RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE BULLETIN D'ALERTE n 2 au 9 mars 2016

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE BULLETIN D'ALERTE n 2 au 9 mars 2016"

Transcription

1 SITUATION En ce début mars, le réseau signale un redémarrage de la fusariose hivernale ponctuellement dans plusieurs régions. Au niveau des adventices, le réseau signale sur greens la présence du Myagre perfolié et floraison des pâquerettes sur fairways. Ponctuellement, on observe déjà des dégâts de Tipules sur greens (40). Le réseau signale les premières processions de chenille processionnaire du Pin qui sortent de leurs nids et vont s enterrer au sol pour se nymphoser. Vos observations : Fusariose hivernale Groupe 1 BASSIN PARISIEN / Centre / Centre-Est : Île-de- France, Centre, Bourgogne Groupe 2 NORD-OUEST : Basse-Normandie, Haute-Normandie, Bretagne, Pays-de-la- Loire Groupe 3 NORD-EST : Nord-Pas-de-Calais, Alsace, Lorraine, Picardie, Franche-Comté, Champagne-Ardenne Groupe 4 SUD-OUEST : Poitou-Charentes, Aquitaine, Limousin, Auvergne, Midi-Pyrénées, Pays Basque Risque moyen. Attaques fortes sur greens et départs de golf (41, 83, 62, 59 et 92). Groupe 5 SUD-EST : Rhône-Alpes, PACA, Languedoc-Roussillon, Corse Photos : Laurent Murail et Jean-Michel Montauban

2 Vos observations : Groupe 1 BASSIN PARISIEN / Centre / Centre-Est : Île-de- France, Centre, Bourgogne Groupe 2 NORD-OUEST : Basse-Normandie, Haute-Normandie, Bretagne, Pays-de-la- Loire Groupe 3 NORD-EST : Nord-Pas-de-Calais, Alsace, Lorraine, Picardie, Franche-Comté, Champagne-Ardenne Groupe 4 SUD-OUEST : Poitou-Charentes, Aquitaine, Limousin, Auvergne, Midi-Pyrénées, Pays Basque Groupe 5 SUD-EST : Rhône-Alpes, PACA, Languedoc-Roussillon, Corse Présence localisée sur green Ras Myagrum perfoliatum Myagre perfolié Photo : Jean-Luc Boulat (83) Pâquerette Ras Bellis perinnis Tipules Ras Tipules (40) Photo : O.Dours Photo : Jean-Michel Montauban

3 Vos observations : Groupe 1 BASSIN PARISIEN / Centre / Centre-Est : Île-de- France, Centre, Bourgogne Groupe 2 NORD-OUEST : Basse-Normandie, Haute-Normandie, Bretagne, Pays-de-la- Loire Groupe 3 NORD-EST : Nord-Pas-de-Calais, Alsace, Lorraine, Picardie, Franche-Comté, Champagne-Ardenne Groupe 4 SUD-OUEST : Poitou-Charentes, Aquitaine, Limousin, Auvergne, Midi-Pyrénées, Pays Basque Groupe 5 SUD-EST : Rhône-Alpes, PACA, Languedoc-Roussillon, Corse Processionnaire du Pin : Procession sur green de Processionnaires du Pin (78) Premières processions observées. Photo : Yves-Olivier Parizot

4 Processionnaire du Pin Syn.terminologie anglo-saxonne (pine processionary) : Cycle de vie - Démosymdrômes Lutte. Cette défoliatrice bien connue s attaque aux différentes espèces de pins (pin noir d Autriche, laricio de Corse, salzmann, insignis = pin de Monterey, maritime, sylvestre et pin d Alep) et dans une moindre mesure aux cèdres du Liban et de l Atlas, ainsi qu aux sapins (Abies concolor) et Pseudostuga menziesii (Douglas). La remontée des populations de processionnaires du pin est due probablement la douceur observée de cet hiver , les gestionnaires devront en tenir compte cette année. es conséquences médicales sur les oueurs peuvent tre bénignes dans la plupart des cas (érythème, urticaire...) mais peuvent aussi être sévères (dyspnée et œdème pulmonaire, troubles oculaires chroniques, nécrose linguale et perte de substance apicale), voire mortelles (œdème de Quincke, état de choc). Les défoliations que la processionnaire du pin provoque peuvent être désastreuses pour le site qui reçoit le public et la nuisibilité esthétique occasionnée constitue un préjudice économique évident pour les structures golfiques Nid éventré chenille (Photo : N. Breseghello) Biologie Le cycle de la chenille processionnaire présente généralement une génération annuelle, mais il peut durer usqu cinq ans. Cette variabilité s explique en fonction du climat de l année : des températures et de l insolation ainsi que les conditions environnementales (altitude-exposition Nord-Sud,...). La phase aérienne débute avec la sortie de terre des papillons (1) qui se situe, avec des variantes selon les années et les régions, de mi-juin à fin août, la nuit.

5 Après accouplement, les femelles pondent en déposant tous leurs œufs ( œufs) en une seule fois sous forme d un manchon (2), d aspect beige clair, entourant une ou plusieurs aiguilles ou un petit rameau. La photopériode joue également un rôle prépondérant dans le cycle de Thaumetopoea pityocampa : en effet, les chenilles processionnaires s alimentent la nuit, lorsque les températures sont basses et se regroupent dans la journée pour digérer Cycle O.Dours

