DES SUJETS À DÉCOUVIR : Ressource-toi!!! Le jeu et les jeunes Tirage du lapin en chocolat Références Calendrier des activités PLACE AUX JEUNES :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DES SUJETS À DÉCOUVIR : Ressource-toi!!! Le jeu et les jeunes Tirage du lapin en chocolat Références Calendrier des activités PLACE AUX JEUNES :"

Transcription

1 DES SUJETS À DÉCOUVIR : Ressource-toi!!! Le jeu et les jeunes Tirage du lapin en chocolat Références Calendrier des activités PLACE AUX JEUNES : Recette «Pain farci à la viande» Es-tu accro??? Mots cachés Chanson : Ce que tu veux VENEZ NOUS VISITER AU :

2 Domrémy Mauricie-Centre-Du-Québec 100, rue de l Ermitage Victoriaville (Qc) G6P 9N2 Téléphone : (819) Site Internet : Domrémy est un centre de réadaptation en dépendance (alcool, drogue, médicaments et jeu excessif) pour les jeunes et les adultes. Des services sont aussi offerts à l entourage (parents d adolescents et d adultes ; aux conjoints ; à la famille ; etc.). Tous les services sont offerts gratuitement. Services offerts : Accueil, évaluation de l admissibilité et du risque de sevrage ; Programme de substitution à la méthadone (destiné aux utilisateurs d opiacés) ; Programme d évaluation du besoin d hébergement (en collaboration avec le ministère de l emploi et de la solidarité sociale) ; Consultation individuelle, familiale, conjugale et de groupe ; Possibilité de recourir à leur centre de services avec hébergement pour les personnes dont la situation le nécessite ; Service de formation pour les partenaires.

3 Depuis quelque temps, nous entendons souvent parler de pari ou de jeu de hasard par les jeunes. En tant qu intervenante, une cloche à sonner dans nos têtes : Ding = Danger, Dong = Dépendance. C est pourquoi nous sentons le besoin de partager quelques informations avec vous. Qu est-ce qu un jeu de hasard ou d argent? Bingo Appareil de loteries vidéo Machine à sous Jeux de carte : poker, blackjack Pool/pari sportif Roulette Loterie Gratteux Parier Course de chevaux Voici quelques statistiques : 8,2 % des jeunes sont des joueurs à risque. 5,3 % des jeunes sont des joueurs problématiques. Les jeux les plus populaires auprès des jeunes interrogés sont: Les jeux de cartes Les mises sur des jeux d'habileté Les mises sur d'autres types de jeu Les paris sur les événements sportifs L'achat de billets de loterie Les trois profils de joueurs Le joueur récréatif : le jeu ne lui pose pas de problèmes ; il joue uniquement pour se divertir; le jeu représente pour lui, une activité à caractère social. Le joueur problématique : le jeu lui cause quelques problèmes; il ressent de la culpabilité; le jeu peut être pour lui la cause de querelles; il vit parfois des épisodes dépressifs; le jeu entraîne souvent de grandes dépenses;

4 il doit rembourser des dettes. Le joueur excessif : il connaît de nombreux problèmes liés à la dépendance au jeu; il est sujet à la dépression; il peut avoir des pensées suicidaires; son obsession du jeu peut lui faire perdre des amis; il a des dettes et en arrive parfois à vivre dans la pauvreté; son désarroi peut l amener à commettre des actes criminels. Les dix indices du jeu excessif 1. La personne ment sur sa situation, sur sa dépendance. 2. La personne veut «se refaire», il va jouer pour regagner l argent perdu. 3. La personne emprunte de l argent pour jouer. 4. La personne mise toujours plus. 5. La personne est préoccupé par le jeu, elle en parle souvent. 6. Il ne sait pas s arrêter de jouer. 7. Il joue par besoin, pour combler un manque. 8. Il joue pour oublier, pour se changer les idées. 9. Il vole, fraude et vend des objets pour avoir de l argent. 10. Jouer devient plus important que tout. Pourquoi devient-on dépendant? Pour l illusion de contrôler le hasard : Aucun humain n a le contrôle sur le hasard. Pour l appât du gain : Les émotions que procurent le jeu sont très intenses, tout le monde aime gagner. Pour la fièvre du jeu : Gagner toujours, gagner plus d argent. Pour croire que la chance va tourner : Les joueurs ont l espoir que la chance va tourner, qu ils vont devenir gagnants. Les impacts sérieux, même graves. Les conséquences du jeu excessif sur le joueur 1. Des problèmes de santé mentale : dépression, anxiété, culpabilité, colère, solitude, isolement, déception, perte d'estime de soi, perte de contrôle et idées suicidaires. 2. Des problèmes de santé physique : de l insomnie, des problèmes de digestion, des maux de tête, des douleurs au dos et dans le cou.

