RECHERCHE & VITICULTURE IDÉES NOUVELLES POUR COMPRENDRE ET APPLIQUER IDÉES LA MÉTHODE COUSINIÉ

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RECHERCHE & VITICULTURE IDÉES NOUVELLES POUR COMPRENDRE ET APPLIQUER IDÉES LA MÉTHODE COUSINIÉ"

Transcription

1 RECHERCHE & VITICULTURE 500 IDÉES IDÉES NOUVELLES POUR COMPRENDRE ET APPLIQUER LA MÉTHODE COUSINIÉ Méthode agronomique éco-environnementale viticole par Jean-Pierre Cousinié

2 RECHERCHE & VITICULTURE Entre deux mers - Saint Emilion - Côtes de Castillon - Côtes de Francs - Pomerol - Fronsac - Côtes de Bourg - Vins de Bordeaux. Bore (B) : Oligoélément actif dans la croissance méristématique et la synthèse des acides nucléiques et des protéines. Son action est essentielle pour la floraison (environ 100 gr./hectare/an). *Attention : veillez à ne pas atteindre les seuils de toxicité en respectant strictement nos préconisations. Botrytis (Botrytis cinerea) : Champignon phytopathogène responsable de la pourriture grise, maladie cryptogamique qui sévit sur la vigne. Également responsable de la pourriture noble ce champignon permet d obtenir d excellents vins liquoreux. *Nous intervenons à deux niveaux : Au sol : contre les excès de vigueur, nutritions correctives pour limiter l effet azoté, l écoulement des eaux pluviales, En foliaire : développement de la grappe pour éviter le «boudinement», renforcement de la plasticité pelliculaire par application de Fortifruit, Résist. Brenner : Maladie cryptogamique. Les tâches sont délimitées par les nervures de couleur jaune-brun sur cépages blancs, et rouge-brun sur cépages rouges. Broussin : Excroissance généralement située au point de greffe, principalement attribuée à une bactérie «Agrobactérium». *Nous réalisons des traitements avec application de Résist, à base de cuivre, combiné à du Cicafer. En règle générale le broussin se développe sur des plaies ou micro-plaies. C Cabernet franc : Cépage rouge, il se distingue par sa finesse aromatique, ses arômes épicés et sa bonne aptitude au vieillissement. Le vin produit à partir du Cabernet franc est peu riche en tanins et par conséquent vieillit assez rapidement. *Ce cépage est sensible au stress hydrique. Cabernet sauvignon N : Cépage d origine française mondialement connu grâce aux grands 28

3 LA MÉTHODE COUSINIÉ crus de Bordeaux. Il est devenu l un des cépages les plus répandus dans le monde, souvent assemblé avec du Merlot et du Cabernet franc. Fort en tanins avec des arômes de cassis, de violette et de poivre vert, c est un vin qui donne le meilleur de ses arômes avec le vieillissement. *Le Cabernet sauvignon est un cépage tardif. Pour arriver à une pleine maturité, l équilibre nutritionnel en potassium (K) et magnésium (Mg) est déterminant. Nous intervenons en foliaire avec du Dorefruit ou du SQ0810 associé à du Fortifruit. Calcaire total : Il s agit de la détermination des carbonates totaux. Sur analyses les résultats sont exprimés en part pour mille. Calcaire actif : Le calcaire actif représente la fraction du calcaire total susceptible de se dissoudre rapidement. *Sa détection est déterminante pour le choix du bon portegreffe. Calcium (Ca) : Élément essentiel; le calcium active certaines enzymes et agit négativement sur le gonflement des colloïdes. Carence en Ca : la croissance des différentes parties d un végétal carencé en calcium est ralentie. Elle se traduit par une chlorose des feuilles due à une déficience dans des sols très acides et pauvres en calcium. *Dans les sols acides, il est important de surveiller régulièrement le ph ainsi que la réserve en calcium. Suivant les besoins il sera possible d apporter au sol un amendement calcique adapté. CousiFolia Ca : corrige le manque de calcium, atténue les stress hydriques importants, assure une meilleure résistance au Botrytis (plasticité pelliculaire), garantit une meilleure conservation après cueillette. Elitsol : corrige le manque de calcium, atténue les stress hydriques importants, favorise une meilleure conservation après cueillette, diminue le taux de sodium dans les sols salés. Californie : La Californie est le plus grand état producteur de vin des USA. Régions de productions viticoles : vallée de Sonoma, vallée de Napa en bordure des régions de Mendocino et Lake Counties. Les vignobles de Californie produisent des vins de qualités variées. Les vignerons californiens sont continuellement à la recherche de nouvelles 29

4 RECHERCHE & VITICULTURE Quelles en sont les ressources? Les nuisances? Quelle organisation des strates et des sédiments va aider ou dissuader la culture de la vigne? L étude géologique différencie le niveau structurel du niveau biochimique. Niveau structurel : examine le relief et les ressources apparentes en eau, sédiments et ressources environnantes. Niveau biochimique : étudie la composition des roches, leur minéralité et composants utiles ou nuisibles à la culture de la vigne. Des analyses physiologiques et microbiologiques approfondies permettront d affiner le potentiel d un sol en un lieu déterminé. L agronome doit maîtriser tous ces paramètres pour organiser une gestion efficiente du vignoble avant mise en culture. *Des études complètes de sol, de sous-sol, doivent être réalisées avant toute plantation. Comme pour une maison, la vigne doit avoir de bonnes fondations pour garantir la pérennité des ceps. Gestion des données : La Méthode Cousinié gère son propre système d enregistrement de tous les actes à la vigne dans plusieurs spécialités : le référentiel Méthode Cousinié : Les données physiques : prélèvements sols, foliaires, vie animale, etc. Les données analytiques par échantillon et parcelles : relevés, bilans biologiques, bilans biominéraux, bilans biochimiques. Les interprétations : bilans de situation, projections de culture, préconisations agronomiques. Les résultats : quantitatifs, qualitatifs. Les mesures environnementales : bilans des traitements et nutritions, volumes consommés, traitement et recyclage des déchets. Les perspectives de recherche et développement : rapports de tendances, création de nouveaux produits, recherche de composants pour les gammes d engrais et foliaires, étude d impacts et modification des formules et des pratiques agronomiques. L ensemble de ces données recueillies dans le référentiel Méthode Cousinié permet, par recoupement d informations, de connaître l évolution d une parcelle, d un domaine, d un cépage dans des conditions précises. *Nos interventions s inscrivent dans le temps, par cycles et dans la durée. Il est important de disposer d une mémoire de toutes nos actions : leur bénéfice et leur conséquence. 74

