RESTRICTED ORGANISATION MONDIALE WT/ACC/LVA/2 1er août 1995 ACCESSION DE LA LETTONIE. Communication de la Lettonie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RESTRICTED ORGANISATION MONDIALE WT/ACC/LVA/2 1er août 1995 ACCESSION DE LA LETTONIE. Communication de la Lettonie"

Transcription

1 RESTRICTED ORGANISATION MONDIALE WT/ACC/LVA/2 1er août 1995 DU COMMERCE ( ) Original: anglais ACCESSION DE LA LETTONIE Communication de la Lettonie Le Ministère des affaires étrangères de la République de Lettonie a fait parvenir au Secrétariat la communication ci-après. Le Ministère des affaires étrangères de la République de Lettonie adresse ci-joint au Secrétariat le texte du Règlement de la Banque de Lettonie "concernant la délivrance et l'annulation des autorisations d'exercer des activités d'établissement de crédit" en rapport avec le régime de commerce extérieur du pays. Le texte du Règlement susmentionné est reproduit ci-après.

2 Page 2 (Traduction non officielle) Approuvé par la Résolution n 21/1 du Conseil de la Banque de Lettonie le 20 décembre 1994 Règlement concernant la délivrance et l'annulation des autorisations d'exercer des activités d'établissement de crédit "Le Règlement concernant la délivrance et l'annulation des autorisations d'exercer des activités d'établissement de crédit" (ci-après dénommé le Règlement) a été élaboré conformément à la Loi de la République de Lettonie "concernant la Banque de Lettonie" et à la Loi "concernant les banques". Il définit la procédure régissant la délivrance et l'annulation des autorisations pour les organismes suivants: - établissements de crédit lettons et leurs succursales en République de Lettonie, - établissements de crédit étranger et leurs succursales et bureaux de représentation en République de Lettonie, - succursales et bureaux de représentation à l'étranger des établissements de crédit lettons. Terminologie utilisée dans le Règlement Etablissement entreprise spécialisée exerçant ses activités sous couvert d'une autorisation délivrée de crédit par la Banque de Lettonie. Succursale unité structurelle d'un établissement de crédit effectuant des opérations bancaires et dont le domicile n'est pas le même que celui de l'établissement de crédit: a) qui n'a pas le statut d'entité juridique s'il s'agit d'une succursale d'un établissement de crédit letton située en Lettonie; b) qui a le statut d'entité juridique s'il s'agit d'une succursale d'un établissement de crédit étranger située en Lettonie; c) dont le statut juridique est déterminé par la législation du pays étranger concerné s'il s'agit d'une succursale d'un établissement de crédit letton située à l'étranger. Bureau de unité structurelle d'un établissement de crédit située à l'étranger et représentant représentation les intérêts de ce dernier, mais qui n'effectue pas d'opérations bancaires. 1. La liste des documents à soumettre à la Banque de Lettonie pour obtenir l'autorisation souhaitée est approuvée par le Président de la Banque. Elle est disponible à la Banque, auprès du Département de la surveillance des établissements de crédit et elle est publiée dans la presse. 2. Les banques commerciales et les établissements de prêt sont constitués en sociétés anonymes.

3 Page 3 3. Les organismes d'épargne et de crédit (associations de crédit mutuel) sont constitués en sociétés coopératives à activités conjointes sans succursales. 4. Les banques commerciales et les établissements de prêt peuvent être constitués par: 4.1 des particuliers - citoyens adultes de la République de Lettonie et personnes ayant leur résidence permanente en Lettonie depuis au moins 21 ans; particuliers résidant à l'étranger; 4.2 des entités juridiques - enregistrées en République de Lettonie ou à l'étranger, pour autant que la durée prévue de leur activité couvre au moins deux exercices financiers; 4.3 une banque étrangère, pour autant que la durée prévue de son activité couvre au moins deux exercices financiers. 5. Le capital initial minimum doit s'élever à: millions de lati pour les banques commerciales; lati pour les établissements de prêt; lati pour les organismes d'épargne et de crédit. 6. Au moins 25 pour cent du capital statutaire initial seront versés comme suit: 6.1 une banque commerciale devra verser ce montant en lati sur un compte temporaire ouvert auprès de la Division des règlements du Département des comptes et des règlements de la Banque de Lettonie; 6.2 un établissement de crédit étranger devra verser ce montant en lati suivant la procédure décrite à l'article 6.1 ou en devises convertibles sur les comptes correspondants de la Banque de Lettonie auprès de banques étrangères; 6.3 un établissement de prêt ou un organisme d'épargne et de crédit (association de crédit mutuel) devra verser ce montant en lati sur un compte auprès d'une banque commerciale ayant reçu l'autorisation de la Banque de Lettonie. 7. Le montant restant du capital initial sera versé dans les six mois qui suivent la date de signature de l'accord d'établissement. 8. Les pièces justificatives du versement du capital initial seront communiquées à la Division des autorisations du Département de la surveillance des établissements de crédit de la Banque de Lettonie, une semaine au plus tard avant la réunion du Conseil d'administration (Conseil) de la Banque, au cours de laquelle la question de l'octroi d'une autorisation à l'établissement de crédit sera examinée. 9. Les documents présentés par l'organisme de crédit à l'appui d'une demande d'autorisation doivent: 9.1 indiquer les raisons de la création d'un nouvel établissement de crédit et expliquer son rôle dans le système financier du pays (en soumettant un plan d'exploitation pour au moins deux ans);

4 Page donner des précisions en ce qui concerne la direction de l'établissement de crédit (Président du Conseil d'administration, premier Président adjoint) et les fondateurs étant entendu que: le Président du Conseil d'administration et le premier Président adjoint doivent: - jouir d'une excellente réputation, - n'avoir fait l'objet d'aucune condamnation, - posséder un diplôme universitaire, - avoir une expérience de la banque et de la gestion, - être capables de gérer le futur établissement de crédit, - avoir une connaissance de la langue officielle correspondant au troisième niveau (le plus élevé) défini dans le Règlement "concernant l'évaluation des connaissances de la langue officielle" qui a été adopté par le Conseil des ministres de la République de Lettonie; les candidats au poste de Président du Conseil d'administration ou de premier Président adjoint seront interviewés par des membres du Département de la surveillance des établissements de crédit de la Banque de Lettonie avant d'être engagés par le Conseil d'administration de la Banque. Les candidats au poste de Chef comptable seront reçus par le Comité des membres de la Banque de Lettonie qui les soumettra à des tests, conformément au règlement adopté par le Conseil d'administration de la Banque de Lettonie, concernant l'évaluation des qualifications professionnelles; si le candidat au poste de Président du Conseil d'administration, de premier Président adjoint ou de Chef comptable n'est pas retenu, il peut présenter sa candidature une deuxième fois après l'expiration d'un délai de six mois; la majorité des membres du Conseil de l'établissement de crédit doivent être des citoyens de la République de Lettonie ayant leur résidence permanente dans le pays; les fondateurs d'un établissement de crédit doivent avoir une excellente réputation. 9.3 rendre compte de la situation financière des fondateurs, autrement dit: les entités juridiques fourniront un bilan attestant que leur situation financière est stable et que le montant de leurs ressources disponibles correspond au volume des actions souscrites; les particuliers fourniront une déclaration de revenu. 9.4 indiquer les locaux prévus pour l'activité de l'établissement de crédit, étant entendu que: les locaux seront adaptés à l'activité prévue dans les statuts et dans le plan d'exploitation et correspondent aux "Prescriptions techniques de base relatives à la conception et à la construction d'établissements bancaires" définies par la Banque de Lettonie; si le futur établissement de crédit n'a pas l'intention d'effectuer des transactions en numéraire, il devra, dans un délai de six mois à compter de la réception de

