Projet de Fin d Etudes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet de Fin d Etudes"

Transcription

1 Juin 2014 Projet de Fin d Etudes Résumé Déménagement industriel de la production dans ses nouveaux locaux ALSACE TOLERIE 13 Rue du MITTLERWEG COLMAR CEDOLIN Jeremy GM5 ISP

2 Ce Projet de Fin d Etudes, réalisé par M.CEDOLIN, était axé sur la gestion et le management d un projet important pour l évolution de l entreprise : Son déménagement industriel. En effet, ce PFE s inscrit dans un programme de longue date de la société ALSACE TOLERIE. Tout a commencé au début de l année 2013 lorsque l entreprise saisit l opportunité de devenir propriétaire de son propre local et de le faire construire par une entreprise générale. Suite à la négociation et à la signature du contrat du bâtiment clé en main, les travaux de construction débutent en Octobre C est également à ce moment-là qu un Projet de Recherche Technologique est lancé, basé sur l étude et le fonctionnement de la production de l entreprise. Le principal objectif de ce PRT était de réaliser la réimplantation de l atelier dans les nouveaux locaux, avec un souci d optimisation des flux et de la productivité. Cette tâche s est réalisée en binôme et s est terminée au courant du mois de Janvier 2014 avec une implantation validée par la société. La suite du projet, continué pendant le PFE, était de le finaliser en concrétisant ce déménagement et en transférant toute la production dans la nouvelle usine d ALSACE TOLERIE. La principale contrainte de ce programme était le temps. En effet, le bâtiment était livré clé en main pour le 31 Mars 2014 et la date de reprise de la production était fixée pour le 05 Mai 2014, fin du contrat de location de l ancien local oblige. Ainsi, cela n a laissé qu un mois pour faire intervenir un certain nombre de prestataires et réaliser divers travaux pour rendre l atelier et les bureaux conformes à la volonté de la direction. Dans le contrat de construction du site, plusieurs points importants n étaient pas compris, tel que le système d air comprimé, le système d aspiration des fumée, des racks de stockage supplémentaires, etc. Il fallait donc organiser et planifier des interventions pour réaliser ces tâches et permettre à la production de pouvoir reprendre correctement dans le nouveau site. Et tout cela devait être fait durant seulement un mois. Pour pouvoir respecter ce délai, il fallait préparer correctement le planning et l ordre d intervention des prestataires pour que tout se passe bien et que personne ne se gêne durant le travail. Ensuite, après ces travaux, il fallait réaliser le transfert de tout l atelier. Avant enfin de remettre en route les machines et reprendre l activité de l usine. Pour commencer, la phase préparatoire du déménagement était une étape importante pour un bon déroulement des opérations. La première phase du projet était la demande de devis et le choix des intervenants pour réaliser les travaux souhaités. Ainsi, pour chaque prestation demandée, plusieurs devis (En moyenne 2 par pôle de dépense) ont été effectués afin de trouver le prestataire ayant le meilleur rapport qualité/prix. Chaque devis commençait par une rencontre entre l entreprise prestataire et ALSACE TOLERIE. Cela permettait de présenter les attentes, entrer dans le détail de la prestation voulue et pouvoir effectuer le devis le plus juste et le plus précis possible. De plus, effectuer plusieurs demandes de devis a permis de faire jouer la concurrence 1 P a g e

3 et d obtenir les prix les plus avantageux du marché. Ensuite, après avoir reçu toutes les offres, il fallait choisir l entreprise qui allait intervenir sur le chantier de l usine. Le choix se basait sur différents critères tel que le prix, le sérieux de l entreprise, le délai nécessaire, la disponibilité, etc. Avec tous ces points, on a pu choisir la société qui correspondait le mieux aux attentes du projet. Une autre étape importante de la phase d avant-projet était le suivi du chantier du bâtiment clé en main. En effet, les termes du contrat stipulaient l ensemble des prestations convenues et désirées par ALSACE TOLERIE. Il fallait donc vérifier que tout était correctement installé et que le chantier respectait son délai. Chaque retard devait être pris en compte pour pouvoir être compensé et qu il ne se répercute pas sur le délai global du déménagement. La dernière étape importante d avant-projet était la gestion des coûts et des délais du projet. Il fallait réaliser un planning des interventions afin que tous les travaux puissent se coordonner et que l on puisse respecter la date butoir. Il était important que l on organise les différentes prestations pour que chaque société ne se gêne pas et puisse travailler dans de bonnes conditions. Ensuite une gestion du budget devait se faire pour minimiser les dépenses et réaliser un budget prévisionnel. Il a permis de donner l ordre de grandeur nécessaire pour le déménagement et pouvoir négocier le montant du prêt à faire auprès des banques et des financeurs. Suite à la phase de préparation du projet, la partie concrète du déménagement a suivi. Pour ALSACE TOLERIE, le transfert de l atelier et des bureaux s est déroulé en deux parties. Une première partie a consisté à déménager la machine de découpe laser et la deuxième de déménager le reste du parc machine et du matériel de l entreprise. Le transfert anticipé de la machine laser se justifie par le temps nécessaire à son démontage puis son remontage. En effet, selon le constructeur qui a réalisé l opération, il fallait démonter la machine en plusieurs parties avant de pouvoir la transporter. Cette opération délicate devait durer quatre semaines, à partir du 31 Mars jusqu au 25 Avril Au final, les monteurs ont été plus rapides que prévus et ont réussis leur travail en trois semaines. Ce délai écourté de une semaine a permis de reprendre la production de découpe laser une semaine en avance par rapport à la date prévue. Cependant, cela a impliqué de gérer une partie de la fabrication sur un site et le reste sur un autre site. Cette coordination multi-site, inhabituelle pour l entreprise, a nécessité une organisation temporaire. Au final, cette gestion s est déroulée correctement et les pièces ont pu continuer à être fabriquées pendant cette période. Ensuite, avant de réaliser la deuxième partie du transfert et en parallèle du remontage de la machine laser, l ensemble des prestations demandées ont été réalisées. Durant cette période, il fallait faire le suivi de chantier et des travaux pour que le planning puisse être respecté. Ainsi, il fallait accueillir les nouvelles entreprises pour 2 P a g e

