ENTRE BISMARCK ET BEVERIDGE, L AVENIR DE l ASSURANCE MALADIE EN BELGIQUE. Prof. A. De Wever

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ENTRE BISMARCK ET BEVERIDGE, L AVENIR DE l ASSURANCE MALADIE EN BELGIQUE. Prof. A. De Wever"

Transcription

1 ENTRE BISMARCK ET BEVERIDGE, L AVENIR DE l ASSURANCE MALADIE EN BELGIQUE

2 PLAN I. Histoire de l Assurance Maladie II. Coût de la Santé 2012 III. Sécurité Sociale IV. Quelles sont les meilleures perspectives en soins de santé

3 I. HISTOIRE DE l ASSURANCE MALADIE Avant 1789 Sécurité sociale familiale et caritative. La maladie est une punition divine 1717 Corporations 1789 Révolution française L Etat est responsable de la santé des citoyens 1821 Mutuelles des linotypistes de Louvain Société de secours mutuel

4 I. HISTOIRE DE l ASSURANCE 1831 Cotisation libre prévoyance prévention 1860 Séparation des syndicats Caisse générale de retraite 1870 Partis politiques : POB, Parti catholique Bismarck Rerum Novarum L internationale, Marx, Jaurès MALADIE

5 I. HISTOIRE DE l ASSURANCE 1918 Industrialisation Marx Services médico-pharmaceutiques Mutualités chrétiennes privatisation Mutualités socialistes un seul système étatique MALADIE

6 I. HISTOIRE DE L ASSURANCE MALADIE Guerre Services Mutuellistes étendus 1940 Hôpitaux Pharmacies Coopératives Banques

7 I. HISTOIRE DE L ASSURANCE MALADIE Guerre Mutualités chrétiennes 1940 privatisation Mutualités socialistes un système d Etat

8 A really great man is known by three signs ( ) generosity in the design, humanity in the execution, moderation in success

9 The Beveridge report, also known as the Report on Social Security, formed the basis for the social-reform legislation of the Labour government of

10 I. HISTOIRE DE L ASSURANCE MALADIE Guerre Déclaration universelle des droits de l HOMME (10 déc. 1948) Van Acker (28 décembre 1944) 1/3 Beveridge +2/3 Bismarck

11 I. HISTOIRE DE L ASSURANCE Guerre Sécurité sociale obligatoire pour travailleurs salariés ONSS assurance maladie pensions allocations familiales chômage maladies professionn. MALADIE

12 I. HISTOIRE DE L ASSURANCE MALADIE Loi LEBURTON assurance maladie pour indépendants grève 1964 : secret médical fiscalisation conventions engagements (accord de la St Jean) statut du médecin hospitalier

13 I. HISTOIRE DE L ASSURANCE MALADIE 1994 Loi MOUREAU : Office de contrôle des mutu responsabilité financière les payeurs gèrent

14 I. HISTOIRE DE L ASSURANCE MALADIE SYSTEME CONVENTIONNEL CONTROLE PAR LES PAYEURS ETAT EMPLOYEURS EMPLOYES

15 II. COUT DE LA SANTE 2012 I.N.A.M.I. - prestations de soins Mio - patients Mio Patients Mio Assurances privée et complémentaire Mio SPF (hôpitaux) Mio Financement OA Mio Administration Communauté rég. + loc Mio Administration fédérale Mio TOTAL Mio

16 Qui dépense le plus? DEPENSES? POUR QUI? 8% pour des patients décédés (1% des affiliés) ( en moyenne) 74% pour 10% des affiliés ( en moyenne) 86% pour 20% des affiliés (6.638 en moyenne)

17 Dépenses privées 5,4% assurance compl. et privé) 24,4% privé 18,7% ménages 0,3% employeurs 24,6 % hôpitaux Des 18,7% 41,5% médicaments 33,9% soins médicaux, dentaires et paramédicaux

18 III. SECURITE SOCIALE A. O.N.S.S. B. I.N.A.M.I. C. REFORMES RECENTES D. MUTUELLES

19 A. O.N.S.S Régime des travailleurs salariés Régime des travailleurs indépendants Régime des fonctionnaires Banque Carrefour

20 A. O.N.S.S Etat 28% millions (2011) Allocations familiales Patrons 72% A.M.I. Travailleurs Acccidents de travail Chômage-prépension Vacances (ouvriers) Pensions Assurance maternité

21 Financement DEPENSES SOCIALES f 30,1% du PIB (U.E. 26,9%) f Croissance de 4,1% (U.E. 2,5%) assurance maladie 5,1% (U.E. 3,6%) Ressources : 70,8% cotisations 27,7% (12% impôts, 15% financement alternatif (TVA)) 1,5% ressources particulières Coût sécurité sociale 2011 :

22 Par rapport au P.N.B. Public : 19,3% du P.N.B de la sécurité sociale (moins qu en France, le Danemark, les Pays-Bas et l Irlande) soins de santé : 7,9% Autres dépenses Enseignement : 6,3% Aide et cotisations : 6,1% Administration : 8,4% (dettes comprises)

23 Diminution de la croissance des soins de santé ( ) Source : OCDE

24 B. I.N.A.M.I Loi coordonnée du 14 juillet 1994 Article 1 Assurance obligatoire o soins de santé o prestations de santé o indemnités d incapacité de travail o allocation frais funéraires o assurance maternité

25 B. I.N.A.M.I Missions d d d d d d Définitions prestations remboursées Définitions médicaments Etablissement des règles et tarifs Indemnités Informations Contrôler

26 B. I.N.A.M.I Comité Général de Gestion 2. Conseil Général de Gestion de l Assurance 3. Comité de l Assurance des Soins 4. Commission Contrôle Budgétaire 5. Commission d Evaluation et Contrôle Médical 6. Conseils Techniques

27 B. I.N.A.M.I Commissions Permanentes des Conventions 8. Conseil Scientifique 9. Maisons de Repos 10. Commissions des Profils 11. Rééducation fonctionnelle et professionnelle 12. Conseils d agréation (professions paramédicales)