5 Page 5 l'autorisation, présenter une lettre émanant des fondateurs et un accord écrit conclu avec un autre établissement de crédit qui assure ce genre de service; 9.5 donner le nom du futur établissement de crédit, étant entendu que: ce nom ne pourra être celui d'un établissement de crédit existant déjà en Lettonie ou connu à l'étranger; ce nom devra être approuvé, en accord avec l'institut de la langue, par l'académie des sciences de Lettonie, conformément à la Résolution "concernant l'utilisation de la langue officielle pour les noms et les informations" votée par le Conseil des Ministres de la République de Lettonie le 4 novembre Les fondateurs d'un établissement de crédit, entités juridiques et particuliers disposant de 10 pour cent ou plus des actions avec droit de vote, devront en outre présenter: 10.1 des documents permettant d'identifier l'entité juridique ou le particulier; 10.2 des renseignements sur les avoirs qu'ils détiennent dans d'autres entreprises. 11. La procédure d'examen des demandes est la suivante: 11.1 toutes les demandes seront examinées dans un délai d'un mois à compter de la date de réception de la totalité des documents par le Département de la surveillance des établissements de crédit de la Banque de Lettonie. Cette date est attestée par la signature de l'administrateur du Département; 11.2 si la banque commerciale est créée uniquement par une banque étrangère ou si une banque étrangère établit une succursale ou un bureau de représentation en Lettonie, la demande d'autorisation est examinée par le Conseil de la Banque de Lettonie. Dans tous les autres cas, les demandes sont examinées par le Conseil d'administration de la Banque de Lettonie. 12. Une autorisation peut être refusée si les documents présentés ou leur contenu ne correspondent pas aux obligations légales ou aux règlements publiés par la Banque de Lettonie concernant la délivrance des autorisations. Il en va de même si la création de la banque ne sert pas les intérêts de la République de Lettonie. 13. Si l'autorisation est refusée, une nouvelle demande peut être présentée dans un délai d'un an à compter de la date du refus. Si ce refus a été motivé par le choix des candidats aux postes de Président du Conseil d'administration, de premier Président adjoint ou de Chef comptable, une nouvelle demande peut être présentée dans un délai de deux mois à compter de la date du refus. 14. Une fois l'établissement de crédit inscrit au registre des sociétés de la République de Lettonie, le Président du Conseil d'administration communiquera une copie du certificat d'enregistrement et l'original des statuts approuvés au chef du Département de la surveillance des établissements de crédit de la Banque de Lettonie. 15. Si des changements interviennent en ce qui concerne les statuts, la composition de l'actionnariat, les titulaires des postes de Président du Conseil d'administration, de premier Président adjoint et de Chef comptable, le domicile ou le nom de l'établissement de crédit, ou encore les documents de base, ils devront être conformes au "Règlement concernant le changement des statuts, de la composition de l'actionnariat, du capital de base, de la direction, du chef comptable, du domicile et du nom des

6 Page 6 établissements de crédit", adopté par le Conseil d'administration de la Banque de Lettonie le 20 décembre Si l'établissement de crédit ne respecte pas la législation de la République de Lettonie, les normes économiques et autres règlements édictés par la Banque de Lettonie, ou ses propres statuts, la Banque de Lettonie est habilitée à: 16.1 mettre en garde l'établissement de crédit; 16.2 cesser d'accorder des crédits à l'établissement de crédit; 16.3 suspendre le service des transactions en devises qu'elle fournit à l'établissement de crédit; 16.4 interdire à l'établissement de crédit d'investir dans des valeurs non immédiatement disponibles; 16.5 interdire à l'établissement de crédit d'accepter de nouveaux dépôts; 16.6 interdire à l'établissement de crédit d'accorder de nouveaux prêts ou en restreindre le nombre; 16.7 proposer aux actionnaires de l'établissement de crédit de changer la direction; 16.8 cesser les règlements par l'intermédiaire des comptes correspondants de l'établissement de crédit auprès de la Banque de Lettonie; 16.9 suspendre partiellement les opérations bancaires de l'établissement de crédit ou annuler purement et simplement l'autorisation qui lui a été accordée d'exercer ses activités.

SOUS-SECTION 3 REVENUS EXONÉRÉS [DB 5I1143]

SOUS-SECTION 3 REVENUS EXONÉRÉS [DB 5I1143] SOUS-SECTION 3 REVENUS EXONÉRÉS [DB 5I1143] Références du document 5I1143 Date du document 01/12/97 ANNEXE III Arrêté du 30 août 1984 fixant le taux des intérêts versés en rémunération des sommes déposées

Plus en détail

CG1 - PRESENTATION DES DEMANDES D'AIDES A L'INVESTISSEMENT ET DEROULEMENT DE L'INSTRUCTION POUR LES COLLECTIVITES LOCALES

CG1 - PRESENTATION DES DEMANDES D'AIDES A L'INVESTISSEMENT ET DEROULEMENT DE L'INSTRUCTION POUR LES COLLECTIVITES LOCALES CG1 - PRESENTATION DES DEMANDES D'AIDES A L'INVESTISSEMENT ET DEROULEMENT DE L'INSTRUCTION POUR LES COLLECTIVITES LOCALES OU PERSONNES MORALES DE DROIT PUBLIC 1. PRESENTATION DE LA DEMANDE D'AIDE 1 - Contenu

Plus en détail

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE Union - Discipline - Travail LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE,

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE Union - Discipline - Travail LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, \ PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE Union - Discipline - Travail Décret n02012-1010 du 17 octobre 2012 Règlementant la profession d'exportateur de café et de cacao LE PRESIDENT DE

Plus en détail

DÉCRET N RELATIF AUX CONDITIONS D EXERCICE ET D AGRÉMENT DES PROFESSIONS MARITIMES

DÉCRET N RELATIF AUX CONDITIONS D EXERCICE ET D AGRÉMENT DES PROFESSIONS MARITIMES DÉCRET N 99-05 RELATIF AUX CONDITIONS D EXERCICE ET D AGRÉMENT DES PROFESSIONS MARITIMES LE PREMIER MINISTRE Sur le rapport du Ministre des Pêches et de l Economie Maritime Vu la Constitution du 20 juillet