4 faire une dernière mise au point sur les attentes avant de démarrer les travaux. Il fallait surveiller que chaque société respecte ses délais pour éviter d accumuler du retard sur l ensemble du planning. Et finalement, en cas de problème ou d imprévu, il fallait être réactif pour résoudre les conflits et tenir la date butoir du projet. Au final, ce projet s est accompli par la réalisation du transfert de l atelier entre l ancien et le nouveau site durant la semaine de quatre jours du 28 Avril au 02 Mai Une entreprise spécialisée en convoi exceptionnel s est chargée de déménager l ensemble des machines fragiles et lourdes (plieuses de plus de 10 tonnes, une presse de 8 tonnes, etc.) et le petit matériel a été manutentionné par les employés de l atelier. Ainsi, il fallait correctement préparer cette opération pour qu elle se déroule dans de bonnes conditions et qu on ne prenne pas de retard dans les délais. Pour préparer ce déménagement, le marquage au sol de l implantation a été réalisé afin que chaque personne puisse s orienter et se repérer dans le bâtiment vide. De plus, ce marquage a permis à l entreprise de déménagement de pouvoir placer les machines même si une personne compétente ne se trouvait pas sur le nouveau site sur le moment. Avec la gestion multi-site, il pouvait arriver que les responsables soient tous à l ancien local. Ensuite, pour préparer le transport du petit matériel, l ensemble des équipements ont été emballés et mis sur palette. Cette méthode a permis au transporteur d aller beaucoup plus vite et d avoir des convois plus sûrs sur la route. De plus, cela a permis de manutentionner l ensemble du matériel à l aide d un chariot élévateur et donc d être plus productif dans le travail. Finalement, l évolution en parallèle entre l entreprise spécialisée et les ouvriers s est bien déroulée. Chaque personne avait reçu un planning très détaillé des tâches à réaliser chaque jour de la semaine et dès qu une personne se retrouvait sans activité, elle était affectée à aider quelqu un d autre. Le plus simple dans cette circonstance est que chaque employé s occupe à emballer son matériel personnel et son poste de travail. Ensuite il le déballe lui-même dans l autre atelier pour qu il puisse le ranger tout de suite de la manière qui lui convient. Le résultat final du projet est globalement positif. Malgré que plusieurs jours aient été nécessaires pour ranger correctement le matériel, la production pu reprendre pour la date du 05 Mai et les premières pièces sont sorties de la nouvelle usine dans la foulée. Par la suite, la tâche primordiale pour reprendre la production était la remise en route des machines. Cette étape, réalisée avec l aide d un électricien pour les branchements électriques, avait pour but de reconnecter les engins à chaque énergie dont il avait besoin (Electricité, Air comprimé, Aspiration d air, Remplissage d huile, etc.). Certaines machines ont été plus réticentes à reprendre le travail mais globalement, la production a repris sans problème et tout le parc machine a repris son fonctionnement. 3 P a g e

5 Ensuite, après la réalisation du déménagement et le changement de site, l entreprise a continué à se développer et à s organiser. La PFE a continué par divers tâches de conception et fabrication de module, support dans le but d améliorer le travail et l ergonomie des travailleurs. Etant donné qu ALSACE TOLERIE est une tôlerie, il aurait été peu rentable d acheter des modules que l on peut fabriquer dans l usine. Ainsi, après une conception et une mise en plan des produits, les employés de l usine se sont chargés de les réaliser afin de les installer dans le nouvel atelier. Finalement, concernant l amélioration de l organisation de l usine, l entreprise a décidé de réaliser différents chantier 5S sur ses postes de travail. Cette méthode japonaise de management de production permet de mettre de l ordre dans le travail des opérateurs. Ainsi, avec des principes simples tel que : mettre à portée de main les outils utilisés tous les jours, mettre des rangements pour chaque outil, indiquer la place de chaque équipement à l aide d une étiquette, établir les règles à suivre pour nettoyer le poste, etc. ont apporté de l ordre et du propre dans l atelier. De plus, cela induit généralement une meilleure productivité (Moins de perte de temps en cherchant les outils), une meilleure qualité de travail et une meilleure ergonomie. Ces différents points d amélioration de l atelier ont été lancés suite au déménagement sur certains postes et continueront après la période de PFE. 4 P a g e

6 Pour conclure, l ensemble du projet s est bien déroulé et les objectifs fixés au départ ont été remplis. Au niveau des délais, la production a repris pour le 05 Mai 2014 et les premiers produits issus de la nouvelle usine sont sortis. De plus, l implantation optimisant les flux à montrer ses premiers bons résultats avec l amélioration de la circulation des produits et de l organisation de la fabrication. Ensuite, fort de ce succès, l entreprise a souhaité continuer à évoluer en améliorant les conditions de travail. Désormais, ALSACE TOLERIE peut poursuivre son activité dans sa nouvelle usine et améliorer son image de marque avec des locaux neufs et une production plus performante. 5 P a g e

Projet de Fin d Etudes

Projet de Fin d Etudes Juin 2014 Projet de Fin d Etudes Déménagement industriel de la production dans ses nouveaux locaux ALSACE TOLERIE 13 Rue du MITTLERWEG 68000 COLMAR CEDOLIN Jeremy GM5 ISP Condensé Ce projet de fin d études

Plus en détail

Déménager. Comment faire? Auto-rent vous accompagne. Guide du Parfait Déménageur.