6 30 à 45 jours plus tard, les jeunes chenilles éclosent et commencent par dévorer les aiguilles voisines de leur lieu d éclosion, c est-à-dire les aiguilles des jeunes rameaux. Aux trois premiers stades de leur développement, elles tissent une série de pré-nids qu elles abandonnent chaque déplacement. A la fin de l automne, les chenilles du 4ème et 5ème stade tissent leur nid d hiver (3) à partir duquel elles effectuent des processions alimentaires susceptibles de provoquer des défoliations importantes à chaque sortie. Noter que tout au long de leur développement, les chenilles montrent un comportement grégaire et nocturne. Nid d hiver Femelle : mm d envergure ; antennes faiblement pectinées. Thorax grisâtre, abdomen roux avec les segments bordés de bandes brunes transversales. Ailes antérieures gris-sale avec des taches ou bandes transversales foncées plus ou moins marquées. Ailes postérieures blanches avec une tache grise l angle postérieur. Processionnaire du pin (L. BONNEMAISON, Les Ennemis Animaux des plantes cultivées et des forêts - Ed. SEP) Mâle : coloris à peu près semblable mais allure générale plus fine que la femelle ; 30 mm d envergure. Antennes nettement pectinées. insecte passe l hiver l état de chenilles groupées dans des nids soyeux volumineux. Dès les premiers froids, généralement à la fin du troisième stade larvaire et suivant, elles confectionnent leur nid définitif, plus épais et mieux structuré, après avoir cherché la position la mieux exposée au soleil. La colonie bénéficie ainsi d un véritable radiateur solaire. A partir de ce «nid définitif», les chenilles effectuent des dégâts importants à chacune de leur sorties «alimentaires». A la sortie de l hiver ( anvier mars), elles quittent le nid en formant de véritables processions (4). Elles s enfouissent alors dans le sol pour s y nymphoser. À la fin du cinquième stade larvaire, les chenilles quittent l arbre en procession et cherchent un endroit au sol suffisamment chaud et meuble pour s enfouir quelques centimètres de profondeur. Après avoir tissé un cocon, elles se chrysalisent. La nymphose dure environ deux mois mais la chrysalide (5) peut prolonger le temps de diapause usqu cinq ans dans les régions à hiver rigoureux (montagne...). Dans ce cas, on n'observera donc qu'un vol tous les deux ans voire cinq ans. Le ratio de larves-adultes pour la première génération est élevé, tandis que celui de la deuxième génération est faible. Mais bien des bouleversements dans le cycle sont observés au ourd hui. e développement larvaire complet dure entre quatre et huit mois

7 Stade larvaire de la chenille processionnaire Stade 1 Stade 2 Stade 3 Stade 4 Stade 5 L aspect général de la chenille est vert. (Au-delà de ce stade, il est brun-roux) L aspect général est brun-roux. Il n y a pas de "miroir". (Au-delà de ce stade, la chenille a toujours des miroirs). Des miroirs sont bien visibles mais pas sur tous les segments. Ils sont visibles en 2 endroits distincts milieu et vers la "queue" de la chenille. aspect général de la chenille est brun-roux. (Au-delà de ce stade, la chenille possède la totalité de ses miroirs). Tous les miroirs sont visibles. La tête est grosse d environ 3 mm. a chenille mesure de mm. Tous les miroirs sont bien visibles. La chenille mesure 30 à 40 mm au maximum. La tête est grosse d environ 4 mm. Les différents stades larvaires. Photo : Guy Démolin (INRA) Miroirs : groupe de poils urticants qui sont de très petites tailles (0,08-0,16 nm), ils sont situés au dos d un segment, ils peuvent réfléchir la lumière d où leur dénomination. Ces poils contiennent une protéine urticante : la thaumétopoéine. On considère qu une chenille possède un million de poils urticants. Chez la processionnaire du pin, on constate une croissance plus rapide des premiers stades larvaires sous l effet d une augmentation des températures. La survie hivernale des larves est liée la température pendant l hiver. Cette année l hiver est doux, cette douceur serait donc favorable aux chenilles, il est important de se préparer pour l année

8 Symptômes et dégâts : 1. Au niveau des conifères Outre un préjudice esthétique causé notamment aux conifères, les chenilles engendrent d'une part une défoliation (partielle ou totale) qui provoque des pertes de croissance pouvant être conséquentes sur les jeunes peuplements et d'autre part affaiblissent du sujet qui devient alors sensible aux attaques de ravageurs xylophages et des maladies de faiblesse. 2. Au niveau sanitaire Les poils urticants ou miroirs sont présents chez la chenille dès le troisième stade larvaire. Ils peuvent rester dans les nids d'hiver pendant plusieurs années, peuvent causer des réactions cutanées plus ou moins prononcées au niveau du visage et du cou, des bras et des mains. Ces réactions (démangeaisons et parfois œdèmes) peuvent durer une quinzaine de ours et sont amplifiées par la sueur qui assouplit la peau et facilite la pénétration des poils dans l'épiderme. Ces poils peuvent aussi engendrer de graves lésions oculaires (cataracte, glaucome,...). Leur inhalation peut être source de gênes respiratoires ou de crises d'asthme. Ces poils peuvent enfin être préjudiciables pour les animaux sauvages, d'élevage et domestiques et notamment chevaux et chiens. Le plus souvent les lésions sont une nécrose de la langue, des œdèmes aux babines et des vomissements. Lutte : La lutte engagée peut être de plusieurs ordres selon le niveau de nuisibilité dans le golf. Elle doit être raisonnée avec plusieurs moyens prophylactiques et selon le peuplement des conifères dans la structure. 1. Moyens mécaniques Cela consiste à éliminer à l'aide d'un sécateur ou d'un échenilloir les pontes, les pré-nids, ou les nids d'hiver qui sont ensuite brûlés, pour éliminer tous les risques d urtications, il faut éliminer aussi les anciens nids. Cette technique demande d avoir un camion-nacelle. Cette technique mécanique doit se réaliser avec l'utilisation d'une combinaison intégrale et de protection pour le visage pour éviter tout contact avec les poils urticants. Ces moyens sont surtout applicables pour les espaces verts avec peu de nids visibles ou les petits peuplements de conifères sensibles. Les Eco-pièges développés par l Inra ne sont valables que si le peuplement n est pas très important. Ce piège se présente sous la forme d une collere e entourant le tronc de l arbre ( une hauteur inaccessible par des enfants), n ayant pour seul ori ce de sor e qu un tube menant un sac préalablement rempli de terre meuble, dans lequel les chenilles tombent, s enfouissent et réalisent leur nymphose (comme si elles étaient arrivées au sol). Fin mai, les sacs sont retirés et détruits. Sur des conifères isolés, ils sont efficaces

9 2. Traitements chimiques ou biologiques Elle est à raisonner dans les situations où le peuplement de pins ou cèdres est important et ne permet pas une lutte mécanique à base de diflubenzuron, spinosad ou Bacillus thurengiensis souche Kurstaki. our de plus grandes surfaces, les insec cides microbiologiques base de Bacillus thuringiensis var. Kurstaki sont les plus utilisés contre les chenilles usqu au quatrième stade larvaire. application du produit peut se faire du sol. Les risques environnementaux sont mineurs car la persistance des spores sur le feuillage de Btk est assez faible (impact faible sur la faune auxiliaire), au niveau de la toxicité vis-à-vis de l homme les risques sont aussi très faibles si on respecte les protections d usage et les délais de réentrée. 3. Piégeage de masse : e piégeage de masse consiste capturer des papillons adultes m les l aide de pièges éme ant des phéromones sexuelles de synthèse (chimique) spéci ques de la processionnaire du in. e m le est a ré par ce e molécule, qui correspond l odeur du papillon femelle, il vole plusieurs heures autour du piège puis tombe dans un récipient adapté (entonnoir, plaque de glu...). ac vité de la phéromone persiste pendant 11 semaines (Jactel et al., 2006), ce qui permet de couvrir toute la période de vol des adultes. 4. Lutte biologique Cette lutte vise les chenilles. Il existe aussi à l'état naturel un certain nombre de prédateurs de la chenille processionnaire du pin qui peuvent avoir un impact très important sur les populations en attaquant tous les stades. Il s'agit par exemple d'agents pathogènes (virus : Smithiavirus pityocampae, bactéries : Bacillus thurengiensis, champignons : Cordiceps militaris-beauveria bassiana), d'éphippigères prédateurs des œufs, de nombreux hyménoptères (Chalcidiens, Braconides, Ichneumonides), de diptères. La prédation des chenilles est notamment assurée par un coléoptère carabidé : Calosoma sycophanta, à l'état adulte mais aussi larvaire

