L IDENTIFICATION DES DÉSERTS ALIMENTAIRES EN MILIEU RURAL : UNE ÉTUDE EXPLORATOIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L IDENTIFICATION DES DÉSERTS ALIMENTAIRES EN MILIEU RURAL : UNE ÉTUDE EXPLORATOIRE"

Transcription

1 L IDENTIFICATION DES DÉSERTS ALIMENTAIRES EN MILIEU RURAL : UNE ÉTUDE EXPLORATOIRE Une collaboration de l Université Laval avec le Comité régional pour la sécurité alimentaire en Chaudière-Appalaches Présentation de Lucie Tremblay, DSP-CA, 8 octobre 2015

2 PLAN DE LA PRÉSENTATION Contexte de l étude Méthodologie Principaux résultats Les 4 MRC étudiées Pistes de réflexion Étapes à venir

3 CONTEXTE DE L ÉTUDE

4 CONTEXTE DE L ÉTUDE Comité régional pour la sécurité alimentaire en Chaudière-Appalaches, plan d action : Collaboration : Alexandre Lebel, professeur à l École supérieure d'aménagement du territoire et de développement régional de l Université Laval Projet de maîtrise en aménagement du territoire : étude pilote permettant de décrire objectivement le paysage alimentaire de 4 MRC de la région de la Chaudière-Appalaches

5 CONTEXTE DE L ÉTUDE Une étude exploratoire : Des relevés effectués dans 4 MRC Profiter des constats afin de se questionner pour l ensemble du territoire

6 MÉTHODOLOGIE

7 MÉTHODOLOGIE Objectif : définir des indicateurs en lien avec l insécurité alimentaire pour identifier des déserts alimentaires Défi : développer une méthodologie adaptée au milieu rural Désert alimentaire : secteur offrant un faible accès à des commerces d alimentation incluant des citoyens défavorisés matériellement : milieu urbain : distance de plus de 1 km milieu rural : distance de plus de 16 km (Bergeron et Robitaille, 2013)

8 MÉTHODOLOGIE (SUITE) Visite des points de vente en alimentation de 4 MRC principalement rurales (156/162) : Robert-Cliche, Beauce-Sartigan, des Etchemins et des Appalaches : Épiceries Fruiteries Dépanneurs Stations-services avec dépanneur Commerces spécialisés (boulangeries, boucheries, etc.) Grandes surfaces (ex : Walmart) Collecte des données à l aide d un questionnaire à l intérieur de tous les points de vente

9 MÉTHODOLOGIE (SUITE) Construction d indicateurs : Attribuer à chaque point de vente un indice global pour chaque élément mesuré fraîcheur prix diversité rapport d abondance Permet de comparer l offre alimentaire des commerces

10 MÉTHODOLOGIE (SUITE) Cartographier et superposer les données : Ensemble des points de vente Points de vente qui répondent aux 4 critères de l étude Résidences privées des 4 MRC : Défavorisation matérielle des communautés locales

11 EXEMPLES DE RÉSULTATS

12 MRC DE BEAUCE-SARTIGAN

13 55 commerces MRC DE BEAUCE-SARTIGAN

14 MRC DE BEAUCE-SARTIGAN 55 commerces 6 commerces répondant aux critères

15 MRC DE BEAUCE-SARTIGAN 55 commerces 6 commerces répondant aux critères résidences Distance moyenne de 7,2 km 3188 résidences à plus de 16 km de l offre

16 MRC DE BEAUCE-SARTIGAN 55 commerces 6 commerces répondant aux critères résidences Distance moyenne de 7,2 km 3188 résidences à plus de 16 km de l offre 2339 résidences en désert alimentaire potentiel (14 %)

17 MRC DE ROBERT-CLICHE

18 19 commerces MRC DE ROBERT-CLICHE

19 MRC DE ROBERT-CLICHE 19 commerces 3 commerces répondant aux critères

20 MRC DE ROBERT-CLICHE 19 commerces 3 commerces répondant aux critères 6500 résidences Distance moyenne de 5,4 km 181 résidences à plus de 16 km de l offre

21 MRC DE ROBERT-CLICHE 19 commerces 3 commerces répondant aux critères 6500 résidences Distance moyenne de 5,4 km 181 résidences à plus de 16 km de l offre 24 résidences en désert alimentaire potentiel (0,4 %)

22 MRC DES APPALACHES

23 47 commerces MRC DES APPALACHES

24 MRC DES APPALACHES 47 commerces 6 commerces répondant aux critères

25 MRC DES APPALACHES 47 commerces 6 commerces répondant aux critères résidences Distance moyenne de 5,3 km 725 résidences à plus de 16 km de l offre

26 MRC DES APPALACHES 47 commerces 6 commerces répondant aux critères résidences Distance moyenne de 5,3 km 725 résidences à plus de 16 km de l offre 541 résidences en désert alimentaire potentiel (3,5 %)

27 MRC DES ETCHEMINS

28 25 commerces MRC DES ETCHEMINS

29 MRC DES ETCHEMINS 25 commerces 2 commerces répondant aux critères

30 MRC DES ETCHEMINS 25 commerces 2 commerces répondant aux critères 6850 résidences Distance moyenne de 14,8 km 2770 résidences à plus de 16 km de l offre

31 MRC DES ETCHEMINS 25 commerces 2 commerces répondant aux critères 6850 résidences Distance moyenne de 14,8 km 2770 résidences à plus de 16 km de l offre 2211 résidences en désert alimentaire potentiel (32,2 %)

32 LES 4 MRC résidences Distance moyenne : 7,4 km 6864 des résidences à + de 16 km (4,7 %) 11,3 % des résidences en déserts alimentaires potentiels

33 PISTES DE RÉFLEXION

34 PISTES DE RÉFLEXION Les déserts alimentaires concernent un ensemble d acteurs : entreprises communautés citoyens commerçants acteurs du RSSS acteurs municipaux, Une complémentarité d actions locales, régionales et nationales En partenariat avec les acteurs des communautés

35 PISTES DE RÉFLEXION (SUITE) L insécurité alimentaire : Enjeu invisible de qualité de vie des citoyens Achat d aliments : poste budgétaire compressible En lien avec autres déterminants de la santé, réussite scolaire, réinsertion socio-professionnel, développement local, L accès physique et économique aux aliments : un prérequis à la saine alimentation

