Comment éliminer une Insuffisance Cardiaque chez le Sportif

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment éliminer une Insuffisance Cardiaque chez le Sportif"

Transcription

1 Comment éliminer une Insuffisance Cardiaque chez le Sportif Mise à jour février 2013 F. SCHNELL Service de Cardiologie Service de médecine du sport Hopital Ponchaillou - CHU RENNES

2 CAS CLINIQUE Cycliste amateur de 23 ans Entrainement 16H/ sem. Pas d antécédent personnel ou familial Asymptomatique => adressé suivi longitudinal de haut niveau

3

4 Remodelage électrique Lié au sport Bradycardie sinusale BAV du premier degré BBD incomplet Repolarisation précoce Critères isolés d HVG électrique Non lié au sport Hypertrophie atriale gauche Déviation axiale gauche / HBAG Déviation axiale droite / HBPG BBD complet BBG complet Ondes T négatives Sous-décalage du segment ST Ondes Q pathologiques Pré-excitation ventriculaire Intervalle QT long ou court Syndrome de Brugada Arythmies supraventriculaires complexes D après Corrado et al Eur Heart J 2010 Arythmies ventriculaires

5 DTDVG= 32,8mm/m2

6 CMD?

7 CMD?

8 CMD?

9 CMD?

10 CMD?

11 CMD?

12 CMD?

13 CMD?

14 CMD?

15 Aptitude au sport et CMD COMPETITION: Aucun sport en compétition Sport IA et IB Athlètes avec CMD mais faible risque: Pas de mort subite familiale, FEVG > 40%, adaptation PA effort normale, pas d arythmie ventriculaire complexe: Suivi annuel (Clinique, ECG, ETT, Epreuve d effort, Holter ECG) Billard, Bowling Cricket, Tir arme à feu, Golf, Baseball, Volleyball, Escrime, Tennis de table

16 mm Remodelage cœur d athlète: Dilatation-Hypertrophie SIV DTDVG PP Sédentaires Mixte Endurance Résistance CMH Pluim et al. Meta-Analysis of the Athlete s Heart, Circulation 2000

17 Dilatation Ventriculaire Gauche Cyclistes (n=286) Témoins (n=52) p DTDVG (mm) 60.1±3.9 (49-73) 49.0±4.3 (41-60) < DTDVG/m2 (mm/m2) 31.9± ±2.2 < FEVG (%) 61.6±6.4 (41-77) 65.3±6.7 (52-77) Abergel E et al. Serial LV adaptations in world class professional cyclists, JACC 2004

18 *** SIV DTDVG AO OG Diamètre télédiastolique 46.4 ± ± 4.5 PP du VG (mm) Intervalle limite 5% Intervalle de confiance Garçons ( 16 yrs) n= *** Filles ( 16 yrs) n= ± ± 4.3 Hommes (> 16 yrs) n=2422 Femmes (> 16 yrs) n= Recueil National Athlètes Haut Niveau Données non publiées

19 *** SIV AO Diamètre 29.7 ± ± 3.3 DTDVG PP OG télédiastolique du VG indexé (mm/m²) *** Garçons ( 16 yrs) n=1020 Intervalle limite 5% Intervalle de confiance ± ± 2.7 Filles ( 16 yrs) n=731 Hommes (> 16 yrs) n= Femmes (> 16 yrs) n= Recueil National Athlètes Haut Niveau / Données non publiées

20 Hommes Etude Française 40.6 % 6.8 % 69 Etude Française Pelliccia A et al, Ann Intern Med, 1999, 130 : Urhausen A et al, Int J Sports Med, 1996, 17 : S Henriksen E et al, Eur Heart J, 1996, 17 : % 0.4 % 62.5 Femmes

21

22

23

24 Echocardiogramme REPOS Dilatation modérée harmonieuse des 4 cavités Aspect non globuleux Cut off? Homme <60mm * (ou 31-33mm/m 2) Femme <55mm * (ou 31-33mm/m 2 ) FE > 50% Fonction diastolique normale (DTI anneau mitral ++) Déformations myocardiques * Recommandations sur la conduite à tenir devant la découverte d une hypertrophie ventriculaire gauche chez un sportif. Travail du groupe de cardiologie du sport de la SFC. Arch Mal Cœur 2007

25 Corrélation Morphologie / Performances La Gerche et al, Eur J Appl Physiol 2011 Barbier et al. Herz 2006

26 DC l/min Sédentaire Sportif Séd. Sportif VES ml Sportif Gehanne 2004 Gledhill 1994 Gehanne 2004 Schairer Sédentaire % VO2 max.

27 Apport de l épreuve d effort

28 Extrasystoles ventriculaires Evaluation Critère d éligibilité Sport Suivi Clinique ECG Echocardiographie ±test d effort ±Holter 24H ±cas sélectionnés test invasifs Absence Cardiopathie ou condition arythmique Histoire familiale MS Symptômes Relation avec l effort Fréquentes et/ou polymorphes Couplets fréquents avec intervalle RR court Tous sport annuel ESV fréquentes chez l athlète Facteur déterminant = présence d une cardiopathie

29 Extrasystoles ventriculaires Evaluation Critère d éligibilité Sport Suivi Clinique ECG Echocardiographie ±test d effort ±Holter 24H ±cas sélectionnés test invasifs Absence Cardiopathie ou condition arythmique Histoire familiale MS Symptômes Relation avec l effort Fréquentes et/ou polymorphes Couplets fréquents avec intervalle RR court Tous sport annuel ESV fréquentes chez l athlète Facteur déterminant = présence d une cardiopathie

30 ESV et cardiomyopathie Holter ECG réalisé pour palpitations, et/ou 3ESV sur ECG de repos => 26 cardiopathies A. Biffi et al, Long-Term Clinical Significance of Frequent and Complex Ventricular Tachyarrhythmias in Trained Athletes, JACC 2002

31 Bigéminisme Ventriculaire

32

33 Apport de l échocardiographie d effort EFFORT Réserve contractile (FEVG / Déformations myocardiques) PAP? Recommandations sur la conduite à tenir devant la découverte d une HVG chez un sportif. Travail du groupe de cardiologie du sport de la SFC. Arch Mal Cœur 2007