28 B. I.N.A.M.I Convention avec les Médecins 14. Fonds Spécial de Solidarité 15. Commission de Remboursement (Médicaments)

29 C. Réformes récentes 1. Application de mesures de correction 24/12/99 dépassement par secteur mesures spécifiques si non Ministre des Affaires Sociales

30 C. Réformes récentes 2. Honoraires forfaitaires biologie clinique 3. Admission accélérée des spécialités pharmaceutiques 4. Maladies chroniques (forfaits,interventions) Max à facturer spécifique ( réduction du plafond)

31 C. Réformes récentes 5. Chômeurs intervention majorée (BIM) Isolés Au dessus de 50 ans Indigents Revenus faibles (13000 ) OMNIO 6. Maximum à facturer (social, revenus) w 500 de participation personnelle

32 C. Réformes récentes 7. Intégration des petits risques des travailleurs indépendants (A.R. 01/07/08)

33 D. Les mutuelles Nom de la mutuelle Année de la création Alliance Nationale des Mutualités Chrétiennes 1906 Fédération Nationale des Mutualités Neutres 1908 Union Nationale des Mutualités Socialistes 1913 Alliance Nationale des Fédérations des Mutualités Libérales 1914 Alliance Nationale des Fédérations des Mutualités professionnelles 1920 Caisse Auxiliaire d Assurance Maladie et Invalidité 1955

34 D. Les mutuelles

35 IV. QUELLES SONT LES MEILLEURES PERSPECTIVES EN SOINS DE SANTE? A. Quels sont les objectifs des patients? B. Quelles sont les perspectives des autorités? C. Quelles sont les perspectives des assureurs en soins de santé?

36 A. Quels sont les objectifs des patients? v Une longue vie de qualité f f durée de vie qualité de vie v Meilleure santé (WHO) f sociale f mentale pour chaque citoyen? f physique v Demande ++

37 Demande ++ v Population v Age v Nouveaux besoins médicaux v Pays développés pays en voie de développement Pathologies = v Maladies chroniques v Les maladies voyagent (SARS -Ebola)

38 B. Quelles sont les perspectives des autorités? OBJECTIFS f SANTE PUBLIQUE Prévention Diagnostic Traitement Suivi Epidémiologie des patients

39 B. Quelles sont les perspectives des autorités? OBJECTIFS f SANTE PUBLIQUE Qualité et performance des soins Gestion globale de la maladie Trajets de soins Eviter les épidémies par vaccinations finances Care Cure

40 B. Quelles sont les perspectives des OBJECTIFS f FINANCIERS autorités? Efficience des soins Systèmes de gestion et de financement Economie de santé f SCIENTIFIQUES Recherche ++

41 C. Quelles sont les perspectives des assureurs en soins de santé? OBJECTIFS f SOCIAUX Gestion de la solidarité sociale de l accessibilité aux soins Identification des assurés des prestataires des assureurs en soins de santé Activités des prestataires

42 C. Quelles sont les perspectives des assureurs en soins de santé? v SOLIDARITE v ASSURANCE v ASSURANCE OBLIGATOIRE v ACCESSIBILITE : - couverture ± 100% de la population - accès à tous les soins de santé v LIBERTE DE CHOIX pour les PATIENTS : liberté de choisir leur dispensateur de soins

43 C. Quelles sont les perspectives des assureurs en soins de santé? v LIBERTE DE CHOIX pour LES DISPENSATEURS DE SOINS : liberté thérapeutique, liberté de choix du diagnostic et de la prescription/traitement, payé par acte v CONVENTION BASEE SUR LA DECISION participation des partenaires sociaux, dispensateurs de soins, des mutuelles et associations de patients

Le système de soins santé et l assurance soins de santé en Belgique : une introduction. Michel Vigneul 14 octobre 2015

Le système de soins santé et l assurance soins de santé en Belgique : une introduction. Michel Vigneul 14 octobre 2015 Le système de soins santé et l assurance soins de santé en Belgique : une introduction Michel Vigneul 14 octobre 2015 LE SYSTEME DES SOINS DE SANTE EN BELGIQUE 1. UNE COMPARAISON ENTRE LE MAROC ET LA BELGIQUE

Plus en détail

Le système de santé belge et le rôle de l INAMI. Thomas Rousseau 14 novembre 2016

Le système de santé belge et le rôle de l INAMI. Thomas Rousseau 14 novembre 2016 Le système de santé belge et le rôle de l INAMI Thomas Rousseau 14 novembre 2016 1. INTRODUCTION Les principales caractéristiques du système de soins de santé en Belgique Une assurance universelle, solidaire

Plus en détail

Le système de santé belge et le rôle de l INAMI. Thomas Rousseau 7 novembre 2016

Le système de santé belge et le rôle de l INAMI. Thomas Rousseau 7 novembre 2016 Le système de santé belge et le rôle de l INAMI Thomas Rousseau 7 novembre 2016 1. INTRODUCTION Les principales caractéristiques du système de soins de santé en Belgique Une assurance universelle, solidaire

Plus en détail

Le financement des soins de santé en France

Le financement des soins de santé en France Le financement des soins de santé en France Présenté par Hans-Martin Späth Maître de Conférences en Economie de la Santé Département pharmaceutique de Santé Publique Plan La protection sociale en France

Plus en détail

L INAMI sous la loupe

L INAMI sous la loupe c L INAMI sous la loupe La sécurité sociale L Inami Récapitulons Vos questions 2 La Sécurité sociale Qu est-ce que c est? Qui la finance? Quels régimes? Quelles branches? 3 La Sécurité sociale Qu est-ce

Plus en détail

PASSE, PRESENT ET AVENIR DE L ASSURANCE MALADIE. Professeur A. De Wever ULB, 31 mai 2013.