36 PISTES DE RÉFLEXION (SUITE) Enjeux émergents suite à l étude : Difficulté d agir sur l offre alimentaire en milieu rural et capacité des familles moins nanties à bien s alimenter à faible coût et à proximité Petits commerces en milieu rural : enjeu offre/demande Développement d alternatives gagnant/gagnant : citoyens, commerçants, communautés Motivation/capacité à maintenir les commerces de proximité dans une municipalité et dans les municipalités avoisinantes

37 PISTES DE RÉFLEXION (SUITE) Exemples de solutions, concernant un ensemble d acteurs : Opportunités pour le secteur bioalimentaire : Nouveaux commerces Diversifier l offre à l intérieur des commerces existants Commerces ambulants Coopératives Livraison de produits alimentaires à prix modiques Actions communautaires Actions politiques

38 PISTES DE RÉFLEXION (SUITE) Exemples de solutions (suite) : Alternatives de production, de commercialisation et de distribution : Marchés publics, kiosques à la ferme, jardins communautaires et collectifs Agriculture soutenue par la communauté (paniers de fruits et légumes distribués à domicile, au travail ou dans divers points de chute dans les quartiers) Pas de solution simple ni unique Un système alimentaire durable

39 ÉTAPES À VENIR

40 ÉTAPES EN COURS Échanger à partir de l étude avec différents partenaires : Table des saines habitudes de vie, sommet bioalimentaire régional, acteurs impliqués dans les territoires étudiés, autres à définir Poursuivre l analyse Partager les résultats Tenir compte des besoins locaux, des propositions des citoyens et des commerçants Développer une vision régionale et locale cohérente

41 REMERCIEMENTS Alexandre Lebel, ÉSAD, Université Laval Étudiants à la maîtrise en aménagement du territoire : Mathieu Duguay, David Noreau, Céline Oberlé, Maurie Girard-Gadreau Membres du Comité régional pour la sécurité alimentaire Personnes ayant assisté à la présentation des résultats Commerçants

42 RÉFÉRENCES Bergeron, P. et Robitaille, É Accessibilité géographique aux commerces alimentaires au Québec : analyse de situation et perspectives d interventions. Institut national de santé publique, Direction du développement des individus et des communautés, Gouvernement du Québec. Parent, Andréanne (2015). Portrait de la contribution de la santé publique à la sécurité alimentaire au Québec. Direction régionale de santé publique. Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale. Lebel, Alexandre et coll. (2015). L identification des déserts alimentaires en milieu rural. École supérieure en aménagement et développement de l Université Laval et Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches.

L IDENTIFICATION DES DÉSERTS ALIMENTAIRES EN MILIEU RURAL

L IDENTIFICATION DES DÉSERTS ALIMENTAIRES EN MILIEU RURAL L IDENTIFICATION DES DÉSERTS ALIMENTAIRES EN MILIEU RURAL Dans cette publication Introduction P.1 Une méthodologie adaptée aux milieux ruraux P. 1 et 2 Existe-t-il des déserts alimentaires en Chaudière-Appalaches?

Plus en détail

État de situation de la sécurité alimentaire à Montréal-Nord

État de situation de la sécurité alimentaire à Montréal-Nord État de situation de la sécurité alimentaire à Montréal-Nord Présentée au Comité d action en sécurité alimentaire de Montréal-Nord 14 mai 2008 TABLE DES MATIÈRES 1. Mot de bienvenue 2. Contexte et mandat

Plus en détail

Plan de la présentation. alimentaires et inégalités sociales de santé : le Québec

Plan de la présentation. alimentaires et inégalités sociales de santé : le Québec Identification des déserts alimentaires et inégalités sociales de santé : le Québec Éric Robitaille et Pascale Bergeron Le 28 novembre 2012 Prévenir les problèmes liés au poids de façon durable et équitable

Plus en détail

Cartographie conceptuelle de l activité physique et de l alimentation dans le quartier Saint-Sacrement

Cartographie conceptuelle de l activité physique et de l alimentation dans le quartier Saint-Sacrement Cartographie conceptuelle de l activité physique et de l alimentation dans le quartier Saint-Sacrement Par Alexandre Lebel et Michael Cantinotti* Bibliothèque du Conseil de quartier Saint-Sacrement Collection

Plus en détail

Population aînée des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches et participation sociale au Québec: un portrait

Population aînée des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches et participation sociale au Québec: un portrait Population aînée des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches et participation sociale au Québec: un portrait ANDRÉ TOURIGNY Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et

Plus en détail

Présentation de l état de situation et pistes d action du projet Accessibilité des services dans les Etchemins pour les personnes aînées

Présentation de l état de situation et pistes d action du projet Accessibilité des services dans les Etchemins pour les personnes aînées Présentation de l état de situation et pistes d action du projet Accessibilité des services dans les Etchemins pour les personnes aînées 2015-2016 Ordre du jour Mot d ouverture; Origine du projet; Objectifs

Plus en détail

ORIGINE DE NOTRE DÉMARCHE

ORIGINE DE NOTRE DÉMARCHE Caractérisation des communautés locales de Chaudière-Appalaches : Connaître et mobiliser pour mieux intervenir i (2008-20) Par Sophie Garant Soutien au développement des communautés et Annie Bourassa -

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation L'analyse des indicateurs (mesures) caractérisant l'environnement alimentaire au Québec Par Éric Robitaille et Catherine Gervais Direction du développement des individus et des communautés Habitudes de

Plus en détail

Plan d action. de la politique familiale

Plan d action. de la politique familiale Plan d action 2005 2007 de la politique familiale La Politique familiale de la Ville de Québec tend à faire de Québec un milieu de vie qui soutient activement les familles, facilite leur organisation

Plus en détail

Réseau de services de proximités en soins de santé. Nancie Allaire Directrice générale

Réseau de services de proximités en soins de santé. Nancie Allaire Directrice générale Réseau de services de proximités en soins de santé Nancie Allaire Directrice générale Région de la Chaudière Appalaches sous région de la Beauce La MRC, le CLD et la Politique nationale de la ruralité

