Jean-Philippe TARD. 19 juin Analyse de pratique 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Jean-Philippe TARD. 19 juin Analyse de pratique 1"

Transcription

1 Analyse de pratique Jean-Philippe TARD Analyse de pratique 1

2 Déroulement de la soirée 30 mn d introduction pour présenter l APP, ses différentes modalités, ses différents "niveaux", la différence avec d autres pratiques (supervision, groupes Balint, groupes thérapeutiques), la place de l'analyse de pratique dans le monde professionnel 1 heure d atelier pour expérimenter l APP «en vraie grandeur" dans son format le plus simple : choix d'un thème, définition d'un objectif, échange de pratiques, retour vers le "client" (qui a proposé le sujet) et feed-back de sa part sur les nouvelles ressources qu'il a trouvé dans la séance 30 mn de débriefing sur cette approche, et réflexion l éventualité, pour ceux qui le souhaitent, de mettre en place un groupe régulier et à quelles conditions Analyse de pratique 2

3 L analyse de pratique c est quoi? L analyse de la pratique professionnelle (APP) est une démarche d élaboration, de prise de recul, de recherche de sens de sa pratique professionnelle Elle se met en œuvre dans des groupes de personnes exerçant la même profession (groupes de pairs), coordonnés et animés par un superviseur. Analyse de pratique 3

4 L expérience La relation du professionnel avec sa pratique Décharger son fardeau Groupe de parole Les niveaux de l APP Partager des expériences Echange de pratique L impact de l expérience La relation du professionnel avec son histoire Analyser des expériences Analyse de pratique Mettre en travail l impact émotionnel Supervision Analyser le contre transfert* Supervision *Contre transfert : En quoi la situation réveille chez le professionnel des problématiques liées à sa propre histoire Analyse de pratique 4

5 D autres approches Les groupes Balint : Formalisés par Michael Balint, ces groupes mis en place à partir de 1949 à Londres étaient destinés à aider le médecin à acquérir des qualités psychothérapeutiques. Ils étaient centrés sur la relation médecin malade. Ils ont souvent servis de modèles aux démarches d APP. le «codéveloppement» de Payette : Une formalisation du processus d APP dans le monde de l entreprise, par un Québécois. La supervision. On appelle généralement ainsi les groupes de professionnels de l aide sociale ou de la santé mentale qui se réunissent autour d un pair plus expérimenté, le superviseur. On y travaille sur sa pratique, mais aussi et surtout (compte tenu de l influence importante de la psychanalyse en France) sur les mécanismes de transfert et contre-transfert vécu par le professionnel. Les groupes thérapeutiques : Ils ont une visée psychothérapeutiques, utilisant la dynamique de groupe pour favoriser le changement personnel. La «coprofessionnalisation», «covision» ou «intervision», : Travail de type APP mis en œuvre par un groupe de professionnels «autogéré», sans pair plus expérimenté. Analyse de pratique 5

6 Ma conception de l APP Partir de la pratique et revenir à la pratique Partage d expériences Elaboration, réflexion, analyse Impact de l expérience des collègues sur celui qui a proposé la situation Exposé de la situation Expérience de celui qui propose la situation Retour vers l expérience Plan d action Analyse de pratique 6

7 Ma méthodologie Reprise en main du groupe depuis la dernière rencontre Tour de table informel pour connaître les situations nouvelles que les membres du groupe souhaitent évoquer ou analyser Choix de quelques situations qui seront travaillées pendant la séance Exposé schématique de la situation par le membre du groupe qui l a proposée (aspects factuels) et questions de clarification Formulation par la personne d une «demande» et détermination du «contrat» en réponse à cette demande Mise en travail de la problématique : Expression, échanges,. Retour vers l apporteur de la situation et feed-back Construction éventuelle d un plan d action à mettre en œuvre d ici la prochaine rencontre A la séance suivante, bilan des expérimentations Analyse de pratique 7

8 Règles à respecter Écoute, respect, bienveillance entre les personnes Lorsqu un participant intervient suite à l exposé d une situation, il parle de sa propre expérience (JE), et ne porte pas de jugement sur l expérience de son collègue (TU) Chacun s efforce d éviter le on (généralisation) pour privilégier l exposé de son expérience et l engagement personnel Confidentialité : Le participant rend le plus anonyme possible l exposé de la situation, et les participants s engagent à ne pas faire état de cette situation en dehors du groupe. Le participant présentant un cas est libre de ne pas répondre à une question Analyse de pratique 8

9 Dans le cas d un groupe mis en place dans une structure Le groupe travaille sur les situations vécues par les participants avec leurs «clients», pas sur les situations vécues avec l employeur Le contenu des échanges est absolument confidentiel. Les seules informations échangées avec l employeur concernent les modalités pratiques de déroulement (dates, durées, et problèmes éventuels de participation). Analyse de pratique 9

10 Les attitudes à adopter en APP Le groupe doit être guidé dans ses interventions pour faire en sorte que le temps de travail soit à la fois productif et respectueux des personnes. La typologie d Elias Hull Porter ( ) est une bonne base pour distinguer les attitudes constructives et improductives. Abolir le jugement au profit de l expression des faits, voire des émotions Commencer par le questionnement, l investigation : Quelles sont les questions que je me pose, quelles sont celles que j aurais envie de poser à la personne qui présente le cas pour approfondir ou mieux comprendre Pratiquer le soutien (support) pour accompagner la personne dans son expression (écoute, encouragement, intérêt porté au cas ) Utiliser sans modération la reformulation pour bien comprendre la situation Laisser l intéressé faire ses propres interprétations (donner du sens à l évènement par rapport à son histoire) s il le souhaite, mais éviter d aller sur ce terrain sans son accord Se retenir de lui donner des conseils, sauf s il le demande explicitement, et préférer la description de situations similaires (échange de pratiques). Analyse de pratique 10