5 3. Des problèmes de toxicomanie :quand le jeu persiste, il arrive que le joueur se lance dans la consommation de tabac, d'alcool et de drogues. Ces abus prennent de l importance à mesure que le jeu augmente. 4. Des problèmes sociaux : le mensonge, la manipulation, la violence verbale et physique ainsi que le retrait des contacts sociaux. 5. Des problèmes financiers : perte de revenu, un endettement accru (utilisation de cartes de crédit, de marges de crédit ou d autres prêts) et une incapacité de payer les comptes. 6. Des problèmes juridiques : Il arrive qu un joueur excessif pose des gestes contraires à ses valeurs personnelles, comme commettre un acte illégal (vol, fraude, contrefaçon, etc.). 7. Des problèmes à l école ou au travail : Ces problèmes se traduisent par un absentéisme, une perte de productivité et des occasions professionnelles ratées. Les conséquences du jeu excessif sur la famille, les amis et le conjoint 1. La crise financière :Le jeu excessif impose souvent un énorme fardeau financier à la famille, menant parfois à l'endettement durable et à la perte du patrimoine. 2. La manipulation : Le joueur excessif peut manipuler ses proches pour obtenir de l'argent pour jouer. 3. Le mensonge : Les proches peuvent en arriver à mentir afin d excuser ou de couvrir le joueur. Ils inventent alors des prétextes pour expliquer son comportement. 4. Des problèmes de santé mentale et émotionnelle : Les membres de l'entourage peuvent ressentir ces émotions : anxiété, dépression, tristesse, colère, ressentiment, gêne, épuisement et mauvaise estime de soi. 5. Des problèmes de santé physique : Les proches peuvent vivre certains problèmes physiques : insomnie, ulcères, problèmes de digestion, maux de tête, douleurs au dos et dans le cou et autres malaises liés au stress. 6. Des problèmes d estime de soi : La famille peut avoir un sentiment d'impuissance ou d'insécurité. Ses membres peuvent même se croire responsables du problème de jeu. 7. Le déséquilibre des rôles : Il arrive parfois que les enfants se mettent à prendre soin des parents joueurs, alors que dans d autres cas, ce sont les parents qui surprotègent leurs enfants joueurs. 8. La violence verbale et physique : Le joueur peut faire des gestes ou employer un ton ou des paroles violentes qui mènent à des

6 disputes, à des tensions, à l'aliénation, à la séparation, au divorce, à la solitude et à l isolement. 9. La perte de capacité de prendre soin de soi : Parfois, les membres de la famille donnent tellement d'attention au joueur excessif qu'ils en viennent à négliger leurs propres besoins. Pour terminer, il est important de garder un bonne communication avec votre entourage pour pouvoir déceler la dépendance au jeu. Si vous avez besoin d aide en tant que joueur ou en tant que proche, vous pouvez aller chercher de l aide chez Domrémy.! " " # Références 1. Guide des ressources et services aux familles, Ville de Victoriaville, Comité consultatif de la politique familiale, Édition Action Toxicomanie Bois-Francs. : 3. Chanson : Ce que tu veux, Isabelle Boulay 4. Fondation Mise sur toi : Site Internet :

7 ! "! # $ $!!!! Bon appétit!!!

8 ! "#$%"% & ' ( +, ( (( - '. / (! 0 1 ) (* 2 ) * 3 4 ((( 5 1 (! 6 '.! &7 1 && 4 ( &+ 4!8 &- 4!9(( : &/, (! &0 4 ; < < = >!!!.! # :( < A <& B ( ( &522"A1#C H );?*

9 Par : Isabelle Boulay Y a des jours ça tourne pas rond C'est comme ça, y a pas de raison Tu connais la chanson Ça ira, ça ira! T'es pressé de tout goûter T'as envie de tout bousculer Et de contrôler ta vie à toi! Ce qui t'entoure, c'est ton choix Ce qui t'arrive, c'est pour toi Ce que tu peux, tu le feras Ce que tu veux, oui tu l'auras! Sors tes rêves de leur prison Fais une croix sur tes démons Suis enfin tes pulsions, écoute-toi! Faut parfois se brûler un peu Pour savoir les règles du jeu Pour dompter le feu qui brûle en toi! T as suffisamment ramé Le déclic s est opéré T as trouvé la clé qui t ouvriras! Tu t es fixé un destin Sans trop connaître le chemin Mais c est sûr et certain, tu y arriveras! Les années passent en courant Et avec elles les bons moments Rejoins-les au tournant, dépêche-toi! Si tu viens à t égarer T auras qu à recommencer Et jamais regretter d être là!

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif Isabelle Cyr, B.sc. Psychologie. B.sc. Service social. T.s. Thérapeute Josée Dostie, B.A. Psychologie. Thérapeute

Plus en détail

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 %

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % 4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % Prévenir le jeu excessif chez les adolescents C est toujours gagnant! Pourquoi ce dépliant? [ ] Le rôle des parents est déterminant dans la prévention du jeu excessif

Plus en détail

HABITUDES PROBLÉMATIQUES DE JEUX DE

HABITUDES PROBLÉMATIQUES DE JEUX DE HABITUDES PROBLÉMATIQUES DE JEUX DE HASARD ET D ARGENT À L ADOLESCENCE: DE L EXPÉRIENCE À UNE RATIONALISATION SOCIALE Annie-Claude Savard, M. Serv. Soc., candidate au doctorat, École de Service Social,

Plus en détail

Jeu Responsable. Pour que le jeu reste un jeu, fixez vos limites!