34

35 Repos

36 Hundley et al., ACCF/ACR/AHA/NASCI/SCMR Expert Consensus Document on CV MRI, Circ 2010 Apport de l IRM myocardique FEVG 55% - Vol TDVG 190ml Pas de rehaussement tardif = pas de séquelle de myocardite

37 En cas de doute persistant. Désentrainement

38 Désentrainement et arythmies 70 patients avec 2000 ESV ou 1 TVNS sur Holter ECG 24H A. Biffi et al, Long-Term Clinical Significance of Frequent and Complex Ventricular Tachyarrhythmias in Trained Athletes, JACC 2002 Désentrainement de 3 mois Diminution des arythmies après désentrainement même en cas de cardiopathie sous jacente. Biffi A et al, Impact of Physical Deconditioning on Ventricular Tachyarrhythmia in Trained Athletes, JACC 2004

39 Désentrainement et morphologie (p<0.05) Professionnal cyclists (n=7) Wall Thickness (-14%) LVEDD (-4%) N. Ville et al DTDVG 55 mm

40 Les limites du «cœur d athlète» CMD? DTDVG Arythmies >33 mm/m 2 ventriculaires sévères myocardite? Cœur d athlète? Cardiomyopathie 2-4% CMH? MAVD? ECG «anormal» Paroi VG mm CMH?

41 Conclusion Distinction Cœur athlète / cardiopathie Facile dans l immense majorité des cas Un athlète est : ASYMPTOMATIQUE Performances adaptées à l entrainement Examens complémentaires avec CI temporaire Avis collégial

Quoi de neuf en cardiologie du sport

Quoi de neuf en cardiologie du sport Quoi de neuf en cardiologie du sport «Anomalie de la repolarisation chez l athlète» Mise à jour avril 2014. F. Schnell Service de Médecine du Sport CHU Rennes Laboratoire de Physiologie - Université Rennes

Plus en détail

François Carré. Université Rennes 1- Hôpital Pontchaillou -Inserm UMR 1099

François Carré. Université Rennes 1- Hôpital Pontchaillou -Inserm UMR 1099 ECG chez athléte, quoi de neuf? François Carré Université Rennes 1- Hôpital Pontchaillou -Inserm UMR 1099 Déclaration d intérêt Collaborations avec les sociétés: Astra Zeneca Bayer Boehringer Bouchara

Plus en détail

Cardiomyopathie ou cœur d athlète? F. Carré

Cardiomyopathie ou cœur d athlète? F. Carré Cardiomyopathie ou cœur d athlète? F. Carré Service Explorations Fonctionnelles Unité Biologie et Médecine du Sport Hôpital Pontchaillou- Université Rennes 1 Rennes Athlète? Vous avez dit athlète? Entraînement

Plus en détail

Electrocardiogramme et l épreuve d effort dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive

Electrocardiogramme et l épreuve d effort dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive Electrocardiogramme et l épreuve d effort dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive F Schnell Médecine du Sport CHU Pontchaillou Rennes Certificat de non contre indication à la pratique

Plus en détail

AMDTS AMDTS CŒUR D ATHLETE OU CARDIOMYOPATHIE? Richard AMORETTI. Directeur du D.U. de Cardiologie du Sport - C.H.U.

AMDTS AMDTS CŒUR D ATHLETE OU CARDIOMYOPATHIE? Richard AMORETTI. Directeur du D.U. de Cardiologie du Sport - C.H.U. CŒUR D ATHLETE OU CARDIOMYOPATHIE? Richard AMORETTI Directeur du D.U. de Cardiologie du Sport - C.H.U. PITIE SALPETRIERE DEBAT HYPERTROPHIE PHYSIOLOGIQUE SPORTIF HAUT NIVEAU SURTOUT ENDURANCE PAS D ANTECEDENT

Plus en détail

Cardiomyopathie ou cœur d athlète?

Cardiomyopathie ou cœur d athlète? Cardiomyopathie ou cœur d athlète? F. Carré Service Explorations Fonctionnelles Unité Biologie et Médecine du Sport Hôpital Pontchaillou- Université Rennes 1 Rennes Athlète? Vous avez dit athlète? Entraînement

Plus en détail

ECG et VNCI au sport. Dr Sylvain GRALL CHU d Angers, Service de cardiologie Centre de réadaptation spécialisée des Capucins

ECG et VNCI au sport. Dr Sylvain GRALL CHU d Angers, Service de cardiologie Centre de réadaptation spécialisée des Capucins ECG et VNCI au sport Dr Sylvain GRALL CHU d Angers, Service de cardiologie Centre de réadaptation spécialisée des Capucins Liens d intérêts Communications: Boehringer-Ingelheim, Novartis, Bayer, BMS, Pfizer

Plus en détail

L ECG du Sportif Atelier Congrès Cœur et Sport Bron Lyon 2013 Dr F Passard

L ECG du Sportif Atelier Congrès Cœur et Sport Bron Lyon 2013 Dr F Passard L ECG du Sportif Atelier Congrès Cœur et Sport Bron Lyon 2013 Dr F Passard Pourquoi un ECG de repos dans la VNCI Expérience de la Vénétie Sportifs 12-35 ans 3.6/100000 Sédentaires 12-35 ans 0.4/100000

Plus en détail

Athlète Adolescent Données de l ECG et de l Echocardiographie. Sylvain GUERARD, V. Griffet, JR. Caignault Hôpital Desgenettes LYON

Athlète Adolescent Données de l ECG et de l Echocardiographie. Sylvain GUERARD, V. Griffet, JR. Caignault Hôpital Desgenettes LYON Athlète Adolescent Données de l ECG et de l Echocardiographie Sylvain GUERARD, V. Griffet, JR. Caignault Hôpital Desgenettes LYON Adaptations aiguës à l exercice chez l enfant Filières énergétiques identiques

Plus en détail

Mise à jour mai Dr ENDJAH Nima Unité de cardiologie du sport, CHRU Lille Domaine médecine et sport, Faculté de médecine Lille 2