11 Jean-Philippe TARD 14 av Rockefeller LYON Analyse de pratique 11

Evaluation du formateur débriefer dans les pratiques simulées

Evaluation du formateur débriefer dans les pratiques simulées Evaluation du formateur débriefer dans les pratiques simulées Vers une nouvelle compétence du formateur? C.PERROT, A.TONY, N.PECQUENARD, L. LE GOFF 1 Introduction Réingénierie de la formation initiale

Plus en détail

PAYETTE A., CHAMPAGNE C., Le groupe de codéveloppement professionnel, Presses de l Université du Québec, 1997, page 16.

PAYETTE A., CHAMPAGNE C., Le groupe de codéveloppement professionnel, Presses de l Université du Québec, 1997, page 16. «Le groupe de codéveloppement professionnel est une approche de développement pour des personnes qui croient pouvoir apprendre les unes des autres afin d améliorer leur pratique. La réflexion effectuée,

Plus en détail

Les formations de base au tutorat

Les formations de base au tutorat Les formations de base au tutorat FRAJE - Promouvoir la fonction de tutorat et définir les conditions nécessaires à sa mise en place - Améliorer la qualité d accueil des stagiaires dans les lieux de stage

Plus en détail

1. INTRODUCTION 2. LEGISLATION 3. DEFINITION 4. CATEGORISATION DES ENTRETIENS 5. LE CADRE DE L ENTRETIEN 6. LES PHASES DE L ENTRETIEN

1. INTRODUCTION 2. LEGISLATION 3. DEFINITION 4. CATEGORISATION DES ENTRETIENS 5. LE CADRE DE L ENTRETIEN 6. LES PHASES DE L ENTRETIEN 1. INTRODUCTION 2. LEGISLATION 3. DEFINITION 4. CATEGORISATION DES ENTRETIENS 5. LE CADRE DE L ENTRETIEN 6. LES PHASES DE L ENTRETIEN 1.LEGISLATION n Dans le cadre du rôle propre infirmier n Dans le domaine

Plus en détail

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Date de la rencontre : Thème, sujet, besoin, problématique Compétence professionnelle (SEJ 2008, adapté du Mels, 2004 ) Action Rôle ou fonction

Plus en détail

Les outils de simulation

Les outils de simulation Les outils de simulation Elisabeth Laprugne-Garcia Riphh Nord Lyon 9/12/2016 HISTORIQUE Existe sous l impulsion des militaires, de l aviation, de la médecine Initiation en Anesthésie-Réanimation- Urgences

Plus en détail

Et si on parlait d autre chose?

Et si on parlait d autre chose? Des concepts en psychologie de la santé à la création d un outil pédagogique visant le renforcement des stratégies de coping actif des patients atteints de maladie chronique Et si on parlait d autre chose?

Plus en détail

L ENTRETIEN DANS L AIDE A L ORIENTATION FAIP 2012

L ENTRETIEN DANS L AIDE A L ORIENTATION FAIP 2012 L ENTRETIEN DANS L AIDE A L ORIENTATION FAIP 2012 SOMMAIRE I DEFINITION II - APPROCHE ROGERIENNE III LES ATTITUDES IV - LES VARIABLES DE L ENTRETIEN V- LES TECHNIQUES D ENTRETIEN VI - CONDUIRE UN ENTRETIEN

Plus en détail

Formations longues À L'INTERVENTION SYSTÉMIQUE ET STRATÉGIQUE THÉRAPIE BRÈVE INTERVENTION ET CHANGEMENT

Formations longues À L'INTERVENTION SYSTÉMIQUE ET STRATÉGIQUE THÉRAPIE BRÈVE INTERVENTION ET CHANGEMENT Formations longues À L'INTERVENTION SYSTÉMIQUE ET STRATÉGIQUE THÉRAPIE BRÈVE INTERVENTION ET CHANGEMENT 2 Formation initiale............................................................. PAGE 3 l'intervention

Plus en détail

Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION EN PSYCHOPATHOLOGIE

Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION EN PSYCHOPATHOLOGIE Centre d Enseignement Supérieur pour Adultes Rue de Courcelles, 10 à 6044 ROUX Tél : 071/45.11.08 Fax : 071/45.53.63 mail : cesa@cesa.be Matricule : 5.355.007 Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION CONDUITE D UN ENTRETIEN ANNUEL OU BISANNUEL (APPRECIATION & PROFESSIONNEL) OBJECTIFS DE LA FORMATION OBJECTIF GENERAL Acquérir la méthode et les outils pour préparer et conduire

Plus en détail

DESCRIPTIF DES COURS DE 2 E ET 3 E CYCLES EN SERVICE SOCIAL

DESCRIPTIF DES COURS DE 2 E ET 3 E CYCLES EN SERVICE SOCIAL DESCRIPTIF DES COURS DE 2 E ET 3 E CYCLES EN SERVICE SOCIAL Sigle Titre / Session Description 6000 Projet individuel (3 cr) Ce cours est réservé aux étudiants inscrits au programme de maîtrise en service

Plus en détail

LA MARIONNETTE : UN OUTIL DE MÉDIATION PRIVILÉGIÉE

LA MARIONNETTE : UN OUTIL DE MÉDIATION PRIVILÉGIÉE LA MARIONNETTE : UN OUTIL DE MÉDIATION PRIVILÉGIÉE «La marionnette ce n est pas un acteur qui parle, c est une parole qui agit» P. Claudel Contenu Création d'une marionnette à tige à main prenante, destinée