Jeu Responsable. Pour que le jeu reste un jeu, fixez vos limites! Jeu Responsable Pour que le jeu reste un jeu, fixez vos limites! INTRODUCTION Garantir une offre sécurisée pour jouer en toute sérénité La Loterie Nationale vous garantit une offre sécurisée de jeux attractifs

Plus en détail

Au cours de votre vie. Au cours des 12 derniers mois Moins d une fois par mois. Plus d une fois par semaine. Une fois par mois. Une fois par semaine

Au cours de votre vie. Au cours des 12 derniers mois Moins d une fois par mois. Plus d une fois par semaine. Une fois par mois. Une fois par semaine Le SOGS (South Oaks Gambling Screen) (American Journal of Psychiatry, 1987) 1.Indiquez quel (s) type (s) de jeu vous avez déjà pratiqué au cours de votre vie et pour chaque jeu spécifiez combien de fois

Plus en détail

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile Conseils Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile www.douglas.qc.ca Le retour Le retour Votre proche a eu des gestes ou des propos agressifs. Vous êtes inquiet pour lui et

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

Jeunes et jeux de hasard

Jeunes et jeux de hasard Jeunes et jeux de hasard Jeunes et jeux de hasard Mars 2009 Agenda Objectifs Méthodologie Les jeux d argent (initiation, types de jeux, fréquence ) Les attitudes vis-à-vis du jeu d argent Les jeux d adresse

Plus en détail

Le coût social du jeu excessif

Le coût social du jeu excessif Le coût social du jeu excessif Jeu et précarité Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu Claude Jeanrenaud Dimitri Kohler Institut de recherches économiques Université de Neuchâtel

Plus en détail

Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu (PILDJ) Actions neuchâteloises

Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu (PILDJ) Actions neuchâteloises 1 Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu (PILDJ) Actions neuchâteloises Luca Fumagalli Adjoint au chef du Service des établissements spécialisés et délégué du canton au groupe d accompagnement

Plus en détail

JEUX PATHOLOGIQUES CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES (Janvier 2007)

JEUX PATHOLOGIQUES CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES (Janvier 2007) JEUX PATHOLOGIQUES CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES (Janvier 2007) Entrée de jeu : «Au Québec, les jeux de hasard et d argent se retrouvent sous différentes formes comme les casinos, les jeux de cartes, les loteries,

Plus en détail

Programme internet de traitement du jeu excessif Partie cognitivo-comportementale

Programme internet de traitement du jeu excessif Partie cognitivo-comportementale 19 juin 2008 Programme internet de traitement du jeu excessif Partie cognitivo-comportementale Dr. Ariane Zermatten Dr. Christian Osiek Dr. Françoise Jermann Dr. Yasser Khazaal Dr. Guido Bondolfi Pourquoi

Plus en détail

a1 : Le questionnaire South Oaks Gambling Screen (sogs)

a1 : Le questionnaire South Oaks Gambling Screen (sogs) a1 : Le questionnaire South Oaks Gambling Screen (sogs) 1. Veuillez indiquer auxquels des types de jeux suivants vous avez déjà joué dans votre vie. Pour chacun, répondez «pas du tout», «moins d une fois

Plus en détail

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS?

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? Pourquoi vivons-nous des émotions? Voilà une excellente question! Avez-vous pensé: «Les émotions nous rendent humains» ou : «Elles nous permettent de sentir ce qui

Plus en détail

De précieux conseils pour l utilisation des jeux de hasard

De précieux conseils pour l utilisation des jeux de hasard Aides aux personnes concernées et à leurs proches Pour une consultation professionnelle, veuillez vous adresser à un centre de consultation ou à un groupe de parole proche de chez vous. Avec un carnet

Plus en détail

LE JEU CHEZ LES JEUNES

LE JEU CHEZ LES JEUNES LE JEU CHEZ LES JEUNES NOTRE POLITIQUE : 19 ANS ET PLUS Le jeu est une option de divertissement pour les adultes. Dans cette perspective, Loto Atlantique s engage à continuer de soutenir les initiatives

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE

QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE Nom : # Dossier : Date : QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE Dans le questionnaire suivant, nous nous intéressons à votre propre vision de votre condition actuelle,

Plus en détail

LES MACHINES COLLECTION SAVOIR POUR CHOISIR

LES MACHINES COLLECTION SAVOIR POUR CHOISIR LES MACHINES COLLECTION SAVOIR POUR CHOISIR SAVOIR POUR CHOISIR Si vous aimez jouer aux machines à sous ou aux appareils de loterie vidéo, cette publication est pour vous. Elle pourrait vous aider à limiter

Plus en détail

RESSOURCES COMMUNAUTAIRES AU NOUVEAU-BRUNSWICK ET À L ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD

RESSOURCES COMMUNAUTAIRES AU NOUVEAU-BRUNSWICK ET À L ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD RESSOURCES COMMUNAUTAIRES AU NOUVEAU-BRUNSWICK ET À L ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD INFORMÉ POUR JOUER Le jeu sensé consiste à jouer par plaisir et à des fins de divertissement. Le meilleur moyen de faire en sorte