PASSE, PRESENT ET AVENIR DE L ASSURANCE MALADIE. Professeur A. De Wever ULB, 31 mai 2013. PASSE, PRESENT ET AVENIR DE L ASSURANCE MALADIE Professeur A. De Wever ULB, 31 mai 2013. PLAN I. Histoire des mutuelles II. Sécurité sociale III. Financement IV. Avenir I. HISTOIRE DES MUTUELLES Avant

Plus en détail

Cours 3 Plan. Les organismes assureurs L organisation du système belge de santé: les niveaux de pouvoirs

Cours 3 Plan. Les organismes assureurs L organisation du système belge de santé: les niveaux de pouvoirs Cours 3 Plan Les organismes assureurs L organisation du système belge de santé: les niveaux de pouvoirs Cours 3 Objectifs pédagogiques Expliquer le principe de financement des mutuelles Décrire les compétences

Plus en détail

FORMULAIRE 225. DECLARATION DE REVENUS (Document à transmettre complété au plus vite à la mutualité) Madame, Monsieur,

FORMULAIRE 225. DECLARATION DE REVENUS (Document à transmettre complété au plus vite à la mutualité) Madame, Monsieur, FORMULAIRE 225 DECLARATION DE REVENUS (Document à transmettre complété au plus vite à la mutualité) Madame, Monsieur, Pour déterminer le taux journalier de vos indemnités d incapacité de travail, nous

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Edition 2017 ENVIRONNEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE Le déficit du régime général En milliards d 2014 2015 Prévisions 2016 0,7 0,7 0,7-2,7-1,5-2,7-4,6-4,1-5,8-4,2-6,5-7,1-13,2-10,8-1

Plus en détail

Système de santé (2), protection sociale et comptes de la santé

Système de santé (2), protection sociale et comptes de la santé Système de santé (2), protection sociale et comptes de la santé I FSI, UE 1.2 S2 «SANTÉ PUBLIQUE» D r F r é d é r i c D U G U É, C C A, f r e d e r i c. d u g u e @ a p h p. f r D é p a r t e m e n t d

Plus en détail

SIMs (Social Impact of Migration)

SIMs (Social Impact of Migration) SIMs (Social Impact of Migration) Workshop : Principes et enjeux de la libre circulation des citoyens européens Bruxelles, 1er mars 2016 Ylber Zejnullahu Ylber.Zejnullahu@minsoc.fed.be Legal attache -

Plus en détail

LES RESSOURCES DE LA CAFAT

LES RESSOURCES DE LA CAFAT La CAFAT, organisme de protection sociale de Nouvelle-Calédonie, assure pour les salariés du territoire, la gestion des régimes : accidents du travail et maladies professionnelles, famille, chômage, invalidité

Plus en détail

INCAPACITE DE TRAVAIL ET REPRISE DE TRAVAIL

INCAPACITE DE TRAVAIL ET REPRISE DE TRAVAIL N 109 Juillet 2011 Réalisé avec le soutien du Ministre-membre du Collège chargé de la santé de la Commission Communautaire française B. Cerexhe Toute personne intéressée par l'info santé peut s'inscrire

Plus en détail

Les effectifs. Évolution des charges et ressources. Les chiffres. Les taux de cotisations CAFAT (secteur général) au 1 er janvier 2010.

Les effectifs. Évolution des charges et ressources. Les chiffres. Les taux de cotisations CAFAT (secteur général) au 1 er janvier 2010. La CAFAT, organisme de protection sociale de Nouvelle-Calédonie, assure pour les salariés du territoire, la gestion des régimes : accidents du travail et maladies professionnelles, famille, chômage, invalidité

Plus en détail

FACTURE PATIENT soins du xxx au xxx RÉSUMÉ DES FRAIS A VOTRE CHARGE

FACTURE PATIENT soins du xxx au xxx RÉSUMÉ DES FRAIS A VOTRE CHARGE Annexe 2 Logo éventuel de l hôpital Identification de l hôpital postal - Commune Numéro INAMI Numéro BCE Contact: nom/numéro de téléphone FACTURE PATIENT soins du xxx au xxx postal - Commune Page 1 de

Plus en détail

Dr. Koen Vleminckx. FPS Sécurité Sociale. DG Appui Stratégique. l Expérience belge en matière de financement du système de retraite

Dr. Koen Vleminckx. FPS Sécurité Sociale. DG Appui Stratégique. l Expérience belge en matière de financement du système de retraite Dr. Koen Vleminckx FPS Sécurité Sociale DG Appui Stratégique l Expérience belge en matière de financement du système de retraite Alger, 8-9 Novembre 2008 Financement par cotisations 1 Employés et ouvriers

Plus en détail

SOMMAIRE TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS. vprise EN CHARGE DE LA MALADIE vdémarche DÉCLARATION DU TRAVAIL (ACCIDENT DE TRAJET)

SOMMAIRE TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS. vprise EN CHARGE DE LA MALADIE vdémarche DÉCLARATION DU TRAVAIL (ACCIDENT DE TRAJET) SOMMAIRE vdéfinition DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS vdéfinition DE LA COUVERTURE SOCIALE vdéfinition DE LA PROTECTION SOCIALE ET DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS vcotisation vprise EN CHARGE DE LA MALADIE

Plus en détail

Questions Examens Sécurité sociale MED6

Questions Examens Sécurité sociale MED6 Questions Examens Sécurité sociale MED6 1. Description Questions Examens Sécurité sociale (Mr De Wever) 2. Remerciements Aux étudiants de MED6. 3. À propos de CandiMed CandiMed est un site Web d entraide

Plus en détail

«Mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale»

«Mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale» «Mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale» Soins de santé Version du 28/04/2015 A- LE DOSSIER MEDICAL GLOBAL B- LE TIERS PAYANT C- LE MAXIMUM A FACTURER D- LA MALADIE CHRONIQUE Version

Plus en détail

Les établissements hospitaliers et le système de santé suisse

Les établissements hospitaliers et le système de santé suisse Les établissements hospitaliers et le système de santé suisse Charles Favre, Président de H+ Les Hôpitaux de Suisse 1 Sommaire 1. H+ Les Hôpitaux de Suisse 2. Système et politique de santé 3. Les établissements

Plus en détail

La régulation financière par l INAMI

La régulation financière par l INAMI La régulation financière par l INAMI Par Thierry DELESTRAIT Service Soins de santé - INAMI 03-03-2015 1 INTRODUCTION : LE BUDGET DES SOINS DE SANTÉ Financement des soins de santé Dépenses et objectif budgétaire