Plus en détail

Référentiel de compétences

Référentiel de compétences Référentiel de compétences Liste structurée de compétences nécessaires à la réalisation des activités décrites dans le référentiel de métier. Référentiel de compétences 1 1. Savoirs Ou connaisances : ensemble

Plus en détail

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe»

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» La Manufacture des équipes, accompagne les groupes et les organisations pour développer le travail coopératif,

Plus en détail

FORMATION A LA SUPERVISION

FORMATION A LA SUPERVISION Haute Ecole Pédagogique BEJUNE Informations FORMATION A LA SUPERVISION MASTER OF ADVANCED STUDIES HEP-BEJUNE IN SUPERVISION 2016-2019 Bienne, octobre 2015 Définition de la supervision Un acte de formation

Plus en détail

FORMATION A LA SUPERVISION

FORMATION A LA SUPERVISION Haute Ecole Pédagogique BEJUNE Informations FORMATION A LA SUPERVISION MASTER OF ADVANCED STUDIES HEP-BEJUNE IN SUPERVISION 2012-2015 Bienne, octobre 2011 Définition de la supervision Un acte de formation

Plus en détail

Le référent qualité en ESMS :

Le référent qualité en ESMS : Le référent qualité en ESMS : Un acteur au service d un projet durable et efficace Points forts Cette formation est participative. Elle s appuie notamment sur l approche du codéveloppement professionnel

Plus en détail

Pratiques psychomotrices : conscience corporelle. Respiration et mouvement

Pratiques psychomotrices : conscience corporelle. Respiration et mouvement Université Pierre et Marie Curie Pratiques psychomotrices : conscience corporelle. Respiration et mouvement Psychomotricité troisième année 2003-2004 Agnès Servant-Laval Mise à jour : 28 novembre 2003

Plus en détail

Animer un groupe de parents

Animer un groupe de parents Formation Animer un groupe de parents Pour tous renseignements 04 67 03 43 58 Formation - EPE 34-2017 - Animer un groupe de parents Le soutien à la parentalité s est développé, depuis les années 90, dans

Plus en détail

STAGES EN ORTHOPHONIE

STAGES EN ORTHOPHONIE Faculté de médecine École d orthophonie et d audiologie STAGES EN ORTHOPHONIE CADRE RÉFÉRENTIEL POUR LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES DES ÉTUDIANTS ORA 2240 Stage I : Stage de B. Sc. II en orthophonie

Plus en détail

DOPAGE «DE L ANALYSE A LA PREVENTION» Maquette pédagogique

DOPAGE «DE L ANALYSE A LA PREVENTION» Maquette pédagogique 2015-2016 DOPAGE «DE L ANALYSE A LA PREVENTION» Maquette pédagogique Définition des objectifs généraux. : 1. Acquérir un socle commun de connaissances sur le et les problématiques associées 2. Interroger

Plus en détail

ENTRETIEN D EVALUATION ET ENTRETIEN PROFESSIONNEL : DEUX OUTILS D AIDE AU MANAGEMENT

ENTRETIEN D EVALUATION ET ENTRETIEN PROFESSIONNEL : DEUX OUTILS D AIDE AU MANAGEMENT ENTRETIEN D EVALUATION ET ENTRETIEN PROFESSIONNEL : DEUX OUTILS D AIDE AU MANAGEMENT Public Directeur Manager Chef d équipe Objectifs pédagogiques - Comprendre les enjeux des différents entretiens dans

Plus en détail

Groupe de parole «souffrance au travail» Bilan Santé au travail 72 Le Mans

Groupe de parole «souffrance au travail» Bilan Santé au travail 72 Le Mans Groupe de parole «souffrance au travail» Bilan 2005-2009 Santé au travail 72 Le Mans Règles de fonctionnement Ouvert à tous les salariés (entreprises adhérentes ou non) Animé par 2 médecins du travail

Plus en détail

Plan de professionnalisation des adultes-relais d Île-de-France

Plan de professionnalisation des adultes-relais d Île-de-France Plan de professionnalisation des adultes-relais d Île-de-France LE POSITIONNEMENT ET LE CADRE D INTERVENTION DE LA MEDIATION SOCIALE 3 jours (soit 21h de formation) S approprier le rôle et la posture du

Plus en détail

[SeP] Sociologie en Pratiques Association de sociologues et de formateurs en travail social (loi 1901)

[SeP] Sociologie en Pratiques Association de sociologues et de formateurs en travail social (loi 1901) 1 [SeP] Sociologie en Pratiques Association de sociologues et de formateurs en travail social (loi 1901) Accompagnements et soutiens aux équipes Formations-actions Sommaire * Diagnostic social local *

Plus en détail

Catalogue. Formation

Catalogue. Formation Catalogue de Formation Pôle régional de compétences en éducation et Promotion de la Santé En Limousin Notre mission Soutenir les acteurs de terrain dans la mise en oeuvre de projets et de programmes en

Plus en détail

La qualité de travail des enseignant-e-s et qualité de vie Congrès suisse de pédagogie spécialisée, Berne, 2013

La qualité de travail des enseignant-e-s et qualité de vie Congrès suisse de pédagogie spécialisée, Berne, 2013 La qualité de travail des enseignant-e-s et qualité de vie Congrès suisse de pédagogie spécialisée, Berne, 2013 Lucia Polli, Aggiunta presso l'ufficio della Pedagogia speciale, Canton Ticino Anne-Claude