Plus en détail

Agir sur l aménagement urbain : création d un marché et de «stations gourmandes» à Nantes

Agir sur l aménagement urbain : création d un marché et de «stations gourmandes» à Nantes Leviers locaux pour la réduction des inégalités sociales de santé Agir sur l aménagement urbain : création d un marché et de «stations gourmandes» à Nantes Marion Gassiot Chargée de projet Nutrition Mission

Plus en détail

Plan d action du CASAL

Plan d action du CASAL Qu est-ce que le Comité d action en sécurité alimentaire de Laval (CASAL)? Le CASAL est un comité intersectoriel qui a été initié par la Direction de santé publique (DSP) de l Agence de la santé et des

Plus en détail

Plan d action MADA

Plan d action MADA 1.0 Habitat Promouvoir les projets qui améliorent l habitat et le chez-soi des aînés Encourager la mise sur pied de services de proximité Outiller les aînés dans l évaluation et le choix de leur habitation

Plus en détail

Sommaire exécutif du plan d affaires

Sommaire exécutif du plan d affaires Sommaire exécutif du plan d affaires Note au lecteur: Le plan d affaires compte plus de soixantes pages et a été rédigé en collaboration avec Restech GCA, Groupe conseil associé et déposé au conseil d

Plus en détail

Le système alimentaire montréalais: des initiatives régionales et le partage des connaissances

Le système alimentaire montréalais: des initiatives régionales et le partage des connaissances Le système alimentaire montréalais: des initiatives régionales et le partage des connaissances Ghalia CHAHINE, coordinatrice régionale du système alimentaire montréalais (SAM) Forum SAM 2016 Montréal 04

Plus en détail

Mangez frais, mangez près. Quels circuits courts pour quels producteurs maraîchers? RÉSUMÉ

Mangez frais, mangez près. Quels circuits courts pour quels producteurs maraîchers? RÉSUMÉ Mangez frais, mangez près Quels circuits courts pour quels producteurs maraîchers RÉSUMÉ Objectif du projet Résumé L axe «offre» avait pour mandat d identifier les avantages et les inconvénients des différents

Plus en détail

BILAN TOURNÉE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 2014

BILAN TOURNÉE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 2014 BILAN TOURNÉE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 2014 Marie-Josée Riel et Christine Giguère Direction de santé publique de l Estrie Automne 2014 CONTEXTE Préoccupations de la Direction générale de la Santé publique

Plus en détail

Politique d achat local de Metro

Politique d achat local de Metro Politique d achat local de Metro Marie-Claude Bacon Directrice principale, Service des affaires corporatives 17 février 2015 Agenda Pourquoi une politique d achat local? Démarche menant à la politique

Plus en détail

Un territoire de CSSS, deux projets de Revitalisation urbaine intégrée. Place Benoit à Saint-Laurent. Laurentien/Grenet à Bordeaux-Cartierville

Un territoire de CSSS, deux projets de Revitalisation urbaine intégrée. Place Benoit à Saint-Laurent. Laurentien/Grenet à Bordeaux-Cartierville Un territoire de CSSS, deux projets de Revitalisation urbaine intégrée Place Benoit à Saint-Laurent Laurentien/Grenet à Bordeaux-Cartierville Sommaire La revitalisation urbaine intégrée (RUI) - Objectifs

Plus en détail

Plan d action Municipalité amie des aînés Habitation

Plan d action Municipalité amie des aînés Habitation Plan d action Municipalité amie des aînés 2016-2018 Habitation Permettre aux aînés de vivre au sein de leur communauté, dans une habitation appropriée à leurs besoins. S assurer que le zonage et les règlements

Plus en détail

6. LE PLAN D ACTION (Remplacé, règl. 170, art.83)

6. LE PLAN D ACTION (Remplacé, règl. 170, art.83) 6. LE PLAN D ACTION (Remplacé, règl. 170, art.83) Tel que prévu au paragraphe 1.1 de l'article 7 de la Loi sur l'aménagement l'urbanisme, le plan d'action présenté ci-après est un guide permtant aux autorités

Plus en détail

COLLÈGE D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE

COLLÈGE D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE COLLÈGE D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE SUR LES COMMANDITES 1055, 116 e Rue Ville Saint-Georges (Québec) G5Y 3G1 La présente politique a été adoptée par le conseil d'administration

Plus en détail

Des produits locaux dans les institutions, c est possible!

Des produits locaux dans les institutions, c est possible! Des produits locaux dans les institutions, c est possible! Sarah Lepage, conseillère en agrotourisme et mise en marché de proximité MAPAQ, Direction régionale de la Chaudière-Appalaches Une petite histoire,

Plus en détail

DOCUMENT TRAVAIL. Pistes d actions Politique familiale municipale (PFM) et démarche Municipalité amie des aînés (MADA) de la

DOCUMENT TRAVAIL. Pistes d actions Politique familiale municipale (PFM) et démarche Municipalité amie des aînés (MADA) de la DOCUMENT TRAVAIL Pistes d actions Politique familiale municipale (PFM) et démarche Municipalité amie des aînés (MADA) de la Municipalité régionale de comté du Haut-Saint-Laurent Définition du concept de

Plus en détail

Économie circulaire et urbanisme 8 février 2016 PROGRAMME DE LA JOURNÉE

Économie circulaire et urbanisme 8 février 2016 PROGRAMME DE LA JOURNÉE Économie circulaire et urbanisme 8 février 2016 PROGRAMME DE LA JOURNÉE Contexte L économie circulaire est une nouvelle approche économique visant à réconcilier économie et développement durable par, entre

Plus en détail

Réunion du 09 septembre 2014

Réunion du 09 septembre 2014 Réunion du 09 septembre 2014 Transfert TRANSFERT du Marché DU MIN d Intérêt DE NANTES National CREATION D UN POLE AGRO-ALIMENTAIRE Réunion du 9 septembre 2014 Association Sud Loire Avenir 1 TRANSFERT DU

Plus en détail

Présentation du laboratoire rural. Quand santé rime avec communauté!