Plus en détail

Les Addictions Comportementales. Dr Basile Vareltzis Médecine Psychosomatique / Addictologie Décembre 2012

Les Addictions Comportementales. Dr Basile Vareltzis Médecine Psychosomatique / Addictologie Décembre 2012 Les Addictions Comportementales Dr Basile Vareltzis Médecine Psychosomatique / Addictologie Décembre 2012 C est quoi une addiction? Il s agit d une substance ou d une activité qui stimule le centre de

Plus en détail

Code de publicité éthique et responsable de la Loterie Nationale

Code de publicité éthique et responsable de la Loterie Nationale Code de publicité éthique et responsable de la Loterie Nationale 1 Ce Code de publicité éthique et responsable de la Loterie Nationale définit un cadre de référence pour le développement des campagnes

Plus en détail

Je me prépare pour mon plan de transition

Je me prépare pour mon plan de transition Depuis que tu es en route vers ton avenir tu as identifié plusieurs rêves. Tous ces rêves ne peuvent pas être réalisés en même temps. Pour t aider à choisir, prends le temps de te préparer à ta rencontre

Plus en détail

EN TOUT TEMPS ET EN TOUS LIEUX, EN GESTES COMME EN PAROLES, JE RESPECTE TOUTES LES PERSONNES DE L ÉCOLE, ADULTES ET ENFANTS

EN TOUT TEMPS ET EN TOUS LIEUX, EN GESTES COMME EN PAROLES, JE RESPECTE TOUTES LES PERSONNES DE L ÉCOLE, ADULTES ET ENFANTS EN TOUT TEMPS ET EN TOUS LIEUX, EN GESTES COMME EN PAROLES, JE RESPECTE TOUTES LES PERSONNES DE L ÉCOLE, ADULTES ET ENFANTS ÉCOLE DU MOULIN Bonjour à toi, Tu sais, sans doute, que pour vivre ensemble dans

Plus en détail

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont Elles ont créé, pourquoi pas moi? (garde d enfant) (patronne salon coiffure) - (patronne restaurant) (femme de ménage / vendeuse à la sauvette) www.claee.org DepliantCLAEE-Final.indd 1 1/02/11 22:16:36

Plus en détail

CONNAISSEZ LES FAITS!

CONNAISSEZ LES FAITS! GÉREZ votre JEU C EST PAYANT DE SAVOIR CONNAISSEZ LES FAITS! VOTRE GUIDE POUR QUE LE JEU RESTE UN JEU depasserseslimites.ca olg.ca 1 sur 32, alors qu elles sont d environ 1 sur 14 millions pour le gros

Plus en détail

Nouvelles addictions. Dr Marie VERSCHAVE Praticien hospitalier Service de médecine interne E et addictologie

Nouvelles addictions. Dr Marie VERSCHAVE Praticien hospitalier Service de médecine interne E et addictologie Nouvelles addictions comportementales Dr Marie VERSCHAVE Praticien hospitalier Service de médecine interne E et addictologie Item N 77. Addictions comportementales Diagnostiquer, évaluer le retentissement

Plus en détail

Questionnaire ICA. Tout d abord nous vous prions de fournir quelques indications personnelles :

Questionnaire ICA. Tout d abord nous vous prions de fournir quelques indications personnelles : Questionnaire ICA Tout d abord nous vous prions de fournir quelques indications personnelles : Sexe : Féminin Masculin Age : ans Nombre d années d études (y compris l école obligatoire) terminées et réussies

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

SOUFFREZ-VOUS D UN TROUBLE BIPOLAIRE?

SOUFFREZ-VOUS D UN TROUBLE BIPOLAIRE? SOUFFREZ-VOUS D UN TROUBLE BIPOLAIRE? Les changements de l humeur constituent un phénomène normal de la vie. Cependant, dans la maladie bipolaire, ces changements sont hors de proportion avec les énervements.

Plus en détail

Je dis NON à la violence physique Page 1 de 8. Réaction. Directives Lancer le dé pour trouver la personne qui débute le jeu.

Je dis NON à la violence physique Page 1 de 8. Réaction. Directives Lancer le dé pour trouver la personne qui débute le jeu. Je dis NON à la violence physique Page 1 de 8 Jeu Réaction Matériel 4 pages pour fabriquer le jeu cartes réactions cartes réaction A B C D dés 1 jeton différent par joueur Fabrication du jeu 1. Coller

Plus en détail

9.11 Les jeux de hasard et d argent

9.11 Les jeux de hasard et d argent 9.11 Les jeux de hasard et d argent Maud Pousset, Marie-Line Tovar 288 Les jeux de hasard et d argent (JHA) constituent une activité ancienne et répandue, mais longtemps interdite. Leur offre s est étoffée,

Plus en détail

20 réponses sur les troubles liés aux jeux d'argent

20 réponses sur les troubles liés aux jeux d'argent 20 réponses sur les troubles liés aux jeux d'argent Edité par le Centre du jeu excessif www.jeu-excessif.ch CJE Reproduction autorisée sur demande préalable et mention de la source Avril 2012 Renseignements

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Se libérer de la drogue

Se libérer de la drogue Chacun doit savoir qu il peut se libérer de la drogue à tout moment. Se libérer de la drogue Je ne maîtrise plus la situation Longtemps encore après la première prise de drogue, le toxicomane croit pouvoir

Plus en détail

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille.