Plus en détail

Le management de proximité

Le management de proximité 1 Programme de formation Le management de proximité Une entrerpise souhaite aider ses managers à améliorer leur impact sur leurs équipes. En outre de leur connaissance du management par objectif, les managers

Plus en détail

Programme de formation au titre professionnel Enseignant de la sécurité et de la conduite routière

Programme de formation au titre professionnel Enseignant de la sécurité et de la conduite routière Programme de formation au titre professionnel Enseignant de la sécurité et de la routière Les modules communs Activité 1 Activité 2 ; CCP1 CCP2 Nom du module Items du module Profils des Module Pédagogique

Plus en détail

FORMATION CONTINUEE DES CADRES

FORMATION CONTINUEE DES CADRES CENTRE CATHOLIQUE POUR LA FORMATION EN COURS DE CARRIERE (CECAFOC) APPEL A CONCURRENCE en vue de l année 2016-2017 FORMATION CONTINUEE DES CADRES FICHES TECHNIQUES DU CAHIER DES CHARGES Critères pris en

Plus en détail

Haute école pédagogique du canton de Vaud UER Acteurs, Gestions, Identités, Relations, Systèmes (AGIRS) Filière des formations postgrades

Haute école pédagogique du canton de Vaud UER Acteurs, Gestions, Identités, Relations, Systèmes (AGIRS) Filière des formations postgrades Haute école pédagogique du canton de Vaud UER Acteurs, Gestions, Identités, Relations, Systèmes (AGIRS) Filière des formations postgrades Programme détaillé de formation destiné aux personnes admises DAS

Plus en détail

Partenariat avec l association EPOC. Réunion AORIF, le 25 octobre 2016

Partenariat avec l association EPOC. Réunion AORIF, le 25 octobre 2016 Partenariat avec l association EPOC Réunion AORIF, le 25 octobre 2016 1 Sommaire 1. Contexte d intervention et présentation de l association EPOC 2. Le partenariat 3F EPOC 3. Evaluation et pistes de travail

Plus en détail

Prise en charge pluridisciplinaire à l Unité de Crise Diane Helszajn Kris Van Gerwen

Prise en charge pluridisciplinaire à l Unité de Crise Diane Helszajn Kris Van Gerwen Prise en charge pluridisciplinaire à l Unité de Crise Diane Helszajn Kris Van Gerwen A.Présentation du service : 1. Introduction L approche pluridisciplinaire est le cadre qui garantit le travail de mise

Plus en détail

Le référentiel de Compétences intégré comme outil de gestion de la formation et des RHS

Le référentiel de Compétences intégré comme outil de gestion de la formation et des RHS FIGURE 1 GRH Le référentiel de Compétences intégré comme outil de gestion de la et des RHS Référentiel de et d évaluation en FI Plan de en FC FORMATION Sélection recrutement Référentiel de compétences

Plus en détail

Mettre en place une démarche d éducation thérapeutique du patient

Mettre en place une démarche d éducation thérapeutique du patient Mettre en place une démarche d éducation thérapeutique Explorer et partager ses représentations de la maladie, du malade et de l éducation thérapeutique Structurer et formaliser une démarche éducative

Plus en détail

Missions spécifiques du service d accueil de jour judiciaire

Missions spécifiques du service d accueil de jour judiciaire Le service d Accueil de Jour Judiciaire «Repères» «En référence à l article 375-3 4 du code civil, un service d accueil à la journée pour 8 enfants âgés de 6 à 18 ans. (Service d accueil de jour judiciaire

Plus en détail

L analyse des pratiques professionnelles

L analyse des pratiques professionnelles L analyse des pratiques professionnelles Promotion 2015-2018 1 2 I- Pourquoi analyser ses pratiques? Favoriser la construction de l identité professionnelle. Développer des habitudes réflexives. Identifier

Plus en détail

Formation «Dispenser l Education thérapeutique»

Formation «Dispenser l Education thérapeutique» INSTITUT REGIONAL DE FORMATION SANITAIRE ET SOCIALE PACA & CORSE CENTRE REGIONAL DE FORMATION PROFESSIONNELLE Nos Sites : AIX I AVIGNON I MARSEILLE I NICE I OLLIOULES I SAINT RAPHAEL S ITE DE N ICE : 17

Plus en détail

La relation recherche/clinique en psychopathologie. Comparaison des différentes approches psychothérapeutiques

La relation recherche/clinique en psychopathologie. Comparaison des différentes approches psychothérapeutiques La relation recherche/clinique en psychopathologie Comparaison des différentes approches psychothérapeutiques Plan Exposé général Exemples à partir de la perspective humaniste Exemples à partir de la TCC

Plus en détail

Pédagogie. Centre de Formation des Professions de Santé Programme

Pédagogie. Centre de Formation des Professions de Santé Programme Pédagogie 2013 129 Formation à l analyse de pratiques professionnelles en groupe (A.P.P.) Un dispositif de formation professionnalisant pour les cadres formateurs et les cadres managers (soignants, administratifs,

Plus en détail

Bientraitance, Comprendre et pratiquer Les nouveaux outils

Bientraitance, Comprendre et pratiquer Les nouveaux outils Centre de formation continue spécialisé dans la santé mentale, le sanitaire, le social et le médico-social Bientraitance, Comprendre et pratiquer Les nouveaux outils Programme de DPC Déroulé pédagogique

Plus en détail

PRESENTATION DU CURSUS DES FORMATIONS relatives aux «Enfants issus de familles à dysfonctionnement alcoolique».