Mise à jour mai Dr ENDJAH Nima Unité de cardiologie du sport, CHRU Lille Domaine médecine et sport, Faculté de médecine Lille 2 Mise à jour mai 2013 Dr ENDJAH Nima Unité de cardiologie du sport, CHRU Lille Domaine médecine et sport, Faculté de médecine Lille 2 Doit-on se poser la question en compétition? 1998 Australian Open Karsten

Plus en détail

Cœur d athlète Différencier le physiologique du pathologique

Cœur d athlète Différencier le physiologique du pathologique Cœur d athlète Différencier le physiologique du pathologique Warner Mampuya, MD, PhD CIUSSS-CHUS ESTRIE 05 Octobre 2017 Aucun conflit d intérêt Objectifs Revoir les modifications de l entraînement d un

Plus en détail

L ECG DU SPORTIF Extrait de l ECG du plongeur. F Carré

L ECG DU SPORTIF Extrait de l ECG du plongeur. F Carré L ECG DU SPORTIF Extrait de l ECG du plongeur F Carré Bilan de non contre-indication à la compétition sportive Compétiteurs entre 12 et 35 ans Bilan médical Antécédents familiaux et personnels Signes fonctionnels

Plus en détail

Cœur et aptitudes spécifiques :

Cœur et aptitudes spécifiques : Cœur et aptitudes spécifiques : savoir poursuivre les explorations pour écarter une cardiopathie FX Brocq 1, R Poyet 2, C Jego 2, JP Gomis 1, H Gommeaux 1, M Monteil 1. 1 : Centre d Expertise Médicale

Plus en détail

Dyspnée «cardiaque» chez le sportif

Dyspnée «cardiaque» chez le sportif Dyspnée «cardiaque» chez le sportif François Carré INSERM U 642- CIC-IT 804-LTSI CHU Pontchaillou - Université Rennes 1 Annecy 2008 Mise à jour 18-12-2008 Causes de dyspnée d effort Anémie Modifié d après

Plus en détail

Quand réaliser un échocardiogramme d effort chez l athlète?

Quand réaliser un échocardiogramme d effort chez l athlète? Quand réaliser un échocardiogramme d effort chez l athlète? 9 ème journée régionale CMCS Evian 28 11 2015 François Carré Service de Médecine du Sport Université Rennes 1- INSERM U 1099- CHU Pontchaillou

Plus en détail

Echocardiographie de l athlète

Echocardiographie de l athlète F. Schnell Service de Médecine du Sport Laboratoire de Physiologie, CHU Rennes Echocardiographie de l athlète DIU Echocardiographie Mars 2016 Plan Indication échocardiographie Physiologie / Qu est ce qu

Plus en détail

Cas cliniques Cardiologie du Sport. Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg

Cas cliniques Cardiologie du Sport. Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg Cas cliniques Cardiologie du Sport Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg Pas de conflits d intérêt concernant cette présentation

Plus en détail

Dépistage cardiovasculaire des sportifs français de haut niveau : résultats préliminaires

Dépistage cardiovasculaire des sportifs français de haut niveau : résultats préliminaires Dépistage cardiovasculaire des sportifs français de haut niveau : résultats préliminaires Professeur François CARRE CIC-IT, INSERM U642 Service exploration fonctionnelle- Unité de biologie et médecine

Plus en détail

Cardiomyopathie ou «cœur d athlète» Place de l échocardiographie. Sylvain GUERARD LYON

Cardiomyopathie ou «cœur d athlète» Place de l échocardiographie. Sylvain GUERARD LYON Cardiomyopathie ou «cœur d athlète» Place de l échocardiographie Sylvain GUERARD LYON Rappels: physiologie Rappels: physiologie 2 types d adaptation Surcharge chronique de pression Entraînement en résistance

Plus en détail

Longitudinal Myocardial Function And Exercise Interest for differenciating physiologic from pathologic left ventricular hypertrophies

Longitudinal Myocardial Function And Exercise Interest for differenciating physiologic from pathologic left ventricular hypertrophies Longitudinal Myocardial Function And Exercise Interest for differenciating physiologic from pathologic left ventricular hypertrophies F. Schnell, E. Donal, A. Bernard, R. Ollivier, C. De Place, F. Carré

Plus en détail

Certificat de non contre-indication au sport chez l enfant. Alain Chantepie CHU Tours FMC Pédiatrie Tours Espace Malraux Jeudi 30 mai 2013

Certificat de non contre-indication au sport chez l enfant. Alain Chantepie CHU Tours FMC Pédiatrie Tours Espace Malraux Jeudi 30 mai 2013 Certificat de non contre-indication au sport chez l enfant Alain Chantepie CHU Tours FMC Pédiatrie Tours Espace Malraux Jeudi 30 mai 2013 Objectifs de la consultation d aptitude au sport l - Juger de l

Plus en détail

DIU Echocardiographie Cœur du Spor*f. F. SCHNELL Pr F. CARRE Hopital Ponchaillou CHU - RENNES

DIU Echocardiographie Cœur du Spor*f. F. SCHNELL Pr F. CARRE Hopital Ponchaillou CHU - RENNES DIU Echocardiographie 2012 Cœur du Spor*f F. SCHNELL Pr F. CARRE Hopital Ponchaillou CHU - RENNES Plan Indication échocardiographie Physiologie / Qu est ce qu un athlète? Spécificité du cœur d athlète

Plus en détail

JESFC Cardiologie du sport. Session de médecine générale. R. Brion Lyon, Dieulefit Santé. La demande de certificat médical

JESFC Cardiologie du sport. Session de médecine générale. R. Brion Lyon, Dieulefit Santé. La demande de certificat médical JESFC 2008 Session de médecine générale La demande de certificat médical en Cardiologie du sport R. Brion Lyon, Dieulefit Santé Ce qui est légal Code de la Santé Publique, article L.3622-2 Participer aux

Plus en détail

1. Recommandations concernant la VNCI

1. Recommandations concernant la VNCI - Particularités de l'électrocardiogramme du sujet sportif - VNCI à la pratique du sport - 1. Recommandations concernant la VNCI - Le contenu de la visite de non contre-indication à la pratique du sport

Plus en détail

Particularités ECG du sportif. je peux signer. Dr S. Doutreleau CHU Strasbourg clubcardiosport.com