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Parent avant tout Parent malgré tout Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Edition: Addiction Suisse, Lausanne 2012 Que vous soyez directement concerné-e ou que

Plus en détail

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 -

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 - Guide d intervention sur l intimidation destiné aux intervenants - 1 - Rédaction Linda Laliberté : Mélanie Blais : Michèle Gariépy : Joanie Charrette : Espace Bois-Francs InterVal Pacte Bois-Francs organisme

Plus en détail

Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide?

Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Soutien après le suicide d un jeune À la mémoire de Adam Cashen Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Si une personne de votre entourage

Plus en détail

Guide Prévention. Addictions. www.prevention-sante.com

Guide Prévention. Addictions. www.prevention-sante.com Guide Prévention Addictions www.prevention-sante.com Lorsque l on parle d addictions, les premières citées sont souvent les toxicomanies, l alcoolisme ou le tabagisme. Mais depuis quelques années, les

Plus en détail

LES PROBABILITÉS DE GAINS

LES PROBABILITÉS DE GAINS LES PROBABILITÉS DE GAINS JOUER À DES JEUX DE HASARD La seule chose que tous les jeux de hasard ont en commun, c est que le fait de gagner ou de perdre se fait de façon aléatoire. Même si le rêve de gagner

Plus en détail

Le jeu pathologique est une maladie chronique, progressive, apparentée à une dépendance et qui peut même être fatale.

Le jeu pathologique est une maladie chronique, progressive, apparentée à une dépendance et qui peut même être fatale. révention en pratique médicale DIRECTION DE LA SANTÉ PUBLIQUE Garder notre monde en santé LE JEU PATHOLOGIQUE La dépendance au jeu : un problème de santé à dépister Le jeu pathologique est une maladie

Plus en détail

Toi seul peux répondre à cette question.

Toi seul peux répondre à cette question. Suis-je dépendant ou dépendante? Traduction de littérature approuvée par la fraternité de NA. Copyright 1991 by Narcotics Anonymous World Services, Inc. Tous droits réservés. Toi seul peux répondre à cette

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

POUR ÊTRE AIDÉ(E), POUR S INFORMER

POUR ÊTRE AIDÉ(E), POUR S INFORMER DROGUES INFO SERVICE 0 800 23 13 13 WWW.DROGUES-INFO-SERVICE.FR 7 jours sur 7. De 8 à 2 heures. Appel anonyme et gratuit d un poste fixe. Appel depuis un portable au coût d un appel ordinaire : 01 70 23

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

Comment venir en aide à une personne qui vit des difficultés GUIDE DE L AIDANT

Comment venir en aide à une personne qui vit des difficultés GUIDE DE L AIDANT Comment venir en aide à une personne qui vit des difficultés GUIDE DE L AIDANT Comment venir en aide à une personne qui vit des difficultés Table des matières Introduction 2 Établir un bon contact 3 Se

Plus en détail

Toute utilisation du contenu de cette présentation est autorisée, à condition d en aviser l auteur et de citer la source.

Toute utilisation du contenu de cette présentation est autorisée, à condition d en aviser l auteur et de citer la source. Toute utilisation du contenu de cette présentation est autorisée, à condition d en aviser l auteur et de citer la source. Ma famille, mon milieu, mes amis et ce que je suis, cela compte aussi! Alain Marchand

Plus en détail

LA MÉTHAMPHÉTAMINE LE CRYSTAL C EST QUOI

LA MÉTHAMPHÉTAMINE LE CRYSTAL C EST QUOI LA MÉTHAMPHÉTAMINE LE CRYSTAL C EST QUOI? LA MÉTHAMPHÉTAMINE est un produit stupéfiant illicite, synthétisé à partir de substances chimiques, également connu sous le nom de «crystal» ou «crystalmet», «ice»,

Plus en détail

Vous et votre famille PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES

Vous et votre famille PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES www.forces.gc.ca/assistance VOTRE QUALITÉ DE VIE EST IMPORTANTE! Évidemment, vous désirez profiter d une bonne qualité de vie. Et vous avez parfaitement raison! Toutefois,

Plus en détail

Troubles de l humeur et capacité fonctionnelle

Troubles de l humeur et capacité fonctionnelle Troubles de l humeur et capacité fonctionnelle Marie-Josée Filteau, MD, FRCP(C) Patricia Gravel Clinique Marie-Fitzbach Plan Stress au travail Burnout Trouble de l adaptation Dépression majeure Troubles

Plus en détail

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal Chanson Alex Beaupain Plus de peur que de mal Au premier toboggan 1 Déjà tu savais bien Les risques que l on prend Les paris 2 que l on tient Voler chez le marchand À vélo sans les mains Tirer 3 sur cette

Plus en détail

Compte rendu de la conférence sur la prévention des conduites à risques chez l adolescent (05/12/2003)