5 LA MÉTHODE COUSINIÉ Gobelet (taille en) : La taille en gobelet est pratiquée traditionnellement dans les vignobles méditerranéens. L aspect de la souche est un cône renversé ou une main ouverte vers le haut enserrant un bol. Le type de taille est adapté à chaque cépage et à l âge de la vigne : Taille en gobelet pour certains cépages : Carignan, Mourvèdre. Taille en cordon de Royat : la Syrah, le Mourvèdre et le Grenache. La taille en cordon de Royat est une taille courte sur une charpente longue, comprenant 1 ou 2 bras horizontaux portant 2 à 5 coursons, installés dans le sens du palissage sur le fil porteur. Taille en éventail en guyot simple ou guyot double : inventée par le docteur Guyot, la taille en guyot simple (ou double) est de plus en plus pratiquée. Elle consiste à laisser par cep une baguette de 4 à 7 bourgeons ou deux baguettes pour le guyot double avec un courson de rappel à deux yeux. * Après les travaux de taille nous recommandons une application de Cicafer en mélange avec de l Actisev. LA SEULE VALEUR D AVENIR, LE RESPECT DU VIVANT. Goutte à goutte : Système d irrigation ou micro-irrigation permettant d arroser en milieu aride, sans perte d eau. Dispositif généralement déployé au niveau du sol évitant l évaporation et permettant la circulation simultanée d engrais liquide. *Le goutte à goutte ne doit être installé que dans des régions extrêmes à très faible pluviométrie. Néanmoins les apports d eau devront être généreux (en démarrage, après plantation), afin de permettre une descente de l eau en profondeur, et peu fréquents afin d éviter des remontées du système racinaire en surface comme nous avons pu le constater au Chili. Granulométrie : Étude statistique mesurant la matière physique d un sol, ses particules et leur propriété physique par rapport à leur grosseur (sables, limons et argile). *Déterminante dans l appréciation de la quantité de matières nutritives disponibles. 75

6 RECHERCHE & VITICULTURE d autres cépages plus anciens. Les cépages sont donc pour la plupart, des métis. *Parmi les derniers métis, nous trouvons l Arinarnoa, le Caladoc et le Marselan. Microbiologie du sol : Science du vivant qui étudie les interactions entre plantes/microorganismes/sol/environnement, afin de développer des méthodes de gestion et de production végétale alternatives. Un intérêt particulier est porté aux micro-organismes bénéfiques du sol pouvant agir comme biofertilisants, biostimulants et bioprotecteurs des cultures, ou comme bioindicateurs de la qualité des sols. Elle est déterminante de la nature et qualité des hôtes résidents dans les sols. *Toutes les actions de la Méthode Cousinié renforcent la bonne gestion de la microbiologie des sols, indispensable à l expression identitaire d un terroir. Voir aussi : Amendements, Fertilisants, Analyses de sol. Micro-organismes : Présents partout dans notre environnement ils se révèlent précieux dans certains processus de transformation, de dégradation ou d absorption de la matière vivante : moisissures, levures oxydatives, levures fermentaires, bactéries acétiques, bactéries lactiques, Les bactéries lactiques : elles réduisent les micro-organismes nocifs et facilitent la décomposition des matières organiques. Les bactéries acétiques : par oxydation elles produisent de l acide acétique et augmentent dangereusement la teneur en acidité volatile. Les levures : elles fabriquent des matières nutritives et antimicrobiennes nécessaires à la croissance des plantes. Les actinomycètes: bactéries filamenteuses anaérobies, proches des mycoses. On les trouve dans le sol et y jouent un rôle important dans la décomposition des matières organiques. En symbiose avec des bactéries photosynthétiques, elles améliorent la qualité du sol. Les bactéries photosynthétiques : grâce à la lumière du soleil et à la chaleur du sol, elles fabriquent des matières nutritives en transformant les émanations des racines, les engrais organiques et les gaz nocifs. Elles contribuent à une meilleure photosynthèse. Elles peuvent même fixer l azote (N), les plantes peuvent ainsi assimiler directement leurs produits métaboliques. Les moisissures fermentantes : elles décomposent rapidement les 94

7 LA MÉTHODE COUSINIÉ substances organiques et réduisent ainsi les mauvaises odeurs. Elles préviennent des dégâts causés par les insectes nuisibles. *De très nombreux organismes interagissent avec le milieu ambiant. Nous ne connaissons qu une petite partie de leurs fonctions. Dans nos actions à la vigne, nous avons toujours en tête le respect du vivant. Mildiou : Maladie de la vigne provoquée par Plasmopara viticola. Particulièrement actif en présence d humidité, il se propage rapidement sur le feuillage. Reconnaissable aux taches jaunâtres, il limite le potentiel de photosynthèse et dégrade tous les organes, feuilles, grappes et rameaux. *Il faut traiter en urgence pour contrecarrer la propagation. Dans tous les cas les traitements de protection préventifs seront les mieux indiqués. La période la plus critique se situe pendant la floraison, une attaque de mildiou en pleine fleur pourrait anéantir toute une récolte. LA VIGNE REND TOUJOURS AVEC INTÉRÊTS LES BIENFAITS QUE NOUS LUI PRODIGUONS. Millerandage : Le millerandage se manifeste par une grande irrégularité dans la grosseur des baies avec souvent des grappes lâches en partie touchées par la coulure. *Le traitement sera le même que pour la coulure. Millésime : Chiffre de l année de récolte du vin. Les amateurs retiendront l année du millésime si le vin produit à des qualités remarquables, voire exceptionnelles. *Nos actions à la vigne doivent conserver ou favoriser ces particularités annuelles. Notre objectif se limite à aider la nature en faisant du mieux sans gommer les «effets années». Minéralogie : Science qui étudie les minéraux, leur origine, leur structure et leur composition. Elle sert à identifier le potentiel d un terroir tant sur le 95

FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations LES OLIGO-ELEMENTS

FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations LES OLIGO-ELEMENTS FICHE 6 FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations LES OLIGO-ELEMENTS Les oligo-éléments sont des éléments minéraux nécessaires à la vie de la plante, mais en quantités très faibles : quelques