Plus en détail

SECURITE SOCIALE. Historique

SECURITE SOCIALE. Historique SECURITE SOCIALE Historique 1930 Assurances sociales 1932 Allocations familiales 1945 Création par ordonnances du Régime Général de SS 1946 Loi d organisation de la SS 1958 Création de l UNEDIC (assurance

Plus en détail

LOI DU 29 MARS relative aux prestations familiales des travailleurs indépendants. (M.B. 6 mai 1976)

LOI DU 29 MARS relative aux prestations familiales des travailleurs indépendants. (M.B. 6 mai 1976) LOI DU 29 MARS 1976 relative aux prestations familiales des travailleurs indépendants (M.B. 6 mai 1976) Modifié par : - la loi du 17 mars 1993 (M.B. 22 avril 1993) ; - la loi du 6 avril 1995 (M.B. 26 juillet

Plus en détail

Soins de santé. mode d emploi à destination des étudiants.

Soins de santé. mode d emploi à destination des étudiants. Soins de santé mode d emploi à destination des étudiants [Louvain-La-Neuve] www.uclouvain.be/aide 1. Les mutuelles : quelques explications Les mutuelles constituent une des branches de la sécurité sociale

Plus en détail

Enjeux, opportunités et contraintes des politiques menées par le SPP Intégration sociale

Enjeux, opportunités et contraintes des politiques menées par le SPP Intégration sociale Enjeux, opportunités et contraintes des politiques menées par le SPP Intégration sociale Vision Nous l accomplissons par le biais de nos missions: Prévention et de la lutte contre la pauvreté et l'exclusion

Plus en détail

Séminaire sur le financement et la gestion de la couverture médicale de base

Séminaire sur le financement et la gestion de la couverture médicale de base Séminaire sur le financement et la gestion de la couverture médicale de base RABAT 8 et 9 octobre 2004 ATELIER 2 REGULATION et ENCADREMENT du système de couverture médicale : approche et mécanismes par

Plus en détail

Les comptes de la protection sociale et les régimes de protection sociale

Les comptes de la protection sociale et les régimes de protection sociale Les comptes de la protection sociale et les régimes de protection sociale Les comptes de la protection sociale retracent des données relatives aux dépenses de protection sociale et à leur financement.

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE DE FORMATION PROFESSIONNELLE

RAPPORT DE STAGE DE FORMATION PROFESSIONNELLE RAPPORT DE STAGE DE FORMATION PROFESSIONNELLE REDACTION DE RAPPORT D ACTIVITES-GESTION DES AFFILIES ET PRESTATIONS SAMAROU Kagnighan 2017 REMERCIEMENTS J adresse mes remerciements à : Madame le directeur

Plus en détail

Sommaire. Introduction Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21

Sommaire. Introduction Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21 Sommaire Introduction...13 Qu est-ce que le droit à la protection sociale?...13 Qu est-ce que le risque social?...13 Comment la Sécurité sociale est-elle née?...14 Quels sont les différents modèles de

Plus en détail

Les prévisions budgétaires de l INAMI en Belgique.

Les prévisions budgétaires de l INAMI en Belgique. www.coopami.org Les prévisions budgétaires de l INAMI en Belgique. Lima du 25/01/2016 au 05/02/2016 Michel Vigneul Conseiller Actuaire 1. LE CONTEXTE DES PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES DE L INAMI 2. L OBJECTIF

Plus en détail

PHARMACIEN ET MAINTENANT?

PHARMACIEN ET MAINTENANT? PHARMACIEN ET MAINTENANT? Pharmacien Pierre Vossen - 1 - Qu allez-vous faire? Continuer des études : Hôpital? Industrie? Biologiste? Autre? Entamer un doctorat? Commencer à travailler : Directement? Après

Plus en détail

Thème Santé Social 1

Thème Santé Social 1 Le système de protection sociale est un élément très complexe susceptible de modifications régulières. En effet, la protection sociale évolue en fonction des ressources financières de celle-ci, des besoins

Plus en détail

Delta Lloyd life : votre assureur pension. Hervé Boreque - BLH Consultant sprl Le 23 & 25 juin 2009

Delta Lloyd life : votre assureur pension. Hervé Boreque - BLH Consultant sprl  Le 23 & 25 juin 2009 Delta Lloyd life : votre assureur pension Hervé Boreque - BLH Consultant sprl www.blhconsultant.com Le 23 & 25 juin 2009 Les pensions en Europe - Différents régimes de pension cohabitent en Europe mais

Plus en détail

ENCEINTE SUIS. Guide des aides. La couverture sociale et les droits médicaux. Les aides financières

ENCEINTE SUIS. Guide des aides. La couverture sociale et les droits médicaux.  Les aides financières JE SUIS ENCEINTE Guide des aides 5 La couverture sociale et les droits médicaux www.jesuisenceinteleguide.org 1Les démarches essentielles 3Les aides au logement et 5La couverture sociale 7Les possibilités

Plus en détail

La protection sociale complémentaire des salariés des foyers et services pour jeunes travailleurs

La protection sociale complémentaire des salariés des foyers et services pour jeunes travailleurs La protection sociale complémentaire des salariés des foyers et services pour jeunes travailleurs Garanties conventionnelles du régime frais de santé Remboursement total dans la limite des Frais Réels

Plus en détail

LA SECURITE SOCIALE EN BELGIQUE. CONTEXTE : La Belgique en général. CONTEXTE : La Belgique en général. CONTEXTE : La Belgique en général

LA SECURITE SOCIALE EN BELGIQUE. CONTEXTE : La Belgique en général. CONTEXTE : La Belgique en général. CONTEXTE : La Belgique en général Superficie : 30 528 km 2 1 LA SECURITE SOCIALE EN BELGIQUE Pays limitrophes : Pays-Bas, Allemagne, Gd Duché de Luxembourg, France Frontière naturelle : Mer du Nord Population : 10 584 534 habitants (2007)