Compte rendu de la conférence sur la prévention des conduites à risques chez l adolescent (05/12/2003) Compte rendu de la conférence sur la prévention des conduites à risques chez l adolescent (05/12/2003) INTERVENTION DE MARIE CHOQUET Le suicide est la 2 ième cause de mortalité des 16/25 ans. On compte

Plus en détail

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite Guide à l intention des familles AU COEUR du trouble de personnalité limite À propos du trouble de personnalité limite Ce document a été élaboré en 2001 par madame France Boucher, infirmière bachelière,

Plus en détail

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL AMÉLIE NOTHOMB Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL Éditions Albin Michel, 2011. ISBN : 978-2-253-17415-8 1 re publication LGF. «L obstination est contraire à la nature, contraire à la vie. Les seules personnes

Plus en détail

Centre-Femmes La Passerelle du Kamouraska 710, rue Taché St-Pascal (Québec) G0L 3Y0 cflapasserelle@videotron.ca 418-492-1449

Centre-Femmes La Passerelle du Kamouraska 710, rue Taché St-Pascal (Québec) G0L 3Y0 cflapasserelle@videotron.ca 418-492-1449 BANQUE DE FORMATIONS Centre-Femmes La Passerelle du Kamouraska 710, rue Taché St-Pascal (Québec) G0L 3Y0 cflapasserelle@videotron.ca 418-492-1449 BANQUE DE FORMATIONS Le Centre-Femmes La Passerelle du

Plus en détail

LE JEU EXCESSIF. Dr Christine Davidson M.Philippe Maso. Décembre 2011

LE JEU EXCESSIF. Dr Christine Davidson M.Philippe Maso. Décembre 2011 LE JEU EXCESSIF Dr Christine Davidson M.Philippe Maso Décembre 2011 Qu est-ce qu un Joueur Occasionnel? Joue pour le plaisir Accepte de perdre l argent misé. Ne retourne pas pour se refaire. Joue selon

Plus en détail

Différents facteurs impliqués dans l addiction

Différents facteurs impliqués dans l addiction Différents facteurs impliqués dans l addiction Facteurs génétiques Neurobiologiques Circuits, métabolisme, neuroadaptation Développement Puberté Maturation cérébrale Sexe Comportement Tempérament Personnalité

Plus en détail

Jeux de hasard d argent &CHEZ LES 55 ANS ET PLUS

Jeux de hasard d argent &CHEZ LES 55 ANS ET PLUS Jeux de hasard d argent &CHEZ LES 55 ANS ET PLUS DÉPÔT LÉGAL Bibliothèques et Archives nationales du Québec Bibliothèques et Archives Canada ISBN 978-2-9810903-5-5 Cet outil de transfert de connaissances

Plus en détail

AIDER L ENFANT À APPRENDRE À PARLER AVEC DES JEUX DE SOCIÉTÉ

AIDER L ENFANT À APPRENDRE À PARLER AVEC DES JEUX DE SOCIÉTÉ ASsociation de FOrmation et de REcherche sur le Langage AIDER L ENFANT À APPRENDRE À PARLER AVEC DES JEUX DE SOCIÉTÉ Apprendre à parler L objectif est d aider les enfants de 4 à 6 ans à mieux maîtriser

Plus en détail

Définition. Recherche sur Internet. Quelques chiffres. Stress et enseignement. Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress

Définition. Recherche sur Internet. Quelques chiffres. Stress et enseignement. Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress Stress et enseignement Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress Recherche sur Internet Moteur de recherche: GOOGLE Mots-clés: + stress + enseignement Nombre de pages francophones

Plus en détail

LE JOUEUR COMPULSIF : LE JEU PATHOLOGIQUE

LE JOUEUR COMPULSIF : LE JEU PATHOLOGIQUE LE JOUEUR COMPULSIF : LE JEU PATHOLOGIQUE Le jeu pathologique, également appelé jeu compulsif, est classé comme un trouble du contrôle des impulsions dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAITEMENT pour les personnes affectées par le jeu problématique CAHIER D EXERCICES

PROGRAMME DE TRAITEMENT pour les personnes affectées par le jeu problématique CAHIER D EXERCICES PROGRAMME DE TRAITEMENT pour les personnes affectées par le jeu problématique Comment arrêter de jouer ou modérer ses activités de jeu CAHIER D EXERCICES Tony Toneatto, Ph.D. Barbara Kosky, M.Sc.A. Gloria

Plus en détail

Enfants & divorce. Tendance à la pacification des divorces.

Enfants & divorce. Tendance à la pacification des divorces. Tendance à la pacification des divorces. Mais en cas de conflit, la violence est beaucoup plus importante avec deux points de conflit : les enfants l aspect financier Un divorce est la seconde cause de

Plus en détail

POUR UN SORTIE D. Parents, vous avez un rôle à jouer!

POUR UN SORTIE D. Parents, vous avez un rôle à jouer! E POUR UN E SORTIE D E L B A I L B INOU Parents, vous avez un rôle à jouer! LE DES FINISSANTS DE VOTRE ADO ARRIVE ENFIN. C EST UN ÉVÉNEMENT UNIQUE POUR SOULIGNER LA FIN DE SON SECONDAIRE ET TOUS LES EFFORTS

Plus en détail

«Les jeux en ligne, quelle influence en France?»