PRESENTATION DU CURSUS DES FORMATIONS relatives aux «Enfants issus de familles à dysfonctionnement alcoolique». PRESENTATION DU CURSUS DES FORMATIONS relatives aux «Enfants issus de familles à dysfonctionnement alcoolique». L alcoolo dépendance est un processus qui prend place sur une période plus ou moins longue.

Plus en détail

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Comment enseigner la physique et la technologie à l école primaire? Les sciences cherchent à

Plus en détail

Faculté de médecine Vice décanat à la recherche et à l innovation scientifique. Exemple. de guide de. mentorat

Faculté de médecine Vice décanat à la recherche et à l innovation scientifique. Exemple. de guide de. mentorat Faculté de médecine Vice décanat à la recherche et à l innovation scientifique Exemple Octobre 2014 Le vice-décanat à la recherche et à l innovation scientifique de la Faculté de médecine de l Université

Plus en détail

CONTRAT ENTRE. Date. (à être rempli par l étudiante) 1. Description des principales activités de stage

CONTRAT ENTRE. Date. (à être rempli par l étudiante) 1. Description des principales activités de stage ÉCOLE DE SERVICE SOCIAL UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL CONTRAT ENTRE Signature de l étudiante Signature du-de la superviseure Signature du-de la professeure de stage Nom de l organisme d accueil Date (à être rempli

Plus en détail

FORMATION A LA PSYCHOTHERAPIE PSYCHANALYTIQUE ADULTE FPPA CYCLE XX :

FORMATION A LA PSYCHOTHERAPIE PSYCHANALYTIQUE ADULTE FPPA CYCLE XX : FORMATION A LA PSYCHOTHERAPIE PSYCHANALYTIQUE ADULTE FPPA CYCLE XX : 2016-2020 Objectifs : La formation est conçue comme un processus et a pour objectif de permettre aux participants d'acquérir les outils

Plus en détail

L approche comparée : logiques, enjeux de connaissance et généralisation

L approche comparée : logiques, enjeux de connaissance et généralisation L approche comparée : logiques, enjeux de connaissance et généralisation Cécile Vigour (Sciences Po Bordeaux, Centre Emile Durkheim) 1 Séminaire «Biodiversité, Gestion Forestière et Politiques Publiques»

Plus en détail

Piloter la prévention des risques professionnels dans les EHPAD :

Piloter la prévention des risques professionnels dans les EHPAD : Conférence Piloter la prévention des risques professionnels dans les EHPAD : démarches et outils Entre attentes sociales et contraintes institutionnelles Exposé La prévention des risques professionnels,

Plus en détail

Un être social Un être «apprenant» Introduction. Animation pédagogique : Lysiane Forspagnac

Un être social Un être «apprenant» Introduction. Animation pédagogique : Lysiane Forspagnac Les enjeux majeurs du Domaine «Devenir élève» Compte-rendu Animations Pédagogiques du 13 et 27 mai 2009 Enseignants des écoles maternelles de la circonscription Châlons Ouest Introduction «Devenir élève»

Plus en détail

Aptitude à communiquer avec TOI. L intelligence émotionnelle au service de son management

Aptitude à communiquer avec TOI. L intelligence émotionnelle au service de son management L intelligence émotionnelle au service de son management Nous ne laissons pas nos émotions à la porte de l entreprise. Nos ressentis influencent en permanence nos comportements et ceux de nos collaborateurs.

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL L ENTRETIEN PROFESSIONNEL Centre de gestion de la Drôme Septembre 2015 1 L entretien professionnel, une nouvelle façon de manager les agents et les équipes L entretien professionnel, une nouvelle façon

Plus en détail

Introduction. Introduction

Introduction. Introduction Introduction Introduction Toute personne, lorsqu elle commence à exercer un nouveau métier, a une «première fois». Un commerçant a son premier client, un médecin son premier patient, un ingénieur sa première

Plus en détail

Identité professionnelle

Identité professionnelle 1 Tableau synthèse des compétences professionnelles pour le stagiaire Fondements 1. Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d objets de savoirs ou de culture

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION. Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT

PROGRAMME DE FORMATION. Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT PROGRAMME DE FORMATION Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT Formation en 2 temps (total de 6 jours) 1 er session (3 jours) : 26-27-28

Plus en détail

FORMATION LE MENTAL GAGNANT LES CLÉS DE LA RÉUSSITE

FORMATION LE MENTAL GAGNANT LES CLÉS DE LA RÉUSSITE FORMATION LE MENTAL GAGNANT LES CLÉS DE LA RÉUSSITE «La plus grande découverte de ma génération est que l être humain en changeant son mental et son attitude intérieure peut changer tous les domaines de

Plus en détail

METHODES D'ANALYSE DES PROCESSUS DE DECISION

METHODES D'ANALYSE DES PROCESSUS DE DECISION METHODES D'ANALYSE DES PROCESSUS DE DECISION Technique A Observer et analyser un groupe de travail Observer quelques réunions du groupe de travail chargé d aménager ou de rénover un équipement (ex. : fontaine

Plus en détail

La Charte de l encadrement au Grand Lyon. Ecole de la GRH 14 mai 2013 Catherine POTY Responsable Ressources Humaines

La Charte de l encadrement au Grand Lyon. Ecole de la GRH 14 mai 2013 Catherine POTY Responsable Ressources Humaines La Charte de l encadrement au Grand Lyon Ecole de la GRH 14 mai 2013 Catherine POTY Responsable Ressources Humaines 1 Charte de l encadrement Contexte d élaboration Conflit de la filière administrative

Plus en détail

Perfectionnement en langue et communication

Perfectionnement en langue et communication UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Perfectionnement en langue et communication Approfondir vos compétences en français Descriptifs des modules de formation