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. N.B. - La commission propose d'adopter le présent projet de loi sans modification

TABLEAU COMPARATIF. N.B. - La commission propose d'adopter le présent projet de loi sans modification -7- TABLEAU COMPARATIF N.B. - La commission propose d'adopter le présent projet de loi sans modification le Sénat Projet de loi relatif à la lutte contre le blanchiment, le trafic des stupéfiants et à

Plus en détail

A.Gt M.B

A.Gt M.B Docu 19808 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française fixant les modalités du contrôle des membres du personnel des Services du Gouvernement absents pour maladie ou infirmité A.Gt 10-05-1996

Plus en détail

TONNELLERIE FRANÇOIS FRERES Société anonyme au capital de euros Siège social : SAINT ROMAIN (Côte d'or) R.C.S. BEAUNE B

TONNELLERIE FRANÇOIS FRERES Société anonyme au capital de euros Siège social : SAINT ROMAIN (Côte d'or) R.C.S. BEAUNE B TONNELLERIE FRANÇOIS FRERES Société anonyme au capital de 8.672.000 euros Siège social : SAINT ROMAIN (Côte d'or) R.C.S. BEAUNE B 515 620 441 AVIS DE REUNION VALANT CONVOCATION Les actionnaires sont convoqués

Plus en détail

LOI N DU 2 AOUT 1988 SUR LES SOCIETES D'INVESTISSEMENT 1. Le président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

LOI N DU 2 AOUT 1988 SUR LES SOCIETES D'INVESTISSEMENT 1. Le président de la République promulgue la loi dont la teneur suit : LOI N 88-92 DU 2 AOUT 1988 SUR LES SOCIETES D'INVESTISSEMENT 1 Au nom du peuple, La Chambre des Députés ayant adopté, Le président de la République promulgue la loi dont la teneur suit : Article 1er (nouveau)

Plus en détail

LE REGISTRE DU COMMERCE La personne qui souhaite être commerçant et déclarer son activité devra faire la démarche de s'inscrire au registre du

LE REGISTRE DU COMMERCE La personne qui souhaite être commerçant et déclarer son activité devra faire la démarche de s'inscrire au registre du LE REGISTRE DU COMMERCE La personne qui souhaite être commerçant et déclarer son activité devra faire la démarche de s'inscrire au registre du commerce. Cela permet de faire une publicité de son activité

Plus en détail

ACTE D ENGAGEMENT. Personne publique qui passe le marché : Ile de Loisirs REGIE SPIC 5, Avenue Charles de Gaulle ETAMPES

ACTE D ENGAGEMENT. Personne publique qui passe le marché : Ile de Loisirs REGIE SPIC 5, Avenue Charles de Gaulle ETAMPES ! ACTE D ENGAGEMENT Personne publique qui passe le marché : Ile de Loisirs REGIE SPIC 5, Avenue Charles de Gaulle 91150 ETAMPES Objet du marché : PRESTATION DE SERVICE DE NETTOYAGE Page! 1/! RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2016/... DCM N

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2016/... DCM N REPUBLIQUE FRANÇAISE 2016/... MAIRIE DE METZ CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE METZ REGISTRE DES DELIBERATIONS Séance du 28 avril 2016 DCM N 16-04-28-28 Objet : Centre de Congrès - Garantie d'un emprunt

Plus en détail

ACTE D'ENGAGEMENT (AE)

ACTE D'ENGAGEMENT (AE) Haute Vallée de l Erdre MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX 0 0 0 0 ACTE D'ENGAGEMENT (AE) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage Commune de Riaillé Mandataire Monsieur le Maire Objet du marché Travaux

Plus en détail

ACTE D'ENGAGEMENT (AE)

ACTE D'ENGAGEMENT (AE) MARCHÉ DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES ACTE D'ENGAGEMENT (AE) Entité adjudicatrice exerçant la maîtrise d'ouvrage Communauté de Communes des Portes de l'ile de France Rue Solange BOUTEL - 78840 Freneuse.

Plus en détail

ACTE D ENGAGEMENT AMENAGEMENT DU CENTRE BOURG A TOUR-EN-SOLOGNE

ACTE D ENGAGEMENT AMENAGEMENT DU CENTRE BOURG A TOUR-EN-SOLOGNE ACTE D ENGAGEMENT AMENAGEMENT DU CENTRE BOURG A TOUR-EN-SOLOGNE En cas de candidature groupée, remplir un seul acte d engagement pour le groupement. L offre est rédigée en français. En cas de demande d

Plus en détail

THEME : La mission et le rôle de la Cour Constitutionnelle

THEME : La mission et le rôle de la Cour Constitutionnelle THEME : La mission et le rôle de la Cour Constitutionnelle et de la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA) dans le processus électoral (déterminer la ligne de partage aborder les candidatures)

Plus en détail

MINISTERE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS. 20 et 21 mai et 8 octobre 2017 GERS (32) AUCH

MINISTERE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS. 20 et 21 mai et 8 octobre 2017 GERS (32) AUCH MINISTERE 11 et 12 mars 2017 AVEYRON (12) RODEZ DE LA MINISTERE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE VILLE, DE ET DES SPORTS 24 au 26 avril 2017 20 et 21 mai 2017 7 et 8 octobre 2017 6 au 8 novembre 2017 GERS (32)

Plus en détail

Information sur les conditions de candidature aux élections du Parlement européen sur le territoire de la République tchèque

Information sur les conditions de candidature aux élections du Parlement européen sur le territoire de la République tchèque Information sur les conditions de candidature aux élections du Parlement européen sur le territoire de la République tchèque Les élections du Parlement européen organisées en République tchèque sont régies

Plus en détail

CADRE D ACTE D ENGAGEMENT

CADRE D ACTE D ENGAGEMENT CADRE D ACTE D ENGAGEMENT Etude de faisabilité financière, économique et juridique pour la mise en œuvre d une Scic en Livradois Forez à vocation de construction/réhabilitation en centres-bourgs CADRE

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES ET DU CONTENTIEUX

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES ET DU CONTENTIEUX REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES ET DU CONTENTIEUX MODELE DU QUESTIONNAIRE A REMPLIR PAR LES INGENIEURS ET BUREAUX D'ETUDES

Plus en détail

LOI SUR LES ÉLECTIONS ET LES RÉFÉRENDUMS DANS LES MUNICIPALITÉS SECTION VI.1 FINANCEMENT D'UNE CAMPAGNE À LA DIRECTION D'UN PARTI POLITIQUE