10 Les oiseaux sont aussi un bon moyen de lutte, il est intéressant de favoriser l installation de certaines espèces notamment en facilitant la nidification de ces espèces sur le golf (implantation de nids). Si présence de chauves souris, elles peuvent chasser les papillons durant les vols nocturnes. Parus major L. attaque les nids de processionnaire du Pin Mésange charbonnière La huppe (Upupa epops L.) peut déloger les chrysalides enfouies dans le sol

11 Calendrier des interventions JANVIER FEVRIER MARS Calendrier des applications AVRIL MAI JUIN JUILLET AOUT SEPTEMBRE OCTOBRE NOVEMBRE DECEMBRE Processionaire du Pin Installation Ecopièges Installation pièges phérormone Traitement Btk Traitement chimique Le calendrier des interventions n est donné qu titre indicatif, il faut vérifier des différents stades de la processionnaire du Pin avec la présence des pré-nids et nids d hiver pour caler les applications et interventions selon le climat de l année en cours

Gerbeaud.com : Chenille processionnaire du pin

Gerbeaud.com : Chenille processionnaire du pin 1 sur 8 13/02/2017 15:12 gerbeaud.com Chenille processionnaire du pin La chenille processionnaire du pin est un redoutable fléau pour les pins : non seulement elle peut causer de graves dégâts aux arbres,

Plus en détail

L adulte est un papillon nocturne de couleur

L adulte est un papillon nocturne de couleur Eléments de biologie Morphologie L adulte est un papillon nocturne de couleur gris brun d une envergure de 35 à 40 mm. Les mâles se distinguent des femelles par leur taille plus petite. Les émergences

Plus en détail

Le pin et le buis sous surveillance

Le pin et le buis sous surveillance Le pin et le buis sous surveillance Jean-Claude MARTIN INRA 5 novembre 2015 INRA - Unité expérimentale Entomologie et Forêt Méditerranéenne Centre de Recherche PACA La processionnaire du pin Thaumetopoea

Plus en détail

Processionnaire du pin

Processionnaire du pin Processionnaire du pin (Thaumetopoea pityocampa) est un insecte de l'ordre des lépidoptères, de la famille des notodontidae, sous-famille des Thaumetopoeinae. Les larves sont connues pour leur mode de

Plus en détail

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL Directeur de la publication Jean-Louis Cazaubon Président de la Chambre régionale d'agriculture de Midi-Pyrénées BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL ISSN en cours MIDI-PYRENEES Zones non agricoles - n 5 21 décembre

Plus en détail

Lutte contre la pyrale du buis et la chenille processionnaire du pin

Lutte contre la pyrale du buis et la chenille processionnaire du pin Lutte contre la pyrale du buis et la chenille processionnaire du pin Présentation de la biologie et des moyens de lutte par Jean-Claude MARTIN, animateur du programme entomologie appliquée pour la protection

Plus en détail

- Auvergne. Espaces Verts. 03 Octobre Bulletin n , page 1. Présence des ravageurs : situation actuelle

- Auvergne. Espaces Verts. 03 Octobre Bulletin n , page 1. Présence des ravageurs : situation actuelle Bulle n de Santé du Végétal - 03 Octobre 2016 - Bulletin n 8-2016, page 1 Buis Platanes Pins Marronniers Présence des ravageurs : situation actuelle Les ravageurs sont suivis par un réseau d observateurs

Plus en détail

La lutte contre la processionnaire du pin : Un enjeu de santé publique

La lutte contre la processionnaire du pin : Un enjeu de santé publique La lutte contre la processionnaire du pin : Un enjeu de santé publique Petit déjeuner / table ronde Jeudi 19 juin 2014 Jean-Claude MARTIN - INRA Unité expérimentale Entomologie et Forêt Méditerranéenne

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 Les chiffres clés Nombre d'actions de formation financées 43 624 54 963 62 657 Progression par rapport à l'année 2009 26,0% 43,6% Nombre de stagiaires financés 37 805 43

Plus en détail

vous informer La chenille processionnaire du chêne : risques et prévention n Travaux forestiers

vous informer La chenille processionnaire du chêne : risques et prévention n Travaux forestiers vous informer La chenille processionnaire du chêne : risques et prévention n Travaux forestiers www.msa.fr Qui est-elle? w Il s agit d une chenille issue d un papillon nocturne, le Thaumetopoea processionea.

Plus en détail

Station d expérimentation légumière en Poitou-Charentes. Essai 2011 Lutte contre la teigne du poireau (Acrolepiopsis assectella) en AB

Station d expérimentation légumière en Poitou-Charentes. Essai 2011 Lutte contre la teigne du poireau (Acrolepiopsis assectella) en AB Essai 2011 Lutte contre la teigne du poireau (Acrolepiopsis assectella) en AB Avec le soutien financier de : Les groupes de producteurs de légumes de la Région Constats en production - Bacillus thuringiensis

Plus en détail

Piègeage des chenilles processionnaires du pin (Thaumetopoea pityocampa) lors de la descente en procession sur le tronc

Piègeage des chenilles processionnaires du pin (Thaumetopoea pityocampa) lors de la descente en procession sur le tronc Piègeage des chenilles processionnaires du pin (Thaumetopoea pityocampa) lors de la descente en procession sur le tronc Objectif du piégeage Ce piégeage a pour objectif de capturer les chenilles processionnaires

Plus en détail

La pyrale du buis adulte est un papillon

La pyrale du buis adulte est un papillon Eléments de biologie Morphologie Nagy Sandor D. Descouens Tschoppi forme bicolore forme brune La pyrale du buis adulte est un papillon nocturne qui peut avoir 2 types de coloration : la forme bicolore