Particularités ECG du sportif. je peux signer. Dr S. Doutreleau CHU Strasbourg clubcardiosport.com Particularités ECG du sportif je peux signer Dr S. Doutreleau CHU Strasbourg clubcardiosport.com Introduction La pratique régulière d une activité physique peut s accompagner de modifications morphologiques

Plus en détail

Conséquences des sports d endurance sur le cœur

Conséquences des sports d endurance sur le cœur Conséquences des sports d endurance sur le cœur Stéphane Doutreleau Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU Strasbourg Cœur de l endurant : de quoi parle-t-on? Sportifs Sports à hautes

Plus en détail

«Allons voir au-delà du pont!» L apport incontournable de l ECG systématique

«Allons voir au-delà du pont!» L apport incontournable de l ECG systématique «Allons voir au-delà du pont!» L apport incontournable de l ECG systématique introduction Mr P. pratique de l ultra-endurance depuis de nombreuses années. A l occasion d un accident sur la voie publique,

Plus en détail

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011 VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE Docteur H. BELHAKEM 2011 En sport, savourons Le plaisir de ne pas forcer quitte à rester derrière! VMA = JO 2012 QUE DANS L ESPRIT LA VMA POURQUOI FAIRE? 1/ PARCE QUE C EST

Plus en détail

WPW et effort. Evaluation du risque : méthode indirecte : ECG d'effort méthode directe : stimulation. transoesophagienne endocavitaire

WPW et effort. Evaluation du risque : méthode indirecte : ECG d'effort méthode directe : stimulation. transoesophagienne endocavitaire WPW et effort Evaluation du risque : méthode indirecte : ECG d'effort méthode directe : stimulation transoesophagienne endocavitaire WPW: Stimulation transoesophagienne à l'effort WPW: évaluation Quelques

Plus en détail

Troubles du rythme et sport. François Carré Université Rennes1 Hôpital Pontchaillou INSERM UMR 1099

Troubles du rythme et sport. François Carré Université Rennes1 Hôpital Pontchaillou INSERM UMR 1099 Troubles du rythme et sport François Carré Université Rennes1 Hôpital Pontchaillou INSERM UMR 1099 PLAN Le sport intense, une épée à double tranchant La prévention mort subite liée au sport L ECG de l

Plus en détail

AMDTS AMDTS ECG. du sportif. Recommandations Françaises. Richard AMORETTI

AMDTS AMDTS ECG. du sportif. Recommandations Françaises. Richard AMORETTI Recommandations Françaises ECG 2012 du sportif Richard AMORETTI D i r e c t e u r d E n s e i g n e m e n t d e C a r d i o l o g i e d u S p o r t ADMTS CHYPRE 2012 ECG Intérêt de l ECG de repos de repos

Plus en détail

Arythmie respiratoire

Arythmie respiratoire ECG normal Arythmie respiratoire Q positionnel Hypertrophie auriculaire gauche Hypertrophie auriculaire droite Test de Flack Aspects pouvant être d emblée attribués à un entraînement important surtout

Plus en détail

Conséquences à long terme de la pratique des sports d endurance sur le cœur

Conséquences à long terme de la pratique des sports d endurance sur le cœur Conséquences à long terme de la pratique des sports d endurance sur le cœur Stéphane Doutreleau Unité Sports et Pathologies CHU de Grenoble Centre d expertise de l altitude à Cœur de l endurant : de quoi

Plus en détail

Echocardiographie & Sportif. S Lafitte Université Bordeaux 2 CHU Bordeaux

Echocardiographie & Sportif. S Lafitte Université Bordeaux 2 CHU Bordeaux Echocardiographie & Sportif S Lafitte Université Bordeaux 2 CHU Bordeaux Diagnostic de l HVG Echocardiographie Situation la plus difficile : HVG du sportif Définition Adaptation physiologique à un entraînemet

Plus en détail

Le Dépistage Cardiovasculaire avant la pratique d un Sport. Thierry Laporte Bordeaux

Le Dépistage Cardiovasculaire avant la pratique d un Sport. Thierry Laporte Bordeaux Le Dépistage Cardiovasculaire avant la pratique d un Sport Thierry Laporte Bordeaux Pourquoi un bilan cardiovasculaire avant la pratique d un sport? 1 ) L exercice physique est une contrainte majeure pour

Plus en détail

Les contraintes cardiovasculaires des sports de raquette

Les contraintes cardiovasculaires des sports de raquette Les contraintes cardiovasculaires des sports de raquette CHALLENGER 2007 JM GUY Club des Cardiologues du Sport L exercice musculaire une contrainte majeure pour le système cardiovasculaire Le type d exercice

Plus en détail

Mort subite du sportif ces symptômes si souvent négligés!

Mort subite du sportif ces symptômes si souvent négligés! Mort subite du sportif ces symptômes si souvent négligés! JM GUY Saint Etienne Mise à jour février 2013 Mort subite du sportif 1 100 à 1500 /an en France autant d IDM non mortels Mécanismes étiologiques

Plus en détail

Quel bilan cardiovasculaire pour quel sportif?

Quel bilan cardiovasculaire pour quel sportif? Quel bilan cardiovasculaire pour quel sportif? Nice 07 12 2010 François Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1 INSERM U 642 Le paradoxe du sport La pratique sportive a des effets bénéfiques indéniables

Plus en détail

ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied. Dr Guy

ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied. Dr Guy ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied Dr Guy Histoire clinique/ Examen 31 ans, tabagisme à 5 cigareees par jour, cer4ficat pour semi marathon Pas de symptômes

Plus en détail

ECG de l athlète, ce qu il faut savoir

ECG de l athlète, ce qu il faut savoir ECG de l athlète, ce qu il faut savoir Journée de la SMSB Brest 06 juin 2009 François Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1 Inserm U 642 Bilan cardiovasculaire de base, recommandations européennes

Plus en détail

Dysplasie du ventricule droit. Martine Gilard CHU Brest

Dysplasie du ventricule droit. Martine Gilard CHU Brest Dysplasie du ventricule droit Martine Gilard CHU Brest Anomalie myocardique du ventricule D Caractéristiques cliniques Arythmies ESV d origine ventriculaire droite Mort subite Basso et al Circulation 1996;

Plus en détail

Exploration du Ventricule Gauche

Exploration du Ventricule Gauche Exploration du Ventricule Gauche INCIDENCES ETT Para-sternale gauche grand axe Para-sternale gauche petit axe Apicale Sous-costale Voie para-sternale gauche grand axe Voie para-sternale gauche grand

Plus en détail

Troubles du rythme et sport. François Carré Université Rennes 1 Hôpital Pontchaillou

Troubles du rythme et sport. François Carré Université Rennes 1 Hôpital Pontchaillou Troubles du rythme et sport François Carré Université Rennes 1 Hôpital Pontchaillou La mort subite du sportif Causes de mort subite sur le terrain de sport avant 35 ans USA Italie (Maron et al 2003 n=387)

Plus en détail

Analyse des échanges gazeux respiratoires à l exercice : un élément indispensable pour explorer la dyspnée de l athlète?