Plus en détail

Les différents statuts sociaux

Les différents statuts sociaux Les différents statuts sociaux Introduction Si vous travaillez en Belgique, vous payez des cotisations sociales qui vous permettent de bénéficier d une protection sociale. C est ce qu on appelle le statut

Plus en détail

POLOGNE. Les dépenses ne sont pas disponibles pour les années

POLOGNE. Les dépenses ne sont pas disponibles pour les années POLOGNE Nomenclature : Néant Unité monétaire Les dépenses sociales sont exprimées en millions de zlotys. Le zloty a été remplacé, en janvier 1995, par le nouveau zloty (PLN), au taux de 1 nouveau Zloty

Plus en détail

Protection sociale régimes complémentaires

Protection sociale régimes complémentaires Protection sociale régimes complémentaires Présentation d Apti Qui sommes-nous? Une association à but non lucratif créée en 1972 par des travailleurs indépendants. Notre volonté : améliorer la protection

Plus en détail

Le RSI Régime Social des Indépendants

Le RSI Régime Social des Indépendants Le RSI Régime Social des Indépendants Les artisans, commerçants et industriels, ainsi que les professions libérales, relèvent du régime social des Travailleurs Non Salariés «TNS». Depuis le 1 er janvier

Plus en détail

RSI de Basse-Normandie

RSI de Basse-Normandie RSI de Basse-Normandie Objectif entreprise Caen : 1 rue Ferdinand Buisson St Contest Tél : 36 48 pour les prestations 36 98 pour les cotisations Site internet : www.rsi.fr 1 Régime Social des Indépendants

Plus en détail

Personne à charge d un titulaire du droit aux soins de santé : Déclaration sur l honneur relative aux revenus 1

Personne à charge d un titulaire du droit aux soins de santé : Déclaration sur l honneur relative aux revenus 1 Personne à charge d un titulaire du droit aux soins de santé : Déclaration sur l honneur relative aux revenus 1 Rubrique 1: Données relatives au titulaire et à la personne à charge Instruction : Compléter

Plus en détail

Le RSI Régime Social des Indépendants

Le RSI Régime Social des Indépendants Le RSI Régime Social des Indépendants Les artisans, commerçants et industriels, ainsi que les professions libérales, relèvent du régime social des Travailleurs Non Salariés «TNS». Depuis le 1 er janvier

Plus en détail

Dr. Koen Vleminckx. FPS Sécurité Sociale. DG Appui Stratégique. Présentation générale des systèmes de retraite de quelques pays de l U.E.

Dr. Koen Vleminckx. FPS Sécurité Sociale. DG Appui Stratégique. Présentation générale des systèmes de retraite de quelques pays de l U.E. Dr. Koen Vleminckx FPS Sécurité Sociale DG Appui Stratégique Présentation générale des systèmes de retraite de quelques pays de l U.E. Alger, 8-9 Novembre 2008 1 Deux traditions Tradition Bismarckien Tradition

Plus en détail

Le système de santé et la protection sociale. IFSI S2 Santé publique V. Halley des Fontaines

Le système de santé et la protection sociale. IFSI S2 Santé publique V. Halley des Fontaines Le système de santé et la protection sociale IFSI S2 Santé publique 2014-2015 V. Halley des Fontaines En Europe et ailleurs, quelle organisation pour la santé? OMS Europe Conférence de Tallin juin 2008

Plus en détail

Droits Sociaux. Mise à jour : janvier 2016 LA MUTUELLE

Droits Sociaux. Mise à jour : janvier 2016 LA MUTUELLE Mise à jour : janvier 2016 LA MUTUELLE Qu est-ce que la mutuelle? Comment fonctionne-t-elle? En quoi peut-elle t aider? Dois-tu t y inscrire à ton nom? Et comment t y inscrire? Es-tu vraiment obligé de

Plus en détail

Les régimes de protection sociale de trois pays nordiques : Danemark, Finlande, Suède

Les régimes de protection sociale de trois pays nordiques : Danemark, Finlande, Suède Les régimes de protection sociale de trois pays nordiques : Nicole Deletang* Danemark Avec une population de 5,3 millions d habitants pour une superficie de 43 080 km 2, le Danemark a une densité moyenne

Plus en détail

Sécurité sociale : Maladie vieillesse famille. Ensemble des régimes obligatoires de base de sécurité sociale

Sécurité sociale : Maladie vieillesse famille. Ensemble des régimes obligatoires de base de sécurité sociale CHAPITRE 1 : LA PROTECTION SOCIALE ET LES DEPENSES DE SANTE II. Le financement de la protection sociale 1. Régimes et risques couverts Protection sociale (cohésion) Chômage, Pauvreté et exclusion Sécurité

Plus en détail

SÉCURITÉ SOCIALE (NORMES D ENSEMBLE)

SÉCURITÉ SOCIALE (NORMES D ENSEMBLE) LUXEMBOUR UXEMBOURG Veuillez trouver ci-dessous la liste de la législation de sécurité sociale de votre pays telle que répertoriée dans NATLEX, la base de données du BIT sur les législations nationales

Plus en détail

Stratégie ANMC

Stratégie ANMC Stratégie ANMC 2016-2022 http://www.strategie2022.be Proposition vision 2030 Politique de Santé Collège Intermutualiste National (CIN) Pourquoi cette initiative? Changements importants sûrs nécessitent

Plus en détail

Santé publique. Mme Binquet, Mme Lejeune

Santé publique. Mme Binquet, Mme Lejeune Santé publique Mme Binquet, Mme Lejeune Le Programme Mme Binquet et Mme Lejeune vous feront chacune 5 cours d 1h30. Elles traiteront de l organisation du système de santé, de son financement etc. Système

Plus en détail

ATELIER - TARIFICATION

ATELIER - TARIFICATION ATELIER - TARIFICATION ALGER 23 et 24 septembre 2006 MICHEL VIGNEUL Actuariat INAMI - BELGIQUE MODULE 1 CONTEXTE GENERAL Introduction Dans la lettre qui nous a été adressée par votre Secrétaire Général

Plus en détail

Cahier 2017 relatif à la sécurité sociale

Cahier 2017 relatif à la sécurité sociale synthèse / 5 Cahier 2017 relatif à la sécurité sociale Partie I Situation budgétaire et financière 2016 synthèse Le chapitre 1 de cette partie I présente les recettes et dépenses de la sécurité sociale

Plus en détail

Les statuts du collaborateur sportif

Les statuts du collaborateur sportif Les fiches pratiques de l AES Les statuts du collaborateur sportif Quelle que soit sa discipline de prédilection, le collaborateur sportif (moniteur ou entraîneur) devra décider du statut qu il souhaite

Plus en détail

ENCEINTE le Guide SUIS. La couverture sociale et les droits médicaux.