LOI SUR LES ÉLECTIONS ET LES RÉFÉRENDUMS DANS LES MUNICIPALITÉS SECTION VI.1 FINANCEMENT D'UNE CAMPAGNE À LA DIRECTION D'UN PARTI POLITIQUE Éditeur officiel du Québec chapitre E-2.2 LOI SUR LES ÉLECTIONS ET LES RÉFÉRENDUMS DANS LES MUNICIPALITÉS SECTION VI.1 FINANCEMENT D'UNE CAMPAGNE À LA DIRECTION D'UN PARTI POLITIQUE 1. Renseignements requis

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Décret n o 2015-1472 du 10 novembre 2015 portant publication de l accord entre le Gouvernement

Plus en détail

Arrangement administratif pour l'application de l'accord de sécurité sociale entre la Belgique et le Canada du 10 mai 1984

Arrangement administratif pour l'application de l'accord de sécurité sociale entre la Belgique et le Canada du 10 mai 1984 Arrangement administratif pour l'application de l'accord de sécurité sociale entre la Belgique et le Canada du 10 mai 1984 (Entrée en vigueur: 1 janvier 1987 Moniteur belge: 10 février 1987) Conformément

Plus en détail

MAÎTRE D'OUVRAGE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

MAÎTRE D'OUVRAGE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE LA MARTINIQUE MAÎTRE D'OUVRAGE SYNDYCAT MIXTE D'ELECTRICITE DE LA MARTINIQUE Siège : Centre d'affaires AGORA Bât A 3ème étage Adresse postale : BP 528 97206 Fort de

Plus en détail

CADRE D ACTE D ENGAGEMENT

CADRE D ACTE D ENGAGEMENT CADRE D ACTE D ENGAGEMENT Acquisition de matériel Informatique CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION MONTANT DU MARCHE : H.T. : T.V.A. : T.T.C. : IMPUTATION : PROCEDURE ET FORME DU MARCHE : Marché à procédure

Plus en détail

REGLEMENT SUR L EXERCICE DE LA PROFESSION DE COMPTABLE EN MANAGEMENT ACCREDITE EN SOCIETE

REGLEMENT SUR L EXERCICE DE LA PROFESSION DE COMPTABLE EN MANAGEMENT ACCREDITE EN SOCIETE REGLEMENT SUR L EXERCICE DE LA PROFESSION DE COMPTABLE EN MANAGEMENT ACCREDITE EN SOCIETE Code des professions (L.R.Q., c. C-26, a. 93, par. g et h et a. 94, par. p) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1.

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE. RESTRICTED G/SCM/N/3/COL L/7611/Add.ll 3 août Comité des subventions et des mesures compensatoires

ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE. RESTRICTED G/SCM/N/3/COL L/7611/Add.ll 3 août Comité des subventions et des mesures compensatoires ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE Comité des subventions et des mesures compensatoires RESTRICTED G/SCM/N/3/COL 3 août 1995 (95-2298) Original: espagnol SUBVENTIONS NOTIFICATIONS PRESENTEES CONFORMEMENT

Plus en détail

DALENYS Société anonyme ayant ou faisant appel public à l épargne Rue Jourdan Bruxelles RPM (Bruxelles)

DALENYS Société anonyme ayant ou faisant appel public à l épargne Rue Jourdan Bruxelles RPM (Bruxelles) DALENYS Société anonyme ayant ou faisant appel public à l épargne Rue Jourdan 41 1060 Bruxelles RPM (Bruxelles) 0878.265.120 CONVOCATION A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE Mesdames, Messieurs les actionnaires,

Plus en détail

AVIS DE REUNION VALANT CONVOCATION PUBLICATION BALO

AVIS DE REUNION VALANT CONVOCATION PUBLICATION BALO Société MICROWAVE VISION Société anonyme au capital social de 691.041 euros Siège social : 17 avenue de Norvège, 91140 Villebon sur Yvette R.C.S. EVRY B 340.342.153 AVIS DE REUNION VALANT CONVOCATION PUBLICATION

Plus en détail

GUIDE DES PROCÉDURES D IMMIGRATION

GUIDE DES PROCÉDURES D IMMIGRATION GUIDE DES PROCÉDURES D IMMIGRATION COMPOSANTE 5 MANUEL DE RÉFÉRENCE CHAPITRE 11 RELATIONS AVEC LES INTERMÉDIAIRES DANS LE TRAITEMENT D UNE DEMANDE D IMMIGRATION Page 2 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

1 o un programme d'activité dans lequel sont notamment indiqués le type d'opérations envisagé et la structure de l'organisation de la succursale ;

1 o un programme d'activité dans lequel sont notamment indiqués le type d'opérations envisagé et la structure de l'organisation de la succursale ; Règlement du CRB n 92-13 du 23 décembre 1992 relatif à la fourniture de services bancaires en France par des établissements ayant leur siège social dans les autres États membres «de l Union européenne»

Plus en détail

Cent cinquantième session ETABLISSEMENT DU COMPTE SPECIAL POUR LE CENTRE INTERNATIONAL DE PHYSIQUE THEORIQUE RESUME

Cent cinquantième session ETABLISSEMENT DU COMPTE SPECIAL POUR LE CENTRE INTERNATIONAL DE PHYSIQUE THEORIQUE RESUME ex Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture Conseil exécutif Cent cinquantième session 150 EX/10 PARIS, le 12 juillet 1996 Original anglais Point 3.3.2 de l'ordre du jour

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne

Journal officiel de l'union européenne L 314/66 1.12.2015 DÉCISION (UE) 2015/2218 DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE du 20 novembre 2015 sur la procédure visant à exclure des membres du personnel de la présomption selon laquelle ils ont une incidence

Plus en détail

DECRET relatif au développement professionnel continu des médecins. Vu le code de la santé publique, notamment ses articles L et L.

DECRET relatif au développement professionnel continu des médecins. Vu le code de la santé publique, notamment ses articles L et L. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi et de la santé NOR :SASH1017821D DECRET relatif au développement professionnel continu des médecins Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre

Plus en détail

CODE MONETAIRE ET FINANCIER (partie réglementaire) Livre II : Les produits Titre 1 er : Les instruments financiers Chapitre III «Titres de créance»

CODE MONETAIRE ET FINANCIER (partie réglementaire) Livre II : Les produits Titre 1 er : Les instruments financiers Chapitre III «Titres de créance» CODE MONETAIRE ET FINANCIER (partie réglementaire) Livre II : Les produits Titre 1 er : Les instruments financiers Chapitre III «Titres de créance» Article D. 213-1-A I Les titres de créances mentionnés

Plus en détail

CONSTITUTION D UNE SOCIETE DE DEVELOPPEMENT LOCAL (SDL) :

CONSTITUTION D UNE SOCIETE DE DEVELOPPEMENT LOCAL (SDL) : CONSTITUTION D UNE SOCIETE DE DEVELOPPEMENT LOCAL (SDL) : Guide pratique 1. Informations relatives à la société en formation Dénomination sociale : Pour pourvoir utiliser une dénomination ou raison sociale,