Déménager. Comment faire? Auto-rent vous accompagne. Guide du Parfait Déménageur. Déménager. Comment faire? Auto-rent vous accompagne. Guide du Parfait Déménageur. La première phase de votre déménagement, si vous êtes locataire, consiste à prendre vos dispositions pour quitter votre

Plus en détail

Vous déménagez? VOS ARCHIVES DÉMÉNAGENT AUSSI! Comment organiser un déménagement d archives

Vous déménagez? VOS ARCHIVES DÉMÉNAGENT AUSSI! Comment organiser un déménagement d archives Brochures de recommandations et de conseil 2 Vous déménagez? VOS ARCHIVES DÉMÉNAGENT AUSSI! Comment organiser un déménagement d archives Archives générales du Royaume et Archives de l État dans les Provinces

Plus en détail

Findus optimise sa logistique d entreposage, de repacking et de transport grâce à Sofrilog

Findus optimise sa logistique d entreposage, de repacking et de transport grâce à Sofrilog Retour utilisateur Findus optimise sa logistique d entreposage, de repacking et de transport grâce à Sofrilog Rungis, le 17 octobre 2012 Sofrilog, n 2 de la logistique du froid, accompagne Findus, marque

Plus en détail

notre métier consiste à vous faciliter le vôtre!

notre métier consiste à vous faciliter le vôtre! SERVICES notre métier consiste à vous faciliter le vôtre! Acteur majeur en termes d'aménagement d espaces tertiaires sur son territoire, Sdib développe une démarche innovante de conseil et d accompagnement,

Plus en détail

CONDUITE DE PROJET. La description du projet

CONDUITE DE PROJET. La description du projet CONDUITE DE PROJET Comme nous vous l avons expliqué dans le support «Conseils méthodologiques pour la présentation power point du CPPC», sous partie 3.4, la conduite de projet met en avant les écarts entre

Plus en détail

Conditions d accès. Plan du site. Par les transports en communs. Par la route

Conditions d accès. Plan du site. Par les transports en communs. Par la route Conditions d accès Plan du site Par les transports en communs Métro : Ligne 12, station Porte de Versailles Ligne 8, station Balard Bus : Ligne 39, Porte de la Plaine Ligne 42, Balard Ligne 80, Porte de

Plus en détail

Accès au Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte

Accès au Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte Conditions d accès ATTENTION : Merci de consulter les restrictions de circulation des poids lourds le weekend en France. Pour plus d informations : www.bison-fute.equipement.gouv.fr dans «L Espace Medias».

Plus en détail

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET PROJET : «ensemble des actions à entreprendre afin de répondre à un besoin défini dans des délais fixés». Délimité dans le temps avec un début et une fin, mobilisant

Plus en détail

FOIRE D AUTOMNE Du 23 octobre au 1er novembre 2015 Paris Porte de Versailles

FOIRE D AUTOMNE Du 23 octobre au 1er novembre 2015 Paris Porte de Versailles 7 8 Condition d accès Montage Ouverture - Démontage Planning Horaires exposants En dehors des horaires indiqués, le travail dans le pavillon est interdit pour des raisons de sécurité. Dates de MONTAGE

Plus en détail

Famille de métiers. traitement et préparation des produits. Valorisation et conditionnement des fruits et légumes

Famille de métiers. traitement et préparation des produits. Valorisation et conditionnement des fruits et légumes Famille de métiers Valorisation et conditionnement des fruits et légumes Responsable de la préparation Il/elle planifie et organise la préparation à partir des commandes passées par l équipe commerciale

Plus en détail

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance Les référentiels et les formations de la fonction Assurer le bon fonctionnement grâce à une préventive et curative performante en : - organisant les services techniques en conséquence, - encadrant l'entretien

Plus en détail

les outils de la gestion de projet

les outils de la gestion de projet les outils de la gestion de projet Sommaire Objectifs de la gestion de projet Les étapes du projet Les outils de gestion de projets Paramétrage de l outil PROJET : «ensemble des actions à entreprendre

Plus en détail

Février- Mars 2014. Projet : Traçabilité des containers fil. Cahier des charges. Destiné aux fournisseurs de solution RFID. Strictement confidentiel.

Février- Mars 2014. Projet : Traçabilité des containers fil. Cahier des charges. Destiné aux fournisseurs de solution RFID. Strictement confidentiel. Février- Mars 2014 Projet : Traçabilité des containers fil Cahier des charges Destiné aux fournisseurs de solution RFID Strictement confidentiel Contenu Présentation de l entreprise 3 1 Généralités 3 11

Plus en détail

Livre Blanc du Déménagement d Entreprise

Livre Blanc du Déménagement d Entreprise Facilitateur en déménagement d entreprise Livre Blanc du Déménagement d Entreprise Réussir son Déménagement d entreprise Par Alexandre Duparc Table des matières 1. Introduction... 3 2. Pourquoi les entreprises

Plus en détail

SYNDICAT MIXTE LYS AUDOMAROIS CAHIER DES CHARGES TRANSPORT ET CHARGEMENT DES PNEUS USAGES DE SILOS AGRICOLES SUR LE TERRITOIRE DU PAYS DE SAINT-OMER

SYNDICAT MIXTE LYS AUDOMAROIS CAHIER DES CHARGES TRANSPORT ET CHARGEMENT DES PNEUS USAGES DE SILOS AGRICOLES SUR LE TERRITOIRE DU PAYS DE SAINT-OMER SYNDICAT MIXTE LYS AUDOMAROIS CAHIER DES CHARGES TRANSPORT ET CHARGEMENT DES PNEUS USAGES DE SILOS AGRICOLES SUR LE TERRITOIRE DU PAYS DE SAINT-OMER Date de lancement de la consultation : Le Vendredi 16

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS ACTIVITÉS Capacités COMPÉTENCES C1 Préparation des activités Réalisation d activités Relations avec les clients, avec

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps.

QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps. QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps. Vrai ou Faux 2. Vous avez le droit de changer les serrures sans la permission du

Plus en détail

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas :

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : Introduction Le CRM se porte-t-il si mal? Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : «75 % de projets non aboutis» «La déception du CRM» «Le CRM : des

Plus en détail

GESTION DES ABSENCES DES EMPLOYÉES ET EMPLOYÉS ET PARAMÈTRES DE REMPLACEMENT

GESTION DES ABSENCES DES EMPLOYÉES ET EMPLOYÉS ET PARAMÈTRES DE REMPLACEMENT Page 4010-1 1.0 BUT Assurer une gestion uniforme des absences des employées et employés du territoire de la Commission scolaire de l Estuaire. 2.0 OBJECTIF Permettre aux gestionnaires de connaître l encadrement

Plus en détail

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR. Anticiper et simuler les besoins de compétences futures dans un projet d automatisation WWW.ANACT.

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR. Anticiper et simuler les besoins de compétences futures dans un projet d automatisation WWW.ANACT. SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR Anticiper et simuler les besoins de compétences futures dans un projet d automatisation WWW.ANACT.FR OUTIL DE SIMULATION : le référentiel d activités et de compétences

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS La gestion et la maîtrise des flux entrants et sortants du magasin nécessite la mise en œuvre d un dispositif à trois composantes : la classification

Plus en détail

Métiers de la Production/ Logistique

Métiers de la Production/ Logistique Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers de la Production/ Logistique R & D Production Ingénieur de recherche Responsable

Plus en détail

CONDITONS GENERALES DE LOCATION

CONDITONS GENERALES DE LOCATION CONDITONS GENERALES DE LOCATION Toute commande passée à COLOS implique de la part du locataire, et ce sans restriction aucune, l acceptation de nos conditions générales de location qui prévalent sur tout

Plus en détail

Entretien annuel du brûleur FICHE PEDAGOGIQUE

Entretien annuel du brûleur FICHE PEDAGOGIQUE TP n 3 ACTIVITE 1 Brûleur fioul Entretien annuel du brûleur FICHE PEDAGOGIQUE Niveau d'enseignement : 5 Nature : TP par groupe Temps prévisionnel : 4 heures Objectif : l élève doit être capable de réaliser

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières

Cahier des clauses techniques particulières Cahier des clauses techniques particulières Objet Déménagement du centre de recherches archéologiques de Soissons Titulaire Désignation et adresse de la personne habilitée à donner les renseignements prévus

Plus en détail

quelle stratégie mettre en place (quand, comment, où)?

quelle stratégie mettre en place (quand, comment, où)? stratégie commerciale : démarcher sa clientèle Cette fiche vous propose des conseils pratiques sur la prospection d une clientèle ainsi que sur la prospection commerciale, et vous guide pour la concrétisation

Plus en détail

Domaine du droit privé des transports. Contrat de transport

Domaine du droit privé des transports. Contrat de transport Domaine du droit privé des transports. Contrat de transport Fiche 1 Objectifs Savoir ce qu est le droit des transports. Le distinguer de contrats proches mais dont le régime juridique sera différent. Prérequis

Plus en détail

Présentation. Une autre idée

Présentation. Une autre idée Présentation 2011 Une autre idée DU CADEAU Informations Générales CECOP SA FICHE TECHNIQUE 2 Nom : CECOP SA Capital : 1.000.000 Création : Novembre 1981 Siège : 24 rue Thomas Edison 92230 Gennevilliers

Plus en détail

COMMIS D ENTREPÔT POSTE TEMPORAIRE

COMMIS D ENTREPÔT POSTE TEMPORAIRE COMMISD ENTREPÔTPOSTETEMPORAIRE LieudetravailSainteClotildedeChâteauguay Responsabilités: Exigen cesrequises : L entrepriseoffre: robert.luger@gestion1004.qc.catélécopieurau4504451276 NoteSeuleslespersonnesretenuesserontcontactées

Plus en détail

Conditions d accès Horaires exposants

Conditions d accès Horaires exposants Conditions d accès Horaires exposants Accès à EUREXPO Lyon En voiture A proximité de l A43 et de l A46, EUREXPO Lyon est au cœur du réseau autoroutier européen à 4h de Paris, 3h de Marseille, 1h30 de Genève,

Plus en détail

Étude préliminaire. Préparation. Transfert. Transfert. Bilan post-transfert. Inventaire Analyse des linéaires Reprise/destruction des obsolètes

Étude préliminaire. Préparation. Transfert. Transfert. Bilan post-transfert. Inventaire Analyse des linéaires Reprise/destruction des obsolètes Étude préliminaire Définition du besoin Inventaire Analyse des linéaires Reprise/destruction des obsolètes Cahier des charges Audit informatique Appel d offres Préparation Autorisations administratives

Plus en détail

Conditions d accès. Accès à EUREXPO Lyon SOLUTRANS 17 AU 21 NOVEMBRE 2015 EUREXPO LYON 6. En voiture. En transport en commun

Conditions d accès. Accès à EUREXPO Lyon SOLUTRANS 17 AU 21 NOVEMBRE 2015 EUREXPO LYON 6. En voiture. En transport en commun Conditions d accès Accès à EUREXPO Lyon En voiture A proximité de l A43 et de l A46, EUREXPO Lyon est au cœur du réseau autoroutier européen à 4h de Paris, 3h de Marseille, 1h30 de Genève, et 3h de Turin.