Plus en détail

LES CHENILLES PROCESSIONNAIRES

LES CHENILLES PROCESSIONNAIRES LES CHENILLES PROCESSIONNAIRES La chenille processionnaire du pin (thaumetopoea pityocampa) est un insecte responsable d envenimations chez nos carnivores domestiques. Elle se rencontre dans les régions

Plus en détail

Fiche technique 1 LA LUTTE MECANIQUE

Fiche technique 1 LA LUTTE MECANIQUE Fiche technique 1 LA LUTTE MECANIQUE c d a : Prélèvement d un nid à l aide d un échenilloir, b : Equipements de protection individuelle, c : Procession au sol, d : Prélèvement d une ponte a b Leblond,

Plus en détail

Carpocapse des pommes et des poires. 1 Présentation du responsable 2 Sa reproduction 3 Les dégâts, suite à son attaque 4 La lutte contre ce ravageur

Carpocapse des pommes et des poires. 1 Présentation du responsable 2 Sa reproduction 3 Les dégâts, suite à son attaque 4 La lutte contre ce ravageur Carpocapse des pommes et des poires 1 Présentation du responsable 2 Sa reproduction 3 Les dégâts, suite à son attaque 4 La lutte contre ce ravageur Présentation du responsable L adulte : un papillon crépusculaire

Plus en détail

INFORMATION DU PUBLIC

INFORMATION DU PUBLIC PRÉFET DU LOT INFORMATION DU PUBLIC La processionnaire du pin Rédacteur : Jean-Pierre CHARPY Direction Départementale des Territoires du Lot Correspondant observateur du Département de la Santé des Forêts

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

LA CHENILLE PROCESSIONNAIRE DU PIN

LA CHENILLE PROCESSIONNAIRE DU PIN La Chenille processionnaire du pin est un insecte de l ordre des Lépidoptères. Connues pour leur mode de déplacement en file indienne, les larves se nourrissent des aiguilles de diverses espèces de pin,

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

- Auvergne. Espaces Verts BILANS SANITAIRES. 15 Décembre Bulletin n , page 1

- Auvergne. Espaces Verts BILANS SANITAIRES. 15 Décembre Bulletin n , page 1 Bulle n de Santé du Végétal - 15 Décembre 2016 - Bulletin n 10-2016, page 1 Pins Buis Platanes Marronniers BILANS SANITAIRES Les bulletins ont été rédigés, grâce aux différentes observations réalisées

Plus en détail

Chenilles. processionnaires. du pin

Chenilles. processionnaires. du pin Chenilles processionnaires du pin Pourquoi la chenille processionnaire du pin est urticante? La projection de soies* urticantes est pour elle un réflexe de défense. Ces soies sont stockées dans des "poches"

Plus en détail

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE BULLETIN D'ALERTE n 13 au 24 novembre 2014

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE BULLETIN D'ALERTE n 13 au 24 novembre 2014 SITUATION Cette semaine, le réseau a signalé dans toutes les régions la fusariose hivernale sur greens et avant-greens, départs et fairways, il faut surveiller vos gazons et n intervenir que si nécessaire.

Plus en détail

- Auvergne. Espaces Verts. 25 Octobre Bulletin n , page 1. Présence des ravageurs : situation actuelle

- Auvergne. Espaces Verts. 25 Octobre Bulletin n , page 1. Présence des ravageurs : situation actuelle Bulle n de Santé du Végétal - 25 Octobre 2016 - Bulletin n 9-2016, page 1 Pins Buis Platanes Marronniers Présence des ravageurs : situation actuelle Les ravageurs sont suivis par un réseau d observateurs

Plus en détail

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions TOUS METIERS CONFONDUS HEBERGEMENT - RESTAURATION Nombre de projets : 225 934 Part de projets difficiles : 37.9 % Part de saisonniers : 61.6 % Alsace 3837 40.4 % 41.1 % Aquitaine 16463 38.5 % 64.2 % Auvergne

Plus en détail

4 agents principaux dans le bio contrôle

4 agents principaux dans le bio contrôle Les stratégies de biocontôle visent à la gestion des équilibres des populations de bio-agresseurs, plutôt qu à leur éradication, par l emploi de méthodes de protection des végétaux favorisant l utilisation

Plus en détail

Nulle. Puceron du tilleul. (Eucallipterus tiliae)

Nulle. Puceron du tilleul. (Eucallipterus tiliae) Bulle n de Santé du Végétal - 02 Septembre 2016 - Bulletin n 7-2016, page 1 Buis Platanes Pins Marronniers Présence des ravageurs : situation actuelle Les ravageurs sont suivis par un réseau d observateurs

Plus en détail

Guide pratique. Pour un jardin vraiment naturel. Phéromones

Guide pratique. Pour un jardin vraiment naturel. Phéromones Guide pratique Pour un jardin vraiment naturel Phéromones Protéger son jardin avec des solutions naturelles Une attraction irrésistible! Phéromones et pièges, une méthode 100% écologique Méthode parfaitement

Plus en détail

Les traitements phytosanitaires en

Les traitements phytosanitaires en 1. 2011 pour la pomme. Les traitements phytosanitaires en 2012 1 En 2012, le nombre moyen de traitements phytosanitaires (i.e nombre moyen de produits appliqués sur la totalité des différents passages)

Plus en détail

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE BULLETIN D'ALERTE n 9 au 18 août 2014

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE BULLETIN D'ALERTE n 9 au 18 août 2014 SITUATION Cette semaine, le réseau a signalé le Dollar spot sur greens et avant-greens, départs et fairways, il faut surveiller vos gazons et n intervenir que si nécessaire. Dans le Nord-Est et Corse,

Plus en détail

Enquête CET. Présentation

Enquête CET. Présentation Enquête CET Présentation Les décrets n 2008-454 et 2008-455 du 14 mai 2008 ont prévu la possibilité d'indemniser les jours épargnés au 31 décembre 2007 sur un CET. Le décre n 2008-456 du 14 mai 2008 a

Plus en détail

Nulle. Puceron du tilleul. Pyrale du buis. Oïdium du platane. Tigre du platane. Puceron du tilleul. (Eucallipterus tiliae)

Nulle. Puceron du tilleul. Pyrale du buis. Oïdium du platane. Tigre du platane. Puceron du tilleul. (Eucallipterus tiliae) Bulle n de Santé du Végétal Tilleul Buis Marronniers Pins Platanes Ambroisie Présence des ravageurs : situation actuelle Afi n d obtenir une représentation visuelle de la présence des ravageurs, le tableau