Plus en détail

Identification des principales carences de la vigne

Identification des principales carences de la vigne Auteur : Pascal Guilbault Page : 1 / 9 Les besoins de la vigne en éléments minéraux sont considérés faibles à modérés. Les risques de carences en viticulture sont ainsi plus limités qu en culture annuelle

Plus en détail

Influence du fonctionnement de la vigne sur la qualité du vin

Influence du fonctionnement de la vigne sur la qualité du vin Influence du fonctionnement de la vigne sur la qualité du vin G. BARBEAU I NRA Unité expérimentale Vigne et Vin, 42 rue Georges Morel, 49071 Beaucouzé-Cédex, Tel. (33) 2 41 22 56 60, Fax (33) 2 41 22 56

Plus en détail

Recherches menées en viticulture et en œnologie à Agroscope

Recherches menées en viticulture et en œnologie à Agroscope Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche DEFR Agroscope Recherches menées en viticulture et en œnologie à Agroscope Vivian Zufferey Changins 23 mai 2014 Viticulture, œnologie

Plus en détail

CODE D USAGES POUR LA PRÉVENTION ET LA RÉDUCTION DE L OCHRATOXINE A DANS LE VIN

CODE D USAGES POUR LA PRÉVENTION ET LA RÉDUCTION DE L OCHRATOXINE A DANS LE VIN CODE D USAGES POUR LA PRÉVENTION ET LA RÉDUCTION DE L OCHRATOXINE A DANS LE VIN CAC/RCP 63-2007 1. PRÉAMBULE Les mycotoxines, en particulier l'ochratoxine A (OTA), sont des métabolites secondaires produits

Plus en détail

dans le cas de l appareil foliaire d une hauteur de 140 cm (9257m 2 /ha) par rapport à l appareil

dans le cas de l appareil foliaire d une hauteur de 140 cm (9257m 2 /ha) par rapport à l appareil RÉSUMÉ La protection phytosanitaire des vignobles représente une des chaînons les plus importantes des systèmes de production viticole (Enoiu I., 2006, Tomoioagă, 2006). Les dépenses liées aux produits

Plus en détail

LA MATIERE ORGANIQUE

LA MATIERE ORGANIQUE ITV France FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations FICHE 3 LA MATIERE ORGANIQUE L objectif général est la conservation ou l amélioration du patrimoine sol, en évitant l appauvrissement

Plus en détail

La fumure d entretien

La fumure d entretien Septième note inter régionale Rhône Méditerranée fertilisation de la vigne 2008-2009 Cette note a pour destinataires les conseillers viticoles et les vignerons de la région Rhône-Méditerranée. Elle a pour

Plus en détail

CODE DE BONNES PRATIQUES VITIVINICOLES EN VUE DE LIMITER AU MAXIMUM LA PRESENCE D OCHRATOXINE A DANS LES PRODUITS ISSUS DE LA VIGNE

CODE DE BONNES PRATIQUES VITIVINICOLES EN VUE DE LIMITER AU MAXIMUM LA PRESENCE D OCHRATOXINE A DANS LES PRODUITS ISSUS DE LA VIGNE CODE DE BONNES PRATIQUES VITIVINICOLES EN VUE DE LIMITER AU MAXIMUM LA PRESENCE D OCHRATOXINE A DANS LES PRODUITS ISSUS DE LA VIGNE Considérant la Résolution CST 1/2002 qui fixe la teneur maximale en ochratoxine

Plus en détail

Pousser l expression aromatique des vins L exemple Gersois

Pousser l expression aromatique des vins L exemple Gersois Pousser l expression aromatique des vins L exemple Gersois Thierry Dufourcq IFV SUD-OUEST www.vignevin-sudouest.com Objectif : valoriser le potentiel «thiols» des vins Identifier des indicateurs du profil

Plus en détail

FRANCE CATALOGUE 2013 WWW.FRANCEORGANIQUE.COM

FRANCE CATALOGUE 2013 WWW.FRANCEORGANIQUE.COM FRANCE CATALOGUE 2013 WWW.FRANCEORGANIQUE.COM FRANCE SOMMAIRE L Agriculture Biologique 4 O Roots 6 O Grow 7 O Bloom 8 O Boost 9 Terra Master 3 10 Schedules 12 Calendrier 13 3 L AGRICULTURE BIOLOGIQUE Les

Plus en détail

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES Pourquoi une analyse de sol? A) Il peut y avoir deux types de carences: La carence vraie: l élément minéral n est pas assez présent dans le sol. La carence induite:

Plus en détail

Taille : Guyot simple en majorité.

Taille : Guyot simple en majorité. Encépagement : Gros Manseng, Petit Courbu Densité de plantation (pieds/ha) : 4545 Rendement hl/ha : 60 Terroir : Issu des 3 terroirs principaux de l appellation, nappe de Maucor, argiles graveleuses, argilo-calcaire.

Plus en détail

Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole

Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole Nathalie Goma-Fortin, Sitevi, 1 décembre 2009 Rôles de la matière organique dans les sols Réseau régional de sites d expérimentations Faible

Plus en détail

LE POTASSIUM DANS LES SOLS DE TUNISIE

LE POTASSIUM DANS LES SOLS DE TUNISIE LE POTASSIUM DANS LES SOLS DE TUNISIE Ali MHIRI Institut National Agronomique de Tunisie Atelier Gestion de la fertilisation potassique, Acquis et perspectives de la recherche Tunis 10 Décembre 2002 1.

Plus en détail

Pommes de terre de qualité. Conseils pour la fertilisation potassique, magnésienne et soufrée

Pommes de terre de qualité. Conseils pour la fertilisation potassique, magnésienne et soufrée Pommes de terre de qualité Pommes de terre de qualité Conseils pour la fertilisation potassique, magnésienne et soufrée Une fertilisation pour des rendements élevés et une qualité optimale. 3 La récolte

Plus en détail

La valorisation du séquençage de la vigne. La filière vitivinicole française : questions posées à la recherche

La valorisation du séquençage de la vigne. La filière vitivinicole française : questions posées à la recherche La valorisation du séquençage de la vigne La filière vitivinicole française : questions posées à la recherche Christophe Riou Directeur Technique Inter Rhône Cniv Le séquençage du génome de la vigne :

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

Lettre d informations 1 27 avril 2015

Lettre d informations 1 27 avril 2015 Lettre d informations 1 27 avril 2015 Au programme de cette lettre d informations : Point Agrométéo La gelée blanche de début avril Démarrage de la végétation point nutrition Point phytosanitaire Point