Plus en détail

EXAMENS SUR TABLETTES. Retour d expérience- Nice

EXAMENS SUR TABLETTES. Retour d expérience- Nice EXAMENS SUR TABLETTES Retour d expérience- Nice 2 Examen sur tablettes L examen du 7 juin 2013 1ère partie : Acquisition du matériel 2ème partie : Préparation du matériel 3ème partie : Organisation logistique

Plus en détail

LA MAINTENANCE CORRECTIVE

LA MAINTENANCE CORRECTIVE I GENERALITES : 11 Définition : Norme NF EN 13306 : Maintenance exécutée après détection d'une panne et destinée à remettre un bien dans un état dans lequel il peut accomplir une fonction requise. Synonymes

Plus en détail

OPÉRATIONS DE CESSION

OPÉRATIONS DE CESSION OPÉRATIONS DE CESSION Anticipation des difficultés de mise en œuvre de la norme IFRS 5 «Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées» Paris le 23/09/2014 Sandra Dujardin Antoine

Plus en détail

Responsable de structure. Administratifs. Consultants. Financeurs. Prescripteurs

Responsable de structure. Administratifs. Consultants. Financeurs. Prescripteurs Lisa est un progiciel complet permettant de gérer des prestations d accompagnement de demandeurs d emploi, de créateurs d entreprise, et plus largement de personnes souhaitant travailler sur leurs projets

Plus en détail

LeadBTP Logiciel de pilotage destiné aux entreprises du BTP

LeadBTP Logiciel de pilotage destiné aux entreprises du BTP LeadBTP Logiciel de pilotage destiné aux entreprises du BTP Module : Planning LeadBTP Planning Gestion des Ressources Humaines www.leadbtp.com À propos LeadBTP est le premier véritable outil de pilotage

Plus en détail

Pratique de logiciels de planification

Pratique de logiciels de planification Pratique de logiciels de planification Gestion des ressources Université Paris 8 - MASTER TECHNOLOGIE & HANDICAP Sommaire Introduction Notion de ressource Calendrier Coût d une ressource Introduction Gestion

Plus en détail

Marc BURY, Ingénieur-Conseil

Marc BURY, Ingénieur-Conseil Animation : Marc BURY, Ingénieur-Conseil CRAM Nord-Est Denis JACQUEL Vice-Président CAPEB de Lorraine Ouverture par les organisations professionnelles du Bâtiment François LASSALLE Chef de File Prévention

Plus en détail

Gestion de projet- Indicateurs de performance

Gestion de projet- Indicateurs de performance GESTION DE PROJET Pour réaliser ce Tp, vous devez disposer du contexte Itaste et d'un accès à la base de données Itaste, hébergée sur notre serveur de bases de données de production. Vous utiliserez Microsoft

Plus en détail

Rappel du contexte et du contenu de l accord

Rappel du contexte et du contenu de l accord BILAN DE L EXPERIMENTATION FAVORISANT L ACCES DES JEUNES A L EMPLOI Rappel du contexte et du contenu de l accord La collaboration entre le CNML et le groupe CRIT s est formalisée à travers un accord de

Plus en détail

Sommaire détaillé. Sommaire. Réaliser les études préalables. Définir le programme. Choisir et rémunérer le maître d œuvre

Sommaire détaillé. Sommaire. Réaliser les études préalables. Définir le programme. Choisir et rémunérer le maître d œuvre Réf. Internet Pages Partie 1 Optimiser la programmation de l opération de travaux Réaliser les études préalables Accomplir les études de prospection et de diagnostic...3092 9 Choisir la localisation du

Plus en détail

COMMENT EXTERNALISER SA e-logistique?

COMMENT EXTERNALISER SA e-logistique? COMMENT EXTERNALISER SA e-logistique? Lorraine La logistique, maillon essentiel du e-commerce, a un impact direct sur la satisfaction du client. Néanmoins, face à l accumulation des commandes, nombre d

Plus en détail

TaaS. Cahier des charges application mobile Master MDSI. Transport as a Service. Business Process Reengineering

TaaS. Cahier des charges application mobile Master MDSI. Transport as a Service. Business Process Reengineering Business Process Reengineering Cahier des charges application mobile Master MDSI TaaS Transport as a Service Peter Hartlieb François-Xavier Verriest Table des matières Business Model... 4 Cible... 4 Partenaires...

Plus en détail

CHECK LIST "EXPOSITION SALON"

CHECK LIST EXPOSITION SALON CHECK LIST "EXPOSITION SALON" Document à adapter, à personnaliser PLANIFIER SA PARTICIPATION À UN SALON. Intitulé des rubriques : - Quoi : inscrire les tâches - Qui : inscrire le nom des personnes concernées

Plus en détail

Marché à prix provisoires (article 19 du CMP) ouvrant négociation.

Marché à prix provisoires (article 19 du CMP) ouvrant négociation. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ( C.C.T.P ) --- INFOGERANCE Marché à prix provisoires (article 19 du CMP) ouvrant négociation. Procédure de consultation : Procédure Adaptée (Article 28 du CMP)

Plus en détail

Gestion de Planning Présentation

Gestion de Planning Présentation Gestion de Planning Présentation et tous droits réservés à 2C-FAO sarl Reproduction interdite Page 1/15 Sommaire 1. Présentation générale, objectifs... 3 2. La méthode utilisée... 4 3. La planification

Plus en détail

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Prestations audit/conseils

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Prestations audit/conseils Votre expert en flux documentaires et logistiques Prestations audit/conseils 1. ConseiL optimisation d exploitation courrier 2. Conseil Aménagements 3. Conseil en procédures de gestion courrier 4. Accompagnement