Analyse des échanges gazeux respiratoires à l exercice : un élément indispensable pour explorer la dyspnée de l athlète? Analyse des échanges gazeux respiratoires à l exercice : un élément indispensable pour explorer la dyspnée de l athlète? Le point de vue du cardiologue Dr JF AUPETIT C H St Joseph. St Luc Mise à jour avril

Plus en détail

L EXEMPLE DE LA FIBRILLATION ATRIALE

L EXEMPLE DE LA FIBRILLATION ATRIALE LE CŒUR DU SPORTIF PEUT IL ETRE ARYTHMOGENE? L EXEMPLE DE LA FIBRILLATION ATRIALE François Carré Université Rennes 1 CHU Pontchaillou INSERM U 1099 EVIAN 15 septembre 2012 Le sport intense est il arythmogène?

Plus en détail

Influence de la fonction ventriculaire droite sur la mécanique ventriculaire gauche dans l insuffisance cardiaque systolique chronique

Influence de la fonction ventriculaire droite sur la mécanique ventriculaire gauche dans l insuffisance cardiaque systolique chronique Influence de la fonction ventriculaire droite sur la mécanique ventriculaire gauche dans l insuffisance cardiaque systolique chronique Anne Bernard, Erwan Donal, Frédéric Schnell, Christophe Thébault,

Plus en détail

Anomalie de conduction dans une population pédiatrique i de dystrophie myotonique de Steinert Mise en contexte Atteinte cardiaque Anomalies de conduct

Anomalie de conduction dans une population pédiatrique i de dystrophie myotonique de Steinert Mise en contexte Atteinte cardiaque Anomalies de conduct Anomalie de conduction dans une population pédiatrique de dystrophie myotonique de Steinert t Anne Fournier, md Cardiologue pédiatre Lucie Caron, inf Clinique des maladies neuro-musculaires Centre de réadpatation

Plus en détail

«FONCTION DIASTOLIQUE» Diplôme Interuniversitaire d Echocardiographie 2008

«FONCTION DIASTOLIQUE» Diplôme Interuniversitaire d Echocardiographie 2008 «FONCTION DIASTOLIQUE» Diplôme Interuniversitaire d Echocardiographie 2008 Diastole: «définitions» CI: contraction isovolumique FM OAo FAo OM SA: systole auriculaire RI: relaxation isovolumique RR: remplissage

Plus en détail

Malaise de l'enfant. Charlotte DENIS Unité de rythmologie Centre des côtes Les loges en Josas

Malaise de l'enfant. Charlotte DENIS Unité de rythmologie Centre des côtes Les loges en Josas Malaise de l'enfant Charlotte DENIS Unité de rythmologie Centre des côtes Les loges en Josas www.centredescotes.com Diagnostic Interrogatoire : Antécédents familiaux Antécédents personnels Autres signes

Plus en détail

Le cœur d'athlète est-il arythmogène?

Le cœur d'athlète est-il arythmogène? Le cœur d'athlète est-il arythmogène? Le cœur d athlète, qui regroupe des particularités électriques et morphologiques, ne s observe qu en cas d entraînement intense (> 8 heures/semaine au-delà du seuil

Plus en détail

Recommandations Européennes pour la pratique sportive par le cardiaque

Recommandations Européennes pour la pratique sportive par le cardiaque Recommandations Européennes pour la pratique sportive par le cardiaque DU Cardio Sport Paris 2010 François Carré INSERM U 642 Dépistage des cardiopathies chez les sportifs Bilan de non contre-indication

Plus en détail

Activité électrique cardiaque

Activité électrique cardiaque ECG ED 28/02/2011 Activité électrique cardiaque Onde P= dépolarisation auriculaire Intervalle PR =temps de conduction auriculo-ventriculaire QRS= dépolarisation ventriculaire Segment ST= repolarisation

Plus en détail

ECHOCARDIOGRAPHIE des CARDIOMYOPATHIES HYPERTROPHIQUES. Franck Thuny Cardiologie-Hôpital de la Timone Faculté de Médecine-Marseille

ECHOCARDIOGRAPHIE des CARDIOMYOPATHIES HYPERTROPHIQUES. Franck Thuny Cardiologie-Hôpital de la Timone Faculté de Médecine-Marseille ECHOCARDIOGRAPHIE des CARDIOMYOPATHIES HYPERTROPHIQUES Franck Thuny Cardiologie-Hôpital de la Timone Faculté de Médecine-Marseille INTRODUCTION CMH: maladie sporadique (10%) ou familiale (90%) à transmission

Plus en détail

Exploration du système nerveux végétatif Épreuve d effort en rythmologie. Dr Xavier Copie, CCN, Saint-Denis

Exploration du système nerveux végétatif Épreuve d effort en rythmologie. Dr Xavier Copie, CCN, Saint-Denis Exploration du système nerveux végétatif Épreuve d effort en rythmologie Dr Xavier Copie, CCN, Saint-Denis Le système nerveux végétatif Le rôle du système nerveux est reconnu comme élément pivot dans la

Plus en détail

ELECTROCARDIOGRAMME - ECG

ELECTROCARDIOGRAMME - ECG ELECTROCARDIOGRAMME - ECG ECG = enregistrement de l activité électrique du cœur effectué en divers points du revêtement cutané. ECG 12 dérivations : - 6 dérivations des membres : D1 D2 D3 avr avl avf -