Plus en détail

Formation à l animation de groupe de Codéveloppement professionnel

Formation à l animation de groupe de Codéveloppement professionnel Né dans les années 80 au Québec, le est une démarche formative qui vise le développement de la pratique professionnelle, en termes de savoir-faire et de savoir-être. Il s appuie sur les principes de la

Plus en détail

LE RAPPORT D EXPERIENCE en situations d accompagnement

LE RAPPORT D EXPERIENCE en situations d accompagnement TITRE RNCP «CHARGE D ACCOMPAGNEMENT SOCIAL ET PROFESSIONNEL» LE RAPPORT D EXPERIENCE en situations d accompagnement 1) Guide méthodologique pour la rédaction... p.2 2) Forme du rapport. p.6 3) Tutorat

Plus en détail

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES GRILLE DE COÉVALUATION

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES GRILLE DE COÉVALUATION STAGE DDM 4600 Hiver 2015 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES GRILLE DE COÉVALUATION Stagiaire : Code permanent : Numéro de téléphone : Autre numéro de téléphone : Courriel : Superviseur : Numéro de téléphone

Plus en détail

FORMATION AU DEBRIEFING DANS LE CADRE DE LA SIMULATION

FORMATION AU DEBRIEFING DANS LE CADRE DE LA SIMULATION 1 FORMATION AU DEBRIEFING DANS LE CADRE DE LA SIMULATION 2 La simulation se définit comme une pratique pédagogique confrontant les étudiants ou professionnels de santé à une situation de soins reconstituée

Plus en détail

(** Se reporter au référentiel des compétences attendues pour chaque module de formation)

(** Se reporter au référentiel des compétences attendues pour chaque module de formation) FORMATION AU TUTORAT Le tuteur a pour fonctions, dans l environnement professionnel : D organiser l accueil et le parcours de l apprenant au sein de l institution. De favoriser la co-construction avec

Plus en détail

IEAM FORMATION à LA MÉDIATION juin / juillet 2014

IEAM FORMATION à LA MÉDIATION juin / juillet 2014 INSTITUT D EXPERTISE, D ARBITRAGE ET DE MÉDIATION Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 N d agrément de prestataire de formation : 11 75 40006 75 Programme détaillé, intervention de Gilles

Plus en détail

Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP

Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP Cette fiche propose des exemples de questions qui sont adaptables et modifiables par chaque équipe dans sa démarche d auto-évaluation.

Plus en détail

Le stress, moteur de performance

Le stress, moteur de performance Le stress, moteur de performance Gérer son stress: un enjeu vital Dans un environnement professionnel en évolution permanente, la performance ne dépend pas uniquement de nos apprentissages, de nos actions

Plus en détail

Entretien de Développement Professionnel. Guide pratique pour réussir l entretien Personnels au Sol

Entretien de Développement Professionnel. Guide pratique pour réussir l entretien Personnels au Sol Entretien de Développement Professionnel Guide pratique pour réussir l entretien Personnels au Sol sommaire Le cadre de l entretien Les enjeux Les modalités de mise en œuvre et le rôle des acteurs Les

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS UNIVERSITÉ LIBRE DE BRUXELLES ECOLE DE SANTÉ PUBLIQUE RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS Certificat universitaire en initiation à la Recherche pour le renforcement des Systèmes de Santé Option «Economie

Plus en détail

Contrat d apprentissage

Contrat d apprentissage Contrat d apprentissage Le contrat d apprentissage se veut un outil pour favoriser la communication et la collaboration entre superviseur et stagiaire. Il doit être complété au cours des premières journées

Plus en détail

CAS CERTIFICATE OF ADVANCED STUDIES

CAS CERTIFICATE OF ADVANCED STUDIES CAS CERTIFICATE OF ADVANCED STUDIES HES SO THÉRAPEUTE EN INTÉGRATION NEURO-SENSORIELLE 2017-2018 Présentation Ce certificat de pratique avancée (CAS) s adresse à des professionnels de la santé ergothérapeutes

Plus en détail

«Exercice triangulaire» Animateur / témoin / modérateur et jeux de rôle - Méthodologie

«Exercice triangulaire» Animateur / témoin / modérateur et jeux de rôle - Méthodologie «Exercice triangulaire» Animateur / témoin / modérateur et jeux de rôle - Méthodologie URBAIN AF Programme d accompagnement des familles à Antananarivo Madagascar Partenariat Inter Aide - KOLOAINA Objectifs

Plus en détail

Coach. Coach Professionnel. IFG CNOF Christelle Delory : 37 QUAI DE GRENELLE Paris cédex 15 tel.

Coach. Coach Professionnel. IFG CNOF Christelle Delory : 37 QUAI DE GRENELLE Paris cédex 15 tel. Coach Coach Professionnel IFG CNOF Christelle Delory : Christelle.delory@ifgcnof.com 37 QUAI DE GRENELLE 75738 Paris cédex 15 tel. : 01 40 59 31 85 de 7650 à 8100 Formation financée à 100% par le FAFIEC,

Plus en détail

Guide de séance Une présentation pour le professeur. PARIS 19 mai 2009

Guide de séance Une présentation pour le professeur. PARIS 19 mai 2009 [PARIS 19 mai 2009] Guide de séance présentation pour le PARIS 19 mai 2009 Guide de séance: présentation pour le PARIS 19 mai 2009 Rentrée 20092010 : des changements sur le fond : sur la forme : nouveaux