Plus en détail

La gestion administrative des temps de travail

La gestion administrative des temps de travail BAC PRO Gep Éditions / Eyrolles Éducation, 2013 ISBN : 978-2-84425-896-0 BAC PRO Pôles 2& 4 Karine Allart-Bouriche Nadine Perrot 2 La gestion administrative des temps de travail Cas n Compétence visée

Plus en détail

DELEGUES DU PERSONNEL. REUNION du 12 janvier 2012

DELEGUES DU PERSONNEL. REUNION du 12 janvier 2012 Massy, le 18 janvier 2012 DELEGUES DU PERSONNEL REUNION du 12 janvier 2012 Sont présents : Titulaires : Nicolas LE BOULANGER, Jean-Joseph CAMBON, Jean-Pierre TELLIER, Catherine CHASSET, Rémy DESODT, Jean-Philippe

Plus en détail

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION Votre contact : Pierre Larchères 06 30 35 96 46 18, rue de la Semm - 68000 COLMAR p.larcheres@agelis.fr PRESENTATION GENERALE LES PROGICIELS

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES D - MAINTENANCE ET REPARATION

CONDITIONS PARTICULIERES D - MAINTENANCE ET REPARATION CONDITIONS PARTICULIERES D - MAINTENANCE ET REPARATION CONDITIONS PARTICULIÈRES D MAINTENANCE ET RÉPARATION Art. 1 Applicabilité 1.1 Sauf mention contraire expresse ci-dessous, les présentes Conditions

Plus en détail

Elaborer un projet d action

Elaborer un projet d action FICHE PRATI QUE Elaborer un projet d action Un projet n est pas le fruit du hasard mais le résultat d une situation que l on juge insatisfaisante et que l on souhaite changer. On pourrait dans ce sens

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT PRÉAMBULE Conscientes de la nécessité technique, économique ou sociale de faire travailler certains salariés, hommes ou femmes, la nuit, pour pourvoir

Plus en détail

MÉCANIQUE POLYVALENTE

MÉCANIQUE POLYVALENTE INSTITUT DON BOSCO Boulevard Léopold 63 7500 TOURNAI Tél. 00.32.69.89.18.18 OPTION DEGRE SUITES LOGIQUES AU 3 e DEGRE GRILLE HORAIRE OBJECTIFS DE LA MÉCANIQUE POLYVALENTE 2 e degré Professionnel Mécanicien(ne)

Plus en détail

Conditions générales interprofessionnelles et particuliers de location de matériel d entreprise sans opérateur ou avec opérateur

Conditions générales interprofessionnelles et particuliers de location de matériel d entreprise sans opérateur ou avec opérateur Article 1 : Généralité Conditions générales interprofessionnelles et particuliers de location de matériel d entreprise sans opérateur ou avec opérateur 1.1 Les conditions générales interprofessionnelles

Plus en détail

Accord relatif à l activité de portage salarial

Accord relatif à l activité de portage salarial Accord relatif à l activité de portage salarial Préambule Le présent accord a pour finalité d organiser l activité de portage salarial. Les personnes portées sont titulaires d un contrat de travail conclu

Plus en détail

IMPORTANT. Obligations et responsabilités du client-usager et du transporteur

IMPORTANT. Obligations et responsabilités du client-usager et du transporteur IMPORTANT Ce document est à titre de référence. S.V.P. le conserver pour consultation. Obligations et responsabilités du client-usager et du transporteur 4 OBLIGATIONS ET ET RESPONSABILITÉS DU CHAUFFEUR

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE ASSISTANT GESTION FINANCIERE

FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE ASSISTANT GESTION FINANCIERE FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE Direction : Service : FINANCIERE Financier ASSISTANT GESTION FINANCIERE MISSION-FINALITE : Assister le responsable du service dans la bonne exécution des opérations relatives

Plus en détail

Bruxelles, 09/07/2010 NOTE A L ATTENTION DE L AUTORITE BUDGETAIRE

Bruxelles, 09/07/2010 NOTE A L ATTENTION DE L AUTORITE BUDGETAIRE NOTE A L ATTENTION DE L AUTORITE BUDGETAIRE Ref. Ares(2010)420777-13/07/2010 Bruxelles, 09/07/2010 OBJET: Communication de la Commission à l'autorité budgétaire, conformément à l'article 179 (3) du règlement

Plus en détail

Cours de Gestion de projet

Cours de Gestion de projet Cours de Gestion de projet Plan des cours Cours 1 : Vision Générale Cours 2 : Les différents types de projets Informatiques/Urbanisation d un SI Cours 2 : Les cycles de vie Cours 3 : Focus sur «Le suivi

Plus en détail

Les métiers et formations. en Transport et Logistique

Les métiers et formations. en Transport et Logistique Les métiers et formations en Transport et Logistique Sommaire Quelques indicateurs nationaux et régionaux de la branche professionnelle Présentation de la chaine logistique (marchandises) Présentation

Plus en détail

II L APPROCHE PEDAGOGIQUE EN 2nde PRO LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 1 Mon téléphone portable

II L APPROCHE PEDAGOGIQUE EN 2nde PRO LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 1 Mon téléphone portable I PRESENTATION DES THEORIES 1 La chaîne logistique traditionnelle 2 Supply chain 3 Supply chain in reverse logistics La gestion globale de la chaîne logistique dans la logistique inversée (verte) II L

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

Les types et niveaux de maintenance

Les types et niveaux de maintenance Les types et niveaux de maintenance Les types de maintenance La maintenance des équipements constitue une contrainte réglementaire pour les entreprises possédant des matériels sur lesquels travaillent

Plus en détail

Logement de transition avec suivi intensif:

Logement de transition avec suivi intensif: Logement de transition avec suivi intensif: de nouveaux partenaires pour innover Résumé Ce texte fait partie d une banque de 50 récits de pratiques d intervention en itinérance qui ont été réalisés avec