Plus en détail

Réconciliation Nationale. Vu la Constitution, notamment des articles et 152;

Réconciliation Nationale. Vu la Constitution, notamment des articles et 152; 1 sur 8 16.03.2013 22:30 Page d'accueil Textes Législatifs et Réglementaires Services Publics et procédures Réconciliation Nationale Actions et Objectifs Coopération Partenariat Réunions Gouv/Walis العربية

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX ACTE D'ENGAGEMENT (AE) Maître de l ouvrage. Co-Maître d Ouvrage. Objet du marché

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX ACTE D'ENGAGEMENT (AE) Maître de l ouvrage. Co-Maître d Ouvrage. Objet du marché MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX ACTE D'ENGAGEMENT (AE) Maître de l ouvrage COMMUNE DE MEZIERES-AU-PERCHE Co-Maître d Ouvrage SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE BROU, BULLOU, YEVRES, GOHORY Objet du marché Réalisation

Plus en détail

Travaux de construction de à Mison Lot n :.

Travaux de construction de à Mison Lot n :. MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX ACTE D ENGAGEMENT Pouvoir adjudicateur Commune de Mison Les Armands 04200 MISON Assistance à Maîtrise d Ouvrage Qualité Environnementale : _le cas échéant : nom, adresse Représentant

Plus en détail

LUTTE CONTRE LE TRAVAIL DISSIMULÉ :

LUTTE CONTRE LE TRAVAIL DISSIMULÉ : SOCIAL MARCHES N 36 SOCIAL N 11- MARCHES N 10 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 21 février 2006 ISSN 1769-4000 LUTTE CONTRE LE TRAVAIL DISSIMULÉ : MODIFICATION DES OBLIGATIONS À LA CHARGE

Plus en détail

1 JO L 3 du , p JO L 11 du , p JO L 349 du , p. 83.

1 JO L 3 du , p JO L 11 du , p JO L 349 du , p. 83. RÈGLEMENT (CE) Nº 2246/2002 DE LA COMMISSION du 16 décembre 2002 concernant les taxes à payer à l'office de l'harmonisation dans le marché intérieur (marques, dessins et modèles) au titre de l'enregistrement

Plus en détail

Acte d engagement (A.E.) Maître d ouvrage. Objet de la consultation

Acte d engagement (A.E.) Maître d ouvrage. Objet de la consultation Voies navigables de France Direction Interrégionale du Sud Ouest Mission Environnement et Patrimoine 2, port Saint-Etienne BP 7204 31073 Toulouse cedex 7 Marché N. Acte d engagement (A.E.) Maître d ouvrage

Plus en détail

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 DC4 Le formulaire DC4 est un modèle de déclaration

Plus en détail

a) le prénom usuel, les autres prénoms, le nom de famille, les autres noms utilisés et le détail de tout changement de nom du demandeur;

a) le prénom usuel, les autres prénoms, le nom de famille, les autres noms utilisés et le détail de tout changement de nom du demandeur; Nouvelle exigence réglementaire 506 2) La d'habilitation de sécurité comprend les renseignements et documents suivants à utiliser exclusivement pour l'application des articles 508 et 509 : a) le prénom

Plus en détail

Eckert & Ziegler BEBIG SA Zone Industrielle C, 7180 Seneffe TVA (Charleroi) Registre des personnes morales

Eckert & Ziegler BEBIG SA Zone Industrielle C, 7180 Seneffe TVA (Charleroi) Registre des personnes morales Eckert & Ziegler BEBIG SA Zone Industrielle C, 7180 Seneffe TVA 457.288.682 (Charleroi) Registre des personnes morales 0457.288.682 www.bebig.com (la "Société") CONVOCATION A L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

Plus en détail

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DC4 DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 Le formulaire DC4 est un modèle de déclaration

Plus en détail

Commune de BOUFFEMONT DEPARTEMENT DU VAL D'OISE. Travaux neufs et entretien des voiries communales ACTE D ENGAGEMENT

Commune de BOUFFEMONT DEPARTEMENT DU VAL D'OISE. Travaux neufs et entretien des voiries communales ACTE D ENGAGEMENT DEPARTEMENT DU VAL D'OISE Travaux neufs et entretien des voiries communales ACTE D ENGAGEMENT Pouvoir adjudicateur Commune de BOUFFEMONT Procédure Marché à procédure adapté Marché lancé en application

Plus en détail

( ) Page: 1/8 ACCESSION DES SEYCHELLES

( ) Page: 1/8 ACCESSION DES SEYCHELLES RESTRICTED WT/ACC/SYC/45/Rev.1 12 mai 2014 (14-2917) Page: 1/8 Groupe de travail de l'accession de la République des Seychelles Original: anglais ACCESSION DES SEYCHELLES PROJET DE NOTIFICATION AU TITRE

Plus en détail

Règlement intérieur de l association pour la création du premier parc dédié au jeu vidéo

Règlement intérieur de l association pour la création du premier parc dédié au jeu vidéo Association pour la création du premier parc dédié au jeu vidéo Déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 Règlement intérieur de l association pour la création du premier parc dédié au jeu

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES

MARCHE PUBLIC DE SERVICES MARCHE PUBLIC DE SERVICES ACTE D ENGAGEMENT Pouvoir adjudicateur Communauté de Communes du Pays de l'orne Représentant du pouvoir adjudicateur Monsieur le Président de la Communauté de Communes du pays

Plus en détail

Décret relatif à une intervention dans les frais de transport en commun public et/ou dans l'utilisation de la bicyclette des membres du personnel

Décret relatif à une intervention dans les frais de transport en commun public et/ou dans l'utilisation de la bicyclette des membres du personnel Lois 27861 p.1 Décret relatif à une intervention dans les frais de transport en commun public et/ou dans l'utilisation de la bicyclette des membres du personnel D. 17-07-2003 M.B. 28-08-2003 modifications

Plus en détail

MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE'

MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE' MAIRIE DE BAGNEAUX SUR LOING Place de l'hôtel de Ville 77167 BAGNEAUX SUR LOING MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DC4 DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE' Le formulaire DC4 est un modèle de déclaration de sous-traitance

Plus en détail

L allocation personnalisée d autonomie

L allocation personnalisée d autonomie Qu'est-ce que l'apa? L'allocation personnalisée d'autonomie est une aide accordée par le Conseil général depuis janvier 2012, pour aider à financer les dépenses liées à la perte d'autonomie chez les personnes

Plus en détail

Le Chef du Gouvernement Ali Larayedh MINISTERE DES FINANCES. N 95 Journal Officiel de la République Tunisienne 29 novembre 2013 Page 3285

