La gestion des risques d entreprise à l international

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La gestion des risques d entreprise à l international"

Transcription

1 Montréal, 25 septembre 2015 La gestion des risques d entreprise à l international Simon Jacques Vice-président Services internationaux Mouvement Desjardins

2 Quelques risques auxquels faire face Le risque commercial Le risque légal Le risque fiscal La propriété intellectuelle La fraude / corruption La fluctuation des devises

3 Montréal, 25 septembre 2015 L internationalisation des PME québécoises : les enjeux reliés au taux de change Hendrix Vachon Économiste senior Mouvement Desjardins

4 Dollar canadien Les cycles d appréciation et de dépréciation sont plus rapprochés et plus prononcés $ US/$ CAN 1,1 Taux de change canadien 1,0 0,9 0,8 0,7-28 % +25 % -25 % -27 % -30 % +65 % +32 % 0, Sources : Datastream et Desjardins, Études économiques

5 Dollar canadien Des variations quotidiennes de plus fortes amplitudes En % En % Moyennes des variations quotidiennes 2,0 1,8 1,6 1,4 1,2 1,0 0,8 0,6 0,4 0,2 Auparavant, la barre de 0,3 % par jour était rarement dépassée 2,0 1,8 1,6 1,4 1,2 1,0 0,8 0,6 0,4 0,2 0,0 0, Sources : Datastream et Desjardins, Études économiques

6 Fluctuations de change Les déterminants de base Une question d offre et de demande Écart de taux d intérêt Toutes choses étant égales par ailleurs, des taux d intérêt plus élevés augmentent la demande et la valeur d une monnaie Entrent aussi en ligne de compte plusieurs sous-déterminants comme la croissance économique et l évolution (anticipation) de la politique monétaire Prix des matières premières Le dollar canadien est particulièrement influencé par les prix du pétrole Effet direct sur la demande (conversion des recettes de la vente de pétrole) Effet indirect par les anticipations à l égard des écarts de taux d intérêt

7 Volatilité accrue du pétrole Le dollar canadien suit sur la même voie $ US/baril $ US/$ CAN ,10 1,05 1,00 0,95 0,90 0,85 0,80 0,75 Pétrole (gauche) Dollar canadien (droite) Sources : Datastream et Desjardins, Études économiques

8 Prix du pétrole Pourquoi la volatilité a augmenté? Avant la crise de : prix stimulés par la forte demande des pays émergents Crise de : chute des prix avec l effondrement de la demande mondiale Période : prix stimulés par la reprise économique et les craintes de pénuries Depuis l été 2014 : nouvelle chute des prix Les craintes de pénuries ont disparu devant l émergence d un surplus de production significatif et récurrent (développement pétrolier aux États-Unis) L OPEP ne joue plus son rôle de stabilisateur du marché (l Arabie saoudite a plutôt accru sa production de pétrole) Retour prévu du pétrole iranien en raison de l entente survenue au début de l été Craintes à l égard des pays émergents

9 Dollar américain Appréciation généralisée alors que les hausses de taux d intérêt approchent Russie Brésil Turquie N.-Z. Norvège Australie Mexique Afrique du Sud Suède Canada Indonésie Danemark Zone euro Japon Corée du Sud R.-U. Thaïlande Suisse Inde Chine Variation du dollar américain depuis le 1 er juillet % 81 % (5) En % Sources : Datastream et Desjardins, Études économiques

10 Divergence des politiques monétaires L Europe en mode «taux négatifs» En % Taux d intérêt sur les dépôts à la banque centrale En % (1) (2) (1) (2) Zone euro Suisse Suède Danemark Sources : Datastream, Bloomberg et Desjardins, Études économiques

11 Guerre des devises La tentation peut devenir forte La plupart des banques centrales n influencent pas directement leur taux de change La politique monétaire vise normalement un taux d inflation donné (souvent entre 1 % et 3 %) On ne peut pas critiquer les banques centrales qui cherchent à éviter la déflation (cas de la Banque centrale européenne et de la Banque du Japon) La situation peut paraître plus ambigüe dans les pays où la faiblesse de l inflation est moins problématique (notamment le cas du Canada)

12 Guerre des devises La Chine a dévalué sa monnaie en août Yuans/$ US 6,70 6,60 6,50 6,40 6,30 6,20 6,10 Hausse d environ 4,5 % du taux de change de référence Yuans/$ US 6,70 6,60 6,50 6,40 6,30 6,20 6,10 6,00 Taux de change chinois 5,90 Taux de change de référence de la Banque populaire de Chine 5,80 Bande de fluctuation ,00 5,90 5,80 Sources : Datastream et Desjardins, Études économiques

13 Instabilité financière La volatilité s était fortement accrue durant la crise de En % Moyennes des variations quotidiennes En % 0,9 0,9 0,8 0,7 0,6 0,5 0,4 0,3 0,2 0,1 0,0 É.-U. Canada Europe R.-U. Japon Australie ,8 0,7 0,6 0,5 0,4 0,3 0,2 0,1 0,0 Sources : Datastream et Desjardins, Études économiques

14 Instabilité financière Hausses récentes des craintes à l égard des pays émergents La croissance économique chinoise déçoit Une répétition de la crise des pays émergents de 1998? Dépréciation de plusieurs devises émergentes Les investisseurs préfèrent les valeurs sûres Les pays émergents exportateurs de matières premières sont généralement les plus mal en point