ENCEINTE le Guide SUIS. La couverture sociale et les droits médicaux. JE SUIS ENCEINTE le Guide 6 La couverture sociale et les droits médicaux www.jesuisenceinteleguide.org 1 Les démarches essentielles Les aides financières 4 Les aides au logement et les solutions d hébergement

Plus en détail

Banque Carrefour de la Sécurité Sociale Chaussée Saint-Pierre 375 B-1040 BRUXELLES

Banque Carrefour de la Sécurité Sociale Chaussée Saint-Pierre 375 B-1040 BRUXELLES Ce document vous est offert gratuitement par la Banque Carrefour de la Sécurité Sociale Chaussée Saint-Pierre 375 B-1040 BRUXELLES Tout le monde peut librement diffuser ce document, à condition de mentionner

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire au Gabon : un atout pour le bien être de la population

Assurance Maladie Obligatoire au Gabon : un atout pour le bien être de la population Assurance Maladie Obligatoire au Gabon : un atout pour le bien être de la population Dr Laurent MUSANGO: OMS/Afrique Centrale Dr Aboubacar Inoua: OMS/Gabon Introduction Le Gabon a opté pour la mise en

Plus en détail

Cahier 2017 relatif à la sécurité sociale. Gestions globales et institutions publiques de sécurité sociale

Cahier 2017 relatif à la sécurité sociale. Gestions globales et institutions publiques de sécurité sociale Cahier 2017 relatif à la sécurité sociale Gestions globales et institutions publiques de sécurité sociale Rapport de la Cour des comptes transmis à la Chambre des représentants Bruxelles, octobre 2017

Plus en détail

SANTÉ ET PRÉVOYANCE TPE LA SOLUTION PRÉVOYANCE ET SANTÉ SIMPLE ET INNOVANTE SPÉCIALEMENT CONÇUE POUR LES TPE

SANTÉ ET PRÉVOYANCE TPE LA SOLUTION PRÉVOYANCE ET SANTÉ SIMPLE ET INNOVANTE SPÉCIALEMENT CONÇUE POUR LES TPE SANTÉ ET PRÉVOYANCE TPE LA SOLUTION PRÉVOYANCE ET SANTÉ SIMPLE ET INNOVANTE SPÉCIALEMENT CONÇUE POUR LES TPE SANTÉ ET PRÉVOYANCE TPE DEUX OffRES CONfORMES à VOS ObLIgATIONS MINIMALES Conforme au DéCret

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSSS/17/037 DÉLIBÉRATION N 17/019 DU 7 MARS 2017 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR L ASBL

Plus en détail

Paramètres : JUIN 2015

Paramètres : JUIN 2015 Mis à jour le 10/06/2015 Paramètres : JUIN 2015 LIMITES ET PLAFONDS DE COTISATIONS ( en XPF) 104,64 *en XPF SMG* SMAG* Horaire 904,81 769,09 Mensuel 152 912 129 977 Limite tranche 1 RUAMM Plafond RUAMM

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2015-1869 du 30 décembre 2015 relatif à l affiliation au régime général de

Plus en détail

LA CMU COMPLÉMENTAIRE

LA CMU COMPLÉMENTAIRE Artisans, commerçants et professionnels libéraux LA CMU COMPLÉMENTAIRE Avril 2017 LA CMU COMPLÉMENTAIRE Sommaire La CMU complémentaire 4 Les conditions pour en bénéficier 5 Les démarches pour en bénéficier

Plus en détail

AVENANT N 23 DU 6 JANVIER 2012

AVENANT N 23 DU 6 JANVIER 2012 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective départementale IDCC : 9331. EXPLOITATIONS AGRICOLES

Plus en détail

INDEX. DOSSIER 2011 Keiser Verlag Lucerne

INDEX. DOSSIER 2011 Keiser Verlag Lucerne INDEX DOSSIER 2011 Keiser Verlag Lucerne 157 3 eme Pilier 126 Accident non professionnel 66, 67 Accident professionnel 66, 67 Accompagnement pour faire face aux nécessités de la vie 49 Accord du conjoint

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2012-847 du 2 juillet 2012 relatif à l âge d ouverture du droit à pension de vieillesse NOR : AFSS1227748D

Plus en détail

Paramètres : Février 2017

Paramètres : Février 2017 Mis à jour le 21/02/2017 Paramètres : Février 2017 LIMITES ET PLAFONDS DE COTISATIONS ( en XPF) 106,34 *en XPF SMG* SMAG* Horaire 910,42 773,86 Mensuel 153 861 130 782 Limite tranche 1 RUAMM Plafond RUAMM

Plus en détail

PRESENTATION DU SYSTEME NATIONAL DE SECURITE SOCIALE. Rencontre Forum des Chefs d Entreprises Alger le 13 janvier

PRESENTATION DU SYSTEME NATIONAL DE SECURITE SOCIALE. Rencontre Forum des Chefs d Entreprises Alger le 13 janvier الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية République Algérienne Démocratique et Populaire وزارة العمل و التشغيل و الضمان االجتماعي Ministère du Travail, de l Emploi et de la Sécurité Sociale PRESENTATION

Plus en détail

VOTRE PENSION LEGALE ET VOUS

VOTRE PENSION LEGALE ET VOUS VOTRE PENSION LEGALE ET VOUS Conséquences de la réforme des pensions en 2016 pour les Médecins Et pour ceux qui travailleront pour payer la pension des autres! Dr Jean VANDERICK Chef clinique Radiothérapie