Plus en détail

Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne

Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne VITICULTURE 27 Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne Marc Chovelon Grab Mathieu Combier Chambre d Agriculture du Var Gilles Masson Centre du

Plus en détail

La vigne et le raisin

La vigne et le raisin C1-3.1 Valoriser le produit. Objectifs : La vigne et le raisin Expliquer l'influence de la maturité du raisin sur la qualité et le type de vin à obtenir. Citer les différents composants de la grappe de

Plus en détail

Comment choisir son terreau et son fertilisant

Comment choisir son terreau et son fertilisant Comment choisir son terreau et son fertilisant Comment choisir son terreau et son fertilisant Entretenez la qualité de la terre Votre sol joue principalement 2 rôles. Il contient les substances nutritives

Plus en détail

Amendement & Fertilisation du noyer

Amendement & Fertilisation du noyer FICHE TECHNIQUE NOIX N 16 Creysse Amendement & Fertilisation du noyer Avril 2008 Fiche élaborée en collaboration avec la coordination technique noix sud-ouest Implantation du verger de noyers Les trois

Plus en détail

Le millésime 2008. Laurence GENY, Bernard DONECHE et Denis DUBOURDIEU. Faculté d Œnologie, Université Victor Segalen Bordeaux 2

Le millésime 2008. Laurence GENY, Bernard DONECHE et Denis DUBOURDIEU. Faculté d Œnologie, Université Victor Segalen Bordeaux 2 Le millésime 2008 Laurence GENY, Bernard DONECHE et Denis DUBOURDIEU Faculté d Œnologie, Université Victor Segalen Bordeaux 2 Institut des Sciences de la Vigne et du Vin de Bordeaux Avec la participation

Plus en détail

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de L eau Origine de l eau : La terre à environ quatre milliard et demi d années. Lors de sa formation, la terre était entourée de divers gaz brûlants. En se refroidissant au cours du temps, deux de ces gaz,

Plus en détail

Fertilisation 2014/2015. Maraîchage

Fertilisation 2014/2015. Maraîchage Fertilisation 2014/2015 Maraîchage Notre expertise agronomique Les besoins des cultures maraîchères Plusieurs facteurs entrent en considération pour le pilotage de la fertilisation des sols en maraîchage

Plus en détail

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Le compost au printemps Le compost en été Le compost à l automne Le compost en hiver Le compost au printemps La saison idéale pour démarrer son compost...

Plus en détail

Les Engrais. Chimiques ou organiques

Les Engrais. Chimiques ou organiques Les Engrais Chimiques ou organiques Les principaux fertilisants Les fertilisants sont des substances destinées à assurer la nutrition des végétaux. Le terme fertilisant est généralement synonyme d engrais.

Plus en détail

FICHES DESCRIPTIVES DES PRINCIPAUX CEPAGES DE LA REGION BORDELAISE

FICHES DESCRIPTIVES DES PRINCIPAUX CEPAGES DE LA REGION BORDELAISE FICHES DESCRIPTIVES DES PRINCIPAUX CEPAGES DE LA REGION BORDELAISE Introduction avertissement Ces fiches descriptives représentent l ensemble des caractéristiques et des informations destinées à définir

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR EN RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT DE L INDUSTRIE VITIVINICOLE AU QUÉBEC 2014-2017. Comité vigne et vin du CRAAQ

PLAN DIRECTEUR EN RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT DE L INDUSTRIE VITIVINICOLE AU QUÉBEC 2014-2017. Comité vigne et vin du CRAAQ PLAN DIRECTEUR EN RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT DE L INDUSTRIE VITIVINICOLE AU QUÉBEC 2014-2017 Comité vigne et vin du CRAAQ Mai 2014 TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE... 3 LES ENJEUX DU SECTEUR... 4 PLAN DIRECTEUR

Plus en détail

ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28

ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28 ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28 Le potassium, régulateur et anti-stress des plantes Le potassium circule dans la plante sous la forme du cation + tel qu

Plus en détail

Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL

Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL Les enjeux du compostage Définition Quels résidus de cuisine et de jardin? Aspects techniques et pratiques du compostage Les différents types de compostage Quelques précautions

Plus en détail

RESOLUTION OIV-VITI 469-2012 GUIDE D APPLICATION DU SYSTÈME HACCP (HAZARD ANALYSIS AND CRITICAL CONTROL POINTS) A LA VITICULTURE DE L OIV

RESOLUTION OIV-VITI 469-2012 GUIDE D APPLICATION DU SYSTÈME HACCP (HAZARD ANALYSIS AND CRITICAL CONTROL POINTS) A LA VITICULTURE DE L OIV RESOLUTION OIV-VITI 469-2012 GUIDE D APPLICATION DU SYSTÈME HACCP (HAZARD ANALYSIS AND CRITICAL CONTROL POINTS) A LA VITICULTURE DE L OIV L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE, Suivant la proposition de la Commission I

Plus en détail

physiologie Ludovic FAESSEL (K+S France), Jean-François MOROT-GAUDRY (INRA)

physiologie Ludovic FAESSEL (K+S France), Jean-François MOROT-GAUDRY (INRA) Avec la participation i de l Les stimulateurs de la nutrition et autres produits émergeants, à la lumière de la physiologie Ludovic FAESSEL (K+S France), Jean-François MOROT-GAUDRY (INRA) Plan Introduction

Plus en détail

Le sol. Contenu. Le sol - Page 1

Le sol. Contenu. Le sol - Page 1 Le sol Contenu I. Différence entre la culture bio et la culture conventionnelle... 2 II. Structure du sol... 2 1. Horizon zéro ou «O» comme organique... 2 2. Horizon A, horizon lessivé... 3 3. Horizon

Plus en détail

Bulletin d information

Bulletin d information Bulletin d information CULTURES EN SERRES No 11 20 juillet 2010 IL FAIT CHAUD, TRÈS CHAUD! PRISE 3 PROBLÈMES ASSOCIÉS AUX EXCÈS DE CHALEUR DANS LES SERRES État de la situation Les températures très chaudes

Plus en détail

FORMATIONS CATALOGUE 2015 GESTION PAR L'ANALYSE DU SOL ET DU VÉGÉTAL CONDUITE DE LA NUTRITION EN CULTURES PÉRENNES

FORMATIONS CATALOGUE 2015 GESTION PAR L'ANALYSE DU SOL ET DU VÉGÉTAL CONDUITE DE LA NUTRITION EN CULTURES PÉRENNES FORMATIONS CATALOGUE 2015 GESTION PAR L'ANALYSE DU SOL ET DU VÉGÉTAL CONDUITE DE LA NUTRITION EN CULTURES PÉRENNES VALORISATION DES ANALYSES DE SOL EN CULTURES PLEIN CHAMP RÉGLEMENTATION ET RELIQUATS AZOTÉS