15 En conclusion Plusieurs enjeux pour les entreprises Augmentation du risque de change Plus grande difficulté à prévoir les taux de change Une embûche supplémentaire à l internationalisation des PME Mais cela ne doit pas constituer un frein Nécessité de se protéger des fluctuations de change Outils financiers Couvertures naturelles

16 Nos prévisions pour le dollar canadien $ US Taux de change canadien Euro 0,85 1,05 Prévisions de 1,00 Desjardins 0,80 0,95 0,90 0,75 0,85 0,80 0,70 0,75 0, ,65 En dollars américains (gauche) En euros (droite) Sources : Datastream et Desjardins, Études économiques

17 Les hypothèses derrières ces prévisions La récession est terminée au Canada Les prix du pétrole ne descendront pas sous 40 $ US L économie américaine garde le cap et la Fed haussera ses taux d intérêt La reprise économie graduelle se poursuivra en zone euro La BCE laissera miroiter de nouvelles interventions, mais au final elle s abstiendra Pas de crise dans les pays émergents

18 Nos prévisions avec une fourchette raisonnable $ US/$ CAN $ US/$ CAN Taux de change canadien 1,05 1,00 0,95 0,90 0,85 0,80 0,75 0,70 Prévisions de Desjardins 1,05 1,00 0,95 0,90 0,85 0,80 0,75 0,70 0, ,65 Sources : Datastream et Desjardins, Études économiques

19 Merci beaucoup! Notre site Internet : Notre courriel :

20 En conclusion

Perspectives économiques 2015 :

Perspectives économiques 2015 : Cercle finance du Québec 22 janvier 2015 Perspectives économiques 2015 : Outre-mer et États-Unis François Dupuis Vice-président et économiste en chef du Mouvement Desjardins Économie internationale Principaux

Plus en détail

Sommet immobilier de Montréal. Perspectives économiques 2015

Sommet immobilier de Montréal. Perspectives économiques 2015 Sommet immobilier de Montréal 31 mars 2015 Perspectives économiques 2015 François Dupuis Vice-président et économiste en chef du Mouvement Desjardins Plan de présentation Économie internationale et pétrole

Plus en détail

Jusqu où l euro peut-il monter?

Jusqu où l euro peut-il monter? 1 avril 7 - N 11 Jusqu où l euro peut-il monter? La hausse récente (et périodique) de l euro par rapport au dollar fait craindre à certains le présage dans les mois qui viennent, d'une appréciation excessive

Plus en détail

Réseau capital. Perspectives économiques et financières : que nous réserve l année 2016? Québec. 27 octobre 2015

Réseau capital. Perspectives économiques et financières : que nous réserve l année 2016? Québec. 27 octobre 2015 Réseau capital Québec 27 octobre 2015 Perspectives économiques et financières : que nous réserve l année 2016? Joëlle Noreau Économiste principale Mouvement Desjardins Plan de présentation Économie internationale

Plus en détail

FLASH MARCHÉS. Quelles sont les devises les plus sensibles aux crises globales? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH MARCHÉS. Quelles sont les devises les plus sensibles aux crises globales? RECHERCHE ÉCONOMIQUE MARCHÉS RECHERCHE ÉCONOMIQUE mars N Quelles sont les devises les plus sensibles aux crises globales? Nous recherchons les devises qui se déprécient le plus lors des crises globales (crise des subprimes

Plus en détail

Plan de la séance. Politique monétaire et guerre des monnaies. 1)Taux d intérêt et taux de change

Plan de la séance. Politique monétaire et guerre des monnaies. 1)Taux d intérêt et taux de change Politique monétaire et guerre des monnaies Philippe Martin Plan de la séance 1.Le lien entre politique monétaire et taux de change 2. La politique monétaire et budgétaire en économie ouverte: choix de

Plus en détail

La conjoncture économique mondiale en 10 graphiques

La conjoncture économique mondiale en 10 graphiques 28/0/203 La conjoncture économique mondiale en 0 graphiques. Croissance du PIB mondial 2. Production industrielle 3. Exportations mondiales 4. Production mondiale de pétrole brut 5. Enquête auprès des

Plus en détail

LA GLOBALISATION FINANCIERE. et ses conséquences

LA GLOBALISATION FINANCIERE. et ses conséquences LA GLOBALISATION FINANCIERE et ses conséquences PLAN 1 Introduction 2 La mondialisation financière : principes généraux de fonctionnement 3 Les conséquences de la globalisation financière 4 Crises monétaires

Plus en détail

Globalisation des marchés = l avenir ne sera plus jamais ce qu il était

Globalisation des marchés = l avenir ne sera plus jamais ce qu il était 7 risques capitaux sur les perspectives de croissance globale et de rendements d actifs Michel Henry Bouchet www.developingfinance.org Paris 3 Décembre 2015 Globalisation des marchés = l avenir ne sera

Plus en détail

La Banque du Canada n imitera pas la Réserve fédérale de sitôt

La Banque du Canada n imitera pas la Réserve fédérale de sitôt décembre 1 La Banque du Canada n imitera pas la Réserve fédérale de sitôt Faits saillants Pour la première fois en près de dix ans, la Réserve fédérale a augmenté ses taux directeurs. La faiblesse des

Plus en détail

La problématique de politique économique est devenue très

La problématique de politique économique est devenue très PAYS ÉMERGENTS, PAYS DE L OCDE : LES POLITIQUES MISES EN PLACE SERONT-ELLES COOPÉRATIVES OU NON COOPÉRATIVES? PATRICK ARTUS* La problématique de politique économique est devenue très différente, d un côté,