Plus en détail

Les facteurs déterminants de l apprentissage de l adulte

Les facteurs déterminants de l apprentissage de l adulte Johann Lüthi FSEA M1 2011-2012 Les facteurs déterminants de l apprentissage de l adulte Pour cette activité de co-apprentissage, j ai sélectionné les facteurs : «Style et stratégie d apprentissage» et

Plus en détail

Actions de formation. Conduites Addictives. A.N.P.A.A. Basse - Normandie Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie

Actions de formation. Conduites Addictives. A.N.P.A.A. Basse - Normandie Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie A.N.P.A.A. Basse - Normandie Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie Actions de formation 2014 Conduites Addictives De la prévention à l accompagnement L A.N.P.A.A. Une association

Plus en détail

Arts plastiques. Trois fiches pour réfléchir, comprendre et mettre en œuvre la manière de voir et de comprendre une œuvre à partir de sa reproduction

Arts plastiques. Trois fiches pour réfléchir, comprendre et mettre en œuvre la manière de voir et de comprendre une œuvre à partir de sa reproduction Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 3 Arts plastiques Des expériences aux connaissances : principes et modalités de l élaboration et mise en œuvre des apprentissages dans

Plus en détail

PATIENTS PARTENAIRES DE L EDUCATION THERAPEUTIQUE : L EXEMPLE D UNE ASSOCIATION FRANÇAISE DE PATIENTS HEMOPHILES

PATIENTS PARTENAIRES DE L EDUCATION THERAPEUTIQUE : L EXEMPLE D UNE ASSOCIATION FRANÇAISE DE PATIENTS HEMOPHILES PATIENTS PARTENAIRES DE L EDUCATION THERAPEUTIQUE : L EXEMPLE D UNE ASSOCIATION FRANÇAISE DE PATIENTS HEMOPHILES XVI ème Journée de l IPCEM 25 novembre 2008 Thomas Sannié Lydie Wintz Claude Guérois 1.

Plus en détail

Faut-il partir pour voyager? Histoire des Arts et Méthodologie à la recherche documentaire

Faut-il partir pour voyager? Histoire des Arts et Méthodologie à la recherche documentaire Faut-il partir pour voyager? Histoire des Arts et Méthodologie à la recherche documentaire "VOYAGES" "Sur les traces de Rimski-Korsakov, Baudelaire et Dali" Présentation du projet : voyage virtuel Voyager

Plus en détail

Guide d ouverture d un lieu d accueil enfants-parents

Guide d ouverture d un lieu d accueil enfants-parents Guide d ouverture d un lieu d accueil enfants-parents L accompagnement de la fonction parentale s inscrit dans les finalités de l action sociale des Caf. Pour permettre à l enfant de se construire dans

Plus en détail

DIPLÔME D'UNIVERSITE DROIT ET CONSOLIDATION DES SAVOIRS EN PSYCHIATRIE

DIPLÔME D'UNIVERSITE DROIT ET CONSOLIDATION DES SAVOIRS EN PSYCHIATRIE DIPLÔME D'UNIVERSITE DROIT ET CONSOLIDATION DES SAVOIRS EN PSYCHIATRIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Autres dipl. nationaux niv. form. bac+3 Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation

Plus en détail

Université de Montréal

Université de Montréal BACCALAURÉAT EN ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET ENSEIGNEMENT PRIMAIRE TABLEAU DES DOUZE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES ET DES MANIFESTATIONS OBSERVABLES CIBLÉES STAGE EDU4002 Travail effectué à partir du document

Plus en détail

Alors à l école, un projet d activités théâtrales? Activités théâtrales et emploi du temps

Alors à l école, un projet d activités théâtrales? Activités théâtrales et emploi du temps Alors à l école, un projet d activités théâtrales? Activités théâtrales et emploi du temps Pourquoi des activités théâtrales inscrites à l emploi du temps? «Prenant appui sur le jeu spontané des enfants,

Plus en détail

KARTA BRETAGNE. Des projets pour grandir!

KARTA BRETAGNE. Des projets pour grandir! KARTA BRETAGNE Des projets pour grandir! Enseignante en lycée professionnel pendant plus de 20 ans, j ai observé que les situations de souffrance et donc de violence se sont développées au fil des ans.

Plus en détail

LA MÉDIATION PAR LES PAIRS. Projet mis en place à partir de à l école élémentaire de l Aiguille Trèbes Circonscription de Carcassonne 3

LA MÉDIATION PAR LES PAIRS. Projet mis en place à partir de à l école élémentaire de l Aiguille Trèbes Circonscription de Carcassonne 3 LA MÉDIATION PAR LES PAIRS Projet mis en place à partir de 2013-2014 à l école élémentaire de l Aiguille Trèbes Circonscription de Carcassonne 3 Sommaire 1. Une médiation, c est quoi? 2. Contexte de notre

Plus en détail

Consultations simulées d éthique clinique Formation labellisée par l ARS

Consultations simulées d éthique clinique Formation labellisée par l ARS Consultations simulées d éthique clinique Formation labellisée par l ARS O B J E C T I F S L objectif principal est de développer une méthodologie permettant l aide à la décision médicale et soignante

Plus en détail

THEME 1 CADRE JURIDIQUE DE LA LOI 1901, ADMINISTRATION ET FONCTIONNEMENT DES. ASSOCIATIONS Intervenante : Laure BILLOT / B.A.BALEX.