Le Chef du Gouvernement Ali Larayedh MINISTERE DES FINANCES. N 95 Journal Officiel de la République Tunisienne 29 novembre 2013 Page 3285 Art. 5 - Les tarifs des différentes insertions intéressant une procédure d immatriculation immobilière est fixé à 158,000d (y compris 18% comme TVA) à partir du 1 er janvier 2014. Art. 6 Les tarifs prévus

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires. Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l emploi

Décrets, arrêtés, circulaires. Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l emploi J.O n 280 du 2 décembre 2007 page 19536 texte n 5 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l économie, des finances et de l emploi Décret n 2007-1701 du 30 novembre 2007 relatif à l habilitation

Plus en détail

GUIDE DES PROCÉDURES D IMMIGRATION

GUIDE DES PROCÉDURES D IMMIGRATION GUIDE DES PROCÉDURES D IMMIGRATION COMPOSANTE 1 REGROUPEMENT FAMILIAL CHAPITRE 5 TRAITEMENT DE LA DEMANDE DE CSQ DES CANDIDATS DE LA CATÉGORIE DU REGROUPEMENT FAMILIAL Page 1 TABLE DES MATIÈRES PAGE 1.

Plus en détail

AVIS D APPEL À PROJET RELATIF A LA CREATION D UNE STRUCTURE EXPERIMENTALE POUR L EVALUATION, LA MISE A L ABRI ET L ORIENTATION DES MINEURS ISOLES

AVIS D APPEL À PROJET RELATIF A LA CREATION D UNE STRUCTURE EXPERIMENTALE POUR L EVALUATION, LA MISE A L ABRI ET L ORIENTATION DES MINEURS ISOLES AVIS D APPEL À PROJET RELATIF A LA CREATION D UNE STRUCTURE EXPERIMENTALE POUR L EVALUATION, LA MISE A L ABRI ET L ORIENTATION DES MINEURS ISOLES ETRANGERS 1. Qualité et adresse de l autorité compétente

Plus en détail

FORMULAIRE DE COMMUNICATION DES COMPTES ETRANGERS AU POINT DE CONTACT CENTRAL. Notice explicative

FORMULAIRE DE COMMUNICATION DES COMPTES ETRANGERS AU POINT DE CONTACT CENTRAL. Notice explicative FORMULAIRE DE COMMUNICATION DES COMPTES ETRANGERS AU POINT DE CONTACT CENTRAL Notice explicative Le «Point de contact central» (PCC) est une base de données informatisée gérée par la Banque nationale de

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE DECRET EXECUTIF N 11-30 DU 22 SAFAR 1432 CORRESPONDANT AU 27 JANVIER 2011 FIXANT LES CONDITIONS ET MODALITES D AGREMENT POUR L EXERCICE DE LA PROFESSION

Plus en détail

PRESENTATION DU PASS PERMIS CITOYEN

PRESENTATION DU PASS PERMIS CITOYEN PRESENTATION DU PASS PERMIS CITOYEN Qu est-ce que le Pass permis citoyen? Une aide forfaitaire de 600 octroyée par le Département aux jeunes qui souhaitent obtenir leur permis B, en contrepartie d une

Plus en détail

N CROA N de récépissé Régional. Motifs :...

N CROA N de récépissé Régional. Motifs :... DEMANDE COLLECTIVE D INSCRIPTION D UNE SOCIETE DE PARTICIPATION FINANCIERE DE PROFESSION LIBERALE D ARCHITECTES (SPFPLA) A L ORDRE DES ARCHITECTES DE Cadre réservé au Conseil Régional N CROA N de récépissé

Plus en détail

PROGRAMME DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE SPÉCIALISATION MÉDICALE ENTRE LE MINISTÈRE DE LA SANTÉ DU LIBAN ET LE MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES DU QUÉBEC

PROGRAMME DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE SPÉCIALISATION MÉDICALE ENTRE LE MINISTÈRE DE LA SANTÉ DU LIBAN ET LE MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES DU QUÉBEC 1980-03 PROGRAMME DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE SPÉCIALISATION MÉDICALE ENTRE LE MINISTÈRE DE LA SANTÉ DU LIBAN ET LE MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES DU QUÉBEC 1978-1984 CONVENTION ENTRE LE GOUVERNEMENT

Plus en détail

TITRE Ier : Professeurs des universités et maîtres de conférences associés ou invités à temps plein.

TITRE Ier : Professeurs des universités et maîtres de conférences associés ou invités à temps plein. 1 sur 5 16/04/2012 10:42 DECRET Décret n 85-733 du 17 juillet 1985 relatif aux maîtres de conférences et professeurs des universités associés ou invités. Version consolidée au 01 février 2012 Le Président

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX ACTE D'ENGAGEMENT (AE)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX ACTE D'ENGAGEMENT (AE) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX ACTE D'ENGAGEMENT (AE) Commune de Biviers Maître d ouvrage Objet du marché Travaux d'entretien de la voirie communale et des réseaux humides Remise des offres Date et heure limites

Plus en détail

ACTE D ENGAGEMENT N 08 01

ACTE D ENGAGEMENT N 08 01 MARCHES PUBLICS ACTE D ENGAGEMENT N 08 01 En cas de candidature groupée, remplir un seul acte d engagement pour le groupement. L offre doit être rédigée en français. A Procédure et forme du marché Le marché

Plus en détail

J.O n 88 du 15 avril 2005 page 6730 texte n 4

J.O n 88 du 15 avril 2005 page 6730 texte n 4 J.O n 88 du 15 avril 2005 page 6730 texte n 4 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère des solidarités, de la santé et de la famille Décret n 2005-346 du 14 avril 2005 relatif à l'évaluation

Plus en détail

ATTESTATION SUR L HONNEUR RELATIVE AUX AIDES «DE MINIMIS»

ATTESTATION SUR L HONNEUR RELATIVE AUX AIDES «DE MINIMIS» ATTESTATION SUR L HONNEUR RELATIVE AUX AIDES «DE MINIMIS» Nom : Prénom : Représentant(e) légal(e) de : Adresse : Code postal : Ville : J atteste sur l honneur : - A) avoir perçu (décision d'octroi ou paiement)

Plus en détail

RÔLE DES SOUS-PRÉFETS ET DES ADMINISTRATEURS DÉLÉGUÉS DANS LA PROCÉDURE D AGREMENT D UNE COOPÉRATIVE RURALE

RÔLE DES SOUS-PRÉFETS ET DES ADMINISTRATEURS DÉLÉGUÉS DANS LA PROCÉDURE D AGREMENT D UNE COOPÉRATIVE RURALE MINISTERE DU DEVELOPPEMENT RURAL Direction de l action coopérative et de la promotion des organismes ruraux (DAC/POR) 1 RÔLE DES SOUS-PRÉFETS ET DES ADMINISTRATEURS DÉLÉGUÉS DANS LA PROCÉDURE D AGREMENT