Plus en détail

RÉSUMÉS DES INTERVENTIONS

RÉSUMÉS DES INTERVENTIONS Dynamique des populations de la processionnaire du pin : Approche historique et évolution Bernard Boutte, Département Santé des Forêts Les populations de chenille processionnaire du pin font l objet d

Plus en détail

CHÂTAIGNE AQUITAINE, LIMOUSIN, MIDI-PYRENEES, POITOU-CHARENTES Campagne 2013 Bulletin n 5 28/08/2013

CHÂTAIGNE AQUITAINE, LIMOUSIN, MIDI-PYRENEES, POITOU-CHARENTES Campagne 2013 Bulletin n 5 28/08/2013 Tu m nevoiers CHÂTAIGNE AQUITAINE, LIMOUSIN, MIDI-PYRENEES, POITOU-CHARENTES Campagne 13 Bulletin n 5 //13 Bulletin élaboré dans le cadre du réseau de surveillance Bassin Sud-Ouest, sur la base des observations

Plus en détail

LA CHENILLE PROCESSIONNAIRE DU PIN

LA CHENILLE PROCESSIONNAIRE DU PIN LA CHENILLE PROCESSIONNAIRE DU PIN La chenille processionnaire du pin est la larve d'un papillon de nuit, le Thaumetopoea pityocampa. Elle fait partie de l'ordre des Lépidoptères, de la famille des Notodontidae

Plus en détail

TERRITOIRES DE SANTE ET CONFERENCES DE TERRITOIRES

TERRITOIRES DE SANTE ET CONFERENCES DE TERRITOIRES TERRITOIRES DE SANTE ET CONFERENCES DE TERRITOIRES Régions Avis des C.R.S.A. Arrêtés définissant les Alsace Résumé de la réunion plénière de Arrêté du 07.10.10 Dossiers : la C.R.S.A. du 14.09.10 De nouveaux

Plus en détail

Bulle n de Santé du Végétal - Auvergne

Bulle n de Santé du Végétal - Auvergne Bulle n de Santé du Végétal - Buis Marronniers Pins Platanes Ambroisie 2 juillet 215 - Bulletin n 6-215, page 1 - Pyrale du buis : nouvelles chenilles apparaissent - Mineuse du marronnier : dégâts marqués

Plus en détail

"Changement climatique : un zoom sur la santé environnementale» Espèces végétales et animales impactées : effets sanitaires et exemples de lutte

Changement climatique : un zoom sur la santé environnementale» Espèces végétales et animales impactées : effets sanitaires et exemples de lutte "Changement climatique : un zoom sur la santé environnementale» Espèces végétales et animales impactées : effets sanitaires et exemples de lutte Bruno TUDAL Cogérant de SARL Matinée du Jeudi (GRAINE Aquitaine)

Plus en détail

Retrouvez les publications de l IGN sur

Retrouvez les publications de l IGN sur Les informations de ce document peuvent être reproduites ou diffusées à des fins non commerciales sans autorisation préalable spécifique de l IGN, à condition que la mention «IGN 2013» soit indiquée de

Plus en détail

Les Français et la biodiversité. Module Opinion de l'epiq

Les Français et la biodiversité. Module Opinion de l'epiq Les Français et la biodiversité Module Opinion de l'epiq Sommaire 1. La préservation de la biodiversité : un combat important pour les Français 2. Une actualité connue et dont l impact est bien identifié

Plus en détail

LA CHENILLE PROCESSIONNAIRE DU PIN L ARBRE EN VILLE : UN HÔTE POUR DES INVITÉS NON DÉSIRÉS

LA CHENILLE PROCESSIONNAIRE DU PIN L ARBRE EN VILLE : UN HÔTE POUR DES INVITÉS NON DÉSIRÉS LA CHENILLE PROCESSIONNAIRE DU PIN L ARBRE EN VILLE : UN HÔTE POUR DES INVITÉS NON DÉSIRÉS Jérôme Rousselet Unité de Recherche de Zoologie Forestière, Inra Centre d Orléans La processionnaire du pin, Thaumetopoea

Plus en détail

Les principaux ravageurs. Les foreurs sous haute surveillance. Ravageurs du maïs CULTURES 61

Les principaux ravageurs. Les foreurs sous haute surveillance. Ravageurs du maïs CULTURES 61 CULTURES 61 Ravageurs du maïs Les foreurs sous haute surveillance Les larves de certains lépidoptères, en particulier la pyrale et la sésamie, occasionnent des dégâts, parfois sévères, sur maïs. La mise

Plus en détail

La nouvelle région Normandie

La nouvelle région Normandie La nouvelle région Normandie Quelle place pour les jeunes? Présentation du 7 juillet 2016 pour la matinée jeunesse organisée par la Plateforme de coordination de l'observation médico-sociale, sociale et

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en France métropolitaine :

L hôtellerie de tourisme en France métropolitaine : L hôtellerie de tourisme en France métropolitaine : l offre en 2004 Marie-Anne LE GARREC Direction du Tourisme Bureau des études, des statistiques et des comptes économiques Sommaire Introduction 3 L offre

Plus en détail

Le blé tendre : 36 % des quantités pour 37 % de la superficie

Le blé tendre : 36 % des quantités pour 37 % de la superficie Plus de 2/3 des quantités de phytosanitaires pour blé tendre, colza, orge et pomme de terre Mauvaises herbes, ravageurs et maladies peuvent limiter les rendements des cultures. Les mauvaises herbes concurrencent

Plus en détail

Population et tourisme dans les «communes Natura 2000»

Population et tourisme dans les «communes Natura 2000» COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 73 Octobre 2009 Population et tourisme dans les «communes Natura 2000» OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT Le réseau Natura 2000 concerne un quart

Plus en détail

Chenilles processionnaires

Chenilles processionnaires Chenilles processionnaires Ces dernières années, des épisodes de prolifération des populations de chenilles processionnaires du pin ont été observés. Compte tenu de leurs caractéristiques urticantes, ces

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Bilan de campagne Maïs 2015 Haute-Normandie Picardie Nord-Pas-de-Calais Champagne-Ardenne b.carpentier@arvalisinstitutduvegetal.fr Maïs Grain Amiens 26 nov. 2015 - BC 2014 surf. Agreste 2014 rendement

Plus en détail

La lutte intégrée pour un ravageur introduit : l exemple de la teigne du poireau. Mario Leblanc, M.Sc., agr. MAPAQ, Ste-Martine