THEME 1 CADRE JURIDIQUE DE LA LOI 1901, ADMINISTRATION ET FONCTIONNEMENT DES. ASSOCIATIONS Intervenante : Laure BILLOT / B.A.BALEX. THEME 1 CADRE JURIDIQUE DE LA LOI 1901, ADMINISTRATION ET FONCTIONNEMENT DES Objectifs : ASSOCIATIONS Intervenante : Laure BILLOT / B.A.BALEX Identifier le cadre juridique de la loi 1901 et des réglementations

Plus en détail

CONTENUS POUR LA FORMATION 2 CA-SH Certificat Complémentaire pour les Enseignements Adaptés et la Scolarisation des Elèves en Situation de Handicap

CONTENUS POUR LA FORMATION 2 CA-SH Certificat Complémentaire pour les Enseignements Adaptés et la Scolarisation des Elèves en Situation de Handicap CONTENUS POUR LA FORMATION 2 CA-SH Certificat Complémentaire pour les Enseignements Adaptés et la Scolarisation des Elèves en Situation de Handicap UF 1 100 heures Pratiques pédagogiques différenciées

Plus en détail

SCENARIO PEDAGOGIQUE. Formation de Maintien d Actualisation de Perfectionnement des Acquis des Chefs d agrès (GOC2)

SCENARIO PEDAGOGIQUE. Formation de Maintien d Actualisation de Perfectionnement des Acquis des Chefs d agrès (GOC2) SCENARIO PEDAGOGIQUE Formation de Maintien d Actualisation de Perfectionnement des Acquis des Chefs d agrès (GOC2) SDIS 42 - Mise à jour : janvier 2014 SOMMAIRE I. Présentation...4 II. Programme...4 III.

Plus en détail

Petite enfance et éducation

Petite enfance et éducation Petite enfance et éducation ROCKEFELLER NOS ATOUTS une très bonne connaissance du terrain une équipe pluridisciplinaire d intervenants expérimentés l adaptabilité à vos besoins et notre réactivité afin

Plus en détail

RéSOLUTION DE PROBLèMES EN MATHéMATIQUES

RéSOLUTION DE PROBLèMES EN MATHéMATIQUES RéSOLUTION DE PROBLèMES EN MATHéMATIQUES Alaeddine BEN RHOUMA - Ghislain ROYER Inspection Pédagogique Régionale de Mathématiques Académie de la Guyane 28 janvier 2016 RéSOLUTION DE PROBLèMES EN MATHéMATIQUES

Plus en détail

CDC_01_018_2017_RESSOURCES_HUMAINES. Chefs d équipe opérationnelle, managers de proximité débutants.

CDC_01_018_2017_RESSOURCES_HUMAINES. Chefs d équipe opérationnelle, managers de proximité débutants. FAFSEA, Délégation régionale Pays de la Titre de de formation : Manager une équipe opérationnelle Chefs d équipe opérationnelle, managers de proximité débutants. Se positionner dans l entreprise (entre

Plus en détail

SPECIALISATION D INTERVENANT EN THERAPIE FAMILIALE SYSTEMIQUE

SPECIALISATION D INTERVENANT EN THERAPIE FAMILIALE SYSTEMIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION SPECIALISATION D

Plus en détail

Cherche la Réponse en ce même lieu d où t es venue la Question - Rûmi, XIII ème siècle -

Cherche la Réponse en ce même lieu d où t es venue la Question - Rûmi, XIII ème siècle - Cherche la Réponse en ce même lieu d où t es venue la Question - Rûmi, XIII ème siècle - L e Séminaire Intensif «Qui Suis-Je?» se présente sous la forme d une retraite méditative de quatre jours grâce

Plus en détail

20/10/2015. Congrès ICAR 2015 Ecole de santé des armées BRON Samedi 7 Novembre

20/10/2015. Congrès ICAR 2015 Ecole de santé des armées BRON Samedi 7 Novembre Congrès ICAR 2015 Ecole de santé des armées BRON Samedi 7 Novembre Simulation en santé : utilisation d un matériel (un mannequin ou un simulateur procédural), de la réalité virtuelle ou d un patient standardisé

Plus en détail

Programme de Formation Professionnelle certifiante (40heures) en Education Thérapeutique

Programme de Formation Professionnelle certifiante (40heures) en Education Thérapeutique Programme de Formation Professionnelle certifiante (40heures) en Education Thérapeutique Ce programme s appuie sur le référentiel de compétences du 31 Mai 2013 modifiant l arrêté du 2 août 2010 relatif

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. Former un professionnel infirmier compétent dans la prise en charge des patients dans des situations de soins courantes

PROJET PEDAGOGIQUE. Former un professionnel infirmier compétent dans la prise en charge des patients dans des situations de soins courantes PROJET PEDAGOGIQUE FINALITES DE LA FORMATION Former un professionnel infirmier compétent dans la prise en charge des patients dans des situations de soins courantes identifier la prise en charge des patients

Plus en détail

DESCRIPTIF DU CURSUS

DESCRIPTIF DU CURSUS DESCRIPTIF DU CURSUS I- Formation à la Psychothérapie Psychanalytique Public visé : - Etudiants ou praticiens désireux de commencer une formation en psychothérapie psychanalytique - Désireux de compléter

Plus en détail

Arts CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Arts CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE Arts VISÉES PRIORITAIRES Découvrir, percevoir et développer des modes d expression artistiques et leurs langages, dans une perspective identitaire, communicative et culturelle. CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Plus en détail

PLAN DE COURS MODÈLE

PLAN DE COURS MODÈLE Université du Québec à Montréal Département de psychologie Assemblée départementale du 10 février 2010 PLAN DE COURS MODÈLE TITRE DU COURS STAGE EN DEFICIENCE INTELLECTUELLE SIGLE DU COURS PSY 7618 Nombre

Plus en détail