Plus en détail

mort subite du sportif

mort subite du sportif mort subite du sportif Richard AMORETTI Directeur d enseignement D.U. de Cardiologie du Sport C.H.U. PITIE SALPETRIERE Définition de la mort subite NATURELLE : non traumatique, non iatrogène INATTENDUE

Plus en détail

Sport, activité physique et patient hypertendu. patient hypertendu

Sport, activité physique et patient hypertendu. patient hypertendu Sport, activité physique et patient hypertendu Sport, activité physique et patient hypertendu Ne pas craindre de prescrire une activité physique et sportive chez l hypertendu! L effet bénéfique de l activité

Plus en détail

Le Cœur du Sportif Dr F Passard 25è JAMA 29/01/2011

Le Cœur du Sportif Dr F Passard 25è JAMA 29/01/2011 Le Cœur du Sportif Dr F Passard 25è JAMA 29/01/2011 Pourquoi un bilan cardiovasculaire Lors de la pratique d un sport? 1 ) L exercice physique est une contrainte majeure pour le système cardiovasculaire

Plus en détail

Suivi de cardiopathie ischémique chronique

Suivi de cardiopathie ischémique chronique Suivi de cardiopathie ischémique chronique L ETT est indiquée lors du suivi d une ischémie myocardique chronique en cas d apparition de nouveaux signes (détérioration de l état clinique, anomalies ECG,

Plus en détail

Apprendre à lire un ECG

Apprendre à lire un ECG Apprendre à lire un ECG Comme le disait Platon : «I am not perfect.» Le tracé ECG Sur du papier millimétré : - Horizontalement : vitesse de déroulement de la feuille = 2,5cm/s 1 mm = 0,04 s, un grand carreau

Plus en détail

Un cœur musclé? MP S. Bisconte, Réunion de la SOFRAMAS 18 septembre 2014

Un cœur musclé? MP S. Bisconte, Réunion de la SOFRAMAS 18 septembre 2014 Réunion de la SOFRAMAS 18 septembre 2014 Un cœur musclé? MP S. Bisconte, MC S. NGuyen, MC P. Doireau, MP J. Monin, MC A. Hornez, MC O. Manen, MCS G Welsch Centre d Expertise Médicale du Personnel Navigant

Plus en détail

Actualités en cardiologie du sport 2014

Actualités en cardiologie du sport 2014 Actualités en cardiologie du sport 2014 Congrès GERS Compiègne 11 13 09 2014 François Carré Université Rennes 1- Hôpital Pontchaillou -Inserm UMR 1099 Déclarations de conflit d intérêt Aucun conflit d

Plus en détail

Le cœur épais. Claude Sauvé, MD. 14 e Symposium d échocardiographie de l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal. 4 novembre 2017

Le cœur épais. Claude Sauvé, MD. 14 e Symposium d échocardiographie de l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal. 4 novembre 2017 Le cœur épais Claude Sauvé, MD 14 e Symposium d échocardiographie de l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal 4 novembre 2017 Le VG avec parois épaissies: diagnostic différentiel Le VG normal Épaisseur des

Plus en détail

I Spécificités cardiov F sédentaire

I Spécificités cardiov F sédentaire compensation du VES pour maintenir un DC de 5L/min I Spécificités cardiov F sédentaire ces inters masse corp Taille du cœur : 20% masse absolue 10% masse indexée / surf ou vol sanguin total vol d éjection

Plus en détail

L Echographie d Effort dans les valvulopathies

L Echographie d Effort dans les valvulopathies L Echographie d Effort dans les valvulopathies Cas cliniques problématiques Haïfa MAHJOUB, MD, PhD Centre Médical Farfalla, Tunis, Tunisie Centre de Recherche de l IUCPQ, Québec, Canada Dr Haïfa MAHJOUB

Plus en détail

Syncope: Qui hospitaliser? Quel bilan?

Syncope: Qui hospitaliser? Quel bilan? Syncope: Qui hospitaliser? Quel bilan? Jérémie BARRAUD Unité Rythmologie et Stimulation Cardiaque Service de Cardiologie, CHU NORD Aix-Marseille Université Définition - Epidémiologie Syncope = Perte de

Plus en détail

MORT SUBITE DU SPORTIF. Richard AMORETTI Pitié-Salpétrière

MORT SUBITE DU SPORTIF. Richard AMORETTI Pitié-Salpétrière MORT SUBITE DU SPORTIF Richard AMORETTI Pitié-Salpétrière DEFINITION NATURELLE : non traumatique, non iatrogène INATTENDUE : cœur supposé normal DANS L HEURE SUIVANT LE SYMPTOME INITIAL AU COURS ET JUSQU

Plus en détail

IRM CARDIAQUE ET SYNDROMES CORONARIENS AIGUS À CORONAIRES SAINES Y. Arous, S. Bouguerra, R. Mouelhi, M. Aloui, S. Kouki,, H. Boujemaa, N.

IRM CARDIAQUE ET SYNDROMES CORONARIENS AIGUS À CORONAIRES SAINES Y. Arous, S. Bouguerra, R. Mouelhi, M. Aloui, S. Kouki,, H. Boujemaa, N. IRM CARDIAQUE ET SYNDROMES CORONARIENS AIGUS À CORONAIRES SAINES Y. Arous, S. Bouguerra, R. Mouelhi, M. Aloui, S. Kouki,, H. Boujemaa, N. Ben Abdallah Hôpital Militaire de Tunis Tunis - Tunisie La prise

Plus en détail

Coeur d athlète ou cardiomyopathie hypertrophique?