Plus en détail

JORF n 0302 du 31 décembre Texte n 79

JORF n 0302 du 31 décembre Texte n 79 Le 26 janvier 2015 JORF n 0302 du 31 décembre 2014 Texte n 79 DECRET Décret n 2014-1702 du 30 décembre 2014 relatif aux droits à retraite des personnes handicapées et de leurs aidants familiaux NOR: AFSS1424410D

Plus en détail

Paramètres : Septembre 2016

Paramètres : Septembre 2016 Mis à jour le 12/09/2016 Paramètres : Septembre 2016 LIMITES ET PLAFONDS DE COTISATIONS ( en XPF) 105,58 *en XPF SMG* SMAG* Horaire 904,81 769,09 Mensuel 152 912 129 977 Limite tranche 1 RUAMM Plafond

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2016-1494 du 4 novembre 2016 relatif aux exceptions à l application du droit des usagers de saisir

Plus en détail

Arrangement administratif relatif aux modalités d application de l entente en matière de sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et le Québec

Arrangement administratif relatif aux modalités d application de l entente en matière de sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et le Québec Arrangement administratif relatif aux modalités d application de l entente en matière de sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et le Québec (Entrée en vigueur le 1 er novembre 2010 Moniteur belge:

Plus en détail

Cycle de conférences sur la transition de la vie professionnelle à la retraite

Cycle de conférences sur la transition de la vie professionnelle à la retraite Cycle de conférences sur la transition de la vie professionnelle à la retraite La pension de vieillesse au Luxembourg 29 mai 2017 Fernand Lepage (Premier conseiller de direction) Fernand Lepage, CNAP 1

Plus en détail

L Assurance Maladie du Bas-Rhin

L Assurance Maladie du Bas-Rhin L Assurance Maladie du Bas-Rhin 1. La Sécurité Sociale - Les différents régimes 2. L Assurance Maladie - La réforme - Le financement - L organisation 3. La CPAM du Bas-Rhin - Son fonctionnement - Ses objectifs

Plus en détail

Cahier 2016 relatif à la sécurité sociale

Cahier 2016 relatif à la sécurité sociale Synthèse / 7 Cahier 2016 relatif à la sécurité sociale Partie I Situation budgétaire et financière 2015 Le chapitre 1 présente les recettes et dépenses 2015 de la sécurité sociale celles de 2014 et 2013.

Plus en détail

Au 31 décembre 2008, le nombre d employeurs immatriculés (actifs + inactifs) est de réparti comme suit :

Au 31 décembre 2008, le nombre d employeurs immatriculés (actifs + inactifs) est de réparti comme suit : STATISTIQUES : 1. Le recouvrement des cotisations Tableau 1.1 : Evolution du nombre d employeurs immatriculés (actifs + inactifs) de 24 à 25 Employeurs Régime général 12 354 13 468 14 788 16 894 18 576

Plus en détail

Paramètres : Janvier 2016

Paramètres : Janvier 2016 Mis à jour le 26/01/2016 Paramètres : Janvier 2016 INDICE DES PRIX HORS TABAC (décembre 2015) : LIMITES ET PLAFONDS DE COTISATIONS ( en XPF) 105,41 *en XPF SMG* SMAG* Horaire 904,81 769,09 Mensuel 152

Plus en détail

Table des matières du Code de la mutualité

Table des matières du Code de la mutualité Table des matières du Code de la mutualité Partie législative Livre I er Règles générales applicables à l ensemble des mutuelles, unions et fédérations Chapitre préliminaire Principes communs aux mutuelles,

Plus en détail

Le financement des dépenses de santé en France. La place de l Assurance Maladie Complémentaire?

Le financement des dépenses de santé en France. La place de l Assurance Maladie Complémentaire? Le financement des dépenses de santé en France La place de l Assurance Maladie Complémentaire? Objectif de l assurance maladie complémentaire couvrir tout ou partie des frais non remboursés par l Assurance

Plus en détail

Liste des organisations qui sont légalement clientes de l IFA

Liste des organisations qui sont légalement clientes de l IFA Liste des organisations qui sont légalement clientes de l IFA Agence fédérale d'accueil des demandeurs d'asile Agence fédérale de contrôle nucléaire Agence fédérale des Médicaments et des Produits de Santé

Plus en détail

BELGIQUE. Académie d Aix-Marseille Préparer la PFMP des élèves de la filière sanitaire et sociale Juin 2017

BELGIQUE. Académie d Aix-Marseille Préparer la PFMP des élèves de la filière sanitaire et sociale Juin 2017 BELGIQUE 1) Présentation du pays Données géographiques : Superficie: 30 528 km2 (18 x plus petite que la rance, la ruralité représente 8.6% de la superficie, la France 22.9) Capitale : Bruxelles Principale

Plus en détail

DISPOSITIF DE FINANCEMENT DE LA SANTE ET DE COUVERTURE DU RISQUE MALADIE AU BURUNDI

DISPOSITIF DE FINANCEMENT DE LA SANTE ET DE COUVERTURE DU RISQUE MALADIE AU BURUNDI DISPOSITIF DE FINANCEMENT DE LA SANTE ET DE DU RISQUE AU BURUNDI A TABLEAU DE LA ASSURANCE DES AGENTS PUBLICS ET SECTEUR PRIVE DISPOSITIONS LEGALES Loi n 1/010 du 16 juin 1999 portant Code de la Sécurité

Plus en détail

La protection sociale en France

La protection sociale en France La protection sociale en France Définition protection sociale Ensemble de mécanismes de prévoyance collective Pour faire face aux conséquences des risques sociaux (baisse des ressources ou hausse des dépenses)

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3052 Convention collective nationale IDCC : 1996. PHARMACIE D OFFICINE AVENANT DU 30

Plus en détail

Mutuelles des Forces Auxiliaires. REALISATIONS ET ACTIVITES MEDICO-SOCIALES MUTUALISTES Fouad BAJILALI