Plus en détail

Une histoire de famille du Château Angélus à la Fleur de Boüard

Une histoire de famille du Château Angélus à la Fleur de Boüard Communiqué de presse septembre 2013 Une histoire de famille du Château Angélus à la Fleur de Boüard Une situation exceptionnelle pour un vignoble de grande qualité, situé au cœur de la rive droite, bordant

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

Camino Real Merlot 2005

Camino Real Merlot 2005 Merlot 2005 Variété : 100% Merlot Degrés d alcool pour l année 2005 : 13% Sols : Argile et calcaire en sous-sol Le raisin se récolte de façon manuelle puis il est apporté intacte au chais. Suite à une

Plus en détail

Faune. Flore. Entretien de votre cep de vigne. Stades repères de la vigne. Biodiversité dans les vignes. Clyle. Abeille. Cigarier Veronique.

Faune. Flore. Entretien de votre cep de vigne. Stades repères de la vigne. Biodiversité dans les vignes. Clyle. Abeille. Cigarier Veronique. Entretien de votre cep de vigne Stades repères de la vigne Repos d hiver Bourgeons dans le coton Pointe verte Eclatement des bourgeons Nom : Vitis vinifera Famille : Vitacées Type : Arbuste fruitier Hauteur

Plus en détail

Que voit-on? Bande enherbée (graminées)entre deux rangs de vigne. Enherbement assez haut et varié favorisant la biodiversité. Désherbage chimique sur

Que voit-on? Bande enherbée (graminées)entre deux rangs de vigne. Enherbement assez haut et varié favorisant la biodiversité. Désherbage chimique sur 1 2 Que voit-on? Bande enherbée (graminées)entre deux rangs de vigne. Enherbement assez haut et varié favorisant la biodiversité. Désherbage chimique sur le cavaillon car cavaillon propre et non travaillé

Plus en détail

Le millésime 2012 en début d élevage L antithèse climatique de 2011, plutôt réussie sur les grands terroirs Pr. Denis Dubourdieu

Le millésime 2012 en début d élevage L antithèse climatique de 2011, plutôt réussie sur les grands terroirs Pr. Denis Dubourdieu Le millésime 212 en début d élevage L antithèse climatique de 211, plutôt réussie sur les grands terroirs Pr. Denis Dubourdieu Voici revenue la saison des spéculations sur le futur gustatif et commercial

Plus en détail

etude morphocristalline CLOS PHILIPPOT MILLESIME 2008

etude morphocristalline CLOS PHILIPPOT MILLESIME 2008 etude morphocristalline CLOS PHILIPPOT MILLESIME 2008 DESCRIPTIF TECHNIQUE Concentration utilisée 1.2ml Axe central bien place en hauteur mais déporté à droite Signature de type fruit bien formée, profonde

Plus en détail

EDUCATION-SANTE-AGRICULTURE-INFORMATIQUE. Licence pour Documents Libres, Version 1.1 Copyright ( ) 2000 Guilde des Doctorants.

EDUCATION-SANTE-AGRICULTURE-INFORMATIQUE. Licence pour Documents Libres, Version 1.1 Copyright ( ) 2000 Guilde des Doctorants. EDUCATION-SANTE-AGRICULTURE-INFORMATIQUE Licence pour Documents Libres, Version 1.1 Copyright ( ) 2000 Guilde des Doctorants. Paris DOCUMENTS PEDAGOGIQUES LIBRES c/n : (rapport entre le carbone et l azote)

Plus en détail

MOOC Agroécologie Séquence 1 Septembre 2015. Application pour l enherbement des cultures pérennes. Elena Kazakou

MOOC Agroécologie Séquence 1 Septembre 2015. Application pour l enherbement des cultures pérennes. Elena Kazakou CONCEPT DES TRAITS FONCTIONNELS Application pour l enherbement des cultures pérennes Elena Kazakou Dans cet exemple je vais vous présenter le concept des traits fonctionnels et vous illustrer comment on

Plus en détail

CHAPITRE 5 CONTAMINATIONS des SOLS en ETM CONSÉQUENCES et DANGERS

CHAPITRE 5 CONTAMINATIONS des SOLS en ETM CONSÉQUENCES et DANGERS CHAPITRE 5 CONTAMINATIONS des SOLS en ETM CONSÉQUENCES et DANGERS 1 RISQUES SANITAIRES et ENVIRONNEMENTAUX 3 éléments DANGER EXPOSITION CIBLE(S) propriétés intrinsèques intensité, une ou plusieurs d'une

Plus en détail

Suivre la transpiration de la vigne en temps réel : Une nouvelle technique pour piloter l irrigation au vignoble

Suivre la transpiration de la vigne en temps réel : Une nouvelle technique pour piloter l irrigation au vignoble Suivre la transpiration de la vigne en temps réel : Une nouvelle technique pour piloter l irrigation au vignoble Thibaut Scholasch, Œnologue, docteur en viticulture, www.fruitionsciences.com Introduction

Plus en détail

Conservation des grains de céréales et des farines

Conservation des grains de céréales et des farines Les calculatrices sont autorisées conformément à la circulaire no 99-186 du 16 novembre 1999. La clarté du raisonnement et la qualité de la rédaction interviennent dans l appréciation des copies. Conservation

Plus en détail

EVALUATION DES ITINERAIRES TECHNIQUES EN VITICULTURE BIOLOGIQUE

EVALUATION DES ITINERAIRES TECHNIQUES EN VITICULTURE BIOLOGIQUE EVALUATION DES ITINERAIRES TECHNIQUES EN VITICULTURE BIOLOGIQUE CA du Vaucluse : Natacha Sautereau,Emmanuelle Filleron, Estelle Esbérard, Jean-Marc Long, Eric L'Helgoualch, CA du Var : Emmanuel Rouchaud,

Plus en détail

Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation.

Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation. QUAND PLANTER? Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation. La plantation des Pivoines en racines

Plus en détail

LA OUATE DE CELLULOSE

LA OUATE DE CELLULOSE LA OUATE DE CELLULOSE Fabrication : C est sur une ligne de fabrication entièrement automatisée que le papier journal est broyé puis mélangé au sel de bore et à l acide borique afin d obtenir la qualité

Plus en détail

Viticulture/OEnologie

Viticulture/OEnologie Date : 30 novembre Lieu : Crouzilles PRÉVENTION DES MALADIES DU BOIS GRÂCE À LA TAILLE (ancienne initiation à la taille Guyot Poussard) Améliorer la taille sur votre exploitation pour respecter les flux

Plus en détail

Broyage des végétaux à domicile

Broyage des végétaux à domicile Broyage des végétaux à domicile Dans le cadre de son plan de prévention des déchets avec le Conseil Général de l Ain, le SIVOM du Bas-Bugey décide de lancer un nouveau service : Le broyage consiste à réduire,

Plus en détail

Rosé : une tendance mondiale! Vinexpo - Mercredi17/06 15h30

Rosé : une tendance mondiale! Vinexpo - Mercredi17/06 15h30 Observatoire du Rosé Rosé : une tendance mondiale! Vinexpo - Mercredi17/06 15h30 Accueil-Introduction : Provence Wines François Millo, Directeur Général du Conseil des Vins de Provence 1) Economie : L

Plus en détail

C - Qualité des sols et de l eau. Bilan

C - Qualité des sols et de l eau. Bilan C - Qualité des sols et de l eau Bilan 1 CAH, Solution du sol et nutrition minérale végétale Le sol est un système complexe formé : D'une fraction solide minérale faite de fragments de roche issus du sous-sol

Plus en détail

Démystifions les engrais naturels

Démystifions les engrais naturels Démystifions les engrais naturels Journée sur les méthodes BIO LOGIQUES en horticulture ornementale 22 janvier 2009 Martin Trépanier, Ph.D., agr. Centre de Recherche en Horticulture La fertilisation des

Plus en détail

Facteurs de variabilité de la qualité des eaux-de

Facteurs de variabilité de la qualité des eaux-de Facteurs de variabilité de la qualité des eaux-de de-vie nouvelles Bernard GALY Station Viticole du Bureau National Interprofessionnel du Cognac Entretiens cidricoles SIVAL Jeudi 19 janvier 2012 Contexte

Plus en détail

Béatrice et Pascal Lambert. Domaine les Chesnaies. Vins de Chinon en Biodynamie. Val de Loire 37500 CRAVANT LES COTEAUX

Béatrice et Pascal Lambert. Domaine les Chesnaies. Vins de Chinon en Biodynamie. Val de Loire 37500 CRAVANT LES COTEAUX Béatrice et Pascal Lambert Domaine les Chesnaies Vins de Chinon en Biodynamie Val de Loire 37500 CRAVANT LES COTEAUX e-mail : lambert-chesnaies@wanadoo.fr Site internet : chinonlambert.com Béatrice et

Plus en détail

Introduction. I. Les besoins alimentaires de la plante. II. Les besoins minéraux de la plante. Définition des termes utilisés

Introduction. I. Les besoins alimentaires de la plante. II. Les besoins minéraux de la plante. Définition des termes utilisés Introduction I. Les besoins alimentaires de la plante Pour se nourrir les plantes supérieures ont, comme tout être vivant, besoin d'énergie et de matières. La plante supérieure a la propriété fondamentale

Plus en détail

INF'OMAG viticulture raisonnée et biologique

INF'OMAG viticulture raisonnée et biologique INF'OMAG viticulture raisonnée et biologique RETROUVEZ tout les conseils et promotions sur le site OCTOBRE NOVEMBRE 2010 Bilan de campagne Mildiou : les Grenaches sont les cépages les plus marqués dans

Plus en détail

Les essentiels Zolux. " l équilibre Tests et analyses"

Les essentiels Zolux.  l équilibre Tests et analyses Les essentiels Zolux " l équilibre Tests et analyses" SOMMAIRE Introduction L aquarium, un processus biologique d autorégulation naturelle: Un aquarium est un milieu vivant, équilibré, stable et quasiment

Plus en détail

Analyses de sol et interprétation 4des résultats

Analyses de sol et interprétation 4des résultats Analyses de sol et interprétation 4des résultats 4 Analyses de sol et interprétation des résultats Pour optimiser la fumure, il faut prendre en considération, en plus du besoin des plantes, différentes

Plus en détail

Les différentes opérations culturales en production sous serre : Les attentes en termes d automatisation

Les différentes opérations culturales en production sous serre : Les attentes en termes d automatisation Les différentes opérations culturales en production sous serre : Les attentes en termes d automatisation E. Brajeul, B. Hennion Ctifl 1 Serres verre chauffées en France (tomate et concombre) : 1100 ha

Plus en détail

FICHE DECOUVERTE DES CEPAGES

FICHE DECOUVERTE DES CEPAGES FICHE DECOUVERTE DES CEPAGES En tant que Vigneron d Honneur de Château d Azur, vous suivez pendant tout un millésime l élaboration de la cuvée rosée «Le Jardin du Soleil». Cette cuvée est principalement

Plus en détail

AZIENDA AGRICOLA ALBANA LA TORRE DI BEGHI MARIA VIA CASTELLANA 3 19035 LA SPEZIA

AZIENDA AGRICOLA ALBANA LA TORRE DI BEGHI MARIA VIA CASTELLANA 3 19035 LA SPEZIA AZIENDA AGRICOLA ALBANA LA TORRE DI BEGHI MARIA VIA CASTELLANA 3 19035 LA SPEZIA NOS PRODUITS http://www.albanalatorre.it (+39) 333 8397759 info@albanalatorre.it ALBANA LA TORRE BLANC CINQUE TERRE DOC

Plus en détail

Les amendements basiques ou chaulage des prairies

Les amendements basiques ou chaulage des prairies Les amendements basiques ou chaulage des prairies Pour quelles raisons chauler ses prairies? Chauler signifie apporter un amendement minéral basique, calcique et/ou magnésien. Les amendements basiques

Plus en détail

Document de travail. La serre de VeRT-SeRRe ANNEXES

Document de travail. La serre de VeRT-SeRRe ANNEXES Documentdetravail La serre de VeRT-SeRRe ANNEXES 2010-2011 Ste Thérèse,le8octobre2010 Objet: Appeld offres Nousfaisonsappelàvosservicesafinquevousétablissiezunelistederecommandations dontnousdevronstenircomptelorsdelacréationdenosnouvellesserres.