«Les jeux en ligne, quelle influence en France?» Les multiples facettes du jeu Québec, 30 mai 2012 «Les jeux en ligne, quelle influence en France?» M. Grall-Bronnec, G. Bouju, M. Lagadec J. Caillon, J.L. Vénisse Le contexte des jeux de hasard et d argent

Plus en détail

Comportements addictifs

Comportements addictifs Comportements addictifs Les cyberdépendances Addictions comportementales, Qu est-ce que c est? L addiction, au sens général, peut se définir par une envie incontrôlable et répétée, de consommer un produit

Plus en détail

Index. Foire aux questions. Comportements associés à un problème de jeux de hasard et d'argent. Typologies du jeu

Index. Foire aux questions. Comportements associés à un problème de jeux de hasard et d'argent. Typologies du jeu Index 1 Foire aux questions 2 Comportements associés à un problème de jeux de hasard et d'argent 3 Typologies du jeu 4 Problématique des jeux de hasard et d'argent 5 Pourquoi un joueur continue à jouer

Plus en détail

Victime D Anorexie, Elle A Failli Mourir

Victime D Anorexie, Elle A Failli Mourir VICTIME D ANOREXIE, Alors que le nombre de personnes souffrant d obésité ne cesse de croître dans la société nord-américaine, certaines personnes sont atteintes d un trouble alimentaire qui se situe à

Plus en détail

Les dix commandements du Parieur Pro. par Parions-Foot

Les dix commandements du Parieur Pro. par Parions-Foot Les dix commandements du Parieur Pro par Parions-Foot www.parions-foot.com Page 1 Table des matières Les dix commandements du Parieur Pro...4 1-Avec ta tête, tu parieras...4 2-Lorsque je détecte un value

Plus en détail

Proche d une personne dépendante: que faire?

Proche d une personne dépendante: que faire? Proche d une personne dépendante: que faire? Alcool, drogues, médicaments, jeu, un de vos proches est dépendant. Vous vous sentez dépassé-e, impuissant-e? Votre vie est bouleversée? Vous ne savez plus

Plus en détail

Participation aux jeux de hasard et d argent

Participation aux jeux de hasard et d argent Chapitre 5 Participation aux jeux de hasard et d argent Isabelle Martin, Rina Gupta, Jeffrey Derevensky Université McGill Centre international d études sur le jeu et les comportements à risque chez les

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

3. Obsessionnelle 2. Possessive 1. Vigilance (Normale)

3. Obsessionnelle 2. Possessive 1. Vigilance (Normale) 3. Obsessionnelle 2. Possessive 1. Vigilance (Normale) Deux types de trahison: sexuelle et affective Première cause de violence chez les jeunes couples Danielle Bédard, sexologue, Cégep Marie-Victorin

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

www.cyberactionjeunesse.ca

www.cyberactionjeunesse.ca www.cyberactionjeunesse.ca CyberAction Jeunesse Canada 2011 Présentation de l organisme Projet pilote Prévention (approche en amont) Mission Objectif CyberAction Jeunesse Canada 2011 Plan de la présentation

Plus en détail

Comment vas-tu? Quand tu réponds, essaie de penser à la semaine dernière, c est à dire aux sept derniers jours.

Comment vas-tu? Quand tu réponds, essaie de penser à la semaine dernière, c est à dire aux sept derniers jours. Les ID Comment vas-tu? Questionnaire pour les enfants Bonjour! Ce questionnaire est composé de plusieurs parties. Tes réponses nous sont nécessaires pour mieux comprendre ce qui, à ton avis, est important

Plus en détail

Pour une école citoyenne à la mesure de tous : les enfants médiateurs

Pour une école citoyenne à la mesure de tous : les enfants médiateurs Pour une école citoyenne à la mesure de tous : les enfants médiateurs L école Antoine-Balard à Montpellier accueille près de 200 enfants d un quartier défavorisé de la ville. Comme dans la plupart des

Plus en détail

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011 L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans Juin 2011 Sommaire 1. La moitié des 8-17 ans connectés à un réseau social p. 4 2. L attitude des parents face à l utilisation des réseaux sociaux par leurs

Plus en détail

Enjeux associés à la mise sur pied du salon de jeux à l Hippodrome de Trois-Rivières. Particularités régionales

Enjeux associés à la mise sur pied du salon de jeux à l Hippodrome de Trois-Rivières. Particularités régionales Enjeux associés à la mise sur pied du salon de jeux à l Hippodrome de Trois-Rivières Particularités régionales Février 2007 PORTRAIT RÉGIONAL Région Mauricie et Centre-du-Québec 1 La région sociosanitaire

Plus en détail

Analyse de contenu des échanges en ateliers. «Dépression et consommation chez les jeunes (15 à 30 ans) : mieux comprendre pour mieux agir»

Analyse de contenu des échanges en ateliers. «Dépression et consommation chez les jeunes (15 à 30 ans) : mieux comprendre pour mieux agir» Analyse de contenu des échanges en ateliers «Dépression et consommation chez les jeunes (15 à 30 ans) : mieux comprendre pour mieux agir» dans le cadre du Programme de formation croisée en santé mentale