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

EISENMANN. Logistique des boissons

EISENMANN. Logistique des boissons EISENMANN Logistique des boissons Voici l univers d EISENMANN EISENMANN est l un des fournisseurs leaders mondiaux de systèmes dans les domaines des techniques de traitement des surfaces, de l automatisation

Plus en détail

Travaux dirigés 3. Optimisation. Tâches Durées Contraintes a 6 b 3 c 6 d 2 b achevé e 4 b achevé f 3 d et a achevées g 1 f, e et c achevées

Travaux dirigés 3. Optimisation. Tâches Durées Contraintes a 6 b 3 c 6 d 2 b achevé e 4 b achevé f 3 d et a achevées g 1 f, e et c achevées Mathématiques DUT 2 M. Samy Modeliar Travaux dirigés 3 Optimisation Exercice 1 On doit exécuter sept tâches a, b, c, d, e, f et g soumises aux contraintes de succession rapportées dans le tableau ci-dessous

Plus en détail

MESURE DE LA PERFORMANCE 1/9

MESURE DE LA PERFORMANCE 1/9 On peut dénombrer 8 fonctions : Commercial Production & Recherche et développement Achats Logistiques et approvisionnements Service après-vente Informatique Ressources humaines Direction générale Les indicateurs

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Présentation

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Présentation RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Présentation Les matériels agricoles, de travaux publics et de manutention, de parcs et jardins sont de plus en plus complexes et l'évolution de leurs technologies

Plus en détail

Site de repli et mitigation des risques opérationnels lors d'un déménagement

Site de repli et mitigation des risques opérationnels lors d'un déménagement Site de repli et mitigation des risques opérationnels lors d'un déménagement Anne Claire PAULET Responsable Risques Opérationnels GASELYS AGENDA PRÉSENTATION GASELYS LES RISQUES OPÉRATIONNELS CONTINUITÉ

Plus en détail

Fiche Contenu 3-1 : Vue d ensemble de la gestion de l équipement

Fiche Contenu 3-1 : Vue d ensemble de la gestion de l équipement Fiche Contenu 3-1 : Vue d ensemble de la gestion de l équipement Son rôle dans le système de gestion de la qualité Considérations sur le programme La gestion de l équipement est l un des points essentiels

Plus en détail

MECANICIEN POLYVALENT AUTOMOBILE (En CPU) Électromécanique

MECANICIEN POLYVALENT AUTOMOBILE (En CPU) Électromécanique AU 2 e ETUDES SUPERIEURES EN RELATION DIRECTE MECANICIEN POLYVALENT AUTOMOBILE (En CPU) 3 e degré Technique de Qualification Électromécanique 7TQ Mécanicien(ne) des moteurs diesels et engins hydraulique

Plus en détail

Un préalable à toute démarche d amélioration continue. CRITT Chimie - Marseille le 22 février 2005

Un préalable à toute démarche d amélioration continue. CRITT Chimie - Marseille le 22 février 2005 Un préalable à toute démarche d amélioration continue CRITT Chimie - Marseille le 22 février 2005 APAVE sudeurope 8 rue Jean-Jacques Vernazza ZAC Saumaty Séon - BP193 13322 MARSEILLE cedex 16 www.apave.com

Plus en détail

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action?

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? Sources : Méthodologie de projet / fiches pratiques / comment passer d une idée à sa mise en

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

SOLUTIONS ET SERVICES RE-SOURCE

SOLUTIONS ET SERVICES RE-SOURCE FORMATIONS ÉTUDES ICPE ET RENOUVELLEMENT ÉTUDES SITE COMPLET CENTRE VHU ET/OU PROCESS VHU EXEMPLES D ÉTUDES AIDE INFORMATIQUE Formations Re-source Engineering Solutions est le premier et unique centre

Plus en détail

Montage du Dobson Orion SkyQuest XX14i

Montage du Dobson Orion SkyQuest XX14i Montage du Dobson Orion SkyQuest XX14i Le montage d un Dobson est une opération relativement simple mais qui demande de la méthode Le matériel a été commandé chez Optique Unterlinden, reçu le lendemain

Plus en détail

La gestion des problèmes

La gestion des problèmes Chapitre 6 La gestion des problèmes Les incidents se succèdent, toujours les mêmes. Des petits désagréments la plupart du temps, mais qui finissent par pourrir la vie. Toute l équipe informatique se mobilise

Plus en détail

Conditions d entreprise

Conditions d entreprise 1. Contenu du contrat 1.1. Tout entrepreneur qui exécute des travaux pour le compte de (nommé ci-après BASF) accepte l application de ces conditions générales à l exclusion de ses propres conditions standards.

Plus en détail

Contrat de création d un site web

Contrat de création d un site web http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net Contrat de création d un site web Auteur: Me Frédéric Dechamps, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour seul objectif

Plus en détail

Vider la maison. Souhaiter contribuer à la conservation de la maison, avoir envie de voir l intérieur de la maison avant travaux

Vider la maison. Souhaiter contribuer à la conservation de la maison, avoir envie de voir l intérieur de la maison avant travaux Vider la maison Atelier 1 Objectif : Organiser un ou deux samedis où les habitants sont invités à venir vider la maison. L activité se conclut par un repas simple et offert. Juin 2015 à octobre 2015 Organisateur

Plus en détail

RÈGLEMENT INTERNE. L accès au parcours et l utilisation des installations ne sont possibles qu aux jours et heures d ouverture.