Plus en détail

Etude de cépages tolérants aux maladies cryptogamiques. Gilles MASSON Emmanuel ROUCHAUD Lionel ROMET

Etude de cépages tolérants aux maladies cryptogamiques. Gilles MASSON Emmanuel ROUCHAUD Lionel ROMET Etude de cépages tolérants aux maladies cryptogamiques Gilles MASSON Emmanuel ROUCHAUD Lionel ROMET Qu est-ce qu un hybride? Par son origine éthymologique même (latin ibrida : «sang mêlé»), le terme «hybridation»

Plus en détail

LES AUTRES FERTILISANTS

LES AUTRES FERTILISANTS FICHE PEDAGOGIQUE N 4 LES AUTRES FERTILISANTS L'utilisation de fertilisants complémentaires est souvent recommandée pour répondre aux besoins ponctuels de la plante. Ils complètent l'effet fertilisant

Plus en détail

du vin Professeur en Sciences de la Vigne et Viticulture

du vin Professeur en Sciences de la Vigne et Viticulture «Vignes et Vins au Vietnam» Pratiques viticoles au service de la qualité du vin Marielle Adrian Professeur en Sciences de la Vigne et Viticulture La vigne: un patrimoine génétique vaste et diversifié ifié

Plus en détail

ETUDE D'ECOBIOS VIGNE

ETUDE D'ECOBIOS VIGNE Centre de Recherches de Bordeaux Unité Mixte de Recherches en Santé Végétale Equipe "Epidémiologie de la Pourriture grise" 71, avenue E. Bourleaux - B.P. 81 33883 VILLENAVE D'ORNON Cedex ETUDE D'ECOBIOS

Plus en détail

Composter, c est naturel!

Composter, c est naturel! Composter, c est naturel! Le compostage consiste à décomposer la matière organique par l action de l air, des bactéries et organismes vivants du sol pour la transformer en humus. Réduire la quantité de

Plus en détail

La boîte à outils des serriculteurs

La boîte à outils des serriculteurs Produit par le Syndicat des producteurs en serre du Québec Vol. 1 nº 5c Système de recyclage des eaux de lessivage Aspect rééquilibrage des solutions nutritives Modèle pour entreprises de production de

Plus en détail

La pourriture grise est un complexe de champignon appartenant à l espèce Botrytis cinerea. Il provoque des dégâts sur les grappes à maturité.

La pourriture grise est un complexe de champignon appartenant à l espèce Botrytis cinerea. Il provoque des dégâts sur les grappes à maturité. Juin 2015 POURRITURE GRISE La pourriture grise est un complexe de champignon appartenant à l espèce Botrytis cinerea. Il provoque des dégâts sur les grappes à maturité. Cycle et biologie des contaminations

Plus en détail

LA VITICULTURE EN TUNISIE. Belgacem D KHILI Docteur en Viticulture Ingénieur Œnologue Directeur Général, LES VIGNERONS DE CARTHAGE

LA VITICULTURE EN TUNISIE. Belgacem D KHILI Docteur en Viticulture Ingénieur Œnologue Directeur Général, LES VIGNERONS DE CARTHAGE LA VITICULTURE EN TUNISIE Belgacem D KHILI Docteur en Viticulture Ingénieur Œnologue Directeur Général, LES VIGNERONS DE CARTHAGE Depuis toujours, deux voies s offrent à la TUNISIE : Être le pays de la

Plus en détail

Cours de physique du sol

Cours de physique du sol Logo optimisé par J.-D.Bonjour, SI-DGR 13.4.93 ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Cours de physique du sol G E N E R A L I T E S Copie des transparents Version provisoire Prof. A. Mermoud Janvier

Plus en détail

environnement architecture

environnement architecture architecture environnement les fonctions du paillis organique 1 la définition du paillis organique L e paillis organique est une couche de matériaux naturels protecteurs posés sur le sol dans le but d

Plus en détail

Les parcs et jardins et le développement durable

Les parcs et jardins et le développement durable MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION CONSEIL NATIONAL DES PARCS ET JARDINS GUIDE DES BONNES PRATIQUES Les parcs et jardins et le développement durable Introduction Engager une démarche de développement

Plus en détail

Formation «Compost & Co»

Formation «Compost & Co» Formation «Compost & Co» Techniques de valorisation des déchets organiques chez soi Mercredi 08 avril 2015 Le sol : un milieu vivant dont il faut profiter Pas simplement un support «éponge» pour nos plantes.

Plus en détail

La valorisation du digestat

La valorisation du digestat La valorisation du digestat EREP SA Chemin du Coteau 28 CH - 1123 Aclens Tél. : +41 21 869 98 87 Fax : +41 21 869 01 70 Courriel : info@erep.ch www.erep.ch Le traitement et la gestion du digestat 1. Propriétés

Plus en détail

LE PROFIL RAISIN CONCEPTS, MODÈLES & APPLICATIONS

LE PROFIL RAISIN CONCEPTS, MODÈLES & APPLICATIONS LE PROFIL RAISIN CONCEPTS, MODÈLES & APPLICATIONS LE CHARGEMENT EN SUCRES : UN MARQUEUR INTÉGRATIF L évolution de la quantité de sucres par baie : un paramètre physiologique, intégratif du comportement

Plus en détail

CARENCES ET DE MALADIES DANS LES PRODUCTIONS DE LÉGUMES DE SERRE : QUAND LA FERTILISATION ET LES PESTICIDES NE SUFFISENT PLUS!

CARENCES ET DE MALADIES DANS LES PRODUCTIONS DE LÉGUMES DE SERRE : QUAND LA FERTILISATION ET LES PESTICIDES NE SUFFISENT PLUS! CARENCES ET DE MALADIES DANS LES PRODUCTIONS DE LÉGUMES DE SERRE : QUAND LA FERTILISATION ET LES PESTICIDES NE SUFFISENT PLUS! JACQUES THÉRIAULT AGR. M. SC. CLIMAX CONSEILS Principales carences en légumes

Plus en détail

Stratégies scientifiques de secteur d AAC

Stratégies scientifiques de secteur d AAC Stratégies scientifiques de secteur d AAC Présentation à la TRCV du secteur des semences 18 et 19 février 2014 Contexte Les travaux de recherche de la Direction générale des sciences et de la technologie

Plus en détail

Optimisation de la fertilisation en pomme de terre

Optimisation de la fertilisation en pomme de terre Optimisation de la fertilisation en pomme de terre - une approche au sol - une approche foliaire Assemblée générale de la Fiwap 1 mars 2011 Carl De Geest, Responsable commercial BeNeLux Les objectifs Produire

Plus en détail

Le NITRATEST OUTIL DE CONDUITE DE LA FERTILISATION AZOTÉE

Le NITRATEST OUTIL DE CONDUITE DE LA FERTILISATION AZOTÉE Réactualisation octobre 2004 Le NITRATEST OUTIL DE CONDUITE DE LA FERTILISATION AZOTÉE Le sol est-il pauvre, bien pourvu ou riche en nitrates? La plante montre-t-elle un manque ou un excès de vigueur?