Coeur d athlète ou cardiomyopathie hypertrophique? 608 Mise au point Journées européennes de la Société française de cardiologie Dossier François Carré Disponible sur internet le : 11 avril 2012 Key points en ligne sur / on line on www.em-consulte.com/revue/lpm

Plus en détail

LA VISITE DE NON CONTRE-INDICATION A LA PRATIQUE SPORTIVE PAR LE MEDECIN GENERALISTE. Dr Patrice BOUILLON Dr Benoït DAUMAIN-LECOINTRE Joan EDOH

LA VISITE DE NON CONTRE-INDICATION A LA PRATIQUE SPORTIVE PAR LE MEDECIN GENERALISTE. Dr Patrice BOUILLON Dr Benoït DAUMAIN-LECOINTRE Joan EDOH LA VISITE DE NON CONTRE-INDICATION A LA PRATIQUE SPORTIVE PAR LE MEDECIN GENERALISTE Dr Patrice BOUILLON Dr Benoït DAUMAIN-LECOINTRE Joan EDOH Le CNCI Pour qui? Article L 231-2 du code du sport Obligatoire

Plus en détail

Dyspnée «cardiaque» chez le sportif

Dyspnée «cardiaque» chez le sportif Dyspnée «cardiaque» chez le sportif François Carré INSERM U 642- CIC-IT 804-LTSI CHU Pontchaillou - Université Rennes 1 Annecy 18 10 2008 Causes de dyspnée d effort Anémie Modifié d après Mc Ardle WD,

Plus en détail

Quel bilan cardiaque pour quel sportif?

Quel bilan cardiaque pour quel sportif? Quel bilan cardiaque pour quel sportif? 9 ème journée régionale CMCS Evian 28 11 2015 F. Carré Hôpital Pontchaillou-Université Rennes 1-INSERM U 1099 Déclaration d intérêt L auteur déclare ne pas avoir

Plus en détail

Hélène BESSE-RICHARD. Service de Médecine Nucléaire, hôpital Bichat.

Hélène BESSE-RICHARD. Service de Médecine Nucléaire, hôpital Bichat. Comparaison de deux techniques non invasives dans le diagnostic et le suivi évolutif de la sarcoïdose myocardique : scintigraphie myocardique au MIBI et IRM de perfusion. Hélène BESSE-RICHARD. Service

Plus en détail

La fatigue myocardique lors des épreuves d endurance

La fatigue myocardique lors des épreuves d endurance La fatigue myocardique lors des épreuves d endurance Stéphane Doutreleau Service de Physiologie UM Sports et Pathologies Laboratoire HP 2 CHU de Grenoble QCM pré-test La fatigue myocardique A.est systématique

Plus en détail

Particularités s du patient en fibrillation auriculaire

Particularités s du patient en fibrillation auriculaire Particularités s du patient en fibrillation auriculaire Dolbeau Jean-Baptiste Service d Anesthd Anesthésie sie Réanimation R II, Hôpital du Haut-Lévêque vêque, Groupe Hospitalier Sud, CHU de BORDEAUX Avenue

Plus en détail

Particularités s du patient en fibrillation auriculaire

Particularités s du patient en fibrillation auriculaire Particularités s du patient en fibrillation auriculaire Alexandre OUATTARA Service d Anesthd Anesthésie sie Réanimation R II, Hôpital du Haut-Lévêque, Groupe Hospitalier Sud, CHU de BORDEAUX Avenue Magellan

Plus en détail

Quiz ECG n 1. FMC Médecine Générale 08/06/2017 Docteur Marjorie NIRO Praticien hospitalier,service de Cardiologie, CHU Angers

Quiz ECG n 1. FMC Médecine Générale 08/06/2017 Docteur Marjorie NIRO Praticien hospitalier,service de Cardiologie, CHU Angers Quiz ECG n 1 FMC Médecine Générale 08/06/2017 Docteur Marjorie NIRO Praticien hospitalier,service de Cardiologie, CHU Angers Cas clinique 1 - Contexte clinique : - Homme de 43 ans sans antécédent - Hospitalisation

Plus en détail

Le Holter chez le Sportif

Le Holter chez le Sportif Le Holter chez le Sportif DIU Cardiologie du Sport Avril 2005 Dr Jérôme LACOTTE Unité de Rythmologie Institut de Cardiologie Groupe Pitié-Salpêtrière, Paris Mise en place Lecture Analyse Résultats Indications

Plus en détail

Congrès cœur et sport 31 Mai - 1 er juin 2013 Lyon-Bron

Congrès cœur et sport 31 Mai - 1 er juin 2013 Lyon-Bron PLACE DE L IRM CARDIAQUE DANS LE DIAGNOSTIC DU CŒUR D ATHLÈTE Congrès cœur et sport 31 Mai - 1 er juin 2013 Lyon-Bron Vivien THOMSON - Radiologue Centre d imagerie de la Sauvegarde - IRM des Sources LYON

Plus en détail

Coeur et aptitude au sport

Coeur et aptitude au sport Coeur et aptitude au sport LE POINT SUR... Bruno PAVY Service de réadaptation cardiovasculaire, Centre Hospitalier, Machecoul pavy.bruno@wanadoo.fr Un cœur «normal» dans un organisme normal peut s engager

Plus en détail

Mort subite et DVDA : apports de l imagerie

Mort subite et DVDA : apports de l imagerie Mort subite et DVDA : apports de l imagerie Imagerie de la mort subite, HEGP, Paris, le 22/06/2007 Arshid AZARINE Service de Rythmologie La Pitié Service de radiologie cardiovasculaire HEGP Paris DVDA

Plus en détail

Souffrance myocardique «mythe ou réalité?»

Souffrance myocardique «mythe ou réalité?» Souffrance myocardique «mythe ou réalité?» Stéphane Doutreleau Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU Strasbourg Souffrance myocardique? MORT SUBITE ACCIDENTS CORONARIENS AIGU CHRONIQUE

Plus en détail

IVA distale. J. Farré & H. Wellens 2015

IVA distale. J. Farré & H. Wellens 2015 F, 85 ans H, 50 ans F, 85 ans IVA distale J. Farré & H. Wellens 2015 H, 50 ans IVA proximale J. Farré & H. Wellens 2015 F, 54 ans Hypocalcémie Les troubles ECG dus aux altérations de la calcémie sont

Plus en détail

L IRM en cardiologie du sport

L IRM en cardiologie du sport L IRM en cardiologie du sport O. Corneloup, M. Montaudon, H. Cochet, F. Laurent, V. Latrabe, G. Dournes, M. Salel Unité d imagerie thoracique et cardio-vasculaire Leonardo da Vinci, 1513 Plan retenu -

Plus en détail

ECG en fonction de l Âge

ECG en fonction de l Âge Session ECG en fonction de l âge Guy Vaksmann Vendôme Cardio Clinique de la Louvière Lille Diapositive 1 ECG en fonction de l Âge Journées Lilloises d Anesthésie Réanimation et de Médecine d Urgence avril

Plus en détail

Les Coeurs du Forez 12 Mai 2007 - Mise à jour 08-06-07

Les Coeurs du Forez 12 Mai 2007 - Mise à jour 08-06-07 Cœur et sport : des disciplines à plus haut risque? L. Chevalier Les Coeurs du Forez 12 Mai 2007 - Mise à jour 08-06-07 Des sports plus particulièrement à risque? Selon quelle approche? 1/ Approche officielle

Plus en détail

L ÉLECTROCARDIOGRAMME (TD n = 1).