Plus en détail

FLASH PROBLÈMES STRUCTURELS RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH PROBLÈMES STRUCTURELS RECHERCHE ÉCONOMIQUE PROBLÈMES STRUCTURELS RECHERCHE ÉCONOMIQUE 7 février N 77 Les pays qui sont voisins d une Union Monétaire doivent-ils plutôt choisir les changes fixes ou les changes flexibles? Certains pays sont voisins

Plus en détail

Les entreprises de la Montérégie dans le contexte économique actuel

Les entreprises de la Montérégie dans le contexte économique actuel Desjardins, Capital régional et coopératif Saint-Jean-sur-le-Richelieu 1 er octobre 2015 Les entreprises de la Montérégie dans le contexte économique actuel Joëlle Noreau Économiste principale Mouvement

Plus en détail

Le rendez-vous des décideurs Sainte-Thérèse

Le rendez-vous des décideurs Sainte-Thérèse Le rendez-vous des décideurs Sainte-Thérèse 17 février 2016 Le contexte économique actuel Les perspectives 2016-2017 Quelques enjeux pour les entreprises Le portrait des Basses-Laurentides François Dupuis

Plus en détail

L année se termine sur une meilleure note pour l économie que pour les marchés financiers

L année se termine sur une meilleure note pour l économie que pour les marchés financiers 8 décembre L année se termine sur une meilleure note pour l économie que pour les marchés financiers Faits saillants La chute des prix du pétrole et de l essence se poursuit. La croissance économique a

Plus en détail

Étude comparative de la durée et de l ampleur des cycles économiques Le Québec se distingue parfois du Canada

Étude comparative de la durée et de l ampleur des cycles économiques Le Québec se distingue parfois du Canada Étude comparative de la durée et de l ampleur des cycles économiques Le se distingue parfois du septembre 0 Alors que le a subi une légère contraction de son économie au premier semestre de 0, en grande

Plus en détail

Les cycles économiques ont-ils une date de péremption? À quand la prochaine récession mondiale?

Les cycles économiques ont-ils une date de péremption? À quand la prochaine récession mondiale? 1 MAI 17 POINT DE VUE ÉCONOMIQUE Les cycles économiques ont-ils une date de péremption? À quand la prochaine récession mondiale? En juin prochain, cela fera déjà huit ans que l économie américaine est

Plus en détail

Rapport sur la politique monétaire

Rapport sur la politique monétaire Rapport sur la politique monétaire Octobre 2015 Timothy Lane Sous-gouverneur Banque du Canada Faits saillants L inflation mesurée par l IPC global demeure près de la limite inférieure de la fourchette

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Que se passera-t-il s il y a dépréciation continue du RMB chinois? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Que se passera-t-il s il y a dépréciation continue du RMB chinois? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 7 janvier 1 N 7 Que se passera-t-il s il y a dépréciation continue du RMB chinois? Il semble que, à la fin de 1 et au début de 1, les autorités chinoises aient décidé de mettre

Plus en détail

mondiale : défis de l Ontario l 14 novembre 2007

mondiale : défis de l Ontario l 14 novembre 2007 Le Canada et l Ontario dans l économie mondiale : défis dans un monde en mutation Exposé présenté au sommet économique de l Ontario l 14 novembre 2007 Paul Jenkins premier sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

Le commerce mondial en

Le commerce mondial en Chapitre III Le commerce mondial en 21 216 La croissance du commerce mondial en volume est restée lente en 21, à 2,7%, chiffre revu à la baisse par rapport à l estimation préliminaire de 2,8% d avril 216.

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Y a-t-il un rôle central de la politique monétaire des Etats-Unis dans le cycle financier mondial récent? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Y a-t-il un rôle central de la politique monétaire des Etats-Unis dans le cycle financier mondial récent? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 2 juin 16 N 5 Y a-t-il un rôle central de la politique monétaire des Etats-Unis dans le cycle financier mondial récent? Depuis l été 14, on observe la présence d un cycle

Plus en détail

Note Professionnelle Pour Mr Dubois. La Sous Evaluation du Yuan : Une volonté chinoise.

Note Professionnelle Pour Mr Dubois. La Sous Evaluation du Yuan : Une volonté chinoise. Note Professionnelle Pour Mr Dubois La Sous Evaluation du Yuan : Une volonté chinoise. La Chine en chiffres 1 Les avantages d une monnaie sous évaluée de plus de 45% 1.1 Les bénéfices pour l économie chinoise.

Plus en détail

Environnement économique et financier Sommet immobilier de Montréal

Environnement économique et financier Sommet immobilier de Montréal Environnement économique et financier Sommet immobilier de Montréal Clément Gignac VP Principal et Économiste en chef Président du Comité d allocation d actifs 05/04/ 2016 Mise en garde Les opinions exprimées

Plus en détail

Un changement de cap s impose

Un changement de cap s impose Un changement de cap s impose Perspectives économiques régionales pour l Afrique subsaharienne Département Afrique Fonds monétaire international Mai 2016 1 La croissance économique mondiale devrait rester

Plus en détail

Entrée de biens Sortie de monnaie. Importation. Sortie de biens Entrée de monnaie. Exportation

Entrée de biens Sortie de monnaie. Importation. Sortie de biens Entrée de monnaie. Exportation Importation Entrée de biens Sortie de monnaie Exportation Sortie de biens Entrée de monnaie Exportations > Importations = Excédent courant = Apport de monnaie Exportations < Importations = Déficit courant

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Informations financières forte au T1 à +7,8% avec un CA de 6Mds proche de la stabilité hors Buildings & Partner en croissance, Industry quasi-stable hors Infrastructure se stabilise, l activité IT est

Plus en détail

L avenir du modèle de développement chinois AVEZ-VOUS PRIS DU POIDS RECEMMENT?