Plus en détail

Projet Viti-Photovoltaïque au Domaine de Nidolères (Roussillon) Le Domaine de Nidolères

Projet Viti-Photovoltaïque au Domaine de Nidolères (Roussillon) Le Domaine de Nidolères Projet Viti-Photovoltaïque au Domaine de Nidolères (Roussillon) Le Domaine de Nidolères Le domaine de Nidolères : est un domaine familial, de 60 ha d un seul tenant, cultivé en vignes depuis 8 générations,

Plus en détail

Remerciements 2 Introduction 3 Démarche utilisée 3

Remerciements 2 Introduction 3 Démarche utilisée 3 ANALYSE DES STRATEGIES DE LUTTE CONTRE L OÏDIUM DES VITICULTEURS BIOLOGIQUES EN LANGUEDOC-ROUSSILLON - SYNTHESE D ENQUETES NICOLAS CONSTANT DECEMBRE 2008 LA REDACTION DE CE DOCUMENT A BENEFICIE DU SOUTIEN

Plus en détail

LANDOR Engrais foliaires

LANDOR Engrais foliaires LANDOR Engrais foliaires Sécuriser le rendement et la qualité Bulletin de commande et prix 2014 inclus «L assurance d être satisfait» P2O5: 440 g/l K2O: 75 g/l MgO: 67 g/l Zn: 5 g/l Mn: 10 g/l et 2 N:

Plus en détail

Valise environnement UW600 avec ph mètre

Valise environnement UW600 avec ph mètre Valise environnement UW600 avec ph mètre Ce kit peu coûteux de mesure de l environnement facilite l analyse rapide de l eau sur place. L ensemble des tests que contient cette valise sont caractérisés par

Plus en détail

CARACTERISTIQUES GENERALES DES LEVURES DE BOULANGERIE 1

CARACTERISTIQUES GENERALES DES LEVURES DE BOULANGERIE 1 Réf. : 13CSFL35 CARACTERISTIQUES GENERALES DES LEVURES DE BOULANGERIE 1 Mis à jour en Décembre 2012 Préambule Ce document a pour objet de fournir les caractéristiques générales des levures fraîches de

Plus en détail

Journée Camerise, Vallée-de-la-Gatineau 24 avril 2014 Par Carlos Baez, M.Sc., Agronome CLD VG

Journée Camerise, Vallée-de-la-Gatineau 24 avril 2014 Par Carlos Baez, M.Sc., Agronome CLD VG Notions de base pour l implantation d un verger de camerisiers Journée Camerise, Vallée-de-la-Gatineau 24 avril 2014 Par Carlos Baez, M.Sc., Agronome CLD VG Planification du projet Prévoir 1 ou 2 années

Plus en détail

Journées Techniques Viticulture Biologique 15 & 16 décembre 2010 à Angers

Journées Techniques Viticulture Biologique 15 & 16 décembre 2010 à Angers E. Maille Journées Techniques Viticulture Biologique 15 & 16 décembre 2010 à Angers AIVB-LR SOMMAIRE CONFERENCE 1 : CHOIX DES ITINERAIRES TECHNIQUES Pratiques agro-viticoles et qualité des mouts... 5

Plus en détail

Cartographie et caractérisation des terroirs viticoles de l AOP Touraine Azay-le-Rideau et des terroirs arboricoles fruitiers

Cartographie et caractérisation des terroirs viticoles de l AOP Touraine Azay-le-Rideau et des terroirs arboricoles fruitiers Cartographie et caractérisation des terroirs viticoles de l AOP Touraine Azay-le-Rideau et des terroirs arboricoles fruitiers Beaulieu-sur-Layon, le 29 Janvier 2013 Plan I. Etude Terroir et méthode : généralités,

Plus en détail

Lutte contre les maladies

Lutte contre les maladies Chapitre 28 Lutte contre les maladies Dans ce chapitre Mots-clés Maladies Contraintes de l environnement Après avoir étudié la matière de ce chapitre, vous serez en mesure de : 1. Nommer les causes des

Plus en détail

VITICULTURE 2012 V 12 / PACA 02 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE

VITICULTURE 2012 V 12 / PACA 02 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE VITICULTURE 212 V 12 / PACA 2 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE Silvère DEVEZE Chambre d Agriculture de Vaucluse 1- Identification de l action a. Responsables techniques et partenaires :

Plus en détail

ENTRETIEN DE LA PELOUSE

ENTRETIEN DE LA PELOUSE Source : Fafard Savoir vert ENTRETIEN DE LA PELOUSE C est naturel de vouloir une belle pelouse. Saviez-vous que le secret d une belle pelouse repose sur un sol riche et équilibré? En effet, cette richesse

Plus en détail

Gérer définitivement les problèmes de mousse

Gérer définitivement les problèmes de mousse Gérer définitivement les problèmes de mousse Tuer la mousse n est pas un problème mais pour l éliminer définitivement, il faudra identifier la ou les origines de sa présence et y remédier Quelles sont

Plus en détail

protection du bois - Alternatives à l'utilisation

protection du bois - Alternatives à l'utilisation Développement de méthodes non biocides de protection du bois - Alternatives à l'utilisation des biocides classiques? Philippe GERARDIN, LERMAB, Faculté des Sciences et Technique, Vandoeuvre Site internet:

Plus en détail

GESTION DES DECHETS ORGANIQUES PAR COMPOSTAGE. Jean Luc DA LOZZO jeanlucdalozzo@gmail.com

GESTION DES DECHETS ORGANIQUES PAR COMPOSTAGE. Jean Luc DA LOZZO jeanlucdalozzo@gmail.com GESTION DES DECHETS ORGANIQUES PAR COMPOSTAGE Jean Luc DA LOZZO jeanlucdalozzo@gmail.com 1 Philosophie de l entreprise Avoir une approche globale pour : gérer tous les déchets organiques d un territoire

Plus en détail