES...

Plus en détail

Décembre 2014 Observatoire Régional du Tourisme

Décembre 2014 Observatoire Régional du Tourisme Objectifs et principes méthodologiques de l étude 3 L offre d hébergements 5 La fréquentation des hébergements 6 La consommation touristique 7 La production des entreprises touristiques 8 L emploi lié

Plus en détail

TAUX DE TRANSFORMATION

TAUX DE TRANSFORMATION Table des matières 1 Le choix des produits...2 2 La politique tarifaire...4 Introduction Afin de convertir efficacement vos visiteurs en acheteurs, il faut veiller à ne jamais les décevoir. La cause première

Plus en détail

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com pour Les Français et leur de santé Résultats détaillés Février 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Enquête professionnalisation E-tourisme en Aquitaine

Enquête professionnalisation E-tourisme en Aquitaine Enquête professionnalisation E-tourisme en Aquitaine Associant le Conseil Régional d Aquitaine, les Conseil Généraux, la MOPA, le Comité Régional de Tourisme, les Comités Départementaux du Tourisme, l

Plus en détail

TOURISME. Capacité d'accueil Fréquentation hôtelière Séjours et nuitées touristiques Plaisance. Données Économiques et Sociales 2008

TOURISME. Capacité d'accueil Fréquentation hôtelière Séjours et nuitées touristiques Plaisance. Données Économiques et Sociales 2008 Capacité d'accueil Fréquentation hôtelière Séjours et nuitées touristiques Plaisance 194 Provence-Alpes-Côte d Azur, région de province la plus attractive Avec plus de 34 millions de nuitées en 2006, Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

Observatoire de la Prévention

Observatoire de la Prévention Observatoire de la Prévention ETUDE QUANTITATIVE VAGUE 5 - OCTOBRE 2008 Résultats détaillés Novembre 2008 Observatoire MACIF de la Prévention - Etude quantitative vague 5 - Octobre 2008 1 Rappel important

Plus en détail

pour conforter la fréquentation de ces deux saisons?

pour conforter la fréquentation de ces deux saisons? Alpes du Sud, quelles synergies pour les clientèles été et hiver? Domaine Domaine de Charance de Charance Gap Gap 28 avril (05) 2010 Pascal Ferrero Enov Research Comment capitaliser sur les clientèles

Plus en détail

En moyenne, 79% des conducteurs de 2 roues utilisent leur véhicule pour leurs loisirs (source : GEMA Prévention / TNS Sofres, 2009).

En moyenne, 79% des conducteurs de 2 roues utilisent leur véhicule pour leurs loisirs (source : GEMA Prévention / TNS Sofres, 2009). Le parc des deux roues motorisées en Europe est estimé à environ 30 millions de véhicules immatriculés (source : ACEM, 2008). 60% des deux roues motorisées en France sont des motos.. (source : GEMA Prévention

Plus en détail

Résultats d Etude. L étude de marché. Résultats d Etude N 1889 : Conciergerie privée. Testez la fiabilité de votre projet.

Résultats d Etude. L étude de marché. Résultats d Etude N 1889 : Conciergerie privée. Testez la fiabilité de votre projet. Résultats d Etude L étude de marché Testez la fiabilité de votre projet 1 Sommaire : Introduction... 4 Synthèse... 6 PAGE 1 :... 7 Question 1/13... 7 Vous vivez :... 7 PAGE 2 :...10 Question 2/13...10

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA RESUME DE L EDITION 2013 DONNEES 2012 Le Tableau de bord des investissements touristiques en France a été mis en place en 2006 par Atout France.

Plus en détail

1 er 04? Les chiffres clés du tourisme TOURISME EMPLOYEUR. www.alpes-haute-provence.fr RETOMBÉES ÉCONOMIQUES DU TOURISME

1 er 04? Les chiffres clés du tourisme TOURISME EMPLOYEUR. www.alpes-haute-provence.fr RETOMBÉES ÉCONOMIQUES DU TOURISME Les chiffres clés du tourisme RETOMBÉES ÉCONOMIQUES DU TOURISME PROFILS DE NOS CLIENTÈLES FRÉQUENTATION DÉPARTEMENTALE ESPACE NEIGE, SITES CULTURELS, LE TOURISME 1 er 04? DU : EMPLOYEUR www.alpes-haute-provence.fr

Plus en détail

Résultats détaillés. La personne est capable de donner un coût pour sa santé? Oui... 49%... 49% Non... 51%... 51%

Résultats détaillés. La personne est capable de donner un coût pour sa santé? Oui... 49%... 49% Non... 51%... 51% Résultats détaillés Pour l ensemble des questions traitées, on trouvera deux colonnes de pourcentages : - la première est sur la base des effectifs totaux (total inférieur à 100% pour les questions filtrées)

Plus en détail

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR RAPPORT D'ÉTUDE Septembre 2006 N 8 Cette étude a été réalisée dans

Plus en détail

Les clientèles touristiques en Vaucluse Fiches Marchés

Les clientèles touristiques en Vaucluse Fiches Marchés Les clientèles touristiques en Vaucluse Fiches Marchés 1 Sommaire Chiffres et Données clés Page 3 Profil des clientèles françaises Page 5 Profil des clientèles étrangères Page 6 Les marchés :. Provence

Plus en détail

Accueil Satisfaction Impact

Accueil Satisfaction Impact Soucieux de vous offrir un service de qualité et afin de mieux répondre à vos attentes, nous vous invitons à remplir ce questionnaire de satisfaction. A cette occasion, tentez de gagner de nombreux lots.

Plus en détail

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009 ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN 7 avril 2009 Objectifs de l enquête Définir les caractéristiques des clientèles touristiques du Limousin : motivations, profils et comportements Mesurer leur

Plus en détail

Etude d impact de la réglementation appellation «Restaurant»

Etude d impact de la réglementation appellation «Restaurant» Etude d impact de la réglementation appellation «Restaurant» Avril 2013 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com SOMMAIRE 1. RAPPEL DE L OBJECTIF

Plus en détail

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION L OBSERVATOIRE PUBLIÉ PAR LE PROFIL DES PERSONNES A LA RECHERCHE DES D UNE E-ASSURÉS 23 e ÉDITION SEPTEMBRE NOVEMBRE ASSURANCE SANTÉ SUR INTERNET QUI SOMMES-NOUS? PRÉSENTATION DE cmonassurance est un e-courtier,

Plus en détail