L avenir du modèle de développement chinois AVEZ-VOUS PRIS DU POIDS RECEMMENT? L avenir du modèle de développement chinois AVEZ-VOUS PRIS DU POIDS RECEMMENT? Les caractéristiques du modèle développement chinois Une stratégie de promotion des exportations: plate forme de réexportation

Plus en détail

Le dollar américain profite des anticipations d une hausse prochaine des taux d intérêt directeurs aux États-Unis

Le dollar américain profite des anticipations d une hausse prochaine des taux d intérêt directeurs aux États-Unis 25 octobre 216 Le dollar américain profite des anticipations d une hausse prochaine des taux d intérêt directeurs aux États-Unis FAITS SAILLANTS Après plusieurs mois marqués par les doutes sur la robustesse

Plus en détail

Les variations des taux de change : continûment excessives

Les variations des taux de change : continûment excessives juillet - N Les variations des taux de change : continûment excessives Nous nous intéressons ici aux devises des grands pays de l'ocde (dollar, euro, yen, livre sterling, franc suisse, dollar australien)

Plus en détail

PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES

PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES MONDIALES Conférence de l Association des économistes québécois Présenté à la Conférence de l Association des économistes québécois Par Paul Fenton, vice-président principal et

Plus en détail

La divergence des politiques monétaires sera-t-elle moindre qu initialement anticipé?

La divergence des politiques monétaires sera-t-elle moindre qu initialement anticipé? La divergence des politiques monétaires sera-t-elle moindre qu initialement anticipé? 21 avril 21 Faits saillants L évolution du dollar américain à court terme devrait surtout dépendre des développements

Plus en détail

NOTRE SCENARIO Philippe Brossard

NOTRE SCENARIO Philippe Brossard NOTRE SCENARIO Accélération de l'inflation en Europe et aux Etats-Unis Conjoncture économique Conjoncture financière octobre 2016 Philippe Brossard Synthèse Accélération de l'inflation en Europe et aux

Plus en détail

La récente entente budgétaire aux États-Unis n a pas renversé les tendances des devises

La récente entente budgétaire aux États-Unis n a pas renversé les tendances des devises octobre 13 La récente entente budgétaire aux États-Unis n a pas renversé les tendances des devises Faits saillants L incertitude budgétaire qui se dessine encore aux États-Unis rend plus crédible un scénario

Plus en détail

II. Commerce des marchandises

II. Commerce des marchandises II. Commerce des marchandises En 211, le commerce des marchandises a augmenté de 5 pour cent en volume. C est le commerce des produits manufacturés qui a le plus augmenté, avec une progression de,5 pour

Plus en détail

Notre vision des marchés

Notre vision des marchés Notre vision des marchés Nos thèmes de gestion : Article achevé de rédiger le 07/12/2015 L assouplissement quantitatif de la BCE est en place pour longtemps Les politiques monétaires tendent à diverger

Plus en détail

L année 2012 a été marquée par la grande nervosité du

L année 2012 a été marquée par la grande nervosité du FICHE THÉMATIQUE PÉTROLE : LA NERVOSITÉ DES ACTEURS Céline Antonin Département analyse et prévision L année 2012 a été marquée par la grande nervosité du marché pétrolier et par la volatilité des cours.

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Année 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Année 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Année 215) Banque Centrale de Tunisie Janvier 216 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Le Fonds Monétaire International (FMI) a révisé, le mois courant, à la baisse

Plus en détail

Atelier régional Brazzaville, République du Congo 28 au 30 septembre Evolution générale du prix des matières premières. par

Atelier régional Brazzaville, République du Congo 28 au 30 septembre Evolution générale du prix des matières premières. par CONFERENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DEVELOPPEMENT Améliorer les effets structurants du secteur des ressources minérales dans les pays de la Communauté économique d'afrique centrale Atelier

Plus en détail

Les déterminants du taux de change au comptant. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier

Les déterminants du taux de change au comptant. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier Les déterminants du taux de change au comptant 1 Section 1. Le taux d inflation et le taux de change au comptant Section 2. Le taux d intérêt et le taux de change au comptant Section 3. Les soldes de la

Plus en détail

La tendance à la reflation est-elle solide et généralisée? Un enjeu pour l évolution future des politiques monétaires et des principales devises

La tendance à la reflation est-elle solide et généralisée? Un enjeu pour l évolution future des politiques monétaires et des principales devises MARS 7 POINT DE VUE ÉCONOMIQUE La tendance à la reflation est-elle solide et généralisée? Un enjeu pour l évolution future des politiques monétaires et des principales devises Depuis quelques mois, on

Plus en détail

JLL Capital Markets La nouvelle géographie de l investissement immobilier en Europe ACTIVATING INSIGHT THIS IS THE EDGE *

JLL Capital Markets La nouvelle géographie de l investissement immobilier en Europe ACTIVATING INSIGHT THIS IS THE EDGE * JLL Capital Markets 216 La nouvelle géographie de l investissement immobilier en Europe ACTIVATING INSIGHT THIS IS THE EDGE * La Chine, premier investisseur émergent en Europe Ce qu il faut retenir : L

Plus en détail

Faible croissance de la demande énergétique mondiale en 2011

Faible croissance de la demande énergétique mondiale en 2011 Faible croissance de la demande énergétique mondiale en 211 Forte réduction de la demande des pays de l OCDE largement compensée par la bonne santé de l économie chinoise Enerdata analyse les tendances

Plus en détail

Corée du Sud Principaux indicateurs, Population (millions) 49,0 PIB aux prix courants (milliards de dollars américains), PPA

Corée du Sud Principaux indicateurs, Population (millions) 49,0 PIB aux prix courants (milliards de dollars américains), PPA L économie de la Corée du Sud Corée du Sud 27 juillet 2012 Population (millions) 49,0 PIB aux prix courants (milliards de dollars américains) PIB aux prix courants (milliards de dollars américains), PPA

Plus en détail

2017 : Bonne année? Décryptage de l économie et des marchés

2017 : Bonne année? Décryptage de l économie et des marchés 2017 : Bonne année? Décryptage de l économie et des marchés 17 Janvier 2017 Plan Contexte 2016-2017 Taux 2017 Actions 2017 Diversification Synthèse et conclusion 2 Contexte 2016-2017 3 2016-2017 : Difficulté

Plus en détail

LES EFFETS D UNE VARIATION DU TAUX DE CHANGE

LES EFFETS D UNE VARIATION DU TAUX DE CHANGE Objectifs : - comprendre les effets d une appréciation ou d une dépréciation sur l économie des pays concernés - comprendre que la manipulation des taux de change peut être considérée comme une forme de

Plus en détail

@vmbleconomie. Hiver Sébastien Lavoie Économiste en chef adjoint Responsable de la Recherche économique. Luc Vallée Stratège en chef

@vmbleconomie. Hiver Sébastien Lavoie Économiste en chef adjoint Responsable de la Recherche économique. Luc Vallée Stratège en chef Hiver 2015 Sébastien Lavoie Économiste en chef adjoint Responsable de la Recherche économique Luc Vallée Stratège en chef Éric Corbeil Économiste principal @vmbleconomie Des mondes en collision 2 2 La

Plus en détail

Conjoncture économique et marchés financiers. février 2016

Conjoncture économique et marchés financiers. février 2016 Conjoncture économique et marchés financiers février 216 Page 1 l 1/2/216 Une croissance mondiale bousculée par le pétrole bon marché La croissance aux Etats-Unis devrait rester bien orientée grâce au

Plus en détail

Canada Les logements collectifs ont freiné les mises en chantier en octobre dernier

Canada Les logements collectifs ont freiné les mises en chantier en octobre dernier 13 novembre 2015 Le prix du pétrole retourne près de 40 $ US Faits saillants États-Unis : les ventes au détail ont faiblement progressé en octobre. Canada : le nombre de mises en chantier a reculé en octobre.

Plus en détail

L accélération de la croissance économique laisse entrevoir une augmentation des taux d intérêt

L accélération de la croissance économique laisse entrevoir une augmentation des taux d intérêt L accélération de la croissance économique laisse entrevoir une augmentation des taux d intérêt septembre 1 Faits saillants Plusieurs statistiques économiques encourageantes en Amérique du Nord. La Réserve

Plus en détail

Introduction. Elle présente également la place de l'algérie sur ce marché mondial et son positionnement par rapport aux autres pays.

Introduction. Elle présente également la place de l'algérie sur ce marché mondial et son positionnement par rapport aux autres pays. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE M I N I S T E R E D U C O M M E R C E CHAMBRE ALGERIENNE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE ANALYSE STATISTIQUE DU MARCHE MONDIAL DE LA DATTE ET PLACE DE L ALGERIE

Plus en détail

La Crise Financière Mondiale: Analyse, Réponses et Leçons Préliminaires. Dominique Strauss-Kahn

La Crise Financière Mondiale: Analyse, Réponses et Leçons Préliminaires. Dominique Strauss-Kahn 25 mars 29 La Crise Financière Mondiale: Analyse, Réponses et Leçons Préliminaires Dominique Strauss-Kahn Directeur Général - Fonds Monétaire International Assemblée Nationale Commission des Affaires Étrangères

Plus en détail

Les investisseurs pas trop inquiétés par l incertitude en Grèce

Les investisseurs pas trop inquiétés par l incertitude en Grèce Les investisseurs pas trop inquiétés par l incertitude en Grèce 26 juin 2015 Faits saillants Le PIB réel américain du premier trimestre a été révisé à la hausse : la baisse est maintenant de -0,2 % plutôt

Plus en détail

Les paiements Internationaux

Les paiements Internationaux Chp IV Les paiements Internationaux I Le fonctionnement du marché des changes A) Le marché des changes Les échanges internationaux de biens, de services et de capitaux nécessitent des échanges entre monnaies

Plus en détail

Sommaire. Environnement international

Sommaire. Environnement international Agence Française de Développement JUMBO Rapport thématique avril 2007 17 Environnement international Arthur Silve e-mail : silvea@afd.fr Département de la Recherche Agence Française de Développement Direction

Plus en détail

Comment prévoir le taux de change dollar / euro à long terme?

Comment prévoir le taux de change dollar / euro à long terme? 15 avril 1 N. 15 Comment prévoir le taux de change dollar / euro à long terme? RECHERCHE ECONOMIQUE Rédacteur : Patrick ARTUS Nous pensons que le taux de change dollar / euro dépend à long terme : de la

Plus en détail

Des taux d intérêt plus élevés après l élection de Donald Trump

Des taux d intérêt plus élevés après l élection de Donald Trump novembre 16 Des taux d intérêt plus élevés après l élection de Donald Trump FAITS SAILLANTS L élection surprise de Donald Trump pourrait soutenir la croissance à court terme. La Réserve fédérale devrait

Plus en détail

Partie 3 - Le rôle du taux de change. (F. MOIZEAU, Université de Rennes 1) Partie 3 Université Rennes /17 1 / 21

Partie 3 - Le rôle du taux de change. (F. MOIZEAU, Université de Rennes 1) Partie 3 Université Rennes /17 1 / 21 Partie 3 - Le rôle du taux de change. (F. MOIZEAU, Université de Rennes 1) Partie 3 Université Rennes 1 2016/17 1 / 21 1 - Qu est-ce que le taux de change? Lorsque la France exporte ces biens aux Etats-Unis,

Plus en détail

Évolution selon deux axes : les perspectives de l économie canadienne

Évolution selon deux axes : les perspectives de l économie canadienne Évolution selon deux axes : les perspectives de l économie canadienne Exposé présenté devant l Association de l industrie touristique de la Nouvelle-Écosse et Cape Breton Partnership Sydney (Nouvelle-Écosse)

Plus en détail

Scénario taux Mise à jour des prévisions

Scénario taux Mise à jour des prévisions Perspectives sur les principaux taux d intérêt et de change 5 juillet 2017 Michael Gregory, CFA, économiste en chef délégué michael.gregory@bmo.com 416 359-4747 Jennifer Lee, économiste principale jennifer.lee@bmo.com

Plus en détail

Dans un monde sans inflation, à quoi servent les banques centrales?

Dans un monde sans inflation, à quoi servent les banques centrales? Dans un monde sans inflation, à quoi servent les banques centrales? Florence Pisani JECO, Novembre 16 1 Comment se transmet la politique monétaire? LA POLITIQUE MONÉTAIRE N A PAS PRISE SUR L INFLATION

Plus en détail

Les élections américaines inquiètent les investisseurs

Les élections américaines inquiètent les investisseurs 4 novembre 2016 Les élections américaines inquiètent les investisseurs FAITS SAILLANTS États-Unis : la création d emplois demeure modeste, mais les salaires s accélèrent. États-Unis : l ISM manufacturier

Plus en détail

Perspectives des marchés financiers 2016

Perspectives des marchés financiers 2016 Perspectives des marchés financiers 2016 Sommaire Ron Hanson CHEF DES PLACEMENTS La prudence est de mise, mais certaines occasions sont à saisir Au moment d envisager ce que les marchés financiers pourraient

Plus en détail

ENTRAINEMENT A L EXAMEN 2/ Mondialisation, de nouveaux défis

ENTRAINEMENT A L EXAMEN 2/ Mondialisation, de nouveaux défis ENTRAINEMENT A L EXAMEN 2/ Mondialisation, de nouveaux défis I. Questions à traiter 1. Quelle a été la réaction de la plupart des pays face à la crise économique et quelles ont été leurs conséquences

Plus en détail

Les échanges commerciaux entre la France et les Etats-Unis en 2015

Les échanges commerciaux entre la France et les Etats-Unis en 2015 Les échanges commerciaux entre la France et les Etats-Unis en 2015 En 2015, les échanges commerciaux franco-américains atteignent 67,5 Mds EUR, soit une croissance de 14,7 % par rapport à 2014. Le déficit

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE FÉVRIER 2016

NOTE DE CONJONCTURE FÉVRIER 2016 NOTE DE CONJONCTURE FÉVRIER 2016 En ce début d année, les bourses mondiales semblent avoir évoluées plus ou moins de concert avec les mouvements des prix du pétrole : elles ont ainsi touché un point bas

Plus en détail

pays émergents : un printemps chaud

pays émergents : un printemps chaud pays émergents : un printemps chaud CR Anjou-Maine 5 juillet 16 Jean Louis Martin 1 Le contexte global Quelques points chauds Page une amélioration modeste dans les pays avancés, une performance médiocre

Plus en détail

Les mouvements des devises en janvier ne seront probablement pas représentatifs du reste de l année

Les mouvements des devises en janvier ne seront probablement pas représentatifs du reste de l année 3 JANVIER 217 PRÉVISIONS DES DEVISES Les mouvements des devises en janvier ne seront probablement pas représentatifs du reste de l année FAITS SAILLANTS Malgré un récent mouvement de repli, la devise américaine

Plus en détail

NOTRE SCENARIO Philippe Brossard

NOTRE SCENARIO Philippe Brossard NOTRE SCENARIO Accélération de l'inflation en Europe et aux Etats-Unis Conjoncture économique Conjoncture financière janvier 2017 Philippe Brossard Synthèse Accélération de l'inflation en Europe et aux

Plus en détail

Statistiques clés de la semaine

Statistiques clés de la semaine 4 décembre 2015 Les marchés digèrent mal les annonces de la Banque centrale européenne Faits saillants États-Unis : une autre bonne création d emplois donne le feu vert à la Réserve fédérale. États-Unis

Plus en détail

Etude des couples payssecteurs. porteurs à l exportation

Etude des couples payssecteurs. porteurs à l exportation Etude des couples payssecteurs porteurs à l exportation M. Ramon FERNANDEZ, directeur Directeur général g du Trésor Objectifs de l él étude Quantifier la demande mondiale par pays et secteur à horizon

Plus en détail

Environnement économique et financier

Environnement économique et financier Clément Gignac Vice-président principal et économiste en chef Président, comité d allocation d actifs Environnement économique et financier Webinaire Mars 2014 1 6 Mars 2014 Mise en garde Les opinions

Plus en détail

Au tour de l Europe d inquiéter

Au tour de l Europe d inquiéter 12 février 2016 Au tour de l Europe d inquiéter Faits saillants États-Unis : les ventes au détail tiennent bon. La confiance des ménages américains se détériore légèrement. À surveiller Une remontée des

Plus en détail

Les marchés réagissent plutôt bien à l élection de Donald Trump

Les marchés réagissent plutôt bien à l élection de Donald Trump Les marchés réagissent plutôt bien à l élection de Donald Trump 10 novembre 2016 FAITS SAILLANTS Donald Trump devient le 45 e président des États-Unis. Canada : le nombre de mises en chantier est descendu

Plus en détail

Internationalisation de la R&D : tendances récentes

Internationalisation de la R&D : tendances récentes 1 Réseaux mondiaux d innovation ANRT/IFRI 30 novembre 2005, IFRI, Paris Internationalisation de la R&D : tendances récentes Kalman Kalotay Service de l analyse des questions d investissement CNUCED Les

Plus en détail

Le rééquilibrage du marché du pétrole se confirme

Le rééquilibrage du marché du pétrole se confirme Le rééquilibrage du marché du pétrole se confirme juin 2016 Les prix des matières premières ont continué de bien faire au cours des derniers mois. Les principaux indices de prix affichent ainsi des gains

Plus en détail

La plus forte aversion pour le risque avantage les devises refuges La livre est durement pénalisée en raison du Brexit

La plus forte aversion pour le risque avantage les devises refuges La livre est durement pénalisée en raison du Brexit 29 juin 216 La plus forte aversion pour le risque avantage les devises refuges La livre est durement pénalisée en raison du Brexit Faits saillants Une demande élevée pour les valeurs refuges soutiendra

Plus en détail

Structure des échanges aux niveaux mondial et régional

Structure des échanges aux niveaux mondial et régional Chapitre V Structure des échanges aux niveaux mondial et régional En 215, la Chine a été de nouveau le premier exportateur mondial de marchandises et les États Unis le premier importateur mondial. Les

Plus en détail

Les Bourses amorcent le deuxième trimestre du mauvais pied

Les Bourses amorcent le deuxième trimestre du mauvais pied 11 avril 2014 Les Bourses amorcent le deuxième trimestre du mauvais pied Faits saillants La confiance des consommateurs américains augmente en avril. Baisse étonnante des nouvelles demandes d assurance-chômage

Plus en détail

PRÉVISIONS DES TAUX DE DÉTAIL

PRÉVISIONS DES TAUX DE DÉTAIL 12 JANVIER 17 PRÉVISIONS DES TAUX DE DÉTAIL Le début de mandat de Donald Trump devrait donner le ton pour 17 FAITS SAILLANTS ffvers une croissance économique un peu plus robuste en 17. ff La Réserve fédérale

Plus en détail

Compilation de Richter sur les prévisions des banques relativement aux taux de change et aux taux d intérêt. Mars 2016

Compilation de Richter sur les prévisions des banques relativement aux taux de change et aux taux d intérêt. Mars 2016 Compilation de Richter sur les banques relativement aux taux de change et aux taux d intérêt Richter S.E.N.C.R.L. 2345, Yonge St., bureau 300 Toronto ON M4P 2E5 181, Bay St., bureau 3320 Bay Wellington

Plus en détail

Produits agricoles. L Union européenne dépend-elle (trop) du reste du monde? Bernard Keppenne, Chief Economist - CBC Banque & Assurance

Produits agricoles. L Union européenne dépend-elle (trop) du reste du monde? Bernard Keppenne, Chief Economist - CBC Banque & Assurance Produits agricoles L Union européenne dépend-elle (trop) du reste du monde? Libramont, le 29 juillet 2013 Bernard Keppenne, Chief Economist - CBC Banque & Assurance Sommaire Commerce international Balance

Plus en détail

Conjoncture de l industrie française à l hiver Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode Mardi 15 mars 2016

Conjoncture de l industrie française à l hiver Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode Mardi 15 mars 2016 Conjoncture de l industrie française à l hiver 2016 Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode Mardi 15 mars 2016 Agenda 1 Les faits marquants du paysage économique mondial pour l industrie 2 L activité

Plus en détail

Baisse inattendue des taux directeurs canadiens

Baisse inattendue des taux directeurs canadiens Baisse inattendue des taux directeurs canadiens 23 janvier 2015 Faits saillants Hausse plus forte que prévu des mises en chantier en décembre aux États-Unis. La Banque du Canada a procédé à une réduction

Plus en détail

Perspectives de rentrée. Septembre 2013

Perspectives de rentrée. Septembre 2013 Perspectives de rentrée Septembre 2013 Où investir? Les marchés actions internationaux Etats-Unis Reprise économique Momentum favorable A surveiller: fin QE Amérique Latine Manque de réformes Croissance

Plus en détail

Prévisions conjoncturelles 2007/2008

Prévisions conjoncturelles 2007/2008 Croisé automne 2006 Prévisions conjoncturelles 2007/2008 www.kof.ethz.ch Situation économique en Suisse Situation économique en Suisse Conjoncture favorable et croissance soutenue Progression dynamique

Plus en détail

Perspectives économiques de long terme du Québec. Colloque triennal du Régime de rentes du Québec

Perspectives économiques de long terme du Québec. Colloque triennal du Régime de rentes du Québec Automne 2015 Perspectives économiques de long terme du Québec Colloque triennal du Régime de rentes du Québec Sébastien Lavoie Économiste en chef adjoint @vmbleconomie Québec: accélération timide de la

Plus en détail

Les caprices de dame Nature affectent aussi les devises

Les caprices de dame Nature affectent aussi les devises 2 février 214 Les caprices de dame Nature affectent aussi les devises Faits saillants La réduction du rythme des achats de titres par la Réserve fédérale américaine ne constitue pas un véritable resserrement

Plus en détail

Après une année 2014 difficile, la stabilisation des prix se fait attendre

Après une année 2014 difficile, la stabilisation des prix se fait attendre Après une année 214 difficile, la stabilisation des prix se fait attendre 3 février 215 Les derniers mois ont été très difficiles pour les matières premières. La correction des cours pétroliers s est accélérée

Plus en détail

Le commerce extérieur du Soudan en 2015

Le commerce extérieur du Soudan en 2015 Le 10 avril 2016 Le commerce extérieur du Soudan en 2015 Le solde commercial du Soudan a enregistré un déficit historique de 6,4 Mds USD en 2015, soit 9 % du PIB du pays. Ses exportations ont chuté de

Plus en détail

JEDS-EGI Journées des Ecoles Doctorales Tunisiennes

JEDS-EGI Journées des Ecoles Doctorales Tunisiennes JEDS-EGI Journées des Ecoles Doctorales Tunisiennes Sousse 13-15 avril 216 7 La «stagnation séculaire» est-elle un risque systémique pour l économie mondiale (et pour la Tunisie)? L Hyperfinance entraîne

Plus en détail

ICC septembre 2010 Original : français. Étude. Conseil international du Café 105 e session septembre 2010 Londres, Angleterre

ICC septembre 2010 Original : français. Étude. Conseil international du Café 105 e session septembre 2010 Londres, Angleterre ICC 105-12 15 septembre 2010 Original : français Étude F Conseil international du Café 105 e session 21 24 septembre 2010 Londres, Angleterre Prix indicatifs de l OIC et certaines variables économiques

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE AVRIL 2016

NOTE DE CONJONCTURE AVRIL 2016 NOTE DE CONJONCTURE AVRIL 2016 Mars signale un retour des marchés à plus de sérénité, à la faveur d une politique toujours accommodante des banques centrales, d un rebond des cours du pétrole et d une

Plus en détail

La Réserve fédérale va de l avant et hausse les taux

La Réserve fédérale va de l avant et hausse les taux Veuillez prendre note qu il n y aura pas de Communiqué hebdomadaire du 21 décembre 2015 au 1 er janvier 2016 inclusivement 18 décembre 2015 La Réserve fédérale va de l avant et hausse les taux Faits saillants

Plus en détail

Le report des hausses de taux d intérêt aux États-Unis change la donne Le dollar américain peut-il s effondrer?

Le report des hausses de taux d intérêt aux États-Unis change la donne Le dollar américain peut-il s effondrer? Le report des hausses de taux d intérêt aux États-Unis change la donne Le dollar américain peut-il s effondrer? 27 octobre 21 Faits saillants Bien qu il soit justifié de revoir à la baisse le potentiel

Plus en détail

Perspectives pour 2017 : Dette émergente à performance absolue

Perspectives pour 2017 : Dette émergente à performance absolue Perspectives pour 2017 : Dette émergente à performance absolue Face au contexte obligataire qui s annonce difficile pour 2017, les meilleures opportunités pourraient résider parmi certaines obligations

Plus en détail

Présentation au Cercle finance du Québec

Présentation au Cercle finance du Québec PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Québec, 19 janvier 1 Présentation au Cercle finance du Québec François Dupuis Vice-président et économiste en chef Mouvement des caisses Desjardins Matières premières

Plus en détail

Les marchés inquiets de l économie américaine

Les marchés inquiets de l économie américaine Les marchés inquiets de l économie américaine 5 février 2016 Faits saillants États-Unis : l année 2016 débute avec une croissance moins forte de l emploi. États-Unis : l ISM manufacturier a moins augmenté

Plus en détail

18 NOVEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CORÉE DU SUD

18 NOVEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CORÉE DU SUD 18 NOVEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE SUD-CORÉENNE Corée du Sud Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 50,4 PIB (en G$ US courants) 1 410,4 PIB par habitant (en $ US courants)

Plus en détail

Points de presse pour le Chapitre 3 : Dynamiques du chômage pendant les récessions et les reprises : au delà de la loi d Okun

Points de presse pour le Chapitre 3 : Dynamiques du chômage pendant les récessions et les reprises : au delà de la loi d Okun Points de presse pour le Chapitre 3 : Dynamiques du chômage pendant les récessions et les reprises : au delà de la loi d Okun Perspectives de l économie mondiale avril 2010 Rédigé par Ravi Balakrishnan,

Plus en détail