La lutte intégrée pour un ravageur introduit : l exemple de la teigne du poireau. Mario Leblanc, M.Sc., agr. MAPAQ, Ste-Martine La lutte intégrée pour un ravageur introduit : l exemple de la teigne du poireau Mario Leblanc, M.Sc., agr. MAPAQ, Ste-Martine LUTTE INTÉGRÉE - DÉFINITION Usage combiné de tout ce qui permet de: lutter

Plus en détail

+19,0% +14,2% Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 6 EVOLUTION ANNUELLE EVOLUTION TRIMESTRIELLE

+19,0% +14,2% Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 6 EVOLUTION ANNUELLE EVOLUTION TRIMESTRIELLE Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 6 +19,0% EVOLUTION TRIMESTRIELLE +14,2% EVOLUTION ANNUELLE L indicateur Markemétron a été réalisé avec le soutien de nos partenaires : LES EVOLUTIONS

Plus en détail

LA CLIENTÈLE RUSSE EN 2013

LA CLIENTÈLE RUSSE EN 2013 LA CLIENTÈLE RUSSE EN 2013 (Sources : INSEE DGCIS, enquête de fréquentation hôtelière ; Centre des Monuments Nationaux ; Fondation Claude Monet) P.1 La fréquentation russe dans les hébergements marchands

Plus en détail

STATISTIQUES. Déclarations à l Ordre d agression des pharmaciens d officine de France métropolitaine 2011

STATISTIQUES. Déclarations à l Ordre d agression des pharmaciens d officine de France métropolitaine 2011 STATISTIQUES Déclarations à l Ordre d agression des pharmaciens d officine de France métropolitaine 2011 1 Soucieux de la sécurité des pharmaciens, l Ordre national des Pharmaciens a depuis plusieurs années

Plus en détail

Analyses et Perspectives

Analyses et Perspectives Analyses et Perspectives Économie Agricole Mars 2015 N 1503 Cartographie des nouvelles régions françaises L'Assemblée Nationale a adopté le 25 novembre 2014, en seconde lecture, la nouvelle carte des régions.

Plus en détail

Cécidomyie de la lavande et du lavandin

Cécidomyie de la lavande et du lavandin Bulletin n 6 27 avril 2017 Stade phénologique des cultures de lavande et lavandin : - Apparition de jeunes feuilles dans les zones les plus tardives. - Apparition des épis en zone précoce. - Précocité

Plus en détail

Chenilles processionnaires

Chenilles processionnaires ACCUEIL Chenilles processionnaires Frédéric ELIE mai 2004, mars 2006, mars 2009 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires

Plus en détail

Dossier de presse La confusion sexuelle grâce aux RAK :

Dossier de presse La confusion sexuelle grâce aux RAK : Dossier de presse 2016 La confusion sexuelle grâce aux RAK : Une méthode de biocontrôle complémentaire aux solutions classiques de protection du vignoble Rak une méthode complémentaire développée par la

Plus en détail

PORTRAIT FORESTIER DES TREIZE RÉGIONS MÉTROPOLITAINES

PORTRAIT FORESTIER DES TREIZE RÉGIONS MÉTROPOLITAINES DE L INVENTAIRE FORESTIER Avril 21 = 7 MÉTROPOLITAINES Le 1 er janvier 21, la réforme des territoires organisant le territoire français métropolitain en 1 régions administratives a été mise en œuvre. L

Plus en détail

RAVAGEURS DES PALMIERS

RAVAGEURS DES PALMIERS RAVAGEURS DES PALMIERS LE CHARANÇON ROUGE (RHYNCHOPHORUS FERRUGINEUS) LE PAPILLON PALMIVORE (PAYSANDISIA ARCHON) ATTENTION AUX CONFUSIONS Date de mise à jour : DECEMBRE 2012 LE CHARANÇON ROUGE DU PALMIER

Plus en détail

Les voyages des Français

Les voyages des Français ÉDITION 2016 Les voyages des Français EN NORMANDIE Traitement et réalisation - CRT D après les résultats de l enquête TNS-Sofrès - DGE ; Suivi de la Demande Touristique ; 2015 SOMMAIRE Méthodologie L

Plus en détail

Les voyages des Français en Normandie

Les voyages des Français en Normandie Les voyages des Français en 2012 Les résultats de l enquête Suivi de la Demande Touristique, pour la 1 SOMMAIRE L essentiel p.3 L analyse détaillée p.4 La, 8 è destination régionale sur le marché domestique

Plus en détail

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE BULLETIN D'ALERTE n 10 au 25 août 2014

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE BULLETIN D'ALERTE n 10 au 25 août 2014 SITUATION Cette semaine, le réseau a signalé le Dollar spot sur greens et avant-greens, départs et fairways, il faut surveiller vos gazons et n intervenir que si nécessaire. Localement, on signale du Fil

Plus en détail

Chenilles processionnaire

Chenilles processionnaire Parcs, jardins Parcs, et jardins autres zones et autres non zones agricoles non agricoles n 8 du 03 n juillet du 2015 Actuellement en région Platane Tigres Décoloration d'une feuille de platane par les

Plus en détail

Dynamique de la processionnaire du pin : historique et évolution

Dynamique de la processionnaire du pin : historique et évolution Dynamique de la processionnaire du pin : historique et évolution Bernard BOUTTE Département de la Santé des Forêts Plante et Cité - Lyon 07 juin 2013 PLAN - Introduction - 1 - Le réseau permanent de placettes

Plus en détail

Bulletin de Santé du Végétal Filière Plantes à Parfum et Aromatiques Régions PACA Rhône Alpes. Cécidomyie

Bulletin de Santé du Végétal Filière Plantes à Parfum et Aromatiques Régions PACA Rhône Alpes. Cécidomyie N 2 13 avril 2010 Bulletin de Santé du Végétal Filière Plantes à Parfum et Aromatiques Régions PACA Rhône Alpes Bulletin élaboré dans le cadre des observations réalisées par le réseau PACA-Rhône Alpes

Plus en détail

Tableau de bord des emplois dans les entreprises du médicament en Novembre 2015

Tableau de bord des emplois dans les entreprises du médicament en Novembre 2015 Tableau de bord des emplois dans les entreprises du médicament en 2014 Novembre 2015 Le tableau de bord de la situation de l emploi en 2014 Les caractéristiques des salariés du secteur Ensemble des salariés

Plus en détail

LE DISPOSITIF DU PATROUILLEUR POUR LA POLICE NATIONALE

LE DISPOSITIF DU PATROUILLEUR POUR LA POLICE NATIONALE LE DISPOSITIF DU PATROUILLEUR POUR LA POLICE NATIONALE Service d'information et de Communication de la P OLICE NATIONALE Janvier - 2012 LE DISPOSITIF DU PATROUILLEUR POUR LA POLICE NATIONALE Le concept

Plus en détail

L Urssaf, observatoire économique reconnu. Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014

L Urssaf, observatoire économique reconnu. Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014 Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014 1 L observatoire économique Grâce aux données issues des cotisants et de leur situation de paiement, le réseau des Urssaf produit et publie

Plus en détail

Bulletin de suivi hydrologique au 1 er janvier 2016

Bulletin de suivi hydrologique au 1 er janvier 2016 Bulletin de suivi hydrologique au 1 er janvier 2016 Bilan global du mois de décembre 2015 : La pluviométrie de ce mois de décembre a présenté un caractère très exceptionnel avec des cumuls extrêmement

Plus en détail

La fréquentation dans les campings

La fréquentation dans les campings EN NORMANDIE ÉDITION 201 Traitement et réalisation - CRT Normandie D après les données INSEE-DGE - Enquête de Fréquentation en Hôtellerie de plein air; 2015 E. Lorang La fréquentation dans les campings

Plus en détail

RÉ AFFILIATIONS SAISON 2017/2018

RÉ AFFILIATIONS SAISON 2017/2018 RÉ AFFILIATIONS SAISON 2017/2018 La réforme territoriale et la fusion des Ligues, entraîne une restructuration informatique et une nouvelle numérotation qui entrera en vigueur le 1 er juillet 2017 avec

Plus en détail

DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS EN 2004

DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS EN 2004 DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS EN 2004 LES SÉJOURS DES FRANÇAIS EN 2004 En 2004, trois Français sur quatre sont partis en voyage au moins une fois, toutes destinations (France et étranger) confondues.

Plus en détail

La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie

La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie Présentation Insee à l occasion de l assemblée générale de l Union Régionale pour l Habitat de Picardie à Fresnes-les-Montauban Patrick LE SCOUËZEC Chef

Plus en détail

Taux d occupation moyen de la saison d été (mois de mai à septembre) 20,0 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles total

Taux d occupation moyen de la saison d été (mois de mai à septembre) 20,0 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles total Direction du Tourisme Saison d été 2008 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Hôtellerie de plein air Résultats définitifs - Décembre 2008 Une bonne saison

Plus en détail

SOUS PARTIE II LES RÉGIONS FRANÇAISES

SOUS PARTIE II LES RÉGIONS FRANÇAISES L ESPACE NATIONAL LES RÉGIONS FRANÇAISES SOUS PARTIE II LES RÉGIONS FRANÇAISES Tableau 1-2-1-0 Régions françaises : données de cadrage population, population active, PIB et PIB par habitant (2007) Région

Plus en détail

Régions et Entreprises publiques locales. Mars 2015

Régions et Entreprises publiques locales. Mars 2015 Régions et Entreprises publiques locales Mars 2015 Synthèse Sommaire La nouvelle carte à 13 régions métropolitaines validée par le Conseil constitutionnel en janvier dernier sera effective au 1 er janvier

Plus en détail

Bulle n de Santé du Végétal - Auvergne. nb de papillons

Bulle n de Santé du Végétal - Auvergne. nb de papillons Buis Marronniers Pins Platanes Pélargonium 2 septembre 215 - Bulletin n 7-215, page 1 - Pyrale du buis : de nouvelles chenilles apparaissent - Mineuse du marronnier : dégâts marqués sur certains sites

Plus en détail

BILAN de la SEMAINE EUROPEENNE du DEVELOPPEMENT DURABLE - 30 Mai au 5 Juin -

BILAN de la SEMAINE EUROPEENNE du DEVELOPPEMENT DURABLE - 30 Mai au 5 Juin - BILAN de la SEMAINE EUROPEENNE du DEVELOPPEMENT DURABLE - 30 Mai au 5 Juin - Béatrice Brac et Alain Gourbeyre DREAL / MPDD / Pôle éducation 25 juin 2015 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement

Plus en détail

Prévention des effets sanitaires. des épisodes de prolifération de chenilles urticantes. Note d information

Prévention des effets sanitaires. des épisodes de prolifération de chenilles urticantes. Note d information PRÉFET DE SEINE-ET-MARNE Prévention des effets sanitaires des épisodes de prolifération de chenilles urticantes Note d information Ces dernières années, des épisodes de prolifération des populations de

Plus en détail

Prix du risque Météo. SMF Mardi 23 mars Aon Global Risk Consulting 2008 All rights reserved

Prix du risque Météo. SMF Mardi 23 mars Aon Global Risk Consulting 2008 All rights reserved Prix du risque Météo SMF Mardi 23 mars 2010 Aon Global Risk Consulting 2008 All rights reserved Sommaire Introduction (METNEXT) Risque météo et indices (METNEXT) Principe Secteur tourisme Secteur énergie

Plus en détail

Epidémiologie de la tuberculose en France. Données Mise à jour : février 2012

Epidémiologie de la tuberculose en France. Données Mise à jour : février 2012 Epidémiologie de la tuberculose en France Données 2010 Mise à jour : février 2012 Les données de surveillance nationale de la tuberculose en France : les sources Données de la déclaration obligatoire (InVS)

Plus en détail

LA CHENILLE PROCESSIONNAIRE DU PIN

LA CHENILLE PROCESSIONNAIRE DU PIN LA CHENILLE PROCESSIONNAIRE DU PIN La chenille processionnaire du pin est la larve d'un papillon de nuit, le Thaumetopoea pityocampa. Elle fait partie de l'ordre des Lépidoptères, de la famille des Notodontidae

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil M 2268-A

Secrétariat du Grand Conseil M 2268-A Secrétariat du Grand Conseil M 2268-A Date de dépôt : 23 mars 2016 Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil sur la motion de M mes et MM. Thierry Cerutti, Christian Flury, Pascal Spuhler, Ronald Zacharias,

Plus en détail

Note d information à l adresse des communes d Ile-de-France. pour la prévention des effets sanitaires des épisodes

Note d information à l adresse des communes d Ile-de-France. pour la prévention des effets sanitaires des épisodes Préfecture de la région Ile-de-France Direction régionale et interdépartementale De l alimentation, de l agriculture et de la forêt Note d information à l adresse des communes d Ile-de-France pour la prévention

Plus en détail

Bilan global de suivi hydrologique - juillet 2016

Bilan global de suivi hydrologique - juillet 2016 Bilan global de suivi hydrologique - juillet 2016 Comme en 2015, ce mois de juillet est un des plus secs depuis 1959. En revanche, contrairement à juillet 2015, c'est le premier mois déficitaire après

Plus en détail

Observatoire des viandes bio Données 2013 OVINS BIO Commission BIO d INTERBEV. Conférence 1 er octobre 2014, Sommet de l Elevage

Observatoire des viandes bio Données 2013 OVINS BIO Commission BIO d INTERBEV. Conférence 1 er octobre 2014, Sommet de l Elevage Observatoire des viandes bio Données 2013 OVINS BIO Commission BIO d INTERBEV Conférence 1 er octobre 2014, Sommet de l Elevage Édition 23 09 2014 1 Les ovins allaitants bio au national, nombre d exploitations

Plus en détail

FEDERATION DEPARTEMENTALE DE LUTTE CONTRE LES ORGANISMES NUISIBLES D'ILLE-ET-VILAINE

FEDERATION DEPARTEMENTALE DE LUTTE CONTRE LES ORGANISMES NUISIBLES D'ILLE-ET-VILAINE LUTTE COLLECTIVE DEPARTEMENTALE CONTRE LES CHENILLES URTICANTES CAS DE LA CHENILLE PROCESSIONNAIRE DU PIN Depuis quelques années, notre département est touché par de nouveaux parasites posant un réel problème

Plus en détail

Remboursement d'une fraction de la TIPP sur le gazole utilisé par les exploitants de transport public en commun de voyageurs

Remboursement d'une fraction de la TIPP sur le gazole utilisé par les exploitants de transport public en commun de voyageurs Bulletin officiel des douanes Remboursement d une fraction de la TIPP sur le gazole utilisé par les véhicules routiers de 7, 5 tonnes et plus, destinés au transport de marchandises. Remboursement d'une

Plus en détail

La diffusion des spectacles de variétés et de musiques actuelles en 2013 Annexe régionale

La diffusion des spectacles de variétés et de musiques actuelles en 2013 Annexe régionale La diffusion des spectacles de variétés et de musiques actuelles en 2013 Mars 2015 Nota bene : Ce document complète le CNV info Hors-Série publié en septembre 2014 «La diffusion des spectacles de variétés

Plus en détail

LA CERTIFICATION PEFC

LA CERTIFICATION PEFC 10-1-1 LA CERTIFICATION PEFC Une réponse à l éco-conditionnalité des aides Fonds Chaleur 16 mars 2016 Présentation Les exigences du Fonds Chaleur La certification forestière PEFC La traçabilité des bois

Plus en détail

Bilan climatique 2012

Bilan climatique 2012 Parcs, jardins Parcs, et jardins autres zones et autres non zones agricoles non agricoles n 15 du 07 n décembre du 2012 Bilan climatique 2012 L hiver 2011-2012 L hiver 2011-2012 s est montré particulièrement

Plus en détail

CHAPITRE 3 Équipements de transformation : conditionnement, abattage, stockage, découpe

CHAPITRE 3 Équipements de transformation : conditionnement, abattage, stockage, découpe CHAPITRE 3 Équipements de transformation : conditionnement, abattage, stockage, découpe Les ateliers avicoles se limitent le plus souvent, à l activité d élevage : le conditionnement pour les œufs à consommer,

Plus en détail

RÉSULTATS SECTORIELS DES EXPLOITATIONS FORESTIERES ET SCIERIES. AGRESTE Chiffres et données - Agroalimentaire n 166

RÉSULTATS SECTORIELS DES EXPLOITATIONS FORESTIERES ET SCIERIES. AGRESTE Chiffres et données - Agroalimentaire n 166 RÉSULTATS SECTORIELS DES EXPLOITATIONS FORESTIERES ET SCIERIES 232 RÉSULTATS SECTORIELS 02.20Z EXPLOITATIONS FORESTIERES 233 02.20Z - EXPLOITATIONS FORESTIERES UNITÉS : Montants : millions d euros Montants

Plus en détail

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE BULLETIN D'ALERTE n 9 au 30 septembre 2016

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE BULLETIN D'ALERTE n 9 au 30 septembre 2016 SITUATION Dans le nord de la c est l apparition de Microdochium nivale (37) qui est rapportée par le réseau. C est encore le Dollar spot qui est présent dans la majeure partie de la France. Localement

Plus en détail

Ravageurs Retour sur le BSV n

Ravageurs Retour sur le BSV n N 80 - jeudi 17 mars 2016 SOMMAIRE Ravageurs... 2 Processionnaire du pin... 2 Psylle du ficus, Macrohomotoma gladiata... 4 Arbousier, chenilles de bombyx cul brun, Euproctis chrysorrhoea... 6 Retour sur

Plus en détail

II. Rappels sur la biologie de la mouche de l olive

II. Rappels sur la biologie de la mouche de l olive Féédéérrattiion Réégiionallee dee Dééffeenssee cconttrree lleess Orrganiissmeess Nuiissiiblleess Surveillance du territoire Mouche de l olive 2008 I. Introduction Bactrocera oleae (Gmelin) ou mouche de

Plus en détail

PREMIERS ELEMENTS SUR LA SITUATION ECONOMIQUE, SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE ALSACE CHAMPAGNE-ARDENNE LORRAINE

PREMIERS ELEMENTS SUR LA SITUATION ECONOMIQUE, SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE ALSACE CHAMPAGNE-ARDENNE LORRAINE PREMIERS ELEMENTS SUR LA SITUATION ECONOMIQUE, SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE ALSACE CHAMPAGNE-ARDENNE LORRAINE - 2015 Ce rapport est le fruit du premier groupe de travail inter-ceser qui a été mis en place

Plus en détail

LE DISPOSITIF DU PATROUILLEUR POUR LA POLICE NATIONALE

LE DISPOSITIF DU PATROUILLEUR POUR LA POLICE NATIONALE LE DISPOSITIF DU PATROUILLEUR POUR LA POLICE NATIONALE P OLICE NATIONALE Janvier - 2012 LE DISPOSITIF DU PATROUILLEUR POUR LA POLICE NATIONALE Le concept des patrouilleurs vise à augmenter la visibilité

Plus en détail

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LÉGERS RAPPORT D ACTIVITÉ ANNUEL

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LÉGERS RAPPORT D ACTIVITÉ ANNUEL O R G A N I S M E T E C H N I Q U E C E N T R A L U T A C / O T C ~ A u t o d r o m e d e L I N A S - M O N T L H E R Y ~ B P 2 0 2 1 2 ~ 9 1 3 1 1 M O N T L H É R Y C E D E X CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE

Plus en détail

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE 2013

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE 2013 SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE (juillet ) Ce tableau de bord trimestriel présente des données sur : - le taux de chômage au sens

Plus en détail