RÈGLEMENT INTERNE. L accès au parcours et l utilisation des installations ne sont possibles qu aux jours et heures d ouverture. RÈGLEMENT INTERNE ARTICLE 1 JOURS ET HEURES D OUVERTURE Le golf est ouvert tous les jours. Les horaires varient selon les saisons. Ils sont affichés en permanence à l entrée du Club-house. L accès au parcours

Plus en détail

SESSION 2010 CONTRÔLE DE GESTION

SESSION 2010 CONTRÔLE DE GESTION 1010011 DCG SESSION 2010 CONTRÔLE DE GESTION Durée de l épreuve : 4 heures - coefficient : 1.5 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre information.

Plus en détail

Plaques de clôture haut de gamme fabriquées sur une ligne de production à démoulage différé entièrement automatique

Plaques de clôture haut de gamme fabriquées sur une ligne de production à démoulage différé entièrement automatique 04b-Waren_78-120_fr_Layout 1 12.05.15 12:44 Seite 90 Quadra, 74130 Contamine-sur-Arve, France Plaques de clôture haut de gamme fabriquées sur une ligne de production à démoulage différé entièrement automatique

Plus en détail

RC030/RC035 Appareil d aspiration de liquide à air comprimé (manuel) Instructions. Celui-ci peut être utilisé pour l aspiration de :

RC030/RC035 Appareil d aspiration de liquide à air comprimé (manuel) Instructions. Celui-ci peut être utilisé pour l aspiration de : RC030/RC035 Appareil d aspiration de liquide à air comprimé (manuel) Instructions Celui-ci peut être utilisé pour l aspiration de : Huile de moteur Huile de boîte de vitesses et du système de transmission

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2511.

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2511. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3328 Convention collective nationale IDCC : 2511. SPORT AVENANT N 87 DU 15 MAI 2014 RELATIF AU CONTRAT DE TRAVAIL

Plus en détail

Table ronde - Logistique

Table ronde - Logistique Table ronde - Logistique Samuel LETELLIER (LA POSTE - COLIPOSTE) Jean-Philippe GIRARD (NEOLOG) Philippe DAVID (ODC Distribution) Samir IKLEF (OXATIS) 13 et 14 mai 2011 Et si la logistique vous aidait à

Plus en détail

professionnel et convivial

professionnel et convivial professionnel et convivial ARCO ADRESSES ARCO Adresses est une gestion de contacts performante particulièrement adaptée à des activités de marketing. Il est facile de reprendre automatiquement des adresses

Plus en détail

Informations. Déménagement de la bibliothèque du Saulchoir

Informations. Déménagement de la bibliothèque du Saulchoir Informations Déménagement de la bibliothèque du Saulchoir Devis et méthode La Bibliothèque des Facultés dominicaines qui était installée au Couvent du Saulchoir, près d'evry, vient d'être transférée à

Plus en détail

RECAPITULATIF 5S ATELIER

RECAPITULATIF 5S ATELIER VALIDATION DE LA PHASE I : «APPRENTISSAGE DES S» RECAPITULATIF S ATELIER Repère Séquence Validation Date DEBARRASSER LE TRI Rien que le nécessaire, le reste est à éliminer LA REMISE EN ETAT Organiser les

Plus en détail

Introduction. Pourquoi ce livre?

Introduction. Pourquoi ce livre? Introduction Pourquoi ce livre? La gestion de projet est un processus à la fois courant et complexe de nos organisations. Courant car la culture du travail en «mode projet» fait partie du vocabulaire et

Plus en détail

BTS NRC Session 2009 MGAC Corrigé ALTICLIC

BTS NRC Session 2009 MGAC Corrigé ALTICLIC BTS NRC Session 2009 MGAC Corrigé ALTICLIC Partie 1 : Évaluer le marché (21 points) 1. Établir un diagnostic de ces deux segments de marché. Conclure. (11 points) Diagnostic : 8 points. Marché du bâtiment

Plus en détail

www.kaeser.com Votre partenaire pour les solutions d air comprimé

www.kaeser.com Votre partenaire pour les solutions d air comprimé Votre partenaire pour les solutions d air comprimé KAESER COMPRESSEURS Fournisseur de systèmes d air comprimé de réputation mondiale L entreprise fondée en 1919 par Carl Kaeser père était à l origine un

Plus en détail

Protections collectives contre les chutes de hauteur

Protections collectives contre les chutes de hauteur Fiche 2 Protections collectives contre les chutes de hauteur A qui servent-elles? Comment les dimensionner? promouvoir cette disposition? Quels en est le coût, quels en sont les gains? Sur la majorité

Plus en détail

LES DIFFERENTES ETAPES DE VOTRE ACHAT

LES DIFFERENTES ETAPES DE VOTRE ACHAT LES DIFFERENTES ETAPES DE VOTRE ACHAT Contrat de Réservation...2 VOTRE DOSSIER DE FINANCEMENT...3 LA SIGNATURE DE L'ACTE DE VENTE...4 DURANT LA CONSTRUCTION....5 Les Appels de Fonds...6 Les Visites du

Plus en détail

La liste des personnes rencontrées et interviewées se trouve à l ANNEXE B, et la liste des documents consultés figure à l ANNEXE G.

La liste des personnes rencontrées et interviewées se trouve à l ANNEXE B, et la liste des documents consultés figure à l ANNEXE G. 1. RESUME EXECUTIF 1.1. Cadre de la mission d évaluation finale Ce rapport concerne l évaluation finale du Projet LuxDev NAM/347-Soutien à l Enseignement technique et la Formation professionnelle. Il a

Plus en détail

LA DÉCISION D'URGENCE PROPOS INTRODUCTIFS

LA DÉCISION D'URGENCE PROPOS INTRODUCTIFS LA DÉCISION D'URGENCE PROPOS INTRODUCTIFS L exécution d un chantier ou d une prestation de service sur une période relativement longue conduit quasi-inévitablement à des divergences de points de vue entre

Plus en détail