Plus en détail

Le Gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l'afrique de

Le Gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l'afrique de INSTRUCTION N 08/07/2011/RFE RELATIVE AUX CONDITIONS D'OUVERTURE ET AUX MODALITES DE FONCTIONNEMENT DES COMPTES ETRANGERS DE NON-RESIDENTS, DES COMPTES INTERIEURS EN DEVISES DE RESIDENTS ET DES COMPTES

Plus en détail

(Décret nº du 22 décembre 1989 art. 20 Journal Officiel du 31 décembre 1989)

(Décret nº du 22 décembre 1989 art. 20 Journal Officiel du 31 décembre 1989) Samedi 11 août 2007 CODE DE LA SECURITE SOCIALE (Partie Réglementaire - Décrets en Conseil d'etat) Chapitre 5 : Contrôle médical Article R315-1 (Décret nº 89-998 du 22 décembre 1989 art. 20 Journal Officiel

Plus en détail

LES DISPOSITIONS A PREVOIR PAR LES STATUTS D'UNE ASSOCIATION

LES DISPOSITIONS A PREVOIR PAR LES STATUTS D'UNE ASSOCIATION LES DISPOSITIONS A PREVOIR PAR LES STATUTS D'UNE ASSOCIATION Les statuts de tout groupement qui se propose de se constituer dans le cadre des dispositions du Dahir n 1-58-376 du 3 joumada I 1378 (15 novembre

Plus en détail

CONVOCATION A ASSISTER A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ET A L'ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DE RENTABILIWEB GROUP DU 7 AVRIL 2014

CONVOCATION A ASSISTER A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ET A L'ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DE RENTABILIWEB GROUP DU 7 AVRIL 2014 CONVOCATION A ASSISTER A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ET A L'ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DE RENTABILIWEB GROUP DU 7 AVRIL 2014 Mesdames, Messieurs les actionnaires, Vous êtes invités à assister

Plus en détail

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DC4 DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 Le formulaire DC4 est un modèle de déclaration de sous-traitance qui peut être utilisé par les candidats ou titulaires de marchés publics

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES

MARCHE PUBLIC DE SERVICES 1 MARCHE PUBLIC DE SERVICES ACTE D ENGAGEMENT Pouvoir adjudicateur Communauté de Communes du Pays de l'orne Représentant du pouvoir adjudicateur Monsieur le Président de la Communauté de Communes du pays

Plus en détail

Changement d'organisme notifié : comment procéder

Changement d'organisme notifié : comment procéder Changement d'organisme notifié : comment procéder Traduction non officielle du document NBOG BPG 2006-1 "Change of Notified Body" (novembre 2008) publié sur le site internet du "Notified Body Operations

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX A.1 11/09/2012 ACTE D ENGAGEMENT (A.E.) Maître de l'ouvrage COMMUNE DE RAIZEUX (78125) Maître d œuvre B.E. STUR Objet du marché ENFOUISSEMENT DES RESEAUX BASSE TENSION, ECLAIRAGE

Plus en détail

L'ORGANISATION EUROPÉENNE DES BREVETS ("Organisation"), représentée par M. Ingo Kober, Président de l'office européen des brevets ("OEB"),

L'ORGANISATION EUROPÉENNE DES BREVETS (Organisation), représentée par M. Ingo Kober, Président de l'office européen des brevets (OEB), ACCORD DE COOPÉRATION DANS LE DOMAINE DES BREVETS ENTRE LA BOSNIE-HERZÉGOVINE ET L'ORGANISATION EUROPÉENNE DES BREVETS (ACCORD DE COOPÉRATION ET D'EXTENSION) LE GOUVERNEMENT DE LA BOSNIE-HERZÉGOVINE, représenté

Plus en détail

SECTION 3 ENTREPRISES UTILISANT UNE ADRESSE DITE DE DOMICILIATION [DB 4G223]

SECTION 3 ENTREPRISES UTILISANT UNE ADRESSE DITE DE DOMICILIATION [DB 4G223] Références du document 4G223 Date du document 25/06/98 ANNEXE 2 Décret n 85-1280 du 5 décembre 1985 relatif à la domiciliation des entreprises et modifiant le décret n 84-406 du 30 mai 1984 relatif au

Plus en détail

JORF n 0302 du 30 décembre Texte n 125

JORF n 0302 du 30 décembre Texte n 125 Le 23 avril 2012 JORF n 0302 du 30 décembre 2011 Texte n 125 ARRETE Arrêté du 28 décembre 2011 relatif aux gestionnaires de transport dans les entreprises de transport routier NOR: TRAT1131799A Le ministre

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis du 1 er février

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis du 1 er février COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis 2017/02 Contrôle conjoint - critères de taille Avis du 1 er février 2017 1 I. Généralités 1. Le présent avis précise le calcul des critères de taille 2 en cas de contrôle

Plus en détail

SCANI. Association loi 1901, 16 bis rue Pasteur, Migennes. Procès verbal de prise de décision de l'assemblée générale permanente

SCANI. Association loi 1901, 16 bis rue Pasteur, Migennes. Procès verbal de prise de décision de l'assemblée générale permanente SCANI Association loi 1901, 16 bis rue Pasteur, 89400 Migennes Procès verbal de prise de décision de l'assemblée générale permanente Suite : À la création de l association de préfiguration SCANI le 22

Plus en détail

2. Dans le présent règlement, on entend par : Code des professions (L.R.Q., c. C-26, a. 93, par. c) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES. c. C-26, r.56.

2. Dans le présent règlement, on entend par : Code des professions (L.R.Q., c. C-26, a. 93, par. c) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES. c. C-26, r.56. c. C-26, r.56.1 Règlement sur les normes d'équivalence de diplôme et de la formation aux fins de la délivrance d'un permis de l'ordre des conseillers en ressources humaines et en relations industrielles

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX ACTE D'ENGAGEMENT (AE)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX ACTE D'ENGAGEMENT (AE) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX ACTE D'ENGAGEMENT (AE) Communauté de communes des 2 côteaux Maître de l ouvrage Objet du marché Réalisation d'assainissement pluvial sur la commune de Courcy Marché sur procédure

Plus en détail

Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 13/13 du 25 décembre 2013 Visa du CDVM n VI/EM/037/2013 du 25 décembre 2013

Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 13/13 du 25 décembre 2013 Visa du CDVM n VI/EM/037/2013 du 25 décembre 2013 Casablanca le, 26 décembre 2013 AVIS N 152/13 RELATIF A L OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT VISANT LES ACTIONS FERTIMA NON DETENUES PAR CHARAF CORPORATION HOLDING EN VUE DE LA RADIATION DE FERTIMA DE LA COTE Avis

Plus en détail

Livre III Le séjour en France

Livre III Le séjour en France Version consolidée du Code de l entrée et du séjour des étrangers et du droit d asile, modifiée par la «loi Sarkozy» n 2006-911 du 24 juillet 2006 «relative à l immigration et à l intégration» (JO n 170,