L ÉLECTROCARDIOGRAMME (TD n = 1). 1 (TD n = 1). Un cœur vivant peut générer de l électricité. Cette électricité (qui est de l ordre de millivolt) est captée par des électrodes et enregistrée à l aide d un électrocardiographe. L électricité

Plus en détail

Arythmies ventriculaires et sport : où est le danger? Pierre JAÏS (Bordeaux)

Arythmies ventriculaires et sport : où est le danger? Pierre JAÏS (Bordeaux) Arythmies ventriculaires et sport : où est le danger? Pierre JAÏS (Bordeaux) Mise à jour février 2013 Questions: Le sport augmente t il le risque d arythmies ventriculaires? Et par la même le risque de

Plus en détail

ECG systématique avant signature d une licence sportive?

ECG systématique avant signature d une licence sportive? ECG systématique avant signature d une licence sportive? François Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1 Cœurs du Forez 2007 Saint-Just-Rambert Mise à jour 20-07-2008 La pratique sportive a des

Plus en détail

Fibrillation Auriculaire: le talon d Achille du sportif? Troubles du rythme et aptitude

Fibrillation Auriculaire: le talon d Achille du sportif? Troubles du rythme et aptitude Fibrillation Auriculaire: le talon d Achille du sportif? Troubles du rythme et aptitude Jean-Michel Chevalier Hôpital Robert Picqué Jean-Michel Bordeaux Chevalier Hôpital des Armées Robert Picqué Mise

Plus en détail

Méthodes d évaluation du métabolisme, de la perfusion et de la fonction myocardique. Alain COHEN SOLAL Lariboisière

Méthodes d évaluation du métabolisme, de la perfusion et de la fonction myocardique. Alain COHEN SOLAL Lariboisière Méthodes d évaluation du métabolisme, de la perfusion et de la fonction myocardique Alain COHEN SOLAL Lariboisière Métabolisme coronaire Métabolisme coronaire Apport =besoins Repos/Effort MVO2 = Qcor x

Plus en détail

BNP: ASPECTS PHYSIOLOGIQUES ET INTERET CLINIQUE. Docteur Souheil Omar Service de Biochimie Clinique CHU La Rabta

BNP: ASPECTS PHYSIOLOGIQUES ET INTERET CLINIQUE. Docteur Souheil Omar Service de Biochimie Clinique CHU La Rabta BNP: ASPECTS PHYSIOLOGIQUES ET INTERET CLINIQUE Docteur Souheil Omar Service de Biochimie Clinique CHU La Rabta 29-10- 2010 ASPECTS PHYSIOLOGIQUES IDENTIFICATION Nom: NP (Natriuretic peptide) Prénom: B

Plus en détail

Item 231. Physiopathologie du rétrécissement aortique calcifié.

Item 231. Physiopathologie du rétrécissement aortique calcifié. Item 231. Physiopathologie du rétrécissement aortique calcifié. 1. Introduction } Le rétrécissement aortique calcifié (RAC) est la valvulopathie de l adulte la plus fréquente dans les pays occidentaux.

Plus en détail

SYNCOPE OU SYNCOPE VASO-VAGALE? QUELLE STRATEGIE DIAGNOSTIQUE? Maxime de Guillebon Service de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale PESSAC

SYNCOPE OU SYNCOPE VASO-VAGALE? QUELLE STRATEGIE DIAGNOSTIQUE? Maxime de Guillebon Service de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale PESSAC SYNCOPE OU SYNCOPE VASO-VAGALE? QUELLE STRATEGIE DIAGNOSTIQUE? Maxime de Guillebon Service de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale PESSAC SYNCOPE: DEFINITION Perte de connaissance soudaine et transitoire

Plus en détail

FICHE ECG. Cellule cardiaque : contraction = dépolarisation, relâchement = repolarisation.

FICHE ECG. Cellule cardiaque : contraction = dépolarisation, relâchement = repolarisation. L électrocardiogramme : résumé : FICHE ECG Tissu myocardique = mécanique : contraction v = 0,4m/s (lent). Tissu nodal = électrique (naissance et conduction de l influx nerveux), dépolarisation rapide :

Plus en détail

DEDICACES ET REMERCIEMENTS

DEDICACES ET REMERCIEMENTS 1 DEDICACES ET REMERCIEMENTS A Monsieur le Médecin Général Inspecteur Maurice VERGOS, Directeur de l Ecole du Val de Grâce, A Monsieur le Médecin Général Jean Didier CAVALLO, Directeur adjoint de l Ecole

Plus en détail

Documenter un trouble du Rythme

Documenter un trouble du Rythme Documenter un trouble du Rythme ECG, Holter, Enregistreurs d évènements, PM,DAI Olivier Piot Centre Cardiologique du Nord, Saint Denis Réunion de RYTHMOSUD, 09/11/10, Nice Méthodes d investigation et Indications

Plus en détail

Eric Abergel. Hôpital Européen Georges Pompidou.

Eric Abergel. Hôpital Européen Georges Pompidou. Eric Abergel. Hôpital Européen Georges Pompidou. Désynchronisation ventriculaire: facteur d aggravation (causal?) de l insuffisance cardiaque Patients avec VG dilaté/dysfonction VG ont souvent des tr de

Plus en détail

Troubles de conduction auriculo-ventriculaire BAV

Troubles de conduction auriculo-ventriculaire BAV Troubles de conduction auriculo-ventriculaire BAV Propriétés s générales g du NAV Partie nodale du NAV Conduction lente (témoin de l intervalle PR). Conduction décrémentielle. Faisceau de His et ses branches

Plus en détail