Mutuelles des Forces Auxiliaires. REALISATIONS ET ACTIVITES MEDICO-SOCIALES MUTUALISTES Fouad BAJILALI Mutuelles des Forces Auxiliaires REALISATIONS ET ACTIVITES MEDICO-SOCIALES MUTUALISTES Fouad BAJILALI Cadre Général La mutualité au Maroc En vertu du dahir n 1-57-187 du 24 joumada II 1383 (12 novembre

Plus en détail

SYSTÈME DE PROTECTION SOCIALE EN SANTE EN RD CONGO

SYSTÈME DE PROTECTION SOCIALE EN SANTE EN RD CONGO SYSTÈME DE PROTECTION SOCIALE EN SANTE EN Mr Innocent MBALA (MS KISANTU) Dr. Francine BAHATI ( MINASAHSN) COOPAMI - Septembre 2016 PLAN I. CONTEXTE GENERAL DU PAYS CONTEXTE GEOGRAPHIQUE SITUATION SOCIO

Plus en détail

Loi de Financement de la Sécurité sociale pour / Cotisations et contributions

Loi de Financement de la Sécurité sociale pour / Cotisations et contributions Loi de Financement de la Sécurité sociale pour 2012 1/ Cotisations et contributions 2/ Les dispositions relatives aux dépenses d assurance maladie. 3/ Les dispositions relatives aux travailleurs indépendants.

Plus en détail

République Française NOUVELLE CALEDONIE GOUVERNEMENT DIRECTION DES AFFAIRES SANITAIRES ET SOCIALES SERVICE DE LA PROTECTION SOCIALE

République Française NOUVELLE CALEDONIE GOUVERNEMENT DIRECTION DES AFFAIRES SANITAIRES ET SOCIALES SERVICE DE LA PROTECTION SOCIALE République Française NOUVELLE CALEDONIE GOUVERNEMENT DIRECTION DES AFFAIRES SANITAIRES ET SOCIALES SERVICE DE LA PROTECTION SOCIALE COMPTES DE LA SANTE EN NOUVELLE-CALEDONIE ANNEES 2008 / 2010 1 Présentation

Plus en détail

Modèle 74(93) - Déclaration d activité professionnelle et de prestations sociales

Modèle 74(93) - Déclaration d activité professionnelle et de prestations sociales Office national des Pensions Contrôle ~ P232 Tour du Midi 1060 BRUXELLES BELGIQUE Modèle 74(93) - Déclaration d activité professionnelle et de prestations sociales Numéro national :.. -. 1 Partie à remplir

Plus en détail

AVENANT DU 5 MARS 2014

AVENANT DU 5 MARS 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3262 Convention collective nationale IDCC : 1621. RÉPARTITION PHARMACEUTIQUE AVENANT DU 5 MARS 2014 À L ACCORD

Plus en détail

etudiants et jeunes actifs JEUNES Garanties pour des jeunes indépendants de corps et d esprit

etudiants et jeunes actifs JEUNES Garanties pour des jeunes indépendants de corps et d esprit etudiants et jeunes actifs JEUNES Garanties pour des jeunes indépendants de corps et d esprit JEUNES Garanties pour des jeunes indépendants de corps et d esprit AVENIR SANTE MUTUELLE est une mutuelle à

Plus en détail

III. COMPTES DE LA SANTÉ

III. COMPTES DE LA SANTÉ III. COMPTES DE LA SANTÉ III.1. Présentation III.2. Le coût de la santé en Nouvelle-Calédonie A RETENIR Années 2008 à 2010 Augmentation de la consommation médicale totale de 2008 à 2010 : + 20,9%. Augmentation

Plus en détail

Payes et charges sociales Renseignements : N S7-102 du 28/01/ Flash Info n 2

Payes et charges sociales Renseignements : N S7-102 du 28/01/ Flash Info n 2 Payes et charges sociales Renseignements : 01 40 55 13 91 N S7-102 du 28/01/2015 - Flash Info n 2 TAUX DES CHARGES SOCIALES SUR SALAIRES ANNEE 2015 Ce qui change au 1 er janvier 2015 Nouvelle cotisation

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2012/25 du 24 décembre 2012

NOTE D INFORMATION 2012/25 du 24 décembre 2012 NOTE D INFORMATION 2012/25 du 24 décembre 2012 Financement de la sécurité sociale pour 2013 : adoption définitive de la loi I. Cotisations et contributions A. Indemnités de rupture Les indemnités de rupture

Plus en détail

Le régime marocain de la couverture médicale

Le régime marocain de la couverture médicale LOGO Sur le Thème: Le régime marocain de la couverture médicale Présentée par : - BENNIS FAiROUZ -AIT LHAJ MOHAMED Plan de la présentation INTRODUCTION COUVERTURE MÉDICALE EN RÉGIME PRIVÉ: CNSS COUVERTURE

Plus en détail

Manuel utilisateurs BCSS

Manuel utilisateurs BCSS Plan Les soins de santé et les CPAS La pratique Manuel utilisateurs BCSS Processus d une demande Accueil - RV avec l AS - Visites à domicile par l AS - Décision du BP et CSSS - L aide à l usager Affiliations

Plus en détail

JORF n 0067 du 20 mars Texte n 10. DECRET Décret n du 19 mars 2014 relatif à la retraite anticipée au titre des «carrières longues»

JORF n 0067 du 20 mars Texte n 10. DECRET Décret n du 19 mars 2014 relatif à la retraite anticipée au titre des «carrières longues» JORF n 0067 du 20 mars 2014 Texte n 10 DECRET Décret n 2014-350 du 19 mars 2014 relatif à la retraite anticipée au titre des «carrières longues» NOR: AFSS1405661D Publics concernés : assurés du régime

Plus en détail

SANTÉ. Convention Collective Nationale des Espaces de Loisirs, d Attractions et Culturels DÉCOUVREZ VOTRE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ

SANTÉ. Convention Collective Nationale des Espaces de Loisirs, d Attractions et Culturels DÉCOUVREZ VOTRE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ SANTÉ Convention Collective Nationale des Espaces de Loisirs, d Attractions et Culturels DÉCOUVREZ VOTRE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ 2 VOtre RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ Afin de préserver l accès aux soins de santé

Plus en détail