Plus en détail

COMMISSION ADMINISTRATIVE POUR LA COORDINATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ SOCIALE DÉCISION N S9. du 20 juin 2013

COMMISSION ADMINISTRATIVE POUR LA COORDINATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ SOCIALE DÉCISION N S9. du 20 juin 2013 COMMISSION ADMINISTRATIVE POUR LA COORDINATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ SOCIALE DÉCISION N S9 du 20 juin 2013 concernant les modalités de remboursement aux fins de l application des articles 35 et 41 du

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature APPEL A PROJET POUR LA LOCATION D'UN LOCAL COMMERCIAL DESTINÉ A ACCUEILLIR UNE ACTIVITE DE COMMERCE DE BOUCHE OU UNE PETITE EPICERIE Dossier de candidature Le dossier de candidature ainsi que l ensemble

Plus en détail

STATUTS DE LA COMMISSION DE SURVEILLANCE DE LA PRÉVOYANCE SOCIALE

STATUTS DE LA COMMISSION DE SURVEILLANCE DE LA PRÉVOYANCE SOCIALE STATUTS DE LA COMMISSION DE SURVEILLANCE DE LA PRÉVOYANCE SOCIALE STATUTS DE LA COMMISSION DE SURVEILLANCE DE LA PRÉVOYANCE SOCIALE LE CONSEIL DES MINISTRES DE TUTELLE DE LA PREVOYANCE SOCIALE Vu le Traité

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF Texte adopté par le Sénat. Texte adopté par l Assemblée nationale. Proposition de loi relative à l exploitation

TABLEAU COMPARATIF Texte adopté par le Sénat. Texte adopté par l Assemblée nationale. Proposition de loi relative à l exploitation - 17 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi relative à l exploitation numérique des livres indisponibles du XX e siècle Proposition de loi relative à l exploitation numérique des livres indisponibles

Plus en détail

Règlement sur les pistes de karting, de motocross et autres pistes similaires du 30 juin 1999

Règlement sur les pistes de karting, de motocross et autres pistes similaires du 30 juin 1999 - 1 - Règlement sur les pistes de karting, de motocross et autres pistes similaires du 30 juin 1999 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu l'article premier, lettre f, de la loi d'application du 30 septembre

Plus en détail

Lbn'I ÉBtllitf Frlllrrrri" RÉPUBUQ..UE FRANÇAISE MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENNES

Lbn'I ÉBtllitf Frlllrrrri RÉPUBUQ..UE FRANÇAISE MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENNES Il Lbn'I ÉBtllitf Frlllrrrri" RÉPUBUQ..UE FRANÇAISE MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENNES CIRCULAIRE DU 23 DECEMBRE 2011/ DFAE N 18162 RELATIVE A LA PRESENTATION D'UN CANDIDAT A L'ELECTION DU

Plus en détail

M.R.M. Société anonyme au capital de Siège social : 65/67, avenue des Champs Elysées Paris RCS Paris

M.R.M. Société anonyme au capital de Siège social : 65/67, avenue des Champs Elysées Paris RCS Paris M.R.M. Société anonyme au capital de 28.015.816 Siège social : 65/67, avenue des Champs Elysées - 75008 Paris 544 502 206 RCS Paris AVIS DE REUNION VALANT AVIS DE CONVOCATION Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Texte n DGI 2008/49 Note commune n 25/2008

Texte n DGI 2008/49 Note commune n 25/2008 Texte n DGI 2008/49 Note commune n 25/2008 O B J E T : Commentaire des dispositions de l article 59 de la loi n 2007-70 du 27 décembre 2007, portant loi de finances pour l année 2008 prévoyant l obligation

Plus en détail

Règlement sur l'exercice de la profession de comptable professionnel

Règlement sur l'exercice de la profession de comptable professionnel Page 1 of 7 Éditeur officiel du Québec À jour au 1er juillet 2012 Ce document a valeur officielle. c. C-48.1, r. 16 Règlement sur l'exercice de la profession de comptable professionnel agréé en société

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES SESSIONS D'EXAMEN POUR L'OBTENTION DU TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTÈRE CHARGÉ DE L'EMPLOI

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES SESSIONS D'EXAMEN POUR L'OBTENTION DU TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTÈRE CHARGÉ DE L'EMPLOI ANNEXE DE L ARRETE DU 21 JUILLET 2016 VERSION CONSOLIDEE AU 5 OCTOBRE 2016 portant règlement général des sessions d examen pour l obtention du titre professionnel du ministère chargé de l emploi RÈGLEMENT

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Projet d'avis du 26 octobre 2016

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Projet d'avis du 26 octobre 2016 COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis 2016/XX Contrôle conjoint - critères de taille Projet d'avis du 26 octobre 2016 I. Généralités 1. Le présent avis précise le calcul des critères de taille 1 en cas

Plus en détail

Décret relatif à une intervention dans les frais de transport en commun public et/ou dans l'utilisation de la bicyclette des membres du personnel

Décret relatif à une intervention dans les frais de transport en commun public et/ou dans l'utilisation de la bicyclette des membres du personnel Lois 27861 p.1 Décret relatif à une intervention dans les frais de transport en commun public et/ou dans l'utilisation de la bicyclette des membres du personnel D. 17-07-2003 M.B. 28-08-2003 modification

Plus en détail

Vu l'ordonnance n du 26 septembre 1975, modifiée et complétée, portant code de commerce;

Vu l'ordonnance n du 26 septembre 1975, modifiée et complétée, portant code de commerce; Décret exécutif n 2015-234 du 14 Dhou El Kaada 1436 correspondant au 29 août 2015 fixant les conditions et modalités d'exercice des activités et des professions réglementées soumises à inscription au registre

Plus en détail

PRÉFET DES BOUCHES-DU-RHÔNE. AVIS D APPEL À PROJETS MÉDICO-SOCIAUX Compétence de la préfecture du département des Bouches-du-Rhône

PRÉFET DES BOUCHES-DU-RHÔNE. AVIS D APPEL À PROJETS MÉDICO-SOCIAUX Compétence de la préfecture du département des Bouches-du-Rhône PRÉFET DES BOUCHES-DU-RHÔNE Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Provence Alpes Côte d Azur Direction départementale déléguée AVIS D APPEL À PROJETS

Plus en détail

REGLEMENT REGISSANT LES AGENTS DE JOUEURS. Préambule

REGLEMENT REGISSANT LES AGENTS DE JOUEURS. Préambule REGLEMENT REGISSANT LES AGENTS DE JOUEURS Préambule 1. Le présent règlement régit les activités des agents de joueurs (ci-après désignés sous le terme d' "Agent(s)") qui agissent pour amener ou assister

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE NOTICE EXPLICATIVE DC4 NOTICE Le formulaire DC4

Plus en détail