Plus en détail

Les voyages de Balthazar

Les voyages de Balthazar Le caméléon Objectifs : Nommer et décrire des animaux. Utiliser «pourquoi» et «parce que». Age : 6-8 ans Niveau : A1 Avant la vidéo lancement Salutations - Se saluer. - Faire un jeu de mime avec le nom

Plus en détail

Institut national de santé publique du Québec

Institut national de santé publique du Québec POUR UNE PERSPECTIVE DE SANTÉ PUBLIQUE DES JEUX DE HASARD ET D ARGENT Estimation des montants misés par joueur selon le jeu Institut national de santé publique du Québec Novembre 2001 AUTEURS Serge Chevalier

Plus en détail

Gagner sur soi-même : Guide pratique pour modifier ses comportements face au jeu

Gagner sur soi-même : Guide pratique pour modifier ses comportements face au jeu Gagner sur soi-même : Guide pratique pour modifier ses comportements face au jeu Table des matières COMPRENDRE MA RELATION AVEC LE JEU 2 CHANGER SES HABITUDES 8 PROGRESSER 18 OBTENIR DE L AIDE 24 Bienvenue!

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

Le vol à l étalage 1

Le vol à l étalage 1 Le vol à l étalage 1 Le vol à l étalage, c est du vol tout court Définition ; Le vol consiste à prendre sans en avoir la permission quelque chose, si petit que soit-il, qui appartient à autrui, à un magasin

Plus en détail

Renforcer votre engagement à changer

Renforcer votre engagement à changer RENFORCER VOTRE ENGAGEMENT À CHANGER PROGRÈS RÉALISÉS DEPUIS L ÉTAPE PRÉCÉDENTE Posez-vous les questions suivantes avant d aborder le deuxième sujet : 1. Est-ce que vous atteignez votre but de traitement?

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

LA SOUFFRANCE TOTALE DES PERSONNES EN FIN DE VIE.

LA SOUFFRANCE TOTALE DES PERSONNES EN FIN DE VIE. 1 LA SOUFFRANCE TOTALE DES PERSONNES EN FIN DE VIE DU SP Février 2015 LA SOUFFRANCE TOTALE DES PERSONNES EN FIN DE VIE. I) Concept de souffrance globale Comment comprendre la personne malade, sans l appréhender

Plus en détail

Services Aux Victimes

Services Aux Victimes Services Aux Victimes I n i t i a t i v e s Avez-vous besoin d un plan de sécurité? Guide à l intention des personnes qui se trouvent dans des relations abusives Qu est-ce qu un plan de sécurité? Il s

Plus en détail

Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans

Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans Une étude Ipsos Public Affairs / A.P.E.A.S Janvier 01 Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Ce que vous pouvez faire et ne pouvez faire pour l aider

Ce que vous pouvez faire et ne pouvez faire pour l aider Ce que vous pouvez faire et ne pouvez faire pour l aider Quoi faire ou ne pas faire? Voilà souvent la question que se posent les parents et ami(e)s proches d une personne souffrant d anorexie et de boulimie.

Plus en détail

R Projet d écoute FLA 10-2. Texte ludique : Fais ton ménage! Cahier de l élève. Nom :

R Projet d écoute FLA 10-2. Texte ludique : Fais ton ménage! Cahier de l élève. Nom : R Projet d écoute Texte ludique : Fais ton ménage! FLA 10-2 Cahier de l élève Nom : Fais ton ménage! DESCRIPTION DU PROJET Tu écouteras un extrait intitulé : Les petits pouvoirs de Suzanne Lebeau. L extrait

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S Observatoire Ipsos-LogicaBusiness Consulting/Crédit Agricole Assurances Des attitudes des Européens face aux risques Fiche technique Ensemble : 7245 répondants

Plus en détail

PLANIFIER UN VOYAGE EN FAMILLE

PLANIFIER UN VOYAGE EN FAMILLE Activités éducatives pour les 8 à 9 ans PLANIFIER UN VOYAGE EN FAMILLE VOTRE ENFANT APPREND À : PLANIFIER UN PROJET FAMILIAL EN COOPÉRATION S INITIER À LA NOTION DE BUDGET COMPRENDRE LES AVANTAGES DE L

Plus en détail

La contribution des pères au développement de leur enfant

La contribution des pères au développement de leur enfant Activité 1 La contribution des pères au développement de leur enfant Le père: Un rôle en évolution Théorie de l évolution Question de survie! Homme Animaux Christine Gervais, Ph. D., Professeur au département

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle CONTRE-VALEURS 7 octobre 2014 Les contre-valeurs représentent ce que l on cherche à fuir. Elles nous motivent négativement en ce sens où elles incarnent des situations que nous évitons ou que nous cherchons

Plus en détail

Association des banquiers canadiens

Association des banquiers canadiens Association des banquiers canadiens Littératie financière : adolescents et parents Décembre 009 Données techniques Données techniques Le Strategic Counsel est heureux de présenter les résultats des deux

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail