LOI du 8 mars sur la Haute Ecole Pédagogique (LHEP) LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LOI du 8 mars sur la Haute Ecole Pédagogique (LHEP) LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD"

Transcription

1 LOI du 8 mars 2000 sur la Haute Ecole Pédagogique (LHEP) R 2000, p. 77. LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD vu le projet de loi présenté par le Conseil d Etat 1 1 BGC fév. 2000, p décrète CHAPITRE PREMIER Dispositions générales Champ d application Lois de référence et règlement Article premier. La présente loi définit les missions et les principes d organisation de la Haute Ecole Pédagogique (ciaprès: la HEP) chargée d assurer la formation des maîtres 1) de l enseignement vaudois régi par les lois de référence mentionnées à l article 2. 1) Les fonctions et les titres mentionnés dans la présente loi s appliquent aussi bien à une femme qu à un homme. Art. 2. Les lois de référence sont : la loi scolaire du 12 juin ; la loi sur l enseignement spécialisé du 25 mai ; la loi sur l enseignement secondaire supérieur du 17 septembre 1985; 3 la loi sur la formation professionnelle du 19 septembre ; la loi d application dans le canton de Vaud de la législation fédérale encourageant la gymnastique et les sports du 24 février Le Conseil d Etat arrête la réglementation d application (ciaprès: le règlement) de la présente loi. 1 RSV RSV RSV 4.3.

2 4 RSV RSV Missions Principes directeurs Art. 3. En tenant compte des besoins de l enseignement vaudois et en concertation avec les autres institutions de formation aux professions de l enseignement, la HEP assure : la formation initiale aux professions de l enseignement; la formation initiale de certaines catégories de maîtres de l enseignement professionnel; les formations complémentaires des professionnels de l enseignement; les formations aux professions de l enseignement spécialisé; une formation continue des professionnels de l enseignement. Pour les besoins de la formation des maîtres et de l enseignement vaudois, la HEP : conduit des travaux de recherche et développement en sciences de l éducation et en didactique, en collaboration avec les universités et les autres institutions de formation de maîtres; met à disposition des ressources pédagogiques, documentaires et techniques. De plus, elle met sur pied une formation des formateurs, en collaboration intercantonale et avec les universités. Le Conseil d Etat peut confier d autres missions à la HEP. Art. 4. La HEP dispense une formation d adultes associant pratique et théorie et développant une culture professionnelle pour l ensemble des maîtres. La formation est différenciée en fonction des acquis antérieurs et des compétences spécifiques aux secteurs d activités visés. Les formations initiales, complémentaires et continues sont articulées de manière à garantir la mobilité, le développement de la maîtrise professionnelle et à soutenir la motivation.

3 Buts de la formation Statut et collaborations Art. 5. La formation dispensée par la HEP vise à former un professionnel de l enseignement capable : de conduire un enseignement par objectifs en développant les potentialités des élèves; d exercer sa profession de manière autonome et responsable, en tenant compte de l évolution des conditions pédagogiques, sociales, culturelles et éducatives auxquelles il est confronté; de maîtriser des situations problématiques, complexes et changeantes; d intégrer rapidement dans sa pratique les nouvelles connaissances pédagogiques et didactiques, sociales, scientifiques et techniques; d analyser sa pratique pour améliorer sa maîtrise professionnelle; de participer au travail interdisciplinaire, de collaborer à un travail en équipe et pluridisciplinaire; de collaborer avec les parents, les associations et les collectivités publiques ou privées; de développer et gérer sa formation continue. Art. 6. La HEP est une institution du degré tertiaire extrauniversitaire. Les exigences de la formation sont conformes à l Accord intercantonal sur la reconnaissance des diplômes de fin d études du 18 février et à ses règlements d application pour les diplômes d enseignement. La formation relative à l éducation physique est conforme à la loi fédérale du 17 mars 1972 encourageant la gymnastique et les sports (notamment art. 5) et à l ordonnance d application du Conseil Fédéral (notamment art. 9 à 13) 2. La HEP coordonne son action avec celle des autres institutions de formation de maîtres de Suisse romande et vise la mise en oeuvre d un réseau romand organisé en centres de compétences. De plus elle collabore avec les universités et écoles

4 polytechniques, les hautes écoles spécialisées et d autres institutions de formation. 1 RSV RS 415. Autorités et autonomie Evaluation des formations Commission consultative Art. 7. Sous réserve des compétences du Conseil d Etat, les autorités responsables de la HEP sont dans l ordre : le Département de la formation et de la jeunesse (ci-après : le département); le directeur de la HEP (ci-après: le directeur); le conseil des formateurs; le conseil d école. Leurs compétences respectives sont fixées par la présente loi et le règlement. Dans ce cadre, la HEP dispose de toute l autonomie compatible avec ses missions au service de l Ecole vaudoise. Art. 8. Les formations dispensées par la HEP font l objet d une évaluation interne et externe, selon des modalités fixées par le règlement. Art. 9. La commission consultative donne son avis sur les questions d intérêt général concernant la HEP, en particulier la désignation du directeur. Le président de la commission consultative et les membres, dont la majorité sont choisis hors de la HEP, sont désignés par le Conseil d Etat. Un représentant au moins de l Université de Lausanne en fait partie. Ses attributions et son organisation sont fixées par le règlement. Charge financière Art. 10. La HEP est à la charge de l Etat qui lui alloue une enveloppe financière globale pour accomplir ses missions, sous la forme d un contrat de prestations. Les frais supplémentaires occasionnés dans les classes de l enseignement vaudois par les besoins de la formation sont aussi pris en charge par l Etat.

5 CHAPITRE II Formations initiales Types de formations Titres exigés Art. 11. La HEP assure les formations initiales de maître généraliste pour le cycle initial, les cycles primaires et le cycle de transition; maître semi-généraliste pour le cycle de transition, la voie secondaire à options et la voie secondaire générale; maître spécialiste pour le cycle de transition, la voie secondaire à options, la voie secondaire générale, la voie secondaire de baccalauréat et l enseignement secondaire supérieur; maître d une discipline spéciale; certaines catégories de maîtres de l enseignement professionnel. Le Conseil d Etat peut lui confier d autres types de formation. Art. 12. Les candidats à l admission en formation initiale doivent être porteurs d un des titres suivants : titre d une université ou d une école polytechnique; maturité gymnasiale; maturité spécialisée socio-pédagogique. Les candidates et candidats qui disposent a) d un diplôme d enseignement reconnu par la CDIP qui n a pas été obtenu dans une haute école, ou b) d une maturité professionnelle ou d un diplôme d une école de degré diplôme reconnue de trois ans, ou c) d un diplôme obtenu après une formation professionnelle reconnue d au moins trois ans et suivie d une activité professionnelle de plusieurs années peuvent être admis à la formation pour autant qu ils prouvent,

6 avant la formation, qu ils ont atteint un niveau de connaissances générales correspondant à celui de la maturité gymnasiale. De plus, un titre d une école préparant à l enseignement d une discipline spéciale est exigé pour certaines d entre elles. Le département fixe les conditions de reconnaissance pour les titres ci-dessus. Seul un titre d une université ou d une école polytechnique permet la préparation d un diplôme ou d une mention d enseignement en voie secondaire de baccalauréat, dans l enseignement secondaire supérieur et dans les classes de maturité professionnelle. Le département détermine les expériences professionnelles ou les autres titres permettant d être candidat à l admission. Autres conditions d admission Limitation d admission Art. 13. Sous réserve des accords intercantonaux, le principe de territorialité s applique. Le règlement fixe la procédure d admission et : les conditions d accès en ce qui concerne l âge, l état de santé, le casier judiciaire; des exigences particulières en ce qui concerne la motivation, la maîtrise de la langue française, un stage extra-scolaire, un séjour linguistique à l étranger, les connaissances acquises dans certaines matières; le cas échéant, d autres conditions d accès ou d autres exigences particulières. Art. 14. Sur préavis du département, le Conseil d Etat peut décider de limiter le nombre des admissions dans les différentes formations en fonction des besoins de l enseignement ou des places de formation disponibles. Les critères d admission sont la connaissance des matières à enseigner, les aptitudes et les motivations.

7 Organisation générale et durée Semestre d introduction Art. 15. La formation initiale comprend trois phases : une phase d introduction à la profession; une phase de professionnalisation; une phase de spécialisation avec stage professionnel. Pour les maîtres généralistes, la formation est organisée en six semestres : un semestre pour la phase d introduction à la profession; trois semestres pour la phase de professionnalisation avec compléments académiques spécifiques; deux semestres pour la phase de spécialisation avec stage professionnel. Pour les maîtres semi-généralistes, la formation est organisée en huit semestres : un semestre pour la phase d introduction à la profession; cinq semestres pour la phase de professionnalisation avec compléments académiques spécifiques; deux semestres pour la phase de spécialisation avec stage professionnel. Pour les maîtres spécialistes et ceux d une discipline spéciale, la formation est organisée en trois semestres : un semestre pour la phase d introduction à la profession; un semestre pour la phase de professionnalisation; un semestre pour la phase de spécialisation avec stage professionnel. Le règlement fixe la durée maximale des études. Art. 16. Le semestre d introduction répond à quatre objectifs : confronter l étudiant aux exigences de la profession; permettre à l étudiant de préciser dans quel secteur il souhaite se former;

8 évaluer les compétences et les motivations de l étudiant; développer une identité professionnelle commune. Sur décision de la HEP, le semestre d introduction peut être suivi par un étudiant qui n a pas encore le titre requis à l admission mais qui l obtiendra avant la signature du plan de formation. Sauf cas particulier, un étudiant ne peut suivre qu une seule fois le semestre d introduction. Plan de formation Contenu de la formation Art. 17. Pour les étudiants ayant satisfait aux exigences du semestre d introduction, un plan de formation initiale est signé par l étudiant et la HEP. Le plan de formation tient compte des compétences de l étudiant et fixe les objectifs, les contenus et la durée de la formation initiale. Le règlement fixe les modalités d établissement, de modification et d interruption du plan de formation et celles du travail de diplôme. Art. 18. Les plans d études sont approuvés par le département sur préavis du conseil d école. Ils fixent les modules de formation semestriels obligatoires ou optionnels. Les modules de formation comprennent notamment des cours, des compléments académiques, des ateliers pédagogiques pratiques, des séminaires de didactique, des stages, une introduction à la recherche. En outre, la formation inclut un stage professionnel et la rédaction d un travail de diplôme professionnel. Les compléments académiques sont dispensés notamment par l Université de Lausanne, l Ecole cantonale d art ou le Conservatoire de Lausanne. Ils sont validés par ces instances. Leurs contenus sont définis d entente avec la HEP.

9 Evaluations et obtention du diplôme Titres Art. 19. Les évaluations : des modules de formation; du travail de diplôme professionnel; du stage professionnel; donnent lieu à l attribution de crédits de formation. L évaluation des compléments académiques est de la compétence de l institution qui les dispense. Le règlement fixe les modalités des évaluations et de l attribution des crédits ainsi que leur prise en compte pour la réussite des semestres et l obtention du diplôme. Il fixe également les modalités de reconnaissance d acquis antérieurs à la signature du plan de formation. Le règlement fixe les modalités de recours, sous réserve de l article 56. Art. 20. Au terme de la formation initiale, la HEP délivre les titres suivants : diplôme de maître généraliste, avec indication de deux options d approfondissement, mention cycle initial et premier cycle primaire ou mention cycles primaires et cycle de transition, diplôme de maître semi-généraliste, avec indication des options de compétences, diplôme de maître spécialiste avec indication des options de compétence, diplôme de maître d une discipline spéciale, avec indication d une autre option de compétence. La HEP peut délivrer des titres spécifiques à d autres secteurs d enseignement.

10 Entrée dans la profession Art. 21. Les porteurs d un diplôme d enseignant délivré par la HEP bénéficient de la garantie d une première année d emploi, en principe à plein temps, pour laquelle le département peut leur imposer un poste. Pour les postes hors du canton, l accord du bénéficiaire est requis. L échange réciproque entre cantons d enseignants dans leur première année d emploi sera réglé par des conventions intercantonales. CHAPITRE III Formations complémentaires But Accès Plan de formation Modalités Art. 22. Les formations complémentaires permettent à un maître d acquérir des compétences en vue d accéder à une nouvelle fonction; un nouveau domaine d activité; une maîtrise professionnelle. Art. 23. Les candidats aux formations complémentaires doivent être porteurs d un diplôme d enseignement et attester d une pratique professionnelle suffisante. Le règlement peut prévoir des dérogations aux titres d accès. Art. 24. La formation complémentaire fait l objet d un plan de formation conclu entre le maître et la HEP dans le cadre des plans d études approuvés par le département. Le plan de formation tient compte des compétences du candidat et fixe les objectifs, les contenus et la durée de la formation. Il fixe en outre les conditions de certification. Art. 25. Le département fixe les conditions d admission et de participation des maîtres aux formations complémentaires. Il en indique les éventuelles conséquences salariales.

11 Certificats et diplômes Art. 26. La formation complémentaire permet d obtenir : un diplôme pour un autre secteur d enseignement; un certificat pour une autre mention ou option; un certificat de maîtrise professionnelle; un certificat de fonction d encadrement administratif ou pédagogique, notamment celles de directeur, de doyen, d adjoint ou de conseiller pédagogiques et de praticien formateur. CHAPITRE IV Formations aux professions de l enseignement spécialisé Buts Dispositions particulières Exigences fédérales Art. 27. Les formations aux professions de l enseignement spécialisé permettent l acquisition des compétences théoriques et pratiques nécessaires à l application des mesures de pédagogie spécialisée. Elles comprennent également la formation continue du personnel chargé de tâches éducatives ou pédago-thérapeutiques dans le domaine de l enseignement spécialisé. Art. 28. Les formations à l enseignement spécialisé sont, en règle générale, des formations complémentaires en cours d emploi. L organisation de ces formations tient compte des spécificités de l enseignement spécialisé. Elle est fixée par le règlement. Certaines unités de formation spécifiques font partie de la formation initiale de tous les maîtres. Art. 29. La formation est conforme aux dispositions et exigences fédérales, notamment de l Office fédéral des assurances sociales (OFAS), de l Union suisse des instituts de pédagogie curative (UIPC) et de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l instruction publique (CDIP).

12 CHAPITRE V Formation continue But Accès Responsabilité Modalités Attestations Art. 30. La formation continue permet aux maîtres de renouveler, d approfondir ou d élargir leurs connaissances et leurs compétences professionnelles. Art. 31. La formation continue est ouverte aux maîtres de l enseignement vaudois, porteurs de diplômes d enseignement reconnus. Le département peut ouvrir cette formation à des maîtres d autres cantons et à d autres professionnels de l école. Art. 32. Les maîtres sont responsables de leur formation continue. Elle est à la fois un droit et un devoir. Le règlement fixe le minimum requis. Les établissements ou des groupes de maîtres peuvent proposer des activités de formation continue et collaborent à leur organisation. La HEP les coordonne et en assure la validation. Sur mandat du département, la HEP organise une formation continue, en particulier lors de l introduction de nouvelles méthodes ou de nouveaux moyens d enseignement. Art. 33. Le département fixe les conditions d admission et de participation des maîtres à la formation continue. Art. 34. Des attestations sont délivrées aux participants à des activités de formation continue. Le règlement fixe les modalités de validation du minimum requis. Le règlement fixe les conditions d obtention des attestations et les modalités de leur prise en compte dans les formations complémentaires.

13 CHAPITRE VI Recherche et ressources Recherche Ressources Art. 35. La recherche contribue à la formation initiale et continue des étudiants, des formateurs et des professionnels de l enseignement. En collaboration avec les universités et les autres institutions de formation de maîtres, la HEP conduit des travaux de recherche en lien avec l enseignement et développe des moyens didactiques et pédagogiques. Art. 36. La HEP met à disposition de l enseignement vaudois et de la formation des maîtres un ensemble de ressources pédagogiques, documentaires et techniques. Elle collabore avec d autres institutions dans le cadre d un réseau de ressources et de documentation pédagogiques. CHAPITRE VII Organisation de la HEP Sections de la HEP Conseil de direction Conseil des formateurs Art. 37. La HEP est organisée en sections ayant à leur tête un responsable. Certaines activités de la HEP, principalement en relation directe avec les stages, peuvent être régionalisées. La mission des sections et leur organisation sont fixées par le règlement. Art. 38. Le conseil de direction est formé des responsables de section et du directeur, qui le préside. Art. 39. Le conseil des formateurs permet la participation de ces derniers aux décisions concernant l organisation et le fonctionnement de la HEP, notamment en matière d évaluation et de certification. Sa composition et ses attributions sont fixées par le règlement.

14 Conseil des étudiants Conseil d école Etablissements partenaires de formation Règlement interne Art. 40. Les étudiants désignent les membres du conseil des étudiants qui donne son avis sur les questions liées au fonctionnement de la HEP. Les maîtres en formation complémentaire ou continue y sont également représentés. Les modalités sont fixées par le règlement interne. Art. 41. Le conseil d école est composé de délégués du conseil des formateurs, du conseil des étudiants et des collaborateurs. Le directeur y participe de droit. Le conseil d école donne son préavis au sujet des plans d études à l intention du département. Il adopte le règlement interne qu il soumet au département pour approbation. Le conseil d école donne son préavis sur l organisation, le fonctionnement et l utilisation des ressources financières de la HEP, à l intention du directeur. Art. 42. Sur proposition du directeur, le département désigne des établissements partenaires de la formation et approuve le contrat qui les lie à la HEP. Ils collaborent avec la HEP à la formation des étudiants. Art. 43. Après consultation du conseil des formateurs et du conseil des étudiants, le conseil d école adopte le règlement interne qu il soumet au département pour approbation. CHAPITRE VIII Formateurs, chercheurs et collaborateurs Formateurs Art. 44. Le corps des formateurs comprend : les professeurs formateurs; les chargés de cours; les praticiens formateurs; les chercheurs et collaborateurs chargés de formation.

15 Qualifications Art. 45. Les formateurs doivent être, selon leur fonction : porteurs de titres adaptés; qualifiés dans le domaine de la formation d adultes; au bénéfice d une expérience professionnelle de plusieurs années dans le secteur d activité concerné; capables de collaborer dans le cadre d équipes interdisciplinaires et pluridisciplinaires. La HEP peut s attacher les services de professionnels reconnus pour leur expertise, même s ils ne sont pas porteurs des titres exigés. Le règlement détermine les titres, les qualifications et les expériences exigés. Cahier des charges des formateurs Cahier des charges des chercheurs et collaborateurs Cahiers des charges du directeur et des responsables de section Art. 46. Le cahier des charges des formateurs est fixé par le département. Pour les professeurs formateurs, il comprend, de manière variable selon les années, des parts de formation proprement dite, de recherche ou de formation continue personnelle, de gestion pédagogique, d enseignement régulier dans un établissement scolaire ou de pratique dans son domaine professionnel. Art. 47. Le cahier des charges des chercheurs et des collaborateurs des domaines de la recherche et des ressources est fixé par le département. Il comprend une part de formation continue personnelle. Art. 48. Les cahiers des charges du directeur et des responsables de section sont fixés par le règlement.

16 Nominations et désignations Art. 49. Le directeur et les responsables de section sont nommés par le Conseil d Etat. Les professeurs formateurs, les chercheurs et collaborateurs, sont nommés par le département sur proposition du directeur et avec préavis du conseil d école. Les modalités pour les autres formateurs ainsi que les procédures sont fixées par le règlement. CHAPITRE IX Etudiants Etudiants Auditeurs Responsabilité Art. 50. Est étudiant celui qui suit la formation initiale. Les participants aux formations complémentaires et à la formation continue conservent leur statut. Art. 51. Des auditeurs qui ne préparent pas un diplôme d enseignement peuvent suivre tout ou partie de la formation dispensée par la HEP. La décision relève du directeur. Art. 52. La loi du 16 mai 1961 sur la responsabilité de l Etat, des communes et de leurs agents 1 s applique par analogie aux étudiants qui accomplissent, sur mandat de la HEP, une tâche en responsabilité. 1 RSV 1.3. Sanctions Art. 53. La compétence de prononcer des sanctions appartient : au responsable de section qui peut infliger un blâme; au directeur qui peut infliger une exclusion temporaire jusqu à un semestre; au département qui peut prononcer l exclusion définitive. Finance d inscription, écolage et aide financière Art. 54. Une finance d inscription est perçue lors du dépôt de candidature. Les étudiants et les auditeurs s acquittent d un écolage semestriel. Aucun écolage n est perçu dans la phase de spécialisation.

17 Les montants, comparables à ceux en vigueur dans les autres hautes écoles, sont fixés par le règlement. Si leur situation financière le justifie, les étudiants peuvent bénéficier de l aide aux études et à la formation professionnelle sous forme d allocations à fonds perdu, même s ils en ont déjà bénéficié avant leur entrée dans la HEP. Indemnités et rétribution du stage professionnel Art. 55. Des indemnités peuvent être allouées aux étudiants lorsque leurs activités dans les établissements scolaires leur occasionnent des frais supplémentaires. Les étudiants reçoivent une rétribution forfaitaire pendant le stage professionnel. Le règlement en fixe le montant. Les étudiants ayant charge de famille peuvent recevoir une indemnité supplémentaire. Les montants des indemnités sont fixés par le département. CHAPITRE X Recours, dispositions transitoires et finales Recours Dispositions transitoires Dispositions finales Art. 56. Les décisions des autorités chargées de l application de la présente loi sont susceptibles de recours conformément aux dispositions de la loi scolaire 1. 1 RSV 4.2. Art. 57. Le Conseil d Etat prendra, par voie d arrêté, les dispositions nécessaires à assurer la transition entre l ancienne et la nouvelle législation. Art. 58. Le Conseil d Etat est chargé de l exécution de la présente loi. Il en publiera le texte conformément à l article 27, chiffre 2, de la Constitution cantonale et en fixera, par voie d arrêté, la date d entrée en vigueur. Entrée en vigueur :

LOI sur la Haute Ecole Pédagogique (LHEP)

LOI sur la Haute Ecole Pédagogique (LHEP) Adopté le 08.03.2000, entrée en vigueur le 01.06.2000 - Etat au 01.09.2005 (abrogé) LOI 419.11 sur la Haute Ecole Pédagogique (LHEP) du 8 mars 2000 LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD vu le projet de loi

Plus en détail

concernant l admission en formation initiale à la Haute Ecole pédagogique Fribourg

concernant l admission en formation initiale à la Haute Ecole pédagogique Fribourg Ordonnance du 9 janvier 06 concernant l admission en formation initiale à la Haute Ecole pédagogique Fribourg Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du mai 05 sur la Haute Ecole pédagogique

Plus en détail

Haute école pédagogique du canton de Vaud Université de Lausanne. Master en didactique de l éducation physique et du sport MADEPS

Haute école pédagogique du canton de Vaud Université de Lausanne. Master en didactique de l éducation physique et du sport MADEPS Haute école pédagogique du canton de Vaud Université de Lausanne Master en didactique de l éducation physique et du sport MADEPS Master en didactique de l éducation physique et du sport MADEPS 3 ou 4 semestres

Plus en détail

Loi concernant la Haute école pédagogique du Valais (HEP-VS)

Loi concernant la Haute école pédagogique du Valais (HEP-VS) - - 9. Loi concernant la Haute école pédagogique du Valais (HEP-VS) du octobre 996 Le Grand Conseil du canton du Valais vu les articles, 7, alinéa 5 et, alinéa de la Constitution cantonale; vu les articles

Plus en détail

Ordonnance sur la maturité professionnelle

Ordonnance sur la maturité professionnelle Ordonnance sur la maturité professionnelle du 30 novembre 1998 L Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (office), vu l art. 29, al. 2, de la loi fédérale du 19 avril 1978 sur

Plus en détail

CHAPITRE PREMIER Dispositions générales

CHAPITRE PREMIER Dispositions générales Plan d études pour l obtention du Diplôme d enseignement pour les écoles de maturité (DEEM) La Commission interfacultaire pour la formation universitaire des enseignant/es du secondaire I & II, vu l article

Plus en détail

concernant l admission à l Université de Fribourg

concernant l admission à l Université de Fribourg Recueil systématique 5.. Règlement du avril 006 concernant l admission à l Université de Fribourg Le Sénat de l Université de Fribourg Vu les articles 4 al., 9 al. let. b, al. let. a, 5 al. let. a et 4

Plus en détail

sur la formation bachelor en soins infirmiers à la Haute Ecole de santé Fribourg

sur la formation bachelor en soins infirmiers à la Haute Ecole de santé Fribourg Ordonnance du 19 septembre 2006 Entrée en vigueur : 01.09.2006 sur la formation bachelor en soins infirmiers à la Haute Ecole de santé Fribourg Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi fédérale

Plus en détail

Règlement d études général sur la formation continue. à la Formation universitaire à distance, Suisse

Règlement d études général sur la formation continue. à la Formation universitaire à distance, Suisse / 7 Règlement d études général sur la formation continue à la Formation universitaire à distance, Suisse Le Conseil de fondation vu la loi sur la formation et la recherche universitaires du février 00

Plus en détail

Directive 00_07 Mandat et responsabilités de l Unité Relations avec les établissements partenaires de formation (UREPF)

Directive 00_07 Mandat et responsabilités de l Unité Relations avec les établissements partenaires de formation (UREPF) Haute école pédagogique Avenue de Cour 33 CH 04 Lausanne www.hepl.ch Directives du Chapitre 00 : Organisation générale Directive 00_07 Mandat et responsabilités de l Unité Relations avec les établissements

Plus en détail

Directives de formation du. Certificate of Advanced Studies (CAS) HES-SO. Soins à l enfant en milieu. hospitalier

Directives de formation du. Certificate of Advanced Studies (CAS) HES-SO. Soins à l enfant en milieu. hospitalier ***** Directives de formation du Certificate of Advanced Studies (CAS) HES-SO Soins à l enfant en milieu hospitalier Préavis favorable du Conseil de la HECVSanté le 15 novembre 2007 Adopté par la Direction

Plus en détail

Règlement de l Ecole de maturité du Gymnase du Soir (RGYS)

Règlement de l Ecole de maturité du Gymnase du Soir (RGYS) Règlement de l Ecole de maturité du Gymnase du Soir (RGYS) La désignation des fonctions et des titres s'applique indifféremment aux femmes et aux hommes. Sur la base des Statuts de l Association du Gymnase

Plus en détail

DIPLOME UNIVERSITAIRE

DIPLOME UNIVERSITAIRE 1 DIPLOME UNIVERSITAIRE MODELE REGLEMENT DES ETUDES ANNEE UNIVERSITAIRE : 2016-2017 DOMAINE : DEG DIPLOME : DU Collège de droit Régime/ Modalités : (cocher la ou les cases correspondantes) Régime : _X_

Plus en détail

relative à la coordination universitaire en Suisse occidentale

relative à la coordination universitaire en Suisse occidentale 5. Convention du février 99 relative à la coordination universitaire en Suisse occidentale Le Conseiller exécutif, directeur de l instruction publique du canton de Berne ; Le Conseiller d Etat, directeur

Plus en détail

Directive 05_51 du programme de formation menant au Certificate of Advanced Studies de "Praticienne formatrice ou Praticien formateur HEP"

Directive 05_51 du programme de formation menant au Certificate of Advanced Studies de Praticienne formatrice ou Praticien formateur HEP Avenue de Cour CH 04 Lausanne Directives du Chapitre 05 : Filières de formation Directive 05_5 du programme de formation menant au Certificate of Advanced Studies de "Praticienne formatrice ou Praticien

Plus en détail

Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Ordonnance sur le doctorat à l EPFL) 1 414.133.2 du 26 janvier 1998 (Etat le 1 er septembre 2008) La Direction de l Ecole

Plus en détail

Règlement d études. CAS HES-SO en Imagerie par Résonance Magnétique (IRM)

Règlement d études. CAS HES-SO en Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) Règlement d études CAS HES-SO en Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) La Haute école de santé de Genève arrête : Article 1 : But La Haute école de santé de Genève administre et délivre un Certificate

Plus en détail

RÈGLEMENT DE L ÉCOLE DE FRANÇAIS LANGUE ETRANGERE

RÈGLEMENT DE L ÉCOLE DE FRANÇAIS LANGUE ETRANGERE RÈGLEMENT DE L ÉCOLE DE FRANÇAIS LANGUE ETRANGERE 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES 2. ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE 3. ORGANISATION 4. CORPS ENSEIGNANT 5. ÉTUDIANTS 6. ORGANISATION DES ÉTUDES 7. CERTIFICATS DE FORMATION

Plus en détail

Options BEJUNE du certificat de culture générale Page 1/9

Options BEJUNE du certificat de culture générale Page 1/9 Direction de l instruction publique du canton de Berne Département de la formation, de la culture et des sports de la République et canton du Jura Département de l éducation, de la culture et des sports

Plus en détail

Formation HEP romande pour l enseignement des activités créatrices (AC)

Formation HEP romande pour l enseignement des activités créatrices (AC) Hautes Ecoles Pédagogiques de Suisse romande Formation HEP romande pour l enseignement des activités créatrices (AC) Informations générales Diploma of Advanced Studies (DAS) Notions et techniques de base

Plus en détail

sur la Haute Ecole pédagogique Fribourg (LHEPF)

sur la Haute Ecole pédagogique Fribourg (LHEPF) Loi du 21 mai 2015 Entrée en vigueur :... sur la Haute Ecole pédagogique Fribourg (LHEPF) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la loi fédérale du 30 septembre 2011 sur l encouragement des hautes écoles

Plus en détail

Loi fédérale sur l aide aux universités et la coopération dans le domaine des hautes écoles

Loi fédérale sur l aide aux universités et la coopération dans le domaine des hautes écoles Loi fédérale sur l aide aux universités et la coopération dans le domaine des hautes écoles (Loi sur l aide aux universités, LAU) 414.20 du 8 octobre 1999 (Etat le 1 er août 2008) L Assemblée fédérale

Plus en détail

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne 414.110.422.3 du 8 mai 1995 (Etat le 19 décembre 2000) La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, vu l art.

Plus en détail

Règlement général du brevet de technicien supérieur

Règlement général du brevet de technicien supérieur Règlement général du brevet de technicien supérieur e brevet de technicien supérieur Décret n 95-665 du 9 mai 1995 modifié par décrets n 96-195 du 8 mars 1996, n 96-778 du 4 septembre 1996, n 97-503 du

Plus en détail

Loi sur la formation professionnelle LFPr 1. Ordonnance sur la formation professionnelle 2

Loi sur la formation professionnelle LFPr 1. Ordonnance sur la formation professionnelle 2 Bases légales Loi sur la formation professionnelle LFPr Ordonnance sur la formation professionnelle Plan d études cadre pour les responsables de la formation professionnelle 6 Loi fédérale sur la formation

Plus en détail

JORF n 0195 du 23 août Texte n 33

JORF n 0195 du 23 août Texte n 33 Le 27 août 2012 JORF n 0195 du 23 août 2012 Texte n 33 DECRET Décret n 2012-981 du 21 août 2012 relatif au diplôme de technicien supérieur en imagerie médicale et radiologie thérapeutique NOR: ESRS1225880D

Plus en détail

CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES NATIONALES DU DIPLOME DE DOCTEUR EN MEDECINE. Version de la CNCES 26 mai Projet de CNPN Médecine mai

CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES NATIONALES DU DIPLOME DE DOCTEUR EN MEDECINE. Version de la CNCES 26 mai Projet de CNPN Médecine mai CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES NATIONALES DU DIPLOME DE DOCTEUR EN MEDECINE Version de la CNCES 26 mai 2015 Projet de CNPN Médecine mai 2015 1 I- NORMES RELATIVES AUX ETUDES MEDICALES DE DOCTEUR EN MEDECINE

Plus en détail

Directives de formation du. Certificate of Advanced Studies (CAS) HES-SO. en Neuroréhabilitation

Directives de formation du. Certificate of Advanced Studies (CAS) HES-SO. en Neuroréhabilitation ***** Directives de formation du Certificate of Advanced Studies (CAS) HES-SO en Neuroréhabilitation Préavis favorable du Conseil de la HECVSanté le 12.06.2008 Adopté par la Direction de la HECVSanté le

Plus en détail

Règlement de formation continue. Diploma of Advanced Studies (DAS) HES SO en addictions

Règlement de formation continue. Diploma of Advanced Studies (DAS) HES SO en addictions Règlement de formation continue Diploma of Advanced Studies (DAS) HES SO en addictions Version du 9 décembre 2015 Règlement de formation continue DAS HES-SO en addictions I. Dispositions générales But

Plus en détail

RÈGLES INTERNES RÉGISSANT LES STAGES DE LA MAÎTRISE UNIVERSITAIRE EN LOGOPÉDIE

RÈGLES INTERNES RÉGISSANT LES STAGES DE LA MAÎTRISE UNIVERSITAIRE EN LOGOPÉDIE Section de Psychologie MODIFICATIONS AUX RÈGLES INTERNES RÉGISSANT LES STAGES DE LA MAÎTRISE UNIVERSITAIRE EN LOGOPÉDIE Le masculin est utilisé au sens générique. Il désigne tant les femmes que les hommes.

Plus en détail

Règlement des études menant à un Certificate of Advanced Studies, à un Diploma of Advanced Studies ou à un Master of Advanced Studies (RAS)

Règlement des études menant à un Certificate of Advanced Studies, à un Diploma of Advanced Studies ou à un Master of Advanced Studies (RAS) Règlement des études menant à un Certificate of Advanced Studies, à un Diploma of Advanced Studies ou à un Master of Advanced Studies (RAS) du 8 juin 00, état au 5 septembre 04 (en vigueur) LE COMITE DE

Plus en détail

concernant la passerelle de la maturité professionnelle aux hautes écoles universitaires

concernant la passerelle de la maturité professionnelle aux hautes écoles universitaires Règlement du 13 décembre 2011 Entrée en vigueur : 01.04.2012 concernant la passerelle de la maturité professionnelle aux hautes écoles universitaires Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires. Textes généraux. Ministère de l éducation nationale. Arrêté du 25 avril 2002 relatif au diplôme national de master

Décrets, arrêtés, circulaires. Textes généraux. Ministère de l éducation nationale. Arrêté du 25 avril 2002 relatif au diplôme national de master J.O n 99 du 27 avril 2002 page 7631 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l éducation nationale Arrêté du 25 avril 2002 relatif au diplôme national de master Le ministre de l éducation

Plus en détail

Loi concernant la création d'un centre de formation pédagogique et sociale du 25 janvier 1989

Loi concernant la création d'un centre de formation pédagogique et sociale du 25 janvier 1989 - 1-417.22 Loi concernant la création d'un centre de formation pédagogique et sociale du 25 janvier 1989 Le Grand Conseil du canton du Valais vu l'article 13 de la Constitution cantonale; vu les articles

Plus en détail

Service des sports universitaires lausannois

Service des sports universitaires lausannois Règlement UNIL-EPFL Règlement de l'unil et de l'epfl 2.1. Service des sports universitaires lausannois (SSU) Préambule La Direction de l'université de Lausanne et la Direction de l'ecole polytechnique

Plus en détail

Règlement concernant la reconnaissance des certificats délivrés par les écoles de culture générale

Règlement concernant la reconnaissance des certificats délivrés par les écoles de culture générale Règlement concernant la reconnaissance des certificats délivrés par les écoles de culture générale du juin 00 La Conférence suisse des directeurs cantonaux de l instruction publique (CDIP), vu les articles,

Plus en détail

Règlement d études de L Ecole de Langue et de Civilisation Françaises E.L.C.F.

Règlement d études de L Ecole de Langue et de Civilisation Françaises E.L.C.F. UNIVERSITE DE GENEVE FACULTE DES LETTRES Règlement d études de L Ecole de Langue et de Civilisation Françaises E.L.C.F. Entrée en vigueur : Septembre 2014 Uni Bastions 3 rue De-Candolle - CH-1211 Genève

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN DE FORMATION CONTINUE DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN DE FORMATION CONTINUE DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions... 3 TITRE II : LES ORGANES DE FONCTIONNEMENT DU SFC-UM... 4 Chapitre 1

Plus en détail

Certificat de formation continue (CAS) en Ressources Humaines. Règlement d études

Certificat de formation continue (CAS) en Ressources Humaines. Règlement d études Certificat de formation continue (CAS) en Ressources Humaines Règlement d études Le masculin est utilisé au sens générique ; il désigne autant les femmes que les hommes Article 1 Objet 1.1 Les Universités

Plus en détail

Formation à la coordination de l accueil familial de jour

Formation à la coordination de l accueil familial de jour Formation à la coordination de l accueil familial de jour Cycle de formation 2016-2017 Introduction Voici le programme de la 9 ème édition de formation à la coordination de l accueil familial de jour,

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale de spécialiste en photographie avec certificat fédéral de capacité (CFC) 1 du 8 décembre 2004 (état au 1 er janvier 2013) 35210 Spécialiste

Plus en détail

CHAPITRE I : DISPOSITIONS COMMUNES. Article 1 er

CHAPITRE I : DISPOSITIONS COMMUNES. Article 1 er Décret n XXX du XXX relatif à la mise en œuvre du compte personnel d activité et de formation dans la fonction publique et à la formation professionnelle tout au long de la vie CHAPITRE I : DISPOSITIONS

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Règlement relatif à la formation de base (bachelor et master) dans le domaine Musique et Arts de la scène HES-SO Version du 14 juillet 2015 Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Plus en détail

sur la formation initiale d infirmier et d infirmière à la Haute Ecole de santé Fribourg

sur la formation initiale d infirmier et d infirmière à la Haute Ecole de santé Fribourg Ordonnance du 24 mai 2005 Entrée en vigueur : 01.06.2005 sur la formation initiale d infirmier et d infirmière à la Haute Ecole de santé Fribourg Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la convention

Plus en détail

Règlement d études et d'examens du Master of Advanced Studies (MAS) en hydrogéologie

Règlement d études et d'examens du Master of Advanced Studies (MAS) en hydrogéologie 4 mars 2008 Règlement d études et d'examens du Master of Advanced Studies (MAS) en hydrogéologie Le Conseil de la Faculté des sciences, vu les art. 36 al. 2 de la Loi sur l'université du 5 novembre 2002;

Plus en détail

Règlement des études menant au Diplôme d enseignement pour le degré secondaire II (RMS2)

Règlement des études menant au Diplôme d enseignement pour le degré secondaire II (RMS2) Règlement des études menant au Diplôme d enseignement pour le degré secondaire II (RMS) du 8 juin 00, état au 6 février 06 (en vigueur) LE COMITE DE DIRECTION DE LA HAUTE ECOLE PEDAGOGIQUE vu la loi fédérale

Plus en détail

Dispositions générales. du 28 juin 2010, état au 13 juin 2017 (en vigueur)

Dispositions générales. du 28 juin 2010, état au 13 juin 2017 (en vigueur) Règlement des études menant au Master of Arts ou Master of Science en enseignement pour le degré secondaire I et au Diplôme d enseignement pour le degré secondaire I (RMS) du 8 juin 00, état au juin 07

Plus en détail

Directive 05_59 du programme de formation menant au Certificate of Advanced Studies en "Didactique du français langue seconde"

Directive 05_59 du programme de formation menant au Certificate of Advanced Studies en Didactique du français langue seconde Avenue de Cour 33 CH 04 Lausanne Directives du Chapitre 05 : Filières de formation Directive 05_59 du programme de formation menant au Certificate of Advanced Studies en "Didactique du français langue

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Fleuriste avec certificat fédéral de capacité (CFC)*

Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Fleuriste avec certificat fédéral de capacité (CFC)* Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Fleuriste avec certificat fédéral de capacité (CFC)* du 10 octobre 2007 (Etat le 1 er janvier 2013) 17204 Fleuriste CFC Floristin EFZ/Florist

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur. NOR: MTSA A. Version consolidée au 5 mars 2008

ARRETE Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur. NOR: MTSA A. Version consolidée au 5 mars 2008 ARRETE Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur. NOR: MTSA0755914A Version consolidée au 5 mars 2008 La garde des sceaux, ministre de la justice, le ministre du travail, des

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Règlement d admission en Bachelor dans le domaine Santé HES-SO Version du 15 décembre 2015 Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu la convention intercantonale sur la Haute école

Plus en détail

Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne 414.133.2 du 26 janvier 1998 (Etat le 13 août 2002) La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, vu l art.

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de fleuriste 1 avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) du 10 octobre 2007 17205 Fleuriste AFP Floristin EBA/Florist EBA Fiorista

Plus en détail

Règlement de l'institut de langue et civilisation françaises (ILCF) de l'université de Neuchâtel

Règlement de l'institut de langue et civilisation françaises (ILCF) de l'université de Neuchâtel 14 janvier 2002 Règlement de l'institut de langue et civilisation françaises (ILCF) de l'université de Neuchâtel Etat au 1 er octobre 2005 Le rectorat, vu la loi sur l'université, du 26 juin 1996 1) ;

Plus en détail

Loi sur l organisation de l enseignement et de la formation des niveaux secondaire II et tertiaire

Loi sur l organisation de l enseignement et de la formation des niveaux secondaire II et tertiaire Loi sur l organisation de l enseignement et de la formation des niveaux secondaire II et tertiaire du 24 mai 2006 Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu la loi fédérale du 13 décembre 2002

Plus en détail

Règlement concernant l organisation et la formation à l Ecole supérieure technique (EST)

Règlement concernant l organisation et la formation à l Ecole supérieure technique (EST) 4.. Règlement concernant l organisation et la formation à l Ecole supérieure technique (EST) du 8 octobre 05 Le Département de la Formation, de la Culture et des Sports, vu l ordonnance fédérale du mars

Plus en détail

Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne 414.133.2 du 26 janvier 1998 (Etat le 12 octobre 2004) La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, vu l

Plus en détail

sur l Institut agricole de l Etat de Fribourg, à Grangeneuve (LIAG) Le Grand Conseil du canton de Fribourg

sur l Institut agricole de l Etat de Fribourg, à Grangeneuve (LIAG) Le Grand Conseil du canton de Fribourg 9.0. Loi du 9 février 99 sur l Institut agricole de l Etat de Fribourg, à Grangeneuve (LIAG) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu le message du Conseil d Etat du 7 décembre 99 ; Sur la proposition

Plus en détail

Règlement de la Commission des professions médicales (MEBEKO)

Règlement de la Commission des professions médicales (MEBEKO) Règlement de la Commission des professions médicales (MEBEKO) du 19 avril 2007 Approuvé par le Département fédéral de l intérieur le 20 août 2007 La Commission des professions médicales (MEBEKO), vu l

Plus en détail

1 - Système de crédits d etudes et méthodologie utilisée pour allouer les differentes unités de cours suivis par les eleves à l etranger

1 - Système de crédits d etudes et méthodologie utilisée pour allouer les differentes unités de cours suivis par les eleves à l etranger 1 - Système de crédits d etudes et méthodologie utilisée pour allouer les differentes unités de cours suivis par les eleves à l etranger A Ecole des IADE ( Infirmiers Anesthesistes Diplomés d Etat (Arreté

Plus en détail

DECRET N /PRES/PM/MESSRS du 20 octobre 2008 portant organisation de l enseignement supérieur. JO N 45 DU 06 NOVEMBRE 2008

DECRET N /PRES/PM/MESSRS du 20 octobre 2008 portant organisation de l enseignement supérieur. JO N 45 DU 06 NOVEMBRE 2008 1 de 17 06/02/2009 22:03 DECRET N 2008-645/PRES/PM/MESSRS du 20 octobre 2008 portant organisation de l enseignement supérieur. JO N 45 DU 06 NOVEMBRE 2008 LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES

Plus en détail

Vu la loi no du 31 décembre 1959 modifiée fixant les rapports entre l Etat et les établissements d enseignement privés;

Vu la loi no du 31 décembre 1959 modifiée fixant les rapports entre l Etat et les établissements d enseignement privés; Décret no 92-176 du 25 février 1992 portant création et règlement général du diplôme de technicien supérieur en imagerie médicale et radiologie thérapeutique Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre

Plus en détail

b. si le coordinateur du projet a approuvé par écrit la participation.

b. si le coordinateur du projet a approuvé par écrit la participation. Ordonnance relative aux subsides pour les participations suisses aux programmes d éducation, de formation professionnelle et de jeunesse de l UE et pour la Maison suisse à Paris 1 du 5 décembre 2003 (Etat

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de polygraphe 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 11 décembre 2006 Polygraphe CFC Polygrafin EFZ/Polygraf EFZ Poligrafa AFC/Poligrafo AFC

Plus en détail

GT 14 Les psychologues de l éducation nationale

GT 14 Les psychologues de l éducation nationale GT 14 Les psychologues de l éducation nationale Fiche 5 Le corps des psychologues de l éducation nationale I. Spécialités et lieux d exercice Les membres du corps des psychologues de l éducation nationale

Plus en détail

Règlement général du brevet professionnel

Règlement général du brevet professionnel Règlement général du brevet professionnel Le brevet professionnel 1 2 Le brevet professionnel e brevet professionnel Décret n o 2006-583 du 23 mai 2006 relatif aux dispositions réglementaires du livre

Plus en détail

Ordonnance. Dispositions générales. du 2 février 2011

Ordonnance. Dispositions générales. du 2 février 2011 Ordonnance relative à l examen complémentaire permettant aux titulaires d un certificat fédéral de maturité professionnelle ou d un certificat de maturité spécialisée reconnu à l échelle suisse d être

Plus en détail

Diplôme d enseignement pour le degré secondaire 1 et les écoles de maturité (filière B) Immatriculation Guide pratique

Diplôme d enseignement pour le degré secondaire 1 et les écoles de maturité (filière B) Immatriculation Guide pratique Haute Ecole Pédagogique - BEJUNE Service académique chemin de la Ciblerie 45 2503 Bienne T 032 886 99 06 Service.academique@hep-bejune.ch http://www.hep-bejune.ch Immatriculation 2017 Guide pratique Diplôme

Plus en détail

Directives d admission en Bachelor dans le domaine Santé HES-SO. Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse Occidentale

Directives d admission en Bachelor dans le domaine Santé HES-SO. Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse Occidentale Directives d admission en Bachelor dans le domaine Santé HES-SO Version du 6 mars 009 Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse Occidentale vu la convention intercantonale créant la Haute

Plus en détail

Le Conseil fédéral suisse, vu l'art. 25, al. 5, de la loi fédérale du 13 décembre 2002 sur la formation professionnelle (LFPr) 1, arrête:

Le Conseil fédéral suisse, vu l'art. 25, al. 5, de la loi fédérale du 13 décembre 2002 sur la formation professionnelle (LFPr) 1, arrête: Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale (OMP) du Le Conseil fédéral suisse, vu l'art. 5, al. 5, de la loi fédérale du 3 décembre 00 sur la formation professionnelle (LFPr), arrête: Section

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale 1 avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) du 20 décembre 2006 44506 Aide-constructrice métallique AFP/Aide-constructeur métallique

Plus en détail

Convention entre la Confédération et les cantons universitaires sur la coopération dans le domaine des hautes écoles

Convention entre la Confédération et les cantons universitaires sur la coopération dans le domaine des hautes écoles Convention entre la Confédération et les cantons universitaires sur la coopération dans le domaine des hautes écoles universitaires du 4 décembre 2000 Le Conseil fédéral suisse, vu la loi du 8 octobre

Plus en détail

CYCLE DUT. Cahier des Normes Pédagogiques Nationales (CNPN)

CYCLE DUT. Cahier des Normes Pédagogiques Nationales (CNPN) ROYAUME DU MAROC Ministère de l Education Nationale, de l Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique Direction de l Enseignement Supérieur CYCLE DUT Cahier des Normes

Plus en détail

Ordonnance sur l intégration des étrangers (OIE) Dispositions générales. du 24 octobre 2007 (Etat le 1 er janvier 2014)

Ordonnance sur l intégration des étrangers (OIE) Dispositions générales. du 24 octobre 2007 (Etat le 1 er janvier 2014) Ordonnance sur l intégration des étrangers (OIE) 142.205 du 24 octobre 2007 (Etat le 1 er janvier 2014) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 55, al. 3, 58, al. 5 et 87, al. 1, let. a, de la loi fédérale

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI 1

Ordonnance du SEFRI 1 Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Assistante du commerce de détail/assistant du commerce de détail avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) 2 * du 8 décembre

Plus en détail

Caractéristiques du type haute école pédagogique

Caractéristiques du type haute école pédagogique Chambre des hautes écoles pédagogiques swissuniversities Effingerstrasse 15, Postfach 3001 Bern www.swissuniversities.ch du type haute école pédagogique Entrée en vigueur le 1 er janvier 2015, la loi sur

Plus en détail

Ordonnance sur l intégration des étrangers (OIE) Dispositions générales. du 24 octobre 2007 (Etat le 1 er avril 2013)

Ordonnance sur l intégration des étrangers (OIE) Dispositions générales. du 24 octobre 2007 (Etat le 1 er avril 2013) Ordonnance sur l intégration des étrangers (OIE) 142.205 du 24 octobre 2007 (Etat le 1 er avril 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 55, al. 3, 58, al. 5 et 87, al. 1, let. a, de la loi fédérale

Plus en détail

Ordonnance. Participations soutenues et conditions régissant le soutien. du 5 décembre 2003 (Etat le 27 janvier 2004)

Ordonnance. Participations soutenues et conditions régissant le soutien. du 5 décembre 2003 (Etat le 27 janvier 2004) Ordonnance relative à l octroi de subsides fédéraux pour les participations suisses aux programmes d éducation, de formation professionnelle et de jeunesse de l Union européenne du 5 décembre 2003 (Etat

Plus en détail

RÈGLEMENT D ÉTUDES DE LA MAÎTRISE UNIVERSITAIRE PLURIDISCIPLINAIRE EN ÉTUDES ASIATIQUES

RÈGLEMENT D ÉTUDES DE LA MAÎTRISE UNIVERSITAIRE PLURIDISCIPLINAIRE EN ÉTUDES ASIATIQUES RÈGLEMENT D ÉTUDES DE LA MAÎTRISE UNIVERSITAIRE PLURIDISCIPLINAIRE EN ÉTUDES ASIATIQUES ARTICLE 1 : OBJET 1.1. L Université de Genève, soit pour elle ses Facultés des lettres, d économie et de management,

Plus en détail

Plan d études pour l obtention du Diplôme d enseignement en écoles de maturité (DEEM)

Plan d études pour l obtention du Diplôme d enseignement en écoles de maturité (DEEM) Plan d études pour l obtention du Diplôme d enseignement en écoles de maturité (DEEM) La Commission interfacultaire pour la formation universitaire des enseignant/es du secondaire I & II, vu l article

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de gestionnaire en intendance du 20 décembre 2004 79613 Gestionnaire en intendance Fachfrau/Fachmann Hauswirtschaft Impiegata d economia domestica /Impiegato

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 3 du 17 janvier 2014 TEXTE SIGNALE

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 3 du 17 janvier 2014 TEXTE SIGNALE BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 3 du 17 janvier 2014 TEXTE SIGNALE ARRÊTÉ fixant pour le corps des commissaires des armées l organisation générale de la scolarité et des formations

Plus en détail

FILIERE MEDICO SOCIALE CONCOURS DE MEDECIN TERRITORIAL DE 2 ème CLASSE

FILIERE MEDICO SOCIALE CONCOURS DE MEDECIN TERRITORIAL DE 2 ème CLASSE FILIERE MEDICO SOCIALE CONCOURS DE MEDECIN TERRITORIAL DE 2 ème CLASSE I - Catégorie et composition... 2 II - Les fonctions... 2 III - Les conditions d accès... 2 IV - L organisation du concours... 3 V

Plus en détail

Dispositions générales. du 2 février 2011

Dispositions générales. du 2 février 2011 Ordonnance relative à l examen complémentaire permettant aux titulaires d un certificat fédéral de maturité professionnelle d être admis aux hautes écoles universitaires du 2 février 2011 Le Conseil fédéral

Plus en détail

d employée en restauration / employé en restauration

d employée en restauration / employé en restauration 790 Employée en restauration / Employé en restauration Restaurationsangestellte / Restaurationsangestellter Addetta di ristorazione / Addetto di ristorazione Ordonnance sur la formation professionnelle

Plus en détail

Directive-cadre CIIS relative aux exigences de qualité

Directive-cadre CIIS relative aux exigences de qualité Konferenz der kantonalen Sozialdirektorinnen und Sozialdirektoren Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales Conferenza delle direttrici e dei direttori cantonali delle opere

Plus en détail

Règlement du conseil de l IFFP concernant les offres de formation et les diplômes à l Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle

Règlement du conseil de l IFFP concernant les offres de formation et les diplômes à l Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle Règlement du conseil de l IFFP concernant les offres de formation et les diplômes à l Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle (Règlement des études à l IFFP) du 22 juin 2010 Le

Plus en détail

Loi fédérale sur la formation continue (LFCo)

Loi fédérale sur la formation continue (LFCo) Loi fédérale sur la formation continue (LFCo) Avant-projet du x mois 0x L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 6a, al. et, 6a, al. à 5, et 64a de la Constitution, vu le message du

Plus en détail

Directives du Conseil des hautes écoles pour l accréditation dans le domaine des hautes écoles

Directives du Conseil des hautes écoles pour l accréditation dans le domaine des hautes écoles Directives du Conseil des hautes écoles pour l accréditation dans le domaine des hautes écoles (Directives d accréditation LEHE) du 28 mai 2015 (Etat le 1 er juillet 2015) Le Conseil des hautes écoles,

Plus en détail

Certificate of Advanced Studies

Certificate of Advanced Studies Certificate of Advanced Studies Governing Energy Transitions RÈGLEMENT D'ÉTUDES du 1er février 2017 Pour alléger la présentation, le genre masculin est employé indifféremment pour désigner les hommes et

Plus en détail

CAS (Certificat de formation continue) HES-SO / Université de Genève en «Interventions basées sur la Pleine Conscience (Mindfulness)»

CAS (Certificat de formation continue) HES-SO / Université de Genève en «Interventions basées sur la Pleine Conscience (Mindfulness)» CAS (Certificat de formation continue) HES-SO / Université de Genève en «Interventions basées sur la Pleine Conscience (Mindfulness)» CAS (Certificate of Advanced Studies) HES-SO / Université de Genève

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale d aide-maçonne/aide-maçon avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) 1 du 14 septembre 2010 (Etat au 1 er septembre 2014)

Plus en détail

Loi fédérale sur les hautes écoles spécialisées

Loi fédérale sur les hautes écoles spécialisées Loi fédérale sur les hautes écoles spécialisées (LHES) 414.71 du 6 octobre 1995 (Etat le 21 mai 2002) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 27, al. 1, 27 quater, al. 2, 27 sexies

Plus en détail

Règlement d organisation du Centre Universitaire d Informatique (CUI)

Règlement d organisation du Centre Universitaire d Informatique (CUI) Règlement d organisation du Centre Universitaire d Informatique (CUI) Article 1 : Statut 1.1. Le Centre Universitaire d Informatique (CUI) est un centre interfacultaire de recherche et d enseignement des

Plus en détail

Statuts du service commun de la documentation 1

Statuts du service commun de la documentation 1 Statuts du service commun de la documentation 1 - Vu le code de l éducation, notamment ses articles L714-1, L 714-2 et L719-5 - Vu le décret n 2011-996 du 23 août 2011, abrogeant le décret n 85-694 du

Plus en détail

REGLEMENT D ETUDES CADRE DE LA MAITRISE D ETUDES AVANCEES (MAS) CORPORATE SOCIAL RESPONSIBILITY FACULTE D ECONOMIE ET DE MANAGEMENT

REGLEMENT D ETUDES CADRE DE LA MAITRISE D ETUDES AVANCEES (MAS) CORPORATE SOCIAL RESPONSIBILITY FACULTE D ECONOMIE ET DE MANAGEMENT REGLEMENT D ETUDES CADRE DE LA MAITRISE D ETUDES AVANCEES (MAS) CORPORATE SOCIAL RESPONSIBILITY FACULTE D ECONOMIE ET DE MANAGEMENT FACULTE DES SCIENCES DE LA SOCIETE Le masculin est utilisé au sens générique

Plus en détail

Cours de formation complémentaire pour les chargés de sécurité Règlement de formation et d examen

Cours de formation complémentaire pour les chargés de sécurité Règlement de formation et d examen Cours de formation complémentaire pour les chargés de sécurité Règlement de formation et d examen Version 4 26.01.2016 Le cours de chargé de sécurité organisé par ERGOrama SA (ci-après l organisateur)

Plus en détail

30506 Aide-menuisière AFP/Aide-menuisier AFP Schreinerpraktikerin EBA/Schreinerpraktiker EBA Falegname CFP

30506 Aide-menuisière AFP/Aide-menuisier AFP Schreinerpraktikerin EBA/Schreinerpraktiker EBA Falegname CFP Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Aide-menuisière/Aide-menuisier avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP)* 2 412.101.220.19 du 1 er décembre 2005 (Etat

Plus en détail