Présentation du laboratoire rural. Quand santé rime avec communauté! Présentation du laboratoire rural Quand santé rime avec communauté! Plan de la présentation Brève historique entourant le projet Le programme «Ma santé en valeur» Portrait des actions réalisées et à venir

Plus en détail

Déclaration d engagement pour les saines habitudes de vie

Déclaration d engagement pour les saines habitudes de vie Déclaration d engagement pour les saines habitudes de vie Préambule Cette déclaration d engagement s inscrit dans la volonté ferme de (nom dc la inimicipalité,) d améliorer la qualité de vie des citoyennes

Plus en détail

BILAN DES ACTIVITÉS DE LA CONCERTATION Enfance-Famille 1 er AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 ET PERSPECTIVES LES RENCONTRES. Quelques statistiques

BILAN DES ACTIVITÉS DE LA CONCERTATION Enfance-Famille 1 er AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 ET PERSPECTIVES LES RENCONTRES. Quelques statistiques BILAN DES ACTIVITÉS DE LA CONCERTATION Enfance-Famille 1 er AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 ET PERSPECTIVES 2016-2017 LES RENCONTRES Quelques statistiques Le nombre de rencontres tenues Participation moyenne

Plus en détail

KAMOURASKA Plan d action de développement local

KAMOURASKA Plan d action de développement local KAMOURASKA Plan d action de développement local 2012-2017 VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE Objectifs Moyens/actions Responsable(s) Partenaire(s) potentiel(s) Commentaire(s) Offrir des services municipaux de qualité

Plus en détail

PALÉE Plan d action local pour l économie et l emploi de Beauce-Sartigan Conseil économique de Beauce

PALÉE Plan d action local pour l économie et l emploi de Beauce-Sartigan Conseil économique de Beauce Plan d action local pour l économie et l emploi de Beauce-Sartigan Conseil économique de Beauce 2013-2018 Approuvé le : 21 août 2013 CEB Proposition de mission : Contribuer à l accroissement de la richesse

Plus en détail

Guide sur les environnements favorables aux saines habitudes de vie dans les municipalités

Guide sur les environnements favorables aux saines habitudes de vie dans les municipalités Guide sur les environnements favorables aux saines habitudes de vie dans les municipalités Sophie Paquin, Ph.D et urbaniste Denis Marion, maire de Massueville ??? Avez-vous implanté des projets pour les

Plus en détail

Atouts, difficultés et défis des entreprises culturelles d économie sociale en milieu rural : le cas de Brome Missisquoi

Atouts, difficultés et défis des entreprises culturelles d économie sociale en milieu rural : le cas de Brome Missisquoi Atouts, difficultés et défis des entreprises culturelles d économie sociale en milieu rural : le cas de Brome Missisquoi Résultats sommaires de recherche Myriam Simard, INRS UCS, Lucie Hébert, CLD Brome

Plus en détail

Fruits et légumes pour tous

Fruits et légumes pour tous S approvisionner autrement : Fruits et légumes pour tous S approvisionner autrement pour des communautés nourricières Longtemps dépendants d un modèle de production et de distribution à grande échelle,

Plus en détail

L expérience des «Villes amies des aînés» au Québec

L expérience des «Villes amies des aînés» au Québec L expérience des «Villes amies des aînés» au Québec Équipe de recherche Villes amies des aînés Suzanne Garon Professeure-chercheure en travail social Mario Paris Doctorat en gérontologie Université de

Plus en détail

LE MONDE MUNICIPAL, AU CARREFOUR DE LA SANTÉ ET DE LA QUALITÉ DE VIE

LE MONDE MUNICIPAL, AU CARREFOUR DE LA SANTÉ ET DE LA QUALITÉ DE VIE LE MONDE MUNICIPAL, AU CARREFOUR DE LA SANTÉ ET DE LA QUALITÉ DE VIE Jean Rodrigue, directeur de santé publique de la Montérégie Le 28 mai 2015 8 e Rencontre des Villes et Villages en santé de la Montérégie

Plus en détail

Mémoire du SAM (Système alimentaire montréalais)

Mémoire du SAM (Système alimentaire montréalais) Mémoire du SAM (Système alimentaire montréalais) Présenté par le Comité de coordination du SAM dans le cadre de la consultation publique : «Montréal de tous les possibles : Vers une politique de développement

Plus en détail

État de l agriculture urbaine dans l arrondissement de Villeray Saint- Michel Parc-Extension

État de l agriculture urbaine dans l arrondissement de Villeray Saint- Michel Parc-Extension État de l agriculture urbaine dans l arrondissement de Villeray Saint- Michel Parc-Extension Office de consultation publique de Montréal 5 juin 2012 Introduction En vue d assurer la pérennité des actions

Plus en détail

1. Avons-nous besoin d un conseil des politiques alimentaires?

1. Avons-nous besoin d un conseil des politiques alimentaires? MÉMOIRE Corps enseignant et cohorte étudiante ENVR773K: Systèmes agroalimentaires durables : transformations, débats et perspectives présenté à la Commission sur le développement social et la diversité

Plus en détail

PORTRAIT DES MUNICIPALITÉS DE LA MRC DE BEAUCE-SARTIGAN

PORTRAIT DES MUNICIPALITÉS DE LA MRC DE BEAUCE-SARTIGAN PORTRAIT DES MUNICIPALITÉS DE LA MRC DE BEAUCE-SARTIGAN TABLE DES MATIÈRES MRC DE BEAUCE-SARTIGAN 2 LA GUADELOUPE 3 LAC-POULIN 4 NOTRE-DAME DES PINS 5 ST-BENOIT-LABRE 6 ST-CÔME-DE-LINIÈRE 7 ST-ÉPHREM-DE-BEAUCE

Plus en détail

Habitats, milieux de vie et participation sociale des aînés : constats et perspectives

Habitats, milieux de vie et participation sociale des aînés : constats et perspectives Habitats, milieux de vie et participation sociale des aînés : constats et perspectives Présentatrice : Andrée Sévigny Équipe de recherche Chercheure : Andrée Sévigny Co-chercheur : André Tourigny Professionnels

Plus en détail

S INVITER DANS L URBANISME: POUR DES INVESTISSEMENTS QUI MARCHENT

S INVITER DANS L URBANISME: POUR DES INVESTISSEMENTS QUI MARCHENT S INVITER DANS L URBANISME: POUR DES INVESTISSEMENTS QUI MARCHENT Alexandre Armstrong, Andréanne Maltais-Tremblay, Carlos Acosta, Clément Le Quintrec, Dominic Bouchard, Dans le cadre de sa planification

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT

PLAN DE DÉVELOPPEMENT PLAN DE DÉVELOPPEMENT - VERSION INTÉGRALE Démarche Le plan de développement est le fruit du travail d un comité ad hoc formé pour l exercice, composé des membres du conseil municipal et du comité d action

Plus en détail

LE PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE LA ZONE AGRICOLE (PDZA) DE ROUSSILLON

LE PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE LA ZONE AGRICOLE (PDZA) DE ROUSSILLON LE PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE LA ZONE AGRICOLE (PDZA) DE ROUSSILLON POUR UNE AGRICULTURE PÉRIURBAINE DURABLE DANS LA MRC DE ROUSSILLON PRÉSENTATION À LA CMM MIDI CONFÉRENCE 12 MAI 2011 CONTENU DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE LES ROUAGES DE L APPROVISIONNEMENT INSTITUTIONNEL

MIEUX COMPRENDRE LES ROUAGES DE L APPROVISIONNEMENT INSTITUTIONNEL MIEUX COMPRENDRE LES ROUAGES DE L APPROVISIONNEMENT INSTITUTIONNEL Politiques, critères de développement durable et nutritionnels Ariane Courville, Médecin-conseil & Marie-Eve English, Nutritionniste-Diététiste

Plus en détail

Schéma d aménagement et de développement durable de la MRC de Roussillon. Cadre de référence

Schéma d aménagement et de développement durable de la MRC de Roussillon. Cadre de référence Schéma d aménagement et de développement durable de la MRC de Roussillon Préambule Cadre de référence Le projet de révision du schéma d aménagement de la municipalité régionale de comté (MRC) de Roussillon

Plus en détail

Département de la Haute-Vienne. Commune d ISLE. Projet d Aménagement et de Développement Durable

Département de la Haute-Vienne. Commune d ISLE. Projet d Aménagement et de Développement Durable Département de la Haute-Vienne Commune d ISLE Projet d Aménagement et de Développement Durable Janvier 2011 Préambule Le PADD du Plan Local d Urbanisme La loi Solidarité et Renouvellement Urbains (S.R.U.)

Plus en détail

Colloque RQVVS. Sainte-Cécile-de-Milton

Colloque RQVVS. Sainte-Cécile-de-Milton Colloque RQVVS 11 septembre 2009 Sainte-Cécile-de-Milton La démarche Génèse Naissance : forum des 16 et 17 novembre 2005; 130 participants; Initiative du CLD Haute-Yamaska Yamaska. Depuis son démarrage

Plus en détail

saveur POLITIQUE ALIMENTAIRE

saveur POLITIQUE ALIMENTAIRE saveur équilibre POLITIQUE ALIMENTAIRE Mot du maire La Ville de Rimouski a toujours été grandement préoccupée par la santé de ses citoyens et citoyennes. Depuis 2007, de nombreuses actions ont été entreprises,

Plus en détail

PRÉSENTATION DE CAS. MRC de Brôme-Missisquoi MRC Rouville. Page 1. Pour plus de modèles : Modèles Powerpoint PPT gratuits

PRÉSENTATION DE CAS. MRC de Brôme-Missisquoi MRC Rouville. Page 1. Pour plus de modèles : Modèles Powerpoint PPT gratuits PRÉSENTATION DE CAS MRC de Brôme-Missisquoi MRC Rouville Page 1 À PROPOS DU SCHÉMA D AMÉNAGEMENT DE VOTRE MRC A. Mon SAD est révisé B. Une démarche de révision est en cours dans ma MRC C. Aucune réflexion

Plus en détail

PFM-(MADA) MRC de Lotbinière

PFM-(MADA) MRC de Lotbinière PFM-(MADA) MRC de Lotbinière Rôle du Carrefour Un guide et un conseiller, un facilitateur (outils, ressources, etc.) Un accompagnement en fonction des besoins 20h pour la MRC et 6h par municipalités Modèle

Plus en détail

LA COLLABORATION DE TOUS LES ACTEURS : DES ALLIANCES FORTES AU BÉNÉFICE DE L USAGER

LA COLLABORATION DE TOUS LES ACTEURS : DES ALLIANCES FORTES AU BÉNÉFICE DE L USAGER LA COLLABORATION DE TOUS LES ACTEURS : DES ALLIANCES FORTES AU BÉNÉFICE DE L USAGER Hélène Boisvert, directrice du programme SAPA CISSS de Lanaudière Objectifs de la présentation 1. La région de Lanaudière

Plus en détail

L écoquartier D Estimauville : un projet d aménagement favorable à la santé et au développement durable. Une ÉIS pour l écoquartier D Estimauville?

L écoquartier D Estimauville : un projet d aménagement favorable à la santé et au développement durable. Une ÉIS pour l écoquartier D Estimauville? Cette présentation a été effectuée le 22 novembre 2016, au cours de la journée «L évaluation d impact sur la santé, un vecteur de collaboration entre le milieu municipal et la santé publique» dans le cadre

Plus en détail

L IDÉE D UN CARREFOUR ALIMENTAIRE DANS LE CENTRE-SUD. Note préliminaire

L IDÉE D UN CARREFOUR ALIMENTAIRE DANS LE CENTRE-SUD. Note préliminaire L IDÉE D UN CARREFOUR ALIMENTAIRE DANS LE CENTRE-SUD Note préliminaire La sécurité alimentaire apparaît parmi les priorités de plusieurs organismes, tables sectorielles et instances de concertation du

Plus en détail

MUNICIPALITÉS ET FAMILLES, ENSEMBLE POUR DES ENFANTS EN SANTÉ

MUNICIPALITÉS ET FAMILLES, ENSEMBLE POUR DES ENFANTS EN SANTÉ MUNICIPALITÉS ET FAMILLES, ENSEMBLE POUR DES ENFANTS EN SANTÉ en association avec le Défi Santé 5/30 Équilibre Martine Beaugrand, BAA, M.Sc. Consultante, ACTI-MENU Le projet Municipalités et familles,

Plus en détail

INSTITUTIONS LOCALES, TERRITOIRES ET CAPITAL HUMAIN :

INSTITUTIONS LOCALES, TERRITOIRES ET CAPITAL HUMAIN : INSTITUTIONS LOCALES, TERRITOIRES ET CAPITAL HUMAIN : POUR UNE INTÉGRATION GAGNANTE! Serge Belley, professeur École nationale d administration publique Septembre 2015 Deux questions préalables Quels sont

Plus en détail

6 enjeux 20 orientations 52 objectifs 128 actions

6 enjeux 20 orientations 52 objectifs 128 actions Vision Maskinongé est une coalition d organisations et d individus impliqués pour favoriser un développement socioéconomique cohérent et intégré des municipalités de la MRC de Maskinongé. De leur travail

Plus en détail

Secteur Fabreville Commission scolaire de Laval Laval

Secteur Fabreville Commission scolaire de Laval Laval Secteur Fabreville Commission scolaire de Laval Laval Remerciements Vélo Québec et Sports Laval tiennent à remercier ses nombreux partenaires pour leur appui dans le développement de À pied, à vélo, ville

Plus en détail

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS. Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS. Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016 FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016 Adopté par le conseil de la MRC de Rivière-du-Loup le 20 octobre 2016 Mise en contexte En

Plus en détail

Municipalité de Deschambault- Grondines

Municipalité de Deschambault- Grondines Municipalité de Deschambault- Grondines Projet pilote Espace Patrick Bouillé, conseiller, RQF Mobilisation régionale sur les saines habitudes de vie, le poids et la santé 4 juin 2015 Plan de la présentation

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE ( )

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE ( ) POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE (2016-17) Le 19 avril 2016 INTRODUCTION Comme indiqué dans l entente relative au Fonds de développement des territoires (FDT),

Plus en détail

Priorités annuelles du FDT MRC de Kamouraska

Priorités annuelles du FDT MRC de Kamouraska Priorités annuelles du FDT 2016-2017 MRC de Kamouraska Document adopté lors de la session régulière du conseil de la MRC de Kamouraska tenue le 23 novembre 2016 Résolution n o 415 CM 2016 Dans le cadre

Plus en détail

La recherche en appui à notre région

La recherche en appui à notre région La recherche en appui à notre région Connaissance et suivi des eaux souterraines: un préalable pour une gestion durable de la ressource dans un contexte de changement climatique Vincent Cloutier, professeur

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE ( )

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE ( ) POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE (2017-18) Adoptée le 20 septembre 2016 Modifiée le 20 décembre 2016 INTRODUCTION Comme indiqué dans l entente relative au

Plus en détail

Dr Yves Léger Médecin-hygiéniste, région est Ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick

Dr Yves Léger Médecin-hygiéniste, région est Ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick Divers facteurs influencent l état de santé d une population. L évidence actuelle attribue un rôle accru à deux groupes de facteurs: ceux de nature socio-économique (l emploi, le revenu, l éducation, le

Plus en détail

PLAN GLOBAL DE DÉPLACEMENT. Réunion publique Mercredi 5 octobre 2016

PLAN GLOBAL DE DÉPLACEMENT. Réunion publique Mercredi 5 octobre 2016 PLAN GLOBAL DE DÉPLACEMENT Réunion publique Mercredi 5 octobre 2016 1 UN PLAN GLOBAL pour faciliter les mobilités 2016-2030 1 UN PLAN GLOBAL pour faciliter les mobilités UN TERRITOIRE AVEC DES PARTICULARITÉS

Plus en détail

Projet de Politique de prévention mémoire présenté dans le cadre de la consultation du gouvernement du Québec

Projet de Politique de prévention mémoire présenté dans le cadre de la consultation du gouvernement du Québec Projet de Politique de prévention mémoire présenté dans le cadre de la consultation du gouvernement du Québec Produit par Québec en Forme Novembre 2015 À PROPOS DE QUÉBEC EN FORME Fondé en 2002, Québec

Plus en détail

L arrivée des néo-ruraux et la transformation de l espace rural. Peut-on parler de gentrification rurale dans Brome-Missisquoi?

L arrivée des néo-ruraux et la transformation de l espace rural. Peut-on parler de gentrification rurale dans Brome-Missisquoi? L arrivée des néo-ruraux et la transformation de l espace rural. Peut-on parler de gentrification rurale dans Brome-Missisquoi? Myriam Simard, professeure, INRS-UCS et Laurie Guimond, coordonatrice de

Plus en détail

Plan stratégique du Cégep de Trois-Rivières

Plan stratégique du Cégep de Trois-Rivières RAPPORT D EVALUATION Plan stratégique 2016-2020 du Cégep de Trois-Rivières Décembre 2016 Introduction Le Plan stratégique 2016-2020 du Cégep de Trois-Rivières couvre les années 2016 à 2020. Il a été adopté

Plus en détail

Présentation. Congrès FQM. Québec. 30 septembre 2016

Présentation. Congrès FQM. Québec. 30 septembre 2016 Présentation Congrès 2016 - FQM Québec 30 septembre 2016 Bloc 1- Objectifs de la présentation Présenter les enjeux liés au renouvellement des ententes Démontrer la crédibilité de la démarche proposée Traiter

Plus en détail

Territorialisation des systèmes alimentaires: Nourrir les politiques autrement

Territorialisation des systèmes alimentaires: Nourrir les politiques autrement Cette présentation a été effectuée le 21 novembre 2016, au cours de la journée «La santé dans toutes les politiques au Québec : vers la mise en œuvre de la Politique gouvernementale de prévention en santé»

Plus en détail

Pourquoi une démarche de caractérisation des communautés locales? Faits saillants INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC

Pourquoi une démarche de caractérisation des communautés locales? Faits saillants INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Connaître et mobiliser pour mieux intervenir : évaluation de la démarche de caractérisation des communautés locales de la région de Chaudière-Appalaches Faits

Plus en détail

RESTITUTION DES ATELIERS PARTICIPATIFS. La Noue

RESTITUTION DES ATELIERS PARTICIPATIFS. La Noue Projet de Rénovation Urbaine de Bagnolet RESTITUTION DES ATELIERS PARTICIPATIFS PRU DE BAGNOLET La Noue 1 Déroulement de la concertation Réunion publique de lancement 17 juin 2014 Ateliers urbains participatifs

Plus en détail

Médiation sociale : Réflexions critiques entourant les principes de la médiation sociale

Médiation sociale : Réflexions critiques entourant les principes de la médiation sociale Médiation sociale : Réflexions critiques entourant les principes de la médiation sociale - Congrès de la Société de criminologie 2013 - Atelier 35 INTRODUCTION : La médiation dont il est question ici porte

Plus en détail

ÉTUDE DE MARCHÉ DU VIEUX-QUÉBEC.

ÉTUDE DE MARCHÉ DU VIEUX-QUÉBEC. ÉTUDE DE MARCHÉ DU VIEUX-QUÉBEC www.ville.quebec.qc.ca Mars 2009 Étude de marché Vieux-Québec PLAN DE LA PRÉSENTATION Mise en contexte Étapes de réalisation Analyse générale des questionnaires résidants

Plus en détail

Comité développement social Haute-Côte-Nord. Présentation Pour l activité printanière du RQDS Tadoussac, Mai 2013

Comité développement social Haute-Côte-Nord. Présentation Pour l activité printanière du RQDS Tadoussac, Mai 2013 Comité développement social Haute-Côte-Nord Présentation Pour l activité printanière du RQDS Tadoussac, Mai 2013 Au menu Historique Le rôle du CLD Le développement social HCN Le processus Les comités et

Plus en détail

LES ÉCOQUARTIERS, UN MODÈLE DE PLANIFICATION ESSENTIEL POUR DES BÂTIMENTS DURABLES

LES ÉCOQUARTIERS, UN MODÈLE DE PLANIFICATION ESSENTIEL POUR DES BÂTIMENTS DURABLES LES ÉCOQUARTIERS, UN MODÈLE DE PLANIFICATION ESSENTIEL POUR DES BÂTIMENTS DURABLES Mémoire déposé à la Commission sur l eau, l environnement, le développement durable et les grands parcs de la Ville de

Plus en détail

Introduction. Le territoire de l arrondissement de Pierrefonds-Roxboro est d une superficie de 27 km 2 et compte plus de résidants.

Introduction. Le territoire de l arrondissement de Pierrefonds-Roxboro est d une superficie de 27 km 2 et compte plus de résidants. Introduction Le territoire de l arrondissement de Pierrefonds-Roxboro est d une superficie de 27 km 2 et compte plus de 65 000 résidants. L utilisation du sol la plus répandue sur l ensemble du territoire

Plus en détail

Responsabilité populationnelle au Québec : l impulsion nationale, le soutien régional, la mise en œuvre locale

Responsabilité populationnelle au Québec : l impulsion nationale, le soutien régional, la mise en œuvre locale Responsabilité populationnelle au Québec : l impulsion nationale, le soutien régional, la mise en œuvre locale Martine Couture Présidente-directrice générale PLAN Définition de la responsabilité

Plus en détail

Région de la Montérégie : réalisations et retombées des EIS après cinq ans de pratique (partie 1) De la théorie à la pratique

Région de la Montérégie : réalisations et retombées des EIS après cinq ans de pratique (partie 1) De la théorie à la pratique Cette présentation a été effectuée le 22 novembre 2016, au cours de la journée «L évaluation d impact sur la santé, un vecteur de collaboration entre le milieu municipal et la santé publique» dans le cadre

Plus en détail

La multifonctionnalité des pratiques agricoles en contexte périurbain. Le cas de Laval

La multifonctionnalité des pratiques agricoles en contexte périurbain. Le cas de Laval La multifonctionnalité des pratiques agricoles en contexte périurbain. Le cas de Laval Marie Élaine Boily, M.A. géographie Claude Marois, PH.D. géographie Département de Géographie Université de Montréal

Plus en détail

LES JEUX DE HASARD ET D ARGENT CHEZ LES PERSONNES AÎNÉES (55 ANS ET PLUS): ÉTAT DE LA SITUATION

LES JEUX DE HASARD ET D ARGENT CHEZ LES PERSONNES AÎNÉES (55 ANS ET PLUS): ÉTAT DE LA SITUATION 1 LES JEUX DE HASARD ET D ARGENT CHEZ LES PERSONNES AÎNÉES (55 ANS ET PLUS): ÉTAT DE LA SITUATION Chercheur principal Robert J. Vallerand, Université du Québec à Montréal Co-chercheur Frédéric Guay, Université

Plus en détail

Modernisation de la Maison de Radio-Canada et développement de son site

Modernisation de la Maison de Radio-Canada et développement de son site Modernisation de la Maison de Radio-Canada et développement de son site Démarche de consultation du milieu Préparé par Verreault Bénard Conseils Septembre 2008 1064 Laurier ouest Montréal Québec H2V 2K8

Plus en détail

Pour un accès juste et facile aux aliments frais dans Hochelaga-Maisonneuve!

Pour un accès juste et facile aux aliments frais dans Hochelaga-Maisonneuve! Pour un accès juste et facile au aliments frais dans Hochelaga-Maisonneuve! Rapport des repas de discussion du 26 et 27 mars 2014 Description de l activité Les repas de discussion Simplifier l accès au

Plus en détail

I MISE EN CONTEXTE. Projet localisé dans une aire T.O.D. Projet s insérant dans un quartier constituant un nouveau milieu de vie

I MISE EN CONTEXTE. Projet localisé dans une aire T.O.D. Projet s insérant dans un quartier constituant un nouveau milieu de vie I MISE EN CONTEXTE Projet localisé dans une aire T.O.D. Projet s insérant dans un quartier constituant un nouveau milieu de vie Le projet, par son design, ses aménagements, la qualité et la diversité des

Plus en détail

Projet d un conseil des politiques alimentaires à Montréal Mémoire présenté dans le cadre de la consultation publique de la Commission sur le

Projet d un conseil des politiques alimentaires à Montréal Mémoire présenté dans le cadre de la consultation publique de la Commission sur le Projet d un conseil des politiques alimentaires à Montréal Mémoire présenté dans le cadre de la consultation publique de la Commission sur le développement social et la diversité montréalaise Produit par

Plus en détail

ETUDE DE LA CONSOMMATION DE PRODUITS ALIMENTAIRES LOCAUX AU PAYS BASQUE

ETUDE DE LA CONSOMMATION DE PRODUITS ALIMENTAIRES LOCAUX AU PAYS BASQUE ETUDE DE LA CONSOMMATION DE PRODUITS ALIMENTAIRES LOCAUX AU PAYS BASQUE Dates Mai à Juin 2016 Mode de recueil Echantillon Questionnaire en face à face dans les centres villes de 12 communes du Pays Basque

Plus en détail

Projet d acquisition de connaissances sur les eaux souterraines en Chaudière-Appalaches Bilan des travaux réalisés et avancement du projet

Projet d acquisition de connaissances sur les eaux souterraines en Chaudière-Appalaches Bilan des travaux réalisés et avancement du projet Projet d acquisition de connaissances sur les eaux souterraines en Chaudière-Appalaches Bilan des travaux réalisés et avancement du projet Rencontre du comité aviseur Sainte-Marie-de-Beauce, 22 avril 2014

Plus en détail

Alimentation locale et responsable. dans les établissements du Québec L exemple de l Hôpital Jean- Talon

Alimentation locale et responsable. dans les établissements du Québec L exemple de l Hôpital Jean- Talon Alimentation locale et responsable dans les établissements du Québec L exemple de l Hôpital Jean- Talon Murielle Vrins Octobre 2014 Notre mission Équiterre contribue à bâtir un mouvement de société en

Plus en détail

LISTE DES SIGLES. CAVM : Conseil d arrondissement de Ville-Marie. CDC C-S : Corporation de développement communautaire Centre-Sud

LISTE DES SIGLES. CAVM : Conseil d arrondissement de Ville-Marie. CDC C-S : Corporation de développement communautaire Centre-Sud TABLE DES MATIÈRES LISTE DES SIGLES...1 PRÉAMBULE...2 1. INTRODUCTION...3 2. AXES D INTERVENTION...6 Axe d intervention 1 : Production alimentaire...7 Axe d intervention 2 : Accès alimentaire...8 Axe d

Plus en détail

La Loi sur l aménagement durable des forêts: La forêt de proximité. Luc Bouthillier Québec, le 18 janvier 2012

La Loi sur l aménagement durable des forêts: La forêt de proximité. Luc Bouthillier Québec, le 18 janvier 2012 La Loi sur l aménagement durable des forêts: La forêt de proximité Luc Bouthillier Québec, le 18 janvier 2012 Hiver 2010: Lancement du nouveau régime forestier Nathalie Normandeau, Ministre des ressources

Plus en détail

Colloque régional sur le bénévolat,

Colloque régional sur le bénévolat, Colloque régional sur le bénévolat, Introduction Objectif de la consultation Méthodologie Résultats Discussion Conclusion Les organismes communautaires doivent relever des défis pour assurer le recrutement,

Plus en détail

L AGENDA 21 LOCAL. Un outil pour mettre en œuvre le développement durable UN NOUVEAU MODE DE DEVELOPPEMNT

L AGENDA 21 LOCAL. Un outil pour mettre en œuvre le développement durable UN NOUVEAU MODE DE DEVELOPPEMNT L AGENDA 21 LOCAL UN NOUVEAU MODE DE DEVELOPPEMNT «Répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire les leurs» rapport Bruntland, 1987 Un outil pour mettre

Plus en détail

REFLEXION SUR LES DEPLACEMENTS EXEMPLE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE PARTHENAY. La Communauté de Communes de Parthenay ( environ hab)

REFLEXION SUR LES DEPLACEMENTS EXEMPLE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE PARTHENAY. La Communauté de Communes de Parthenay ( environ hab) 1 REFLEXION SUR LES DEPLACEMENTS La Communauté de Communes de Parthenay ( environ 19 000 hab) Une ville centre de 10 500 habitants et 3 communes périphériques d environ 2 000 habitants Une campagne : 3

Plus en détail

Agenda 21 local MRC des Sources. Pour assurer une qualité de vie à tous, aujourd hui et demain, la MRC des Sources

Agenda 21 local MRC des Sources. Pour assurer une qualité de vie à tous, aujourd hui et demain, la MRC des Sources Agenda 21 local MRC des Sources Pour assurer une qualité de vie à tous, aujourd hui et demain, la MRC des Sources Une présentation portant surtout sur le processus et peu sur les résultats Plus de détails

Plus en détail

colle en 2015 ctivités fleurs

colle en 2015 ctivités fleurs collectivités en fleurs 2015 Profil communautaire En moins de 30 ans, la population de la ville de Dieppe a plus que quadruplée et la ville jouit d une réputation enviable. Selon le recensement 2011, sa

Plus en détail

Réalisé en 2016 par le Centre-Femmes de Lotbinière en collaboration avec le GRAP de Lotbinière

Réalisé en 2016 par le Centre-Femmes de Lotbinière en collaboration avec le GRAP de Lotbinière Portrait de l offre alimentaire dans la MRC de Lotbinière (Supermarchés, épiceries, dépanneurs et autres) Réalisé en 2016 par le Centre-Femmes de Lotbinière en collaboration avec le GRAP de Lotbinière

Plus en détail

Profil de compétences en développement durable de l étudiant finissant au niveau collégial ( )

Profil de compétences en développement durable de l étudiant finissant au niveau collégial ( ) Profil de compétences en développement durable de l étudiant finissant au niveau collégial (2012-2013) 1. Introduction 2. Sondage méthodologie 3. Sondage résultats 4. Analyse sommaire Taux de participation

Plus en détail

Crédit photo : Denis Tremblay PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE RÉVISION DU SCHÉMA D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT

Crédit photo : Denis Tremblay PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE RÉVISION DU SCHÉMA D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE RÉVISION DU SCHÉMA D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT 26 novembre 2014 0 Dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de 3 ème génération,

Plus en détail